Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Équipe de France A, campagne 2015-2017

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Envoyé par tasslehoff Voir le message
    Délie titulaire en pointe
    Mais virez la

    Commentaire


    • On s'est complètement arrêter de jouer dans cette 2ème mi temps, on va finir par le payer.

      Commentaire


      • Bah voilà, c'est fait, 1-0 pour les USA.

        Commentaire


        • Marie Laure délit de la faire jouer celle là..

          Bussaglia idem. Pourquoi?

          J'ai raté la 1ere mitemps.
          Envoyé par Moustache qatarie
          I'm very sorry for this terrible arbitrage

          Commentaire


          • Mais que c'est affligeant de nulité.... elles rateraient le but ouvert à bout portant.

            Commentaire


            • 45min à balancer.

              La première mitemps c'était comment?

              Delie Hamraoui Bussaglia c'est la mort de cette équipe :malade:
              Envoyé par Moustache qatarie
              I'm very sorry for this terrible arbitrage

              Commentaire


              • En 1er on était pas mal, on avait la maîtrise du ballon et on a casi pas été mis en difficulté.

                Commentaire


                • Un éternel recommencement, une impression de déjà vu !!! Je vous trouve injuste avec Delie ce soir, incroyable de encore perdre un match comme celui là ce soir, assez solide sauf ce trou d'air des 20 premières minutes de seconde mi-temps mais tant que nos joueuses ne seront pas efficace ( la faute à un championnat pas assez homogène et disputé ) cela se reproduira ...
                  Bon le positif est l'éventualité de niquer les allemandes et de retrouver les américaines en finale ...

                  Commentaire


                  • Envoyé par lelavallois Voir le message
                    Un éternel recommencement, une impression de déjà vu !!! Je vous trouve injuste avec Delie ce soir, incroyable de encore perdre un match comme celui là ce soir, assez solide sauf ce trou d'air des 20 premières minutes de seconde mi-temps mais tant que nos joueuses ne seront pas efficace ( la faute à un championnat pas assez homogène et disputé ) cela se reproduira ...
                    Bon le positif est l'éventualité de niquer les allemandes et de retrouver les américaines en finale ...
                    aucun rapport et d'ailleurs ça n'a strictement aucun sens, faut juste accepter qu'on a une belle génération sauf en attaque.

                    Quand tu vois que nos 3 AC sont ELS qui est une attaquante de soutient, Elodie qui est une joueuse situationnelle, et Délie qui n'est pas une joueuse de foot. Ben t'as fait le tour, et le championnat n'a strictement rien a voir avec ça.

                    Commentaire


                    • Toujours la même chose comme scénario... j'ai donc pas envie de me répéter ce soir :rolleye:
                      Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                      Commentaire


                      • Envoyé par makiavely Voir le message
                        aucun rapport et d'ailleurs ça n'a strictement aucun sens, faut juste accepter qu'on a une belle génération sauf en attaque.

                        Quand tu vois que nos 3 AC sont ELS qui est une attaquante de soutient, Elodie qui est une joueuse situationnelle, et Délie qui n'est pas une joueuse de foot. Ben t'as fait le tour, et le championnat n'a strictement rien a voir avec ça.
                        PAS FAUX mais je n'invente rien; Bussaglia, Bremer, Dickenmann l'on évoqué et bien d'autres ...

                        Commentaire


                        • Envoyé par lelavallois Voir le message
                          PAS FAUX mais je n'invente rien; Bussaglia, Bremer, Dickenmann l'on évoqué et bien d'autres ...
                          Je dis pas que le fait que le championnat soit pas homogène n'est pas un problème, ça préparerait peut être (et je dis bien p-e) un peu plus les joueuses à des matchs difficiles. Mais ça ne nous aurait pas donné plus de solution offensive.
                          Si on veut que le championnat soit plus homogène, il faut que les autres équipes réduisent l'écart avec l'OL, et pour ça, il ne pourront le faire qu'avec des joueuses Françaises, il faudra qu'il recrute des étrangères, et donc le problème de l'équipe nationale sera le même.

