Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Ligue des Champions Féminine 2016-2017

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • #76
    P. Kluivert : "Cette victoire va donner beaucoup de force à l'équipe"
    Publié le 13 octobre 2016 | Actus
    Par Anthony Rech pour Foot d'Elles



    Après la large victoire du Paris Saint-Germain face à Lillestrom en seizième de finale retour de la Ligue des champions (4-1) et une qualification arrachée pour les huitièmes, le soulagement, la force de caractère du groupe et les hommages à Cristiane étaient dans toutes les bouches parisiennes en zone mixte.


    Sabrina Delannoy :
    « C'est un gros soulagement parce qu'avec la prestation de la deuxième mi-temps là-bas, ce n'était pas top, on n'était pas à notre niveau et c'était à nous de montrer que l'on méritait de passer ce tour et cela passait par une grosse performance aujourd'hui. Le scenario s'est idéalement passé, on est très heureuses. On a travaillé beaucoup pour ça, on avait une mise au vert de deux jours, on avait un plan très précis, on l'a respecté et cela a fonctionné. C'est le travail de toute une équipe et d'un staff. Je pense qu'elles (les Norvégiennes) se sont précipitées un petit peu vite et elles ont oublié qu'elles avaient un match retour chez nous. Notre équipe c'est l'alchimie entre la jeunesse et un peu d'expérience et ce genre d'épreuve cela forge aussi un groupe. Notre équipe est en train de grandir vraiment, je suis persuadée que l'on peut aller très loin, il faut nous laisser un petit peu de temps. En termes d'émotion, c'est très fort ce que l'on a fait, je pense que peu de personnes attendaient ce visage là du Paris Saint-Germain, c'est celui-là le vrai visage du PSG. »

    Patrick Kluivert : « Oui j'ai vu un très bon match après la défaite 3-1 là-bas. L'équipe a montré qu'elle avait des qualités. J'ai vraiment vu un très bon match de nos joueuses. C'est un soulagement mais aussi pour les joueuses grâce à ce premier but au bout de quelques minutes qui a été très important. Après, on a dominé l'ensemble du match à l'exception des dix dernières minutes de chaque mi-temps. Cristiane, très mauvais (rires) ! C'est une joueuse dotée d'une grande technique individuelle. Elle apporte une grande valeur à l'équipe. Je crois que Patrice (Lair) a très bien équilibré cette équipe. Cela ne vient pas seulement des joueuses. On va grandir et cette victoire donne beaucoup de force à cette équipe. Dans le projet sportif du PSG, les féminines ont une part importante. On doit faire attention à elles, parce que le club ce sont les garçons, les féminines mais aussi les petites qui sont notre futur ».

    Patrice Lair : « C'est beaucoup de bonheur, on s'est bien préparé, les filles ont été présentes au rendez-vous même si on manque un peu de maturité. On avait décidé de jouer à trois derrière et de mettre une pression sur leur défense. On a eu une Cristiane extraordinaire, qui est une joueuse exceptionnelle. Je voudrais aussi féliciter mon staff qui a été parfait car j'ai été deux jours au BEPF (formation au diplôme d'entraîneur), je ne suis rentré qu'avant-hier soir (mardi). C'est quelque chose de jouissif ce soir, c'est une belle victoire. J'en ai connu des bons moments de Coupe d'Europe mais c'est mon premier grand moment avec le Paris Saint-Germain. Si on peut passer le prochain tour et jouer les quarts ce serait bien. C'est notre match référence depuis le début de saison. On fait jouer les jeunes, on a une ligne directrice, on va essayer de progresser et d'amener le Paris Saint-Germain le plus haut possible. Cela va vraiment souder le groupe, elles ont été héroïques, intelligentes et surtout dignes du PSG. »


    Crédit photo : psg.fr

    http://www.footdelles.com/article/Ac...pe_140095.html
    Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

    Commentaire


    • #77
      Ligue des Champions - LYON et PSG têtes de série, le BAYERN et MANCHESTER CITY à éviter

      L'UEFA a confirmé les têtes de série pour le tirage au sort des huitièmes de finale qui aura lieu le lundi 17 octobre 2016 à 13h30.




      Les têtes de série ont été établies par rapport au coefficient attribué par l'UEFA aux clubs. Les équipes débutantes comme Manchester City ou Eskilstuna United se retrouvent dans le second chapeau et seront à éviter, tout comme le Bayern Munich qui n'a encore engrangé beaucoup de points sur le plan européen.

      Têtes de série comme les saisons précédentes, Lyon et PSG sont dans le bon chapeau mais attendent désormais le tirage au sort pour connaître leurs adversaires des 9/10 et 16/17 novembre prochain.


      Les chapeaux

      Têtes de série

      Lyon (FRA) coefficient 114.410
      Wolfsburg (GER) 116.535
      Rosengård (SWE) 85.615
      Paris Saint-Germain (FRA) 74.410
      Fortuna Hjørring (DEN) 51.705
      Brøndby (DEN) 50.705
      Barcelona (ESP) 49.695
      Rossiyanka (RUS) 44.365

      Non têtes de série
      Bayern München (GER) 34.535
      FC Zürich (SUI) 34.240
      Brescia (ITA) 27.705
      Slavia Praha (CZE) 25.550
      Eskilstuna United (SWE) 21.615
      FC Twente (NED) 21.600
      BIIK-Kazygurt (KAZ) 17.270
      Manchester City (ENG) 16.830

      Vendredi 14 Octobre 2016
      Sebastien Duret

      http://www.footofeminin.fr/Ligue-des...er_a12946.html
      Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

      Commentaire


      • #78
        Classement uefa feminin

        J'ai mis à jour le classement Uefa après les 16ème :

        https://drive.google.com/file/d/0B_q...ew?usp=sharing
        VIVE L'OL FEMININ :fier:

        Commentaire


        • #79
          voici les clubs qui disparaitront du classement si ils ne se qualifient pas pour la saison prochaine :

          FCF Juvisy FRA
          Göteborg FC SWE
          Roa IL NOR
          ADO La Haye NED
          SU 1° Dezembro POR
          Ataşehir Belediyespor TUR
          Peamount United IRL
          ZFK Nase Taksi-SNT 2010 MKD
          Skonto/Cerïba LVA

          je vous fait remarqué que la pseudo petite juv est dans la liste
          VIVE L'OL FEMININ :fier:

          Commentaire


          • #80
            Seizièmes de finale - Matchs retour

            WFC Zvezda-2005 Perm (RUS) 0 - 4 Manchester City FC (ANG) [0-2]

            FC Barcelone (ESP) 2 - 1 FC Minsk (BLR) [3-0]

            FC Bayern Munich (ALL) 4 - 1 Hibernian LFC (ECO) [6-0]

            Brøndby IF (DAN) 2 - 2 FSK St. Pölten-Spratzern (AUT) [2-0]

            VfL Wolfsbourg (ALL) 1 - 1 Chelsea LFC (ANG) [3-0]

            AC Sparta Prague (RTC) 1 - 3 FC Twente (PBS) [0-2]

            SK Slavia Prague (RTC) 3 - 2 Apollon Limassol LFC (CHY) [1-1]

            Fortuna Hjørring (DAN) 3 - 1 (a.p.) Athletic Club Bilbao (ESP) [1-2]

            FC Zürich Frauen (SUI) 3 - 0 SK Sturm Graz (AUT) [6-0]

            FC Rosengård (SUE) 0 - 0 Breidablik (ISL) [1-0]

            ASD AGSM Vérone CF (ITA) 1 - 1 FC BIIK-Kazygurt (KAZ) [1-3]

            Olympique Lyonnais (FRA) 5 - 0 Avaldsnes IL (NOR) [5-2]

            FC Rossiyanka (RUS) 2 - 1 ŽNK SFK 2000 Sarajevo (BOS) [0-0]

            Paris Saint-Germain FC (FRA) 4 - 1 LSK Kvinner FK (NOR) [1-3]

            ACF Brescia (ITA) 3 - 2 KKPK Medyk Konin (POL) [3-4]

            Glasgow City LFC (ECO) 1 - 2 Eskilstuna United DFF (SUE) [0-1]


            *Score du match aller
            Dernière modification par Rem56, 17/10/2016, 13h39.
            Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

            Commentaire


            • #81
              Envoyé par VERNET69 Voir le message
              voici les clubs qui disparaitront du classement si ils ne se qualifient pas pour la saison prochaine :

              FCF Juvisy FRA

              Avec déjà 6 pts de retard sur les 3 premiers, on peut déjà considérer que ça sera le cas.

