Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Coupe de France Féminine 2015-2016

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Rem56
    a répondu
    Coupe de France - Les dates de la saison 2016-2017

    Retrouvez les dates de la saison prochaine pour la Coupe de France féminine. La finale aura lieu le 20 ou 21 mai.




    Finale régionale : 20 novembre
    1er tour fédéral : 11 décembre
    1/32es : 8 janvier
    1/16es : 29 janvier
    1/8es : 19 février
    1/4 : 12 mars
    1/2 : 16 avril
    Finale : 20 ou 21 mai

    Mardi 14 Juin 2016
    Sebastien Duret

    http://www.footofeminin.fr/Coupe-de-...17_a12609.html

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    Coupe de France (Finale) - Amandine HENRY : "Une finale, ça se gagne" (vidéo Vrouwenteam TV)

    Amandine Henry à l'issue de la victoire en Coupe de France, évoque la finale de la Ligue des Champions dans huit jours face à Wolfsburg, et le futur avec les JO et les Etats-Unis.




    Mercredi 18 Mai 2016
    Sebastien Duret

    http://www.footofeminin.fr/Coupe-de-...TV_a12500.html

    Laisser un commentaire:


  • Lolo52
    a répondu
    Merci.

    Envoyé par Rem56 Voir le message
    Elle était pourtant présente hier au match, elle était la 19ème joueuse du match... donc en tribunes ;)
    Merci Ours , pour l'info. On peut donc imaginer qu'elle aurait été dans le groupe des 18 , si il n'y avait eu ce stage de U19-U20.;)

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    Envoyé par lelavallois Voir le message
    Un carton rouge au journal l'équipe d'oublier dans son direct voir dans les brèves cette coupe de france; ah oui j'oubliais il n'y a pas leur PSG ...
    Comment plus développer le sport féminin si les médias le zappent ???
    Pour ma revue de presse, je cherchais un article sur internet... j'ai vu 4 lignes de leur part. Pitoyable :crazy:

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    Envoyé par Lolo52 Voir le message
    Delphine était en stage sélection nationale U19-U20 .;)
    Elle était pourtant présente hier au match, elle était la 19ème joueuse du match... donc en tribunes ;)

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu


    Le résumé de la finale Montpellier HSC-OL (1-2)

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    MHSC - OL : les réactions d'après-match
    Publié le 16 mai 2016 | Coupe de France
    Par Benjamin ROUX pour Foot d'Elles



    A la suite de la finale de Coupe de France remportée hier par l'Olympique Lyonnais face à Montpellier (2-1), Foot d'Elles vous propose de retrouver les réactions d'après-match des lyonnais Gérard Prêcheur, Wendie Renard, et Lotta Schelin, ainsi que l'analyse du coach montpelliérain Jean-Louis Saez.


    Dans un match très disputé, lyonnaises et montpelliéraines se sont livrées une bataille acharnée. Une rencontre engagée et un résultat serré et indécis jusqu'à son terme, voilà sans doute ce qu'il faudra retenir de cette opposition. En fin de rencontre, alors que les joueuses de l'OL venaient de savourer ce nouveau titre, et que les coéquipières de Solène Durand allaient saluer leurs supporters qui avaient fait le déplacement à Grenoble, Gérard Prêcheur, Wendie Renard, et Jean-Louis Saez se sont présentés en conférence de presse. Réactions.


    Gérard Prêcheur (OL) : "Il y a une expression familière de ma Lorraine natale qui dit : ce fut long mais ce fut beau ! Nous n'irons pas jusque là, mais je crois que cela résume très bien cette rencontre. Même si le premier but a été encaissé très rapidement, j'ai été satisfait par la capacité de réaction de mes joueuses. Progressivement, nous avons pris l'ascendant sur ce match, avec une équipe de Montpellier qui a parfaitement défendu. Le bloc défensif adverse était bien organisé, je tenais à le souligner. De notre côté, nous avons eu des occasions, mais avec des difficultés pour les concrétiser. J'espère toutefois être objectif en disant que le résultat est tout de même logique, car je ne pense pas que nous ayons été mis en danger à de nombreuses reprises. Je suis satisfait par la performance. C'est bien d'avoir ce deuxième titre, il reste désormais à remporter cette Ligue des Champions afin de réaliser le triplé".


    "C'est bien d'avoir ce deuxième titre"

    Lotta Schelin (OL) :
    "C'était une très belle finale ! Comme souvent, nous sommes tombées sur une bonne équipe de Montpellier, qui a vraiment joué le coup à fond. Nous avons été surprises d'entrée de jeu, avec ce premier but intervenu en tout début de partie. Cependant, je retiendrai cette égalisation très rapide, qui nous a permis de revenir au score. Par la suite, je pense que nous avons tout de même dominé le match, avec plusieurs occasions qui faisaient pressentir un second but. Au final, il aura fallu attendre les cinq dernières minutes du match pour voir Louisa Necib délivrer notre équipe. Je trouve qu'elle a fait une bonne rentrée, elle a apporté sa vivacité technique. C'est un magnifique but ! Je voudrai également ajouter et dire un grand bravo à toute l'équipe de Montpellier, qui a vraiment fait un super match, c'est agréable d'avoir un tel adversaire dans une finale de coupe".

    Wendie Renard (OL) : "C'est un deuxième titre qui fait extrêmement plaisir, d'autant plus que la victoire n'a pas été facile à obtenir. Montpellier est un bel adversaire, qui a joué le coup à fond. Nous avons su, avec beaucoup de courage, mettre en difficulté cette formation. C'est une belle victoire, avec un magnifique but de Louisa Necib. Nous n'avons pas douté, et je pense que c'est le plus important. Cependant, lorsque nous nous procurons beaucoup d'occasions et que nous ne marquons pas, c'est assez frustrant. Je dirai que nous avons su attendre le bon moment pour inscrire ce deuxième but. Nous y avons cru jusqu'au bout !"

    Jean-Louis Saez (MHSC) : "C'est une immense déception pour nous. Il fallait faire une très grande performance pour venir à bout de cette équipe de Lyon. Nous ne sommes pas passés loin. J'ai des regrets vis-à-vis de mes joueuses, car elles ont montré de belles choses, avec un grand investissement. Une séance de tirs au but aurait pu venir récompenser la performance du jour. Malheureusement, Louisa Necib et l'OL en ont décidé autrement. C'est dommage, car nous étions à deux doigts de faire la différence".


    Propos recueillis par Benjamin Roux, à Grenoble.

    Crédits photos : OL


    http://www.footdelles.com/article/Co...ch_132301.html

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    Coupe de France (Finale) - Les réactions des entraîneurs, Schelin et Renard

    Retrouvez les réactions de Gérard Prêcheur, Jean-Louis Saez, Lotta Schelin et Wendie Renard.


    Schelin et Abily

    Gérard Prêcheur (entraîneur de Lyon)

    "Comme le dit une expression familière de ma région natale, ce fut long mais ce fut bon. On a bien réagi après avoir pris le premier but. Progressivement, on a pris l'ascendant sur le match face à une équipe de Montpellier qui défend très bien. On s'est créé des occasions, on a eu des difficultés pour les concrétiser. J'espère être objectif en disant que le résultat est logique. Montpellier hormis le premier but ne s'est pas créé d'occasions. Sarah Bouhaddi n'a pas eu beaucoup de difficultés. Moi qui prône l'offensive, je suis quand même content que le jeu offensif ait gagné. On a un peu déjoué, on n'a pas été performant dans la phase d'approche. On a cherché trop vite à déséquilibrer le jeu. Montpellier est très bon dans la récupération collective. On a joué plus direct qu'à l'accoutumée. Cela prouve que l'on est capable de faire les deux."

    Jean-Louis Saez (entraîneur de Montpellier)
    "Il y a la déception. Les filles ont fait un gros match. Il fallait que l'on sorte un gros match pour battre l'OL. On n'est pas passé loin. Il y a des regrets par rapport à l'investissement qu'elles ont eu sur le match. Je pense qu'elles auraient pu être récompensées, peut-être en amenant Lyon aux tirs au but. C'est peut-être le regret. On a un peu reculé en début de deuxième mi-temps mais ils n'étaient pas dangereux. En première, ils ont eu quelques situations mais on était capable de les inquiéter en contres. Au fil du match, on sentait que l'on pouvait aller aux penalties. Mais il est vrai que les entrées de Schelin et Necib n'ont pas fait pas la différence, mais sur un coup de génie, elle a mis un but de 20 mètres en pleine lucarne sur laquelle on n'a rien pu faire. Déçu mais fières de mes filles qui ont contrarié l'une des meilleures équipes d'Europe. Beaucoup de regrets de ne pas ramener la coupe à Montpellier, cela fait deux ans que l'on y travaille. Être pas loin, mais ne pas être récompensé, c'est frustrant."

    Lotta Schelin (attaquante de Lyon)
    "C'est une vraie finale comme toujours contre Montpellier. Elles nous ont surpris en marquant dès la première minute. On a su égaliser assez vite, c'est important pour nous. On a poussé, on n'était pas loin de marquer un autre but. Au final, c'est Louisa qui rentre et qui marque un super but. Je suis contente pour elle, car on a besoin de tout le monde. On a un gros effectif. On a souffert mais on a quand même eu la possession de balle. Elles ont bien défendu, on le savait. On était bien préparé par rapport à ça. Après on a continué à pousser. On sait qu'une finale, ce n'est jamais facile. Gagner ce match pour la confiance, c'est toujours bien. On est dans une bonne dynamique. On va aller en Italie avec de la confiance mais en restant les pieds sur terre, en ayant confiance en nous et en notre jeu. Ce serait trop de gagner un triplé".

    Wendie Renard (capitaine de Lyon)
    "Ça n'a pas été facile. On a su avec beaucoup de courage gagner. On a insisté. On n'a pas douté mais quand on a des occasions que ça passe à côté ou que cela va en l'air, on se dit est-ce que ça va vraiment rentrer ? On se pose des questions mais on n'a pas douté. On y a cru jusqu'au bout, c'est ce qui a permis d'y arriver. Les Montpelliéraines nous ont posé des problèmes et on n'a pas su mettre notre jeu en place. La pelouse était un peu sèche, avant le match on avait demandé à arroser mais Montpellier a refusé. On savait pourquoi, elles ont joué un peu sur ça. Je trouve ça un peu dommage car cela a peut-être gâché un peu la fête. Mais on a gagné, donc je m'en fous maintenant. Psychologiquement, cela nous fait du bien pour la suite car une déception aurait pu plomber un peu l'ambiance. On va continuer sur notre lancée. Il nous reste encore un titre et on a à coeur de faire le triplé"

    A Grenoble,
    Sébastien Duret

    Lundi 16 Mai 2016
    Sebastien Duret

    http://www.footofeminin.fr/Coupe-de-...rd_a12496.html

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    L'OL s'impose au finish
    Publié le 15 mai 2016 | Coupe de France
    Par Benjamin ROUX pour Foot d'Elles



    C'est au Stade des Alpes de Grenoble qu'avait lieu une finale de Coupe de France au sommet entre l'Olympique Lyonnais et Montpellier ce dimanche. Disputée dans une enceinte bien remplie pour l'occasion (8800 spectateurs), cette rencontre est restée très incertaine jusqu'au coup de sifflet final. Comme l'an passé, ce sont les lyonnaises qui se sont imposées (2-1), faisant ainsi un nouveau pas vers le triplé.


    La finale de la Coupe de France version 2016 aura tenu toutes ses promesses. Habituées aux finales dans cette compétition, Montpelliéraines et Lyonnaises se sont livrées un match extrêmement disputé. Pour l'occasion, plusieurs groupes de supporters des deux équipes ont fait le déplacement. Les deux présidents sont également là (Jean-Michel Aulas et Laurent Nicollin), tout comme Philippe Bergerôo, le sélectionneur de l'équipe de France, venu observer plusieurs joueuses.

