Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Division 1 Féminine 2016-2017

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Division 1 Féminine 2016-2017







    22ème journée - 25/05/2017

    Juvisy 2 - 1 Marseille
    Paris SG 2 - 2 Bordeaux
    Rodez 0 - 4 Montpellier
    Saint-Etienne 0 - 1 Guingamp
    Soyaux 3 - 1 Albi
    Metz 0 - 3 Lyon






    Lien vers l'ancien topic (saison 2015-2016) : http://forum.olweb.fr/showthread.php...nine-2015-2016
    Dernière modification par Rem56, 27/05/2017, 01h13.
    Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

  • #2
    Classement des buteuses

    1) Ada HEGERBERG (Lyon) - 20 buts
    2) Eugénie LE SOMMER (Lyon) - 20 buts

    3) Marie-Laure DELIE (Paris SG) - 16 buts
    4) Sofia JAKOBSSON (Montpellier) - 14 buts
    5) Lindsey THOMAS (Montpellier) - 12 buts
    6) CRISTIANE Rozeira de Souza Silva (Paris SG) - 11 buts
    7) Camille ABILY (Lyon) - 10 buts
    7) Valérie GAUVIN (Montpellier) - 10 buts
    7) Ugochi Desire OPARANOZIE (Guingamp) - 10 buts
    10) Salma AMANI (Guingamp) - 9 buts
    10) Viviane ASSEYI (Marseille) - 9 buts
    10) Laura BOURGOUIN (Soyaux) - 9 buts



    Classement des passeuses

    1) Dzsenifer MAROZSÁN (Lyon) - 20 passes décisives
    2) Gaëtane THINEY (Juvisy) - 15 passes décisives
    3) Shirley CRUZ TRAÑA (Paris SG) - 10 passes décisives
    3) Amel MAJRI (Lyon) - 10 passes décisives
    5) Verónica BOQUETE (Paris SG) - 9 passes décisives
    6) Sandie TOLETTI (Montpellier) - 8 passes décisives
    7) Camille ABILY (Lyon) - 7 passes décisives
    7) Eugénie LE SOMMER (Lyon) - 7 passes décisives
    7) Marion TORRENT (Montpellier) - 7 passes décisives
    10) Pauline BREMER (Lyon) - 6 passes décisives
    10) Ada HEGERBERG (Lyon) - 6 passes décisives


    Suite de ces deux classements sur ce lien
    Dernière modification par Rem56, 28/06/2017, 01h30.
    Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

    Commentaire


    • #3
      Calendrier

      1ère journée - 11/09/2016
      Albi 0 - 4 Paris SG
      Cruz Traña 23', Katoto 52', Delie 54', Boquete 64'
      Metz 0 - 5 Montpellier
      Tonazzi 5', Thomas 8' 13', Torrecilla 86', Jakobsson 89'
      Guingamp 1 - 0 Juvisy
      Oparanozie 73'
      Saint-Etienne 1 - 1 Rodez
      Traoré 75' ; Noiran 46'
      Soyaux 0 - 9 Lyon
      Le Sommer 5' 23' 35' 69' 78', Hegerberg 38' 79', Tarrieu 45', Lavogez 81'
      Bordeaux 1 - 1 Marseille
      Cambot 13' ; Cousin 33'

      2ème journée - 25/09/2016
      Juvisy 6 - 0 Metz
      Diani 12', Thiney 14' (SP) 45', Coleman 16' 53', Butel 80'
      Bordeaux 0 - 7 Saint-Etienne
      Chaumette 3' 13' 19', Peruzzetto 28' 64', Lavaud 32', Garbino 72'
      Lyon 6 - 0 Albi
      Marozsán 12' 70', Majri 27', Lavogez 45', Hegerberg 68' 75'
      Montpellier 3 - 0 Guingamp
      Jakobsson 6' 37', Le Bihan 70'
      Paris SG 1 - 0 Marseille
      Delie 48'
      Rodez 1 - 1 Soyaux
      Cance 36' ; Clerac 69'

      3ème journée - 02/10/2016
      Metz 0 - 4 Rodez
      Cance 2', Barbance 49' (SP), De Sousa 61', Bornes 64'
      Guingamp 0 - 4 Paris SG
      Cristiane 13', Delie 52' 69', Erika 57'
      Albi 0 - 1 Bordeaux
      Cambot 26'
      Juvisy 2 - 1 Soyaux
      Catala 4', Thiney 54' ; Bourgouin 31'
      Marseille 0 - 5 Montpellier
      Agard 36', Léger 43', Thomas 61', Gauvin 76', Jakobsson 90'+1
      Saint-Etienne 0 - 4 Lyon
      Abily 44', Hegerberg 71', Majri 81', Kumagai 90'+1 (SP)

      4ème journée - 09/10/2016
      Montpellier 3 - 0 Saint-Etienne
      Haupais 45', Dekker 57', Jakobsson 76'
      Rodez 0 - 10 Juvisy
      Catala 5' 43' 77' 79', Thiney 21', Diani 31' 55' 67', Butel 73', Declercq 84'
      Albi 0 - 2 Guingamp
      Amani 20', Oparanozie 62' (SP)
      Lyon 8 - 0 Bordeaux
      Majri 14', Lavogez 21' 65', Hegerberg 28', Mustaki 47' (CSC), Petit 54' 60', Bremer 63'
      Paris SG 3 - 0 Metz
      Boquete 28', Katoto 53' 61'
      Soyaux 2 - 1 Marseille
      Bourgouin 66' (SP), Babinga 90'+3 ; Asseyi 23'

      5ème journée - 16/10/2016
      Marseille 1 - 6 Lyon
      Asseyi 75' ; Abily 27', Le Sommer 32' 49', Hegerberg 44', Majri 63', Laplacette 65' (CSC)
      Juvisy 1 - 2 Montpellier
      Diani 90'+4 ; Toletti 29', Jakobsson 49'
      Guingamp 2 - 2 Bordeaux
      Fleury 20', Oparanozie 76' ; Ouinekh 53', Cambot 57'
      Metz 0 - 1 Albi
      Solanet 89'
      Paris SG 4 - 0 Rodez
      Katoto 24', Cristiane 52', Erika 72', Cruz Traña 86'
      Saint-Etienne 2 - 2 Soyaux
      Chaumette 41', Garbino 60' ; Babinga 48', Bourgouin 59'

      6ème journée - 30/10/2016
      Albi 0 - 3 Juvisy
      Catala 44', Matéo 57', Butel 73'
      Lyon 9 - 1 Guingamp
      Abily 8' 46', Majri 11', Bremer 28', Kumagai 31' (SP), Lavogez 45', Le Sommer 63' 82' 84' ; Oparanozie 65'
      Metz 0 - 3 Saint-Etienne
      Garbino 15' 45', Chaumette 29'
      Paris SG 1 - 0 Montpellier
      Katoto 33'
      Rodez 2 - 2 Marseille
      Banuta 51', Noiran 59' ; Pizzala 79' (SP), Asseyi 90'+3 (SP)
      Bordeaux 2 - 3 Soyaux
      Loumagne 21', Cambot 58' ; Bourgouin 39' 67' 74'

      7ème journée - 06/11/2016
      Rodez 0 - 5 Lyon
      Marozsán 31' 45', Hegerberg 56', Abily 57', Renard 90' (SP)
      Metz 0 - 1 Bordeaux
      Montegut 87'
      Soyaux 0 - 2 Paris SG
      Cristiane 33' 66'
      Guingamp 4 - 0 Marseille
      Oparanozie 22', Amani 32' 85' 90'+1
      Montpellier 7 - 0 Albi
      Jakobsson 34' 72' 81' 88', Toletti 42', Dekker 78', Thomas 83'
      Saint-Etienne 2 - 0 Juvisy
      Chaumette 20', Garbino 62'

      8ème journée - 20/11/2016
      Montpellier 4 - 1 Rodez
      Jakobsson 7' 64', Tonazzi 38', Cugat 69' (CSC) ; Saunier 59'
      Guingamp 0 - 0 Saint-Etienne
      Lyon 3 - 0 Metz
      Abily 36', Hegerberg 54', Renard 87'
      Marseille 2 - 1 Juvisy
      Coton-Pelagie 49', Brétigny 61' ; Coleman 31'
      Bordeaux 0 - 6 Paris SG
      Delannoy 3' (SP), Boquete 30', Sarr 42', Erika 44', Delie 58', Palacin 66'
      Albi 1 - 4 Soyaux
      Barbe 12' ; Bourgouin 17' 77', Clerac 47', Nakkach 71'

      9ème journée - 04/12/2016
      Soyaux 1 - 1 Metz
      Babinga 12' ; Simone 90'+2
      Montpellier 1 - 0 Bordeaux
      Tonazzi 72'
      Rodez 0 - 3 Guingamp
      Ringenbach 47', Amani 79' 82'
      Albi 0 - 1 Marseille
      Coton-Pelagie 58'
      Saint-Etienne 0 - 6 Paris SG
      Cristiane 11' 38', Delie 24' 58', Boquete 64' 77'
      Juvisy 0 - 1 Lyon
      Abily 23'

      10ème journée - 11/12/2016
      Lyon 2 - 1 Montpellier
      Abily 5', Le Sommer 7' ; Dekker 42'
      Paris SG 3 - 0 Juvisy
      Delie 35' 55' 65'
      Bordeaux 0 - 2 Rodez
      Noiran 31' 42'
      Marseille 3 - 0 Metz
      Brétigny 20', Godart 78' (CSC), Pizzala 82'
      Albi 0 - 0 Saint-Etienne
      Guingamp 0 - 0 Soyaux

      11ème journée - 18/12/2016
      Juvisy 0 - 0 Bordeaux
      Rodez 1 - 0 Albi
      Lemaître 71' (SP)
      Paris SG 1 - 0 Lyon
      Delie 83'
      Soyaux 0 - 2 Montpellier
      Jakobsson 9', Thomas 18'
      Saint-Etienne 0 - 2 Marseille
      Lozé 32', Asseyi 56'
      Metz 1 - 1 Guingamp
      Khelifi 71' ; Amani 64'

      12ème journée - 15/01/2017
      Guingamp 0 - 3 Lyon
      Le Sommer 21' 26', Hegerberg 72'
      Montpellier 2 - 1 Paris SG
      Jakobsson 61', Blackstenius 88' ; Perisset 21'
      Juvisy 3 - 0 Albi
      Greboval 9', Catala 28', Matéo 76'
      Marseille 3 - 1 Rodez
      Coton-Pelagie 36', Asseyi 59' (SP), Lozé 79' ; Banuta 28'
      Soyaux 2 - 0 Bordeaux
      Babinga 43', Belkacemi 88'
      Saint-Etienne 1 - 2 Metz
      Pingeon 12' ; Pekel 65' 90'+2

      13ème journée - 05/02/2017
      Rodez 0 - 3 Paris SG
      Henry 48', Paredes 59', Cristiane 61'
      Montpellier 0 - 0 Juvisy
      Albi 1 - 0 Metz
      Khoury 90'+2
      Lyon 4 - 0 Marseille
      Kumagai 28' (SP), Abily 37', Le Sommer 55', Hegerberg 84'
      Bordeaux 0 - 1 Guingamp
      Pervier 62'
      Soyaux 1 - 0 Saint-Etienne
      Hurault 40'

      14ème journée - 12/02/2017
      Metz 1 - 1 Soyaux
      Altunkulak 34' ; Babinga 8'
      Guingamp 1 - 0 Rodez
      Oparanozie 83'
      Bordeaux 1 - 2 Montpellier
      Cambot 45' ; Toletti 52', Cayman 64'
      Marseille 3 - 1 Albi
      Brétigny 18', Pizzala 65', 74' ; Condon 90'+2
      Paris SG 4 - 0 Saint-Etienne
      Boquete 8', Delie 23' 90'+2, Cristiane 26'
      Lyon 5 - 2 Juvisy
      Majri 5', Hegerberg 23' 29', Kumagai 52' (SP), Le Sommer 66' ; Matéo 31', Jaurena 80'

      15ème journée - 26/02/2017
      Montpellier 0 - 3 Lyon
      Renard 13' 67', Bremer 26'
      Rodez 0 - 0 Bordeaux
      Juvisy 1 - 2 Paris SG
      Thiney 66' ; Paredes 62', Katoto 64'
      Metz 1 - 3 Marseille
      Pekel 3' ; Coton-Pelagie 59', Asseyi 66' 81'
      Saint-Etienne 0 - 1 Albi
      Mijatović 62'
      Soyaux 1 - 0 Guingamp
      Boudaud 75' (SP)

      16ème journée - 19/03/2017
      Albi 0 - 5 Lyon
      Kumagai 4' (SP), Hegerberg 30', Abily 39', Morgan 66' 67'
      Marseille 2 - 0 Paris SG
      Yüceil 64', Brétigny 76'
      Guingamp 0 - 2 Montpellier
      Blackstenius 5', Le Bihan 30'
      Soyaux 2 - 3 Rodez
      Babinga 66', Bourgouin 72' ; Lemaître 19' (SP), Noiran 39' 50'
      Metz 1 - 3 Juvisy
      Pekel 9' ; Catala 67', Diani 70', Declercq 79'
      Saint-Etienne 0 - 0 Bordeaux

      17ème journée - 26/03/2017
      Bordeaux 1 - 2 Metz
      Laurent 79' ; Williams 66', Wenger 90'+1
      Albi 0 - 1 Montpellier
      Cayman 63' (SP)
      Juvisy 3 - 0 Saint-Etienne
      Greboval 47', Thiney 63', Diani 82'
      Marseille 2 - 0 Guingamp
      Gadea 8', Lozé 65'
      Paris SG 2 - 0 Soyaux
      Morroni 18', Lahmari 85'
      Lyon 8 - 0 Rodez
      Hegerberg 37' 44', Lavogez 43', Tarrieu 45' 48', Mbock Bathy Nka 62', Petit 76', Bremer 80'

      18ème journée - 02/04/2017
      Montpellier 5 - 0 Marseille
      Sembrant 12', Dekker 44', Gauvin 56', Cayman 64', Thomas 89'
      Rodez 1 - 2 Metz
      Lemaître 75' (SP) ; Simone 63', Pekel 72'
      Bordeaux 1 - 2 Albi
      Laurent 38' ; Rouzies 53' (SP), Saulnier 75'
      Lyon 6 - 0 Saint-Etienne
      Houara-d'Hommeaux 8' 12', Mbock Bathy Nka 24', Le Sommer 49' 73', Lavogez 71'
      Paris SG 3 - 3 Guingamp
      Cristiane 15' 19', Boquete 27' ; Amani 60' 80', Oparanozie 82'
      Soyaux 1 - 1 Juvisy
      Nakkach 27' ; Makanza 28'

      19ème journée - 23/04/2017
      Marseille 2 - 0 Soyaux
      Coton-Pelagie 16', Gadea 29'
      Juvisy 1 - 1 Rodez
      Butel 34' ; Cugat 32'
      Guingamp 1 - 2 Albi
      Oparanozie 6' ; Rouzies 10' (SP), Khoury 58'
      Saint-Etienne 0 - 8 Montpellier
      Cayman 4', Gauvin 10' 37', Agard 67', Léger 77', Thomas 81' 84', Toletti 90'+2
      Bordeaux 0 - 1 Lyon
      Lavogez 79'
      Metz 0 - 2 Paris SG
      Perisset 21', Delie 45'

      20ème journée - 07/05/2017
      Rodez 1 - 1 Saint-Etienne
      Lemaître 41' ; Daniel 90'+4 (CSC)
      Juvisy 2 - 1 Guingamp
      Thiney 20' (SP) 90'+4 ; Ollivier 53'
      Montpellier 6 - 0 Metz
      Gauvin 12' 67', Dekker 43' 90', Léger 81', Thomas 84'
      Marseille 0 - 1 Bordeaux
      Laurent 88'
      Paris SG 4 - 0 Albi
      Cristiane 4', Gouineau 22' (CSC), Delie 56', Lawrence 65'
      Lyon 9 - 0 Soyaux
      Viana 21' (CSC), Hegerberg 24' 32', Morgan 37' 51', Kumagai 43', Le Sommer 46' 59', Renard 68'

      21ème journée - 14/05/2017
      Lyon 3 - 0 Paris SG
      Le Sommer 13', Hegerberg 27', Morgan 28'
      Montpellier 10 - 0 Soyaux
      Gauvin 1' 60', Le Bihan 15', Blackstenius 28' 45' 46' 57', Thomas 73' 75' 90'+2
      Albi 1 - 3 Rodez
      Saulnier 18' ; Cugat 10', Noiran 48', Bornes 57'
      Bordeaux 1 - 1 Juvisy
      Laurent 75' ; Matéo 32'
      Guingamp 6 - 2 Metz
      Bueno 11', Le Garrec 20', Robert 22', Ollivier 66', Drozo 70', Oparanozie 74' ; Wojdyla 60', Cordier 90'+1
      Marseille 3 - 1 Saint-Etienne
      Lozé 2', Asseyi 5' 90'+1 ; Chaumette 90'+3

      22ème journée - 25/05/2017
      Juvisy 2 - 1 Marseille
      Greboval 41', Matéo 85' ; Gadea 47'
      Paris SG 2 - 2 Bordeaux
      Delie 75', Perisset 85' ; Karchouni 48', Laurent 54'
      Rodez 0 - 4 Montpellier
      Blackstenius 31', Gauvin 35' 48', Cayman 85'
      Saint-Etienne 0 - 1 Guingamp
      Oparanozie 54'
      Soyaux 3 - 1 Albi
      Viana 39' (SP), Clerac 68', Davy 77' ; Cazeau 79'
      Metz 0 - 3 Lyon
      Hegerberg 39', Mbock Bathy Nka 52', Renard 57'
      Dernière modification par Rem56, 28/06/2017, 01h35.
      Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

      Commentaire


      • #4
        #D1F - Les dates de reprise et les programmes des matchs de préparation

        Footofeminin vous propose de retrouver le programme de préparation des équipes de D1 féminine, version 2016-2017, d'ici la première journée du championnat le 11 septembre. Peut-être aurez-vous l'occasion de les voir pendant vos vacances...



        OLYMPIQUE LYONNAIS
        Reprise :
        lundi 25 juillet
        Stage à Monteux du 1er au 4 septembre
        Matchs :
        Lundi 8 août : Nîmes MGFF (D2) - Olympique Lyonnais, à Nîmes
        Samedi 13 août : Olympique Lyonnais - Grenoble F38 (D2), à Lyon
        Mercredi 17 août : AS Saint-Etienne - Olympique Lyonnais, à Chasse-sur-Rhône
        Samedi 27 août : Olympique Lyonnais - SC Freiburg (Allemagne), à Holtzwihr (16h00)
        Dimanche 4 septembre : Olympique Lyonnais - Brescia (Italie), à Monteux

        PARIS-SAINT-GERMAIN
        Reprise :
        lundi 25 juillet
        Stage à Ploufragan du 8 au 16 août
        Matchs :
        Lundi 15 août : US Saint-Malo (D2) – PSG à Saint-Malo (16h00) (Marville)
        Samedi 20 août : Stade de Reims (D2) – PSG
        Samedi 27 août : FC Barcelone (Espagne) – PSG
        Samedi 3 septembre : PSG - Fiorentina (Italie), à Paris

        MONTPELLIER HSC
        Reprise :
        lundi 25 juillet
        Matchs :
        Vendredi 5 août : ASPTT Albi - Montpellier HSC, à Béziers ou Carcassonne (19h00)
        Samedi 13 août : Montpellier HSC - O. Marseille, à Cavaillon (18h00)
        Vendredi 19 août : Montpellier HSC - FC Barcelona (Espagne), à Albi (19h00)
        Dimanche 28 août : Grenoble F38 (D2) - Montpellier HSC, à Pierrelatte
        Samedi 3 septembre : FC Aurillac-Arpajon (D2) - Montpellier HSC

        FCF JUVISY ESSONNE
        Reprise :
        lundi 1er août
        Matchs :
        Mercredi 10 août : ASJ Soyaux - FCF Juvisy, à Montlouis (18h00)
        Mercredi 17 août : ASPTT Albi - FCF Juvisy, à Tarbes (19h00)
        Samedi 27 août : EA Guingamp - FCF Juvisy, à Quessoy
        Dimanche 4 septembre : à définir

        RODEZ AF
        Reprise :
        lundi 1er août
        Matchs :
        Jeudi 18 août : Rodez AF - FC Girondins Bordeaux, à Rodez (19h00)
        Dimanche 21 août : ASJ Soyaux - Rodez AF, à Noailles (16h00)
        Samedi 27 août : AS Saint-Etienne - Rodez AF, à Volvic (16h00)
        Mercredi 31 août : FC Aurillac-Arpajon (D2) - Rodez AF, à Aurillac
        Dimanche 4 septembre : Rodez AF - Athletic Bilbao (Espagne) (lieu à préciser)

        AS SAINT-ÉTIENNE
        Reprise :
        jeudi 28 juillet
        Stage à l'Alpe d'Huez du 31 juillet au 4 août
        Matchs :
        Samedi 6 août : AS Saint-Romain-Sanne (DH) - AS Saint-Etienne, à Saint-Laurent-du-Pont (16h00)
        Samedi 13 août : FF Yzeure (D2) - AS Saint-Etienne, à Vallon-en-Sully (16h00)
        Mercredi 17 août : AS Saint-Etienne - Olympique Lyonnais, à Chasse-sur-Rhône
        Samedi 20 août : AS Saint-Etienne - O. Marseille, à Cornas (16h00)
        Samedi 27 août : AS Saint-Etienne - Rodez AF, à Volvic (16h00)
        Dimanche 4 septembre : AS Saint-Etienne - Clermont Foot (D2), (15h00)

        ASJ SOYAUX CHARENTE
        Reprise :
        mercredi 27 juillet
        Matchs :
        Mercredi 10 août : ASJ Soyaux - FCF Juvisy, à Montlouis (18h00)
        Samedi 13 août : ASJ Soyaux - Athletic Bilbao (Espagne), à Soyaux (17h00) (sous réserve)
        Lundi 15 août : ASJ Soyaux - ESOF La Roche (D2), à Taizé (15h ou 17h)
        Dimanche 21 août : ASJ Soyaux - Rodez AF, à Noailles (16h00)
        Samedi 27 août : ASJ Soyaux - Toulouse FC (D2), à Lubersac (18h00)
        Vendredi 2 septembre : ASJ Soyaux - adversaire à déterminer, à Soyaux (19h30)

        EA GUINGAMP
        Reprise :
        lundi 25 juillet
        Stage
        Matchs :
        Dimanche 7 août : EA Guingamp - FC Lorient (D2), à Loudéac (18h00)
        Dimanche 14 août : FC Girondins Bordeaux - EA Guingamp, à Joué les Tours
        Dimanche 21 août : EA Guingamp - ESOF La Roche (D2), à Bouvron
        Samedi 27 août : EA Guingamp - FCF Juvisy, à Quessoy
        Dimanche 4 Septembre : EA Guingamp - FC Rouen (D2) (à préciser)

        ASPTT ALBI
        Reprise :
        lundi 25 juillet
        Matchs :
        Vendredi 5 août : ASPTT Albi - Montpellier HSC, à Béziers ou Carcassonne (19h00)
        Mercredi 10 août : ASPTT Albi - Real Sociedad (Espagne), à Andorre (18h30)
        Mercredi 17 août : ASPTT Albi - FCF Juvisy, à Tarbes (19h00)
        Vendredi 19 août : ASPTT Albi - Athletic Bilbao (Espagne), à Albi (20h30)
        Dimanche 21 août : ASPTT Albi - FC Barcelona (Espagne), à Albi (17h00)
        Mercredi 24 août : FC Aurillac-Arpajon (D2) - ASPTT Albi, à Figeac (20h00)
        Samedi 27 août : ASPTT Albi - Bruges U17, à Albi
        Mercredi 31 août : ASPTT Albi - L'Union U17, à Albi (20h00)

        FC METZ
        Reprise :
        lundi 1er août
        Stage à Gérardmer du 15 au 19 août
        Matchs :
        Samedi 6 août : FC Metz - FC Sarrbrücken (Allemagne), à Carling (15h00)
        Samedi 13 et dimanche 14 août : tournoi du FC Woippy (avec Standard de Liège, AS Nancy, Stade de Reims, FFC Albergaria, AS Roma, FFC Frauen Zurich, SG Essen-Schönebeck, SC Freiburg)
        Samedi 20 août : FC Metz - Genk Ladies (Belgique), à Algrange (15h00)
        Dimanche 28 août : FC Vendenheim (D2) - FC Metz, à Vendenheim (15h00)
        Dimanche 4 septembre : à définir

        OLYMPIQUE DE MARSEILLE
        Reprise :
        lundi 25 juillet
        Matchs :
        Samedi 13 août : Montpellier HSC - O. Marseille, à Cavaillon (18h00)
        Samedi 20 août : AS Saint-Etienne - O. Marseille, à Cornas (16h00)
        Samedi 27 août : Nîmes MGFF (D2) - O. Marseille, à Tresque ou Bagnols
        Samedi 3 septembre : Toulon SC (D2) - O. Marseille, à Toulon (16h00)

        FC GIRONDINS DE BORDEAUX
        Reprise :
        lundi 25 juillet
        Matchs :
        Dimanche 14 août : FC Girondins Bordeaux - EA Guingamp, à Joué les Tours
        Jeudi 18 août : Rodez AF - FC Girondins Bordeaux, à Rodez (19h00)
        Dimanche 21 août : Real Sociedad (Espagne) - FC Girondins Bordeaux, à San Sebastian (Espagne)
        Mercredi 24 août : FC Girondins Bordeaux - FCE Arlac Mérignac (DH), à Blanquefort
        Dimanche 28 août : Andernos SFC (U18/Senior) - FC Girondins Bordeaux, à Andernos
        Samedi 3 septembre : Toulouse FC (D2) - FC Girondins Bordeaux, à Boé


        Lundi 25 Juillet 2016
        Sebastien Duret

        http://www.footofeminin.fr/D1F-Les-d...on_a12639.html
        Dernière modification par Rem56, 25/07/2016, 20h58.
        Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

        Commentaire


        • #5
          #D1F - Le calendrier des rencontres 2016-2017 dévoilé

          La FFF a dévoilé ce vendredi 15 juillet le calendrier des rencontres du championnat de France de Division 1 2016-2017



          TELECHARGER LE CALENDRIER COMPLET


          Le champion de France 2016 se déplacera à Soyaux pour l'ouverture du championnat 2016-2017. Son dauphin parisien sera aussi en déplacement à Albi. Parmi les promus, Bordeaux et l'OM qui feront leur début en D1 seront opposés. Le troisième promu, Metz, recevra Montpellier, 3e du dernier championnat. Enfin Guingamp accueillera Juvisy alors que Saint-Etienne sera opposé à Rodez pour cette ouverture.

