Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Rumeurs et Transferts, été 2016

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Rumeurs et Transferts, été 2016

    Envoyé par Rem56 Voir le message
    #D1F - BENSTITI et le PSG se séparent à la fin de saison

    L'entraîneur du PSG, Farid Benstiti, a annoncé dans les colonnes du Progrès de ce mardi 10 mai 2016 qu'il ne restait au PSG, son contrat n'étant pas renouvelé par les deux parties


    Farid Benstiti contacté par des projets aux Etats-Unis, en Russie ou encore en Chine


    Alors que le PSG s'était donné des moyens financiers et avec un recrutement à l'international, le bilan sportif n'est pas à la hauteur des espérances avec aucun titre à la clé. "La fin d'un cycle", c'est ainsi en quelque sorte que Farid Benstiti annonce qu'il ne poursuivra pas avec le club parisien. Après avoir refusé une prolongation de contrat en début d'année, l'entraîneur et le club n'ont par la suite plus réellement affiché des ambitions communes. L'entraîneur reconnaît que les échecs sportifs face à Lyon "ont été durs à vivre" et qu'ils sont une des causes de ce choix "Ils ont scellé ma décision". C'est donc un nouveau souffle que le PSG devra insuffler à sa section féminine pour connaître des mouvements majeurs dans son effectif alors que des joueuses comme Jessica Houara D'Hommeaux, Caroline Seger ou encore Kenza Dali sont annoncées sur le départ, sans compter les autres en fin de contrat.

    Les dirigeants parisiens se penchent déjà sur son remplacement alors que des noms sont évoqués comme celui de Patrice Lair, ou encore de Laurent Fournier qui avait récemment déclaré s'intéresser au football féminin. Mais Patrice Lair a déjà annoncé ce mardi sur 20 Minutes ne pas être intéressé "Ce n'est pas ma priorité" et préférer un projet dans le football masculin.

    Mardi 10 Mai 2016
    Sebastien Duret

    http://www.footofeminin.fr/D1F-BENST...on_a12472.html
    ................

    LYON
    20 Titres de Champion de France de Basket


    1946,,2019

  • #2
    ACTU FÉMININ

    L’avenir incertain de la section féminine du PSG, beaucoup de départs et aucune certitude

    Publie le 11/05/2016 a 15:04

    Au terme d’une 4e saison sans titre, l’entraîneur de la section féminine du Paris Saint Germain, Farid Benstiti ne sera pas reconduit. L’annonce a été faite hier au soir par la direction francilienne. Son départ annoncé, il convient désormais de préparer l’avenir immédiat du club.


    Dans son édition du jour, Le Parisien accorde un très longue article à l’équipe francilienne. Intitulé « les joueuses du PSG en plein marasme », les journalistes pointent du doigt les responsables de la faillite sportive du PSG et imaginent quel sera le futur immédiat de la section.

    L’on sait déjà que Farid Benstiti ne sera pas l’entraîneur des filles l’année prochaine, son contrat s’achevant le 30 juin, il n’a pas été renouvelé par les dirigeants. « Il faut dire que, depuis 2012, date à laquelle les décideurs parisiens sont allés le chercher, le Lyonnais n’a rien gagné. Un zéro pointé qui ne plaidait pas en sa faveur au moment de discuter avec ses dirigeants. Son bilan, ses limites, ses tactiques, ainsi que son management lui ont été fatals. »

    Si Benstiti est parvenu à atteindre une fois la finale de la Coupe de France et si une autre fois il a réussi à se hisser en finale de la Ligue des Champions féminine, il n’a jamais pu remporter le moindre titre. En championnat, le club de la capitale a perpétuellement vécu dans l’ombre de son rival, l’Olympique lyonnais. Ainsi n’a-t-il jamais pu viser le titre de champion de France.

    Pour autant, malgré ses fautes récurrentes était-il le seul coupable? Si l’on en croit le quotidien, la direction sportive parisienne, par l’entremise de son président, Philippe Boindrieux, a également manqué de professionnalisme.

    « En privé de nombreuses joueuses déplorent la gestion teintée d’amateurisme de Philippe Boindrieux, et partant de là le manque de visibilité du projet parisien. A l’heure où l’Olympique lyonnais a déjà bouclé son recrutement de la saison prochaine, le PSG n’a pas d’entraîneur et 11 joueuses cadres sont en fin de contrat. »

    Pour remplacer Farid Benstiti, plusieurs noms émergent. D’abord celui de l’ancien entraîneur parisien, Laurent Fournier, qui suit assidûment les prestations de la section féminine. Patrice Lair a également été sollicité en vue d’occuper la place laissée désormais vacante. Enfin, l’adjoint de la sélectionneuse américaine Jill Ellis, le suédois Tony Gustavsson a reçu une offre de la part du club de la capitale.

    Enfin dans ce marasme ambiant, Benstiti a proposé « afin de renforcer les structures d’un club qui manque cruellement d’une direction sportive, sa candidature afin d’occuper pendant les deux prochaines saisons un rôle de manageur, chargé notamment du recrutement. » Toutefois, le journal nous apprend que la direction a décliné sa proposition.

    Tout ceci amène de nombreuses joueuses à vouloir quitter le club. En effet « lassées d’attendre une prolongation qui ne vient pas, certaines parisiennes ont décidé de voguer vers d’autres cieux. Jessica Houara, internationale tricolore, va s’engager pour les deux prochaines saisons avec Lyon. Elle devrait être rapidement suivie par Seger, la capitaine suédoise du PSG. »

    Il est dit également que Kenza Dali serait en partance pour le Rhône. Enfin, la costaricienne, Shirley Cruz aurait reçu diverses offres émanant du club de Barcelone ainsi que d’une équipe américaine.

    Dans cette situation apparemment inextricable, le nom du nouvel entraîneur parisien devrait être connu rapidement. Comme l’affirme cette fois le journal L’Equipe, le successeur de Benstiti sera désigné dans 2-3 jours. Quant à l’entraîneur partant, des offres émanant des Etats-Unis, de la Russie ainsi que de l’Espagne lui ont été faites.


    http://www.parisfans.fr/actu-feminin...de-222771.html

    LYON
    20 Titres de Champion de France de Basket


    1946,,2019

    Commentaire


    • #3
      Equipe féminine Publié le jeudi 12 mai 2016 à 21h00
      Patrice Lair sera le nouvel entraîneur

      Le Paris Saint-Germain est très heureux d’annoncer l’arrivée de Patrice Lair au poste d’entraineur de l’équipe féminine. Ce jeudi, au siège du Club, le technicien français a signé un contrat d’une durée de deux ans assortie d’une année supplémentaire optionnelle.




      Il prendra la tête de l’équipe avec son staff dès la reprise de l’entrainement, en juillet prochain.

      Devenu une référence nationale et européenne dans l’univers du football féminin, Patrice Lair (54 ans) a remporté de nombreux trophées en tant qu’entraineur, avec le Montpellier HSC puis avec l’Olympique Lyonnais.

      Il a notamment hissé l’équipe lyonnaise sur le toit de l’Europe avec 2 succès d’affilée en UEFA Women’s Champions League (2011 et 2012) tout en menant cette formation à la conquête de 4 titres de Champion de France consécutifs (2011 à 2014) voire à un inédit triplé en 2012 (Champions League, Championnat, Coupe de France). Ces dernières années, Patrice Lair occupait un poste de conseiller du football féminin auprès de Louis Nicollin, président du Montpellier HSC.



      La mission assignée par le Paris Saint Germain à Patrice Lair est de poursuivre le chemin initié depuis maintenant 5 ans par les nouveaux actionnaires du Club et de conduire l’équipe vers les sommets nationaux et européens dans le sillage de son statut de vice-championne d’Europe en 2014-2015.

