Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Division 1 Féminine 2015-2016

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Division 1 Féminine 2015-2016







    Classement final






    Lien vers l'ancien topic (saison 2014-2015) : http://forum.olweb.fr/showthread.php...nine-2014-2015
    Dernière modification par Rem56, 28/05/2016, 18h01.
    Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

  • #2
    Classement des buteuses

    1) Ada HEGERBERG (Lyon) - 33 buts
    2) CRISTIANE Rozeira de Souza Silva (Paris SG) - 15 buts
    3) Lotta SCHELIN (Lyon) - 14 buts
    4) Marie-Laure DELIE (Paris SG) - 12 buts
    4) Julie PERUZZETTO (Saint-Etienne) - 12 buts
    6) Marie-Charlotte LÉGER (Montpellier) - 11 buts
    6) Ugochi Desire OPARANOZIE (Guingamp) - 11 buts
    6) Gaëtane THINEY (Juvisy) - 11 buts
    10) Camille ABILY (Lyon) - 10 buts
    10) Laura BOURGOUIN (Soyaux) - 10 buts
    10) Kadidiatou DIANI (Juvisy) - 10 buts
    10) Eugénie LE SOMMER (Lyon) - 10 buts
    10) Anja MITTAG (Paris SG) - 10 buts
    10) Marlyse NGO NDOUMBOUK (Saint-Maur) - 10 buts
    10) Laëtitia TONAZZI (Montpellier) - 10 buts



    Classement des passeuses

    1) Camille ABILY (Lyon) - 13 passes décisives
    2) Louisa NECIB (Lyon) - 11 passes décisives
    3) Eugénie LE SOMMER (Lyon) - 9 passes décisives
    3) Élodie THOMIS (Lyon) - 9 passes décisives
    5) Gaëtane THINEY (Juvisy) - 8 passes décisives
    6) Amel MAJRI (Lyon) - 7 passes décisives
    7) ANDRESSA ALVES Da Silva (Montpellier) - 6 passes décisives
    7) Kadidiatou DIANI (Juvisy) - 6 passes décisives
    7) Théa GREBOVAL (Juvisy) - 6 passes décisives
    7) CRISTIANE Rozeira de Souza Silva (Paris SG) - 6 passes décisives
    7) Tatiana SOLANET (Albi) - 6 passes décisives


    Suite de ces deux classements sur ce lien
    Dernière modification par Rem56, 28/05/2016, 18h00.
    Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

    Commentaire


    • #3
      Calendrier

      1ère journée - 30/08/2015
      Paris SG 5 - 0 Rodez
      Delannoy 27' (SP), Delie 44' 58', Georges 45', Mittag 61'
      Saint-Etienne 2 - 2 Juvisy
      Peruzzetto 33' 84' ; Traïkia 2', Diani 66'
      Guingamp 0 - 1 Soyaux
      Hurault 3'
      La Roche-sur-Yon 0 - 3 Albi
      Braunwart 1' 46', Cazeau 39'
      Saint-Maur 0 - 7 Lyon
      Le Sommer 12', Necib 19' 78', Hegerberg 40' 89', Schelin 51' 90'+1
      Nîmes 0 - 7 Montpellier
      Gauvin 10' 31' 50', Jakobsson 15', Andressa Alves 58', Léger 90' 90'+4

      2ème journée - 06/09/2015
      Montpellier 3 - 0 Guingamp
      Léger 86', Gauvin 89', Jakobsson 90'+2
      Albi 4 - 2 Saint-Maur
      Rouzies 3' 24', Solanet 60', Cazeau 73' ; Ngo Ndoumbouk 20' 30'
      Juvisy 2 - 0 La Roche-sur-Yon
      Traïkia 69', Diani 80'
      Lyon 9 - 0 Nîmes
      Henry 6' 55', Le Sommer 39' 65', Hegerberg 51' 81', Renard 75' 85', Thomis 80'
      Rodez 1 - 0 Saint-Etienne
      Barbance 89'
      Soyaux 0 - 2 Paris SG
      Cristiane 39', Mittag 75'

      3ème journée - 13/09/2015
      La Roche-sur-Yon 0 - 3 Rodez
      Saunier 19', Barbance 26', Lemaître 90'+3
      Albi 1 - 2 Juvisy
      Renault 29' ; Dusang 17', Thiney 26'
      Paris SG 0 - 0 Montpellier
      Saint-Etienne 1 - 2 Soyaux
      Peruzzetto 67' ; Leroy 21', Blais 45'
      Saint-Maur 3 - 1 Nîmes
      Ngo Ndoumbouk 17' 83' (SP), Lenot 72' ; Pervier 59'
      Guingamp 0 - 8 Lyon
      Boishardy 18' (CSC), Le Sommer 43' 45', Henry 52', Kumagai 69' (SP), Necib 76', Bremer 85', Schelin 90'+2

      4ème journée - 27/09/2015
      Juvisy 2 - 0 Saint-Maur
      Coleman 18', Diani 29'
      Soyaux 2 - 3 La Roche-sur-Yon
      Bourgouin 51', Boudaud 90'+2 ; Fragoli 71', Pasquereau 83' 86'
      Nîmes 0 - 2 Guingamp
      Plaza 71', Lizzano 90' (CSC)
      Rodez 2 - 2 Albi
      Kaabachi 50', Saunier 61' ; Martinez Augusto 32' 52'
      Lyon 5 - 0 Paris SG
      Hegerberg 38' 53' 90', Majri 42', Houara-d'Hommeaux 79' (CSC)
      Montpellier 1 - 0 Saint-Etienne
      Sembrant 86'

      5ème journée - 04/10/2015
      La Roche-sur-Yon 0 - 2 Montpellier
      Léger 49' 76'
      Juvisy 3 - 0 Rodez
      Thiney 35' 78', Machart 90'
      Albi 0 - 0 Soyaux
      Lyon 5 - 0 Saint-Etienne
      Hegerberg 19', Schelin 25', Mbock Bathy Nka 54', Bremer 56', Necib 58'
      Paris SG 8 - 0 Nîmes
      Cristiane 9' 62' 64', Katoto 14' 60', Mittag 49', Mahistre 52' (CSC), Delie 83'
      Saint-Maur 1 - 3 Guingamp
      Boumrar 10' ; Lorgeré 51', Le Bihan 62', Oparanozie 77'

      6ème journée - 11/10/2015
      Montpellier 3 - 0 Albi
      Jakobsson 14', Léger 32', Gauvin 81'
      Rodez 5 - 2 Saint-Maur
      Lemaître 1', Austry 29' 42', De Sousa 35', Barbance 64' ; Ngo Ndoumbouk 46', Konté 90'+3
      Lyon 6 - 0 La Roche-sur-Yon
      Hegerberg 21' 24' 59', Schelin 27' 48', D. Cascarino 71'
      Guingamp 1 - 4 Paris SG
      Dali-Storti 18' ; Cristiane 4' 31', Dahlkvist 45', Horan 66'
      Nîmes 1 - 2 Saint-Etienne
      Oumeur 76' ; Lavaud 73', Clemaron 90'
      Soyaux 0 - 1 Juvisy
      Catala 61'

      7ème journée - 18/10/2015
      La Roche-sur-Yon 3 - 1 Nîmes
      Pasquereau 12', Fragoli 52', Matéo 90'+2 ; Oumeur 53'
      Saint-Etienne 1 - 1 Guingamp
      Palacin 36' ; Oparanozie 58'
      Albi 0 - 4 Lyon
      Mbock Bathy Nka 27', Hegerberg 50' 81', Renard 71'
      Juvisy 1 - 2 Montpellier
      Catala 29' ; Jakobsson 42', Asseyi 60'
      Paris SG 7 - 0 Saint-Maur
      Horan 32' 34', Delannoy 42' (SP), Cristiane 80' 87' 90', Mittag 90'+1
      Rodez 2 - 3 Soyaux
      Guellati 33', De Sousa 42' ; Deschamps 2', Bourgouin 48', Clerac 88'

      8ème journée - 01/11/2015
      Guingamp 1 - 0 La Roche-sur-Yon
      Oparanozie 13'
      Montpellier 4 - 0 Rodez
      Andressa Alves 30', Karchaoui 53', Asseyi 66' (SP), Jakobsson 88'
      Nîmes 1 - 1 Albi
      Ramos 35' ; Benlazar 5'
      Paris SG 3 - 0 Saint-Etienne
      Delannoy 7', Asllani 79', Erika 90'+2
      Saint-Maur 1 - 1 Soyaux
      Ngo Ndoumbouk 86' ; Bourgouin 5'
      Lyon 2 - 0 Juvisy
      Abily 58', Petit 64'

      9ème journée - 08/11/2015
      La Roche-sur-Yon 1 - 5 Paris SG
      Roux 73' ; Asllani 24', Erika 43', Mittag 81', Horan 84' 87'
      Soyaux 0 - 6 Montpellier
      Léger 3' 53', Tonazzi 23' 34', Andressa Alves 61' 72'
      Rodez 0 - 6 Lyon
      Mbock Bathy Nka 1', Hegerberg 23' 31', Bremer 64', Schelin 87', Necib 88'
      Saint-Etienne 2 - 2 Saint-Maur
      Clemaron 55', Lavaud 59' ; Ngo Ndoumbouk 49' (SP) 50'
      Albi 1 - 0 Guingamp
      Cazeau 55'
      Juvisy 5 - 0 Nîmes
      Traïkia 13' 72', Catala 37', Coleman 44', Coquet 65'

      10ème journée - 22/11/2015
      Saint-Etienne 3 - 0 La Roche-sur-Yon
      Palacin 1', Peruzzetto 53' 90'
      Guingamp 0 - 3 Juvisy
      Thiney 33', Bilbault 35', Coleman 42'
      Lyon 7 - 1 Soyaux
      Abily 14', Le Sommer 34', Kumagai 37' (SP), Hegerberg 39' 48', Henry 41', Lavogez 90'+1 ; Deschamps 62'
      Nîmes 2 - 4 Rodez
      Ramos 60', Oumeur 81' ; De Sousa 10', Alard 48', Lemaître 80', Austry 90'+1
      Paris SG 3 - 0 Albi
      Cruz Traña 23', Cristiane 52', Delie 78'
      Saint-Maur 0 - 5 Montpellier
      Andressa Alves 16' 56', Tonazzi 40', Léger 60', Sembrant 74'

      11ème journée - 06/12/2015
      La Roche-sur-Yon 4 - 1 Saint-Maur
      Ripoche 16', Nicolas 27' 61' 76' ; Ngo Ndoumbouk 65'
      Rodez 2 - 0 Guingamp
      Cance 62', Lemaître 84'
      Juvisy 0 - 5 Paris SG
      Horan 45', Cristiane 51', Mittag 57' 88', Hamraoui 85'
      Albi 0 - 3 Saint-Etienne
      Peruzzetto 22' 62', Chaumette 79'
      Montpellier 0 - 0 Lyon
      Soyaux 0 - 0 Nîmes

      12ème journée - 13/12/2015
      Rodez 0 - 1 Paris SG
      Mittag 29'
      Albi 1 - 1 La Roche-sur-Yon
      Cazeau 88' ; Peslerbe 90'+2
      Juvisy 2 - 1 Saint-Etienne
      Thiney 22', Diani 47' ; Palacin 27'
      Lyon 8 - 1 Saint-Maur
      Kumagai 5' (SP), Abily 19' 41', Hegerberg 24' 29' 90'+2, Schelin 26', Renard 31' (SP) ; Nogbou 71'
      Montpellier 1 - 0 Nîmes
      Tonazzi 81'
      Soyaux 4 - 1 Guingamp
      Clerac 35' 57', Bourgouin 51' 59' ; Plaza 41'

      13ème journée - 20/12/2015
      La Roche-sur-Yon 0 - 4 Juvisy
      Soyer 49', Catala 69', Thiney 86' 90'+3
      Paris SG 3 - 0 Soyaux
      Mittag 13', Cristiane 85' 90'+3
      Guingamp 1 - 2 Montpellier
      Oparanozie 20' ; Tonazzi 11', Léger 14'
      Saint-Etienne 3 - 0 Rodez
      Chaumette 23', Peruzzetto 59', Palacin 88'
      Saint-Maur 1 - 3 Albi
      Ngo Ndoumbouk 55' ; Rouzies 33' (SP), Cervera 51', Martinez Augusto 84'
      Nîmes 0 - 10 Lyon
      Hegerberg 7' 77', Majri 9', Schelin 15' 16' 24' 28', Renard 26', Abily 47', D. Cascarino 71'

      14ème journée - 17/01/2016
      Rodez 3 - 2 La Roche-sur-Yon
      Cugat 41', Barbance 56', De Revière 69' ; Pugnetti 75', Lespinasse 83' (CSC)
      Montpellier 1 - 2 Paris SG
      Léger 90'+3 ; Seger 29', Cristiane 57'
      Juvisy 3 - 0 Albi
      Thiney 32', Diani 74', Catala 89'
      Lyon 12 - 0 Guingamp
      Renard 13', Hegerberg 18' 42' 60', Abily 21', Necib 45', Schelin 48' 53', Majri 55' 63', Thomis 58', Kumagai 86' (SP)
      Nîmes 3 - 2 Saint-Maur
      Oumeur 40', Diguelman 57', Ramos 82' ; Boumrar 62', Salomon 80'
      Soyaux 1 - 2 Saint-Etienne
      Boudaud 35' ; Palacin 58' 76'

      15ème journée - 07/02/2016
      Paris SG 0 - 0 Lyon
      Guingamp 1 - 0 Nîmes
      Oparanozie 64'
      La Roche-sur-Yon 2 - 3 Soyaux
      Peslerbe 37', Liaigre 61' ; Bourgouin 24', Clerac 40', Djebbar 78'
      Saint-Etienne 1 - 1 Montpellier
      Peruzzetto 12' ; Sembrant 25'
      Saint-Maur 0 - 1 Juvisy
      Coleman 48'
      Albi 0 - 0 Rodez

      16ème journée - 21/02/2016
      Saint-Etienne 0 - 3 Lyon
      Le Sommer 27', Abily 29', Hegerberg 68'
      Rodez 1 - 1 Juvisy
      Lemaître 79' ; Coleman 65'
      Montpellier 2 - 0 La Roche-sur-Yon
      Jakobsson 50', Asseyi 61'
      Nîmes 0 - 5 Paris SG
      Cristiane 17', Delie 54' 56', Erika 63', Rosana 71'
      Guingamp 5 - 2 Saint-Maur
      Amani 11' 22', Oparanozie 20', Boishardy 30', Ringenbach 80' ; Chatelain 18', Hacard 83'
      Soyaux 3 - 0 Albi
      Boudaud 34', Blais 48', Bourgouin 83'

      17ème journée - 13/03/2016
      Saint-Maur 0 - 4 Rodez
      Bornes 17', Lemaître 31', De Sousa 58' 71'
      Albi 2 - 1 Montpellier
      Cazeau 40', Cazes 88' ; Agard 64'
      Juvisy 4 - 1 Soyaux
      Catala 47', Coquet 65', Diani 81', Greboval 88' ; Bourgouin 45'
      La Roche-sur-Yon 0 - 5 Lyon
      Le Sommer 38', Petit 45', Necib 66', Lavogez 84', Henry 89'
      Saint-Etienne 2 - 2 Nîmes
      Morel 52', Chaumette 90'+2 ; Ramos 36', Saulnier 45'
      Paris SG 6 - 0 Guingamp
      Dahlkvist 12', Delannoy 20', Rosana 47' 85', Delie 89', Cruz Traña 90'+2

      18ème journée - 27/03/2016
      Nîmes 2 - 4 La Roche-sur-Yon
      Ramos 8', Saulnier 48' ; Liaigre 13' 72' (SP), Guillard 40' 81'
      Guingamp 3 - 1 Saint-Etienne
      Oparanozie 3' (SP) 72' 90'+1 ; Peruzzetto 11'
      Lyon 6 - 0 Albi
      Hegerberg 6' 32' 48', Le Sommer 21', Abily 47', Petit 76'
      Saint-Maur 1 - 3 Paris SG
      Léocadie 18' ; Dali 71', Cristiane 84', Morroni 88'
      Soyaux 0 - 2 Rodez
      Alard 45', Saunier 90'
      Montpellier 1 - 3 Juvisy
      Soyer 4' (CSC) ; Thiney 28', Diani 48', Cayman 49'

      19ème journée - 03/04/2016
      Rodez 0 - 3 Montpellier
      Jakobsson 35', Tonazzi 51', Utsugi 71'
      La Roche-sur-Yon 1 - 0 Guingamp
      Fragoli 80'
      Saint-Etienne 0 - 4 Paris SG
      Dali 13', Delie 30' 90', Delannoy 61' (SP)
      Albi 2 - 1 Nîmes
      Cazeau 43', Martinez Augusto 45' ; Ramos 44'
      Juvisy 0 - 1 Lyon
      Bremer 70'
      Soyaux 2 - 0 Saint-Maur
      Boudaud 57', Bourgouin 61'

      20ème journée - 24/04/2016
      Guingamp 3 - 2 Albi
      Boishardy 3', Amani 4', Oparanozie 60' ; Cervera 10', Martinez Augusto 89'
      Montpellier 7 - 0 Soyaux
      Tonazzi 4' 13' 62', Gauvin 20', Asseyi 46', Jakobsson 50', Andressa Alves 73'
      Nîmes 0 - 3 Juvisy
      Diani 5', Coleman 16', Thiney 84'
      Saint-Maur 1 - 2 Saint-Etienne
      Montgénie 17' ; Palacin 16', Peruzzetto 20' (SP)
      Paris SG 4 - 0 La Roche-sur-Yon
      Katoto 11', Delie 16', Cruz Traña 41', Lahmari 66'
      Lyon 5 - 0 Rodez
      Abily 20' 48', Kumagai 30', Hegerberg 45', Le Sommer 49'

      21ème journée - 08/05/2016
      Albi 2 - 3 Paris SG
      Cazeau 25', Rouzies 56' ; Morroni 52', Delie 70', Dali 83'
      Juvisy 5 - 0 Guingamp
      Thiney 1', Diani 13', Coleman 42', Cayman 57' 80'
      La Roche-sur-Yon 2 - 3 Saint-Etienne
      Lemarchand 44', Matéo 46' ; Fleury 82', Palacin 90', Peruzzetto 90'+8
      Montpellier 5 - 0 Saint-Maur
      Sembrant 12', Gauvin 23' 28', Andressa Alves 43', Tonazzi 65'
      Rodez 3 - 1 Nîmes
      De Sousa 33' 55', De Revière 38' ; Saulnier 12'
      Soyaux 1 - 5 Lyon
      Deschamps 28' ; Hegerberg 8' 77' 89', Bremer 81', Henry 84'

      22ème journée - 21/05/2016
      Guingamp 4 - 1 Rodez
      Morin 8', Oparanozie 53', Amani 55', Robert 68' ; Cugat 83'
      Lyon 1 - 1 Montpellier
      D. Cascarino 57' ; Jakobsson 37'
      Nîmes 2 - 2 Soyaux
      Oumeur 59', Saulnier 75' ; Thibaud 3', Bourgouin 82' (SP)
      Paris SG 2 - 2 Juvisy
      Erika 45', Mittag 83' ; Catala 44', Diani 52'
      Saint-Etienne 2 - 1 Albi
      Traoré 9', Chaumette 85' ; Cazeau 69'
      Saint-Maur 2 - 1 La Roche-sur-Yon
      Konté 41', Chatelain 50' ; Fragoli 14'
      Dernière modification par Rem56, 23/05/2016, 01h38.
      Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

      Commentaire


      • #4
        Il arrive tôt le Lyon/PSG : le 27/09.

