Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Coupe de France Féminine 2015-2016

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Coupe de France - RODEZ AF s'offre une demi-finale historique

    Au terme d'une rencontre mal engagée, les Rafettes ont renversé la tendance en seconde période pour obtenir leur qualification aux tirs au but face à l'En Avant Guingamp.




    Pour la première fois de son histoire, Rodez a franchi le cap des quarts de finale. A trois reprises, elles avaient vu la demi-finale leur échapper contre Lyon en 2008, Juvisy en 2014 et Saint-Etienne en 2015. Et cette fois-ci, devant Guingamp, le scénario semblait encore se répéter. Les Guingampaises étaient en effet bien plus entreprenantes dans ce duel de rencontre et étaient récompensées par deux buts coup sur coup. Amani d'un plat du pied crucifiait Niphon, imitée deux minutes plus tard par Robert (0-2, 16'). Un réalisme qui avait de quoi doucher les locales. La roue ne tournait pas en faveur des Rafettes comme sur ce centre de De Sousa pour Lemaitre qui ratait une belle occasion de revenir (22e). Gignoux était aussi impeccable (34e) pour préserver cet avantage de deux buts à la pause.

    En seconde période, les Ruthénoises allaient réagir avec le même caractère qui leur avait permis d'égaliser face à Juvisy tout récemment. Mais avec un système de jeu différent en passant du 4-3-3 au 4-4-2. Dès la reprise, Saunier marquait mais se voyait signaler hors-jeu (46e). Ce n'était que partie remise lorsque Barbance, placée à gauche délivrait un centre pour Saunier (1-2, 52'). Tout redevenait possible face à des visiteuses éprouvées probablement par le long voyage en car. Gignoux évitait l'égalisation (74e) mais s'inclinait la minute suivante lorsque Cugat reprenait un centre de De Sousa (2-2, 75').

    Revenues de 0-2 à 2-2, Rodez venait de réussir la même performance qu'il y a un an face à Saint-Etienne à ce même stade de la compétition. Mais cette fois-ci, le souvenir de la séance de tirs au but a tourné en leur faveur. Niphon détournait la frappe de Boishardy sur la barre après que Diallo ait déjà manqué le cadre. Ses coéquipières ne tremblaient pas et les Rafettes décrochaient leur première demi-finale.


    Les réactions

    Sébastien Joseph (entraîneur de Rodez) :
    "On leur a dit à la mi-temps que c'était encore possible. On ne pouvait pas descendre beaucoup plus bas. Il fallait mettre plus de détermination, plus d'engagement, être plus présent dans les duels, et se montrer plus réaliste. Tout ce qui nous avait manqué en première mi-temps. On leur a dit que c'était un nouveau match qui commençait, que l'on n'avait plus rien à perdre. En face, Guingamp était venu avec beaucoup de détermination et avaient été réalistes".
    Sarah M'Barek (entraîneur de Guingamp) : "Nous n'avons fait une bonne première période. Si on fait le break à 3-0, elles ne revenaient pas. Il nous a manqué un peu de jambes, je pense que les 12 heures de car ont pesé. Mais on n'a pas l'habitude de mener au score aussi rapidement, il y a un petit manque de confiance pour gérer cet avantage".

    Les buts
    2-2 Audrey CUGAT 75' (Centre de De Sousa, Cugat reprend)
    1-2 Océane SAUNIER 52' (Débordement de Barbance à gauche qui centre pour Saunier qui reprend et s'impose devant Gignoux)
    0-2 Faustine ROBERT 16' (Centre en retrait de Fleury repris par Robert esseulée)
    0-1 Salma AMANI 14' (Centre depuis la droite de Robert, Amani au point de penalty reprend du plat du pied et trouve le petit filet de Niphon)

    Les tirs au but
    Cance (1-0), Amani (1-1), Haupais (2-1), Diallo (au dessus), Guellati (3-1), Boishardy (dévié sur la barre), Lemaitre (4-1)


    Samedi 27 février 2016 à 17h00
    RODEZ AF (D1) - EA GUINGAMP (D1) : 2-2 (0-2) (tab 4-1)
    Rodez (Stade Paul Lignon)
    Spectateurs : 900
    Arbitres : Sabine Bonnin assisté de Magali Bourquin et Nabila Zaouak.
    Buts pour Rodez : Océane Saunier 52', Audrey Cugat 75'
    Buts pour Guingamp : Salma Amani 14', Faustine Robert 16'

    Avertissements : Solène Barbance 10' pour Rodez, Maevane Drozo 50' pour Guingamp

    Rodez : 1-Julie Niphon ; 2-Chloé Bornes, 4-Marine Haupais ©, 5-Manon Alard, 3-Fanny Hoarau ; 6-Solène Barbance (14-Sofia Guellati 61'), 11-Audrey Cugat, 10-Laurie Cance ; 9-Flavie Lemaître, 8-Océane Saunier (15-Clara Noiran 80'), 7-Marine De Sousa. Entr.: Sébastien Joseph
    Non utilisées : 12-Chloé De Carvalho, 13-Stéphanie De Revière, 16-Déborah Garcia
    Guingamp : 1-Maryne Gignoux-Soulier ; 2-Maevane Drozo, 4-Marion Boishardy, 5-Charlotte Lorgeré, 3-Suzy Morin ; 7-Faustine Robert, 8-Aminata Diallo ©, 10-Lalia Dali-Storti (12-Margaux Bueno 61'), 6-Louise Fleury (14-Laura Douessin 70') ; 9-Salma Amani, 11-Ugochi Desire Oparanozie (13-Caroline La Villa 84'). Entr.: Sarah M'Barek
    Non utilisées : 15-Océane Ringenbach, 16-Maelys Nieto





    http://www.footofeminin.fr/Coupe-de-...ue_a12171.html
    Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

    Commentaire


    • Coupe de France (Quarts) - LYON s'impose face à une équipe de DIJON bien organisée

      Avec seulement un but d'avance à la pause, l'équipe lyonnaise fortement remaniée a accéléré en seconde période après les entrées de Majri et Hegerberg.




      Après avoir sorti aisément trois formations de DH aux tours précédents, le tenant du titre lyonnais affrontait Dijon (3e du groupe C de D2) pour ce quart de finale. Une formation dijonnaise qui était venue avec l'espoir de tenir le plus longtemps à 0-0. Bien organisées, les joueuses de Samuel Riscagli devaient néanmoins s'incliner sur un coup franc de Necib repris par Mbock après seulement onze minutes (1-0). Un but qui changeait les plans même si les Dijonnaises restaient bien en place face à la jeune formation lyonnaise alignée : Tarrieu, Périsset, Cascarino évoluaient aux côtés de Schelin, capitaine à l'occasion de son anniversaire, mais aussi de la présence d'Abily sur le banc et de la blessure de Renard.

      La Suédoise n'allait pas être à la fête dans cette rencontre (9e, 14e, 31e, 37e) manquant de réussite dans le dernier geste avant de sortir à la 55e minute. La très jeune Lavigne s'affirmait au fil des matchs et réalisait les arrêts décisifs pour rassurer ses partenaires sous la pression locale. Les Dijonnaises avaient une opportunité de venir inquiéter Bouhaddi avec Soulard lancée par Bouillot mais la gardienne tricolore s'imposait (50e). Après l'entrée de Majri à la pause, celle d'Hegerberg à la place de Schelin allait booster son équipe. Très rapidement la première donnait à la seconde l'occasion de doubler la mise (2-0, 61') puis d'enfoncer le clou dans la foulée (3-0, 63'). Cinq minutes difficiles pour Dijon car Majri sur un centre de Thomis inscrivait le quatrième (4-0, 67'). Physiquement Dijon venait de craquer, Thomis allait ainsi permettre à Lavogez d'inscrire le cinquième avant de terminer sur une réalisation personnelle (6-0, 88').

      >> Les buts en vidéo

      Les réactions

      Gérard Prêcheur (entraîneur de Lyon) :
      "J'ai été impressionné par cette équipe de Dijon. Quand elle récupérait le ballon, elle ne balançait pas. J'ai également apprécié leur état d'esprit, agressif mais c'est normal pour un match de coupe. Elles n'ont pas été intimidées par l'Olympique Lyonnais. Elles ont très bien défendu même nous avons été assez maladroits en première période. Je n'aime pas mettre des joueuses en avant mais on fait rentrer Ada Hegerberg et tout de suite, elle fait la différence".
      Samuel Riscagli (entraîneur de Dijon) : "On aurait bien aimé arriver à la pause sur un score vierge car on ne se le cache pas, on avait l’espoir de pouvoir les pousser jusqu’aux penalties. On a produit de bonnes choses sur certaines phases de jeu. En deuxième mi-temps, on a fait un premier quart d’heure intéressant. Les deux buts ont un peu assommé les filles. Leur moral a chuté. Océane Lavigne a fait un grand match. Ce qui est intéressant à retenir aussi c’est l’état d’esprit affiché. Cela nous servira pour le championnat. Nous avons fait honneur à la D2 et nous n’avons pas été ridicules." (source DFCO)

      Les buts
      6-0 Elodie THOMIS 88' (Thomis prend de vitesse la défense sur le côté gauche et remporte son duel avec Lavigne en ouvrant son pied droit)
      5-0 Claire LAVOGEZ 77' (Thomis déborde sur la droite et centre en retrait pour Lavogez qui contrôle et marque aux 6 m)
      4-0 Amel MAJRI 67' (Centre en retrait de Thomis depuis la droite pour Majri qui reprend du droit à ras de terre au point de penalty)
      3-0 Ada HEGERBERG 63' (Cafouillage dans la surface, le ballon est renvoyé par une défenseure sur Hegerberg qui pousse le ballon du droit à 1 m du but)
      2-0 Ada HEGERBERG 61' (Hansen sert en profondeur Hegerberg qui élimine Corne et bat la gardienne d'une frappe croisée du gauche qui termine dans le petit filet opposé)
      1-0 Griedge MBOCK BATHY 11' (Mbock reprend aux 6 m de la tête un coup franc de Necib frappé depuis le côté droit)


      Samedi 27 février 2016 à 17h00
      OLYMPIQUE LYONNAIS (D1) - DIJON FCOF (D2) : 6-0 (1-0)
      Lyon (Plaine des Jeux de Gerland - terrain n°10)
      Spectateurs : 500
      Arbitres : Aurélie Labadot-Cadinot assisté de Stéphanie Di Benedetto et Cindy Le Dissez.
      Buts : Griedge Mbock Bathy Nka 11', Ada Hegerberg 61', 63', Amel Majri 67', Claire Lavogez 77', Elodie Thomis 88'
      Avertissements : Ada Hegerberg 79' pour Lyon, Justine Pacaud 34' pour Dijon

      Lyon : 1-Sarah Bouhaddi ; 2-Aurélie Kaci, 5-Griedge Mbock Bathy Nka (15-Estelle Cascarino 67'), 4-Line Røddik Hansen, 3-Mylaine Tarrieu, 9-Delphine Cascarino (13-Amel Majri 46'), 6-Eve Perisset, 10-Louisa Necib, 11-Elodie Thomis, 8-Lotta Schelin © (14-Ada Hegerberg 55'), 7-Claire Lavogez. Entr.: Gérard Prêcheur
      Non utilisées : 12-Camille Abily, 16-Méline Gérard
      Dijon : 1-Océane Lavigne ; 2-Lindsey Derré, 4-Charlyne Corne, 5-Adeline Rousseau (12-Léa Leboeuf 77'), 3-Pauline Desbourdieux, 7-Amandine Soulard, 6-Léa Paillard © (14-Marine Chêne 85'), 8-Justine Pacaud, 11-Laura Magnin Feysot, 10-Ludivine Bultel (13-Maud Serrano 82'), 9-Laura Bouillot. Entr.: Samuel Riscagli
      Non utilisée : 15-Lucie De Avezedo









      http://www.footofeminin.fr/Coupe-de-...ee_a12169.html
      Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

      Commentaire


      • Coupe de France (Quarts) - METZ cède d'entrée face au PSG

        En concédant un but après seulement quatorze secondes de jeu, les Messines n'ont pas pu faire douter le PSG de la même manière. Elles sortent malgré tout avec les honneurs de la compétition.




        Avec une division d'écart, le FC Metz ne partait pas favori face au PSG, l'entraîneur messin David Fanzel se donnait même 0,0001% de chance de passer. Mais en concédant un but rapidement, les espoirs se sont amenuisés même si l'équipe à jouer cette rencontre sans pression.

        Sur le coup d'envoi effectué par Metz, le ballon était joué vers l'arrière avec une remise de Brocheray pour sa jeune gardienne Lerond. Celle-ci dégageait sous la pression de Sarr qui contrait le ballon avant avec étonnement de le pousser au fond du plat du pied gauche (1-0, 1'). Un but "casquette" mais Metz ne se laissait pas abattre et montrait une belle agressivité. Profitant d'erreurs défensives parisiennes, elles manquaient de les exploiter. A la 13e minute, un coup franc côté gauche de Gathrat relâché par Berger était repris par Brocheray qui manquait d'égaliser. Puis sur une ouverture de Martins dans l'axe pour Wojdyla, la gardienne allemande sortait à 25 m pour dégager sur... Georges. Le ballon repartait dans le sens du but mais la défenseure parisienne était la plus rapide (29e). Nouvelle frayeur lorsqu'Hamraoui redonnait un ballon sur Wenger esseulée plein axe à 18m, surprise par cette offrande qui manquait son lob (33e). Côté parisien, en dehors d'une reprise de la tête de Cristiane sur un centre de Rosana (23e), il n'y avait pas grand chose de satisfaisant.

        Mais après la pause, un long centre de Rosana était repris par sa compatriote Cristiane qui sautait plus haut que tout le monde pour doubler la mise (2-0, 49'). Valeureuses, les Messines tenaient bon. Une frappe tendue de 30 m d'Hamraoui était ensuite bien captée par Lerond (68e). En fin de match, Delie entrée vingt minutes plus tôt était à l'affût pour le troisième but faisant suite à un corner (3-0, 89').


