Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Équipe de France A, campagne 2015-2017

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Foot Bleues
    Jean-Michel Aulas verrait bien Hubert Fournier chez les Bleues en cas de départ de Bergeroo

    Le 08/09/2016 à 14:30:00 | Mis à jour le 08/09/2016 à 15:14:44 | 63 Commentaires

    Le sélectionneur de l'équipe de France féminine Philippe Bergeroo étant sur le départ, Jean-Michel Aulas a soufflé l'idée d'Hubert Fournier pour prendre la succession éventuelle de Bergeroo.

    Alors que le sélectionneur de l'équipe de France féminine de football Philippe Bergeroo est sur la sellette, le président de l'Olympique lyonnais Jean-Michel Aulas s'est dit favorable, ce jeudi, à une nomination au poste de sélectionneur de l'ancien coach de l'OL, Hubert Fournier, en cas de départ de Philippe Bergeroo.
    «Je ne trouve que du bien si Hubert était pressenti et qu'il s'occupe de l'équipe de France féminine», a expliqué l'homme fort du club lyonnais. Pour rappel, Aulas avait limogé Hubert Fournier après 18 mois à la tête de l'OL entre juillet 2014 et décembre 2015.

    Le sélectionneur Philippe Bergeroo proche de la sortie

    http://www.lequipe.fr/Football/Actua...ergeroo/725264
    Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

    Commentaire


    • Olivier Echouafni nommé sélectionneur de l'équipe de France féminine




      Olivier Echouafni va être nommé sélectionneur des Bleues en remplacement de Philippe Bergeroo, dont le départ a été entériné jeudi par le Comité exécutif de la Fédération française. L'ancien milieu aurait signé un contrat de deux ans.


      A la veille de la reprise de la D1 féminine et à quelques jours de la rentrée des Bleues, Noël Le Graët a trouvé le successeur du sélectionneur Philippe Bergeroo, qui s’est vu signifier mercredi la fin de sa collaboration à un an du terme de son contrat. Un départ validé, jeudi, par le Comex de la FFF sans qu’il soit pour autant officialisé.

      En parallèle et en coulisses, le président de la Fédération s’activait pour lui dénicher un remplaçant. Après s’être résigné à abandonner sa piste privilégiée qui menait à l’entraîneure de Clermont (L2) Corinne Diacre et étudié d’autres profils en interne (Soubeyrand, Giuntini…), « NLG » s’est, de nouveau, tourné vers l’extérieur.


      Sa première liste communiquée dimanche ?

      Comme indiqué dans nos colonnes ce vendredi matin, il s’est arrêté sur un technicien libre, passé chez les garçons en Ligue 2 ou en National : Olivier Echouafni. A 43 ans, l’ancien milieu de terrain de Marseille ou Nice, reconverti entraîneur après avoir mis un terme à sa carrière en juin 2010, était libre depuis son limogeage de Sochaux (L2) en septembre 2015. Celui qui avait auparavant dirigé Amiens (N) aurait signé un contrat de deux ans, soit jusqu’en 2018.

      Pour Echouafni, tout va aller très vite désormais. Il a déjà commencé à réfléchir à la composition de son staff et doit le finaliser avant d’établir la liste des joueuses retenues pour le match amical face au Brésil, vendredi prochain à Grenoble, puis la rencontre contre l’Albanie, quatre jours plus tard à Paris, en qualifications à l’Euro 2017 pour lequel les Bleues possèdent déjà leur billet. Cette liste devrait être communiquée dimanche, soit deux jours avant le rassemblement fixé mardi à Clairefontaine.

      L'Equipe

      Enorme surprise non ?

      Commentaire


      • Envoyé par Cactus_ Voir le message
        Olivier Echouafni nommé sélectionneur de l'équipe de France féminine




        Olivier Echouafni va être nommé sélectionneur des Bleues en remplacement de Philippe Bergeroo, dont le départ a été entériné jeudi par le Comité exécutif de la Fédération française. L'ancien milieu aurait signé un contrat de deux ans.


        A la veille de la reprise de la D1 féminine et à quelques jours de la rentrée des Bleues, Noël Le Graët a trouvé le successeur du sélectionneur Philippe Bergeroo, qui s’est vu signifier mercredi la fin de sa collaboration à un an du terme de son contrat. Un départ validé, jeudi, par le Comex de la FFF sans qu’il soit pour autant officialisé.

        En parallèle et en coulisses, le président de la Fédération s’activait pour lui dénicher un remplaçant. Après s’être résigné à abandonner sa piste privilégiée qui menait à l’entraîneure de Clermont (L2) Corinne Diacre et étudié d’autres profils en interne (Soubeyrand, Giuntini…), « NLG » s’est, de nouveau, tourné vers l’extérieur.


        Sa première liste communiquée dimanche ?

        Comme indiqué dans nos colonnes ce vendredi matin, il s’est arrêté sur un technicien libre, passé chez les garçons en Ligue 2 ou en National : Olivier Echouafni. A 43 ans, l’ancien milieu de terrain de Marseille ou Nice, reconverti entraîneur après avoir mis un terme à sa carrière en juin 2010, était libre depuis son limogeage de Sochaux (L2) en septembre 2015. Celui qui avait auparavant dirigé Amiens (N) aurait signé un contrat de deux ans, soit jusqu’en 2018.