      « C’est une fierté de rejoindre ce grand club qu’est le Paris Saint-Germain. J’ai conscience des grands objectifs du club pour les saisons à venir et c’est pour relever ce type de challenges que j’ai pris la décision de diriger cette équipe », a réagi Patrice Lair.

      Philippe Boindrieux, directeur général délégué en charge de l’équipe féminine, a souligné « l’expérience unanime de Patrice Lair et son palmarès qui parlent pour lui. Il nous aidera, j’en suis certain, à franchir un nouveau cap dans notre projet et de continuer à rêver plus grand, tous ensemble. ».

      Photos : C.Gavelle/PSG

      http://www.psg.fr/fr/Actus/003001/Ar...vel-entraineur
      Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

      Commentaire


      • #4
        Patrice Lair : «J'ai eu des garanties»

        Son arrivée au Paris-Saint-Germain la saison prochaine comme entraîneur tout juste officialisée, Patrice Lair a pris un moment pour expliquer son choix. Il explique que le club de la capitale lui a vendu un projet ambitieux.



        « Deux ans après votre départ de Lyon, vous allez retrouver un banc en tant qu'entraîneur principal à l'intersaison. Pourquoi avoir finalement accepté de rejoindre le PSG ?

        Ça n'a pas été une décision facile à prendre. Ce n'était pas ma première option. Je souhaitais découvrir le football masculin. Ce qui m'a décidé, c'est ma rencontre avec Louis Nicollin (le président de Montpellier, où il est actuellement conseiller de l'équipe féminine). Il m'a dit : « le PSG, ça ne se refuse pas ». J'étais un peu sceptique mais je me suis laissé convaincre par le projet. Je vais essayer de relever le challenge, d'amener un petit plus et de nous rapprocher de Lyon.

        "Loulou" a vraiment pesé dans votre choix ?
        C'est la personne en qui j'ai le plus confiance dans le football. Il m'a dit d'y aller, que le PSG était un grand club, avec un bon président. Que dans ma carrière, c'était un choix important. Il m'a aussi dit que le foot féminin avait un certain avenir. Pour lui, les clubs vont se professionnaliser de plus en plus. Maintenant que j'ai signé au PSG (pour deux ans + une année en option), je vais me concentrer sur la fin de saison avec Montpellier et notamment cette finale de Coupe de France (contre Lyon, dimanche).

        « Pour l'instant, je me préoccupe de garder certaines joueuses. On sera peut-être surpris par mes choix ! Je vais bousculer cet effectif. »


        Vous allez découvrir un club en chantier, affaibli psychologiquement par les échecs sportifs de la saison et où de nombreuses joueuses ont déjà signé ailleurs...
        C'est un challenge passionnant. J'ai accepté en connaissance de cause. Beaucoup de joueuses ont signé dans mon ancien club (Lyon, Houara, Seger...). J'ai fait un état des lieux avant de signer. Je vais rencontrer des joueuses. Je veux en garder certaines et je m'appuierai aussi sur les jeunes du club. Il y en a cinq, six qui méritent du temps de jeu. Je vais devoir former une équipe compétitive d'ici le 4 septembre. À moi de remotiver le groupe. J'ai eu des garanties par la direction qui a envie de structurer la section féminine. Il devrait y avoir l'arrivée d'un directeur sportif pour s'occuper du recrutement. Le projet est ambitieux. Il faut s'inspirer des garçons. On peut se rapprocher de leur façon de travailler.

        Attendez-vous des renforts ?
        J'ai ciblé des postes, oui. Mais pour l'instant, je me préoccupe de garder certaines joueuses même si on sera peut-être surpris par mes choix ! Je vais bousculer cet effectif. Paris mérite d'avoir une grande équipe.

        Quels objectifs vous a-t-on fixés ?
        On a un projet et l'idée c'est de se rapprocher de Lyon. Quand on vient au PSG, il faut gagner et donc décrocher un titre. Dès la première année, ce serait bien. Il faudra être performants le plus tôt possible. »

        http://www.lequipe.fr/Football/Actua...ranties/672728

        Commentaire


        • #5
          #D1F - Laëtitia TONAZZI prolonge jusqu'en 2017 à MONTPELLIER

          L'expérimentée attaquante de 35 ans a prolongé pour une saison avec le club de Montpellier HSC, deux ans après être arrivée dans l'Hérault.


          Laurent Nicollin et Laëtitia Tonazzi (photo MHSC)


          Arrivée au MHSC en début de saison dernière, l’attaquante internationale qui compte 66 sélections va continuer à encadrer les jeunes montpelliéraines et faire partager son vécu. Elle a déclaré sur le site du club : « Je suis très très très contente de resigner pour une année. Sachant que je suis en fin de carrière et que c’est toujours une position délicate. Je suis contente qu’un club ait confiance en moi et sois satisfait de cette saison. J’espère que l’année prochaine on fera une meilleure saison et qu’on pourra se qualifier en Ligue des Champions. Depuis que je suis ici je suis épanouie donc je suis vraiment très bien à Montpellier ».

          Vendredi 13 Mai 2016
          Sebastien Duret

          http://www.footofeminin.fr/D1F-Laeti...ER_a12487.html

          LYON
          20 Titres de Champion de France de Basket


          1946,,2019

          Commentaire


          • #6
            Patrice Lair au PSG, une bonne idée ?
            Publié le 29 mai 2016 | Actus / Chronos
            Par Charlotte Vincelot pour Foot d'Elles



            Ancien entraineur titré à plusieurs reprises avec l'Olympique Lyonnais à l'échelle nationale ou continentale, puis conseiller du président montpelliérain depuis le début de saison, Patrice Lair a signé pour deux ans avec le Paris Saint-Germain, où il remplacera Farid Benstiti. Un bon choix pour le club de la capitale ?


            Après Farid Benstiti, en poste depuis 2012, c'est Patrice Lair qui dirigera l'équipe parisienne la saison prochaine. L'ancien entraineur qui a remporté de nombreux titres avec l'Olympique Lyonnais entre 2010 et 2014 a rejoint le club de la capitale pour deux saisons, plus une en option. L'expérience Farid Benstiti n'a pas porté ses fruits avec aucun titre à la clé, et c'est une équipe en fin de cycle et qui va connaitre de nombreux départs que le Breton prend en mains, auréolé des titres remportés avec l'OL et de la bonne saison 2015/2016 que réalise Montpellier. Est-ce que la direction parisienne a fait le bon choix ?

            Rigueur et titres

            Avec l'Olympique Lyonnais, où il avait succédé à... Farid Benstiti en 2010, Patrice Lair a emmené le club sur les sommets européens en profitant notamment du travail réalisé par son prédécésseur. A son palmarès, quatre titres de champion de France (2011, 2012, 2013, 2014), deux Ligues des Champions (2011, 2012, plus une finale en 2013), trois Coupes de France (2012, 2013, 2014), titres auxquels on peut ajouter celui de la Mobcast Cup obtenu en 2012, et qui se voulait une Coupe du Monde des clubs officieuse. Difficile de rivaliser avec un tel palmarès qui s'approchait du carton plein. Sans oublier les deux Challenges de France remporté avec Montpellier en 2006 et 2007.
            Ces titres, Patrice Lair les a obtenus en s'appuyant, comme déjà dit, sur un effectif avec un noyau bâti sur la durée qui a peu bougé et le travail de Farid Benstiti, mais également grâce à une grande rigueur qui a permis au club de s'imposer définitivement comme une référence au niveau européen. Avec Lair, pas question de lambiner ou de baisser le pied, que ce soit à l'entrainement ou en match. Il faut se battre du début à la fin. A Paris, le nouvel entraineur devrait donc apporter son envie de gagner et ses méthodes qui ont fait leurs preuves, avec l'objectif toujours d'atteindre les sommets.

