Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Eliminatoires Coupe du Monde 2019

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Eliminatoires Coupe du Monde 2019

    Coupe du Monde 2019 - L'aventure débutera par un premier tirage au sort le 19 janvier

    2019, c'est lointain mais aussi très proche puisque l'UEFA effectuera le 19 janvier prochain le tirage au sort du tour préliminaire qui concernera 16 équipes.


    photo UEFA


    Qualifiée d'office, la France ne participera pas aux éliminatoires au contraire des 46 autres équipes engagées. Si 30 sont exemptes, 16 d'entre elles connaîtront leur programme le 19 janvier lors du tirage au sort. Ces seize équipes ont été déterminées par leur coefficient basés sur leurs précédents résultats en éliminatoires.

    Les équipes concernées par ce tour préliminaire qui se jouera les 6, 8 et 11 avril, seront réparties en groupes de 4 et sont les suivantes :
    Turquie
    Israel
    Grèce
    Kazakhstan
    Estonie
    Albanie
    Iles Féroé
    Moldavie
    Malte
    Monténégro
    Georgie
    Lituanie
    Lettonie
    Luxembourg
    Andorre (nouveau)
    Kosovo (nouveau)

    Deuxième tirage le 25 avril

    Les quatre premiers et le meilleur deuxième seront qualifiés pour la phase suivante soit 35 équipes. Le tirage au sort aura lieu le 25 avril avec une répartition des équipes dans sept groupes de 5 équipes. Ces éliminatoires auront lieu entre septembre 2017 et septembre 2018. Les sept premiers seront qualifiés pour la phase finale en France à l'été 2019 alors que les quatre meilleurs seconds se disputeront en barrage un dernier ticket.

    Les équipes :
    Allemagne
    Angleterre
    Norvège
    Suède
    Espagne
    Suisse
    Italie
    Pays-Bas
    Islande
    Ecosse
    Danemark
    Autriche
    Belgique
    Russie
    Finlande
    Ukraine
    Pays de Galles
    Roumanie
    Pologne
    République tchèque
    Irlande
    Portugal
    Serbie
    Hongrie
    Bosnie Herzégovine
    Belarus
    Slovaquie
    Slovénie
    Irlande du Nord
    Croatie


    Les dates à retenir

    Tirage au sort du tour préliminaire : 19 janvier 2017
    Tour préliminaire : du 6 au 11 avril 2017
    Tirage au sort de la phase de groupe : 25 avril 2017
    Phase de groupe : 11 septembre 2017 au 4 septembre 2018
    Tirage au sort des barrages : septembre 2018
    Barrages : 1 et 9 octobre puis 5 et 13 novembre 2018

    Lundi 9 Janvier 2017
    Sebastien Duret

    http://www.footofeminin.fr/Coupe-du-...er_a13233.html
    Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

  • #2
    Coupe du Monde 2019 - Tirage du tour préliminaire effectué

    Il y aura un derby entre l'Albanie et le Kosovo au tour préliminaire des éliminatoires de la Coupe du Monde féminine en France dont le tirage s'est déroulé ce 19 janvier. Pour ses débuts, on y retrouvera aussi l'Andorre parmi les 16 équipes présentes au tirage du tour préliminaire.


    photo UEFA.com


    Les seize équipes ont été réparties en quatre groupes. Les quatre mini-tournois se joueront les 6, 8 et 11 avril. Les quatre vainqueurs et le meilleur deuxième seront qualifiés pour les éliminatoires, rejoignant les 30 meilleures équipes (en anglais) au tirage du 25 avril.

    Tirage du tour préliminaire
    Groupe 1 : Kazakhstan, Estonie, Géorgie (hôte), Lettonie
    Groupe 2 : Grèce, Albanie (hôte), Malte, Kosovo
    Groupe 3 : Israël, Moldavie, Lituanie (hôte), Andorre
    Groupe 4 : Turquie, Îles Féroé (hôte), Monténégro, Luxembourg

    La suite des éliminatoires aura lieu à la rentrée prochaine avec les cinq qualifiés et les 30 équipes exemptes. Les 35 équipes seront divisées en sept groupes de cinq, matches aller-retour entre septembre 2017 et septembre 2018. Le tirage au sort aura lieu le 25 avril 2017. Les sept vainqueurs de ces groupes rejoindront la France en phase finale. Les quatre meilleurs deuxièmes se disputeront la dernière place européenne lors de deux tours de barrages.


    En route pour la France : calendrier

    Tirage du tour préliminaire: 13h30 , 19 janvier 2017, Nyon
    Tour préliminaire : 6–11 avril 2017
    Tirage des éliminatoires : 25 avril 2017, Nyon
    Éliminatoires : 11 septembre 2017–4 septembre 2018
    Tirage des barrages : septembre 2018, Nyon
    Demi-finales des barrages : 1–9 octobre 2018
    Finale des barrages : 5–13 novembre 2018
    Tirage de la phase finale : fin 2018, France
    Phase finale : été 2019, France

    Vendredi 20 Janvier 2017
    Sebastien Duret

    http://www.footofeminin.fr/Coupe-du-...ue_a13272.html
    Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

    Commentaire


    • #3
      Coupe du Monde 2019 - Tirage au sort de la phase qualificative asiatique

      La confédération asiatique (AFC) a effectué le tirage du tour de qualification qui permettra de connaitre les représentants de la phase finale de la Coupe d'Asie des Nations 2018 organisée en Jordanie.


      24 pays sont engagés dans les qualifications asiatiques pour tenter de participer à la Coupe du Monde 2019


      La Jordanie, récemment organisatrice de la Coupe du Monde U17, accueillera du 7 au 22 avril 2018 la phase finale de la Coupe d'Asie des Nations. Cette compétition avec huit équipes servira à déterminer les cinq représentants asiatiques qualifiés pour la Coupe du Monde 2019 en France.

      D'ici-là, la première phase de qualification doit se disputer pour déterminer les participants à la phase finale. Vingt-et-une équipes ont été tirées au sort et réparties en quatre groupes alors que Japon, Australie et Chine qui disposent du meilleur classement FIFA sont exempts et qualifiés directement pour la Jordanie, comme le pays hôte. Malgré tout, à sa demande, la Jordanie participera aux qualifications afin de disputer des rencontres officielles pour préparer la phase finale. Le premier de chacun des 4 groupes qualificatifs soit 4 équipes seront qualifiés pour la phase finale à huit. Si la Jordanie, qualifiée d'office termine en tête de son groupe, le second sera qualifié.

      Le tirage au sort a offert des groupes très hétérogènes. Dans le groupe A, il semble difficile de connaître l'équipe favorite, au contraire des autres groupes. Dans le groupe B, il y aura même le choc des "Corée". La Corée du Nord qui organisera le tournoi recevra notamment la Corée du Sud, présente à la dernière Coupe du Monde au Canada. Dans le groupe C, la Thaïlande également présente en 2015, sera aussi favorite alors que le groupe D devrait se jouer entre le Vietnam et Myanmar. Malgré tout avec beaucoup de nations émergentes, les surprises sont possibles dans ces mini-tournois qui se joueront entre le 3 et le 12 avril 2017.


      Le tirage au sort

      Groupe A : 1.Jordanie (qualifié en tant que pays hôte), 2.Philippines, 3.Bahrein, 4.Iraq, 5.Emirats Arabes Unis, 6.Tadjikistan (hôte du tournoi du groupe A)
      Groupe B : 1.Corée du Sud, 2.Ouzbékistan, 3.Hong Kong, 4.Inde, 5.Corée du Nord (hôte du tournoi du groupe B)
      Groupe C : 1.Thaïlande, 2.Taïwan, 3.Liban, 4.Palestine (hôte du tournoi du groupe C), 5.Guam
      Groupe D : 1.Vietnam (hôte du tournoi du groupe D), 2.Myanmar, 3.Iran, 4.Syrie, 5.Singapour

      Ordre des rencontres
      Groupe A

      3 avril : A3 v A1, A4 v A6, A2 v A5
      5 avril : A1 v A5, A2 v A4, A3 v A6
      7 avril : A5 v A3, A6 v A2, A1 v A4
      10 avril : A4 v A5, A6 v A1, A2 v A3
      12 avril : A5 v A6, A3 v A4, A1 v A2

      Groupes B, C et D
      3 avril : BCD3 v BCD 2, BCD5 v BCD4
      5 avril : BCD4 v BCD1, BCD5 v BCD3
      7 avril : BCD1 v BCD5, BCD2 v BCD4
      9 avril : BCD2 v BCD5, BCD3 v BCD1
      11 avril : BCD4 v BCD3, BCD1 v BCD2



      Dimanche 22 Janvier 2017
      Sebastien Duret

      http://www.footofeminin.fr/Coupe-du-...ue_a13279.html
      Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

      Commentaire


      • #4
        Coupe du Monde 2019 - Les chapeaux pour les qualifications européennes

        L'UEFA effectuera le tirage au sort des éliminatoires à la Coupe du Monde le 25 avril prochain après la phase préliminaire prévue début avril. Les chapeaux de ce tirage ont été annoncés.



        35 sélections européennes seront encore en lice lors de ce tirage pour rejoindre la France, pays hôte. Les équipes seront réparties en sept groupes de 5 équipes. Cinq chapeaux ont donc été constitués pour ce tirage au sort.

        Cette phase éliminatoire débutera le 11 septembre 2017 pour s'achever un an plus tard.

        Les chapeaux
        A : Allemagne, Angleterre, Norvège, Suède, Espagne, Suisse, Italie
        B : Pays-Bas, Islande, Ecosse, Danemark, Autriche, Belgique, Russie
        C : Finlande, Ukraine, Pays de Galles, Roumanie, Pologne, République tchèque, Irlande
        D : Portugal, Serbie, Hongrie, Bosnie-Herzégovine, Bélarus, Slovaquie, Slovénie
        E : Irlande du Nord, Croatie + 5 équipes issues du tour préliminaire connues le 11 avril


        photo UEFA

        Jeudi 30 Mars 2017
        Sebastien Duret

        http://www.footofeminin.fr/Coupe-du-...es_a13514.html
        Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

        Commentaire


        • #5
          Coupe du Monde 2019 (Asie) - La campagne éliminatoire débute lundi en CORÉE DU NORD

          Les qualifications pour la Coupe d'Asie des Nations, qualificative pour la Coupe du Monde 2019, débutent ce lundi dans quatre pays hôtes des tournois éliminatoires.


          Le stade de Pyongyang qui accueillera la première rencontre qualificative pour France 2019 (photo DR)


          21 pays étaient initialement prévus pour cette phase dont la Jordanie, pays hôte de la phase finale, qui y prendra part, tout en étant cependant qualifié d'office pour le tournoi qu'elle organisera.

