Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Division 1 Féminine 2015-2016

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • D1 - J21 : Le dixième pour l'Olympique Lyonnais ?
    Publié le 06 mai 2016 | Actus / Chronos
    Par Charlotte Vincelot pour Foot d'Elles



    La 21e et avant-dernière journée de championnat peut offrir à l'Olympique Lyonnais son dixième titre de champion national consécutif, alors que le seul autre enjeu de la journée concerne le maintien, La Roche-sur-Yon pouvant être le troisième et dernier club à officialiser sa descente


    Pour un dixième titre consécutif


    C'est sur le terrain de Soyaux que devrait s'écrire encore un peu plus l'histoire de l'Olympique Lyonnais (1er). En cas de victoire (ou autre selon le résultat du PSG), les Fenottes officialiseraient un titre -le dixième consécutif- qui leur tend les bras depuis de nombreux mois. Il va de soi que les Sojaldiciennes feront tout pour retarder l'échéance en ayant toujours en tête la conquête de la cinquième place.
    Précédente confrontation : 22 novembre 2015 (J10) - Victoire de Lyon 7-1
    Soyaux-Lyon dimanche 8 mai à 15h (stade Lebon, Angoulême)

    Pour croire au maintien

    La Roche (10e) n'est pas maitre de son destin, mais il lui faudra dans tous les cas aller chercher la victoire face à Saint-Etienne (7e) pour espérer, en attendant le résultat de Guingamp, opposé à Juvisy. Du côté de Saint-Etienne, pas grand chose à jouer si ce n'est le petit espoir de terminer à la cinquième place.
    Précédente confrontation : 22 novembre 2015 (J10) - Victoire de Saint-Etienne 3-0
    La Roche-Saint-Etienne dimanche 8 mai à 15h (stade Henri Desgranges, La Roche sur Yon)

    Pour souffler

    Mercredi, le PSG (2e) a assuré sa participation à la prochaine édition de la Ligue des Champions. A défaut de titre, le PSG devra se contenter de ce maigre butin accroché à deux journées de la fin du championnat, consolidant sa place de dauphin de Lyon. Face au PSG, Albi (8e) qui n'a plus rien à jouer si ce n'est de terminer dans la première moitié du classement, voire accrocher une belle cinquième place.
    Précédente confrontation : 22 novembre 2015 (J10) - Victoire du PSG 3-0
    Albi-PSG : dimanche 8 mai à 15h (stade Maurice Rigaud, Albi)

    Pour le podium

    La victoire du PSG face à La Roche mercredi à mis fin définitivement aux minces espoirs de Ligue de Champions de Montpellier (3e). Le club de l'Hérault va donc tenter de conserver jusqu'au bout sa place sur le podium du championnat. Du côté de Saint-Maur (12e), déjà relégué, la volonté d'accrocher un "gros" sera présente, surtout après la dernière confrontation entre les deux équipes en Coupe de France, quand il n'avait manqué à Saint-Maur que quelques minutes pour réaliser un exploit. Autre objectif, ramener des points pour éviter de terminer la saison en dernière position.
    Précédentes confrontations : en championnat : 22 novembre 2015 (J10) - Victoire de Montpellier 0-5
    en Coupe de France : le 27 février 2016 (quarts de finale) - Victoire de Montpellier 3-1

    Montpellier-Saint-Maur : dimanche 8 mai à 15h (stade Bernard Gasset, terrain Jean-Marc Valadier, Montpellier)

    Pour Juvisy (4e), dont l'objectif de fin de saison est de terminer sur le podium, il ne faut lâcher aucun point à Montpellier. Guingamp (9e) n'est à l'heure actuelle pas encore sauvé mathématiquement, mais à moins d'un gros retournement de situation, le sera lors de cette journée ou de la dernière. Un résultat positif à Juvisy, où les Bretonnes avaient gagné l'année dernière, leur permettrait d'assurer le maintien avec la manière.
    Précédente confrontation : 22 novembre 2015 (J10) - Victoire de Juvisy 0-3
    Juvisy-Guingamp dimanche 8 mai à 15h (stade Robert Bobin, Bondoufle)

    Pour la 5e place

    La dernière rencontre de cette journée mettre aux prises Rodez (5e) et Nîmes (11e). Pour le premier cité, l'enjeu est de terminer la saison à la cinquième place, certes symbolique, mais qui récompenserait la belle saison des Ruthénoises sous la houlette de Sébastien Joseph. Pour les Nîmoises, reléguées depuis longtemps, l'enjeu sera d'obtenir une deuxième victoire et d'éviter de terminer à la dernière place du classement. N'ayant plus rien à jouer, autant terminer la saison sur une bonne note !
    Précédente confrontation : 22 novembre 2015 (J10) - Victoire de Rodez 2-4
    Rodez-Nîmes dimanche 8 mai à 15h (stade Paul Lignon, Rodez)

    http://www.footdelles.com/article/Ac...s-_131458.html
    Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

    Commentaire


    • D1 (21e journée) - LA ROCHE n'a pas le choix, LYON sacré roi dimanche ?

      Retrouvez le programme et les enjeux de l'avant-dernière journée de championnat.


      La Roche s'était incliné 3-0 à Saint-Étienne (photo Yoel Bardy)

      Dimanche 8 mai 2016
      ASJ SOYAUX (6e, 44 pts) - OLYMPIQUE LYONNAIS (1er, 76 pts)
      , 15h00, Angoulême (Stade Lebon)
      Arbitres : Aurélie Labadot-Cadinot assistée de Marina Barbotin et Nathalie Le Breton
      >> Historique

      Les Lyonnaises sont à 90 minutes de décrocher le dixième titre consécutif de l'OL. Après avoir remporté sa rencontre en retard face à Rodez (5-0), il ne faut plus qu'une victoire pour décrocher le trophée national, le premier de ce mois de mai qui s'annonce riche pour les Lyonnaises. Face à elles, l'équipe de Soyaux termine la saison en roue libre, une fin de saison difficile marquée par une série de trois défaites et en quatre matchs. Ce sera aussi le dernier match à domicile de l'entraîneur sojaldicien Juan Paredes.

      ASPTT ALBI (8e, 43 pts) - PARIS SAINT-GERMAIN (2e, 73 pts), 15h00, Albi (Stade Maurice Rigaud)
      Arbitres : Sabine Bonnin assistée de John Grandry et Badr Ben Amar
      >> Historique

      Alors qu'Albi alterne le bon et le moins bon, le PSG lui vient de s'assurer la deuxième place européenne avec une victoire en match en retard mercredi. Si le PSG n'a probablement plus rien à jouer dans le championnat, les Albigeoises peuvent encore grappiller quelques places au classement pour bien finir la saison. Après avoir battu Montpellier, c'est un nouveau pari donné aux joueuses d'Adolphe Ogouyon.

      MONTPELLIER HSC (3e, 65 pts) - VGA SAINT-MAUR (12e, 25 pts), 15h00, Montpellier (Stade Bernard Gasset n°2 - Terrain Jean-Marc Valadier)
      Arbitres : Florence Guillemin assistée de Rémy Accoley et Valentin Giorgetti
      >> Historique

      A une semaine de la finale de la Coupe de France, Montpellier visera à réaliser une meilleure performance face à Saint-Maur, que la difficile victoire décrochée en février dernier lors du quart de finale de cette même Coupe (3-1). L'intérêt relancé pour les joueuses héraultaises, c'est une équipe motivée qui s'apprête à accueillir la VGA pour son avant-dernier match de la saison en cherchant aussi à conserver la troisième place du championnat.

      FCF JUVISY (4e, 64 pts) - EA GUINGAMP (9e, 42 pts), 15h00, Bondoufle (Stade Robert Bobin)
      Arbitres : Karine Lasalle assistée de Cindy Le Dissez et Dimitri Louvet
      >> Historique

      Juvisy terminera sa saison face au PSG et tentera d'accrocher la 3e place du podium. Mais cela passe par un succès ce dimanche face à Guingamp. Il reste que les Bretonnes n'ont pas encore assuré leur maintien. Elles l'obtiendraient assurément avec un match nul, sans dépendre du résultat de son poursuivant La Roche.

      RODEZ AF (5e, 47 pts) - NÎMES MG FF (11e, 26 pts), 15h00, Rodez (Stade Paul Lignon)
      Arbitres : Aurore Vanstaevel assistée de Pierre Canil et Azzedine Souifi
      >> Historique

      Avec une victoire, Rodez pourrait bien asseoir définitivement la 5e place dimanche soir. Pour y parvenir, les joueuses de Sébastien Joseph devront bien gérer cette deuxième rencontre de la semaine face à Nîmes.

      ESOF LA ROCHE (10e, 36 pts) - AS SAINT-ÉTIENNE (7e, 43 pts), 15h00, La Roche (Stade Henri Desgrange)
      Arbitres : Cindy Buffart assistée de Jérémie Bernard et Thierry Fouchard
      >> Historique

      La Roche n'a pas de questions à se poser pour croire au maintien. Seule la victoire compte pour les Vendéennes qui reçoivent Saint-Étienne. Une équipe forézienne qui s'est de son côté affiché comme objectif d'atteindre la 6e place.


      A SAVOIR

      Classements

      A consulter ici


      Samedi 7 Mai 2016
      Sebastien Duret

      http://www.footofeminin.fr/D1-21e-jo...he_a12458.html
      Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

      Commentaire


      • OL, à 90 minutes de la decima
        Publié le 07 mai 2016 | Actus / Chronos
        Par Anthony Rech pour Foot d'Elles



        En cas de victoire ce week-end à Soyaux (21e journée), l'Olympique Lyonnais sera sacré champion de France pour la dixième fois consécutivement. Un exploit inédit dans l'histoire du football féminin français mais aussi une première étape vers un triplé historique.


        Il ne reste plus qu'à finir le travail. Comme à chaque fin de saison depuis dix ans maintenant, l'Olympique Lyonnais a la mission de gagner un dernier match pour officialiser son titre de champion de France de Division 1.