        Les réactions

        Farid Benstiti (entraîneur du PSG) :
        "Une première mi-temps prise à la légère même avec une volonté de bien faire mais on a inconsciemment senti que cela pouvait être facile. L’agressivité de Metz sur cette Coupe de France nous montre qu’il n’y a pas de match facile et donc une remise en cause à la mi-temps pour que l’on soit un petit peu meilleur. On est en liste sur les trois compétitions, il ne faut pas retenir le match d’aujourd’hui. l’équipe est très bonne depuis la rentrée, jamais je ne remettrais pas en cause ce qui a été fait depuis car on revient quand même de loin"
        David Fanzel (entraîneur de Metz) : "On prend deux buts beaucoup trop vite. Le premier au bout de 10 secondes, et vitre en deuxième mi-temps donc le match est quasiment fini. On savait qu’elles étaient plus fortes que nous, qu’elles étaient plus puissantes et qu’elles allaient plus vite mais j’ai trouvé mes filles courageuses, elles ont joué jusqu’au bout, elles n’ont pas lâché et c’est juste dommage que les deux occasions que l’on a en première mi-temps, on ne les mets pas au fond. Car sinon, cela peut faire 1-1 à la mi-temps. C’était une belle aventure, on est sorti par une belle équipe. Maintenant, place au championnat."
        >> PLUS DE RÉACTIONS SUR LES FEMININES.FR

        Les buts

        3-0 Marie-Laure DELIE 89' (Suite à un corner de Delannoy repris de la tête par Erika, le ballon est cafouillé par Altunkulak et revient dans les pieds de Delie aux 6 m qui se jette pour reprendre du droit)
        2-0 CRISTIANE 49' (Long centre de Rosana depuis la droite qui est repris par Cristiane de la tête à l'angle opposé des 6 m à la lutte avec la gardienne et Mansuy, et place le ballon côté opposé)
        1-0 Ouleymata SARR 1' (Passe en retrait de Brocheray pour Lerond. Le dégagement de la gardienne est contré par Sarr, qui marque du plat du pied gauche dans le but vide)


        Samedi 27 février 2016 à 17h00
        PARIS SAINT-GERMAIN FC (D1) - FC METZ (D2) : 3-0 (1-0)
        Saint-Germain-en-Laye (Stade Georges Lefèvre)
        Spectateurs : 350
        Arbitres : Karine Lasalle assisté de Aurore Vanstaevel et Anaëlle Loidon.
        Buts : Ouleymata Sarr 1', Cristiane Rozeira de Souza Silva 49', Marie-Laure Delie 89'
        Avertissements : Kheira Hamraoui 43' pour PSG, Juliane Gathrat 32', Julie Wojdyla 43' pour Metz

        PSG : 1-Ann-Katrin Berger ; 5-Sabrina Delannoy, 4-Laura Georges, 2-Erika Cristiano dos Santos, 11-Jessica Houara ; 7-Kheira Hamraoui ; 6-Caroline Seger ©, 3-Ghoutia Karchouni (14-Kenza Dali 55') ; 10-Cristiane Rozeira de Souza Silva, 9-Ouleymata Sarr (15-Anja Mittag 62'), 8-Rosana Dos Santos Augusto (12-Marie-Laure Delie 70'). Entr.: Farid Benstiti
        Non utilisées : 13-Lisa Dahlkvist, 16-Katarzyna Kiedrzynek
        Metz : 1-Justine Lerond ; 2-Héloïse Mansuy, 4-Marie Papaix, 5-Simone Gomes Jatobá ©, 3-Jennifer Brocheray ; 10-Elodie Martins (14-Selen Gul Altunkulak 79'), 8-Juliane Gathrat (12-Laurence L'Huillier 68'), 6-Marine Morel, 7-Adeline Janela ; 11-Meryll Wenger (13-Léa Khelifi 71'), 9-Julie Wojdyla. Entr.: David Fanzel
        Non utilisées : 15-Daniela Gurz, 16-Andréa Burtin


        L'intégralité du match en vidéo


        Samedi 27 février 2016 à 16h45 - Paris Saint... par fff-tv-foot-amateur

        http://www.footofeminin.fr/Coupe-de-...SG_a12172.html
        Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

        Commentaire


        • Coupe de France (Quarts) - MONTPELLIER s'est fait peur devant SAINT-MAUR (3-1)

          Le finaliste 2015 mené au second a dû attendre les dix dernières minutes pour s'imposer. Retrouvez la vidéo intégrale de la rencontre disputée entre Montpellier et St Maur ce dimanche



          Une nouvelle fois sur son terrain, Montpellier a éprouvé les pires difficultés à prendre le dessus sur un adversaire regroupé. Mais une nouvelle fois, l'équipe de Jean-Louis Saez a su faire la décision en fin de match face à des Saint-Mauriennes à bout de souffle.

          Des visiteuses qui sortent avec les honneurs en ayant bien résisté aux assauts héraultais parfois brouillons et surtout ne parvenant pas à porter le danger sur la dizaine de corners et coups francs obtenus en première période. Et pourtant une opportunité idéale leur était offerte lorsque Konte commettait une faute sur Karchaoui à l'entrée de la surface. Alves frappait le penalty mais Carré réalisait deux arrêts successifs de grande classe (24e). Avant la pause, Torrent tentait aussi sa chance de loin mais trouvait la barre (38e).

          A force de laisser passer les occasions, comme celles dès la reprise de Torrent et Sembrant, Saint-Maur y croyait et persistait. Un long ballon de l'arrière gauche Hacard pour Salomon, entrée à la pause, et cette dernière perçait la défense centrale pour venir battre Durand (0-1, 53'). S'accrochant à leur but d'avance, les joueuses de la VGA donnaient tout pour le préserver. Des sauvetages sur la ligne ou dans les six mètres (55e, 72e, 74e, 79e, 80e), ou encore des arrêts décisifs comme l'envolée de Carré sur une frappe de Léger (57e). La transversale s'ajoutait aussi aux occasions ratées par les Héraultaises avec Alves sur un coup franc (62e) et Jakobsson (77e). Le manque de réalisme ne durait pas jusqu'au coup de sifflet final. Agard venait se jeter pour placer une tête pour égaliser (1-1, 84'). Gadea en faisant autant trois minutes après (2-1, 87') avant qu'au terme des arrêts de jeu, Andressa Alves sur un corner joué à deux ne finisse d'achever Saint-Maur (3-1, 90+5').


          Les buts
          3-1 Andressa ALVES 90+5' (Corner joué à deux entre Alves et Romanelli, Alves récupère et adresse un centre rentrant fort qui termine au fond)
          2-1 Kelly GADEA 87' (Suite à un corner, le ballon revient sur Alves à droite qui adresse un centre rentrant que Gadea dévie légèrement de la tête et trouve le petit filet opposé)
          1-1 Laura AGARD 84' (Centre d'Asseyi depuis la droite repris par Agard de la tête au second poteau)
          0-1 Maeva SALOMON 53' (Lancée par la latérale gauche Hacard, Salomon prend le dessus sur la défense centrale et place de l'entrée de la surface une frappe du droit à ras de terre)


          Dimanche 28 février 2016 à 15h00
          MONTPELLIER HSC (D1) - VGA SAINT-MAUR (D1) : 3-1 (0-0)
          Montpellier (Stade Bernard Gasset 2 - Jean-Marc Valadier)
          Spectateurs : 110
          Arbitres : Emilie Mougeot assisté de Aurélie Efe et Céline Bagrowski.
          Buts pour Montpellier : Laura Agard 84', Kelly Gadea 87', Andressa Alves Da Silva 90+5'
          But pour Saint-Maur : Maëva Salomon 53'

          Aucun avertissement

          Montpellier : 1-Solène Durand ; 4-Marion Torrent, 3-Kelly Gadea ©, 2-Linda Sembrant, 5-Laura Agard ; 8-Virginia Torrecilla Reyes, 6-Anouk Dekker, 7-Sakina Karchaoui (15-Marie-Charlotte Léger 32', 12-Genessee Daughetee 90+3') ; 9-Viviane Asseyi, 11-Sofia Jakobsson (13-Marion Romanelli 90'), 10-Andressa Alves Da Silva. Entr.: Jean-Louis Saez
          Non utilisées : 14-Aimy Diop, 16-Laëtitia Philippe
          Saint-Maur : 1-Mélodie Carré ; 2-Kani Konté (14-Cindy Ferreira 90+3'), 4-Mariane Amaro, 6-Leila Meflah, 3-Mélanie Hacard ; 5-Alexia Nowak ; 7-Lilia Boumrar ©, 11-Céline Chatelain, 8-Aurore Paprzycki, 10-Stéphanie Léocadie ; 9-Coralie Lenot (12-Maëva Salomon 46', 13-Karen Montgénie 70'). Entr.: Régis Mohar


          MHSC 3 - 1 Saint Maur (Quart de Finale CDF... par MHSCofficiel

          Lundi 29 Février 2016
          Sebastien Duret

          http://www.footofeminin.fr/Coupe-de-...-1_a12170.html
          Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

          Commentaire


          • CDF - 1/4 : Les résultats
            Publié le 27 février 2016 | Coupe de France
            Par La Rédaction



            Place aux quarts de finale de la Coupe de France ce week-end. Les trois premiers matchs ont respecté la logique du classement avec les qualifications de Rodez, Paris et Lyon. En demi-finale, Rodez affrontera l'ogre lyonnais. Montpellier s'est lui difficilement imposé face à Saint-Maur et recevra Paris en demi.


            Rodez-Guingamp : 2-2 (4-1 tab)

            Pas vraiment favori au début de la rencontre mais sur une bonne dynamique, Guingamp a réussi à surprendre Rodez rapidement avec deux buts inscrits coup sur coup au quart d'heure de jeu par Salma Amani et Faustine Robert. Si la première période était plutôt équilibrée, Rodez ne parvenait pas à faire son retard au tableau d'affichage. Les Bretonnes rentraient donc au vestiaire avec un break d'avance.
            Puis Rodez a renversé la vapeur : c'est Océane Saunier qui remettait Rodez dans la rencontre (51') suite à un débordement de Solène Barbance. Audrey Cugat remettait les deux équipes à égalité à un quart d'heure de la fin de la rencontre. Clara Noiran manquait de donner la victoire à Rodez en toute fin de temps réglementaire, mais ce n'était que partie remise, puisque le RAF s'imposait 4-1 aux tirs au but. Les Aveyronnaises sont donc les premières qualifiées pour les demi-finales et rencontreront l'Olympique Lyonnais.

            Les compositions :
            Rodez :
            Niphon, Bornes, Haupais, Alard, Hoarau, Lemaitre, Barbance, Cugat, De Sousa, Cance, Saunier.
            Guingamp : Gignoux, Drozo, Boishardy, Lorgeré, Morin, Robert, Storti, Diallo, Fleury, Amani, Oparanozie


            Paris-Metz : 3-0
            Un but gag dès le coup d'envoi a permis au PSG de mener 1-0 à la mi-temps (Sarr). Ensuite, et si le PSG s'est créé plusieurs occasions par l'intermédiaire de Cristiane principalement, c'est Metz qui a failli revenir au score grâce à deux erreurs de la défense parisienne vers la demi-heure de jeu. Les Messines n'ont pas su en profiter pour relancer le match alors que le PSG avait perdu son football et peinait à se montrer dangereux.
            Le PSG faisait de nouveau la différence rapidement en deuxième période par l'intermédiaire de Cristiane, de la tête (49'), puis dominait très largement les 45 dernières minutes sans forcer et en se procurant de nombreuses occasions. Metz peinait à se montrer dangeureux et finissait par encaisser un troisième but en fin de temps réglementaire, oeuvre de Marie-Laure Delie (89'). Sans forcer, le PSG a fait le travail face à une équipe de Metz valeureuse.

            Les compositions :
            PSG :
            Berger, Delannoy, Georges, Erika, Houara D'Hommeaux, Hamraoui, Seger, Karchouni, Rosana, Sarr, Cristiane
            Metz : Lerond, Mansuy, Papaix, Jatoba, Brocheray, Janela, Morel, Gathrat, Martins, Wenger, Wojdyla.


            Lyon-Dijon : 6-0
            Il fallait attendre dix minutes pour que Lyon se montre réellement dangereux, malgré sa domination d'entrée, et une minute de plus pour que Griedge Mbock n'ouvre le score sur un coup franc de Louisa Necib. Lyon dominait très largement la première période, les occasions se succédant, mais de la maladresse et une équipe dijonnaise batailleuse permettaient aux visiteuses de revenir au vestiaire avec un seul but de retard.
            Les entrées en jeu d'Amel Majri à la mi-temps, puis d'Ada Hegerberg (55') ont permis à Lyon de faire le trou en deuxième période. La Norvégienne inscrivait un doublé en deux minutes (61', 62'), Majri alourdissait le score (69'), avant que Claire Lavogez (77') et Elodie Thomis (89') n'y aillent de leur but également. Tout comme le PSG, Lyon se qualifie sans souci pour les demi-finales de la Coupe de France où il affrontera Rodez.

            Les compositions :
            Lyon :
            Bouhaddi, Périsset, Mbock, Hansen, D.Cascarino, Necib, Kaci, Tarrieu, Thomis, Schelin, Lavogez
            Dijon : Lavigne, Derré, Corne, Rousseau, Desbourdieux, Soulard, Paillard, Pacaud, Magnin, Bultel, Bouillot


            Montpellier-Saint-Maur : 3-1
            Alors que Montpellier était donné largement gagnant dans ce dernier match des quarts de finale de la Coupe de France, Saint-Maur a fait plus que trembler le troisième du championnat de D1, en menant jusqu'à la 84e minute. Après une première période disputée sous une forte pluie, Montpellier a manqué l'ouverture du score sur penalty, Mélodie Carré stoppant le tir de la Brésilienne Andressa Alves (26'), et Sakina Karchaoui, tout juste appelée pour la première fois avec l'équipe de France A pour disputer la SheBelieves Cup, est sortie sur blessure à la demi-heure de jeu. Les deux équipes se quittaient sur un score nul et vierge à la pause.
            La rencontre, mal débutée pour les Montpelliéraines, allait de mal en pis avec l'ouverture du score en début de début période par Saint-Maur sur un raid solitaire de Maëva Salomon (53'). Bien embêté par le club francilien, Montpellier parvenait toutefois à égaliser en toute fin de temps réglementaire par l'intermédiaire de Laura Agard, à la réception d'un centre de Viviane Asseyi (84'). Les Héraultaises prenaient ensuite l'avantage sur une tête de Kelly Gadéa (87'). Andressa Alves ajoutait même un troisième but en fin de temps additionnel (90+5') pour donner de l'ampleur au score.

            Les compositions :
            Montpellier :
            Durand, Sembrant, Gadéa, Torrent, Agard, Dekker, Karchaoui, Torrecilla, Asseyi, Andressa Alves, Jakobsson
            Saint-Maur : Carré, Konte, Halard, Amaro, Nowak, Meflah, Boumrar, Paprzycki, Lenot, Léocadie, Chatelain

            http://www.footdelles.com/article/Co...ts_127455.html
            Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

            Commentaire


            • Coupe de France (Demi-finales) - LYON - RODEZ et MONTPELLIER - PSG

              Les demi-finales de la Coupe de France verront s'opposer Lyon à Rodez et Montpellier au PSG les 16 et 17 avril prochain.




              Lundi 29 Février 2016
              Sebastien Duret

              http://www.footofeminin.fr/Coupe-de-...SG_a12175.html
              Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

              Commentaire




              • Les buts des quarts de finale : Lyon-Nîmes, Montpellier/Saint-Maur, Paris SG-Metz et Rodez-Guingamp.
                Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                Commentaire


                • Coupe de France (Finale) - Le coup d'envoi à 16h au stade des Alpes à GRENOBLE

                  Suite à la confirmation du diffuseur France TV, la finale de la Coupe de France féminine prévue le dimanche 15 mai 2016 au stade des Alpes à Grenoble débutera à 16h00.



                  Lundi 7 Mars 2016
                  Sebastien Duret

                  http://www.footofeminin.fr/Coupe-de-...LE_a11889.html
                  Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                  Commentaire


                  • Dommage de ne plus pouvoir programmer de lever de rideau, pour un meilleur développement du foot féminin pourquoi pas un jour : un match des féminines avant voir après les masculins ...
                    Imaginons un Lyon - Nice à 14 h le dimanche 17 Avril et le match de coupe des féminines à la suite ( déjà programmé à 17 h le dimanche ) !!!

                    Commentaire


                    • Coupe de France - Marine HAUPAIS (Rodez AF) : "On n'a rien à perdre"

                      Dimanche, Rodez se déplace à Lyon (17h00), pour disputer la première demi-finale de son histoire. La capitaine du RAF, Marine Haupais, évoque ce rendez-vous et un point sur la belle saison de son équipe et personnelle.