                          Hier, les autres lignes ont été à la hauteur des US, mis à part houara, notre défense à manger les attaquantes américaines pendant tout le match. On voit rarement l'équipe américaine aussi incapable de mettre en danger son adversaire qu'elle ne l'ont été hier. Griedge, Wendie, Amel, Henry, c'est peut être ce qui se faite de mieux au monde à leur poste.
                          D'ailleurs les supp US sur les forums s'estiment heureux du résultat et remercie Solo.

                          Commentaire


                          • Envoyé par makiavely Voir le message
                            Je dis pas que le fait que le championnat soit pas homogène n'est pas un problème, ça préparerait peut être (et je dis bien p-e) un peu plus les joueuses à des matchs difficiles. Mais ça ne nous aurait pas donné plus de solution offensive.
                            Si on veut que le championnat soit plus homogène, il faut que les autres équipes réduisent l'écart avec l'OL, et pour ça, il ne pourront le faire qu'avec des joueuses Françaises, il faudra qu'il recrute des étrangères, et donc le problème de l'équipe nationale sera le même.

                            Hier, les autres lignes ont été à la hauteur des US, mis à part houara, notre défense à manger les attaquantes américaines pendant tout le match. On voit rarement l'équipe américaine aussi incapable de mettre en danger son adversaire qu'elle ne l'ont été hier. Griedge, Wendie, Amel, Henry, c'est peut être ce qui se faite de mieux au monde à leur poste.
                            D'ailleurs les supp US sur les forums s'estiment heureux du résultat et remercie Solo.
                            En faite, notre OL féminin est l'égale du PSG homme ligue 1 et ils doivent servir de locomotives aux autres pour progresser et etre encore plus performant ...
                            Oui les américaines ont poussé un " gros ouf " de soulagement à la fin, bref nos bleues n'ont jamais été aussi proche de les taper ...
                            Extra si FRA - ALLEMAGNE en 1/4 afin de remettre les choses en place ( un pénalty ou but de Lavogez ...) !!!!

                            Commentaire


                            • Envoyé par lelavallois Voir le message
                              En faite, notre OL féminin est l'égale du PSG homme ligue 1 et ils doivent servir de locomotives aux autres pour progresser et etre encore plus performant ...
                              Oui les américaines ont poussé un " gros ouf " de soulagement à la fin, bref nos bleues n'ont jamais été aussi proche de les taper ...
                              Extra si FRA - ALLEMAGNE en 1/4 afin de remettre les choses en place ( un pénalty ou but de Lavogez ...) !!!!
                              l'allemagne n'a pas encore gagner contre le Canada, surtout après leur match d'hier. D'ailleurs, beaucoup à l'étranger pense que ça arrangerait bien les allemande de pas prendre les Françaises en 1/4.

                              Pour l'OL féminin, non il y a une grosse différence, une autre équipe de L1 à un budget supérieur à l'OL. Et aussi qu'elle est moins ridicule en coupe d'europe que le qsg masculin.

                              Commentaire


                              • Pas d'élimination mais encore une grosse déception hier soir. Arracher l'égalisation aurait été un signe fort à la fois pour le groupe et pour la concurrence.

                                Tant pis, on va se convaincre que ce sera pour la prochaine fois (comme à chaque fois ...)

                                Commentaire


                                • #Rio 2016 - JO - ÉTATS-UNIS - FRANCE : 1-0, Ce ne sera pas pour cette fois encore !

                                  Après une bonne première période marquée par des occasions d'ouvrir le score, toutes stoppée par Solo, Lloyd a finalement offert la victoire aux États-Unis (64e).




                                  Les Bleues voulaient ne pas connaître le scénario habituel face aux Américaines. Une nouvelle fois, c'est avec la volonté de ne pas reproduire les erreurs du passé, en se montrant plus efficaces qu'elles espéraient accrocher les Américaines. Mais un premier coup dur avait lieu avant ce match, avec l'absence de Le Sommer, préservée en raison d'une lésion musculaire. Delie débutait la rencontre, seul changement dans le onze de départ par rapport à l'équipe victorieuse de la Colombie (4-0). Du côté américain, Jill Ellis effectuait deux changements laissant sur le banc la jeune prodige Pugh (touchée à la cheville) remplacée par Dunn, ainsi que Johnston (douleur à l'aine) remplacée par Engen.

