Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Équipe de France A, campagne 2015-2017

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Rem56
    a répondu
    Bleues - Elodie THOMIS, blessée et non remplacée

    Blessée au poignet samedi soir face au Brésil et sortie à la pause, Elodie Thomis a passé des examens qui ont révélé une fracture.


    (photo FFF)


    Elodie Thomis s'est fracturée le troisième métacarpien de la main gauche face au Brésil et a quitté le groupe dimanche matin pour regagner Lyon. À deux jours de France-Roumanie comptant pour les qualifications à l'Euro 2017, mardi au Mans, elle ne sera pas remplacée.
    C'est une nouvelle joueuse blessée à quelques jours du rendez-vous OL - PSG après Laura Georges et Cristiane, côté parisien.

    Lundi 21 Septembre 2015
    Sebastien Duret

    http://www.footofeminin.fr/Bleues-El...ee_a11517.html

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    France-Brésil, en trois points tactiques
    Publié le 21 septembre 2015 | Equipe de France A
    Par Foot d'Elles



    Après chaque match de l'équipe de France amical ou officiel, Foot d'Elles vous propose une analyse tactique de la rencontre, avec l'avis de notre consultante Sandrine Dusang. Focus sur trois points : l'apport offensif des latérales françaises, la colonne vertébrale tricolore et l'entente Delie - Le Sommer.


    L'apport offensif des latérales


    Contrairement aux habitudes, les latérales tricolores : Amel Majri et Jesssica Houara d'Hommeaux, n'ont pas franchement participé aux phases offensives. « Les latérales ont apporté un peu moins que d'habitude. Cela peut s'expliquer par l'adversaire, puisqu'on connaît le potentiel offensif du Brésil. Jessica (Houara d'Hommeaux) et Amel (Majri) ont sûrement participé de façon plus raisonnée par prudence. », analyse Sandrine Dusang, consultante Foot d'Elles.

    Si leur apport offensif a été plutôt faible, les deux latérales françaises ont plutôt bien défendu. « Il ne faut pas oublier que le rôle premier des latérales reste de bien défendre (avant d'attaquer) ». Les profils des milieux sur les ailes peuvent aussi expliquer les dédoublements sur ce match, notamment sur le côté de Majri-Nécib. « Côté gauche, cela était un peu plus simple car Louisa n'est pas une véritable joueuse de couloir et libère donc facilement l'espace pour Amel. Si l'entente entre Thomis et Jessica Houara d'Hommeaux n'est pas mauvaise, on sait qu'il est moins évident de combiner dans le couloir et qu'il vaut mieux profiter directement de la vitesse de la première pour faire la différence. » Et sur ce point, la joueuse parisienne a laissé Elodie Thomis prendre le couloir à grandes accélérations.

    La colonne vertébrale des Bleues

    Dans les oppositions face à un adversaire de qualité, c'est souvent par la colonne vertébrale que passe une bonne performance. L'axe Renard-Henry-Delie s'est mis en évidence avec plus ou moins de réussite, mais les trois joueuses ont répondu présentes. A commencer par la capitaine exemplaire : « La colonne vertébrale de l'équipe a permis de rassurer et de trouver le bon équilibre durant le match. Wendie Renard a fait preuve de beaucoup de sérénité défensivement et a été propre dans ses relances ». Sur ses relances justement, elle trouvait régulièrement sa coéquipière de Lyon. Presque tous les ballons passaient par Amandine Henry : « Amandine a aussi fait un gros match et a joué la parfaite métronome. En place défensivement, et capable de se projeter offensivement, elle a encore abattu un travail énorme au milieu de terrain. » Malgré quelques imprécisions en fin de rencontre.

    Devant, l'impact de Marie-Laure Delie a permis de fixer la défense et donner de la profondeur au jeu tricolore : « Marie-Laure a, elle, permis d'alterner le jeu en appui et le jeu dans l'espace. Si elle n'a pas toujours fait les bons choix dans la surface, elle a su peser sur la défense et créer le danger dans le camp brésilien ».

    La complémentarité Le Sommer - Delie

    Pour ce match de rentrée, Philippe Bergerôo a conservé son duo offensif de la fin de Mondial : Le Sommer-Delie (ndlr : cinq buts inscrits lorsque les deux joueuses ont été titulaires). Les deux attaquantes ont tenté de combiner, mais se sont parfois marché sur les pieds sur les coups de pied arrêté. Il n'en demeure pas moins que leur qualités semblent cohabiter sans pouvoir trouver la faille face aux Brésiliennes. « Le duo Le Sommer/Delie a bien fonctionné. On sait les deux joueuses complémentaires et si ni l'une ni l'autre n'a marqué samedi, leur travail a souvent permis à l'équipe de trouver les décalages et de déséquilibrer la Seleçao. » Attention toutefois à rester performantes et décisives, car comme l'a précisé Philippe Bergerôo à Clairefontaine, les jeunes attaquantes tapent à la porte.


    Crédit photo : Aurélien Durand - fff.

    http://www.footdelles.com/article/Eq...es_118030.html

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    Envoyé par tasslehoff Voir le message
    Elle a fait un match plutôt pas mal pour une fois. Son but refusé est très beau, la barre qu'elle fait, il faut aussi aller la chercher.
    Pas mal, mais que d'occasions loupées encore, que de déchets (comme d'habitude avec elle). Il lui faut à chaque fois 10 occasions avant qu'elle en mette un au fond, ça devient un peu lourd à force avec elle...

    Envoyé par tasslehoff Voir le message
    Elle a peut être fait un bon stage, mais son entrée a été catastrophique, a 2 doigt de provoquer un penalty (et se prendre un rouge du même coup), elle a encore provoqué un coup franc inutile et dangereux en toute fin de rencontre qui aurait pu permettre l égalisation du Brésil.
    Hamraoui, que j'aime pas trop habituellement à en revanche été pas mal j'ai trouve, elle a accéléré le jeu au milieu avec de belles ouvertures.
    Pas mieux... Bilbault n'a pas du tout le niveau EDF pour moi à ce jour (une Catala dans son même club à Juvisy lui est supérieure, sans soucis) et je me demande ce qu'elle fait en sélection. Idem pour notre bouchère préférée, et dieu sait comme on l'aime la railler ici... on lui a enfin dit que le foot n'était pas un sport où il fallait donner principalement des taquets ? Entrée intéressante de sa part...