          Deux pays ont dû déclarer forfait pour ces qualifications : Guam et le Liban qui amènent le groupe C réduit à trois équipes au lieu de cinq. Ce groupe C se déroulera en Palestine alors que les groupes A et D se disputeront au Tadjikistan et au Viêt Nam. Mais le groupe qui attirera le plus d'attention sera le groupe B en Corée du Nord. Ce dernier groupe est sans conteste le plus relevé puisqu'y figure la Corée du Nord et la Corée du Sud. Suspendue par la FIFA, la Corée du Nord n'avait pas pu prendre part aux qualifications pour l'édition 2015 alors qu'elle vient récemment de décrocher la Coupe du Monde U20 face à la France. De son côté, la Corée du Sud avait atteint les huitièmes de finale, battue par la France (0-3). Un choc opposera ces deux pays le vendredi 7 avril.

          La campagne éliminatoire s'ouvrira dès ce lundi 3 avril et la première rencontre qualificative pour la Coupe du Monde en France se jouera entre la Corée du Nord et l'Inde au Kim II Sung Stadium de Pyongyang (photo) à 8h00 françaises soit 15h00 locales.

          Le premier de chaque groupe sera qualifié pour la phase finale ou le second dans le groupe A si la Jordanie prenait la première place, celle-ci étant qualifiée d'office. Ces équipes rejoindront les trois premiers de la précédente édition qualifiés directement : Japon, Australie et Chine.

          La phase finale en Jordanie aura lieu du 7 au 22 avril 2018 et permettra de désigner les cinq qualifiés pour la Coupe du Monde 2019 en France.


          LE PROGRAMME

          Groupe A
          , au Tadjikistan
          Lundi 3 avril 2017
          Bahrein - Jordanie : 10h00 françaises
          Iraq - Jordanie : 13h00
          Philippines - Emirats Arabes Unis : 16h00

          Mercredi 5 avril 2017
          Philippines - Iraq : 10h00
          Bahrein - Tadjikistan : 13h00
          Jordanie - Emirats Arabes Unis : 16h00

          Vendredi 7 avril 2017
          Emirats Arabes Unis - Bahrein : 10h00
          Tadjikistan - Philippes : 13h00
          Jordanie - Iraq : 16h00

          Lundi 10 avril 2017
          Iraq - Emirats Arabes Unis : 10h00
          Tadjikistan - Jordanie : 13h00
          Philippes - Bahrein : 16h00

          Mercredi 12 avril 2017
          Jordanie - Philippines : 10h00
          Emirats Arabes Unis - Tadjikistan : 13h00
          Bahrein - Iraq : 16h00


          Groupe B, en Corée du Nord
          Lundi 3 avril 2017
          Corée du Nord - Inde : 8h00
          Hong Kong - Ouzbékistan : 11h00

          Mercredi 5 avril 2017
          Corée du Nord - Hong Kong : 8h00
          Inde - Corée du Sud : 11h00

          Vendredi 7 avril 2017
          Corée du Sud - Corée du Nord : 8h00
          Ouzbékistan - Inde : 11h00

          Dimanche 9 avril 2017
          Ouzbékistan - Corée du Nord : 9h00
          Hong Kong - Corée du Sud : 12h00

          Mardi 11 avril 2017
          Inde - Hong Kong : 8h00
          Corée du Sud - Ouzbékistan : 11h00


          Groupe C, en Palestine
          Liban et Guam ont déclaré forfait

          Lundi 3 avril 2017
          Palestine - Thaïlande : 15h00

          Mardi 5 avril 2017
          Taïwan - Palestine : 15h00

          Vendredi 7 avril 2017
          Thaïlande - Taïwan : 15h00


          Groupe D, au Vietnam
          Lundi 3 avril 2017
          Iran - Myanmar : 10h00
          Singapour - Syrie : 13h00

          Mercredi 5 avril 2017
          Singapour - Iran : 10h00
          Syrie - Viet Nam : 13h00

          Vendredi 7 avril 2017
          Myanmar - Syrie : 10h00
          Viet Nam - Singapour : 13h00

          Dimanche 9 avril 2017
          Myanmar - Singapour : 10h00
          Iran - Viet Nam : 13h00

          Mardi 11 avril 2017
          Syrie - Iran : 10h00
          Viet Nam - Myanmar : 13h00



          Vendredi 31 Mars 2017
          Sebastien Duret

          http://www.footofeminin.fr/Coupe-du-...RD_a13518.html
          Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

          Commentaire


          • #6
            Coupe du Monde 2019 (Europe) - Seize premières équipes débutent les éliminatoires

            Après la zone asiatique qui vient de débuter, la zone européenne démarre ce jeudi 6 avril avec quatre mini-tournois en Géorgie, Albanie, Lituanie et aux Iles Féroé.


            photo UEFA


            Les rencontres du tour préliminaire se déroulent les 6, 8 et 11 avril et permettront aux premiers de chaque groupe et au meilleur second de décrocher cinq tickets pour la phase de qualification où 30 sélections feront leur entrée en lice avec un tirage au sort le 25 avril pour débuter la campagne en septembre prochain.

            Pour cette phase préliminaire, le Kosovo fera ses débuts en compétition officielle alors que l'Andorre qui avait participé aux qualifications à l'Euro 2017, effectuera sa première campagne pour une Coupe du Monde.

            Pour rappel, la zone UEFA aura huit qualifiés pour la Coupe du Monde 2019 en plus de la France, pays hôte.


            LE PROGRAMME

            Groupe A,
            en Géorgie
            Jeudi 6 avril 2017
            Estonie - Lettonie : 12h00 françaises
            Kazakhstan - Géorgie : 14h00

            Samedi 8 avril 2017
            Kazakhstan - Lettonie : 12h00
            Géorgie - Estonie : 14h00

            Mardi 11 avril 2017
            Estonie - Kazakhstan : 14h00
            Lettonie - Géorgie : 14h00

            Groupe B, en Albanie
            Jeudi 6 avril 2017
            Albanie - Kosovo : 12h00
            Grèce - Malte : 14h00

            Samedi 8 avril 2017
            Grèce - Kosovo : 12h00
            Malte - Albanie : 14h00

            Mardi 11 avril 2017
            Albanie - Grèce : 14h00
            Kosovo - Malte : 14h00

            Groupe C, en Lituanie
            Jeudi 6 avril 2017
            Moldavie - Andorre : 13h00
            Israël - Lituanie : 17h30

            Samedi 8 avril 2017
            Lituanie - Moldavie : 13h00
            Israël - Andorre : 17h30

            Mardi 11 avril 2017
            Moldavie - Israël : 16h30
            Andorre - Lituanie : 16h30

            Groupe D, aux Iles Féroé
            Jeudi 6 avril 2017
            Turquie - Montenegro : 16h00
            Iles Féroé - Luxembourg : 20h30

            Samedi 8 avril 2017
            Montenegro - Iles Féroé : 16h00
            Turquie - Luxembourg : 20h30

            Mardi 11 avril 2017
            Iles Féroé - Turquie : 14h00
            Luxembourg - Montenegro : 14h00

            Mardi 4 Avril 2017
            Sebastien Duret

            http://www.footofeminin.fr/Coupe-du-...es_a13519.html
            Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

            Commentaire


            • #7
              Coupe du Monde 2019 (Europe) - KAZAKHSTAN, ALBANIE, ISRAËL, ILES FÉROÉ et MOLDAVIE qualifiés

              Les rencontres du tour préliminaire sont achevées ce samedi 11 avril et ont permis aux premiers de chaque groupe et au meilleur second de décrocher cinq tickets pour la phase de qualification.


              Scènes de liesse à la fin du match des Iles Féroé qui passent le tour de qualification


              Après son match nul face à la Lettonie, le Kazakhstan a réussi sur la plus petite des marges à s'imposer devant l'Estonie et prendre ainsi la première place qualificative du groupe A. Dans le groupe B, la Grèce s'est fait dépasser sur le fil par l'Albanie. Les Albanaises tenues en échec par Malte ont arraché la première place en marquant à la 90e minute face aux Grecques !
              Israël et Moldavie étaient à égalité avant ce dernier acte. Les deux équipes n'ont pas réussi à se départager (0-0). Un nul qui profite tout de même aux deux équipes, l'Israël, première et la Moldavie, meilleure deuxième des quatre groupes sont qualifiées pour la phase de qualification.
              Enfin dans le groupe D, les étonnantes Féroïennes ont joué un bien mauvais coup aux favorites turques. Ces dernières après l'ouverture du score de la joueuse du FC Metz, Pekel, ont concédé deux buts et n'ont jamais pu revenir à la marque dans une fin de match tendue (vidéo du match).

              Les premiers de groupe
              A : Kazakhstan
              B : Albanie
              C : Israël
              D : Îles Féroé

              Classement des meilleurs deuxièmes
              C : Moldavie 4 pts (2-0) qualifiée

              D : Turquie 3 pts (4-2)
              B : Grèce 3 pts (2-2)
              A : Lettonie 2 pts (3-3)


              LES MATCHS

              Groupe A
              , en Géorgie
              Classement : 1. Kazakhstan 7 pts ; 2. Lettonie 5 pts ; 3. Géorgie 4 pts ; 4. Estonie 0 pt.

              Jeudi 6 avril 2017
              Estonie - Lettonie : 0-4 (0-2)
              (Anastasija Fjodorova 37’, Elīza Spruntule 44’, Sandra Voitāne 62’, Olga Ševcova 68')
              Kazakhstan - Géorgie : 1-0 (1-0) (Yuliya Nikolayenko 34’)

              Samedi 8 avril 2017
              Kazakhstan - Lettonie : 2-2 (0-1)
              (Anastasija Rocane 75' c.s.c, Yuliya Myasnikova 85' ; Anastasija Fjodorova 37', Rente Fedotova 64')
              Géorgie - Estonie : 2-1 (2-0) (Khatia Tchkonia 14’, Gulnara Gabelia 20’ ; Signy Aarna 59’)

              Mardi 11 avril 2017
              Estonie - Kazakhstan : 0-1 (0-0)
              (Yuliya Nikolayenko 62’)
              Lettonie - Géorgie : 1-1 (1-1) (Karlīna Miksone 45’ ; Mariam Danelia 20’)


              Groupe B, en Albanie
              Classement : 1. Albanie 7 pts ; 2. Grèce 6 pts ; 3. Malte 4 pts ; 4. Kosovo 0 pt.