                      La capitaine ruthénoise, Marine Haupais (photo Mica GBM/Phootorafettes)

                      Comment abordez-vous ce rendez-vous face à Lyon ?

                      On n'a rien à perdre dans cette demi-finale. On va essayer de faire quelque chose là-bas. On sait que c'est compliqué. Mais sur un match, tout reste possible, donc on prépare ce match comme tous les matchs avec la volonté de gagner.

                      Qu'est ce qui explique cette bonne saison du Rodez AF, actuel 5e en D1 ?
                      Ce qui fait la différence cette saison dans notre équipe, c'est la cohésion de groupe. On sent que l'on un groupe qui vit bien ensemble.
                      C'est vrai que cette année, rien ne semble pouvoir nous arriver. A nous de garder cette bonne dynamique et de tout faire pour que ce soit encore mieux.
                      Pour le moment, tout se passe bien mais il faut faire attention de ne pas se relâcher. Cela peut vite arriver. Il faut que l'on reste sur cette bonne dynamique jusqu'à la fin de saison.

                      Qu'a apporté le changement d'entraîneur cette saison ?
                      Cela apporte quelque chose de différent du fait de la nouveauté. Il y avait de nouvelles filles, un nouvel entraîneur, tout a changé. On s'est adapté à lui, il s'est adapté à nous. On fait tout pour être dans les meilleures conditions et avec le groupe, cela se passe très bien.

                      Enfin, vous avez participé à votre second rassemblement en équipe de France B, est-la concrétisation de cette belle saison ?
                      Je profite de tous ces moments, de tout ce que l'on me donne que je sois appelée dès le début, ou rappelée suite à une blessure, peu importe. A chaque fois que je serai appelée en sélection, je ferai tout pour donner le meilleur de moi-même avec ce maillot.



                      Jeudi 14 Avril 2016
                      Sebastien Duret

                      http://www.footofeminin.fr/Coupe-de-...re_a12390.html
                      Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                      Commentaire


                      • Rodez à l'attaque du grand Lyon
                        Publié le 15 avril 2016 | Coupe de France
                        Par Sandrine Dusang pour Foot d'Elles



                        Ce dimanche 17 avril à 17h00, le Rodez Aveyron Football se déplacera à Gerland pour jouer sa demi-finale de Coupe de France face à l'Olympique Lyonnais, quadruple tenant du titre et septuple vainqueur de la compétition. Bien qu'outsider, le RAF croit en ses chances et mettra tout en oeuvre pour réaliser l'exploit.


                        Actuel cinquième du championnat de D1, le Rodez Aveyron Football a montré de belles choses cette saison et semble sur la bonne voie pour s'inscrire durablement dans l'élite du football féminin français. Plus qu'une simple demi-finale de Coupe de France, le match de ce dimanche pourrait-être la concrétisation d'une saison réussie pour les Rafettes. Avec l'Olympique Lyonnais pour adversaire, la marche sera haute, mais qui sait de quoi Rodez est capable pour une place en finale...

                        Rodez armé pour l'exploit

                        Il ne faut pas se leurrer, pour faire chuter Lyon et lui voler la vedette, les Aveyronnaises vont devoir mettre les bouchées doubles, ce dimanche, en confirmant leur progression et leur bonne forme du moment, comme nous l'explique l'attaquante ruthénoise : « Après plusieurs saisons en D1, l'équipe a mûri, gagné en régularité, et cela se ressent de plus en plus dans notre jeu. Je pense que cette année, nous avons vraiment franchi un cap. Maintenant à nous de confirmer. En tout cas, nous sommes dans une bonne dynamique depuis janvier et nous avons engrangé pas mal de confiance. Notre groupe fait preuve de beaucoup de solidarité et de cohésion, c'est une de nos forces alors nous devrons aussi nous appuyer là-dessus ». A n'en pas douter, c'est donc avec un esprit conquérant que le Rodez Aveyron Football se rendra à Gerland ce dimanche, pour tenter de bousculer le grand Lyon et se frayer une place en finale de la Coupe de France féminine version 2015-2016.



                        Un peu d'histoire

                        Mais dans l'histoire de la Coupe de France (ou Challenge de France), Lyon et Rodez se sont affrontés à deux reprises. Une fois en quart de finale de l'édition 2007-2008, où les Fenottes s'étaient aisément imposées 5-0. Pour la seconde confrontation, trois ans plus tard (en mars 2011), les Ruthénoises s'étaient à nouveau inclinées 3-0, et avaient quitté la compétition en huitièmes de finale. Si depuis l'appellation "Coupe de France" en 2011, les Lyonnaises ont raflé le titre à chaque fois, les joueuses du RAF n'avaient elles jamais réussi à passer le stade des quarts de finale jusque-là. Cette demi-finale face à Lyon sera donc une grande première pour le club de l'Aveyron, mais également l'occasion de montrer qu'il progresse au fil des saisons, comme le souligne Flavie Lemaître, déjà présente dans l'effectif du RAF lors du revers en 2011 : « Le club avait déjà atteint les huitièmes et les quarts mais il n'avait jamais été plus loin dans la compétition. Aujourd'hui cette demi-finale est la preuve de notre évolution et aussi une belle récompense pour le groupe ».

                        Exit la D1, bonjour magie de la Coupe ?

                        Evidemment lorsque l'on évoque la Coupe de France, on parle souvent d'une ambiance différente de celle du championnat, et des surprises qu'elle peut parfois réserver. Mais il faut bien l'avouer, en général, l'édition féminine de cette compétition est bien souvent plus prévisible que son homologue masculin... Qui plus est quand l'OL féminin se dresse sur votre parcours. L'équipe lyonnaise qui enchaîne les titres saison après saison fait évidemment partie des grands favoris de l'épreuve cette saison encore. Rodez en a bien conscience, mais ne part pas défaitiste pour autant : « La Coupe reste une compétition à part et l'esprit est toujours un peu différent de celui de la D1. Cette rencontre face à Lyon sera forcément très difficile, mais pour nous c'est un match couperet et nous ne l'abordons pas comme un match de championnat. Nous sommes convaincues que tout reste possible », dixit Flavie Lemaître. Si ces deux dernières saisons, l'OL s'est à chaque fois aisément imposé lors des confrontations de D1 entre les deux clubs (deux fois 6-0, et une fois 7-0), les joueuses ruthénoises peuvent tout de même se remémorer certaines bonnes choses. En effet, en mars 2014, le RAF avait réussi à faire douter l'ogre lyonnais tout au long de la rencontre, et ce dernier avait dû compter sur deux penaltys d'Elise Bussaglia (dont un à la 94e) pour finalement l'emporter 2 buts à 1. Ajouté à ce précédent, le fait que les Lyonnaises devront aussi être prêtes pour leur demi-finale de Ligue des champions face au Paris Saint-Germain, dans une dizaine de jours (dimanche 24 avril). Alors, Ada Hegerberg et ses partenaires pourraient-elles déjà avoir la tête à l'Europe, ou craindre de se blesser ? Avec leur expérience, peu de chance que les Fenottes jouent avec le frein ce dimanche face à Rodez, mais sait-on jamais...


                        Crédit photos : DamienLG

                        http://www.footdelles.com/article/Co...on_130454.html
                        Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                        Commentaire


                        • Coupe de France (Demi-finales) - Un tour qui sourit à MONTPELLIER et LYON

                          Dans l'histoire de la Coupe de France (ex-Challenge), Lyon est l'équipe qui a disputé le plus de demi-finale. Mais si les Lyonnaises sont les plus présentes, Montpellier a été l'équipe la plus performante pour s'imposer à ce stade de la compétition.


                          Gadea face à Hegerberg, deux joueuses qui pourraient se retrouver le 15 mai prochain à Grenoble (photo archive)


                          Avec une seule élimination en neuf demi-finales, Montpellier est l'équipe qui brille le plus en demi-finale (89% de qualification). Et encore l'élimination connue face à Lyon en 2012-2013 l'a été dans des circonstances particulières. Ce jour-là, Montpellier s'était vu refusé un tir au but sur une erreur manifeste d'arbitrage. Les Montpelliéraines se seraient alors qualifiées. Mais finalement, si la réserve ne fut pas poser correctement, Lyon proposa de rejouer le match, ce que la FFF acta. Dans ce match rejoué, Montpellier n'est pas de seconde chance (0-4). Sur les huit autres confrontations, Montpellier est toujours passé dont une fois face au PSG (1-0) lors de la saison 2011-2012, qu'il retrouvera ce dimanche.

                          Le PSG a déjà disputé six demi-finales de la coupe avec un bilan mitigé (50%). Tombeur de Juvisy à deux reprises et de Lyon à une reprise, les Parisiennes ont connu moins de succès devant Saint-Etienne et Montpellier, sans compter le cinglant 7-0 en 2005 face à Juvisy. Après le succès en championnat, à Montpellier, les Parisiennes pourront-elles rééditer cette performance ?

                          Les Lyonnaises (FC Lyon + OL) vont disputer ce dimanche leur 14e demi-finale sur 15 possibles. Elles n'ont été absentes que lors de la saison 2010-2011, éliminées en quart par Juvisy. Leur présence à ce stade de la qualification s'est traduit par 11 qualifications sur 13 possibles à ce jour (85%). Les deux éliminations, Lyon les a connues deux saisons de suite face à Montpellier aux tirs au but en 2009 puis le PSG la saison suivante également aux tirs au but. Ce dimanche, elles affronteront Rodez qui pour sa part n'a jamais connu ce stade de la compétition.


                          Lyon
                          2001-2002 Lyon - Saint-Brieuc : 3-2
                          2002-2003 Soyaux - Lyon : 1-2
                          2003-2004 Toulouse - Lyon : 2-5
                          2004-2005 Lyon - Soyaux : 4-1
                          2005-2006 Lyon - Toulouse : 1-1 (tab 6-5)
                          2006-2007 Lyon - Tours : 9-0
                          2007-2008 Soyaux - Lyon : 0-3
                          2008-2009 Montpellier - Lyon : 0-0 (tab 4-3)
                          2009-2010 PSG - Lyon : 1-1 (tab 3-2)
                          2011-2012 Arras - Lyon : 0-8
                          2012-2013 Montpellier - Lyon : 0-4 (rejoué, score initial 1-1, tab 5-6)
                          2013-2014 Soyaux - Lyon : 0-3
                          2014-2015 Rouen - Lyon : 0-4
                          Bilan : 11 qualifications, 2 éliminations aux tirs au but

                          PSG
                          2004-2005 PSG - Juvisy : 0-7
                          2007-2008 Juvisy - PSG : 1-2
                          2009-2010 PSG - Lyon : 1-1 (tab 3-2)
                          2011-2012 PSG - Montpellier : 0-1
                          2012-2013 Saint-Etienne - PSG : 2-0
                          2013-2014 Juvisy - PSG : 0-6
                          Bilan : 3 qualifications, 3 éliminations

                          Montpellier
                          2002-2003 Montpellier - Juvisy : 3-2
                          2005-2006 Juvisy - Montpellier : 0-1
                          2006-2007 Montpellier - Saint-Brieuc : 3-0
                          2008-2009 Montpellier - Lyon : 0-0 (tab 4-3)
                          2009-2010 Montpellier - Juvisy : 3-1
                          2010-2011 Juvisy - Montpellier : 1-3
                          2011-2012 PSG - Montpellier : 0-1
                          2012-2013 Montpellier - Lyon : 0-4 (rejoué, score initial 1-1, tab 5-6)
                          2014-2015 Saint-Etienne - Montpellier : 0-1
                          Bilan : 8 qualifications, 1 élimination

                          Rodez
                          Bilan :
                          néant

                          Vendredi 15 Avril 2016
                          Sebastien Duret

                          http://www.footofeminin.fr/Coupe-de-...ON_a12396.html
                          Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                          Commentaire


                          • Envoyé par Rem56 Voir le message
                            Rodez à l'attaque du grand Lyon
                            Salut ,Rem56 tu as des nouvelles de Louisa Necib:confus:

                            Groupe OL :
                            Gardiennes : Bouhaddi, Perrault
                            Défenseures : Kumagai, Mbock, Majri, Hansen, Petit
                            Milieux : Abily, Kaci, Perisset
                            Attaquantes : Schelin, Hegerberg, Le Sommer, Thomis, Bremer, Tarrieu

                            Commentaire


                            • MHSC-PSG, plus qu'une demi-finale
                              Publié le 16 avril 2016 | Coupe de France
                              Par Anthony Rech pour Foot d'Elles



                              Pour le compte des demi-finales de cette Coupe de France féminine 2016, l'affiche qui apparaît la plus équilibrée sera à coup sûr Montpellier-Paris Saint-Germain (coup d'envoi à 17h dimanche 17 avril). Une confrontation entre un spécialiste de la Coupe peut-être encore convalescent et un PSG qui pourrait avoir la tête ailleurs. Décryptage.


                              Sur le papier, cette demi-finale entre Montpellier et le Paris Saint-Germain apparaît comme la plus alléchante et la plus équilibrée des deux. Le deuxième se déplaçant chez le troisième du championnat de Division 1 féminine.

                              Le PSG, invaincu en 2016

                              Toutes compétitions confondues, le Paris Saint-Germain est invaincu en 2016 (quatre matches de Coupe et six rencontres de championnat). Surtout, à défaut d'être parfois ultra-efficace devant avec notamment une Anja Mittag dont les performances laisssent songeur, la défense parisienne est plus que solide et n'a cédé qu'à deux reprises en trois mois et demi (face à Saint-Maur et Montpellier). Ce qui constitue le point fort de ce PSG 2016.
                              Si les joueuses du club de la capitale clament depuis des semaines que la Coupe de France est une priorité et reste une compétition à part, elles veulent à tout prix décrocher un titre cette saison qui fait cruellement défaut au club depuis l'arrivée de QSI. Mais ce dimanche à Grammont, les coéquipières de Caroline Seger auront peut-être un peu la tête au week-end suivant et cette demi-finale de Ligue des Champions en terre lyonnaise dont la dimension sportive est bien plus forte. En plus, elles devront a priori se passer de Laure Boulleau toujours convalescente (ce qui devrait donner une nouvelle occasion à Perle Morroni de se montrer) et probablement de Laura Georges en délicatesse avec son ischio-jambier.

                              Montpellier, l'équipe des demis

                              Côté MHSC, au-delà d'un regain de forme ces dernières semaines avec une victoire 3-0 à Rodez, les Héraultaises sont une équipe redoutable en Coupe. Avec une seule élimination en neuf demi-finales, le MHSC est l'équipe qui connaît le plus grand taux de réussite. La dernière fois que les deux clubs se sont affrontés à ce stade de la compétition c'était lors de la saison 2011-2012, et le Paris-Saint Germain s'est incliné 1-0. Avec trois titres décrochés, les Héraultaises semblent être une équipe de Coupe. En tout cas, plus à l'aise dans cet exercice de matches couperets. Même si derrière le passage, plus que réussi, en demi-finale, les joueuses de Jean-Louis Saez ont perdu cinq finales sur huit.
                              Au-delà des statistiques, la Coupe de France représente le dernier grand objectif des coéquipières de Kelly Gadéa. Après avoir longtemps été dans la course pour la deuxième place synonyme de qualification pour la prochaine édition de la Ligue des champions, les joueuses du MHSC ont connu un début d'année 2016 qui les a éloignées du bon wagon. Avec trois défaites en six rencontres, elles sont moins efficaces en attaque comme en défense et ont éprouvé quelques difficultés à se qualifier pour ce stade de la compétition. Il faudrait donc un miracle pour se raccrocher à la deuxième place et une énorme défaillance parisienne. Ce qui devrait décupler leur motivation pour cette rencontre qui s'apparente plus à leur « première finale » de fin saison. Mais est-ce que Montpellier est « guéri » de son début d'année 2016 ? Dimanche sera un élément de réponse important.