    Laisser un commentaire:


  • Bad_fab
    a répondu
    Envoyé par Rem56 Voir le message

    Philippe Bergeroo, le sélectionneur, a dit en conférence de presse que pour une fois, ça tournait en faveur des Bleues…
    Peut-être mais j’aurais préféré que ça tourne en notre faveur à la Coupe du monde qu’en match amical. L’arbitre n’a pas sifflé. Ce sont des faits de jeu, on a déjà perdu des matches sur ça. Pour une fois, c’est en notre faveur, on ne va pas cracher dessus.»
    Claire GAILLARD au Havre

    http://www.lequipe.fr/Football/Actua...nfiance/591959
    En match amical ça ne sert à rien que ça tourne en notre faveur si d'un autre coté on nous fiste à chaque foi en compétition. :dt:

    Laisser un commentaire:


  • tasslehoff
    a répondu
    Philippe Bergeroo : «Pas de passe-droit»

    Les jeunes ? J’en avais déjà fait entrer contre l’Allemagne (2-0 en octobre 2014) à 10-15 minutes de la fin. Charlotte (Bilbault) a fait un stage extraordinaire. Kheira Hamraoui méritait aussi de jouer.
    Elle a peut être fait un bon stage, mais son entrée a été catastrophique, a 2 doigt de provoquer un penalty (et se prendre un rouge du même coup), elle a encore provoqué un coup franc inutile et dangereux en toute fin de rencontre qui aurait pu permettre l égalisation du Brésil.
    Hamraoui, que j'aime pas trop habituellement à en revanche été pas mal j'ai trouve, elle a accéléré le jeu au milieu avec de belles ouvertures.

    Laisser un commentaire:


  • tasslehoff
    a répondu
    Envoyé par Rem56 Voir le message
    Tout ce qu'a raté le tractopelle (malgré un but HJ signalé à tort), devant... c'est ahurissant. Elle a le totem d'immunité en attaque des Bleues ou quoi, là ??? :rolleye::sick::crazy:
    Elle a fait un match plutôt pas mal pour une fois. Son but refusé est très beau, la barre qu'elle fait, il faut aussi aller la chercher.

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    Foot Bleues
    Equipe de France féminine : Elodie Thomis touchée à un poignet

    Le 19/09/2015 à 23:48:14 | Mis à jour le 19/09/2015 à 23:53:53 | 1 Commentaire

    Très en jambes en première période face au Brésil (2-1) samedi au Havre, Elodie Thomis a dû céder sa place à la mi-temps à Kadidiatou Diani. La milieu offensive droite des Bleues est touchée à un poignet. «J'espère que ce n'est pas trop grave pour elle et pour l'OL, a confié le sélectionneur Philippe Bergeroo après la rencontre. Elle doit passer des examens.»

    Cela lui permettra de connaître la nature exacte de sa blessure mais aussi la durée de son indisponibilité éventuelle. Mardi, l'équipe de France débutera la phase de qualification à l'Euro 2017 face à la Roumanie, au Mans. Et dimanche 27 septembre, pour la 4e journée de D1 femmes, Lyon recevra le PSG à Gerland.
    C. Ga., au Havre

    http://www.lequipe.fr/Football/Actua...poignet/591975

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    Foot Bleues
    Eugénie Le Sommer : «On engrange de la confiance»

    Le 19/09/2015 à 23:23:00 | Mis à jour le 19/09/2015 à 23:24:27

    Dans la foulée du succès des Bleues face au Brésil (2-1) au Havre, samedi, l'attaquante Eugénie Le Sommer confiait sa satisfaction de relancer la dynamique après la déception liée à l'élimination en quarts de finale de la Coupe du monde par l'Allemagne (1-1, 4-5 aux t.a.b.).


    «Après la victoire face au Brésil, c’est un sentiment de satisfaction qui domine ?

    Oui forcément. On voulait gagner ce match, on avait à cœur de bien commencer la saison après cette Coupe du monde. Une victoire, ça fait du bien. En plus contre une grosse équipe, le Brésil, la satisfaction est double. On engrange de la confiance et on a aussi vu que de jeunes joueuses arrivent.

    Comment avez-vous vécu la première période où vous avez étouffé les Brésiliennes ?
    On les a dominées dans le jeu. On a réussi à produire du jeu, à garder la balle et à se créer quelques situations. On a fait une bonne première période, on les a mises en difficulté pas mal de fois. Après, elles ont essayé de jouer en contres donc il fallait se méfier derrière. On a géré le score en seconde période et elles ont un peu plus poussé.

    L’ouverture du score de Wendie Renard juste avant la mi-temps (37e) vous a fait du bien…
    Wendie, sur les coups de pied arrêtés, est une pièce importante. Je suis contente qu’elle ait marqué ce soir, c’est bien. Ce sont des situations que l’on travaille à l’entraînement. Débloquer des matches sur coups de pied arrêtés, ça fait toujours du bien. Là, on a été efficaces dans ce domaine, tant mieux.

    «Je ne pense pas qu'il y ait eu un moment de flottement»

    La réduction du score intervient juste après plusieurs changements côté français et brésilien. Y’a-t-il eu un moment de relâchement ?

    Non, je ne pense pas. Après, c’est une grande joueuse qui a marqué. C’est Jess Houara qui était dessus, c’est plus un manque de communication. C’est du sérieux et de la concentration qu’il faut avoir dans ces moments-là. Je ne pense pas qu’il y ait eu un moment de flottement. Chacune sait ce qu’elle a à faire à son poste. Et malgré les changements, on a pu voir que l’équipe était solide.

    En fin de match, il y a une action litigieuse qui aurait pu vous coûter un penalty (Bilbault sur Marta)…
    Oui, je n’ai pas très bien vu, j’étais un petit peu loin. Je n’ai pas eu peur.