              Sinon tirage au sort des 1/8èmes de finale de la C1 qui ne devraient pas poser de problème aux clubs français : OL - FC Zurich et PSG - BIIK Kazygurt
              Envoyé par psgmagic69
              A qui on fait les fesses ce week end :lov:
              :grn:

              Commentaire


              • #82
                Huitièmes de finale

                Matchs aller les 9 et 10 novembre
                Matchs retour les 16 et 17 novembre


                Paris Saint-Germain FC (FRA) - FC BIIK-Kazygurt (KAZ)

                FC Barcelone (ESP) - FC Twente (PBS)

                SK Slavia Prague (RTC) - FC Rosengård (SUE)

                Manchester City FC (ANG) - Brøndby IF (DAN)

                ACF Brescia (ITA) - Fortuna Hjørring (DAN)

                Olympique Lyonnais (FRA) - FC Zürich Frauen (SUI)

                Eskilstuna United DFF (SUE) - VfL Wolfsbourg (ALL)

                FC Bayern Munich (ALL) - FC Rossiyanka (RUS)
                Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                Commentaire


                • #83
                  Ligue des Champions (Huitièmes) - LYON face à ZÜRICH, le PSG contre le champion kazakh

                  Le tirage au sort des huitièmes de finale a eu lieu ce lundi 17 octobre 2016 à 13h30. Les deux clubs français ont hérité d'un tirage favorable.




                  Têtes de série comme les saisons précédentes, Lyon et PSG connaissent leurs adversaires des 9/10 et 16/17 novembre prochain. Ils joueront tous les deux le match aller à domicile.

                  Lyon n'aura qu'un court déplacement à effectuer face à Zürich. Un adversaire que le PSG avait déjà éliminé par le passé. Ce sera par contre le grand inconnu pour le PSG qui rencontrera Kazygurt, champion du Kazakhstan et aura un déplacement mi-novembre dans cette contrée lointaine.

                  Les clubs cités en premier joueront à domicile les 9/10 novembre, et à l'extérieur le 16 ou 17 novembre
                  Slavia Prague (RTC) - Rosengård (SUE)
                  Manchester City (ANG) - Brøndby IF (DAN)
                  FC Barcelona (ESP) - FC Twente (PBA)
                  Paris Saint-Germain (FRA) - BIIK-Kazygurt (KAZ)
                  Brescia (ITA) - Fortuna Hjørring (DAN)
                  Olympique Lyonnais (FRA) - FC Zürich (SUI)
                  Eskilstuna United (SUE) - VfL Wolfsburg (ALL)
                  FC Bayern München (ALL) - WFC Rossiyanka (RUS)


                  Les chapeaux

                  Têtes de série

                  Lyon (FRA) coefficient 114.410
                  Wolfsburg (GER) 116.535
                  Rosengård (SWE) 85.615
                  Paris Saint-Germain (FRA) 74.410
                  Fortuna Hjørring (DEN) 51.705
                  Brøndby (DEN) 50.705
                  Barcelona (ESP) 49.695
                  Rossiyanka (RUS) 44.365

                  Non têtes de série
                  Bayern München (GER) 34.535
                  FC Zürich (SUI) 34.240
                  Brescia (ITA) 27.705
                  Slavia Praha (CZE) 25.550
                  Eskilstuna United (SWE) 21.615
                  FC Twente (NED) 21.600
                  BIIK-Kazygurt (KAZ) 17.270
                  Manchester City (ENG) 16.830

                  Lundi 17 Octobre 2016
                  Sebastien Duret

                  http://www.footofeminin.fr/Ligue-des...kh_a12964.html
                  Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                  Commentaire


                  • #84
                    LDC - Tirage 8e : Kazygurt pour le PSG, Zurich pour l'OL
                    Publié le 17 octobre 2016 | Actus
                    Par La Rédaction



                    Le tirage des huitièmes de finale de la Ligue de champions vient de se dérouler, quatre jours après la fin des seizièmes. Un long déplacement au Kazakhstan attend le PSG, opposé au BIIK Kazygurt, alors que Lyon fera au contraire un déplacement très court en Suisse face à Zurich. Pas de choc à signaler.


                    Le tirage au sort des huitièmes de finale de la Ligue des champions ont offert deux affrontements à leur portée pour les deux clubs français : l'Olympique lyonnais, tenant du titre, sera opposé au FC Zurich, et le PSG devra faire face aux Kazakhes du BIIK Kazygurt. Si pour Lyon, il s'agira d'un court déplacement qui devrait permettre à de nombreux supporters de faire le déplacement, ce sera plus compliqué pour le club de la capitale qui devra faire la différence dès le match aller à domicile, car l'histoire montre que jouer au Kazakhstan est toujours piégeux. Les deux clubs français disputeront le match aller à domicile.
                    Il n'y a pas de choc à signaler pour ces huitièmes, même si l'on retrouve l'opposition de style entre Barcelone et Twente, qui avait offert une double confrontation serrée la saison passée, une affiche pas inintéressante entre Manchester City et les Danoises de Brondby, ou encore un duel entre Wolfsburg et les Suédoises d'Eskilstuna, qui n'ont cependant pas réalisé une grande saison même si elles viennent de battre Rosengard pour offrir le titre à Linköping.
                    Les matches se dérouleront les 9 et 10 novembre pour les matches aller, et les 16 et 17 novembre pour les matches retour.



                    http://www.footdelles.com/article/Ac...OL_140204.html
                    Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                    Commentaire


                    • #85
                      C'est un bon tirage pour les clubs français

                      Commentaire


                      • #86
                        Ligue des Champions (Huitièmes) - PSG - KAZYGURT, les rencontres inversées

                        Les rencontres aller et retour des 8es de finale de l’UEFA Women’s Champions League opposant l'équipe féminine du Paris Saint-Germain au WFC BIIK-Kazygurt ont été inversées.


                        La capitaine parisienne Shirley Cruz (photo PSG.fr)


                        En raison des prévisions météorologiques, les joueuses de Patrice Lair, qui devaient recevoir lors du match aller, se déplaceront finalement au Kazakhstan. La rencontre aura lieu le jeudi 10 novembre à 14h (heure locale) au BIIK Stadium de Shymkent. La manche retour se déroulera le mercredi 16 ou le jeudi 17 novembre en France, a indiqué le club parisien.