          Lors de la deuxième journée, on retiendra le premier PSG - OM féminin en D1 féminine. L'OM qui devra enchaîner ensuite par Montpellier (3e journée) et Lyon (5e journée).

          Parmi les confrontations des candidats aux premières places, le PSG jouera contre Montpellier (6e journée, 30 octobre) alors que Juvisy affrontera Lyon (9e journée, 4 décembre). La fin des matchs aller sera marquée par Lyon - Montpellier et PSG - Juvisy (10e journée, 11 décembre et 15e journée, 26 février), puis PSG - Lyon (11e journée, 18 décembre et 21e journée, 14 mai).


          Samedi 16 Juillet 2016
          Sebastien Duret

          http://www.footofeminin.fr/D1F-Le-ca...le_a12649.html
          Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

          Commentaire


          • #6
            #D1F - A l'heure de la reprise

            Six clubs de Division 1 effectuaient leur reprise ce lundi : Lyon, PSG, Montpellier, Guingamp, Albi et Marseille. Retrouvez quelques brèves de ces reprises.


            Gérard Prêcheur comptait sur un groupe de 13 joueuses (photo OLweb)

            LYON : un groupe restreint sans les internationales

            Les Championnes de France étaient présentes au Parc OL dès 9 heures ce lundi matin pour une première prise de contact. Gérard Prêcheur privées des internationales disposaient tout de même des étrangères Hegerberg, Bremer mais aussi de Petit et Tarrieu. Les deux anciennes U19 qui ont signé leur premier contrat Marichaud et Piga étaient aussi présentes, tout comme la jeune recrue norvégienne Norheim. Kumagai est annoncée ce mardi. C'est ensuite en début d'après-midi qu'elles ont effectué leur première séance après avoir été accueillies par Jean-Michel Aulas le midi.


            Patrice Lair et de nombreuses recrues présentes (photo PSG.fr)

            PSG : cinq recrues à la reprise

            A Bougival, le PSG dirigé par Patrice Lair était sur le terrain ce matin avec 16 joueuses dont de nouveaux visages Veronica Boquete, Irene Paredes, Eve Perisset, Sarah Palacin et Aminata Diallo. Cette journée de reprise s'est poursuivie l'après-midi. Il en sera de même toute la semaine avant de partir à Ploufragan pour un stage.


            La reprise de l'équipe féminine ! par PSG

            MONTPELLIER : ambiance estivale
            Les Montpelliéraines étaient treize à la reprise ce lundi. Le matin a été consacré à la remise des équipements et aux présentations. Les joueuses se sont retrouvées l'après-midi à Grammont. A noter que depuis la fin juin, les Montpelliéraines avaient eu l'occasion d'effectuer plusieurs activités sportives en groupe comme de la randonnée au lieu de reprise individualisée.

            GUINGAMP : la jeunesse sur le terrain
            Sarah M'Barek comptait sur 14 joueuses pour cette reprise sur le terrain synthétique du stade Kergroas de Saint-Brieuc. Avec six joueuses U19 mais aussi la recrue nigériane Evelyn Nwabuoku, cette première séance a été l'occasion d'une première prise de contact, en attendant de disposer de tout l'effectif.


            Les Guingampaises à la reprise (photo EAG)

            Mardi 26 Juillet 2016
            Sebastien Duret

            http://www.footofeminin.fr/D1F-A-l-h...se_a12683.html
            Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

            Commentaire


            • #7
              #D1F - Premiers matchs de préparation ce week-end

              Après une à deux semaines d'entraînements, les premiers matchs de préparation sont programmés ce week-end pour les équipes de D1. Voici le programme d'ici la reprise du championnat


              Jean-Louis Saez et Montpellier sur le pont dès vendredi (photo MHSC)


              Place aux terrains, aux premiers essais et réglages pour Montpellier et Albi, ce vendredi à Grammont. Ce week-end, trois autres équipes de D1 feront leur début avec Saint-Etienne, Metz et Guingamp. La rencontre de Lyon face à Nîmes prévue lundi a été annulée.


              LE PROGRAMME (sous réserve de modifications)

              Vendredi 5 août 2016

              Montpellier HSC - ASPTT Albi, à Montpellier (19h00)

              Samedi 6 août 2016
              AS Saint-Romain-La Sanne (DH) - AS Saint-Etienne, à Saint-Laurent-du-Pont (16h00)
              FC Metz - FC Sarrbrücken (Allemagne), à Carling (15h00)

              Dimanche 7 août 2016
              EA Guingamp - FC Lorient (D2), à Plouguenast (18h00)

              Lundi 8 août 2016
              Nîmes MGFF (D2) - Olympique Lyonnais, à Nîmes (annulé)

              Mercredi 10 août 2016
              ASJ Soyaux - FCF Juvisy, à Montlouis (18h00)
              ASPTT Albi - Real Sociedad (Espagne), à Andorre (18h30)

              Samedi 13 août 2016
              Olympique Lyonnais - Grenoble F38 (D2), à Lyon
              Montpellier HSC - O. Marseille, à Cavaillon (18h00)
              FF Yzeure (D2) - AS Saint-Etienne, à Vallon-en-Sully (16h00)
              ASJ Soyaux - Athletic Bilbao (Espagne), à Soyaux (17h00)
              Tournoi du FC Woippy (avec FC Metz, Standard de Liège, AS Nancy, Stade de Reims, FFC Albergaria, AS Roma, FFC Frauen Zurich, SG Essen-Schönebeck, SC Freiburg)

              Dimanche 14 août 2016
              FC Girondins Bordeaux - EA Guingamp, à Joué les Tours (16h00)

              Lundi 15 août 2016
              US Saint-Malo (D2) – PSG à Saint-Malo (16h00)
              ASJ Soyaux - ESOF La Roche (D2), à Taizé-Maulais (17h00)

              Mercredi 17 août 2016
              AS Saint-Etienne - Olympique Lyonnais, à Chasse-sur-Rhône
              ASPTT Albi - FCF Juvisy, à Tarbes (19h00)

              Jeudi 18 août 2016
              Rodez AF - FC Girondins Bordeaux, à Rodez (19h00)

              Vendredi 19 août 2016
              Montpellier HSC - FC Barcelona (Espagne), à Albi (19h00)
              ASPTT Albi - Athletic Bilbao (Espagne), à Albi (20h30)

              Samedi 20 août 2016
              Stade de Reims (D2) – PSG, à Compiègne
              AS Saint-Etienne - O. Marseille, à Cornas (16h00)
              FC Metz - Genk Ladies (Belgique), à Algrange (15h00)

              Dimanche 21 août 2016
              Montpellier HSC - Athletic Bilbao (Espagne), à Albi (17h00)
              ASJ Soyaux - Rodez AF, à Noailles (16h00)
              EA Guingamp - ESOF La Roche (D2), à Bouvron
              ASPTT Albi - FC Barcelona (Espagne), à Albi (15h30)
              Real Sociedad (Espagne) - FC Girondins Bordeaux, à San Sebastian (Espagne) (15h00)

              Mercredi 24 août 2016
              FC Aurillac-Arpajon (D2) - ASPTT Albi, à Figeac (20h00)
              FC Girondins Bordeaux - FCE Arlac Mérignac (DH), à Blanquefort (19h30)

              Samedi 27 août 2016
              Olympique Lyonnais - SC Freiburg (Allemagne), à Holtzwihr (16h00)
              FC Barcelone (Espagne) – PSG
              EA Guingamp - FCF Juvisy, à Quessoy
              AS Saint-Etienne - Rodez AF, à Volvic (16h00)
              ASJ Soyaux - Toulouse FC (D2), à Lubersac (18h00)
              ASPTT Albi - Bruges U17, à Albi
              Nîmes MGFF (D2) - O. Marseille, à Tresque ou Bagnols

              Dimanche 28 août 2016
              Grenoble F38 (D2) - Montpellier HSC, à Pierrelatte
              FC Vendenheim (D2) - FC Metz, à Vendenheim (15h00)
              Andernos SFC (U18/Senior) - FC Girondins Bordeaux, à Andernos (17h00)

              Mercredi 31 août 2016
              FC Aurillac-Arpajon (D2) - Rodez AF, à Aurillac
              ASPTT Albi - L'Union U17, à Albi (20h00)

              Vendredi 2 septembre 2016
              ASJ Soyaux - adversaire à déterminer, à Soyaux (19h30)

              Samedi 3 septembre 2016
              PSG - Fiorentina (Italie), à Paris
              FC Aurillac-Arpajon (D2) - Montpellier HSC, à Mende
              Toulon SC (D2) - O. Marseille, à Toulon (16h00)
              Toulouse FC (D2) - FC Girondins Bordeaux, à Boé (17h00)

              Dimanche 4 septembre 2016
              Olympique Lyonnais - Brescia (Italie), à Montreux
              Juvisy – adversaire à préciser
              Rodez AF - Athletic Bilbao (Espagne) (lieu à préciser)
              AS Saint-Etienne - Clermont Foot (D2), (15h00)
              EA Guingamp - FC Rouen (D2), à Saint-Brieuc (16h00)
              FC Metz – adversaire à préciser

              Jeudi 4 Août 2016
              Sebastien Duret

              http://www.footofeminin.fr/D1F-Premi...nd_a12719.html
              Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

              Commentaire


              • #8
                #D1F - Matchs de préparation : le résumé du premier week-end de rencontres

                Après une à deux semaines d'entraînements, les premiers matchs de préparation étaient programmés ce week-end pour les équipes de D1.


                Le groupe montpelliérain (photo MHSC)


                Place aux terrains, aux premiers essais et réglages pour Montpellier et Albi, ce vendredi à Grammont. Les Montpelliéraines se sont imposées 1-0 grâce à un but de Marie-Charlotte Léger (26e). Cette rencontre a été l’occasion pour les deux équipes d'une bonne revue d’effectif. Sans ses internationales, le coach montpelliérain en a profité pour donner également du temps de jeu à plusieurs jeunes joueuses évoluant en U19.

                Samedi, Saint-Étienne, pour la fin de stage à l'Alpe d'Huez, rencontrait l'AS St Romain La Sanne (DH). Les Stéphanoises se sont imposées 4-0. Sur un centre de Lavaud, Gago a signé par un but son arrivée chez les Amazones avant que Chaumette, ne signe un doublé en quatre minutes. En seconde période, sur une action entre ex-Lyonnaises, Pingeon servait Garbino pour un quatrième but.

                Ce dimanche, deux autres équipes de D1. L'occasion d'une large revue d'effectif pour le FC Metz avec les U19. Le seul but de la rencontre a été inscrit par la Brésilienne Simone Gomes Jatoba d'un coup franc à 20 mètres, obtenu par Selen Gulun Altunkulak, qui s’est logé dans la lucarne gauche de la gardienne allemande Novotny (1-0, 16').

                Les Guingampaises ont démarré sur les chapeaux de roue. D'entrée, la frappe d'Oparanozie repoussée par la gardienne était reprise par Amani (1-0, 1'). Oparanozie touchait ensuite la transversale (38e) mais c'est à la reprise que Morin sur un corner doublait la mise (2-0, 49'). Fourré terminait le travail en reprenant de la tête un centre de Drozo (3-0, 79').


                LE PROGRAMME (sous réserve de modifications)

                Vendredi 5 août 2016

                Montpellier HSC - ASPTT Albi : 1-0
                , à Montpellier (Marie-Charlotte Léger 26')
                Montpellier (départ) : Durand ; Daughetee, Romanelli, Agard, Torrent ; Torrecilla, Dekker, Tonazzi, Léger ; Thomas, Gauvin.
                Banc : Haupais, Uffren, Julien, Diop, Laurent...
                Albi (départ) : Perrault ; Gouineau, Cazes, Arcambal, Schlepp ; Pantelic, Manuel, Cervera, Solanet, Cazeau ; Martinez
                Banc : Benlazar, Braunwart, Gouilliart, Khoury, Marteau, Matondo, Mitchai, Salle

                Samedi 6 août 2016
                AS Saint-Romain-La Sanne (DH) - AS Saint-Étienne : 0-4
                , à Saint-Laurent-du-Pont (Kelly Gago 14', Audrey Chaumette 38', 42', Maëlle Garbino 76')
                St-Étienne (1re mi-temps) : Suchère ; Digonnet, Boishardy, Sissoko, Martins ; Clémaron, Gherbi ; Lavaud, Vallet, Gago ; Chaumette.
                St-Étienne (2e mi-temps) : Suchère ; Gauvin, Courteille, Brevet, Carage ; Moreau, Blanchard ; Blanc-Gonnet, Pingeon, Garbino ; Fleury

                Dimanche 7 août 2016
                FC Metz - FC Sarrbrücken (Allemagne) : 1-0
                , à Carling (Simone Gomes Jatoba 16')
                Metz (1re période) : Lerond ; Brocheray, Jatoba, Rigaud, Podgorny ; Gathrat, Benabdelhak, Khelifi, Martins ; Altunkulak, Wenger.
                Metz (2e période) : Laar ; Dijon, Papaix, Godard, Martins (Brocheray 67') ; Evrard, Morel, Janela, Nell ; Cordier, Gavory.

                EA Guingamp - FC Lorient (D2) : 3-0, à Plouguenast (Salma Amani 1', Suzy Morin 49', Adelie Fourré 79')
                Guingamp : Gignoux ; Morin, Lorgeré, Debever, Quéro, Ollivier, Pervier, Robert, Nwabuoku, Amani, Oparanozie
                Banc : Ewele, Palis, Dolain, Fleury, Rogon, Le Moing, Fourré, Abadou, Navicet, Pot, Dinglor, Bueno, Drozo

                Lundi 8 août 2016
                Nîmes MGFF (D2) - Olympique Lyonnais, à Nîmes (annulé)

                Mardi 9 Août 2016
                Sebastien Duret

                http://www.footofeminin.fr/D1F-Match...es_a12719.html
                Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                Commentaire


                • #9
                  #D1F - Matchs de préparation : le bilan de la deuxième semaine

                  Retrouvez les résumés des rencontres de préparation des équipes de D1 qui se sont déroulées du 10 au 15 août



                  Après la première semaine de rencontres (voir résumés), les matchs se poursuivaient du 10 au 15 août avec onze des douze équipes de D1 concernées. Seul Rodez n'avait pas de match durant ce laps de temps.

                  Des rencontres où les entraîneurs en ont profité pour donner du temps de jeu à tout le monde et notamment aux jeunes joueuses issues souvent des équipes U19. Il a aussi fallu faire face à l'absence des internationales présentes aux JO. Le retour des Françaises est notamment prévu ce mardi à Lyon, et ce mercredi à Paris.

                  Les résultats bruts ont par contre parfois pu surprendre mais il faut regarder de plus près le stade de préparation des équipes mais aussi les compositions des équipes (voir plus bas).

                  L'OM a mené 4-0 face à une jeune équipe de Montpellier


                  Lozé a évolué sous ses nouvelles couleurs avec l'OM face à Montpellier (Photo : Meryll Vian / OM.net)


                  Ce samedi, l'OM s'est offert Montpellier (4-2) (résumé vidéo). Une rencontre qui a été marquée par une large revue d'effectif, les quatre buts marseillais étant inscrits en première période lorsque Montpellier a aligné une équipe bis composée de joueuses issues des U19. En seconde période, avec des équipes totalement renouvelées, Montpellier a trouvé la faille à deux reprises grâce à Dekker et Thomas. L'entraîneur montpelliérain verra le retour de Toletti, Le Bihan et Philippe cette semaine mais devra patienter pour les Suédoises Jakobsson et Sembrant encore qualifiées.

                  Opposé à Yzeure, sur un terrain difficile, Saint-Etienne s'est imposé 1-0 grâce à un but de Traoré en seconde période, concluant un centre en retrait de Garbino (photos). Les Stéphanoises continuent à monter en puissance dans cette phase de préparation comme le rappelait son entraîneur Hervé Didier, avant de jouer deux matchs cette semaine face à Lyon et Marseille.

                  L'OL avec une équipe mixte, Guingamp s'impose face à Bordeaux (2-0)


                  Guingampaises et Bordelaises (photo Sébastien Duret)


                  L'OL avait une rencontre amicale face à une formation de D2. Gérard Prêcheur a dû composer une équipe mixte D1/DH/U19, sans les internationales présentes aux JO. L'équipe n'a cependant pas connu de difficulté face à Grenoble avec un quadruplé d'Hegerberg (photos). A noter que la recrue Norheim a fait ses débuts en n°10.

                  Sous un chaud soleil, les Guingampaises ont logiquement battu le promu girondin grâce à un doublé d'Amani. La capitaine bretonne concrétisait la domination, profitant d'une récupération de Pervier à 25 m. Elle expédiait le ballon dans la lucarne (22'). Oparanozie manquait de doubler la mise (40'), alors que Cambot sollicitait Gignoux (43'). Dès la reprise, Amani venait marquer dans une frappe dans un angle fermé suite à une mauvaise relance adverse (47'). La rencontre baissait ensuite nettement de rythme avec les multiples changements.

                  Les recrues espagnoles buteuses du PSG


                  Le premier onze du PSG (photo Sébastien Duret)


                  Ce lundi 15 août, deux derniers matchs se déroulaient. Le PSG disputait sa première rencontre après sa semaine de stage à Ploufragan. Une rencontre où les Parisiennes ont fait le jeu face à un adversaire bien organisé en défense. Les deux buts ont été inscrits sur coups de pied arrêtés par les deux recrues espagnoles. Boquete sur un corner direct a surpris la jeune Simon (0-1, 3'). En première période, Boquete (22e) et Sarr (30e) avaient des opportunités dans le jeu. Mais c'est sur un penalty à la reprise après une main dans la surface que Paredes marquait le second but (0-2, 49'). Les jeunes remplaçantes prenaient part au match et Lahmari se faisaient remarquer à deux reprises sans accentuer l'avantage parisien (80e, 89e). (résumé vidéo)

                  Trois matchs en cinq jours pour Soyaux


                  Le groupe juvisien face à Soyaux (photo club)


                  Mercredi dernier, à Montlouis, Soyaux était opposé à Juvisy. Première rencontre amicale pour les deux clubs disputée en trois tiers temps de trente minutes. Juvisy disposait d'un groupe restreint avec 14 joueuses dont 2 gardiennes, alors que Soyaux comptait sur 22 joueuses. Gaëtane Thiney a permis à son équipe de mener 2-0 sur des services de Bilbault et Catala, touchant même le poteau pour la balle du 3-0 avant qu'en fin de match Soyaux ne revienne à 2-2 grâce à ses jeunes joueuses Solenne Ninot et Philomène Pagnoux dans les dernières secondes, profitant de quelques relâchements et de la fatigue adverses (photos).

                  Samedi, Soyaux s'est offert pour sa part le champion d'Espagne avec une victoire 3-2 face à l'Athletic Bilbao dans un match engagé de la part des Espagnoles. Bourgouin d'une frappe à 25 m lobait la gardienne d'entrée, puis avant le repos, Babinga se retrouvait face à la gardienne qu'elle éliminait et sa frappe était déviée contre son camp de l'Espagnole Blanco permettant de mener 2-0. Mais les Basques allaient revenir à 2-2 en moins d'un quart d'heure, tout d'abord par un but contre son camp d'Awona puis sur une frappe croisée du gauche de Corres. Après une belle montée de Boudaud à gauche, son centre était renvoyé par la défense sur Nakkach qui offrait la victoire à son équipe d'une belle frappe du droit qui terminait dans le petit filet opposé (photos).

                  Enfin, lundi, Soyaux a fini par une rencontre face à La Roche (D2). Deux équipes qui avaient joué deux jours auparavant. Les Charentaises ont évolué sans certaines joueuses cadres comme Dumont, Tandia, Bourgouin, Deschamps, Viana, ni sa recrue Babinga. Après avoir ouvert le score dès la 2e minute par Ninot d'une frappe croisée qui trompait Nerbonne, La Roche égalisait en fin de période par Pugnetti sur une belle action à trois. A la reprise, les buts s'enchaînaient. D'une frappe croisée, Marchadié trompait Moinet mais sur coup franc, Julie Thibaud égalisait avec un tir en pleine lucarne. Coup sur coup, Boisneau sur un ballon perdu puis sur un bon débordement permettait aux Vendéennes de mener 4-2. Mais Soyaux a finalement pris les choses en main. Hurault servait David (3-4). La recrue américaine marquait ensuite en deux temps pour égaliser face à Nerbonne. C'est finalement Hurault qui s'y reprenait à deux fois pour permettre à Soyaux de s'imposer 5-4 (photos).

                  Metz, 6e au tournoi international de Woippy


                  Anaïs Dumont face à Bilbao (photo ASJ Soyaux)


                  Albi, en stage, a disputé une rencontre en Andorre face à l'équipe espagnole du Real Sociedad. L'équipe d'Adolphe Ogouyon s'est inclinée 3-0, concédant un but au bout d'un quart d'heure. Les deux autres intervenaient dans la dernière demi-heure.

                  Enfin, Metz disputait sur deux jours le tournoi organisé par le FC Woippy, baptisé Lomowo Cup. Un tournoi où les équipes françaises n'ont pas brillé. Le FC Metz a vu la première place s'envoler après une défaite d'entrée face au Standard de Liège (0-1). La victoire contre Reims a permis de jouer la 5e place. Le dimanche, après un net succès face aux Portugaises d'Albergaria, l'équipe s'est ensuite inclinée devant les Néerlandaises de Den Haag (0-4). Les Messines ont pris la sixième place d'un tournoi remporté par les Allemandes de Freiburg face à Essen (1-0).

                  Sébastien Duret


                  Mercredi 10 août 2016
                  ASJ Soyaux - FCF Juvisy : 2-2
                  , à Montlouis (Solenne Ninot 75', Philomène Pagnoux 88' ; Gaëtane Thiney 59', 70')
                  Soyaux (1re période) : Munich ; Dumont (c), Boudaud, Deschamps, Viana ; Tandia, Belkacemi ; Blais, Krauser, Bourgouin ; Babinga
                  Soyaux (2e période) : Munich (Moinet) ; Lépine, Awona, Traoré, Alaoui ; Niakate, Pagnoux ; Ninot, Borde, Nbazo ; Hurault
                  Juvisy : Deville ; Soyer, Tounkara, Dusang, Jouan, Catala, Jaurena, Bilbault, Declercq, Thiney (c), Coleman
                  Banc : Karadjov, Froger, A.Butel

                  ASPTT Albi - Real Sociedad (Espagne) : 0-3, à Ordino (Andorre) (Naiara Beristain 16', 80', Cristina Pizarro 59')

                  Samedi 13 août 2016
                  FF Yzeure (D2) - AS Saint-Etienne : 0-1
                  , à Vallon-en-Sully (Namnata Traoré 51')
                  St-Etienne : Chavas, Gauvin (cap.), Sissoko, Boishardy, Carage, Gherbi, Moreau, Blanc-Gonnet, Pingeon, Chaumette, Gago
                  Banc : Digonnet, Clemaron, Vallet, Martins, Suchère, Peruzzetto, Traoré, Lavaud, Brevet, Garbino, Fleury, Blanchard

                  Olympique Lyonnais - Grenoble F38 (D2) : 4-0, à Lyon (Ada Hegerberg x4)
                  Lyon : Bichon ; Petit, Kumagai, Marichaud, Piga, Cascarino, Tarrieu, Norheim, Hegerberg, Badache, Kouache, Titraoui.
                  Banc : Moussa, Blanc, Billon

                  Montpellier HSC - O. Marseille : 2-4, à Maillane (Lindsey Thomas 65', Anouk Dekker 88' ; Amandine Soulard 4', Cindy Caputo 13', 22', Kelly Gadea 37')
                  Marseille (1re période) : Peyraud-Magnin, Laplacette, Gadea, Multari, Soulard - Elisor, Pizzala, Coton-Pelagie - Caputo, Boutaleb, Lozé.
                  Marseille (2e période) : Hatchi (Saint-Léger 76') ; Torossian, Lakrar, M’Bassidjé, Vignal ; Cousin, Storti, Yüceil ; Bouchet, Brétigny, Closset.
                  Montpellier (1re période) : Joly ; Bogi, Martinez, Anglais, Uffren ; Laurent, Gillet, Bodain, Asseyi ; Champagnac, Diop.
                  Montpellier (2e période) : Durand ; Daughetee, Agard, Haupais, Romanelli, Léger, Dekker, Torrecilla, Thomas, Gauvin, Tonazzi

                  ASJ Soyaux - Athletic Bilbao (Espagne) : 3-2, à Soyaux (Laura Bourgouin 2', Maria Blanco Armendariz 36' c.s.c., Elodie Nakkach 80' ; Marie-Aurelle Awona 55' c.s.c., Yulema Corres Somovilla 68')
                  Soyaux : Munich (Moinet 46') ; Thibaud (Dumont 46'), Viana, Awona (Deschamps 68'), Deschamps (Boudaud 46') ; Tandia (cap.) (Traoré 49'), Belkacemi (Nakkach 61') ; Krauser (Blais 46'), Bourgouin (Tandia 74'), Clérac (Lépine 46') ; Babinga (Leroy 58')
                  Banc : Hurault
                  Bilbao : J.Guarrotxena (Ainhoa 32', Andere 61') ; Estibaliz Bajo (Moraza 46'), Maria Blanco, Lizaso (Ainhoa A. 46'), Damaris (Maite 46'), Marta Perera, Irune M. (Y. Corres 46'), Eunate, Ibarra R. (V. Gimbert 46'), Azkona (Lucia 46'), Esti (J. Flaviano 46').