                              http://www.footdelles.com/article/Co...le_130522.html
                              Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                              Commentaire


                              • Envoyé par zizounecib Voir le message
                                Salut ,Rem56 tu as des nouvelles de Louisa Necib:confus:

                                Groupe OL :
                                Gardiennes : Bouhaddi, Perrault
                                Défenseures : Kumagai, Mbock, Majri, Hansen, Petit
                                Milieux : Abily, Kaci, Perisset
                                Attaquantes : Schelin, Hegerberg, Le Sommer, Thomis, Bremer, Tarrieu
                                Non, désolé... aucune nouvelle. Pas vue à l'entraînement mercredi :crazy:
                                Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                Commentaire


                                • Envoyé par Rem56 Voir le message
                                  Non, désolé... aucune nouvelle. Pas vue à l'entraînement mercredi :crazy:

                                  Merci Rem56

                                  Commentaire


                                  • Coupe de France (Demi-finale) - LYON est impitoyable

                                    Les Lyonnaises n'ont pas manqué le rendez-vous des demi-finales face à une équipe de Rodez, qui découvrait ce stade de la compétition, en leur infligeant neuf buts.


                                    Haupais face à Schelin


                                    Cette demi-finale pour les joueuses du RAF était une nouvelle page dans l'histoire du club. Jamais elles n'avaient atteint ce stade de la compétition. L'occasion, dans une saison déjà marquée par une actuelle 5e place, de montrer que cette performance n'était pas usurpée. Mais face à Lyon, il n'y aura pas eu de suspense.

                                    Si les Lyonnaises étaient privées de Lavogez, Renard, Necib et Henry, ces dernières par précaution, en attendant de nouveaux examens cette semaine pour connaître la situation exacte de leur blessure, avant de jouer le PSG en Ligue des Champions, le RAF n'était pas totalement au complet. Sans Guellati, suspendue, Sébastien Joseph devait composer finalement sans Lemaitre au coup d'envoi, touchée au talon et qui était sur le banc, alors que Barbance et Bornes étaient par contre rétablies pour ce rendez-vous.

                                    Hegerberg s'offre un triplé



                                    Les Lyonnaises n'ont pas tardé à trouver la faille dans la défense aveyronnaise débloquant la situation grâce notamment à deux corners frappés par la Japonaise Kumagai conclu par Mbock (1-0, 6') et Petit d'une belle reprise (3-0, 24'). Schelin inscrivait aussi un doublé et étant deux fois à l'affût aux 6 m (8', 42'). A 4-0, à la pause, malgré le courage de Rodez, la cause était déjà entendue. Mais Prêcheur faisait tourner son groupe avec les entrées d'Abily et d'Hegerberg. Pas de quoi rassurer les partenaires d'Haupais. La meilleure buteuse du championnat ouvrait son compteur rapidement une frappe enroulée (5-0, 56') puis d'une reprise de la tête que Niphon ne pouvait repousser suffisamment (6-0, 60'). Elle allait même s'offrir le triplé en fin de match après un bon travail de la troisième remplaçante Tarrieu (9-0, 90'). Thomis profitait du festival pour reprendre une passe d'Hegerberg (7-0, 64') alors qu'Abily, décidément en forme en tant que buteuse, plaçait une belle reprise des 16 m (8-0, 76').

                                    Neuf buts inscrits ce dimanche à Gerland, 49 au total cette saison en Coupe de France, sans en avoir encaissé, les Lyonnaises auront désormais l'occasion de défendre leur titre lors d'un remake face à Montpellier au stade des Alpes, à Grenoble dans un mois. Mais d'ici là, la Ligue des Champions sera passée par là, un autre objectif d'une fin de saison encore bien chargée.


                                    La stat'
                                    47. C'est le nombre de buts inscrits cette saison par Ada Hegerberg avec Lyon en matchs officiels (29 en championnat, 8 en Coupe et 10 en Ligue des Champions). Le cap des 50 n'est plus très loin.

                                    La réaction
                                    Gérard Prêcheur : "Je suis satisfait de la prestation au-delà du résultat. À partir du moment où on mène 4 à 0 à la mi-temps… On enchaîne trois demi-finales et celle-ci était toute aussi importante. Et c’est bien de débuter cette série de manière aussi positive".

                                    Les buts
                                    1-0 Mbock Bathy Nka (6') : Corner de Kumagai repris d'une tête smashée par Mbock à 6 m au premier poteau
                                    2-0 Schelin (8') : Thomis côté gauche remet sur Le Sommer à gauche qui entre dans la surface et centre dans les 6 m pour Schelin qui se retrouve pour conclure du plat du pied gauche
                                    3-0 Petit-Franco (24') : Corner de Kumagai repris par Petit au point de penalty du gauche
                                    4-0 Schelin (42') : Bremer récupère le ballon sur une relance de Cugat, sert en retrait à l'entrée de la surface côté droit, Le Sommer qui s'avance et place une frappe du gauche repoussée par Niphon. Mais Schelin à l'affût aux 6 m n'a plus qu'à mettre son pied droit pour conclure
                                    5-0 Hegerberg (56') : Belle remontée de Bremer en slalomant depuis le milieu de terrain. Elle trouve Kaci à 20 m qui décale sur Hegerberg à gauche qui enroule une frappe du droit de la surface
                                    6-0 Hegerberg (60') : Abily côté droit allonge son centre pour la tête d'Hegerberg à l'angle opposé des 6 m qui place une reprise de la tête que Niphon ne peut empêcher de franchir la ligne
                                    7-0 Thomis (64') : Thomis accélère et joue avec Hegerberg à droite qui lui remet sur un centre. Thomis ouvre son pied gauche à 11 m et bat Niphon sur sa droite
                                    8-0 Abily (76') : Après un bon travail de Tarrieu, Schelin décale sur Hegerberg à gauche qui centre en retrait pour la reprise du gauche des 16 m d'Abily
                                    9-0 Hegerberg (90') : Bon travail de Tarrieu à gauche qui adresse un caviar pour Hegerberg


                                    Coupe de France 2015-2016 - Demi finale
                                    Dimanche 17 avril 2016
                                    à 17h00
                                    OLYMPIQUE LYONNAIS (D1) - RODEZ AF (D1) : 9-0 (4-0)
                                    Lyon (Stade de Gerland)
                                    Spectateurs : 1000
                                    Arbitres : Cindy Buffart assisté de Karine Lasalle et Solen Dallongeville.
                                    Buts : Griedge Mbock Bathy Nka 6', Lotta Schelin 8', 42', Corine Petit 24', Ada Hegerberg 56', 60', 90', Elodie Thomis 64', Camille Abily 76'
                                    Aucun avertissement

                                    Lyon : 1-Sarah Bouhaddi ; 2-Corine Petit, 3-Griedge Mbock Bathy Nka (13-Mylaine Tarrieu 57'), 4-Line Røddik Hansen, 6-Aurélie Kaci, 10-Pauline Bremer, 5-Saki Kumagai, 7-Amel Majri (12-Camille Abily 46'), 11-Elodie Thomis, 8-Lotta Schelin ©, 9-Eugénie Le Sommer (14-Ada Hegerberg 46'). Entr.: Gérard Prêcheur
                                    Non utilisées : 15-Eve Perisset, 16-Cindy Perrault
                                    Rodez : 1-Julie Niphon ; 2-Chloé Bornes (12-Chloé De Carvalho 60'), 4-Marine Haupais ©, 5-Manon Alard, 3-Fanny Hoarau, 11-Audrey Cugat, 8-Océane Saunier (14-Marine Lespinasse 76'), 10-Laurie Cance, 6-Solène Barbance, 7-Marine De Sousa, 9-Stéphanie De Revière (13-Flavie Lemaître 60'). Entr.: Sébastien Joseph
                                    Non utilisées : 15-Clara Noiran, 16-Déborah Garcia









                                    Lundi 18 Avril 2016
                                    Sebastien Duret

                                    http://www.footofeminin.fr/Coupe-de-...le_a12404.html
                                    Dernière modification par Rem56, 18/04/2016, 15h52.
                                    Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                    Commentaire


                                    • Coupe de France (Demi-finale) - MONTPELLIER prend sa revanche avec la Coupe

                                      Battu sur sa pelouse en championnat en janvier dernier, Montpellier a pris sa revanche en sortant le PSG en demi-finale de la Coupe de France. Les Héraultaises disputeront à nouveau la finale de la Coupe face à Lyon


                                      Tonazzi sera en finale avec Montpellier (photo MHSC)


                                      Cette demi-finale s'annonçait indécise, elle le fut et offrit un beau spectacle prolongeant le plaisir du spectateur jusqu'à la séance des tirs au but avec les arrêts décisifs de la gardienne montpelliéraine Solène Durand.

                                      Dans cette rencontre où les deux équipes se craignaient, la rencontre s'est dénouée au fil des minutes. Alors que Gadea, blessée était de nouveau sur le banc montpelliérain, le PSG connaissait le même sort avec Houara mais pouvait compter sur les retours de Georges et Boulleau. Mais au cours de la première période, les deux défenses ne furent pas en danger en l'absence de réelles occasions, car la situation se décanta à la reprise. En dehors d'une première frappe cadrée de Jakobsson, bien lancée par Toletti (25e), Montpellier n'approcha pas le but parisien, pas plus que son adversaire où seule Boulleau se présenta devant Durand bien sortie (38e).

                                      C'est au retour des vestiaires, sous le regard de la sélectionneuse suédoise Pia Sundhage, que Sembrant, la capitaine montpelliéraine s'illustra de belle manière en ouvrant le score. Profitant d'un corner mal renvoyé, et servie par Torrent qui fêtait son anniversaire, elle déclencha une frappe des 16 m en pivot qui alla se loger dans la lucarne de Berger (1-0, 49'). Si Gauvin d'une reprise de la tête sollicitait aussi la gardienne parisienne (57e), Léger n'allait pas lui faire de cadeau sur un exploit personnel. Seule, elle interceptait un ballon, se déjouait de la défense parisienne et à l'angle de la surface, face à Georges, déclenchait une frappe puissante du gauche qui terminait au fond (2-0, 63').

                                      Durand se rachète lors des tirs au but


                                      Gauvin devancée par Georges (photo MHSC)


                                      Avec deux buts d'avance, Montpellier était sur la route d'une qualification. Mais le sursaut d'orgueil parisien illustré par les entrées en jeu de Delie, Dali et Mittag allait changer le scénario. Une animation offensive complètement revue avec ces remplaçantes, Cruz redescendait à un poste plus défensif. Le trio Cristiane - Mittag - Delie allait faire parler de lui. Une première fois, sur un centre de la Brésilienne, Delie reprenait du talon droit face à Durand (2-1, 75'). Deux minutes plus tard, Delannoy venait aussi prêter main forte et son centre relâché par la gardienne Durand profitait à Mittag, en renarde des surfaces (2-2, 77'). Tout était à reprendre à un quart d'heure du terme. Tonazzi essayait bien mais se heurtait à la transversale (82e) puis au retour de Boulleau (85e). En face, Mittag obligeait Durand à se rattraper d'une belle détente (89e).

                                      La gardienne montpelliéraine allait même garder le meilleur pour la fin. Coupable sur le second but, elle était irréprochable lors de la séance des tirs au but en sortant les tentatives de Dali, Cruz et Delie. Son homologue parisienne Berger réussissait aussi deux arrêts de grande classe devant Tonazzi et Asseyi. Mais la dernière tireuse montpelliéraine, Karchaoui concluait sa belle semaine, après sa première sélection en A, par le tir au but décisif d'un contre-pied parfait (4-3).


                                      La stat'
                                      9. Montpellier disputera la 9e finale de son histoire (en 15 éditions). Ce sera la 6e face à Lyon avec un bilan pour le moment de 3 défaites pour 2 victoires finales.

                                      La réaction
                                      Sabrina Delannoy (PSG), au micro d'Eurosport 2 : "On ne peut pas prendre des buts sur des erreurs directes. Il faut retenir le positif, c'est que l'on a réussi à revenir au score. J'espère que la finale, ce sera celle de la Ligue des Champions. J'espère que l'on mettra toutes nos dernières forces dans cette compétition"

                                      Les buts
                                      1-0 Sembrant (49') : Corner d'Utsugi pour Gauvin au premier poteau qui manque son contrôle, Hamraoui renvoie sur Torrent à 16 m qui sert Sembrant à l'angle des 20 m. La capitaine déclenche une frappe travaillée du droit qui vient se loger dans la lucarne gauche de Berger
                                      2-0 Léger (63') : Léger intercepte une passe latérale de Dahlkvist au milieu de terrain puis part sur le côté gauche, fixe Georges et de l'angle de la surface déclenche une frappe du gauche pour trouver le côté opposé
                                      2-1 Delie (75') : Cristiane servie par Mittag accélère sur la droite et centre pour Delie qui reprend du talon droit aux 6 m
                                      2-2 Mittag (77') : Cristiane à droite remet en retrait sur Delannoy qui centre en hauteur. Durand intervient en l'air derrière Delie mais relâche le ballon que Mittag reprend d'une volée du droit

                                      Les tirs au but
                                      Toletti (1-0), Delannoy (1-1), Tonazzi (arrêté), Dali (arrêté), Sembrant (2-1), Cruz (arrêté), Asseyi (arrêté), Seger (2-2), Utsugi (3-2), Cristiane (3-3), Karchaoui (4-3), Delie (arrêté)


                                      Coupe de France 2015-2016 - Demi finale
                                      Dimanche 17 avril 2016
                                      à 17h00
                                      MONTPELLIER HSC (D1) - PARIS SAINT-GERMAIN (D1) : 2-2 (0-0) (tab 4-3)
                                      Montpellier (Stade Bernard Gasset n°7 - Mama Ouattara)
                                      Spectateurs : 600
                                      Arbitres : Florence Guillemin assisté de Manuela Nicolosi et Solenne Bartnik.
                                      Buts pour Montpellier : Linda Sembrant 49', Marie-Charlotte Léger 63'
                                      Buts pour PSG : Marie-Laure Delie 75', Anja Mittag 77'

                                      Avertissements : Lisa Dahlkvist 56', Ann-Katrin Berger 83' pour PSG

                                      Montpellier : 1-Solène Durand ; 4-Marion Torrent, 5-Laura Agard, 2-Linda Sembrant ©, 3-Sakina Karchaoui ; 8-Sandie Toletti, 7-Rumi Utsugi ; 11-Sofia Jakobsson (14-Virginia Torrecilla Reyes 87'), 9-Laetitia Tonazzi, 6-Marie-Charlotte Léger (13-Andressa Alves Da Silva 72') ; 10-Valérie Gauvin (15-Viviane Asseyi 81'). Entr.: Jean-Louis Saez
                                      Non utilisées : 12-Kelly Gadea, 16-Laëtitia Philippe
                                      PSG : 1-Ann-Katrin Berger ; 5-Sabrina Delannoy, 4-Laura Georges, 2-Erika Cristiano dos Santos, 3-Laure Boulleau ; 6-Caroline Seger ©, 7-Kheira Hamraoui (12-Kenza Dali 52'), 8-Lisa Dahlkvist (14-Anja Mittag 65') ; 11-Shirley Cruz Traña, 10-Cristiane Rozeira de Souza Silva, 9-Rosana Dos Santos Augusto (13-Marie-Laure Delie 52'). Entr.: Farid Benstiti
                                      Non utilisées : 15-Jessica Houara d'Hommeaux, 16-Katarzyna Kiedrzynek