        Pour Echouafni, tout va aller très vite désormais. Il a déjà commencé à réfléchir à la composition de son staff et doit le finaliser avant d’établir la liste des joueuses retenues pour le match amical face au Brésil, vendredi prochain à Grenoble, puis la rencontre contre l’Albanie, quatre jours plus tard à Paris, en qualifications à l’Euro 2017 pour lequel les Bleues possèdent déjà leur billet. Cette liste devrait être communiquée dimanche, soit deux jours avant le rassemblement fixé mardi à Clairefontaine.




        Enorme surprise non ?
        On a échappé à Soubeyrand c'est déjà ca ;-)

        Commentaire


        • j'ai bien peur que ce soit de pire en pire, non mais sérieux...:non::rolleye:
          Dernière modification par ours11, 09/09/2016, 12h12.

          LYON
          20 Titres de Champion de France de Basket


          1946,,2019

          Commentaire


          • Envoyé par ours11 Voir le message
            j'ai bien peur que ce ne soit de pire en pire, non mais sérieux...:non::rolleye:
            J' en ai bien peur aussi...:non::non:
            depuis la fin des JO je me dis que la moins mauvaise solution ( puisqu' il n' y en a apparemment pas de bonne :shock: )
            n' aurait pas été de conserver Bergeroo jusqu' a la fin de son contrat ( un an ) pour permettre par exemple à Corinne Diacre ( ou d' autres ) de se libérer ....

            Commentaire


            • On recase les copains, en se disant que ça sera bien suffisant pour le foot féminin.

              Commentaire


              • Envoyé par interactif Voir le message
                On recase les copains, en se disant que ça sera bien suffisant pour le foot féminin.
                Je ne sais pas de qui le nouveau coach est le copain, par contre visiblement le foot féminin ne mérite pas mieux, toujours géré par la branche amateur de la FFF :non::non::non:

                Commentaire


                • Je sais pas du tout de quoi est capable cet ancien joueur en terme de coaching, donc pour le moment, je ne jugerais pas de ce choix. En revanche, le faire signer pour 2 ans, c'est débile, soit faut le faire signer pour 1 an renouvelable, pour l'euro et plus si bon résultat, soit directement pour 3 ans, pour bien définir l'objectif CDM, mais là, c'est carrément débile de faire terminer le contrat en plein milieux d'une préparation.

                  Commentaire


                  • Bergerôo, fin de service
                    Publié le 09 septembre 2016 | Equipe de France A
                    Par Anthony Rech pour Foot d'Elles



                    Après un peu plus de trois ans de mandat, et suite à une seconde élimination en quart de finale cette fois du tournoi olympique de football féminin, Philippe Bergerôo, le sélectionneur de l'équipe de France, a été démis de ses fonctions un an avant l'échéance de son contrat. Bilan de l'ère Bergerôo.


                    Sous contrat jusqu’en 2017, il semblait décidé à arrêter après les Jeux de Rio mais l’issue du tournoi olympique et cette nouvelle élimination précoce en quart de finale l'auraient incité un moment à poursuivre jusqu’à l’Euro aux Pays-Bas, ce qui évitait aussi au passage à la FFF de lui verser des indemnités pour rupture anticipée. Mais le président Noël Le Graët a finalement choisi d’insuffler une dynamique nouvelle à trois ans de la Coupe du monde en France, et Philippe Bergerôo a été démis de ses fonctions suite au COMEX de ce jeudi matin à la FFF, alors que les Bleues démarrent leur saison vendredi prochain face au Brésil (le 16 septembre à Grenoble).

                    Le service prend fin

                    Après deux années sans banc entre 2011 et 2013, Philippe Bergerôo avait remis le bleu de travail avec les Bleues après l'Euro. Pour « rendre service » au président qui l'avait convaincu de le sortir de son début de retraite. Successeur de Bruno Bini, Bergerôo aura amené un certain professionnalisme dans le mode de fonctionnement de l'équipe de France. Il aura multiplié les matches amicaux face à des grandes nations du football féminin mondial afin de s'aguerrir à un autre niveau d'exigence que le tournoi de Chypre. Des matches amicaux où l'équipe de France aura parfois brillé mais qui n'auront pas été suivis en compétition officielle.
                    Novice dans le football féminin, le sélectionneur va rapidement se rendre compte que manager des filles est bien différent et plus délicat qu'une équipe masculine. Il va donc parfois ronger son frein à des fins diplomatiques et au final, peut-être qu'il n'arrivera pas à faire passer ses messages comme il l'aurait souhaité. Il aura pourtant apprécié l'investissement de ses filles, leur volonté de toujours faire plus à l'entrainement, leur ponctualité, et leur sérieux. Mais cela n'aura pas suffi pour aller conquérir le graal.