                  Lomowo Cup (à Woippy)
                  Standard de Liège (Belgique) - FC Metz : 1-0 (Sarah Wijnant 20')
                  FC Metz - Stade de Reims (D2) : 1-0 (Marine Morel)

                  Dimanche 14 août 2016
                  FC Girondins Bordeaux - EA Guingamp : 0-2
                  , à Joué les Tours (Salma Amani 22', 47')
                  Bordeaux (1re période) : Nadal ; Hamidouche, Saboulard, Eliceche, Lacroix ; Ferreira, Stetic, Lardez, Ouinekh ; Sumo, Cambot (cap.).
                  Bordeaux (2e période) : Launay ; Feillard (Lacroix 67'), Saboulard (Eliceche 67'), Lardez, Hamidouche (Aimé 67') ; Ossul, Mannon, Billaud, Istillart, Sumo (Ouinekh 77') ; Linge.
                  Guingamp : Gignoux ; Quéro, Debever, Lorgeré (Abadou 74'), Morin (Drozo 46') ; Pot (Ollivier 46'), Nwabuoku (Le Moing 74'), Pervier (Bueno 58'), Fleury (Ewele 54') ; Amani (cap.) (Fourré 67'), Oparanozie (Palis 67').

                  Lomowo Cup (à Woippy)
                  Matchs de classement 5e/8e places

                  FC Metz - Clube de Albergaria (Portugal) : 4-0 (Adeline Janela, Ophélie Cordier, Meryll Wenger, Selen Gulun Altunkulak)
                  FC Metz - ADO Den Haag (Pays-Bas) : 0-4 (Carmen Simonis, Eline Koster, Lindsey Keizerweerd x2)

                  Lundi 15 août 2016
                  US Saint-Malo (D2) – PSG : 0-2
                  , à Saint-Malo (Veronica Boquete Giadans 3', Irene Paredes 49' s.p.)
                  PSG : Salvador (Kiedrzynek 46') ; Périsset (Bayo 71'), Georges (Cissoko 46'), Paredes (Couturier 71'), Morroni (Boussaha 71') ; Geyoro (Diallo 46') ; Boquete, Cruz (cap.) ; Katoto, Sarr (Daoudi 62'), Palacin (Lahmari 46').

                  ASJ Soyaux - ESOF La Roche (D2) : 5-4, à Taizé-Maulais (Solenne Ninot 2', Julie Thibaud 51', Marion David 60', Madison Krauser 69', Maud Hurault 71' ; Anaïs Pugnetti 44', Jessica Marchadie 46', Charlotte Boisneau 53', 54')
                  Soyaux : Moinet ; Lépine, Allaoui, Thibaud, Awona ; Traoré, Nakkach ; Clérac, Ninot, Hurault; Blais
                  Banc : Canon, Alleron, Belkacemi, David, Niakaté, Krauser

                  Mardi 16 Août 2016
                  Sebastien Duret

                  http://www.footofeminin.fr/D1F-Match...ne_a12731.html
                  Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                  Commentaire


                  • #10
                    #D1F - Matchs de préparation : le bilan de la troisième semaine

                    Retour sur la troisième semaine des matchs amicaux avec les résumés, compositions et buteuses


                    Soyaux et Rodez font match nul (1-1) (photo ASJ Soyaux Charente)


                    Opposées à Reims, les Parisiennes n'ont pas épargné leurs adversaires. Katoto signait un triplé, en reprenant un coup franc de Boquete mal renvoyé par la gardienne (2'), puis sur un centre de cette même Boquete (33'). Son troisième but personnel survenait sur un ballon en profondeur de Palacin avec un face-à-face remporté (36'). Avant la pause, Sarr ouvrait son compteur sur un centre de Périsset (40'). Trois autres buts allaient suivre pour l'attaquante, tout d'abord sur des services de Lahmari (49'), Cruz (57') et Couturier (88'). A sens unique, Patrice Lair faisait tourner son effectif. Morroni trouvait Boussaha (67'), Lahmari participait avec un doublé sur un centre de Périsset (72') puis une action personnelle (78'). C'est enfin Daoudi sur un corner de Morroni (75') et Geyoro sur penalty qui achevaient le travail (13-0, 85').

                    Le duel entre Saint-Étienne et l'OM étaient intéressants. Les Amazones ont montré qu'elles avaient bien dans leur préparation face à une équipe olympienne qui doit encore trouver ses automatismes (4-1). Les Stéphanoises étaient plus entreprenantes dans l'entame du match et profitait d'une mauvaise relance de M'Bassidje. Clemaron récupérait et servait aussitôt Gago. L'ex-Dijonnaise centrait et trouvait Garbino, après que le centre ait été dévié (1-0, 8'). Dans la foulée, Gago concluait une action menée par Lavaud (2-0, 10'). L'OM se réveillait avec une passe de Coton-Pélagie pour Lozé qui s'avançait à 20 m pour marquer à ras de terre (2-1, 26'). Les changements commençaient à s'enchaîner à la pause puis à l'heure de jeu. Ce sont les Stéphanoises qui marquaient ensuite avec un centre au second poteau pour Vallet (3-1, 71'). Cette dernière réussissait un doublé d'une frappe croisée de 20 m (4-1, 78'). (photos OM)

                    Soyaux et Rodez se retrouvait pour une rencontre d'avant-saison comme chaque année. Une rencontre équilibrée où les deux buts intervenaient rapidement. Sur un ballon en profondeur et une mauvaise lecture de la trajectoire de la défense, Blais éliminait sa défenseure et venait seule marquer du plat du pied avec un tir croisé (1-0, 10'). Dans la foulée, sur une action sur le côté, une remise de Cance dans l'intervalle pour De Sousa, elle venait crocheter la gardienne avant de conclure (1-1, 11'). Engagé, mais correct, la rencontre en restait sur ce score avec cependant à vingt minutes de la fin un coup franc de Barbance sur la barre (photos).

                    Les Guingampaises disputaient un match de gala à Bouvron face à La Roche (D2). Après un début difficile, la domination bretonne payait avec un centre de Ndolo pour Robert (1-0, 22'). Puis c'est Robert qui trouvait Amani, encore buteuse (2-0, 32'). On retrouvait Amani et Robert avant la pause pour solliciter la gardienne vendéenne (39e, 45e). Moins fringant en seconde période, Guingamp concédait un poteau sur une frappe de Liaigre (68e). (vidéo)

                    ASPTT Summer Tour : le FC Barcelona au dessus


                    Manon Rouzies avec les arbitres et la capitaine de l'Athletic Bilbao


                    Ce week-end était marqué par l'ASPTT Summer Tour organisé par Albi avec la présence de deux clubs espagnols, Barcelone et Bilbao ainsi que de Montpellier et Albi. La première journée de l'ASPTT Summer Tour se jouait vendredi. Montpellier et Barcelone débutait dans une rencontre avec une première période équilibrée. Le Barça féminin se créait les premières occasions avec une face-à-face d'Hermoso (14e) puis une frappe au dessus (29e). A la reprise, Bárbara Latorre marquait dès son entrée en reprenant un centre d'Ange Koko (0-1, 46'). Elle signait un doublé sur une passe d'Irene Del Rio (0-2, 61'). Montpellier réduisait l'écart en toute fin de match avec l'Haïtienne Nerilia Mondesir, à l'essai (1-2, 90'). (vidéo)

                    Dans le second match, les Albigeoises ont surpris les championnes d'Espagne avec un doublé de Solanet en l'espace de deux minutes. Une première fois, elle s'infiltrait dans une défense amorphe pour venir fusiller la gardienne (1-0, 8'). Puis elle venait marquer après une action sur l'aile droite dans un angle fermé, avec une frappe déviée par la Basque Gimbert (2-0, 10'). Albi continuait à dominer et c'est Martinez Augusto qui réalisait un joli troisième but en ajustant la gardienne tranquillement (3-0, 18'). L'attaque espagnole d'Albi signait un doublé mais le ballon frappait la barre et le poteau sans entrer (31e). Bilbao avait ensuite quelques opportunités de revenir à 3-1 avant la pause. En seconde période, le score restait inchangé.


                    Bilbao - Montpellier, dimanche (photo Athletic Bilbao)

                    Dimanche, Montpellier était opposé à Bilbao. Les deux équipes vaincues de la première journée avaient l'occasion de se réagir. Ce sont les Françaises qui vont réussir à s'imposer avec l'ouverture du score de la capitaine Tonazzi (1-0, 18'). A l'heure de jeu, Laurent, entrée à la pause, assurait la victoire héraultaise (2-0, 60').
                    Le FC Barcelona s'est imposé logiquement face à Albi dans le dernier match. Hermoso trouvait la barre (7e) puis Marta Torrejon voyait ensuite son but refusé. Les Barcelonaises qui avaient le contrôle technique manquaient de profondeur dans le jeu, et finalement sur un centre d'Hermoso, N'Guessan d'un geste subtil devant la gardienne ouvrait le marque (0-1, 26'). Après une large partie de l'effectif catalan revu à la pause, c'est sur penalty que Hermoso doublait la mise (0-2, 65'). Les Albigeoises n'allaient pas sauver l'honneur face à un adversaire solide. (vidéo)

                    Jeudi, au stade du Trauc, Rodez recevait le promu Bordeaux. La première période voyait les deux équipes se rendre coup pour coup. A la reprise, Cambot, sur une ouverture de Sumo perdait son duel avec Niphon. Rodez répondait par une frappe bien captée par Launay. Malgré de nouvelles opportunités, le score restait vierge (0-0).

                    Bordeaux était en Espagne pour son second match de la semaine après Rodez. D'entrée les Espagnoles ouvraient le score sur un ballon perdu à 20 m par Sumo et converti en but par Fernández Sánchez (1-0, 2'). Bordeaux peinait en ce début de match avant que Cambot n'égalise sur un centre de Hamidouche (1-1, 24'). La gardienne girondine Nadal était sollicitée et suppléée par sa barre (38'). Six changements intervenaient à la pause pour Bordeaux qui était mieux dans le jeu avant le magnifique but bordelais. Sumo trouvait Lardez qui centrait pour le ciseau de Salomon, qui concluait d'un ciseau. A l'essai, l'attaquante brillait sur ce geste (1-2, 67'). Bordeaux qui a bien réagi en seconde période s'imposait 2-1.

                    Juvisy victorieux d'Albi 4-0, l'OL s'impose devant l'ASSE (7-3)


                    La joie de Juvisy (photo Twitter FCF Juvisy)


                    Mercredi deux matchs avaient lieu. En stage à Saint-Lary, les Juvisiennes étaient opposées à Albi. Après une transversale trouvé par Coleman, les Juvisiennes ouvraient le score sur un corner de Catal repris par Butel qui ouvrait son pied (23'). Butel signait un doublé quelques minutes plus tard sur un ciseau (27') permettant de mener logiquement 2-0 à la pause. A la reprise, Juvisy continuait à presser et Thiney trouvait le poteau. C'est la jeune Rueda qui signait son entrée par un but à l'entame du dernier quart d'heure avant que Coleman ne vienne terminer le travail avec un face-à-face (4-0).

                    Une seconde rencontre opposait Saint-Etienne à Lyon en ce milieu de semaine. La Norvégienne Hegerberg a de nouveau contribué au succès lyonnais en inscrivant un triplé dont les deux premiers buts du match (7', 18'). Alors que les internationales françaises viennent juste de rejoindre le groupe, ce sont les internationales allemande et japonaise qui scoraient. Bremer et Kumagai à deux reprises allaient marquer. Avant la pause, Lavaud sur un coup franc réduisait la marque en trompant Bouhaddi. Saint-Etienne après l'entrée de la jeune gardienne Bichon, inscrivait deux buts par Traoré et Sissoko. Le dernier mot restait donc à Hegerberg pour un succès 7-3 des championnes de France en titre (photos Maya Mans).

                    Retour sur la première semaine de résultats
                    Retour sur la deuxième semaine de résultats


                    LE PROGRAMME

                    Mercredi 17 août 2016

                    AS Saint-Etienne - Olympique Lyonnais : 3-7
                    , à Chasse-sur-Rhône (Rose Lavaud 40', Namnata Traoré 72', Teninsoun Sissoko 77' ; Ada Hegerberg 7', 18', 82', Pauline Bremer 24', Saki Kumagai 27' s.p., 62', Delphine Cascarino 38')
                    St-Etienne : Chavas ; Brevet, Sissoko, Boishardy, Digonnet, Clemaron (cap.), Moreau, Chaumette, Garbino, Pingeon, Lavaud.
                    Banc : Suchère, Carage, Traoré, Gago, Gauvin, Peruzzetto, Blanc Gonnet
                    Lyon : Bouhaddi (Bichon 71') ; Piga, Petit (cap.), Marichaud, Tarrieu (Billon 59') ; Badache (Moussa 46'), Kumagai, Norheim ; Bremer (Titraoui 46'), Hegerberg, Cascarino.

                    ASPTT Albi - FCF Juvisy : 0-4, à Pouzac (Butel 23', 27', Rueda 75', Coleman 88')
                    Albi : Perrault ; Gouineau, Cazes, Mitchai, Schlepp ; Gouilliart, Cervera, Matondo, Cazeau ; Manuel, Braunwart.
                    Banc : Condon, Marteau, Martinez, Rouzies, Solanet
                    Juvisy (départ) : Deville ; Soyer, Dusang, Tounkara, Jouan, Jaurena, A.Butel, Catala, Karadjov, Thiney (cap.), Coleman
                    Banc : Declercq, Rueda, Froger, Piérel,...

                    Jeudi 18 août 2016
                    Rodez AF - FC Girondins Bordeaux : 0-0
                    , à Onet-le-Château
                    Rodez : D.Garcia, Alard, Bornes, Hoarau, Ginestet, De Sousa, Cance, Banuta, Guitard, Farrugia, Cugat (cap.), Noiran, Bonet, Guellati, Saunier, P.Garcia, Niphon
                    Bordeaux : Launay ; Hamidouche (Arjona 64'), Sierra (Aimé 60'), Lacroix, Eliceche, Lardez, Ferreira (Stetic 72'), Mannon (Linge 67'), Cambot (cap.), Sumo (Ouinekh 85'), Ouinekh (Ossul 72').

                    Vendredi 19 août 2016
                    Montpellier HSC - FC Barcelona (Espagne) : 1-2
                    , à Albi (Nerilia Mondesir 90' ; Barbara Latorre 46', 61')
                    Montpellier : Durand ; Agard, Haupais, Romanelli, Daughetee, Dekker, Torrecilla, Léger, Gauvin, Thomas, Tonazzi.
                    Entrées à la 84e : Joly, Gillet, Bodain, Uffren, Anglais, Laurent, Mondesir
                    Barcelone : Paños (Ràfols 46') ; Ruth Garcia (Mariona 66'), Marta Unzué (Miriam 70'), Melanie Serrano (Irene del Río 46'), Røddik, Miriam (Bárbara Latorre 46'), Jenni Hermoso (Olga García 66'), Alexia (Gemma Gili 46'), Ouahabi (Melanie Serrano 70'), Marta Torrejón (Alexia 70'), Ange Koko Nguessan (Ane 46').

                    ASPTT Albi - Athletic Bilbao (Espagne) : 3-0, à Albi (Solanet 8', 10', Patricia Martinez Augusto 18')
                    Albi : Perrault ; Gouineau, Rouzies (Cazes 46'), Marteau, Schlepp ; Braunwart (Manuel 46'), Cervera (Condon 46'), Mitchai (Matondo 46'), Cazeau ; Solanet (Gouilliart 75'), Martinez Augusto.
                    Banc : Benlazar
                    Bilbao : Andere Leguina (Ainhoa Tirapu 46') ; Estilbaliz Bajo (June Mendizabal 32', Irune Murua 62'), Maria Blanco, Alazne (Moraza 46'), Marta Perea (Maite 46'), Damaris, Azkona (Leyre 46'), Nerea (Lizaso 46'), Ibarra R. (Eunate 46'), Esti Aizpurua, V.Gimbert (Ainhoa A. 46').
                    Banc : J.Flaviano, J.Guarrotxena

                    Samedi 20 août 2016
                    Stade de Reims (D2) - PSG : 0-13
                    , à Chevrières (Marie-Antoinette Katoto 2', 33', 36', Ouleymata Sarr 40', 49', 57', 88', Lina Boussaha 67', Anissa Lahmari 72', 78', Sana Daoudi 75', Onema Grace Geyoro 85' s.p.)
                    PSG : Kiedryznek (Salvador) ; Périsset, Georges (Cissoko), Paredes, Morroni ; Diallo (Geyoro 17'), Cruz, Boquete (Daoudi) ; Katoto (Boussaha), Sarr, Palacin (Lahmari)

                    AS Saint-Etienne - O. Marseille : 4-1, à Cornas (Maëlle Garbino 7', Kelly Gago 10', Eloïse Vallet 71', 78' ; Charlotte Lozé 26')
                    Saint-Etienne : Chavas (Suchère 62') ; Gauvin (Digonnet 62'), Boishardy (Carage 75'), Sissoko (Courteille 21'), Carage (Brevet 62') ; Gherbi (Moreau 40'), Clemaron (cap.) (Gherbi 62') ; Lavaud (Blanc Gonnet 46'), Gago (Vallet 62') ; Garbino, Traoré.
                    Marseille : Peyraud-Magnin (Hatchi 46') ; Laplacette (Torossian 62'), Gadea, M'Bassidje (Blanc 46', Soulard 84'), Soulard (M'Bassidje 72') ; Yüceil (Storti 62'), Pizzala (cap.), Coton-Pélagie (Elisor 62') ; Caputo (Bouchet 62'), Boutaleb (Cousin 62'), Lozé (Brétigny 62').

                    KAA Gent Ladies (Belgique) - FC Metz : 1-2, à Algrange (Selen Gulun Altunkulak, Marie Papaix)

                    Dimanche 21 août 2016
                    Real Sociedad (Espagne) - FC Girondins Bordeaux : 1-2
                    , à San Sebastian (Espagne) (Leyre Fernández Sánchez 2' ; Sarah Cambot 24', Maeva Salomon 67')
                    Bordeaux : Nadal (Launay 46') ; Hamidouche (Eliceche 46'), Saboulard (Istillart 70'), Lacroix, Sierra (Aimé 46') ; Ferreira (Mannon 46'), Billaud (Montegut 70'), Sumo, Istillart (Lardez 46') ; Cambot (Ouinekh 82'), Ouinekh (Mannon 46')

                    EA Guingamp - ESOF La Roche (D2) : 2-0, à Bouvron (Faustine Robert 22', Salma Amani 32')
                    Guingamp (le groupe) : Gignoux ; Drozo, Debever, Lorgeré, Morin ; Robert, Pervier, Bueno, Fleury, Ndolo, Amani
                    Banc : Nieto, Quero, Palis, Nwabuoku, Ollivier, Pot, Oparanozie, Fourré, Ringenbach

                    ASJ Soyaux - Rodez AF : 1-1, à Noailles (Allison Blais 10' ; Marine De Sousa 11')
                    Soyaux : Munich ; Dumont, Deschamps, Viana, Boudaud ; Belkacemi, Thibaud, Clerac, Krauser ; Blais, Bourgouin.
                    Rodez : -

                    Montpellier HSC - Athletic Bilbao (Espagne) : 2-0, à Albi (Laëtitia Tonazzi 18', Emelyne Laurent 60')
                    Montpellier : Durand ; Romanelli, Haupais, Anglais, Daughetee (Mondesir 46'), Dekker, Uffren, Léger, Tonazzi, Thomas (Laurent 46'), Gauvin
                    Bilbao : Ainhoa Tirapu (J.Guarrotxena 46') ; Estibaliz Bajo (Azkona 41'), Moraza (Ibarra R. 72'), Maria Blanco (Nerea 86'), Lizaso (June Mendizabal 85'), J.Flaviano (Moraza 77'), Irune M. (77'), Eunate, Maite, Ainhoa A. (Estibaliz Bajo 68'), V.Gimbert.

                    ASPTT Albi - FC Barcelona (Espagne) : 0-2, à Albi (Ange Koko Nguessan 26', Jennifer Hermoso 65' s.p.)
                    Albi : Perrault ; Gouineau, Cazes, Rouz, Mitchai, Schlepp, Cazeau, Cervera, Manuel, Condon, Martínez.
                    Entrées à la 77e : Solanet, Marteau, Braunwart, Gouilliart, Mouyan, Matondo
                    Barcelone : Ràfols (Paños 46'), Marta Torrejón (Ane 46'), Ruth (Røddik 69'), Røddik (Miriam 46'), Ouahabi ( 69'), Unzué (Melanie 46'), Gemma (Marta Torrejón 69'), Irene (Alexia 46'), Ange Koko (Mariona 46'), Jennifer Hermoso (Bárbara 69'), Bárbara (Olga 46').


                    Mardi 23 Août 2016
                    Sebastien Duret

                    http://www.footofeminin.fr/D1F-Match...ne_a12752.html
                    Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                    Commentaire


                    • #11
                      D1 : Metz veut s'inscrire dans la durée
                      Publié le 24 août 2016 | Actus
                      Par Anthony Rech pour Foot d'Elles



                      La saison 2016-2017 de Division 1 reprend ses droits le 11 septembre. Avant le coup d'envoi, la rédaction vous propose son tour des clubs. Place d'abord au promu messin. Après un peu plus de trois semaines de préparation, le FC Metz s'apprête à retrouver la D1, un an après l'avoir quittée. Le club veut se donner les moyens de s'inscrire dans la durée au sein de l'élite du football féminin français.


                      Leur préparation estivale, plutôt discrète, se passe pour l'instant bien. Les joueuses du FC Metz se préparent à retrouver la Division 1, un an après la relégation de Metz-Algrange. Seul véritable accroc du mois d'août : la blessure de Laurence Lhuillier qui a subi une fracture du péroné il y a quelques jours lors d'un match amical face à Genk (deux mois d'indisponibilité).

                      Retenir les leçons du passé

                      En tant que promues, les joueuses de David Fanzel se préparent à un combat tous les week-ends pour arracher le maintien (seules deux équipes seront reléguées cette saison). Avec cet objectif en tête, sur le plan du mercato, trois joueuses sont pour l'instant venues renforcer l'effectif messin. Pauline Dechilly (Vendenheim, D2), Christy Gavory (Arras, D2), Mélissa Godart (Soyaux) alors que Daniela Gurz et Andréa Burtin ont quitté le club cet été. David Fanzel espère encore deux renforts au poste d'attaquante et de défenseure qui ne seront pas de trop pour accrocher le maintien. « Ce sera une saison compliquée parce que je ne connais pas pour ma part ce niveau, ce sera un peu une aventure », concède David Fanzel, l'entraineur messin.
                      Si le technicien sera en pleine découverte de la D1, il pourra se reposer sur certaines joueuses qui étaient de l'aventure en 2014-2015 et qui ont connu la relégation. Une expérience qui les a fait grandir. « Les filles sont sorties d'une saison frustrées il y a deux ans. C'est un gros avantage d'avoir connu pour certaines joueuses la D1 il y a deux ans. Entre temps elles ont progressé physiquement et tactiquement ».

                      « Être l'équipe surprise »

                      Secrètement, David Fanzel et son staff espèrent être un peu l'équipe surprise du début de saison en conservant les principes de jeu qui ont permis au FC Metz de monter. Mais leur début d'exercice s'avère costaud avec un calendrier compliqué : avec la réception de Montpellier en ouverture du championnat, puis un déplacement à Juvisy, la réception de Rodez et un quatrième match sur la pelouse du Paris Saint-Germain. « Douze points, on est leaders au bout de quatre journées. On prend une photo, non je rigole (rires). On va prendre match par match, déjà il faudra faire un bon match contre Montpellier pour s'étalonner et pourquoi pas les accrocher. Il y aura une victoire super importante à décrocher, c'est contre Rodez. Il vaut mieux les prendre dans les cinq premières journées que plus tard ». Cette saison sera encore dite de construction sur le plan structurel car les Messines joueront sur le principe leurs matches à domicile au stade Saint-Symphorien sauf incompatibilité de calendrier avec la Ligue 1 masculine. A défaut, elles devaient profiter d'un terrain synthétique au stade Dezavelle mais les travaux ont été retardés. Peu importe, il faudra prendre le maximum de points sur les matches plus abordables afin de pérenniser le club dans l'élite.