        Je trouve ça dommage.
        L'Olympique Lyonnais est une formidable raison d'être heureux !

        Commentaire


        • #5
          Envoyé par chris1308 Voir le message
          Il arrive tôt le Lyon/PSG : le 27/09.

          Je trouve ça dommage.
          Les 2 premiers gros matchs auront lieu à domicile avec le Q$G et la fausse Juve, on devra donc se déplacer 2 fois au retour... et que dire de la dernière journée avec des importants OL-MHSC et Q$G-fausse Juve :shock:
          Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

          Commentaire


          • #6
            Au moins , pour le calendrier des fenottes ,il n' a pas été chamboulé comme celui des hommes : on commence la première journée par Saint Maur FC et à la trêve ,on recommence par la même équipe :fier:
            7titres de champions de France pour l'OL .A jamais les Premiers

            Commentaire


            • #7
              D1 - Les matchs de préparation

              Footofeminin.fr vous propose le programme des matchs de préparation des douze pensionnaires de Division 1.


              Le PSG de Houara d'Hommeaux et l'OL de Camille Abily pourraient se retrouver le 16 août à Crans-Montana (photo PSG)


              Voici le programme des matchs de préparation des douze équipes de D1. La première rencontre programmée aura lieu le samedi 1er août entre le promu La Roche sur Yon et le troisième du dernier championnat de D1, Juvisy. Une rencontre qui aura lieu au stade Jean Bouin à Angers en lever de rideau du match amical entre les équipes de Ligue 1 du SCO Angers et du FC Lorient.

              Les autres équipes de D1 débuteront leur match de préparation le week-end suivant. Comme l'an passé, l'Olympique Lyonnais et le PSG participeront au tournoi de la Valais Cup en Suisse. Le PSG sera opposé au championnat d'Allemagne, le Bayern Munich alors que Lyon rencontrera le FC Zürich en demi-finale. La finale aura lieu deux jours plus tard le 16 août.

              Cette liste n'est pas encore exhaustive (PSG) et sous réserve de modifications


              LA LISTE DES RENCONTRES

              Samedi 1er août 2015

              ESOF La Roche - FCF Juvisy : 1-2, à Angers (Charlotte Peslerbe 48' ; Camille Catala 69', 78')

              Mercredi 5 août 2015
              Ol. Lyonnais - Shanghai (Chine), à Lyon (17h30)

              Jeudi 6 août 2015
              FCF Juvisy - Shanghai (Chine), à Bondoufle (18h30)

              Vendredi 7 août 2015
              ASPTT Albi - Montpellier HSC, à Carcassonne (18h00)

              Samedi 8 août 2015
              Nîmes MG FF - Ol. Lyonnais, à Nîmes (17h30)
              AS St-Etienne - Rodez AF, à Volvic (16h00)
              AS Nancy (D2) - VGA St Maur, à Tomblaine
              ESOF La Roche - ES Blanquefort (D2) annulé
              Suite à ce désistement, l'ESOF La Roche recherche un adversaire pour le samedi 8 ou dimanche 9 août.

              Dimanche 9 août
              EA Guingamp - FC Lorient (D2), à Loudéac (18h00)

              Lundi 10 août 2015
              Toulouse FC (D2) - ASPTT Albi, à Toulouse (20h00)

              Mardi 11 août 2015
              Toulouse FC (D2) - Rodez AF, à Toulouse (20h00)

              Mercredi 12 août 2015
              ASPTT Albi - FC Aurillac-Arpajon (D2), à Villefranche-de-Rouergue (20h00)
              ASJ Soyaux - ESOF La Roche, à Lusignan (20h00)

              Jeudi 13 août 2015
              Montpellier HSC - Fabrègues (PH masculin), à Montpellier

              Vendredi 14 août 2015
              Paris St-Germain - FC Bayern Munich (Allemagne), à Crans-Montana (Suisse) (16h00)
              Ol. Lyonnais - FC Zürich Frauen (Suisse), à Crans-Montana (19h00)
              ASPTT Albi - Real Sociedad (ESpagne), à Tarbes (18h00)

              Samedi 15 août 2015
              Nîmes MG FF - Ol. Marseille (D2), à Méjannes-le-Clap
              ASJ Soyaux - CBOS Angers (D2), à Taizé (17h00)
              Grenoble M. Claix FF (D2) - AS St-Etienne, à Chasse-sur-Rhône (16h00)

              Dimanche 16 août 2015
              Paris St-Germain - x, à Crans-Montana (Suisse) (finale ou petite finale)
              Ol. Lyonnais - x, à Crans-Montana (Suisse) (finale ou petite finale)
              ASJ Soyaux - Rodez AF, à Allassac
              ESOF La Roche - Le Mans FC (D2), à Mouzillon (15h30)
              ASPTT Albi - EA Guingamp, à Royan (17h00)
              Vichy U17 - FCF Juvisy, à Vichy (11h00)
              VGA St Maur - Paris XII U19

              Mardi 18 août 2015
              AS St-Etienne - Nîmes MG FF, à Valence (19h00)

              Mercredi 19 août 2015
              VGA St Maur - RC St Denis (D2), à Saint-Maur-des-Fossés (20h00)
              ASPTT Albi - Toulouse FC (D2), à Albi
              Montpellier HSC - FC Barcelone (Espagne), à Montpellier

              Samedi 22 août 2015
              Montpellier HSC - Ol. Marseille (D2), à Saint-Martin-de-Crau (18h00)
              AS St-Etienne - FF Yzeure (D2), à Feurs (16h00)
              Rodez AF - FCF Monteux (D2), à Vendargues
              Nîmes MG FF - AS La Véore Montoison (D2), à Piolenc
              ASJ Soyaux - Gir. Bordeaux (D2), à Sarlat-la-Canéda
              ESOF La Roche - RC St-Denis (D2), à St Julien de Concelles (18h00)

              Dimanche 23 août 2015
              FC Barcelona (Espagne) - ASPTT Albi, à Barcelone (12h00)
              FCF Juvisy - EA Guingamp, à Bondoufle (15h00)
              ESOF La Roche - US St Malo (D2), à Bain de Bretagne (15h00)
              VGA St-Maur - Lille OSC (D2), à Saint-Maur-des-Fossés (15h00)

              Mardi 25 août 2015
              ASJ Soyaux - Angoulême CFC U15, à Soyaux (20h00)

              Mercredi 26 août 2015
              ASPTT Albi - US Albi U17, à Albi (20h00)
              VGA St Maur - Joinville le Pont U19

              Mardi 4 Août 2015
              Sebastien Duret

              http://www.footofeminin.fr/D1-Les-ma...on_a11302.html
              Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

              Commentaire


              • #8
                D1 - Retour sur la première semaine de matchs amicaux : LYON intraitable

                Onze des douze équipes de D1 féminine ont disputé au moins un match amical après ce deuxième week-end du mois d'août. L'occasion de faire un retour sur cette série de premières rencontres de préparation à trois semaines du championnat.


                Clarisse Le Bihan, félicitée par sa nouvelle partenaire guingampaise Charlotte Lorgeré (photo Sébastien Duret)


                Les Lyonnaises débutent la saison en trombe et ne font pas de cadeaux. Les Chinoises de Shanghai en ont fait les frais à la Plaine des Jeux de Gerland sous une chaleur caniculaire mercredi dernier ! Et si le score est ample (7-0), Gérard Prêcheur n'était pas satisfait du contenu. L'entraîneur lyonnais travaille pour que son équipe privilégie le collectif et la possession de balle. Ce ne fut pas nécessaire le cas dans cette rencontre avec des actions individuelles d'Elodie Thomis, Lotta Schelin qui ont notamment fait la différence. Les recrues ont fait leur début. Aurélie Kaci dès le coup d'envoi, les trois autres recrues Mbock, Lavogez et Bremer la demi-heure de jeu, cette dernière étant passeuse puis buteuse sur un centre d'Hegerberg.

                Samedi à Nîmes, face aux promues et devant 400 spectateurs, les Lyonnaises n'ont pas épargné leurs adversaires. Mylaine Tarrieu à l'aise dans son couloir gauche a trouvé Lotta Schelin (0-1). Buteuse, la Suédoise est devenue passeuse pour Elodie Thomis (0-2). Dans la foulée, une perte de balle sur l'engagement a permis à Ada Hegerberg d'enfoncer le clou (0-3). Avant la pause, une frappe lourde d'Amandine Henry était déviée par Emma Faure qui trompait sa gardienne (0-4, 42'). Juste avant le repos, Wendie Renard marquait de la tête (0-5). Lotta Schelin permettait à Eugénie Le Sommer de trouver les filets (0-6, 52'). Pauline Bremer a confirmé son intégration par un triplé qui a fait étalage de ses qualités individuelles. Corine Petit d'une frappe à l'entrée de la surface a aussi marqué pour un score final de 0-10.

                Shanghai, trois défaites face à LYON, PSG et JUVISY


                Les Juvisiennes lors de leur premier match de la saison (photo FCF Juvisy/W Morice)


                Les Chinoises de Shanghai étaient les sparring-partners du top 3 de la saison écoulée. Après Lyon, elles ont rencontré Juvisy à Bondoufle. Mais les Juvisiennes n'ont pas été très à la fête en début de match avec des erreurs défensives qui ont vu Céline Deville aller chercher le ballon au fond de ses filets à deux reprises dans le premier tiers-temps. Mais les Essonniennes sont montées en puissance et ont retrouvé la bonne cadence rapidement par Julie Machart servie en profondeur, qui avait remplacé Camille Catala blessée. L'apport de titulaires comme Gaëtane Thiney, Anaïg Butel ou encore Julie Soyer ont finalement eu raison de leurs adversaires. Gaëtane Thiney d'une frappe lointaine puis Lilas Traïkia en fin de match ont fait la différence.

                Cinq jours plus tôt, Juvisy avait déjà du renverser la tendance contre la Roche au stade Jean Bouin à Angers. Sans ses internationales, Juvisy alignait ses recrues Dina Jeanjean et Charlotte Bilbault, alors que La Roche pouvait compter sur Fatoumata Baldé et Adeline Coudrin. Après avoir tenu le 0-0 à la pause, La Roche ouvrait le score grâce à Charlotte Peslerbe qui gagnait son face à face avec Dina Jeanjean (0-1, 48'). Les Juvisiennes allaient trouver à force de persévérance la faille grâce à un doublé de Camille Catala (69e, 77e) bien servie sur le second but par la Belge Janice Cayman (1-2).


                Anja Mittag, à droite, félicitée par ses partenaires (photo PSG)

                Shanghai a continué sa tournée face au PSG, ce samedi à Bougival. Les Parisiennes alignaient quasiment un onze-type sans Laure Boulleau opérée fin juillet et qui sera rétablie fin août, ni Kenza Dali. La recrue allemande Anja Mittag a signé sa première sortie par une réalisation en reprenant une frappe de Houara d'Hommeaux repoussée par le poteau, la seconde étant l'oeuvre d'Ouleymata Sarr, servie par Marie-Antoinette Katoto qui a intégré pleinement le groupe de l'équipe première.

                Prochain rendez-vous pour les Parisiennes et les Lyonnaises, en Suisse à la Valais Cup.

                Marie-Charlotte Léger, buteuse d'entrée


                Les Stéphanoises lors du match face à Rodez à Volvic (photo Yoel Bardy)


                Quatrième du dernier championnat, Montpellier a débuté sa série de matchs amicaux vendredi dernier contre Albi. D'entrée, les Héraultaises ont trouvé la faille par la buteuse en forme Valérie Gauvin dès la 2e minute de la tête. Les Albigeoises égalisaient par Jessica Da Silva (13e). Dans une rencontre plaisante où les jeunes ont pu montrer de part et d'autre leurs ambitions, c'est Marie-Charlotte Léger, une des recrues de l'été au MHSC, titulaire comme Marion Romanelli, qui inscrivait le deuxième but après 33 minutes.
                >> Résumé vidéo

                Autre opposition entre équipes de D1, samedi à Volvic, les Stéphanoises étaient opposées à Rodez. Si les premières achevaient un stage intense et physique à l'Alpe d'Huez, les secondes débutent le leur cette semaine. Le onze stéphanois comportait les recrues Pauline Peyraud-Magnin, Ophélie Brevet, Sebe Coulibaly, Julie Peruzzetto et Namnata Traoré. Sana Titraoui, Eloïse Vallet et la Suédoise Maria Karlsson ont fait leur entrée en cours de rencontre. Dans ce contexte de préparation différente, les Ruthénoises plus fraîches ont fait la différence grâce à des réalisations de Marine De Sousa et Stéphanie De Revière.

                Saint-Maur garde le rythme de la saison dernière


                (photo Sébastien Duret)


                A l'issue d'une semaine de stage, les joueuses de la VGA Saint-Maur promues en D1 rencontraient Nancy au stade Marcel Picot. Avec un effectif quasiment inchangé où seule l'internationale camerounaise Francine Zouga est arrivée, les automatismes étaient déjà au rendez-vous. Francine Zouga n'a pas tardé a affiché des qualités de leader au milieu de terrain. Régis Mohar a pu apprécier aussi le net succès 6 buts à 1 contre Nancy (D2). Mélissa Gomes et Marlyse Ngo Ndoumbouk ont signé le doublé alors que Coralie Lenot, remplaçante au coup d'envoi a aussi marqué, tout comme la jeune et prometteuse Kelly Gago (16 ans).

                Dimanche, l'En Avant Guingamp était opposé au FC Lorient, promu en D2 à Loudéac devant près de 600 spectateurs. Les joueuses de Sarah M'Barek devaient se passer de Désiré Oparanozie en attaquante et ont pêché dans ce secteur du jeu face à un adversaire diminué par les absences mais bien organisé. Il fallait attendre l'heure de jeu pour voir Clarisse Le Bihan trouver la faille, profitant d'un premier duel de sa partenaire Ophélie Mareau avec la gardienne, pour hériter du ballon et le placer sous la transversale. Mais les Lorientaises sur l'une de leurs rares occasions cadrées égalisaient grâce au plat du pied d'Océane Ezano à dix minutes du terme.


                LA RÉCAP' COMPLÈTE

                Samedi 1er août 2015

                ESOF La Roche - FCF Juvisy : 1-2
                , à Angers (Charlotte Peslerbe 48' ; Camille Catala 69', 78')
                La Roche : Bruneau, Prézeau, Roux, Coudrin, Cosson, Ripoche (cap.), Nakkach, Lemarchand, Guillard, Peslerbe, Baldé
                Remplaçantes : Marchadié, Pasquereau, Martinez, Ravon, Boivin, Fragoli, Alberbide
                Juvisy : Jeanjean, Jouan, Dusang, Guilbert (cap.), ?, G.Butel, Tounkara, Bilbault, Cayman, Tatiana, Catala

                Mercredi 5 août 2015
                Ol. Lyonnais - Shanghai (Chine) : 7-0
                , à Lyon (Ada Hegerberg 27', 86', Louisa Necib 32', Lotta Schelin 49', 52', Pauline Bremer 70', Amandine Henry 90')
                Lyon (1er tiers) : Gérard - Kaci, Kumagai, Renard (cap.), Tarrieu - Abily, Henry, Necib - Le Sommer, Schelin, Hegerberg.
                Lyon (2e tiers) : Gérard - Petit, Mbock, Renard (cap.), Kaci - Lavogez, Abily, Necib - Thomis, Schelin, Bremer.
                Lyon (3e tiers) : Gérard - Petit (cap.), Mbock, Kumagai, Tarrieu - Lavogez, Henry, Bremer - Thomis, Le Sommer, Hegerberg.

                Jeudi 6 août 2015
                FCF Juvisy - Shanghai (Chine) : 3-2
                , à Bondoufle (Julie Machart 31', Gaëtane Thiney 75', Lilas Traïkia 85' ; 4', 26')
                Juvisy : Deville, Jouan, Dusang, Guilbert, Cayman, Karadjov, Bilbault, Tounkara, Catala, Coleman, Traïkia.
                Remplaçantes : Machart, A.Butel, Soyer, Thiney, Diani, Jeanjean

                Vendredi 7 août 2015
                ASPTT Albi - Montpellier HSC : 1-2
                , à Carcassonne (Jessica Da Silva 13' ; Valérie Gauvin 2', Marie-Charlotte Léger 33')
                >> Résumé vidéo

                Samedi 8 août 2015
                Nîmes MG FF - Ol. Lyonnais : 0-10
                , à Nîmes (Lotta Schelin 6', Elodie Thomis 13', Ada Hegerberg 14', Emma Faure 42' c.s.c., Wendie Renard 45+2', Eugénie Le Sommer 52', Pauline Bremer 63', 78', 83', Corine Petit 80')
                Nîmes : Saez, Saulnier, Faure, Gayton, Mahistre, Pervier, Hamou Maamar, Tebbi, Ayachi, Kouame, Ramos
                Lyon (1re période) : Gérard, Kaci, Kumagai, Renard (cap.), Tarrieu, Henry, Abily, Perisset, Thomis, Schelin, Hegerberg.
                Lyon (2e période) : Perrault, Petit, Mbock, E. Cascarino, Majri, Lavogez, Abily (cap.), Perisset, Le Sommer, Schelin, Bremer.