        Un dixième titre inégalé

        On pourrait presque basculer dans la routine tant l'OL est supérieur à l'intérieur des frontières nationales et que la D1 est un championnat à deux vitesses, mais il ne faut tout de même pas banaliser l'hégémonie lyonnaise. Avec ce dixième titre consécutif inédit, l'Olympique Lyonnais marque encore un peu plus de son empreinte l'histoire du football féminin français.
        Semblant plus fort que jamais, meilleure attaque et meilleure défense du championnat, cet OL version 2015-2016 est une véritable machine à gagner. Il n'a quasiment jamais été inquiété par ses adversaires montpelliérains, parisiens ou essonniens qui n'ont pas réussi à inscrire le moindre but, même s'il y a eu des performances intéressantes de ces candidats lors de la saison. Et pourtant, en cette année post Coupe du monde, des joueuses comme Amandine Henry, Wendie Renard, Pauline Bremer ou Claire Lavogez ont connu la blessure et ont donc très peu joué. Ce qui prouve la puissance et la marge dont bénéficie l'OL sur ses concurrents nationaux. « On est confiantes, on a un gros collectif et on arrive à bien se trouver sur le terrain. On a tout simplement une bonne équipe et on va aller au bout. En tout cas, cette année elle est pour nous », confie Eugénie Le Sommer. Et avec le transfert officialisé cette semaine de l'excellente Dzsenifer Marozsan, l'armada rhodanienne sera encore plus impressionnante la saison prochaine. Sans compter les rumeurs de transfert autour de joueuses parisiennes ou américaine.
        Si la saison a été moins prolifique en termes de buts inscrits que d'autres années, l'exercice 2015-2016 permettra tout de même de battre quelques records. Pour ne citer qu'elle, Ada Hegerberg a déjà battu son meilleur total de buts et si elle termine bien la saison, elle pourrait franchir la barre des 30 buts inscrits.

        Première étape vers le triplé

        Si le championnat semblait joué depuis plusieurs mois, l'Olympique Lyonnais a mis en place un projet de jeu et renforcé son équipe dans l'unique objectif de réaliser à nouveau le triplé : championnat – coupe – Ligue des champions. Afin de combler un vide abyssal causé par les deux dernières éliminations précoces en Ligue des champions au stade des huitièmes de finale lors des deux saisons précédentes (face à Potsdam en novembre 2013 et au PSG en novembre 2014). Camille Abily, toujours vigilante, est satisfaite du chemin parcouru jusque-là : « Cela nous a énormément manqué, c'est une grosse satisfaction. C'est vraiment un moment particulier de pouvoir revivre ces finales mais il faut continuer à travailler. En 2013 avant de perdre contre Wolfsburg, on avait fait un beau parcours en gagnant 9-1 contre Juvisy et on avait perdu en finale». « C'était l'objectif du début de saison, et on s'y tient pour l'instant. On est qualifié dans toutes les compétitions, et en championnat on est en bonne posture. On va aller au bout et on espère faire le triplé comme en 2012. C'est vraiment notre objectif et on ne lâchera rien », avance Eugénie Le Sommer.

        Les Fenottes entament donc un sprint final autant excitant que sous pression. Après avoir bouclé le dossier « Division 1 » ce week-end, les joueuses de Gérard Prêcheur vont s'atteler à faire tomber Montpellier en finale de Coupe de France (dimanche 15 mai à Grenoble), puis elles se plongeront dans la préparation de leur dernier et grand objectif : la finale de Ligue des champions face à Wolfsburg (26 mai), pour un remake de la finale perdue de 2013. Si tout se passe bien pour les Lyonnaises, elles réussiraient alors un splendide triplé sur cette saison pour la deuxième fois de l'histoire du club après 2012, mais aussi, elles deviendraient la deuxième équipe la plus titrée du Vieux Continent avec trois Ligues des champions à une couronne de Francfort (titré en 2002, 2006, 2008 et 2015). De quoi marquer un peu plus l'histoire. L’obsession sur le Rhône.

        http://www.footdelles.com/article/Ac...ma_131735.html
        Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

        Commentaire


        • Foot Ligue 1 (Femmes) PSG
          Farid Benstiti : «Je n'en veux pas à Lyon»

          Le 08/05/2016 à 10:06:00 | Mis à jour le 08/05/2016 à 10:10:46 | 58 Commentaires

          Farid Benstiti, l'entraîneur du PSG qui se déplace à Albi ce dimanche (15 heures) pour l'avant-dernier match de la saison, assure ne pas en vouloir à Lyon d'avoir approché plusieurs de ses joueuses avant la demi-finale de Ligue des champions (0-7, 0-1).


          Farid Benstiti n'a pas digéré l'humiliation en Ligue des champions. (A. Martin/L'Equipe)

          «Il reste deux matches de Championnat (à Albi puis contre Juvisy). La qualification pour la Ligue des champions est acquise. L'objectif minimum est-il atteint ?

          Oui... Après, c'est surtout l'objectif de la Coupe de France qui n'est pas atteint (élimination aux tirs au but par Montpellier). En Coupe d'Europe, on a disputé la finale l'an dernier, les demies cette année. Si on enlève ce 7-0 (en demi-finale aller de la C1 contre l'OL), ce n'est pas facile d'arriver à ce niveau de la compétition. On se rapproche de Lyon. On fait deux erreurs en début de saison, on n'a pas du tout été là alors qu'on avait fait de très bons matches de préparation. Les objectifs sont atteints vu l'adversaire que l'on a depuis quatre ans.

          Lyon reste donc votre baromètre ?
          Vous vous rendez compte de l'équipe qu'ils ont aujourd'hui ? Et ils vont la renforcer par des joueuses que je voulais moi (Dzsenifer Marozsan), en plus de celles qui, avant une demi-finale de Coupe d'Europe, étaient déjà à l'Olympique Lyonnais. Pour un entraîneur, ce n'est pas facile. Pour moi, ça a été très compliqué à gérer car des joueuses avaient donné leur accord avant ce match. On avait une très bonne dynamique depuis janvier.

          «A partir d'une certaine date, on a le droit de discuter avec certaines joueuses»

          Vos recrues ont-elles rempli les objectifs fixés ou attendez-vous beaucoup plus la saison prochaine ?

          Déjà, je ne parlerai pas de la saison prochaine car il y a une vraie réflexion menée par le club et moi. Ensuite, ce n'est pas une déception liée aux personnes que j'ai recrutées. C'est la déception du timing qui est quand même très frustrant. Je prends l'exemple d'Anja Mittag, qui a beaucoup de soucis personnels aujourd'hui alors que c'était l'une de mes recrues favorites. Elle n'a pas explosé les statistiques comme elle aurait dû le faire.

          Plusieurs joueuses cadres sont annoncées sur le départ alors que la saison n'est pas finie : Houara, Seger, Cruz, Hamraoui... Comment avez-vous géré tout cela ?
          Je n'ai pas maîtrisé cela car j'ai toujours pensé que les gens devaient être professionnels. Mais des filles comme Dali ou Houara me l'ont quand même dit assez tôt. Elles m'ont dit qu'elles étaient sollicitées et ont été convoquées par le club pour discuter aussi. Il faut dire oui ou non, à un moment où c'est crucial et repousser - comme l'a fait Kenza Dali - l'Olympique Lyonnais, clairement en disant tant qu'il y a la demi-finale (de la C1), on ne discute pas.

          Vous en voulez à Lyon ?
          Non.

          Estimez-vous que c'est de bonne guerre ? Seriez-vous capable de faire la même chose ?
          Je ne vais pas vous dire que je ne l'ai pas fait mais j'ai toujours été très honnête avec les joueuses de Lyon en disant que c'était leur club la priorité. Je n'en veux pas du tout à l'Olympique Lyonnais. A partir d'une certaine date, on a le droit de discuter avec certaines joueuses. Lyon fait bien son travail. Je trouve que les choses ont été faites normalement.

          «Je n'ai pas la corde au cou»

          Où en êtes-vous du 7-0 ? Est-il digéré ?

          Non ! Vous ne pouvez pas digérer quand vous êtes né dans un club, que vous avez envie de le battre et qu'il vous met une fessée comme si vous étiez un enfant qui revenait au pays prendre une correction par son président et ses joueuses.

          Vous serez en fin de contrat le 30 juin, avez-vous encore envie d'entraîner le PSG ?
          L'envie est très importante pour moi. Mais il faut sentir une véritable envie de la part du club. Elle doit se faire sentir bien avant les discussions, dans les moments les plus difficiles. Il faut une envie commune, pour relancer un cycle, pour relancer le PSG face à une équipe de Lyon qui enfonce encore le clou. L'envie d'entraîner un grand club, une grande équipe, est toujours présente. Si c'est le Paris Saint-Germain, tant mieux. Si ce n'est pas lui, je n'ai pas de souci, je suis souvent sollicité.

          Quand voyez-vous vos dirigeants ?
          Mardi. Ma décision de rester ou de ne pas rester n'a pas encore été prise. Ce n'est pas parce qu'on a perdu ce match de Coupe d'Europe que tout s'effondre. Je n'ai pas une sorte de corde au cou qui fait que si je ne reste pas au Paris Saint-Germain, je suis pendu. Ça ne se passe pas comme ça chez moi.»

          Syanie Dalmat

          http://www.lequipe.fr/Football/Actua...-a-lyon/670139
          Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

          Commentaire


          • D1 (21e journée) - La Decima pour les LYONNAISES, la relégation pour les YONNAISES

            Le championnat a rendu son verdict définitif à une journée du terme après la victoire de l'OL à Soyaux et la défaite de La Roche face à Saint-Etienne. Mais cette journée n'avait pas commencé ainsi.


            Les Lyonnaises fêtent le titre


            A la pause de cette 21e journée, Lyon était déjà champion et l'aura été tout au long de cette journée. Mais le scénario n'aura pas nécessairement le plus prévisible. Alors que la meilleure buteuse du championnat signait rapidement sa 31e unité de la saison permettant de mener son équipe vers la victoire, son adversaire charentais n'était pas décidé à se laisser faire et comme à l'aller marquait un but à Lyon grâce à Deschamps (29e). Lyon était alors champion sur ce match nul à la pause, d'autant que dans le même temps, son dauphin, le PSG était mené à Albi sur un but de Cazeau !

            Avec une gardienne de but remarquable, Soyaux tenait bon face aux attaques lyonnaises, tout du moins jusqu'à l'entame du quart d'heure fatidique. Hegerberg était à l'affût sur un ballon repoussé par Abily pour redonner l'avantage. L'équipe locale craquait et Bremer, Henry puis Hegerberg pour un triplé alourdissaient la marque (5-1). Une victoire nécessaire car dans le même temps, après avoir été mené deux fois au score, le PSG prenait finalement le chemin de la victoire à cinq minutes du terme grâce à un coup franc de Dali (2-3).