                      La Stat' : 3

                      Trois comme le nombre de joueuses haïtiennes qui ont découvert le club messin en juin dernier. Kensia Destinvil, Soveline Beaubrun et Bathsheba Louis ont pu effectuer un stage de dix jours avec les féminines du FC Metz. En termes de niveau de jeu, les jeunes des Antilles semblaient répondre aux attentes mais leur âge et la logistique d'un changement de vie à Metz en France métropolitaine posait quelques soucis. Des paramètres qui faisaient que leur temps de jeu en équipe A n'était pas garanti cette saison. Elles auraient plutôt évolué dans un premier temps avec les U19 du FC Metz. De ce premier échange plutôt concluant est né un partenariat avec la fédération haîtienne. D'ailleurs, trois autres jeunes joueuses pourraient les imiter en avril 2017.

                      Les joueuses à suivre

                      Si David Fanzel assure compter sur son groupe dans son ensemble, au sein du collectif grenat certaines individualités se dégagent. Evidemment, l'expérimentée Simone Jatoba sera à surveiller de près. La Brésilienne, vice-championne olympique en 2008 et relayeuse de la flamme avant Rio, qui évolue en France depuis 2005 (Lyon entre 2005 et 2010, puis Metz depuis 2014) sera à coup sûr l'un des régulateurs de cette équipe messinne. Même si elle a reculé avec les années en défense, Jatoba est aussi capable de faire la différence devant (cinq buts marqués l'an passé en D2). Son expérience du haut niveau international, de la D1 et la Ligue des champions sera un atout indéniable dans le combat qui attend le FC Metz chaque week-end de championnat en vue du maintien.
                      Au rayon espoirs, tout juste auréolée de son titre de championne d'Europe avec l'équipe de France U19 Héloîse Mansuy va retrouver la D1 avec un statut quelque peu différent (tout comme Pauline Dechilly qui a joué un match de poules). Il faudra confirmer ce bel été slovaque et montrer de la régularité au haut niveau.


                      Crédit photo : fcmetz.com

                      http://www.footdelles.com/article/Ac...ee_137021.html
                      Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                      Commentaire


                      • #12
                        D1 : L'OM est attendu
                        Publié le 25 août 2016 | Actus
                        Par Anthony Rech pour Foot d'Elles



                        La saison 2016-2017 de Division 1 reprend ses droits le 11 septembre. Avant le coup d'envoi, la rédaction vous propose son tour des clubs. Deuxième étape Marseille. Equipe la plus active sur le marché des transferts, l'OM s'avance vers la D1 avec ambition. Mais le combat du haut niveau sera rude à l'image de la dernière défaite en amical face à Saint-Étienne.


                        Il aura donc fallu attendre trente-quatre ans. Une longue traversée du désert pendant laquelle l'Olympique de Marseille aura marqué par son absence la Division 1. Et puis en l'espace de cinq saisons, Christophe Parra et ses joueuses sont reparties tout en bas de l'échelle du football local pour gravir les échelons les uns après les autres et finalement décrocher la montée dans l'élite la saison passée.

                        Entre nouvel environnement et automatismes

                        Pour leur retour en Division 1, elles ont leur propre structure. Pendant l'intersaison, l'Olympique de Marseille féminin a déménagé. Finie la Commanderie, place désormais au stade Roger Lebert dans le 9e arrondissement de la ville. L'OM est donc en pleine période d'adaptation. À son nouvel environnement, à son nouveau rythme (pour la première fois les joueuses s'entraînent le matin), mais aussi en son sein. Car cet été le club olympien a été le plus actif sur le marché des transferts de la Division 1 en termes d'arrivées. Avec le transfert officialisé de dix joueuses, le groupe marseillais s'est considérablement renouvelé. Il faut donc que les repères et les automatismes se fassent. Et que les joueuses assimilent le projet de jeu toujours aussi précis de Christophe Parra, fait de mouvements et de déplacements particuliers. Le technicien olympien qui découvrira, pour sa part le haut niveau national, est aussi en pleine découverte.

                        Attendu au tournant

                        Après cinq semaines de préparation, une première victoire face à une équipe rajeunie de Montpellier (4-2), puis une sévère défaite (4-1) face à Saint-Étienne aux allures de piqûre de rappel, les Marseillaises se sont rendues compte de l'exigence de la D1. « La défaite face à Saint-Étienne, c'est un tout, après au final, se prendre 4-1, cela nous remet un peu les pieds sur terre, et il faut bosser maintenant. Il va falloir jouer plus vite, monter un palier, se remettre au niveau », prévient Nora Coton-Pélagie. Christophe Parra ajoute : « Bienvenue en D1 : le groupe est composé de joueuses d'expérience et plus jeunes. Tu peux évoluer en D2 en tête du classement, et gagner la quasi-totalité de tes matches, ensuite le passage en D1 est d'un autre niveau. Cela va se jouer sur des détails ».
                        Les détails feront certainement que l'OM parviendra à se maintenir en D1. Avec le recrutement ambitieux, le club olympien devrait même pouvoir viser plus haut si la saison se passe bien. « Il faut que l'on s'attende à un combat tous les week-ends, je sais que les quatre premières équipes de D1 cela joue et c'est vraiment fort. Surtout que l'on est un club phare du foot français, on nous attend. On est vraiment très suivies, on est très médiatisées. C'est plus de l'engouement et du soutien que de la pression ». Le combat commencera dès la première journée avec un déplacement à Bordeaux, puis le premier PSG-OM de l'histoire de la D1, et ensuite la réception de Montpellier. En tout cas, l'engouement autour de cette équipe se fait sentir. L'attente est là car l'OM en D1 c'est forcément un événement. Et l'histoire pourrait être belle. Aux Olympiennes de régler ces derniers détails et de hausser leur niveau pour répondre aux espérances.


                        La Stat' : 10

                        Comme le nombre de joueuses ayant rejoint officiellement l'Olympique de Marseille depuis l'ouverture du mercato. Un recrutement important et ambitieux qui prouve que l'OM compte bien s'inscrire dans la durée au sein de l'élite du football féminin français. Avec Kelly Gadéa, Pauline Peyraud-Magnin, Lalia Dali-Storti, Amandine Soulard, Charlotte Lozé, Sara Yuceil, et les jeunes Inès Boutaleb, Salomé Elisor, Maureen Saint-Léger ou encore Océane Closset, le club phocéen a mis les moyens d'être compétitif et pas seulement pour le maintien. Depuis deux saisons, l'OM a fortement renouvelé son effectif. L'année passée déjà, sept joueuses étaient arrivées sur la Cannebière. Il ne reste donc plus que quelques éléments qui ont connu les premiers jours du projet foot féminin à Marseille. Mais c'est dans la logique de l'évolution du club vers le haut niveau. Désormais, l'équipe phocéenne a des ambitions nationales et les a montrées en réalisant ce recrutement estival. Et il se pourrait bien que cela ne soit pas terminé car le nom de Viviane Asseyi se murmure toujours sur le vieux port...

                        Les joueuses à suivre

                        Quand on voit le mercato très fourni et ambitieux de l'Olympique de Marseille, on aurait tendance à dire que la plupart des dix nouvelles joueuses de l'OM seront à suivre cette saison même si les temps de jeu seront certainement différents en fonction des postes. On pourra scruter les performances de Pauline Peyraud-Magnin dans les buts, ou encore de Kelly Gadéa en défense centrale qui semble épanouie sur la Cannebière. L'OM lui permettra-t-elle de passer un palier pour s'installer en équipe de France ? Les jeunes espoirs Salomé Elisor et Ines Boutaleb vont-elles s'affirmer en D1 ? D'autant plus qu'il faut noter qu'aucun départ majeur n'est à signaler (Myriam Belkiri (FC Rousset Sainte-Victoire), Islem Ben Chaabane (Nîmes MG FF) ont notamment quitté le club). Il y aura donc une sacrée concurrence à toutes les lignes. Et si au final, ne serait-ce pas l'ensemble de l'équipe qui serait intéressante à suivre au cours de cet exercice 2016-2017. Car encore une fois, l'attente est grande autour du club olympien. La mayonnaise va-t-elle prendre ? L'OM va-t-il rendre plus attractif le championnat par ses résultats ?


                        Crédit photo : om.net

                        http://www.footdelles.com/article/Ac...du_137133.html
                        Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                        Commentaire


                        • #13
                          D1 : Bordeaux, un maintien à assurer
                          Publié le 26 août 2016 | Actus
                          Par Charlotte Vincelot pour Foot d'Elles



                          La saison 2016-2017 de Division 1 reprend ses droits le 11 septembre. Avant le coup d'envoi, la rédaction vous propose son tour des clubs. Bordeaux, le troisième promu, va comme Metz ou Marseille tenter de se maintenir alors que la section est en phase de structuration. Présentation.


                          La section féminine du FCG Bordeaux, créée la saison dernière à partir du club de Blanquefort, va découvrir après un an d'existence la D1 avec un groupe de joueuses plutôt inexpérimentées, mais avec une grosse marge de progression. La section, dont l'ambition première est de continuer à se structurer, aborde cette nouvelle aventure avec envie et l'ambition du maintien.

                          Le début d'une nouvelle aventure

                          Créée en 2015 en incorporant l'équipe de Blanquefort, la section féminine de Bordeaux a réalisé une très belle première saison en se montrant très solide pour atteindre la D1 dès sa première année d'existence en tant que telle après une belle bataille avec Yzeure. Aujourd'hui, le club se prépare à une nouvelle aventure avec prudence et fraicheur, mais également avec de l'ambition malgré l'inexpérience du groupe. Pour cela, le club et son nouvel entraineur Jérôme Dauba ont réalisé un recrutement ciblé, avec la volonté de doubler les postes et d'apporter de la concurrence. La volonté de Jérôme Dauba et du club n'était pas de "révolutionner le groupe qui se connait depuis trois, quatre ans, et qui progresse ensemble", mais donc un "recrutement ciblé avec l'ambition d'harmoniser l'équipe". Cinq joueuses ont donc rejoint le groupe, une sixième va le faire incessamment sous peu, la jeune attaquante Maëva Salomon, très convaincante lors des matches amicaux.
                          En vue de la D1, le programme d'entrainement est plus corsé pour être en accord avec les exigences de l'élite. L'équipe s'entraine quatre à cinq fois par semaine en soirée, avec des jeunes recrues prometteuses qui sont habituées à ces charges de travail (Naweal Ouinekh, Elisa Launay, Maëva Salomon), ou qui ont l'expérience de la D1 comme Félicité Hamidouche. Avec un groupe dans l'ensemble homogène et des joueuses souvent polyvalentes, Jérôme Dauba a encore deux semaines et deux matches amicaux avant de véritablement dégager une équipe-type et débuter cette nouvelle aventure avec une rencontre déjà cruciale face à l'Olympique de Marseille, également promu. L'entraineur, toujours en phase de découverte et de travail, voit son groupe monter en puissance au fil des matches amicaux, et une dernière victoire 10-0 face à Arlac-Mérignac (DH) ce mercredi.

                          Apprentissage XXL

                          Jérôme Dauba dispose actuellement d'un groupe plutôt jeune, et surtout inexpérimenté au plus haut niveau national. Au sein d'une section au fonctionnement amateur proposant un double projet scolaire/professionnel et sportif, le nouvel entraineur voit ce manque d'expérience pas forcément comme un frein à de bonnes performances, car l'équipe "a montré du panache et de la fraicheur. Les joueuses sont beaucoup à l'écoute, et le groupe est composé de nombreuses jeunes joueuses ayant une belle marge de progression". C'est un pari que tente Bordeaux, qui a confiance en son groupe pour continuer sa marche en avant et sa progression. Avec l'ambition de continuer la structuration d'une section nouvellement créée, Dauba est néanmoins conscient qu'il va leur falloir apprendre très vite, et emmagasiner rapidement des points, alors que l'équipe affrontera l'OM, Saint-Étienne, Albi, Lyon et Guingamp lors des cinq premières journées de championnat.


                          La Stat' : 147

                          C'est le nombre total de rencontres jouées en Division 1 par l'ensemble des joueuses de l'effectif bordelais avant cette saison (selon statsfootofeminin). La néo-bordelaise Félicité Hamidouche en compte près de la moitié (70 matches), suivie d'Eva Sumo (42) et Chloé Billaud (20). Alizée Nadal, Emmanuelle Lacroix et Maëva Salomon ont disputé 6, 4 et 5 matches respectivement. C'est un pari donc pour le club de débuter cette nouvelle aventure en comptant sur sa fraicheur, son envie et sa marge de progression. Outre la volonté de voir ce groupe soudé qui vit ensemble depuis plusieurs années continuer sa progression, Jérôme Dauba a également indiqué qu'il comptait intégrer de façon ponctuelle voire régulière cinq joueuses U17 ou U19 à l'équipe première - à l'image d'Eva Delhommelle-, car il y a de la qualité parmi les équipes de jeunes. Des joueuses comme Léa Mannon en attaque ou Camille Elicèche en défense (au centre ou à droite), toutes deux nées en 1999, ont déjà montré de très belles choses en D2.

                          Les joueuses à suivre

                          Au-delà des performances de ce groupe jeune et homogène, il sera intéressant de suivre bien sûr les performances de ses recrues, à commencer par Maëva Salomon qui pourrait former un duo très intéressant avec l'indispensable Sarah Cambot (attendue) ou apporter sa vitesse sur les côtés, le retour d'Eva Sumo en D1, la solidité d'une défense qui compte deux gardiennes de bon niveau et qui sera renforcée par l'expérimentée Hamidouche à droite, l'Irlandaise Chloe Mustaki étant attendue à gauche. Les jeunes déjà intégrées à l'équipe comme Léa Mannon, Milena Static ou Camille Elicèche vont vouloir montrer leurs qualités au plus haut niveau, Andréa Lardez continuer à montrer qu'elle est un rouage indispensable à l'équipe.


                          Crédit photo : Bordeaux

                          http://www.footdelles.com/article/Ac...er_137087.html
                          Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                          Commentaire


                          • #14
                            #D1F - Présentation (1/12) - L'OLYMPIQUE LYONNAIS, l'ogre du championnat

                            Si les Lyonnaises ont perdu trois joueuses historiques, l'équipe auteur d'un triplé a réalisé un recrutement massif et sera en quête d'un onzième titre consécutif cette saison.


                            Ada Hegerberg, 33 buts en D1 la saison dernière, sera encore l'arme fatale


                            Avec les départs de Lotta Schelin et Amandine Henry, l'arrêt de Louisa Necib-Cadamuro, l'Olympique Lyonnais a vu trois joueuses représentant 710 matchs officiels, mais aussi 374 buts à toutes les trois, ôter la tunique rhodanienne. Des départs auxquels se sont ajoutés ceux de jeunes joueuses formées au club, peu utilisées et parties chercher du temps de jeu ailleurs : Eve Périsset, Lucie Pingeon, Maëlle Garbino, Cindy Perrault et Estelle Cascarino. Une saison charnière pour l'OL où plusieurs contrats de joueuses arrivaient à échéance. Le club en a profité pour prolonger les contrats d'une partie de son effectif : Saki Kumagai, Ada Hegerberg, Amel Majri, Eugénie Le Sommer et Mylaine Tarrieu.

                            L'Olympique Lyonnais a malgré tout anticipé les départs majeurs même si les remplacer n'était pas de toute simplicité. "Le départ d’Amandine n’a pas été facile à gérer, car il y avait eu des engagements" a souligné Gérard Prêcheur, la Lyonnaise restant finalement jusqu'à la finale victorieuse de Ligue des Champions avant de rejoindre Portland. Les deux autres départs ont été géré différemment comme l'indiquait l'entraîneur lyonnais fin juillet : "Avec Lotta, ça a été beaucoup plus simple. On a eu de bons entretiens avec beaucoup de sagesse. Cela s’est bien fait". La buteuse historique de l'OL souhaitait retourner dans son pays. Ce fut enfin plus long avec Louisa Necib, devenue Cadamuro début juin, qui a annoncé l'arrêt de sa carrière pour se consacrer à sa famille.

                            Quatre joueuses transfuges du PSG


                            Dali de retour à Lyon (photo Maya Mans)


                            Les arrivées ont par contre été traitées très rapidement, même si l'OL l'a officiellement annoncé début juillet à la fin du contrat des joueuses avec le PSG. Le club lyonnais avait trouvé du côté de son principal rival une partie de ses recrues avec Caroline Seger, Jessica Houara d'Hommeaux, Kheira Hamraoui et Kenza Dali. La première pour pallier le départ d'Amandine Henry, premier choix de l'entraîneur. Jessica Houara d'Hommeaux, que Gérard Prêcheur avait connu lors de sa formation à Clairefontaine, cherchait un profil côté droit depuis le départ de Lara Dickenmann et permettre à Pauline Bremer de jouer plus haut. Quant à Kenza Dali sur le côté gauche et Kheira Hamraoui au milieu de terrain sont venues étoffer l'effectif et chercher aussi des trophées.

                            Quand Louisa Necib a annoncé son départ, c'est vers l'Allemande Dzsenifer Marozsan que le club s'est tourné. Un profil qui répondait à toutes les attentes. L'OL a aussi laissé la place à deux joueuses issues de sa formation : Julie Marichaud et Julie Piga, défenseures, qui essaieront de trouver du temps de jeu au sein de ce pléthorique effectif. Enfin suivie depuis de longs mois et déjà mise à l'essai l'hiver dernier, la jeune Andrea Norheim (17 ans), issue de la Norvège est un nouveau pari du club sur une joueuse prometteuse, à l'image de sa compatriote Ada Hegerberg.

                            Tous ces mouvements ont aussi pour effet de redonner une nouvelle dynamique a une équipe qui vient de tout gagner. Gérard Prêcheur soulignait à la reprise des entraînements : "Même si je préconise toujours la stabilité de l’effectif, il est bon d’avoir des nouvelles joueuses, surtout après une saison très positive au niveau des résultats. Cela va créer une émulation. Toutes ces recrues savent que l’on vient de faire le triplé, et que ça va être difficile la saison prochaine". Les Lyonnaises ne peuvent en effet faire guère mieux si ce n'est de gagner tous leurs matchs. L'entraîneur devra faire des choix cornéliens : "Ce sera un bon casse-tête. C'est un luxe que l’on a quand on est entraîneur de l'OL" a-t-il ajouté.

                            Une préparation débutée sans les internationales

                            Avec sa pléiade d'internationales, l'OL a repris le 25 juillet à Tola Vologe sans quatorze joueuses présentes aux JO (12 Françaises + Seger avec la Suède et Marozsan avec l'Allemagne). Un effectif restreint et hétérogène sous les ordres de Gérard Prêcheur où jeunes issues de la formation se sont mêlées aux plus expérimentées Corine Petit, Ada Hegerberg, Pauline Bremer, Saki Kumagai et même Sonia Bompastor, responsable de la formation et la nouvelle académie féminine, qui a participé à un entraînement. Pour cette reprise, seule Aurélie Kaci était en rééducation, suite à sa rupture du ligament croisé fin mai.

                            En dehors de la jeune Andrea Norheim présente dès la reprise, les recrues rejoignent progressivement le groupe, tout d'abord les Françaises avec Sarah Bouhaddi en tête, arrivée le 16 août, suivie des autres tricolores deux jours plus tard. Marozsan et Seger, finalistes aux JO, seront les dernières à intégrer l'équipe, à l'occasion du stage du 1er au 4 septembre à Montreux (Suisse). Une préparation débutée dans l'ancien complexe réservé aux garçons avant de rallier Décines et Meyzieu en septembre.

                            Les deux nouveaux préparateurs physiques ont adapté cette reprise échelonnée avec un travail spécifique pour Dali, Hamraoui et Lavogez avec Nicolas Piresse, alors que Mbock, Houara d'Hommeaux, Majri, Thomis et Le Sommer ont soigné avant tout les pépins physiques à leur retour. Une reprise axée sur le plan physique mais aussi mental pour des joueuses affectées par une déception sportive comme la capitaine Wendie Renard : "Il y a beaucoup d’énervement concernant les JO. Maintenant, on a envie de tourner la page et de faire une grande saison avec l’OL". Avec Lyon, Thomis a retrouvé sa maison : "L’OL ça reste l’OL. C’est notre truc, c’est notre cœur. On retrouve le sourire".

                            Pour l'entraîneur, malgré le triplé de la saison écoulée, il faut rester humble à l'entame de ce nouvel acte où "Paris restera notre adversaire principal, avec un beau onze de départ" selon lui, tout en se méfiant de Montpellier et Juvisy : "Ces équipes seront toujours des adversaires coriaces". Gérard Prêcheur veut encore progresser avec son groupe et veut le voir améliorer son collectif en prônant toujours "la possession associée à un jeu plus en profondeur". Lyon comptera encore sur son attaquante, Ada Hegerberg, tout juste auréolée du trophée de meilleure joueuse remis par l'UEFA la saison dernière pour porter son équipe vers les sommets.


                            Les recrues


                            Andrea Norheim va tenter de se faire une place

                            Jessica Houara d'Hommeaux (28 ans, 53 sélections A)

                            La latérale droit après sept saisons au PSG s'est lancée dans une nouvelle aventure. Sa riche expérience de la D1 (plus de 200 matchs) et son vécu ont convaincu Gérard Prêcheur qui recherchait un profil côté droit. Elle a signé pour deux ans avec le souhait de décrocher des titres : "Quand on voit le triplé réalisé l’an passé par l’OL, cela donne envie de vivre de pareilles émotions."

                            Kenza Dali (25 ans, 17 sélections A)
                            Retour au club pour celle formée sous les couleurs lyonnaises il y a une dizaine d'années. Après avoir joué un seul match en D1 avec l'OL en 2010, elle avait pris la direction de Rodez espérant revenir à Lyon aguerrie. Après cinq saisons au PSG, passée internationale, elle est de retour avec un contrat de deux ans, même si elle a connu deux saisons plus difficiles marquées par des blessures.

                            Kheira Hamraoui (26 ans, 33 sélections A)
                            La milieu défensive a débuté en D1 il y a dix ans sous les couleurs de Clairefontaine. Après un passage d'un an à Hénin-Beaumont, elle aura évolué 4 ans avec Saint-Étienne et autant avec le PSG. Elle vient consolider le milieu défensif lyonnais avec un contrat de deux ans mais s'attend à une rude concurrence : "Je suis prête à faire face à la concurrence. Je viens ici pour progresser, gagner des titres".

                            Caroline Seger (31 ans, 159 sélections Suède)
                            Recrutée pour pallier le départ d'Amandine Henry, Caroline Seger connaît le championnat de France après avoir passé deux saisons au PSG (37 matchs en D1). Son expérience est indéniable et l'aventure olympique de son équipe a permis de le confirmer.

                            Andrea Norheim (17 ans)
                            C'est le pari de la jeunesse de Lyon. Après Hegerberg ou Bremer, le staff lyonnais espère bien qu'elle va éclore sous les couleurs lyonnaises. Venue de Klepp IL, cette jeune joueuse avait convaincu lors de son essai en février dernier et doit désormais se trouver une place : "Mon objectif, dans un premier temps, est d’intégrer le onze de départ pour, par la suite, prétendre à une première sélection avec l’équipe nationale de Norvège".

                            Dzsenifer Marozsán (24 ans, 66 sélections Allemagne)
                            Tout juste auréolée d'un titre de championne olympique avec l'Allemagne, la joueuse de Francfort s'est engagée en mai dernier avec l'OL. Candidate au titre de meilleure joueuse européenne, elle a vu sa nouvelle partenaire Hegerberg la précéder. Son arrivée va apporter une qualité technique et une touche indéniable au milieu de terrain. Avec 171 matchs en Bundesliga, passée par toutes les sélections, elle devra notamment pallier l'arrêt de Necib-Cadamuro.