                AS St-Etienne - Rodez AF : 0-2, à Volvic (Marine De Sousa, Stéphanie De Revière)
                St-Etienne : Peyraud-Magnin, Viguier, Sissoko, Brevet, Blanc Gonnet, Clemaron, Gherbi, Coulibaly, Peruzzetto, Traoré, Palacin.
                Remplaçantes : Courteille, Chaumette, Vallet, Karlsson, Cirri, Lavaud, Gauvin, Titraoui, Chavas

                Paris Saint-Germain FC - Shanghai (Chine) : 2-0, à Bougival (Anja Mittag 26', Ouleymata Sarr 71')
                PSG : Kiedrzynek, Morroni, Georges, Delannoy, Houara D'Hommeaux, Seger, Hamraoui, Cruz Trana, Asllani, Delie, Mittag

                AS Nancy (D2) - VGA St Maur : 1-6, à Tomblaine (Sabrina Loukombo ; Mélissa Gomes x2, Coralie Lenot, Marlyse Ngo Ndoumbouk x2, Kelly Gago)
                St Maur : Delvallée, Konte, Meflah, Nowak, Hacard, Léocadie, Boumrar, Paprzycki, Zouga, Gomes, Ngo Ndoumbouk
                Remplaçantes : Nogbou, Berge, Gago, Ferreira, Chatelain, Lenot, Carré

                Dimanche 9 août
                EA Guingamp - FC Lorient (D2) : 1-1
                , à Loudéac (Clarisse Le Bihan 61' ; Océane Ezano 80')
                Guingamp : Gignoux (Mainguy 46') ; Debever, Boishardy (Abadou 46'), Lorgeré (Boishardy 70') ; Robert (Benoit 46'), Bueno (Amani 46'), Dali (Mareau 46'), Diallo (Bueno 70'), Plaza (Dali 70') ; Le Bihan (Robert 70'), Douessin

                Lundi 10 Août 2015
                Sebastien Duret

                http://www.footofeminin.fr/D1-Retour...le_a11357.html
                Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                Commentaire


                • #9
                  D1 - Patrice LAIR : "Un service rendu au Président Nicollin"

                  Patrice Lair, toujours consultant sur Eurosport, va reprendre dans une semaine une activité au sein du Montpellier HSC où il sera conseiller auprès de Jean-Louis Saez, l'entraineur de la D1. Le double champion d'Europe avec l'OL évoque aussi le championnat qui va reprendre dont Lyon est favori.


                  Patrice Lair de retour au MHSC (photo OL)

                  Patrice, en quoi va consister votre rôle à Montpellier ?

                  On s'est vu avec le Président Nicollin au mois de juillet. On a discuté et il m'a proposé que je leur donne un petit coup de main. Je reste toujours sur Lyon où j'habite, je viendrais voir quelques entraînements, je viendrais aux matchs, et j'irai voir des rencontres à Lyon et Saint-Etienne. Je vais donner un petit coup de main à Jean-Louis Saez. Je serai là pour avoir un regard extérieur et essayer que Montpellier soit plus performant. Cela se passe bien avec Jean-Louis, on s'est toujours bien entendu, on se contacte régulièrement par téléphone. Je serai présent à partir du match contre Barcelone la semaine prochaine.

                  Mais il n'est aucunement question que je reprenne l'équipe à Montpellier, j'ai fait mon temps au club. Je ne ferais pas d'entrainement, c'est un service rendu au Président Nicollin qui m'a proposé cela et je l'en remercie. Je viens dans un club où j'ai passé de bons moments. J'ai fait six ans dans le football féminin, et cela s'est pas trop mal passé à Montpellier. Beaucoup aurait aimé avoir ma réussite.

                  "Les deux victoires en Ligue des Champions n'ont aucune valeur chez les garçons"

                  Est-ce que l'étiquette "football féminin" est une difficulté pour trouver un club ?

                  Oui, je pense un petit peu, cela s'est joué à peu de choses avec plusieurs clubs masculins. Je n'ai pas mis une croix, j'espère toujours avoir un coup de fil. Aujourd'hui, le terrain me manque. A Montpellier, cela me permet de remettre le pied à l'étrier progressivement. Je recherche à reprendre comme coach chez les garçons avec une équipe de niveau national, ou pourquoi pas chez les filles, on verra.
                  Les titres que l'on gagne chez les filles n'ont pas beaucoup d'importances, je suis le seul entraîneur à avoir gagné deux Ligues des Champions en France mais cela n'a aucune valeur chez les garçons.

                  Quel bilan faites-vous du parcours de la France à la Coupe du Monde 2015 ?
                  Avec le recul, on s'aperçoit qu'au niveau des audiences, cela a été extraordinaire mais au niveau du résultat sportif, on est en régression par rapport à 2011, il faut être réaliste. Il n'y a pas eu de demi-finale. Au niveau de la qualité de jeu, les gens se sont identifiés à cette équipe et c'est bien, cela a permis de gagner quelques supporters. Maintenant il faut concrétiser tout cela.

                  Cet été, Lille, Bordeaux ont intégré une section féminine, est-ce une bonne nouvelle ?
                  Cela avance tranquillement mais c'est bien. J'espère que ces clubs vont mettre des moyens et voir ces équipes-là monter. C'est tout le souhait qu'il faut avoir pour que le football féminin progresse. Après il reste toujours la question de gagner une grande compétition pour que le football féminin franchisse un autre palier.

                  "Lyon va être champion"


                  L'OL vers un dixième titre selon Lair (photo OL)

                  Qui est votre favori pour la reprise du championnat de D1 ?

                  On aura selon moi Lyon qui va être champion, qui aura son dixième titre. Je ne vois pas comment on pourrait gêner l'Olympique Lyonnais. Et vu le calendrier, j'ai bien peur que assez rapidement, fin septembre, on connaisse déjà le championnat de France (ndlr : Lyon - PSG aura lieu le 26 septembre). Une victoire de Lyon à ce moment-là du championnat, ce sera très compliqué pour la suite pour le PSG de rattraper le retard. Surtout que Lyon est déjà bien réglé.

                  Le recrutement a été intelligent. Aurélie Kaci revient, elle a fait des choses intéressantes avec le PSG. Les deux jeunes vont passer des caps même si je pense pour moi que Claire Lavogez aurait dû faire une saison de plus à Montpellier. Comme je suis fan de Griedge Mbock, je suis content qu'elle est rejoint un club, où elle va franchir un cap. Pauline Bremer, je ne l'ai pas trop vu jouer avec l'équipe d'Allemagne, je ne sais pas mais c'est tout de même une attaquante de renom qui va apporter forcément dans le domaine offensif, déjà bien fourni à Lyon.

                  Et derrière ?
                  Après, il y aura Paris qui devrait jouer cette deuxième place, qui recrute étranger mais qui a une grosse pression car le club n'a rien gagné et je pense que cette année, c'est important pour eux de gagner un titre soit le championnat, soit la coupe. La Coupe d'Europe se sera compliqué, je pense qu'ils ont loupé le coche la saison dernière. Cette année, Wolfsburg et Lyon seront les deux grosses cylindrées de cette Ligue des Champions.

                  Montpellier se doit de finir sur le podium, de finir troisième au minimum. La saison dernière, Montpellier aurait dû finir troisième au vu de l'effectif. Aujourd'hui, je pense que c'est la place du club. Pourquoi pas titiller l'OL et accrocher le PSG.

                  Juvisy avec le changement d'entraîneur se prépare bien, ils ont repris l'entraînement très tôt. Ils vont retrouver certaines couleurs avec un état d'esprit qui leur correspond, une équipe difficile à jouer. Ce sera une des équipes qui jouera la troisième place avec Montpellier. Pour Guingamp, le départ de Griedge Mbock risque d'être un gros handicap.

                  Quel avis avez-vous sur les promus ?
                  Une équipe comme Saint-Maur doit s'en sortir, c'est une équipe cohérente qui a fait un bon championnat de D2. C'est un club qui me fait une bonne impression même si je ne connais pas le travail à l'intérieur du club. Elle peut se maintenir. La Roche n'a pas de gros moyens, cela risque d'être plus difficile. Ce sont des noms du football féminin, c'est bien qu'ils soient remontés. Nîmes, cela va être dur mais il y a certaines valeurs qui leur permettront peut-être d'accrocher certaines équipes. Les anciennes Montpelliéraines sont là aussi pour apporter leur expérience, et ils n'ont pas fini leur recrutement. C'est une équipe qui ne doit pas rater son début de championnat pour avoir un certain pécule de points pour pouvoir se maintenir ensuite.

                  Enfin, allez-vous continuer comme consultant sur Eurosport ?
                  Je continue bien sûr et je remercie l'équipe d'Eurosport car pendant mon inactivité, cela m'a permis de rester au contact du football et de passer une année dans un autre rôle. C'était une année enrichissante, on voit le football d'une autre façon. Ça m'a plu et de rester sur Eurosport, cela me plaît.

                  Mercredi 12 Août 2015
                  Sebastien Duret

                  http://www.footofeminin.fr/D1-Patric...in_a11366.html
                  Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                  Commentaire


                  • #10
                    D1 - Mélissa PLAZA (EA Guingamp) : "J'avais besoin de jouer à nouveau"

                    Mélissa Plaza a rejoint cette saison l'En Avant Guingamp après avoir connu une période difficile en raison de blessures. Elle évoque également la victoire en Universiades et son avenir sportif.


                    Mélissa Plaza retrouve le terrain avec plaisir (photo Sébastien Duret)

                    Sur un plan personnel, comment avez-vous vécu la victoire en Universiades cet été ?

                    Ces Universiades ont été un soulagement car cela a été une saison noire pour moi avec beaucoup de blessures. C'est tombé à point nommé et cela a été vraiment exceptionnel à vivre. On avait un super groupe et on a fait vraiment une super compétition. Je ne suis pas peu fière parce que c'était ma dernière année universitaire, je suis contente de finir sur cette note-là.

                    Je me suis posée la question si j'allais avoir l'occasion d'y participer à nouveau (ndlr : Mélissa Plaza était présente en 2009 à Belgrade) parce que j'ai eu deux mois et demi de déchirure au mollet où je ne m'en sortais pas et peut-être aussi parce que psychologiquement je n'étais pas forcément bien. Une fois que c'était fini, j'étais content de pouvoir jouer tous les matchs. J'ai démarré ma saison aux Universiades.

                    Comment étaient les conditions de match ? le niveau des équipes ?
                    Il y avait un bon niveau et on a joué de belles équipes. On a fait un gros tournoi. Je m'attendais à plus de chaleur mais à part le match contre le Japon, où il a vraiment fait chaud, sinon cela a été.
                    En finale, la Russie était une équipe costaude. C'était la fin de compétition et les organismes étaient fatigués. On a disputé six matchs en douze jours. On a beaucoup enchaîné. On n'a pas à rougir d'être en sélection universitaire parce qu'il y a un bon niveau.

                    Après Montpellier, Lyon, vous êtes à Guingamp, comment est venu ce choix ?
                    J'ai privilégié l'aspect sportif car j'avais besoin de temps de jeu et surtout psychologiquement de jouer à nouveau. Guingamp me permet de me rapprocher de mes amis, de ma famille, cela a pesé dans la balance.
                    Et puis il y a l'aspect professionnel, parce que je vais pouvoir enseigner à la fac, chose que je n'aurai pas pu faire à l'OL parce que c'est vraiment professionnel. Ici, il y a encore des filles "semi-pro". Mais cela reste avant tout un choix sportif pour m'épanouir à nouveau. A 27 ans, c'est le moment où je peux vraiment apporter mon expérience et faire profiter ce que j'ai acquis pendant toutes ses années.


                    Sa polyvalence et expérience seront des atouts pour l'En Avant (photo Sébastien Duret)

                    Le challenge sportif était aussi convaincant ?

                    C'est une équipe jeune qui a de la qualité. Sarah (M'Barek) avait besoin de cadre, et moi, je me retrouvais dans ce rôle-là de leader auquel je ne pouvais pas prétendre avoir à l'OL. C'est un nouveau défi, un nouveau challenge, j'ai signé une année, je vais voir comment cela va se passer. Je suis là pour faire le maximum possible pour l'équipe.

                    Le fait de retrouver Sarah M'Barek comme entraîneur a-t-il aussi pesé dans la balance ?
                    Ça a pesé dans la balance aussi parce que je connais la qualité des séances. Je savais que j'allais encore progresser avec elle. J'ai non seulement envie de tirer les autres vers le haut mais je n'ai pas envie de stagner.

                    Lorsque vous dites vous verrez dans un an, qu'en sera-t-il après ?
                    Je ne pense pas arrêter, je continuerai toujours à jouer au foot. En tout cas pour l'instant si je n'ai pas d'autres blessures parce que j'avoue que cela commence à être difficile pour mon organisme de me blesser régulièrement comme ça. Après j'ai des perspectives à l'étranger et sur le tournoi des Universiades, j'ai été approché. Je ne me ferme pas de portes pour l'année prochaine.


                    BIO EXPRESS

                    Mélissa PLAZA

                    Née le 28 juillet 1998 à Saint-Gaudens
                    Milieu de terrain

                    Parcours
                    CS St Pierre en Faucigny (1999-2001), US Arnage (2001-2002), Tours EC (2002-2003), ESOF La Roche sur Yon (2003-2009), Montpellier HSC (2009-2013), Ol. Lyonnais (2013-2015), EA Guingamp (2015-2016)

                    Sélections
                    A (2 matchs), B (3), U20 (8), Universitaire

                    >> SA FICHE

                    Jeudi 13 Août 2015
                    Sebastien Duret

                    http://www.footofeminin.fr/D1-Meliss...au_a11369.html
                    Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                    Commentaire


                    • #11
                      D1 - Tournoi haut de gamme avec la VALAIS CUP

                      Comme la saison dernière, l'OL et le PSG vont s'étalonner à l'occasion de la Valais Cup en Suisse à deux semaines de la reprise du champion en compagnie du Bayern Munich et du FC Zurich.


                      Farid Benstiti, Caroline Seger (PSG), Gérard Prêcheur, Lucie Pingeon (Lyon), Melanie Behringer, Thomas Wörle (Bayern Munich) (photo OLweb)


                      Au coude à coude, la saison dernière en championnat, l'OL et le PSG étaient déjà présents il y a un an au tournoi. Le niveau des adversaires et les conditions de préparation étant optimales, les deux clubs européens ont répondu de nouveau favorablement à l'invitation. Gérard Prêcheur, l'entraîneur de l'OL attend tout comme son homologue parisien beaucoup de ces deux rencontres comme il l'a indiqué lors de la conférence de presse à la veille du premier match.

                      "J'attends que l'on aborde ce tournoi avec notre esprit de compétition habituel. On a deux beaux matchs à jouer en 48 heures. Cela va nous permettre de nous situer dans notre phase de préparation et même de construction. Les nouvelles joueuses doivent intégrer les orientations de jeu. Il y a quatre belles équipes avec Zurich qui a réalisé le doublé en Suisse. C'est bien de finir le stage par des matchs, sans oublier que nous sommes les tenants du titre de cette Valais Cup" a déclaré Gérard Prêcheur alors que l'OL affronte Zurich ce vendredi.

                      Pour l'entraîneur du PSG, Farid Benstiti, un premier rendez-vous prestigieux attend les Parisiennes qui vont affronter le champion d'Allemagne Munich : "On va affronter le Bayern Munich ce vendredi, puis l’Olympique Lyonnais ou le FC Zurich dimanche. C’est très intéressant de pouvoir se frotter si tôt à de telles équipes. Cela va nous permettre de nous jauger et de vérifier que les principes de jeu instaurés ces dernières années sont toujours bien ancrés dans la tête des joueuses".

                      Le PSG à l'heure allemande


                      Farid Benstiti prépare les prochaines échéances (photo PSG)


                      Le PSG effectuera ses réglages face aux clubs allemands. Après le Bayern Munich en demi-finale de la Valais Cup, puis le second match dimanche, les Parisiennes iront défier deux autres pointures outre-Rhin avec un match à Wolfsburg, le 23 août puis Potsdam, le 25 août. Une préparation lourde mais indispensable pour Farid Benstiti car le calendrier de D1 lui imposera d'importants rendez-vous décisif dans la course au titre dès le mois de septembre : "Je pense notamment à la réception de Montpellier (le 13/09) et au déplacement à Lyon (le 27/09) dès les premières journées de championnat. Tout est mis en œuvre pour que nous soyons au top pour ces rendez-vous" analyse l'entraineur sur le site du club.

                      Avec PSG.fr et OLweb.fr


                      LE PROGRAMME

                      Vendredi 14 août 2015

                      Demi-finales

                      Paris St-Germain - FC Bayern Munich (Allemagne), à Martigny (Suisse) (19h00)
                      Ol. Lyonnais - FC Zürich Frauen (Suisse), à Martigny (16h00)

                      Dimanche 16 août 2015
                      Petite finale (15h00)
                      Finale (18h00)

                      Les matchs sont diffusés sur Eurosport et Eurosport 2


                      LES RÉSULTATS EN 2014

                      Demi-finales

                      PARIS ST GERMAIN - FC BARCELONE : 1-1 (1-1) puis 3 tirs au but à 1

                      But pour le PSG : Sabrina DELANNOY 22' s.p.
                      But pour Barcelone : Jennifer HERMOSO 4'

                      OLYMPIQUE LYONNAIS - RSC ANDERLECHT : 7-1 (2-0)
                      Buts pour Lyon : Elodie THOMIS 18', Ada HEGERBERG 42', Amel MAJRI 50', Eugénie LE SOMMER 75', Corine PETIT 80', Lotta SCHELIN 84', Lara DICKENMANN 90'
                      But pour Anderlecht : Pauline CRAMMER 28'

                      Finale
                      OLYMPIQUE LYONNAIS - PARIS SAINT-GERMAIN FC : 3-2 (0-0)

                      Buts pour Lyon : Amandine HENRY 48', Ada HEGERBERG 60', 90+4'
                      Buts pour le PSG : Kosovare ASLLANI 56', Caroline SEGER 90+3'

                      Match pour la 3e place
                      BARCELONE ANDERLECHT 6-1


                      Vendredi 14 Août 2015
                      Sebastien Duret

                      http://www.footofeminin.fr/D1-Tourno...UP_a11371.html
                      Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                      Commentaire


                      • #12
                        VALAIS CUP - LYON continue les cadences infernales face à ZURICH (9-3) !

                        Pour cette première rencontre dans le cadre du tournoi de la Valais Cup que disputait l'OL face à Zürich, les Lyonnaises se sont nettement imposées malgré quelques errements défensifs coûtant trois buts concédés.


                        Pauline Bremer auteur d'un nouveau triplé avec l'OL (photo Maya Mans/OL Foot Feminin)


                        Lyon s'est donc facilement qualifié pour la finale du tournoi dont il est détenteur du titre. Pour la première de ces deux matchs à disputer en 48 heures, l'entraîneur Gérard Prêcheur a choisi d'aligner une équipe remaniée avec les habituelles Wendie Renard, Amel Majri, Amandine Henry, Louisa Necib et Eugénie Le Sommer aux côtés des quatre recrues estivales Griedge Mbock, Aurélie Kaci, Claire Lavogez et Pauline Bremer ainsi que la jeune Delphine Cascarino, de retour de blessure.