            Trois promus relégués : LA ROCHE, NIMES et SAINT-MAUR

            Dans l'autre enjeu de cette journée, le duel à distance pour le maintien entre La Roche et Guingamp tournait à l'avantage des Vendéennes. Après 48 secondes de jeu, Thiney ouvrait le score pour Juvisy face à Guingamp, Diani ajoutant un but douze minutes plus tard, et Coleman un troisième avant le repos. Moment idéal choisi par La Roche pour ouvrir le score grâce à Lemarchand d'une frappe qui trouvait la lucarne (1-0, 44'). La mission délicate de La Roche restait alors encore réalisable, c'est-à-dire gagner ses deux derniers matchs et compter sur deux défaites de Guingamp. Un scénario qui devenait même idyllique lorsque Matéo dès la reprise doublait la mise (2-0, 46'). Mais alors que Guingamp allait s'enfoncer avec une lourde défaite (5-0), La Roche connaissait une fin de match catastrophique. Fleury réduisait l'écart (82e). Puis d'interminables arrêts de jeu faisant suite à une blessure permettaient à Palacin et Peruzzetto de renverser la tendance pour offrir la victoire à Saint-Étienne et condamner La Roche à rejoindre Saint-Maur et Nîmes en D2.

            Dans cette journée, les autres rencontres ont vu la victoire sans bavure de Montpellier contre Saint-Maur (5-0) avec des réalisations de Sembrant, Gauvin par deux fois, Andressa Alves et Tonazzi. Rodez, qui a terminé à deix est venu à bout de Nîmes. Les Nîmoises avaient pourtant ouvert le score avant de concéder de trois buts (3-1) et de voir un penalty en leur faveur stoppé par Garcia.

            >> LES RÉSULTATS ET COMPOS



            Lundi 9 Mai 2016
            Sebastien Duret

            http://www.footofeminin.fr/D1-21e-jo...ES_a12466.html
            Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

            Commentaire


            • D1 - J21 : Le bilan. Decima officialisée pour Lyon !
              Publié le 08 mai 2016 | Actus / Chronos
              Par Charlotte Vincelot pour Foot d'Elles



              Sans surprise, l'Olympique Lyonnais s'est emparé de son dixième titre consécutif de champion de France sur le terrain de Soyaux. Parmi les autres résultats, Rodez terminera la saison à une belle cinquième place, et La Roche, qui menait pourtant 2-0 face à Saint-Etienne, s'est incliné et évoluera en D2 l'année prochaine


              Albi-PSG : 2-3

              Avec une équipe rajeunie, le PSG a eu du mal à se défaire d'Albi qui menait jusqu'à 20 minutes du terme de la rencontre grâce à Kim Cazeau et Manon Rouzies, Perle Morroni égalisant pour le PSG en début de seconde période. C'est Marie-Laure Delie qui a permis au PSG de revenir au score (70'), puis Kenza Dali a donné l'avantage aux Parisiennes à cinq minutes du terme. Sans aucun objectif de fin de saison, le PSG a toutefois réussi à réagir pour s'imposer face à une valeureuse équipe albigeoise.

              La Roche-Saint-Étienne : 2-3
              Alors que La Roche menait 2-0 à la 46e minute de jeu, Saint-Étienne a réussi à renverser la situation en fin de temps réglementaire par Léonie Fleury (82') et dans le temps additionnel grâce à Sarah Palacin (90+2') et Julie Peruzzetto (90+6'). Un résultat qui condamne les Vendéennes à la descente alors que Saint-Étienne remonte en première partie de tableau, à la sixième place.

              Montpellier-Saint-Maur : 5-0
              Victoire aisée du club de la Paillade face à Saint-Maur en faisant la différence en première période. Linda Sembrant, puis Valérie Gauvin par deux fois et Andressa Alves ont permis à Montpellier de conserver la troisième place du classement. C'est Laëtitia Tonazzi qui a inscrit le cinquième but face à un promu qui a obtenu sa descente depuis longtemps et n'a plus rien à jouer si ce n'est d'éviter la place de lanterne rouge.

              Rodez-Nîmes : 3-1
              Laurie Saulnier a permis à Nîmes de mener rapidement au score, puis Rodez a égalisé grâce Marine de Sousa, a pris l'avantage grâce à Stéphanie de Révière, puis de Sousa a clôturé la marque avec son second but de la soirée. Elodie Ramos a eu l'opportunité de faire revenir Nîmes dans la partie sur penalty mais le score n'a pas évolué. Rodez terminera le championnat à la cinquième place, une belle performance et une saison réussie pour le club de l'Aveyron.

              Soyaux-OL : 1-5
              C'est donc sur le terrain de Soyaux que les Lyonnaises ont obtenu leur dixième sacre consécutif de championnes de France. Ce ne fut pourtant pas simple pour le Fenottes, longtemps tenues en respect par une belle équipe sojaldicienne et sous le poids de l'enjeu. Ada Hegerberg, première buteuse du match, à débloqué la situation pour Lyon (77') alors que Justine Deschamps avait égalisé peu avant la demi-heure de jeu. Pauline Bremer, Amandine Henry et Hegerberg encore une fois, pour un triplé personnel, ont permis de creuser l'écart dans les dix dernières minutes. C'est une performance historique pour l'Olympique Lyonnais qui a une nouvelle fois confirmé son emprise sur la scène nationale.

              Juvisy-Guingamp : 5-0
              Victoire aisée pour Juvisy face à Guingamp, Gaëtane Thiney ouvrant le score dès la première minute de jeu. Kadidiatou Diani, Tatiana Coleman et Janice Cayman à deux reprises ont marqué. Une victoire qui permet à Juvisy de rester dans la course au podium même si le club n'est pas maitre de son destin. Tout se jouera lors de la dernière journée, et alors que Montpellier affrontera l'OL, Juvisy fera face au PSG.

              http://www.footdelles.com/article/Ac...n-_131811.html
              Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

              Commentaire


              • Trophées UNFP - Amel MAJRI, élue meilleure joueuse ; Griedge MBOCK, meilleure espoir

                Deux joueuses lyonnais ont décroché les deux trophées UNFP décernés ce dimanche soir. La Lyonnaise Amel Majri décroche le titre de meilleure joueuse, alors que Griedge Mbock est élue meilleure espoir féminine





                LE PALMARÈS DE LA MEILLEURE JOUEUSE


                2016 : Amel MAJRI (Olympique Lyonnais)
                2015 : Eugénie LE SOMMER (Olympique Lyonnais)
                2014 : Gaëtane THINEY (FCF Juvisy)
                2013 : Lotta SCHELIN (Olympique Lyonnais)
                2012 : Gaëtane THINEY (FCF Juvisy)
                2011 : Elise BUSSAGLIA (Paris Saint-Germain FC)
                2010 : Eugénie LE SOMMER (Stade Briochin)
                2009 : Louisa NECIB (Olympique Lyonnais)
                2008 : Sonia BOMPASTOR (Olympique Lyonnais)
                2007 : Camille ABILY (Olympique Lyonnais)
                2006 : Camille ABILY (Montpellier HSC)
                2005 : Marinette PICHON (FCF Juvisy)
                2004 : Sonia BOMPASTOR (Montpellier HSC)
                2003 : Sandrine SOUBEYRAND (FCF Juvisy)
                2002 : Marinette PICHON (Saint-Memmie Ol.)
                2001 : Anne ZENONI (Toulouse OAC)


                LE MODE DE CALCUL

                Chaque club doit formuler trois choix de joueuses évoluant actuellement en Championnat de France de D1. Pour effectuer le vote, les joueuses étaient de 1 à 3. La joueuse classée première se voit attribuer cinq points, la seconde reçoit trois points et la dernière, 1 point. 12 clubs sont soumis au vote, 12 joueuses recevant 5 points, 12 se voient attribuer 3 points et 12 avec 1 point.

                Lundi 9 Mai 2016
                Sebastien Duret

                http://www.footofeminin.fr/Trophees-...ir_a12465.html
                Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                Commentaire


                • #D1F (21e journée) - LA ROCHE craque à la fin face à ST ÉTIENNE (2-3)

                  Après avoir mené 2-0 et espéré encore le maintien, La Roche a tout perdu dans les dernières minutes de la rencontre, concédant trois buts en un quart d'heure.


                  Matéo et l'ESO ne seront restées qu'une saison dans l'élite (photo Sébastien Duret)


                  Quatre jours après s'être incliné face au PSG (4-0), La Roche enchaînait avec une rencontre difficile face à Saint-Étienne, mais plus à sa portée. Une rencontre où il fallait aller chercher la victoire. Mais l'enjeu crispait peut-être les locales ou bien les Stéphanoises à la recherche de la sixième place du championnat étaient supérieures. Ces dernières s'installaient dans le camp yonnais et se procuraient quelques occasions par Morel et Palacin. Mais finalement, les Vendéennes allaient faire preuve de réalisme grâce à la frappe de Lemarchand, magnifique dans son exécution qui terminait dans la lucarne de Chavas (1-0, 44'). Un but au moment opportun suivi d'un autre dès la reprise par Matéo bien servie par Guillard (2-0, 46'). Matéo avait même la balle de 3-0 vingt minutes plus tard mais trouvait la barre (66e). Et alors que cet avantage de deux buts était idéal, Fleury bien servie par Peruzzetto relançait le match (2-1, 82'). La suite était totalement en faveur de Saint-Étienne. Suite à deux coups francs, les Vertes renversaient le score. Palacin se jetait de la tête pour catapulter en lucarne une remise de Viguier (2-2, 90'). Peruzzetto impliquée dans les trois buts finissait le travail d'un coup franc direct où Bruneau se montrait bien malheureuse (2-3, 90+8').
                  Un final cruel pour La Roche qui aurait pu espérer encore jouer le maintien à Saint-Maur. Mais les Stéphanoises ont joué le jeu jusqu'au bout pour arracher cette victoire.