    Un premier acte à cent à l'heure

    Il n'aura fallu attendre qu'une petite minute pour voir intervenir le premier but de ce match. Venues avec des intentions pour déstabiliser l'armada lyonnaise, les joueuses du Montpellier Hérault ont ouvert le score très rapidement par l'intermédiaire de leur attaquante Andressa Alves. Suite à un débordement et à un centre venus de la gauche, elle est à la réception et pousse le ballon au fond des filets. Peu habituées à être menées au score, les joueuses de Gérard Prêcheur vont très vite réagir et égaliser, deux minutes seulement après l'ouverture du score du MHSC. Profitant d'un cafouillage dans la surface de réparation adverse suite à un corner venu de la droite, la défenseure Griedge M'Bock va permettre à sa formation d'égaliser. Venues avec des intensions offensives certaines, Marie-Charlotte Léger et ses partenaires vont ensuite faire face aux assauts lyonnais, d'abord sur cette tentative de Le Sommer (13'), puis sur cette frappe d'Hegerberg (18').
    Deux minutes plus tard, Wendie Renard est à la réception d'un centre et marque, mais son but est invalidé par l'arbitre, pour une faute sur la défense de Montpellier. A la demi-heure de jeu, Eugénie Le Sommer ne sera pas plus heureuse. Bien lancée dans la profondeur par une Camille Abily inspirée, la joueuse de l'équipe de France frappe et marque, mais son but est à nouveau invalidé par l'arbitre de la rencontre, cette fois-ci pour une position de hors-jeu. Malgré une domination plus pressente en fin de première période, les lyonnaises ne parviendront pas à faire la différence. A l'image de leur confrontation aller en championnat (0-0) cette saison, les deux formations se quitteront, cette fois-ci, sur le score de 1-1 à la pause. A noter la blessure d'Andressa Alves (28'), qui sortira sur une civière et sera remplacée par Virginia Torrecilla.



    Necib délivre son équipe

    A l'image du jeu proposé en première période, les deux formations n'auront rien lâché au cours des quarante-cinq dernières minutes. Revenues avec une motivation inchangée, les joueuses du Montpellier Hérault vont se procurer une première occasion dangereuse à l'heure de jeu. Marie-Charlotte Léger profite d'un corner pour enroulée son ballon, et oblige Sarah Bouhaddi à détourner le cuir des deux poings. Une minute plus tard, le ballon revient dans le camp lyonnais. Eugénie Le Sommer remonte le terrain, transmet la balle à Wendie Renard qui tente un plat du pied bien placé. La défenseure lyonnaise ne parviendra cependant pas à tromper la vigilance d'une Solène Durand très inspirée aujourd'hui. A dix minutes du terme de la partie, les occasions lyonnaises se multiplient, sans que la défense du MHSC ne craque pour autant. Il faudra attendre la 85ème minute de cette opposition pour voir l'OL prendre les devants. Entrée en jeu quelques minutes plus tôt, Louisa Necib va délivrer son équipe. Lancée en profondeur, elle déclenche une frappe puissante qui ne laissera aucune chance à Durand. Le score n'évoluera plus jusqu'au coup de sifflet final.

    Comme la saison dernière, ce sont les Lyonnaises qui s'imposent en finale de la Coupe de France. Malgré une très belle partie, les joueuses de Jean-Louis Saez n'ont pu éviter la défaite. Ada Hegerberg et ses coéquipières poursuivent leur ascension. Après une décima assurée en championnat, c'est un nouveau titre qui sera à mettre au crédit des Lyonnaises avec cette Coupe de France. Reste désormais une victoire en Ligue des Champions pour assurer à l'OL un triplé cette saison.


    Benjamin Roux, au Stade des Alpes

    Crédits photos : OL.

    http://www.footdelles.com/article/Co...sh_132300.html

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    #CDFF (Finale) - Louisa NECIB libère l'OLYMPIQUE LYONNAIS (2-1)

    Après un 0-0 en championnat, Montpellier a de nouveau réussi à contenir l'armada lyonnaise grâce à une organisation défensive rigoureusement planifiée, jusqu'au coup de génie de Necib (85e). Péniblement l'OL remporte la sixième coupe de son histoire.




    Montpellier était déterminé à ne pas faire marcher dessus dans cette 15e finale de Coupe de France. Vite, très vite, les Montpelliéraines allaient ouvrir le score. Jakobsson débordait sur le côté gauche, éliminait sans trop de difficulté Bremer, pour centrer dans les 5,5 m. Un gros raté de Renard, Majri prise à revers, la Brésilienne Andressa Alves arrivait seule au second poteau pour reprendre du gauche (1-0, 2'). Moins de deux minutes plus tard, les Lyonnaises égalisaient histoire de pimenter cette finale. Sur leur premier corner, Bremer ressortait le ballon pour Abily côté droit qui trouvait Mbock, au duel avec Utsugi. Enchaînement parfait pour maîtrise le ballon et placer une frappe du droit (1-1, 4'). Seulement 107 secondes après l'ouverture du score, les Lyonnaises remettaient les choses à plat.

    Montpellier a contenu Lyon



    Les Lyonnaises allaient ensuite conserver le ballon, avec Le Sommer en vue sur son côté gauche. Sur un bon travail de cette dernière, elle adressait un centre fort devant le but que Durand repoussait. Hegerberg le récupérait mais ne trouvait pas le cadre (8e). Une minute plus tard, Abily depuis la droite plaçait une frappe que Durand repoussait à nouveau (9e). La gardienne montpelliéraine qui profite des matchs de coupe pour jouer cette saison était dans son match. On la retrouvait pour se coucher sur une frappe d'Hegerberg (19e). Montpellier bien organisé, effectuant un pressing incessant sur Henry, mettait une équipe lyonnaise en difficulté pour développer son jeu. Et lorsque l'opportunité de marquer se présentait, Hegerberg (23e) et Le Sommer (25e) se voyaient refuser leur but.

    La rencontre marquait un coup d'arrêt de cinq minutes quelques instants après lorsque Kumagai retombait lourdement sur Alves. Au sol, touchée aux cervicales, la buteuse montpelliéraine devait quitter prématurément la rencontre (27e). La fin de période montrait toute la difficulté des Lyonnaises à frapper et cadrer (Henry 38e, Le Sommer 41e) alors que Renard seule face à la gardienne reprenait trop mollement (45+1e).

    L'éclair de NECIB



    La physionomie ne changeait pas en seconde période. Montpellier défendait bec et ongles, affichant plus d'agressivité. Cherchant à conserver ce score de parité, les Héraultaises s'offraient tout de même quelques contres dangereux avec Léger, Tonazzi et Jakobsson. En seconde période, les occasions se faisaient plus rares de part et d'autre. N'affichant pas leur rendement habituel, Lyon peinait devant le double rideau bleu et orange. Et lorsque la capitaine lyonnaise était en bonne position, elle ratait sa reprise (62e). La plus occasion de cette seconde période était à mettre au crédit de Bremer auteur d'une belle percée. Bousculée par Sembrant, elle se retrouvait au sol mais l'arbitre, Mme Maubacq, ne bronchait pas (67e).

    Et c'est finalement Necib, entrée six minutes plus tôt, qui allait débloquer son équipe. De 20 m, elle s'avançait pour placer une demi-volée du droit qui terminait dans la lucarne de Durand impuissante (1-2, 85'). Un but qui permettait d'éviter l'incertaine séance aux tirs au but aux Lyonnaises. Les Montpelliéraines ne sont pourtant pas passées loin d'y parvenir. Mais comme l'année dernière, après avoir ouvert le score, elles auront été dépassées (2-1).

    A Grenoble,
    Sébastien Duret


    Les buts
    1-0 ANDRESSA ALVES 2' (Jakobsson déborde à gauche élimine Bremer et centre devant le but. Renard rate le ballon, Tonazzi est en retard au premier poteau mais Alves du gauche reprend au second poteau)
    1-1 Griedge MBOCK BATHY NKA 4' (Le ballon ressort suite à un corner sur Abily côté droit qui centre au premier. Mbock au duel avec Utsugi contrôle et pivote pour placer une reprise croisée du droit)
    1-2 Louisa NECIB 85' (Frappe du droit de 20 m en demi-volée qui termine dans la lucarne gauche de Durand)


    Coupe de France Féminine - Finale
    Dimanche 15 mai 2016
    - 16h00
    MONTPELLIER HSC (D1) - OLYMPIQUE LYONNAIS (D1) : 1-2 (1-1)
    Grenoble (Stade des Alpes)
    Temps venteux et ensoleillé - Terrain bon
    Spectateurs : 8 782
    Arbitres : Jennifer Maubacq assistée de Elodie Coppola et Emilie Mougeot. 4e arbitre : Sabine Bonnin
    But pour Montpellier : ANDRESSA Alves Da Silva 2'
    Buts pour Lyon : Griedge MBOCK BATHY NKA 4', Louisa NECIB 85'

    Aucun avertissement

    Montpellier : 1-Solène Durand ; 4-Marion Torrent, 5-Laura Agard, 23-Linda Sembrant (cap.), 15-Sakina Karchaoui ; 8-Sandie Toletti (20-Viviane Asseyi 88'), 7-Rumi Utsugi (11-Genessee Daughetee 79') ; 18-Marie-Charlotte Léger, 10-Andressa Alves da Silva (14-Virginia Torrecilla Reyes 33'), 17-Sofia Jakobsson ; 9-Laëtitia Tonazzi. Entr.: Jean-Louis Saez
    Banc : 3-Kelly Gadea, 13-Marion Romanelli, 16-Laëtitia Philippe, 21-Valérie Gauvin
    Lyon : 16-Sarah Bouhaddi ; 22-Pauline Bremer, 29-Griedge Mbock, 3-Wendie Renard (cap.), 7-Amel Majri ; 5-Saki Kumagai (10-Louisa Necib 79') ; 6-Amandine Henry, 23-Camille Abily ; 12-Elodie Thomis (8-Lotta Schelin 60'), 14-Ada Hegerberg, 9-Eugénie Le Sommer. Entr.: Gréard Prêcheur
    Banc : 18-Eve Périsset, 15-Aurélie Kaci, 17-Corine Petit, 15-Aurélie Kaci, 24-Mylaine Tarrieu, 30-Méline Gérard



    Lundi 16 Mai 2016
    Sebastien Duret

    http://www.footofeminin.fr/CDFF-Fina...-1_a12495.html

    Laisser un commentaire:


  • Lolo52
    a répondu
    Stage sélection.

    Envoyé par JUKE_OL Voir le message
    No Cascarino no party :(
    Delphine était en stage sélection nationale U19-U20 .;)

    Laisser un commentaire:


  • lelavallois
    a répondu
    Un carton rouge au journal l'équipe d'oublier dans son direct voir dans les brèves cette coupe de france; ah oui j'oubliais il n'y a pas leur PSG ...
    Comment plus développer le sport féminin si les médias le zappent ???

    Laisser un commentaire:


  • JUKE_OL
    a répondu
    Envoyé par Rem56 Voir le message
    Coupe de France - Les groupes montpelliérain et lyonnais pour la finale

    Comme la saison dernière, les équipes finalistes pourront inscrire 18 joueuses sur la feuille de match. Retrouvez les groupes lyonnais et montpelliérain pour cette finale de la Coupe de France qui se jouera ce dimanche (16h00) à Grenoble.