                    Le quart de finale, la limite récurrente

                    Au cours de ses trois années de mandat, l'ancien gardien de buts aura vécu deux compétitions internationales. La Coupe du monde au Canada et les Jeux olympiques (compétition que Bergerôo n'avait jamais vécue auparavant). À chaque fois, l'équipe de France a terminé son parcours en quart de finale. Si le premier face à l'Allemagne avait connu un dénouement cruel, celui face au Canada aura mis en lumière les limites d'un mode de management. Calé au fond de son siège sur le banc de touche, le sélectionneur semblait complètement résigné face au scénario du match, incapable d'exhorter ses joueuses à revenir au score et arracher une qualification pour les demi-finales. Si l'on peut pointer la carence mentale des joueuses de l'équipe de France dans les grands moments, on peut aussi s'interroger sur la capacité de l'homme du Pays Basque à tirer le meilleur de son groupe, dont il disait souvent qu'il manquait de joueuse de niveau international.
                    Car à 62 ans, cette fonction de sélectionneur semble être la dernière de Bergerôo qui, après 41 ans dans le monde du football, semblait vouloir s'arrêter à cette dernière mission qui ne lui aura pas permis de décrocher son premier titre avec une équipe senior en tant qu'entraîneur principal (Bergerôo était l'entraîneur des gardiens tricolores en 1998 et a remporté le championnat d'Europe 2004 avec l'équipe de France U17). Si le technicien a obtenu des secondes places ou a connu des finales, il n'a en revanche jamais gagné de titre. Peut-être qu'au final, cette place de quart de finaliste est aussi à l'image de sa carrière d'entraîneur, sans éclat.


                    Crédit photo : Sindy Thomas pour FFF.

                    http://www.footdelles.com/article/Eq...ce_137014.html
                    Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                    Commentaire


                    • Bleues - Olivier ECHOUAFNI nouveau sélectionneur

                      La Fédération Française de Football a annoncé la nomination d’Olivier Echouafni (44 ans) au poste de sélectionneur de l’Equipe de France Féminine. La liste des joueuses retenues sera communiquée dimanche soir.


                      Olivier Echouafni, nouveau sélectionneur des Bleues (photo FFF)


                      Le nouveau sélectionneur des Bleues, le septième de l'histoire de la sélection, a signé un contrat de deux ans soit jusqu'à l'été 2018. Le comité exécutif de la FFF, réuni hier à Paris, a par ailleurs acté le départ de Philippe Bergerôo qui occupait ce poste depuis 2013.

                      La liste des joueuses sélectionnées pour les matchs France – Brésil (vendredi 17 septembre à 21h à Grenoble au Stade des Alpes) et France – Albanie (mardi 20 septembre 21h à Paris au stade Charléty) sera communiquée dimanche après les derniers matchs de championnat.

                      Le sélectionneur des Bleues tiendra une conférence de presse en début de stage à Clairefontaine (Yvelines), au Centre National du Football, le mercredi 14 septembre. Le staff qui composera sa sélection n'est pas encore connu et doit aussi être finalisé.

                      Source FFF


                      Sa bio

                      Olivier ECHOUAFNI

                      Olivier Echouafni est un ancien joueur de football professionnel ayant exclusivement évolué en France. Formé à l'AS Monaco, le milieu de terrain évolue à l’Olympique de Marseille durant cinq saisons avant de s’engager successivement avec le RC Strasbourg, le Stade Rennais puis l’OGC Nice. Prenant sa retraite sportive en 2010, le Mentonnais devient entraîneur de l’Amiens SC en 2013 pour une saison et prend ensuite les rênes du FC Sochaux durant la saison 2014-2015.

                      Né le 13 septembre 1972 à Menton
                      Milieu de terrain
                      Titulaire du BEPF

                      Carrière de joueur
                      AS Monaco (1978-1993)
                      Olympique de Marseille (1993-1998)
                      RC Strasbourg (1998-2000)
                      Stade Rennais (2000-2003)
                      OGC Nice (2003-2010)

                      Carrière d’entraîneur
                      Amiens SC (2013-2014)
                      FC Sochaux (2014-2015)


                      Les précédents sélectionneurs

                      Pierre Geoffroy
                      (1970/1978) 17,65% de victoires
                      Francis-Pierre Coché (1978/1987) : 36,11% de victoires
                      Aimé Mignot (1987/1997) : 43,04% de victoires (Participation à l'Euro 1997)
                      Elisabeth Loisel (1997/2007) : 53,10% de victoires (Participations aux Euro 2001 et 2005, et à la Coupe du Monde 2003)
                      Bruno Bini (2007/2013) : 69,39% de victoires (Participations aux Euro 2019 et 2013, à la Coupe du Monde 2011, et aux Jeux Olympiques 2012)
                      Philippe Bergerôo (2013/2016) : 76,36% de victoires (Participation à la Coupe du Monde 2015 et aux Jeux Olympiques 2016)

                      Vendredi 9 Septembre 2016
                      Sebastien Duret

                      http://www.footofeminin.fr/Bleues-Ol...ur_a12800.html
                      Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                      Commentaire


                      • Olivier Echouafni, nouveau patron des Bleues
                        Publié le 09 septembre 2016 | Equipe de France A
                        Par Anthony Rech pour Foot d'Elles



                        Olivier Echouafni a été nommé sélectionneur des Bleues en remplacement de Philippe Bergerôo, dont le départ a été entériné jeudi par le Comité exécutif de la Fédération française. L'ancien milieu de terrain de l'Olympique de Marseille a signé un contrat de deux ans et donnera sa première liste dimanche.


                        Après plusieurs jours de flou, la Fédération française de football, et Noël Le Graët en tête, ont trouvé le successeur de Philippe Bergerôo à la tête de l'équipe de France féminine : Olivier Echouafni (43 ans). Le nouveau sélectionneur des Bleues a signé un contrat de deux ans. Soit un an avant la Coupe du monde 2019 en France.