                                  Solo, 200e sélection, 102e "clean-sheet"


                                  Solo a brillé pour sa 200e sélection (photo AP)


                                  La gardienne américaine fêtait sa 200e sélection ce soir, l'occasion de mettre à l'honneur ce record pour une gardienne sur le plan international. Et on peut dire que celle qui n'a pas les faveurs du public brésilien en raison de ses tweets sur Zika, n'était pas déstabilisée par ce contexte. Bien au contraire, car c'est elle qui va éviter l'ouverture du score française.

                                  Son premier fait d'arme intervenait suite à un coup franc de Cadamuro pour la reprise de la tête de Renard. Elle déviait le ballon, qui partait sous sa barre, du bout des doigts en corner (15e). Sur le coup de pied arrêté concédé, si sa sortie aérienne était manquée, Henry arrivait à reprendre mais Lloyd était présente pour dégager (16e). Mais en dehors de cette erreur, la gardienne américaine triple championne olympique n'allait rien laisser passer. La frappe du gauche de Delie en angle fermé était sortie en corner (26e), et son face-à-face avec Delie remporté en étant bien sortie au devant de l'attaquante française (41e).
                                  Après avoir connu une première demi-heure difficile, les Américaines se rapprochaient du but de Bouhaddi. Heath frappait un coup franc qui retombait sous la barre, claqué par Bouhaddi au dessus (30e). Mbock et Renard faisaient le reste avec des interventions solides devant Heath et Morgan.

                                  La capitaine Lloyd encore décisive


                                  Lloyd, 90e but en sélection, offre la victoire (photo FIFA.com)


                                  Ce sont des Américaines plus conquérantes qui revenaient sur le terrain. Peut-être émoussées physiquement, les Françaises reculaient et se montraient moins précises dans leurs passes. Renard devait intervenir d'un tacle décisif (48e), puis Bouhaddi sortir au pied hors de sa surface (56e), avant d'avoir de la réussite devant Morgan (61e). Mais deux erreurs de marquage sur la même action allaient causer la défaite tricolore. Heath décalée sur la gauche se libérait du marquage et plaçait une frappe en force du gauche, déviée par Bouhaddi sur la base du poteau. Le ballon revenait sur Lloyd dans les 5,5m aussi esseulée qui reprenait du gauche (1-0, 64'). Le 90e but de sa carrière en sélection.

                                  Réaction tricolore insuffisante à la fin


                                  Heath a réalisé une belle prestation, ici devant Diani (photo USSoccer)


                                  Un scénario déjà vu commençait à planer au dessus des têtes françaises, les Dieux du football étaient encore américains. Solo se chargeait de le confirmer avec sa 102e rencontre sans prendre de but. Telle une muraille infranchissable, elle repoussait les tentatives de Delie (78e, 83e) et comptait aussi sur l'aide de Krieger (79e). Les efforts des Françaises sur les corners et coups francs durant le dernier quart d'heure n'y faisaient rien. L'histoire se répète encore pour les Bleues qui doivent désormais s'imposer pour leur troisième match afin de prendre au moins la deuxième place du groupe.


                                  Jeux Olympiques 2016 - Phase de groupe - Groupe G - Deuxième journée
                                  Samedi 6 août 2016
                                  - 17h00 locales (22h00 françaises)
                                  ÉTATS-UNIS - FRANCE : 1-0 (0-0)
                                  Belo Horizonte (Estádio Governador Magalhães Pinto "Mineirão")
                                  Temps chaud - Terrain moyen
                                  Spectateurs : 11 782
                                  Arbitres : Claudia Inés Umpiérrez Rodríguez (Uruguay) assistée de Loreto Toloza (Chili) et Neuza Back (Brésil). 4e arbitre : Maria Carvajal (Chili)
                                  But : Carli LLOYD 64'
                                  Avertissements : Dunn 67' pour les États-Unis ; Mbock Bathy Nka 80' pour la France