                        Face aux grossières erreurs défensives du champion suisse, Lyon n'a pas eu à forcer son talent pour trouver la faille. Mais si les Lyonnaises ont pu inscrire neuf buts en 90 minutes, elles n'ont aussi encaissé trois avec des erreurs défensives qui n'ont certainement pas satisfait l'entraîneur lyonnais.

                        Dimanche, la finale face au PSG ou le Bayern Munich sera un véritable test alors que le onze aligné devrait être sans surprise.


                        LES BUTS

                        1-0 Claire LAVOGEZ 15'
                        (Passe dans l'intervalle d'Amandine Henry, positionnée côté gauche, elle trouve Claire Lavogez plein axe à l'entrée de la surface qui s'avance seule face à la gardienne pour la fusiller du pied droit)
                        2-0 Eugénie LE SOMMER 18' (Bon service dans l'espace depuis la gauche pour Eugénie Le Sommer qui place une frappe croisée en déséquilibre du gauche et trouve le petit filet opposé)
                        3-0 Pauline BREMER 23' (Passe latérale plein axe de Katie Duncan inteceptée par Pauline Bremer qui file au but et marque du gauche dans la surface)
                        3-1 Fabienne HUMM 25' (Patricia Willi côté droit entraîne trois joueuses à son marquage et libère le ballon sur Fabienne Humm, totalement esseulée côté gauche qui enroule une frappe du droit à l'entrée de la surface)
                        4-1 Eugénie LE SOMMER 29' (Amel Majri percute côté gauche et centre sur Pauline Bremer qui reprend à bout portant à l'angle des 6 m mais se heurte à la gardienne. Le ballon est récupéré par Eugénie Le Sommer qui place une frappe en pivot du droit en force)
                        5-1 Pauline BREMER 36' (Une-deux entre Amandine Henry et Pauline Bremer à l'entrée de la surface, l'Allemande rentre sur le côté droit et place une frappe croisée du droit depuis l'angle des 6 m et trouve le petit filet opposé)
                        5-2 Barla DEPLAZES 48' (Griedge Mbock sur un ballon en profondeur de Nicole Remund rate son contrôle à l'entrée de la surface lyonnaise, Barla Deplazes trompe Méline Gérard d'une reprise du gauche)
                        6-2 Ada HEGERBERG 51' (Frappe du droit d'Ada Hegerberg à l'entrée de la surface qui bat la gardienne)
                        6-3 Meriame TERCHOUN 60' (Démarquée dans le couloir gauche de la défense lyonnaise, elle se retrouve seule face à Méline Gérard et place tranquillement une frappe croisée du droit qui termine dans le petit filet opposé)
                        7-3 Camille ABILY 83' (Pauline Bremer intercepte le ballon dans l'axe sur une relance suisse, fixe et décale Camille Abily à droite qui place une frappe croisée du droit)
                        8-3 Delphine CASCARINO 90' (Ballon en retrait dans l'axe que Delphine Cascarino exploite sans contrôle du plat du pied droit aux 13 m)
                        9-3 Pauline BREMER 90+2' (Delphine Cascarino à droite centre pour Pauline Bremer qui se jette pour reprendre le ballon à bout portant)


                        Valais Women's Cup - Demi-finale
                        Vendredi 14 août 2015
                        - 16h00
                        OLYMPIQUE LYONNAIS - FC ZÜRICH FRAUEN : 9-3 (5-1)
                        Martigny [Suisse] (Stade d'Octodure)
                        Temps pluvieux - Terrain humide
                        Arbitres : Simona Ghisletta (SUI) assistée de Belinda Brem (SUI) et Emilie Aubry (SUI). 4e arbitre : Déborah Anex (SUI)
                        Buts pour Lyon : Claire Lavogez 15', Le Sommer 18', 29', Pauline Bremer 23', 36', 90+2', Ada Hegerberg 51', Camille Abily 83', Delphine Cascarino 90', Buts pour Zürich : Fabienne Humm 25', Barla Deplazes 48', Meriame Terchoun 60'
                        Avertissements : Hegerberg 62' pour Lyon ; Duncan 53' pour Zürich

                        LYON : 30-Méline Gérard ; 15-Aurélie Kaci (24-Mylaine Tarrieu 46'), 29-Griedge Mbock Bathy Nka, 3-Wendie Renard (cap.) (17-Corine Petit 63'), 7-Amel Majri (2-Estelle Cascarino 63') ; 6-Amandine Henry (23-Camille Abily 46'), 10-Louisa Necib (5-Saki Kumagai 67') ; 20-Delphine Cascarino, 18-Claire Lavogez, 22-Pauline Bremer ; 9-Eugénie Le Sommer (14-Ada Hegerberg 46'). Entr.: Gérard Prêcheur
                        Banc : 1-Cindy Perrault, 8-Lotta Schelin, 19-Eve Périsset
                        ZÜRICH : 21-Seraina Friedli ; 7-Nicole Remund (22-Lorena Baumann 72'), 5-Marina Keller (18-Sandra Aloi 63'), 4-Katie Duncan (25-Lesley Ramseier 63'), 6-Selina Kuster ; 19-Sandrine Mauron, 20-Fabienne Humm (cap.), 17-Melanie Müller, 9-Patricia Willi (11-Barla Deplazes 46') ; 14-Riana Fischer (8-Julia Stierli 38'), 24-Meriame Terchoun (15-Karin Bernet 63'). Entr.: Dorjee Tsawa
                        Banc : 31-Nicole Studer

                        Samedi 15 Août 2015
                        Sebastien Duret

                        http://www.footofeminin.fr/VALAIS-CU...3-_a11373.html
                        Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                        Commentaire


                        • #13
                          VALAIS CUP - Le PSG craque face au BAYERN MUNICH lors des tirs au but

                          Les Parisiennes et les Munichoises n'ont pas réussi à se départager pour cette demi-finale de la Valais Cup. C'est aux tirs au but que les Allemandes plus adroites se sont qualifiées pour la finale face à Lyon.


                          Les Parisiennes n'ont pas été assez percutantes en attaque (photo PSG)


                          La première période n'aura pas été très riche en occasions. La plus belle restera sans conteste la frappe de Melanie Behringer à l'entrée de la surface. Katarzyna Kiedrzynek se détendait bien sur sa droite pour sortir le ballon en corner (37e). Une occasion qui confirmait une prise de possession allemande progressive dans cette rencontre. Mais à la pause, le score restait vierge.

                          Les Allemandes allaient poser des difficultés au retour des vestiaires mais sans accrocher le cadre d'Ann-Kathrin Berger entrée à la pause. Alors que le Bayern Munich effectuait cinq remplacements à l'heure de jeu, le PSG faisait entrée de la jeunesse avec Marie-Antoinette Katoto et Ouleymata Sarr. Quelques minutes plus tard, profitant d'une erreur de la défense, Anja Mittag se retrouve face à la gardienne mais dans une position trop excentrée (68e). Viviane Miedema de l'autre côté du terrain tergiversait trop (76e) mais cela était bien différent à la 89e minute avant un rapide enchaînement contrôle - frappe qui venait heurter le poteau parisien alors que la gardienne était restée stoïque !

                          Il fallait donc avoir recours aux tirs au but pour départager le champion allemand et le vice-champion de France. Après un tir de Ghoutia Karchouni sur la transversale, le PSG y croyait à nouveau lorsque Eunice Beckmann osait une Panenka sur la balle de match, et manquait le cadre. Mais Kheira Hamraoui voyait son tir dévié par la gardienne. Contrairement à l'an dernier, la finale n'opposera pas les deux clubs français. Le Bayern Munich rencontra l'OL alors que le PSG sera opposé à Zürich pour la troisième place, ce dimanche.


                          Valais Women's Cup - Demi-finale
                          Vendredi 14 août 2015
                          - 19h00
                          PARIS-SAINT-GERMAIN FC - FC BAYERN MUNICH : 0-0 (tab 3-4)
                          Martigny [Suisse] (Stade d'Octodure)
                          Temps pluvieux - Terrain humide
                          Arbitres : Simonna Ghisletta (SUI) assistée de Belinda Brem (SUI) et Emilie Aubry (SUI). 4e arbitre : Déborah Anex (SUI)
                          Tirs au but : Behringer (0-1), Delannoy (1-1), Abbé (1-2), Houara D'Hommeaux (2-2), Holstad (2-3), Karchouni (transversale), Lewandowski (2-4), Lahmari (3-4), Beckmann (au dessus), Hamraoui (arrêté)

                          PSG :
                          1-Katarzyna Kiedrzynek (30-Ann-Kathrin Berger 46') ; 11-Jessica Houara D'Hommeaux, 22-Josephine Henning, 5-Sabrina Delannoy, 20-Perle Morroni ; 27-Caroline Seger (cap.) (24-Ghoutia Karchouni 77') ; 18-Marie-Laure Delie (15-Ouleymata Sarr 60'), 28-Shirley Cruz Trana (21-Anissa Lahmari 77'), 14-Kheira Hamraoui, 9-Kosovare Asllani (25-Marie-Antoinette Katoto 60') ; 29-Anja Mittag (12-Léa Declercq 77'). Entr.: Farid Benstiti
                          Banc : 16-Romane Salvador, 4-Laura Georges, 6-Sana Daoudi, 13-Cathy Couturier, 33-Lina Boussaha, 34-Kenza Allaoui
                          MUNICH : 32-Tinja-Riikka Korpela ; 25-Viktoria Schnaderbeck (27-Laura Feiersinger 60'), 5-Caroline Abbé, 15-Nora Holstad, 20-Léonie Maier (2-Gina Lewandowski 60') ; 7-Melanie Behringer (cap.) ; 8-Melanie Leupolz (19-Carina Wenninger 77'), 33-Sara Däbritz (13-Mana Iwabuchi 60'), 16-Katherina Stengel (18-Lisa Evans 46') ; 29-Nicole Rolser (17-Eunice Beckmann 60'), 9-Vanessa Bürki (10-Vivianne Miedema 60'). Entr.: Thomas Wörle
                          Banc : 31-Manuela Zinsberger, 41-Fabienne Weber, 4-Veronica Boquete Giadans, 21-Raffaella Manieri, 22-Jennifer Gaugigl, 23-Ricarda Walking

                          Samedi 15 Août 2015
                          Sebastien Duret

                          http://www.footofeminin.fr/VALAIS-CU...ut_a11374.html
                          Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                          Commentaire


                          • #14
                            Valais Cup - Le Bayern en finale face à l'OL !
                            Publié le 14 août 2015 | Autres compétitions
                            Par Benjamin ROUX pour Foot d'Elles



                            Dans le cadre de la deuxième demi-finale de la Valais Cup, le Paris Saint-Germain recevait le Bayern Munich à Montigny. L'enjeu de cette confrontation ? Une place en finale dimanche face à l'OL. Retour sur cette partie très disputée.


                            Une bataille acharnée au milieu du terrain

                            Aucune des deux formations n'aura voulu lâcher prise durant le premier acte. Une possession de balle équilibrée, un jeu concentré au milieu du terrain, et des actrices qui ne seront pas parvenues à se départager à l'issue des quarante-cinq premières minutes. Et ce n'est pas faute d'avoir essayé ! A la vingtième minute de jeu, tout s'accélère. Les deux équipes vont successivement se procurer une occasion intéressante. A ce jeu-là, ce sont les allemandes qui ont frappé les premières. Sara Däbritz (22') se défait de tout marquage et parvient à se mettre dans le sens du but. Entourée par trois Parisiennes, la numéro 33 déclenche une frappe puissante, détournée par une Kiedrzynek vigilante. Une minute plus tard, le ballon est dans les pieds parisiens. A la suite d'un jeu en triangle bien négocié, Kheira Hamraoui se retrouve libre de tout marquage. La native de Croix tente d'ouvrir la marque d'une frappe puissante, qui termine finalement sa course dans le petit filet.

                            La seconde période ne sera qu'un "remake" de la première, avec cependant davantage d'occasions de part et d'autre, à l'image de cette somptueuse frappe de Däbritz, encore elle, qui vient se heurter une nouvelle fois à la gardienne de la capitale.

                            La décision aux tirs au but
                            Il aura fallu attendre l'ultime séance des tirs au but pour connaître le nom du vainqueur de ce match de haut niveau. Le Bayern Munich a excellé dans cet exercice et a assuré sa qualification pour la finale. Karchouni a manqué son tir dans les rands parisiens, et Korpela a été héroïque sur le dernier tir. Le Bayern affrontera l'OL en finale de la Valais Cup, et le Paris Saint-Germain disputera son match pour la troisième place contre Zürich.


                            Benjamin Roux, avec Jean-Michel Chatelot, à Crans-Montana

                            http://www.footdelles.com/article/Au...L-_116159.html
                            Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                            Commentaire


                            • #15
                              VALAIS CUP - Le titre pour le BAYERN MUNICH, l'OL et le PSG sur les autres marches du podium

                              Le tournoi organisé en Suisse dans le Valais a vu la victoire finale des Munichoises face à Lyon (3-1) alors que le PSG a pris la troisième place aux dépens de Zürich (3-0).


                              Le Bayern Munich devance les deux clubs français (photo FCB)


                              Les Lyonnaises après un début de saison prolifique se sont heurtées à un os ce dimanche soir. Les Munichoises ont en effet été plus réalistes en finale du tournoi en s'imposant 3-1. Si quelques changements étaient effectués côté lyonnais dans le onze de départ avec notamment le retour de Lotta Schelin, le Bayern Munich renouvelait dix des onze titulaires de vendredi dernier et se passait de Melanie Leupolz et Sara Däbritz, alors que Veronica Boquete n'est pas encore prête.

                              Mais ces bouleversements d'équipe n'ont pas été mis à profit par les Lyonnaises pourtant dominatrices. Au quart d'heure de jeu, Eugénie Le Sommer manquait à deux reprises le coche. Ses partenaires Camille Abily et Ada Hegerberg manquaient aussi leurs actions alors que Lotta Schelin était peu en évidence. Et juste avant la pause, ce sont les Allemandes qui ouvraient le score sur l'une de leurs premières occasions avec un centre de l'Ecossaise Lisa Evans repris contre son camp par Aurélie Kaci (0-1, 40'). Les Lyonnaises égalisaient au retour des vestiaires sur un magnifique coup-franc de Louisa Necib (1-1, 48'). Mais une fois encore, Lyon pêchait dans la finition et le Bayern Munich était plus réalistes. En contre, l'Hollandaise Vivianne Miedema (1-2, 69') puis sa partenaire Nicole Rolser dans les arrêts de jeu donnaient la victoire au Bayern.

                              Valais Cup - Finale
                              Dimanche 16 août 2015
                              - 18h15
                              OLYMPIQUE LYONNAIS - FC BAYERN MUNICH : 1-3 (0-1)
                              Lens [Suisse] (Stade du Christ-Roi)
                              Arbitres : Simona Ghisletta (SUI) assistée de Belinda Brem (SUI) et Susanne Küng (SUI). 4e arbitre : Michèle Schmotzer (SUI)
                              But pour Lyon : Louisa NECIB 48'
                              Buts pour Munich : Aurélie KACI 40' c.s.c., Vivianne MIEDEMA 69', Nicole ROLSER 90+2'

                              Avertissements : Iwabuchi 63', Zinsberger 79' pour Munich

                              LYON : 30-Méline Gérard ; 15-Aurélie Kaci, 5-Saki Kumagai, 3-Wendie Renard (cap.), 7-Amel Majri ; 23-Camille Abily (20-Delphine Cascarino 86'), 6-Amandine Henry, 10-Louisa Necib ; 9-Eugénie Le Sommer (22-Pauline Bremer 70'), 8-Lotta Schelin, 14-Ada Hegerberg (12-Elodie Thomis 46'). Entr.: Gérard Prêcheur
                              Non utilisées : 1-Cindy Perrault, 2-Estelle Cascarino, 17-Corine Petit, 18-Claire Lavogez, 24-Mylaine Tarrieu, 29-Griedge Mbock Bathy Nka
                              MUNICH : 31-Manuela Zinsberger ; 2-Gina Lewandowski, 21-Raffaella Manieri (7-Melanie Behringer 46'), 19-Carina Wenninger, 27-Laura Feiersinger (15-Nora Holstad 62') ; 25-Viktoria Schnaderbeck (20-Léonie Maier 62'), 22-Jennifer Gaugigl (23-Ricarda Walking 26', 16-Katherina Stengel 73'), 13-Mana Iwabuchi, 18-Lisa Evans, 17-Eunice Beckmann (29-Nicole Rolser 62'), 10-Vivianne Miedema. Entr.: Thomas Wörle
                              Non utilisées : 32-Tinja-Riikka Korpela, 41-Fabienne Weber, 5-Caroline Abbé, 9-Vanessa Bürki


                              Le PSG s'impose sans forcer

                              Deux jours après avoir été éliminé par le Bayern Munich aux tirs au but, le PSG affrontait les Suissesses de Zürich lourdement battu par Lyon (9-3). Farid Benstiti effectuait une réorganisation défensive pour ce match de la troisième place avec la titularisation de Laura Georges et le position de Sabrina Delannoy dans le couloir. Au milieu de terrain, Kheira Hamraoui allait rester sur le banc, alors que les jeunes Marie-Antoinette Katoto et Ouleymata Sarr débutaient au contraire de Kosovare Asllani.

                              Favorites, les Parisiennes le confirmaient rapidement avec Ouleymata Sarr qui n'avait plus qu'à conclure un beau mouvement collectif. Dans la foulée, sur un centre de Jessica Houara D'Hommeaux, la recrue Anja Mittag dos au but lobait la gardienne (2-0, 13'). On allait retrouver l'Allemande avec une frappe qui s'écrasait sur la transversale (22e) puis buteuse en seconde période en coupant le centre de Léa Declercq d'une talonnade au premier poteau (3-0, 50'). La suite ne donnait rien de plus pour des Parisiennes malgré une nouvelle frappe sur la barre de Kosovare Asllani (89e). Une victoire qui conclut un satisfait pour Farid Benstiti malgré quelques constats et améliorations à envisager : "Nous ne sommes ni en retard ni en avance. Notre effectif est encore limité en quantité mais nous devrions enregistrer les retours de quelques joueuses blessées. J’espère aussi pouvoir m’appuyer sur quelques recrues." a-t-il déclaré sur le site du club.