                        Nouveau cycle

                        Le comité exécutif de la FFF, réuni ce jeudi à Paris, a par ailleurs acté le départ de Philippe Bergerôo, un an avant le terme de son contrat, qui occupait ce poste depuis 2013. Un changement qui était devenu inéluctable pour notre consultante, Sandrine Dusang : « Je pense que le changement de sélectionneur est une bonne chose. L'équipe de France reste sur un échec aux Jeux olympiques (élimination en quart de finale face au Canada, ndlr) car tout le monde attendait plus. Si l'on ajoute à cela les propos tenus par Philippe Bergerôo à l'issue de la compétition, alors le changement de sélectionneur paraît légitime. Tant pour les performances de l'équipe de France, que pour les joueuses ».
                        Après le dernier entretien avec Philippe Bergerôo en début de semaine, la président Noël Le Graët se serait activé pour trouver un(e) remplaçant(e) à l'ancien gardien international. Le nom de Corinne Diacre avait un temps été évoqué. Selon nos informations, la coach de Clermont aurait réfléchi à cette opportunité mais le timing n'était pas idéal pour elle. Une solution interne au sein de la direction technique nationale a également été envisagée, mais personne ne convenait, tout comme Farid Benstiti dont la candidature aurait été refusée.

                        Sa première liste donnée dimanche

                        Le choix s'est donc porté sur Olivier Echouafni. Ancien joueur de l’Olympique de Marseille et de l'OGC Nice, Echouafni avait pris sa retraite sportive en 2010. Le Mentonnais devient alors entraîneur d'Amiens en 2013 pour une saison et prend ensuite les rênes du FC Sochaux durant la saison 2014-2015. Il est démis de ses fonctions le 15 septembre 2015, et était libre depuis. « Je ne connais pas Olivier Echouafni, mais je pense que sa nomination au poste de sélectionneur va forcément apporter un regard neuf sur l'équipe de France et laisser la chance à des joueuses qui ne l'ont pas ou plus eu avec Philippe Bergerôo. C'est un nouveau challenge pour lui et un nouvel élan pour les joueuses et l'équipe de France », estime Sandrine Dusang. Un nouveau challenge car Olivier Echouafni n'a pas encore entraîné d'équipe féminine. Sur le plan du jeu, lors de son passage à Sochaux, le technicien n'avait pas marqué les supporters par son goût démesuré pour le jeu, mais plutôt pour la solidité défensive.

                        La liste des joueuses sélectionnées pour les matches France – Brésil (vendredi 17 septembre à 21h à Grenoble au Stade des Alpes) et France – Albanie (mardi 20 septembre 21h à Paris au stade Charléty), la première d'Olivier Echouafni, sera communiquée dimanche après les derniers matchs de la première journée de championnat. En attendant, le nouveau patron des Bleues va devoir se constituer un staff.


                        Crédit photo : fff.fr

                        http://www.footdelles.com/article/Eq...es_138003.html
                        Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                        Commentaire


                        • On a évité le pire (Soubeyrand, Benstiti...) mais on aurait pu avoir bien mieux (Lair, Diacre) si ces incapables de la Fédé avaient anticipé le coup, vu que notre krach cet été se voyait à des milliers de kilomètres et quelques mois avant les JO :rolleye:

                          Echouafni, je l'aimais bien comme joueur, mais il est bien trop peu expérimenté (plutôt bonne à Amiens, mais qui s'est mal finie à Sochaux) et totalement ignare dans le milieu du football féminin pour prendre la tête de la sélection française. J'ai l'impression qu'on a pris le premier qui passait et qu'on lui a filé le poste car personne de compétent n'était disponible :crazy:

                          Malgré l'éviction (confirmée par une source peu de temps après la fin des JO, après le fiasco de cet été) de cette pipe de Bergeroo qui a assommé le jeu flamboyant de l'EDF à coups de pelle, Olivier Echouafni n'est pas l'homme de la situation pour moi et sur ce que j'ai lu, le jeu qu'il pratiquait était loin d'être flamboyant et c'est pas rassurant pour la suite... mais je lui souhaite bonne chance malgré tout, il va en avoir vraiment besoin...

                          En tous cas, pour moi, je n'attends plus rien de cette EDF pour l'Euro 2017... c'est pas avec lui qu'on gagnera quelque chose avec les filles :rolleye::sick:
                          Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                          Commentaire


                          • Envoyé par tasslehoff Voir le message
                            Je sais pas du tout de quoi est capable cet ancien joueur en terme de coaching, donc pour le moment, je ne jugerais pas de ce choix. En revanche, le faire signer pour 2 ans, c'est débile, soit faut le faire signer pour 1 an renouvelable, pour l'euro et plus si bon résultat, soit directement pour 3 ans, pour bien définir l'objectif CDM, mais là, c'est carrément débile de faire terminer le contrat en plein milieux d'une préparation.
                            Assez d'accord avec toi, sauf qu'il y a plusieurs parties en négociation donc voilà 2 ans ... Perso je trouve bien dommage de ne pas préparer les suites de sélectionneurs ( 2 ou 3 adjoints que le sélectionneur fait progresser ...), là nommer un nouveau sélectionneur quelques jours avant 2 matchs de moyenne importance ne fait pas très sérieux mais tellement improvisé ...
                            Pas certain que Lair et Diacre soient les solutions !!! Perso je pense que pour casser ce copinage à la DTN / FFF ( idem à l' OL ) il faudrait passer à un coach venant de l'étranger ...
                            Thiney bientot de retour ???

