Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Équipe de France A, campagne 2015-2017

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Rem56
    a répondu
    Envoyé par Cadole Voir le message
    En ce moment, France 4 diffuse le tournoi hommes, sans la France. Il est 1h du mat', Emmanuel Petit et les commentateurs sont sur le pont. Je crois qu'à partir de là (comme dirait l'autre ^^) les médias peuvent diffuser l'EDF féminine même à 3 ou 4 h du matin.
    Malgré l'heure très tardive, le match a été quand même bien suivi... et que ça soit C+ Sport ou France 4, ils en ont bien parlé en tous cas :oui:

    Laisser un commentaire:


  • Cadole
    a répondu
    Envoyé par tasslehoff Voir le message
    C'est un peu rude de reprocher a ces médias de pas faire de live a 3h du mat. A moins qu'ils aient l'habitude de faire régulièrement des News de sports à ces heures là, ils ont le droit d'avoir des employés qui veulent dormir.
    Sachant qu'il y avait la télé gratuite, je vois même pas quelle audience ils auraient pu espérer capter à cette heure de la nuit.
    En ce moment, France 4 diffuse le tournoi hommes, sans la France. Il est 1h du mat', Emmanuel Petit et les commentateurs sont sur le pont. Je crois qu'à partir de là (comme dirait l'autre ^^) les médias peuvent diffuser l'EDF féminine même à 3 ou 4 h du matin.

    Laisser un commentaire:


  • tasslehoff
    a répondu
    Envoyé par lelavallois Voir le message
    Ma critique était uniquement envers la presse écrite ( pas de live sur l'équipe, foot d'elles, foot o féminin, Ouest france, 10 sport ... ) idem pour les radios ( RMC un replay divers mais pas de direct ... ) !!! Voilà pourquoi j'ai signé une pétition il y a peu ...
    C'est un peu rude de reprocher a ces médias de pas faire de live a 3h du mat. A moins qu'ils aient l'habitude de faire régulièrement des News de sports à ces heures là, ils ont le droit d'avoir des employés qui veulent dormir.
    Sachant qu'il y avait la télé gratuite, je vois même pas quelle audience ils auraient pu espérer capter à cette heure de la nuit.

    Laisser un commentaire:


  • lelavallois
    a répondu
    Envoyé par ANTOINE36000 Voir le message
    C+Sport
    4a0
    Ma critique était uniquement envers la presse écrite ( pas de live sur l'équipe, foot d'elles, foot o féminin, Ouest france, 10 sport ... ) idem pour les radios ( RMC un replay divers mais pas de direct ... ) !!! Voilà pourquoi j'ai signé une pétition il y a peu ...

    Laisser un commentaire:


  • lelavallois
    a répondu
    Envoyé par lochiba88 Voir le message
    Tous les replays de France télé sont accessibles une semaine

    http://pluzz.francetv.fr/videos/jeux...o_2016_f4.html



    Euh France TV, tous les matchs d'hier étaient diffusé sur France 4, la preuve sur le lien que j'ai posté ci-dessus.
    Ma critique était uniquement envers la presse écrite ( pas de live sur l'équipe, foot d'elles, foot o féminin, Ouest france, 10 sport ... ) idem pour les radios ( RMC un replay divers mais pas de direct ... ) !!! Voilà pourquoi j'ai signé une pétition il y a peu ...

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    Envoyé par tasslehoff Voir le message
    Merci, j'ai pu me mater la 2eme mi-temps pendant ma pause déjeuner.
    Après le commentaire de REM sur la gestion de la 2eme, je pensais que ça serait un peu ennuyeux, mais c'était quand même une mi temps intéressante avec plusieurs belles combinaisons. Par contre, c'est vraiment bête le carton de Amel, elle aurait largement pu l'éviter.
    C'était un peu plus ennuyeux par moments qu'en première mi-temps, mais j'ai trouvé ça totalement normal de gérer, vu le big match qui nous attend samedi contre les USA... mais comme tu dis, ça n'a pas empêché quelques petits beaux mouvements :oui:

    L'arbitre a été un peu à côté de ses pompes hier soir, la faute d'Amel ne méritait pas un avertissement... en revanche, certaines fautes colombiennes bien volontaires n'ont pas été sanctionnées de la sorte :rolleye:

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    Notes : Face à la Colombie, des Bleues au top
    Publié le 04 août 2016 | Les Bleues
    Par Charlotte Vincelot pour Foot d'Elles



    Désormais après chaque match de l'équipe de France, vous pourrez retrouver notre article attribuant des notes sur dix aux joueuses tricolores avec une appréciation de leur match. Et des focus sur l'équipe adversaire ou certaines joueuses marquantes.


    Sarah Bouhaddi : 5

    Très peu sollicitée par l'attaque adverse, la gardienne française a connu une entrée en matière dans le tournoi olympique des plus tranquilles. S'est imposée dans les airs sur deux centres dangereux (24', 73').

    Amel Majri : 7
    Remuante dans le couloir gauche, la latérale -qui évoluait haut- a permis d'amener le danger dans le camp colombien à plusieurs reprises. A l'aise dans ses combinaisons avec Louisa Cadamuro notamment, c'est elle qui obtient le coup franc "converti" par Camille Abily juste avant la mi-temps, et qui inscrit le dernier but tricolore de la soirée sur coup franc (83'). A reçu un carton jaune (50').

    Wendie Renard : 6
    Concentrée et solide, la capitaine de l'équipe de France n'a pas eu à employer son talent pour mettre à mal l'attaque colombienne, et s'est permis des interventions lointaines. Une soirée tranquille.

    Griedge Mbock : 5,5
    Comme sa coéquipière de la charnière centrale, Griedge Mbock n'a pas eu à s'employer face à une attaque colombienne inoffensive. Toutefois quelques petites erreurs (sautes de concentration ?) heureusement sans conséquence.

    Jessica Houara d'Hommeaux : 5,5
    Probablement la Bleue la plus discrète hier, après Sarah Bouhaddi. Elle a eu peu de travail à faire, et elle l'a bien fait.

    Amandine Henry : 7
    Décisive d'entrée de jeu, avec un combo récupération de balle, perforation, décalage sur le premier but, Amandine Henry a réalisé une belle première période, que ce soit par ses perforations, décalages ou changements de jeu offensivement ou sa présence défensive, semblant pouvoir mettre l'accélérateur à n'importe quel moment. Elle s'est beaucoup moins aventurée devant après la pause, en gestion.

    Elise Bussaglia : 6,5
    Disponible, juste, sobre, elle a évolué en accord avec ses acolytes du milieu de terrain français, toujours en mouvement. Une belle prestation pour la joueuse de Wolfsburg, qui aurait même pu ajouter son nom au tableau d'affichage sur une remise d'Eugénie Le Sommer en début de match.

    Camille Abily : 7
    Précieuse offensivement, avec un coup franc direct inscrit (42') et une belle frappe lobée qui atterrit sur la transversale et offre le deuxième but à Eugénie Le Sommer (14'), elle s'est montrée disponible, n'hésitant pas à redescendre chercher le ballon. Remplacée par Claire Lavogez (72').

    Louisa Cadamuro : 6
    Elle n'a pas eu à forcer son talent face à une équipe de Colombie dépassée. Disponible, n'hésitant pas à redescendre chercher le ballon, n'hésitant pas à combiner avec Amel Majri, Louisa Cadamuro a réalisé un match solide, mais sans plus.