                              Valais Cup - Match pour la troisième place
                              Dimanche 16 août 2015
                              - 15h00
                              PARIS SAINT-GERMAIN - FC ZURICH : 3-0 (2-0)
                              Lens [Suisse] (Stade du Christ-Roi)
                              Arbitres : Sandra Strub (SUI) assistée de Sabrina Keinersdofer (SUI) et Linda Schmid (SUI). 4e arbitre : Anne Gabellon (SUI)
                              Buts : Marie-Laure DELIE 12', Anja MITTAG 13', 50'

                              PSG :
                              1-Katarzyna Kiedrzynek (30-Ann-Kathrin Berger 46') ; 11-Jessica Houara D'Hommeaux, 4-Laura Georges (12-Léa Declercq 46'), 22-Josephine Henning (20-Perle Morroni 67'), 5-Sabrina Delannoy ; 27-Caroline Seger (cap.) (24-Ghoutia Karchouni 54'), 28-Shirley Cruz Trana (13-Cathy Couturier 67'), 25-Marie-Antoinette Katoto, 15-Ouleymata Sarr ; 18-Marie-Laure Delie, 29-Anja Mittag (9-Kosovare Asllani 54'). Entr.: Farid Benstiti
                              Banc : 16-Romane Salvador, 6-Sana Daoudi, 14-Kheira Hamraoui, 21-Anissa Lahmari, 33-Lina Boussaha, 34-Kenza Allaoui
                              ZÜRICH : 31-Nicole Studer ; 4-Katie Duncan, 5-Marina Keller, 7-Nicole Remund (22-Lorena Baumann 70'), 8-Julia Stierli (15-Karin Bernet 60'), 11-Barla Deplazes (25-Lesley Ramseier 70'), 17-Melanie Müller, 18-Sandra Aloi (14-Riana Fischer 60'), 19-Sandrine Mauron, 20-Fabienne Humm (cap.), 24-Merianne Terchoun. Entr.: Dorjee Tsawa
                              Non utilisées : 21-Seriana Friedli, 9-Patricia Willi, 12-Mali Gut

                              Lundi 17 Août 2015
                              Sebastien Duret

                              http://www.footofeminin.fr/VALAIS-CU...um_a11378.html
                              Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                              Commentaire


                              • #16
                                D1 - Retour complet sur la deuxième semaine de matchs amicaux

                                Retrouvez un retour complet sur la semaine de matchs amicaux des formations de D1. Il reste désormais deux semaines avant la première journée qui aura lieu le 30 août.


                                Marion Torrent et Montpellier étaient opposés à une équipe masculine en préparation (photo MHSC)


                                Les Lyonnaises et les Parisiennes participaient à la Valais Cup. Un tournoi organisé en Suisse qui a vu vendredi se disputer les demi-finales. Face aux Zurichoises, Lyon n'a pas forcé son talent pour s'imposer 9-3 mais a tout de même concédé sur des erreurs défensives qu'il faudra vite corriger. Le PSG était ensuite opposé au Bayern Munich. Dans cette rencontre fermée avec peu d'occasions, la décision s'est faite aux tirs au but en faveur des Allemandes.
                                >> RÉSUMÉS DES MATCHS : OL - ZURICH et PSG - MUNICH

                                Dimanche, le PSG disputait la troisième place face à Zürich. Une rencontre qui a vite tourné en faveur des Parisiennes grâce à l'ouverture du score de Marie-Laure Delie suivi dans la foulée du premier des buts d'Anja Mittag dans cette rencontre. Les Parisiennes auraient pu être plus percutantes par la suite. Pour la finale du tournoi, les Lyonnaises ont laissé passer l'occasion de s'imposer face à une équipe du Bayern Munich pourtant remaniée. Mais l'efficacité a manqué côté lyonnais au contraire des Allemandes réalistes qui après avoir été rejoint en début de seconde période sur un magnifique coup franc de Louisa Necib, ont finalement tuer le match à la fin (1-3).
                                >> RÉSUMÉS

                                A chacun son rythme

                                Les Nîmoises ont souffert face à l'OM de Brétigny (photo OM.net)


                                A l'issue d'un stage à Vichy, les Juvisiennes effectuaient une rencontre face à l'équipe U17 de Vichy. Les trois buts étaient inscrits en seconde période pour le FCF Juvisy. Kadidiatou Diani sur une frappe repoussé marquait après dix minutes en seconde. Gaëtane Thiney réussissait un magnifique enchaînement contrôle-poitrine avec une volée en lucarne (2-0) ! Lilas Traïkia scellait le score d'un plat du pied à dix minutes du terme.

                                Montpellier a également effectué une opposition contre des garçons, ce jeudi, mais c'est une équipe seniors qui était en face. Une rencontre avant tout organisé pour travailler l'aspect physique et foncier. Ce mercredi, l'équipe sera opposé au FC Barcelone.

                                Les Stéphanoises affrontaient les pensionnaires de D2 de Grenoble-Claix, samedi. Une semaine après leur stage, les Amazones qui continuent leur préparation ont trouvé la faille par deux recrues Julie Peruzzetto (8e) et Sanaa Titraoui (82e).

                                Mercredi dernier, Rodez disputait pour sa part une rencontre amicale à Toulouse. Après avoir effectué une revue d'effectif, Sébastien Joseph avait son équipe égaliser en toute de fin de rencontre grâce à Solène Barbance (1-1, 89'), alors qu'Audrey Monicolle avait ouvert la marque pour le TFC (39e).

                                Samedi, Nîmes retrouvait Marseille après avoir lutté avec l'OM dans la course à la D1. Une rencontre que les Olympiennes ont pris par le bon bout. Deux occasions en trois minutes, une frappe sur la transversale ont fixé la mise en route. Le but d’Elodie Ramos, d’un lob excentré à l’entrée de la surface, n’a pas perturbé les Olympiennes. Nora Coton-Pélagie a fait parler son talent avec un triplé. Agnès Kouamé permettra en fin de match aux Nîmoises de revenir à une longueur (3-4).

                                Soyaux en rodage


                                Marion Leroy, félicitée par Kelly Kone (Soyaux) (photo Sébastien Duret)


                                L'ASJ Soyaux s'est offert un programmé chargé cette semaine avec trois rencontres en quatre jours. Pour les disputer, Jean Paredes disposait d'un groupe d'une vingtaine de joueuses mais sans Amandine Guérin, Laura Bourgouin et Gwendoline Djebbar, blessées. Absente mercredi, Marie-Aurelle Awona était présente le week-end au contraire de Siga Tandia. Les recrues et les jeunes U19 faisaient donc parti de ce groupe élargi.

                                La Roche qui retrouve la D1 cette saison était le premier adversaire de Soyaux à Lusignan (Vienne). Les Vendéennes trouvaient plus rapidement leur marque et Lisa Fragoli ouvrait la marque après dix minutes sur un beau mouvement collectif. La Roche sur Yon, sans sa capitaine Pauline Ripoche mais un groupe quasiment au complet, doublait la marque avant la pause (2-0, 43'). A la pause, Jean Paredes renouvelait quasiment tout son onze de départ. Mais ce sont les Vendéennes par Claire Guillard puis Clara Matéo qui portaient le score à 4-0 ! En trois minutes, le score repassait à 4-3 grâce à l'ancienne Isséenne Solenne Ninot (deux buts) dont un joli lob puis sur une réalisation de Kelly Kone (4-3, 70').

                                La Roche s'impose deux fois


                                Fatoumata Baldé de retour avec La Roche (photo Sébastien Duret)


                                Ce samedi à Taizé (79), Soyaux rencontrait Angers (D2) qui a fraîchement repris depuis une semaine. Toujours sans les blessées ni Siga Tandia et Anaïs Dumont, il fallait dix-sept minutes pour ajuster le cible avec une passe de Kelly Kone pour Lydia Belkacemi (1-0). Marion Leroy allait ensuite bénéficier d'erreurs défensives adversaires pour creuser l'écart (29e, 42e). En seconde période, l'équipe était fortement rajeunie. Solenne Ninot d'une frappe de 30 m plaçait le ballon sous la barre (4-0, 74') avant une réalisation aussi jolie de Yakaré Niakaté d'une frappe enroulée du gauche aux 20 m en lucarne (5-0, 76'). Anna Clérac y allait ensuite de son but avant que Audrey Rateau ne sauve l'honneur pour Angers (6-1, 90').

                                Le troisième rendez-vous de la semaine ce dimanche avait lieu à Allassac face à Rodez. Les joueuses de Soyaux ont été plus efficaces avec des réalisations de Marion Leroy, Laura Lépine et Kelly Koné.

                                Après Juvisy et Soyaux, La Roche était cette fois-ci confronté à un pensionnaire de D2, Le Mans, à Mouzillon. Les Vendéennes vont connaitre deux périodes totalement différentes. La première difficile avant d'afficher de belles phases en jeu en seconde période qui ont permis de reprendre le dessus sur Le Mans. Car ce sont les Mancelles qui réussissaient malgré une courte préparation de bons mouvements trouvant la faille sur une action côté gauche conclut par Margaux Leconte (0-1, 19'). La Roche qui sortait d'un stage intensif de deux jours procédaient à cinq changements à la pause. Des entrées payantes puisque Fatoumata Baldé permettait à Clémence Martinez d'égaliser d'une reprise au premier poteau (1-1, 56'). C'est ensuite cette dernière qui offrait le but à Clara Matéo, buteuse d'une tête piquée parfaitement ajustée (1-2, 67').

                                Albi enchaîne les matchs


                                Le onze d'Albi, lundi dernier contre Toulouse (photo Laurent Pagnon)


                                Programme très chargé pour Albi au cours de la semaine écoulée. Dès lundi, les Albigeoises étaient à Toulouse pour le premier. Comme tout au long de la semaine conclue par le stage dans les Pyrénées, l'entraîneur albigeois avait décidé d'effectuer une large revue d'effectif avec 22 joueuses présentes. La rencontre était animée d'entrée et après avoir manqué d'ouvrir la marque, Toulouse y parvenait finalement après 24 minutes grâce à Chloé Mouly. Mais les Albigeoises grâce à deux penalties allaient prendre l'avantage avant la pause de cette rencontre disputée en trois tiers-temps grâce à Manon Rouzies. Lors du deuxième tiers, Marie-Pierre Castera signait aussi un doublé alors qu'Albi avait fait tourner son effectif. Le dernier tiers-temps tournait en faveur d'Albi plus avancé physiquement. Myriam Benlazar, ancienne du TFC, Kimberley Cazeau, la recrue taïwanaise Tseng Chu O et Tatiana Solanet alourdissaient la marque (3-6).

                                Mercredi, Albi rencontrait une autre équipe de D2, Aurillac-Arpajon. Au cours d'une première période marquée par de bonnes phases de jeu, Manon Rouzies ouvrait le score sur un coup franc. Albi manquait d'alourdir le score avant la pause, et c'est une équipe différente qui débutait la seconde. Alexandra Renault marquait le second but juste avant l'heure de jeu.

                                Vendredi, à Tarbes, l'ASPTT Albi affrontait l'équipe espagnole de la Réal Sociedad. Anaïs Arcambal ponctuait la bonne entame de match par une frappe à la 6e minute. Peña répondait pour les Espagnoles. A la demi-heure de jeu, Adolphe Ogouyon effectuait ses premiers remplacements. Solanet (34e), Brissette (38e) et Da Costa (44e) tentaient leur chance. En seconde période, la Real Sociedad se montrait pressante mais Albi aurait pu ouvrir le score par Marion Braunwart ou encore un coup franc de Manon Rouzies sur la barre (0-0).

                                Ce dimanche, les Guingampaises ont nettement pris le dessus face à des Albigeoises qui rentraient de stage. Mélissa Plaza ouvrait la marque sur penalty avant d'être passeuse. Dix minutes plus tard, Aminata Diallo marquait (2-0 à la pause). Au retour des vestiaires, Albi bénéficiait aussi d'un penalty réussi par Manon Rouzies. Mais la jeune Ophélie Mareau et Charlotte Lorgeré aggravaient ensuite la marque coup sur coup.


                                LE RÉCAP' COMPLET

                                Lundi 10 août 2015

                                Toulouse FC (D2) - ASPTT Albi : 3-6
                                , à Toulouse (Chloé Mouly 24', Marie-Pierre Castera 39', 44' s.p. ; Manon Rouzies 29' s.p., 30+2' s.p., Myriam Benlazar 66', Kimberley Cazeau 71', Tseng Chu O 81', Tatiana Solanet 90')
                                Albi : St Jours, Cervera, Arcambal, Rouzies, Man Ting, Da Silva, Schlepp, Mbfongho, Manuel, Pestana, Cazes
                                Entrées : Morais, Marteau, Schaeffer, Benlazar, Cazeau, Solanet, Condon, Renault, Seck, Brissette, Tseng

                                Mardi 11 août 2015
                                Toulouse FC (D2) - Rodez AF : 1-1
                                , à Toulouse (Audrey Monicolle 39' ; Solène Barbance 89')
                                Rodez : Niphon ; De Carvalho, Bornes, Alard, Lespinasse, Guellati, De Sousa, Barbance, Saunier, Rueda, Castan.
                                Entrées : Haupais, Cugat, De Revière, Kaabachi, Garcia, Austry

                                Mercredi 12 août 2015
                                ASPTT Albi - FC Aurillac-Arpajon (D2) : 2-0
                                , à Villefranche-de-Rouergue (Manon Rouzies 12', Alexandra Renault 58')
                                ASJ Soyaux - ESOF La Roche : 3-4, à Lusignan (Solenne Ninot 67', 68', Kelly Kone 70' ; Lisa Fragoli 10', Julie Pasquereau 43', Claire Guillard 61', Clara Matéo 64') vidéo

                                Jeudi 13 août 2015
                                Montpellier HSC - Montarnaud (PH masculin)
                                , à Montpellier

                                Vendredi 14 août 2015
                                Paris St-Germain - FC Bayern Munich (Allemagne) : 0-0 (tab 3-4)
                                , à Martigny (Suisse)
                                PSG : Kiedrzynek (Berger 46') ; D'Hommeaux, Henning, Delannoy, Morroni ; Seger (cap.) (Karchouni 77') ; Delie (Sarr 60'), Trana (Lahmari 77'), Hamraoui, Asllani (Katoto 60') ; Mittag (Declercq 77')
                                Banc : Salvador, Georges, Daoudi, Couturier, Boussaha, Allaoui

                                Ol. Lyonnais - FC Zürich Frauen (Suisse) : 9-3 (Claire Lavogez 15', Le Sommer 18', 29', Pauline Bremer 23', 36', 90+2', Ada Hegerberg 51', Camille Abily 83', Delphine Cascarino 90' ; Fabienne Humm 25', Barla Deplazes 48', Meriame Terchoun 60')
                                LYON : Gérard ; Kaci (Tarrieu 46'), Mbock Bathy Nka, Renard (cap.) (Petit 63'), Majri (Cascarino 63') ; Henry (Abily 46'), Necib (Kumagai 67') ; Cascarino, Lavogez, Bremer ; Le Sommer (Hegerberg 46')
                                Banc : Perrault, Schelin, Périsset

                                ASPTT Albi - Real Sociedad (Espagne) : 0-0, à Tarbes (18h00)

                                Samedi 15 août 2015
                                Nîmes MG FF - Ol. Marseille (D2) : 3-4
                                , à Méjannes-le-Clap (Elodie Ramos 16', Agnès Oura Kouamé 73', 90' ; Caroline Pizzala 19' s.p., Nora Coton-Pelagie 26', 52', 64')
                                Nîmes : Cuberes ; Aparisi (Gaillardet 46'), Belkhiter (Faure 46'), Gayton (cap) (Lizzano 46'), Mahistre (Diguelman 46') ; Roux (Oumeur 70'), Montet (Gayton 70') ; Parasme (Saunier 46'), Oumeur (Ayachi 31'), Tebbi (Kouamé 46') ; Ramos.
                                vidéo

                                ASJ Soyaux - CBOS Angers (D2) : 6-1, à Taizé (Lydia Belkacemi 17', Marion Leroy 29', 42', Solenne Ninot 74', Yakaré Niakaté 76', Anna Clérac 86' ; Audrey Rateau 90')
                                Soyaux : Chauvin (Dufresne 46') - Thibaud (Dessalles 46'), Viana (Alleron 46'), Awona (Catalano 46'), Kaya - Blais (Lépine 46'), Deschamps (cap.) (Hurault 46'), Godart (Clérac 46'), Leroy (Ninot 46') ; Belkacemi ; Koné (Diakaté 46')
                                vidéo

                                AS St-Etienne - Grenoble M. Claix FF (D2) : 2-0
                                , à Chasse-sur-Rhône (Julie Peruzzetto 8', Sana Titraoui 82')

                                Dimanche 16 août 2015
                                Paris St-Germain - FC Zürich (Suisse) : 3-0
                                , à Lens (Suisse) (Marie-Laure Delie 12', Anja Mittag 13', 50')
                                PSG : Kiedrzynek (Berger 46') ; Houara-d'Hommeaux, Georges (Declercq 46'), Henning (Morroni 67'), Delannoy ; Seger (Karchouni 54'), Cruz (cap.) (Couturier 67'), Katoto, Sarr ; Delie, Mittag (Asllani 54').

                                Ol. Lyonnais - FC Bayern Munich (Allemagne) : 1-3, à Lens (Suisse) (Louisa Necib 48' ; Aurélie Kaci 40' c.s.c., Vivianne Miedema 69', Nicole Rolser 90+2')
                                Lyon : Gérard ; Kaci, Kumagai, Renard, Majri ; Abily (D. Cascarino 86'), Henry, Necib ; Le Sommer (Bremer 70'), Schelin, Hegerberg (Thomis 46').

                                ASJ Soyaux - Rodez AF : 3-0, à Allassac (Marion Leroy, Laura Lépine, Kelly Kone)

                                ESOF La Roche - Le Mans FC (D2) : 2-1, à Mouzillon (Clémence Martinez 56', Clara Matéo 67' ; Margaux Leconte 19')
                                La Roche : Nerbonne ; Marchadie (Liaigre 46'), Coudrin, Cosson, Boivin (Roux 46') ; Baldé, Pasquereau (Matéo 46'), Ripoche (cap.) (Peslerbe 82'), Pugnetti (Nakkach 46') ; Fragoli (Pasquereau 53'), Peslerbe (Martinez 46').