                                  États-Unis : 1-Hope Solo ; 5-Kelley O'Hara, 6-Whitney Engen, 4-Becky Sauerbrunn, 7-Meghan Klingenberg (12-Christen Press 90') ; 16-Crystal Dunn (11-Ali Krieger 70'), 3-Allie Long, 14-Morgan Brian, 17-Tobin Heath ; 10-Carli Lloyd (cap.) (9-Lindsey Horan 82'), 13-Alex Morgan. Entr.: Jill Ellis
                                  Non utilisées : 2-Mallory Pugh, 8-Julie Johnston, 15-Megan Rapinoe, 18-Alyssa Naeher
                                  France : 16-Sarah Bouhaddi ; 8-Jessica Houara d'Hommeaux, 2-Griedge Mbock Bathy Nka, 3-Wendie Renard (cap.), 7-Amel Majri ; 6-Amandine Henry, 15-Elise Bussaglia ; 13-Kadidiatou Diani, 10-Camille Abily (17-Kheira Hamraoui 82'), 14-Louisa Necib-Cadamuro (12-Elodie Thomis 70') ; 18-Marie-Laure Delie (11-Claire Lavogez 86'). Entr.: Philippe Bergerôo
                                  Non utilisées : 1-Méline Gérard, 4-Sakina Karchaoui, 5-Sabrina Delannoy, 9-Eugénie Le Sommer


                                  États-Unis

                                  Dimanche 7 Août 2016
                                  Sebastien Duret

                                  http://www.footofeminin.fr/Rio-2016-...e-_a12726.html
                                  Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                  Commentaire


                                  • USA-France : Bis repetita
                                    Publié le 07 août 2016 | Top News
                                    Par Anthony Rech pour Foot d'Elles



                                    Malgré une première période très intéressante, l'équipe de France de football féminin s'est inclinée dans le choc de ce groupe G face aux États-Unis sur une réalisation de Carli Lloyd (63'). Une nouvelle fois, les Américaines ont fait preuve de réalisme, à l'inverse des Françaises qui ont toutefois tenté de réagir en fin de rencontre.


                                    Après la victoire large face à la Colombie, elles s'attendaient à une toute autre opposition. Elles l'ont eue. Les joueuses de l'équipe de France se sont donc jaugées lors de cette deuxième journée de la phase de poules de ce tournoi olympique face aux États-Unis. Et force est de constater que la bande à Carli Lloyd est encore un cran au-dessus. Une nouvelle fois, le scenario classique d'un France-USA de ces dernières années s'est en quelques sortes répété.

                                    Les Bleues, d'abord les plus dangereuses

                                    Pourtant, au cours de la première période, les Bleues ont montré de belles choses. Dans le combat et l'agressivité, les joueuses de Philippe Bergerôo sont présentes et au milieu de terrain le trio Abily-Bussaglia-Henry fait le travail. Le bloc équipe est compact.
                                    Au cours de ce premier acte, les Bleues se procurent même les meilleures occasions. Tout d'abord par Wendie Renard qui, comme très souvent, est montée plus que haut tout le monde sur un coup franc, mais la capitaine tricolore a vu sa tête déviée en corner par Hope Solo (16'). Et puis surtout quand Marie-Laure Delie entre dans la surface face à Hope Solo mais sa frappe, un peu trop écrasée, ne surprend pas une Hope Solo toujours aussi vigilante (41').
                                    En face, il faut dire que les Américaines ne se signalent pas vraiment par leur créativité. Elles ne seront surtout dangereuses que sur phase arrêtée, notamment par Tobin Heath sur une coup franc à 20 mètres (29').

                                    Et cela finit par craquer

                                    Au retour des vestiaires, la physionomie des quarante-cinq premières minutes s'inverse peu à peu. Les Bleues reculent de plus en plus, et touchent de moins en moins le ballon. On se dit alors que le scenario des dernières confrontations va une nouvelle fois se répéter. Et ce qui se pressentait depuis le retour sur le terrain va arriver inexorablement peu après l'heure de jeu. Sur la gauche de la surface Tobin Heath tente une frappe que dévie Sarah Bouhaddi sur son propre poteau. Le ballon revient dans l'axe aux 5,5 mètres et Carli Lloyd, oubliée par Griedge Mbock Bathy, ne se fait pas prier pour ouvrir le score (63').
                                    Ce but aura le mérite de piquer au vif les Françaises qui tenteront de forcer le verrou Hope Solo jusqu'au bout. Mais une nouvelle fois, la gardienne américaine, qui fêtait sa 200e sélection, sera infranchissable. Les Bleues auront eu beau tenter sur coup franc grâce à Wendie Renard, en débordement, ou sur des centres par une tête de Marie-Laure Delie notamment, rien ne trompera le dernier rempart étatsunien. Mais cette fois, les tricolores auront tenté même si cela n'a pas suffi. Elles regretteront encore une fois leur manque de réalisme dans leurs temps forts... L'équipe de France laisse donc la tête du groupe G aux Américaines et va devoir rester très concentrée face à la Nouvelle-Zélande lors de la dernière journée.