    Kadidiatou Diani : 6,5
    Préférée à Elodie Thomis sur l'aile droite, Kadidiatou Diani a tenté, a dribblé, certes avec du déchet, mais elle n'a pas hésité à prendre sa chance. Appliquée dans son repli défensif. Elle a réalisé un match solide pour sa première olympique. Remplacée par Elodie Thomis (80').

    Eugénie Le Sommer : 7
    Très mobile et précieuse en première période sur le front de l'attaque avant d'être logiquement moins présente en période de gestion, intéressante dans ses remises et son jeu collectif, elle a permis aux Bleues de faire le break rapidement en étant à l'affût suite à la transversale trouvée par Camille Abily (14'). Un peu maladroite toutefois dans le dernier geste (huit tirs, dont cinq cadrés). Remplacée par Marie-Laure Delie (75'), qui obtient le coup franc mis au fond des filets par Amel Majri (82').


    La Colombie
    L'ouverture rapide du score n'a pas permis à la Colombie d'entrer dans le match. Dépassée par une équipe de France tout en mouvement et collective, elle a souffert et avait oublié toute possibilité de gagner à la mi-temps. Dépassée et n'hésitant pas à se montrer physique et provocatrice, elle a essayé de sortir la tête de l'eau après la mi-temps, en vain. Meilleure joueuse des deux confrontations France-Colombie, la gardienne Sandra Sepúlveda s'est montrée beaucoup moins à son avantage cette fois-ci, et a alterné le bon et le beaucoup moins bon. Attendue, Lady Andrade n'a pas vu le jour.

    http://www.footdelles.com/article/Le...op_136762.html

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    S. Dusang : "La prise d'initiative a été un point fort"
    Publié le 04 août 2016 | Les Bleues
    Par Anthony Rech pour Foot d'Elles



    Après chaque match de l'équipe de France féminine dans ce tournoi olympique, la rédaction vous proposera une analyse tactique avec notre consultante Sandrine Dusang. Nous nous arrêterons sur plusieurs aspects de la rencontre.


    Sandrine, qu'avez-vous pensé de cette victoire de l'équipe de France 4-0 face à la Colombie ?
    S.D :
    "L'équipe de France a réalisé une très bonne entame de match avec beaucoup d'intensité, de mouvement, de disponibilité, et de présence dans les duels. Passée la demi-heure de jeu, les Bleues ont levé un peu le pied et davantage géré les temps de jeu pour garder leurs trois buts d'avance jusqu'à la pause, sans vraiment reculer non plus. Le début de la seconde période a été un peu plus haché, et les Bleues ont parfois joué un peu plus direct qu'en première période, ce qui leur a valu quelques pertes de balle. Ensuite elles ont géré leur avance en gardant la maîtrise et en accélérant ponctuellement pour jouer quelques coups offensivement.

    Sur ce match, le milieu tricolore a été plutôt efficace, notamment en première période.
    - L'apport offensif des milieux défensifs, avec ou sans ballon, et la participation des latérales a été un gros plus. Surtout dans le couloir gauche avec les bonnes combinaisons entre Amel Majri et Louisa Cadamuro. Le positionnement haut de Majri (quasiment milieu de terrain côté gauche) a permis de déstabiliser le bloc colombien.

    Au sein de ce milieu de terrain, une joueuse a particulièrement fait la différence dans le jeu : Amandine Henry.
    - Lorsque Amandine Henry accélère balle au pied, elle est capable de faire la différence en transperçant directement une ligne et en créant le surnombre. Cela permet d'apporter encore un peu plus de variété au jeu français dans ses offensives.

    L'autre point positif de ce premier match du tournoi olympique, n'est-ce pas la prise d'initiative individuelle ?
    - C'est vrai, la prise d'initiative à la frappe a aussi été l'un des points forts des Bleues lors de cette rencontre (tout particulièrement en première période). En effet, les milieux de terrain n'ont pas hésité à prendre leur chance de plus loin, à l'image d'Elise Bussaglia à la 13e (belle frappe tendue mais non cadrée) ou encore de Camille Abily (frappe lobée) qui amène le second but tricolore. L'autre point positif, ce sont les deux buts inscrits sur coup de pied arrêté. Aujourd'hui on sait que certains matches peuvent se jouer là-dessus alors c'est une corde de plus à l'arc de l'équipe de France".

    http://www.footdelles.com/article/Le...rt_136738.html

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    JO Foot (Femmes)
    Eugénie Le Sommer : «L'entame idéale» contre la Colombie

    Le 04/08/2016 à 16:18:00

    Impliquée sur l'ouverture du score et buteuse de la tête sur le deuxième but contre la Colombie (4-0) l'attaquante Eugénie Le Sommer savoure les débuts réussis de l'équipe de France femmes aux Jeux Olympiques. Et se projette déjà sur le choc face aux Etats-Unis, samedi (22 heures, heure française, 17 heures, heure locale).


    «Un succès face à la Colombie, quatre buts marqués, l’équipe de France a parfaitement lancé ses Jeux Olympiques ?

    Oui, c’est l’entame idéale. On avait à cœur de bien débuter le tournoi car l’année dernière, même si on avait gagné le premier match contre l’Angleterre (1-0 à la Coupe du monde), on n’avait pas montré de certitudes dans le jeu. Là, on voulait faire mieux. En plus, c’était contre la Colombie (qui les avait battues 0-2 lors du deuxième match au Mondial) donc on voulait aussi prendre notre revanche. 4-0, c’est un très bon résultat et on repart avec des certitudes dans le jeu.

    Jusqu’au coup d’envoi donné à 22 heures, la journée avait-elle été longue ?
    Ça a été. On a réussi à bien gérer notre journée, on a pris notre repas à 18 heures et derrière, ça s’est enchaîné assez vite. On est arrivées au stade tôt pour voir jouer les Américaines. On n’a pas trop eu à attendre dans l’ensemble. Avant, j’ai pu regarder Suède-Afrique du Sud (1-0) et un peu Brésil-Chine (3-0) et Canada-Australie (2-0). Les favoris ont gagné, il n’y a pas eu de surprises mais il reste encore deux matches (dans chaque groupe), on verra ce qu’il va se passer.

    «Face aux Etats-Unis, il faudra être au rendez-vous, tout donner, ne rien lâcher»

    Ce large succès va vous permettre d’aborder la rencontre face aux Etats-Unis, samedi soir, avec le plein de confiance.

    Oui, on a de la confiance. Après, on sait que contre les Américaines, ça va être difficile puisque c’est la meilleure équipe du monde. Il faudra être au rendez-vous comme ce soir (mercredi soir). Il faudra tout donner, ne rien lâcher. Débuter ce match en étant en tête du groupe sera anecdotique. Je pense que les Américaines sont favorites. Mais on va jouer crânement notre chance.

    Qu’avez-vous pensé de la prestation des Etats-Unis contre la Nouvelle-Zélande (2-0) ?
    Les Américaines ont su gérer leur match en marquant notamment assez vite en première période. J’ai trouvé la Nouvelle-Zélande un peu timide dans le jeu, elle n’a pas trop trouvé de solutions. Ce sera à nous de trouver les failles.