    Du côté montpelliérain, seule la recrue hivernale Anouk Dekker, victime d'une déchirure depuis plusieurs semaines manque à l'appel dans l'effectif de Jean-Louis Saez.
    Côté lyonnais, avec le retour d'Amel Majri, Gérard Prêcheur sera uniquement privé de Claire Lavogez


    Montpellier HSC
    Gardiennes :
    1-Solène Durand, 16-Laëtitia Philippe
    Défenseures : 3-Kelly Gadea, 4-Marion Torrent, 5-Laura Agard, 11-Genessee Daughetee, 13-Marion Romanelli, 15-Sakina Karchaoui, 23-Linda Sembrant
    Milieux : 7-Rumi Utsugi, 8-Sandie Toletti, 10-Andressa Alves da Silva, 14-Virginia Torrecilla Reyes, 20-Viviane Asseyi
    Attaquantes : 9-Laëtitia Tonazzi, 17-Sofia Jakobsson, 18-Marie-Charlotte Léger, 21-Valérie Gauvin

    Olympique Lyonnais
    Gardiennes :
    16-Sarah Bouhaddi, 30-Méline Gérard
    Défenseures : 3-Wendie Renard, 13-Amel Majri, 15-Aurélie Kaci, 17-Corine Petit, 18-Eve Périsset, 24-Mylaine Tarrieu, 29-Griedge Mbock
    Milieux : 5-Saki Kumagai, 6-Amandine Henry, 10-Louisa Necib, 12-Elodie Thomis, 22-Pauline Bremer, 23-Camille Abily
    Attaquantes : 8-Lotta Schelin, 9-Eugénie Le Sommer, 14-Ada Hegerberg

    Samedi 14 Mai 2016
    Sebastien Duret

    http://www.footofeminin.fr/Coupe-de-...le_a12490.html
    No Cascarino no party :(

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    Coupe de France - Les groupes montpelliérain et lyonnais pour la finale

    Comme la saison dernière, les équipes finalistes pourront inscrire 18 joueuses sur la feuille de match. Retrouvez les groupes lyonnais et montpelliérain pour cette finale de la Coupe de France qui se jouera ce dimanche (16h00) à Grenoble.




    Du côté montpelliérain, seule la recrue hivernale Anouk Dekker, victime d'une déchirure depuis plusieurs semaines manque à l'appel dans l'effectif de Jean-Louis Saez.
    Côté lyonnais, avec le retour d'Amel Majri, Gérard Prêcheur sera uniquement privé de Claire Lavogez


    Montpellier HSC
    Gardiennes :
    1-Solène Durand, 16-Laëtitia Philippe
    Défenseures : 3-Kelly Gadea, 4-Marion Torrent, 5-Laura Agard, 11-Genessee Daughetee, 13-Marion Romanelli, 15-Sakina Karchaoui, 23-Linda Sembrant
    Milieux : 7-Rumi Utsugi, 8-Sandie Toletti, 10-Andressa Alves da Silva, 14-Virginia Torrecilla Reyes, 20-Viviane Asseyi
    Attaquantes : 9-Laëtitia Tonazzi, 17-Sofia Jakobsson, 18-Marie-Charlotte Léger, 21-Valérie Gauvin

    Olympique Lyonnais
    Gardiennes :
    16-Sarah Bouhaddi, 30-Méline Gérard
    Défenseures : 3-Wendie Renard, 13-Amel Majri, 15-Aurélie Kaci, 17-Corine Petit, 18-Eve Périsset, 24-Mylaine Tarrieu, 29-Griedge Mbock
    Milieux : 5-Saki Kumagai, 6-Amandine Henry, 10-Louisa Necib, 12-Elodie Thomis, 22-Pauline Bremer, 23-Camille Abily
    Attaquantes : 8-Lotta Schelin, 9-Eugénie Le Sommer, 14-Ada Hegerberg

    Samedi 14 Mai 2016
    Sebastien Duret

    http://www.footofeminin.fr/Coupe-de-...le_a12490.html

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    Coupe de France (Finale) - Ce qu'il faut retenir avant la finale au stade des Alpes

    Retrouvez quelques données avant cette 15e finale de la Coupe entre Montpellier et Lyon.


    Thomis décrochera-t-elle une 8e coupe, Henry un dernier trophée en France ?

    Les compositions d'équipe probables
    Montpellier :
    1-Solène Durand ; 4-Marion Torrent, 5-Laura Agard, 23-Linda Sembrant (cap.), 11-Genessee Daughetee ; 8-Sandie Toletti, 14-Virginia Torrecilla Reyes ; 10-Andressa Alves da Silva ou 20-Viviane Asseyi, 17-Sofia Jakobsson, 18-Marie-Charlotte Léger ; 9-Laëtitia Tonazzi.
    Banc : 3-Kelly Gadea, 7-Rumi Utsugi, 10-Andressa Alves da Silva ou 20-Viviane Asseyi, 13-Marion Romanelli, 15-Sakina Karchaoui, 16-Laëtitia Philippe, 21-Valérie Gauvin
    Lyon : 16-Sarah Bouhaddi ; 22-Pauline Bremer ou 15-Aurélie Kaci, 29-Griedge Mbock, 3-Wendie Renard (cap.), 24-Mylaine Tarrieu ; 6-Amandine Henry, 23-Camille Abily, 5-Saki Kumagai, 10-Louisa Necib, 9-Eugénie Le Sommer, 14-Ada Hegerberg.
    Banc : 13-Amel Majri, 18-Eve Périsset, 8-Lotta Schelin, 17-Corine Petit, 12-Elodie Thomis, 15-Aurélie Kaci ou 22-Pauline Bremer, 30-Méline Gérard

    Le stade
    Stade des Alpes (Grenoble)

    Construction entre 2005 et 2008
    Clubs utilisateurs : Grenoble Foot 38 (Foot), FC Grenoble (Rugby)
    Capacité : 20 068

    Les arbitres
    Jennifer Maubacq assistée de Elodie Coppola et Emilie Mougeot. 4e arbitre : Sabine Bonnin

    Les parcours
    Montpellier HSC

    1/32e de finale : Montpellier HSC - AS Véore-Montoison (D2) : 12-0
    1/16e de finale : Montpellier HSC - Toulouse FC (D2) : 5-1
    1/8e de finale : FC Vendenheim (D2) - Montpellier HSC : 0-3
    1/4 de finale : Montpellier HSC - VGA Saint-Maur (D1) : 3-1
    1/2 de finale : Montpellier HSC - Paris Saint-Germain (D1) : 2-2 (tab 4-3)
    >> En savoir plus

    Olympique Lyonnais

    1/32e de finale : ESAP Metz (DH) - Olympique Lyonnais : 0-11
    1/16e de finale : AS Châtenoy-le-Royal (PH) - Olympique Lyonnais : 0-11
    1/8e de finale : Orvault SF (DH) - Olympique Lyonnais : 0-12
    1/4 de finale : Olympique Lyonnais - Dijon FCO (D2) : 6-0
    1/2 de finale : Olympique Lyonnais - Rodez AF (D1) : 9-0
    >> En savoir plus

    Les précédents Lyon - Montpellier en finale

    2002-2003 Lyon-Montpellier 4-3
    2005-2006 Montpellier-Lyon 1-1 (4-3 tab)
    2006-2007 Montpellier-Lyon 3-3 (3-0 tab)
    2011-2012 Lyon-Montpellier 2-1
    2014-2015 Lyon-Montpellier 2-1
    Trois victoires lyonnais, deux victoires montpelliéraines

    Dimanche 15 Mai 2016
    Sebastien Duret

    http://www.footofeminin.fr/Coupe-de-...es_a12489.html

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    CDF : Espoir de reconquête pour Montpellier
    Publié le 14 mai 2016 | Coupe de France
    Par Sandrine Dusang pour Foot d'Elles



    Ce dimanche 15 mai, à 16h00, le stade des Alpes de Grenoble sera le théâtre de la finale de Coupe de France, opposant le Montpellier Hérault SC à l'Olympique Lyonnais. Alors les Héraultaises parviendront-elles à bousculer leurs homologues lyonnaises, tenantes du titre, pour renouer avec le succès dans cette compétition qu'elles n'ont plus remportée depuis 2009...


    Montpellier/Lyon, voilà une belle affiche pour la finale de Coupe de France version 2015-2016 ! Si les deux clubs s'affrontent chaque saison en D1, ils ont aussi pris l'habitude de (souvent) se rencontrer en Coupe. D'ailleurs, pas besoin de chercher bien loin pour trouver la dernier match qui les a opposé dans cette compétition, puisque cette finale est en fait le « remake » de la saison passée. Les Montpelliéraines qui menaient au score à la mi-temps (1-0, Asseyi), avaient ensuite encaissé des buts d'Ada Hegerberg et Lotta Schelin, et s'étaient donc inclinées 2-1. Ce dimanche, à Grenoble, les joueuses de Jean-Louis Saez tenteront alors d'inverser la tendance et de prendre leur revanche, malgré un adversaire lyonnais toujours aussi impressionnant.

    Meilleurs ennemis

    Les deux équipes ont participé à de nombreuses finales puisque sur les 14 éditions de la compétition (Challenge de France puis Coupe de France), Lyon s'est offert 11 finales et en a remporté 7, alors que Montpellier en a lui joué 8 et gagné 3. Bien sûr, les deux clubs ont un passé commun et parmi ces finales disputées, il y en a cinq qui les ont déjà vus s'opposer l'un à l'autre. Si beaucoup semblent donné l'avantage à l'ogre lyonnais, le bilan des précédentes confrontations entre Montpellier et Lyon en finale de Coupe de France, reste porteur d'espoir pour les Montpelliéraines (voir ci-dessous).



    Plus qu'un titre

    L'Olympique Lyonnais qui vient d'être sacré champion de France de D1 pour la dizième année consécutive, est aussi le vainqueur de la Coupe depuis quatre ans (2012, 2013, 2014, 2015). Reste à savoir si le Montpellier Hérault SC, qui a sorti le Paris Saint-Germain aux tirs au but en demi-finale, sera capable de réitérer une telle performance et d'empêcher les Lyonnaises d'inscrire un nouveau "doublé" à leur palmarès. Pour Montpellier, la Coupe de France est devenu l'objectif phare de la saison. Plus que cela, cette finale sera l'occasion de montrer que les Héraultaises ont les armes nécessaires pour lutter face aux Lyonnaises, mais aussi et surtout, de s'offrir un titre qu'elles n'ont plus décroché depuis la saison 2008/2009 (victoire 3-1 face au Mans FC, à Lyon).
    Cette semaine, les deux clubs ont vu certaines de leurs joueuses récompensées pour leurs performances sur la saison en D1 : Amel Majri, élue meilleure joueuse de D1 par l'UNFP, Griedge M'Bock, élue meilleur espoir de D1 par l'UNFP, mais aussi Amandine Henry, Ada Hegerberg et Sakina Karchaoui, récompensées elles, par un Trophée Foot d'Elles. A n'en pas douter, elles auront encore un rôle essentiel à jouer ce dimanche, lors de la finale de Coupe de France au stade des Alpes.



    Illustrations : Statistiques Foot d'Elles

    http://www.footdelles.com/article/Co...er_132299.html

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    Coupe de France (Finale) - MONTPELLIER, un outsider qui veut créer la surprise

    Alors que Lyon peut rêver d'un triplé, son adversaire en finale de Coupe de France, Montpellier espère décrocher un titre, le premier depuis la Coupe en 2009.


    Jean-Louis Saez (Montpellier HSC)


    Lyon séduit et enchaîne les victoires mais face à Montpellier, les Lyonnaises ont parfois obtenu des résultats serrés. La finale de l'an dernier qui avait vu Montpellier ouvrir le score avant de s'incliner 1-2 permet de rappeler que rien n'est joué d'avance dans cette 15e finale. L'entraîneur de Montpellier Jean-Louis Saez espère bien bousculer son adversaire le plus longtemps possible. Le 0-0 au match aller en championnat avait permis aussi de montrer qu'il était possible de tenir en échec les Lyonnaises sur une rencontre. Un résultat qui a donné un peu de confiance à l'équipe actuelle troisième du championnat avant cette finale

    Jean-Louis Saez aborde ce rendez-vous : "avec beaucoup d'envie". D'autant que Montpellier s'offre une deuxième finale consécutive et ne voudrait pas repartir avec la même déception que celle de l'an dernier. "Nous allons tout faire pour essayer de l'emporter" insiste l'entraîneur qui a vu son équipe relever la tête après un début d'année 2016 difficile. S'il s'attend à subir, l'espoir existe à condition de tenir défensivement : "Quand on joue contre la meilleure équipe d'Europe, le challenge est évidemment difficile mais je suis persuadé que sur un match tout est possible".