                  Les chiffres
                  1. Lemarchand a marqué son premier en D1 face à Saint-Etienne.
                  3. La Roche est le troisième promu (sur 3) à être relégué. En plus de dix ans, c'est la première fois qu'aucune équipe n'obtient son maintien.
                  12. Avec son 12e but de la saison, Peruzzetto est entrée dans le top5 des buteuses du championnat. Elle avait déjà marqué un but sur coup franc à l'aller à 20 m

                  Les réactions
                  Malika Bousseau (entraîneur de La Roche) : "Les filles ont eu trop peur de faire mal alors que dans un tel contexte, il faut savoir ne pas se poser de questions. On va essayer de bien finir à Saint-Maur".
                  Hervé Didier (entraîneur de Saint-Etienne) : "Le sport est parfois cruel. Elles s'étaient montrées réalistes alors que nous n'avions pas su concrétiser en première période. La Roche ne méritait pas ça mais à la fin nous avons eu un brin de réussite".

                  Les buts
                  1-0 Lemarchand (44') : Remise en retrait de Guillard pour Lemarchand qui tente sa chance du droit de 25 m et nettoie la lucarne gauche de Chavas
                  2-0 Matéo (46') : Action avec plusieurs échanges entre Guillard et Matéo, Guillard sert Matéo à 3 m du but qui conclut du plat du pied droit
                  2-1 Fleury (82') : Peruzzetto glisse un ballon dans le dos de la défense à Fleury plein axe, seule à l'entrée de la surface et marque d'une frappe placée du gauche sur la droite de Bruneau
                  2-2 Palacin (90') : Coup franc à 40 m côté droit de Peruzzetto repris par Viguier qui remet à l'entrée des 5,5 m, Palacin de le catapulte de la tête en lucarne
                  2-3 Peruzzetto (90+8') : Coup franc direct à 25 m excentré à gauche frappé par Peruzzetto sur la gauche de Bruneau qui commet une faute de main


                  Championnat de France de D1 2015-2016 - 21e journée
                  Dimanche 08 mai 2016
                  à 15h00
                  ESOF LA ROCHE - AS SAINT-ÉTIENNE : 2-3 (1-0)
                  La Roche-sur-Yon (Stade Henri Desgrange)
                  Spectateurs : 1646
                  Arbitres : Cindy Buffart assisté de Jérémie Bernard et Thierry Fouchard.
                  Buts pour La Roche-sur-Yon : Charlotte Lemarchand 44', Clara Matéo 46'
                  Buts pour Saint-Etienne : Léonie Fleury 82', Sarah Palacin 90', Julie Peruzzetto 90+8'

                  Aucun avertissement

                  La Roche-sur-Yon : 1-Romane Bruneau ; 20-Jessica Marchadié, 19-Salomé Alberbide (27-Adeline Coudrin 84'), 4-Océane Ollivier, 3-Mélanie Roux ; 7-Audrey Nicolas, 26-Charlotte Lemarchand, 17-Elodie Nakkach ©, 11-Anaïs Pugnetti (13-Charlotte Peslerbe 75') ; 10-Clara Matéo, 9-Claire Guillard (6-Pauline Ripoche 90'). Entr.: Malika Bousseau
                  Non utilisées : 30-Camille Nerbonne, 24-Lisa Fragoli
                  Saint-Étienne : 1-Mylène Chavas ; 23-Teninsoun Sissoko, 25-Sabrina Viguier, 4-Maria Josefina Karlsson, 28-Ophélie Brevet ; 8-Candice Gherbi (18-Namnata Traoré 65'), 21-Maéva Clemaron © ; 9-Sarah Palacin (27-Marion Blanc Gonnet 90'), 10-Julie Morel, 11-Audrey Chaumette (7-Léonie Fleury 72') ; 22-Julie Peruzzetto. Entr.: Hervé Didier
                  Non utilisées : 16-Pauline Peyraud-Magnin, 32-Coralie Digonnet


                  L'intégralité du match en vidéo (source Philippe Aumont)



                  Lundi 9 Mai 2016
                  Sebastien Duret

                  http://www.footofeminin.fr/D1F-21e-j...-3_a12468.html
                  Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                  Commentaire


                  • #D1F (21e journée) - Le sacre lyonnais décroché dans le dernier quart d'heure

                    Trois jours après s'est facilement ouvert la voie du titre avec une victoire sur Rodez, les Lyonnaises devaient le confirmer par une nouveau succès à Soyaux. Mais si le score est flatteur (5-1) au coup de sifflet final, le décuple champion de France a longtemps été en manque de réussite face à des joueuses de Soyaux qui ont tout donné.


                    Les Lyonnaises sacrées championnes (photo OLweb.fr)


                    Lyon enchaîne les matchs en ce début de mois de mai, et pourrait même enchaîner les titres. Dimanche sur la pelouse de Lebon, la première marche a été franchie. Tout démarrait bien pour les Lyonnaises avec Thomis qui donnait à Hegerberg le premier ballon de but (0-1, 8'). Lyon poussait, enchaînait les corners mais Soyaux résistait avec sa gardienne Moinet irréprochable dans le but (13e, 24e, 26e).
                    De quoi renforcer les velléités charentaises qui s'offraient le luxe de quelques offensives mettant à mal une équipe lyonnaise éprouvée par trois matchs en six jours et un vent fort. Déjà buteuse à l'aller, Deschamps réussissait une authentique performance en récidivant. Récupérant au milieu, elle accélérait, jouait en appui avec Tandia puis s'avançait devant Bouhaddi (1-1, 28').

                    Deschamps, buteuse à l'aller et au retour


                    L'égalisation charentaise (photo Maëlle Fonteneau)


                    Avec ce score de parité à la pause, Prêcheur faisait entrée Abily et Le Sommer, ménagées avant la rencontre. De quoi redonner encore plus de poids offensif aux côtés d'Hegerberg. Le Sommer trouvait la transversale (56e), Bremer le poteau (59e) et Necib (64e) puis Abily butaient sur Moinet (68e). Lyon se faisait une petite frayeur et Bouhaddi devait sortir au devant de Blais (74e). Le dernier tournant du match ! Lyon allait alors se mettre à l'abri. Moinet repoussait bien le missile d'Abily mais Hegerberg était en embuscade (1-2, 77'). Bremer d'une frappe de 20 m plein axe (1-3, 81'), Henry décalée par Abily (1-4, 84') et Hegerberg finissaient le travail (1-5, 89').

                    Face à une équipe de Soyaux qui lui aura donné du fil à retordre, Lyon est champion, le dixième titre consécutif.


                    Les chiffres
                    2. Deschamps a marqué deux buts cette saison à Lyon, à l'aller et au retour. Seule Nogbou (Saint-Maur) a aussi marqué contre l'OL.
                    3. Avec le but encaissé, Lyon pourra désormais seulement égalé sa performance de meilleure défense sur une saison qui était de 3 buts en 2011-2012.
                    10. Le nombre de titres de Renard et Thomis avec l'OL.
                    11. Le nombre de titres d'Abily dont 9 avec l'OL et 2 avec Montpellier. C'est la recordwoman de l'histoire du championnat
                    202. Le nombre de victoires en 10 ans (pour 13 nuls et 4 défaites).
                    1129. Le nombre de buts marqués pour obtenir dix titres consécutifs.

                    Les réactions
                    Jean-Michel Aulas (président de Lyon) : "Il fallait absolument gagner. Elles ont fait le match qu'il fallait pour assurer un dixième titre de suite. C'est unique en Europe. Pour nous, c'est une grande satisfaction avec tous les efforts qui sont faits, les investissements, les filles étaient par exemple venues ce matin en avion pour mieux récupérer après le match de jeudi. On ambitionne un triplé alors les filles méritaient bien que je me lève n peut plus tôt pour être avec elles"
                    Gérard Prêcheur (entraîneur de Lyon) : "On connaissait les qualités morales de Soyaux que j'avais déjà vantées au match aller. Elles ont réitéré aujourd'hui. Pour nous, c'était notre troisième match en six jours, avec peut-être un petit relâchement de notre part. C'était un match bien disputé, c'était aussi un jour où ça ne voulait pas rentrer même si on a eu les occasions. Ca s'est débloqué dans le dernier quart d'heure"
                    Juan Paredes (entraîneur de Soyaux) : "Les filles avaient à coeur de faire oublier notre prestation à Montpellier. Elles avaient à coeur de montrer que les performances de cette saison n'étaient pas dues au hasard. Les filles ont montré aux spectateurs qu'elles avaient de réelles qualités pour être à ce niveau-là. Il y a beaucoup de fierté. Ce que l'on voulait, c'était de rendre le sacre de Lyon le plus difficile possible, ce que l'on a réussi."

                    Les buts
                    0-1 Hegerberg (8') : Thomis prend le couloir droit et centre pour la reprise d'Hegerberg du droit dans les 5,5 m plein axe
                    1-1 Deschamps (28') : Action en une-deux avec Tandia, Deschamps résiste à Mbock et Tarrieu dans l'axe et vient tromper Bouhaddi sans trembler d'une frappe croisée du droit dans le petit filet
                    1-2 Hegerberg (77') : Action avec Renard pour Le Sommer qui met en retrait sur Abily à l'angle droit de la surface qui reprend du droit, Moinet repousse dans les pieds de Hegerberg qui se jette pour reprendre du gauche à bout portant au second poteau
                    1-3 Bremer (81') : Sur une action en solitaire, Bremer s'avance à 17 m plein axe et place une frappe du droit à ras de terre sur la droite de Moinet
                    1-4 Henry (84') : Coup franc indirect excentré sur la droite à l'entrée de la surface, combinaison avec Abily qui décale sur Henry qui place une frappe imparable du gauche dans la lucarne opposée
                    1-5 Hegerberg (89') : Centre au cordeau de Le Sommer depuis la droite repris par Hegerberg du plat du pied droit aux 5,5 m


                    Championnat de France de D1 2015-2016 - 21e journée
                    Dimanche 08 mai 2016
                    à 15h00
                    ASJ SOYAUX CHARENTE - OLYMPIQUE LYONNAIS : 1-5 (1-1)
                    Angoulême (Stade Lebon)
                    Spectateurs : 1724
                    Arbitres : Aurélie Labadot-Cadinot assisté de Marina Barbotin et Nathalie Le Breton.
                    But pour Soyaux : Justine Deschamps 28'
                    Buts pour Lyon : Ada Hegerberg 8', 77', 89', Pauline Bremer 81', Amandine Henry 84'