                                      Montpellier-Paris (féminine) : Le résumé par PSG

                                      Lundi 18 Avril 2016
                                      Sebastien Duret

                                      http://www.footofeminin.fr/Coupe-de-...pe_a12405.html
                                      Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                      Commentaire


                                      • CDF : Une finale Lyon-Montpellier !
                                        Publié le 17 avril 2016 | Coupe de France
                                        Par Charlotte Vincelot pour Foot d'Elles



                                        Les demi-finales de Coupe de France se déroulaient cet après-midi. Lyon, qui recevait Rodez, n'a pas fait dans le détail pour obtenir sa qualification pour la finale (9-0), alors que de son côté, Montpellier a pris le dessus sur le Paris Saint-Germain après la séance de tirs au but (2-2, 4-3). Lyon et Montpellier se retrouveront donc de nouveau en finale, le 15 mai à Grenoble


                                        Montpellier-PSG : 2-2, 4-3 tab

                                        Montpellier se détache

                                        Si l'affiche entre Lyon et Rodez ne laissait que peu de place au doute, la rencontre entre Montpellier et le Paris Saint-Germain en revanche était très ouverte. Jean-Louis Saez proposait un onze très offensif, avec Laëtitia Tonazzi, Valérie Gauvin, Marie-Charlotte Léger et Sofia Jakobsson titularisées en attaque. Farid Benstiti de son côté titularisait Laura Georges et Laure Boulleau en défense après plusieurs semaines d'absence pour cause de blessure. La première période était fermée entre deux équipes qui ne voulaient pas se découvrir. C'est en deuxième période que le match se décantait, en faveur de Montpellier dans un premier temps.
                                        La deuxième période a peine débutée, Montpellier obtient un corner. Kheira Hamraoui (qui sortira juste après, légèrement touchée apparemment) voyait son dégagement contré par Marion Torrent. Le ballon revenait dans les pieds de Linda Sembrant, qui frappait en pivot une frappe lobée enroulée sur laquelle Ann-Katrin Berger ne pouvait rien faire (49'). C'est Marie-Charlotte Léger qui inscrivait le second but montpelliérain suite à une perte de balle de Lisa Dahlkvist. Excentrée sur la gauche, la jeune attaquante déclenchait une frappe qui trompait Ann-Katrin Berger pour la seconde fois de la soirée (62'). De quoi convaincre Philippe Bergerôo de lui laisser sa chance en équipe de France ?

                                        Le PSG revient dans le match... puis est éliminé
                                        Mais le PSG n'abdiquait pas, et après les entrées de Kenza Dali et Marie-Laure Delie, c'est Anja Mittag qui faisait son entrée sur le terrain pour le PSG (65'). Il s'agira d'un coaching gagnant pour le PSG, qui réduisait le score par Marie-Laure Delie, a la réception d'un centre de Cristiane suite à un une-deux avec Anja Mittag. Ub but que n'aurait pas renié Zlatan Ibrahimovic... (75'). Deux minutes plus tard, sur un centre de Sabrina Delannoy décalée par Cristiane, Solène Durand relâchait le ballon et Anja Mittag, à l'affût, inscrivait son premier but en 2016 avec le PSG (77').
                                        Si les deux équipes auront l'occasion de prendre l'avantage avant la fin du temps réglementaire, c'est finalement la séance de tirs au but qui attendait les deux équipes. Et Solène Durand, fautive sur le but de l'égalisation parisienne, offrait la qualification à Montpellier en repoussant le tir de Marie-Laure Delie, après avoir déjà mis en échec Kenza Dali et Shirley Cruz, pendant qu'Ann-Katrin Berger ne stoppait "que" deux tirs (Tonazzi, Asseyi). Le 15 mai à Grenoble aura donc lieu la revanche de la finale de la saison passée ! Nouvelle désillusion pour le PSG qui semblait pourtant avoir fait le plus dur en revenant au score et qui n'a désormais plus que la Ligue des Champions pour sauver sa saison. Montpellier de son côté a de nouveau quelque chose à espérer cette saison.

                                        Les compositions :
                                        Montpellier :
                                        Durand, Sembrant, Karchaoui, Torrent, Agard, Léger (Andressa Alves 72'), Utsugi, Toletti, Tonazzi, Gauvin (Asseyi 80'), Jakobsson (Torrecilla 87')
                                        PSG : Berger, Erika, Boulleau, Georges, Delannoy, Seger, Hamraoui (Dali 52'), Dahlkvist (Mittag 65'), Rosana (Delie 52'), Cristiane, Cruz


                                        Lyon-Rodez : 9-0

                                        Lyon n'a connu aucun souci pour s'imposer face à Rodez. Ada Hegerberg a inscrit un triplé (56', 62', 90'), Lotta Schelin un doublé (9', 43'), Griedge Mbock a ouvert le score (6'), Corine Petit (24'), Elodie Thomis (64') et Camille Abily (76') ont également marqué. Lyon est toujours en course pour le triplé.


                                        http://www.footdelles.com/article/Co...r-_130530.html
                                        Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                        Commentaire


                                        • Coupe de France - Une nouvelle finale MONTPELLIER - LYON

                                          Après l'opposition à Calais qui avait vu le succès lyonnais (2-1) face à Montpellier, les deux équipes se retrouveront en finale le dimanche 15 mai prochain (16h00) au stade des Alpes à Grenoble pour un remake.


                                          Finale

                                          Vainqueur Demi-finale 1 - Vainqueur Demi-finale 2 : Montpellier HSC (D1) - Olympique Lyonnais (D1)

                                          Demi-finales
                                          1. Vainqueur Match 3 - Vainqueur Match 1 : Montpellier HSC (D1) - Paris Saint-Germain (D1) : 2-2 (tab 4-3)
                                          2. Vainqueur Match 4 - Vainqueur Match 2 : Olympique Lyonnais (D1) - Rodez AF (D1) : 9-0

                                          Quarts de finale
                                          Match 1 : Paris Saint-Germain (D1) - FC Metz (D2) : 3-0
                                          Match 2 : Rodez AF (D1) - EA Guingamp (D1) : 2-2 (tab 4-1)
                                          Match 3 : Montpellier HSC (D1) - VGA Saint-Maur (D1) : 3-1
                                          Match 4 : Olympique Lyonnais (D1) - Dijon FCO Féminin (D2) : 6-0



                                          Lundi 18 Avril 2016
                                          Sebastien Duret

                                          http://www.footofeminin.fr/Coupe-de-...ON_a12403.html
                                          Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                          Commentaire




                                          • Les buts des 1/2 finales : Montpellier-Paris SG et Lyon-Rodez.
                                            Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                            Commentaire


                                            • Coupe de France - La riche histoire des LYON - MONTPELLIER en coupe (Partie 1 : de 2002 à 2007)

                                              Lyon et Montpellier se sont rencontrés à neuf reprises en Coupe de France (ex-Challenge de France) dont cinq fois en finale. Footofeminin a replongé dans ses archives. Retrouvez le premier volet historique de ces rencontres très souvent spectaculaires avec les matchs disputés entre 2002 et 2007


                                              Montpellier s'est imposé au terme d'une finale magnifique en 2007 (photo Sébastien Duret)


                                              Pour ce premier volet, retour sur la première confrontation entre les deux équipes lors de la finale du Challenge 2003 disputée à Montceau les Mines. Les deux équipes ont tour à tour mené au score mais Brétigny a offert la victoire à la 89e minute, évitant la séance de tirs au but.
                                              Deux saisons plus tard, les deux équipes se sont retrouvées en quart avec un OL à l'heure américaine. C'est d'ailleurs Christie Welsh qui a marqué le but victorieux. En finale, Lyon s'inclinait devant Juvisy (1-1, 5 tab à 4).
                                              La finale 2006 aura été marquante à plusieurs titres, tout d'abord, pour la première fois une gardienne de but y sera expulsée. Céline Deville était expulsée à la 38e minute, c'est une joueuse de champ, Virginie Faisandier qui finissait le match. Et alors que Lyon filait vers une courte victoire (1-0), Elodie Thomis arrachait l'égalisation à la 94e minute. Aux tirs au but, Faisandier allait stopper les tirs de Sandrine Dusang et Sandrine Brétigny !
                                              2007 était un remake de la finale précédente. Mais entre temps Camille Abily, Sonia Bompastor ou encore Laure Lepailleur étaient passées de Montpellier à Lyon. Mais en finale, alors que Lyon arrachait l'égalisation dans les dix dernières par Camille Abily, ces trois joueuses échouaient aux tirs au but devant Céline Deville qui avait pris des notes (voir photo plus bas...)


                                              2002-2003 - Finale - BRETIGNY offre la victoire à LYON


                                              Cécile Locatelli devant Elodie Ramos (photo C Ringaud/footofeminin.fr)


                                              Lyon s'impose dans la finale du Challenge 4 buts à 3 au terme d'un match très animé. La rencontre fut tout d'abord reportée de 25 minutes suite à un violent orage de grêle et c'est finalement à 16 h 55 que Sabine Louiset donna le coup d'envoi.
                                              Lyon ouvrait le score très rapidement par Dessalle. Elle parvenait à reprendre de la tête un coup franc tiré par Sykora sur le côté gauche et plaçait le ballon hors de portée de Hanous (4', 1-0). Avantage de courte durée puisque Lattaf permettait à Montpellier de revenir dans la partie 4 minutes plus tard d'une frappe excentrée sur le côté droit qui lobait Pegaz (8', 1-1). Lyon reprenait l'avantage à la 13e minute. Sur une action côté gauche de Brétigny, meilleure buteuse du championnat 2003, la joueuse locale, puisqu'elle est née à quelques kilomètres de Montceau, trouvait la tête de Bruet (13', 2-1). Montpellier réagissait et c'est Lattaf qui permettait au MHSC de revenir dans un premier temps au score en déviant de la tête un centre venu côté gauche (22', 2-2). Lyon ne se laissait pas abattre et Locatelli trouvait la barre transversale (33'). Ramos donnait quelques secondes après l'avantage aux Montpelliéraines. Elles bénéficiait d'une belle montée côté gauche de Faisandier pour être à la conclusion (35', 2-3).
                                              En seconde période, Lyon inscrivait deux nouveaux buts par Brétigny pour finalement s'imposer 4-3. Sur le premier, Sandrine reprenait de la tête un centre venu de la droite (56', 3-3). Lyon profitait alors de la domination héraultaise (occasions successives de M'Barek 67', Bompastor 75', Ramos 78') pour évoluer en contre et à la dernière minute, Brétigny offrait la victoire à son club (4-3, 89'). Sur une balle en profondeur, elle contrait le dégagement de Hanous et n'avait plus qu'à marquer dans le but vide. C'est donc une grosse satisfaction pour les Lyonnaises battues l'an dernier à ce même stade de la compétition par Toulouse. Avec une deuxième place en championnat et une victoire en Coupe, les joueuses de Farid Benstiti ont réussi une superbe saison.

                                              Dimanche 15 juin 2003 - 16h30
                                              FC LYON - MONTPELLIER HSC : 4-3 (2-3)
                                              Montceau les Mines (Stade des Alouettes)
                                              Spectateurs : 300
                                              Arbitres : Sabine Louiset assisté de Sylvie Moisan et Florence Guillemin.
                                              Buts pour Lyon : Virginie Dessalle 4', Ludivine Bruet 13', Sandrine Brétigny 56', 89'
                                              Buts pour Montpellier : Hoda Lattaf 8', 22', Elodie Ramos 35'

                                              Avertissements : Carole Granjon 12', Ludivine Bruet 60' pour Lyon, Virginie Faisandier 50', Hoda Lattaf 86' pour Montpellier

                                              Lyon : 1-Aurore Pegaz, 3-Gwenaëlle Pelé, 2-Emmanuelle Sykora, 4-Cécile Locatelli ©, 5-Marianne Grangeon, 6-Virginie Dessalle, 8-Anne-Laure Perrot (12-Delphine Blanc 55'), 9-Carole Granjon, 11-Ludivine Bruet, 10-Sandrine Brétigny, 7-Cécilia Josserand (13-Anissa Guedri 74'), Entr.: Farid Benstiti
                                              Non utilisée : 14-Christelle Bartesch
                                              Montpellier : 1-Zohra Hanous, 2-Audrey Lacaze, 11-Céline Rigal, 5-Emmanuelle Podence, 4-Gwladys Bresson, 10-Virginie Faisandier, 7-Sarah M'Barek ©, 6-Agathe Calvié, 8-Sonia Bompastor, 3-Elodie Ramos (14-Angélique Lopes 80'), 9-Hoda Lattaf, Entr.:
                                              Non utilisées : 12-Séverine Coste, 13-Christelle Sarran


                                              2004-2005 : LYON sort MONTPELLIER en quart mais s'incline en finale


                                              L'Américaine Lorrie Fair devant Virginie Faisandier (photo DD/footofeminin.fr)


                                              Tout le monde attendait avec impatience cet affrontement avec Montpellier. Un affrontement à armes égales cette fois-ci, contrairement au dernier, en championnat, ou Farid Benstiti n'avait pu aligner toutes ses Américaines, avec une courte défaite à la clé (1-0). A l'arrivée, les Lyonnaises ont dominé les débats, beaucoup plus que le score ne l'indique, se créant une bonne demi-douzaine d'occasion, contre deux pour les Héraultaises.
                                              Rapidement d'ailleurs, le ton était donné dans cette rencontre avec des Olympiennes qui pressaient immédiatement les Montpelliéraines dans leur moitié de terrain. Et le résultat ne tardait pas à arriversur une déviation de Wagner pour Welsh, coté gauche, qui trompait Deville d'une frappe croisée du pied gauche (1-0, 23'). Dans la foulée, cette même Welsh était bien prête de doubler la mise d'un tir soudain des dix-huit mètres qui frôlait le montant de Deville. Pourtant contre le vent, Locatelli et ses coéquipières allaient continuer à dominer outrageusement les débats durant les quarante cinq premières minutes, sans toutefois parvenir à trouver de nouveau l'ouverture.
                                              De retour sur le terrain, Montpellier tentait de hausser le ton, bien timidement toutefois. Tout juste relèvera t-on une incursion de Lattaf non conclue (67e) et un déboulé de Faisandier reprise sur le fil dans la surface par Locatelli (74e). Mais pour tout dire, les véritables occasions de cette deuxième période allaient de nouveau être Lyonnaises, comme ces deux duels perdus par Morel (66e), et par Bretigny (73e). Invaincu cette saison sur le territoire, Montpellier devait finalement et logiquement baisser pavillon face à plus fort que lui.