                        Mercredi 19 Octobre 2016
                        Sebastien Duret

                        http://www.footofeminin.fr/Ligue-des...es_a12972.html
                        Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                        Commentaire


                        • #87
                          #UWCL - Le calendrier des huitièmes officialisé par l'UEFA

                          L'UEFA a annoncé ce lundi midi les horaires et jours des rencontres des huitièmes de finale. L'OL jouera le mercredi 9 novembre à 18h15, alors que le PSG jouera le lendemain à 14h00 locales à Shymkent (10h00 françaises). Pour le retour, Lyon jouera le mercredi 16 à 19h00 à Zürich alors que le PSG recevra le 17 novembre l'équipe kazakhe à 19h00.


                          MATCHS ALLER



                          MATCHS RETOUR




                          Lundi 31 Octobre 2016
                          Sebastien Duret

                          http://www.footofeminin.fr/UWCL-Le-c...FA_a13004.html
                          Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                          Commentaire


                          • #88
                            LDC : Présentation des huitièmes de finale
                            Publié le 08 novembre 2016 | Actus
                            Par Charlotte Vincelot pour Foot d'Elles



                            Entre le 9 et le 17 novembre vont se dérouler les huitièmes de finale de la Ligue des champions. Le tirage n'a pas offert d'affiche au sommet et promet d'ores et déjà des quarts de finale de haut niveau. L'OL partira grand favori face à Zurich, alors que le PSG, également favori, part à la découverte du Kazakhstan. Le programme complet.


                            Le tirage au sort des huitièmes de finale n'a pas offert de choc cette année. Les favoris et outsiders ont tous été -à des degrés différents- épargnés, et à moins de surprise(s), les quarts de finale en 2017 devraient proposer un beau plateau. Le suspense pourrait provenir principalement des deux affiches sans outsider ni favori, et par hasard du tirage, les deux affiches sont des remakes de la saison passée au même stade de la compétition.


                            Les affiches déséquilibrées sur le papier

                            OL-Zurich : L'équipe tenante du titre et grande favorite à sa propre succession, l'Olympique lyonnais, fera face à une équipe voisine, le FC Zurich. Un club qui a remporté les cinq derniers championnats mais qui est moins en verve cette saison. Lyon jouera le match aller à domicile et devrait faire la différence au Parc OL.
                            Slavia Prague-Rosengård : Les Suédoises de Rosengård feront face aux Tchèques du Slavia Prague, triples championnes nationales et éliminées par Lyon la saison passée. Pas de quoi affoler le club suédois qui est bien au-dessus et qui n'a plus que cette compétition à disputer jusqu'à la saison prochaine.

                            Les affiches déséquilibrées sur le papier (bis)

                            Bayern Munich-Rossiyanka : Le Bayern sera favori et voudra éviter une nouvelle sortie de route précoce comme ce fut le cas la saison passée dès son entrée en lice. Mais les doubles championnes d'Allemagne ne sont pas des adeptes des larges victoires (une seule par plus d'un but d'écart cette saison) ou de devoir faire le jeu. Il leur faudra pourtant faire la différence dès le match aller avant d'aller affronter le début d'hiver moscovite, pas toujours facile à négocier.
                            BIIK Kazygurt-PSG : Sur le papier, le PSG sera favori, mais la distance et les conditions climatiques -même si Shymkent, dans le sud du Kazakhstan, pourrait offrir un temps plutôt clément- pourraient perturber les Parisiennes. L'histoire a montré qu'il était compliqué d'obtenir un résultat positif au Kazakhstan, mais Paris est sur une bonne dynamique et recevra au retour après l'inversement des rencontres, plutôt une bonne nouvelle dans la gestion de cette double opposition.

                            Il leur faudra se méfier

                            Manchester City- Brøndby : Manchester City partira grand favori face à Brøndby, avec la confiance d'une saison très réussie. Mais les Danoises peuvent se montrer difficiles à manoeuvrer et pourraient jouer de leur expérience européenne pour tenter de surprendre une équipe débutante qui vient d'en finir avec son championnat.
                            Eskilstuna-Wolfsburg : Wolfsburg partira également favori de son opposition avec les Suédoises d'Eskilstuna, troisième de Damallsvenskan cette saison et qui n'a plus que la Ligue des champions à disputer. Cela ne devrait pas poser trop de problèmes aux finalistes de la dernière édition, mais méfiance tout de même.

                            Les duels équilibrés

                            Barcelone-Twente : Remake de la saison passée au même stade, l'affiche entre le Barcelone et Twente sera une des oppositions à suivre. L'opposition de styles avait tourné à l'avantage des Espagnoles la saison passée, sur deux frappes d'Olga Garcia. Les deux équipes réalisent un bon début de saison en championnat et les rencontres ne devraient pas décevoir.
                            Brescia-Fortuna Hjørring : Également remake de la saison passée au même stade de la compétition, l'affiche entre les Italiennes de Brescia et les Danoises du Fortuna Hjørring. Les Italiennes avaient évité les prolongations sur un but à la 89e minute pour se qualifier, et le duel s'annonce encore une fois serré.


                            Le programme complet



                            http://www.footdelles.com/article/Ac...le_141322.html
                            Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                            Commentaire


                            • #89
                              Ligue des Champions (Huitièmes) - Le programme

                              Les huitièmes de finale aller se déroulent mercredi et jeudi. Découvrez le programme avec notamment OL - Zürich et Kazygurt - PSG.


                              Manchester City accueille Brøndby


                              Les deux premiers du championnat de France retrouvent l'Europe cette semaine avec l'objectif de se qualifier et ainsi passer l'hiver au chaud en attendant les quarts. Les Lyonnaises affrontent ce mercredi le voisin suisse avec une rencontre aller au Parc OL. Un adversaire que les Lyonnaises avaient joué il y a huit ans en huitième avec un succès cumulé de 7-1 sur les deux rencontres. Le PSG pour sa part effectue le très long déplacement au Kazakhstan. Son adversaire BIIK Kazygurt est devenu le premier club de ce pays du continent asiatique, rattaché à l'UEFA, à atteindre ce stade de la compétition. Dans des conditions climatiques difficiles et face à un adversaire méconnu, les Parisiennes tenteront de ne pas connaître de mauvaises surprises avant le match retour.

                              Dans les autres rencontres, le Bayern Munich qui n'était pas tête de série au tirage au sort, hérite d'un adversaire largement à sa portée avec l'équipe russe de Rossiyanka. Le second club allemand, Wolfsburg, devra se montrer plus prudent face aux Suédoises d'Eskilstuna qui viennent de finir leur saison à la 3e place du championnat, et ce même si elles participent à leur première Ligue des Champions. Néophyte également, Manchester City rencontre un habitué européen, le club danois de Brøndby. Le second représentant suédois, Rosengård, 2e du championnat achevé, et assuré de jouer la Ligue des Champions l'an prochain partira nettement favori face au Slavia Prague. Ce sera par contre probablement beaucoup plus disputé entre Barcelona et Twente, ou encore Brescia et Fortuna.