              Jeudi 6 avril 2017
              Albanie - Kosovo : 3-2 (1-1)
              (Arbiona Bajraktari 17’, Furtuna Velaj 75’, Blerina Musa 90+6’ c.s.c. ; Agnesa Rexha 35’, 59’)
              Grèce - Malte : 1-0 (1-0) (Anastasia Papadopoulou 18’)

              Samedi 8 avril 2017
              Grèce - Kosovo : 6-0 (2-0)
              (Eleni Markou 33’, Natalia Chatzigiannidou 39’, Eleni Kakambouki 51’, Sofia Nati 57’, Sofia Kongouli 76’, Danai-Eleni Sidira 82')
              Malte - Albanie : 0-0

              Mardi 11 avril 2017
              Albanie - Grèce : 2-1 (1-1)
              (Megi Doci 16’, Furtuna Velaj 90’ ; Sofia Nati 18’)
              Kosovo - Malte : 1-3 (0-3) (Blerta Shala 80’ ; Rachel Cuschieri 12’, Jade Flask 27’, Dorianne Theuma 38’)


              Groupe C, en Lituanie
              Classement : 1. Israël 7 pts ; 2. Moldavie 7 pts ; 3. Lituanie 3 pts ; 4. Andorre 0 pt.

              Jeudi 6 avril 2017
              Moldavie - Andorre : 4-0 (3-0)
              (Claudia Chiper 9’, Cristina Cerescu 41’, Natalia Munteanu 45’ pen., Nadejda Colesnicenco 71’)
              Israël - Lituanie : 2-0 (0-0) (Marian Awad 77', Lee Sima Falkon 90')

              Samedi 8 avril 2017
              Lituanie - Moldavie : 0-2 (0-0)
              (Algimante Mikutaitė 90+2’ c.s.c., Carolina Țabur 90+3’)
              Israël - Andorre : 7-0 (5-0) (Arava Shahaf 15’, 37’, Miriam Tizón Fernández 29’ c.s.c., Linoy Rogers 34’, Daniel Sofer 45+1’ s.p., 47’, Karin Sendel 62’ s.p.)

              Mardi 11 avril 2017
              Moldavie - Israël : 0-0
              Andorre - Lituanie : 0-2 (0-0)
              (Anika Kyžaitė 49’, Kamilė Vaičiulaitytė 90+2’)


              Groupe D, aux Iles Féroé
              Classement : 1. Îles Féroé 9 pts ; 2. Turquie 6 pts ; 3. Montenegro 3 pt ; 4. Luxembourg 0 pt.

              Jeudi 6 avril 2017
              Turquie - Montenegro : 3-0 (3-0)
              (Ebru Topçu 15', 39', Selen Gulun Altunkulak 28')
              Iles Féroé - Luxembourg : 5-1 (3-0) (Heidi Sevdal 7', 64', Eydvør Klakstein 18', Ásla Johannesen 37', Lív Arge 54' ; Jessica Birkel 88')

              Samedi 8 avril 2017
              Montenegro - Iles Féroé : 1-2 (0-0)
              (Armisa Kuć 65’ ; Eydvør Klakstein 78’, Birita Nielsen 80’)
              Turquie - Luxembourg : 9-1 (3-0) (Ebru Topçu 10’, Melike Pekel 17’, 51’, 70’, Sarah Elias 40’ c.s.c., Selen Altunkulak 57’, 75’, 86’, Didem Karagenç 90+3’ ; Gabriela De Lemos 58’)

              Mardi 11 avril 2017
              Iles Féroé - Turquie : 2-1 (1-1)
              (Rannvá Andreasen 36’, Milja Simonsen 64’ ; Melike Pekel 17’)
              Luxembourg - Montenegro : 1-7 (0-4) (Gabriela De Lemos 80’ ; Sladjana Bulatović 5’, 27’, Jasna Djoković 35’, 45+5’, Jadranka Pavičević 48’, Armisa Kuć 50’, 56’)

              Mercredi 12 Avril 2017
              Sebastien Duret

              http://www.footofeminin.fr/Coupe-du-...es_a13569.html
              Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

              Commentaire


              • #8
                Coupe du Monde 2019 (Asie) - VIÊT-NAM, CORÉE DU SUD et PHILIPPINES rejoignent la THAÏLANDE

                Les qualifications pour la Coupe d'Asie des Nations, qualificative pour la Coupe du Monde 2019 touchent à leur fin et les quatre qualifiés sont désormais connus.


                Le Viêt Nam jouera la phase finale en Asie (photo AFC)


                Première à avoir décroché son billet, la Thaïlande a été rejoint lundi par les Philippines qui jouaient un match décisif ce lundi dans le groupe A face à Bahrein. Un match nul a suffi à décrocher le billet (1-1) derrière la Jordanie, qualifiée d'office en tant que pays hôte de la phase finale. Dans le groupe B, la Corée du Sud a sorti la Corée du Nord à la différence de buts après un dernier succès mardi face à l'Ouzbékistan (4-0). Enfin dans le groupe D, la rencontre Viêt Nam - Myanmar était décisive. Ce sont les premières qui ont remporté la mise (2-0).

                Ces équipes rejoignent les trois premiers de la précédente édition qualifiés directement : Japon, Australie et Chine et la Jordanie, pays hôte. La phase finale en Jordanie aura lieu du 7 au 22 avril 2018 et permettra de désigner les cinq qualifiés pour la Coupe du Monde 2019 en France.

                Qualifiés pour la phase finale en Jordanie
                Philippines
                Corée du Sud
                Thaïlande
                Viêt Nam
                Japon
                Australie
                Chine
                + Jordanie (hôte)


                LES MATCHS

                Groupe A
                , au Tadjikistan
                Classement : 1. Jordanie, 15 pts (37-3), 2. Philippines, 10 pts (18-6), 3. Bahrein, 8 pts (10-8), 4. Emirats Arabes Unis, 7 pts (5-11), 5. Tadjikistan, 3 pts (3-23), 6. Iraq, 0 pt (0-22)

                Lundi 3 avril 2017
                Bahrein - Jordanie : 0-6 (0-4)
                (Shahnaz Jebreen 9', Jbarah Maysa 22', 30', 43', Stephanie Alnaber 86', Luna Almasri 90+1')
                Iraq - Tadjikistan : 0-1 (0-0) (Jonona Halimova 87')
                Philippines - Emirats Arabes Unis : 4-0 (2-0) (Eva Madarang 14', 45+1', Irish Navaja 50', Sara Castaneda 54')

                Mercredi 5 avril 2017
                Philippines - Iraq : 4-0 (4-0)
                (Eva Madarang 21', Hali Long 44', Sara Castaneda 45+1', Alesa Dolino 45+3')
                Bahrein - Tadjikistan : 4-0 (2-0) (Reem Yusuf Masood Salem Al Hashmi 17', 20', 78', Noora Sami Aldossary 46')
                Jordanie - Emirats Arabes Unis : 6-0 (3-0) (Maysa Jbarah 3', 40', 77', 81', Stephanie Alnaber 44', 80')

                Vendredi 7 avril 2017
                Emirats Arabes Unis - Bahrein : 1-1 (0-0)
                (Shahad Jaseem 50’ ; Deena Abdulrahman 85’)
                Tadjikistan - Philippines : 0-8 (0-3) (Eva Madarang 17', Anicka Castañeda 34', 85', Hali Long 38', 59', 84', Sara Castañeda 48', Mary Duran 90')
                Jordanie - Iraq : 10-0 (4-0) (Shahnaz Jebreen 1', Luna Al-Masri 20', Stephanie Al-Naber 27' s.p., 61' s.p., 81', Maysa Jbarah 45+2', 65', 79', 84', Zahraa Ahmed Breesam 77' c.s.c.)

                Lundi 10 avril 2017
                Iraq - Emirats Arabes Unis : 0-3 (0-1)
                (Houriya Hussain SJ Taheri 17', Nouf Faleh 78', Salha Rashid Obaid Sanad Rashid 87')
                Tadjikistan - Jordanie : 2-10 (1-7) (Iskandari Madinai 21', Natalia Sotnikova 76' ; Stephanie Alnaber 4' s.p., 63', Shahnaz Jebreen 8', 15', 23', 45+3', Mai Salem Butros Sweilem 34', 45+2', Hannah Ibrahim Al Kousheh 69', Abeer Alnahar 81')
                Philippines - Bahrein : 1-1 (0-0) (Anicka Castaneda 82' ; Noora Sami Aldossary 55')

                Mercredi 12 avril 2017
                Jordanie - Philippines : 5-1 (3-0)
                (Luna Almasri 15', 48', Maysa Jbarah 29', 37', Stephanie Alnaber 67' ; Alisha Del Campo 90+1')
                Emirats Arabes Unis - Tadjikistan : 1-0 (0-0) (Salha Rashid Obaid Sanad Rashid 90+3')
                Bahrein - Iraq : 4-0 (2-0) (Reem Yusuf Masood Salem Alhashmi 31', Deena Abdulrahman 41', 71', Yasmeen Fayez Tobellah 80' s.p.)


                Groupe B, en Corée du Nord
                Classement : 1. Corée du Sud, 7 pts (21-1), Corée du Nord, 10 pts (18-1), 3. Ouzbékistan, 6 pts (9-10), 4. Inde, 3 pts (3-25), 5. Hong Kong, 0 pt (1-15)

                Lundi 3 avril 2017
                Corée du Nord - Inde : 8-0 (4-0)
                (Ri Un Yong 7', Ri Kyong Hyang 13', Ri Hyang Sim 20', Kim Phyong Hwa 45+1', 78', Wi Jong Sim 48', 64', Sung Hyang Sim 80')
                Hong Kong - Ouzbékistan : 1-2 (0-1) (Cheung Wai Ki 80' ; Lyudmila Karachik 16', Didora Nozimova 90+4')

                Mercredi 5 avril 2017
                Corée du Nord - Hong Kong : 5-0 (4-0)
                (Ri Un Yong 12', Kim Yun Mi 28', 39', Ho Wan Tung 45+1' c.s.c., Choe Un Ju 77')
                Inde - Corée du Sud : 0-10 (0-5) (Kang Yumi 12', Lee Min A 19', Lee Geummin 29', 36', 67', Lee Eun Mi 45+1', Yoo Young A 65', Ji Soyun 68', 90+1', Lee Sodam 69')

                Vendredi 7 avril 2017
                Corée du Sud - Corée du Nord : 1-1 (0-1)
                (Jang Sel-gi 76' ; Sung Hyang-sim 45+3')
                Ouzbékistan - Inde : 7-1 (5-1) (Lyudmila Karachik 3', 6', Makhliyo Sarikova 11', 44', Umida Zoirova 19', Lianna Narbekova 63', Feruza Turdiboeva 90+1' ; Ngangom Bala Devi 32')