                                    http://www.footdelles.com/article/Le...ta_136800.html
                                    Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                    Commentaire


                                    • JO Foot
                                      Battue par les États-Unis, l'équipe de France peut s'en vouloir

                                      Le 06/08/2016 à 23:58:00 | Mis à jour le 07/08/2016 à 16:34:48 | 106 Commentaires

                                      Les Bleues se sont inclinées face aux triples championnes olympiques en titre américaines (0-1), malgré une large domination. Leur mauvais début de seconde mi-temps leur a coûté très cher.


                                      Marie-Laure Delie a eu des occasions, mais ce sont les États-Unis qui ont pris la tête du groupe G. (V. Michel/L'Equipe)

                                      Le match : 0-1
                                      Il y avait une qualification pour les demies quasi-assurée pour l’équipe qui prendrait la première place du groupe G à l’issue de ce choc entre les États-Unis, première nation au classement FIFA, et la France, troisième. Les Bleues, qui avaient une différence de buts plus favorable après leur démonstration contre la Colombie lors de la première journée, auraient même pu se contenter d’un nul. Mais ce sont bien elles qui devraient hériter dès les quarts de l’Allemagne, deuxième meilleure équipe du monde, après leur défaite (0-1) ce samedi soir à Belo Horizonte.

                                      Pourtant, les joueuses de Philippe Bergeroo ont eu trois belles occasions en première période, par Wendie Renard, qui trouvait la barre après un coup franc de Louisa Necib (16e), puis Marie-Laure Delie, qui butait à chaque fois sur Hope Solo (26e, 41e). Les Américaines n’avaient inquiété qu’une seule fois Sarah Bouhaddi, qui claquait au-dessus de sa barre un coup franc de l’ancienne milieu du PSG Tobin Heath (30e).

                                      Comme souvent en grande compétition depuis quatre ans, les Françaises allaient payer leur manque de réalisme. Il a suffi aux États-Unis d’appuyer dix petites minutes autour de l’heure de jeu pour faire la différence. Sarah Bouhaddi repoussait par deux fois l’échéance face à Alex Morgan (56e, 59e), mais ne pouvait que détourner sur le poteau un tir de Heath qui revenait sur Carli Lloyd (1-0, 62e).

                                      Après ce trou d’air, les Bleues poussaient à nouveau, mais en vain, malgré les occasions de Delie (77e) et encore de Renard qui, par deux fois, effleurait le ballon face aux cages (73e, 79e). Une dix-septième victoire consécutive pour les États-Unis aux JO qui complique considérablement la route de la France vers une médaille.

                                      Le fait : et Mbock a lâché Lloyd
                                      Irréprochable en première période dans le sillon d’une Wendie Renard à nouveau exceptionnelle, Griedge Mbock a vacillé au plus fort de la domination américaine. Cela a d’abord été sans conséquence sur les deux percées d’Alex Morgan. Mais quand Tobin Heath a frappé sur le poteau de son redoutable pied gauche, Carli Lloyd s’est retrouvée toute seule face à la cage vide. La meilleure joueuse 2015 de la FIFA n’avait pas besoin de ça, mais la jeune défenseure de l’OL (21 ans) était de toute façon trop loin pour la contrarier.

                                      La joueuse : Delie a vendangé
                                      Soixante-trois buts en cent-six sélections : les statistiques de Marie-Laure Delie sont plus qu’honorables. Mais si la France n’est pas déjà qualifiée pour les quarts de finale du tournoi olympique, c’est que la remplaçante d'Eugénie Le Sommer, ménagée, a raté par trois fois l’occasion d’inscrire le soixante-quatrième. L'attaquante du PSG n’a pas grand-chose à se reprocher sur son ultime tête repoussée par Hope Solo à la réception d’un centre en cloche venue de la droite (77e), mais elle a fait le mauvais choix en visant le premier poteau en force après une superbe ouverture de Louisa Cadamuro (26e). Mais c’est surtout son face-à-face manqué devant Hope Solo au terme d’une longue phase de possession qui laissera des regrets aux Françaises (41e).

