Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Ligue des Champions Féminine 2016-2017

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • #51
    Ligue des Champions - Les LYONNAISES retrouvent le Parc OL

    Elles avaient quitté le Parc OL sur un éclatant succès en Ligue des Champions face au PSG. Les Lyonnaises retrouvent l'enceinte ce mercredi face à Avaldsnes en seizième de finale aller (20h45).




    La victoire face à Bordeaux (8-0) dimanche dernier a permis de conserver la place de leader et d'assurer la confiance sur le plan offensif. Cette même confiance qui a permis à l'aller en Norvège de s'imposer par trois buts d'écart. Un succès acquis sur le terrain du Groupama Training Center, tout près du Parc OL qui sera le théâtre de la rencontre ce mercredi.

    Les rencontres s'enchaînent dans ce mois d'octobre. Gérard Prêcheur reconnaissait l'importance de la gestion de cette série de rencontres en faisant tourner le groupe : "C'était le troisième match en dix jours. Ce qui est intéressant, c'est que contre Bordeaux, cela m'a permis de gérer l'effectif sur un plan physique". Mais la gestion ne s'est pas limitée à cela avec un schéma tactique inédit essayé contre Bordeaux afin "d'expérimenter les joueuses à certains postes. Cela permet d'avoir aussi des réponses par rapport à leur adhésion à notre projet de jeu". Une anticipation avant d'enchaîner la rencontre importante mais bien engagée face à Avaldsnes (aller : 5-2) ce mercredi au Parc OL puis de jouer dès samedi à Marseille.

    Sans Mbock, averc Renard



    La répétition des matchs est aussi source de blessure et Gérard Prêcheur clame haut et fort le rythme infernal des internationales depuis plusieurs semaines. Il doit faire face à de nombreuses blessures. Ainsi Mbock, blessée au match aller en Norvège (plaie au tibia) et Hegerberg souffrant du dos ne seront pas sur la feuille de match. Par contre, une bonne nouvelle est le retour de Renard. La capitaine déclarait à la veille du match être contente de réintégrer le groupe : "Ma blessure a bien cicatrisé ce qui me permet de revenir un petit plus tôt que prévu". Son apport ne sera pas négligeable après un match aller où la défense fut malmenée. Petit, auteur d'un doublé dimanche dernier face à Bordeaux et entrée en seconde période face à Avaldsnes regrettait : "C’est dommage d’avoir pris autant de buts mais c’est une équipe très intéressante en face. Elle nous a posés des soucis". Des soucis par un jeu direct même si le collectif lyonnais a fait la différence. Renard sera titulaire ce mercredi a pu observer les failles du match aller : "Avaldsnes a bien joué le coup tactiquement en défendant bien et en procédant par contres. On est prévenu, il faudra modifier certaines choses sur le plan défensif".

    Pour Avaldsnes qui participe à sa première Ligue des Champions, la mission s'annonce quasiment impossible. Il faudrait en effet inscrire quatre buts sans en encaisser pour faire tomber le champion d'Europe en titre. Pour l'entraîneur norvégien, la première chose sera de faire mieux qu'à l'aller : "Nous voulons être un peu plus compact et éviter d'encore encaisser cinq buts".

    LE RÉSUMÉ DU MATCH ALLER
    LES RÉSULTATS DES MATCHS ALLER


    A SAVOIR

    Diffusion TV

    Avant-match (20h00 - OLTV)
    Direct OL - Avaldsnes (20h45 - Canal + sport)
    Différé OL - Avaldsnes (0h00 - OLTV)

    Le groupe lyonnais
    Gardiennes : Bouhaddi, Gérard, Nayler
    Défenseures : Kumagai, Petit, Houara d'Hommeaux, Piga, Renard
    Milieux de terrain : Abily, Hamraoui, Lavogez, Marozsan, Majri, Norheim, Seger
    Attaquantes : Cascarino, Le Sommer, Tarrieu, Bremer

    Les absentes
    Soins/Réathlétisation : Dali, Hegerberg, Kaci, Mbock, Thomis
    Choix de l'entraîneur : Marichaud

    Les arbitres
    Zuzana Kováčová (SVK) assistée de Ivana Lesková (SVK) et Miriam Matulova (SVK). 4e arbitre : Cindy Buffart (FRA)

    http://www.footofeminin.fr/Ligue-des...OL_a12932.html
    Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

    Commentaire


    • #52
      Ligue des Champions (Seizièmes) - Qualification tranquille de l'OL

      Comme à l'aller, les Lyonnaises ont passé cinq buts à leur adversaire norvégien mais cette fois-ci en gardant leur but inviolé.


      Marozsan a encore fait étalage de ses qualités de passeuse et buteuse


      Après le succès au match aller (5-2), Gérard Prêcheur avait apporté des changements à son équipe de départ. Notamment dans le secteur défensif. Kumagai sur le banc, Mbock blessée, Bremer alignée en latérale gauche. Au rang des retours défensifs, celui de la capitaine Renard. Sur le plan offensif, Hegerberg ménagée n'était pas sur la feuille de match.

      Les Lyonnaises n'ont pas laissé le suspense s'installer au Parc OL. C'est la capitaine qui marquait son retour en plaçant un premier coup de tête décroisé pour trouver la lucarne droite de Schiffel, sur un corner frappé par Marozsán (1-0, 3'). La domination lyonnaise était incontestable et deux buts leur étaient refusés, l'un justifié, le second de Le Sommer sur un centre d'Houara d'Hommeaux bien moins évident (28e). La défense bien regroupée des Norvégiennes ne perturbaient pas les joueuses de Gérard Prêcheur qui débloquaient la situation une nouvelle fois sur un coup de pied arrêté. Marozsan d'un maître coup franc à 25 m côté gauche enroulait le ballon qui allait rebondir sur la base du poteau droit avant d'entrer (2-0, 41').

      Doublé de Le Sommer


      Le Sommer a marqué les deux derniers buts


      La qualification en poche, Prêcheur faisait tourner son effectif avec les sorties de Renard et Houara d'Hommeaux à la pause. La maîtrise du jeu restait totalement lyonnaise. L'équipe repartait de l'avance et les buts suivants étaient marqués dans le jeu. Un une-deux Abily - Le Sommer à gauche, et un centre d'Abily pour la reprise du droit au second poteau de Cascarino (3-0, 59'). Le Sommer réalisait ensuite un doublé. Sur un bon mouvement collectif, Seger trouvait Le Sommer à 20 m du but qui s'appuyait sur Lavogez dans l'axe avant de conclure d'une frappe du droit dans le petit filet opposé (4-0, 64'). Dix minutes plus tard, Tarrieu, entrée à la pause, accélérait sur le couloir gauche, entrait dans la surface et centrait en retrait pour la reprise d'une tête décroisée de Le Sommer (5-0, 74'). Schiffel sortait le ballon du 6-0 du cadre sur une frappe lointaine d'Abily (81e). Son homologue Bouhaddi passait une soirée tranquille ne devait capter son premier ballon qu'à la 88e minute du match !


      RÉACTIONS

      Camille Abily :
      "L'objectif était de ne pas prendre de buts. C'était difficile face à une bonne équipe qui défendait bien et qui se projetait bien en contres. Plus on joue ensemble, on se trouve de mieux en mieux. On a su être patiente et marquer au bon moment. 5-0, on ne prend pas de but. Je suis plus que satisfaite. C'est notre troisième match que l'on fait ici au Parc OL, c'est le troisième que l'on gagne sur une pelouse parfaite et dans une bonne ambiance. On attend le tirage au sort avec impatience (ndlr : lundi). On a pour objectif de reconquérir encore une fois le titre"

      Gérard Prêcheur : "J'ai fait mon mea culpa après les buts encaissés à l'aller. J'ai privilégié l'aspect offensif et la maîtrise pendant la préparation. On n'a pas pu bénéficier de toutes les joueuses pendant les entraînements aux dépens de l'aspect défensif. Je voulais le faire et je ne l'ai pas fait. Il fallait rectifier vite le titre, on l'a abordé à l'entraînement et dans la causerie avant ce match.
      Le système de jeu, c'est les joueuses qui démarrent la rencontre qui le définisse. Pourquoi on est revenu à une défense arrière de quatre, c'est parce que l'on ne pouvait pas aligner trois joueuses défenseures axiales. Donc c'est simple, le système dépendra des joueuses que l'on va aligner. Actuellement, c'est l'état de santé et l'état de forme des joueuses qui influencent les choix tactiques et de joueuses plus que les performances sur le terrain
      ".