                Dimanche 9 avril 2017
                Ouzbékistan - Corée du Nord : 0-4 (0-1)
                (Kim Yun-mi 28', 90+2', Sung Hyang-sim 54', 65')
                Hong Kong - Corée du Sud : 0-6 (0-1) (Cho So-hyun 44' s.p., 71' s.p., Yoo Young-a 63', Kwon Eun-som 74', Lee Geum-min 83', Jang Sel-gi 88')

                Mardi 11 avril 2017
                Inde - Hong Kong : 2-0 (0-0)
                (Sasmita Malik 68', Nongm Ratanbala Devi 70')
                Corée du Sud - Ouzbékistan : 4-0 (3-0) (Yoo Young-a 21', Ji So-yun 23', 53', Cho So-hyun 42')


                Groupe C, en Palestine
                Liban et Guam ont déclaré forfait
                Classement : 1. Thaïlande, 6 pts (7-0), 2. Taïwan, 3 pts (5-1), 3. Palestine, 0 pt (0-11)

                Lundi 3 avril 2017
                Palestine - Thaïlande : 0-6 (0-3)
                (Kanjana Sung-Ngoen 7', Miral Alsarras 19' c.s.c., Taneekam Dangda 26', Suchawadee Nildhamrong 64', Orathai Srimanee 73', Thongsombut Rattikan 76')

                Mardi 5 avril 2017
                Taïwan - Palestine : 5-0 (3-0)
                (Michelle Pao 2', 15', Yu Hsiu Chin 6', 66', 70')

                Vendredi 7 avril 2017
                Thaïlande - Taïwan : 1-0 (1-0)
                (Suchawadee Nildhamrong 3’)


                Groupe D, au Vietnam
                Classement : 1. Viêt Nam, 12 pts (27-1), 2. Myanmar, 9 pts (22-2), 3. Iran, 6 pts (19-8), 4. Singapour, 3 pts (1-20), 5. Syrie, 0 pt (0-38)

                Lundi 3 avril 2017
                Iran - Myanmar : 0-2 (0-2)
                (July Kyaw 4', Win Theingi Tun 45+3')
                Singapour - Syrie : 1-0 (0-0) (Lim Li Xian 81')

                Mercredi 5 avril 2017
                Singapour - Iran : 0-6 (0-2)
                (Zahra Ghanbari 14', Sara Ghomi 15', 52', Fatemeh Ghasemi 84', Forrogh Mouri 87', 90')
                Syrie - Viet Nam : 0-11 (0-8) (Nguyễn Thị Lieu 1', Nguyễn Thị Nguyệt 17', 45+1', Phạm Hải Yến 6', 24', Nguyễn Thị Tuyết Dung 13' s.p., 38', Nguyễn Thị Hoà 20', 90', Nguyễn Thị Muôn 71', Nguyễn Thị Thúy Hằng 76')

                Vendredi 7 avril 2017
                Myanmar - Syrie : 14-0 (6-0)
                (Naw Ar Lo Wah Phaw 6', 40', 90+5', Yee Yee Oo 18', 45', 80', 85', Win Theingi Tun 24', 36', 56', 63', Wai Wai Aung 70', Phu Pwint Khine 90')
                Viêt Nam - Singapour : 8-0 (4-0) (Angelyn Pang Yen Ping 8' c.s.c., Huỳnh Như 21' s.p., 52', 63', Vũ Thị Nhung 36', Trần Thị Thùy Trang 45+1', Nguyễn Thị Bích Thùy 67' pen., Nguyễn Thị Nguyệt 81')

                Dimanche 9 avril 2017
                Myanmar - Singapour : 6-0 (1-0)
                (Hla Yin Win 22', Wai Wai Aung 41', 76', Win Theingi Tun 56', 85', Yee Yee Oo 72')
                Iran - Viêt Nam : 1-6 (1-2) (Zahra Ghanbari 8' ; Nguyễn Thị Tuyết Dung 15', Phạm Hải Yến 25', 79', Huỳnh Như 61', 82', Nguyễn Thị Hòa 74')

                Mardi 11 avril 2017
                Syrie - Iran : 0-12 (0-6)
                (Zahra Ghanbari 4', 35', 66', 88', Sara Zohrabinia 13', 27', 45+1', 54', 87', Shaghayegh Rouzbahan 16', Fatemeh Ghasemi 63', Sara Ghomi 90+2')
                Viêt Nam - Myanmar : 2-0 (0-0) (Nguyen Thi Tuyet Dung 55', Huynh Nhu 82')



                Mercredi 12 Avril 2017
                Sebastien Duret

                http://www.footofeminin.fr/Coupe-du-...DE_a13570.html
                Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                Commentaire


                • #9
                  Coupe du monde 2019 (Europe) - Le tirage au sort des éliminatoires

                  Le tirage au sort de la phase de qualification de la zone UEFA à la Coupe du Monde 2019 organisée en France s'est déroulé ce mardi au siège de l'UEFA.




                  Après un tour préliminaire qui a vu les qualifications de l'Israël, du Kazakhstan, de l'Albanie, des Iles Féroé et de la Moldavie, 30 équipes font leur entrée en lice à ce stade. Les 35 équipes ont été réparties en sept groupes de cinq équipes. Pour ce tirage au sort, les équipes avaient été réparties en cinq chapeaux de niveau, les deux premiers comprenant 14 des 16 équipes qui participeront à l'Euro 2017. Seul le Portugal qualifié après les barrages n'y figuraient pas, et la France pays hôte qualifié d'office.

                  Les qualifications se dérouleront sur une période d'un an du 11 septembre 2017 au 4 septembre 2018. Les sept vainqueurs de groupe seront qualifiés, alors que les quatre meilleurs seconds (résultats calculés sur les matchs contre les 1ers, 3e et 4e du groupe) joueront les play-offs pour désigner le dernier billet en deux tours (octobre - novembre 2018).


                  LE TIRAGE AU SORT

                  Groupe 1 : Angleterre, Russie, Pays de Galles, Bosnie-Herzégovine, Kazakhstan
                  Groupe 2 : Suisse, Ecosse, Pologne, Belarus, Albanie
                  Groupe 3 : Norvège, Pays-Bas, Irlande, Slovaquie, Irlande du Nord
                  Groupe 4 : Suède, Danemark, Ukraine, Hongrie, Croatie
                  Groupe 5 : Allemagne, Islande, République tchèque, Slovénie, Iles Féroé
                  Groupe 6 : Italie, Belgique, Roumanie, Portugal, Moldavie
                  Groupe 7 : Espagne, Autriche, Finlande, Serbie, Israël



                  Mardi 25 Avril 2017
                  Sebastien Duret

                  http://www.footofeminin.fr/Coupe-du-...es_a13609.html
                  Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                  Commentaire


                  • #10
                    Coupe du Monde 2019 (Europe) - Tout le monde sur le pont pour la campagne européenne

                    Après une phase préliminaire au printemps dernier avec seize équipes, les éliminatoires de la Coupe du Monde 2019, zone UEFA, débutent pleinement cette semaine.


                    Ásla Johannesen, à gauche, en action avec sa sélection féroïenne (photo UEFA.com)


                    46 équipes au départ, 11 éliminées de la phase éliminatoire, elles sont encore 35 à pourvoir rejoindre le pays hôte, la France. Une campagne d'un an débute cette semaine, et s'achèvera par un ultime barrage le 13 novembre 2018.

                    Après un tour préliminaire (du 6 au 11 avril 2017) entre les 16 équipes les moins bien classées de l'UEFA, réparties en 4 groupe de 4. Les premiers de chaque groupe (Kazakhstan, Albanie, Israël, Iles Féroé) ainsi que la meilleure deuxième (Moldavie) ont accédé à la phase de groupes.

                    Une phase de groupes répartie en 7 groupes de 5. Huit tickets sont prévus et sept groupes ont été constitués. Les premiers de chaque groupe sont directement qualifiées pour la Coupe du monde 2019. Les quatre meilleurs deuxièmes accèderont aux barrages avec demi-finales et finale, sous forme de matchs aller et retour, pour désigner la dernière équipe qualifiée.


                    Groupe A
                    Dans un groupe où l'Angleterre, demi-finaliste à l'Euro, sera le favori à la qualification directe, son adversaire le plus redoutable devrait être la Russie, également présente à l'Euro 2017. Les deux équipes seront adversaires dès la première journée.

                    Dimanche 17 septembre 2017
                    Kazakhstan - Pays de Galles : 14h00

                    Mardi 19 septembre 2017
                    Angleterre - Russie : 20h00

                    Exempt : Bosnie-Herzégovine

                    Groupe B
                    Quatre matchs au programme du mois de septembre. Suisse et Ecosse seront les deux équipes attendues pour la lutte à la qualification, mais il conviendra de suivre la performance de la Pologne. L'Ecosse n'a pas programmé de match pour cette reprise et débutera en octobre face au Bélarus.

                    Vendredi 15 septembre 2017
                    Albanie - Suisse : 17h00
                    Pologne - Bélarus : 18h00

                    Mardi 19 septembre 2017
                    Bélarus - Albanie : 17h00
                    Suisse - Pologne : 19h00

                    Exempt : Ecosse

                    Groupe C
                    Les Pays-Bas vont étrenner leur titre européen dans le groupe C mais pas avant le 24 octobre face à la Norvège, déception du dernier Euro et qui jouera sans Hegerberg qui a préféré mettre une pause dans sa carrière internationale.

                    Vendredi 15 septembre 2019
                    Norvège - Irlande du Nord : 17h55

                    Mardi 19 septembre 2019
                    Norvège - Slovaquie : 17h55
                    Irlande du Nord - Irlande : 20h30

                    Exempt : Pays-Bas

                    Groupe D
                    Le finaliste de l'Euro, le Danemark, devra batailler avec la Suède dans le groupe D. Une lutte que les deux équipes ont déjà connu lors des qualifications à l'Euro 2017 (2-0, 0-1). Ils seront adversaires le 20 octobre prochain.

                    Vendredi 15 septembre 2019
                    Ukraine - Croatie : 18h00

                    Mardi 19 septembre 2019
                    Hongrie - Danemark : 18h00
                    Croatie - Suède : 18h00

                    Groupe E
                    Tombeur de la Turquie lors de la phase préliminaire, les Iles Féroé sont les invitées surprises de cette campagne éliminatoire. L'entrée en matière a lieu dès ce jeudi face à la République tchèque. Mais ce groupe est avant tout marqué par la présence de l'Allemagne, grande favorite, et de l'Islande présente à l'Euro 2017.