                    Avertissement : Griedge Mbock Bathy Nka 47' pour Lyon

                    Soyaux : 16-Cassandra Moinet ; 2-Anaïs Dumont ©, 7-Mélissa Godart, 27-Cynthia Viana, 11-Viviane Boudaud ; 19-Julie Thibaud (24-Lydia Belkacemi 82'), 22-Siga Tandia, 4-Justine Deschamps, 13-Anna Clerac (24-Kelly Koné 69') ; 17-Laura Bourgouin, 26-Allison Blais (12-Maud Hurault 80'). Entr.: Juan Paredes
                    Non utilisée : 1-Amandine Guérin
                    Lyon : 16-Sarah Bouhaddi ; 22-Pauline Bremer, 29-Griedge Mbock Bathy Nka, 3-Wendie Renard ©, 24-Mylaine Tarrieu (23-Camille Abily 46') ; 6-Amandine Henry, 5-Saki Kumagai, 10-Louisa Necib ; 12-Elodie Thomis, 8-Lotta Schelin (9-Eugénie Le Sommer 46'), 14-Ada Hegerberg. Entr.: Gérard Prêcheur
                    Non utilisées : 30-Méline Gérard, 15-Aurélie Kaci, 17-Corine Petit



                    Lundi 9 Mai 2016
                    Sebastien Duret

                    http://www.footofeminin.fr/D1F-21e-j...re_a12467.html
                    Dernière modification par Rem56, 10/05/2016, 19h41.
                    Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                    Commentaire


                    • OL : 10 titres en 10 chiffres
                      Publié le 09 mai 2016 | Actus / Chronos
                      Par La Rédaction



                      Dix saisons, dix titres. Voilà la dernière décennie de l'Olympique Lyonnais en championnat. Une décennie et une decima à revisiter en dix chiffres, pour certains très évocateurs en ce qui concerne la domination du club rhodanien sur la scène nationale


                      4
                      , comme le nombre de défaites concédées lors de ces dix saisons (en attendant le résultat de Lyon-Montpellier lors de la dernière journée). Un total assez incroyable qui montre bien l'emprise du club sur le championnat français. Seuls Juvisy, à deux reprises, Hénin-Beaumont et le PSG sont les seuls clubs à avoir réussi cet "exploit". Sans surprise, ce sont Juvisy, Montpellier et le PSG qui ont le meilleur "palmarès" face à Lyon, Juvisy avec deux victoires et quatres matches nuls, Montpellier avec quatre matches nuls (en attendant le résultat de la prochaine journée), et le PSG avec une victoire et quatre matches nuls. Hénin-Beaumont a réussi à empocher une victoire, Saint-Etienne un match nul.

                      6, comme le nombre de saison où Lyon n'a pas perdu le moindre match de championnat. Un chiffre que l'équipe pourra porter à sept s'il ne s'incline pas face à Montpellier lors de la dernière journée de championnat le week-end du 21 mai. En 2009-2010, Lyon avait perdu deux rencontres, c'est la seule saison où cela est arrivé lors des dix dernières saisons.

                      7, comme le nombre de saisons où l'OL a passé la barre des cent buts lors de ces dix titres. En 2007-2008 et 2009-2010, le club, qui a toujours dépassé la barre des 90 buts (en 22 rencontres) a réalisé ses moins bonnes performances en ne marquant "que" 93 buts, et 95 2013-2014. Le record est de 147 et date de la saison 2014-2015. Toujours dépassé les 90. Au total, l'OL a inscrit 1129 buts en 219 matches, soit une moyenne supérieure à 5 buts par match.

                      9, comme le nombre de fois où l'OL a atteint ou dépassé la barre symbolique des 80 points. En dix années de règne, l'Olympique Lyonnais n'a pas atteint la barre des 80 points à une seule reprise, lors de la saison 2009-2010. Cette saison-là, le PSG avait accroché à deux reprises l'équipe qui était à l'époque triple championne de France. Juvisy et Hénin-Beaumont avaient infligé à l'OL ses deux dernières défaites en championnat jusqu'à la victoire 0-1 du PSG au stade Gerland en 2014. Lyon avait donc terminé la saison avec 18 victoires, deux matches nuls et deux défaites au compteur.

                      10, comme le nombre de titres consécutifs de l'Olympique Lyonnais. Un chiffre impressionnant qui reflète parfaitement l'emprise du club sur la scène nationale, et que personne ne semble pouvoir contester à court terme. En s'appuyant sur un effectif qui a principalement évolué par petites touches, et un gros noyau de joueuses au club depuis plusieurs années. Parmi elles, une seule a remporté les dix titres, il s'agit de Wendie Renard, capitaine du club et de la sélection nationale, lancée par Farid Benstiti en mars 2007 alors qu'elle n'avait encore que 16 ans.

                      18, comme le plus petit nombre de matches remportés sur une saison lors des dix sacres, c'était en 2007-2008 et 2009-2010. Lors de la première saison, l'OL avait été accroché à quatre reprises, par Juvisy deux fois, Montpellier et Saint-Etienne. Lors de la deuxième saison, l'équipe rhodanienne s'était inclinée à deux reprises et avait partagé les points avec le PSG à l'aller comme au retour.

                      21, comme le nombre de joueuses de nationalité étrangère qui ont pris part aux dix titres : Allemagne (1, Pauline Bremer), Brésil (3, Simone Jatoba, Katia, Rosana), Chine (1, Wang Fei), Costa Rica (1, Shirley Cruz), Danemark (2, Dorte Dalum Jensen, Line Røddik Hansen), Etats-Unis (1, Megan Rapinoe), Japon (3, Ami Otaki, Shinobu Ohno, Saki Kumagai), Norvège (5, Bente Nordby, Ingvild Stensland, Christine Nilsen, Isabell Herlovsen, Ada Hegerberg), Suède (2, Lotta Schelin, Amélie Rybäck), Suisse (1, Lara Dickenmann), Tunisie (1, Amel Majri -devenue Française depuis)

                      44, comme le nombre de joueuses ayant marqué au moins un but en championnat lors de ces dix saisons. Un total au finale assez peu élevé vu le nombre de buts inscrits, et qui montre bien la continuité d'un effectif qui s'est construit sur le long terme : C. Abily, D. Blanc, S. Bompastor, S. Bouhaddi, P. Bremer, S. Brétigny, L. Bruet, E. Bussaglia, O. Caïraty, D. Cascarino, S. Cruz, L. Dickenmann, S. Dusang, A. Faye-Chellali, L. Georges, E. Gonssollin, A. Hegerberg, A. Henry, I. Herlovsen, Simone Jatoba, A. Kaci, Katia, S. Kumagai, H. Lattaf, C. Lavogez, E. Le Sommer, L. Lepailleur, A. Majri, G. Mbock, A. Naud, L. Necib, A. Otaki, E. Perisset, A.-L. Perrot, C. Petit(-Franco), L. Pingeon, M. Rapinoe, W. Renard, Rosana, L. Schelin, I. Stensland, E. Thomis, L. Tonazzi, S. Viguier

                      70, comme le nombre de buts encaissés (provisoire) par le club lors des dix dernières saisons, c'est à dire à peine 0,3 but encaissé par match. Le record date de la saison 2011-2012 avec trois petits but encaissés. Cette saison, alors qu'il ne reste qu'un match à jouer, l'OL peut égaler ce record s'il n'encaisse pas de but contre Montpellier.

                      202, comme le nombre de victoires (provisoire) en championnat sur dix saisons, sur un total (provisoire) de 219. L'Olympique Lyonnais a fait carton plein à trois reprises, remportant 22 matches sur 22 en 2010-2011, 2012-2013, et 2014-2015. Une performance que le club ne pourra égaler cette saison puisqu'il a été accroché par Montpellier et le PSG.


                      Crédit photo : Twitter
                      Statistiques : footofeminin


                      http://www.footdelles.com/article/Ac...es_131914.html
                      Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                      Commentaire


                      • D1 - J21 : Lyon passe la dixième, La Roche redescend avec les honneurs
                        Publié le 09 mai 2016 | Actus / Chronos
                        Par La Rédaction



                        Après chaque journée de Division 1 féminine, retrouvez notre article Top(s) / Flop(s). Cette semaine, focus sur l'OL, qui a remporté son dixième titre de champion consécutif, l'OM, champion de D2, mais également La Roche, Albi et Soyaux qui sont passés à côté de petits exploits.


                        TOPS

                        OLYMPIQUE LYONNAIS

                        La rencontre a été difficile, mais l'Olympique Lyonnais a eu ce qu'il était venu chercher sur la pelouse de Soyaux : un dixième titre de champion consécutif, une performance impressionnante qui souligne l'avance considérable prise par un club sans réelle concurrence au niveau national. Si l'enjeu était de taille et que les Fenottes ont tremblé jusqu'aux dix dernières minutes de la rencontre, elles ont fait preuve de force de caractère pour s'offrir un dernier match de gala à domicile pour la dernière journée face à Montpellier, le seul club français n'ayant pas perdu contre l'ogre lyonnais cette saison.

                        OLYMPIQUE DE MARSEILLE
                        Exceptionnellement, cette rubrique accueille un club qui évolue encore en D2. Cinq ans après le début de sa nouvelle aventure, le club marseillais a obtenu sa montée en D1, et le titre de champion de D2 avec la manière. Ce week-end, l'équipe dirigée par Christophe Parra n'a laissé aucune chance à Dijon, son dauphin et son adversaire le plus constant cette saison, malgré l'expulsion de Sandrine Brétigny. A n'en pas douter, il faudra suivre l'équipe de près la saison prochaine, et la montée du club le plus populaire de France devrait permettre de mettre un peu plus en lumière l'élite du football féminin français.


                        MI-TOP, MI-FLOP

                        LA ROCHE

                        L'équipe vendéenne y a cru, et s'est bien battue pour éviter la relégation. Face à Saint-Étienne, l'équipe dirigée par Malika Bousseau a longtemps mené 2-0 avant de voir les Amazones revenir puis l'emporter en toute fin de match, mettant un terme aux espoirs de maintien des Vendéennes. Certes, La Roche redescend un an après avoir obtenu la montée -comme tant d'autres... à commencer par Nîmes et Saint-Maur cette saison-, mais l'équipe aura fait preuve de force de caractère et aura permis à plusieurs espoirs de se mettre en évidence au plus haut niveau national, à commencer par Romane Bruneau et Clara Matéo.