      Wendie Renard : "Je me suis blessée un peu tôt dans la saison, c'est dommage car j'avais envie d'enchaîner après les JO. J'avais envie de retrouver le terrain et de prendre du plaisir surtout quand on joue au Parc OL.
      J'ai un atout sur les coups de pied arrêtés, je profite de ma taille, le timing est important aussi. On travaille avec Dzsenifer
      (Marozsan), elle fait ce qu'elle veut avec le ballon, c'est une joueuse exceptionnelle. Elle a vraiment deux bons pieds, c'est une joueuse intelligente".


      Ligue des Champions - Seizième de finale aller
      Mercredi 12 octobre 2016
      - 20h45
      OLYMPIQUE LYONNAIS - AVALDSNES IL (NOR) : 5-0 (2-0)
      Décines-Charpieu (Parc Olympique Lyonnais)
      Temps frais (14°C) - Terrain excellent
      Spectateurs : 5 089
      Arbitres : Zuzana Kováčová (Slovaquie) assistée de Ivana Lesková (Slovaquie) et Miriam Matulova (Slovaquie). 4e arbitre : Cindy Buffart (FRA)
      Buts : Wendie RENARD 3', Dzsenifer MAROZSAN 41', Delphine CASCARINO 59', Eugénie LE SOMMER 64', 74'
      Aucun avertissement

      Lyon : 16-Sarah Bouhaddi ; 8-Jessica Houara d'Hommeaux (24-Mylaine Tarrieu 46'), 17-Corine Petit, 3-Wendie Renard (cap.) (5-Saki Kumagai 46'), 22-Pauline Bremer ; 23-Camille Abily, 27-Caroline Seger ; 20-Delphine Cascarino (18-Claire Lavogez 61'), 10-Dzsenifer Marozsan, 7-Amel Majri ; 9-Eugénie Le Sommer. Entr.: Gérard Prêcheur
      Non utilisées : 30-Méline Gérard, 11-Kheira Hamraoui, 13-Andrea Norheim, 25-Julie Piga
      Avaldsnes : 24-Madalyn Schiffel ; 3-Ingrid Ryland 5-Andréia Rosa De Andrade, 15-Bruna Beatriz Benites Soares, 4-Andrine Tomter ; 20-Thórunn Jónsdóttir (7-Meryll Abrahamsen 65'), 8-Maren Mjelde (cap.), 14-Laila Himle ; 19-Hege Hansen (17-Hanna Dahl 65'), 9-Elise Thorsnes (10-Cecilie Pedersen 78'), 6-Hólmfrídur Magnúsdóttir. Entr.: Kent Michael Bøe
      Non utilisées : 12-Hildegunn Sævik, 2-Leticia Santos de Oliveira, 13-Synne Vatnem, 18-Luana Bertolucci Paixao



      Jeudi 13 Octobre 2016
      Sebastien Duret

      http://www.footofeminin.fr/Ligue-des...OL_a12939.html
      Dernière modification par Rem56, 13/10/2016, 17h29.
      Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

      Commentaire


      • #53
        LDC : Large victoire pour Lyon, qualifié en 1/8e
        Publié le 12 octobre 2016 | Actus
        Par Charlotte Vincelot pour Foot d'Elles



        Après sa victoire 2-5 en Norvège la semaine dernière, l'Olympique Lyonnais était déjà presque assuré de la qualification. Il a terminé le travail tranquillement au Parc Olympique Lyonnais devant 5000 spectateurs, avec une victoire 5-0 et un doublé d'Eugénie Le Sommer, pour valider son passage en huitième de finale.


        Après avoir remporté le match aller 2-5 en Norvège, l'Olympique lyonnais a terminé le travail avec sérieux et de façon convaincante. Après deux buts sur coups de pieds arrêtés en première période, Lyon a accéléré en seconde période et a inscrit trois nouveaux buts dans le jeu, avec un doublé pour Eugénie Le Sommer. Au final, une qualification logique et amplement méritée pour le tenant du titre.

        Lyon fait le trou

        De retour après plusieurs semaines d'absence, Wendie Renard marquait son retour sur le terrains d'un but dès la troisième minute de jeu, sur un corner de Dzsenifer Marozsan. Face à une équipe très regroupée, l'Olympique lyonnais a tenté ensuite de trouver la clé du verrou norvégien, un très bon entrainement pour la suite alors qu'il n'y avait pas de pression au niveau du résultat, la qualification étant déjà quasiment assurée. Contrairement au match aller, la défense lyonnaise, à quatre, était solide, et a donc offert bien moins de possibilités à l'attaque norvégienne, sans beaucoup de solutions d'autant plus que les Rhodaniennes ont effectué un pressing haut.
        Si Lyon n'arrivait pas à trouver la solution dans le jeu (deux buts refusés pour hors-jeu), il s'en est remis une seconde fois à un coup de pied arrêté pour faire la différence dès la fin de la première période. L'Allemande Marozsan, une des -voire la- meilleures tireuses de coups de pieds arrêtés au monde, permettait à Lyon de faire le break à quelques minutes de la pause sur un coup franc direct imparable, rebondissant sur le poteau avant d'aller se nicher dans le petit filet opposé (41'). Si on pouvait regretter que Lyon n'ait pas trouvé la clé dans le jeu, il a montré qu'il pouvait faire la différence à tout moment sur coup de pied arrêté.

        Le Sommer s'offre un doublé

        Pour la deuxième période, Wendie Renard et Jessica Houara d'Hommeaux laissaient leur place à Saki Kumagai et Mylaine Tarrieu. Renard avait passé le test du retour à la compétition sans encombre, et Houara d'Hommeaux a vu sa cheville tourner en première période. Il fallait un petit quart d'heure à Lyon avant de véritablement trouver sa vitesse de croisière pour inscrire le troisième but de la rencontre, par l'intermédiaire de la jeune Delphine Cascarino, bien servie par Camille Abily lors d'une belle action collective (59').
        Il ne fallait ensuite que cinq minutes à Eugénie Le Sommer pour marquer un quatrième but, bien lancée par Claire Lavogez tout juste entrée à la place de Cascarino. La fin de match permettra ensuite à Lyon de s'essayer à plusieurs reprises à des grosses frappes lointaines, et Madalyn Schiffel se mettait -comme au match aller- plusieurs fois en évidence avec de belles parades, permettant au score de ne pas s'alourdir pour les Norvégiennes. Sans souci, l'OL a donc validé sa qualification pour les huitièmes de finale après un match largement dominé, une défense solide et une deuxième période notamment aboutie.