                              LES HUITIÈMES ALLER

                              Mercredi 9 novembre 2016

                              Bayern Munich (ALL) - Rossiyanka (RUS) : 18h00
                              Lyon (FRA) - Zürich (SUI) : 18h15 (en direct sur Canal + sport)
                              Barcelona (ESP) - Twente (PBA) : 18h30
                              Manchester City (ANG) - Brøndby (DAN) : 20h00 (19h00 locales)
                              Brescia (ITA) - Fortuna (DAN) : 20h30

                              Jeudi 10 novembre 2016
                              BIIK Kazygurt (KAZ) - PSG (FRA) : 10h00 (14h00 locales)
                              Slavia Prague (RTC) - Rosengård (SUE) : 18h30
                              Eskilstuna (SUE) - Wolfsburg (ALL) : 19h00

                              Les matchs retour ont lieu les 16 et 17 novembre 2016

                              Mercredi 9 Novembre 2016
                              Sebastien Duret

                              http://www.footofeminin.fr/Ligue-des...me_a13051.html
                              Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                              Commentaire


                              • #90
                                Ligue des Champions (Huitièmes) - L'OL à l'heure européenne

                                Les Lyonnaises reviennent au Parc OL ce mercredi soir pour un nouveau match de Ligue des Champions contre les Suissesses de Zürich à l'occasion du huitième de finale aller.




                                Petit à petit, Gérard Prêcheur récupère tout son effectif et le calendrier qui s'annonce en novembre devrait permettre de faire ralentir un peu la cadence infernale que connaisse les internationales depuis juillet dernier et la préparation aux Jeux Olympiques. Avec un match de Ligue des Champions ce mercredi, un autre dans une semaine, sans journée de championnat le 13 novembre, cela est plis confortable. Par contre après un seul match des Bleues au Mans le 26 novembre, le mois de décembre sera décisif en championnat avec successivement Juvisy, le 3, Montpellier, le 10 et enfin le PSG, le 17 !

                                Dimanche dernier, Mbock est revenue en défense, et a permis à Kumagai de retrouver le milieu de terrain. Il restera encore à récupérer progressivement Thomis, Dali et Kaci pour voir l'infirmerie vide. Mais c'est surtout dans le secteur défensif que l'entraîneur lyonnais avait dû composer depuis le début de saison et dans ce secteur, tout le monde est apte. Ce mercredi, l'OL affronte Zürich avec toujours l'ambition de retrouver le trophée en fin de saison : "Nous allons aborder ce match avec un maximum de motivation, et beaucoup de vigilence par rapport à cette équipe de Zürich. Le souvenir que j'ai gardé de notre opposition en Valais Cup la saison dernière est que cette équipe est joueuse. Ils ont des joueuses offensives qui se projettent vite vers l'avant, nous devrons donc faire attention à leurs contre-attaques", déclarait Prêcheur lors de la conférence de veille de match.

                                Méfiance mais le souhait est de prendre déjà une option sérieuse avant le match retour afin de gérer. Son adversaire n'a pas les mêmes espoirs et est déjà ravi de jouer l'OL comme le soulignait son entraîneur Dorjee Tsawa : "C'est un grand plaisir pour nous de venir ici. L'OL est la meilleure équipe d'Europe. Sa façon de jouer est extraordinaire, ça sera une bonne expérience pour mes joueuses. En football, tout est possible, mais on sait que ça sera très difficile contre cette équipe."


                                Le groupe

                                G : Bouhaddi, Gérard
                                D : Houara d'Hommeaux, Kumagai, Mbock, Petit, Piga, Renard
                                M: Abily, Hamraoui, Lavogez, Majri, Marozsan, Seger
                                A : Bremer, Hegerberg, Le Sommer, Tarrieu
                                Absentes : Dali, Kaci, Thomis (blessées), Cascarino (sélection U20)

                                Mercredi 9 Novembre 2016
                                Sebastien Duret

                                http://www.footofeminin.fr/Ligue-des...ne_a13054.html
                                Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                Commentaire


                                • #91
                                  Lyon, le quart d'heure de célérité
                                  Publié le 09 novembre 2016 | Actus
                                  Par Charlotte Vincelot pour Foot d'Elles



                                  Face au FC Zurich, l'Olympique lyonnais n'a pas fait dans le détail et a comme prévu assuré sa qualification dès le match aller avec une victoire 8-0 et notamment cinq buts inscrits en un quart d'heure. Triplé pour Ada Hegerberg, doublé pour Eugénie Le Sommer. RDV dans une semaine pour un match retour sans enjeu.


                                  L'Olympique lyonnais n'a pas fait dans le détail face au FC Zurich. Devant un peu plus de 5000 spectateurs au Parc OL, sous la pluie, les Rhodianiennes ont écrasé les Suissesses 8-0. Ada Hegerberg, auteure d'un triplé et de deux passes décisives, a été particulièrement à son avantage. Le match retour aura lieu la semaine prochaine à Zurich, l'occasion pour Gérard Prêcheur certainement de faire tourner son effectif.

                                  Un quart d'heure qui change tout

                                  Le FC Zurich démarrait bien le match, et se montrait bien en place tactiquement face à une équipe lyonnaise qui ne parvenait pas à accélérer le jeu. Les Suissesses parvenaient à mettre en échec les tenantes du titre pendant 20 minutes. Puis le festival a débuté : Eugénie Le Sommer a été la première à frapper, servie par Ada Hegerberg. Lancée, elle ouvrait bien son pied et ajustait Nicole Studer, la jeune gardienne suisse (22'). Zurich lâchait prise ensuite, et encaissait quatre nouveaux buts en à peine plus de dix minutes : sur un coup franc parfait de Dzsenifer Marozsan, Griedge Mbock inscrivait un deuxième but (26'). C'était ensuite au tour d'Ada Hegerberg, qui marquait coup sur coup suite à un beau une-deux entre Marozsan et Abily tout d'abord (29'), et dans la foulée de la tête sur un centre d'Amel Majri (30').
                                  Camille Abily, sur coup franc, manquait de peu le cinquième but en trouvant la barre transversale, mais il ne fallait attendre que deux minutes pour le voir, sur un tir d'Hegerberg repoussé et bien suivi par Le Sommer (35'). Alors que le plus gros de l'orage était passé, Lyon ajoutait un sixième but, de nouveau grâce au duo Majri/Hegerberg (41'). Fort logiquement, Lyon, sérieux, patient et finalement bien trop fort pour la jeunesse zurichoise, faisait la différence très rapidement.

                                  Les remplaçantes alourdissent le score

                                  Saki Kumagai remplaçait une très bonne Dzsenifer Marozsan pour la deuxième période, puis Claire Lavogez prenait la place d'Eugénie Le Sommer, double buteuse, dix minutes plus tard. L'OL, pas rassasié, continuait à pousser, mais malgré sa très large domination, ne parvenait pas à alourdir le score. En gestion, le club rhodanien finissait pourtant par ajouter deux buts supplémentaires dans les derniers instants de la partie, le premier par Mylaine Tarrieu, entrée en remplacement de Pauline Bremer sur l'aile droite (71'), d'une superbe frappe sur laquelle Studer ne pouvait rien faire (90'), puis par Claire Lavogez, lancée par Camille Abily, clôturant le score à quelques secondes du coup de sifflet final (90+3').
                                  Dans l'ensemble, ce fut un match complètement maîtrisé par l'Olympique lyonnais, ultra-dominateur de la première à la 93e minute. Après vingt minutes de rodage pour prendre la mesure de la mise en place tactique du FC Zurich, l'ouragan lyonnais a fait la différence en 14 minutes, le temps d'inscrire cinq buts et de trouver la transversale pour Camille Abily. Un sixième but ajouté à quelques minutes de la pause, puis deux buts dans les dernières minutes de jeu ont permis à l'OL de l'emporter 8-0, assurant ainsi sa qualification pour les quarts de finale tout en pouvant faire tourner. Un match très satisfaisant pour Lyon qui n'aura même pas autorisé aux Suissesses le moindre espoir au niveau offensif notamment grâce à Wendie Renard, toujours présente.