                        ALBI
                        Le club tarnais n'avait plus grand chose à jouer, mais accrocher le PSG aurait pu lui permettre d'espérer terminer cinquième, ce qui aurait été une très belle performance. Face au club de la capitale qui n'a plus rien à jouer et se dirige vers une intersaison à remous, Albi a failli créer la surprise et menait encore à vingt minutes de la fin de la rencontre. Si le PSG a fait parler son expérience pour finalement l'emporter, Albi continue d'engranger de l'expérience pour sa seconde dans l'élite et peut continuer de grandir avec un effectif jeune et prometteur.

                        SOYAUX
                        Certes, comme La Roche ou Albi, l'équipe a perdu ce week-end. Mais l'équipe charentaise est passé proche d'un petit exploit en tenant longtemps en respect l'Olympique Lyonnais venu chercher une décima. Si les Charentaises avaient tenu bon, elles auraient même relancé le championnat avant la dernière journée... Alors que Jean Parédès va quitter le club en fin de saison, Soyaux s'est offert un petit match de gala malgré un score finalement plutôt sévère, et a une nouvelle fois montré que l'équipe était capable de belles performances contre les grosses équipes du championnat.

                        http://www.footdelles.com/article/Ac...rs_131832.html
                        Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                        Commentaire


                        • Benstiti et le PSG

                          Selon Le Progrès, Benstiti annonce son départ du PSG.

                          Le contenu de l'article est réservé aux abonnés.

                          Je ne peux pas savoir si c'est une interview d'hier (avec déclaration explicite) ou si c'est l'interprétation par le journaliste de propos tenus auparavant.

                          Si c'est une interview, c'est un peu bizarre qu'il fasse cette déclaration avant l'entrevue avec les dirigeants (qui doit avoir lieu aujourd'hui).

                          Commentaire





                          • http://twitter.com/Lyonnais69005/sta...rc=twsrc%5Etfw

                            LYON
                            20 Titres de Champion de France de Basket


                            1946,,2019

                            Commentaire


                            • merci ours11

                              Commentaire


                              • #D1F (21e journée) - ALBI continue de grandir

                                Après avoir battu Montpellier, l'ASPTT Albi a bousculé le PSG à domicile (2-3). Une performance qui laisse des espoirs pour l'avenir des Tarnaises.


                                Cazeau fait parler ses talents de buteuse cette saison


                                Assuré du maintien depuis la défaite de la Roche, mercredi, Albi recevait l'esprit libéré le PSG. Et les joueuses d'Adolphe Ogouyon sans complexe allaient ouvrir le score profitant une passe mal assurée entre Erika et Berger. La gardienne parisienne pressée par Martinez en perdait le ballon, et sa cheville droite ! Cazeau ne se posait pas de question et ajustait un lob sous la barre sur lequel Delannoy ne pouvait rien faire (1-0, 25'). Les Parisiennes poussaient mais ce n'est qu'après l'entrée de Delie qu'elles égalisaient. A peine sur le terrain, qu'elle se retrouvait impliquée dans le but de l'égalisation. Morroni voyait sa première tentative repoussée par Morais sur Delie, dont le ballon rebondissait sur elle pour revenir à Morroni dont la deuxième reprise du gauche faisait mouche (1-1, 52'). Albi s'offrait le luxe de reprendre l'avantage suite à un long coup franc où le ballon revenait sur Rouzies, opportuniste (2-1, 56'). Mais Delie reprenait de la tête un corner de Cristiane (2-2, 70') puis Dali sur un coup franc direct permettaient au PSG de ramener la victoire (2-3, 83'). Une victoire parisienne où Albi est sorti avec les honneurs.


                                Les chiffres
                                3. Avec seulement six matchs en D1 cette saison à son compteur, Dali a marqué à trois reprises en déplacement.
                                6/7. Cazeau aime bien la pelouse de Maurice Rigaud. Face au PSG, elle y a le 6e de ses 7 buts cette saison, contre six équipes différentes (PSG, Nîmes, Montpellier, La Roche, Guingamp, Saint-Maur). Elle bat de loin son record de buts sur une saison.
                                11. Avec ses deux buts encaissés, la défense parisienne réalise son plus mauvais bilan dans ce domaine depuis la saison 2011-2012 où le PSG avait terminé 4e.
                                44. Albi a égalé son total de points de la saison dernière, qu'il dépassera dans deux semaines pour finir la saison.

                                La réaction
                                Adolphe Ogouyon (entraîneur d'Albi) : "Notre fougue nous a aidé mais on a manqué de maîtrise sur certaines situations. On aurait pu marquer le troisième but avant elles. Mais, elles ont été piquées dans leur fierté"

                                Les buts
                                1-0 Cazeau (25') : Erika remise avec Bremer qui se fait prendre le ballon sous la pression de Martinez. Sur le contre, le ballon arrive à Cazeau qui de 25 m place un lob du droit sous la barre
                                1-1 Morroni (52') : Dali décale sur Morroni côté gauche qui place une frappe repoussée par Morais. Le ballon rebondit sur Delie et revient sur Morroni dont la deuxième tentative du gauche à 8 m légèrement déviée par Pantelic finit sous la barre
                                2-1 Rouzies (56') : Long coup franc côté gauche de Solanet qui est repoussé par le dos de Dahlkvist dans les 5,5 m sur Rouzies qui reprend de volée du droit à 5 m
                                2-2 Delie (70') : Corner rentrant de Cristiane repris d'une tête piquée au premier poteau par Delie
                                2-3 Dali (83') : Coup franc de Dali dans l'axe à 21 m frappé du droit qui termine sur la droite de Morais


                                Championnat de France de D1 2015-2016 - 21e journée
                                Dimanche 08 mai 2016
                                à 15h00
                                ASPTT ALBI - PARIS SAINT-GERMAIN : 2-3 (1-0)
                                Albi (Stade Maurice-Rigaud)
                                Spectateurs : 807
                                Arbitres : Sabine Bonnin assistée de John Grandry et Badr Ben Amar.
                                Buts pour Albi : Kimberley Cazeau 25', Manon Rouzies 56'
                                Buts pour PSG : Perle Morroni 52', Marie-Laure Delie 70', Kenza Dali 83'

                                Avertissements : Patricia Morais 45' pour Albi ; Shirley Cruz Traña 63', Erika Cristiano dos Santos 63' pour PSG

                                Albi : 1-Patricia Isabel Sousa Barros Morais ; 6-Coline Gouineau, 5-Anaïs Arcambal ©, 15-Manon Rouzies, 13-Angélique Schlepp ; 8-Kimberley Cazeau, 12-Maëva Manuel (22-Laurianne Cervera 79'), 21-Laura Condon (24-Manon Cazes 71'), 14-Tatiana Solanet ; 26-Kristina Pantelic (17-Emylie Girard 88'), 19-Patricia Martinez Augusto. Entr.: Adolphe Ogouyon
                                Non utilisées : 16-Alexandra Saint-Jours, 2-Clara Marcinowski
                                PSG : 30-Ann-Katrin Berger (1-Katarzyna Kiedrzynek 27') ; 26-Onema Grace Geyoro, 8-Erika Cristiano dos Santos, 5-Sabrina Delannoy, 20-Perle Morroni ; 28-Shirley Cruz Traña ©, 17-Lisa Dahlkvist, 24-Ghoutia Karchouni (29-Anja Mittag 56') ; 2-Kenza Dali, 21-Anissa Lahmari (18-Marie-Laure Delie 51'), 10-Cristiane Rozeira de Souza Silva. Entr.: Farid Benstiti
                                Non utilisées : 23-Hawa Cissoko, 27-Caroline Seger



                                Mardi 10 Mai 2016
                                Sebastien Duret

                                http://www.footofeminin.fr/D1F-21e-j...ir_a12470.html
                                Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                Commentaire


                                • #D1F (21e journée) - JUVISY - GUINGAMP, riche en émotions

                                  Il y aura beaucoup d'émotions dans cette rencontre. Au final, Juvisy a signé une dernière victoire à domicile (5-0) avant de finir face au PSG.


                                  Le doublé pour Cayman en seconde période (photo Giovani Pablo)


                                  L'avant-match était empreint de pensées après les disparations de la mère de Sandrine Dusang et du père de Karima Benameur. Sur le terrain, les Juvisiennes menaient rapidement à la marque avec un beau geste de Coleman pour servir Thiney après seulement 48 secondes (1-0, 1'). Alors que Guingamp n'était pas assuré du maintien avant ce déplacement, la situation devenait compromise lorsque Diani plaçait une frappe croisée puissante dans le petit filet opposé (2-0, 13'). Et la gardienne guingampaise avait entretemps déjà dû s'employer sur une frappe de Cayman (5e) avant de récidiver devant la tête de Guilbert, reprenant un corner de Thiney (12e). Avant le repos, Juvisy se permettait tout de même d'ajouter un troisième but par Coleman à la réception d'n corner (3-0, 42'). L'écart était logique et aurait même pu être plus lourd.
                                  En seconde période, c'est l'internationale belge Cayman qui inscrivait un doublé. Tout d'abord bien lancée par Coleman, elle marquait du gauche (4-0, 57') puis finissait par un but du pied droit de nouveau lancée dans la profondeur (5-0, 80'). Et alors que la rencontre se terminait sur cette victoire, Guilbert, capitaine ce jour, et Coquet (blessée) étaient félicitées par leurs partenaires alors qu'elles ont annoncé leur fin de carrière. Côté guingampais, c'est avec un grand soulagement que l'on apprenait la défaite de La Roche, et donc le maintien en D1 malgré ce revers.


                                  Les chiffres
                                  3. Cayman n'avait plus signé de doublé en championnat depuis la 19e journée de la saison 2012-2013 soit trois ans.
                                  5. Juvisy a égalé sa plus large victoire de la saison, déjà obtenue face à Nîmes (5-0)
                                  16. Sarah M'Barek avait conservé les 16 joueuses qui avaient décroché la victoire contre Albi.
                                  17. C'est le nombre d'années de Nelly Guilbert avec Juvisy. Elle a annoncé son arrêt en fin de saison.