    Philippe Bergeroo, le sélectionneur, a dit en conférence de presse que pour une fois, ça tournait en faveur des Bleues…
    Peut-être mais j’aurais préféré que ça tourne en notre faveur à la Coupe du monde qu’en match amical. L’arbitre n’a pas sifflé. Ce sont des faits de jeu, on a déjà perdu des matches sur ça. Pour une fois, c’est en notre faveur, on ne va pas cracher dessus.»
    Claire GAILLARD au Havre

    http://www.lequipe.fr/Football/Actua...nfiance/591959

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    Bleues - Les réactions de RENARD, HOUARA D'HOMMEAUX, HENRY, LE SOMMER et LÉGER

    Retrouvez les premières réactions de la rencontre amicale disputée ce samedi soir face au Brésil au Havre (2-1) avec les buteuses françaises Wendie Renard et Amandine Henry, la nouvelle sélectionnée Marie-Charlotte Léger ainsi que Jessica Houara D'Hommeaux et Eugénie Le Sommer.


    (photo FFF.fr)

    Wendie Renard : "On a pris le match par le bon bout"

    La déception du Mondial est passée, forcément, il faut passer à autre match même si j'ai du mal à l'admettre. On a eu la chance de se qualifier pour les JO. On va préparer cette saison pour les JO.
    On a gagné, c'était important après le Mondial de commencer par une victoire. Ce n'était pas un match évident. On savait aussi que le Brésil venait avec de bonnes intentions. On a su prendre le match par le bon bout et se faciliter la tâche avec un match assez maîtrisé.
    On a essayé de travailler sur ce que l'on sait faire comme les coups de pied arrêtés. Quand Louisa (Necib) arrive à mettre les bons ballons, ça finit au fond. Il suffit d'être là au bon moment. Dans les matchs de haut niveau, cela débloque des situations et ce soir, ça l'a fait.

    Jessica Houara D'Hommeaux : "Montrer qu'on était présentes"
    On avait envie de garder cette 3e place FIFA, c'est important pour nous, c'est l'un des objectifs que nous a donné le coach cette saison, outre la qualif' à l'Euro et les JO. On bat le Brésil, 6e équipe mondiale, et après le Mondial, on avait envie de montrer qu'on était présente contre les grosses équipes. Dans le jeu, on était très bonne, défensivement aussi. On prend le but sur coup de pied arrêté. On met nos buts sur des coups de pied arrêtés, et dans les grands matchs, cela se joue sur des détails comme ça. On a été performante et dans le jeu, le Brésil n'a pas vu beaucoup le ballon. On commence à être plus sûre de nos forces même s'il reste encore du travail à faire. Le coach peut s'appuyer sur des bases solides.
    (Sur le but encaissé) Je fais 1,62 m, elle fait 1,85 m... il y a des centimètres qui se ressentent sur le but. Je suis déçue parce que c'est moi qui est en cause. On va travailler ça et faire en sorte que je ne me retrouve pas avec des filles de cette taille au marquage. Ces matchs servent aussi à ça.

    Amandine Henry : "J'ai eu un geste instinctif"
    On a fait une bonne prestation contre une équipe du Brésil qui possède de très bonnes joueuses. On a eu chaud de faire le match nul mais on a tenu jusqu'au bout, c'est une grande satisfaction de gagner ce soir.
    Ça fait toujours plaisir de marquer. Les filles se moquent toujours de mes célébrations, on en avait parlé cette semaine, et j'ai eu un geste de joie instinctif. En ce moment, j'ai une étoile, si cela peut permettre à l'équipe de remporter des victoires, c'est un plus.
    Le Brésil, c'est tout ou rien, elles ont essayé de prendre en contre. Le staff technique nous avait un briefing là dessus. On a su être solide défensivement.

    Eugénie Le Sommer : "On aime bien jouer dans ce genre d'ambiance"
    On avait à cœur de bien commencer la saison et une victoire contre le Brésil, cela fait du bien. La satisfaction est double. On a réussi à produire du jeu, à garder la balle et à se créer des situations. On a fait une bonne première période. Après elles ont essayé de jouer en contre, on a géré en seconde période, elles ont un peu plus poussé. De débloquer la situation sur coups de pied arrêtés, c'est bien. On a été efficace et il faut s'en servir.
    On aime bien jouer dans ce genre d'ambiance, dans ce genre de stade avec le public qui est derrière nous. Cela fait vraiment chaud au cœur. On a pu compter sur le 12e homme (sic). Se sentir soutenu, cela permet d'engranger de la confiance.

    Marie-Charlotte Léger : "Je n'ai pas touché le ballon"
    Ces filles-là, je les regardais à la télévision et aujourd'hui, je m'entraîne avec elles. Pour ma première sélection quand je suis entrée en jeu, cela m'a fait plaisir même si je n'ai pas touché le ballon. Je suis quand même rentrée. L'équipe gagnait, j'étais contente et même si je n'entrais pas. Quand le coach m'a appelé, j'étais hyper contente.
    Avec Metz, je jouais pour rester en D1. A Montpellier, j'ai signé pour jouer le haut de tableau et aujourd'hui, c'est l'équipe de France.

    Dimanche 20 Septembre 2015
    Sebastien Duret

    http://www.footofeminin.fr/Bleues-Le...ER_a11512.html

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    Foot Bleues
    Philippe Bergeroo : «Pas de passe-droit»

    Le 19/09/2015 à 23:47:00

    Le sélectionneur des Bleues, qui a fait entrer plusieurs jeunes (Diani, Bilbault, Le Bihan, Léger) en seconde période face au Brésil (2-1), a adressé un message à son attaquante Gaëtane Thiney, restée sur le banc et qui devra se battre pour regagner sa place.

    Philippe Bergeroo (sélectionneur de l’équipe de France femmes) :
    «Je suis très satisfait de cette soirée. On savait que l’équipe brésilienne allait venir pour gagner. On a répondu présent. Je voulais faire entrer des jeunes, je suis satisfait de cette fête. Les deux buts sur coups de pied arrêtés ? On avait pas mal étudié le positionnement de nos adversaires. On avait mis en place un placement sur coups de pied arrêtés, on a changé ça pendant le Mondial. Ça a marché, ce (samedi) soir. J’ai vu des actions de jeu de très, très haut niveau.

    Les jeunes ? J’en avais déjà fait entrer contre l’Allemagne (2-0 en octobre 2014) à 10-15 minutes de la fin. Charlotte (Bilbault) a fait un stage extraordinaire. Kheira Hamraoui méritait aussi de jouer. Pour sa première sélection, Marie-Charlotte Léger s’en souviendra. Elle n’a pas touché un ballon ! J’ai été surpris par l’implication de ces filles qui ont une vingtaine d’années. Je juge sur les entraînements. Je fais jouer les meilleures. Thiney ? La porte n’est pas fermée mais aux filles de me montrer qu’elles méritent leur place dans l’équipe. Il n’y aura pas de passe-droit.»