        La feuille de match

        Les buts :

        3' Wendie Renard (1-0)
        41' Dzsenifer Marozsan (2-0)
        59' Delphine Cascarino (3-0)
        64' Eugénie Le Sommer (4-0)
        74' Eugénie Le Sommer (5-0)

        Les compos :
        OL :
        Bouhaddi, Houara d'Hommeaux (Tarrieu, 46'), Petit, Renard (Kumagai, 46'), Bremer, Majri, Abily, Seger, D.Cascarino (Lavogez, 61'), Marozsan, Le Sommer
        Avaldsnes : Schiffel, Ryland, Tomter, Andreia Rosa, Magnúsdóttir, Mjelde (c), Thorsnes (Pedersen, 78'), Himle, Bruna Benites, Hansen (Dahl, 65'), T. Jónsdóttir (Abrahamsen, 65')

        http://www.footdelles.com/article/Ac...8e_140002.html
        Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

        Commentaire


        • #54
          WFC Zvezda-2005 Perm (RUS) 0 - 4 Manchester City FC (ANG) [0-2]
          0-1 : Jennifer Beattie 23'
          0-2 : Lucia Bronze 32'
          0-3 : Jennifer Beattie 52'
          0-4 : Isobel Christiansen 74'

          FC Barcelone (ESP) 2 - 1 FC Minsk (BLR) [3-0]
          0-1 : Emueje Ogbiagbevha 51'
          1-1 : Jennifer Hermoso 61' (SP)
          2-1 : Andressa Alves 75'

          FC Bayern Munich (ALL) 4 - 1 Hibernian LFC (ECO) [6-0]
          1-0 : Anna Gerhardt 6'
          2-0 : Lisa Evans 33'
          3-0 : Anna Gerhardt 38'
          3-1 : Abigail Harrison 39'
          4-1 : Vivianne Miedema 72'

          Brøndby IF (DAN) 2 - 2 FSK St. Pölten-Spratzern (AUT) [2-0]
          0-1 : Fanni Vágó 55'
          1-1 : Simone Boye Sørensen 61'
          1-2 : Viktoria Pinther 82'
          2-2 : Nicoline Sørensen 88'

          VfL Wolfsbourg (ALL) 1 - 1 Chelsea LFC (ANG) [3-0]
          0-1 : Eniola Aluko 43'
          1-1 : Sara Bjork Gunnarsdóttir 80'

          AC Sparta Prague (RTC) 1 - 3 FC Twente (PBS) [0-2]
          0-1 : Adéla Odehnalová 28' (CSC)
          1-1 : Andrea Stašková 34'
          Markéta Ringelová 75' (SPA)
          1-2 : Renate Jansen 82'
          1-3 : Jill Roord 89'

          SK Slavia Prague (RTC) 3 - 2 Apollon Limassol LFC (CHY) [1-1]
          0-1 : Samantha Witteman 10'
          0-2 : Samantha Witteman 14'
          1-2 : Petra Divišová 19'
          2-2 : Kateřina Svitková 41'
          Danai-Eleni Sidira 81' (APO)
          3-2 : Kateřina Svitková 82'

          Fortuna Hjørring (DAN) 3 - 1 (a.p.) Athletic Club Bilbao (ESP) [1-2]
          1-0 : Nevena Damjanović 49'
          1-1 : Erika Vázquez 69'
          2-1 : Camilla Larsen 84'
          3-1 : Tamires 119'

          FC Zürich Frauen (SUI) 3 - 0 SK Sturm Graz (AUT) [6-0]
          1-0 : Fabienne Humm 21'
          2-0 : Fabienne Humm 28'
          3-0 : Barla Deplazes 74'

          FC Rosengård (SUE) 0 - 0 Breidablik (ISL) [1-0]
          ASD AGSM Vérone CF (ITA) 1 - 1 FC BIIK-Kazygurt (KAZ) [1-3]
          0-1 : Gulnara Gabelia 40'
          1-1 : Melania Gabbiadini 58' (SP)

          Olympique Lyonnais (FRA) 5 - 0 Avaldsnes IL (NOR) [5-2]
          1-0 : Wendie Renard 3'
          2-0 : Dzsenifer Marozsán 41'
          3-0 : Delphine Cascarino 59'
          4-0 : Eugénie Le Sommer 64'
          5-0 : Eugénie Le Sommer 74'




          *Score du match aller
          Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

          Commentaire


          • #55
            Ligue des Champions (Seizièmes) - Mission compliquée pour le PSG

            Au stade Charléty, les Parisiennes reçoivent Lillestrom SK avec un retard de deux buts qu'il faudra combler pour poursuivre l'aventure. A moins que les Parisiennes ne se contentent des compétitions françaises.


            Delie est restée muette à l'aller (photo LSK)


            La défaite du match aller a montré la jeunesse de l'équipe et ses faiblesses après un été marqué des bouleversements. Sur le plan européen, les Parisiennes ne sont probablement pas prêtes cette saison à réaliser les performances des deux saisons précédentes (demi-finale en 2016, finale en 2015).

            Avec un effectif moins étoffé, Patrice Lair doit en effet gérer le groupe pour rester compétitif. Dimanche après le succès face à Metz, il se satisfait d'avoir "pu préserver des joueuses pour jeudi. J’aurais voulu en préserver plus encore". Mais avec un seul but d'avance à la pause, cela avait contrarié ses plans.

            En Norvège, aussi, le ballon n'a pas tourné aussi rond que ses espoirs : "Ce qui m’a déçu, c’est que l’on a baissé le pied après avoir pris le but". Malgré cela, Patrice Lair sait que si l'aventure se prolonge dans cette compétition, la remporter parait utopique : "Il faut être réaliste, on n'a pas une équipe pour aller chercher une Ligue des champions", jugeant son adversaire supérieur : "C'est une très bonne équipe qui a des moyens supérieurs à nous et je pense qu’aujourd’hui, on n’est pas capable d’aller faire une Ligue des Champions".

            Les jeunes Parisiennes que Patrice Lair a lancé cette saison n'ont pas l'expérience de leurs aînées et les erreurs ont été payées cash face à un adversaire plus expérimenté : "La différence s’est faite par rapport à la qualité intrinsèque des joueuses. Ils ont une très bonne n°10. On a pris le but et après, on a pas eu les forces mentales, j’ai vu cela avec les leaders du groupe, qu’elles n’ont pas décidé de bloquer. Mais ce n’est pas infaisable car défensivement, elles ont des problèmes" indiquait Patrice Lair qui ne s'avoue jamais vaincu. Il pourra en tout cas compter sur le retour de Cristiane, un apport non négligeable avec la meilleure buteuse du club parisien en Ligue des Champions.

            Ses joueuses y croient aussi à l'image des déclarations de Sarah Palacin sur psg.fr : "On va entrer sur le terrain comme des guerrières... On n’a pas d’autres choix. On a envie de gagner et de se qualifier, je peux donc vous assurer qu’on donnera tout sur ce match". Il faudra donc marquer deux buts sans en encaisser, car un but concédé changerait la donne. Il faudrait alors quatre buts pour ne pas passer par la prolongation, voire les tirs au but.


            Diffusion TV
            PSG - LSK (20h00) en direct sur beINSPORT

            Le groupe parisien
            Gardiennes : Kiedrzynek, Geurts
            Défenseures : Cissoko, Delannoy, Georges, Paredes, Périsset
            Milieux de terrain : Boquete, Cruz, Diallo, Erika, Geyoro, Boussaha
            Attaquantes : Delie, Katoto, Palacin, Sarr, Cristiane

            Les absentes
            Blessées : Boulleau, Morroni
            Choix de l'entraîneur : Daoudi, Salvador, Lahmari

            Les arbitres
            Sara Persson (SUE) assistée de Annica Johansson (SUE) et Anna Nyström (SUE). 4e arbitre : Elodie Coppola (FRA)


            Jeudi 13 Octobre 2016
            Sebastien Duret

            http://www.footofeminin.fr/Ligue-des...SG_a12940.html
            Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

            Commentaire


            • #56
              Envoyé par Rem56 Voir le message
              Ligue des Champions (Seizièmes) - Mission compliquée pour le PSG

              Le groupe parisien
              Gardiennes : Kiedrzynek, Geurts
              Défenseures : Cissoko, Delannoy, Georges, Paredes, Périsset
              Milieux de terrain : Boquete, Cruz, Diallo, Erika, Geyoro, Boussaha
              Attaquantes : Delie, Katoto, Palacin, Sarr, Cristiane
              Il a de quoi composer une équipe qui tient la route Patrice Lair (le milieu en particulier), je ne crois qu'à moitié à son attitude presque résignée, ce n'est pas son genre... (Tiens ! Je ne comprends pas la présence de Delie annoncée par ailleurs blessée pour l'Equipe de France ? :dt:)
              Ce canard n'a qu'un bec, et n'eut jamais envie d'en avoir deux.