    "Créer l'exploit"

    "On va la jouer à fond. On va tout donner pour créer l'exploit et ramener cette Coupe de France à Montpellier" espère donc Jean-Louis Saez. C'est bien un exploit qu'évoque l'entraîneur pour faire tomber l'ogre lyonnais. Dans le discours destiné aux joueuses, il veut fédérer l'équipe : "Il faut trouver des valeurs et les valeurs du club qui sont le dépassement de soi, la solidarité, l'état d'esprit et l'abnégation doivent nous y aider. C'est le message que j'essaie de faire passer aux joueuses pour qu’elles montrent cet élan et cette dynamique afin d’aller chercher la victoire. J'y crois".

    Mais du côté lyonnais, Camille Abily espère que son équipe continuera sa dynamique pour réussir la passe de trois et un second triplé dans l'histoire du club : "On ne se lasse jamais de gagner des titres, j'espère que ce ne sera pas le dernier. J'ai encore quelques objectifs à atteindre cette année". La motivation est aussi présente pour Lyon qui dispose d'un effectif quasiment au complet : "On peut le faire, on a une super équipe, après on sait que ce sera un gros adversaire. C'est ce genre de matchs que l'on aime et j'espère que cette année on va faire le triplé comme en 2012".

    Réponse dimanche en fin de journée pour savoir si Lyon remportera sa cinquième Coupe de France consécutive, la huitième de l'histoire (FC Lyon + OL) ou bien si Montpellier renouera avec le succès qui lui échappe depuis 2009 pour ramener une quatrième Coupe dans l'Hérault.

    Avec MHSC.com

    Samedi 14 Mai 2016
    Sebastien Duret

    http://www.footofeminin.fr/Coupe-de-...se_a12493.html

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu


    Le parcours de l'Olympique Lyonnais dans cette Coupe de France 2016.

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu


    Interview croisée entre Laetitia Tonazzi, l'attaquante et Sandie Toletti, la milieu de terrain du Montpellier Hérault SC avant la finale de Coupe de France.

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    Coupe de France - La Coupe et les finales en chiffres

    Retour en chiffres sur les quatorze premières éditions de la finale de la Coupe de France (ex-Challenge de France)



    Le plus d'équipes engagées en Coupe

    572 en 2015-2016
    507 en 2014-2015
    467 en 2013-2014

    Les gains
    Vainqueur : 60 000 €
    Finaliste : 40 000 €
    Demi-finalistes : 20 000 €


    Par club
    Le plus de finales jouées

    11. Lyon
    8. Montpellier
    3. PSG

    Les plus de victoires
    7. Lyon
    3. Montpellier
    1. Juvisy, PSG, Saint-Etienne, Toulouse

    Le plus de défaites
    5. Montpellier
    4. Lyon
    2. PSG
    1. Compiègne, Le Mans, Saint-Etienne


    Par joueuses
    Le plus de finales gagnées (en ayant participé à la rencontre)

    7. Elodie Thomis (Lyon 5, Montpellier 2)
    6. Camille Abily (Lyon 5, Montpellier 1)
    6. Louisa Necib (Lyon 5, Montpellier 1)

    Le plus de finales perdues
    5. Marie-Laure Delie (PSG 2, Montpellier 3)
    4. Sandrine Bretigny (Lyon)

    Le plus de finales disputées
    7. Camille Abily (Lyon 6, Montpellier 1)
    7. Hoda Lattaf (Montpellier 5, Lyon 2)
    7. Sandrine Bretigny (Lyon 7)
    7. Elodie Thomis (Lyon 5, Montpellier 2)

    Les buteuses en finale
    4. Sandrine Bretigny (Lyon)
    4. Lotta Schelin (Lyon)
    3. Elodie Thomis (Montpellier)
    3. Hoda Lattaf (Montpellier 2, Lyon 1)

    Les joueuses les plus sanctionnées en finale
    3. Lattaf (Montpellier)


    Par entraîneurs
    Les titres par entraîneurs

    5. Patrice Lair (Lyon 3, Montpellier 2)
    3. Farid Benstiti (Lyon)

    Les finales disputées par entraîneur
    8. Farid Benstiti (Lyon 7, PSG 1)
    5. Patrice Lair (Lyon 3, Montpellier 2)
    4. Sarah M'Barek (Montpellier)


    Les matchs les plus prolifiques en buts
    7. Lyon - Montpellier (4-3, 2003)
    6. Montpellier - Lyon (3-3, tab 3-0, 2007)
    5. PSG - Montpellier (5-0, 2010)

    Les finales les moins prolifiques en buts
    0. Saint-Etienne - Montpellier (0-0, tab 3-2, 2011)
    2 buts. quatre fois (2004, 2005, 2006, 2014)

    Les finales aux tirs au but
    2005. 14 tirs (Juvisy 5/7 - Lyon 4/7)
    2006. 9 tirs (Montpellier 4/4 - Lyon 3/5)
    2011. 9 tirs (Saint-Etienne 3/4 - Montpellier 2/5)
    2007. 6 tirs (Montpellier 3/3 - Lyon 0/3)

    Les finales les plus sanctionnées
    8. 7 avertissements + 1 exclusion (Montpellier - Lyon, 2006)
    4. 4 avertissements (Toulouse - Lyon, 2002 et Lyon - Montpellier, 2003)

    Les finales les moins sanctionnées
    0. quatre fois (2005, 2008, 2009, 2014)

    Le plus de spectateurs en finale
    6588. Lyon - PSG (2014, Le Mans)
    6486. Lyon - Montpellier (2012, Bourges)
    5529. Lyon - Montpellier (2015, Calais)

    Le moins de spectateurs en finale
    250. Lyon - Compiègne (2004, Tulle)
    300. Lyon - Montpellier (2003, Montceau-les-Mines)
    700. Juvisy - Lyon (2005, Buzançais)

    Les arbitres en finale
    3. Florence Guillemin (2 au centre, 1 en assistant)
    3. Sabine Bonnin (ex Louiset) (2 au centre, 1 en assistant)
    3. Elodie Coppola (1 au centre, 2 en assistant)
    3. Séverine Craipeau (1 au centre, 2 en assistant)
    3. Audrey Guerlain (3 en assistant)
    3. Cindy Buffart (ex Gosselin) (3 en assistant)

    Vendredi 13 Mai 2016
    Sebastien Duret

    http://www.footofeminin.fr/Coupe-de-...es_a12486.html

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    Coupe de France - Retour sur la finale 2015

    La cinquième finale entre Lyonnaises et Montpelliéraines aura, comme à chaque fois, offert un suspense jusqu'aux dernières minutes. Car même si l'OL est parvenu à reprendre les devants à moins d'un quart du terme, les Héraultaises ont défendu chèrement leur peau jusqu'au coup de sifflet final.


    Les Lyonnaises réussissent un quatrième doublé Coupe Championnat consécutif (photo Sébastien Duret)


    Dans le stade de l'Epopée à Calais, ville où la Coupe a toute son empreinte, et ce malgré une actualité récente difficile avec d'ailleurs une minute de recueillement observée avant le coup d'envoi, les deux équipes ont réchauffé l'ambiance malgré le vent froid.
    Et ce sont trois joueuses scandinaves ont été les actrices décisives de cette finale. La rencontre débutait sur un bon rythme. Incertaines cette semaine, Jakobsson et Lavogez étaient bien sur le terrain pour cette opposition attendue par des Montpelliéraines, cinquième du championnat.
    L'OL, après son élimination en Ligue des Champions, ne pouvait se contenter que du championnat et visait un quatrième doublé national consécutif. Prêcheur devait faire face à quelques pépins à l'image de Majri, blessée, alors que Bouhaddi et Le Sommer avaient été ménagées toute la semaine et que Necib faisait son retour après plus de deux mois sans compétition.

    Montpellier menait à la pause


    Jakobsson avait donné l'avantage au MHSC


    Les Montpelliéraines battues deux fois lourdement en championnat (1-5, 0-4) ne venaient pas défaitistes pour ce troisième rendez-vous de la saison. Bien au contraire, Lavogez qui évoluait sur ses terres allumait la première banderille (1re).
    Jakobsson parfaitement lancée en contre par Toletti alertait une nouvelle fois la défense lyonnaise mais le cadre se dérobait (10e). Ce n'est qu'après une dizaine de minutes que Lyon instaurait son pressing offensif devant les buts de Durand.
    Mais l'organisation montpelliéraine tenait bon malgré quelques sentiments de frayeur (corners concédés et contres décisifs) devant les buts de la gardienne héraultaise, irréprochable durant ce match.
    Durant le temps fort lyonnais, Montpellier allait réussir le coup parfait. Sur un superbe ballon en profondeur de Karchaoui suivi d'un exploit personnel de Jakobsson, la Suédoise éliminait Kumagai avant d'envoyer un missile sous la barre transversale et d'ouvrir le score (1-0, 27'). Montpellier avait réussi sa première période, Lyon non.

    L'entrée décisive de Thomis


    Lara Dickenmann a décroché son dernier titre avec l'OL, Lavogez rejoindra l'OL la saison prochaine


    Mais le banc lyonnais allait sortir une arme décisive. Thomis, fraîchement entrée, allait apporter la vitesse qui avait manqué pour créer les décalages. Un débordement côté droit, un centre parfait pour la tête d'Hegerberg aux 6 m qui plaçait le ballon sous la barre après 63 secondes (1-1, 47'). Son huitième but en Coupe de France cette saison.
    Lyon était mieux mais Montpellier restait bien en place et cela posait toujours des difficultés au tenant du titre. Sur quelques contres offensifs, les Héraultaises tentaient leur chance avec Utsugi, Makanza ou encore Toletti. Mais le rêve était brisé par le but de Schelin, peu en vue ce samedi mais décisive.
    C'est grâce à un débordement côté droit de Thomis, un centre au dessus de Hegerberg que la différence allait se faire. Dickenmann récupérait à gauche et servait Schelin qui reprenait sous la barre (1-2, 77').
    La Coupe restait à Lyon mais Montpellier quittait le terrain avec les honneurs grâce à une combattivité de tous les instants. Le doublé en poche pour l'OL, la suprématie nationale était une nouvelle fois assurée. Il faut déjà penser à la saison prochaine...

    A Calais,
    Sébastien Duret
    Texte et photos

    >> Lire aussi :
    - Les réactions de THOMIS, HENRY, LAVOGEZ, GADEA et AULAS
    - Les réactions des entraîneurs Gérard PRECHEUR et Jean-Louis SAEZ



    Finale de la Coupe de France Féminine
    Samedi 18 avril 2015
    - 21h00
    MONTPELLIER HSC - OLYMPIQUE LYONNAIS : 1-2 (1-0)
    Calais (Stade de l'Epopée)
    Temps frais et venteux - Terrain excellent
    Spectateurs : 5 529
    Arbitres : Florence Guillemin assistée de Jennifer Maubacq et Cindy Buffart. 4e arbitre : Elodie Coppola
    But pour Montpellier : Sofia JAKOBSSON 27'
    Buts pour Lyon : Ada HEGERBERG 47', Lotta SCHELIN 77'

    Avertissements : Toletti 38', Karchaoui 54' pour Montpellier ; Henry 74' pour Lyon

    Montpellier : 1-Solène Durand ; 4-Marion Torrent, 3-Kelly Gadea (cap.), 23-Linda Sembrant, 11-Gennessee Daughetee ; 26-Sakina Karchaoui (10-Marina Makanza 56'), 8-Sandie Toletti (20-Viviane Asseyi 80'), 7-Rumi Utsugi, 14-Claire Lavogez ; 9-Laëtitia Tonazzi (24-Lindsey Thomas 89'), 17-Sofia Jakobsson. Entr.: Jean-Louis Saez (suspendu, remplacé sur le banc par Bruno Martini)
    Non utilisées : 15-Manon Uffren, 19-Meryll Wenger, 21-Valérie Gauvin, 40-Iryna Zvarich
    Lyon : 16-Sarah Bouhaddi ; 17-Corine Petit, 5-Saki Kumagai, 3-Wendie Renard (cap.), 21-Lara Dickenmann ; 23-Camille Abily, 6-Amandine Henry, 10-Louisa Necib (12-Elodie Thomis 46') ; 9-Eugénie Le Sommer, 8-Lotta Schelin, 14-Ada Hegerberg. Entr.: Gérard Prêcheur
    Non utilisées : 7-Amel Majri, 11-Lucie Pingeon, 15-Elise Bussaglia, 19-Eve Périsset, 20-Delphine Cascarino, 30-Méline Gérard


    Olympique Lyonnais


    Montpellier HSC




    Vendredi 13 Mai 2016
    Sebastien Duret

    http://www.footofeminin.fr/Coupe-de-...15_a12485.html

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu


    Le parcours du Montpellier HSC dans cette Coupe de France 2016.