            De bonnes conditions ?

            Si à Lyon, Patrice Lair a pris en mains une équipe en place et lancée vers le succès, il en ira différemment à Paris. C'est donc un gros travail qui attend le nouvel entraineur du club, et un vrai challenge alors qu'il arrive dans une situation différente d'il y a six ans et que sa signature n'a apparemment pas vraiment fait l'unanimité au sein de l'effectif parisien qui a déjà perdu plusieurs éléments importants. Lair sera-t-il en mesure de construire sur la durée une équipe capable de rivaliser avec Lyon ? Les premiers éléments de réponse devraient arriver très vite étant donné les nombreux départs et changements attendus alors que les Jeux Olympiques se profilent avant la reprise du championnat.
            Le premier point à suivre va être celui du mercato. Son passage à Lyon n'offre pas forcément beaucoup de garanties alors que les recrues -plutôt peu nombreuses- n'ont que rarement été des succès, à l'exception de Saki Kumagai. Le marché actuel semble bouché, et il va donc falloir se montrer malin pour bâtir une équipe capable d'obtenir des résultats, en repartant de zéro ou presque. Le PSG, qui disputera la Ligue des Champions, devra peut-être revoir ses ambitions à la baisse avec un effectif qui devrait manquer d'expérience, mais ce sera l'occasion pour de jeunes joueuses de gagner du temps de jeu de qualité et de progresser rapidement sous les ordres d'un entraineur rigoureux.

            http://www.footdelles.com/article/Ac...e-_132719.html
            Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

            Commentaire


            • #7
              Sur L'Equipe d'aujourd'hui, où l'on en apprend un peu plus sur les fameuses "garanties" qu'auraient reçues Patrice Lair (encadré en bleu) :-), mais bon, normal.
              A noter que les départs de Dali et Hamraoui ne semblent pas encore actés.

              Ce canard n'a qu'un bec, et n'eut jamais envie d'en avoir deux.

              Commentaire


              • #8
                #D1F - #D2F - Théodore GENOUX ne sera plus entraîneur des GIRONDINS de BORDEAUX

                Arrivé l'été dernier du FCF Juvisy, Théodore Genoux avait été nommé à la tête de l'équipe girondine en D2 féminine. Une équipe avec laquelle il a obtenu la montée en D1.


                (photo capture image Girondins TV)


                L'été dernier, la section féminine de l'ES Blanquefort avait intégré le FC Girondins de Bordeaux. Avec le maillot scapulaire, c'est un nouvel entraîneur qui avait été recruté en la personne de Théodore Genoux. Un choix qui avait motivé l'entraîneur d'une des équipes 19 ans de Juvisy : "Ça me stimule, entrainer un club avec cette histoire, ça me donne envie de mieux faire et ça me fait encore mieux travailler". Un travail qui a payé puisqu'il a permis à l'équipe d'accéder au terme de la saison à la D1 pour la première fois. A l'issue du match, il avait déclaré à foot-express.com : "C'est fait ! c'est un grand moment. On a réussi une incroyable saison. Avec le soutien de tout le monde, l'adhésion et les efforts des joueuses et du staff, voilà Bordeaux en première division."

                En train de passer ses diplômes, le club avait cependant dû au mois d'octobre disposer d'un autre éducateur titulaire du Brevet d'Etat à ses côtés avec Anthony Vigneron pour être en règle avec le statut des éducateurs. Mais Théodore Genoux est toujours resté avec l'équipe jusqu'à la fin de la saison.
                L'aventure s'arrête cependant ce lundi 30 mai pour cet ancien joueur qui avait dû arrêter sa carrière en raison d'une blessure. A la suite d'un entretien avec les dirigeants bordelais, il a appris que le club cherchait un successeur disposant du DEF pour diriger l'équipe fraichement promue en D1.
                Théodore Genoux est désormais à la recherche d'un nouveau club et d'un nouveau projet avec le bilan très positif qu'on lui connait désormais.

                Lundi 30 Mai 2016
                Sebastien Duret

                http://www.footofeminin.fr/D1F-D2F-T...UX_a12563.html
                Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                Commentaire


                • #9
                  Transferts : Clarisse Le Bihan rejoint Montpellier
                  Publié le 30 mai 2016 | Transferts
                  Par La Rédaction



                  Belle prise pour le Montpellier HSC qui a annoncé cet après-midi le recrutement de la joueuse offensive polyvalente Clarisse Le Bihan, 21 ans. La joueuse internationale évoluait jusqu'à présent à Guingamp, et compte déjà plus de 100 matches en D1 et 7 sélections en équipe de France. Elle a signé pour trois ans.


                  Sur son site internet, Montpellier vient d'annoncer que le club s'était mis d'accord avec Clarisse Le Bihan, attaquante polyvalente qui évoluait auparavant avec l'En Avant Guingamp et qui a disputé plus de 100 rencontres en D1 malgré son jeune âge (21 ans). La Bretonne est également internationale A depuis mai 2015 (contre la Russie) et compte sept sélections avec l'équipe de France A, qui est passée par toutes les sélections de jeunes (pas loin de 50 caps) et l'équipe de France B. Elle portera les couleurs du club héraultais pour les trois prochaines saisons.
                  La signature de Le Bihan permet à Montpellier de renforcer un secteur offensif déjà bien pourvu (qui pourrait connaitre des départs) avec une joueuse internationale, jeune et déjà pleine d'expérience, troisième de la dernière Coupe du Monde des moins de 20 ans. Clarisse Le Bihan rejoint donc à Montpellier d'autres jeunes joueuses Françaises à gros potentiel et ayant déjà connu l'équipe de France, comme Sakina Karchaoui ou Marie-Charlotte Léger.


                  Crédit photo : FFF

                  http://www.footdelles.com/article/Tr...er_133174.html
                  Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                  Commentaire


                  • #10
                    #D1F - Clarisse LE BIHAN à MONTPELLIER pour trois ans, Genessee DAUGHETEE prolonge

                    Annoncée sur le départ de Guingamp, Clarisse Le Bihan (107 matchs, 14 buts en D1) a trouvé un accord avec Montpellier, a annoncé le club héraultais


                    Le Bihan rejoint Montpellier (photo FFF.fr)


                    A 21 ans, Clarisse Le Bihan va quitter la Bretagne pour le Sud de la France et plus précisément Montpellier, 3e du dernier championnat. Interrogée sur le départ de sa joueuse il y a dix jours, Sarah M'Barek n'avait pas nié que sa joueuse était en partance et avait même déclaré : "A Montpellier peut-être, mais il n'y a aucune certitude". Ce n'est pas le premier départ du côté de l'En Avant Guingamp, puisque Mélissa Plaza, Aminata Diallo, Noémie Carage et Lalia Dali-Storti ont annoncé qu'elles quittaient le club.

                    Clarisse Le Bihan en quittant le club breton avait annoncé : "J’ai envie de franchir des paliers individuellement" avant d'avoir choisi son nouveau club. Le projet montpelliérain est donc celui qui a retenu son attention. Après avoir été absent des terrains pendant près de six mois, l'internationale française (7 sélections) aura peut-être l'occasion de jouer un dernier match en Bretagne avec les Bleues face à la Grèce. Elle espère aussi aller aux Jeux Olympiques : "Je fais ce qu’il faut pour me donner des chances. J’essaie d’y croire toujours".

                    Genessee Daughetee jusqu'en 2017

                    Montpellier a également annoncé la prolongation d'un an du contrat de l'Américaine Genessee Daughetee jusqu’en juin 2017. Après une saison 2015-2016 marquée par les blessures, elle aura l'occasion de fouler de nouveau les pelouses françaises. Un choix qui satisfait Jean-Louis Saez, sur le site du club : "Je suis très content de continuer à travailler avec elle parce que c'est une fille qui dans l'état d'esprit est remarquable (...) Elle a envie de revanche, elle a envie de montrer qu'elle est capable de s'imposer dans le championnat français. J'espère qu'elle pourra montrer ses qualités cette saison et apporter au groupe".