              Commentaire


              • #57
                Quand on regarde les autres matchs, il n'y a eu aucun reversement de situation a part 1 match (et il y avait 1 seul but de différence).
                J'ai des doutes sur la possibilité pour les parisiennes de se qualifier.

                Sinon, surpris du résultat de rosengard qui passe mais vraiment rick rack.

                Commentaire


                • #58
                  Envoyé par Lalgeriano Voir le message
                  Il a de quoi composer une équipe qui tient la route Patrice Lair (le milieu en particulier), je ne crois qu'à moitié à son attitude presque résignée, ce n'est pas son genre... (Tiens ! Je ne comprends pas la présence de Delie annoncée par ailleurs blessée pour l'Equipe de France ? :dt:)
                  Ce n'est pas une top équipe, comme on pourrait en juger sur le papier, mais il y a de quoi aller un peu plus loin avec un tel effectif... je sens la petite diversion dans la presse pour pouvoir remonter ses filles comme des pendules pour ce soir, et prêtes à tout pour se qualifier :oui:

                  Même interrogation que toi pour MLD... absente du groupe France, mais elle est dans me groupe ce soir alors qu'elle est signalée blessée :confus:
                  Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                  Commentaire


                  • #59
                    Le PSG est condamné à l'exploit
                    Publié le 13 octobre 2016 | Actus
                    Par Anthony Rech pour Foot d'Elles



                    Battu 3-1 en fin de match lors du seizième de finale aller par le LS Kvinner (Norvège), le Paris Saint-Germain féminin est dos au mur. À Charléty (20h), les joueuses de Patrice Lair vont devoir réagir et marquer des buts tout en étant solide pendant 90 minutes au minimum pour éviter l'humiliation d'une élimination trop précoce.


                    Elles n'ont plus le choix. Après leur défaite 3-1 sur les terres norvégiennes de Kvinner lors du seizième de finale aller de Ligue des champions, les joueuses du Paris Saint-Germain sont dos au mur et doivent absolument s'imposer par un score large pour continuer leur route dans la compétition européenne.

                    Réaction attendue

                    Finaliste de l'édition 2015, et demi-finaliste en 2016, le Paris Saint-Germain nous avait habitué à de meilleurs départs dans la compétition européenne ces dernières années. Mais pour son entrée en lice en seizième de finale à Lillestrøm (Norvège), le club de la capitale a montré des signes inquiétants de fragilité. Pour la première fois de la saison, les Parisiennes ont encaissé un but, ou plutôt trois (score final 3-1), lors de leur premier gros test. Ce soir à Charléty, elles vont devoir réagir, montrer un tout autre visage et réaliser un exploit pour pousser la porte des huitièmes de finale qui s'est subitement refermée à double tour la semaine dernière. C'est en tout cas leur intention comme l'a souligné Sarah Palacin sur le site Internet du PSG : « On va entrer sur le terrain comme des guerrières... On n’a pas d’autre choix. On a envie de gagner et de se qualifier, je peux donc vous assurer qu’on donnera tout sur ce match ».
                    Une contre-performance qui obligeait, ce week-end après la victoire laborieuse face à Metz, un Patrice Lair à être pragmatique : « Il faut être réaliste on n'a pas une équipe pour aller chercher une Ligue des champions. On va peut-être essayer de renverser la vapeur et on va peut-être le faire, je l'espère ». Des propos qui essaient certainement d'anticiper un cuisant échec en cas d'élimination ce soir à ce stade de la compétition et qui reflètent une situation de transition logique au sein du Paris Saint-Germain. Car il faut du temps pour que le projet de jeu prenne forme et pour créer un supplément d'âme et de caractère après un changement de staff et de nombreuses joueuses.

                    Être ultra-efficace

                    Dans ce seizième de finale retour, les coéquipières de Shirley Cruz vont devoir marquer rapidement pour espérer emballer la rencontre et déstabiliser la défense norvégienne, car le temps jouera en faveur du LSK. Et surtout ne pas reproduire les erreurs du match aller où elles n'avaient pas su faire le break après l'ouverture du score d'Irene Paredes. Pire, elles avaient sombré dans les dix dernières minutes encaissant deux buts par Lene Mykjåland et Ingrid Marie Spord.
                    Les Parisiennes doivent aussi s'attendre à faire face à un bloc équipe très regroupé et très bas. Les Norvégiennes disposant de deux buts d'avance après leur victoire 3-1 au match aller, exploiteront certainement la moindre occasion de contre. Il ne faudra pas dans ce contexte avoir un manque de concentration défensive car le moindre but norvégien plongera les Rouge et Bleu dans une situation plus que périlleuse. Les joueuses de la capitale ne pourront certainement pas compter sur un stade Charléty en fusion qui risque, une nouvelle fois, de sonner creux. Mais elles pourront compter sur le retour de Cristiane, rentrée du Brésil après un deuil familial, pour faire la différence.


                    La composition d'équipe probable du PSG :
                    Kiedrzynek - Delannoy, Georges, Paredes, Périsset - Boquete, Erika ou Geyoro, Cruz (cap.) - Sarr, Katoto, Cristiane.

                    Coup d'envoi : 20h - Match retransmis sur beIN SPORTS.

                    http://www.footdelles.com/article/Ac...it_140027.html
                    Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                    Commentaire


                    • #60
                      Le match commence ( le psg joue sa peau ce soir après la défaite 1-3 )

                      Commentaire


                      • #61
                        Péno pour le psg 1-0

                        Commentaire


                        • #62
                          On est passés près de la plus grosse surprise de ce tour... Sarajevo a failli se qualifier en Russie, contre Rossiyanka, mais à craqué en toute fin de temps additionnel, à la 90ème+4 :crazy:
                          Un peu comme hier, l'Athletic Bilbao qui tenait le nul et sa qualification au Fortuna Hjørring... qui a craqué dans les dernières minutes du temps réglementaire, puis à 1 minute de la fin des prolongations. Dur :sick::crazy:

                          Le PSG qui vient de marquer rapidement... encore 1 but à marquer, avantage psychologique vite repris et dès le début du match :oui:
                          Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                          Commentaire


                          • #63
                            2-0 pour le psg ... :grn:

                            Commentaire


                            • #64
                              2-0 à la MT, entame parfaite des parisiennes qui ont étouffé les norvégiennes... mais ces dernières ont mieux terminé la rencontre. Rien n'est fait, encore :oui:
                              Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                              Commentaire


                              • #65
                                Elles sont quand même brouillonnes ces Norvégiennes, j'ai pas vu le match aller, mais soit elles sont pas dans un bon soir, soit les Parisiennes se sont completement ch.... dessus au match aller.
                                Apres cela dit, avec et sans Christiane c'est pas non plus la même chose.

                                Commentaire


                                • #66
                                  4-0, le PSG ne risque plus grand chose. (Triplé de Christiane)

                                  Commentaire


                                  • #67
                                    4-1 une minute à jouer, le PSG va flipper quelques secondes.

                                    Commentaire


                                    • #68
                                      Elles sont pas passées loin de là correctionnel quand même, elles paniquent facilement quand l'adversaire est dans les 20 derniers mètres.