                                              Dimanche 10 avril 2005 - 15h00
                                              OL. LYONNAIS - MONTPELLIER HSC : 1-0 (1-0)
                                              Lyon (Stade de Gerland n°10)
                                              Spectateurs : 600
                                              Arbitres : Mohamed Bouguerra assisté de Jean-Paul Aguiar et Vincent Bonnet
                                              But : Christie WELSH 23'
                                              Aucun avertissement

                                              Lyon : 1-Hope Solo ; 3-Coralie Ducher, 4-Cécile Locatelli (cap.), 5-Marianne Grangeon, 2-Danielle Slaton ; 10-Claire Morel (14-Séverine Creuzet-Laplantes 89'), 7-Alyson Wagner, 6-Lorrie Fair, 8-Delphine Blanc ; 9-Christie Welsh (12-Carole Granjon 89'), 11-Sandrine Brétigny (13-Anne-Laure Perrot 82'). Entr.: Farid Benstiti
                                              Montpellier : 1-Céline Deville ; 2-Laure Lepailleur, 7-Sarah M'Barek (cap.), 4-Stéphanie Grand, 3-Céline Rigal (2-Audrey Lacaze 46') ; 6-Emmanuelle Podence (13-Agathe Calvié 74'), 10-Virginie Faisandier, 8-Camille Abily, 11-Ludivine Diguelman ; 5-Hoda Lattaf, 9-Elodie Ramos. Entr.: Daniel Rey
                                              Non utilisée : 14-Angélique Lopes


                                              2005-2006 : MONTPELLIER remporte la coupe avec une joueuse de champ dans les buts !


                                              Montpellier remporte sa première coupe (photo Sébastien Duret)


                                              Au terme d'une finale riche en rebondissements, où les Montpelliéraines ont évolué à dix pendant cinquante minutes, les Lyonnaises n'ont pas su profiter de leurs diverses occasions pour prendre deux buts d'avance et dans les derniers instants, Montpellier a arraché la séance des tirs au but qui leur a souri.
                                              L'entraîneur montpelliérain avec une équipe décidée à ne pas finir la saison bredouille après une 2e place en championnat, et une demi-finale de Coupe d'Europe, décide d'aligner une équipe relativement offensive avec Ramos, Lattaf, Diguelman devant derrière lesquelles on retrouvait Bompastor et Faisandier. A Lyon, Benstiti avait décidé d'être moins offensif avec un dispositif proposant une seule jointe en pointe, Da Rocha, soutenue par Faye et Cruz. Le milieu est composé de Dusang, Simone et Perrot. Brétigny débute la rencontre comme remplaçante.
                                              Dès les premières minutes, les Lyonnaises prennent possession du jeu et semblent gagner la bataille tactique. Deville n'est cependant pas mise en danger. Du côté montpelliérain, les attaquantes arrivent à prendre le dessus au fil des minutes sur des accélérations. Suite à un bon centre de Faisandier, Lattaf et Ramos se gênent dans la surface alors qu'elles ne sont qu'à quelques mètres de la ligne (6e). A la 13e minute, Montpellier ouvre même le score. Sur un corner de Diguelman, Ramos prolonge de la tête pour Bompastor qui reprend à son tour de la tête. Le ballon prend le chemin des filets, Pegaz étant gênée par Lattaf sur la trajectoire du ballon. Le but est cependant logiquement refusé pour une position de hors-jeu de Lattaf.
                                              Da Rocha et Cruz sont en charge de perturber de la défense, ce qu'elles essayent de faire sans pour autant obtenir de coups de pied arrêtés : aucun corner sifflé. C'est finalement une frappe lointaine de Simone qui permet à Deville de montrer sa vigilance (20e). A la 33e minute, Lyon est tout de même proche de l'ouverture du score suite à un cafouillage conclut par une frappe de Perrot sauvé par Deville sur sa ligne. Quatre minutes plus tard, un coup franc de Faye-Chellali joué de la droite vers la gauche est repris de la tête par Locatelli, le ballon terminant dans le petit filet extérieur. Le tournant du match survient à la 38e minute. Cruz mise sur orbite par Da Rocha se retrouve face à Deville à 30 mètres du but, la gardienne montpelliéraine accroche Cruz et la sanction tombe : carton rouge pour Montpellier qui doit donc terminer la rencontre à dix ! C'est Faisandier qui dispute peut-être son dernier match, qui enfile les gants et le maillot de gardienne. Sur le coup franc consécutif à l'expulsion, la frappe de Simone ne donne rien.
                                              A la reprise, le dispositif lyonnais a quelque peu évolué et Da Rocha est un peu plus soutenu. L'avantage numérique se traduit finalement par l'ouverture du score sur un coup franc de Locatelli côté droit, pour la tête de Blanc qui propulsait de 15 mètres le ballon au fond des filets hors de portée de Faisandier (0-1, 58'). Montpellier n'a plus le choix et Thomis fait son entrée. Elle se procure une occasion sur une magnifique inspiration de Abily. Louche par dessus une défenseuse pour Thomis qui reprend sans contrôle mais le ballon termine au dessus (61e). Cinq minutes plus tard, un coup franc rentrant d'Abily est également dangereux mais Lyon arrive à se dégager. Ca chauffe de nouveau devant le but olympien à la 70e minute.
                                              Les vingt dernières minutes offrent la possibilité à Lyon de marquer comme à la 75e minute où un coup franc de Simone excentré à gauche trouve la barre, ou encore lorsque Brétigny seule face à Faisandier voit sa tentative repoussée du bout du pied (81e). A la suite d'une belle action collective avec Naud, Cruz et Faye, Amalfitano n'est pas plus en réussite avec une frappe trop croisée (89e) et Lyon n'a pas réussi à creuser l'écart à l'entame des arrêts de jeu. Montpellier y croit toujours et Thomis a réussi une belle action à la 80e minute mais ne trouve pas preneur sur son centre.
                                              Trois minutes de temps additionnel sont annoncées et c'est finalement au delà que Montpellier dans un dernier effort va arracher l'égalisation. Faisandier, décide de monter sur un corner. Faisandier détourne alors le ballon de la tête, la gardienne lyonnaise le relâche et Thomis le reprend de la tête (1-1, 90+4'). Une égalisation inespérée et qui rappelle le scénario de la demi-finale OL - Toulouse où Lyon avait égalisé dans les dernières secondes avant de s'imposer aux tirs au but.
                                              Cette fois-ci, le scénario est inverse et Montpellier qui a arraché l'égalisation a le moral en sa faveur. Les Lyonnaises entament la séance de tirs au but : Cruz, Amalfitano et Locatelli réussissent leurs essais. Lepailleur, Soyer et Abily en font de même. Le premier arrêt est réussi par Faisandier sur une frappe de Dusang. Bompastor transforme le sien et Brétigny est alors dans l'obligation de réussir son tir. La gardienne montpelliéraine va cependant réaliser un arrêt synonyme de victoire en allant chercher le ballon au ras du poteau (4-3).
                                              Voilà donc les Montpelliéraines qui décrochent leur premier titre de Challenge alors que Lyon échoue pour la 3e fois en 5 éditions.

                                              Dimanche 18 juin 2006 -
                                              MONTPELLIER HSC - OLYMPIQUE LYONNAIS : 1-1 (0-0) (tab 4-3)
                                              Aulnat (Stade Pierre Ducourtial)
                                              Spectateurs : 1 000
                                              Arbitres : Florence Guillemin assistée de Sabine Bonnin et Laure Branchereau. 4e arbitre : Lugdivine Cinquini
                                              But pour Montpellier : Elodie THOMIS 90+4'
                                              But pour Lyon : Delphine BLANC 58'

                                              Avertissements : Lattaf 27', Bompastor 29', Abily 69', Podence 77' pour Montpellier ; Cruz Trana 59', Simone 60', Ducher 69' pour Lyon
                                              Expulsion : Deville 38' pour Montpellier
                                              Tirs au but : Cruz Trana (0-1), Lepailleur (1-1), Amalfitano (1-2), Soyer (2-2), Locatelli (2-3), Abily (3-3), Dusang (arrêté), Bompastor (4-3), Brétigny (arrêté)

                                              Montpellier : 1-Céline Deville ; 7-Julie Soyer, 2-Emmanuelle Podence, 4-Laure Lepailleur, 3-Céline Rigal (13-Agathe Calvié 72') ; 6-Camille Abily, 10-Virginie Faisandier, 8-Sonia Bompastor (cap.) ; 9-Elodie Ramos (12-Audrey Lacaze 75'), 5-Hoda Lattaf, 11-Ludivine Diguelman (14-Elodie Thomis 59'). Entr.: Patrice Lair
                                              Lyon : 1-Aurore Pegaz ; 4-Cécile Locatelli (cap.), 5-Coralie Ducher, 7-Delphine Blanc, 3-Emilie Gonssollin ; 8-Anne-Laure Perrot (13-Sandrine Brétigny 74'), 6-Simone Gomes Jatoba (12-Aurélie Naud 83'), 2-Sandrine Dusang ; 10-Shirley Cruz, 11-Alix Faye-Chellali ; 9-Dayane De Fatima Da Rocha (14-Mélissa Amalfitano 85'). Entr.: Farid Benstiti


                                              2006-2007 : MONTPELLIER récidive avec un surplus d'adrénaline


                                              Lors de la séance de tirs au but, Céline Deville avait pris soin de noter sur un papier les côtés de prédilection des tireuses lyonnaises ! Un choix gagnant ! (photo Sébastien Duret)


                                              En finale du Challenge de France, l'Olympique Lyonnais n'a pas pu conjuré le sort des défaites aux tirs au but, après être pourtant parvenu à remonter deux buts d'écart devant une équipe montpelliéraine décidée et efficace.
                                              Le leader du championnat pouvait compter sur un effectif au complet pour sa 6e finale du Challenge, la 3e sous l'ère OL, à l'inverse de Montpellier son dauphin en championnat, qui était privé de Diguelman et Gadéa. Le revers subi il y a 2 semaines à Villeneuve était encore dans les têtes héraultaises et cette fois-ci, Lyon ne trouva pas la faille dans les premières secondes.
                                              Les dix premières minutes sont favorables aux Lyonnaises qui n'usent cependant pas de leur habituel jeu collectif, cherchant un jeu plus direct sur lequel Deville se met en difficulté en hésitant lors de sa sortie. Cruz Trana récupère et place deux frappes successives que Deville sort à bout portant, puis c'est Abily qui se heurte à Calvié (12e). C'est probablement à ce moment-là que l'OL a manqué le coche car au fil des minutes, Montpellier installe son jeu et fait parler sa solidité défensive pour repousser les rares tentatives lyonnaises. Montpellier va trouver la faille par deux actions initiées côté droit. Soyer trouvait Thomis dans l'espace qui plaçait une frappe croisée aux 6 m dans le petit filet opposé (0-1, 22'). Neuf minutes s'écoulent et l'on retrouve Soyer qui centre dans la surface, la tête de Thomis prolonge sur Ramos face au but. L'attaquante montpelliéraine enchaîne contrôle puis frappe en pivot sous la barre (0-2, 31'). Les Montpelliéraines sont en pleine réussite et Thomis tente sa chance (32e). Juste avant le repos, Necib voit sa frappe passée juste à côté alors Pégaz était battue (45+3e).
                                              Benstiti décide de renforcer son secteur offensif et fait entrer Brétigny, l'actuelle meilleure buteuse du championnat. Un premier coup franc lyonnais passe devant le but de Deville mais personne ne reprend (47e). A l'heure de jeu, Montpellier subit un peu plus mais semble tenir bon. C'est ce que l'on croit jusqu'à ce que Dusang ne vienne prêter main forte. Sur un coup franc joué par Bompastor côté droit, le ballon est cafouillé dans la surface et Dusang se jette aux 6 m (1-2, 66'). Un coup franc similaire trois minutes plus tard apporte de nouveau des frayeurs pour les supporters montpelliérains. Ces derniers pensent certainemet que leur équipe a fait le plus dur quant à la 79e minute, Thomis devance Pegaz sur un ballon aérien, puis vient le redresser pour trouver le chemin des filets du but vide (1-3, 79'). L'orgueil lyonnais en prend un coup pour une équipe invaincue depuis le mois de septembre dernier. C'est ainsi que Lattaf profite d'un corner d'Abily mal négocié par la défense pour reprendre aux abords des 6 mètres (2-3, 81'). Et Abily vient offrir une égalisation inattendue d'une frappe de 30 m qui frappe le dessous de la barre avant de rebondir sur la ligne et que Deville prolonge dans son but (3-3, 88'). Les dernières minutes sont indécises mais ce sont de nouveau les tirs au but qui vont départager les deux formations.
                                              Deville qui regrettait ce dernier but concédé, va se rappeler au bon souvenir de ses anciennes partenaires montpelliéraines (N.B. Deville connaissait la manière de tirer de ses adversaires). En effet, si Lepailleur ne trouve pas le cadre, Abily et Bompastor voient leurs tentatives stoppées par la gardienne qui effectuait son retour après une longue blessure. Pour le MHSC, Ramos à contre-pied, Necib et Faisandier en lucarne ne tremblaient pas devant Pégaz et offraient un deuxième Challenge de France après le trophée acquis en 2006. Une satisfaction pour Patrice Lair : "C'est fabuleux, même si on a fait quelques erreurs, la débauche d'énergie a été récompensée. Les filles ont été héroïques".

                                              Samedi 12 mai 2007 - 14h30
                                              OLYMPIQUE LYONNAIS - MONTPELLIER HSC : 3-3 (0-2) (tab 0-3)
                                              Saint-Denis (Stade Auguste Delaune)
                                              Temps nuageux - Terrain moyen
                                              Spectateurs : 1 200
                                              Arbitres : Marylin Rémy assistée de Audrey Guerlain et Morgane Onfroy. 4e arbitre : Stéphanie Frappart
                                              Buts pour Lyon : Sandrine DUSANG 66', Hoda LATTAF 81', Camille ABILY 88'
                                              Buts pour Montpellier : Elodie THOMIS 22', 79', Elodie RAMOS 31'

                                              Avertissements : Calvié 60', Viguier 76', Necib 76' pour Montpellier
                                              Tirs au but : Lepailleur (non cadré), Ramos (0-1), Abily (arrêté), Necib (0-2), Bompastor (arrêté), Faisandier (0-3)

                                              Lyon : 1-Aurore Pegaz ; 2-Sandrine Dusang, 5-Océane Caïraty, 4-Laure Lepailleur, 3-Delphine Blanc ; 6-Simone Gomes Jatoba (cap.) ; 10-Camille Abily, 7-Alix Faye-Chellali (16-Sandrine Brétigny 46'), 8-Sonia Bompastor ; 11-Shirley Cruz Trana (15-Aurélie Kaci 82'), 9-Hoda Lattaf. Entr.: Farid Benstiti
                                              Non utilisées : 12-Ludivine Bruet, 13-Aurélie Naud, 14-Emilie Gonssollin
                                              Montpellier : 1-Céline Deville ; 7-Julie Soyer, 5-Sabrina Viguier, 3-Laura Agard, 2-Audrey Lacaze ; 6-Agathe Calvié (cap.), 11-Nora Hamou Maamar (12-Elodie Lizzano 39', 14-Camille Lacoste 86') ; 4-Louisa Necib, 10-Virginie Faisandier, 9-Elodie Ramos ; 8-Elodie Thomis. Entr.: Patrice Lair
                                              Non utilisées : 13-Fanny Tenret, 15-Violette Lacoste, 16-Zohra Hanous

                                              Les buts
                                              0-1 (22) Soyer côté droit sert Thomis en profondeur dans l'intervalle qui prend son adversaire de vitesse et rentre aux 6 m pour placer une frappe à ras de terre croisée dans le petit filet opposé
                                              0-2 (31) Soyer à droite centre dans la surface, Thomis prolonge de la tête, sur Ramos qui contrôle et pivote pour placer une frappe en lucarne
                                              1-2 (66) Coup franc joué par Bompastor à droite, le ballon n'est pas dégagé par la défense. Dusang se jette aux 6 mètres
                                              1-3 (79) Ballon aérien mal jugé par Pégaz qui est devancée par Thomis qui récupère et excentrée à droite marque dans le but vide
                                              2-3 (81) Corner d'Abily, le ballon est mal négocié par la défense. Lattaf se jette aux 6 mètres
                                              3-3 (88) Frappe de 30 mètres d'Abily qui frappe le dessous de la barre puis rebondit sur la ligne. Deville en retombant l'accompagne dans le but

                                              Mercredi 11 Mai 2016
                                              Sebastien Duret

                                              http://www.footofeminin.fr/Coupe-de-...07_a12475.html
                                              Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                              Commentaire


                                              • Coupe de France - La riche histoire des LYON - MONTPELLIER en coupe (Partie 2 : de 2008 à 2014)

                                                Suite du volet historique des neuf confrontations entre Lyon et Montpellier en coupe. Retrouvez les quatre confrontations avant la finale de l'année dernière....