                                      P. Pr.

                                      http://www.lequipe.fr/Football/Actua...vouloir/713895
                                      Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                      Commentaire


                                      • JO Foot (Femmes)
                                        Philippe Bergeroo : «On n'est pas abattus»

                                        Le 07/08/2016 à 05:15:00 | Mis à jour le 07/08/2016 à 05:32:39 | 69 Commentaires

                                        Le sélectionneur des Bleues Philippe Bergeroo insiste sur le «contenu très intéressant» fourni par ses joueuses face aux Etats-Unis, samedi (0-1). Et assure que, malgré la défaite, son groupe va relever la tête.


                                        Philippe Bergeroo reste confiant après la défaite contre les Etats-Unis. (MARIANA BAZO/Reuters)

                                        «Comment expliquer ce scénario cruel et cette différence entre la première et la seconde période de vos joueuses ?
                                        Il faut regarder le match des Etats-Unis contre la Nouvelle-Zélande pour l’expliquer. C’est le même scénario. Pendant vingt minutes en seconde période, elles nous ont pressées, elles ont mis de l’impact physique, ont obtenu deux ou trois corners d’affilée... Ce sont les championnes olympiques, c’est quand même du très, très haut niveau. On était bien en place. On est déçus de cette défaite mais le tournoi continue. Il y a énormément de choses positives. La différence de buts va compter à la fin. Après, on a perdu 1-0 et on ne peut pas se satisfaire de ça.

                                        «C'est compliqué dans tous les groupes»

                                        En quoi cette défaite change-t-elle vos plans en vue du dernier match contre la Nouvelle-Zélande, mardi ?

                                        On sait qu’au niveau de la qualification, c’est compliqué dans tous les groupes. Pour nous, l’objectif, c’était de gagner ou de ramener au moins un point afin d’être qualifié ce soir (samedi soir). J’avais lu qu’elles nous avaient promis l’enfer, c’était sympathique. On a finalement perdu 1-0, le contenu a été très, très intéressant et le tournoi continue. On n’est pas abattus.

                                        Eugénie Le Sommer ne s’était pas entraînée vendredi et figurait sur le banc samedi. De quoi souffre-t-elle ?
                                        D’une lésion aux quadriceps. Son problème commençait à se résorber mais comme la compétition continue derrière, je ne peux pas me permettre de faire jouer des filles blessées.»


                                        Amandine Henry (milieu de l'équipe de France) : «Il y a de la frustration. On a eu les occasions. Si on regarde le match, elles nous ont pressées durant le premier quart d'heure de la seconde période. On n'a pas à rougir, on a montré de belles choses, on sait que sur coups de pied arrêtés elles sont très fortes. Il ne faut pas se laisser abattre. Je ne me suis pas posée la question de savoir si Hope Solo était la meilleure gardienne du monde. C'en est une comme une autre. Si on avait pu lui mettre un ballon au fond des filets, on l'aurait fait.»

                                        Claire GAILLARD, à Belo Horizonte

                                        http://www.lequipe.fr/Football/Actua...abattus/713957
                                        Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                        Commentaire


                                        • Notes : Wendie Renard et Kadidiatou Diani au-dessus du lot
                                          Publié le 07 août 2016 | Les Bleues
                                          Par Charlotte Vincelot pour Foot d'Elles



                                          Désormais après chaque match de l'équipe de France, vous pourrez retrouver notre article attribuant des notes sur dix aux joueuses tricolores avec une appréciation de leur match. Et des focus sur l'équipe adversaire ou certaines joueuses marquantes.


                                          Sarah Bouhaddi : 5

                                          Elle s'est montrée très à son avantage pendant la première heure, à l'exception d'un dégagement complètement raté en début de partie. Sur un coup franc de Tobin Heath (30') ou encore devant Morgan Brian (56'), ses interventions ont été décisives. Puis coup sur coup, elle a relâché le ballon devant Alex Morgan (61'), et ne ferme pas l'angle sur le but (63'). En fin de match, une nouvelle bonne sortie devant Alex Morgan, et une autre (plus) incompréhensible au poteau de corner (90') qui aurait pu coûter cher à nouveau.