                                  Les réactions
                                  Nelly Guilbert (capitaine de Juvisy) : "5-0, c’est pas mal du tout. C’est génial. On aura eu une belle journée avec une envie de jouer particulière aujourd’hui car on a eu des évenements dramatiques dans la semaine. on avait à coeur de se faire plaisir et de se redonner le sourire avec une victoire contre Guingamp. Chose faite." (lesfeminines.fr)
                                  Sarah M'Barek (entraîneur de Guingamp) : "Nous sommes une équipe qui manque pas mal d'expérience notamment sur les moments clés des matchs"

                                  Les buts
                                  1-0 Thiney (1') : Coleman adresse en frappe en pivot dans la course de Thiney, par dessus la défense, qui reprend du plat du pied droit à 12 m en demi-volée dans le petit filet opposé
                                  2-0 Diani (13') : Cayman perd le ballon face à Boishardy, qui revient sur Diani juste à l'angle droit de la surface. Elle contrôle et place une frappe croisée du droit dans le petit filet opposé
                                  3-0 Coleman (42') : Corner de Thiney repris de la tête au second poteau par Coleman, le ballon franchit la ligne avant d'être ressorti
                                  4-0 Cayman (57') : Coleman lance Cayman côté gauche qui résiste à Lorgeré et place une frappe du gauche qui termine au premier poteau
                                  5-0 Cayman (80') : Catala lance Cayman qui vient fixer la gardienne à l'entrée de la surface et glisse le ballon du droit au fond


                                  Championnat de France de D1 2015-2016 - 21e journée
                                  Dimanche 08 mai 2016
                                  à 15h00
                                  FCF JUVISY - EA GUINGAMP : 5-0 (3-0)
                                  Bondoufle (Stade Robert-Bobin)
                                  Spectateurs : 353
                                  Arbitre : Karine Lasalle assisté de Cindy Le Dissez et Dimitri Louvet.
                                  Buts : Gaëtane Thiney 1', Kadidiatou Diani 13', Tatiana Coleman 42', Janice Cayman 57', 80'
                                  Avertissements : Julie Debever 75', Caroline La Villa 85' pour Guingamp

                                  Juvisy : 1-Céline Deville ; 27-Julie Soyer, 4-Aïssatou Tounkara, 2-Nelly Guilbert ©, 19-Théa Greboval ; 8-Inès Jaurena, 10-Annaig Butel (29-Sophie Vaysse 75') ; 14-Kadidiatou Diani (33-Catherine Karadjov 46'), 17-Gaëtane Thiney, 22-Janice Cayman ; 5-Tatiana Coleman (28-Camille Catala 58'). Entr.: Emmanuel Beauchet
                                  Non utilisées : 16-Karima Benameur, 18-Charlotte Bilbault
                                  Guingamp : 16-Maryne Gignoux-Soulier ; 33-Suzy Morin, 6-Marion Boishardy, 5-Charlotte Lorgeré, 14-Caroline La Villa ; 7-Faustine Robert (9-Clarisse Le Bihan 56'), 17-Salma Amani ©, 8-Aminata Diallo, 18-Margaux Bueno (4-Julie Debever 61'), 27-Laura Douessin (19-Louise Fleury 71') ; 12-Ugochi Desire Oparanozie. Entr.: Sarah M'Barek
                                  Non utilisées : 30-Jade Lebastard, 34-Maevane Drozo



                                  Mardi 10 Mai 2016
                                  Sebastien Duret

                                  http://www.footofeminin.fr/D1F-21e-j...ns_a12471.html
                                  Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                  Commentaire


                                  • #D1F (21e journée) - Une cinquième place acquise pour les Rafettes

                                    Cette 21e journée était l'occasion idéale d'assurer définitivement la cinquième place du championnat. Le scénario s'est produit pour des Rafettes qui ont bien réagi après l'ouverture du score nîmoise.


                                    Les Rafettes réussissent leur meilleure saison (photo Mica GBM/Phootorafettes)


                                    Les Ruthénoises débutaient cette rencontre de la plus mauvaise des manières. Ce sont en effet les Nîmoises qui prenaient l'avantage. Pervier réussissait un bon travail au milieu de terrain et servait en profondeur Saulnier qui s'en allait battre Garcia (0-1, 12'). Nîmes manquait de faire le break par Roux (18e). Les partenaires de Haupais commençaient à se montrer plus pressantes même si le vent ne favorisait par leur jeu. Saez se détendait bien pour sortir un ballon qui prenait le chemin de la lucarne (24e), puis dégageait juste devant Saulnier (28e). Mais une faute de main de la gardienne nîmoise allait profiter à De Dousa qui égalisait dans le but vide (1-1, 32'). Pire quelques minutes plus tard, De Revière pour son dernier match à domicile enfonçait le clou sur un beau mouvement collectif avec Barbance et Cance (2-1, 38').

                                    Menant à la pause, Rodez accentuait son avance grâce à De Sousa bien servie par Saunier (3-1, 55'). Nîmes redonnait un coup d'accélérateur et mettait à Garcia à contribution. Elle devait détourner un corner direct de Gayton (57e) puis un bon coup franc de Ramos (73e). Mais juste après, Saunier commettait une main dans la surface. Nîmes pouvait revenir à 3-2 mais c'était sans compter sur la bonne détente sur sa droite face à Ramos (75e). En fin de match, un corner rentrant de Banuta terminait sur la barre (85e) et aurait pu donner encore plus d'ampleur à ce succès aveyronnais.


                                    Les chiffres
                                    1. C'est le nombre de but qu'il manque à Rodez pour égaler son record en une saison de D1 (33). Le match à Guingamp permettra peut-être de le dépasser.
                                    2. Manon Alard et Stéphanie De Revière ont annoncé qu'elles arrêtaient à la fin de saison.
                                    5. C'est le meilleur classement jamais obtenu par Rodez en D1. Celui-ci est désormais acquis pour cette saison.
                                    6. En six confrontations en championnat (D1 et D3 comprises), Rodez n'a toujours pas perdu face à Nîmes (5 victoires et 1 nul)

                                    Les réactions
                                    Sébastien Joseph (entraîneur de Rodez) : "Les joueuses ont été paralysées par l'enjeu mais elles ont ensuite retrouvé les ressources mentales pour renverser la situation".
                                    Gilles Agniel (entraîneur de Nîmes) : "Ce match est un peu à l'image de notre saison. Nous perdons contre une équipe qui n'est pas forcément meilleure que nous mais plus disciplinée et plus rigoureuse".

                                    Les buts
                                    0-1 Saulnier (12') : Passe en profondeur de Pervier pour Saulnier qui va remporter son duel avec Garcia
                                    1-1 De Sousa (33') : Ballon aérien relâché par Saez, De Sousa égalise face au but vide
                                    2-1 De Revière (38') : Débordement côté gauche de Cance, lancée par Barbance, qui fixe la gardienne et décale sur De Revière qui pousse du droit le ballon au fond
                                    3-1 De Sousa (55') : Ballon récupéré dans l'axe au milieu de terrain, puis passe en profondeur de Saunier sur De Sousa qui trompe la gardienne d'un tir croisé


                                    Championnat de France de D1 2015-2016 - 21e journée
                                    Dimanche 08 mai 2016
                                    à 15h00
                                    RODEZ AF - NÎMES MG FF : 3-1 (2-1)
                                    Rodez (Stade Paul-Lignon)
                                    Spectateurs : 348
                                    Arbitres : Aurore Vanstaevel assistée de Pierre Canil et Julien Mazars.
                                    Buts pour Rodez : Marine De Sousa 33', 55', Stéphanie De Revière 38'
                                    But pour Nîmes : Laurie Saulnier 12'

                                    Avertissements : Chloé Bornes 72', Fanny Hoarau 82' pour Rodez, Sabrina Oumeur 14', Elodie Ramos 34', Marie Mahistre 67' pour Nîmes
                                    Expulsion : Océane Saunier 74' pour Rodez

                                    Rodez : 16-Déborah Garcia ;2-Chloé Bornes (14-Manon Guitard 76'), 28-Manon Alard, 17-Marine Haupais ©, 3-Fanny Hoarau ; 6-Solène Barbance, 15-Audrey Cugat, 10-Laurie Cance (20-Clara Noiran 84') ; 7-Marine De Sousa, 24-Océane Saunier, 21-Stéphanie De Revière (11-Anne-Marie Banuta 64'). Entr.: Sébastien Joseph
                                    Non utilisées : 1-Julie Niphon, 12-Chloé De Carvalho
                                    Nîmes : 16-Delphine Saez ; 14-Julie Parasme, 23-Gaëlle Gayton, 5-Emma Faure, 22-Marie Mahistre ; 7-Maëli Roux (2-Léa Rubio 77'), 18-Marine Pervier ©, 9-Elodie Ramos (29-Clara Jabelot 75'), 15-Laurie Saulnier (8-Samira Tebbi 66') ; 19-Oura Agnès Kouame, 17-Sabrina Oumeur. Entr.: Gilles Agniel
                                    Non utilisée : 1-Noémie Cuberes

                                    Mardi 10 Mai 2016
                                    Sebastien Duret

                                    http://www.footofeminin.fr/D1F-21e-j...es_a12469.html
                                    Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                    Commentaire


                                    • #D1F - BENSTITI et le PSG se séparent à la fin de saison

                                      L'entraîneur du PSG, Farid Benstiti, a annoncé dans les colonnes du Progrès de ce mardi 10 mai 2016 qu'il ne restait au PSG, son contrat n'étant pas renouvelé par les deux parties


                                      Farid Benstiti contacté par des projets aux Etats-Unis, en Russie ou encore en Chine


                                      Alors que le PSG s'était donné des moyens financiers et avec un recrutement à l'international, le bilan sportif n'est pas à la hauteur des espérances avec aucun titre à la clé. "La fin d'un cycle", c'est ainsi en quelque sorte que Farid Benstiti annonce qu'il ne poursuivra pas avec le club parisien. Après avoir refusé une prolongation de contrat en début d'année, l'entraîneur et le club n'ont par la suite plus réellement affiché des ambitions communes. L'entraîneur reconnaît que les échecs sportifs face à Lyon "ont été durs à vivre" et qu'ils sont une des causes de ce choix "Ils ont scellé ma décision". C'est donc un nouveau souffle que le PSG devra insuffler à sa section féminine pour connaître des mouvements majeurs dans son effectif alors que des joueuses comme Jessica Houara D'Hommeaux, Caroline Seger ou encore Kenza Dali sont annoncées sur le départ, sans compter les autres en fin de contrat.

                                      Les dirigeants parisiens se penchent déjà sur son remplacement alors que des noms sont évoqués comme celui de Patrice Lair, ou encore de Laurent Fournier qui avait récemment déclaré s'intéresser au football féminin. Mais Patrice Lair a déjà annoncé ce mardi sur 20 Minutes ne pas être intéressé "Ce n'est pas ma priorité" et préférer un projet dans le football masculin.