                                                Rumi Utsugi et Camille Abily devraient à nouveau se retrouver adversaires


                                                Après un succès aux tirs au but en 2009 lors d'une demi-finale, Montpellier ne s'est plus imposé par la suite face à Lyon. C'est d'ailleurs la dernière année d'un titre montpelliérain.
                                                Mais pourtant l'histoire aurait pu être tout autre sans une décision arbitrale erronée lors de la demi-finale du 12 mai 2013 qui fut donnée à rejouer finalement trois jours avant la finale. Un tir au but injustement invalidé et Montpellier alors qualifié, n'est pas passé. Avec fair-play, l'OL accepta de rejouer le match mais ne fit pas de sentiment (0-4).
                                                Mais en 2012, la dernière finale entre les deux équipes s'acheva par un succès lyonnais 2-1 à Bourges grâce à un doublé de Schelin. Dans une histoire plus récente, la dernière opposition en Coupe en quart de finale de l'édition 2013-2014 aura été à sens unique avec une écrasante victoire lyonnaise (6-0). La suite de l'histoire aura lieu dès ce samedi à Calais.


                                                2008-2009 : MONTPELLIER sort LYON en demi et remporte le titre


                                                Lozé devant Jensen et Montpellier passe aux tirs au but (photo MHSC)


                                                Au nombre d’occasions, les Lyonnaises méritaient sûrement plus leur place en finale que les Montpelliéraines. Mais les locales, emmenées par Lattaf ont su défendre intelligemment leurs cages et ont attendu la séance de tirs aux buts pour s’imposer. Pourtant, il s’en est fallu de très peu pour que la qualification ne change de mains. La maladresse lyonnaise y a été pour beaucoup. Comme à la 20e, avec la Brésilienne Katia qui manque le cadre à 5 m des buts.
                                                A la reprise, la Montpelliéraine Soyer se procurait une belle occasion à la 62e mais son centre tir relâché par Nordby ne trouvait pas une Héraultaise pour ouvrir le score. C’est encore Lyon qui se créait la meilleure occasion à la 72e par Schelin, à bout portant, qui butait sur une Deville magistrale avec un arrêt du pied droit. Rien ne sera donc marqué dans cette partie et lors de la séance de tirs au but, c’est Lattaf qui envoyait sa formation au stade de Gerland, à Lyon, pour la finale en lever de rideau du match amical France-Turquie, et ce face au Mans (2e division).

                                                Jeudi 30 avril 2009 - 20h00
                                                MONTPELLIER HSC - OLYMPIQUE LYONNAIS : 0-0 (tab 4-3)
                                                Sussargues (Stade Jules Rimet)
                                                Spectateurs : 500
                                                Arbitres : Lugdivine Cinquini assisté de Nabil Chaabani et Nathalie Bertrand.
                                                Avertissements : Nora Hamou Maamar 71', Hoda Lattaf 77', Zohra Ayachi 78' pour Montpellier, Laura Georges 62', Amandine Henry 93' pour Lyon

                                                Montpellier : 1-Céline Deville, 7-Julie Soyer, 5-Sabrina Viguier ©, 3-Laura Agard, 11-Ludivine Diguelman, 10-Charlotte Lozé (12-Marine Pervier 46'), 6-Nora Hamou Maamar, 8-Elise Bussaglia, 9-Elodie Ramos (14-Zohra Ayachi 69'), 2-Marie-Laure Delie, 4-Hoda Lattaf. Entr.: Sarah Mbarek
                                                Non utilisées : 13-Faustine Roux, 15-Marion Torrent, 16-Laëtitia Philippe
                                                Lyon : 1-Bente Nordby, 2-Corine Petit-Franco, 5-Laura Georges, 3-Wendie Renard, 4-Dorte Dalum Jensen, 10-Lara Dickenmann, 11-Shirley Cruz Traña (14-Amandine Henry 88'), 6-Simone Gomes Jatobá, 7-Louisa Necib, 8-Lotta Schelin (12-Elodie Thomis 76'), 9-Katia Cilene Teixeira Da Silva. Entr.: Farid Benstiti
                                                Non utilisées : 13-Sandrine Brétigny, 15-Coralie Ducher, 16-Véronique Pons

                                                Tirs au but : Katia (0-1), Diguelman (1-1), Henry (1-2), Agard (arrêté), Renard (arrêté), Hamou Maamar (2-2), Jensen (2-3), Soyer (3-3), Necib (barre), Lattaf (4-3)


                                                2011-2012 : L'OL est maintenant recordman !


                                                Eugénie Le Sommer hisse le trophée (photo Eric Baledent/LMP)


                                                Après 2008, l'OL a récidivé et remporte pour la quatrième fois cette coupe de France (ex-Challenge) après sa victoire étriquée face à Montpellier (2-1).
                                                On l'a souvent dit, Lyon attaque pied au plancher. Cette faculté à accélérer dès les tous premiers instants de la partie a, une fois de plus, été fatale sous le soleil de Bourges. Dans un stade Jacques Rimbaud copieusement garni, les Lyonnaises ont fait montre de leur talent après...1 minute et 8 secondes. Le temps pour Abily d'accélérer, de trouver Schelin qui, d'une frappe croisée, a trompé Philippe (1-0, 2'). Glaçant. L'internationale suédoise a, elle, continuellement déstabilisé Montpellier par sa vitesse, ses nombreux appels et elle a fait merveille une seconde fois onze minutes plus tard. Torrent, dépassée, Gadea, éliminée d'un crochet, Schelin a ensuite frappé trop fort pour Philippe qui ne n' pu qu'effleurer le ballon (2-0, 13'). Son treizième but en Coupe de France cette saison. Vraiment hallucinant.
                                                Sereines, les Lyonnaises ont alors attendu des Montpelliéraines inoffensives jusqu'à la 26e minute. Sur un long ballon, Bouhaddi était obligé de sortir de sa surface pour dégager de la tête, Delie plaçait, à son tour, un remarquable coup de boule que Corine Franco dégageait sur sa ligne en catastrophe au grand dam des supporters berruyers. Plus agressives sur le porteur de balle et plus saignante, les Héraultaises faisaient enfin jeu égal avec l'OL. Hoda Lattaf, vexée, symbolisait à elle seule cette frustration. Le MHSC savait qu'il avait raté son premier quart d'heure. 15 minutes de trou, c'était déjà beaucoup trop face à ces Lyonnaises. Même la frappe puissante de Lattaf, sur un coup franc en fin de première période, ne trouvait pas le cadre (42e).

                                                Lattaf très déterminée...
                                                Au retour des vestiaires, Montpellier, plus tranchant, se procurait les meilleures occasions. Lattaf, d'un extérieur du pied parfait lançait Diguelman qui butait sur Bouhaddi (48e). Lattaf, très déterminée, se battait comme un beau diable et récupérait deux fois le ballon avant d'adresser une frappe de 25 mètres (51e). Au-dessus. Mais malgré ses situations, le MHSC n'inversait pas la tendance. Au plus fort de la domination, Derevière tentait sa chance mais sa frappe croisée passait à quelques centimètres des buts gardés par Bouhaddi (65e).
                                                Un premier avertissement sans frais. Montpellier poussait et se voyait justement récompensée. Lattaf centrait parfaitement pour Pervier dont la tête smashée passait sous Bouhaddi qui ne pouvait que toucher le ballon, De Revière dans l'axe était là pour conclure (2-1, 76'). Une juste récompense. La fin de match palpitante voyait Montpellier partir à l'abordage et mettre beaucoup de rythme. Les Lyonnaises peinaient, reculaient mais résistaient et plaçaient quelques banderilles à l'image de ce bon centre de Rosana pour Le Sommer. Mais l'ex briochine voyait sa reprise de volée fuir le cadre pour quelques centimètres (85e)
                                                Lyon remporte, dans la douleur une quatrième Coupe de France alors que pour Montpellier, c'est la soupe à la grimace. Les filles de Sarah M'Barek s'incline pour la troisième fois en trois ans. Dur.

                                                Dimanche 13 mai 2012 - 16h45
                                                MONTPELLIER HSC - OLYMPIQUE LYONNAIS : 1-2 (0-2)
                                                Bourges (Stade Jacques Rimbault)
                                                Spectateurs : 6486
                                                Arbitres : Élodie Coppola assisté de Séverine Craipeau et Cindy Gosselin.
                                                But pour Montpellier : Stéphanie De Revière 76'
                                                Buts pour Lyon : Lotta Schelin 2', 13'

                                                Avertissement : Viviane Asseyi 87' pour Montpellier

                                                Montpellier : 1-Laëtitia Philippe, 4-Marion Torrent, 3-Kelly Gadea, 6-Ophélie Meilleroux ©, 8-Aya Sameshima, 10-Mélissa Plaza (12-Viviane Asseyi 54'), 7-Rumi Utsugi, 9-Stéphanie De Revière (14-Charlotte Bilbault 90'), 5-Hoda Lattaf, 11-Ludivine Diguelman (15-Marine Pervier 69'), 2-Marie-Laure Delie. Entr.: Sarah M'Barek
                                                Non utilisées : 16-Solène Durand, 13-Nora Hamou Maamar
                                                Lyon : 1-Sarah Bouhaddi, 2-Corine Petit-Franco, 4-Sabrina Viguier, 3-Wendie Renard, 5-Sonia Bompastor ©, 6-Amandine Henry, 10-Camille Abily (14-Louisa Necib 61'), 11-Shirley Cruz Traña, 7-Elodie Thomis (13-Rosana Dos Santos Augusto 75'), 8-Lotta Schelin, 9-Lara Dickenmann (12-Eugénie Le Sommer 51'). Entr.: Patrice Lair
                                                Non utilisées : 16-Céline Deville, 15-Laura Georges

                                                0-1 Schelin (2') : Camille Abily lance Lotta Schelin qui trompe la gardienne d'une frappe croisée.
                                                0-2 Schelin (13') : Lotta Schelin prend de vitesse Marion Torrent et efface Kelly Gadea d'un crochet avant de tromper Laetitia Philippe.
                                                1-2 De Revière (76') : Marine Pervier reprend de la tête un centre de Hoda Lattaf ; le ballon longe la ligne et est poussée dans le but par Stéphanie De Revière.


                                                2012-2013 : l'incroyable erreur d'arbitrage


                                                Megan Rapinoe devant Laëtitia Philippe (photo MHSC)


                                                L'Olympique Lyonnais avait arraché sa qualification face à Montpellier qui a cru réussir l'exploit mais des occasions manquées de match et un tir au but refusé curieusement avait envoyé les Lyonnaises en finale.
                                                Dès l’entame, les filles de Sarah M’Barek avaient la ferme intention d’effacer la pâle prestation de la semaine passée à domicile contre Juvisy (0-1). Un bloc plus resserré, de l’engagement, les équipières de Marie-Laure Delie attaquaient la partie de très belle manière.
                                                En face, les Lyonnaises, gênées par le pressing montpelliérain agissaient en contre. Après une première opportunité par Schelin (28e), la Suédoise remettait le couvert sept minutes plus tard. Bien servie par une talonnade inspirée de Camille Abilly, l’avant-centre lyonnaise piquait son ballon avec sang-froid et trompait Laetitia Philippe (0-1, 35'). Mais les Héraultaises avaient de la ressource et l'égalisation ne tardait pas. Six minutes plus tard, un centre de Mélissa Plaza était repris victorieusement par Marie-Laure Delie (1-1, 41'). A la pause, le score de parité semblait plus conforme à la physionomie des événements.
                                                En seconde période, les deux équipes tentaient de faire pencher la balance en leur faveur. Mais les Montpelliéraines, toujours aussi solides et impliquées tenaient le choc et se créaient même plusieurs opportunités en contre grâce notamment à la vitesse de Delie et Asseyi. Et puis vint le premier tournant du match. Les Lyonnaises obtenaient un penalty pour une main de Meilleroux dans la surface. Henry s’avançait pour transformer la sentence… mais son tir passait… à côté (63e).
                                                Ce fait de match avait le mérite de transfigurer les Montpelliéraines qui se créaient deux énormes occasions : Delie perdait son duel avec Bouhaddi (68e) et Lattaf était contrée in-extremis (69e). Les minutes passaient et le combat s’intensifiait. Il manquait 3 centimètres à Henry pour pousser au fond des filets un centre de d’Abily (83e), puis Ramos, partie seule au but, perdait son duel avec Bouhaddi (85e).

                                                Une séance qui restera dans les annales...
                                                Une séance redoutable pour les "cardiaques" avec pas moins de seize tirs (dix-sept en fait !) et des rebondissements ! Explications. Alors que Renard manquait le deuxième essai lyonnais, Utsugi pensait donner l'avantage à son équipe. Mais l'arbitre faisait retirer la Japonaise, le ballon ayant bougé avec le vent.
                                                Le deuxième essai était à nouveau transformé, c'est tout du moins ce que tout le monde pensait et lorsque Hoda Lattaf transformait le cinquième essai de son équipe, le banc montpelliérain croyait à la qualification. Mais les arbitres annonçaient la suite de la séance de tirs au but... parce que le tir de Rumi Utsugi n'avait en fait pas été accordé quelques instants plus tôt car il avait frappé le poteau puis ressorti vers la gardienne avant d'entrer.
                                                Une décision lourde de conséquence car par la suite, Montpellier allait craquer et Kelly Gadea manquait le huitième tir au contraire de Sarah Bouhaddi. Montpellier a posé réserve à l'issue des tirs au but n'ayant pas été en mesure de le faire au moment du tir de Rumi Utsugi invalidé. D'après nos renseignements pris auprès d'arbitres et selon les éléments en notre possession, le tir au but aurait dû être validé.
                                                Les Lyonnaises s'imposent finalement sur le huitième tir manqué de Gadea. La réserve technique posée par Montpellier n'allait pas aboutir mais sur proposition des Lyonnaises le match allait finalement être donné à rejouer par la Commission d'Appel.