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    Coupe de France - La riche histoire des LYON - MONTPELLIER en coupe (Partie 2 : de 2008 à 2014)

    Suite du volet historique des neuf confrontations entre Lyon et Montpellier en coupe. Retrouvez les quatre confrontations avant la finale de l'année dernière....


    Rumi Utsugi et Camille Abily devraient à nouveau se retrouver adversaires


    Après un succès aux tirs au but en 2009 lors d'une demi-finale, Montpellier ne s'est plus imposé par la suite face à Lyon. C'est d'ailleurs la dernière année d'un titre montpelliérain.
    Mais pourtant l'histoire aurait pu être tout autre sans une décision arbitrale erronée lors de la demi-finale du 12 mai 2013 qui fut donnée à rejouer finalement trois jours avant la finale. Un tir au but injustement invalidé et Montpellier alors qualifié, n'est pas passé. Avec fair-play, l'OL accepta de rejouer le match mais ne fit pas de sentiment (0-4).
    Mais en 2012, la dernière finale entre les deux équipes s'acheva par un succès lyonnais 2-1 à Bourges grâce à un doublé de Schelin. Dans une histoire plus récente, la dernière opposition en Coupe en quart de finale de l'édition 2013-2014 aura été à sens unique avec une écrasante victoire lyonnaise (6-0). La suite de l'histoire aura lieu dès ce samedi à Calais.


    2008-2009 : MONTPELLIER sort LYON en demi et remporte le titre


    Lozé devant Jensen et Montpellier passe aux tirs au but (photo MHSC)


    Au nombre d’occasions, les Lyonnaises méritaient sûrement plus leur place en finale que les Montpelliéraines. Mais les locales, emmenées par Lattaf ont su défendre intelligemment leurs cages et ont attendu la séance de tirs aux buts pour s’imposer. Pourtant, il s’en est fallu de très peu pour que la qualification ne change de mains. La maladresse lyonnaise y a été pour beaucoup. Comme à la 20e, avec la Brésilienne Katia qui manque le cadre à 5 m des buts.
    A la reprise, la Montpelliéraine Soyer se procurait une belle occasion à la 62e mais son centre tir relâché par Nordby ne trouvait pas une Héraultaise pour ouvrir le score. C’est encore Lyon qui se créait la meilleure occasion à la 72e par Schelin, à bout portant, qui butait sur une Deville magistrale avec un arrêt du pied droit. Rien ne sera donc marqué dans cette partie et lors de la séance de tirs au but, c’est Lattaf qui envoyait sa formation au stade de Gerland, à Lyon, pour la finale en lever de rideau du match amical France-Turquie, et ce face au Mans (2e division).

    Jeudi 30 avril 2009 - 20h00
    MONTPELLIER HSC - OLYMPIQUE LYONNAIS : 0-0 (tab 4-3)
    Sussargues (Stade Jules Rimet)
    Spectateurs : 500
    Arbitres : Lugdivine Cinquini assisté de Nabil Chaabani et Nathalie Bertrand.
    Avertissements : Nora Hamou Maamar 71', Hoda Lattaf 77', Zohra Ayachi 78' pour Montpellier, Laura Georges 62', Amandine Henry 93' pour Lyon

    Montpellier : 1-Céline Deville, 7-Julie Soyer, 5-Sabrina Viguier ©, 3-Laura Agard, 11-Ludivine Diguelman, 10-Charlotte Lozé (12-Marine Pervier 46'), 6-Nora Hamou Maamar, 8-Elise Bussaglia, 9-Elodie Ramos (14-Zohra Ayachi 69'), 2-Marie-Laure Delie, 4-Hoda Lattaf. Entr.: Sarah Mbarek
    Non utilisées : 13-Faustine Roux, 15-Marion Torrent, 16-Laëtitia Philippe
    Lyon : 1-Bente Nordby, 2-Corine Petit-Franco, 5-Laura Georges, 3-Wendie Renard, 4-Dorte Dalum Jensen, 10-Lara Dickenmann, 11-Shirley Cruz Traña (14-Amandine Henry 88'), 6-Simone Gomes Jatobá, 7-Louisa Necib, 8-Lotta Schelin (12-Elodie Thomis 76'), 9-Katia Cilene Teixeira Da Silva. Entr.: Farid Benstiti
    Non utilisées : 13-Sandrine Brétigny, 15-Coralie Ducher, 16-Véronique Pons

    Tirs au but : Katia (0-1), Diguelman (1-1), Henry (1-2), Agard (arrêté), Renard (arrêté), Hamou Maamar (2-2), Jensen (2-3), Soyer (3-3), Necib (barre), Lattaf (4-3)


    2011-2012 : L'OL est maintenant recordman !


    Eugénie Le Sommer hisse le trophée (photo Eric Baledent/LMP)


    Après 2008, l'OL a récidivé et remporte pour la quatrième fois cette coupe de France (ex-Challenge) après sa victoire étriquée face à Montpellier (2-1).
    On l'a souvent dit, Lyon attaque pied au plancher. Cette faculté à accélérer dès les tous premiers instants de la partie a, une fois de plus, été fatale sous le soleil de Bourges. Dans un stade Jacques Rimbaud copieusement garni, les Lyonnaises ont fait montre de leur talent après...1 minute et 8 secondes. Le temps pour Abily d'accélérer, de trouver Schelin qui, d'une frappe croisée, a trompé Philippe (1-0, 2'). Glaçant. L'internationale suédoise a, elle, continuellement déstabilisé Montpellier par sa vitesse, ses nombreux appels et elle a fait merveille une seconde fois onze minutes plus tard. Torrent, dépassée, Gadea, éliminée d'un crochet, Schelin a ensuite frappé trop fort pour Philippe qui ne n' pu qu'effleurer le ballon (2-0, 13'). Son treizième but en Coupe de France cette saison. Vraiment hallucinant.
    Sereines, les Lyonnaises ont alors attendu des Montpelliéraines inoffensives jusqu'à la 26e minute. Sur un long ballon, Bouhaddi était obligé de sortir de sa surface pour dégager de la tête, Delie plaçait, à son tour, un remarquable coup de boule que Corine Franco dégageait sur sa ligne en catastrophe au grand dam des supporters berruyers. Plus agressives sur le porteur de balle et plus saignante, les Héraultaises faisaient enfin jeu égal avec l'OL. Hoda Lattaf, vexée, symbolisait à elle seule cette frustration. Le MHSC savait qu'il avait raté son premier quart d'heure. 15 minutes de trou, c'était déjà beaucoup trop face à ces Lyonnaises. Même la frappe puissante de Lattaf, sur un coup franc en fin de première période, ne trouvait pas le cadre (42e).

    Lattaf très déterminée...
    Au retour des vestiaires, Montpellier, plus tranchant, se procurait les meilleures occasions. Lattaf, d'un extérieur du pied parfait lançait Diguelman qui butait sur Bouhaddi (48e). Lattaf, très déterminée, se battait comme un beau diable et récupérait deux fois le ballon avant d'adresser une frappe de 25 mètres (51e). Au-dessus. Mais malgré ses situations, le MHSC n'inversait pas la tendance. Au plus fort de la domination, Derevière tentait sa chance mais sa frappe croisée passait à quelques centimètres des buts gardés par Bouhaddi (65e).
    Un premier avertissement sans frais. Montpellier poussait et se voyait justement récompensée. Lattaf centrait parfaitement pour Pervier dont la tête smashée passait sous Bouhaddi qui ne pouvait que toucher le ballon, De Revière dans l'axe était là pour conclure (2-1, 76'). Une juste récompense. La fin de match palpitante voyait Montpellier partir à l'abordage et mettre beaucoup de rythme. Les Lyonnaises peinaient, reculaient mais résistaient et plaçaient quelques banderilles à l'image de ce bon centre de Rosana pour Le Sommer. Mais l'ex briochine voyait sa reprise de volée fuir le cadre pour quelques centimètres (85e)
    Lyon remporte, dans la douleur une quatrième Coupe de France alors que pour Montpellier, c'est la soupe à la grimace. Les filles de Sarah M'Barek s'incline pour la troisième fois en trois ans. Dur.

    Dimanche 13 mai 2012 - 16h45
    MONTPELLIER HSC - OLYMPIQUE LYONNAIS : 1-2 (0-2)
    Bourges (Stade Jacques Rimbault)
    Spectateurs : 6486
    Arbitres : Élodie Coppola assisté de Séverine Craipeau et Cindy Gosselin.
    But pour Montpellier : Stéphanie De Revière 76'
    Buts pour Lyon : Lotta Schelin 2', 13'

    Avertissement : Viviane Asseyi 87' pour Montpellier

    Montpellier : 1-Laëtitia Philippe, 4-Marion Torrent, 3-Kelly Gadea, 6-Ophélie Meilleroux ©, 8-Aya Sameshima, 10-Mélissa Plaza (12-Viviane Asseyi 54'), 7-Rumi Utsugi, 9-Stéphanie De Revière (14-Charlotte Bilbault 90'), 5-Hoda Lattaf, 11-Ludivine Diguelman (15-Marine Pervier 69'), 2-Marie-Laure Delie. Entr.: Sarah M'Barek
    Non utilisées : 16-Solène Durand, 13-Nora Hamou Maamar
    Lyon : 1-Sarah Bouhaddi, 2-Corine Petit-Franco, 4-Sabrina Viguier, 3-Wendie Renard, 5-Sonia Bompastor ©, 6-Amandine Henry, 10-Camille Abily (14-Louisa Necib 61'), 11-Shirley Cruz Traña, 7-Elodie Thomis (13-Rosana Dos Santos Augusto 75'), 8-Lotta Schelin, 9-Lara Dickenmann (12-Eugénie Le Sommer 51'). Entr.: Patrice Lair
    Non utilisées : 16-Céline Deville, 15-Laura Georges

    0-1 Schelin (2') : Camille Abily lance Lotta Schelin qui trompe la gardienne d'une frappe croisée.
    0-2 Schelin (13') : Lotta Schelin prend de vitesse Marion Torrent et efface Kelly Gadea d'un crochet avant de tromper Laetitia Philippe.
    1-2 De Revière (76') : Marine Pervier reprend de la tête un centre de Hoda Lattaf ; le ballon longe la ligne et est poussée dans le but par Stéphanie De Revière.


    2012-2013 : l'incroyable erreur d'arbitrage


    Megan Rapinoe devant Laëtitia Philippe (photo MHSC)


    L'Olympique Lyonnais avait arraché sa qualification face à Montpellier qui a cru réussir l'exploit mais des occasions manquées de match et un tir au but refusé curieusement avait envoyé les Lyonnaises en finale.
    Dès l’entame, les filles de Sarah M’Barek avaient la ferme intention d’effacer la pâle prestation de la semaine passée à domicile contre Juvisy (0-1). Un bloc plus resserré, de l’engagement, les équipières de Marie-Laure Delie attaquaient la partie de très belle manière.
    En face, les Lyonnaises, gênées par le pressing montpelliérain agissaient en contre. Après une première opportunité par Schelin (28e), la Suédoise remettait le couvert sept minutes plus tard. Bien servie par une talonnade inspirée de Camille Abilly, l’avant-centre lyonnaise piquait son ballon avec sang-froid et trompait Laetitia Philippe (0-1, 35'). Mais les Héraultaises avaient de la ressource et l'égalisation ne tardait pas. Six minutes plus tard, un centre de Mélissa Plaza était repris victorieusement par Marie-Laure Delie (1-1, 41'). A la pause, le score de parité semblait plus conforme à la physionomie des événements.
    En seconde période, les deux équipes tentaient de faire pencher la balance en leur faveur. Mais les Montpelliéraines, toujours aussi solides et impliquées tenaient le choc et se créaient même plusieurs opportunités en contre grâce notamment à la vitesse de Delie et Asseyi. Et puis vint le premier tournant du match. Les Lyonnaises obtenaient un penalty pour une main de Meilleroux dans la surface. Henry s’avançait pour transformer la sentence… mais son tir passait… à côté (63e).
    Ce fait de match avait le mérite de transfigurer les Montpelliéraines qui se créaient deux énormes occasions : Delie perdait son duel avec Bouhaddi (68e) et Lattaf était contrée in-extremis (69e). Les minutes passaient et le combat s’intensifiait. Il manquait 3 centimètres à Henry pour pousser au fond des filets un centre de d’Abily (83e), puis Ramos, partie seule au but, perdait son duel avec Bouhaddi (85e).