    A titre personnel, votre centre tendu amène le premier but et vous marquez le deuxième en reprenant un tir de Camille Abily repoussé par la barre. Pour vous aussi, c’est l’entame parfaite ?
    Oui, je me sens bien. C’était aussi important de bien débuter la compétition à titre personnel. Être impliquée sur les buts, marquer, c’est bien, je lance bien mes Jeux. J’aurais pu mettre d’autres buts (rires). On a envie de convertir toutes les occasions qu’on se procure mais c’est déjà positif de se les créer. J’espère continuer.»

    Claire GAILLARD, à Belo Horizonte

    http://www.lequipe.fr/Football/Actua...olombie/713009

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    JO Foot (Femmes) Bleues
    Philippe Bergeroo : «Une arme supplémentaire»

    Le 04/08/2016 à 08:13:00 | Mis à jour le 04/08/2016 à 08:19:47 | 28 Commentaires

    Philippe Bergeroo, le sélectionneur des Bleues, se réjouissait du succès inaugural contre la Colombie dans la nuit de mercredi à jeudi (4-0). Et surtout des deux buts marqués sur coups francs directs. Un atout en vue de la confrontation en tête du groupe G face aux Etats-Unis, samedi.


    La joie des Françaises à la fin du match face à la Colombie. (Bazo/Reuters)

    «Ce large succès d’entrée vous permet-il d’être libérés tout de suite ?
    Oui, c’est le message qu’on a essayé de faire passer. L’année dernière, lors de la Coupe du monde, on avait battu l’Angleterre (1-0) mais c’était une prestation moyenne, ensuite on s’était mis en difficulté contre la Colombie (0-2) et on était allé chercher la qualification face au Mexique (5-0) sans pratiquement faire tourner l’effectif. Donc là, je suis satisfait du score mais surtout du contenu. Si on veut progresser, il faut qu’on joue au ballon tant pis si l’on se fait contrer. Ce soir (mercredi soir), on savait qu’on allait jouer contre équipe qui allait avoir un bloc bas et qui allait contrer. On a pris le temps de s’appliquer et de jouer.

    Deux des quatre buts ont été marqués sur coup franc direct (Abily, 42, Majri, 82e). Aviez-vous spécifiquement travaillé cette phase de jeu ?
    Ca fait un moment qu’on les travaille, on les a travaillés durant toute notre préparation, que ce soit à Ploufragan ou à Clairefontaine. Et même hier (mardi), on les a travaillés à l’entraînement. Ce qui est important, c’est que les joueuses savent qu’elles peuvent marquer sur coup de pied arrêtés que ce soit sur coup franc ou sur corner. C’est une arme supplémentaire.

    Avec ces quatre buts marqués et alors que les Etats-Unis ont battu la Nouvelle-Zélande 2-0, vous prenez la tête du groupe G. Samedi, vous allez disputer une vraie finale...
    Une finale samedi ? Nous, on fait très attention, derrière il y a la Nouvelle-Zélande, on se souvient qu’à Laval on avait gagné péniblement 2 à 1. Pour nous, ce n’est pas une finale mais un match important où il va falloir ramener des points pour être tranquilles.

    Êtes-vous déçu par le faible nombre de personnes ?
    C’est une question piège. C’est vrai qu’il n’y avait pas beaucoup de spectateurs, il y en avait plus sur le match du Brésil (3-0 contre la Chine), c’est tout à fait normal. Je pense que le nombre de spectateurs va augmenter petit à petit avec les matches à élimination directe.»

    Claire GAILLARD, à Belo Horizonte

    http://www.lequipe.fr/Football/Actua...entaire/712861

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    #Rio 2016 - JO - Les réactions des Bleues après FRANCE - COLOMBIE (FFF TV)

    Wendie Renard, Griedge M'Bock, Amel Majri, Amandine Henry, Claire Lavogez, Louisa Necib-Cadamuro et Philippe Bergeroô reviennent sur ce premier succès dans le groupe G




    Jeudi 4 Août 2016
    Sebastien Duret

    http://www.footofeminin.fr/Rio-2016-...TV_a12718.html

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    JO Foot (Femmes)
    Les Bleues dominent largement la Colombie et entrent parfaitement dans le tournoi olympique

    Le 04/08/2016 à 05:42:00 | Mis à jour le 04/08/2016 à 11:56:12 | 94 Commentaires

    Grâce notamment à une entame de match canon, l'équipe de France a parfaitement lancé ses Jeux Olympiques face à la Colombie (4-0). Et peut se projeter sereinement sur les Etats-Unis, qu'elle rencontre samedi soir. Les Bleues sont en tête de leur groupe à l'issue de la première journée.


    Eugénie Le Sommer, félicitée par ses coéquipières. (Bazo/Reuters)

    Le match : Une entame de feu
    Au moment de fouler la pelouse du Stade Mineirao de Belo Horizonte, dont les mottes de terre avaient été soigneusement replacées après le succès des Etats-Unis face à la Nouvelle-Zélande (2-0) quelques heures plus tôt, les Bleues avaient un peu de pression. Non pas celle de retrouver la Colombie, qui les avait battues lors du premier tour de la Coupe du monde, l’été dernier (0-2), mais celle d’assurer, comme tous les favoris.

    Tout au long de leur journée, les joueuses de Philippe Bergeroo ont pu suivre, à distance, les succès de la Suède (1-0 contre l’Afrique du Sud), du Canada (2-0 face à l’Australie), du Brésil (3-0 contre la Chine) ou le carton de l’Allemagne (6-1 face au Zimbabwe) mais aussi, donc, la victoire des Américaines, qu’elles ont observée en tribunes avant de les affronter samedi.

    Dans ce tableau parfait, les Françaises n’ont pas fait tache. Elles avaient faim et l’ont montré. Le chronomètre indiquait une minute et quelques secondes à peine quand Eugénie Le Sommer provoqua l’ouverture du score. Décalée par Amandine Henry, la Lyonnaise débordait et centrait. Sepulveda ne pouvait qu’effleurer le ballon et derrière, Carolina Arias, pressée par Louisa Cadamuro, marquait contre son camp (1-0, 2e). La domination et les occasions étaient françaises (Le Sommer, 12e, Bussaglia, 13e ). Logiquement, Le Sommer, à la retombée d’une frappe d’Abily renvoyée par la barre (2-0, 14e), aggrava le score avant de voir Sepulveda détourner une autre de ses tentatives (27e). Les magnifiques coups francs directs d’Abily, avant la mi-temps (3-0, 42e voir plus loin) et de Majri pleine lucarne, en fin de match (4-0, 82e), constituent sans aucun doute une arme en vue du choc samedi.

    Quatre Bleues attendues

    La joueuse : Diani dans le grand bain

    C’était la surprise sur la feuille de match : la titularisation de Kadidiatou Diani dans le couloir droit, une place d’ordinaire dévolue à l’explosive Elodie Thomis. Lors des matches de préparation déjà (3-0 contre la Chine, 1-0 face au Canada), l’attaquante de Juvisy (21 ans, 15 sélections, 2 buts) avait été alignée pour préserver la Lyonnaise, légèrement touchée. Face aux Cafeteras, Philippe Bergeroo, le sélectionneur, lui a offert sa première titularisation en phase finale d’une grande compétition et Diani a répondu présent. Sur l’un de ses premiers ballons, elle a fait parler sa vitesse et provoqué une faute adverse (5e). Elle a parfois régalé par sa qualité technique comme lorsqu’elle a éliminé trois Colombiennes (12e) mais elle a péché dans le dernier geste. Appliquée dans son repli défensif, elle a bien combiné avec Henry, Bussaglia et Le Sommer, qui lui a offert une balle de but (34e). Et à laquelle elle a retourné l’offrande (71e), sans succès.