    Amandine Henry (milieu de l’équipe de France femmes) : «C’était un beau match, on a fait une belle prestation. Le Brésil est une grosse nation. On menait 2-0 à l’heure de jeu, c’est bien. On a eu chaud pour le match nul donc c’est une grosse satisfaction. Sur la célébration de son but ? Ça fait plaisir de marquer. Les filles se moquent à chaque fois de mes célébrations. On en avait parlé cette semaine. C’est un geste instinctif, j’espère que ça se renouvellera. En ce moment, j’ai une bonne étoile, je ne vais pas me plaindre et si ça peut faire gagner l’équipe, tant mieux. Au haut niveau, ça se joue sur des détails et notamment les coups de pied arrêtés. On les a travaillés et j’espère que ça continuera.»

    Wendie Renard (défenseure de l’équipe de France femmes) : «On est contentes, c’était important après le Mondial de commencer par une victoire. Ce n’était pas un match évident, on savait que le Brésil venait avec de grandes intentions. On a pris le match par le bon bout et on s’est facilité la tâche durant la rencontre. Il y a eu un match assez maîtrisé de notre part. On a tiré des conséquences de cette Coupe du monde. Personnellement, j’ai encore du mal car je pense qu’on devait gagner. C’est passé désormais. On a eu la chance de se qualifier pour les JO. Quand on voit qu’il y a un tournoi qualificatif en mars, avec les équipes européennes, on est contentes d’être qualifiées. On va travailler et se préparer pour les JO parce que ça va être important et on aura de quoi faire là-bas.»
    C. Ga. au Havre

    http://www.lequipe.fr/Football/Actua...e-droit/591976

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    Foot Amical (Femmes)
    Les Bleues battent encore le Brésil

    Le 19/09/2015 à 20:53:00 | Mis à jour le 19/09/2015 à 21:34:58 | 11 Commentaires

    L'équipe de France féminine s'est encore imposée contre le Brésil (2-1) lors d'un match amical.


    Renard, Le Sommer et Delie. (J. Prevost) (L'Equipe)

    Troisième du classement FIFA, la France s'est logiquement imposée contre le Brésil (6e). Les Françaises ont gagné 2-1 contre des Brésiliennes qui s'étaient déjà inclinées 0-2 à Lyon il y a un an. Wendie Renard a devancé la sortie de la gardienne adverse pour ouvrir le score suite à un coup franc de Louisa Necib (37e). Amandine Henry a ensuite doublé la mise de la tête après un corner (55e).

    Sorti dès les 8es de finale de la dernière Coupe du monde par l'Australie, le Brésil a réduit la marque par l'intermédiaire de Poliana, qui venait tout juste d'entrer en jeu (80e). Les Françaises affronteront la Roumanie mardi 22 dans le cadre des qualifications à l'Euro.

    http://www.lequipe.fr/Football/Actua...-bresil/591893

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    France-Brésil : Rentrée victorieuse pour les Bleues
    Publié le 19 septembre 2015 | Equipe de France A
    Par Charlotte Vincelot pour Foot d'Elles



    Pour débuter la saison 2015-2016, les Bleues étaient opposées au Brésil ce soir au Havre. Elles se sont imposées 2-1 grâce à des buts de la tête signés Wendie Renard et Amandine Henry, avant que Poliana ne réduisse le score en fin de match, également sur coup de pied arrêté


    En "vacances" depuis son élimination en quart de finale de la Coupe du Monde, les Bleues retrouvaient le terrain ce samedi au Stade Océane du Havre face à une équipe du Brésil qui sortait aussi d'un Mondial décevant. Philippe Beregerôo proposait une composition de départ classique malgré les absences de Sarah Bouhaddi, Laure Boulleau et Laura Georges, avec un 4-4-2 qui voyait huit joueuses de l'Olympique Lyonnais démarrer le match, dont Méline Gérard dans les buts, préférée à Laëtitia Philippe et Amandine Guérin. Du côté brésilien, on pouvait noter les titularisations de Marta, logiquement, d'Andressa Alves et Cristiane.

    Les Bleues montent en puissance

    Il fallut un quart d'heure pour que les Françaises prennent le dessus sur le adversaire. Le premier quart d'heure consistait en une période d'observation sans aucune action véritable d'un côté comme de l'autre même si Elodie Thomis, et surtout Marie-Laure Delie, qui arrivait à éliminer Barbara mais ne parvenait pas ensuite à redresser le ballon suite à une belle passe dans l'intervalle de Louisa Necib (5'). Cristiane et Andressa Alves réalisaient ensuite un beau une-deux, mais Méline Gérard se montrait plus prompte que cette dernière pour se saisire du ballon (7').

    Le premier quart d'heure passé, les Tricolores sont montées d'un ton. Dangereuse par sa vitesse sur le côté droit, Elodie Thomis se montrait dangereuse à plusieurs reprises mais voyait Barbara la devancer au bord de la surface de réparation (16', 34') ou son centre ne pas trouver preneuse (20'). Marie-Laure Delie, auteure d'une belle première mi-temps, trouvait le fond des filets d'une frappe puissante mais voyait son but refusé (hors jeu passif en début d'action, 24'). Elle trouvait ensuite la transversale sur une belle tête consécutive à un centre de Thomis (32').

    Alors que les Bleues se montraient de plus en plus pressantes, c'est le duo Louisa Necib (à la passe sur coup franc)-Wendie Renard (à la finition de la tête) qui débloquait la situation peu avant la mi-temps (37'). Sur l'action, la joueuse du PSG Cristiane, au marquage de Renard, était mise KO par sa gardienne et devait quitter le terrain, remplacée par Beatriz (42'). Le jeu était assez maladroit des deux côtés jusqu'à la mi-temps avec plusieurs pertes de balle, et c'est sur le score de 1-0 pour la France que les deux équipes rejoignaient les vestiaires.