                                ASPTT Albi - EA Guingamp : 1-4, à Royan (Manon Rouzies 60' s.p. ; Mélissa Plaza 16' s.p., Aminata Diallo 26', Ophélie Mareau 64', Charlotte Lorgeré 66')

                                Vichy U17 - FCF Juvisy : 0-3, à Vichy (Kadidiatou Diani 55', Gaëtane Thiney 59', Lilas Traïkia 80')
                                Juvisy : Benameur, Cayman, Guilbert, Tounkara, Soyer, Bilbault, A.Butel, Machart, Diani, Thiney, Coleman

                                Lundi 17 Août 2015
                                Sebastien Duret

                                http://www.footofeminin.fr/D1-Retour...ux_a11377.html
                                Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                Commentaire


                                • #17
                                  D1 - Présentation de la VGA SAINT-MAUR : "Continuité dans la stabilité"

                                  Première présentation d'un club de D1 avec la VGA Saint-Maur, promu cette saison en D1 après 17 ans d'absence pour un des clubs féminins doyens. Champion de France de D2 après un parcours sans-faute, l'entraîneur Régis Mohar évoque la saison à venir.


                                  Régis Mohar entame sa cinquième saison à la VGA Saint-Maur féminin (photo club)


                                  Le parcours de la saison écoulée peut laisser rêveur (22 matchs, 22 victoires, 98 buts marqués pour 10 encaissés). Une performance jamais obtenue jusqu'à ce jour en Division 2 mais qui ne garantit en rien d'un avenir rayonnant en Division 1 pour le promu. Malgré tout le club val-de-marnais s'est donné des garanties de sérénité en conservant l'ensemble de son effectif fidèle au club pour un noyau de joueuses depuis la DH vers la D1.

                                  "On va essayer de se maintenir le plus vite possible avec l'équipe qui est montée mais on sait que cela va être très dur" relève Régis Mohar, l'entraîneur de la VGA Saint-Maur qui entame sa cinquième saison avec les filles de la VGA. Le club qui a su franchir les étapes pas à pas depuis le niveau régional pour retrouver la D1 quittée en 1998 après un forfait contre Montpellier lors de la dernière journée (en raison de grève de transport) est sur une phase ascendante avec un groupe solidaire.

                                  Avec des moyens limités mais avec des valeurs


                                  Après la saison euphorique en D2, place à la D1 (photo Marceau Carré)


                                  L'entraîneur va faire avec ses moyens et a privilégié de conserver son groupe : "Ça aide beaucoup au niveau des automatismes, c'est un gain de temps énorme", souligne l'entraîneur qui fêtera ses 41 ans ce vendredi 21 août. "Je fais avec le budget que l'on me donne donc on va continuer à travailler dans la stabilité. Ça fait quatre ans que cela marche, même si je sais qu'il y a un fossé entre la D2 et la D1".

                                  Un budget restreint mais qui n'est pas le nerf de la guerre pour Régis Mohar : "Les moyens, cela reste difficile. On va se débrouiller après tant que j'ai l'équipe que je voulais. Pour l'instant, on ne peut pas trop parler de moyens 200 000 €. Que j'ai 200, 300 ou 400, ce qui va faire la différence, ce sont nos valeurs, l'état d'esprit, défendre les couleurs du club de la VGA. On les a tant mieux, on ne les pas, on va faire avec. Déjà, si je peux faire les déplacements sur deux jours et ce sera le cas". Pour étoffer le budget, sur internet, un projet de financement de dons a même vu le jour cet été et est proche d'avoir recueilli 5 000€.

                                  C'est avec une métaphore que l'entraîneur résumé ce contexte : "Tu me donnes un terrain, un créneau, une équipe, je serai faire. Si tu demandes à ton boulanger de faire du pain, sans farine, sans eau, et bien c'est ce que je fais depuis trois ans."

                                  La même méthodologie de travail


                                  Stage au Touquet sous le regard de Régis Mohar (photo Marceau Carré)


                                  Les rendez-vous face aux adversaires directs sont déjà cochés au calendrier, et si le début de saison est difficile, Régis Mohar n'hésitera pas à revoir sa copie : "Si je vois que cela ne fonctionne pas, je changerai mon fusil d'épaule dès le mois de septembre ou octobre". Mais cette saison comme les précédentes, les méthodes restent les mêmes : "Ça fait trois ans que je travaille avec ces filles-là, elles savent comment je fonctionne, ma méthodologie, mes entraînements. Je suis quelqu'un de sévère mais cela paye alors pourquoi changer quelque chose qui fonctionne. L'année dernière, je travaillais déjà dans l'optique de la D1. Les entraînements étaient très très durs. Elles ont les mêmes séances que les garçons"

                                  Il a cependant fallu effectuer quelques changements : "Depuis la reprise, on est encore montée d'un cran au niveau de l'intensité. En stage, on s'entraînait trois fois par jour. On avait un réveil musculaire, un travail athlétique le matin puis un travail technique en fin de journée". Intensité, cadence, le rythme et l'intensité de la D1 imposent de nouvelles conditions : "Ce sera autre chose au niveau du rythme, de l'intensité mais je n'aurai pas le temps de le découvrir tellement cela va passer vite. Il faut que l'on soit près tout de suite". Alors un autre facteur prépondérant relevé par l'entraîneur est suivi de près : "Je fais attention aux temps de récupération. Cette année, en stage, les joueuses ont pu pour la première fois goûter à la cryothérapie".

                                  Premier match à Bonneuil-sur-Marne


                                  Le stade Léo Lagrange a aussi accueilli les Bleues en 2003 face à l'Islande (photo DR)


                                  Club féminin phare des années 1980, le long passage à vide est semble-t-il derrière. Régis Mohar ne cesse de le rappeler : "On sait d'où le club est sorti, d'où il est arrivé, on va jouer sans complexe. On prendra match après match, on respectera tous nos adversaires mais on jouera nos cartes à fond".

                                  Des rencontres qui ne pourront pas à voir lieu au stade des Corneilles où Saint-Maur évoluait la saison dernière, ni le stade historique d'Adolphe Chéron, qui n'est pas homologué pour la Division 1 et dont la demande de dérogation n'a pas obtenu un avis favorable pour cette saison. C'est donc au stade Léo Lagrange à Bonneuil-sur-Marne que Saint-Maur débutera sa saison face à l'Olympique Lyonnais le 30 août prochain.


                                  LE CLUB

                                  VIE AU GRAND AIR SAINT-MAUR DES FOSSÉS

                                  Association omnisport avec une section féminine football créée en 1968 (autonome depuis 1989)
                                  Présidente : Marie-Thérèse Policon
                                  Nombre de joueuses licenciés (2014-2015) : 163

                                  Site Internet : http://club.quomodo.com/vga-footfeminin/accueil.html
                                  Facebook : https://www.facebook.com/vgasaintmaurfeminine
                                  Twitter : https://twitter.com/vga_sm

                                  Palmarès national

                                  Champion de France de D1 (1983, 1985, 1986, 1987, 1988, 1990)
                                  Champion de France de D2 (2015)

                                  Stade
                                  Stade Léo Lagrange
                                  , Bonneuil-sur-Marne
                                  2879 spectateurs autorisés dont 1629 places assises

                                  Préparation
                                  Stage du 3 au 7 août 2015 au Touquet
                                  08/08/15 : AS Nancy (D2) - VGA St Maur : 1-6, à Tomblaine (Sabrina Loukombo ; Mélissa Gomes x2, Coralie Lenot, Marlyse Ngo Ndoumbouk x2, Kelly Gago)
                                  19/08/15 : VGA St Maur - RC St Denis (D2), à Saint-Maur-des-Fossés (20h00)
                                  23/08/15 : VGA St-Maur - Lille OSC (D2), à Saint-Maur-des-Fossés (15h00)
                                  26/08/15 : ASPTT Albi - US Albi U17, à Albi (20h00)

                                  Lundi 17 Août 2015
                                  Sebastien Duret

                                  http://www.footofeminin.fr/D1-Presen...te_a11380.html
                                  Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                  Commentaire


                                  • #18
                                    D1 - VGA SAINT-MAUR : présentation de l'effectif

                                    Le club champion de France de D2 est celui qui est resté le plus stable cet été. Une seule arrivée pour aucun départ. Le point sur le groupe.




                                    L'entraîneur Régis Mohar qui a pu conserver tout son groupe a choisi la stabilité au sein d'un groupe qui a su répondre à ces exigences pour franchir les divisions une à une. C'est donc une seule arrivée qui est à relever au sein du club avec la signature de l'internationale camerounaise Francine Zouga, qui a participé à la Coupe du Monde au Canada avec un huitième de finale.

                                    Le groupe dispose malgré tout de joueuses ayant déjà eu l'expérience en D1. "Il y a des filles qui ont connu la D1 déjà. On ne part pas dans l'inconnu. J'ai fait un mixte d'expérience, de jeunes et d'insouciance depuis trois ans" souligne l'entraîneur Régis Mohar. "Il y a des filles d'expérience comme notre attaquante Marlyse Ngo Ndoumbouk, Lilia Boumrar Leïla Meflah. Plus l'apport de Zouga qui vient d'arriver", autant de joueuses sur lesquelles il compte bien s'appuyer cette saison.

                                    Kelly Gago est l'avenir du club


                                    Kelly Gago s'est déjà illustrée contre Nancy


                                    Mais si la recette a bien fonctionné ces dernières saisons, la D1 est un autre monde dont est "conscient" Régis Mohar qui est entouré d'un staff habitué aussi aux joutes nationales à l'image de Danilson Da Cruz, son adjoint, joueur en Ligue 2 au Red Star, mais aussi Mamadou Diarra, en charge des gardiennes, joueur en CFA à Ivry. Cette saison, Sofiane Mansouri vient étoffer le staff technique auquel il faut ajouter Izdihar Kheliel qui assure le lien avec le groupe U19.

                                    Certaines jeunes joueuses auront d'ailleurs la chance de pouvoir s'exprimer en D1. "J'ai intégré une petite jeune Kelly Gago qui vient d'avoir 16 ans. Je pense qu'elle sera l'avenir du club" n'hésite pas à souligner Régis Mohar. Mais d'autres joueuses feront aussi parti d'un groupe qui devrait compter environ 23 joueuses. "Après j'ai deux à trois autres jeunes comme Alexia Nowak, Apolline Duchamp et Mélissa Sorel" qui s'ajoutent donc au groupe. Mais la première réussite de l'effectif a été de conserver notamment la prolifique attaquante camerounaise (43 buts en D2). "Mon attaque Marlyse Ngo Ndoumbouk a été très courtisée et elle n'est pas partie" se félicite Régis Mohar. "Une joueuse comme Lilia Boumrar a été courtisée mais elle n'est pas partie. Le projet est bien, est vrai, tout ce que l'on a fait depuis quatre ans est là".

                                    "J'ai des filles en or"

                                    Une satisfaction pour Régis Mohar qui "Au jour d'aujourd'hui, je ne regrette pas mon effectif. J'ai des filles en or. Tu peux leur demander n'importe quoi sur le terrain". Et si l'entraîneur annonce que "Je ne changerai jamais mes habitudes au niveau du fond de jeu", il rappelle que "C'est le rectangle vert qui sera la vérité". Si les résultats ne suivent pas il faudra trouver des solutions. "Si je vois que cela ne fonctionne pas, je changerai mon fusil d'épaule dès le mois de septembre ou octobre. J'ai la possibilité d'avoir des joueuses qui viennent de l'étranger. Dans l'optique, j'étais parti pour recruter trois joueuses".

                                    Cette nouvelle expérience s'annonce en tout cas prometteuse et Régis Mohar est désormais impatient de voir si le travail réalisé peut se poursuivre dans l'élite nationale : "On verra si mes méthodes marchent en D1. Je serai attendu au tournant. Ce sera ma cinquième année dans le football féminin. C'est que du plus que du bonheur, on a hâte de rentrer dans cette compétition".


                                    L'EFFECTIF

                                    Arrivées :
                                    Francine Zouga Edoa (FF Chenois, Suisse)
                                    Départs : néant

                                    Gardiennes
                                    1-Amélie DELVALLEE
                                    16-Mélodie CARRE

                                    Défenseures
                                    22-Mariane AMARO
                                    2-Cindy FERREIRA
                                    3-Mélanie HACARD
                                    13-Kani KONTE
                                    6-Leïla MEFLAH
                                    4-Déborah NOGBOU
                                    5-Alexia NOWAK

                                    Milieux
                                    23-Noémie BERGE
                                    20-Lilia BOUMRAR
                                    18-Céline CHATELAIN
                                    7-Mélissa GOMES
                                    10-Stéphanie LEOCADIE
                                    8-Aurore PAPRZYCKI
                                    26-Francine ZOUGA

                                    Attaquantes
                                    17-Apolline DUCHAMP
                                    27-Kelly GAGO
                                    -Inès KORE
                                    19-Coralie LENOT
                                    11-Karen MONTGENIE
                                    9-Marlyse NGO NDOUMBOUK
                                    -Mélissa SOREL

                                    >> EN SAVOIR PLUS

                                    LE STAFF

                                    Entraîneur

                                    Régis MOHAR, né le 21 août 1974 à Pointe-à-Pitre
                                    Au club depuis la saison 2011-2012
                                    Diplôme BE1

                                    Parcours d'entraîneur
                                    RC Joinville (2004-2006), VGA Saint-Maur masculin (2006-2008), Champigny FC (2008-2009), Francilienne 94 Le Perreux (2009-2011), VGA Saint-Maur féminin (2011-)

                                    Adjoints
                                    Danilson Da Cruz Gomes
                                    Sofiane Mansouri
                                    Mamadou Diarra (Entraîneur des gardiennes de but)

                                    Kinésithérapeute
                                    Laura Legoupil

                                    Lundi 17 Août 2015
                                    Sebastien Duret

                                    http://www.footofeminin.fr/D1-VGA-SA...if_a11381.html
                                    Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                    Commentaire


                                    • #19
                                      D1 - Présentation de NÎMES MÉTROPOLE GARD : A la découverte de la Division 1

                                      Deuxième présentation d'un club de D1 avec Nîmes Métropole Gard, promu pour la première fois de son histoire en D1. Premier du groupe C de D2, les Nîmoises vont découvrir l'élite.


                                      Après avoir lutté face à l'OM dans la course à la D1, les Nîmoises découvrent l'élite (photo OM.net)


                                      Le Football Féminin Nîmes Métropole Gard est issu de l'ancienne section féminine du FC Jonquierois (1995-2002) qui avait notamment disputé un barrage pour l'accession en Division 3 (défaite contre Rodez AF) en 2002. C'est sur la commune de Redessan que le club franchit un nouveau palier en s'installant au niveau régional avant de rejoindre la D3 en 2006 puis la D2 en 2010. Il aura alors fallu cinq saisons pour franchir un nouveau cap en rejoignant la D1 cette saison sous désormais l’appellation Football Féminin Nîmes Métropole Gard.

                                      Aux portes de la relégation en 2012-2013 (10e) après deux cinquièmes places les saisons précédentes, Nîmes a franchi un nouveau cap il y a deux saisons en renforçant considérablement son effectif. Au final une deuxième place et de nouvelles ambitions comme la saison dernière à l'aube de leur cinquième saison en D2. Et celle-ci sera la bonne avec un parcours marqué par 17 victoires, 2 nuls pour 3 défaites (OM, Toulouse, Marseille FAMF) et cinq points d'avance son principal rival phocéen.

                                      "On n'a rien changé par rapport à l'année dernière"


                                      Gilles Agniel, l'entraîneur gardois (photo club)


                                      Nîmes découvre donc la Division 1 mais ne révolutionne pas tout pour autant. "On n'a rien changé par rapport à notre préparation de l'année dernière. La préparation de l'année dernière avait été très bonne et nous a d'ailleurs permis d'accéder à la D1 cette année. On a par contre augmenté l'intensité pour notamment être prêt dès les premiers rendez-vous qui seront importants au vu de notre calendrier" indique son entraîneur Gilles Agniel.

                                      Le club nîmois a conservé son groupe malgré quelques arrêts comme ceux de Mélanie Bussi, Stéphanie Richy (maternité) ou encore Laura Debaty avec une blessure récurrent au genou. Quant à Laëtitia Massies, elle a préféré rejoindre l'US Villeneuve pour mieux se consacrer à ces études. Côté recrues, deux joueuses issues du championnat de D2 rejoignent l'effectif gardois avec l'arrière droit Audrey Gaillardet et la milieu offensive Laurie Saulnier. Mais si les nouvelles signatures ne sont pas plus nombreuses, trois autres joueuses sont considérées comme des recrues par l'entraîneur nîmois : "On peut s'étonner que l'on est que deux recrues cette année. Mais quelque part, je récupère Ludivine Diguelman qui a fait quatre matchs l'année dernière (blessée au genou), pour moi c'est une recrue. J'ai ma gardienne (Delphine Saez) qui sur un plan professionnel s'est rapprochée de Nîmes (mutée à Uzès), je la considère comme une recrue aussi. J'ai Maëli Roux qui était en école de gendarmerie qui avait très peu joué et qui vient d'être mutée dans le Gard, c'est ma troisième recrue. Quelque part je n'avais pas besoin d'aller chercher ailleurs puisque j'avais tout à l'intérieur sauf que la distance faisait qu'elles s'entrainaient peu ou jouaient peu. La donne a complètement changé".

                                      Notre recrutement n'est pas terminé


                                      Elodie Lizzano va retrouver la D1 (photo OM.net)


                                      Le club nîmois espère encore enrôler une ou deux joueuses pour compléter l'effectif : "Je suis à la recherche d'une défenseure centrale et d'une joueuse polyvalente au milieu de terrain". Il faut cependant faire avec les moyens limités. "Même si on a augmenté notre budget, on ne l'a pas doublé. L'objectif était de faire un budget de 200 à 250 000. Mais on l'a revu à la baisse car même si les collectivités nous ont beaucoup aidé, ce n'est pas à la hauteur de ce que l'on espérait". Le club peut malgré tout étudier un contrat fédéral si le profil de joueuse pouvait répondre aux besoins.

                                      Depuis le 20 juillet, Nîmes se prépare en tout cas à vivre une saison historique. Le club peut compter sur une convention avec Nîmes Olympique pour apporter du confort dans les conditions de travail. Bénéficiant déjà des installations d'entraînement de la Bastide à Nîmes, Gilles Agniel et Emmanuel Gros vont accroître la charge de travail : "On va partir entre trois à quatre séances par semaine avec des joueuses qui ne sont pas du tout professionnelles. On a que des filles qui travaillent, qui sont étudiantes ou qui en recherche de travail. Ce qui va changer par rapport à l'année dernière, c'est qu'on aura une séance basée sur la force le mercredi parce que l'on a un peu accès aux infrastructures de Nîmes Olympique. On va pouvoir travailler sur le plan athlétique"

                                      Le Stade des Costières pour débuter face à Montpellier


                                      Zohra Ayachi après Montpellier et le PSG jouera en D1 avec Nîmes (photo OM.net)


                                      Nîmes change aussi de stade. Fini le stade du Mas Praden à Marguerittes, place aux Costières avec son annexe et son stade principal : "Ce qui est convenu, c'est de jouer sur l'annexe des Costières. Lors des matchs de gala, on jouera aux Costières comme Montpellier où l'on aura le bonheur ou le malheur, je ne sais pas comment appeler ça d'être télévisé sur Eurosport. Le Stade des Costières est le plus approprié pour cela".