                                      Mardi 10 Mai 2016
                                      Sebastien Duret

                                      http://www.footofeminin.fr/D1F-BENST...on_a12472.html
                                      Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                      Commentaire


                                      • Envoyé par ours11 Voir le message
                                        Ça se sentait en tous cas... le PSG lui a quand même fait une offre pour prolonger :shock::crazy:
                                        Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                        Commentaire


                                        • Envoyé par Rem56 Voir le message
                                          Ça se sentait en tous cas... le PSG lui a quand même fait une offre pour prolonger :shock::crazy:
                                          En début d'annee, c'est pas déconnant quand tu fais final de LDC apres avoir éliminé l'OL (même si c'était un Hold-up).

                                          Commentaire


                                          • #D1F - MONTPELLIER a préparé tranquillement la finale face à ST MAUR (5-0)

                                            Comme à l'aller, Montpellier s'est imposé 5-0 face à Saint-Maur en championnat. Une victoire maîtrise à une semaine de la finale de la Coupe de France.


                                            La joie héraultaise (photo MHSC)


                                            C'est sur le terrain synthétique Jean-Marc Valadier que s'est déroulée exceptionnellement cette rencontre. L'occasion pour Jean-Louis Saez, outre de conserver la troisième place au classement, de peaufiner le collectif de l'équipe avant d'affronter Lyon au stade des Alpes. Toujours privé de Dekker, mais aussi Toletti et Utsugi, Montpellier ne tardait pas à trouver la faille face à une équipe de Saint-Maur diminuée. Un corner et Sembrant plaçait une première reprise de la tête (1-0, 8'). Puis sur une frappe repoussée par la gardienne, Gauvin signait le premier de ses deux buts, le suivant ne tardant pas, six minutes après de la tête sur un centre de Daughetee (3-0, 26'). Avant la pause, d'une belle frappe du gauche, Alves finissait le travail (4-0, 40'). En seconde période, Montpellier gérait et Tonazzi apportait une touche finale à son tour de la tête sur un corner de Torrecilla (5-0, 65'). Parfait pour capitaliser.


                                            Les buts
                                            1-0 Sembrant (8') : Corner de Torrecilla, Sembrant coupe la trajectoire et reprend d'une tête piquée dans l'axe
                                            2-0 Gauvin (20') : Une-deux entre Alves et Tonazzi dans la surface. La frappe d'Asseyi est repoussée par la gardienne, Gauvin reprend du gauche à bout portant
                                            3-0 Gauvin (26') : Long centre de Daughetee depuis la droite reprise de la tête au second poteau par Gauvin
                                            4-0 Alves Da Silva (43') : Tonazzi sert Alves qui déclenche une frappe croisée du gauche dès 22 m dans le petit filet gauche de la gardienne
                                            5-0 Tonazzi (65') : Corner de Torrecilla repris par Tonazzi dans les 5,5m


                                            Championnat de France de D1 2015-2016 - 21e journée
                                            Dimanche 08 mai 2016
                                            à 15h00
                                            MONTPELLIER HSC - VGA SAINT-MAUR : 5-0 (4-0)
                                            Saint-Maur-des-Fossés (Stade Adolphe-Chéron)
                                            Spectateurs : 70
                                            Arbitres : Florence Guillemin assistée de Rémy Accoley et Valentin Giorgetti.
                                            Buts : Linda Sembrant 8', Valérie Gauvin 20', 26', Andressa Alves Da Silva 43', Laetitia Tonazzi 65'
                                            Aucun avertissement

                                            Montpellier : 16-Laëtitia Philippe ; 4-Marion Torrent, 5-Laura Agard, 23-Linda Sembrant ©, 11-Genessee Daughetee ; 18-Marie-Charlotte Léger, 10-Andressa Alves Da Silva (20-Viviane Asseyi 66'), 14-Virginia Torrecilla Reyes, 26-Sakina Karchaoui (13-Marion Romanelli 15') ; 21-Valérie Gauvin (17-Sofia Jakobsson 83'), 9-Laetitia Tonazzi, Entr.: Jean-Louis Saez
                                            Non utilisées : 1-Solène Durand, 3-Kelly Gadea
                                            Saint-Maur : 1-Amélie Delvallée ; 44-Cindy Ferreira, 5-Alexia Nowak, 22-Mariane Amaro, 13-Kani Konté ; 7-Mélissa Gomes, 23-Noémie Berge, 3-Mélanie Hacard, 20-Lilia Boumrar © (2-Inès Djeidje Kore 23') ; 11-Karen Montgénie, 10-Stéphanie Léocadie. Entr.: Régis Mohar
                                            Non utilisées : 16-Mélodie Carré, 12-Maëva Salomon



                                            Mercredi 11 Mai 2016
                                            Sebastien Duret

                                            http://www.footofeminin.fr/D1F-MONTP...-0_a12473.html
                                            Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                            Commentaire


                                            • Envoyé par tasslehoff Voir le message
                                              En début d'annee, c'est pas déconnant quand tu fais final de LDC apres avoir éliminé l'OL (même si c'était un Hold-up).
                                              Ça fait quand même de nombreux mois, et même encore plus avant cette proposition de prolongation de contrat que les problèmes avaient débuté en interne entre lui et les joueuses... d'où mon étonnement :crazy:
                                              Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                              Commentaire


                                              • Pauvre bougre,se prendre un 8à0 en demi de WCL est quand même très lourd,aucun titre avec un tel budget chercher l'erreur,pauvre de nous...:(
                                                Je veux le seul,le pur trésor,
                                                celui qui fait largesse des autres.

                                                Commentaire


                                                • D1 - Première soirée des trophées de la D1 féminine : les nommées

                                                  La FFF va proposer pour la première fois une soirée des trophées de la D1 féminine. Ces récompenses seront décernées à l'issue de la finale de la Coupe de France au stade des Alpes. Retrouvez les nommées


                                                  (source FFF)


                                                  Les trophées qui seront remis sont les suivants :

                                                  - Meilleure Joueuse
                                                  (élue par les votes des capitaines et entraîneurs de D1)
                                                  Ada HEGERBERG (Olympique Lyonnais)
                                                  Amandine HENRY (Olympique Lyonnais)
                                                  Amel MAJRI (Olympique Lyonnais)

                                                  - Meilleure Gardienne
                                                  (élue par les votes des gardienes de D1)
                                                  Sarah BOUHADDI (Olympique Lyonnais)
                                                  Katarzyna KIEDRZYNEK (PSG)
                                                  Laetitia PHILIPPE (Montpellier HSC)

                                                  - Meilleur Entraîneur
                                                  (élue par les votes des entraîneurs de D1)
                                                  Sébastien JOSEPH (Rodez AF)
                                                  Gérard PRECHEUR (Olympique Lyonnais)
                                                  Jean-Louis SAEZ (Montpellier HSC)

                                                  - Meilleur Espoir Féminin
                                                  (élue par les entraîneurs des clubs de D1)
                                                  Sakina KARCHAOUI (Montpellier HSC)
                                                  Marie-Charlotte LEGER (Montpellier HSC)
                                                  Clara MATEO (La Roche ESOF)

                                                  - Meilleur Arbitre
                                                  (classement de la Direction Technique de l'Arbitrage)

                                                  - Equipe Fair-Play
                                                  (Commission Fédérale des Compétitions Féminines Seniors)

                                                  - Equipe-type
                                                  (Classement établi par un pool de journalistes identifiés)

                                                  - Meilleure Buteuse


                                                  CETTE SOIRÉE SERA A SUIVRE EN DIRECT SUR FFF TV



                                                  FFFTV Live Dimanche 15 mai à 19h30 : Trophées... par ffftv

                                                  Jeudi 12 Mai 2016
                                                  Sebastien Duret

                                                  http://www.footofeminin.fr/D1-Premie...es_a12447.html
                                                  Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                                  Commentaire


                                                  • #D1F - Patrice LAIR nouvel entraîneur du PSG

                                                    Patrice Lair vient de s'engager pour deux saisons assorties d'une troisième supplémentaire avec le Paris-Saint-Germain et succède donc à Farid Benstiti.


                                                    (photo PSG.fr)


                                                    Comme cela avait été le cas à l'Olympique Lyonnais, Patrice Lair prend la succession d'une équipe entraînée par Farid Benstiti. Les dirigeants parisiens ont annoncé officiellement ce jeudi l'arrivée de Patrice Lair à la tête de l'équipe vice-championne de France. Il reprendra l'entraînement avec l'équipe courant juillet. D'ici là, il devra faire un point sur l'effectif alors que seulement quatre joueuses sont en contrat au delà de juin 2016 (Boulleau, Erika, Kiedrzynek, Mittag) auxquelles s'ajoutent sept jeunes (Cissoko, Couturier, Geyoro, Katoto, Morroni, Salvador, Sarr).

                                                    A 54 ans, Patrice Lair a un solide palmarès dans le football féminin, et dirigera sa troisième équipe féminine après Montpellier et Lyon. Vainqueur de la Ligue des Champions en 2011 et 2012, il avait pris du recul depuis deux ans, recherchant un projet avec le football masculin. Il était revenu en début de saison à Montpellier, comme conseiller du football féminin auprès de président du club.

                                                    Après avoir été en contact avec le club de la capitale, Patrice Lair avait hésité à rejoindre le PSG. Finalement, il a choisi de franchir le pas : « C’est une fierté de rejoindre ce grand club qu’est le Paris Saint-Germain. J’ai conscience des grands objectifs du club pour les saisons à venir et c’est pour relever ce type de challenges que j’ai pris la décision de diriger cette équipe », a réagi le nouvel entraîneur sur PSG.fr

                                                    Avec son nouvel entraîneur, le club parisien espère franchir un nouveau palier dans un nouveau projet a indiqué Philippe Boindrieux, directeur général délégué en charge de l’équipe féminine : « l’expérience unanime de Patrice Lair et son palmarès qui parlent pour lui. Il nous aidera, j’en suis certain, à franchir un nouveau cap dans notre projet et de continuer à rêver plus grand, tous ensemble ».

                                                    Vendredi 13 Mai 2016
                                                    Sebastien Duret

                                                    http://www.footofeminin.fr/D1F-Patri...SG_a12484.html
                                                    Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                                    Commentaire

                                                    Chargement...
                                                    X