    Les Bleues se détachent puis tiennent bon

    Si elles semblaient timorées en début de deuxième mi-temps, Wendie Renard se montrant impeccable à deux reprises face à Marta (50') et Gabi (53'), les Bleues se montraient dangereuses à plusieurs reprises ensuite : Marie-Laure Delie était devancée par Raffaelle (53'), puis Camille Abily réalisait un enchainement contrôle-tir que Barbara repoussait (54'). Les Bleues obtenaient ensuite un corner qu'Amel Majri se chargeait de tirer, et qui trouvait une Amandine Henry esseulée au second poteau et qui ne se privait pas pour doubler la mise (55').

    Les Brésiliennes tentaient timidement de régir, en vain, mais c'est bien la France qui dominait le match, sans se rendre dangereuse cependant. Plutôt statiques, et maladroites dans les trente mètres adverses, les Bleues ne parvenaient pas à se créer d'occasion franche. Après l'entrée de Kadidiatou Diani à la mi-temps en lieu et place d'Elodie Thomis, Kheira Hamaraoui (67'), Clarisse Le Bihan et Charlotte Bilbault (78'), mais également de Poliana (78') du côté brésilien, Marta permettait à la nouvelle entrante de réduire le score sur coup franc (80'), relançant le match qui s'était installé sur un faux rythme.

    Sur une longue chevauchée, Marta s'enfonçait dans la surface tricolore mais était taclée par derrière par Charlotte Billbaut (83') sans que le penalty réclamé par la Brésilienne ne soit obtenu. Les dernières minutes de match ne permettaient à aucune équipe de se procurer d'occasion et c'est juste après l'entrée en jeu de la jeune Marie-Charlotte Léger pour sa première sélection que l'arbitre ukrainienne Katerina Monzul, pas vraiment exemplaire, sifflait la fin du match.

    La France n'aura pas vraiment fait forte impression mais aura su se montrer dangereuse en accélérant le jeu et pourra se montrer heureuse d'une victoire pour son match de rentrée. Les trois buts de la rencontre ont été marqués de la tête sur coup de pied arrêté. La Brésilienne la plus en vue aura été la Montpelliéraine Andressa Alves, alors que Marta, bien que peu tranchante, aura offert une passe décisive à Poliana et aurait pu (dû ?) obtenir un penalty en fin de match.


    La feuille de match

    La compo française :
    Gérard - Houara, Delannoy, Renard (c), Majri - Thomis (Diani 46'), Henry (Bilbault 78'), Abily (Hamraoui 67'), Necib - Delie (Léger 90+3'), Le Sommer (78' Le Bihan)
    La compo brésilienne : Barbara, Fabiana, Monica, Raffaelle, Tamires, Andressinha (Maurine 85'), Thaisa, Marta, Andressa Alves, Gabi (Poliana 78'), Cristiane (42' Beatriz)

    Buts : Wendie Renard (37') et Amandine Henry (55') pour la France, Poliana (80') pour le Brésil

    http://www.footdelles.com/article/Eq...es_118005.html

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    Bleues - Une rentrée victorieuse sur deux coups de tête !

    A un peu moins d'un an des Jeux Olympiques à Rio, on est certainement plus rassuré côté français que côté brésilien. Deux coups de tête de Wendie Renard et Amandine Henry ont permis de faire la différence.


    Amandine Henry, buteuse heureuse


    Rarement les Brésiliennes n'ont semblé en mesure de prendre le dessus des Bleues qui effectuaient leur rentrée ce samedi dans un stade Océane copieusement garni. Si Philippe Bergerôo devait se passer de deux titulaires, Laura Georges et Sarah Bouhaddi, il alignait une équipe expérimentée laissant les nouvelles venues sur le banc comme annoncé cette semaine. Côté brésilien, de l'équipe battue en huitième de finale du Mondial face à l'Australie (0-1), seules la gardienne Barbara et Gabriela faisaient leur apparition.

    Après une première période satisfaisante, les Bleues ont été moins fringantes lors du second acte avec un but encaissé. La copie est malgré tout bonne avec un collectif bien huilé et plusieurs satisfactions. La première d'entre elle, Elodie Thomis qui a percuté sur son côté droit, laissant son adversaire à quai ! Tamires a en effet passé une bien mauvaise soirée toujours dépassée (3e, 20e, 32e) et aurait pu voir voir la France menée lorsque le centre d'Elodie Thomis repris par Marie-Laure Delie s'écrasa sur la transversale (32e). Mais Tamires a finalement vu son adversaire sortir à la pause, touchée au poignet.

    Fortes têtes...


    La joie de la capitaine Renard (photo FFF)


    La seconde, Wendie Renard, toujours le métronome de la défense comme sur les deux retours décisifs (50e, 53e) mais aussi pour lancer la machine. D'un coup de tête au point de penalty, la capitaine reprenait le coup franc exécuté par Louisa Necib, 30 mètres plus haut côté gauche pour son 17e but en sélection (1-0, 37'). Louisa Necib aura par ailleurs aussi été en vue.

    La troisième, Amandine Henry, élue deuxième meilleure joueuse du dernier Mondial, a à nouveau fait étalage de ses qualités dans un milieu de terrain où aux côtés de Camille Abily, Marta et ses partenaires ont paru bien transparentes. Mais la Lyonnaise ne s'est pas contentée de cela, elle a scoré d'un coup de tête au second poteau sur un corner frappé par Amel Majri (2-0, 55').

    Poliana réduit l'écart


    Delie a tenté mais sans succès


    L'animation française a plu notamment en première période avant un second acte où Philippe Bergerôo a donné du temps de jeu aux jeunes. Les sorties successives de Camille Abily (67e), Amandine Henry (78e), Eugénie Le Sommer (78e) ont peut-être préjudiciables comme l'avouait le sélectionneur après le match mais il avait annoncé faire ces changements quel que soit le résultat.

    On retiendra enfin que pour sa deuxième sélection, Méline Gérard a bien géré sa rencontre. Si une première relance au pied dans l'axe aurait pu être évitée, elle a réussi sa première prise de balle devant Andressa Alves (7e) puis a bien surgi pour éviter un corner (22e) avant de sortir au devant de Gabriela (23e). En seconde période, elle maîtrisait bien le match avant d'être en difficulté sur une première sortie aérienne (56e). Les Brésiliennes réduiront l'écart en fin de rencontre, sur un coup franc excentré à droit déposée au second poteau sur la tête de Poliana qui laissait 20 cm à Jessica Houara D'Hommeaux (2-1, 80') et auraient même pu bénéficier d'un penalty quelques minutes plus tard pour une faute sur Marta.