                                      Commentaire


                                      • #69
                                        4-1, le PSG s'est fait peur sur la fin... mais victoire logique et sans contestation possible. Les norvégiennes sont totalement passées à travers de leur match retour :oui:

                                        Le Bayern officiellement dans le groupe des non têtes de séries avec City :crazy:
                                        Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                        Commentaire


                                        • #70
                                          Ligue des Champions (Seizièmes) - CRISTIANE envoie le PSG en huitième

                                          Grâce à une Cristiane auteur d'un triplé et à l'origine du penalty transformé par Boquete, les Parisiennes ont su inverser la tendance du match aller pour s'imposer 4-1 face aux Norvégiennes de LSK.


                                          La Brésilienne Cristiane totalise désormais 9 buts avec le PSG en Ligue des Champions (photo Teampics/PSG.fr)


                                          La mission était simple à expliquer pour les Parisiennes après le coup de froid subi en Norvège, mais plus dure à réaliser. S'imposer et inscrire a minima deux buts sans en encaisser. Patrice Lair qui avait vu son équipe faiblir mentalement en fin de match il y a une semaine, a pu cette fois-ci se rendre compte de l'application que ses protégées ont mis pour se faciliter la tâche.

                                          Mais une différence notable a fait pencher la balance dans le camp parisien, celle de l'expérience de la Brésilienne Cristiane qui avait énormément manqué lors du match aller pour venir peser sur l'adversaire. Cette fois-ci, rentrée du Brésil et très motivée, il ne fallait que trois minutes pour qu'elle vienne provoquer une faute de Spitse dans la surface et obtienne un penalty. Boquete tout en finesse ouvrait son pied droit pour prendre la gardienne à contre-pied et marquer sur sa gauche. On jouait depuis trois minutes et quelques secondes (1-0, 4'). Un lancement idéal suivi d'une nouvelle opportunité de la Brésilienne. Après un exploit individuel, sa frappe était cependant captée par Karlsrud (14e).

                                          Cristiane a réchauffé l'ambiance


                                          Le spectacle était brésilien (photo Teampics/PSG.fr)


                                          La défense norvégienne était dépassée par le collectif parisien organisé en un 3-5-2 qui aura peser tout au long du match. Mais le talent individuel était aussi de la soirée, et plus précisément brésilien. Une action partie du côté droit avec Boquete pour Cristiane, qui jouait en appui avec Katoto avant de déclencher une frappe du gauche de 22 m qui allait se loger presque dans la lucarne droite de Karlsrud, qui ne faisait que toucher le ballon (2-0, 20'). En vingt minutes, le retard du match aller était comblé. Mais les Parisiennes ne s'arrêtaient pas là avec une occasion d'Erika (22e), suivie d'une frappe sur le montant de Périsset (23e). La timide sortie des Norvégiennes en fin de période ne changeait rien.

                                          Au contraire, la seconde période allait permettre au PSG de se donner de l'air. Un centre de Cruz depuis le côté droit trouvait la tête de Cristiane à 15 m au second poteau. Elle ajustait alors une reprise et expédiait le ballon dans la lucarne opposée (3-0, 49'). L'intensité diminuait ensuite mais le spectacle Cristiane se poursuivait. Périsset lancée sur la gauche débordait et trouvait en retrait Cristiane à 20 m du but, qui contrôlait, avant d'enrouler du pied gauche le ballon pour le loger au ras du montant (4-0, 74'). Une affaire rondement menée.


                                          La joie parisienne (photo TeamPics/PSG.fr)

                                          En face à des Norvégiennes muselées et en deçà du niveau proposé au match aller. Ensuite, en dix minutes, Patrice Lair effectuait ses trois changements, un par ligne. Un sursaut d'orgueil norvégien en fin de match laissait planer un petit suspense. Sur un coup franc joué vite côté droit, Haavi centrait et trouvait Berget au second poteau qui tentait le pied droit derrière Georges pour revenir à 4-1 (90+2'). Cependant à une minute de la fin du temps réglementaire, les Parisiennes parvenaient à contenir tant bien que mal les autres tentatives, pour laisser ensuite exploser leur joie.

                                          >> LE RÉSUMÉ VIDÉO DE beINSPORT


                                          RÉACTIONS

                                          Patrice Lair :
                                          "Il faut retenir le positif, même si c'est dommage qu'on prenne ce but. On a fait quelque chose de sympa. C'est ma première victoire importante avec Paris, j'espère qu'il y en aura d'autres.
                                          (A propos de Cristiane) C'est le talent, la classe. La semaine dernière, elle avait dû partir pour un deuil dans sa famille, elle nous a manqué. C'est une joueuse exceptionnelle, elle a du caractère et elle a montré tout son talent. Elle a fait la différence avec ses partenaires qui ont été intelligentes autour. Il y a un avenir au PSG. Là-bas elles nous avaient un peu chambrés, j'ai insisté dessus dans causerie. Elles se voyaient déjà qualifiées."

                                          Laura Georges : "On voulait montrer un autre visage, on était frustré de perdre le match aller. On s'est dit qu'il fallait faire beaucoup mieux. On était en difficulté là-bas. Cette qualification va nous servir pour cette saison. C'est bon pour le moral".

                                          Cristiane : "Je suis tellement contente que l'on se qualifie ce soir, car je n'étais pas présente au match aller. L'équipe adverse ne nous avait pas respecté là-bas et avait fêté sa victoire comme si elle était déjà qualifiée. Cela nous a poussé à réagir. Je suis heureuse d'avoir aidé l'équipe en marquant trois buts ce soir. Cette victoire est très importante car cela nous montre que nous sommes capables d'être fortes".

                                          Sources : beINSPORT et PSG.fr


                                          Ligue des Champions - Seizième de finale retour
                                          Jeudi 13 octobre 2016
                                          - 20h00
                                          PARIS SAINT-GERMAIN - LILLESTRØM SK : 4-1 (2-0)
                                          Paris (Stade Sébastien Charléty)
                                          Spectateurs : 500 environ
                                          Temps frais et pluvieux (11°C) - Terrain en bon état
                                          Arbitres : Sara Persson (Suède) assistée de Annica Johansson (Suède) et Anna Nyström (Suède). 4e arbitre : Elodie Coppola (France)
                                          Buts pour le PSG : VERONICA BOQUETE Giadans 4' s.p., CRISTIANE Rozeira de Souza Silva 20', 49', 74'
                                          But pour LSK : Marte BERGET 90+2'

                                          Avertissements : Kiedrzynek 88' pour le PSG ; Westerlund 31', Mykjåland 50', Spitse 51', Haavi 83' pour LSK

                                          PSG : 1-Katarzyna Kiedrzynek ; 4-Laura Georges, 14-Irene Paredes, 8-Erika Cristiano Dos Santos ; 5-Sabrina Delannoy, 28-Shirley Cruz Trana (cap.) (7-Aminata Diallo 77'), 26-Onema Grace Geyoro, 21-Veronica Boquete Giadans, 17-Eve Périsset (13-Sandy Baltimore 83') ; 25-Marie-Antoinette Katoto (27-Ouleymata Sarr 75'), 10-Cristiane Rozeira de Souza Silva. Entr.: Patrice Lair
                                          Non utilisées : 16-Loes Geurts, 9-Sarah Palacin, 19-Lina Boussaha, 23-Hawa Cissoko
                                          LSK : 12-Lill Yvonne Sten Karlsrud ; 2-Ingrid Wold, 3-Marita Lund (cap.), 16-Anna Westerlund, 15-Marit Sandvei ; 22-Anja Sønstevold, 8-Sherida Spitse, 20-Ingrid Marie Spord (19-Marte Berget 74'), 6-Emilie Bosshard Haavi ; 7-Lene Mykjåland ; 9-Isabell Herlovsen. Entr.: Monica Knudsen
                                          Non utilisées : 14-Erin McNulty, 17-Silje Kittilsen, 18-Malin Brenn, 24-Celine K. Pettersen, 25-Sophie Haug


                                          Le onze parisien (photo TeamPïcs/PSG.fr)

                                          Vendredi 14 Octobre 2016
                                          Sebastien Duret

                                          http://www.footofeminin.fr/Ligue-des...me_a12943.html
                                          Dernière modification par Rem56, 14/10/2016, 12h15.
                                          Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                          Commentaire


                                          • #71
                                            Cristiane envoie le PSG en 8e
                                            Publié le 13 octobre 2016 | Actus
                                            Par Anthony Rech pour Foot d'Elles



                                            Défait 3-1 au match aller en Norvège, le Paris Saint-Germain a réussi la performance de s'imposer 4-1 lors du seizième de finale retour de Ligue des champions face à Lillestrom. Une large victoire, notamment impulsée par une grande Cristiane, qui permet au club parisien de poursuivre sa route dans la compétition européenne.