                    Lundi 30 Mai 2016
                    Sebastien Duret

                    http://www.footofeminin.fr/D1F-Clari...ge_a12565.html
                    Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                    Commentaire


                    • #11
                      Foot Ligue 1 (Femmes)
                      Théodore Genoux (entraîneur de féminines de Bordeaux) : «Je m'attendais à plus de reconnaissance»

                      Le 31/05/2016 à 13:14:00 | Mis à jour le 31/05/2016 à 13:25:53 | 9 Commentaires

                      Théodore Genoux, le coach de Bordeaux, ne sera pas conservé la saison prochaine. Le coach girondin, qui a appris la nouvelle lundi, nous a fait part de sa déception et de son incompréhension.


                      Théodore Genoux n'aura entrainé Bordeaux qu'une saison. (D.R)

                      Vous avez rencontré vos dirigeants lundi, que vous ont-ils dit ?
                      Ils m’ont dit que leur objectif était d’avoir un entraîneur titulaire du DES (Diplôme d'État Supérieur). Qu’il ne me gardait pas et qu’il n’y avait pas possibilité de poursuivre l’aventure. Je suis très déçu. On a fait monter l’équipe, c’est beaucoup de travail sur toute l’année. Ça n’a pas été facile. J’estime qu’il n’y a pas beaucoup de reconnaissance par rapport à ce que j’ai fait, avec des moyens matériels assez limités. Je m’attendais à plus de reconnaissance. On a fait un gros parcours en Coupe de France aussi, on a battu trois D1 (deux en fait, Soyaux et La Roche-sur-Yon, ndlr). Le staff a prouvé qu’il était capable de poursuivre l’aventure.

                      En novembre dernier, vous aviez été remplacé par Anthony Vigneron, déjà à cause d’un problème de diplômes…
                      J’ai démarré comme entraîneur principal et ensuite j’ai été couvert par Anthony Vigneron. Je suis resté entraîneur principal, ma situation n’a pas changé. Sur le banc de touche, il était présent avec moi. C’est lui qui répondait à la presse pour éviter les amendes et les pénalités au niveau des points. On pensait que mon BMF était suffisant pour la D2, mais ce n’était pas le cas car il y a eu une refonte des diplômes. Il me manquait la moitié du Brevet d’Etat. Pour l’avoir, il faut avoir le BMF et le BEF que je vais passer dans la région PACA.

                      «Ce qui me déçoit c'est qu'Ulrich Ramé a assisté à tous les matches à domicile. Il a pu voir la progression, le jeu pratiqué»

                      Avez-vous essayé d’argumenter, de défendre votre cause auprès de vos dirigeants?

                      J’ai présenté mon projet pour la saison prochaine en disant qu’il fallait qu’on se renforce, qu’on monte encore au niveau de l’exigence. J’ai fait un bilan de la saison. Mes dirigeants m’ont écouté. À la suite de cela, ils m’ont donné leur orientation qui était sans moi. J’ai l’impression que le bilan sportif passe après les diplômes. On ne parle pas des performances. Le bilan est parfait, on a très bien géré la fin de saison. La progression individuelle des joueuses était aussi pas mal car on finit avec la meilleure buteuse de toutes les D2 avec 24 buts (Sarah Cambot). J’avais l’adhésion du groupe. Ce qui me déçoit c’est qu’Ulrich Ramé (le directeur technique du club) a assisté à tous les matches à domicile. Il a pu voir la progression, le jeu pratiqué. Il y avait tout pour me juger sur le terrain. J’ai l’impression que la performance n’a pas compté.

                      Vos joueuses sont-elles au courant de votre départ ?
                      J’étais concentré sur mon projet jusqu’à la semaine dernière. Il me paraissait égoïste de penser à mon futur avant la montée. Depuis que j’ai appris la nouvelle lundi, j’ai commencé à activer mes recherches. J’annoncerai à mes filles dans la semaine que je ne suis pas gardé. Je pense qu’elles ont dû le voir dans la presse, il n’y aura pas de surprise. Je suis très déçu je vais essayer de vite rebondir ailleurs.

                      Sy. D.

                      http://www.lequipe.fr/Football/Actua...issance/686289
                      Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                      Commentaire


                      • #12
                        Foot Ligue 1 (Femmes)
                        Ulrich Ramé (Féminines de Bordeaux) : «Rien n'est acté définitivement»

                        Le 31/05/2016 à 20:52:36 | 8 Commentaires

                        Selon Ulrich Ramé, le directeur technique des Girondins de Bordeaux, le club est encore en phase de réflexion concernant l'avenir de Théodore Genoux, l'entraîneur des féminines qui assure avoir été remercié.


                        «Je suis un peu surpris par toutes ces réactions.» Ulrich Ramé, le directeur technique des Girondins de Bordeaux, a commenté ce mardi en fin de journée la nouvelle du départ de l'entraîneur de l'équipe féminine, Théodore Genoux. Ce dernier nous a lui-même annoncé, un peu plus tôt dans la journée, qu'on lui avait signifié qu'il n'entraînerait pas les Girondines, l'an prochain, en D1. «Nous avons fait une réunion de travail hier (lundi). Une réunion de concertation, nous a confirmé Ramé. Rien n'est acté définitivement. Nous sommes dans une phase de réflexion. En revanche, je n'ai pas vu le projet dont il parle.»

                        Genoux affirme pourtant avoir présenté un projet à son club pour la saison prochaine, mais que ses dirigeants ont préféré se séparer de lui au motif qu'il ne disposait pas des diplômes requis pour entraîner dans l'élite. «Cette année, nous l'avons accompagné lors qu'il a eu ses problèmes de diplômes, rappelle l'ancien gardien de but. Nous avons su faire les efforts pour le garder. Nous sommes en droit de réfléchir pour la saison prochaine.»

                        Le rôle du coach minimisé

                        S'il reconnaît un bilan sportif irréprochable, Ulrich Ramé souligne également les bons résultats de l'équipe avant l'arrivée de Theodore Genoux. «On ne pouvait pas espérer mieux. Cette montée vient valider le travail d'un groupe qui évolue ensemble depuis quatre ans. C'est une équipe qui arrive à maturité et qui avait en tête la montée. Le coach est venu se greffer à tout cela.»

                        Quoi qu'il en soit, on devrait rapidement connaître le dénouement de cet épisode qui vient quelque peu entacher la joie de la montée.

                        Sy. D.

                        http://www.lequipe.fr/Football/Actua...ivement/686622
                        Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                        Commentaire


                        • #13
                          Transferts : Sarah Palacin signe au PSG
                          Publié le 03 juin 2016 | Transferts
                          Par La Rédaction



                          La Francilienne Sarah Palacin, qui portait jusqu'ici les couleurs de l'AS Saint-Etienne en D1, rejoint le Paris Saint-Germain pour un an, jusqu'en 2017, avec un an en option. Une recrue intéressante pour le club de la capitale auquel elle va apporter sa vitesse et ses buts.


                          Retour aux sources pour Sarah Palacin, 27 ans. La Francilienne de naissance va désormais porter les couleurs du Paris Saint-Germain, après cinq saisons passées dans le club de Saint-Étienne. Passée auparavant par le Val d'Orge ou encore Issy, elle a notamment réussi une saison 2014-2015 de haute volée en étant placée à la pointe de l'attaque des Vertes (15 buts en championnat). Attaquante rapide et percutante, elle devrait pouvoir s'exprimer sous les ordres de Patrice Lair.
                          Avec le PSG, Palacin va pouvoir franchir un palier, elle qui n'a aucune expérience européenne et n'a pas connu les sélections en équipes de France jeunes avant de disputer deux rencontre avec l'équipe de France B contre la Pologne en 2015 et 2016.