    Place dès mardi à une rencontre face à la Roumanie pour la première rencontre éliminatoire du championnat d'Europe 2017, au Mans.


    Match de préparation
    Samedi 19 septembre 2015
    - 19h00
    FRANCE - BRESIL : 2-1 (1-0)
    Le Havre (Stade Océane)
    Temps agréable - Terrain excellent
    Spectateurs : 22 053
    Arbitres : Kateryna Monzul (Ukraine) assistée de Natalia Rachynska (Ukraine) et Maryna Striletska (Ukraine). 4e arbitre : Elodie Coppola (France)
    Buts pour la France : Wendie RENARD 37', Amandine HENRY 55'
    But pour le Brésil : POLIANA Medeiros 80'

    Avertissements : Bilbault 90+3' pour la France ; Andressa Alves 44', Marta 87' pour le Brésil

    France : 21-Méline Gérard ; 8-Jessica Houara D'Hommeaux, 5-Sabrina Delannoy, 2-Wendie Renard (cap), 22-Amel Majri ; 12-Elodie Thomis (13-Kadidiatou Diani 46'), 6-Amandine Henry (7-Charlotte Bilbault 78'), 10-Camille Abily (23-Kheira Hamraoui 67'), 14-Louisa Necib ; 9-Eugénie Le Sommer (11-Clarisse Le Bihan 78'), 18-Marie-Laure Delie (20-Marie-Charlotte Léger 90+2'). Entr.: Philippe Bergerôo
    Non utilisées : 1-Laëtitia Philippe, 16-Amandine Guérin, 3-Aurélie Kaci, 4-Valérie Gauvin, 15-Elise Bussaglia, 17-Gaëtane Thiney, 19-Griedge Mbock Bathy Nka
    Brésil : 1-Barbara Barbosa ; 2-Fabiana Simoês, 3-Mônica Alves, 4-Rafaelle Souza, 6-Tamira Gomes ; 10-Marta Vieira Da Silva (cap), 5-Andressa Machry (18-Gessica Nascimento 86'), 8-Thaisa Moreno, 9-Andressa Alves ; 11-Cristiane Rozeira Da Silva (7-Beatriz Joao 42'), 17-Gabriela Demoner (13-Poliana Medeiros 77'). Entr.: "Vadao" Oscardo Valdez
    Non utilisées : 12-Luciana Dionizio, 14-Erika Santos, 15-Rilany Silva, 18-Maurine Gonçalves, 19-Raquel Santos, 20-Camila Pereira



    Dimanche 20 Septembre 2015
    Sebastien Duret

    http://www.footofeminin.fr/Bleues-Un...e-_a11511.html

    Laisser un commentaire:


  • -Msila28
    a répondu
    Malheureusement, elle n'a pas le niveau pour être AC en équipe de France ni dans un Grand Club ! suffit de voir le nombre de fois où elle plante dans un match important ou face à une grosse équipe ...

    C'est déjà une anomalie qu'elle soit encore en équipe de France et je ne parle même pas du psg ..

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    Tout ce qu'a raté le tractopelle (malgré un but HJ signalé à tort), devant... c'est ahurissant. Elle a le totem d'immunité en attaque des Bleues ou quoi, là ??? :rolleye::sick::crazy:

    Laisser un commentaire:


  • -Msila28
    a répondu
    Envoyé par chaponoir69 Voir le message
    Vu le nombre de lyonnaises sur le terrain, ....
    elle est MDF, Delie est AC du PSG

    Pas ma faute, si la qualité se trouve chez nos Lyonnaises

    Laisser un commentaire:


  • chaponoir69
    a répondu
    Envoyé par -Msila28 Voir le message
    Amandine Henry 100% Lyonnaise pour l'instant 2-0
    Vu le nombre de lyonnaises sur le terrain, ....

    Laisser un commentaire:


  • -Msila28
    a répondu
    Amandine Henry 100% Lyonnaise pour l'instant 2-0

    Laisser un commentaire:


  • Edmond_Wells
    a répondu
    Beau but de Wendie Renard !

    Laisser un commentaire:


  • mickael
    a répondu
    Pas télévisé ce France-Brésil ?

    EDIT: En direct sur D8.
    Dernière modification par mickael, 19/09/2015, 17h55.

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    Foot Amical
    Les Bleues sous le déluge avant de rencontrer le Brésil en match amical

    Le 18/09/2015 à 21:43:00 | Mis à jour le 18/09/2015 à 21:48:26 | 2 Commentaires

    À la veille de leur match amical face au Brésil, samedi à 19h00, les joueuses de l'équipe de France femmes, se sont entraînées sous des trombes d'eau au Stade Océane, vendredi soir au Havre.


    Philippe Bergeroo attend quelques enseignements de la confrontation face au Brésil. (Archives L'Equipe)

    À l'exception de la milieu Elise Bussaglia, qui s'est contentée de courir à part, tout le monde, du côté de l'équipe de France, a participé normalement à l'entraînement à la veille de la rencontre amicale face au Brésil, qui aura lieu ce samedi au Havre (19h00). Contre la 6e nation au classement FIFA, le sélectionneur Philippe Bergeroo, privé de Sarah Bouhaddi (épaule), Laura Georges et Laure Boulleau (genou), devrait aligner un onze proche de son équipe type.

    Bergeroo a «une pensée pour les basketteurs français»

    «C'est le premier match de la saison, l'idée est de retrouver les automatismes et l'équilibre de l'équipe, a-t-il déclaré, vendredi. J'ai pris des jeunes (Léger, Le Bihan, Bilbault, Gauvin en plus de Mbock et Diani déjà installées). On ne peut pas faire un match test avec des gamines face à une équipe compétitive comme le Brésil mais les jeunes ont montré des choses à l'entraînement sur les plans technique et tactique. En vue du match de qualification (pour l'Euro 2017) prévu mardi (face à la Roumanie), je ferai des changements au bout d'une heure.»

    Le coach des Bleues a par ailleurs eu «une pensée pour les basketteurs français (battus jeudi par l'Espagne en demi-finale de l'Euro basket, 75-80). On a revu les images qu'on a connues avec les filles (1-1, 4-5 aux t.a.b. contre l'Allemagne en quarts de finale de la Coupe du monde 2015). Quand on laisse passer des occasions, on le paie.»