                    Jeudi 14 septembre 2019
                    Iles Féroé - République tchèque : 20h00

                    Samedi 16 septembre 2019
                    Allemagne - Slovénie : 14h00

                    Lundi 18 septembre 2019
                    Islande - Iles Féroé : 20h15

                    Mardi 19 septembre 2019
                    République tchèque - Allemagne : 17h58

                    Groupe F
                    C'est l'un des groupes les plus ouverts de ces éliminatoires. La Belgique a montré sa progression l'été dernier, mais le Portugal et l'Italie seront des équipes capables aussi de s'accrocher comme elles l'ont montré à l'Euro. La Roumanie battue lors du barrage qualificatif à l'Euro par le Portugal sera aussi un outsider.

                    Vendredi 15 septembre 2019
                    Italie - Moldavie : 20h30

                    Mardi 19 septembre 2019
                    Roumanie - Italie : 17h00
                    Belgique - Moldavie : 20h15

                    Exempt : Portugal

                    Groupe G
                    Demi-finaliste surprise de l'Euro, l'Autriche va devoir confirmer dans un groupe où figure l'Espagne. Deux équipes qui auront les faveurs des pronostics alors que la Finlande cherche un second souffle.

                    Mardi 19 septembre 2019
                    Serbie - Autriche : 20h00

                    Exempts : Espagne, Finlande, Israël

                    Jeudi 14 Septembre 2017
                    Sebastien Duret

                    http://www.footofeminin.fr/Coupe-du-...ne_a14012.html
                    Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                    Commentaire


                    • #11
                      Coupe du Monde 2019 - La FIFA officialise les dates : du 7 juin au 7 juillet

                      La FIFA a annoncé officiellement les dates des deux Coupes du Monde féminine en France. La compétition U20 aura lieu du 5 au 24 août, et la Coupe du Monde 2019 se jouera du 7 juin au 7 juillet.


                      Samedi 16 Septembre 2017
                      Sebastien Duret

                      http://www.footofeminin.fr/Coupe-du-...et_a14017.html
                      Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                      Commentaire


                      • #12
                        Coupe du Monde 2019 - "Le moment de briller", le slogan et l'emblème dévoilés

                        C'est dans l'atrium Paul Rivet au Musée de l'Homme à Paris que s'est déroulé ce mardi le lancement officiel de la Coupe du Monde 2019 à 626 jours du match d'inauguration.




                        Le 7 juin 2019 au Parc des Princes, les Bleues débuteront "leur" Coupe du Monde. L'enceinte parisienne a finalement été retenu parmi les neuf stades hôtes de cette huitième Coupe du Monde féminine.

                        "Un événement exceptionnel" pour le Président Noël Le Graët qui espère des retombées : "Je pense que cela donnera un coup de fouet. C'est notre but. La tension va être sur le football féminin sur les deux années. Ça va augmenter le nombre de licenciées". L'impulsion donnée depuis quelques années pour promouvoir la pratique féminine prend toute sa plénitude dans cette candidature française et l'obtention de l'organisation.

                        Gianni Infantino, le Président de la FIFA était présent pour ce lancement justifiant le choix de la France : "Il y a tous les ingrédients qui sont réunis en France pour que cette Coupe du Monde soit un grand succès. Tout d'abord, la France est un grand pays de football, c'est un pays qui aime le football, qui sait organiser les événements, on l'a vu avec l'Euro 2016. Le football féminin s'est développé ces dernières années en France de manière exemplaire pour le monde. C'est le moment pour organiser cette Coupe du Monde dans ce pays accueillant, souriant et qui va marquer l'histoire du football. Et je n'exagère pas (rire)". Ce dernier conclua son intervention avec une pointe d'humour, soulignant qu'il faudrait désormais appeler le Musée de l'Homme, "Musée de la femme" !

                        La France veut tirer profit de cet événement

                        L'égalité et la parité, un aspect que la Ministre des Sports Laura Flessel a voulu rappeler quelques jours après que la France ait obtenu l'organisation des Jeux Olympiques 2024, soulignant aussi les nombreux événements sportifs que la France a ou aura organisé en moins de 30 ans. La Vice-Présidente de la Fédération Brigitte Henriques s'est aussi attachée à mettre en avant les évolutions même si nombreuses sont les choses qu'il reste à réaliser : "On a fait beaucoup de chemin, mais il y a encore beaucoup à faire. Ce sera un héritage important. En 2019-2020, je suis persuadée que l'on aura franchi le cap des 200 000 licenciées."

                        Ce lancement a permis de dévoiler le slogan de la compétition et le logo. Une réalisation interne avec le service Marketing dont voici les éléments descriptifs :

                        L'inspiration
                        L'envie était de trouver, comme thème central, un élément qui puisse à la fois exposer la richesse culturelle de la France mais aussi sa dimension festive. Ce choix s'est porté sur la Lumière, qui sera utilisée comme dénominateur commun lors des temps forts de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA France 2019.
                        Du Siècle des Lumières au cinéma, en passant par l'attrait touristique de la Ville Lumière et de la célèbre Fête des Lumières à Lyon, la France sait rayonner au-delà de ses frontières. La huitième édition de la Coupe du Monde de la FIFA sera un nouvel exemple.

                        L'emblème officiel
                        C'est l'union de plusieurs signes distinctifs de la France : le drapeau, l'élégance et la modernité.
                        L'ensemble de ces éléments se réunissent dans un emblème qui rend hommage au trophée de la compétition, ce qui est une première pour une Coupe du Monde féminine. L'emblème accueille en son sein un mélange d'éléments artistiques symbolisées par un ballon prêt à illuminer l'élite du football féminin.

                        Le slogan
                        Le slogan se doit de représenter ce pour quoi chaque individu, chaque équipe, chaque nation se bat. Il incarne les espoirs et les rêves de tous les participants : c'est l'occasion de se montrer sur la scène internationale. Les joueuses se voudront étincelantes sur le terrain, les supporters illumineront les stades par leurs chants et leur joie et la France rayonnera en tant que pays hôte.
                        Le football féminin français est à un carrefour de son histoire. Cette compétition est une rampe de lancement, un moment clé, un tournant pour la discipline et le sport féminin en général.
                        C'est "Le Moment de Briller" ("Dare to Shine" en anglais)



                        Mardi 19 Septembre 2017
                        Sebastien Duret

                        http://www.footofeminin.fr/Coupe-du-...es_a14027.html
                        Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                        Commentaire


                        • #13
                          Foot Coupe du Monde 2019 (Femmes)
                          La Coupe du monde 2019 en France est lancée

                          Publié le mardi 19 septembre 2017 à 15:32 | Mis à jour le 19/09/2017 à 15:58

                          Deux ans avant le coup d'envoi de la compétition, la présentation de la Coupe du monde 2019, qui se tiendra en France, a eu lieu ce mardi, au Musée de l'homme à Paris. Voici les principaux enseignements de ce lancement.


                          Qui était présent ?


                          Si Jean-Michel Aulas, le président de l'Olympique Lyonnais, était absent ce mardi mardi, il y avait quand même du beau monde au Musée de l'homme – rebaptisé pour l'occasion «Musée de la femme» par Gianni Infantino, le président de la Fifa – pour le lancement du Mondial 2019. Outre le patron du foot mondial, Nasser Al-Khelaïfi, le président du PSG, avait également fait le déplacement, tout comme Laurent Nicollin, celui de Montpellier. Noël Le Graët, le président de la FFF était évidemment accompagné de sa vice-présidente, Brigitte Henriques, et de sa secrétaire générale (et défenseure de l'équipe de France), Laura Georges. Nathalie Boy de la Tour, la présidente de la Ligue et Laura Flessel, la ministre des sports, faisaient partie de l'assistance. La sélectionneure de l'équipe de France, Corinne Diacre, et plusieurs de ses joueuses (Geyoro, Le Sommer, Asseyi, Sarr...) étaient également présentes tout comme Sarah M'Barek, l'entraîneure de Guingamp, et Patrice Lair, celui du PSG.

                          Quelles sont les dates à retenir ?

                          Ainsi que l'a dévoilé la Fifa la semaine passée, la compétition aura lieu du 7 juin au 7 juillet 2019. Le match d'ouverture se déroulera au Parc des Princes le 7 juin. Les demi-finales et la finale (le 7 juillet) auront lieu à Lyon. «Il faut travailler avec des gens qui ont l'habitude du football féminin, a expliqué Noël Le Graët, le président de la FFF. Comment ne pas penser à Lyon qui réalise avec son club des performances européennes de haut niveau. L'OL a un beau stade, il était candidat, c'est normal. On ouvre à Paris, on finit à Lyon.» La compétition sera par ailleurs diffusée sur TF1.

                          Combien d'équipes vont participer au tournoi ?

                          La compétition mettra aux prises 24 équipes comme lors de la dernière édition, en 2015, au Canada. La France, le pays hôte, et 23 autres nations qui ne sont pas encore connues (les qualifications sont en cours dans la zone Europe, les tournois continentaux en 2018 désigneront les autres participants), tenteront de succéder aux Etats-Unis, tenants du titre. Les 24 formations seront réparties dans 6 poules de 4 équipes. «La dernière fois qu'on a organisé une Coupe du monde de football, il y a eu une étoile», s'est enthousiasmée Laura Flessel, la ministre des sports.

                          Quels stades accueilleront les matches ?

                          Neuf stades ont été retenus pour accueillir les 52 matches de la compétition. Le Parc des Princes de Paris, où va donc se jouer le match d'ouverture, le Roazhon Park de Rennes, le stade du Hainaut de Valenciennes, le stade Auguste-Delaune de Reims, le stade Océane du Havre, l'Allianz Riviera de Nice, le stade de la Mosson de Montpellier, le stade des Alpes de Grenoble et le Groupama Stadium de Lyon où auront lieu des demies et la finale.

                          Quel est le slogan de la compétition ?

                          Le slogan de la compétition a également été dévoilé ce mardi, en français «le moment de briller» et en anglais «dare to shine». On devra encore patienter pour connaitre la mascotte, mais le logo lui aussi est désormais connu. Il s'agit d'un trophée de la Coupe du monde sur lequel la lumière est l'élément essentiel. «Du siècle des Lumières au cinéma, en passant par l'attrait touristique de la Ville Lumière et de la célèbre Fête des Lumières à Lyon, la France sait rayonner au-delà de ses frontières», explique le comité d'organisation.

                          Syanie Dalmat

                          https://www.lequipe.fr/Football/Actu...-lancee/835612
                          Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                          Commentaire


                          • #14
                            Foot Coupe du Monde 2019 (Femmes)
                            Griedge Mbock : «Hâte d'être à la Coupe du monde 2019»

                            Publié le mardi 19 septembre 2017 à 18:55

                            Présentes à la présentation de la Coupe du monde 2019 ce mardi à Paris, les joueuses de l'équipe de France n'ont pas retenu leur émotion.