                                            Les Parisiennes voulaient remettre les choses au clair après ce seizième de finale aller perdu en Norvège (3-1) et la confiance un peu trop assumée de leurs adversaires. Elles étaient d'ailleurs dans l'obligation de réagir pour pousser la porte des huitièmes de finale de cette Ligue des champions. Et quand il s'agit d'orgueil, de caractère et un peu de talent, une joueuse apprécie tout particulièrement ce genre de situation dans les rangs parisiens : Cristiane. La Brésilienne aura été l'élément déterminant dans cette qualification du Paris Saint-Germain.

                                            Une entame parfaite

                                            Pressentant que son équipe allait monopoliser le ballon, Patrice Lair présentait un onze titulaire en 3-5-2 où Cristiane et Erika étaient de retour. Eve Perisset et Sabrina Delannoy évoluant ailières sur leurs couloirs respectifs, Geyoro placée en sentinelle. Très vite, on se rend compte que ce seizième de finale retour serait à sens unique.
                                            Sur leur première véritable incursion, les Parisiennes vont d'ailleurs faire la différence par l'inévitable Cristiane. La Brésilienne obtenant un penalty parfaitement transformé par Vero Boquete (4'). Une ouverture du score ultra rapide qui va mettre en confiance les joueuses de la capitale et qui vont largement dominer les débats pendant plus de 25 minutes, multipliant les occasions par Cristiane (14'), ou Katoto pas assez incisive devant Karlsrud (17'). Et c'est la numéro 10 parisienne qui va faire le break sur un modèle de frappe à 25 mètres qui va tromper la portière norvégienne (20'). Le PSG fait alors le break contrairement à l'aller et par la même occasion son retard au score. On se dit que les Rouge et Bleu allaient dérouler, mais Perisset verra sa frappe repoussée par le poteau (23'). Une dernière occasion franche qui a lancé le recul progressif du bloc parisien. La défense apparaissant parfois un peu fébrile juste avant la mi-temps comme sur cette tête non cadrée d'Herlovsen (37') ou sur ce dégagement taclé de Kiedrzynek récupéré par Haavi dont la frappe dans le but vide n'est pas cadrée (42').

                                            Cristiane, le détonateur

                                            Pendant la mi-temps, la pluie s'en mêle. Ce qui ne va pas vraiment perturber les Parisiennes au retour des vestiaires et notamment Cristiane. Suite à une belle combinaison sur le côté droit avec Delannoy, Shirley Cruz dépose le ballon sur la tête de la Brésilienne au deuxième poteau qui trompe parfaitement Karlsrud (49') et permet au PSG de mener logiquement 3-0.
                                            Alors que le club de la capitale gérait son avance au score qui lui permettait de se hisser en huitième de finale, et que la pluie redoublait d'intensité obligeant les quelques 800 spectateurs courageux à monter à l'étage supérieur des tribunes pour éviter d'être trempés, Cristiane sortit à nouveau de sa boîte pour placer un coup de patte sur la droite de Karlsrud (74') et s'offrir un superbe triplé qui permet au Paris Saint-Germain de continuer sa route dans cette Ligue des champions malgré la réduction du score de Berget dans les arrêts de jeu (90+2') qui aura provoqué derrière un ultime frisson à Charléty. Une large victoire (4-1) qui enlève quelques soucis à Patrice Lair pour les semaines à venir et qui fait office de match référence cette saison sur lequel le technicien pourra s'appuyer et qui forgera le caractère de ce groupe.

                                            Tout juste rentrée du Brésil suite à un drame familial et bien que manquant un peu de rythme, la fantasque attaquante parisienne aura été à l'origine ou à la conclusion de toutes les actions décisives de son équipe ce soir. Il sera difficile pour Patrice Lair de s'en passer cette année, et il faudra faire en sorte que les blessures ne la tracassent pas de trop surtout lors de la période mondiale U20 où le PSG aura besoin de toutes ses forces.


                                            Compositions d'équipe

                                            PSG :
                                            Kiedrzynek – Georges, Erika, Paredes – Geyoro, Perisset (Baltimore 83'), Cruz (c) (Diallo 77'), Boquete, Cristiane – Katoto (Sarr 75').
                                            LSK : Karlsrud – Wold, Lund, Westerlund, Sandvel – Spord (Berget 74'), Spitse, Haavi, Mykjåland, Sønstevold – Herlovsen.

                                            Buts : Boquete (4'), Cristiane (20', 49', 74'), Berget (90+2') pour Lillestrom.
                                            Cartons : Haavi pour Lillestrom.

                                            http://www.footdelles.com/article/Ac...8e_140094.html
                                            Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                            Commentaire


                                            • #72
                                              500 spectateurs pour le PSG-LSK

                                              10 fois moins qu'au POL !

                                              Commentaire


                                              • #73
                                                FC Rossiyanka (RUS) 2 - 1 ŽNK SFK 2000 Sarajevo (BOS) [0-0]
                                                1-0 : Tia N'Réhy 50'
                                                1-1 : Jasna Djoković 70' (SP)
                                                2-1 : José Nahi 90'+4

                                                Paris Saint-Germain FC (FRA) 4 - 1 LSK Kvinner FK (NOR) [1-3]
                                                1-0 : Verónica Boquete 4' (SP)
                                                2-0 : Cristiane 20'
                                                3-0 : Cristiane 49'
                                                4-0 : Cristiane 74'
                                                4-1 : Marte Berget 90'+2

                                                ACF Brescia (ITA) 3 - 2 KKPK Medyk Konin (POL) [3-4]
                                                0-1 : Liliana Kostova 5'
                                                1-1 : Radoslava Slavcheva 15' (CSC)
                                                1-2 : Aleksandra Sikora 53'
                                                2-2 : Cristiana Girelli 69'
                                                3-2 : Daniela Sabatino 83'

                                                Glasgow City LFC (ECO) 1 - 2 Eskilstuna United DFF (SUE) [0-1]
                                                0-1 : Olivia Schough 7'
                                                1-1 : Sarah Crilly 46'
                                                1-2 : Olivia Schough 58'




                                                *Score du match aller
                                                Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                                Commentaire


                                                • #74
                                                  Ligue des Champions (Seizièmes) - ESKILSTUNA, ROSSIYANA et BRESCIA derniers qualifiés avec le PSG

                                                  Retrouvez les résultats des seizièmes de finale retour disputés mercredi et jeudi


                                                  Le Slavia Prague y a toujours cru


                                                  Le Slavia Prague a réussi le retour le plus marquant de ces seizièmes de finale. A l'aller, les Praguoises avaient égalisé à la 96e minute face à l'Apollon Limassol. Ce mercredi au match retour, c'est deux buts que l'équipe tchèque a renversé. Après deux buts concédés aux 10e et 14e minutes, Divisova a répondu par un doublé avant le repos, puis offert le but de la qualification à la 82e minute.