                            Commentaire


                            • Bleues - Olivier ECHOUAFNI donnera sa première liste ce soir

                              Le nouveau sélectionneur des Bleues n'a pas de temps à perdre dans sa prise de fonction. Avant de sortir sa liste ce soir, il était présent dès ce samedi à Albi.



                              Olivier Echouafni donnera sa première liste ce soir. Un mois après l'élimination des Bleues, le sélectionneur doit faire face dans la liste des joueuses présentes aux JO à quelques joueuses en phase de reprise comme Majri, Houara d'Hommeaux ou encore Thomis. Du côté parisien, Boulleau et Georges avaient manqué les JO. La première n'est pas rétablie mais la seconde a joué ce samedi soir toute la rencontre.

                              Il reste à savoir quelles joueuses non présentes dans cette liste pourraient rejoindre la sélection. Outre la tentation d'intégrer de jeunes joueuses championnes d'Europe U19, le sélectionneur aura aussi le cas Thiney, qui n'a plus joué en Bleue depuis la période post-Coupe du Monde 2015.

                              >> LA NOMINATION


                              (photo FFF)


                              Dimanche 11 Septembre 2016
                              Sebastien Duret

                              http://www.footofeminin.fr/Bleues-Ol...ir_a12819.html
                              Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                              Commentaire


                              • Envoyé par lelavallois Voir le message
                                Assez d'accord avec toi, sauf qu'il y a plusieurs parties en négociation donc voilà 2 ans ... Perso je trouve bien dommage de ne pas préparer les suites de sélectionneurs ( 2 ou 3 adjoints que le sélectionneur fait progresser ...), là nommer un nouveau sélectionneur quelques jours avant 2 matchs de moyenne importance ne fait pas très sérieux mais tellement improvisé ...
                                Pas certain que Lair et Diacre soient les solutions !!! Perso je pense que pour casser ce copinage à la DTN / FFF ( idem à l' OL ) il faudrait passer à un coach venant de l'étranger ...
                                Thiney bientot de retour ???
                                Un coach étranger ??? Pour une sélection française ??? Qui de plus est féminine ??? Mais tu nages en plein délire, malheureusement :crazy::crazy::crazy:
                                Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                Commentaire


                                • Envoyé par Rem56 Voir le message
                                  Un coach étranger ??? Pour une sélection française ??? Qui de plus est féminine ??? Mais tu nages en plein délire, malheureusement :crazy::crazy::crazy:
                                  ... ET POURTANT CELUI qui a relancé le foot français dans les années 1970 juste avant Hidalgo était un Roumain :

                                  ""Sous la houlette de Georges Boulogne, la France du football se reconstruit en mettant en place une politique centrée sur la formation dont l'équipe de France profite par ricochet. Stefan Kovacs poursuit sur cette voie en donnant leur chance à de très nombreux jeunes joueurs. Les résultats ne sont pas vraiment encore au rendez-vous, mais la mentalité, le physique et l'approche tactique des joueurs français changent... "

                                  wikipedia.org/wiki/Équipe_de_France_de_football

                                  Commentaire


                                  • Bleues : La liste pour le Brésil et l'Albanie, Thiney de retour
                                    Publié le 11 septembre 2016 | Equipe de France A
                                    Par La Rédaction



                                    Découvrez ci-dessous la première liste du nouveau sélectionneur Olivier Echouafni. Sans grande surprise, une majeure partie des joueuses qui était aux JO est bien présente, alors que Gaëtane Thiney notamment fait son retour en Bleue. Les 23 joueuses pour les matches contres le Brésil et l'Albanie à découvrir ci-dessous.


                                    En vue des matches du 16 (face au Brésil à Grenoble) et du 20 septembre (face à l'Albanie à Paris), le nouveau sélectionneur Olivier Echouafni, nommé vendredi, a fait appel à 23 joueuses, dont la majorité était au Brésil dans le groupe des 22. A noter les retours des Juvisiennes Gaëtane Thiney ou encore Julie Soyer, de la Marseillaise Kelly Gadéa, ou de la sélection de la Parisienne Eve Perisset.


                                    La sélection française

                                    Gardiennes (3) :
                                    Sarah Bouhaddi (Olympique Lyonnais), Méline Gérard (Olympique Lyonnais), Laëtitia Philippe (Montpellier HSC)
                                    Défenseures (7) : Annaig Butel (FCF Juvisy), Kelly Gadéa (Olympique Marseille), Laura Georges (Paris SG), Griedge Mbock Bathy (Olympique Lyonnais), Eve Perisset (Paris SG), Wendie Renard (Olympique Lyonnais), Julie Soyer (FCF Juvisy)
                                    Milieux de terrain (10) : Camille Abily (Olympique Lyonnais), Charlotte Bilbault (FCF Juvisy), Elise Bussaglia (Wolfsburg, Allemagne), Kenza Dali (Olympique Lyonnais), Kadidiatou Diani (FCF Juvisy), Kheira Hamraoui (Olympique Lyonnais), Amandine Henry (Portland Thorns FC, Etats-Unis), Claire Lavogez (Olympique Lyonnais), Gaëtane Thiney (FCF Juvisy), Sandie Toletti (Montpellier HSC)
                                    Attaquantes (3) : Marie-Laure Delie (Paris SG), Clarisse Le Bihan (Monptellier HSC), Eugénie Le Sommer (Olympique Lyonnais)