                                                Dimanche 12 mai 2013 - 15h00
                                                MONTPELLIER HSC - OLYMPIQUE LYONNAIS : 1-1 (1-1) (tab 5-6)
                                                Sussargues (Stade Jules Rimet)
                                                Spectateurs : 1000
                                                Arbitres : Florence Guillemin assisté de Karine Vives Solana et Aurélie Labadot-Cadinot.
                                                But pour Montpellier : Marie-Laure Delie 41'
                                                But pour Lyon : Lotta Schelin 35'

                                                Avertissements : Amandine Henry 33', Sabrina Viguier 39', Elodie Thomis 55', Camille Abily 86' pour Lyon

                                                Montpellier : 1-Laëtitia Philippe, 4-Cynthia Viana, 3-Kelly Gadea, 5-Ophélie Meilleroux ©, 8-Mélissa Plaza, 6-Charlotte Bilbault (13-Marion Torrent 74'), 7-Rumi Utsugi, 10-Zohra Ayachi (12-Viviane Asseyi 25'), 9-Hoda Lattaf, 11-Stéphanie De Revière (14-Elodie Ramos 60'), 2-Marie-Laure Delie. Entr.: Sarah M'Barek
                                                Non utilisées : 15-Marine Pervier, 16-Solène Durand
                                                Lyon : 1-Sarah Bouhaddi, 2-Corine Petit-Franco, 5-Sabrina Viguier (13-Laura Georges 46'), 3-Wendie Renard, 4-Sonia Bompastor ©, 6-Amandine Henry, 10-Camille Abily, 9-Elise Bussaglia (14-Louisa Necib 49'), 11-Elodie Thomis (12-Eugénie Le Sommer 63'), 8-Lotta Schelin, 7-Megan Rapinoe. Entr.: Patrice Lair
                                                Non utilisées : 15-Amel Majri, 16-Pauline Peyraud-Magnin

                                                Tirs au but : Necib (0-1), Torrent (1-1), Renard (raté), Asseyi (2-1), Bompastor (2-2), Utsugi (premier tir réussi mais à retirer. Deuxième essai sur le poteau puis a rebondi sur le dos de Bouhaddi avant d'entrer. L'arbitre a invalidé la tentative), Rapinoe (raté), Ramos (raté), Le Sommer (2-3), Lattaf (3-3), Franco (4-3), Viana (4-4), Abily (4-5), Meilleroux (5-5), Bouhaddi (5-6), Gadéa (raté).


                                                2012-2013 : Les Lyonnaises sans pitié dans la demi-finale à rejouer



                                                Après avoir obtenu de faire rejouer la demi-finale qui avait vu la qualification lyonnaise sur un tir au but injustement refusé aux Montpelliéraines, le deuxième acte a été à sens unique
                                                La proposition de fair-play de l'OL de faire rejouer la demi-finale sur un terrain en herbe n'a pas abouti au même scénario que le match initial du 12 mai dernier. Lors du premier acte, à l'issue du temps réglementaire, le score était de 1-1 sur le terrain synthétique de Sussargues. Deux décisions de commissions plus tard, le match rejoué à Pérols a vu le net succès olympien. Un scénario que le club héraultais envisageait fortement mais après avoir appris que le match serait rejoué. Car accroché l'OL deux fois de suite semblait impossible, et ce fut le cas.
                                                Une condition sine qua non de Lyon était de rejouer sur un terrain en herbe naturelle. Sur une surface non synthétique, les Lyonnaises ont montré qu'elles étaient plus à leur aise devant Montpellier. D'une élimination aux tirs au but, Montpellier est donc passé à un lourd revers 0-4. Et même si le tir au but de l’Héraultaise Rumi Utsugi aurait bien dû être validé, la décision arbitrale ayant été différente, il n'y avait pas d'autre issue que d'obtenir de rejouer le match pour espérer encore mais le problème c'est que l'adversaire est Lyon, invaincu en France depuis trois ans ! Et malgré plusieurs prouesses dans ses cages, Laëtitia Philippe n'a rien pu faire et s'est même vu expulsée dans une toute fin de match terminée à dix contre dix alors que la cause était entendue depuis longtemps après des doublés de Camille Abily et Lotta Schelin.

                                                Mercredi 05 juin 2013 - 16h00
                                                MONTPELLIER HSC - OLYMPIQUE LYONNAIS : 0-4 (0-3)
                                                Pérols (Stade Marius Vitou)
                                                Spectateurs : 700
                                                Arbitres : Séverine Zinck assisté de Elodie Coppola et Aurélie Efe.
                                                Buts : Camille Abily 24', 27', Lotta Schelin 38', 58'
                                                Aucun avertissement
                                                Expulsion : Laëtitia Philippe 88' pour Montpellier

                                                Montpellier : 1-Laëtitia Philippe, 4-Cynthia Viana, 9-Ophélie Meilleroux ©, 3-Marion Torrent, 8-Mélissa Plaza (13-Elodie Ramos 46'), 5-Hoda Lattaf (12-Ludivine Diguelman 46'), 7-Rumi Utsugi, 6-Charlotte Bilbault, 10-Marine Pervier, 11-Viviane Asseyi, 2-Marie-Laure Delie (15-Stéphanie De Revière 66'). Entr.: Sarah M'Barek
                                                Non utilisées : 14-Claire Lavogez, 16-Solène Durand
                                                Lyon : 1-Sarah Bouhaddi, 2-Corine Petit-Franco, 3-Wendie Renard, 5-Laura Georges, 7-Sonia Bompastor ©, 6-Amandine Henry, 4-Camille Abily, 9-Eugénie Le Sommer, 10-Louisa Necib (15-Elise Bussaglia 56'), 11-Lara Dickenmann (12-Elodie Thomis 46'), 8-Lotta Schelin (14-Megan Rapinoe 72'). Entr.: Patrice Lair
                                                Non utilisées : 13-Amel Majri, 16-Pauline Peyraud-Magnin


                                                2013-2014 : un quart à sens unique



                                                C'était le choc de ces quarts de finale... Mais il n'y a guère eu de suspense. Les Lyonnaises ont nettement dominé le MHSC et se qualifient sans trembler.
                                                Les Lyonnaises ont livré un match sérieux, plein d'envie et d'intelligence tactique. De retour de sélection, le coach Patrice Lair optait pour un bloc défensif solide en évitant de jouer trop haut, tout en faisant preuve de patience. Mais finalement la délivrance arrivait rapidement : Abily servait Necib, qui reprenait à bout portant face à Durand (1-0, 11'). Un quart d'heure plus tard, sur un centre de Le Sommer, Beattie venait dévier le ballon. Durand, la gardienne héraultaise, en voulant sortir le ballon l'accompagnait dans ses filets (2-0, 26'). Le match était plié au retour des vestiaires. D'une frappe puissante de vingt-deux mètres, Le Sommer lobait Durand (3-0, 46') puis Le Sommer devenait passeuse pour Thomis qui prenait la défense de vitesse et glissait le ballon sous Durand en face-à-face (4-0, 53'). Elle remettait ça quelques minutes plus tard, servie par Abily, elle n'avait plus qu'à éliminer la gardienne (5-0, 60'). Le dernier but survenait juste après. Henry éliminait Durand, sortie hors de son but, et glissait le ballon à Abily pour la reprise (6-0, 64'). Outre l'élimination, Montpellier avait mal digéré d'encaisser six buts.

                                                Dimanche 13 avril 2014 - 15h00
                                                OLYMPIQUE LYONNAIS - MONTPELLIER HSC : 6-0 (2-0)
                                                Lyon (Plaine des Jeux de Gerland - terrain n°10)
                                                Spectateurs : 1000
                                                Arbitres : Noëlle Robin assisté de Emilie Mougeot et Cindy Buffart.
                                                Buts : Louisa Necib 11', Jennifer Beattie 26' csc, Eugénie Le Sommer 46', Elodie Thomis 53', 60', Camille Abily 64'
                                                Avertissements : Viviane Asseyi 42', Hoda Lattaf 64' pour Montpellier

                                                Lyon : 1-Sarah Bouhaddi, 2-Corine Petit-Franco, 5-Saki Kumagai, 3-Wendie Renard ©, 4-Lara Dickenmann (15-Amel Majri 56'), 8-Elise Bussaglia (12-Eve Perisset 67'), 6-Amandine Henry, 11-Camille Abily, 7-Elodie Thomis (14-Laetitia Tonazzi 62'), 9-Eugénie Le Sommer, 10-Louisa Necib. Entr.: Patrice Lair
                                                Non utilisées : 13-Makan Mouchou Traoré, 16-Pauline Peyraud-Magnin
                                                Montpellier : 1-Solène Durand, 4-Marion Torrent, 3-Kelly Gadea, 2-Jennifer Beattie, 11-Ludivine Diguelman ©, 6-Sandie Toletti (14-Elodie Ramos 75'), 7-Rumi Utsugi, 5-Claire Lavogez (15-Ophélie Meilleroux 65'), 10-Marina Makanza, 8-Viviane Asseyi (12-Hoda Lattaf 52'), 9-Josefine Öqvist. Entr.: Jean-Louis Saez
                                                Non utilisées : 13-Charlotte Bilbault, 16-Laëtitia Philippe

                                                Jeudi 12 Mai 2016
                                                Sebastien Duret

                                                http://www.footofeminin.fr/Coupe-de-...14_a12479.html
                                                Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                                Commentaire




                                                • Le parcours du Montpellier HSC dans cette Coupe de France 2016.
                                                  Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                                  Commentaire


                                                  • Coupe de France - Retour sur la finale 2015

                                                    La cinquième finale entre Lyonnaises et Montpelliéraines aura, comme à chaque fois, offert un suspense jusqu'aux dernières minutes. Car même si l'OL est parvenu à reprendre les devants à moins d'un quart du terme, les Héraultaises ont défendu chèrement leur peau jusqu'au coup de sifflet final.


                                                    Les Lyonnaises réussissent un quatrième doublé Coupe Championnat consécutif (photo Sébastien Duret)


                                                    Dans le stade de l'Epopée à Calais, ville où la Coupe a toute son empreinte, et ce malgré une actualité récente difficile avec d'ailleurs une minute de recueillement observée avant le coup d'envoi, les deux équipes ont réchauffé l'ambiance malgré le vent froid.
                                                    Et ce sont trois joueuses scandinaves ont été les actrices décisives de cette finale. La rencontre débutait sur un bon rythme. Incertaines cette semaine, Jakobsson et Lavogez étaient bien sur le terrain pour cette opposition attendue par des Montpelliéraines, cinquième du championnat.
                                                    L'OL, après son élimination en Ligue des Champions, ne pouvait se contenter que du championnat et visait un quatrième doublé national consécutif. Prêcheur devait faire face à quelques pépins à l'image de Majri, blessée, alors que Bouhaddi et Le Sommer avaient été ménagées toute la semaine et que Necib faisait son retour après plus de deux mois sans compétition.

                                                    Montpellier menait à la pause


                                                    Jakobsson avait donné l'avantage au MHSC


                                                    Les Montpelliéraines battues deux fois lourdement en championnat (1-5, 0-4) ne venaient pas défaitistes pour ce troisième rendez-vous de la saison. Bien au contraire, Lavogez qui évoluait sur ses terres allumait la première banderille (1re).
                                                    Jakobsson parfaitement lancée en contre par Toletti alertait une nouvelle fois la défense lyonnaise mais le cadre se dérobait (10e). Ce n'est qu'après une dizaine de minutes que Lyon instaurait son pressing offensif devant les buts de Durand.
                                                    Mais l'organisation montpelliéraine tenait bon malgré quelques sentiments de frayeur (corners concédés et contres décisifs) devant les buts de la gardienne héraultaise, irréprochable durant ce match.
                                                    Durant le temps fort lyonnais, Montpellier allait réussir le coup parfait. Sur un superbe ballon en profondeur de Karchaoui suivi d'un exploit personnel de Jakobsson, la Suédoise éliminait Kumagai avant d'envoyer un missile sous la barre transversale et d'ouvrir le score (1-0, 27'). Montpellier avait réussi sa première période, Lyon non.

                                                    L'entrée décisive de Thomis


                                                    Lara Dickenmann a décroché son dernier titre avec l'OL, Lavogez rejoindra l'OL la saison prochaine


                                                    Mais le banc lyonnais allait sortir une arme décisive. Thomis, fraîchement entrée, allait apporter la vitesse qui avait manqué pour créer les décalages. Un débordement côté droit, un centre parfait pour la tête d'Hegerberg aux 6 m qui plaçait le ballon sous la barre après 63 secondes (1-1, 47'). Son huitième but en Coupe de France cette saison.
                                                    Lyon était mieux mais Montpellier restait bien en place et cela posait toujours des difficultés au tenant du titre. Sur quelques contres offensifs, les Héraultaises tentaient leur chance avec Utsugi, Makanza ou encore Toletti. Mais le rêve était brisé par le but de Schelin, peu en vue ce samedi mais décisive.
                                                    C'est grâce à un débordement côté droit de Thomis, un centre au dessus de Hegerberg que la différence allait se faire. Dickenmann récupérait à gauche et servait Schelin qui reprenait sous la barre (1-2, 77').
                                                    La Coupe restait à Lyon mais Montpellier quittait le terrain avec les honneurs grâce à une combattivité de tous les instants. Le doublé en poche pour l'OL, la suprématie nationale était une nouvelle fois assurée. Il faut déjà penser à la saison prochaine...

                                                    A Calais,
                                                    Sébastien Duret
                                                    Texte et photos

                                                    >> Lire aussi :
                                                    - Les réactions de THOMIS, HENRY, LAVOGEZ, GADEA et AULAS
                                                    - Les réactions des entraîneurs Gérard PRECHEUR et Jean-Louis SAEZ



                                                    Finale de la Coupe de France Féminine
                                                    Samedi 18 avril 2015
                                                    - 21h00
                                                    MONTPELLIER HSC - OLYMPIQUE LYONNAIS : 1-2 (1-0)
                                                    Calais (Stade de l'Epopée)
                                                    Temps frais et venteux - Terrain excellent
                                                    Spectateurs : 5 529
                                                    Arbitres : Florence Guillemin assistée de Jennifer Maubacq et Cindy Buffart. 4e arbitre : Elodie Coppola
                                                    But pour Montpellier : Sofia JAKOBSSON 27'
                                                    Buts pour Lyon : Ada HEGERBERG 47', Lotta SCHELIN 77'

                                                    Avertissements : Toletti 38', Karchaoui 54' pour Montpellier ; Henry 74' pour Lyon

                                                    Montpellier : 1-Solène Durand ; 4-Marion Torrent, 3-Kelly Gadea (cap.), 23-Linda Sembrant, 11-Gennessee Daughetee ; 26-Sakina Karchaoui (10-Marina Makanza 56'), 8-Sandie Toletti (20-Viviane Asseyi 80'), 7-Rumi Utsugi, 14-Claire Lavogez ; 9-Laëtitia Tonazzi (24-Lindsey Thomas 89'), 17-Sofia Jakobsson. Entr.: Jean-Louis Saez (suspendu, remplacé sur le banc par Bruno Martini)
                                                    Non utilisées : 15-Manon Uffren, 19-Meryll Wenger, 21-Valérie Gauvin, 40-Iryna Zvarich
                                                    Lyon : 16-Sarah Bouhaddi ; 17-Corine Petit, 5-Saki Kumagai, 3-Wendie Renard (cap.), 21-Lara Dickenmann ; 23-Camille Abily, 6-Amandine Henry, 10-Louisa Necib (12-Elodie Thomis 46') ; 9-Eugénie Le Sommer, 8-Lotta Schelin, 14-Ada Hegerberg. Entr.: Gérard Prêcheur
                                                    Non utilisées : 7-Amel Majri, 11-Lucie Pingeon, 15-Elise Bussaglia, 19-Eve Périsset, 20-Delphine Cascarino, 30-Méline Gérard


                                                    Olympique Lyonnais


                                                    Montpellier HSC




                                                    Vendredi 13 Mai 2016
                                                    Sebastien Duret

                                                    http://www.footofeminin.fr/Coupe-de-...15_a12485.html
                                                    Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                                    Commentaire

                                                    Chargement...
                                                    X