    La stat : Et de deux pour Abily
    Il y a une dizaine de jours, Camille Abily n’avait inscrit aucun coup franc direct en équipe de France. Celle qui régale à l’Olympique Lyonnais par la qualité de ses coups de pied arrêtés en est désormais à deux en autant de rencontres. Mais le coup franc marqué mercredi soir contre la Colombie, une copie conforme de celui transformé face au Canada lors de la préparation (1-0, 23 juillet), revêt une importance particulière. D’abord parce qu’il intervient le jour de l’entrée en lice des Bleues dans le tournoi. Ensuite parce qu’elle l’a réussi en présence de son père et sa mère, arrivés la veille au soir au Brésil, comme d’autres proches de joueuses.

    Mordue de foot, Abily, qui répète souvent ce geste-là à la fin des séances d’entraînement avec la gardienne Sarah Bouhaddi, disait récemment avoir pas mal regardé les coups francs de Dimitri Payet avec West Ham ou les Bleus durant l’Euro. Elle n’a franchement pas grand-chose à lui envier.

    Claire GAILLARD, à Belo Horizonte

    http://www.lequipe.fr/Football/Actua...ympique/712856

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    Bleues : Le départ idéal
    Publié le 04 août 2016 | Top News
    Par Anthony Rech pour Foot d'Elles



    Pour son entrée en lice dans le tournoi de football féminin olympique, l'équipe de France s'est largement imposée 4-0 face à la Colombie. Auteures d'un match complet, les Bleues sont entrées dans la compétition de la meilleure des manières avant le choc face aux Etats-Unis et ont effacé la déception de Moncton.


    Elles attendaient cela depuis plusieurs jours, peut-être quelques semaines. Les joueuses de l’équipe de France sont donc entrées dans leur tournoi olympique, et ce, de la plus belle des manières avec une large victoire face à la Colombie (4-0). Mais en réalité, dans un coin de leur tête, elles attendaient peut-être aussi cette rencontre depuis plus d’un an et cette défaite à Moncton lors de la phase de poules du Mondial (2-0). Avec la volonté d’effacer ce faux pas, et de s'ouvrir la route de leurs ambitions olympiques.

    Agressivité, jeu et efficacité

    Cette fois donc, les Bleues n’ont pas déjoué. Elles ont joué et plutôt très bien pendant les quarante-cinq premières minutes. D’abord agressives sur le porteur de balle, dures à l’impact (parfois un peu à la limite mais c’était dans le bon sens), les Tricolores ont régné dans l’entrejeu, produit du jeu direct qui a déstabilisé une défense cafetera dépassée. Preuve de cette emprise, Sarah Bouhaddi n’a eu du travail qu’à la 25e minute sur un centre venu de la droite.
    Evidemment, tout a été facilité par l’ouverture du score plus que rapide sur la première action tricolore. Le centre d’Eugénie Le Sommer étant envoyé dans ses propres filets par Arias (2’). De quoi ne pas avoir le temps de gamberger. Derrière, les coéquipières de Wendie Renard ont continué d’enfoncer le clou et d’accélérer. Attentive sur une reprise du gauche de Camille Abily repoussée par la barre, Eugénie Le Sommer vient ouvrir son compteur dans le tournoi (son 54e but en équipe de France) et est récompensée de son activité incessante sur le front de l’attaque d’une tête (14’).
    Sur les deux premiers buts, on pourra remarquer la présence du même élément déclencheur : Amandine Henry. La numéro 6 française se bat sur les deux actions, récupère ou permet la récupération, casse les lignes sur l’ouverture du score. Toute la panoplie d’une milieu de terrain moderne qu’incarne parfaitement la joueuse des Thorns.

    Lucarnes nettoyées, goalverage soigné

    A force de maîtrise, les Bleues ont poussé les Colombiennes à la faute et se sont offert des coups francs intéressants. Il faut croire que les exercices de frappe à Clairefontaine ont porté leurs fruits. Tout d’abord, Camille Abily s’est à nouveau illustrée avec une superbe frappe enroulée du droit, qui a terminé dans la lucarne de Sepulveda (42’ – 3-0). Un coup franc sensiblement identique à celui marqué à Auxerre face au Canada. Puis, en fin de rencontre, après une seconde période bien gérée, Amel Majri a nettoyé l’autre lucarne de la gardienne colombienne, pas exempte de tout reproche sur ce coup là (83’, 4-0).
    Le seul point noir de la soirée ? Cet avertissement dont a écopé Amel Majri (50’). Un carton jaune qui n’a pas dû plaire à Philippe Bergerôo. La Lyonnaise va devoir être vigilante dans cette phase de poules, sous peine de suspension. Avec cette victoire inaugurale 4-0, les Bleues ont soigné leur goalaverage, ce qui pourrait s’avérer fort utile pour se hisser en quart de finales dans de bonnes conditions, et prennent provisoirement la tête du groupe G. Elles sont donc dans les meilleures dispositions pour défier les Etats-Unis et disputer la première place du groupe ce samedi 6 août. En tout cas, avec ce type de contenu, l’équipe de France part avec de bonnes bases.


    La feuille de match

    Les compositions :
    France :
    16- Bouhaddi, 8- Houara, 3- Renard, 2- Mbock, 7- Majri, 6- Henry, 15- Bussaglia, 13- Diani (12- Thomis, 80'), 10- Abily (11- Lavogez, 72'), 14- Cadamuro, 9- Le Sommer (18- Delie, 75')
    Colombie : 18- Sepúlveda, 17- C. Arias, 14- N.Arias, 13- Clavijo, 9- Velasquez, 6- Salazar, 3- Gaitan, 4- Ospina (7- Vidal, 67'), 16- Lady Andrade (15- Ariza, 76'), 10- Santos (8- Pineda, 89'), 11- Usme

    Les buts de la rencontre :
    2' : Carolina Arias csc (1-0)
    14' : Eugénie Le Sommer (2-0)
    42' : Camille Abily (3-0)
    83' : Amel Majri (4-0)

    Avertissements :
    France : Majri (50'), Colombie : Vidal (71').


    Crédit vidéo : FFF

    http://www.footdelles.com/article/Le...al_136737.html

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    #Rio 2016 - JO - Groupe G : Les BLEUES en forme olympique

    Les Françaises ont réussi une entame parfaite face à la Colombie qui aura été inexistante. Un net succès encourageant avant de jouer les Etats-Unis, samedi prochain.


    Les Bleues ont réussi leur entrée (photo FIFA.com)


    Après deux matchs de préparation face à la Chine et le Canada, le sélectionneur a confirmé le onze de départ-type du moment en titularisant Diani sur le côté droit pour le premier match des Jeux Olympiques face à la Colombie. Pas de surprise dans le reste du onze aligné de nouveau avec un système en 4-2-3-1. Avec la nécessité de s'imposer pour son entrée dans la compétition, la France retrouvait une équipe colombienne qui l'avait battu l'année dernière lors de la Coupe du Monde 2015 (0-2). Quinze joueuses au total étaient titulaires lors de cette dernière confrontation, sept côté français pour huit chez les Colombiennes. Mais cette fois-ci le scénario aura été bien différent.