                                      Les liens sont également de plus en plus proche avec les Crocodiles nîmois avec les installations et l'apport du staff médical : "Une convention de "fiançailles" nous lie étroitement. Mais avec les petits soucis qu'a rencontré Nîmes la saison dernière, c'était compliqué de fusionner". Le club masculin qui devait dans un premier temps être relégué de Ligue 2 a finalement obtenu son maintien mais a été pénalisé de points au classement. Alors pour le moment, chacun est encore autonome : "On a pris le parti de régler chacun nos soucis et puis on pourra se marier l'année prochaine. Il y a une très bonne complicité entre les deux entités. J'espère qu'à court terme, on pourra s'appeler Nîmes Olympique".

                                      >> A LIRE AUSSI


                                      LE CLUB

                                      FOOTBALL FÉMININ NÎMES MÉTROPOLE GARD

                                      Section féminine du RC Jonquiérois (1995-2002) devenue autonome avec Football Féminin Redessannais (2002-2008) puis nouvelle appellation depuis 2008
                                      Président : Christian Taves
                                      Nombre de joueuses licenciés (2014-2015) : 162 (dont 0 contrat fédéral)

                                      Site Internet : http://www.ffnmg.net
                                      Facebook : https://www.facebook.com/NimesMetropoleGard
                                      Twitter : https://twitter.com/FFNMG

                                      Palmarès national

                                      néant

                                      Stade
                                      Stade annexe des Costières
                                      , Nîmes
                                      2100 places dont 300 assises

                                      Stade des Costières, Nîmes (matchs de gala)
                                      18 558 places assises

                                      Préparation
                                      08/08/15 : Nîmes MG FF - Ol. Lyonnais : 0-10, à Nîmes (Lotta Schelin 6', Elodie Thomis 13', Ada Hegerberg 14', Emma Faure 42' c.s.c., Wendie Renard 45+2', Eugénie Le Sommer 52', Pauline Bremer 63', 78', 83', Corine Petit 80')
                                      Stage du 14 au 16 août 2015 à Méjannes le Clap
                                      15/08/15 : Nîmes MG FF - Ol. Marseille (D2) : 3-4, à Méjannes-le-Clap (Elodie Ramos 16', Agnès Oura Kouamé 73', 90' ; Caroline Pizzala 19' s.p., Nora Coton-Pelagie 26', 52', 64')
                                      18/08/15 : AS St-Etienne - Nîmes MG FF, à Valence (19h15)
                                      22/08/15 : Nîmes MG FF - AS La Véore Montoison (D2), à Piolenc (18h00)

                                      Mardi 18 Août 2015
                                      Sebastien Duret

                                      http://www.footofeminin.fr/D1-Presen...-1_a11384.html
                                      Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                      Commentaire


                                      • #20
                                        D1 - FF NÎMES MÉTROPOLE GARD : présentation de l'effectif

                                        Pour sa première saison en D1, Nîmes a recruté deux joueuses et peut aussi compter sur le retour de blessure de Ludivine Diguelman. Mais le club pourrait encore étoffer son effectif.


                                        L'effectif nîmois 2015-2016 (photo OM.net)


                                        Le groupe nîmois a peu changé par rapport à la saison écoulée. Deux arrivées, un retour de blessure contre deux arrêts et un départ, la balance est équilibrée. Le week-end du 15 août consacré au stage a permis malgré tout de renforcer ce groupe à l'aube de cette nouvelle saison : "Ce stage avait pour but de travailler la cohésion du groupe même si ce groupe vit ensemble depuis deux ou trois années. On a quand même deux recrues. On veut resserrer encore plus l'état d'esprit du groupe. On a aussi travaillé sur l'aspect tactique avec les petits détails qui comptent".

                                        Nîmes peut compter sur des joueuses cadres éprouvées à la D1 : "On a quand même une dizaine de filles qui ont connu ce niveau que ce soit avec Montpellier ou le PSG" précise l'entraîneur Gilles Agniel, à l'image de Ludivine Diguelman, Zohra Ayachi, Nora Hamou Maamar, Marine Pervier ou encore Elodie Lizzano. Ces joueuses sont arrivées de Montpellier ces dernières saisons pour un choix sportif et professionnel : "Elles avaient opté pour Nîmes pour continuer le football avec un aspect plus convivial et familial, et surtout pour conjuguer les deux avec le projet professionnel et sportif. C'est essentiellement pour cela qu'elles sont venues nous rejoindre. Ce sont des filles qui avaient la possibilité de jouer dans un autre club de D2 ou D1, on s'était donné deux ans pour essayer de rejoindre l'élite. On savait qu'entre le travail fourni des années précédentes et l'apport de ces filles, à un moment donné, le travail allait payer."

                                        "Ludivine Diguelman est une recrue pour moi"

                                        Deux joueuses extérieures ont rejoint le groupe cette saison. Audrey Gaillardet, arrière latérale droite arrive de Monteux, tout comme Laurie Saulnier, milieu offensive qui a connu l'expérience internationale en sélections U17 et U16 à 19 reprises. Si le club n'a pas pu enrôler Sandrine Brétigny avec qu'il était entré en contact, mais qui a finalement rejoint l'OM, le recrutement pourrait se poursuivre en défense centrale et avec une milieu de terrain polyvalente.

                                        Les autres arrivées proviennent de l'intérieur : "Ludivine Diguelman est une recrue pour moi. Elle a fait quatre matchs l'année dernière" après avoir été lourdement blessée au genou. Pour d'autres joueuses, le rapprochement professionnel va leur permettre d'être présent aux entraînements et aux matchs plus facilement avec la gardienne Delphine Saez et Maëli Roux. A cela s'ajoute les U19 : "Clara Jabelot, Emma Faure, on a aussi incorporé la gardienne Laurie Vidal. Elles s'entraînaient déjà régulièrement avec nous l'année dernière mais elles redescendaient généralement avec les U19 le week-end. Elles ont fini la fin de saison avec nous. C'est le travail que l'on fait en formation qui paye"

                                        >> A LIRE AUSSI


                                        L'EFFECTIF

                                        Arrivées :
                                        Laurie Saulnier (FCF Monteux), Audrey Gaillardet (FCF Monteux)
                                        Départs : Laëtitia Massies (US Villeneuve les Maguelone), Mélanie Bussi (arrêt), Laura Debaty (arrêt), Stéphanie Richy (arrêt, maternité)

                                        Gardiennes
                                        1-Noémie CUBERES
                                        16-Delphine SAREZ

                                        Défenseures
                                        27-Tiffanie APARISI
                                        11-Ludivine DIGUELMAN
                                        5-Emma FAURE
                                        26-Audrey GAILLARDET
                                        23-Gaëlle GAYTON
                                        4-Elodie LIZZANO
                                        22-Marie MAHISTRE

                                        Milieux
                                        10-Zohra AYACHI
                                        13-Nora HAMOU MAAMAR
                                        29-Clara JABELOT
                                        19-Agnès Oura KOUAME
                                        21-Léa MAZZULA
                                        6-Anaïs MONTET
                                        18-Marine PERVIER
                                        7-Maëli ROUX
                                        15-Laurie SAULNIER

                                        Attaquantes
                                        17-Sabrina OUMEUR
                                        14-Julie PARASME
                                        9-Elodie RAMOS
                                        8-Samira TEBBI

                                        >> EN SAVOIR PLUS

                                        LE STAFF

                                        Entraîneur

                                        Gilles AGNIEL, né le 29 mai 1970 à Bollène
                                        Au club depuis la saison 2012-2013
                                        Diplôme DEF

                                        Parcours d'entraîneur
                                        FC Bagnols Pont (200-3-2011), FCF Monteux (2011-2012), Nîmes Métropole Gard FF (2012-)

                                        Adjoints
                                        Emmanuel Gros (coordinateur technique)
                                        Gabrielle Taves (préparatrice physique)

                                        Kinésithérapeute
                                        Alain Ratat (Nîmes Olympique)

                                        Mardi 18 Août 2015
                                        Sebastien Duret

                                        http://www.footofeminin.fr/D1-FF-NIM...if_a11385.html
                                        Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                        Commentaire


                                        • #21
                                          D1 - Quel avenir pour les promus ? Dans deux cas sur trois la relégation...

                                          Pour la dernière saison avant la réforme, trois équipes seront reléguées à l'issue de la saison 2015-2016. L'occasion de revenir sur le parcours des promus lors des dix dernières saisons.


                                          ASPTT Albi est le seul promu à s'être promu la saison dernière (photo ASPTT Albi)


                                          Depuis le passage de la D2 à trois groupes et donc trois relégations de la D1 vers la D2, en quatre saisons, les deux-tiers des promus ont fait le chemin inverse au bout de la saison. En effet entre 2010-2011 et la saison écoulée, deux des trois promus à chaque fois sont redescendus. Le troisième a ensuite connu des fortunes diverses les saisons suivantes. Si en 2010-2011, Vendenheim s'est maintenu après une 7e place, un an après, la relégation fut inéluctable (10e). Arras un plus tard avait fait mieux puisque qu'il est finalement resté trois saisons en D1 avant de descendre à l'issue de la saison dernière (11e). Promu, il y a deux ans, Soyaux tentera de faire mieux avec sa troisième saison consécutive depuis sa remontée et une sixième place. La saison dernière, l'heureux maintenu fut Albi, qui va donc tenter de réussir aussi la passe de trois. Neuvième l'an dernier, il ne faudra pas descendre en dessous de ce seuil cette saison pour parvenir.

                                          Deux promus sur trois redescendent aussitôt

                                          Si on élargit l'historique aux dix dernières saisons, de 2004-2005 à 2010-2011, le pourcentage de relégués à l'issue de la première saison est sensiblement le même (35 %). Sur les 14 équipes promues durant cette période, 5 ont été relégués au terme de la saison de D1 dont trois fois le club de Condé. Il faut remonter à la saison 2007-2008 pour voir tous les promus se maintenir. Il était alors deux : Vendenheim (7e) et Saint-Etienne (4e). Mais la saison suivante, Vendenheim a pris la dernière place et a été relégué, alors que Saint-Etienne est toujours présent.

                                          Si l'on regarde, la deuxième saison d'un ancien promu, lorsque celui se maintient après un an en D1, dans 5 cas sur 14, en dix ans, il est descendu au terme de la deuxième saison consécutive. Et cela s'est produit à trois reprises pour le FC Vendenheim !

                                          Parmi les trois promus de cette saison, La Roche durant les dix dernières années s'est retrouvé deux fois dans la situation de promu. En 2005-2006, La Roche retrouvait la D1 et a enchaîné trois saisons (9e, 10e puis 11e). En 2009-2010, après une 10e place, la saison suivante fut celle de la relégation (12e). Alors que Nîmes disputera sa première saison en D1, Saint-Maur qui avait quitté la D1 il y a 17 ans, n'a jamais été confronté à ce scénario depuis le passage à une poule unique en 1992.

                                          Saint-Etienne meilleur résultat pour un promu en dix ans

                                          On retiendra enfin que depuis dix ans, le meilleur classement d'un promu est celui de Saint-Etienne (4e en 2007-2008). En 2008-2009, Yzeure a pris la 5e place. Plus récemment, Soyaux a terminé 6e. Les Stéphanoises sont aussi les promus à avoir depuis 10 ans remporté le plus de matchs avec 10 succès en 2007-2008. A l'inverse le plus mauvais parcours durant cette période est celui de Muret en 2013-2014 avec aucune victoire !

                                          Qu'en sera-t-il de Saint-Maur, La Roche et Nîmes, réponse en mai prochain...


                                          LE RÉCAPITULATIF

                                          Promus 2004-2005

                                          Vendenheim
                                          (maintenu : 8e) – Condé (relégué : 12e). Vendenheim relégué en 2005-2006 (12e)

                                          Promus 2005-2006
                                          Compiègne
                                          (maintenu : 9e) – La Roche (maintenu : 10e). Compiègne relégué en 2006-2007 (11e). La Roche relégué en 2007-2008 (11e)

                                          Promus 2006-2007
                                          Condé (relégué : 12e) – Saint-Brieuc (maintenu : 6e). Saint-Brieuc devenu Guingamp n’est plus redescendu

                                          Promus 2007-2008
                                          Vendenheim
                                          (maintenu : 7e) – Saint-Etienne (maintenu : 4e). Vendenheim relégué en 2008-2009 (12e). Saint-Etienne n’est plus redescendu

                                          Promus 2008-2009
                                          Yzeure
                                          (maintenu : 5e) – Condé (relégué : 11e). Yzeure est redescendu à l’issue de la saison 2013-2014.

                                          Promus 2009-2010
                                          La Roche
                                          (maintenu : 10e) – Montigny (relégué : 12e). La Roche relégué en 2010-2011 (12e)

                                          Promus 2010-2011
                                          Rodez
                                          (maintenu : 6e) – Le Mans (relégué : 10e). Rodez n’est plus redescendu

                                          Promus 2011-2012
                                          Vendenheim
                                          (maintenu : 7e) – Soyaux (relégué : 11e) – Muret (relégué : 12e). Vendenheim relégué en 2012-2013 (12e).

                                          Promus 2012-2013
                                          Arras
                                          (maintenu : 9e) – Issy (relégué : 11e) – Toulouse (relégué : 12e). Arras est redescendu à l’issue de la saison 2014-2015 (11e)

                                          Promus 2013-2014
                                          Hénin-Beaumont (relégué : 10e) – Soyaux (maintenu : 6e) – Muret (relégué : 12e). Soyaux n’est plus redescendu

                                          Promus 2014-2015
                                          Algrange-Metz (relégué : 10e) – Issy (relégué : 11e) – Albi (maintenu : 9e)

                                          Mardi 18 Août 2015
                                          Sebastien Duret

                                          http://www.footofeminin.fr/D1-Quel-a...on_a11376.html
                                          Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                          Commentaire


                                          • #22
                                            D1 - ESOF LA ROCHE SUR YON : "Le club a fait de gros efforts"

                                            Si le club n'a pas le passé de la VGA St Maur, autre promu, les années 1990 et 2000 auront très riches sportivement pour les Ornaysiennes. De retour en D1F, c'est une toute nouvelle génération qui va devoir prouver


                                            Fatoumata Baldé, Clémence Martinez et Elodie Nakkach (photo Sébastien Duret)


                                            Créée en 1978, la section féminine de l'ESO La Roche accède au championnat national pour la première fois en 1985. En 1996, l'équipe vendéenne, championne de France, décroche même en place en N1A. Le début d'une belle aventure qui va amener le club jusqu'à la seconde place du championnat en 2001 avec dans ses rangs Camille Abily, Sonia Bompastor, Hoda Lattaf... Les années suivantes seront progressivement plus difficiles avec des relégations en 2004 et 2009, suivies de remontées immédiates en D1. Mais la dernière relégation en 2011 sera suivie de quatre saisons en D2 (2e, 2e, 3e et 1re places) avant de retrouver cette année l'élite.

                                            "On appréhendait mais je pense qu'on sera bien"


                                            Malika Bousseau a déjà connu la D1 comme entraîneur (photo D Cadiou/LAF)


                                            Malika Bousseau qui a connu la D1 en tant joueuse et entraîneure va regoûter cette saison à cette expérience sportive. Mais depuis le dernier passage, le championnat a beaucoup évolué et le club a dû se donner plus de moyens. Humain que ce soit sur le plan sportif et médical comme elle le rappelle : "Le club a fait de gros efforts au niveau de l'encadrement, du staff médical pour permettre aux joueuses d'évoluer rapidement et dans des bonnes conditions". Pascal Braconnier, "son binôme" est arrivé en ce sens et l'épaulera cette saison en tant qu'adjoint mais aussi préparateur athlétique. Malgré cela la formation vendéenne le sait, comme tous les promus, difficile de rivaliser avec certains clubs alors il faut privilégier certaines valeurs : "On aide les joueuses mais on ne mise pas tout sur une joueuse, on mise sur la structure, sur les moyens pour qu'elles récupèrent rapidement".

                                            Le recrutement a été fait dans ce sens avec aucun départ de joueuses cadres : "Le groupe n'a pas été modifié, il y a seulement des apports en plus, c'est aussi un atout pour pouvoir se maintenir. C'est un gage de stabilité et de travail de fond" sur lequel insiste Malika Bousseau dont l'effectif reste cependant peu aguerri à ce championnat. "Il y avait une appréhension par rapport à ça mais le fait d'avoir joué Juvisy et Soyaux, cela a permis de nous mettre dans le bain aussitôt. Les filles ont pris conscience du niveau et de la montée, et pendant les vacances, elles ont fait des efforts". Avec une implication de tous les instants, le jeune effectif aura envie de prouver : "On appréhendait mais je pense qu'on sera bien".

                                            "Tout de suite se mettre au niveau"


                                            Clara Matéo était à l'Euro U19 cet été (photo Sébastien Duret)


                                            Si des joueuses comme Claire Guillard, Justine Boivin, Aline Liaigre, Audrey Nicolas ou encore Fatoumata Baldé ont une carrière en D1 avec au moins deux saisons, le reste du groupe est jeune. Il n'en est pas moins expérimenté à l'image de Clara Matéo, dont la trajectoire ces dernières saisons en club et en sélection est prometteuse. Elle aura l'occasion pour la première fois de se confronter à la D1. Toutes devront en tout cas être au diapason comme le rappelle Malika Bousseau qui compte sur leur vécu : "Celles qui ont déjà joué en D1 devront tout de suite se mettre au niveau, et qu'elles emmènent les nouvelles joueuses à ce niveau. Les internationales jeunes connaissent aussi un niveau qui se rapproche de celui de la D1 et devront aussi se mettre à ce niveau-là".