                          La joueuse a déclaré sur le site du club : « Je suis très fière de rejoindre le Paris Saint-Germain. C’est devenu un club majeur du football français et européen, et revêtir ce maillot Rouge et Bleu est une chance pour moi qui suis originaire de la région parisienne (Essonne). Pouvoir côtoyer de grandes internationales va me faire progresser au quotidien »
                          « Nous suivions Sarah depuis plusieurs mois, a expliqué Philippe Boindrieux, Directeur général délégué du Paris Saint-Germain, en charge de l’équipe féminine. C’est une joueuse rapide, dotée d’une grande qualité de déplacement et qui a brillé par son efficacité devant le but ces dernières saisons. Nous sommes ravis de la compter parmi nous ».

                          http://www.footdelles.com/article/Tr...SG_133518.html
                          Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                          Commentaire


                          • #14
                            Transferts : Marina Makanza rejoint Juvisy
                            Publié le 03 juin 2016 | Transferts
                            Par La Rédaction



                            Juvisy se renforce en obtenant la signature de Marina Makanza, attaquante internationale qui a passé sa carrière entre l'Allemagne et la France, notamment à Montpellier. Elle a signé pour deux saisons avec le club francilien.


                            Juvisy vient de réaliser un joli coup en engageant Marina Makanza, attaquante comptant 15 sélections en équipe de France. Après avoir passé le début de saison à Potsdam en Bundelisga, Makanza a porté les couleurs de Nîmes, dont elle n'a pu empêcher la relégation, jusqu'en fin de saison. A 24 ans, celle qui a un parcours quelque peu atypique puisqu'elle a été faire ses armes en Allemagne, passant trois ans dans le club formateur de Fribourg en première division allemande avant de rejoindre Montpellier en 2013, va relever un nouveau défi avec le club francilien, avec l'objectif certainement de retrouver la tunique bleue qu'elle n'a plus portée depuis plus d'un an.
                            Pour le club essonnien, c'est une joueuse d'expérience qui rejoint le club malgré son jeune âge, et qui apportera un plus certain à l'attaque juvisienne. Makanza n'arrive pas en terre inconnue, puisqu'elle rejoindra notamment Annaig Butel, Camille Catala et Inès Jaurena, avec lesquelles elle avait été sacrée championne d'Europe U19 en 2010. Elle va apporter de la vitesse et de la technique sur les ailes, aux côtés de Camille Catala ou Kadidiatou Diani, qui sort d'une fin de saison très réussie.


                            Crédit photo : FCF Juvisy

                            http://www.footdelles.com/article/Tr...sy_133461.html
                            Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                            Commentaire


                            • #15
                              Je croyais que le mercato frnco français ne s'ouvrait que début juillet (dixit JMA), si mes souvenirs sont bons ?!...:confus::shock:

                              LYON
                              20 Titres de Champion de France de Basket


                              1946,,2019

                              Commentaire


                              • #16
                                Envoyé par ours11 Voir le message
                                Je croyais que le mercato frnco français ne s'ouvrait que début juillet (dixit JMA), si mes souvenirs sont bons ?!...:confus::shock:
                                Il me semble que tu as des règles de mutation différents selon les cas, contrats fédéraux ou non... c'est un sacré bordel pour comprendre ce système. Au lieu de réduire le nombre de clubs en D2 et tout, ils devraient mieux s’attaquer à ça et harmoniser ce système limite incompréhensible :crazy:
                                Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                Commentaire


                                • #17
                                  Sarah Palacin : "Je voulais franchir un cap"
                                  Publié le 06 juin 2016 | Top News
                                  Par Benjamin ROUX pour Foot d'Elles



                                  L'information est officielle depuis quelques jours. Sarah Palacin, attaquante de l'AS Saint-Etienne, s'est engagée avec le Paris Saint-Germain. Avec les départs annoncés de plusieurs joueuses, c'est une recrue de choix que s'offre le club de la capitale. Après avoir confié sa réaction au site du club, c’est à Foot d’Elles qu’elle a accordé sa première interview. Entretien exclusif.


                                  Elle avait débarqué dans le Forez lors de l'exercice 2011-2012. Après avoir fait ses gammes en deuxième division du côté d'Issy-les-Moulineaux, Sarah Palacin va évoluer durant cinq années en D1 sous les couleurs de l'AS Saint-Etienne. La saison dernière, elle avait réussi de belles performances avec l'ASSE, sauvant sa formation d'une relégation. Quinze buts en D1, trois en Coupe de France lors du précédent exercice, elle porte aujourd'hui à huit son nombre de réalisations à l'issue de la saison 2015-2016.

                                  Vers de nouveaux défis, la native de Longjumeau s’est laissée séduire par Patrice Lair (nouveau coach du PSG) et a décidé de tenter l'aventure parisienne, à l'heure où le club est en pleine reconstruction, suite aux départs de nombreuses joueuses. Plus qu'un simple palier, ce transfert au PSG pourrait propulser Sarah Palacin sur le devant de la scène internationale, elle qui avait connu les joies de l'équipe de France B en disputant deux matches en 2015 et 2016 (face à la Pologne). De quoi tenter de se faire une place dans les plans de Philippe Bergerôo ?



                                  Vous vous êtes engagée avec le Paris Saint-Germain pour une saison. Quel est aujourd’hui votre sentiment ?
                                  S.P :
                                  « C’est une grande fierté pour moi, et surtout une très belle opportunité que j’ai su saisir au bon moment. Paris est un des meilleurs clubs français, et je pense que j’avais besoin de ce challenge pour franchir un cap. J’espère que je vais me sentir épanouie au sein de cette formation composée de grandes joueuses. L’idée sera de progresser encore plus, et d’enchaîner les matches.

                                  C’est donc une grande évolution pour vous…
                                  - En effet, et je suis persuadée que signer au PSG ne pouvait m’apporter que des éléments positifs. J’ai passé cinq magnifiques années à Saint-Etienne, où j’ai vécu des moments inoubliables, mais il fallait prendre une décision. Paris, cela ne se refuse pas. Je prends cela comme une véritable chance, avec toujours cette idée de progresser et d’être dans la continuité de ce que doit être ma carrière de joueuse. Je pense qu’il y a plusieurs évolutions dans le parcours d’une joueuse comme moi. Personnellement, l’idée de pouvoir jouer la Ligue des Champions la saison prochaine n’a fait que confirmer mon intérêt pour le club de la capitale.

                                  Pourquoi avez-vous décidé de ne pas vous engager pour plusieurs années avec le PSG ?
                                  - Cela a été longuement discuté. J’ai signé un contrat d’un an renouvelable, c’est-à-dire qu’une option d’une année supplémentaire m’a été proposée. Je n’ai pas voulu m’engager pour plusieurs saisons dès le départ, car j’ai envie de voir comment les choses vont évoluer. Je préfère me faire une première idée avant de décider de poursuivre cette aventure. Je ne souhaitais pas me projeter davantage pour le moment. Il faut par ailleurs que je fasse mes preuves, et que je montre aux dirigeants du club que j’ai les capacités pour évoluer à un tel niveau. Je dirais que c’est à moi de prendre les choses en mains de façon à convaincre le PSG que mon recrutement était une chose positive.

                                  Comment envisagez-vous la concurrence qui règnera au sein de l’effectif, notamment à votre poste, la saison prochaine ?
                                  - Sur le plan offensif notamment, Paris est une équipe qui possède de nombreuses joueuses de grand talent. Je sais que me faire une place au sein de cette formation représentera un véritable challenge. Cependant, j’ai la chance d’être une joueuse très polyvalente, capable d’évoluer aussi bien dans l'axe que sur un côté de l'attaque. Je pense que cela peut-être un atout pour moi, car le coach pourra me faire jouer à différents postes et me mettre en concurrence avec d’autres joueuses.