                            L'effectif

                            Arrivées :
                            Dzsenifer Marozsan (FFC Frankfurt, Allemagne), Caroline Seger (Paris-Saint-Germain), Kenza Dali (Paris-Saint-Germain), Kheira Hamraoui (Paris-Saint-Germain), Jessica Houara d'Hommeaux (Paris-Saint-Germain), Andrea Norheim (Klepp IL, Norvège)
                            Départs : Amandine Henry (Portland Thorns, USA), Lotta Schelin (Rosengard, Suède), Louisa Necib-Cadamuro (arrêt), Eve Périsset (Paris-Saint-Germain), Lucie Pingeon (AS Saint-Etienne), Maëlle Garbino (AS Saint-Etienne), Estelle Cascarino (FCF Juvisy), Line Røddik Hansen (FC Barcelone, Espagne), Cindy Perrault (ASPTT Albi)

                            Gardiennes
                            1-Sarah Bouhaddi (contrat jusqu'en 2017)
                            30-Méline Gérard (contrat jusqu'en 2017)

                            Défenseures
                            17-Corine Petit (contrat jusqu'en 2017)
                            29-Griedge Mbock Bathy Nka (contrat jusqu'en 2019)
                            3-Wendie Renard (contrat jusqu'en 2017)
                            5-Saki Kumagai (Japon) (contrat jusqu'en 2017)
                            7-Amel Majri (contrat jusqu'en 2019)
                            8-Jessica Houara d'Hommeaux (contrat jusqu'en 2018)
                            25-Julie Piga (contrat jusqu'en 2017)
                            4-Julie Marichaud (contrat jusqu'en 2017)

                            Milieux
                            15-Aurélie Kaci (contrat jusqu'en 2017)
                            18-Claire Lavogez (contrat jusqu'en 2018)
                            23-Camille Abily (contrat jusqu'en 2017)
                            6-Caroline Seger (Suède) (contrat jusqu'en 2018)
                            11-Kheira Hamraoui (contrat jusqu'en 2018)
                            2-Kenza Dali (contrat jusqu'en 2018)
                            10-Dzsenifer Marozsan (Allemagne) (contrat jusqu'en 2018)

                            Attaquantes
                            12-Elodie Thomis (contrat jusqu'en 2018)
                            14-Ada Hegerberg (Norvège) (contrat jusqu'en 2019)
                            20-Delphine Cascarino (contrat jusqu'en 2017)
                            22-Pauline Bremer (Allemagne) (contrat jusqu'en 2018)
                            24-Mylaine Tarrieu (en contrat jusqu'en 2019)
                            9-Eugénie Le Sommer (contrat jusqu'en 2019)
                            13-Andrea Norheim (Norvège) (contrat jusqu'en 2019)

                            >> Le détail de l'effectif

                            Le staff

                            Gérard Prêcheur, entraîneur
                            Yoann Vivier, entraîneur adjoint et des gardiennes
                            Nicolas Piresse, préparateur physique
                            Anastasia Panossian, préparatrice physique
                            Jean-François Luciani, médecin
                            Yannick Millet, kiné
                            Guillaume Morel, kiné

                            Marino Faccioli, président de la structure féminine
                            Julie Fryc, coordinatrice de l’équipe féminine
                            Olivier Frerejean, responsable matériel


                            La saison dernière

                            Joueuses utilisées 2015-2016
                            (entre parenthèses : matchs en D1/buts en D1, club de destination)
                            G : Méline Gérard (12/0), Sarah Bouhaddi (8/0), Fei Wang (2/0, partie en cours de saison à Dalian), Cindy Perrault (0/0, ASPTT Albi)
                            D : Griedge Mbock Bathy Nka (20/3), Amel Majri (17/4), Wendie Renard (15/6), Corine Petit (11/3), Line Røddik Hansen (4/0, FC Barcelona), Eve Périsset (2/0, PSG), Estelle Cascarino (1/0, FCF Juvisy), Julie Piga (1/0)
                            M : Saki Kumagai (20/5), Camille Abily (19/10), Louisa Necib (19/7), Aurélie Kaci (17/0), Amandine Henry (13/6, Portland Thorns FC), Claire Lavogez (11/2), Maëlle Garbino (2/0, AS Saint-Etienne), Lucie Pingeon (1/0, AS Saint-Etienne), Yasmine Badache (1/0), Aliya Saïd (0/0, O. Marseille)
                            A : Ada Hegerberg (21/33), Lotta Schelin (18/14, FC Rosengård), Eugénie Le Sommer (18/10), Elodie Thomis (15/2), Delphine Cascarino (12/3), Mylaine Tarrieu (12/0), Pauline Bremer (10/5), Inès Boutaleb (1/0, O. Marseille)

                            Division 1
                            1er : 19 victoires, 3 nuls, 115 buts pour, 4 buts contre
                            Coupe de France
                            Victoire en finale face à Montpellier (2-1)
                            Ligue des Champions
                            Victoire en finale face à Wolfsburg (1-1, tab 4-3)


                            Palmarès

                            Ligue des Champions : 3
                            (2011, 2012, 2016)
                            Division 1 : 14 (FC Lyon (4) 1991, 1993, 1995, 1998, OL (10) 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016)
                            Coupe de France : 8 (FC Lyon (2) 2003, 2004, OL (6) 2008, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016)

                            L'Olympique Lyonnais a intégré la sélection du FC Lyon en 2004

                            Lundi 29 Août 2016
                            Sebastien Duret

                            http://www.footofeminin.fr/D1F-Prese...at_a12772.html
                            Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                            Commentaire


                            • #15
                              Albi veut viser plus haut
                              Publié le 29 août 2016 | Actus
                              Par Sandrine Dusang pour Foot d'Elles



                              La saison 2016-2017 de Division 1 reprend ses droits le 11 septembre. Avant le coup d'envoi, la rédaction vous propose son tour des clubs. L'ASPTT Albi, qui se lance dans sa troisième saison en D1 espère confirmer ses progrès dans le jeu et terminer plus haut dans le classement. Présentation.


                              Pour sa troisième saison en D1, l'ASPTT Albi veut continuer à progresser et faire mieux qu'une 9e place, qui jusque là semble lui coller à la peau. Si à première vue la saison 2015-2016 (9e, 45 points) ressemblait beaucoup à 2014-2015 (9e, 44 points), l'équipe albigeoise a pourtant connu une évolution positive. En effet, avec l'arrivée d'Adolphe Ogouyon à la tête de l'équipe, le collectif a trouvé un certain équilibre et se montre de plus en plus attrayant en termes de jeu.

                              L'ambition de changer les (mauvaises) habitudes

                              Pour Albi comme pour la plupart des équipes ayant terminé dans la seconde partie du classement la saison passée, l'objectif sera avant tout de décrocher le maintien, mais pour Adolphe Ogouyon, entraineur de l'équipe albigeoise, il est hors de question de s'arrêter à cela : « Le maintien oui inévitablement, mais les ambitions sont aussi de gagner des places au classement. Lors des deux précédentes saisons, finir à la 9e place permettait de ne pas descendre en D2. Étant donné qu'il n y aura que deux équipes reléguées à la fin de cette saison, ce résultat nous laisserait un peu plus de marge et serait satisfaisant, mais pour autant nous ne devons pas prendre l'habitude de finir à cette place. Personnellement, je pense que nous aurions pu faire mieux la saison dernière, alors nous devons garder cela en tête et être encore un peu plus ambitieux pour ce nouvel exercice ».
                              Le club du Tarn qui s'est séparé de ses deux gardiennes « pas suffisamment impliquées et performantes pour la D1 » d'après le technicien albigeois, s'est en revanche offert les services de Cindy Perrault, formée à l'Olympique Lyonnais et qui devrait, malgré son jeune âge (20 ans) apporter de la sérénité et une certaine expérience au sein de la défense des Jaune et Rouge. Albi a également enregistré les arrivées de Pilar Khoury, une Canadienne qui jouait jusque là en universitaire dans son pays (Ontario University Athletics) et Bettina Matondo qui arrive du Puy (D2) après être passée par Rodez et avoir été formée à l'OL dans la même promo que Cindy Perrault justement. Adolphe Ogouyon se réjouit que le club ait conservé la quasi totalité de ses joueuses et ait su compléter intelligemment son groupe. Pour que tout soit « ok » côté mercato, l'entraineur albigeois cherche une deuxième gardienne et aimerait également ajouter une pure attaquante et scoreuse à sa liste de recrues.

                              La jeunesse doit s'affirmer

                              L'équipe d'Albi est une équipe jeune, parfois trop tendre, mais pour franchir un palier elle devra inévitablement gagner en maturité et ne pas répéter les erreurs du passé. En effet, sur certaines rencontres les Albigeoises avaient dominé mais sans concrétiser, mené mais sans parvenir à gérer leur avance... Des erreurs de jeunesse et un manque de réaction d'orgueil par moment, qu'elles devront éviter cette saison si elles veulent marquer davantage de points, comme l'espère leur entraîneur : « J'ai le sentiment que parfois nous nous contentons, alors j'espère vraiment que nous parviendrons à progresser de ce côté-là cette année et que nous éviterons d'avoir les mêmes regrets que la saison dernière. Quand nous méritons de gagner alors nous devons gagner, et parfois même si ce n'est pas véritablement mérité, les victoires peuvent être acquises au forceps. On ne pas pas baisser la tête dès que l'on prend un but, au contraire. C'est mon état d'esprit et j'espère que l'équipe va s'imprégner de cela et être un peu moins humble parfois ».


                              La Stat' : 25

                              Comme le nombre de buts inscrits par Albi la saison dernière. Trop peu pour Adolphe Ogouyon qui regrette que son équipe ne soit pas plus efficace devant le but adverse, et espère que cette saison 2016-2017 soit aussi plus fructueuse de ce côté-là : « Il faudrait que nous arrivions à atteindre la barre des 30 réalisations, et que nous puissions réduire le nombre de buts encaissés à une trentaine aussi (42 buts contre l'an passé).» Avec 8 réalisations, c'est Kimberley Cazeau qui avait terminé meilleure buteuse de l'ASPTT Albi la saison passée. Alors qui dit mieux ?

                              Les joueuses à suivre

                              La capitaine Anaïs Arcambal est l'une des joueuses les plus régulières de l'équipe albigeoise. Lorsque l'on sait qu'elle suit sa cinquième année de médecine en parallèle, cela force encore un peu plus le respect pour cette joueuse qui s'impose comme un exemple et une locomotive pour ses coéquipières. Tatiana Solanet s'est imposée comme quasi indispensable dans le milieu de terrain la saison dernière, et tout particulièrement pour lancer les offensives de Kim Cazeau et Patricia Martinez entre autres. Enfin, la jeune pépite serbe, Kristina Pantelic (18 ans) arrivait à Albi la saison passée, pourrait bien nous révéler tout son talent lors de ce nouvel exercice de D1. A suivre...

                              http://www.footdelles.com/article/Ac...ut_137212.html
                              Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                              Commentaire


                              • #16
                                Guingamp, l'année du renouveau
                                Publié le 30 août 2016 | Actus
                                Par Benjamin Roux pour Foot d'Elles



                                La saison 2016-2017 de Division 1 reprend ses droits le 11 septembre. Avant le coup d'envoi, la rédaction vous propose son tour des clubs. Place aujourd’hui à l’En Avant Guingamp, huitième de l’élite l’an dernier.


                                Au sein d’un championnat de plus en plus relevé chaque année, les équipes de D1 doivent trouver les moyens de rivaliser avec une concurrence de tous les instants. C’est le cas de Guingamp. Depuis deux saisons, le club breton ne parvient pas à réduire l’écart avec les grosses cylindrées du championnat et semble même en avoir perdu. Preuve à l’appui, l’EAG n’a pu faire mieux que de concéder des défaites (phase aller comme retour) face à Lyon, Paris, Juvisy, et Montpellier. A chaque fois, l’histoire se répète, et Guingamp concède des défaites, parfois lourdes, comme cela a été le cas l’an passé (3-0 à Montpellier, 12-0 à Lyon, ou encore 5-0 sur la pelouse de Juvisy). Comment faire pour réduire l’écart avec les cadors de l’élite ?

                                Recrutement entre jeunesse et ambitions

                                La saison dernière, le club avait connu un turn-over important au sein de son effectif, lors du mercato estival. Cette année, la tradition reste inchangée. « Nous repartons sur un nouveau cycle », déclare Sarah M’Barek, coach du groupe D1, pour qui « il fallait renouveler l’effectif afin de repartir sur de nouvelles bases ». Si les cadres sont restées, l’EAG souhaitait étoffer son effectif, de façon à faire face à la rude concurrence qui attendra le club dès le 11 septembre. Trois joueuses sont ainsi venues compléter les rangs du club. Marine Pervier arrive de Nîmes, tout comme l’internationale nigériane aux quarante-deux sélections Evelyn Nwabuoku, et l’avant-centre Luce N’Dolo Ewele. Des recrues qui « se sont très bien intégrées ». « Il y a encore quelques repères à trouver dans le jeu, mais nous savons que cela ne va pas venir du jour au lendemain », poursuit Sarah M’Barek.
                                En interne, pas moins de six jeunes joueuses de l’effectif U19 ont rejoint l’élite. « C’était prévu, nous leurs laissons la place volontairement », explique-t-elle. « Parmi les six, il y en a une qui a vraiment une carte à jouer. Elle évolue à un poste où j’ai besoin de quelqu’un ». Sans citer de nom pour « ne pas qu’elle s’enflamme trop rapidement et qu’elle se concentre sur la préparation », la native de Chaumont affirme que cette dernière pourrait faire partie de son onze de départ, preuve que le club souhaite continuer à s'appuyer sur son centre de formation. « C’est une bonne surprise. Dans l’ensemble, il y a un bon niveau. Même si ces joueuses U19 ne sont pas prêtes tout de suite, nous pourrons compter sur elles cette saison, c’est indéniable », déclare-t-elle.

                                Une bonne préparation et une cohésion de groupe réussie

                                Alors que Guingamp a disputé quatre rencontres de pré-saison face à La Roche-sur-Yon, Bordeaux, Lorient, et Juvisy, le bilan est plutôt positif. Trois victoires face à deux clubs qui évolueront en D2 l’an prochain, et une sur la pelouse du promu bordelais. Malgré ces succès, le point négatif restera la récente opposition face à Juvisy, où l’EAG a été défait sur le large score de 1-7. Il restera un ultime test ce samedi 3 septembre, Guingamp accueillera le FC Rouen à 16h.
                                Ce bilan « plutôt positif » est l’aboutissement de tout un travail réalisé depuis le mois de juillet. Sarah M’Barek et son staff technique ont souhaité « travailler sur la cohésion du groupe ». Comme dans de nombreux clubs, « les joueuses ont repris l’entraînement en décalé, et nous avons donc dû individualiser le travail de reprise ». Par la suite, tout le monde s’est retrouvé pour un stage de préparation qui s’est avéré concluant. « J’ai pu faire le point avec mes joueuses », confie la coach de Guingamp. « J’ai dit que nous sortions d’une saison difficile au cours de laquelle nous avons dû lutter pour conserver notre place au plus haut niveau ». Consciente qu’il faudra aborder ce nouvel exercice dans cet esprit-là, Sarah M’Barek a souhaité faire passer un message fédérateur, plein de confiance et de positivité : « J’ai dit à mes joueuses qu’elles étaient toutes capables de faire une bonne saison et qu’en étant toutes ensemble, nous allions être en mesure de nous maintenir et d’avoir de bons résultats ». Des mots dont il faudra se servir pour débuter une saison qui s’annonce déjà compliquée, au moment d’entamer les trois premières journées de ce nouvel exercice avec trois matches de haut-vol en guise de mise en bouche (réception de Juvisy et du Paris Saint-Germain, et déplacement à Montpellier).

                                Le maintien avant de voir plus loin

                                S’il n’y aura que deux descentes (relégations) cette année, Guingamp souhaitera avant tout assurer son maintien. Cependant et à la vue de l’effectif, « nous pourrons par la suite avoir davantage d’ambitions », affirme Sarah M’Barek. « Je reste cependant sur la réserve, car je ne connais pas trop les promus. Je pense que le championnat va être encore plus difficile et équilibré que les saisons passées », poursuit-elle. Avec les arrivées de trois nouvelles équipes issues de clubs professionnels (Bordeaux, Marseille, et Metz), les places seront chères en D1. « Nous ferons un premier bilan à l’issue des trois premières rencontres. Si nous avons réussi à grappiller quelques points, nous réviserons peut-être notre copie, mais il faut avant tout savoir rester humble. J’espère que nous pourrons voir plus loin que le maintien, car nous avons une équipe compétitive. Nous avons les pieds sur terre, et nous verrons tout cela au fur et à mesure », conclut l’ancienne joueuse et entraîneur du Montpellier Hérault.


                                La Stat : 8

                                Huitième, c’est la place qu’occupait le club l’an dernier, à la fin du championnat. Depuis 2012, c’est le moins bon classement obtenu par les « rouge et noir » en D1. Au terme d’une saison compliquée à l’issue de laquelle elles avaient terminé à neuf points de la relégation, mais seulement deux rangs devant le premier relégable (La Roche-sur-Yon), les joueuses de Sarah M’Barek chercheront à faire mieux cette saison, en essayant pourquoi pas de retrouver la stabilité des années 2013 à 2015, période de deux saisons durant laquelle elles avaient successivement décroché une solide cinquième place, à chaque fois derrière le quatuor de tête OL, PSG, Juvisy, et Montpellier.

                                Les joueuses à suivre

                                Cette saison, il faudra bien entendu suivre les performances des recrues. Marine Pervier, fraîchement débarquée de Nîmes, est arrivée « pour franchir un cap et participer aux objectifs sportifs d’un club aux ambitions affichées ». Mais les regards devraient aussi être tournés vers Salma Amani. Celle qui fêtera ses 27 ans au mois de novembre est devenue un élément incontournable du collectif de l’EAG. Buteuse durant toute la campagne de préparation de son équipe (elle a scoré à trois reprises lors des trois premières rencontres amicales), la milieu de terrain offensif « est devenue une joueuse cadre pour notre équipe », explique Sarah M’Barek. « Elle est capable de faire des différences individuellement, et je dirais qu’elle a réussi à tirer le groupe vers l’avant en poussant les jeunes joueuses à se surpasser ». Décrite comme une joueuse « très en forme » par son entraîneur, « elle arrive à un âge où elle a envie de profiter pleinement du foot, et cela se ressent par ses performances sur le terrain ». Salma Amani, qui avait inscrit quatre buts l’an dernier en D1, pourrait bien être une des révélations de ce nouveau championnat. Enfin, il faudra suivre de près les performances d'Evelyn Nwabuoku. Celle qui compte 42 sélections avec l'équipe nationale du Nigéria est le "gros coup" réalisé par Sarah M'Barek et les dirigeants de l'En Avant Guingamp. Reste à confirmer si elle parviendra à s'intégrer au collectif guingampais, et surtout si elle s'adaptera au championnat français. En tous cas, elle pourrait représenter un atout majeur pour le dernier huitième du championnat.


                                Crédit photo : Jocelyne Lussier (Facebook En Avant Les Filles).

                                http://www.footdelles.com/article/Ac...au_137294.html
                                Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                Commentaire


                                • #17
                                  #D1F - Matchs de préparation : retour sur la quatrième semaine

                                  La semaine écoulée était chargée en rencontres de préparation. Tour d'horizon des rencontres avec buteuses et résumés.


                                  Katoto, Sarr et Boquete se congratulent (photo TeamPics/PSG.fr)


                                  Samedi à Holtzwirh, devant près de 2 000 spectateurs, les Lyonnaises rencontraient un adversaire d'un calibre européen avec le SC Freiburg, quatrième du dernier championnat allemand. Une rencontre où Gérard Prêcheur disposait d'une bonne partie de son effectif depuis le retour des Françaises. Si certaines ont été préservées, le onze de départ a permis de voir les premières dispositions de l'équipe de cette saison. Les Lyonnaises vont trouver la faille par la recrue Kenza Dali qui concluait un bon travail d'Ada Hegerberg (1-0, 31'). Face à une adversité athlétique, l'OL aurait tout de même pu inscrire un second but. En seconde période, l'équipe était remaniée et rajeunie. (photos Maya Mans).

                                  Les Parisiennes après deux succès face à des formations de D2 rencontraient l'Atletico Madrid, 3e du dernier championnat espagnol. Rivalisant avec un adversaire solide, l'équipe de Patrice Lair trouvait la faille juste à la demi-heure de jeu lorsque Boquete décalait Sarr à droite qui crochetait une défenseure à l'entrée de la surface avant de tromper Gallardo d'une frappe du plat du pied droit (1-0, 29'). A la reprise, Katoto signait un doublé en reprenant tout d'abord d'un centre venu de la gauche de Périsset après un contrôle parfait dans la surface et une reprise dans un angle fermé (2-0, 46') puis en deux temps au sol, sur une passe en profondeur de Morroni (3-0, 63'). Juste avant de sortir, Boquete sur un jeu en une-deux avec Cruz, voyait sa capitaine accélérer et conclure d'une balle piquée du droit (4-0, 70'). Sarr scellait la nette victoire parisienne d'une frappe en force du droit après un service de Cruz (5-0, 90'). (vidéo)

                                  Opposées à Grenoble (D2), les Montpelliéraines ont réalisé un très net succès dimanche. Avec le retour de la quasi-totalité de son effectif, à l'exception des Suédoises, Jean-Louis Saez a vu son équipe prendre le dessus avant le repos avec trois buts en sept minutes de Torrecilla, Toletti et Haupais, le premier de la recrue en provenance de Rodez. Une autre arrivée s'illustrait à la reprise avec Le Bihan, avant le triplé de Thomas et le doublé de Gauvin.

                                  Juvisy déroule devant Guingamp (5-1)


                                  Sissoko et les Vertes ont préservé leur but (photo Yoël bardy)


                                  Les Juvisiennes semblent déjà prêtes pour entamer le championnat. Face à Guingamp, Dusang montrait la voie d'un but de la tête (0-1, 22'). Dix minutes plus tard, la marque était de 4-0 grâce à Coleman, la recrue Matéo et Catala (0-4, 33'). Guingamp réduisait tout de même l'écart par Pervier sur un ballon récupéré par Oparanozie (1-4, 36'). Coleman portait la marque à 5-1 avant la pause, puis réalisait le triplé à l'heure de jeu. Jaurena dans les arrêts de jeu parachevait le succès de la Juv'91.

                                  Saint-Étienne et Rodez se rencontraient à Volvic samedi. Une rencontre où les Ruthénoises auraient pu ouvrir le score sur penalty mais la tentative de Cance était arrêtée par Chavas, partie du bon côté. En seconde période, c'est Carage qui offrait la victoire à son équipe. Les deux équipes se retrouveront dans deux semaines pour l'ouverture du championnat. (photos) et (photos)

                                  Après une bonne série de résultats, Soyaux a plié devant Toulouse. Les Charentaises menées rapidement au score sur un but de Robinne, ont égalisé par Clérac. Mais les Téfécistes ont pris le dessus par Faillant. En seconde période, Toulouse alourdissait la marque par Galera (1-3).

                                  Fortunes diverses pour les promues


                                  Pizzala devant Oumeur (photo OM.net)


                                  Les Messines se déplaçaient à Vendenheim, dimanche. Une rencontre qu'elles abordaient bien avec une occasion d'entrée d'Altunkulak (4e). Jatoba sur un coup franc de Wenger voyait le ballon passer de peu à côté (39e). Les locales se montraient dangereuses par un coup franc de Perdrizet (30e). Metz ouvrait le score avant la pause, suite à un corner, le ballon revenait sur Wenger qui trouvait Brocheray, esseulée, qui concluait (0-1, 44') alors que le camp local réclamait un hors-jeu. Après s'être mis en danger, Vendenheim trouve la faille avec une transversale de Duteil pour Bitterlin qui ajuste Laar (1-1, 72'). Vendenheim essaye même de marquer le but de la victoire mais Schwartz manque le cadre.

                                  Les Olympiennes se déplaçaient à Nîmes. Après la défaite concédée à Saint-Étienne (1-4), elles ont retrouvé la victoire affichant l'efficacité offensive même si le contenu n'a pas forcément été suffisant. Le coup d'envoi était donné depuis six minutes et l'OM prenait les devants. Sur une percée de Coton-Pelagie, Cousin s'intercalait à l'intérieur et trouvait au second poteau Caputo, esseulée, qui marquait en deux temps (0-1, 6'). Caputo signait ensuite un doublé, lancée en profondeur par Pizzala, elle concluait du plat du pied gauche (0-2, 30'). Nîmes tentait de profiter des erreurs défensives pour revenir dans la partie mais se faisait finalement piéger avant le repos. Cousin lobait Medall après un centre de Lozé non renvoyé (0-3, 45+3'). A la reprise, si l'OM effectuait un changement, le camp nîmois renouvelait la moitié de son équipe. Les Marseillaises inscrivaient un quatrième but après deux arrêts successifs de Medall, Buchet concluant dans un angle fermé (0-4, 55'). Caputo réalisait un triplé sur un passe de la tête de Gadea, en éliminant la gardienne (0-5, 76'). Enfin, juste après s'être vu refusé un but, Brétigny fusillait du droit la gardienne sur un service de Yüceil (0-6, 90+3'). (vidéo) et (photos)

                                  Bordeaux disputait deux rencontres cette semaine. Mercredi face à Arlac-Mérignac (10-0), Jérôme Dauba en a profité pour effectuer une large revue d'effectif avec 24 joueuses. Dimanche l'opposition était face à une masculine et s'est également soldée par une victoire (3-2). Malgré l'ouverture rapide du score de l'équipe masculine après 27 secondes, Lardez concluait une action collective d'une frappe croisée (1-1, 11'). Cambot donnait l'avantage dix minutes plus tard après une récupération d'Istillart, elle venait lober le gardienne (1-2, 21'). Le FC Andernos cédait à nouveau sur une percée de Lardez qui trouvait Cambot. La capitaine s'offrait le doublé. En seconde période, l'équipe d'Andernos mettait la pression devant le but de Launay qui s'inclinait sur une action en contre (3-2, 60').