    Si les Bleues avaient découvert le stade Mineirao à la veille du match, sans pouvoir s'y entraîner, elles n'ont pas tardé à trouver leurs marques sur le terrain. L'entame était idéale avec un but inscrit dès la première offensive. Une récupération au milieu, un jeu en triangle entre Abily, Bussaglia et Henry qui accélérait dans l'axe, décalait sur Le Sommer à droite avant de centrer instantanément devant le but. C.Arias devant Cadamuro déviait contre son camp pour l'ouverture du score après 65 secondes de jeu (1-0, 2').

    Le Sommer, passeuse et buteuse


    Le Sommer, passeuse puis buteuse (photo FIFA.com)


    Les Bleues n'étaient pas du tout déboussolées par l'horaire tardive de cette rencontre (22h00 locales). Bien au contrainte, elles affichaient beaucoup de fraîcheur et de sérénité. Le pressing incessant instauré était de nouveau payant face à des Colombiennes en grande difficulté. Sur une action où la défense n'arrivait pas à se dégager, le ballon revenait sur Abily à 25 m qui s'appliquait sur une volée du gauche qui terminait sur la barre de Sepulveda. Le Sommer arrivait seule à 5 m pour se jeter et reprendre de la tête (2-0, 14').

    Abily récidive sur coup franc


    Grosse abattage d'Henry au milieu (photo FIFA.com)


    Après une tentative de Cadamuro difficilement repoussée par Sepulveda (23e), la Colombie avait enfin la possibilité de venir aux abords de la surface tricolore. Un corner, puis un coup franc mettaient au travail Bouhaddi et sa défense, avant de voir la frappe de Salazar terminer au dessus (26e). Un répit de courte durée car Le Sommer d'une frappe du gauche à 12 m obligeait Sepulveda à un arrêt réflexe (27e).

    Juste avant le repos, Abily achevait la Colombie. Comme elle avait su le faire face au Canada, elle allait frapper un coup franc direct obtenu par Majri juste à l'extérieur de la surface côté gauche. Elle enroulait son ballon du pied droit et l'envoyait dans la lucarne droite colombienne (3-0, 42'). Sept tirs cadrés et trois buts à la pause pour les Bleues.

    Magique Majri

    A la reprise, le rythme n'était pas aussi soutenu. Les Bleues devaient aussi faire face à une équipe plus agressive dans le jeu, commettant des petites fautes à répétition. Les Françaises ne s'énervaient pas pour autant mais se montraient plus prudentes face à ces gestes. Dans les vingt dernières minutes, Philippe Bergerôo procédait à ses trois changements en faisant sortir notamment les deux buteuses Abily et Le Sommer, pour apporter de la fraîcheur avec Lavogez, Delie et Thomis.

    Les Bleues n'allaient pas se contenter du 3-0 en dépit de cette seconde période moins animée. Majri imitait Abily, de l'autre côté du terrain, avec un coup franc enroulé du gauche qui trouvait la lucarne et heurtait la barre avant d'entrer (4-0, 82'). Un but à l'image d'une équipe sereine et qui tente sa chance.

    Un autre test attend les Bleues, samedi soir, face aux Etats-Unis qui n'ont pas été en difficulté pour s'imposer face à la Nouvelle-Zélande (2-0). La première place du groupe sera certainement en jeu cette occasion.


    Jeux Olympiques 2016 - Phase de groupe - Groupe G - Première journée
    Mercredi 3 août 2016
    - 22h00 locales (jeudi 4 - 3h00 françaises)
    FRANCE - COLOMBIE : 4-0 (3-0)
    Belo Horizonte (Estádio Governador Magalhães Pinto "Mineirão")
    Temps humide - Terrain moyen
    Spectateurs : 6 847
    Arbitres : Ri Hyang Ok (Corée du Nord) assistée de Hong Kum Nyo (Corée du Nord) et Allyson Flynn (Australie). 4e arbitre : Melissa Borhas (Honduras)
    Buts : Carolina ARIAS VIDAL 2' c.s.c., Eugénie LE SOMMER 14', Camille ABILY 42', Amel MAJRI 82'
    Avertissements : Majri 50' pour la France ; Vidal 71' pour la Colombie

    France : 16-Sarah Bouhaddi ; 8-Jessica Houara d'Hommeaux, 2-Griedge Mbock Bathy Nka, 3-Wendie Renard (cap.), 7-Amel Majri ; 6-Amandine Henry, 15-Elise Bussaglia ; 13-Kadidiatou Diani (12-Elodie Thomis 80'), 10-Camille Abily (11-Claire Lavogez 72'), 14-Louisa Necib-Cadamuro ; 9-Eugénie Le Sommer (18-Marie-Laure Delie 75'). Entr.: Philippe Bergerôo
    Non utilisées : 1-Méline Gérard, 4-Sakina Karchaoui, 5-Sabrina Delannoy, 17-Kheira Hamraoui
    Colombie : 18-Sandra Milena Sepúlveda Lopera ; 17-Carolina Arias Vidal, 14-Katherine Nataly Arias Pena, 13-Angela Corina Clavijo Silva, 9-Oriánica Velásquez Herrera ; 6-Liana Milena Salazar Vergara, 3-Natalia Gaitán Laguado (cap.), 4-Diana Carolina Ospina Garcia (7-Ingrid Julieth Vidal Isaza 67') ; 16-Lady Patricia Andrade Rodriguez, 10-Leicy Maria Santos Herrera (8-Mildrey Carolina Pineda Echeverri 89'), 11-Maria Catalina Usme Pineda. Entr.: Fabián Felipe Taborda Torres
    Non utilisées : 1-Catalina Pérez Jaramillo, 2-Carolina Arbeláez Castano, 5-Isabella Echeverri Restrepo, 12-Nicole Regnier Palacio, 15-Tatiana Ariza Diaz



    Jeudi 4 Août 2016
    Sebastien Duret

    http://www.footofeminin.fr/Rio-2016-...ue_a12717.html

    Laisser un commentaire:


  • tasslehoff
    a répondu
    Envoyé par lochiba88 Voir le message
    Tous les replays de France télé sont accessibles une semaine

    http://pluzz.francetv.fr/videos/jeux...o_2016_f4.html

    .
    Merci, j'ai pu me mater la 2eme mi-temps pendant ma pause déjeuner.
    Après le commentaire de REM sur la gestion de la 2eme, je pensais que ça serait un peu ennuyeux, mais c'était quand même une mi temps intéressante avec plusieurs belles combinaisons. Par contre, c'est vraiment bête le carton de Amel, elle aurait largement pu l'éviter.

    Laisser un commentaire:


  • lochiba88
    a répondu
    Envoyé par tasslehoff Voir le message
    Dégouté mon enregistrement a foiré je n'ai que la 1er mi-temps, j'espère que j'aurais l'occasion de voir la 2ème.
    Mi-temps sérieuse de nos filles, ELS bien en jambes. Si je devais faire un petit reproche pour ce début, on oublie un peu trop le côté droit.
    Tous les replays de France télé sont accessibles une semaine

    http://pluzz.francetv.fr/videos/jeux...o_2016_f4.html

    Envoyé par lelavallois Voir le message
    UN CARTON ROUGE aux médias français, pas un ne suis ce match; sont-ils au courant que les JO ont débuté ???
    Euh France TV, tous les matchs d'hier étaient diffusé sur France 4, la preuve sur le lien que j'ai posté ci-dessus.