                                                  Fortuna Hjorring a aussi réalisé une performance face à l'Athletic Bilbao. Les Espagnoles s'étaient imposées 2-1 à l'aller à San Mames, mais lors du match retour, Hjorring a mené 1-0 puis 2-1, poussant son adversaire en prolongation. C'est la Brésilienne Tamires qui a inscrit le but décisif à la 119e minute.

                                                  Déjà vainqueurs à l'aller, Lyon, Barcelona, Man City, Bayern, Twente, Zürich ont confirmé au match retour avec une seconde victoire. Pour Brøndby, Rosengård, Kazygurt et Wolfsburg, il a fallu se contenter du match nul après le succès à l'aller.

                                                  Ce jeudi, quatre dernières rencontres avaient lieu et ont offert du spectacle. Après le 0-0 du match aller, Rossiyanka a obtenu sa qualification à la 94e minute face à Sarajevo (2-1). Une qualification in extremis comme celle de Brescia. Après une défaite 4-3 à l'aller, les Italiennes se sont imposées 3-2 au retour avec le but décisif de Sabatino (83e). Grâce aux buts à l'extérieur, Brescia a décroché son ticket. Le PSG avait deux buts à rattraper face aux Norvégiennes de LSK. Ce fut chose faite en vingt minutes puis grâce au talent de Cristiane, auteur d'un triplé, la qualification fut réalité malgré un but concédé en toute fin (4-1). Enfin, les Suédoises d'Eskilstuna se sont imposées comme à l'aller avec un but d'écart face à Glasgow (2-1).

                                                  Le tirage au sort aura lieu lundi prochain (13h30) avec donc les deux représentants français : Lyon et PSG.


                                                  LES SEIZIÈMES RETOUR

                                                  Mercredi 12 octobre 2016

                                                  Zvezda 2005 - Manchester City* : 0-4 (0-2)
                                                  (Jennifer Beattie 23', 52', Lucy Bronze 32', Isobel Christiansen 74')
                                                  Barcelona* - Minsk : 2-1 (0-0) (Jenifer Hermoso 61' s.p., Andressa Alves 76' ; Emuedi Ogbayagbevkha 52')
                                                  Bayern* - Hibernian : 4-1 (3-1) (Anna Gerhardt 6', 38', Lisa Evans 33', Vivianne Miedema 72' ; Abigail Harrison 39')
                                                  Wolfsburg* - Chelsea : 1-1 (0-1) (Sara Bjorg Gunnarsdottir 80' ; Eniola Aluko 43')
                                                  Sparta Prague - Twente* : 1-3 (1-1) (Andrea Staskova 34' ; Adela Odehnalova 28' c.s.c., Renate Jansen 82', Jill Roord 89')
                                                  Brøndby* - SKN St.Pölten : 2-2 (0-0) (Simone boye Sorensen 61', Nicoline Sorensen 88' ; Fanni Vago 55', 82')
                                                  Slavia Prague* - Apollon : 3-2 (2-2) (Petra Divisova 19', 42', 82' ; Sam Witteman 10', 14')
                                                  Zürich* - Sturm : 3-0 (2-0) (Fabienne Humm 21', 28', Barla Deplazes 74')
                                                  Rosengård* - Breidablik : 0-0
                                                  Fortuna* - Athletic Bilbao : 3-1 a.p. (0-0)
                                                  (Nevena Damjanovic 49', Camilla Kur 84', Tamires Cássia Dias Gomes 119' ; Erika Vazquez Morales 69')
                                                  Verona - BIIK-Kazygurt* : 1-1 (Melania Gabbiadini 58' s.p. ; Gulnara Gabelia 40')
                                                  Lyon* - Avaldsnes : 5-0 (2-0) (Wendie Renard 3', Dzsenifer Marozsan 41', Delphine Cascarino 59', Eugénie Le Sommer 64', 74')

                                                  Jeudi 13 octobre 2016
                                                  Rossiyanka* - Sarajevo : 2-1 (0-0)
                                                  (Tia N'Réhy 50', José Nahi 90+4' ; Jasna Djokovic 70' s.p.)
                                                  PSG* - LSK : 4-1 (2-0) (Veronica Boquete Giadans 4' s.p., Cristiane Rozeira de Souza Silva 20', 49', 74' ; Marte Berget 90+2')
                                                  Brescia* - Medyk Konin : 3-2 (1-1) (Radoslava Slavcheva 15' c.s.c., Cristiana Girelli 69', Daniela Sabatino 83' ; Liliana Kostova 5', Aleksandra Sikora 53')
                                                  Glasgow City - Eskilstuna United* : 1-2 (0-1) (Sarah Crilly 46' ; Olivia Schough 7', 58')


                                                  LES SEIZIÈMES ALLER

                                                  Mercredi 5 octobre 2016

                                                  BIIK-Kazygurt (KAZ) - Verona (ITA) : 3-1 (2-0) (Charity Adule 3', Gulnara Gabelia 12', 80' ; Melania Gabbiadini 53') - 1 300 spectateurs
                                                  Medyk Konin (POL) - Brescia (ITA) : 4-3 (1-2) (Liliana Kostova 29', 84', Aleksandra Sikora 76', Anna Gawronska 79' ; Barbara Bonansea 18', Valentina Cernoia 36', Daniela Sabatino 70') - 686 spectateurs
                                                  Sarajevo (BOS) - Rossiyanka (RUS) : 0-0 - 570 spectateurs
                                                  Breidablik (ISL) - Rosengård (SUE) : 0-1 (0-1) (Lotta Schelin 8') - 282 spectateurs
                                                  Avaldsnes (NOR) - Lyon (FRA) : 2-5 (1-2) (Elise Thorsnes 23', Hege Hansen 52' ; Saki Kumagai 7' s.p., Eugénie Le Sommer 20', Camille Abily 48', 62', Ada Hegerberg 86') - 4 619 spectateurs
                                                  Apollon Limassol (CHY) - Slavia Prague (RTC) : 1-1 (0-0) (Lisa Alborghetti 53' s.p. ; Veronika Pincová 90+6') - 235 spectateurs
                                                  Sturm Graz (AUT) - Zürich (SUI) : 0-6 (0-2) (Adriana Leon 2', 32',67', Sanni Franssi 63', Selina Kuster 72' s.p., Fabienne Humm 90+1') - 1835 spectateurs
                                                  Twente (PBA) - Sparta Prague (RTC) : 2-0 (0-0) (Maruschka Waldus 79', Jill Roord 90+1') - 2 365 spectateurs
                                                  Athletic Bilbao (ESP) - Fortuna Hjørring (DAN) : 2-1 (1-0) (Yulema Corres 34', Maite Oroz 83' ; Karoline Smidt 71') - 9 127 spectateurs
                                                  Chelsea (ANG) - Wolfsburg (ALL) : 0-3 (0-2) (Zsanett Jakabfi 12', 39', 54') - 3 783 spectateurs
                                                  SKN St Pölten (AUT) - Brøndby (DAN) : 0-2 (0-1) (Nicoline Sørensen 21', 63') - 950 spectateurs
                                                  Hibernian (ECO) - Bayern Munich (ALL) : 0-6 (0-3) (Stephanie Van der Gragt 6', Vivianne Miedema 26', 57', Melanie Leupolz 38', 63', Melanie Behringer 67' s.p.) - 2 551 spectateurs

                                                  Jeudi 6 octobre 2016
                                                  Minsk (BLR) - Barcelona (ESP) : 0-3 (0-2) (Jenifer Hermoso 5', 90+1', Marta Torrejón 32') - 2 300 spectateurs
                                                  Eskilstuna United (SUE) - Glasgow City (ECO) : 1-0 (0-0) (Mimmi Larsson 52') - 3 987 spectateurs
                                                  LSK Lilleström (NOR) - Paris Saint-Germain (FRA) : 3-1 (0-1) (Emilie Haavi 67', Anja Sønstevold 82', Ingrid Marie Spord 88' ; Irene Paredes 35') - 1953 spectateurs
                                                  Manchester City (ANG) - Zvezda 2005 (RUS) : 2-0 (1-0) (Jill Scott 34', Lucy Bronze 90+3') - 1 101 spectateurs

                                                  Vendredi 14 Octobre 2016
                                                  Sebastien Duret

                                                  http://www.footofeminin.fr/Ligue-des...SG_a12933.html
                                                  Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                                  Commentaire


                                                  • #75
                                                    LDC : Bilan des seizièmes de finale
                                                    Publié le 12 octobre 2016 | Actus
                                                    Par Charlotte Vincelot pour Foot d'Elles



                                                    Ces mercredi et jeudi ont lieu les seizièmes de finale de la Ligue des champions. Suivez les résultats en direct, ainsi que les équipes qualifiées au fur et à mesure des deux journées de matches. L'OL a confirmé sa victoire au match aller, le PSG a renversé la situation et rejoint aussi les 1/8e.