                                  >> Les semaines précédentes
                                  Retour sur la première semaine de résultats
                                  Retour sur la deuxième semaine de résultats
                                  Retour sur la troisième semaine de résultats


                                  Mercredi 24 août 2016
                                  FC Girondins Bordeaux - FCE Arlac Mérignac (DH) : 10-0
                                  , à Blanquefort (Linge 30', Ossul 43', csc 45', Ferreira 62', Sumo 63', Salomon 69', 80', 87', Loumagne 76', Feillard 83')
                                  Bordeaux (le groupe) : Nadal, Launay ; Aimé, Sierra, Saboulard, Lacroix, Arjona, Buger, Hamidouche, Feillard ; Lardez, Istillart, Billaud, Montegut, Mannon, Stetic, Sumo ; Ossul, Loumagne, Cambot, Ferreira, Linge, Ouinekh, Salomon.

                                  Samedi 27 août 2016
                                  Olympique Lyonnais - SC Freiburg (Allemagne) : 1-0
                                  , à Holtzwihr (Kenza Dali 31')
                                  Lyon (1re période) : Bouhaddi ; M'Bock, Kumagai, Renard (cap.), Majri ; Bremer, Hamraoui, Abily, Dali ; Lavogez ; Hegerberg
                                  Lyon (2e période) : Gérard ; Petit (cap.), Kumagai (Norheim 60'), Piga, Lavogez (Dali 60'), Hamraoui, Bremer, Tarrieu, D.Cascarino, Hegerberg, Le Sommer

                                  AS Saint-Étienne - Rodez AF : 1-0, à Volvic (Noémie Carage)
                                  St-Étienne (départ) : Chavas (cap.) ; Carage, Martins, Sissoko, Digonnet, Moreau, Gherbi, Garbino, Blanc Gonnet, Peruzzetto, Pingeon
                                  Rodez (départ) : Niphon ; Bornes, Guitard, Hoarau, Cugat (cap.), Bonet, Cance, Barbance, Banuta, Noiran

                                  ASJ Soyaux - Toulouse FC (D2) : 1-3, à Lubersac (Anna Clérac 20' ; Margot Robinne 5', Cloé Faillant 25', Sarah Galera 75')

                                  EA Guingamp - FCF Juvisy : 1-7, à Quessoy (Marine Pervier 36' ; Sandrine Dusang 22', Tatiana Coleman 26', 39', 62', Clara Matéo 32', Camille Catala 33', Inès Jaurena 90+3')
                                  Guingamp : Gignoux ; Morin, Debever, Lorgeré, Quéro (Drozo 46') ; Nwabuoku (Fleury 46') ; Robert (Ewele 84'), Bueno, Pervier, Amani (cap.) ; Oparanozie (Fourré 75')
                                  Juvisy (onze) : Deville ; Greboval, Dusang, Tounkara, Soyer ; Jaurena, Butel ; Thiney (cap.), Matéo, Catala ; Coleman

                                  Nîmes MGFF (D2) - O. Marseille : 0-6, à Nîmes (Cindy Caputo 6', 29', Pauline Cousin 45+3', Barbara Bouchet 55', Cindy Caputo 76', Sandrine Bretigny 90+3')
                                  OM : Peyraud-Magnin (Saint-Léger 80') ; Laplacette (Torossian 73'), Gadea, M’Bassidjé, Soulard (Vignal 69') ; Yüceil, Pizzala (cap.), Coton-Pelagie ; Caputo, Cousin (Brétigny 73'), Lozé (Bouchet 46').

                                  ASPTT Albi - Bruges U17, à Albi

                                  Dimanche 28 août 2016
                                  PSG - Atletico Madrid (Espagne) : 5-0
                                  , à Saint-Germain en Laye (Ouleymata Sarr 29', 90', Marie-Antoinette Katoto 46', 63', Shirley Cruz Trana 70')
                                  PSG : Kiedrzynek ; Georges, Delannoy (Cissoko 67'), Paredes, Perisset, Morroni (Boussaha 81'), Boquete (Lahmari 75'), Katoto, Geyoro (Diallo 77'), Cruz (cap.), Sarr
                                  Atletico : Gallardo (Paraluta 67') ; Robles (Bores 57'), Beltran (Menayo 67'), Sosa, Bermudez, Gonzalez, Sampedro (cap.), Borja, Rosilio (Campo 77'), Leon, Falcon (Casalla 46')

                                  Grenoble F38 (D2) - Montpellier HSC : 0-9, à Pierrelatte (Virginia Torrecilla 38', Sandie Toletti 43', Marine Haupais 45', Clarisse Le Bihan 54', Lindsey Thomas 63', 65', 72', Valérie Gauvin 77', 82')

                                  FC Vendenheim (D2) - FC Metz : 1-1, à Vendenheim (Fiona Bitterlin 72' ; Jennifer Brocheray 44')
                                  Metz : Laar (Hurbain 61', Laar 65') ; Podgorny, Brocheray, Godart, Jatoba (cap.), Dechilly, Altunkulak (Wojdyla 46'), Gathrat, Martins (Nell 46'), Cordier, Wenger

                                  Andernos SFC (U18/Senior) - FC Girondins Bordeaux : 2-3, à Andernos (1', 60' ; Andrea Lardez 11', Sarah Cambot 21', 33')
                                  Bordeaux : Nadal (Launay 46') ; Hamidouche (Feillard 77'), Lacroix, Billaud (Eliceche 74'), Aimé (Mustaki 68') ; Ferreira (Salomon 55'), Lardez, Istillart (Montegut 71'), Ouinekh (Loumagne 63') ; Sumo, Cambot (cap.).


                                  Mardi 30 Août 2016
                                  Sebastien Duret

                                  http://www.footofeminin.fr/D1F-Match...ne_a12764.html
                                  Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                  Commentaire


                                  • #18
                                    #D1F - Présentation (2/12) - EA GUINGAMP : En Avant la jeunesse !

                                    Pour la seconde saison consécutive, l'En Avant Guingamp fait face à de nombreux départs et mise avant tout sur la jeunesse et sa formation pour poursuivre l'aventure en D1.


                                    Les Guingampaises version 2016-2017 (photo Sébastien Duret)


                                    Sarah M'Barek entame sa quatrième saison avec l'En Avant Guingamp. Le travail de formation entrepris avec le club et Nicolas Delepine, en charge des U19 et de la section sportive, porte ses fruits. Le club peut s'appuyer sur ses jeunes joueuses pour étoffer son effectif et pallier les nombreux départs. Car l'été a été mouvementé avec d'une dizaine de joueuses expérimentées vers des clubs plus huppés comme Clarisse Le Bihan à Montpellier ou encore Aminata Diallo au PSG. Il a donc fallu faire face et le club s'y était préparé comme le déclare Sarah M'Barek : "On avait déjà anticipé. Les six U19 qui sont montées étaient déjà prévues. Il fallait faire de la place. Certaines joueuses, on ne s'est pas battu pour les garder parce que derrière on savait que l'on pouvait assumer. D'autres, on aurait aimé les garder mais on n'a pas pu".

                                    Les jeunes joueuses formées au club, premières recrues


                                    Sarah M'Barek (photo Sébastien Duret)


                                    Un groupe jeune où les recrues Evelyn Nwabuoku (30 ans), Marine Pervier (26 ans), Luce Ndolo Ewele (24 ans) font parties des plus âgées, seules Salma Amani (26 ans) et Julie Debever (28 ans) ont plus de 25 ans parmi l'effectif restant. Un groupe qui pourrait manquer de maturité même si l'entraîneur mise beaucoup sur celui-ci : "Le groupe est compétitif, jeune, certaines ne sont pas encore prêtes mais ça vit bien dans un bon état d'esprit avec beaucoup d'envie". Des éléments qui ont permis à Sarah M'Barek de reprendre cette nouvelle saison avec enthousiasme : "J'ai retrouvé beaucoup de plaisir après la saison difficile que l'on a vécue la saison dernière".

                                    Huitième la saison dernière après avoir longtemps lutté pour le maintien, l'En Avant Guingamp se veut plus modérer dans ses ambitions. "On va partir avec des objectifs peut-être pas moins ambitieux mais plus réalistes et on verra au fur et à mesure comment cela se passe". La seule entraîneure féminine de la Division 1 compte aussi sur la prise de responsabilités de ses jeunes en devenir : "On n'est pas moins fort que l'année dernière, j'en suis convaincue".

                                    Un calendrier de septembre difficile


                                    La jeune Ella Palis sera à suivre à Guingamp (photo Sébastien Duret)


                                    Depuis la reprise, Sarah M'Barek a pu compter sur quasiment tout son groupe dès le départ : "Il y a une différence avec les années précédentes où l'on n'avait pas Désiré Oparanozie et les internationales, là c'est bien, on a du temps" soulignait-elle. Seules les deux championnes d'Europe U19, Jade Lebastard et Louise Fleury ont eu plus de repos. Comme les saisons précédentes, de multiples activités sportives ont été au menu des premiers jours avec entraînement le matin et activités sportives l'après-midi comme le VTT, le paddle... Les premiers matchs de préparation ont permis de donner du temps de jeu à tout le monde alors que le groupe commence à s'affiner même si la lourde défaite face à Juvisy a montré l'écart qui pouvait exister : "J'ai besoin que toutes se sentent concernées et en confiance, et que chacune croit en sa chance !"

                                    Dans un championnat de plus en plus dense en milieu de tableau, Guingamp risque d'avoir du mal à exister en début de championnat avec Juvisy, Montpellier et le PSG pour débuter : "Avant ce sera du bonus et après il faudra être vraiment au top pour octobre/novembre". Guingamp entamera alors une période où les points seront précieux pour le maintien, premier objectif : "Il y a que deux descentes mais ça se resserre avec les équipes qui montent qui sont bien structurées". Les Guingampaises avec leurs moyens et la fougue de la jeunesse continueront à jouer les irréductibles.


                                    Les recrues


                                    Evelyn Nwabuoku, capitaine du Nigeria (photo Sébastien Duret)

                                    Evelyn Nwabuoku (30 ans, 46 sélections Nigeria)

                                    L'internationale nigériane était la capitaine de la sélection lors de la dernière Coupe du Monde au Canada. Cette joueuse d'1m67 est dotée d'une belle qualité technique, proposant un jeu propre et précis. Expérimentée, elle apportera aussi dans le travail défensif au milieu de terrain grâce à son abattage. Arrivée dès le début de la préparation, avec sa compatriote Désiré Oparanozie, cela devrait faciliter son intégration.

                                    Marine Pervier (26 ans)
                                    Avec 120 matchs en D1 à son compteur, Pervier, formée à Montpellier avait découvert la D1 avec Sarah M'Barek. Après un passage de trois saisons à Nîmes, elle la retrouve sous le maillot de Guingamp. Douée techniquement et combattante dans l'âme, elle aura en charge d'organiser le jeu de son équipe.

                                    Luce Ndolo Ewele (24 ans)
                                    Redoutable buteuse en D2 avec 31 buts lors des deux dernières saisons avec Val d'Orge, Luce Ewele a déjà goûté à la D1 à 15 reprises avec Issy. Sous ses nouvelles couleurs, elle devra s'imposer et apporter de la vitesse offensive à son équipe.


                                    L'effectif

                                    Arrivées :
                                    Evelyn Nwabuoku (Östersunds, Suède), Marine Pervier (Nîmes MGFF), Luce Ndolo Ewele (FCF Val d'Orge)
                                    Départs : Clarisse Le Bihan (Montpellier HSC), Emmeline Mainguy (Santa Teresa CD, Espagne), Aminata Diallo (Paris-Saint-Germain), Marine Dafeur (Lille OSC), Lalia Dali-Storti (O. Marseille), Caroline La Villa (Lille OSC), Laura Douessin (US Saint-Malo), Mélissa Plaza, Noémie Carage (AS Saint-Etienne), Ophélie Mareau (CPB Bréquigny Rennes), Marion Boishardy (AS Saint-Etienne)

                                    Gardiennes
                                    Maelys Nieto
                                    16-Marine Gignoux
                                    30-Jade Lebastard

                                    Défenseures
                                    21-Léa Abadou
                                    4-Julie Debever
                                    5-Charlotte Lorgeré
                                    3-Suzy Morin
                                    12-Agathe Ollivier
                                    2-Soazig Quéro
                                    6-Maevane Drozo
                                    Elodie Dinglor
                                    Océane Rogon
                                    Albane Navicet

                                    Milieux
                                    17-Salma Amani
                                    18-Margaux Bueno
                                    13-Anne-Emmanuelle Pot
                                    20-Léonie Le Moing
                                    14-Evelyn Nwabuoku
                                    10-Marine Pervier
                                    7-Faustine Robert

                                    Attaquantes
                                    19-Louise Fleury
                                    8-Adelie Fourre
                                    23-Luce Ndolo Ewele
                                    9-Désiré Oparanozie
                                    24-Ella Palis
                                    Océane Ringenbach

                                    >> Le détail de l'effectif

                                    Staff

                                    Entraîneur
                                    Sarah M'BAREK
                                    Née le 13 octobre 1977 à Chaumont
                                    Au club depuis la saison 2013-2014
                                    Diplôme : Licence A UEFA

                                    Parcours d'entraîneur
                                    Montpellier HSC (2004-2013), EA Guingamp (2013-)

                                    Rodolphe Leclerc, entraîneur adjoint
                                    Sébastien Houée, entraîneur des gardiennes de but

                                    Marlène Bouëdec, manager section féminine


                                    La saison dernière

                                    Joueuses utilisées 2015-2016
                                    (entre parenthèses : matchs en D1/buts en D1, club de destination)
                                    G : Marine Gignoux (9/0), Emmeline Mainguy (13/0, Santa Teresa CD)
                                    D : Marion Boishardy (15/2, AS Saint-Etienne), Noémie Carage (8/0, AS Saint-Etienne), Julie Debever (17/0), Elodie Dinglor (3/0), Maevane Drozo (5/0), Charlotte Lorgeré (18/1), Suzy Morin (10/1), Soazig Quéro (10/0)
                                    M : Salma Amani (19/4), Alice Benoît (4/0, partie en cours de saison à Yzeure), Margaux Bueno (17/0), Lalia Storti (16/1, Ol. de Marseille), Aminata Diallo (18/0, PSG), Caroline La Villa (12/0, Lille OSC), Clarisse Le Bihan (15/1, Montpellier HSC), Mélissa Plaza (12/2, sans club), Faustine Robert (20/1)
                                    A : Laura Douessin (16/0, US Saint-Malo), Louise Fleury (16/0), Adelie Fourre (2/0), Désiré Oparanozie (19/11), Océane Ringenbach (6/1), Ophélie Mareau (2/0, CPB Bréquigny Rennes)

                                    Division 1
                                    8e : 8 victoires, 1 nul, 13 défaites, 26 buts pour, 60 buts contre
                                    Coupe de France
                                    Eliminé en quart par Rodez (2-2, tab 1-4)


                                    Palmarès

                                    Division 1 : 1
                                    (Stade Briochin 1989)
                                    Coupe de France : 0

                                    L'EA Guingamp a intégré la section du Stade Briochin en 2009

                                    Mercredi 31 Août 2016
                                    Sebastien Duret

                                    http://www.footofeminin.fr/D1F-Prese...e-_a12775.html
                                    Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                    Commentaire


                                    • #19
                                      #D1F - Présentation (3/12) - L'AS SAINT-ÉTIENNE regarde devant

                                      L'an dernier, l'équipe stéphanoise avait vu l'arrivée de joueuses plus âgées et expérimentées pour encadrer les jeunes. Ces dernières avaient permis de stabiliser le groupe et de venir terminer à la sixième place, meilleure performance depuis trois ans.


                                      Les Stéphanoises veulent confirmer (photo Yoël Bardy)


                                      Cette saison, Hervé Didier qui entame sa huitième saison avec les Vertes a vu son effectif se rajeunir : "On a 21,9 ans de moyenne d'âge. On a perdu trois trentenaires (Viguier, Karlsson, Morel), et on récupère des jeunes de vingt ans". Palacin ayant aussi pris la direction du PSG, il a fallu recruter à tous les postes. Des arrivées où figurent trois anciennes Lyonnaises venues chercher du temps de jeu et faire leurs preuves en D1 : "Ce sont des filles qui ont déjà une petite expérience de D1. Les deux qui viennent de l'OL (Pingeon et Garbino) ont une formation intéressante. Une fille comme Carage (ndlr : passée par Guingamp) a aussi cette même formation. Des jeunes mais qui ont un potentiel intéressant".

                                      Le staff stéphanois compte bien avec ces arrivées instaurer une émulation et une concurrence dans un groupe élargi de 26 joueuses. De quoi tirer le groupe vers le haut : "On a des problèmes de riches, maintenant il faut que l'on fasse des choix car on a un groupe assez étoffé en qualité et en quantité. Ce sont des choix que l'on aime avoir à faire, plutôt que de subir l'effectif". Des jeunes joueuses complètent les arrivées avec Gago et Martins, alors que Digonnet et Blanchard issues des U19 intègrent le groupe D1.

                                      "On a des problèmes de riches"


                                      La reprise a débuté par un stage à l'Alpe d'Huez (photo ASSE)


                                      Avec 38 buts encaissés, les Stéphanoises avaient aussi réussi à trouver une certaine solidité défensive. Un domaine où il faut de nouveau recomposer. Viguier repartie en Suède, Karlsson ayant arrêté sa carrière pour se marier et fonder une famille, ainsi que le départ de Peyraud-Magnin vers l'OM, c'est presque toute l'axe de la défense qui est renouvelée. Si Courteille a pleinement retrouvé ses capacités, outre l'arrivée de Martins, Boishardy a rejoint l'ASSE pour évoluer en défense centrale. Quant à Carré, elle viendra apporter de la concurrence à la jeune championne d'Europe U19, Chavas, dans le but stéphanois. Juste devant, le poste de milieu défensif pourra compter aussi sur Aude Moreau, de retour dans le Forez : "On est très content de la voir revenir. Il lui faudra reprendre le rythme de la D1 mais c'est une fille sérieuse, elle va vite revenir". En attendant, Hervé Didier peut compter sur des cadres présentes depuis longtemps comme Gauvin, Courteille et Lavaud, ainsi que sa capitaine Clémaron, pour montrer la voie.

                                      "On regarde devant car il faut être ambitieux mais..."


                                      Hervé Didier sera assisté cette saison de Jerôme Bonnet, ex-coach des U19


                                      En fin de saison, Saint-Étienne a longtemps cru réussir à atteindre la cinquième place mais Rodez, son premier adversaire de la nouvelle saison, l'a devancé. Cela reste toujours l'objectif du nouvel exercice : "C'est la place qui est recherchée par le groupe de huit équipes derrière le top 4. On a échoué de peu, on a fini à un point de Rodez". Mais Hervé Didier préfère se donner deux objectifs : "On est dans l'inconnu des nouvelles équipes qui montent Marseille, Bordeaux et Metz qui sont des clubs pro et où on ne sait pas comment cela va être géré au sein du club, avec quels moyens ? Le premier objectif est de bien démarrer la saison ce que l'on n'a pas su faire les saisons passées. On a toujours un peu de mal à les démarrer mais on les a bien finis. Il faudra bien démarrer pour pouvoir s'éloigner de la zone de relégation rapidement et avoir comme deuxième objectif la cinquième place. On regarde devant car il faut être ambitieux mais on a toujours cette crainte de ces places de relégables".


                                      Les recrues


                                      Martins, Moreau et Carage, trois recrues stéphanoises (photo Yoël Bardy)

                                      Aude Moreau (26 ans)

                                      Après avoir quitté la D1 il y a un peu plus d'un an avec Juvisy (10 matchs), Aude Moreau avait rejoint le FCF Val d'Orge la saison dernière en D2. Une saison où la milieu de terrain défensive a retrouvé les terrains. Elle effectue son retour à Saint-Étienne, un club qu'elle connait bien pour y avoir passé quatre années. "Elle va nous apporter de l’expérience, du vécu, même si elle va avoir besoin de temps pour se réadapter au niveau de la D1" a indiqué son entraîneur.

                                      Mélodie Carré (23 ans)
                                      Suite au départ de Peyraud-Magnin, le poste de gardienne est à pourvoir. Si Mylène Chavas a déjà commencé à se faire une place depuis la saison dernière, Mélodie Carré qui a joué 10 matchs en D1 la saison dernière à Saint-Maur débarque motivée pour faire ses preuves : "Elle arrive dans l’optique de travailler spécifiquement son poste et de s’améliorer dans tous les domaines. Elle a des qualités certaines et veut passer une étape dans sa carrière" précise Hervé Didier.

                                      Lucie Pingeon (20 ans)
                                      Avec seulement 9 matchs en D1 en deux ans, cette milieu de terrain offensive de 20 ans, vient chercher du temps de jeu. Formée à l’OL, elle a aussi dans l'optique la Coupe du Monde U20 cette saison. Un renfort précieux alors que Palacin est partie dans le secteur offensif, et que Julie Morel a arrêté.

                                      Maëlle Garbino (20 ans)
                                      Après avoir brillé avec les U19 de l'OL, cette joueuse dispose encore d'une marge de progression qu'elle n'a pas réussi à exprimer dans le riche effectif lyonnais. Cantonnée à la DH, elle n'a fait que cinq apparitions en deux saisons avec la D1. Avec sa percussion, elle peut réussir le pari de s'imposer.

                                      Noémie Carage (19 ans)
                                      Partie une saison à Guingamp, où elle n'aura joué qu'à huit reprises, cette latérale a repris le chemin de la région Rhône-Alpes. Mais après être passé par Lyon, son club formateur, elle cherchera à s'exprimer pleinement chez le voisin stéphanois.

                                      Kelly Gago (17 ans)
                                      4 matchs en D1 à Saint-Maur, 6 en D2 à Dijon, la jeune et athlétique Kelly Gago dispose de qualités technique et de puissance. Cette gauchère malgré son jeune âge sera un atout pour l'attaque stéphanoise.

                                      Marion Boishardy (24 ans)
                                      Avec le départ de Viguier et l'arrêt de Karlsson, la charnière centrale stéphanoise avait besoin de se renforcer. Ses 111 matchs en D1, sa taille seront des atouts pour apporter de l'expérience à cette nouvelle défense.

                                      Morgane Martins (18 ans)
                                      La jeune joueuse en provenance d'Yzeure s'est imposée en D2 la saison dernière disputant toutes les rencontres de son équipe. Accrocheuse, elle sera aussi une autre alternative dans la défense stéphanoise.


                                      L'effectif

                                      Arrivées :
                                      Aude Moreau (FCF Val d'Orge), Mélodie Carré (VGA Saint-Maur), Lucie Pingeon (Ol. Lyonnais), Maëlle Garbino (Ol. Lyonnais), Noémie Carage (EA Guingamp), Kelly Gago (Dijon FCOF), Marion Boishardy (EA Guingamp), Morgane Martins (FF Yzeure AA)
                                      Départs : Julie Morel (arrêt), Sarah Palacin (Paris-Saint-Germain), Arianna Criscione (FL Fart, Norvège), Sabrina Viguier (Limhamn Bunkeflo 2007, Suède), Pauline Peyraud-Magnin (Olympique de Marseille), Sanaa Titraoui (Olympique Lyonnais B), Maria Karlsson (arrêt)

                                      Gardiennes
                                      1-Mylène Chavas
                                      16-Mélodie Carré
                                      30-Laura Suchère

                                      Défenseures
                                      5-Marion Boishardy
                                      28-Ophélie Brevet
                                      14-Noémie Carage
                                      3-Méryl Cirri
                                      20-Morgane Courteille
                                      26-Charlotte Gauvin
                                      25-Morgane Martins
                                      23-Teninsoun Sissoko

                                      Milieux
                                      27-Marion Blanc-Gonnet
                                      15-Ninon Blanchard
                                      21-Maéva Clemaron
                                      24-Coralie Digonnet
                                      9-Maëlle Garbino
                                      8-Candice Gherbi
                                      6-Aude Moreau
                                      22-Julie Peruzzetto
                                      10-Lucie Pingeon
                                      19-Eloïse Vallet

                                      Attaquantes
                                      11-Audrey Chaumette
                                      7-Léonie Fleury
                                      29-Kelly Gago
                                      17-Rose Lavaud
                                      18-Namnata Traoré

                                      >> Le détail de l'effectif

                                      Staff

                                      Entraîneur
                                      Hervé DIDIER
                                      Né le 19 juin 1961 à Saint-Etienne
                                      Au club depuis la saison 2008-2009
                                      Diplôme : Licence A UEFA

                                      Parcours d'entraîneur
                                      FCO Firminy (1998-1999), AS Andrézieux Bouthéon (1999-2005), US Forézienne (2005-2008), RC St-Etienne puis AS St-Etienne (2008-)

                                      Jérôme Bonnet, entraîneur adjoint
                                      Pierre-Hugues Igonin, préparateur physique
                                      Florian Guyot, entraîneur des gardiennes de but)
                                      Patrick Brossat, dirigeant vidéo


                                      La saison dernière

                                      Joueuses utilisées 2015-2016
                                      (entre parenthèses : matchs en D1/buts en D1, club de destination)
                                      G : Mylène Chavas (6/0), Pauline Peyraud-Magnin (16/0, O. Marseille)
                                      D : Ophélie Brevet (5/0), Meryl Cirri (20/0), Morgane Courteille (2/0), Charlotte Gauvin (21/0), Maria Karlsson (21/0, arrêt), Teninsoun Sissoko (8/0), Sabrina Viguier (22/0, Limhamn Bunkeflo 2007)
                                      M : Marion Blanc-Gonnet (11/0), Maéva Clemaron (21/2), Sebe Coulibaly (2/0, partie en cours de saison à Tremblay), Coralie Digonnet (1/0), Candice Gherbi (21/0), Julie Morel (12/1, arrêt)), Julie Peruzzetto (22/12), Sanaa Titraoui (7/0, O. Lyonnais B), Eloïse Vallet (1/0)
                                      A : Audrey Chaumette (19/4), Léonie Fleury (8/1), Rose Lavaud (17/2), Sarah Palacin (19/8), Namnata Traoré (13/1)

                                      Division 1
                                      6e : 8 victoires, 5 nuls, 9 défaites, 31 buts pour, 38 buts contre
                                      Coupe de France
                                      Eliminé en seizième par Vendenheim (1-0)


                                      Palmarès

                                      Coupe de France : 1
                                      (2011)

                                      Section féminine créée en 2009 (FC Saint-Etienne de 1970 à 1988 puis RC Saint-Etienne de 1988 à 2009)

                                      Mercredi 31 Août 2016
                                      Sebastien Duret

                                      http://www.footofeminin.fr/D1F-Prese...nt_a12777.html
                                      Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                      Commentaire


                                      • #20
                                        D1 : Soyaux, plus solide et complet
                                        Publié le 31 août 2016 | Actus
                                        Par Sandrine Dusang pour Foot d'Elles



                                        La saison 2016-2017 de Division 1 reprend ses droits le 11 septembre. Avant le coup d'envoi, la rédaction vous propose son tour des clubs. Aujourd'hui, focus sur l'ASJ Soyaux qui plus que de se garantir le maintien, espère pouvoir embêter les cadors du championnat et gagner quelques places au classement. Présentation.