                            L'équipe de France rassemblée lors de la présentation du Mondial 2019. (S.Boue/L'Equipe)

                            Griedge Mbock (défenseure de l'équipe de France) : «C'est beaucoup de fierté. C'est un honneur de pouvoir accueillir la Coupe du monde en France, cela montre que le football féminin est considéré. On a déjà hâte d'y être. C'est un objectif, mais on a encore deux ans pour le préparer. On vient de passer dix jours en stage avec Corinne Diacre, on apprend à la découvrir. On va apprendre à se connaître encore pendant deux ans pour être prêtes le jour J. Il y aura un fort engouement autour de la Coupe du monde.On veut faire comme les Pays-Bas (qui ont remporté l'Euro femmes 2017 à domicile), et les Bleus en 1998. On veut montrer du beau jeu, qu'on est là dans l'état d'esprit. Mais le plus important sera de gagner.»

                            Eugénie Le Sommer (attaquante de l'équipe de France) : «Une Coupe du monde à domicile, ça n'arrive quasiment jamais. On a la chance de l'avoir, la Fédération va mettre les moyens pour que ce soit une belle fête. Il y aura un petit peu plus de pression, mais il faut s'en servir pour être encore meilleures. Il faut cette bonne pression. Les supporters vont nous aider, j'espère que les stades seront pleins. On reste sur beaucoup d'échecs, ramener quelque chose dans notre pays, ce serait formidable.»

                            N. G.

                            https://www.lequipe.fr/Football/Actu...de-2019/835675
                            Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                            Commentaire


                            • #15
                              Foot CM2019 (Femmes)
                              Gianni Infantino : «Le moment idéal pour organiser le Mondial en France»

                              Publié le mardi 19 septembre 2017 à 12:23 | Mis à jour le 19/09/2017 à 15:31

                              Présent ce mardi à Paris pour le lancement du Mondial 2019, Gianni Infantino, le président de la Fifa, a prédit une Coupe du monde «magnifique» en France dans deux ans.


                              «Pourquoi avoir prédit que la Coupe du monde 2019 en France serait "magnifique" ?

                              Parce que tous les ingrédients sont réunis en France pour que cette Coupe du monde soit vraiment un grand succès, qu'elle soit magnifique. La France est un pays qui aime le football, qui sait organiser les événements. On l'a vu avec l'Euro l'année dernière. Il y aura aussi les Jeux Olympiques en 2024. Le football féminin s'est développé ces dernières années en France de manière incroyable et exemplaire pour le monde. C'est le moment idéal pour organiser le Mondial dans ce pays. Cette Coupe du monde va marquer une nouvelle page de l'histoire du football féminin.

                              Que manque-t-il toutefois au football féminin pour qu'il soit plus professionnel ?
                              Je pense que les clubs masculins peuvent investir dans le football féminin sans que ce soit au détriment de leurs comptes. On doit y croire et développer encore plus cette discipline. Le président Le Graët le disait, lors des deux derniers matches amicaux de l'équipe de France, il y a eu 20 000 spectateurs. Je pense que ça montre qu'il y a un intérêt. Il faut juste ne pas commettre l'erreur de traiter le football féminin comme une copie du football masculin. Il faut le traiter comme un sport en soit, c'est pour ça qu'à la FIFA on va réfléchir à de nouvelles compétitions.

                              Cette équipe de France vous plait-elle ?
                              Elle plait surtout aux Français et aux Françaises. Elle me plait aussi. Elle a su créer un engouement. Quand l'équipe de France joue, les gens s'y intéressent. Ce n'était pas le cas il y a quelques années. Il y a cette étincelle. Il faut soutenir les joueuses.»

                              Sy.D.

                              https://www.lequipe.fr/Football/Actu...-france/835575
                              Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                              Commentaire


                              • #16
                                Coupe du Monde 2019 - Les dates et les stades, ce que l'on connait

                                Après l'annonce des dates de la compétition du 7 juin au 7 juillet 2019, le lancement officiel a permis d'en savoir un petit plus sur l'organisation. Tout n'est pas encore acté entre le Comité d'organisation et la FIFA, mais plusieurs éléments concrets ont été dévoilés ce mardi 19 septembre à Paris.




                                Le match d'ouverture aura lieu au Parc des Princes à Paris le vendredi 7 juin 2019. Une rencontre où la France positionnée dans le groupe A comme tête de série prendra part. Mais pour les deux autres rencontres de groupe des Bleues, les lieux ne sont pas communiqués même si le Président Noël Le Graët a laissé entendre qu'il se jouerait dans la moitié Nord de la France (Rennes, Le Havre, Valenciennes disposent des plus grandes capacités d'accueil et pourraient donc être privilégiés).

                                La phase de groupes se poursuivra pour les 24 équipes réparties en 6 groupes de 4 jusqu'au jeudi 20 juin. A ce moment-là, 8 équipes quitteront l'aventure pour laisser place aux huitièmes de finale du 22 au 25 juin. Si les lieux ne sont pas fixés, il serait possible de voir chaque ville hôte accueillir une de ces rencontres à l'exception de Lyon. En effet, après les quarts de finale du 27 au 29 juin, le Parc OL de Décines-Charpieu a été retenu pour recevoir les deux demi-finales les 2 et 3 juillet puis la finale le 7 juillet. Seul le match pour la troisième place se disputera ailleurs lors de cette dernière semaine de compétition.

                                Le choix de Lyon pour conclure la compétition dont s'est justifié le Président de la FFF : "Il faut travailler avec des gens qui ont l'habitude du football féminin. Comment ne pas penser à Lyon qui réalise avec son club des performances européennes de haut niveau, un beau stade. Il était candidat, c'est normal. On ouvre à Paris, on termine à Lyon".


                                Les stades

                                Rennes (Roazhon Park) - 29 357 spectateurs
                                Valenciennes (Stade du Hainaut) - 25 172 spectateurs
                                Reims (Stade Auguste Delaune) - 21 029 spectateurs
                                Le Havre (Stade Océane) - 25 278 spectateurs
                                Paris (Parc des Princes) - 47 959 spectateurs
                                Nice (Stade de Nice "Allianz Riviera") - 36 178 spectateurs
                                Montpellier (Stade de la Mosson) - 24 497 spectateurs
                                Grenoble (Stade des Alpes) - 20 068 spectateurs
                                Lyon/Décines-Charpieu (Stade de Lyon "Parc OL) - 59 186 spectateurs

                                Les dates à retenir

                                19 septembre 2017 : lancement de la Coupe du Monde féminine
                                22 septembre 2017 : début de la tournée des villes avec le trophée, à Rennes
                                26 septembre 2017 : suite de la tournée à Valenciennes
                                27 septembre 2017 : Reims
                                28 septembre 2017 : Le Havre
                                2 octobre 2017 : Nice
                                4 octobre 2017 : Montpellier
                                5 octobre 2017 : Grenoble
                                12 octobre 2017 : fin de la tournée
                                23 janvier 2018 : J-500 avant la Coupe du Monde féminine
                                7 juin 2018 : J-365 avant la Coupe du Monde, début de la campagne des
                                27 février 2019 : J-100 avant la Coupe du Monde féminine
                                7 juin 2019 : match d'ouverture de la Coupe du Monde féminine, à Paris (Parc des Princes)
                                7 juillet 2019 : finale de la Coupe du Monde féminine, à Décines-Charpieu (Parc OL)



                                Mercredi 20 Septembre 2017
                                Sebastien Duret

                                http://www.footofeminin.fr/Coupe-du-...it_a14028.html
                                Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                Commentaire


                                • #17
                                  Coupe du Monde 2019 (Europe) - Les résultats : carton belge, l'Allemagne à la peine

                                  La semaine de rencontres éliminatoires de la Coupe du Monde 2019, zone UEFA, s'est achevée ce mardi. Le récapitulatif des résultats


                                  Le but contre son camp tchèque a offert la victoire à l'Allemagne (photo DFB)


                                  Groupe A : Formalité pour l'Angleterre


                                  Déjà menée 2-0 après un quart d'heure de jeu puis réduit à dix, la Russie s'est inclinée 6-0 en Angleterre qui prend la tête du groupe. Le Pays de Galles réussit une belle opération en s'imposant 1-0 au Kazakhstan sur une magnifique reprise de Fishlock.

                                  Dimanche 17 septembre 2017
                                  Kazakhstan - Pays de Galles : 0-1 (0-0)
                                  , à Astana
                                  Arbitre : Ruzanna Petrosyan (Arménie)
                                  But : Jessica Fishlock 54'

                                  > La vidéo du match

                                  Mardi 19 septembre 2017
                                  Angleterre - Russie : 6-0 (4-0)
                                  , à Birkenhead
                                  Arbitre : Stéphanie Frappart (France)
                                  Buts : Nikita Parris 11', Jodie Taylor 14', Jordan Nobbs 36', Lucia Bronze 44', Toni Duggan 57', 84'
                                  Expulsion : Ksenia Tsybutovick 30' pour la Russie

                                  Exempt : Bosnie-Herzégovine

                                  Groupe B : La Suisse prend les devants

                                  La Suisse a bien démarré sa campagne en s'imposant logiquement en Albanie. Une sélection suisse qui a vu l'arrêt international de cinq joueuses : Fabienne Humm, Martina Moser, Caroline Abbé, Vanessa Bürki et Stenia Michel. Mais Ramona Bachmann, d'une frappe enroulée, Ana Maria Crnogorcevic sur penalty, ou encore Lara Dickenmann, d'une frappe aux 16 m, étaient bien présentes vendredi et ont contribué à ce succès. Dans l'autre rencontre, la Pologne s'était imposée sur le même score face au Belarus et partage la première place.
                                  Les deux équipes se retrouvaient ce mardi en Suisse. Les partenaires de Lara Dickenmann, auteure du but décisif, ont battu la Pologne (2-1) et prennent la tête du groupe. Le Belarus s'impose ce mardi face au Belarus (1-0).