                                  Feuille de match

                                  Les buts :

                                  22' Eugénie Le Sommer (1-0)
                                  26' Griedge Mbock (2-0)
                                  29' Ada Hegerberg (3-0)
                                  30' Ada Hegerberg (4-0)
                                  35' Eugénie Le Sommer (5-0)
                                  41' Ada Hegerberg (6-0)
                                  90' Mylaine Tarrieu (7-0)
                                  90+3' Claire Lavogez (8-0)

                                  Les compos :
                                  OL : Bouhaddi, Renard (c), M'Bock, Houara-D’Hommeaux, Majri, Marozsán (Kumagai 46'), Abily, Seger, Bremer (Tarrieu 71'), Le Sommer (Lavogez 56'), Hegerberg
                                  Zurich : Studer, Mégroz (Bernet 79'), Kuster, Franssi, Deplazes (Willi 66') , Gut, Leon, Fischer(c), Mauron, Gensetter, Ramseier (Stierli 62')


                                  Crédit photo : olweb

                                  http://www.footdelles.com/article/Ac...te_141500.html
                                  Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                  Commentaire


                                  • #92
                                    Foot Ligue des Champions (Femmes) 8es
                                    L'OL a corrigé Zurich en huitièmes de finale aller de la Ligue des champions

                                    Le 09/11/2016 à 20:06:00 | Mis à jour le 09/11/2016 à 22:20:43 | 65 Commentaires

                                    Les Lyonnaises ont réalisé mercredi un festival offensif face au FC Zurich en huitièmes de finale aller de la Ligue des champions (8-0), marquant six buts en première période. Ada Hegerberg a inscrit un triplé, Eugénie Le Sommer un doublé.


                                    Opposées mercredi au FC Zurich, les Lyonnaises se sont éclatées au Parc OL assurant quasiment leur qualification pour les quarts de finale de la Ligue des champions dès leur huitième aller. Après un quart d'heure de domination sans parvenir à marquer malgré deux grosses occasions d'entrée (poteau de Le Sommer 2e, frappe au-dessus de Marozsan 3e), les joueuses de Gérard Prêcheur ont trouvé l'ouverture grâce à Eugénie Le Sommer, qui profitait d'une interception d'Ada Hegerberg (1-0, 22e) dans les pieds de Ramseier.

                                    La Norvégienne s'illustrait ensuite en inscrivant un triplé en douze minutes : d'abord, sur un service d'Abily, d'une frappe du droit qui filait entre les jambes de Studer (3-0, 29e) puis en reprenant, par deux fois, de la tête un centre de Majri (4-0, 31e ; 6-0, 41e). Entre-temps, Hegerberg permettait aussi à Le Sommer de signer un doublé puisque sa frappe croisée du droit fut repoussée par Studer sur l'internationale française qui n'avait plus qu'à pousser le ballon (5-0, 35e).

                                    «Quand on joue juste, ça donne ça»

                                    Outre la performance du duo Le Sommer-Hegerberg, l'internationale allemande Dzenisfer Marozsan, par sa qualité de remises, sa vista et son entente avec Abily, a souvent eu le geste juste en première période avant d'être remplacée par Kumagai (46e). Sur le deuxième but, c'est elle qui dépose le coup franc sur le tête de Griedge Mbock (2-0, 26e).

                                    «On n'a pas trop bien démarré mais après on a bien joué, sur un bon tempo, expliquait Ada Hegerberg à la mi-temps au micro de Canal+ Sport. Quand on joue juste, ça donne ça. Il y a eu de bons centres. On est bien dans cette première période, il faut continuer.»

                                    Malgré une domination tout aussi écrasante en seconde période, le festival lyonnais s'est seulement alourdi en toute fin de match grâce à une superbe réalisation depuis l'extérieur de la surface de Tarrieu (7-0, 90e), entrée en seconde période, puis un dernier but de Lavogez, à la conclusion d'un joli mouvement en une touche de balle (8-0, 90e+3).

                                    De quoi, logiquement, satisfaire Jean-Michel Aulas présent en tribune. L'analyse, effectuée à la mi-temps sur Canal+ Sport, tenait toujours au coup de sifflet final : «C'est un bon résultat et on voit une équipe lyonnaise avec ses qualités techniques, une spontanéité, une jeunesse et un enthousiasme qui font plaisir. J'ai pris beaucoup de plaisir.» Le match retour aura lieu mercredi 16 novembre à Zurich.

                                    C. Ga.

                                    http://www.lequipe.fr/Football/Actua...ampions/747682
                                    Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                    Commentaire


                                    • #93
                                      Ligue des Champions (Huitième) - L'OL passera l'hiver au chaud

                                      En s'imposant 8-0 face au FC Zürich, l'équipe lyonnaise peut envisager sereinement le match retour et surtout jouer les quarts de finale au printemps prochain.




                                      Au Parc OL, les Lyonnaises enchaînent les buts à chaque rencontre de Ligue des Champions. Pour la venue du voisin suisse, la dynamique s'est poursuivie. En début de rencontre, les Lyonnaises se trouvaient face à un bloc bas et organisé restaient muettes, malgré un poteau de Le Sommer (2e). Mais en jouant plus vite et en continuant à presser son adversaire, la faille était enfin trouvée. Une récupération d'Hegerberg, Le Sommer sentait le bon coup et ne manquait pas son face-à-face (1-0, 22'). Le début de vingt minutes terribles pour les Zürichoises. Studer déviait un ballon de Le Sommer (23e), avant de s'incliner sur un coup franc de Marozsan dévié par la tête de Mbock (2-0, 26').

                                      Le centième but d'Hegerberg

                                      Sur un beau mouvement avec Abily et Marozsan, Hegerberg plaçait le ballon entre les jambes de Studer (3-0, 29'). Aussitôt après, Majri trouvait Hegerberg qui reprenait de la tête au premier poteau (4-0, 30'). Une action similaire se reproduisait avec le 100e but d'Hegerberg sous le maillot lyonnais (6-0, 41'). Entre temps, Abily avait trouvé la barre sur coup franc (33e) alors que la Norvégienne avait vu une tentative repoussée par Studer mais Le Sommer était en embuscade (5-0, 34').

                                      Le turn-over débutait à la pause avec la sortie de Marozsan et l'entrée de Kumagai. Les Lyonnaises avaient une nouvelle occasion dès la reprise mais la gardienne effectuait un sauvetage devant Bremer (46e). Lavogez et Tarrieu, entrées en jeu par la suite, allaient être sur l'action du septième but qui n'arrivait qu'en toute fin de rencontre. Lavogez était au départ, servait Hegerberg qui trouvait Tarrieu. L'enchaînement pied droit - pied gauche était parfait tout comme la frappe qui terminait dans la lucarne (7-0, 90'). Lavogez y allait de son but dans les dernières secondes en reprenant d'une frappe croisée une passe d'Abily (8-0, 90+3').


                                      RÉACTIONS

                                      Gérard Prêcheur (entraîneur de Lyon) :

                                      "Il y a beaucoup de positif à retirer de cette rencontre avec une maîtrise collective, et quasiment aucune occasion concédée et un vrai réalisme offensif. On a aussi inscrit des buts variés tout en préservant notre cage. Tout n’a pas été parfait mais je suis très satisfait. Pour le match retour, cela risque d’être plus difficile car nos adversaires vont vouloir réagir."