    Une séance qui restera dans les annales...
    Une séance redoutable pour les "cardiaques" avec pas moins de seize tirs (dix-sept en fait !) et des rebondissements ! Explications. Alors que Renard manquait le deuxième essai lyonnais, Utsugi pensait donner l'avantage à son équipe. Mais l'arbitre faisait retirer la Japonaise, le ballon ayant bougé avec le vent.
    Le deuxième essai était à nouveau transformé, c'est tout du moins ce que tout le monde pensait et lorsque Hoda Lattaf transformait le cinquième essai de son équipe, le banc montpelliérain croyait à la qualification. Mais les arbitres annonçaient la suite de la séance de tirs au but... parce que le tir de Rumi Utsugi n'avait en fait pas été accordé quelques instants plus tôt car il avait frappé le poteau puis ressorti vers la gardienne avant d'entrer.
    Une décision lourde de conséquence car par la suite, Montpellier allait craquer et Kelly Gadea manquait le huitième tir au contraire de Sarah Bouhaddi. Montpellier a posé réserve à l'issue des tirs au but n'ayant pas été en mesure de le faire au moment du tir de Rumi Utsugi invalidé. D'après nos renseignements pris auprès d'arbitres et selon les éléments en notre possession, le tir au but aurait dû être validé.
    Les Lyonnaises s'imposent finalement sur le huitième tir manqué de Gadea. La réserve technique posée par Montpellier n'allait pas aboutir mais sur proposition des Lyonnaises le match allait finalement être donné à rejouer par la Commission d'Appel.

    Dimanche 12 mai 2013 - 15h00
    MONTPELLIER HSC - OLYMPIQUE LYONNAIS : 1-1 (1-1) (tab 5-6)
    Sussargues (Stade Jules Rimet)
    Spectateurs : 1000
    Arbitres : Florence Guillemin assisté de Karine Vives Solana et Aurélie Labadot-Cadinot.
    But pour Montpellier : Marie-Laure Delie 41'
    But pour Lyon : Lotta Schelin 35'

    Avertissements : Amandine Henry 33', Sabrina Viguier 39', Elodie Thomis 55', Camille Abily 86' pour Lyon

    Montpellier : 1-Laëtitia Philippe, 4-Cynthia Viana, 3-Kelly Gadea, 5-Ophélie Meilleroux ©, 8-Mélissa Plaza, 6-Charlotte Bilbault (13-Marion Torrent 74'), 7-Rumi Utsugi, 10-Zohra Ayachi (12-Viviane Asseyi 25'), 9-Hoda Lattaf, 11-Stéphanie De Revière (14-Elodie Ramos 60'), 2-Marie-Laure Delie. Entr.: Sarah M'Barek
    Non utilisées : 15-Marine Pervier, 16-Solène Durand
    Lyon : 1-Sarah Bouhaddi, 2-Corine Petit-Franco, 5-Sabrina Viguier (13-Laura Georges 46'), 3-Wendie Renard, 4-Sonia Bompastor ©, 6-Amandine Henry, 10-Camille Abily, 9-Elise Bussaglia (14-Louisa Necib 49'), 11-Elodie Thomis (12-Eugénie Le Sommer 63'), 8-Lotta Schelin, 7-Megan Rapinoe. Entr.: Patrice Lair
    Non utilisées : 15-Amel Majri, 16-Pauline Peyraud-Magnin

    Tirs au but : Necib (0-1), Torrent (1-1), Renard (raté), Asseyi (2-1), Bompastor (2-2), Utsugi (premier tir réussi mais à retirer. Deuxième essai sur le poteau puis a rebondi sur le dos de Bouhaddi avant d'entrer. L'arbitre a invalidé la tentative), Rapinoe (raté), Ramos (raté), Le Sommer (2-3), Lattaf (3-3), Franco (4-3), Viana (4-4), Abily (4-5), Meilleroux (5-5), Bouhaddi (5-6), Gadéa (raté).


    2012-2013 : Les Lyonnaises sans pitié dans la demi-finale à rejouer



    Après avoir obtenu de faire rejouer la demi-finale qui avait vu la qualification lyonnaise sur un tir au but injustement refusé aux Montpelliéraines, le deuxième acte a été à sens unique
    La proposition de fair-play de l'OL de faire rejouer la demi-finale sur un terrain en herbe n'a pas abouti au même scénario que le match initial du 12 mai dernier. Lors du premier acte, à l'issue du temps réglementaire, le score était de 1-1 sur le terrain synthétique de Sussargues. Deux décisions de commissions plus tard, le match rejoué à Pérols a vu le net succès olympien. Un scénario que le club héraultais envisageait fortement mais après avoir appris que le match serait rejoué. Car accroché l'OL deux fois de suite semblait impossible, et ce fut le cas.
    Une condition sine qua non de Lyon était de rejouer sur un terrain en herbe naturelle. Sur une surface non synthétique, les Lyonnaises ont montré qu'elles étaient plus à leur aise devant Montpellier. D'une élimination aux tirs au but, Montpellier est donc passé à un lourd revers 0-4. Et même si le tir au but de l’Héraultaise Rumi Utsugi aurait bien dû être validé, la décision arbitrale ayant été différente, il n'y avait pas d'autre issue que d'obtenir de rejouer le match pour espérer encore mais le problème c'est que l'adversaire est Lyon, invaincu en France depuis trois ans ! Et malgré plusieurs prouesses dans ses cages, Laëtitia Philippe n'a rien pu faire et s'est même vu expulsée dans une toute fin de match terminée à dix contre dix alors que la cause était entendue depuis longtemps après des doublés de Camille Abily et Lotta Schelin.

    Mercredi 05 juin 2013 - 16h00
    MONTPELLIER HSC - OLYMPIQUE LYONNAIS : 0-4 (0-3)
    Pérols (Stade Marius Vitou)
    Spectateurs : 700
    Arbitres : Séverine Zinck assisté de Elodie Coppola et Aurélie Efe.
    Buts : Camille Abily 24', 27', Lotta Schelin 38', 58'
    Aucun avertissement
    Expulsion : Laëtitia Philippe 88' pour Montpellier

    Montpellier : 1-Laëtitia Philippe, 4-Cynthia Viana, 9-Ophélie Meilleroux ©, 3-Marion Torrent, 8-Mélissa Plaza (13-Elodie Ramos 46'), 5-Hoda Lattaf (12-Ludivine Diguelman 46'), 7-Rumi Utsugi, 6-Charlotte Bilbault, 10-Marine Pervier, 11-Viviane Asseyi, 2-Marie-Laure Delie (15-Stéphanie De Revière 66'). Entr.: Sarah M'Barek
    Non utilisées : 14-Claire Lavogez, 16-Solène Durand
    Lyon : 1-Sarah Bouhaddi, 2-Corine Petit-Franco, 3-Wendie Renard, 5-Laura Georges, 7-Sonia Bompastor ©, 6-Amandine Henry, 4-Camille Abily, 9-Eugénie Le Sommer, 10-Louisa Necib (15-Elise Bussaglia 56'), 11-Lara Dickenmann (12-Elodie Thomis 46'), 8-Lotta Schelin (14-Megan Rapinoe 72'). Entr.: Patrice Lair
    Non utilisées : 13-Amel Majri, 16-Pauline Peyraud-Magnin


    2013-2014 : un quart à sens unique



    C'était le choc de ces quarts de finale... Mais il n'y a guère eu de suspense. Les Lyonnaises ont nettement dominé le MHSC et se qualifient sans trembler.
    Les Lyonnaises ont livré un match sérieux, plein d'envie et d'intelligence tactique. De retour de sélection, le coach Patrice Lair optait pour un bloc défensif solide en évitant de jouer trop haut, tout en faisant preuve de patience. Mais finalement la délivrance arrivait rapidement : Abily servait Necib, qui reprenait à bout portant face à Durand (1-0, 11'). Un quart d'heure plus tard, sur un centre de Le Sommer, Beattie venait dévier le ballon. Durand, la gardienne héraultaise, en voulant sortir le ballon l'accompagnait dans ses filets (2-0, 26'). Le match était plié au retour des vestiaires. D'une frappe puissante de vingt-deux mètres, Le Sommer lobait Durand (3-0, 46') puis Le Sommer devenait passeuse pour Thomis qui prenait la défense de vitesse et glissait le ballon sous Durand en face-à-face (4-0, 53'). Elle remettait ça quelques minutes plus tard, servie par Abily, elle n'avait plus qu'à éliminer la gardienne (5-0, 60'). Le dernier but survenait juste après. Henry éliminait Durand, sortie hors de son but, et glissait le ballon à Abily pour la reprise (6-0, 64'). Outre l'élimination, Montpellier avait mal digéré d'encaisser six buts.

    Dimanche 13 avril 2014 - 15h00
    OLYMPIQUE LYONNAIS - MONTPELLIER HSC : 6-0 (2-0)
    Lyon (Plaine des Jeux de Gerland - terrain n°10)
    Spectateurs : 1000
    Arbitres : Noëlle Robin assisté de Emilie Mougeot et Cindy Buffart.
    Buts : Louisa Necib 11', Jennifer Beattie 26' csc, Eugénie Le Sommer 46', Elodie Thomis 53', 60', Camille Abily 64'
    Avertissements : Viviane Asseyi 42', Hoda Lattaf 64' pour Montpellier

    Lyon : 1-Sarah Bouhaddi, 2-Corine Petit-Franco, 5-Saki Kumagai, 3-Wendie Renard ©, 4-Lara Dickenmann (15-Amel Majri 56'), 8-Elise Bussaglia (12-Eve Perisset 67'), 6-Amandine Henry, 11-Camille Abily, 7-Elodie Thomis (14-Laetitia Tonazzi 62'), 9-Eugénie Le Sommer, 10-Louisa Necib. Entr.: Patrice Lair
    Non utilisées : 13-Makan Mouchou Traoré, 16-Pauline Peyraud-Magnin
    Montpellier : 1-Solène Durand, 4-Marion Torrent, 3-Kelly Gadea, 2-Jennifer Beattie, 11-Ludivine Diguelman ©, 6-Sandie Toletti (14-Elodie Ramos 75'), 7-Rumi Utsugi, 5-Claire Lavogez (15-Ophélie Meilleroux 65'), 10-Marina Makanza, 8-Viviane Asseyi (12-Hoda Lattaf 52'), 9-Josefine Öqvist. Entr.: Jean-Louis Saez
    Non utilisées : 13-Charlotte Bilbault, 16-Laëtitia Philippe

    Jeudi 12 Mai 2016
    Sebastien Duret

    http://www.footofeminin.fr/Coupe-de-...14_a12479.html

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    Coupe de France - La riche histoire des LYON - MONTPELLIER en coupe (Partie 1 : de 2002 à 2007)

    Lyon et Montpellier se sont rencontrés à neuf reprises en Coupe de France (ex-Challenge de France) dont cinq fois en finale. Footofeminin a replongé dans ses archives. Retrouvez le premier volet historique de ces rencontres très souvent spectaculaires avec les matchs disputés entre 2002 et 2007


    Montpellier s'est imposé au terme d'une finale magnifique en 2007 (photo Sébastien Duret)


    Pour ce premier volet, retour sur la première confrontation entre les deux équipes lors de la finale du Challenge 2003 disputée à Montceau les Mines. Les deux équipes ont tour à tour mené au score mais Brétigny a offert la victoire à la 89e minute, évitant la séance de tirs au but.
    Deux saisons plus tard, les deux équipes se sont retrouvées en quart avec un OL à l'heure américaine. C'est d'ailleurs Christie Welsh qui a marqué le but victorieux. En finale, Lyon s'inclinait devant Juvisy (1-1, 5 tab à 4).
    La finale 2006 aura été marquante à plusieurs titres, tout d'abord, pour la première fois une gardienne de but y sera expulsée. Céline Deville était expulsée à la 38e minute, c'est une joueuse de champ, Virginie Faisandier qui finissait le match. Et alors que Lyon filait vers une courte victoire (1-0), Elodie Thomis arrachait l'égalisation à la 94e minute. Aux tirs au but, Faisandier allait stopper les tirs de Sandrine Dusang et Sandrine Brétigny !
    2007 était un remake de la finale précédente. Mais entre temps Camille Abily, Sonia Bompastor ou encore Laure Lepailleur étaient passées de Montpellier à Lyon. Mais en finale, alors que Lyon arrachait l'égalisation dans les dix dernières par Camille Abily, ces trois joueuses échouaient aux tirs au but devant Céline Deville qui avait pris des notes (voir photo plus bas...)