                                        Si l'ASJ Soyaux a connu la D2 il y a quelques saisons (2010-2011 puis 2012-2013), ce temps semble être révolu et le club charentais retrouve de sa splendeur au fur et à mesure des années. L'état d'esprit et le caractère bien trempé de cette équipe lui ont déjà permis de créer certaines surprises. Alors Soyaux saura-t-il se montrer là on ne l'attend pas forcément lors de cette saison 2016-2017 ?

                                        Réaliste mais ambitieux

                                        Pour parler objectifs, quoi de mieux que de poser la question au coach ? Arrivé à l'ASJ Soyaux il y a deux saisons, Nicolas Goursat avait d'abord été en charge de l'équipe des U19, avant de rejoindre la D1 en tant qu'entraineur adjoint. Depuis cet été, il a repris le flambeau de Jean Parédès (qui reste au club et travaille toujours avec Nicolas Goursat) à la tête de l'équipe phare du club et espère bien créer la surprise de temps en temps : « Il faut avoir des ambitions car ce sont elles qui nous permettent d'avancer, mais nous devons aussi rester réalistes et se fixer des challenges réalisables. Le premier objectif sera donc d'assurer notre maintien le plus rapidement possible. Ensuite si nous pouvons apporter une plus-value à notre saison en allant titiller les plus grands, cela sera forcément une satisfaction supplémentaire ». En résumé et comme à son habitude, l'ASJ Soyaux veut jouer les trouble-fête et fera tout son possible pour se hisser à une place plus haute que les saisons précédentes au classement (6e en 2013-2014 et 2014-2015, puis 7e la saison dernière).

                                        Un effectif plus large

                                        Pour réaliser cette « tâche » et atteindre ses objectifs, le club sojaldicien a su conserver l'ossature de l'équipe, qui commence à avoir une certaine expérience et de meilleurs automatismes. A cela viennent s'ajouter les arrivées de cinq joueuses : la gardienne, Romane Munich, en provenance de Nancy (D2), vient palier l'absence d'Amandine Guérin, qui souffre d'une anomalie cardiaque et qui n'est pour le moment pas déclarée apte à la pratique (en attendant des examens complémentaires et le diagnostique fin septembre, la gardienne reste avec le groupe mais ne peut s'entrainer). Après un passage à La Roche, Elodie Nakkach est elle de retour en Charente, tandis que Makan Traoré revient en France après une expérience Outre-Manche (Birmingham). Madison Krauser (Université du Colorado) et Pamela Babinga, récente championne du monde militaire, sont les deux dernières recrues du club. Des joueuses de qualité qui complètent l'effectif et qui pourraient permettre à l'équipe de franchir un cap. « Avec trois départs, cinq recrues aux profils déterminés, et la « jeunesse » nous nous offrons plus de profondeur de banc. Cela avait été compliqué en fin de saison dernière alors nous avons essayé de corriger ça. Cette saison, nous pouvons compter sur 17 ou 18 joueuses qui ont le niveau D1 donc cela nous laisse de belles options ».
                                        Après des matches de préparation sérieux et des résultats plutôt encourageants ,hormis le dernier en date face à Toulouse (victoires contre l'Athletic Bilbao et la Roche, nuls contre Juvisy et Rodez, défaite contre Toulouse), les Sojaldiciennes vont devoir être prêtes dès le coup d'envoi de cette nouvelle saison. En effet, l'ASJ Soyaux débutera son championnat avec la réception de l'Olympique Lyonnais le 11 septembre prochain. Pour Nicolas Goursat, cela n'a pas réellement d'impact : « Nous aurions dû les jouer à un moment ou un autre de toutes façons. Ce n'est peut-être pas plus mal de commencer comme ça, et puis qui sait peut-être que les internationales seront un peu fatiguées par les JO et les courtes vacances... En tout cas, nous ferons en sorte de montrer une bonne image et d'être le plus accrocheur possible ».


                                        La stat : 37

                                        Comme le pourcentage de buts inscrits par Laura Bourgouin pour Soyaux la saison dernière en D1. En effet, l'attaquante avait marqué 10 buts des 27 inscrits par son équipe, soit plus d'un tiers à elle seule. Laura Bourgouin sera-t-elle toujours aussi efficace et indispensable à l'attaque sojaldicienne cette année ?

                                        Joueuses à suivre

                                        Evidemment, il faudra avoir un oeil attentif sur les prestations de Laura Bourgouin cette saison encore. L'attaquante et meilleure scoreuse de Soyaux attise les convoitises grâce à sa vivacité et sa justesse technique. A suivre également, Justine Deschamps et Siga Tandia, qui occupent des postes clés dans l'axe et qui permutent entre la défense centrale et le milieu. Leur rôle et leur performance seront probablement déterminantes pour l'équipe cette saison. Enfin, les recrues, Pamela Babinga, Madison Krauser, et Romane Munich devraient être un véritable plus pour Soyaux.


                                        Crédit photo : ASJ Soyaux

                                        http://www.footdelles.com/article/Ac...et_137412.html
                                        Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                        Commentaire


                                        • #21
                                          #D1F - Présentation (4/12) - RODEZ AF veut confirmer

                                          Auteur de sa meilleure saison et d'une belle cinquième place la saison dernière, le RAF veut s'installer dans la durée en haut de tableau. L'intersaison aura été peu mouvementée, espérant ainsi repartir avec le même élan.


                                          Laurie Cance et Rodez veulent repartir sur la même dynamique (photo Mica GB M PhootoRafettes)


                                          Depuis sa montée en D1 en 2010, chaque saison, Rodez continue sa progression au classement. L'année dernière, la formation entraînée par Sébastien Joseph a même atteint un nouveau record de points (52) et de victoires en D1 (9e) lui permettant d'accrocher la cinquième place. Une saison également marquée par une demi-finale de Coupe de France perdue face à Lyon (0-9). "On avait fait un recrutement judicieux la saison dernière avec des joueuses qui ont fait une bonne saison. Pour certaines, c'était des paris (Bornes, Saunier, Guellati). Des profils qui venaient de D2. L'enchaînement de bons résultats a créé une dynamique positive".

                                          Des résultats qui ont permis au club de garder son effectif cet été, même si "on avait un certain nombre de départs qui étaient prévus" précise l'entraîneur. De Revière pour raisons personnelles a choisi de retourner dans sa région, Haupais contactée par Montpellier pour pallier le départ de Gadea s'en est allée. "Le départ de Marine Haupais n'était pas prévu. Manon Alard qui devait prendre du recul. On avait déjà prévu de recruter à ce poste-là" précise Sébastien Joseph. Manon Alard reste finalement dans l'effectif ruthénois et l'ancienne Parisienne Océane Daniel a rejoint le club aveyronnais à ce poste.

                                          "Il y a une stabilité des joueuses"


                                          Les Ruthénoises sont effectués un stage à Saint-Rome-de-Dolan (photo Céline Grousset)


                                          S'appuyant sur cette cinquième place, le RAF a donc pu recruter comme il le souhaitait. "Le classement que l'on a eu nous a permis d'être attractif alors que l'on aurait peut être pas pu le faire les années précédentes avec un classement plus bas". Sébastien Joseph recherchait des profils précis pouvant aussi s'inscrire dans le projet du club : "On avait ciblé des profils de jeunes joueuses qui avaient une expérience soit dans un grand club de D1 en termes de formation, soit de l'INSEP, et d'expériences internationales". Trois recrues ont donc rallié l'Aveyron avec outre Daniel, Elise Bonet et Angeline Da Costa. Les résultats plaidant en leur faveur, il n'y avait pas de souhait de bousculer un groupe qui vit bien : "Il y a une stabilité des joueuses. Ça joue au niveau des résultats. Les filles se connaissent bien. L'état d'esprit est important avec une très bonne dynamique. Cela fait un grande partie de la force de ce groupe et des résultats".

                                          Rodez dispose aussi d'un cadre enviable à différents niveaux : "Le fait de proposer à nos joueuses un double projet sportif et professionnel pour les filles, cela nous permet de les garder. Je prends l'exemple de Sofia Guellati qui a trouvé un CDI". Le club se veut attractif pour lancer ou relancer la carrière d'une joueuse. "Il y a de gros efforts de la part du club pour être plus concurrentiel". Car si le club ne dispose pas du budget de certains clubs de D1, il a d'autres moyens notamment avec les infrastructures d'entraînement avec l'exemple du Domaine de Vabre : "On peut y loger des joueuses. On a des terrains d'entrainement qui sont des billards, qui sont dignes de certains clubs pros".

                                          "L'objectif, ce n'est pas d'être vu comme une équipe de maintien"


                                          Audrey Cugat (photo : Mica GB M PhootoRafettes)


                                          Rodez se donne les moyens de se maintenir mais vise plus haut : "L'objectif pour nous, ce n'est pas d'être vu comme une équipe de maintien, mais comme une équipe de milieu de tableau. C'est ce que j'avais déjà dit l'année dernière en arrivant. On a encore les moyens de le faire cette année. Toutes les joueuses sont là aguerries d'une année supplémentaire". Sébastien Joseph et son staff ont cependant décidé d'augmenter les exigences pour répondre au niveau de plus en plus relevé : "On souhaitait avoir notre propre préparateur pour augmenter notre niveau d'exigence. Les clubs qui montent ont des moyens toujours de plus en plus grands avec une concurrence de plus en plus fortes". Avec l'expérience de cadres comme Cugat, Alard, Lemaitre, Barbance, "doyennes" de l'équipe, elles sont les garantes d'une certaine expérience et de l'état d'esprit du groupe. Rodez est donc bien décidé à continuer à se faire un nom sur la carte de France de la D1.


                                          Les recrues

                                          Angeline Da Costa (16 ans)

                                          Passée par Toulouse et Albi où elle a fait ses débuts en D1, la milieu axiale, internationale U17 est à l'INSEP. Les qualités dont la technique de cette joueuse ont séduit le club ruthénois en inscrivant son arrivée dans un double projet.

                                          Elise Bonet (18 ans)
                                          La Savoyarde était avec l'équipe U19 de Lyon où elle a été championne de France il y a deux ans. Egalement pensionnaire de l'INSEP, elle a connu les sélections de jeunes, et a connu plusieurs sollicitations à l'intersaison, choisissant Rodez où elle compte bien dans un cadre qui l'a séduit, éclore en D1.

                                          Océane Daniel (19 ans)
                                          La dernière arrivée évoluait avec les U19 du PSG et a été championne de France en juin dernier. Venue chercher du temps de jeu dans une équipe ambitieuse après sa cinquième place, cette défenseure axiale est le profil recherché après notamment le départ de Haupais. Son entraîneur mise beaucoup sur elle et sa capacité à s'imposer grâce à sa lecture du jeu et ses relances.


                                          L'effectif

                                          Arrivées :
                                          Angeline Da Costa (ASPTT Albi), Elise Bonet (Olympique Lyonnais U19), Océane Daniel (PSG U19)
                                          Départs : Stéphanie De Revière (Clermont Foot), Ella Kaabachi (FC Rouen), Marine Lespinasse, Chloé De Carvalho, Marine Haupais (Montpellier HSC)

                                          Gardiennes
                                          16-Déborah Garcia
                                          1-Julie Niphon
                                          30-Charlotte Verdier

                                          Défenseures
                                          28-Manon Alard
                                          2-Chloé Bornes
                                          4-Océane Daniel
                                          27-Pauline Garcia
                                          5-Anne-Sophie Ginestet
                                          12-Manon Guitard
                                          3-Fanny Hoarau

                                          Milieux
                                          9-Anne-Marie Banuta
                                          6-Solène Barbance
                                          18-Lisa Bellois
                                          21-Elise Bonet
                                          10-Laurie Cance
                                          15-Audrey Cugat
                                          Angeline Da Costa
                                          13-Charlène Farrugia
                                          22-Sofia Guellati

                                          Attaquantes
                                          8-Coralie Austry
                                          7-Marine De Sousa
                                          9-Flavie Lemaitre
                                          20-Clara Noiran
                                          24-Océane Saunier

                                          >> Le détail de l'effectif

                                          Staff

                                          Entraîneur
                                          Sébastien JOSEPH
                                          Né le 8 juin 1979 à Echirolles
                                          Au club depuis la saison 2014-2015
                                          Diplôme : DEF

                                          Parcours d'entraîneur
                                          US Sassenageoise (2002-2004), AC Seyssinet Pariset (2004-2010), CDFA District des Alpes (2010-2014), Rodez AF (2014-)

                                          Adjoints
                                          Julien Pons, entraîneur U19, adjoint
                                          Tom Bouvier, préparateur athlétique
                                          Pierre Laborde-Turnon et Lionel M'Pasi N'Zau


                                          La saison dernière

                                          Joueuses utilisées 2015-2016
                                          (entre parenthèses : matchs en D1/buts en D1, club de destination)
                                          G : Déborah Garcia (21/0), Julie Niphon (1/0)
                                          D : Manon Alard (22/2), Chloé Bornes (20/1), Chloé De Carvalho (10/0, arrêt), Pauline Garcia (1/0), Manon Guitard (6/0), Marine Haupais (22/0, Montpellier HSC), Fanny Hoarau (20/0), Marine Lespinasse (9/0, arrêt)
                                          M : Anne-Marie Banuta (6/0), Solène Barbance (21/4), Laurie Cance (20/1), Audrey Cugat (17/2), Stéphanie De Revière (16/2, Clermont Foot), Charlène Farrugia (1/0), Sofia Guellati (16/1), Ella Kaabachi (10/1, FC Rouen), Bettina Matondo (2/0, partie en cours de saison au Puy), Laura Rueda (1/0, partie en cours de saison à Juvisy)
                                          A : Coralie Austry (6/3), Marine De Sousa (18/7), Flavie Lemaitre (19/6), Clara Noiran (6/0), Océane Saunier (17/3)

                                          Division 1
                                          5e : 9 victoires, 3 nuls, 10 défaites, 33 buts pour, 47 buts contre
                                          Coupe de France
                                          Eliminé en demi-finale par Lyon (9-0)


                                          Palmarès

                                          Championnat de France de D2 : 1
                                          (2010)

                                          Section féminine créée en 1993

                                          Jeudi 1 Septembre 2016
                                          Sebastien Duret

                                          http://www.footofeminin.fr/D1F-Prese...er_a12778.html
                                          Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                          Commentaire


                                          • #22
                                            D1 : Saint-Étienne vers la stabilité
                                            Publié le 01 septembre 2016 | Actus
                                            Par Benjamin Roux pour Foot d'Elles



                                            La saison 2016-2017 de Division 1 reprend ses droits le 11 septembre. Avant le coup d'envoi, la rédaction vous propose son tour des clubs. Aujourd’hui, c’est l’AS Saint-Étienne qui est passée au crible. Présentation d’une équipe qui pourrait en surprendre plus d’un cette année.


                                            Un. C’est le nombre de point qui séparait les joueuses de l’AS Saint-Étienne de la cinquième place l’an dernier. Au terme d’une saison bien terminée à l’issue de laquelle les Vertes avaient remporté huit rencontres, les protégées d’Hervé Didier arrivent une nouvelle fois avec de l’ambition. De quoi viser une cinquième place derrière le « Big Four » (OL, PSG, MHSC, Juvisy) en fin de saison, et même de voir plus loin ?

                                            Objectif stabilité

                                            L’année dernière, l’effectif des féminines de l’AS Saint-Étienne avait connu un important turn-over. Cette saison et malgré la stabilité comme maître-mot, le sixième du dernier championnat a dû faire face à un renouvellement. En effet, huit joueuses sont arrivées. « Nous avons un effectif qui a encore beaucoup bougé cette année », confie Hervé Didier. Si l’équipe première atteint tout juste les 22 ans de moyenne d’âge, cela pourrait être un véritable atout. « Nous avons misé sur de jeunes joueuses, qui ont beaucoup de talent et d’indéniables qualités techniques », poursuit le coach des Vertes. Des jeunes joueuses, comme Lucie Pingeon, 20 ans. Celle qui a débuté dans le football à l’Olympique lyonnais et qui évoluait au sein du club rhodanien jusqu’à la saison dernière, était à la recherche de temps de jeu pour se montrer davantage en D1. « Je voulais rester dans la région avant tout, et Saint-Étienne m’a proposé un projet sportif intéressant », déclare celle qui est désormais sous contrat fédéral avec l’ASSE. « Lucie, comme d’autres d’ailleurs, s’entraînent sept fois par semaine, ce qui est beaucoup plus qu’avant, preuve que le club souhaite tendre vers la professionnalisation », ajoute Hervé Didier. En quête d’un nouveau challenge après plusieurs saisons passées dans un club où elle a notamment connu des apparitions en Ligue des Champions, Lucie Pingeon arrive « pour jouer, avant tout. J’ai envie d’être titulaire et de connaître de nombreuses apparitions en D1. Je suis prête à me donner à fond pour l’équipe ».

                                            Des moyens plus importants

                                            Des perspectives de développement, Saint-Étienne en a eu depuis plusieurs saisons. Arrivée au club en 2008, Maeva Clémaron, capitaine, constate « une importante évolution depuis mon début de carrière ici ». Au départ, « nous ne disposions pas des mêmes moyens qu’aujourd’hui, à savoir des structures de qualité, des équipements professionnels, et tout ce qui est mis à notre disposition pour une pleine réussite ». Désormais, les joueuses de l’AS Saint-Étienne s’entraînent à l’Etrat, sur un terrain dédié (qui possède d’ailleurs une grande tribune et une salle de presse), à quelques mètres seulement de l’équipe masculine. Une initiative du club qui pourrait permettre à l’ASSE de relever ses objectifs en D1. « Nous voudrons faire mieux que l’an dernier », commence Hervé Didier. « Il faudra être prudents, car les promus arrivent avec de l’ambition » (Marseille, Bordeaux, et Metz, ndlr). S’il n’y aura que deux descentes cette année, les joueuses du 42 restent méfiantes. « On se souvient toutes du début de saison raté de l’an passé », affirme Maeva Clémaron. Et Hervé Didier d’ajouter : « C’est un peu notre péché. Nous avons du mal à démarrer, il faut toujours un peu de temps avant que la machine se mette en route. Nous aimerions entamer ce nouvel exercice de meilleure façon ».

                                            Rodez, Bordeaux, Lyon, et Montpellier. Voilà pour les quatre premiers adversaires de l’ASSE cette saison. « La priorité sera de remporter les deux premiers matches », explique Hervé Didier. Si Rose Lavaud et ses partenaires avaient accroché le MHSC l’année dernière (1-0 et 1-1), le coach de l’équipe du Forez préfère se concentrer sur les deux échéances à venir. « Rodez, c’est du costaud. Bordeaux, nous les connaissons moins, mais je ne doute pas de leurs ambitions. Je ne sais pas si les matches de Lyon et de Montpellier seront les plus difficiles, car nous nous sommes toujours bien défendus contre les grosses équipes », poursuit-il. Avant de conclure : « Souvent, lors des matches plus « faciles », on se désunit par excès de confiance. Je veux absolument éviter cela. Le groupe a changé, l’état d’esprit également. Nous partons sur de nouvelles bases, et nous allons prendre toutes les équipes au sérieux ».


                                            La stat : 13

                                            C’est le nombre de joueuses âgées de moins de 20 ans (ou de cet âge) qui composent l’effectif stéphanois à la reprise. Qu’elles soient recrues, au club depuis plusieurs saisons, ou toutes justes arrivées de la formation U19, ces filles apporteront une part de fraîcheur à une équipe qui souhaite très clairement élever son niveau de jeu et ses objectifs cette saison.

                                            Joueuses à suivre

                                            Fraîchement débarquées de l’Olympique lyonnais où elles ont effectué leur formation, les joueuses de la génération 96 Lucie Pingeon et Maëlle Garbino seront à suivre de près. En manque de temps de jeu, elles sont décrites par leur nouvel entraîneur comme « des joueuses de qualité qui représentent l’avenir du football français ». Au rayon jeunesse, Kelly Gago sera aussi à surveiller, elle qui a scoré à trois reprises lors de la phase de préparation des Vertes. « Kelly a encore des choses à apprendre, mais nous sentons un réel potentiel chez elle. Il va lui falloir du temps, mais je suis convaincu par son talent et ses qualités », confie Hervé Didier. Titularisée à dix-sept reprises lors du précédent exercice, Rose Lavaud complète notre rubrique des joueuses à suivre. La saison 2016-2017 pourrait être une nouvelle chance de se montrer en D1 pour la native de Tulle. Systématiquement titularisée lors des matches de préparation, l’attaquante de 24 ans devrait pouvoir apporter son expérience à son équipe.


                                            Benjamin Roux, à l'Etrat
                                            Crédit photos : ASSE.

                                            http://www.footdelles.com/article/Ac...te_137375.html
                                            Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                            Commentaire


                                            • #23
                                              #D1F - Présentation (5/12) - Le FCF JUVISY, double-projet et ambitions européennes

                                              Aux côtés de Lyon, PSG et Montpellier, Juvisy est l'autre équipe qui a occupé régulièrement l'une des quatrièmes places du championnat. Mais contrairement à ces adversaires, le club s'inscrit dans une autre démarche pour y parvenir.


                                              Les Juvisiennes ont bien réussi leurs matchs de préparation (photo club)


                                              La Présidente de Juvisy, Marie-Christine Terroni, ne compte pas son temps à Juvisy. La Juv'91 est passée depuis quelques saisons dans une autre dimension. Pas celle d'un club professionnel, mais celles des équipes qui pensent à un double-projet pour ses joueuses : "La priorité était de garder notre double projet. Aujourd'hui, on a la chance que tout le monde le fait avancer. Les joueuses ont besoin d'être à l'école ou de travailler pour leur équilibre. Tout le monde n'a pas encore envie d'être professionnelle, en tout cas à Juvisy non". Des critères incontournables qui ont permis de cibler les recrues de cette saison. Premier exemple, Marina Makanza qui a connu des soucis à la cheville et qui a vu sa carrière freinée alors qu'elle avait atteint l'équipe de France A (15 sélections). La Présidente de Juvisy évoque son cas : "Quand elle était en Allemagne, qu'elle était blessée, elle s'est rendue compte qu'elle n'existait plus. Elle n'avait rien fait de sa vie. Voilà une fille qu'il faut que l'on accompagne. C'est une très bonne joueuse mais elle doit se préparer. Je mets un point d'honneur à ce que cette fille quand elle sera remis, elle va briller. Elle aura une mentalité de gagnante".

                                              Une identité juvisienne


                                              Gaëtane Thiney, capitaine modèle du club


                                              Un état d'esprit de revanche qui correspond à l'image du club essonnien. En signant au club, elles ne doivent pas l'oublier rappelle Marie-Christine Terroni : "C'est un critère de recrutement. Aujourd'hui, une joueuse qui veut être entièrement professionnelle, ce n'est pas la peine qu'elle vienne chez nous. Elle n'y trouvera pas son équilibre et nous non plus". Si Juvisy ne peut pas proposer certains avantages financiers, le club mise sur l'accompagnement des joueuses et cette identité convainc. Ainsi Greboval s'est engagée pour trois ans, Tounkara, Deville et Diani pour deux ans, et Dusang a prolongé d'un an. Le club propose aussi une reconversion à l'image de ce qu'ont pu connaître Pichon, Lepailleur... c'est désormais Guilbert, après 18 ans au service du club comme joueuse au club, va continuer dans une autre fonction managériale : "On ne peut pas passer de ces joueuses-là. Il n'y en a pas beaucoup, on essaye de leur trouver une place. Leur expérience est importante pour les jeunes". D'autres sont toujours-là pour encadrer et accompagner les jeunes sur le terrain à l'image des Thiney, Butel, Soyer et Dusang : "Il faut garder une ossature pour diriger le terrain et le vestiaire et emmener des joueuses" et notamment les jeunes pousses du club : "Il faut qu'elles prennent le mental de ces joueuses qui jouent à très haut niveau, à l'image de Thiney l'an dernier qui a encaissé beaucoup, et a su rester à son meilleur niveau, et apporter en tant que capitaine".