                                            Des joueuses formées au club et en pôle fédéral connaissent déjà les exigences du haut niveau : "Depuis que les U19 ont notamment le niveau national, cela permet d'avoir plusieurs jeunes joueuses qui sortent. On est dans la formation, on continue sur ce style de joueuses et on a pu monter avec elles donc on continue ainsi". En sélections U16, U17 ou 19, elles sont aussi nombreuses à avoir un bagage intéressant : "On y va petit à petit, on a quand même pas mal étoffé avec des jeunes joueuses". Un choix rendu nécessaire aussi pour compenser les difficultés de recruter pour un promu : "Il est aussi difficile de recruter des joueuses d'expérience de D1. Premièrement on n'a pas le budget mais quand on est une équipe qui monte, il faut montrer et démontrer que l'on peut rester à ce niveau-là pour être attrayant. La D1 a beaucoup évolué. Depuis que les filles sont en D2, elles ont toujours été dans les trois premières ce qui montre qu'elles ont un certain niveau"

                                            Le Stade Henri Desgrange en championnat


                                            Adeline Coudrin, à droite, face à Lilas Traïkia le 1er août dernier en amical (photo W. Morice/FCF Juvisy)


                                            A l'image des deux autres promus, c'est dans un autre stade que celui où l'équipe a évolué la saison dernière que l'ESOF La Roche évoluera cette saison. Le Stade de St André n'étant pas homologué pour la D1, c'est dans le principal stade de La Roche sur Yon à Henri Desgrange que l'ESOF jouera à domicile. Une enceinte que le club et les joueuses ont eu l'occasion d'utiliser ponctuellement, notamment pour les matchs en nocturne.

                                            Pour ses rencontres à domicile, le club proposera une entrée gratuite pour une partie de ses rencontres mais les matchs de gala seront payants et l'occasion de garnir les tribunes afin de découvrir l'OL ou encore le PSG.

                                            >> A LIRE AUSSI


                                            LE CLUB

                                            ETOILE SPORTIVE ORNAYSIENNE FOOTBALL LA ROCHE SUR YON

                                            Section féminine créée en 1978
                                            Président : Laurent Grelier
                                            Nombre de joueuses licenciés (2014-2015) : 131 (dont 0 contrat fédéral)

                                            Site Internet : http://www.esofootball.net/
                                            Facebook : https://www.facebook.com/esofootball
                                            Twitter : https://twitter.com/Esofootball

                                            Palmarès national

                                            Championnat de France Nationale 1B (1996)
                                            Coupe Fédérale des moins de 16 ans (2004)
                                            Challenge National U13F (2014)

                                            Stade
                                            Stade Henri Desgrange
                                            , La Roche-sur-Yon
                                            5 023 places assises + 4 500 debout

                                            Préparation
                                            01/08/15 ESOF La Roche - FCF Juvisy : 1-2, à Angers (Charlotte Peslerbe 48' ; Camille Catala 69', 78')
                                            12/08/15 ASJ Soyaux - ESOF La Roche : 3-4, à Lusignan (Solenne Ninot 67', 68', Kelly Kone 70' ; Lisa Fragoli 10', Julie Pasquereau 43', Claire Guillard 61', Clara Matéo 64')
                                            16/08/15 ESOF La Roche - Le Mans FC (D2) : 2-1, à Mouzillon (Clémence Martinez 56', Clara Matéo 67' ; Margaux Leconte 19')
                                            22/08/15 ESOF La Roche - RC St-Denis (D2), à St Julien de Concelles (18h00)
                                            23/08/15 ESOF La Roche - US St Malo (D2), à Bain de Bretagne (15h00)

                                            Jeudi 20 Août 2015
                                            Sebastien Duret

                                            http://www.footofeminin.fr/D1-ESOF-L...ts_a11391.html
                                            Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                            Commentaire


                                            • #23
                                              D1 - ESOF LA ROCHE SUR YON : présentation de l'effectif

                                              Présentation du troisième promu l'ESOF La Roche sur Yon qui retrouve la D1 après quatre saisons passées en Division 2. Un effectif jeune renforcé par l'arrivée de cinq joueuses et le retour d'Aline Liaigre


                                              Fatoumata Baldé retrouve l'ESOF La Roche (photo Sébastien Duret)


                                              Avec seulement deux défaites l'an dernier, La Roche-sur-Yon avait réussi un parcours solide grâce à un effectif jeune mais rodé à la Division 2, mais pour autant la lutte pour la montée aura été acharnée avec Yzeure, son dauphin qui a terminé à une seule unité derrière. Un adversaire dont La Roche a recruté Adeline Coudrin. Une fille qui correspond au profil de joueuse recherché par Malika Bousseau : "On a étoffé avec des joueuses qui correspondaient au profil du club. Une fille qui n'a connu qu'un club, bosseuse et expérimentée" souligne l'entraîneur qui retrouve la direction de l'équipe en D1 après l'avoir déjà eu à ce niveau en 2007-2008, 2009-2010 et 2010-2011.

                                              Mais l'entraîneur souhaitait compléter son groupe dans toutes les lignes : "Le groupe n'a pas été modifié, il y a seulement des apports en plus". En attaque, secteur où le club souhaitait s'étoffer Fatoumata Baldé a fait son retour après un passage par l'En Avant Guingamp. Deux autres joueuses "prometteuses" sont venues en provenance d'Arras avec une expérience récente de la D1 ou internationale avec les sélections de jeunes : Anaïs Pugnetti (18 matchs) et Lisa Fragoli (7 matchs). Le club a ensuite avant tout misé sur ses jeunes issus de la formation.

                                              "Celles qui ont en D1 devront tout de suite être au niveau"


                                              Aline Liaigre de retour sur les pelouses de D1 (photo Sébastien Duret)


                                              "On a rajouté quelques jeunes U19 du club qui sont aussi venues intégrer ce groupe-là" à l'image de Justine Prezeau (née en 1998), Clémence Martinez (née en 1997) Mélanie Roux, Maureen Cosson ou encore Salomé Alberbide et Charlotte Lemarchand (nées en 1996) issues de l'équipe U19 depuis plusieurs saisons.

                                              Malika Bousseau compte aussi s'appuyer sur ses joueuses plus expérimentées qui ont déjà connu l'élite avec le club ou ailleurs pour donner le tempo : "Celles qui ont déjà joué en D1 devront tout de suite se mettre au niveau, et qu'elles emmènent les nouvelles joueuses à ce niveau". Claire Guillard avec 87 matchs en D1 en est l'exemple, tout comme Justine Boivin, 78 matchs. Mais le club pourra aussi compter sur le retour majeur en défense d'Aline Liaigre (75 matchs en D1) qui était partie pour ses études un an aux Etats-Unis et qui était passée par Rodez AF.

                                              >> A LIRE AUSSI


                                              L'EFFECTIF

                                              Arrivées :
                                              Fatoumata Baldé (EA Guingamp), Anaïs Pugnetti (Arras FCF), Lisa Fragoli (Arras FCF), Adeline Coudrin (FF Yzeure), Camille Nerbonne (FCF Condé), Aline Liaigre (reprise)
                                              Départs : Astrid Noblot

                                              Gardiennes
                                              1-Romane BRUNEAU
                                              30-Camille NERBONNE

                                              Défenseures
                                              19-Salomé ALBERBIDE
                                              22-Justine BOIVIN
                                              5-Maureen COSSON
                                              27-Adeline COUDRIN
                                              14-Aline LIAIGRE
                                              20-Jessica MARCHADIE
                                              4-Océane OLLIVIER
                                              2-Justine PREZEAU
                                              3-Mélanie ROUX

                                              Milieux
                                              26-Charlotte LEMARCHAND
                                              10-Clara MATEO
                                              17-Elodie NAKKACH
                                              7-Audrey NICOLAS
                                              8-Julie PASQUEREAU
                                              11-Anaïs PUGNETTI
                                              6-Pauline RIPOCHE

                                              Attaquantes
                                              23-Fatoumata BALDE
                                              24-Lisa FRAGOLI
                                              9-Claire GUILLARD
                                              21-Clémence MARTINEZ
                                              13-Charlotte PESLERBE
                                              29-Hilda RAVON

                                              >> EN SAVOIR PLUS

                                              LE STAFF

                                              Entraîneur

                                              Malika BOUSSEAU
                                              Née le 28 février 1977 à Montaigu
                                              Au club depuis la saison 2013-2014
                                              Diplôme : DEF

                                              Parcours d'entraîneur
                                              ESOF La Roche (2004-2011), FC Les Essarts (2011-2013), ESOF La Roche (2013)

                                              Adjoints
                                              Pascal Braconnier (adjoint et préparateur physique)
                                              David Nicolleau (Entraîneur des gardiennes de but)

                                              Jeudi 20 Août 2015
                                              Sebastien Duret

                                              http://www.footofeminin.fr/D1-ESOF-L...if_a11389.html
                                              Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                              Commentaire


                                              • #24
                                                D1 : Bientôt le début d'une nouvelle aventure !
                                                Publié le 20 août 2015 | Actus / Chronos
                                                Par Foot d'Elles



                                                J-10 avant le début de la nouvelle saison de première division. La saison dernière, l'Olympique Lyonnais avait régné sans partage, et cherchera cette année à obtenir un dixième titre consécutif inédit. Ses concurrents se sont renforcés et tenteront encore une fois de lui disputer son hégémonie nationale


                                                Après 114 jours de "repos", les 12 équipes de D1 débuteront une nouvelle saison le 30 août. Cette saison, l'objectif de 11 équipes sera de mettre fin à l'hégémonie lyonnaise, tandis que l'OL cherchera de son côté à remporter un dixième titre consécutif tout en espérant retrouver les sommets européens après trois années de disette. Lyon sera encore une fois favori, mais plus que les années précédentes, ses concurrents auront des arguments à faire valoir. Parmi les promus, l'objectif sera de conjurer le sort d'une moyenne de près de deux clubs promus relégués à la fin de chaque saison.

                                                Lyon en pôle position

                                                C'est une nouvelle fois en tant que grand favori que Lyon débutera la nouvelle saison, auréolé en mai dernier d'un 9e titre de champion ainsi que d'une nouvelle Coupe de France. Le club rhodanien a de nouveau joué la stabilité d'un effectif de grande qualité en recrutant entre autres trois des plus grands espoirs du football féminin mondial. Face à lui, ses trois principaux concurrents ces dernières années se sont sensiblement renforcés.

                                                A la chasse au Lyon

                                                Le PSG tout d'abord, finaliste de la Ligue des Champions féminine et dauphin de Lyon en championnat la saison dernière, a connu plusieurs départs, mais a recruté de nouvelles joueuses d'expérience qui auront leur importance autant sur le terrain qu'en dehors pour aider les jeunes pousses du club qui ont signé un contrat professionnel. Montpellier, qui a été le club le plus mençant de Lyon en 2015, lui tenant notamment la dragée haute en finale de la Coupe du France, a également bien recruté : des internationales étrangères et des grands espoirs. Quant à Juvisy, le club francilien s'est bien renforcé au niveau défensif et au milieu de terrain.

                                                Objectif, sortir du ventre mou

                                                Derrière, Guingamp, qui s'était immiscé dans la course à la 3e place la saison dernière, a beaucoup changé, renouvellement presque totalement sa défense, si précieuse lors de certains matches-clé la saison dernière. Il lui faudra certainement un peu de temps pour donner sa pleine mesure, et l'équipe semble pour l'instant un ton en-dessous de ses adversaires de l'année dernière. Soyaux, régulier à la 6e place ces deux dernières saison, a réussi à garder la plupart de ses joueuses, se renforçant intelligemment. Le club a toutefois perdu deux pions très importants de sa défense. Albi et Rodez ont perdu des joueuses importantes mais ont réussi à attirer des joueuses intéressantes, quant à Saint-Etienne, l'effectif a beaucoup bougé. A suivre, donc.

                                                Pour conjurer le sort

                                                Les clubs promus éprouvent souvent des difficultés à s'imposer en D1, la moyenne de clubs retrouvant immédiatement la D2 étant élevée. Cette saison, Saint-Maur, La Roche et Nîmes tenteront de conjurer le sort. Pour cela, les trois équipes s'appuieront sur un effectif stable. Le club francilien a survolé la D2 en 2014-2015 et a l'ambition de réaliser une belle saison avec les joueuses qui lui ont permis d'accéder à la D1, renforcé avec de l'expérience. La Roche pourra compter notamment sur ses qualités mentales mises en avant la saison passée dans un environnement très concurrentiel, et Nîmes sur l'expérience de ses joueuses "made in D1" qui ont déjà permis au club de faire la différence dans un groupe relevé la saison passée.


                                                Pour faire plus ample connaissance avec les 12 clubs de l'élite du football féminin français, retrouvez la présentation individualisée des clubs à partir de demain sur notre site.

                                                http://www.footdelles.com/article/Ac...e-_116310.html
                                                Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                                Commentaire


                                                • #25
                                                  D1 - ASPTT ALBI passe la deuxième

                                                  Albi avec sa 9e place l'an dernier avait assuré son maintien après avoir longtemps été quelques places plus haut au classement. Cette saison, le club veut faire mieux.


                                                  L'ASPTT Albi, une équipe dynamique autour de son Président à droite et Mme Le Maire à gauche (photo club)


                                                  Après avoir passé sept saisons consécutives en D2 installés dans la première moitié du championnat, Albi avait réussi à franchir le cap la saison dernière. Désormais le club du dynamique président Bernard Espié veut continuer à attirer les foules au stade Maurice Rigaud dans un pays où le rugby est roi. L'an dernier, lors de la présentation de son club, le Président invitait ses adversaires à venir découvrir la ville et sa région. Mais pour la moitié des équipes venues à Ville, c'est avec une défaite dans les valises qu'elles sont reparties. Un bilan qui a contribué au maintien d'Albi en D1. Mais si le public devrait venir en nombre cette saison à nouveau, les acteurs et actrices auront partiellement changé. David Welferinger a été remplacé par Adolphe Ogouyon qui a à coeur de renouer avec la D1 : "Étant donné que mon expérience a fini en queue de poisson à Guingamp, j'ai toujours souhaité revenir pour continuer ce que j'avais commencé. Mais cela me paraissait improbable avec le même club. L'aventure s'est présentée à l'intersaison avec Albi" rappelle ce dernier.

                                                  "J'ai fait beaucoup tourné lors des matchs de préparation"


                                                  Les Albigeoises lors du dernier match face à Toulouse (photo club)


                                                  La préparation débutée le 15 juillet dernier a été intense pour Adolphe Ogouyon pour qui le travail paye par les efforts consentis. Et jusqu'à présent, les joueuses sont à la hauteur de ses espérances : "Je suis très satisfait de l'investissement des joueuses. Elles s'entraînent tous les jours, voire même plusieurs fois et il n'y a aucune absence à déplorer". Les matchs disputés ont permis de se faire une opinion des forces en présence avec un alliage de jeunes joueuses et d'autres plus anciennes, habituées à la D1 : "Les matchs de préparation se sont bien présentés en termes de résultats même si dans les matchs que l'on a joué on a deux défaites contre les D1, des victoires contre les D2 et un nul contre la Real Sociedad" (ndlr : entretien réalisé avant le nul contre Toulouse).

                                                  Mais sur ces rencontres, ce sont les aspects aussi de fraîcheur qui ont porté leurs fruits : "On a montré du jeu, mais on a bien fini physiquement nos matchs. Sur les matchs, j'ai fait beaucoup tourné avec une équipe par mi-temps". Le club a effectué également un stage à Saint-Lary lors du week-end du 15 août avec un teneur moins football : "C'était plutôt un stage d'intégration. Il a été placé à deux semaines de la reprise, sur un week-end, pour arriver à mieux se connaître. C'était aussi l'occasion les membres du staff car on est quelques nouveaux : moi et mon préparateur physique (Sofyen Nisri, également arrivé cet été)."

                                                  "Grappiller une ou deux places"


                                                  Nouveau club et retour en D1 pour Adolphe Ogouyon (photo club)


                                                  Pour cette nouvelle saison, le premier objectif est le maintien : "Comme la plupart des clubs (...) et j'espère que l'on fera le plus rapidement mais le souhait de grappiller une ou deux places par rapport à la saison dernière (9e). Et ce serait une saison réussie" souligne Adolphe Ogouyon. Il faudra désormais que la mayonnaise prenne dans une équipe qui débutera dès la première journée face à un adversaire direct, La Roche sur Yon : "C'est un match important pour les deux équipes. La Roche est remonté après quatre ans de purgatoire. Connaissant l'état d'esprit et le public là-bas, je m'attends à un match très engagé et très animé. La Roche est une équipe qui ne lâche jamais rien". Un match difficile en perspective qui donnera la tendance

                                                  >> A LIRE AUSSI


                                                  LE CLUB

                                                  ASSOCIATION SPORTIVE PTT ALBI

                                                  Section féminine créée en 1978
                                                  Président : Bernard Espié
                                                  Nombre de joueuses licenciés (2014-2015) : 105

                                                  Site Internet : http://www.asptt-albi-football.fr
                                                  Facebook : https://www.facebook.com/ASPTTAlbiFeminines
                                                  Twitter : https://twitter.com/ASPTTAlbi

                                                  Palmarès national

                                                  néant

                                                  Stade
                                                  Stade Maurice Rigaud
                                                  , Albi
                                                  1 748 places assises + 2 500 debout

                                                  Préparation
                                                  07/08/15 : ASPTT Albi - Montpellier HSC : 1-2, à Carcassonne (Jessica Da Silva 13' ; Valérie Gauvin 2', Marie-Charlotte Léger 33')
                                                  10/08/15 : Toulouse FC (D2) - ASPTT Albi : 3-6, à Toulouse (Chloé Mouly 24', Marie-Pierre Castera 39', 44' s.p. ; Manon Rouzies 29' s.p., 30+2' s.p., Myriam Benlazar 66', Kimberley Cazeau 71', Tseng Chu O 81', Tatiana Solanet 90')
                                                  12/08/15 : ASPTT Albi - FC Aurillac-Arpajon (D2) : 2-0, à Villefranche-de-Rouergue (Manon Rouzies 12', Alexandra Renault 58')
                                                  14/08/15 : ASPTT Albi - Real Sociedad (Espagne) : 0-0, à Tarbes
                                                  16/08/15 : ASPTT Albi - EA Guingamp : 1-4, à Royan (Manon Rouzies 74' s.p. ; Mélissa Plaza 16' s.p., Aminata Diallo 27', Ophélie Mareau 81', Charlotte Lorgeré 82')
                                                  19/08/15 : ASPTT Albi - Toulouse FC (D2) : 0-0, à Albi
                                                  23/08/15 : FC Barcelona (Espagne) - ASPTT Albi, à Barcelone (12h00)
                                                  26/08/15 : ASPTT Albi - US Albi U17, à Albi (20h00)

                                                  Dimanche 23 Août 2015
                                                  Sebastien Duret

                                                  http://www.footofeminin.fr/D1-ASPTT-...me_a11398.html
                                                  Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                                  Commentaire

                                                  Chargement...
                                                  X