    Laisser un commentaire:


  • tasslehoff
    a répondu
    Dégouté mon enregistrement a foiré je n'ai que la 1er mi-temps, j'espère que j'aurais l'occasion de voir la 2ème.
    Mi-temps sérieuse de nos filles, ELS bien en jambes. Si je devais faire un petit reproche pour ce début, on oublie un peu trop le côté droit.

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    Excellente prestation de nos Bleues, même si ça a été plus dans la gestion en 2ème mi-temps :oui::fier:

    Au moins, les filles ont très vite attaqué le match comme il le fallait, avec un but d'entrée pour se faciliter les choses... après elles ont pu dérouler tranquille :-)

    Les buts sur CF de Camille et Amel, des bijoux :lov::lov::lov:

    Laisser un commentaire:


  • makiavely
    a répondu
    Inssuportable les colombiennes, j'espere qu'elle seront 4eme du groupe.
    Et ça simule, et ça râlent sur l'arbitre à chaque coup de sifflet, et que je gagne 10m a chaque touche, et ça met des coups en douce. J'ai cru voir un match du qsg masculin.
    Dernière modification par makiavely, 04/08/2016, 04h03.

    Laisser un commentaire:


  • ANTOINE36000
    a répondu
    Envoyé par lelavallois Voir le message
    UN CARTON ROUGE aux médias français, pas un ne suis ce match; sont-ils au courant que les JO ont débuté ???
    C+Sport
    4a0

    Laisser un commentaire:


  • lelavallois
    a répondu
    UN CARTON ROUGE aux médias français, pas un ne suis ce match; sont-ils au courant que les JO ont débuté ???

    Laisser un commentaire:


  • lelavallois
    a répondu
    Bon que dire, 3-0 à la mi-temps !!! Propre, net et sans bavure; une maitrise collective importante. Un csc dès la 1 ère minute, un but de Le sommer à la 14 ème avec enfin le splendide coup franc de Camille juste avant la mi-temps ... Vivement samedi 22 h !!!

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    #Rio2016 - JO - FRANCE - COLOMBIE : les retrouvailles

    Un an après avoir surpris la France lors de la Coupe du Monde 2015, les Cafeteras retrouveront les Bleues en ouverture des Jeux Olympiques à Belo Horizonte.


    La Colombie lors de sa préparation (photo Fédération)


    Il y a un peu plus d'un an, les Françaises avaient déçu surprises par l'adversaire colombien lors du deuxième match de groupe de la Coupe du Monde 2015. Un match qui est resté dans les esprits comme l'ont rappelé joueuses et entraîneurs ces dernières semaines.

    CITATIONS
    Philippe Bergerôo :
    "Le contexte n’est pas le même. Il y a déjà sur ce tournoi beaucoup moins d’équipes que lors de la Coupe du monde (...) On sait que sur ce match-là, il faut bien commencer la compétition"
    Wendie Renard : "La Colombie sera un adversaire difficile. Lors de la coupe du monde (2015), on les avait dominées dans le jeu et elles avaient gagné 2-0. On sait à quoi s’attendre. Le premier match est toujours très important, presque déterminant".
    Brigitte Henriques : "Le fait de les avoir rencontrées au Canada et d’avoir été surprises est une bonne chose, finalement, parce qu’on ne prendra pas cette équipe à la légère".
    Jessica Houara d'Hommeaux : "On va encore plus se méfier de cette équipe qui nous a battu à la dernière Coupe du Monde. C'est un bel adversaire, qui a beaucoup progressé ces dernières années. On n’avait pas pris de haut cette équipe car on avait visionné les images mais inconsciemment, on ne s’attendait peut-être pas à les voir à ce niveau-là".
    Sabrina Delannoy : "Elles nous avaient mises en difficulté, mais je pense que c’était vraiment, pour nous, le non-match de cette compétition".
    Eugénie Le Sommer : "La Colombie est à nouveau capable de nous battre, même si on est supérieur. On s'attend à un match difficile avec un gros pressing".

    Sources : L'Equipe, AFP et Footofeminin


    RÉSUMÉ DE FRANCE - COLOMBIE 2015



    HISTORIQUE
    La France a rencontré à deux reprises la Colombie avec un bilan d'une victoire et une défaite, 1 but inscrit contre deux encaissés.
    31/07/12 France - Colombie : 1-0 (Thomis 5') JO 2012 >> Le compte-rendu
    13/06/15 France - Colombie : 0-2 (Andrade 19', Usme 90+3') CDM 2015 >> Le compte-rendu

    LE MATCH
    France - Colombie : 22h00 locales (3h00 françaises)
    en direct sur France 4 et Canal+ Sport

    L’ÉQUIPE PROBABLE
    Il ne devrait pas y avoir de surprise en défense avec le quatuor 100% lyonnais devant la gardienne Bouhaddi. Le milieu de terrain défensif devrait être composé d'Henry et Bussaglia. Au niveau offensif, la seule incertitude peut concerner la milieu droite, mais Kadidiatou Diani au regard de ses dernières prestations devrait être préférée à Elodie Thomis.
    France : Sarah Bouhaddi - Jessica Houara, Griedge Mbock Bathy Nka, Wendie Renard (cap.), Amel Majri - Amandine Henry, Elise Bussaglia - Kadidiatou Diani, Camille Abily, Louisa Necib - Eugénie Le Sommer.

    ARBITRES
    C'est un trio d'Asie et d'Océanie qui a été désigné pour la première rencontre des Bleues.
    Les arbitres : Ri Hyang Ok (Corée du Nord) sera assistée de Hong Kum Nyo (Corée du Nord) et Allyson Flynn (Australie). 4e arbitre : Melissa Borjas (Honduras)

    LE STADE
    Mineirão, Belo Horizonte
    Les Bleues évolueront pour la première fois au Brésil. C'est dans l'un des stades les plus célèbres du pays, qu'elles ont pu découvrir à la veille du match, qu'elles joueront. Le Mineirão a été renové pour la Coupe du Monde 2014. Il accueillera six matchs des JO (quatre féminins, deux masculins) dont un quart de finale et une demi-finale féminine.
    Le stade qui peut accueillir 60 000 places devraient sonner creux puisque seulement 5 000 billets ont été vendus auxquels il faut ajouter 6 000 invitations distribuées.

    BLESSURES
    Aucune joueuse française n'est blessée pour cette rencontre. Si Necib-Cadamuro ne s'est pas entraînée lundi, victime d'une petite élongation, elle a repris mardi.


    LA LISTE COLOMBIENNE

    Quatorze des dix huit colombiennes présentes aux Jeux Olympiques étaient à la Coupe du Monde 2015 au Canada. Seules quatre jeunes joueuses ont intégrées l'équipe pour ce tournoi olympique. Une sélection colombienne qui sera privée de Yoreli Rincon, victime d'une fracture tibia-péroné début juillet et qui a été contrainte de déclarer forfait, opérée depuis à Bogota, avant trois mois de rééducation.