                                      Wendie Renard (défenseure) :
                                      "Il y a beaucoup de plaisir. On avait des objectifs pour ce match. Le coach souhaitait que l'on prenne l'ascendant avant le match retour. On n'a pas pris de but. Il peut être satisfait. C'est de bonne augure pour la suite. Cela fait quelques matchs que je sens que l'équipe monte en puissance. Tout le monde assimile progressivement le projet de jeu. On a gagné le trophée, on fera tout pour le garder".

                                      Pauline Bremer (milieu de terrain) :
                                      "On a eu encore besoin de plusieurs minutes pour entrer dans la rencontre mais après le premier but, on a déroulé. On a fait une grande première mi-temps avec des buts et ce score final de 8-0."

                                      Camille Abily (milieu de terrain) :
                                      "C’’est important de se mettre à l’abri dès le match aller. C’était l’objectif ce soir au moment d’affronter le FC Zurich. On peut dire que l’on est qualifié à 99,9%."

                                      Eugénie Le Sommer (attaquante) :
                                      "On ne peut être que satisfaites de ce score de 8-0. On a été bien dans tous les compartiments du jeu et cela nous facilite la tâche avant le match retour. C’est notre force de toujours vouloir marquer le maximum de buts."

                                      Ada Hegerberg (attaquante) :
                                      "C’est une fierté d’atteindre la barre des 100 buts mais c’est quelque chose auquel je ne pense pas trop. Il faut continuer à avancer. Je suis surtout contente de notre large victoire. C’est peut-être un cliché, mais le plus important c’est l’équipe."

                                      Propos recueillis sur OLTV et Canal + sport


                                      Ligue des Champions - Huitième de finale aller
                                      Mercredi 9 novembre 2016
                                      - 18h15
                                      OLYMPIQUE LYONNAIS - FC ZÜRICH : 8-0 (6-0)
                                      Décines-Charpieu (Parc Olympique Lyonnais)
                                      Temps frais - Terrain excellent
                                      Arbitres : Esther Azzopardi Farrugia (Malte) assistée de Juliëtte Bakker (Pays-Bas) et Lucia Abruzzese (Italie). 4e arbitre : Sofia Karagiorgi (Chypre)
                                      Buts : Eugénie LE SOMMER 22', 34', Griedge MBOCK BATHY NKA 26', Ada HEGERBERG 29', 30', 41', Mylaine TARRIEU 90'
                                      Avertissements : Bernet 82', Gensetter 90+1' pour Zürich

                                      Lyon : 16-Sarah Bouhaddi ; 8-Jessica Houara d'Hommeaux, 3-Wendie Renard (cap.), 29-Griehe M'Bock Bathy Nka ; 22-Pauline Bremer, 27-Caroline Seger, 10-Dzsenifer Marozsán (5-Saki Kumagai 46'), 23-Camille Abily, 7-Amel Majri ; 9-Eugénie Le Sommer (18-Claire Lavogez 57'), 14-Ada Hegerberg. Entr : Gérard Prêcheur
                                      Non utilisées : 30-Méline Gérard, 11-Kheira Hamraoui, 17-Corine Petit, 25-Julie Piga
                                      Zürich : 31-Nicole Studer ; 23-Natasha Gensetter, 19-Sandrine Mauron, 25-Lesley Ramseier (8-Julia Stierli 62'), 14-Riana Fischer (cap.) ; 2-Naomi Mégroz (15-Karin Bernet 79'), 12-Malin Gut, 11-Barla Deplazes (9-Patricia Willi 66'), 6-Selina Kuster ; 13-Adriana Leon, 7-Sanni Franssi. Entr.: Dorjee Tsawa
                                      Non utilisées : 21-Seraina Friedli, 4-Federica Cavicchia, 18-Yara Hofmann, 22-Rahel Moser


                                      Les buts
                                      1-0 Eugénie Le Sommer 22' (Ballon récupéré entre la ligne de défense et le milieu par Hegerberg qui transmet à Le Sommer qui vient ouvrir son pied droit face à la gardienne à 12m) échappe à la
                                      2-0 Griedge Mbock Bathy Nka 26' (Coup franc de Marozsan à 35 m qui dépose le ballon sur la tête de Mbock à 10 m qui dévie et le place au ras du montant droit)
                                      3-0 Ada Hegerberg 29' (Action partie de Mbock qui joue sur Abily. Une-deux avec Marozsan puis le ballon est remis par Abily aussitôt dans la course de Hegerberg qui place une frappe du gauche à 8 m entre les jambes de la gardienne)
                                      4-0 Ada Hegerberg 30' (Majri part dans le dos côté gauche et centre pour la tête Hegerberg qui coupe au premier poteau)
                                      5-0 Eugénie Le Sommer 34' (Frappe d'Hegerberg de 20 m, la gardienne repousse dans l'axe sur Le Sommer à 6 m qui pousse du droit au fond des filets)
                                      6-0 Ada Hegerberg 41' (Majri à gauche centre et Hegerberg smashe le ballon de la tête au premier poteau)
                                      7-0 Mylaine Tarrieu 90' (Lavogez fixe plein axe et sert Hegerberg à gauche qui remet en retrait sur Tarrieu qui enchaîne pied droit puis gauche à 20 m et envoie le ballon dans la lucarne droite)
                                      8-0 Claire Lavogez 90+3' (Décalée sur la droite par Abily, Lavogez entre dans la surface et se jette pour placer une frappe croisée du droit)

                                      http://www.footofeminin.fr/Ligue-des...ud_a13056.html
                                      Dernière modification par Rem56, 10/11/2016, 15h30.
                                      Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                      Commentaire


                                      • #94
                                        FC Bayern Munich (ALL) 4 - 0 FC Rossiyanka (RUS)
                                        1-0 : Lisa Evans 41'
                                        2-0 : Nicole Rolser 45'+2
                                        3-0 : Vivianne Miedema 52'
                                        4-0 : Vivianne Miedema 75'

                                        Olympique Lyonnais (FRA) 8 - 0 FC Zürich Frauen (SUI)
                                        1-0 : Eugénie Le Sommer 22'
                                        2-0 : Griedge M'Bock Bathy 26'
                                        3-0 : Ada Hegerberg 29'
                                        4-0 : Ada Hegerberg 30'
                                        5-0 : Eugénie Le Sommer 35'
                                        6-0 : Ada Hegerberg 41'
                                        7-0 : Mylaine Tarrieu 90'
                                        8-0 : Claire Lavogez 90'+3

                                        FC Barcelone (ESP) 1 - 0 FC Twente (PBS)
                                        1-0 : Jennifer Hermoso 10'
                                        Manchester City FC (ANG) 1 - 0 Brøndby IF (DAN)
                                        1-0 : Keira Walsh 74'
                                        ACF Brescia (ITA) 0 - 1 Fortuna Hjørring (DAN)
                                        0-1 : Tamires 42'
                                        Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                        Commentaire


                                        • #95
                                          Ligue des Champions (Huitième) - Le PSG veut éviter le traquenard

                                          Après six heures d'avion, le PSG est arrivée dans la soirée de mardi à mercredi à Shimkent au Kazakhstan. Les Parisiennes y disputent ce jeudi un huitième de finale aller "piège" (10h00 françaises)


                                          Le terrain qui accueille la rencontre ce jeudi (photo : Team Pics/PSG.fr)


                                          L'inconnu de l'adversaire, la qualité du terrain, le décalage horaire, autant de facteurs à prendre en compte pour une équipe parisienne qui dispute son huitième de finale aller ce jeudi à Shimkent, une ville de 850 000 habitants. Pour garantir de meilleures conditions, c'est un vol directement affrété en A320 depuis Paris vers Shimkent que l'équipe a pris pour engloutir les quelque 5 000 kilomètres séparant les deux pays en 6h30.