    2002-2003 - Finale - BRETIGNY offre la victoire à LYON


    Cécile Locatelli devant Elodie Ramos (photo C Ringaud/footofeminin.fr)


    Lyon s'impose dans la finale du Challenge 4 buts à 3 au terme d'un match très animé. La rencontre fut tout d'abord reportée de 25 minutes suite à un violent orage de grêle et c'est finalement à 16 h 55 que Sabine Louiset donna le coup d'envoi.
    Lyon ouvrait le score très rapidement par Dessalle. Elle parvenait à reprendre de la tête un coup franc tiré par Sykora sur le côté gauche et plaçait le ballon hors de portée de Hanous (4', 1-0). Avantage de courte durée puisque Lattaf permettait à Montpellier de revenir dans la partie 4 minutes plus tard d'une frappe excentrée sur le côté droit qui lobait Pegaz (8', 1-1). Lyon reprenait l'avantage à la 13e minute. Sur une action côté gauche de Brétigny, meilleure buteuse du championnat 2003, la joueuse locale, puisqu'elle est née à quelques kilomètres de Montceau, trouvait la tête de Bruet (13', 2-1). Montpellier réagissait et c'est Lattaf qui permettait au MHSC de revenir dans un premier temps au score en déviant de la tête un centre venu côté gauche (22', 2-2). Lyon ne se laissait pas abattre et Locatelli trouvait la barre transversale (33'). Ramos donnait quelques secondes après l'avantage aux Montpelliéraines. Elles bénéficiait d'une belle montée côté gauche de Faisandier pour être à la conclusion (35', 2-3).
    En seconde période, Lyon inscrivait deux nouveaux buts par Brétigny pour finalement s'imposer 4-3. Sur le premier, Sandrine reprenait de la tête un centre venu de la droite (56', 3-3). Lyon profitait alors de la domination héraultaise (occasions successives de M'Barek 67', Bompastor 75', Ramos 78') pour évoluer en contre et à la dernière minute, Brétigny offrait la victoire à son club (4-3, 89'). Sur une balle en profondeur, elle contrait le dégagement de Hanous et n'avait plus qu'à marquer dans le but vide. C'est donc une grosse satisfaction pour les Lyonnaises battues l'an dernier à ce même stade de la compétition par Toulouse. Avec une deuxième place en championnat et une victoire en Coupe, les joueuses de Farid Benstiti ont réussi une superbe saison.

    Dimanche 15 juin 2003 - 16h30
    FC LYON - MONTPELLIER HSC : 4-3 (2-3)
    Montceau les Mines (Stade des Alouettes)
    Spectateurs : 300
    Arbitres : Sabine Louiset assisté de Sylvie Moisan et Florence Guillemin.
    Buts pour Lyon : Virginie Dessalle 4', Ludivine Bruet 13', Sandrine Brétigny 56', 89'
    Buts pour Montpellier : Hoda Lattaf 8', 22', Elodie Ramos 35'

    Avertissements : Carole Granjon 12', Ludivine Bruet 60' pour Lyon, Virginie Faisandier 50', Hoda Lattaf 86' pour Montpellier

    Lyon : 1-Aurore Pegaz, 3-Gwenaëlle Pelé, 2-Emmanuelle Sykora, 4-Cécile Locatelli ©, 5-Marianne Grangeon, 6-Virginie Dessalle, 8-Anne-Laure Perrot (12-Delphine Blanc 55'), 9-Carole Granjon, 11-Ludivine Bruet, 10-Sandrine Brétigny, 7-Cécilia Josserand (13-Anissa Guedri 74'), Entr.: Farid Benstiti
    Non utilisée : 14-Christelle Bartesch
    Montpellier : 1-Zohra Hanous, 2-Audrey Lacaze, 11-Céline Rigal, 5-Emmanuelle Podence, 4-Gwladys Bresson, 10-Virginie Faisandier, 7-Sarah M'Barek ©, 6-Agathe Calvié, 8-Sonia Bompastor, 3-Elodie Ramos (14-Angélique Lopes 80'), 9-Hoda Lattaf, Entr.:
    Non utilisées : 12-Séverine Coste, 13-Christelle Sarran


    2004-2005 : LYON sort MONTPELLIER en quart mais s'incline en finale


    L'Américaine Lorrie Fair devant Virginie Faisandier (photo DD/footofeminin.fr)


    Tout le monde attendait avec impatience cet affrontement avec Montpellier. Un affrontement à armes égales cette fois-ci, contrairement au dernier, en championnat, ou Farid Benstiti n'avait pu aligner toutes ses Américaines, avec une courte défaite à la clé (1-0). A l'arrivée, les Lyonnaises ont dominé les débats, beaucoup plus que le score ne l'indique, se créant une bonne demi-douzaine d'occasion, contre deux pour les Héraultaises.
    Rapidement d'ailleurs, le ton était donné dans cette rencontre avec des Olympiennes qui pressaient immédiatement les Montpelliéraines dans leur moitié de terrain. Et le résultat ne tardait pas à arriversur une déviation de Wagner pour Welsh, coté gauche, qui trompait Deville d'une frappe croisée du pied gauche (1-0, 23'). Dans la foulée, cette même Welsh était bien prête de doubler la mise d'un tir soudain des dix-huit mètres qui frôlait le montant de Deville. Pourtant contre le vent, Locatelli et ses coéquipières allaient continuer à dominer outrageusement les débats durant les quarante cinq premières minutes, sans toutefois parvenir à trouver de nouveau l'ouverture.
    De retour sur le terrain, Montpellier tentait de hausser le ton, bien timidement toutefois. Tout juste relèvera t-on une incursion de Lattaf non conclue (67e) et un déboulé de Faisandier reprise sur le fil dans la surface par Locatelli (74e). Mais pour tout dire, les véritables occasions de cette deuxième période allaient de nouveau être Lyonnaises, comme ces deux duels perdus par Morel (66e), et par Bretigny (73e). Invaincu cette saison sur le territoire, Montpellier devait finalement et logiquement baisser pavillon face à plus fort que lui.

    Dimanche 10 avril 2005 - 15h00
    OL. LYONNAIS - MONTPELLIER HSC : 1-0 (1-0)
    Lyon (Stade de Gerland n°10)
    Spectateurs : 600
    Arbitres : Mohamed Bouguerra assisté de Jean-Paul Aguiar et Vincent Bonnet
    But : Christie WELSH 23'
    Aucun avertissement

    Lyon : 1-Hope Solo ; 3-Coralie Ducher, 4-Cécile Locatelli (cap.), 5-Marianne Grangeon, 2-Danielle Slaton ; 10-Claire Morel (14-Séverine Creuzet-Laplantes 89'), 7-Alyson Wagner, 6-Lorrie Fair, 8-Delphine Blanc ; 9-Christie Welsh (12-Carole Granjon 89'), 11-Sandrine Brétigny (13-Anne-Laure Perrot 82'). Entr.: Farid Benstiti
    Montpellier : 1-Céline Deville ; 2-Laure Lepailleur, 7-Sarah M'Barek (cap.), 4-Stéphanie Grand, 3-Céline Rigal (2-Audrey Lacaze 46') ; 6-Emmanuelle Podence (13-Agathe Calvié 74'), 10-Virginie Faisandier, 8-Camille Abily, 11-Ludivine Diguelman ; 5-Hoda Lattaf, 9-Elodie Ramos. Entr.: Daniel Rey
    Non utilisée : 14-Angélique Lopes


    2005-2006 : MONTPELLIER remporte la coupe avec une joueuse de champ dans les buts !


    Montpellier remporte sa première coupe (photo Sébastien Duret)


    Au terme d'une finale riche en rebondissements, où les Montpelliéraines ont évolué à dix pendant cinquante minutes, les Lyonnaises n'ont pas su profiter de leurs diverses occasions pour prendre deux buts d'avance et dans les derniers instants, Montpellier a arraché la séance des tirs au but qui leur a souri.
    L'entraîneur montpelliérain avec une équipe décidée à ne pas finir la saison bredouille après une 2e place en championnat, et une demi-finale de Coupe d'Europe, décide d'aligner une équipe relativement offensive avec Ramos, Lattaf, Diguelman devant derrière lesquelles on retrouvait Bompastor et Faisandier. A Lyon, Benstiti avait décidé d'être moins offensif avec un dispositif proposant une seule jointe en pointe, Da Rocha, soutenue par Faye et Cruz. Le milieu est composé de Dusang, Simone et Perrot. Brétigny débute la rencontre comme remplaçante.
    Dès les premières minutes, les Lyonnaises prennent possession du jeu et semblent gagner la bataille tactique. Deville n'est cependant pas mise en danger. Du côté montpelliérain, les attaquantes arrivent à prendre le dessus au fil des minutes sur des accélérations. Suite à un bon centre de Faisandier, Lattaf et Ramos se gênent dans la surface alors qu'elles ne sont qu'à quelques mètres de la ligne (6e). A la 13e minute, Montpellier ouvre même le score. Sur un corner de Diguelman, Ramos prolonge de la tête pour Bompastor qui reprend à son tour de la tête. Le ballon prend le chemin des filets, Pegaz étant gênée par Lattaf sur la trajectoire du ballon. Le but est cependant logiquement refusé pour une position de hors-jeu de Lattaf.
    Da Rocha et Cruz sont en charge de perturber de la défense, ce qu'elles essayent de faire sans pour autant obtenir de coups de pied arrêtés : aucun corner sifflé. C'est finalement une frappe lointaine de Simone qui permet à Deville de montrer sa vigilance (20e). A la 33e minute, Lyon est tout de même proche de l'ouverture du score suite à un cafouillage conclut par une frappe de Perrot sauvé par Deville sur sa ligne. Quatre minutes plus tard, un coup franc de Faye-Chellali joué de la droite vers la gauche est repris de la tête par Locatelli, le ballon terminant dans le petit filet extérieur. Le tournant du match survient à la 38e minute. Cruz mise sur orbite par Da Rocha se retrouve face à Deville à 30 mètres du but, la gardienne montpelliéraine accroche Cruz et la sanction tombe : carton rouge pour Montpellier qui doit donc terminer la rencontre à dix ! C'est Faisandier qui dispute peut-être son dernier match, qui enfile les gants et le maillot de gardienne. Sur le coup franc consécutif à l'expulsion, la frappe de Simone ne donne rien.
    A la reprise, le dispositif lyonnais a quelque peu évolué et Da Rocha est un peu plus soutenu. L'avantage numérique se traduit finalement par l'ouverture du score sur un coup franc de Locatelli côté droit, pour la tête de Blanc qui propulsait de 15 mètres le ballon au fond des filets hors de portée de Faisandier (0-1, 58'). Montpellier n'a plus le choix et Thomis fait son entrée. Elle se procure une occasion sur une magnifique inspiration de Abily. Louche par dessus une défenseuse pour Thomis qui reprend sans contrôle mais le ballon termine au dessus (61e). Cinq minutes plus tard, un coup franc rentrant d'Abily est également dangereux mais Lyon arrive à se dégager. Ca chauffe de nouveau devant le but olympien à la 70e minute.
    Les vingt dernières minutes offrent la possibilité à Lyon de marquer comme à la 75e minute où un coup franc de Simone excentré à gauche trouve la barre, ou encore lorsque Brétigny seule face à Faisandier voit sa tentative repoussée du bout du pied (81e). A la suite d'une belle action collective avec Naud, Cruz et Faye, Amalfitano n'est pas plus en réussite avec une frappe trop croisée (89e) et Lyon n'a pas réussi à creuser l'écart à l'entame des arrêts de jeu. Montpellier y croit toujours et Thomis a réussi une belle action à la 80e minute mais ne trouve pas preneur sur son centre.
    Trois minutes de temps additionnel sont annoncées et c'est finalement au delà que Montpellier dans un dernier effort va arracher l'égalisation. Faisandier, décide de monter sur un corner. Faisandier détourne alors le ballon de la tête, la gardienne lyonnaise le relâche et Thomis le reprend de la tête (1-1, 90+4'). Une égalisation inespérée et qui rappelle le scénario de la demi-finale OL - Toulouse où Lyon avait égalisé dans les dernières secondes avant de s'imposer aux tirs au but.
    Cette fois-ci, le scénario est inverse et Montpellier qui a arraché l'égalisation a le moral en sa faveur. Les Lyonnaises entament la séance de tirs au but : Cruz, Amalfitano et Locatelli réussissent leurs essais. Lepailleur, Soyer et Abily en font de même. Le premier arrêt est réussi par Faisandier sur une frappe de Dusang. Bompastor transforme le sien et Brétigny est alors dans l'obligation de réussir son tir. La gardienne montpelliéraine va cependant réaliser un arrêt synonyme de victoire en allant chercher le ballon au ras du poteau (4-3).
    Voilà donc les Montpelliéraines qui décrochent leur premier titre de Challenge alors que Lyon échoue pour la 3e fois en 5 éditions.