    Gardiennes
    18. Sandra Milena Sepulveda Lopera - 03/03/88 - FC Kiryat Gat (ISR) - 1,67/58 - 39/0 - CDM (2011, 2015)
    1. Catalina Pérez Jaramillo - 08/11/94 - University of Miami Hurricanes (USA) - 1,74/60 - 5/0 - CDM (2015)

    Défenseures
    5. Isabella Echeverri Restrepo - 16/06/94 - University of Toledo (USA) - 1,72/66 - 15/1
    6. Liana Milena Salazar Vergara - 16/09/92 - Club Futuro Soccer - 1,69/52 - 13/0
    8. Mildrey Carolina Pineda Echeverri - 01/10/89 - Generaciones Palmiranas - 1,64/54 - 25/2 - CDM (2015)
    9. Oriánica Velásquez Herrera - 01/09/89 - CD Gol Star - 1,77/69 - 41/2 - CDM (2011, 2015)
    10. Leicy Maria Santos Herrera - 16/05/96 - CD Gol Star - 1,54/56 - 15/2
    13. Angela Corina Clavijo Silva - 01/09/93 - Club Kamatsa FC - 1,63/62 - 19/0 - CDM (2015)
    14. Katherine Nataly Arias Pena - 02/04/86 - Formas Intimas Medellin - 1,72/64 - 58/6 - CDM (2011, 2015)
    17. Carolina Arias Vidal - 02/09/90 - Orsomarso SC - 1,59/52 - 42/0 - CDM (2015)

    Milieux
    2. Carolina Arbeláez Castano - 08/03/95 - Formas Intimas Medellin - 1,61/55 - 1/0 - CDM (2015)
    3. Natalia Gaitán Laguado - 03/04/91 - Valencia CF (ESP) - 1,64/56 - 39/4 - CDM (2011, 2015)
    4. Diana Carolina Ospina Garcia - 03/03/89 - Formas Intimas Medellin - 1,57/58 - 33/3 - CDM (2011, 2015)
    11. Maria Catalina Usme Pineda - 25/12/89 - Formas Intimas Medellin - 1,68/67 - 44/20 - CDM (2011, 2015)
    15. Tatiana Ariza Diaz - 21/02/91 - Houston Aces (USA) - 1,61/52 - 38/8 - CDM (2011, 2015)

    Attaquantes
    7. Ingrid Julieth Vidal Isaza - 22/04/91 - Generaciones Palmiranas - 1,66/53 - 54/11 - CDM (2011, 2015)
    12. Nicole Regnier Palacio - 28/02/95 - Rayo Vallecano (ESP) - 1,70/62 - 1/0
    16. Lady Patricia Andrade Rodriguez - 10/01/92 - Western New York Flash (USA) - 1,64/60 - 45/9 - CDM (2011, 2015)

    Suppléantes
    Leidy Johanna Asprilla Solis - 18/04/97 - 1,58/57
    Derly Stefany Castaño Cardozo - 11/01/94 - 1,72/60
    Yisela Cuesta Bejarano - 27/09/91 1,66/59
    Melissa Marie Ortiz Matallana - 03/03/88 - 1,72/62


    Matchs de préparation

    Les Colombiennes ont effectué leur préparation avec uniquement des rencontres amicales en avril et mai. Après deux lourds revers face aux États-Unis (7-0, 3-0) qu'elles retrouveront au premier tour, elles ont effectué un stage au Venezuela. Quatre matchs à la clé et quatre succès contre le Venezuela A et l'équipe U20. La préparation colombienne s'est ensuite déroulée à Pereira en Colombie en juin et juillet. Après avoir annoncé la liste le 14 juillet dernier, le sélectionneur Fabián Felipe Taborda Torres et sa sélection se sont envolées le 28 juillet pour Rio. Les Colombiennes, qui résident dans le même hôtel que la France, sont arrivées le 30 juillet à Belo Horizonte.

    31/05/16 Venezuela U20 - Colombie : 0-8 (Ariza 29', Santos 33', 59', Rodallega 63', Usme 73', Ospina 81', Asprilla 85', Andrade 90')
    29/05/16 Venezuela U20 - Colombie : 1-2 (Garcia 72' ; Usme 51', 60' s.p.)
    27/05/16 Venezuela - Colombie : 0-1 (Usme 79')
    25/05/16 Venezuela - Colombie : 0-2 (Usme 59', Andrade 62')
    10/04/16 États-Unis - Colombie : 3-0 (Press 26', Johnston 42', 79')
    06/04/16 États-Unis - Colombie : 7-0 (Dunn 27', Long 32', 65', Pugh 33', Lloyd 39', Heath 62', Press 74')


    Les qualifications

    Avant même de disputer la Coupe du Monde 2015, la Colombie avait aussi décroché son ticket pour les Jeux Olympiques. La Copa America organisée en septembre 2014 était en effet qualificative pour les deux compétitions.

    COLOMBIE - URUGUAY : 4-0 (1-0) (13 septembre 2014)
    Sandra Sepúlveda; Natalia Gaitán, Nataly Arias, Corina Clavijo, Carolina Arias; Daniela Montoya, Isabella Echeverry, Yorely Rincón, Diana Ospina; Katerin Castro, Lady Andrade.
    Buts : Lady Andrade (7’), Nataly Arias (58’), Leicy Santos (66’), Diana Ospina (89’)

    COLOMBIE - VENEZUELA : 4-1 (2-0) (15 septembre 2014)
    Sandra Sepúlveda; Carolina Arias, Corina Clavijo, Nataly Arias, Natalia Gaitán; Isabella Echeverry, Daniela Montoya, Diana Ospina, Yoreli Rincón; Melissa Ortiz (Leicy Santos 46’, Tatiana Ariza 86’), Lady Andrade.
    Buts : Yorely Rincón (12’), Melissa Ortíz (36’), Leicy Santos (62’), Tatiana Ariza (90’+1) - Gabriela García (75’)

    COLOMBIE - ÉQUATEUR : 1-0 (0-0) (17 septembre 2014)
    Sandra Sepúlveda; Carolina Arias, Corina Clavijo, Nataly Arias, Natalia Gaitán; Isabella Echeverry, Daniela Montoya, Diana Ospina (Ingrid Vidal 86’), Yoreli Rincón; Tatiana Ariza (Leicy Santos 69’), Lady Andrade (Oriánica Velásquez 74’).
    But : Tatiana Ariza (60’)

    COLOMBIE - PÉROU : 1-0 (1-0) (19 septembre 2014)
    Paula Forero (Yineth Varón 69’); Melissa Ortíz, Corina Clavijo, Nataly Arias, Fátima Montaño; Carolina Arbeláez, Carolina Pineda, Leicy Santos, Yoreli Rincon, Tatiana Ariza, Oriánica Velázquez (Laura Cosme 63’).
    But : Yoreli Rincon (39’)

    COLOMBIE - ARGENTINE : 0-0 (24 septembre 2014)
    Sandra Sepúlveda; Carolina Arias, Angela Clavijo, Nataly Arias; Natalia Gaitán, Isabella Echeverry, Daniela Montoya, Diana Ospina (Tatiana Ariza 67’); Yoreli Rincon, Leicy Santos (Katerin Castro 81’), Lady Andrade.

    COLOMBIE - ÉQUATEUR : 2-1 (1-0) (26 septembre 2014)
    Sandra Sepúlveda; Natalia Gaitán, Corina Clavijo, Nataly Arias; Daniela Montoya, Isabella Echeverry, Diana Ospina, Carolina Arias, Yoreli Rincón; Ingrid Vidal (Oriánica Velásquez 58’), Lady Andrade.
    Buts : Isabella Echeverry (21’), Yoreli Rincón (55’) - Mayra Olvera (85’)

    COLOMBIE - BRÉSIL : 0-0 (28 septembre 2014)
    Sandra Sepúlveda; Carolina Arias, Angela Clavijo, Katherin Arias, Natalia Gaitan, Fatima Montaño, Diana Ospina, Isabella Echeverry (Carolina Pineda 76') Daniela Montoya, Hazleydi Rincón, Ingrid Vidal (Lady Andrade 52', Oriánica Velásquez).