                                  « Paris, cela ne se refuse pas »

                                  Que retenez-vous de vos cinq années passées à l’AS Saint-Etienne ?

                                  - Enormément de bons souvenirs ! La ville, le club, les personnes… Je suis vraiment attaché à tout cela. Concernant l’équipe, je trouve que tous les moyens sont mis en œuvre afin de permettre aux joueuses d’évoluer dans des conditions optimales. Je tenais à remercier tout le monde pour m’avoir permis de vivre de magnifiques saisons. Il y a eu des moments de joie, des instants plus difficiles également, mais la force collective et l’entente au sein du groupe m’ont toujours impressionné. Je garderai vraiment de bonnes choses.

                                  Quels seront vos objectifs pour la saison à venir ?
                                  - En signant au Paris Saint-Germain, je me suis fixé plusieurs objectifs. C’est un club qui, comme je le disais, va me permettre de découvrir la Ligue des Champions, ce qui représente beaucoup de choses pour moi. Cependant, il va falloir que je me fasse une place, car c’est bien beau de signer dans un grand club français mais, si je n’ai pas de temps de jeu, cela n’en vaut pas la peine. C’est pourquoi je vais me consacrer pour le PSG à 200%, donner le meilleur de moi-même, et être rigoureuse dans le travail. Il faut absolument que je parvienne à m’imposer et être performante lors des matches. Je ne veux pas faire de la figuration, cela ne m’intéresse pas. Je veux jouer et avoir un maximum de temps de jeu, et je suis en tous cas prête et motivée afin de relever ce défi. J’ai envie de tout gagner avec le PSG, que cela soit en championnat, en Coupe de France, ou encore en Ligue des Champions.

                                  Concernant l’équipe de France, avez-vous réfléchi à d’éventuelles convocations ?
                                  - Si je fais mes preuves au PSG, je pense qu’il n’y a aucune raison pour que je ne reçoive pas de sollicitation venant des dirigeants de l’équipe de France. A partir du moment où une joueuse est performante avec son club, elle intéresse forcément sa sélection. J’espère pouvoir participer à des rassemblements et à des matches avec cette équipe, mais je sais que cela passe forcément par une bonne saison en club. Comme les dirigeants du Paris Saint-Germain me l’ont dit, c’est aussi leur souhait de me voir évoluer avec l’équipe de France, cela viendra récompenser les efforts que je fournis depuis plusieurs saisons. Devenir internationale est un de mes objectifs. »


                                  Propos recueillis par Benjamin Roux
                                  Crédits photos : PSG / Foot d'Elles.


                                  http://www.footdelles.com/article/Tr...ap_133437.html
                                  Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                  Commentaire


                                  • #18
                                    #D1F - Le nouveau staff des Girondins de BORDEAUX connu : Jérôme DAUBA entraîneur

                                    Alors que Théodore Genoux n'avait pas été reconduit dans ses fonctions, le club bordelais devait étoffer son staff. C'est Jérôme Dauba qui a été désigné à la tête de l'équipe.


                                    Jérôme Dauba sera à la tête de l'équipe de D1 pour la première saison de Bordeaux parmi l'élite (photo club)


                                    La direction technique du club bordelais a réorganisé le staff technique de la section féminine promue en D1. Le nouvel entraîneur des Girondines s'appelle Jérôme Dauba, titulaire du DES. Né le 13 juillet 1975 à Chartres, il a auparavant coaché les U19 nationaux du SA Mérignac (10 ans) ainsi que l'équipe DH un an et occupe par ailleurs la fonction d'adjoint au Conseiller Technique du District Gironde-Atlantique.
                                    Il sera accompagné dans ses fonctions par Anthony Vigneron, qui était déjà présent cette saison et qui conserve sa fonction de préparateur physique. Enfin Cécilie Quatredeniers fait son retour au club en tant qu'entraîneure des gardiennes et a déjà évolué à ce niveau en tant que joueuse sous les couleurs du Paris Saint-Germain (2000-2008).

                                    Jeudi 9 Juin 2016
                                    Sebastien Duret

                                    http://www.footofeminin.fr/D1F-Le-no...ur_a12601.html
                                    Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                    Commentaire


                                    • #19
                                      Soyaux : Goursat relève son premier défi
                                      Publié le 11 juin 2016 | Actus / Chronos
                                      Par Anthony Rech pour Foot d'Elles



                                      Nommé il y a quelques semaines, Nicolas Goursat prend le relai de Jean Paredès sur le banc de l'ASJ Soyaux. A 30 ans, le jeune technicien va connaître sa première expérience de haut niveau sur le banc avec pour objectif de


                                      Après deux saisons avec les U19, le voilà dans le grand bain. Nicolas Goursat a été nommé entraîneur de l'ASJ Soyaux pour la saison prochaine il y a quelques semaines. Le jeune technicien de 30 ans prend la suite de Juan Paredes dans un club qu'il connaît bien.

                                      D'un Soyaux à l'autre

                                      Le football, Nicolas Goursat l'a en grande partie connu à Soyaux. Il y a fait sa carrière de joueur (jusqu'en DHR) mais pas dans cet ASJ là, dans l'autre club car les entités féminines et masculines sont séparées. Après avoir eu des expériences au niveau régional chez les jeunes, Nicolas Goursat a travaillé pour la cellule de recrutement des Girondins de Bordeaux pendant huit saisons. Ce n'est qu'en 2014 qu'il rejoint les rangs de l'ASJ Soyaux féminin où il prend en charge les U19.
                                      En reprenant le flambeau de Juan Paredes sur le banc de la D1, il va donc connaître sa toute première expérience du haut niveau sur un banc de touche : « Cela va être ma toute première expérience, mais je ne l'aborde pas forcément avec de l'appréhension. On est attendu au tournant un peu quand on prend un poste comme cela, surtout que l'on connait un peu la réalité d'un club comme Soyaux (financière et humaine). Avec la montée du professionnalisme en France, on s'attend à souffrir. Aujourd'hui, on pourrait dire que nos résultats en D1 tiennent du miracle. Charge à nous de travailler sérieusement encore pour maintenir Soyaux au haut niveau ».

                                      La jeunesse dans la continuité

                                      Avec ses 30 ans et son inexpérience du haut niveau, Nicolas Goursat sera l'entraîneur le plus jeune de Division 1 la saison prochaine. Il pourra aussi profiter des compétences de son prédécesseur qui conservera un rôle de manager et sera présent sur le banc de touche lors des matches (Nicolas Goursat ne disposant pas encore de tous les diplômes requis pour entraîner en D1). « Le président voulait assurer une certaine continuité. Juan Paredes garde un rôle au sein du club. Sa présence sera aussi importante, il va occuper une fonction de manager sportif mais on travaillera en binôme avec le staff ».
                                      Il ne devrait donc pas y avoir de bouleversement dans le jeu sojaldicien. Conscient des forces et faiblesses de son groupe, Nicolas Goursat veut capitaliser sur le travail effectué pour faire progresser ses joueuses et décrocher le maintien : « Forcément, je vais amener ma personnalité mais pas bouleverser ce qui a été fait depuis deux, trois saisons. Soyaux a toujours eu une base défensive athlétique et cohérente. Il faut faire progresser les joueuses d'un point de vue tactique et technique où on a vu certaines lacunes cette saison. On a affaire à un groupe jeune, beaucoup de joueuses ont du mal à franchir le pallier au niveau mental. Il faudra produire un football efficace ».