    Claire GAILLARD au Havre

    http://www.lequipe.fr/Football/Actua...-amical/591633

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    Envoyé par Lyonnais921 Voir le message
    Je ne suis pas dans la tête de Bergeroo donc je ne peux que supputer.

    Il est possible qu'il considère qu'il a tout ce qui lui faut comme solution de rechange en DC pour ces 2 matches malgré cette blessure.

    Si c'est le cas, on peut imaginer qu'il choisisse la joueuse qu'il a envie de voir dans le groupe,quelque soit son poste, en sachant qu'elle a toutes les chances (qui que ce soit) d'être en tribune pour les 2 matches.
    Même si ce que tu dis est parfaitement plausible, donc pourquoi ne pas ramener une autre DC dans le groupe, juste pour la voir ? Même si le risque est minime, si une de nos DC se pète à l'entraînement ou contre le Brésil, on fait comment ?

    L'éventualité de juste voir une joueuse quel que soit son poste dans le groupe, c'est bien... mais aller chercher une éventuelle remplaçante à un poste totalement différent, c'est totalement illogique et limite stupide pour moi. Mais ce n'est que mon avis...

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    Bleues - FRANCE - BRÉSIL : le public présent pour cette nouvelle saison

    La FFF avait fixé la jauge à 15 000 spectateurs, le cap a été franchi ce mercredi avec plus de 16 000 billets vendus pour la rencontre de ce samedi (19h00) au stade Océane au Havre




    Les Bleues accueillent le Brésil ce samedi, une formation qui a déçu lors du dernier mondial sortie lors des huitièmes de finale par l’Australie (0-1), bien loin des attentes d'une sélection qui avait atteint la finale de la Coupe du monde en 2007 et des Jeux olympiques en 2004 et 2008. Mais le Brésil emmené toujours par Marta et Formiga restent une équipe difficile à manoeuvrer capable de coups d'éclat par ses individualités. Ce sera en tout cas un bon test pour la France avant une rencontre certes officielle mais qui s'annonce abordable face à la Roumanie, mardi au Mans, dans le cadre des éliminatoires pour l’Euro 2017.
    Le Brésil prépare les JO qu'il organisera et a donc à coeur de réussir une performance à domicile après ses récentes déceptions que la victoire aux Jeux Panaméricains dans la foulée du Mondial ne pouvait compenser, qui plus est, sans ses stars européennes, rentrées dans leur club.

    L'après-Mondial

    Mais si le Brésil avait déçu, la France n'avait pas non plus répondu aux attentes l'été dernier sortie par l'Allemagne en quart de finale, aux tirs au but, à l'issue d'une rencontre où les Bleues auraient pu, auraient dû (?) l'emporter. Heureusement, les Bleues vont devoir rapidement se préparer car les Jeux Olympiques sont en ligne de mire à l'août 2016 du côté de Rio. Il faut donc rebondir dès ce samedi au Havre. Plusieurs joueuses de la dernière rencontre manqueront à l'appel pour cause de blessures : Claire Lavogez, Sarah Bouhaddi, Laure Boulleau et Laura Georges qui s'est blessée mardi, victime d'une entorse au ligament interne du genou gauche.

    Une nouvelle génération va progresser intégrer cette sélection. Ainsi de nouvelles têtes font leur apparition avec deux Montpelliéraines Marie-Charlotte Léger et Valérie Gauvin, appelée mercredi après la blessure de Laura Georges, arrivent dans le groupe où Kadidiatou Diani, Clarisse Le Bihan et Charlotte Bilbault ont un passé récent.

    Gardiennes en devenir


    Le Stade Océane fait parti des stades qui pourraient recevoir des matchs de la Coupe du Monde en 2019


    Mais le poste où le changement est le plus flagrant est celui de gardienne. Si Sarah Bouhaddi, opérée de l'épaule, n'est pas appelée, Céline Deville ne fait pas partie de cette liste où Laëtitia Philippe avec trois sélections est la plus capée ! La Montpelliéraine, souvent troisième gardienne chez les Bleues, a connu des blessures à répétition qui ont perturbé son parcours mais elle pourrait bien rebondir cette saison.
    La Lyonnaise Méline Gérard est dans un profil différent. Arrivée la saison dernière à Lyon, en doublure de Sarah Bouhaddi, elle a disputé cette saison toutes les rencontres et aura l'occasion de s'exprimer après avoir connu une première sélection contre le Portugal lors de l'Algarve Cup.
    Enfin Amandine Guérin, la gardienne de Soyaux, qui continue de briller avec son club vainqueur de deux de ses trois matchs et une défaite honorable face au PSG, n'a pas encore joué en A mais s'est déjà étrenné avec l'équipe de France B et l'équipe de France universitaire, championne du monde.

    Un effectif rajeuni avec une seule trentenaire (Camille Abily) qui prépare l'avenir. Si la prochaine grande échéance internationale a lieu dans un an avec les Jeux Olympiques, la France devrait aisément obtenir son ticket pour l'Euro 2017 et est déjà qualifié d'office pour la Coupe du Monde 2019 qu'elle organise. C'est donc avec une vision plus lointaine que Philippe Bergerôo doit préparer les Bleues.


    Match de préparation
    Samedi 19 septembre 2015
    - 19h00
    FRANCE - BRÉSIL
    Le Havre (Stade Océane)
    Arbitre : Kateryna Monzul (Ukraine)

    Confrontations
    5 matchs, 1 victoire, 4 nuls, 6 buts pour, 4 buts contre
    >> Le détail

    >> LA LISTE TRICOLORE

    Billetterie

    Places plein tarif : 25 € / 20 € / 15 € / 10 € et 5€ (hors frais de gestion)
    Pack 4 places : 15 € pour 4 places
    Tarif Licenciés/Supporters et abonnés : tarif -30% SAV : 097 025 22 61 – [email protected]


    Vendredi 18 Septembre 2015
    Sebastien Duret

    http://www.footofeminin.fr/Bleues-FR...on_a11507.html

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    Laëtitia Philippe, le grand retour
    Publié le 17 septembre 2015 | Equipe de France A
    Par Anthony Rech pour Foot d'Elles



    Eloignée des terrains plusieurs mois pour cause de blessures, Laëtitia Philippe retrouve l'équipe de France un an et quatre mois après sa dernière convocation. La gardienne de Montpellier entend montrer de quoi elle est capable et tenter de perturber la hiérarchie à son poste.