    Dimanche 18 juin 2006 -
    MONTPELLIER HSC - OLYMPIQUE LYONNAIS : 1-1 (0-0) (tab 4-3)
    Aulnat (Stade Pierre Ducourtial)
    Spectateurs : 1 000
    Arbitres : Florence Guillemin assistée de Sabine Bonnin et Laure Branchereau. 4e arbitre : Lugdivine Cinquini
    But pour Montpellier : Elodie THOMIS 90+4'
    But pour Lyon : Delphine BLANC 58'

    Avertissements : Lattaf 27', Bompastor 29', Abily 69', Podence 77' pour Montpellier ; Cruz Trana 59', Simone 60', Ducher 69' pour Lyon
    Expulsion : Deville 38' pour Montpellier
    Tirs au but : Cruz Trana (0-1), Lepailleur (1-1), Amalfitano (1-2), Soyer (2-2), Locatelli (2-3), Abily (3-3), Dusang (arrêté), Bompastor (4-3), Brétigny (arrêté)

    Montpellier : 1-Céline Deville ; 7-Julie Soyer, 2-Emmanuelle Podence, 4-Laure Lepailleur, 3-Céline Rigal (13-Agathe Calvié 72') ; 6-Camille Abily, 10-Virginie Faisandier, 8-Sonia Bompastor (cap.) ; 9-Elodie Ramos (12-Audrey Lacaze 75'), 5-Hoda Lattaf, 11-Ludivine Diguelman (14-Elodie Thomis 59'). Entr.: Patrice Lair
    Lyon : 1-Aurore Pegaz ; 4-Cécile Locatelli (cap.), 5-Coralie Ducher, 7-Delphine Blanc, 3-Emilie Gonssollin ; 8-Anne-Laure Perrot (13-Sandrine Brétigny 74'), 6-Simone Gomes Jatoba (12-Aurélie Naud 83'), 2-Sandrine Dusang ; 10-Shirley Cruz, 11-Alix Faye-Chellali ; 9-Dayane De Fatima Da Rocha (14-Mélissa Amalfitano 85'). Entr.: Farid Benstiti


    2006-2007 : MONTPELLIER récidive avec un surplus d'adrénaline


    Lors de la séance de tirs au but, Céline Deville avait pris soin de noter sur un papier les côtés de prédilection des tireuses lyonnaises ! Un choix gagnant ! (photo Sébastien Duret)


    En finale du Challenge de France, l'Olympique Lyonnais n'a pas pu conjuré le sort des défaites aux tirs au but, après être pourtant parvenu à remonter deux buts d'écart devant une équipe montpelliéraine décidée et efficace.
    Le leader du championnat pouvait compter sur un effectif au complet pour sa 6e finale du Challenge, la 3e sous l'ère OL, à l'inverse de Montpellier son dauphin en championnat, qui était privé de Diguelman et Gadéa. Le revers subi il y a 2 semaines à Villeneuve était encore dans les têtes héraultaises et cette fois-ci, Lyon ne trouva pas la faille dans les premières secondes.
    Les dix premières minutes sont favorables aux Lyonnaises qui n'usent cependant pas de leur habituel jeu collectif, cherchant un jeu plus direct sur lequel Deville se met en difficulté en hésitant lors de sa sortie. Cruz Trana récupère et place deux frappes successives que Deville sort à bout portant, puis c'est Abily qui se heurte à Calvié (12e). C'est probablement à ce moment-là que l'OL a manqué le coche car au fil des minutes, Montpellier installe son jeu et fait parler sa solidité défensive pour repousser les rares tentatives lyonnaises. Montpellier va trouver la faille par deux actions initiées côté droit. Soyer trouvait Thomis dans l'espace qui plaçait une frappe croisée aux 6 m dans le petit filet opposé (0-1, 22'). Neuf minutes s'écoulent et l'on retrouve Soyer qui centre dans la surface, la tête de Thomis prolonge sur Ramos face au but. L'attaquante montpelliéraine enchaîne contrôle puis frappe en pivot sous la barre (0-2, 31'). Les Montpelliéraines sont en pleine réussite et Thomis tente sa chance (32e). Juste avant le repos, Necib voit sa frappe passée juste à côté alors Pégaz était battue (45+3e).
    Benstiti décide de renforcer son secteur offensif et fait entrer Brétigny, l'actuelle meilleure buteuse du championnat. Un premier coup franc lyonnais passe devant le but de Deville mais personne ne reprend (47e). A l'heure de jeu, Montpellier subit un peu plus mais semble tenir bon. C'est ce que l'on croit jusqu'à ce que Dusang ne vienne prêter main forte. Sur un coup franc joué par Bompastor côté droit, le ballon est cafouillé dans la surface et Dusang se jette aux 6 m (1-2, 66'). Un coup franc similaire trois minutes plus tard apporte de nouveau des frayeurs pour les supporters montpelliérains. Ces derniers pensent certainemet que leur équipe a fait le plus dur quant à la 79e minute, Thomis devance Pegaz sur un ballon aérien, puis vient le redresser pour trouver le chemin des filets du but vide (1-3, 79'). L'orgueil lyonnais en prend un coup pour une équipe invaincue depuis le mois de septembre dernier. C'est ainsi que Lattaf profite d'un corner d'Abily mal négocié par la défense pour reprendre aux abords des 6 mètres (2-3, 81'). Et Abily vient offrir une égalisation inattendue d'une frappe de 30 m qui frappe le dessous de la barre avant de rebondir sur la ligne et que Deville prolonge dans son but (3-3, 88'). Les dernières minutes sont indécises mais ce sont de nouveau les tirs au but qui vont départager les deux formations.
    Deville qui regrettait ce dernier but concédé, va se rappeler au bon souvenir de ses anciennes partenaires montpelliéraines (N.B. Deville connaissait la manière de tirer de ses adversaires). En effet, si Lepailleur ne trouve pas le cadre, Abily et Bompastor voient leurs tentatives stoppées par la gardienne qui effectuait son retour après une longue blessure. Pour le MHSC, Ramos à contre-pied, Necib et Faisandier en lucarne ne tremblaient pas devant Pégaz et offraient un deuxième Challenge de France après le trophée acquis en 2006. Une satisfaction pour Patrice Lair : "C'est fabuleux, même si on a fait quelques erreurs, la débauche d'énergie a été récompensée. Les filles ont été héroïques".

    Samedi 12 mai 2007 - 14h30
    OLYMPIQUE LYONNAIS - MONTPELLIER HSC : 3-3 (0-2) (tab 0-3)
    Saint-Denis (Stade Auguste Delaune)
    Temps nuageux - Terrain moyen
    Spectateurs : 1 200
    Arbitres : Marylin Rémy assistée de Audrey Guerlain et Morgane Onfroy. 4e arbitre : Stéphanie Frappart
    Buts pour Lyon : Sandrine DUSANG 66', Hoda LATTAF 81', Camille ABILY 88'
    Buts pour Montpellier : Elodie THOMIS 22', 79', Elodie RAMOS 31'

    Avertissements : Calvié 60', Viguier 76', Necib 76' pour Montpellier
    Tirs au but : Lepailleur (non cadré), Ramos (0-1), Abily (arrêté), Necib (0-2), Bompastor (arrêté), Faisandier (0-3)

    Lyon : 1-Aurore Pegaz ; 2-Sandrine Dusang, 5-Océane Caïraty, 4-Laure Lepailleur, 3-Delphine Blanc ; 6-Simone Gomes Jatoba (cap.) ; 10-Camille Abily, 7-Alix Faye-Chellali (16-Sandrine Brétigny 46'), 8-Sonia Bompastor ; 11-Shirley Cruz Trana (15-Aurélie Kaci 82'), 9-Hoda Lattaf. Entr.: Farid Benstiti
    Non utilisées : 12-Ludivine Bruet, 13-Aurélie Naud, 14-Emilie Gonssollin
    Montpellier : 1-Céline Deville ; 7-Julie Soyer, 5-Sabrina Viguier, 3-Laura Agard, 2-Audrey Lacaze ; 6-Agathe Calvié (cap.), 11-Nora Hamou Maamar (12-Elodie Lizzano 39', 14-Camille Lacoste 86') ; 4-Louisa Necib, 10-Virginie Faisandier, 9-Elodie Ramos ; 8-Elodie Thomis. Entr.: Patrice Lair
    Non utilisées : 13-Fanny Tenret, 15-Violette Lacoste, 16-Zohra Hanous

    Les buts
    0-1 (22) Soyer côté droit sert Thomis en profondeur dans l'intervalle qui prend son adversaire de vitesse et rentre aux 6 m pour placer une frappe à ras de terre croisée dans le petit filet opposé
    0-2 (31) Soyer à droite centre dans la surface, Thomis prolonge de la tête, sur Ramos qui contrôle et pivote pour placer une frappe en lucarne
    1-2 (66) Coup franc joué par Bompastor à droite, le ballon n'est pas dégagé par la défense. Dusang se jette aux 6 mètres
    1-3 (79) Ballon aérien mal jugé par Pégaz qui est devancée par Thomis qui récupère et excentrée à droite marque dans le but vide
    2-3 (81) Corner d'Abily, le ballon est mal négocié par la défense. Lattaf se jette aux 6 mètres
    3-3 (88) Frappe de 30 mètres d'Abily qui frappe le dessous de la barre puis rebondit sur la ligne. Deville en retombant l'accompagne dans le but

    Mercredi 11 Mai 2016
    Sebastien Duret

    http://www.footofeminin.fr/Coupe-de-...07_a12475.html

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu


    Les buts des 1/2 finales : Montpellier-Paris SG et Lyon-Rodez.

    Laisser un commentaire:

Chargement...
X