                                    http://www.footdelles.com/article/Eq...ur_137677.html
                                    Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                    Commentaire


                                    • Bleues - Olivier ECHOUAFNI donne sa liste : des retours (Thiney...), une nouvelle (Périsset)

                                      Le nouveau sélectionneur des Bleues vient d'annoncer la liste des 23 joueuses retenues pour les deux matchs face au Brésil et à l'Albanie. Le stage débutera mardi midi à Clairefontaine.



                                      Cette première liste du nouveau sélectionneur se faisait attendre, elle est tombée à 21h45, au soir de la première journée de championnat.

                                      Une liste marquée par le retour de Gaëtane Thiney (127 sélections) et l'absence de Sabrina Delannoy, présente aux derniers JO qui manque à l'appel du nouveau sélectionneur. Ce dernier doit se passer d'Amel Majri, Jessica Houara d'Hommeaux et Elodie Thomis blessées, le total de Lyonnaises retenues étant de neuf.

                                      Dans cette liste, les gardiennes sont sans surprise les mêmes qu'aux JO. Si Boulleau est toujours blessées, Georges fait son retour après avoir manqué les JO. En défense, deux Juvisiennes sont de retour avec la présence d'Annaig Butel (8 sélections) et Julie Soyer (9). Une petite nouvelle fait aussi son apparition avec la néo-Parisienne Eve Périsset alors que Sakina Karchaoui qui peut jouer la Coupe du Monde U20 n'a pas été retenue. Kelly Gadea (4 sélections) est l'autre "surprise", elle qui vient de rejoindre l'OM cette saison.


                                      (photo FFF)

                                      Aucune joueuse concernée par la Coupe du Monde U20 non convoquée


                                      Le milieu de terrain voit sans surprise la présence des plus capées Abily, Bussaglia, Henry. Présentes aux Jeux, Hamraoui, Diani, Lavogez, Dali et Toletti (réservistes) sont aussi là alors que Gaëtane Thiney fait son retour après un an d'absence.

                                      Le secteur offensif ne voit pas l'appel de jeunes joueuses, potentiellement concernées aussi par la prochaine Coupe du Monde U20. Le Sommer, Delie et Le Bihan composent un trio déjà bien connu.

                                      Cette liste de 23 joueuses permet en tout cas de redonner l'opportunité de repartir sur de nouvelles bases après l'échec face au Canada (0-1). Les deux rencontres l'une de gala face au Brésil, l'autre sans enjeu face à l'Albanie seront l'occasion de faire une revue d'effectif et d'apporter ses premiers regards à une équipe qu'il va découvrir.


                                      LA LISTE

                                      Gardiennes

                                      Sarah Bouhaddi (Olympique Lyonnais)
                                      Méline Gérard (Olympique Lyonnais)
                                      Laëtitia Philippe (Montpellier HSC)

                                      Défenseures
                                      Annaig Butel (FCF Juvisy)
                                      Kelly Gadea (O. Marseille)
                                      Laura Georges (PSG)
                                      Griedge Mbock Bathy Nka (Olympique Lyonnais)
                                      Eve Périsset (PSG)
                                      Wendie Renard (Olympique Lyonnais)
                                      Julie Soyer (FCF Juvisy)

                                      Milieux
                                      Camille Abily (Olympique Lyonnais)
                                      Charlotte Bilbault (FCF Juvisy)
                                      Elise Bussaglia (VfL Wolfsbourg)
                                      Kenza Dali (Olympique Lyonnais)
                                      Kadidiatou Diani (FCF Juvisy)
                                      Kheira Hamraoui (Olympique Lyonnais)
                                      Amandine Henry (Portland Thorns FC, Etats-Unis)
                                      Claire Lavogez (Olympique Lyonnais)
                                      Gaëtane Thiney (FCF Juvisy)
                                      Sandie Toletti (Montpellier HSC)

                                      Attaquantes
                                      Marie-Laure Delie (PSG)
                                      Clarisse Le Bihan (Montpellier HSC)
                                      Eugénie Le Sommer (Olympique Lyonnais)


                                      LE PROGRAMME

                                      Mardi 13 septembre 2016

                                      11h30 : rassemblement à Clairefontaine

                                      Mercredi 14 septembre 2016
                                      10h30 : entraînement
                                      14h00 : point-presse du sélectionneur
                                      17h00 : entraînement

                                      Jeudi 15 septembre 2016
                                      Matinée : transfert vers Grenoble
                                      18h00 : entraînement au stade des Alpes (non ouvert au public)

                                      Vendredi 16 septembre 2016
                                      21h00 : France - Brésil, au stade des Alpes, à Grenoble

                                      Samedi 17 septembre 2016
                                      17h00 : entraînement

                                      Dimanche 18 septembre 2016
                                      17h00 : entraînement

                                      Lundi 19 septembre 2016
                                      17h30 : entraînement