    Mai 2014. C'est la dernière fois que Laëtitia Philippe avait été appelée en équipe de France. L'histoire ne pouvait pas s'arrêter là, avec un compteur bloqué à trois sélections. Un an et quatre mois après cette dernière convocation, la gardienne de Montpellier retrouve donc Clairefontaine et le groupe tricolore.

    Blessure, rééducation et musculation

    Pendant cette longue période, la portière héraultaise a connu une traversée du désert. Des pépins physiques au niveau du quadriceps, et ensuite il y a eu cette grosse blessure à l'épaule qui a nécessité une opération en décembre dernier. Après de la rééducation et beaucoup de travail de renforcement musculaire, elle retrouve les terrains début avril. « Cela a été une période difficile et en même temps on se met des objectifs pour revenir après la blessure. L'équipe de France reste un objectif à chaque fois ». A 24 ans, elle est donc déjà passée par des périodes difficiles dans sa carrière et semble revenir en équipe de France plus forte que jamais : « Au niveau du mental, cela me renforce c'est sûr. Physiquement je me sens plus solide on va dire. Par rapport à mon épaule, j'ai dû faire plus de musculation, c'est sur je me sens mieux, ce n'est que positif ».



    Le temps des retrouvailles

    Un an et quatre mois après sa dernière convocation, Laëtitia Philippe est donc de retour en équipe de France, pour son plus grand bonheur. « C'est de la satisfaction, j'ai fait une grosse rééducation, pas mal de musculation, c'était assez long. Du coup, quand on arrive à revenir à un bon niveau cela fait plaisir et on voit que le travail paie ». La gardienne héraultaise n'entend pas griller les étapes mais elle n'est pas là non plus pour le plaisir : « Déjà reprendre la vie de groupe, de bien m'y sentir. Après sur le terrain, gagner des places dans la hiérarchie et montrer ce que je vaux et montrer que je suis revenue à un bon niveau.»
    Le sélectionneur, Philippe Bergerôo, apprécie le profil de la gardienne montpelliéraine mais il reste encore évasif sur une éventuelle nouvelle hiérarchie des gardiennes. « Elle aura sa chance comme Méline il faut les essayer maintenant. Cela va permettre à Sarah de souffler et d'enchaîner derrière pour voir ce qui va se dégager de cette hiérarchie.» Laëtitia Philippe souhaite faire bouger cette hiérarchie le plus vite possible. Car son objectif, dans un coin de sa tête, ce sont les Jeux Olympiques. Mais avant cela, elle veut déjà augmenter son nombre de sélections.


    Crédit photo : www.fff.fr

    http://www.footdelles.com/article/Eq...ur_117835.html

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    Bleues - Charlotte BILBAULT : "Apprendre chaque jour"

    A 25 ans, Charlotte Bilbault (1 sélection A) retrouve les Bleues après avoir effectué la préparation en mai dernier. La néo-Juvisienne évoque cette nouvelle convocation à la veille de France - Brésil.


    Charlotte Bilbault avec Sabrina Delannoy (photo A.Mesa/FFF)

    Est-ce que vous vous attendiez à être convoquée ?

    J'attendais de voir la liste sortir. J'ai été vraiment contente d'être parmi les filles. Même si j'avais fait la préparation à la Coupe du Monde, je ne m'attendais pas forcément à être appelée. Il y a eu les matchs de championnat depuis, des remises en cause, rien n'était déterminé. Maintenant il faut que cela continue dans ce sens.

    L'arrivée à Juvisy est un nouveau cap ?
    Avec Juvisy, je m'entraîne avec des filles qui ont un passé en équipe de France, qui y sont actuellement. Il y a des joueuses qui ont connu le très haut niveau et notamment avec les Bleues. C'est enrichissant de travailler au quotidien avec des filles comme ça, d'apprendre à chaque entraînement. Je suis la petite jeune qui veut apprendre chaque jour à l'entraîneur et progresser davantage.

    "Pouvoir enchaîner"

    Dans quel domaine devez-vous encore progresser ?

    Il y a plusieurs domaines pour encore progresser. Il y a l'intensité, l'aspect physique sur lequel il faut que je travaille. La concentration aussi et techniquement être plus efficace. Il faut pouvoir enchaîner et répéter les efforts, trouver la bonne gestion entre les temps forts et les temps faibles.

    Avec votre polyvalence, y-a-t-il un poste qui conviendrait mieux ?
    A tous les postes, il y a de la concurrence, j'étais de m'impliquer au maximum, de part de mon état d'esprit et mon sourire. Je fais les entraînements pour donner mon maximum et après c'est la décision du coach. Je n'ai pas un poste en particulier. Je fais en sorte de corriger mes défauts et de m'améliorer chaque jour.

    "Je ne veux pas brûler les étapes"



    Pensez-vous déjà aux prochaines échéances (JO, Euro) ?

    Je n'y penserai pas, je ne serai pas une compétitrice. Je fonctionne toujours étape par étape. Je ne veux pas brûler les étapes et faire n'importe quoi.

    Enfin, qu'attendez-vous du match face au Brésil ?
    C'est un match amical mais il est toujours important de gagner et de retrouver la victoire pour une nouvelle saison. C'est important pour la confiance et pour le moral avant d'enchaîner mardi face à la Roumanie. Il faut faire un bon match et la victoire serait intéressante dans les têtes, et encourageante pour la suite


    Charlotte BILBAULT
    Née le 5 juin 1990 à Saint-Doulchard
    1m69 - 65 kg
    Milieu de terrain ou défenseure

    Parcours
    C.S. Vignoux-sur-Barangeon (1996-2004), Eglantine Vierzon (2004-2005), F.C.L. Saint-Christophe Châteauroux (2005-2006), CNFE FF (2006-2007), ASJ Soyaux (2007-2009), Nord Allier Yzeure (2009-2010), Montpellier HSC (2010-2014), ASJ Soyaux (2014-2015), FCF Juvisy (2015-)

    Sélections
    A (1), B (5), U20 (11), U19 (22), U17 (12)

    >> SES STATS

    Vendredi 18 Septembre 2015
    Sebastien Duret

    http://www.footofeminin.fr/Bleues-Ch...ur_a11506.html

    Laisser un commentaire:

Chargement...
X