    Mercredi 3 Août 2016
    Sebastien Duret

    http://www.footofeminin.fr/Rio2016-J...es_a12711.html

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    Bleues : Ne pas se manquer
    Publié le 03 août 2016 | Top News
    Par Anthony Rech pour Foot d'Elles



    L'équipe de France féminine entre en lice dans le tournoi olympique face à la Colombie cette nuit à 3h du matin à Belo Horizonte. L'occasion d'effacer la déception de Moncton, où les Cafeteras avaient battu les Bleues en phase de poules du dernier Mondial, et de lancer idéalement cette compétition avant le choc de ce groupe G face aux États-Unis.


    Les images de cette défaite à Moncton sont encore présentes dans les mémoires. Cette incompréhension entre Louisa Necib et Jessica Houara d'Hommeaux qui a amené à l'ouverture du score colombienne. Et ce revers face à la Colombie lors de la deuxième journée de la phase de poules da la Coupe du monde au Canada (2-0). Cette fois l'équipe de France féminine ne veut pas revivre pareille mésaventure pour son entrée dans le tournoi olympique.

    Un air de revanche

    Un peu plus d'un an après, le contexte est différent. Le groupe est plus difficile qu'à la Coupe du monde, et les Bleues sont extrêmement concentrées et impatientes de jouer ce premier match après quatre semaines d'une très bonne préparation car rien ne remplace la compétition. De plus, elles semblent avoir tiré les enseignements de ce revers. « La Colombie, on avait raté notre match mais ce n'était que de notre faute. Les Colombiennes vont rester derrière et faire le pressing, mais elles savent aussi manier le ballon », analyse Philippe Bergerôo.
    Pour passer l'obstacle colombien, rien n'a été laissé au hasard dans la préparation. Les Bleues ont beaucoup travaillé sur le plan physique et mental. Affronter les Cafeteras est peut-être la meilleure des choses pour se tester au niveau psychologique et effacer la déception canadienne. Surtout que les coéquipières de Lady Andrade joueront presque à domicile au Brésil. D'ailleurs, les tricolores, à l'image de Claire Lavogez, semblent bien décidées à remettre les choses au point : « On a perdu contre elles, forcément on va se méfier et on va jouer notre carte à fond, je pense que l'on est meilleures qu'elles mais on s'est fait surprendre l'année dernière ». Si la Colombie sera au Brésil sans sa capitaine Yoreli Rincón, attention car les Cafeteras possèdent de jeunes talents indéniables à l'image de Lady Andrade, Sandra Sepúlveda ou Natalia Gaitán pour ne citer qu'elles.

    Faux départ interdit

    Dans une compétition où les Bleues auront un match à jouer tous les trois jours et où il n'y a que douze nations participantes, prendre un bon départ face à la Colombie sera capital en vue de la qualification pour les quarts de finale et aussi pour la confiance. « Comme à chaque fois, les JO cela se resserre. Il ne faut pas oublier qu'elles nous ont battues en Coupe du monde. A nous d'être encore plus efficaces, cela va nous permettre de bien rentrer dans la compétition car on sait que l'on n'a pas le droit à l'erreur car derrière il y a les USA et la Nouvelle-Zélande », confie Wendie Renard.
    Effectivement, le groupe de la France (groupe G) est assez dense. Avec la Colombie, la Nouvelle-Zélande et surtout les États-Unis en plat principal lors de la deuxième journée, un faux pas face aux Cafeteras ou aux Football Ferns pourrait être préjudiciable en vue de la qualification. Même si la place de meilleur troisième pourrait suffire, ce dernier billet pour les matches à élimination directe va se jouer avec le troisième du groupe F (Allemagne, Australie, Canada, Zimbabwe) où le Zimbabwe semble un cran en-dessous pour lutter. « Cela va être difficile, difficile pour tout le monde, on est tombé dans un groupe compliqué. Il faudra être prêtes sur le plan physique et se concentrer surtout sur notre jeu. Si on livre un bon contenu, on ne sera pas loin du podium, si c'est mauvais ce sera compliqué », prévient le sélectionneur. Avant de parler de podium, il faudra vaincre la hargne colombienne car il y a un peu plus d'un an, les mêmes ambitions étaient évoquées. Mais cette fois, il se pourrait bien que les choses changent. En tout cas, ces Bleues le veulent profondément.

    http://www.footdelles.com/article/Le...er_136691.html

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    JO Foot Bleues
    Philippe Bergeroo : «Notre groupe est difficile»

    Le 02/08/2016 à 23:41:00 | Mis à jour le 02/08/2016 à 23:45:49

    Philippe Bergeroo, le sélectionneur de l'équipe de France féminine qui entre en lice aux Jeux Olympiques dans la nuit de mercredi à jeudi (3h00) contre la Colombie, dit l'importance de ne pas se rater. Avant le choc face aux Etats-Unis, samedi.


    «Comment sentez-vous vos joueuses à la veille de vos débuts aux Jeux Olympiques face à la Colombie ?

    Toute l’équipe est impatiente de jouer ce match car ça fait un mois qu’on a entamé la préparation. On a disputé deux matches amicaux intéressants (3-0 contre la Chine, 1-0 face au Canada) mais ça ne remplace pas la compétition. Je m’attends à un match difficile. On connaît la valeur de cette équipe colombienne qui nous avait battues 0-2 à la Coupe du monde en phase de groupes l’été dernier. L’équipe est très, très concentrée sur ce premier match.

    Vos joueuses ont découvert mardi après-midi le stade Mineirao, sans toutefois pouvoir s’y entraîner. Quel est leur ressenti ?
    Elles l’ont trouvé magnifique, notamment avec ses grandes et belles tribunes. C’était important pour les filles de voir le vestiaire et l’environnement où elles vont jouer.

    «Plus de peur que de mal» pour Necib

    En quoi la rencontre contre la Colombie sera-t-elle différente de celle d’il y a un an ?

    Le contexte n’est pas le même. Il y a déjà sur ce tournoi beaucoup moins d’équipes que lors de la Coupe du monde (douze contre vingt-quatre). Notre groupe est difficile. On sait que sur ce match-là, il faut bien commencer la compétition.

    Le coup d’envoi sera donné à 22 heures, heure locale, un horaire inhabituel pour les Françaises. Quelles dispositions particulières allez-vous prendre dans l’organisation de la journée ?
    On va arriver de bonne heure au stade car les filles sont à l’hôtel depuis un moment même si elles ont eu des sorties collectives. C’est important aussi qu’elles aillent voir jouer leurs futurs adversaires, les Etats Unis et la Nouvelle Zélande (qui s’affrontent au même endroit juste avant à 19 heures), car les USA, ce sera un gros match (samedi). Ensuite il faudra décaler le repas afin de le prendre beaucoup plus tard.

    Louisa Necib-Cadamuro ne s’est pas entraînée lundi. Comment va-t-elle ?
    Louisa va reprendre ce soir (mardi soir). C’était une petite élongation. On a eu plus de peur que de mal. Au moment où je vous parle, nous n’avons pas de blessées, je touche du bois (sourires).»

    Claire GAILLARD à Belo Horizonte

    http://www.lequipe.fr/Football/Actua...fficile/712491

    Laisser un commentaire:

Chargement...
X