                                          Amel Majri : 4,5
                                          Très peu vue offensivement, souvent prise en défense mais bien suppléée par Elise Bussaglia et Wendie Renard, elle a tenté de jouer simple mais n'a pas apporté grand chose.

                                          Wendie Renard : 7
                                          Impériale en défense avec de nombreuses interventions décisives, elle s'est comportée en patronne. Un bémol cependant : étant la cible prioritaire sur les coups de pieds arrêtés, elle n'a pas su forcer la décision, en partie à cause d'Hope Solo (15').

                                          Griedge Mbock : 5,5
                                          Elle a réalisé un match solide, avec plusieurs bonnes interventions, mais elle lâche le marquage de Carli Lloyd sur le but, une erreur qui coûte cher. Avertie (80').

                                          Jessica Houara d'Hommeaux : 4,5
                                          Constamment en difficulté face à une Tobin Heath très en jambes, même si elle avait démarré le match par une belle intervention (14'), c'est par son côté que le but arrive, avec Heath seule dans la surface. Offensivement, son apport a été très faible.

                                          Amandine Henry : 6
                                          Elle a contribué à la très bonne première période française, en prenant le dessus sur le milieu états-unien. C'est elle qui remet la France sur les bons rails après le but, en montant d'intensité dans le pressing.

                                          Elise Bussaglia : 6
                                          Un match plein pour la milieu de terrain, précieuse tout au long du match dans son style toujours sobre et efficace.

                                          Camille Abily : 4
                                          Elle a évolué un bon ton en-dessous de ses deux consoeurs du milieu, disparaissant après la mi-temps alors qu'Henry comme Bussaglia ont montré de l'envie pour revenir au score. Remplacée par Kheira Hamraoui (81').

                                          Kadidiatou Diani : 6,5
                                          Un match très réussi pour la jeune ailière, que ce soit à droite, à gauche, offensivement ou dans son repli défensif. Rapide, intelligente, disponible.

                                          Louisa Cadamuro : 3,5
                                          Placée sur l'aile gauche, sa prestation ne retiendra pas l'attention. Auteure de deux frappes lointaines sans conviction et loin du cadre. Remplacée par Elodie Thomis (70').

                                          Marie-Laure Delie : 6
                                          Une grosse activité, un pressing important et payant, un jeu en pivot intéressant, elle a réalisé une belle prestation. Malheureusement pour elle, c'était Hope Solo dans les buts en face, et elle n'a pas marqué malgré de belles occasions (41', 77').


                                          États-Unis
                                          L'équipe a été en difficulté dans le jeu une grande partie de la rencontre, mais a su l'emporter. Trois joueuses en particulier se sont distinguées. En premier, Hope Solo, impeccable et décisive dans les buts, auteure d'une prestation en accord avec son statut de meilleure gardienne du monde pour sa 200e sélection (record pour une gardienne). Tobin Heath a été la joueuse de champ la plus en vue, un danger de tous les instants. Elle oblige Sarah Bouhaddi à une claquette sur coup franc (30'), et est l'auteure de la frappe qui amène le but de Carli Lloyd, profitant de l'angle pas fermé par Sarah Bouhaddi. Carli Lloyd enfin, transparente ou presque dans le jeu, a confirmé son statut de joueuse "clutch", décisive, en inscrivant le seul but de la rencontre.

                                          http://www.footdelles.com/article/Le...ot_136801.html
                                          Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                          Commentaire


                                          • ça confirme qu'il pipe pas un mot au foot chez foot d'elle. Diani c'est une thomis sans la vitesse, bussaglia à part perdre des ballons, elle a rien fait d'autre, et Amel a bouffer Dunn. Ah et Sarah à peut être fait des mauvais choix mais sur le but, c'est elle qui met le ballon sur le poteau. Et 6 au tractopelle.:mdr::mdr:

                                            Ouais, en gros a part Wendie, toute les lyonnaises ont été mauvaise, et toutes les autres ont été bonne. Et après il nous bassine en disant qu'ils sont neutre.