                                      Le mercato, première épreuve

                                      Si la première journée de l'exercice 2016-2017 devrait se dérouler fin août-début septembre, la saison a déjà commencé en coulisses. Puisque les discussions autour d'éventuels transferts sont déjà en cours un peu partout. A Soyaux, la joueuse qui est le centre de nombreuses attentions se nomme Laura Bourguin (23 ans). La milieu de terrain sojaldicienne, au club depuis 2013, a réalisé une saison intéressante avec dix buts inscrits en championnat. Elle s'est aussi faite remarquer lors de la Coupe du monde militaire en Bretagne remportée par l'équipe de France où elle a été observée par Philippe Bergerôo lors de la finale. Il se pourrait même que son nom apparaisse dans la liste élargie du sélectionneur pour les Jeux olympiques. D'où un certain nombre de convoitises : « Laura, c'est l'une de nos priorités. Aujourd'hui elle est bien à Soyaux dans un environnement où elle se sent bien. Après elle a des sollicitations, a fait de belles performances, cela attire les convoitises. On fait le forcing pour la conserver. Pour le moment, c'est positif », concède Nicolas Goursat. L'autre joueuse qui aurait pu avoir des envies d'ailleurs, c'est Gwendoline Djebbar, mais sa blessure risquerait de sérieusement compliquer les choses. Elle est dans « l'état d'esprit de rester et de se soigner ». Les conserver dans l'effectif serait déjà une première victoire surtout pour Bourgouin. Ensuite, si le staff pouvait disposer d'un groupe de « dix-huit à vingt joueuses de niveau D1, avec un renfort par ligne ce serait parfait ». L'été commence tout juste.

                                      http://www.footdelles.com/article/Ac...fi_133926.html
                                      Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                      Commentaire


                                      • #20
                                        Transferts : Aminata Diallo rejoint le PSG
                                        Publié le 14 juin 2016 | Transferts
                                        Par La Rédaction



                                        Le PSG vient d'annoncer la signature d'Aminata Diallo, 21 ans, pour deux ans. La jeune milieu de terrain rejoint le club de la capitale en provenance de Guingamp. Championne d'Europe U19 et médaillée de bronze à la dernière Coupe du Monde U20, Aminata Diallo vient pour passer un palier supplémentaire et rejoindre l'équipe de France.


                                        Aminata Diallo, 21 ans, vient renforcer un milieu de terrain parisien dégarni. Celle qui défendait les couleurs de Guingamp ces deux dernières saisons rejoint une équipe qui devrait lui permettre de passer un palier supplémentaire. Parmi les piliers de l'équipe de France qui a remporté l'Euro des moins de 19 ans en 2013 (marquant le but de la victoire en prolongation lors de la finale) et qui a terminé à la troisième place de la Coupe du Monde des moins de 20 ans en 2014 (marquant le but du 2-1 lors du match pour la troisième place), Diallo possède non seulement une bonne expérience internationale chez les jeunes (près de 30 sélections) et avec l'équipe de France B, mais également au niveau national, avec plus de 40 matches de D2 (avec Claix) et près de 60 en D1 avec Arras et Guingamp.
                                        Parmi les joueuses les plus prometteuses de sa génération à son poste, elle va pouvoir continuer sa progression et amener toutes ses qualités de récupération, de vision du jeu et de combativité au PSG, club dont elle est fan depuis toute petite, avait-elle confié à la Webradio Ville Lumière lorsqu'elle évoluait à Guingamp. Cette fan d'Andrès Iniesta a signé un contrat de deux ans, jusqu'en 2018. En annonçant son départ de Guingamp, Diallo avait déclaré à Ouest-France avoir des objectifs sportifs élevés, vouloir jouer la Ligue des Champions, rejoindre l'équipe de France et disputer la Coupe du Monde 2019.


                                        Sur le site du PSG :
                                        « Je suis très fière de signer au Paris Saint-Germain qui a toujours été mon club de cœur. Le Club est une référence dans le football français. C’est une immense opportunité pour moi. J’ai hâte de pouvoir côtoyer de grandes internationales et un grand coach comme Patrice Lair », a réagi Aminata Diallo.
                                        « Aminata est une joueuse de grand avenir qui va nous apporter de la puissance et de la technique au milieu de terrain, a expliqué Philippe Boindrieux, Directeur général délégué du Paris Saint-Germain, en charge de l’équipe féminine. Nous sommes ravis de l’accueillir au sein d’un groupe qui se voudra ambitieux la saison prochaine. »


                                        Crédit photo : PSG

                                        http://www.footdelles.com/article/Tr...SG_133363.html
                                        Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                        Commentaire


                                        • #21
                                          Transferts : Clara Matéo rejoint Juvisy
                                          Publié le 14 juin 2016 | Transferts
                                          Par La Rédaction



                                          Juvisy, quatrième du dernier championnat, continue de se renforcer et de rajeunir. Après l'arrivée de Marina Makanza, c'est au tour de l'espoir Clara Matéo, qui portait les couleurs de La Roche-sur-Yon, relégué, de rejoindre le club francilien dont elle renforce le secteur offensif.


                                          Après la signature de Marina Makanza et les prolongations de Céline Deville et Sandrine Dusang, le FCF Juvisy a annoncé la signature d'un espoir du football féminin français, Clara Matéo, membre de l'équipe de France des moins de 19 ans, jusqu'en 2019. Juvisy continue de se renforcer avec une jeune joueuse à gros potentiel qui va pouvoir grandir au sein d'un club compétitif qui joue les premières places du championnat, et qui a vu deux fidèles du club, Amélie Coquet (31 ans) et Nelly Guilbert (36 ans) prendre leur retraite à l'issue de la dernière rencontre de championnat contre le PSG.
                                          Clara Matéo, 18 ans, quitte le club relégué de La Roche-sur-Yon pour continuer sa progression en D1 au sein d'un effectif qui compte plusieurs espoirs du football féminin français. Auteure d'une première saison convaincante en D1 cette saison, la joueuse offensive devrait franchir un nouveau pallier dans son nouveau club au contact notamment de Gaëtane Thiney qui devrait lui permettre de continuer sa progression.

                                          A noter que Matéo devrait être retenue par Gilles Eyquem pour disputer l'Euro des moins de 19 ans en Slovaquie du 19 au 31 juillet (elle est dans la sélection élargie) et qu'elle devrait donc passer le mois de juillet sur les terrains, avant d'espérer disputer la Coupe du Monde des moins de 20 ans en novembre prochain.


                                          Crédit photo : Juvisy

                                          http://www.footdelles.com/article/Tr...sy_133761.html
                                          Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                          Commentaire


                                          • #22
                                            Foot PSG (Femmes)
                                            Perle Morroni prolonge jusqu'en 2019

                                            Le 16/06/2016 à 16:17:51

                                            La jeune latérale gauche espère s'installer durablement en équipe première.


                                            Perle Morroni en Ligue des champions contre l'OL. (Alexis Réau/L'Equipe)

                                            «La volonté du Paris Saint-Germain de faire confiance aux jeunes joueuses issues du centre de formation». C’est ainsi que le PSG a justifié ce jeudi la volonté de prolonger le contrat de la jeune Perle Morroni, 18 ans.

                                            La jeune latérale gauche a signé un nouveau bail jusqu’en 2019. Cette saison, elle a remporté le Challenge féminin U19 contre l’OL (3-1) et effectué quelques apparitions avec l’équipe première notamment en Ligue des champions.

                                            «Mon objectif est de devenir une véritable option à mon poste»

                                            «Poursuivre ma carrière professionnelle dans ce grand club qu'est le Paris Saint-Germain est une réelle satisfaction. Mon rêve est d'y passer, si possible, toute ma carrière. Avant cela, mon objectif est de devenir une véritable option à mon poste pour le coach et le club dans les années», a déclaré Morroni sur le site officiel du club.