                                          Le Kazakhstan, une contrée lointaine vu de l'Europe occidentale, que la sélection française avait rencontré en septembre 2013 avec dans ses rangs les actuelles Parisiennes Delannoy, Houara et Delie alors que Georges était restée sur le banc. Un succès 4-0 acquis grâce notamment à trois buts en six minutes (15e, 17e, 21e). Un scénario que l'entraîneur Patrice Lair aimerait bien aussi connaître. Car pour les clubs venus disputer des rencontres au Kazakhstan, cela se solda plus souvent pas des matchs nuls comme Frankfurt et Barcelone, ou des défaites. Tout du traquenard, même si le PSG aura finalement l'avantage de recevoir au match retour suite à l'inversion des rencontres.

                                          Le groupe parisien

                                          G : Katarzyna Kiedrzynek, Loes Geurts
                                          D : Sabrina Delannoy, Laura Georges, Irene Paredes, Eve Perisset, Sandy Baltimore
                                          M : Shirley Cruz Traña, Erika Cristiano dos Santos, Aminata Diallo, Verónica Boquete Giadans, Anissa Lahmari, Sana Daoudi, Lina Boussaha
                                          A : Marie-Laure Delie, Ouleymata Sarr, Sarah Palacin, Cristiane Rozeira de Souza Silva


                                          Qui est le BIIK Kazygurt ? (source footballski)

                                          Basé à Shymkent, au Kazakhstan, cette équipe est composé de nombreuses joueuses étrangères venant de Russie, du Cameroun, du Nigeria ou encore de Serbie. Pour la première fois, en battant Vérone, le BIIK Kazygurt s’est qualifié un huitième de finale.
                                          Appelé Merey au tout début, puis Dinamo et Alma-KTZ, ce club a toujours été le meilleur au Kazakhstan, raflant tous les titres et se permettant même une pige dans le championnat russe en 2004. Largement sponsorisée par l’entreprise ferroviaire kazakhe, la formation d’Almaty gagnait donc systématiquement le championnat devant une concurrence pas forcément au niveau, mis à part Gaia Karaganda. Malgré ces succès, la compagnie de chemins de fer s’est retirée en 2008 pour laisser la place à un entrepreneur de Shymkent ce qui explique le déménagement de l'équipe vers la frontière ouzbèke, à Shimkent. Le BIIK Kazygurt connaît également le succès, gagnant les éditions 2011, 2013, 2014 et 2015 du championnat avec pour seul rival, le CSHVSM-Kairat.
                                          Mais le problème récurrent du football féminin kazakh reste l’énorme différence de traitement entre le football pour les hommes, largement aidé et celui pour les femmes qui traîne une existence misérable. Fautes de moyens en dehors de salaires pour les joueuses du BIIK et Astana, le championnat est dans une situation compliquée avec un nombre d’équipes et des règles varient chaque année. Les infrastructures sont désuètes.
                                          Seul le BIIK Kazygurt a réussi à se construire grâce à son président-investisseur, également membre du comité exécutif de la fédération kazakhe, Baurzhan Abdubaitov. Ce dernier est présent à 100% pour développer le club et le football féminin, avec un système bien pensé. Premièrement, le président a acquis une dizaine de terrains de football, a fait construire une salle de sport et un complexe hôtelier. L’organisation pour les voyages, l’hébergement, le matériel de formation ou encore la nutrition s’est professionnalisée au fil des mois. Sur ces bases, il a lancé sa propre académie de football féminin où s’entraînent désormais 60 filles. Pour la rendre performante, le BIIK Kazygurt a conclu un partenariat avec le Real Madrid, qui a fait part de ses conseils et son expertise. Si le BIIK réussit, c’est surtout grâce à ses étrangères qui ajoutent la plus-value. Car le sélectionneur kazakh (qui est aussi celui du BIIK) ne dispose pas d'un riche vivier. Ce sont donc des Mexicaines, Américaines, Serbes, Norvégiennes ou Nigérianes qui ont permis au club de briller dont Evelyn Nwabuoku, désormais à Guingamp.

                                          Jeudi 10 Novembre 2016
                                          Sebastien Duret

                                          http://www.footofeminin.fr/Ligue-des...rd_a13058.html
                                          Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                          Commentaire


                                          • #96
                                            Kazygurt, le voyage périlleux
                                            Publié le 09 novembre 2016 | Actus
                                            Par Anthony Rech pour Foot d'Elles



                                            Pour son huitième de finale aller de Ligue des champions, le Paris Saint-Germain se déplace à Kazygurt au Kazakhstan. Un voyage au bout de l'Europe qui a tout d'un piège : décalage horaire, état du terrain, horaire de match. Les Parisiennes vont devoir faire mieux que Francfort et Barcelone qui n'avaient ramené qu'un nul par le passé.


                                            Quand on jette un coup d'oeil sur la carte, on se dit rapidement que ce déplacement du Paris Saint-Germain en huitièmes de finale aller à Kazygurt (Kazakhstan) ressemble à un voyage sans fin pour un match de Ligue des champions. Et quand on regarde les chiffres, l'impression est confirmée. En avion, les Parisiennes ont parcouru 5 000 kilomètres à vol d'oiseau. Soit le deuxième plus long déplacement européen de l'histoire pour un club français (masculin et féminin confondus). « Quand il y a eu le tirage au sort, j'ai essayé de trouver le Kazakhstan sur une carte, j'ai regardé le vol et je me suis dit que ce n'était pas possible, c'était plus que dix heures de voyage ! L'avion privé c'est parfait », avoue Katarzyna Kiedrzynek.

                                            Voyage à l'autre bout de l'Europe

                                            Pour effectuer ce périple, le club de la capitale s'est donc organisé et a mis un avion privé à la disposition des joueuses pour effectuer les sept heures de vol sans escale. Un trajet dans cette région qui n'avait pas été un bon souvenir pour Vero Boquete lorsque l'Espagnole avait affronté avec Francfort le BIIK Kazygurt lors de la saison 2014-2015 : « Ce fut un voyage interminable, nous n'avions pas un vol direct, et avions dû faire deux escales, prendre trois avions, et nous sommes parties à 11h du matin et étions arrivés sur place à 11h le lendemain ». Cette fois, il y a eu 6h30 de vol.

                                            Au cours de cette journée marathon débutée sur les coups de 9h30 à Bougival (Yvelines), il a fallu tuer le temps au cours de cette longue journée de déplacement. D'abord à l'aéroport de Roissy, certaines joueuses s'adonnent à une partie de jeux vidéos en attendant l'embarquement (Katarzyna Kiedrzynek confirme sa passion pour FIFA17, ndlr), puis dans l'avion chacune a sa méthode : visionnage de matches pour Eve Périsset, lecture pour Vero Boquete, Loes Geurts dessine, jeux sur tablette pour Kasia Kiedrzynek, ou encore quelques tours de magie d'Annissa Lahmari pendant que Patrice Lair fait les cent pas dans l'allée centrale. Car les joueuses avaient pour consigne de ne « pas trop dormir, seulement 30 minutes maximum » afin de ne pas trop subir le décalage horaire (5h) en vue du match ce jeudi. Après donc plus de 6h de vol, atterrissage vers minuit à Shymkent, 1h à l'hôtel et un réveil à 7h du matin pour se caler sur le rythme local. Mais comme l'a martelé Patrice Lair depuis deux jours : « le décalage c'est dans la tête ! ». Mine de rien ce mercredi les traits étaient tirés chez pas mal de joueuses renforcés par les résultats des GPS fixés sur les joueuses pendant l'entraînement de veille de match.