                                                    Pas de surprise lors de ces seizièmes de finale, les favoris et outsiders se sont tous qualifiés, plus facilement. Seules quatre têtes de série sont tombées, dont dans trois des cas, l'équipe non-tête de série était favorite. Le tirage au sort aura lieu lundi prochain, et les huitièmes de finale se dérouleront les 9 et 10 novembre pour les matches aller, et les 16 et 17 novembre pour les matches retour.

                                                    A noter que l'Allemagne, la France, la Suède et le Danemark ont réussi à qualifier leurs deux équipes engagées pour le prochain tour.


                                                    Zvezda-Manchester City : 0-4 (0-6 cumulé)
                                                    Après sa victoire à domicile, Manchester City est allé enfoncer le clou en Russie, pour une qualification très tranquille finalement, sans encaisser le moindre but.
                                                    Les buts : Beattie x2, Bronze, Christiansen

                                                    Barcelone-Minsk : 2-1 (1-5 cumulé)
                                                    Après sa victoire 3-0 en Biélorussie, Barcelone a validé sa qualification avec une nouvelle victoire malgré l'ouverture du score des joueuses de Minsk en début de deuxième période.
                                                    Les buts : Hermoso sp 61', Andressa Alves 76' ; Ogbiagbevha 52'

                                                    Bayern Munich-Hibernian : 4-1 (10-1 cumulé)
                                                    Large vainqueur à l'aller, le Bayern Munich l'a de nouveau largement emporté pour valider sa qualification pour les huitièmes après son faux-pas de la saison passée.
                                                    Les buts : Gerhard 6', 38', Evans 33', Miedema 72' ; Harrison 39'

                                                    Brøndby-Sankt-Pölten : 2-2 (4-2 cumulé)
                                                    Brøndby avait fait la différence à l'aller, en s'imposant à l'extérieur 0-2, et est revenu deux fois au score ce mercredi pour éviter à Sankt Pölten de croire à la qualification.
                                                    Les buts : Boye Sørensen 61', Sørensen 88' ; Vágó 55', 82'

                                                    Wolfsburg-Chelsea : 1-1 (4-1 cumulé)
                                                    Vainqueur 0-3 sur le terrain de Chelsea la semaine passée, Wolfsburg avait fait le plus dur et a géré le match retour. Si le but d'Eniola Aluko a pu relancer un peu l'intérêt, l'Islandaise Sara Björk Gunnarsdóttir en fin de match a mis fin aux très minces espoirs anglais.
                                                    Les buts : Gunnarsdóttir 80' ; Aluko 43'

                                                    Sparta Prague-Twente : 1-3 (1-5 cumulé)
                                                    Après s'être imposé 2-0 à l'aller avec deux buts marqués en fin de match, Twente a récidivé avec deux nouveaux buts dans les dix dernières minutes pour valider sa qualification.
                                                    Les buts : Stašková 34' ; Odehnalová csc 28', R. Jansen 82', Roord, 89'

                                                    Slavia Prague-Apollon Limassol : 3-2 (4-3 cumulé)
                                                    Limassol pensait avoir fait le plus dur en menant 0-2 après un quart d'heure, mais le Slavia a fini par retourner la situation, et c'est la jeune et prometteuse Svitková qui a permis aux Tchèques d'arracher la qualification à huit minutes de la fin du match.
                                                    Les buts : Divišová 19', Svitková 41', 82' ; Witteman 10', 14'

                                                    Fortuna Hjørring-Athletic Bilbao : 3-1 (4-3 cumulé)
                                                    L'affiche la plus disputée de ce premier tour -pour l'instant en tout cas- puisqu'il a fallu en passer par les prolongations. Larsen avait permis au Fortuna d'arracher les prolongations à la 84e minute, puis la Brésilienne Tamires a qualifié les Danoises à la 119e.
                                                    Les buts : Damjanović 49', Larsen 84', Tamires 119' ; Erika Vázquez 69'

                                                    Zurich-Sturm Graz : 3-0 (9-0 cumulé)
                                                    Large vainqueur à l'aller, Zurich s'est de nouveau nettement imposé dans un match sans grand enjeu.
                                                    Le but : Humm 21', 28', Deplazes 74'

                                                    Rosengård-Breidablik : 0-0 (1-0 cumulé)
                                                    La qualification fut plus compliquée que prévue à obtenir pour Rosengård, qui est tombé sur une solide équipe islandaise. Les Suédoises ont largement dominé la partie, trouvant les montants à trois reprises et tirant plus de 20 fois, mais elles n'auront pas réussi à forcer le verrou islandais. Elles sont tout de même qualifiées grâce au but de Lotta Schelin à l'aller.

                                                    Verone-BIIK Kazygurt : 1-1 (1-4 cumulé)
                                                    Le piège kazakh a fonctionné, et Vérone n'a pas su retourner la situation à domicile après s'être incliné 1-3 au Kazakhstan la semaine passée.
                                                    Les buts : Gabbiadini 58' ; Gabelia 40'

                                                    Olympique Lyonnais-Avaldsnes : 5-0 (10-2 cumulé)
                                                    Les buts : Renard 3', Marozsan 41', Cascarino 59', Le Sommer 64', 74'
                                                    Le compte-rendu du match

                                                    Rossiyanka-Sarajevo : 2-1 (2-1 cumulé)
                                                    Au bout du temps additionnel, José Nahi a offert la qualification à Rossiyanka alors que Sarajevo n'était qu'à quelques secondes de la qualification grâce à ce but marqué à l'extérieur.
                                                    Les buts : N'Rehi 50', Nahi 90+4' ; Djoković 70' sp

                                                    PSG-LSK : 4-1 (5-4 cumulé)
                                                    Le compte-rendu du match
                                                    Les buts : Boquete sp 4', Cristiane 20', 49', 74' ; Berget 90+2'

                                                    Brescia-Medyk Konin : 3-2 (6-6, Brescia qualifié aux buts marqués à l'extérieur)
                                                    Grâce à un but de Daniela Sabatino à la 83e minute, Brescia s'est qualifié pour les huitièmes de finale grâce à un nombre supérieur de buts marqués à l'extérieur à l'aller. Une confrontation riche en buts entre ces deux équipes.
                                                    Les buts : Slavcheva csc 15', Girelli 69', Sabatino 83' ; Kostova 5', Sikora 53'

                                                    Glasgow City-Eskilstuna : 1-2 (1-3 cumulé)
                                                    Après l'avoir emporté à domicile, Eskilstuna est allé l'emporter en Ecosse pour valider sa qualification pour les huitièmes de finale, grâce à un doublé d'Olivia Schough.
                                                    Les buts : Crilly 46' ; Schough 7', 58'



                                                    http://www.footdelles.com/article/Ac...le_140021.html
                                                    Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                                    Commentaire

                                                    Chargement...
                                                    X