                                      Mardi 20 septembre 2016
                                      21h00 : France - Albanie, au stade Jean Bouin, à Paris

                                      Lundi 12 Septembre 2016
                                      Sebastien Duret

                                      http://www.footofeminin.fr/Bleues-Ol...et_a12822.html
                                      Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                      Commentaire


                                      • Envoyé par lelavallois Voir le message
                                        ... ET POURTANT CELUI qui a relancé le foot français dans les années 1970 juste avant Hidalgo était un Roumain :

                                        ""Sous la houlette de Georges Boulogne, la France du football se reconstruit en mettant en place une politique centrée sur la formation dont l'équipe de France profite par ricochet. Stefan Kovacs poursuit sur cette voie en donnant leur chance à de très nombreux jeunes joueurs. Les résultats ne sont pas vraiment encore au rendez-vous, mais la mentalité, le physique et l'approche tactique des joueurs français changent... "

                                        wikipedia.org/wiki/Équipe_de_France_de_football
                                        Ouais non mais là tu parles d'un autre siècle et d'un autre temps, là... dans un temps où l'EDF était une nation mineure du football mondial et en perdition totale à cette époque.

                                        Déjà que les entraîneurs étrangers en Ligue 1 sont critiqués (Ancelotti, Bielsa et maintenant Emery), ce serait faire un blasphème total dans le système de copinage de la fédé de nommer un sélectionneur étranger à la tête d'une sélection nationale, quelle qu'elle soit :crazy:
                                        Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                        Commentaire


                                        • Avec les blessées et les U20 laissées à disposition, on sais pas trop qui a vraiment sa place dans l'esprit du sélectionneur.
                                          Je sais pas trop le calendrier à venir (ne sont affichés sur le site de la fff que les 2 qui viennent -alors que le calendrier homme est connu jusqu'en octobre 2017-) mais vu que la CDM U20 est en novembre, je pense qu'on aura pas d'idée précise de l'orientation qu'il veux donner à l'équipe avant la fin de l'année.

                                          En tout cas, en l'état actuel le retour de Thiney est une bonne chose, et je suis content de revoir Butel.

                                          Commentaire


                                          • Envoyé par tasslehoff Voir le message
                                            Avec les blessées et les U20 laissées à disposition, on sais pas trop qui a vraiment sa place dans l'esprit du sélectionneur.
                                            Je sais pas trop le calendrier à venir (ne sont affichés sur le site de la fff que les 2 qui viennent -alors que le calendrier homme est connu jusqu'en octobre 2017-) mais vu que la CDM U20 est en novembre, je pense qu'on aura pas d'idée précise de l'orientation qu'il veux donner à l'équipe avant la fin de l'année.

                                            En tout cas, en l'état actuel le retour de Thiney est une bonne chose, et je suis content de revoir Butel.
                                            C'est vrai qu'avec la CDM U20, on perd Karchaoui et Léger qui auraient pu faire largement partie de cette liste (voire Cascarino et Morroni également). Sans oublier les blessées comme Boulleau, Houara-d'H, Majri et Thomis...

                                            Retours de Butel (intéressant), Gadea (enfin !!!), Soyer (euh ? c'est juste car il manque des joueuses, là...) et de Thiney (retour prévisible, tout le monde la vu venir). La vraie surprise est la présence de Perisset. Par contre, cette grosse escroquerie notoire de Bilbaut est encore là... et Delannoy non sélectionnée, c'est justifié :fier:

                                            Même si j'ai assez débattu sur Thiney, son retour en attaque va nous faire du bien :oui:
                                            Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                            Commentaire


                                            • Bleues - Pour Corinne DIACRE, le "timing n'était pas bon"...

                                              Interrogée par sports-auvergne sur les sollicitations pour devenir sélectionneur qu'a connues l'ex-capitaine des Bleues, l'actuelle entraîneur de Clermont Foot est revenue sur le sujet


                                              Corinne Diacre et Clermont Foot sont actuellement 5e en Ligue 2 (photo PQR)


                                              En quête d'un successeur à Philippe Bergerôo, le Président de la FFF Noël Le Graët avait fait de Corinne Diacre, son premier choix. Mais celle qui a déjà connu la sélection comme joueuse et entraîneur-adjointe n'était pas prête à quitter le club qui lui a permis de se lancer au niveau professionnel : "Je suis bien ici (ndlr : à Clermont Foot), et je sais ce que je dois à mon président. Je n'ai pas terminé ma mission. Beaucoup de choses se mettent en place au club. A mon arrivée ici, je voulais m'inscrire dans la durée, et je n'ai pas changé d'avis" déclarait-t-elle sur sports-auvergne.fr..

                                              Sollicitée dès la mi-août et le retour du Président de la FFF en France, après l'élimination des Bleues aux JO, elle n'a pas nié un éventuel intérêt mais évoquer un timing qui n'était pas bon : "C'est flatteur, mais les choses arrivent toujours quand on n'en a pas besoin". Corinne Diacre a aussi reconnu qu'après l'éviction de Bruno Bini, elle attendait cette place qui avait été préparée en étant alors adjointe. Mais les choses avaient pris une autre tournure à l'été 2013 : "Cette opportunité m'a fait moins réfléchir que si elle s'était présentée il y a trois ans. A l'époque, j'étais programmée pour ça, mais d'autres choix ont été faits. Je les ai respectés, aussi je trouve logique qu'on respecte le mien aujourd'hui" a-t-elle ajouté à ce même média.