                                  Vendredi 15 septembre 2017
                                  Albanie - Suisse : 1-4 (0-3)
                                  , à Elbasan
                                  Arbitre : Amy Fearn (Angleterre)
                                  Buts : Lavdije Begolli 81' ; Jana Brunner 23', Ramona Bachmann 39', Ana Maria Crnogorcevic 41' s.p., Lara Dickenmann 66'

                                  Pologne - Bélarus : 4-1 (3-1), à Łęczna - 3 740 spectateurs
                                  Arbitre : Tanja Subotic (Slovénie)
                                  Buts : Anna Tarczynska 14', Ewelina Kamczyk 37', Ewa Pajor 42', 59' ; Anastasiya Schcherbachenya (Barkovskaya) 44'

                                  Mardi 19 septembre 2017
                                  Bélarus - Albanie : 1-0 (0-0)
                                  , à Minsk
                                  Arbitre : Paula Brady (Irlande)
                                  But : Anastasia Shuppo 48'

                                  Suisse - Pologne : 2-1 (2-1), à Biel/Bienne - 811 spectateurs
                                  Arbitre : Eleni Antoniou (Grèce)
                                  Buts : Vanessa Bernauer 20', Lara Dickenmann 39' ; Ewa Pajor 34'

                                  Exempt : Ecosse

                                  Groupe C : la Norvège démarre fort

                                  Après un Euro décevant, la Norvège a débuté sa campagne pour la Coupe du Monde 2019 par un succès 4-1 face à la modeste Irlande du Nord. Alors qu'Hegerberg a annoncé sa mise en retrait de la sélection, le sélectionneur a aligné en pointe de l'attaque Utland, buteuse lors des deux rencontres, tout comme Guro Reiten et Caroline Graham Hansen. Le second succès acquis sur le score de 6-1 face à la Slovaquie permet de prendre les devants derrière l'Irlande qui remporte son duel face au voisin nord-irlandais (0-2).

                                  Vendredi 15 septembre 2019
                                  Norvège - Irlande du Nord : 4-1 (2-0)
                                  , à Fredrikstad - 630 spectateurs
                                  Arbitre : Olga Zadinova (République tchèque)
                                  Buts : Guro Reiten 15', 90+2', Caroline Graham Hansen 45+2' s.p., Lisa Marie Karlseng Utland 52' ; Caragh Milligan 89'

                                  Mardi 19 septembre 2019
                                  Norvège - Slovaquie : 6-1 (6-0)
                                  , à Sarpsborg - 912 spectateurs
                                  Arbitre : Sofia Karagiorgi (Chypre)
                                  Buts : Lisa Marie Karlseng Utland 4', Elise Thorsnes 9', Guro Reiten 21', Caroline Graham Hansen 27', 42' s.p., Maren Mjelde 37' s.p. ; Klaudia Fabová 55'

                                  Irlande du Nord - Irlande : 0-2 (0-1), à Lurgan
                                  Arbitre : Vesna Budimir (Croatie)
                                  Buts : Rachel Furness 45+1', Megan Campbell 69'

                                  Exempt : Pays-Bas

                                  Groupe D : le Danemark s'impose le temps d'une "trêve"



                                  Le conflit entre les joueuses danoises et leur fédération pour avoir une égalité de traitement n'est pas réglé, mais le Danemark a tout de même pu jouer son premier match officiel depuis la finale perdue aux Pays-Bas. Les partenaires de Pernille Harder ont disposé de la Hongrie (1-6). Il reste encore à régler ce conflit avant le prochain rassemblement.

                                  Dans les autres rencontres, vendredi, malgré une large domination ukrainienne et un avantage numérique après une expulsion croate avant la pause, les Ukrainiennes n'ont débloqué le score que sur un penalty obtenu et transformé par Apanashchenko (1-0, 75'). Mais dans les arrêts de jeu, la défense oubliait Rudelic qui permettait aux Croates d'arracher le nul. Ces dernières ont rejoué ce mardi face à la Suède. Après un score de parité, à l'heure de jeu, la Suède a trouvé la faille par Hurtig mais n'a assuré sa victoire que dans les arrêts de jeu.

                                  Vendredi 15 septembre 2019
                                  Ukraine - Croatie : 1-1 (0-0)
                                  , à L'viv
                                  Arbitre : Florence Guillemin (France)
                                  Buts : Daria Apanashchenko 75' s.p. ; Ivana Rudelic 90+1'
                                  Expulsion : Monika Conjar 42' pour la Croatie

                                  Mardi 19 septembre 2019
                                  Hongrie - Danemark : 1-6 (1-2)
                                  , à Győr - 200 spectateurs
                                  Arbitre : Ewa Augustyn (Pologne)
                                  Buts : Zsanett Jakabfi 41' s.p. ; Nadia Nadim 28' s.p., Sanne Troelsgaard-Nielsen 44', 67', 74', Pernille Mosegaarrd-Harder 55', Nicoline Sørensen 88'

                                  Croatie - Suède : 0-2 (0-0), à Varaždin
                                  Arbitre : Eleni Lampadariou (Grèce)
                                  Buts : Lina Hurtig 62', Kosovare Asllani 90+2'

                                  Groupe E : L'Allemagne a peiné

                                  La République tchèque et l'Allemagne avaient démarré avec panache leurs éliminatoires. Face à l'équipe surprise des Iles Féroé, la République tchèque a remporté sa rencontre 8-0 sur le terrain synthétique de Tórshavn. Samedi, l'Allemagne n'a pas eu plus de difficulté à écarter la Slovénie (6-0).
                                  Lundi, l'Islande a disposé sur le même score des Iles Féroé (8-0).
                                  Mardi, Tchèques et Allemandes se retrouvaient et les premières ont mis en difficulté l'Allemagne qui n'a eu la délivrance que sur un but contre son camp de Bartoňová sur un centre de Kemme.

                                  Jeudi 14 septembre 2019
                                  Iles Féroé - République tchèque : 0-8 (0-6)
                                  , à Tórshavn - 517 spectateurs
                                  Arbitre : Simona Ghisletta (Suisse)
                                  Buts : Katerina Svitková 7', 44', Eva Bartoňová 25', Tereza Kožárová 27', 40', 68', Petra Divišová 39', Lucie Voňková 70'
                                  NB. Lucie Voňková a raté un penalty (86e).

                                  Samedi 16 septembre 2019
                                  Allemagne - Slovénie : 6-0 (4-0)
                                  , à Ingolstadt - 3 112 spectateurs
                                  Arbitre : Volha Tsiareshka (Bélarus)
                                  Buts : Svenja Huth 15', Dzsenifer Marozsán 18' s.p., Kathrin-Julia Hendrich 35', Tabea Kemme 45+2',80', Kristin Demann 88'

                                  Lundi 18 septembre 2019
                                  Islande - Iles Féroé : 8-0 (4-0)
                                  , à Reykjavik - 2 113 spectateurs
                                  Arbitre : Sara Persson (Suède)
                                  Buts : Elin Metta Jensen 3', 26', Gunnhildur Yrsa Jonsdottir 17', 47', Sara Gunnarsdottir 39', Fanndis Fridriksdottir 66', 90+1', Berglind Björg Thorvaldsdottir 90'

                                  Mardi 19 septembre 2019
                                  République tchèque - Allemagne : 0-1 (0-0)
                                  , à Ústí nad Labem - 1 500 spectateurs
                                  Arbitre : Marta de Aza Huerta (Espagne)
                                  But : Eva Bartoňová 51' c.s.c.

                                  Groupe F : vers un duel entre la Belgique et l'Italie

                                  Nommée à la tête de la sélection au mois d'août en remplacement d'Antonio Cabrini, l'ex-entraîneur de Brescia, Milena Bertolini a vu son équipe disposer sans difficultés de la Moldavie (5-0) mais a peiné en Roumanie (0-1). Après que la capitaine Gabbiadini a achevé sa carrière à l'Euro, elle a pu conserver le reste du groupe et devrait lutter avec la Belgique qui a écrasé la Moldavie (12-0).

                                  Vendredi 15 septembre 2019
                                  Italie - Moldavie : 5-0 (4-0)
                                  , à La Spezia
                                  Arbitre : Zuzana Kovakova (Slovaquie)
                                  Buts : Daniela Sabatino 10', Barbara Bonansea 22', Cristiana Girelli 33', 60', Valentina Bergamaschi 38'

                                  Mardi 19 septembre 2019
                                  Roumanie - Italie : 0-1 (0-0)
                                  , à CLuj-Napoca - 1 043 spectateurs
                                  Arbitre : Monika Mularczyk (Pologne)
                                  But : Andreea Corduneanu 77' c.s.c.
                                  Expulsion : Andreea Corduneanu 90+5' pour la Roumanie

                                  Belgique - Moldavie : 12-0 (5-0), à Heverlee
                                  Arbitre : Eszter Urban (Hongrie)
                                  Buts : Janice Cayman 3', 55', 60' s.p., 70', Tessa Wullaert 26', 30', 38', Davina Philtjens 35', Laura Deloose 62', Davinia Vanmechelen 65', Tine De Caigny 69', Nadejda Colesnicenco 84' c.s.c.

                                  Exempt : Portugal

                                  Groupe G : l'Autriche démarre bien

                                  En déplacement en Serbie, l'Autriche s'est imposée 4-0 grâce notamment au triplé de Nina Burger. La suite de la compétition verra l'entrée en lice de l'Espagne dans ce groupe.

                                  Mardi 19 septembre 2019
                                  Serbie - Autriche : 0-4 (0-3)
                                  , à Kruševac - 1 270 spectateurs
                                  Arbitre : Sandra Braz Bastos (Portugal)
                                  Buts : Nina Burger 15', 37', 90+2', Nicole Billa 18'

                                  Exempts : Espagne, Finlande, Israël

                                  Mercredi 20 Septembre 2017
                                  Sebastien Duret

                                  http://www.footofeminin.fr/Coupe-du-...ne_a14016.html
                                  Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                  Commentaire


                                  • #18
                                    C'est bizarrement fait ces éliminatoires, il y a des equipes qui jouent 2 fois, pendant qu'une autre equipe ne joue aucune fois.
                                    Il y a même un groupe ou 3 equipes ne jouaient pas !

                                    Et plus on en apprends sur l'organisation de la CDM plus ca part en vrille.
                                    Maintenant ils ont l'intention de mettre les 3 match de poules de l'EDF dans le nord, super pour les gens du sud.

                                    Commentaire


                                    • #19
                                      Pour la CDM et si la répartition est équitable. Matchs de poule on aurait 4 matchs par stade 9 x 4 = 36

                                      Avec 52 Matchs pour 9 stades le Groupama devrait donc avoir 7 matchs soit les trois derniers et quatre matchs de poule

                                      Les huitièmes et quart soit douze matchs dans huit stades. Avec 4 stades ayant un match de plus et 4 stades ayant deux matchs de plus (dans cette hypothèse aucun match à Décines)

                                      Au total GROUPAMA = 4 + 3 = 7 matchs
                                      Quatre stades avec 4 + 2 = 6 matchs (total 24)
                                      Quatre stades avec 4 + 1 = 5 matchs (total 20)
                                      Reste le match pour la troisième place pour arriver à 52

                                      Si la France n'arrive pas en demi-finale il ne reste que deux matchs de poules pour voir les bleues au Groupama avant.