                                            http://www.lequipe.fr/Football/Actua...en-2019/695597
                                            Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                            Commentaire


                                            • #23
                                              Transferts : Eve Perisset signe à Paris
                                              Publié le 17 juin 2016 | Transferts
                                              Par La Rédaction



                                              Eve Perisset, 21 ans, en fin de contrat avec l'Olympique Lyonnais dont elle portait les couleurs jusqu'ici, rejoint le Paris Saint-Germain pour 2 ans. La milieu de terrain rejoint à Paris l'entraineur qui lui avait fait jouer ses premières rencontres avec les pros, Patrice Lair. Une recrue qui a tout d'un joli coup...


                                              Le PSG vient d'annoncer sa troisième recrue, après Sarah Palacin et Aminata Diallo, sans oublier les prolongations officielles de Grace Geyoro, Anissa Lahmari et Perle Morroni. Il s'agit d'Eve Perisset, 21 ans, qui arrive en provenance de l'OL. Elle n'arrive pas à Paris en terrain complètement inconnu puisqu'elle va retrouver Diallo, qui était comme elle un pilier de l'équipe de France qui a remporté l'Euro U19 en 2013 et a terminé troisième de la Coupe du Monde U20 en 2014. Elle a signé pour deux ans.

                                              Eve Périsset n'a pas une grande expérience, ayant joué moins de 30 rencontres (toutes compétitions confondues) avec l'Olympique Lyonnais depuis ses débuts, mais elle est un grand espoir du football féminin français. Après une trajectoire ascendante, la jeune Rhodanienne a été freinée dans son ascension par la concurrence au sein de l'effectif lyonnais qui vient de réaliser le triplé. Ce changement de club devrait lui permettre d'obtenir un temps de jeu autrement plus important qu'à l'OL, et ainsi de progresser et reprendre son ascension au sein d'un club qui disputera lui aussi la Ligue des Champions.
                                              Alors que le PSG a perdu plusieurs joueuses-clés de son effectif, notamment au milieu de terrain et en défense, se pose la question de la position de Périsset sur le terrain la saison prochaine. Jouera-t-elle au milieu de terrain, son poste de formation, ou en tant que latérale, en remplacement de Jessica Houara d'Hommeaux ? La joueuse, qui compte près de 20 sélections en équipes de France (jeunes et B) a souvent joué aux postes de latérale (droite et gauche) en équipe nationale, avec succès comme peuvent en témoigner entre autres ses performances lors de la Coupe du Monde des moins de 20 ans 2014, compétition achevée à la troisième place par l'équipe de France.


                                              Les réactions sur le site du club :
                                              « C’est une grande fierté de signer au Paris Saint-Germain, l’un des plus grands clubs français. Je viens ici pour obtenir du temps de jeu et progresser au quotidien. J’ai de nombreux objectifs cette saison, notamment celui d’aller gagner des titres avec le Club et pourquoi pas d’intégrer l’Equipe de France », a déclaré Eve Périsset sur le site du PSG.
                                              « Eve Périsset est une jeune joueuse polyvalente, capable d’évoluer en défense comme au milieu. Elle est un vrai atout pour l’équipe, a expliqué Philippe Boindrieux, Directeur général délégué du Paris Saint-Germain, en charge de l’équipe féminine. Sa jeunesse et son ambition sont à l’image de ce que nous recherchons pour la saison à venir. »


                                              Crédit photo : PSG

                                              http://www.footdelles.com/article/Tr...is_134072.html
                                              Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                              Commentaire


                                              • #24
                                                #D1F - Les derniers mouvements

                                                Plusieurs mouvements ont été annoncés ces derniers jours. Le récapitulatif des informations



                                                >> PSG
                                                PERISSET arrive.
                                                Le club parisien a annoncé l'arrivée de la Lyonnaise Eve Périsset. En manque de temps de jeu à Lyon, l'arrière droit qui peut aussi jouer au milieu de terrain a signé pour deux ans.
                                                BERGER traverse la Manche. La gardienne allemande qui était la numéro 2 du PSG s'est engagée avec le club anglais de Birmingham City Ladies.
                                                MORRONI prolonge. Auteur d'une fin de saison remarquée, Morroni appelée pour la première fois en A, a vu son contrat avec le club parisien prolongé jusqu'en 2019. Disposant d'une polyvalence, elle aura l'occasion d'avoir plus de temps de jeu avec son nouvel entraîneur.

                                                >> JUVISY
                                                MATEO franchit un cap.
                                                Après s'être révélée cette saison en D1, Clara Matéo quitte La Roche, relégué, pour rejoindre Juvisy quatrième de D1. La milieu de terrain, internationale U19, aura l'occasion de continuer son ascension.
                                                DIANI et DUSANG prolongent. L'internationale juvisienne Diani a prolongé pour deux saisons au sein du club essonnien, alors que Dusang continue une saison de plus avec la Juv'91

                                                >> GUINGAMP
                                                DAFEUR retrouve le Nord.
                                                La défenseure de 21 ans, native de Douai, a quitté Guingamp pour le LOSC. Victime de longue blessure, elle a décidé de rejoindre le club lillois pour retrouver la compétition.
                                                MAINGUY en Espagne. Après avoir déjà connu une expérience en Espagne, la gardienne guingampaise rejoint l'équipe de Santa Teresa.

                                                Dimanche 19 Juin 2016
                                                Sebastien Duret

                                                http://www.footofeminin.fr/D1F-Les-d...ts_a12618.html
                                                Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                                Commentaire


                                                • #25
                                                  Transferts : Shirley Cruz deux ans de plus à Paris
                                                  Publié le 23 juin 2016 | Transferts
                                                  Par La Rédaction



                                                  Annoncée avec insistance du côté de Barcelone notamment, Shirley Cruz a finalement décidé de rempiler pour deux ans avec le Paris Saint-Germain. Une bonne nouvelle pour le PSG qui a d'ores et déjà perdu plusieurs joueuses importantes de son effectif


                                                  Le PSG a obtenu la prolongation de contrat d'une pièce maitresse de son effectif, la Costaricienne Shirley Cruz, présente au club depuis 2012. La milieu de terrain, qui aura 31 ans au début du prochain exercice, a été moins en vue cette saison mais ses capacités, aussi bien défensives qu'offensives en font une joueuse à part, qui a beaucoup marqué Patrice Lair lors de son passage à Lyon. Les rumeurs l'envoyaient au FC Barcelone, le PSG a su la retenir et ne devrait pas le regretter. Elle a signé pour deux saisons supplémentaires et devrait porter le brassard de capitaine.
                                                  Au-delà de ses capacités footballistiques, sa présence au sein d'un effectif parisien qui a perdu un nombre important de joueuses servira également de point d'ancrage pour Lair, et son expérience et ses qualités de leadership devraient lui servir à permettre à la jeune garde qui l'entourera de progresser à son contact.


                                                  Réactions sur le site du club :
                                                  « Je suis très satisfaite de poursuivre l’aventure au Paris Saint-Germain, a réagi Shirley Cruz. J’espère pouvoir apporter autant que lors des précédentes saisons au Club et à ses supporters. Nous avons beaucoup d’ambition pour la saison à venir au cours de laquelle nous ferons tout pour remporter un titre ».
                                                  « Il était essentiel pour nous de conserver Shirley. C’est chose faite avec cette prolongation qui satisfait parfaitement les deux parties, a expliqué Philippe Boindrieux, Directeur général délégué du Paris Saint-Germain, en charge de l’équipe féminine. Shirley est non seulement une grande joueuse de football mais c’est également une leader et un exemple pour nos jeunes et toute notre équipe. »


                                                  Crédit photo : PSG

                                                  http://www.footdelles.com/article/Tr...is_133131.html
                                                  Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                                  Commentaire

                                                  Chargement...
                                                  X