                                              "Il faut une place en Champions League"


                                              Le onze aligné face à Guingamp (photo club)


                                              Cette saison, la Présidente veut voir son équipe jouer les places européennes et y parvenir : "Il faut une place en Champions League, on ne va pas échouer à chaque fois. A un moment donné, l'investissement humain doit être récompenser. Il faut qu'elles montrent quelque chose cette année. Il le faut". Un discours d'engagement que la Présidente a tenu aux joueuses en rappelant qu'elle ne voulait pas revoir les erreurs de l'année dernière : "Je les ai vu jouer à Guingamp (7-1), contre Albi (4-0). On sent qu'il y a quelque chose qui se compose. C'est la deuxième année pour l'entraîneur, l'année dernière, il a découvert ce football féminin et là on a remis une jeunesse compétente avec cinq championnes d'Europe U19, Kadi Diani a été aux JO". Emmanuel Beauchet avait déjà ressenti cette évolution positive en fin de saison : "Il y a une progression positive. C’est un groupe qui a la capacité, les qualités, à l’écoute et qui à cœur de bien faire les choses pour le club". Même si le PSG et Lyon se sont imposés la saison dernière face à Juvisy, l'équipe juvisienne a su leur poser des problèmes et la Présidente espère bien réitérer : "On peut bousculer des équipes comme le PSG et Lyon". L'entraîneur veut en tout cas continuer à s'appuyer sur cette gestion de groupe qui tire tout le monde vers le haut : "Ça donne encore plus envie de travailler les unes pour les autres toutes les semaines". Tout en restant amateur, Juvisy propose des conditions de haut niveau à ses joueuses tant sur le plan sportif que médical. Il faut désormais gérer intelligemment ces moyens pour en tirer le meilleur profit "Il faut que l'aspect sportif suive pour nous" conclut la Présidente.


                                              Les recrues


                                              Clara Matéo (photo club)

                                              Marina Makanza (25 ans, 15 sélections)

                                              Première recrue annoncée par Juvisy, Makanza compte 15 sélections en A. Mais sa progression a été perturbée par les blessures. Après deux passages par l'Allemagne, dans sa carrière, passée par Montpellier et Nîmes en deuxième partie de saison, elle a été convaincue par le projet du club. La puissance de cette attaquante sera un atout dans le dispositif juvisien pour pallier notamment au départ de Cayman.

                                              Clara Matéo (18 ans)
                                              Championne d'Europe cet été avec les U19, tout comme Estelle Cascarino, elle arrive de La Roche sur Yon où a découvert la D1 la saison écoulée. Elle vient poursuivre en parallèle ses études d'ingénierie des matériaux. Joueuse à vocation offensive, elle dispose des qualités pour s'imposer. La présidente déclare à son sujet : "C'est une très bonne joueuse qui peut faire l'avenir de l'équipe de France. Elle est tout à fait dans le projet club"

                                              Estelle Cascarino (19 ans)
                                              La défenseure formée à l'OL a rejoint Juvisy en signant un contrat de deux saisons. Internationale chez les jeunes, la rude concurrence lyonnaise l'a amené à rejoindre l'Essonne avant la volonté aussi de démarrer un double projet.

                                              Léa Declercq (21 ans)
                                              Championne du Monde U17, Declercq, après avoir été perturbé par les blessures, a joué quelques matchs avec le PSG la saison dernière. A 21 ans, elle rejoint Juvisy pour se relancer.


                                              L'effectif

                                              Arrivées :
                                              Marina Makanza (Nîmes MG), Clara Matéo (ESOF La Roche), Léa Declercq (Paris-Saint-Germain), Estelle Cascarino (Olympique Lyonnais)
                                              Départs : Nelly Guilbert (arrêt), Amélie Coquet (arrêt), Gwenaëlle Butel (FCF Val d'Orge), Lilas Traïkia (FCF Val d'Orge), Janice Cayman (Western New York Flash, Etats-Unis), Dina Jeanjean (FC Aurillac-Arpajon), Laurie Teinturier (ESOF La Roche)

                                              Gardiennes
                                              1-Céline Deville
                                              16-Karima Benameur
                                              40-Solène Froger

                                              Défenseures
                                              4-Aïssatou Tounkara
                                              19-Théa Greboval
                                              22-Estelle Cascarino
                                              23-Sandrine Dusang
                                              26-Léa Declercq
                                              27-Julie Soyer
                                              Elisa De Almeida
                                              Léna Jouan

                                              Milieux
                                              8-Inès Jaurena
                                              10-Annaïg Butel
                                              18-Charlotte Bilbault
                                              29-Sophie Vaysse
                                              Elise Legrout
                                              Amira Ould Braham

                                              Attaquantes
                                              5-Tatiana Coleman
                                              7-Marina Makanza
                                              11-Clara Matéo
                                              14-Kadidiatou Diani
                                              17-Gaëtane Thiney
                                              28-Camille Catala
                                              Catherine Karadjov

                                              >> Le détail de l'effectif

                                              Staff

                                              Entraîneur
                                              Emmanuel BEAUCHET
                                              Né le 9 avril 1971 à Romorantin
                                              Au club depuis la saison 2015-2016
                                              Diplôme : BEF

                                              Parcours d'entraîneur
                                              FC Martigues (2000-2004), AS Cannes (2004-2005), ES Troyes (2005-2015)

                                              Adjoints
                                              Laure Lepailleur, adjointe
                                              Aurélien Plet, entraîneur des gardiennes
                                              Mathieu Chirac, préparateur physique
                                              Geoffrey Mémain, préparateur physique
                                              Baptiste Fixot, préparateur physique
                                              Julien Normand, kinésithérapeute
                                              Fanny Arnaud, kinésithérapeute


                                              La saison dernière

                                              Joueuses utilisées 2015-2016
                                              (entre parenthèses : matchs en D1/buts en D1, club de destination)
                                              G : Karima Benameur (11/0), Céline Deville (10/0), Dina Jeanjean (1/0, FC Aurillac-Arpajon)
                                              D : Annaig Butel (8/0), Sandrine Dusang (18/1), Théa Greboval (13/1), Nelly Guilbert (11/0, arrêt), Julie Soyer (20/1), Aïssatou Tounkara (19/0)
                                              M : Gwenaëlle Butel (5/0, FCF Val d'Orge), Charlotte Bilbault (18/1), Camille Catala (19/7), Amélie Coquet (15/2, arrêt), Inès Jaurena (20/0), Elise Legrout (1/0), Sophie Vaysse (5/0)
                                              A : Janice Cayman (21/3, Western New York Flash), Tatiana Coleman (15/7), Kadidiatou Diani (20/10), Catherine Karadjov (3/0), Julie Machart (8/1, partie en cours de saison à Lille OSC), Gaëtane Thiney (21/11), Lilas Traïkia (9/4, FCF Val d'Orge)

                                              Division 1
                                              4e : 15 victoires, 3 nuls, 4 défaites, 49 buts pour, 19 buts contre
                                              Coupe de France
                                              Eliminé en huitième par PSG (0-2)


                                              Palmarès

                                              Championnat de France de D1 : 6
                                              (1992, 1994, 1996, 1997, 2003, 2006)
                                              Challenge de France : 1 (2005)

                                              Section féminine créée en 1971

                                              Vendredi 2 Septembre 2016
                                              Sebastien Duret

                                              http://www.footofeminin.fr/D1F-Prese...es_a12782.html
                                              Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                              Commentaire


                                              • #24
                                                D1 : Rodez a un nouveau statut à défendre
                                                Publié le 02 septembre 2016 | Actus
                                                Par Anthony Rech pour Foot d'Elles



                                                La saison 2016-2017 de Division 1 reprend ses droits le 11 septembre. Avant le coup d'envoi, la rédaction vous propose son tour des clubs. Aujourd'hui, focus sur Rodez. Cinquième du précédent exercice, le club ruthénois entend bien assumer ce nouveau statut grâce à un recrutement intéressant et l'amélioration de la structure.


                                                Après une saison 2015-2016 historique qui a vu Rodez terminer 5e de la Division 1 féminine avec un nouveau record de points inscrits (52) et de victoires en championnat (9), l'exercice 2016-2017 prend des allures de confirmation. Car, désormais le RAF n'a plus le même statut au sein de l'élite. Le club de l'Aveyron fait partie des équipes sur qui il faudra compter pour le milieu de tableau.

                                                Un club plus attractif

                                                Les bons résultats de la saison dernière n'ont pas tardé à avoir des conséquences directes sur l'intersaison ruthénoise. Cet été, Rodez a pu recruter différemment, se diriger vers des joueuses qu'il n'aurait peut-être pas pu attirer avec une huitième ou une neuvième place au classement général. « Cela nous a permis de faire un recrutement de qualité et un recrutement que l'on voulait. Les nouvelles apportent une exigence à l'entraînement supérieure peut-être à ce que l'on avait l'habitude de faire. Cela montre que l'on passe un palier ». C'est dans cette optique que Angéline Da Costa (Albi), Océane Daniel (PSG), et Elise Bonet (OL) ont rejoint le club. Néanmoins, même si deux d'entre elles sont issues de clubs professionnels, elles devront encore « s’aguerrir au haut niveau. C'est une année de transition pour elles, mais on mise sur du moyen terme », précise Sébastien Joseph. Trois arrivées qui ont notamment compensé les départs de Marine Haupais vers Montpellier (pas prévu au départ), d'Ella Kaabachi à Rouen et la retraite de Stéphanie de Revière.

                                                Passer un palier

                                                Si l'ADN du Rodez n'a pas été modifié pour autant, le groupe est toujours aussi solidaire et vit bien ensemble, cette batterie d'indicateurs positifs fait grandir les Rafettes. « Aujourd'hui, c'est un changement de mentalité au niveau du club et des joueuses. Chaque année on avait l'habitude de jouer le maintien, maintenant il y a une prise de conscience que l'on est un club de milieu de tableau. Dans la lignée des Soyaux et Saint-Étienne, on a la capacité de jouer ces rôles dans le championnat ». Avec cet objectif en tête, la préparation a été très intense durant ce mois d'août avec en point d'orgue un stage de cohésion de trois jours en Lozère. Même si les matches amicaux n'ont pas été toujours positifs sur le plan des résultats (une défaite, un nul et une victoire), le staff ruthénois a pu en tirer des enseignements intéressants pour le début de saison dont le calendrier sera abordable (déplacement à Saint-Étienne, réception de Soyaux puis déplacement à Metz).

                                                Au-delà du recrutement, le club a également passé un cap en élargissant son staff technique. L'entraineur des U19 féminines qui intervient comme préparateur sur la D1 est salarié et un préparateur physique propre à la D1 (auparavant les féminines travaillaient avec le préparateur de l'équipe de CFA du club, ndlr) et la section féminine a été recruté : Tom Bouvier. À présent, c'est au tour des joueuses de confirmer leur belle saison 2015-2016.


                                                LA STAT' : 52

                                                C'est le nombre de points inscrits par Rodez la saison passée (neuf victoires, trois nuls, dix défaites). Un record en Division 1 pour le RAF depuis son arrivée dans l'élite en 2010. Si le RAF obtient huit victoires sur l'ensemble de la saison, il devrait se situer à un niveau de classement intéressant, conforme aux objectifs du staff et à peu près similaire à la saison passée. "L'objectif que l'on s'est fixé c'est que si on est dans cette fourchette de points 53-57 points on aura fait une belle saison. En termes de classement si on finit entre la cinquième et la septième place, ce sera une bonne saison." L'essentiel à la fin sera de terminer à la place en adéquation avec les ambitions du club.

                                                Les joueuses à suivre

                                                Après les belles promesses de la saison 2015-2016, les Rafettes vont devoir confirmer dans l'ensemble et collectivement. Mais on pourra regarder de plus près les performances de Déborah Garcia, auteure d'une saison solide dans les cages ruthénoises. Tout comme Audrey Cugat, la ratisseuse de ballons de l'entrejeu dont le potentiel est certain et qui s'est étoffée l'an dernier. Elle portera d'ailleurs le brassard de capitaine. En attaque, Flavie Lemaître qui avait connu une saison 2014-2015 prolifique (13 buts) va-t-elle retrouver ce rendement ? Enfin, les recrues devront faire preuve d'adaptation pour s’aguerrir au niveau de la D1 sur l'ensemble d'une saison notamment sur le plan défensif car Océane Daniel aura la lourde tâche de faire oublier Marine Haupais en défense centrale.


                                                Crédit photo : ladepeche.fr

                                                http://www.footdelles.com/article/Ac...re_137605.html
                                                Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                                Commentaire


                                                • #25
                                                  #D1F - Présentation (6/12) - Le PSG dans une nouvelle ère

                                                  Changement de staff, départs de nombreuses joueuses vers Lyon et l'étranger, le PSG connait sa petite révolution. Patrice Lair arrive avec la volonté d'apporter un nouveau souffle à l'équipe.


                                                  Le PSG en début de préparation (photo Sébastien Duret)


                                                  C'est avec toute son exigence et sa rigueur que Patrice Lair s'est lancé un nouveau défi en rejoignant le PSG. L'entraîneur parisien déteste l'échec et a déjà dû constituer une équipe compétitive pour préparer cette nouvelle saison. Sa première volonté était de mettre en place une équipe au visage offensif : "Je veux une équipe ambitieuse, qui va de l'avant, qui veut marquer beaucoup de buts" rappelait-il lors du stage de préparation à Ploufragan. "Mon équipe sera comme moi. Une équipe qui attaquera. Qui se fera peut être contrer de temps en temps, mais je pense que la plupart du temps, on aura un but d'avance".

                                                  Pour parvenir à cela, Patrice Lair a recruté Veronica Boquete. L'Espagnole impressionne déjà par son aisance dans l'équipe parisienne. Décisive sur chacune des rencontres de préparation, elle n'a pas tardé à briller dans le jeu offensif mais sur coups de pied arrêtés. Elle sera l'une des joueuses plus expérimentées de l'attaque parisienne depuis le départ d'Anja Mittag. L'internationale allemande avait encore un an de contrat et Patrice Lair comptait bien initialement la relancer mais elle est finalement rentrée au pays. Cristiane qui n'a pas encore repris après les JO sera l'autre atout reconnu alors qu'il lui reste un an de contrat.

                                                  "Je suis là, je fonce. Je réussis, tant mieux, j'échoue, tant pis"


                                                  Patrice Lair et le staff parisien renouvelés (photo Sébastien Duret)


                                                  Les profils de joueuses recrutées ont toutes un point commun pour l'entraîneur : "Je cherchais des filles qui ont faim et qui peuvent apporter quelque chose en plus et surtout une motivation supplémentaire pour bouger peut-être certaines à en faire un peu plus". Sarah Palacin, originaire de la région parisienne, a été recrutée dans ce sens. Marie-Laure Delie devra retrouver du temps de jeu et de la confiance selon Patrice Lair qui pourra aussi compter sur les jeunes de clubs qui ont prolongé avec le club de la capitale comme Katoto, Lahmari ou encore Morroni, engagée jusqu'en 2019 et qui dispose d'une polyvalence intéressante.

                                                  A l'inverse, certaines joueuses n'ont pas été conservées : "Je n'ai pas retenu certaines joueuses parce qu'elles ne rentraient pas dans mon système. Je veux des joueuses qui bossent. Qu'on ait un effectif très très costaud" a souligné Patrice Lair qui n'hésite pas à reconnaître : "Je peux aussi être arrogant de temps en temps. Je suis là, je fonce. Je réussis, tant mieux, j'échoue, tant pis, mais au moins, je vais tenter". Le staff qui l'entoure a aussi été renouvelé avec Florent Ghisolfi, adjoint, qui arrive du Stade de Reims, mais aussi Toru Ota, préparateur physique qu'il avait connu avec l'OL. L'entraîneur des gardiennes de but, Christophe Ott, est passé par Niort et est aussi une connaissance de Patrice Lair.

                                                  "Gagner quelque chose"


                                                  Veronica Boquete est la principale recrue parisienne (photo Sébastien Duret)


                                                  L'entraîneur qui a tout remporté avec l'OL, dont deux Ligues des Champions, aurait aussi espérer conserver certaines d'entre elles : "Le problème est que je suis arrivé un peu tard. Des filles s'étaient déjà mises d'accord avec Lyon. D'autres, du fait de leur vie privée, voulaient repartir dans leur pays". Exit notamment les internationales suédoises Lisa Dahlkvist, Caroline Seger, finalistes des derniers JO. Il a fallu recruter dans le secteur défensif et prolonger les valeurs sûres comme Cruz et Georges jusqu'en 2018. Puis le recrutement ciblé a permis de faire venir Eve Périsset, latérale droite, Irene Paredes, défenseure centrale ou encore Aminata Diallo, milieu défensive. Un secteur où l'entraîneur compte aussi s'appuyer sur Erika qui pourrait évoluer au milieu de terrain.

                                                  Engager pour deux ans avec une année supplémentaire en option, Patrice Lair ne veut pas perdre de temps : "l'objectif est de gagner quelque chose. L'idée sera d'être ambitieux et d'essayer de combler le retard avec l'OL". En dehors du Challenge en France en 2010, le palmarès de l'équipe première est vierge, et seule l'équipe U19 a permis de l'étoffer la saison dernière. "Je pense qu'il serait temps de faire quelque chose à ce niveau-là. Le club investit". S'entraînant toujours à Bougival, Patrice Lair souhaite par contre disputer ses rencontres au Camp des Loges et a déjà obtenu des certitudes pour certaines rencontres délocalisées à Saint-Germain en Laye plutôt que le Stade Charléty. Les premières fondations d'une nouvelle ère sont posées, il reste désormais à bâtir dessus.


                                                  Les recrues


                                                  Irene Paredes sera la joueuse la plus grande de l'effectif parisien (photo Sébastien Duret)

                                                  Veronica Boquete Giadans (29 ans, 52 sélections Espagne)

                                                  C'est la plus belle recrue du PSG cet été. L'expérimentée espagnole arrive du Bayern Munich, où elle a été sacrée championne d'Allemagne, un an après avoir été championne d'Europe avec Frankfurt. Capitaine de la sélection espagnole, elle compte 52 sélections et 34 buts, et vient au PSG avec "l'envie de gagner des titres et de pouvoir aider l’équipe". Son abattement, sa vision du jeu, ses qualités techniques et surtout sa vista sont des atouts pour redonner de l'élan à l'attaque parisienne. Adroite devant le but, elle est aussi une redoutable passeuse décisive.

                                                  Irene Paredes (25 ans, 33 sélections Espagne)
                                                  Championne d'Espagne avec Bilbao, elle quitte le club basque après cinq saisons et 128 matchs joués. Cette défenseure centrale d'1,77 m permettra d'apporter dans le jeu aérien défensif mais aussi offensif notamment sur les corners et coups francs. Elle a signé un contrat d'un an.

                                                  Sarah Palacin (28 ans)
                                                  Première recrue du club, l'attaquante arrive de Saint-Étienne après cinq saisons avec les Vertes. Originaire d'Ile de France, elle retrouve sa région et veut franchir un palier. A 27 ans, elle s'est engagée pour une saison au PSG.

                                                  Aminata Diallo (21 ans)
                                                  Après Guingamp, c'est une nouvelle étape que Diallo vient franchir en signant deux ans au PSG. Infatigable milieu de terrain défensif, elle vient palier le départ de Seger. Puissante et technique, la championne d'Europe U19 en 2013 a une belle opportunité pour s'imposer au plus haut niveau.

                                                  Eve Périsset (21 ans)
                                                  Houara d'Hommeaux partie à Lyon, Périsset a été contactée avec le PSG pour pallier ce départ. La joueuse formée à Lyon qui avait besoin de trouver du temps de jeu s'est donné des objectifs ambitieux sous ses nouvelles couleurs : "aller gagner des titres avec le club et, pourquoi pas, d'intégrer l'Equipe de France". Polyvalente, elle peut également évoluer en milieu de terrain comme cela avait été le cas à l'OL. Elle a signé pour deux ans.


                                                  L'effectif

                                                  Arrivées :
                                                  Patrice Lair (entraîneur, sans club), Sarah Palacin (AS Saint-Etienne) Aminata Diallo (EA Guingamp), Eve Périsset (Olympique Lyonnais), Irene Paredes (Athletic Bilbao, Espagne), Veronica Boquete Giadans (FC Bayern Munich, Allemagne)
                                                  Départs : Farid Benstiti (entraîneur), Caroline Seger (Olympique Lyonnais), Lisa Dahlkvist (KIF Örebro DFF, Suède), Ann-Katrin Berger (Birmingham LFC, Angleterre), Léa Declercq (FCF Juvisy), Ghoutia Karchouni (Boston Breakers, USA), Kenza Dali (Olympique lyonnais), Kheira Hamraoui (Olympique lyonnais), Jessica Houara d'Hommeaux (Olympique lyonnais), Rosana Augusto dos Santos, Fatmire Alushi, Anja Mittag (VfL Wolfsburg, Allemagne)

                                                  Gardiennes
                                                  1-Katarzyna Kiedrzynek
                                                  30-Romane Salvador

                                                  Défenseures
                                                  3-Laure Boulleau
                                                  4-Laura Georges
                                                  5-Sabrina Delannoy
                                                  6-Ngozi Ebere
                                                  8-Erika Cristiano Dos Santos
                                                  14-Irene Paredes
                                                  17-Eve Périsset
                                                  20-Perle Morroni
                                                  23-Hawa Cissoko

                                                  Milieux
                                                  7-Aminata Diallo
                                                  11-Anissa Lahmari
                                                  13-Cathy Couturier
                                                  21-Veronica Boquete Giadans
                                                  26-Onema Grace Geyoro
                                                  28-Shirley Cruz Trana

                                                  Attaquantes
                                                  9-Sarah Palacin
                                                  10-Cristiane Rozeira De Souza Silva
                                                  18-Marie-Laure Delie
                                                  25-Marie-Antoinette Katoto
                                                  27-Ouleymata Sarr

                                                  >> Le détail de l'effectif

                                                  Staff

                                                  Entraîneur
                                                  Patrice LAIR
                                                  Né le 16 juin 1961 à Saint-Brieuc
                                                  Au club depuis la saison 2016-2017
                                                  Diplôme : Licence A UEFA - DEF

                                                  Parcours d'entraîneur
                                                  Villeneuve Saint-Germain (2004-2005), Montpellier HSC (2005-2007), Espoirs de Savalou (Bénin) (2009), Rwanda U17 (2010), Ol. Lyonnais (2010-2014)

                                                  Adjoints
                                                  Florent Ghisolfi, adjoint
                                                  Christophe Ott, entraîneur des gardiennes
                                                  Jérémie Molton, préparateur physique
                                                  Toru Oya, préparateur physique
                                                  Audrey Loiselay, docteur
                                                  Gwenaëlle Pelé, kinésithérapeute
                                                  Jérôme Bertrand, kinésithérapeute

                                                  Sophie Perrichon, manager


                                                  La saison dernière

                                                  Joueuses utilisées 2015-2016
                                                  (entre parenthèses : matchs en D1/buts en D1, club de destination)
                                                  G : Ann-Kathrin Berger (6/0, Birmingham LFC), Katarzyna Kiedrzynek (17/0)
                                                  D : Laure Boulleau (10/0), Hawa Cissoko (4/0), Erika Cristiano Dos Santos (21/4), Sabrina Delannoy (22/5), Ngozi Ebere (6/0), Laura Georges (12/1), Jessica Houara d'Hommeaux (13/0, Ol. Lyonnais), Perle Morroni (7/2)
                                                  M : Shirley Cruz Trana (18/3), Lisa Dahlkvist (17/1, KIF Örebro DFF), Kenza Dali (7/3, Ol. Lyonnais), Onema Grace Geyoro (6/0), Kheira Hamraoui (12/1, Ol. Lyonnais), Ghoutia Karchouni (9/0, Boston Breakers), Anissa Lahmari (3/1), Caroline Seger (17/1, Ol. Lyonnais)
                                                  A : Kosovare Asllani (6/2, partie en cours de saison à Manchester City), Léa Declercq (5/0, FCF Juvisy), Marie-Laure Delie (18/12), Rosana Dos Santos Augusto (4/3, Brésil), Lindsey Horan (9/6, partie en cours de saison à Portland Thorns), Marie-Antoinette Katoto (7/3), Anja Mittag (18/10, VfL Wolfsburg), Cristiane Rozeira De Souza Silva (18/15), Ouleymata Sarr (10/0)

                                                  Division 1
                                                  2e : 18 victoires, 3 nuls, 1 défaite, 75 buts pour, 13 buts contre
                                                  Coupe de France
                                                  Eliminé en demi-finale par Montpellier (2-2, tab 3-4)
                                                  Ligue des Champions
                                                  Eliminé en demi-finale par Lyon (0-7, 0-1)


                                                  Palmarès

                                                  Championnat de France de D2 : 1
                                                  (2001)
                                                  Challenge de France : 1 (2010)

                                                  Section féminine créée en 1971

                                                  Vendredi 2 Septembre 2016
                                                  Sebastien Duret

                                                  http://www.footofeminin.fr/D1F-Prese...re_a12783.html
                                                  Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                                  Commentaire

                                                  Chargement...
                                                  X