                                              En contrat jusqu'en 2018 avec Clermont Foot, on relèvera que le contrat d'Olivier Echouafni est aussi jusqu'à ce même été 2018. Peut être pas un hasard.

                                              >> L'ARTICLE DE SPORTS-AUVERGNE

                                              Lundi 12 Septembre 2016
                                              Sebastien Duret

                                              http://www.footofeminin.fr/Bleues-Po...on_a12830.html
                                              Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                              Commentaire


                                              • Bleues - Le staff se précise avec Cécile Locatelli en adjointe

                                                Au lendemain de l'annonce de sa première liste, le staff qui accompagnera Olivier Echouafni se précise avec l'arrivée de Cécile Locatelli comme adjointe.


                                                Cécile Locatelli (photo Sébastien Duret)


                                                Dans le staff technique, l'actuelle sélectionneuse des U16 et ex-internationale Cécile Locatelli a été nommée adjointe. Le préparateur physique Frédéric Aubert reste dans la sélection, alors que l'entraîneur des gardiennes n'est pas encore donnée.

                                                Le staff médical modifié dans son intégralité avec l'arrivée du médecin Yann Fournier, médecin du sport à Lyon, et des féminines de l'OL ces deux dernière saisons. Il sera assisté des kinés François Gabriel, de Lyon, et Franck Moreau, qui avait été dans le staff des sélections féminines U21 dans les années 2000. Une nouvelle attachée de presse est également arrivée avec Laura Goutry, déjà au service presse de la FFF.


                                                Source FFF.fr

                                                Lundi 12 Septembre 2016
                                                Sebastien Duret

                                                http://www.footofeminin.fr/Bleues-Le...te_a12829.html
                                                Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                                Commentaire


                                                • Bleues : Sabrina Delannoy annonce sa retraite internationale
                                                  Publié le 12 septembre 2016 | Equipe de France A
                                                  Par La Rédaction



                                                  Son absence de la première liste d'Olivier Echouafni avait fait hausser le sourcil. Pourtant en pleine santé et titulaire lors de la première journée de championnat, elle n'était pas blessée. C'est la joueuse elle-même qui a donné la raison de son absence : elle prend sa retraite internationale, à 30 ans.


                                                  Son aventure en Bleue aura commencé le 24 octobre 2012, face aux Pays-Bas, et aura pris fin à l'issue des Jeux Olympiques de Rio, plus précisément le 10 août contre la Nouvelle-Zélande. En un peu moins de quatre ans avec les Bleues, la défenseure polyvalente du Paris Saint-Germain aura représenté la France à 39 reprises, disputant l'Euro en 2013, la Coupe du monde en 2015, et les Jeux en 2016. Elle faisait partie de l'équipe qui a remporté le tournoi de Chypre en 2014. Pilier du PSG, dont elle porte les couleurs pour la douzième année consécutive, Sabrina Delannoy a donc décidé de mettre fin à son aventure avec les Bleues suite à l'échec brésilien.
                                                  Arrivée en équipe de France "sur le tard", puisqu'elle avait 26 ans lors de sa première apparition avec le maillot bleu, Delannoy était devenue une figure importante de l'équipe dont elle portait parfois le brassard. Professionnelle, elle était capable d'évoluer aussi bien en défense centrale que sur le côté droit, remédiant ainsi au manque de profondeur à ce poste en France. Elle va désormais se consacrer à ses projets, sans oublier son rôle avec le PSG, par son leadership, son expérience alors que l'effectif a changé et rajeuni, et son ancienneté, puisqu'elle y évolue depuis 2005.



                                                  Crédit photo : FFF, Twitter

                                                  http://www.footdelles.com/article/Eq...le_138121.html
                                                  Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                                  Commentaire


                                                  • Foot Bleues
                                                    Sabrina Delannoy prend sa retraite internationale

                                                    Le 12/09/2016 à 22:42:04 | 15 Commentaires

                                                    La défenseure du PSG Sabrina Delannoy, âgée de 30 ans, a annoncé sa retraite internationale.


                                                    Fin de carrière internationale pour Sabrina Delannoy. (Michel/L'Equipe)

                                                    Absente de la première liste du nouveau sélectionneur Olivier Echouafni dévoilée dimanche soir, Sabrina Delannoy a fait savoir, lundi sur son compte Twitter, que c'était «un choix personnel». «C'est le fruit d'une mûre réflexion. Le temps est venu pour moi de consacrer plus de temps à d'autres projets dans lesquels je m'épanouis», a écrit la défenseure (30 ans, 39 sélections, 2 buts), qui va, en revanche, poursuivre sa carrière au PSG où elle a prolongé en mai dernier son contrat jusqu'en 2017.

                                                    Par ailleurs, les Bleues, ont rendez-vous en fin de matinée à Clairefontaine. Elles découvriront leur nouveau coach et son adjointe désignée lundi : l'ancienne internationale Cécile Locatelli (44 sélections entre 1992 et 1998), en charge de l'equipe de France des moins de 16 ans.

                                                    C. Ga.

                                                    http://www.lequipe.fr/Football/Actua...tionale/726663
                                                    Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                                    Commentaire

                                                    Chargement...
                                                    X