                                            La terre kazakhe, tout d'un piège

                                            Les coéquipières de Shirley Cruz vont devoir aussi jouer à un horaire inhabituel : 14h (heure locale), 9h en France. Et surtout sur un terrain qui ressemble plus à une pelouse de district qu'à celle d'un match de Ligue des champions au sein d'un stade pour le moins surprenant qui a fait dire à certaines joueuses à leur arrivée : "c'est ici qu'on va jouer ?!". « Je ne pensais pas que c'était à ce point là mais à nous de nous adapter. On se rend compte qu'il y a encore du travail à faire pour avoir les conditions optimales pour toutes les équipes, Ça ne fait rien, cela fait partie un petit peu du folklore du football féminin après c'est à nous d'être très très sérieux demain, d'être capables de jouer sur ce terrain, être capables d'imposer notre jeu et de faire une différence pour le retour », insiste Patrice Lair.

                                            Enfin, sur le plan du football, on ne connaît pas grand chose de Kazygurt. L'année passée le club kazakhe avait été éliminé au stade des seizièmes de finale par le FC Barcelone après avoir accroché les Espagnoles à l'aller (1-1, 1-4). Lors de la saison 2014-2015, scenario identique pour Vero Boquete et les joueuses de Francfort qui avaient concédé leur seul match nul de la compétition. Ce qui prouve que c'est toujours compliqué dans cette région, notamment avec les conditions climatiques et l'état du terrain. « Ce match peut-être difficile car elles ne comptent pas s'incliner sur leur terrain, nous sommes clairement favorites, et c'est une équipe un peu inconnue pour tout le monde. Je me souviens qu'avec Francfort cela avait été un match compliqué, C'est une équipe composée de joueuses internationales, africaines, russes, américaines ». Cette année, l'équipe s'est défait de Vérone au tour précédent pour se hisser en huitièmes. D'autant plus que Patrice Lair n'aura pas beaucoup de marge manœuvre sur ces 90 minutes. Possédant un groupe à la base peu pléthorique et diminué, le coach parisien a décidé de ne pas emmener Sarah Palacin et Marie-Laure Delie au Kazakhstan, "sorties du groupe". Mais comme l'a souligné Shirley Cruz en conférence de presse, « on est un peu fatigué, mais il va falloir faire avec. Ce sera à nous de montrer pourquoi on est le Paris Saint-Germain ».


                                            Composition d'équipe probable du PSG :
                                            Kiedrzynek - Georges, Erika, Paredes - Perisset, Diallo ou Boussaha, Delannoy, Cruz (c), Boquete - Cristiane, Sarr.

                                            Anthony Rech à Shymkent

                                            http://www.footdelles.com/article/Ac...ux_141492.html
                                            Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                            Commentaire


                                            • #97
                                              Paredes, le roc discret
                                              Publié le 09 novembre 2016 | Actus
                                              Par Anthony Rech pour Foot d'Elles



                                              Arrivée en toute discrétion en provenance de Bilbao à l'intersaison, Irene Paredes s'est fait une place de choix dans le onze titulaire du Paris Saint-Germain de Patrice Lair. À la veille du huitième de finale aller de Ligue des champions face au BIIK Kazygurt, focus sur la solide défenseure espagnole.


                                              Elle ne fait pas beaucoup de bruit, mais elle se révèle diablement efficace. Irene Paredes a rejoint le Paris Saint-Germain cet été après avoir remporté le championnat espagnol avec Bilbao, le meilleur moment de sa carrière. La joueuse espagnole de 25 ans s'est fait une place au sein de la défense parisienne. À juste titre.

                                              Une joueuse méconnue en France

                                              En France, Irene Paredes n'est peut-etre pas la défenseure à laquelle on pense en premier. Pourtant, elle possède une solide réputation de l'autre côté des Pyrénées. « Irene est probablement la meilleure défenseure centrale espagnole de ces dernières années selon moi, c'est une joueuse très puissante physiquement, elle possède toutes les qualités pour devenir une des meilleures défenseures d'Europe. Elle évolue au niveau qu'elle espérait mais c'est vrai qu'elle surprend en France car elle n'est pas connue ici », confie Vero Boquete.

                                              Irene Paredes a découvert la première division espagnole à l'âge de 17 ans, mais « j'ai commencé le football dans un club à l'âge de quatorze ans, avant cela je jouais dans la rue dès que possible ». Elle s'est ensuite affirmée sous les maillots de sa région avec la Real Sociedad (2008-2011), puis à Bilbao pendant cinq saisons. Ce qui lui a permis de connaître la sélection avec la Roja dont elle est devenue un pilier depuis 2011. Mais son impact et sa solidité sur le terrain contrastent avec son caractère plutôt discret. « À la première impression, elle peut paraître froide et distante, elle ne parle pas beaucoup mais quand tu la connais c'est une personne très ouverte, elle aime beaucoup échanger, elle essaie d'avoir de bonnes relations avec tout le monde. », avoue Vero Boquete.

                                              Une adaptation éclair

                                              Au Paris Saint-Germain, la défenseure basque connaît sa première expérience hors de ses frontières et n'a pas hésité longtemps lorsque l'opportunité rouge et bleu s'est présentée. Au sein du club de la capitale, elle a gravi une marche dans la professionnalisation et peut désormais vivre du foot, son rêve. « Le PSG fait partie des meilleurs clubs d'Europe qui aspire à décrocher des titres cette saison. Pour moi c'est une grande étape car ici le rythme est plus élevé, plus rapide. On joue dans une autre catégorie que le championnat espagnol. Je fais mon maximum, je suis heureuse car j'ai la confiance de l'entraîneur qui me permet de jouer ». Pour son intégration dans le groupe, elle a pu compter sur la présence de son amie et coéquipière en sélection Vero Boquete. Sur le terrain, les réglages se sont faits assez rapidement avec Laura Georges notamment.
                                              Titulaire indiscutable depuis le début de saison, cette travailleuse insatiable est venue dans la capitale avec de grandes ambitions. « Je veux tout gagner avec le PSG, c'est difficile, mais je veux tout gagner. J'espère que le coach m'accordera toujours sa confiance, que nous allons continuer à avoir des résultats, que l'équipe va progresser et que nous allons réaliser une très bonne saison ». Une chose est certaine, si le PSG n'a pas pris un seul but en championnat depuis le début de la saison, Irene Paredes y est certainement pour quelque chose. Elle aura l'occasion de se mettre en valeur à nouveau dans le traquenard de Kazygurt ce mercredi.

                                              http://www.footdelles.com/article/Ac...et_141499.html
                                              Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                              Commentaire


                                              • #98
                                                Un match à 10H, 6H30 d'avion, un terrain de merde, je suis bien content qu'on ait tiré Zurich quand même, le club kazakh est sans doute très faible mais bonjour les contraintes
                                                Envoyé par psgmagic69
                                                A qui on fait les fesses ce week end :lov:
                                                :grn:

                                                Commentaire


                                                • #99
                                                  Victoire 3-0 grace a leurs espagnoles. Elles ont fait le job.

                                                  Commentaire


                                                  • Les parisiennes qui reviennent vainqueures de ce match complètement pété au Kazakhstan... elles verront également les quarts l'année prochaine :oui::fier:
                                                    Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                                    Commentaire

                                                    Chargement...
                                                    X