                                            Commentaire


                                            • Envoyé par makiavely Voir le message
                                              ça confirme qu'il pipe pas un mot au foot chez foot d'elle. Diani c'est une thomis sans la vitesse, bussaglia à part perdre des ballons, elle a rien fait d'autre, et Amel a bouffer Dunn. Ah et Sarah à peut être fait des mauvais choix mais sur le but, c'est elle qui met le ballon sur le poteau. Et 6 au tractopelle.:mdr::mdr:

                                              Ouais, en gros a part Wendie, toute les lyonnaises ont été mauvaise, et toutes les autres ont été bonne. Et après il nous bassine en disant qu'ils sont neutre.
                                              OUAH tu semble remonté ...

                                              Commentaire


                                              • Pas pu tout voir du match, mais uniquement la seconde période... où on s'est fait bien bouffer, même si les américaines n'étaient vraiment pas sereines non plus :crazy:

                                                Je peux uniquement me baser sur un petit résumé pour la première mi-temps, où j'ai vu la barre de Wendie et les ratés de MLD... ah notre bon vieux tractopelle devant, elle m'a encore fait rêver hier soir. Encore une fois, elle ne sait que mettre des grosses patates en tirant tout droit, incapable de placer un ballon en tirant avec un effet (comme là où elle cherche à mettre un plomb en force dans le côté fermé, bien sorti par Solo, alors qu'en prenant son temps, elle aurait eu le temps de chercher côté ouvert et un beau tir enroulé), quand elle est en 1 contre 1 face à Solo, au lieu de chercher à crocheter ou dribbler car la gardienne arrive en plongeant, elle tire bêtement tout droit sur la gardienne (et oublie même Louisa à gauche, absolument seule), donc quand tu es déficiente techniquement et en intelligence de jeu, ça n'aide pas à claquer des buts contre une grande nation... la Bafé Gomis du football féminin :sick:
                                                Sur le but, erreur collective de la défense à mon goût : Houara-d'H lâche totalement son côté droit et laisse une américaine absolument seule, Sarah ne bouche pas assez son angle sur le tir même si elle le met sur le poteau, la défense centrale a été totalement attirée par le ballon et Griedge laissant Lloyd le soin de conclure... c'est dommage, encore une fois.

                                                Sinon sur ce que j'ai vu, Wendie a surnagé hier soir, Amandine a fait un sacré travail dans l'ombre encore une fois :fier:
                                                Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                                Commentaire


                                                • Envoyé par makiavely Voir le message
                                                  ça confirme qu'il pipe pas un mot au foot chez foot d'elle. Diani c'est une thomis sans la vitesse, bussaglia à part perdre des ballons, elle a rien fait d'autre, et Amel a bouffer Dunn. Ah et Sarah à peut être fait des mauvais choix mais sur le but, c'est elle qui met le ballon sur le poteau. Et 6 au tractopelle.:mdr::mdr:

                                                  Ouais, en gros a part Wendie, toute les lyonnaises ont été mauvaise, et toutes les autres ont été bonne. Et après il nous bassine en disant qu'ils sont neutre.
                                                  Non mais leur rédacteur en chef, Philippe Serve, pour ne pas le nommer, est un parisien qui suce constamment l'OM féminin depuis des années et leurs débuts... et qui mène une cavale anti-Abily depuis des longs mois sur Twitter, en lui crachant constamment dessus. Le mec ose dire que des joueuses de D2 (et qui jouent à l'OM) sont meilleures que Camille, alors qu'elles n'ont jamais rien prouvé pour l'instant en D1 :shock::crazy::mdr::mdr::mdr:

                                                  Diani, je dis depuis très longtemps que c'est encore trop tendre pour le niveau international... mais je ne l'ai pas trouvée mauvaise hier, malgré quelques mauvais choix de sa part :oui:
                                                  Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                                  Commentaire


                                                  • Cette défaite reste malgré tout encourageante.

                                                    On a bougé les Américaines. Avec un peu de réussite et Le Sommer en pointe, on aurait pu au moins arracher le nul.

                                                    Tant pis pour le score..... On les tapera en finale
                                                    10ème titre de championnes : Lyon capitale du foot féminin :lov:

                                                    Commentaire

                                                    Chargement...
                                                    X