                                      Si j'ai bien compris chaque stade devrait accueillir deux têtes de série différentes ce qui donne par exemple

                                      Poules A et B 12 matchs sur 3 stades
                                      Poules C et D 12 matchs sur 3 stades
                                      Poules E et F 12 matchs sur 3 stades

                                      Sur chaque stade, 4 matchs dont deux avec une tête de série, si mon hypothèse est juste une chance sur trois d'avoir les bleues à Décines en phase de poule

                                      Après il y a le problème géographique pour éviter les grands déplacements
                                      .
                                      Solution Le Graet
                                      Rennes Paris Le Havre (avec EDF)
                                      Valenciennes Reims Lyon
                                      Montpellier Nice Grenoble

                                      Solution Aulas !
                                      Rennes Paris Lyon (avec l'EDF)
                                      Valenciennes Reims Le Havre
                                      Montpellier Nice Grenoble
                                      Dernière modification par degerland, 22/09/2017, 00h34.

                                      Commentaire


                                      • #20
                                        Coupe du Monde 2019 (Afrique) - La GUINÉE ÉQUATORIALE exclue

                                        La Commission de discipline de la FIFA a exclu ce jeudi l'équipe nationale de Guinée équatoriale des éliminatoires en Afrique qualificatifs pour la Coupe du monde féminine en France en 2019.


                                        L'équipe féminine de Guinée équatoriale durant les éliminatoires de la CAN 2016


                                        Cette décision n'est pas une première pour cette fédération. Elle avait déjà été sanctionnée pour cause de double identité. En avril 2016, la sélection féminine du Nzalang Nacional a été exclue des qualifications aux JO 2020 ! La commission de discipline de la FIFA avait alors tenu la Fédération de Football de Guinée équatoriale responsable d’avoir utilisé des documents faux ou falsifiés pour la joueuse Camila Maria do Carmo Nobre de Oliveira qui aurait ainsi utilisé deux passeports avec des dates de naissance différentes pour les qualifications aux JO 2016. Cette joueuse avait été suspendue pour 10 matchs.

                                        Le scénario vient de se reproduire puisque d'autres joueuses inéligibles lors des qualifications pour les jeux Olympiques de Rio 2016 ont été utilisées avec la présentation de documents «faux et falsifiés par deux joueuses». Deux joueuses, Muriel Linda Mendoua Abessolo et Francisca Angue Ondo Asangono, ont été suspendues pour dix rencontres. Cette décision de la Commission de Discipline fait suite à une enquête approfondie menée après les sanctions initiales imposées en avril 2016 à la Guinée équatoriale. La Commission de Discipline a notamment considéré que les dix joueuses nommées :

                                        1. Ana Lucia Nascimiento dos Santos
                                        2. Mirian Silva da Paixao
                                        3. Adriana Soares Parente
                                        4. Dulcia Maria Davi
                                        5. Bruna Amarante da Silva
                                        6. Ana Cristina da Silva
                                        7. Jumaria Barbosa de Santana
                                        8. Vania Cristina Martins
                                        9. Carolina Conceicao Martins Pereira
                                        10. Adriana Aparecida Costa,

                                        soit dix joueuses étaient de nationalité brésilienne, et que les papiers de nationalité équato-guinéenne n'étaient pas valables. Elles avaient toutes participé à la compétition préliminaire du Tournoi Olympique de Football féminin, Rio 2016, alors qu'elles n’étaient pas éligibles en équipe nationale féminine de Guinée Équatoriale. La FIFA a infligé une amende de CHF 100 000 à la Fédération de Football de Guinée Équatoriale.

                                        Par ailleurs, les joueuses Muriel Linda Mendoua Abessolo et Francisca Angue Ondo Asangono, qui ont également pris part à la compétition préliminaire du Tournoi Olympique de Football féminin, Rio 2016 pour la Guinée équatoriale, ont été déclarées coupables de violation de l’art. 61, al. 1 et 2 du Code disciplinaire (Faux dans les titres) et suspendues pour dix rencontres chacune. Cette suspension devra être purgée lors des prochains matches de toute équipe représentative pour laquelle elles sont éligibles en vertu du Règlement d’application des Statuts de la FIFA.

                                        Les décisions de la Commission de Discipline ont été dûment notifiées ce 5 octobre aux parties concernées a précisé la FIFA.

                                        Vendredi 6 Octobre 2017
                                        Sebastien Duret

                                        http://www.footofeminin.fr/Coupe-du-...ue_a14071.html
                                        Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                        Commentaire


                                        • #21
                                          Qualifications - Le DANEMARK risque l'exclusion de la Coupe du monde ?

                                          A deux jours du match qualificatif pour la Coupe du monde 2019 contre la Suède, la fédération danoise a annoncé à sa voisine qu'elle ne participera pas au match, s'exposant ainsi à des sanctions pouvant aller jusqu'à l'exclusion des éliminatoires et donc la fin des espoirs de Mondial 2019 pour Pernille Harder et ses coéquipières.


                                          Les Danoises restent solidaires dans le bras de fer avec leur fédération (photo DBU)


                                          Difficile de ne pas penser à Marcellus (Hamlet) en voyant la situation au Danemark. Malgré des discussions ayant débuté à l'automne dernier pour trouver un nouvel accord entre les joueuses de la sélection et la fédération (DBU) pour prendre la suite de celui qui prenait fin le 1er septembre, c'est le flou total autour de la sélection vice-championne d'Europe pour laquelle la fédération a pourtant annoncé de grandes ambitions.

                                          Il y a un peu plus de deux mois, le Danemark s'inclinait en finale de l'Euro après un parcours historique. La Fédération (DBU) fixait alors des objectifs élevés pour les années à venir, à commencer par une place dans le dernier carré de la prochaine Coupe du monde assortie d'une qualification pour les Jeux Olympiques de Tokyo. Mais cela, c'était il y a deux mois... depuis, la sélection nationale appuyée par l'association des joueurs/ses est en conflit ouvert avec sa fédération par rapport à la signature de l'accord devant prendre la suite de celui qui a pris fin le 1er septembre (et prolongé jusqu'au 5). La première conséquence fut l'annulation d'un match amical, remake de la finale de l'Euro face aux Pays-Bas, alors qu'il devait se jouer à guichets fermés début septembre. Tandis que son homologue norvégienne vient d'entrer dans l'histoire en étant mise sur un pied d'égalité avec la sélection masculine -devenant ainsi le premier pays à faire cela-, l'équipe danoise se bat pour obtenir de meilleures conditions de travail quand les joueuses représentent leur équipe nationale, joignant ainsi une liste toujours plus importante de sélections allant au bras de fer avec leur fédération ces dernières années. Un bras de fer qui pourrait emmener l'équipe vice-championne d'Europe à manquer la prochaine Coupe du monde...

                                          Chronologie du conflit

                                          L'accord précédent prenait fin le 1er septembre, et avait été prolongé jusqu'au 5 faute de terrain d'entente entre les joueuses et la fédération, alors que les négociations avaient débuté à l'automne dernier. La fédération avait proposé de simplement garder le principe de l'accord précédent de façon temporaire, mais les joueuses avaient refusé en déclarant qu'elles ne voulaient pas que cela traîne en longueur (cela aurait compris les matchs qualificatifs pour le Mondial) et qu'elles voulaient un accord permanent. La DBU avaient refusé la nouvelle proposition des joueuses avant le match qualificatif contre la Hongrie le 19 septembre, mettant fin aux négociations avant le match et déclarant que les joueuses n'avaient qu'à accepter un accord temporaire jusqu'à la fin du mois pour disputer la rencontre. Un accord partiel avait été trouvé.

                                          Un mois plus tard, à la mi-octobre, on apprenait que les négociations avaient de nouveau échoué, les deux parties déclarant que l'autre avait quitté la table des négociations, à quelques jours des deux matchs qualificatifs pour le Mondial 2019 contre la Suède et la Croatie. Le principal point de désaccord (voir ci-dessous) aurait été réglé, mais c'est le côté financier qui était revenu sur le devant de la scène. L'écart actuellement entre les propositions des deux parties s'élèverait à 64 000 euros annuels environ, un accord pourrait donc être proche malgré l'état actuel des négociations. En attendant, la DBU a préféré annoncer à son homologue suédoise l'annulation de la rencontre de vendredi... (communiqué de la fédération) s'exposant ainsi des sanctions pouvant aller de la simple amende à une exclusion pure et simple de la compétition.

                                          Les points de désaccord

                                          La question qui fâche : « employeur ou non ? »

                                          C'est le point qui a fait échouer les négociations à plusieurs reprises avant de trouver une issue ces derniers jours. D'un côté, les joueuses qui voulaient que la fédération soit considérée comme leur employeur quand elles sont en sélection, demandant ainsi un accord collectif, et de l'autre côté, la DBU qui considère que seuls les clubs ont, et peuvent avoir ce statut, considérant donc les joueuses comme leur propre entreprise quand défendant les couleurs nationales. Un point de discorde qui a mené la fédération à « mentionner » de possibles poursuites contre les joueuses en invoquant la « konkurrenceloven », loi sur la compétitivité que la volonté d'accord collectif de la part des joueuses auraient enfreint.

                                          Les exigences financières



                                          Sans rentrer dans les détails des chiffres des primes de match ou de salaire mensuel parus dans les médias, la question financière était naturellement centrale dans les négociations. Les joueuses ont demandé une nette augmentation de leur rémunération par la fédération pour différentes raisons expliquées par la capitaine Pernille Harder dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux mi-septembre et retranscrite ci-dessous : en résumé, pouvoir vivre de leur métier/passion, et disposer de meilleures conditions de travail pour devenir les meilleures joueuses possible.
                                          Les joueuses ont vu leurs exigences à la baisse, la fédération a proposé de multiplier par deux environ (augmentation de près de 300 000 euros annuels) le budget global de la sélection -qui serait ainsi d'environ 618 000 euros. Il n'y a cependant toujours pas d'accord trouvé, à quelques jours du deuxième match qualificatif (contre la Croatie) de cette trêve internationale.

                                          Pourquoi les joueuses ont choisi le bras de fer



                                          Voici la retranscription d'une vidéo postée mi-septembre sur les réseaux sociaux par la capitaine de l'équipe Pernille Harder expliquant le point de vue des joueuses :
                                          « Bien sûr que je suis triste d'avoir à faire cette vidéo, que les choses soient allées si loin, et peut-être vous demandez-vous pourquoi nous avons débuté cette bataille. Nous le faisons pour les anciennes joueuses qui ont initié cette bataille, nous le faisons pour nous, et surtout, nous le faisons pour les jeunes joueuses qui sont l'avenir de la sélection. Et quelle est cette bataille ? Qu'exigeons-nous de la fédération ? Nous demandons à avoir les conditions pour devenir de meilleures footballeuses. Ce n'est pas pour devenir riches, il ne s'agit pas de gagner beaucoup d'argent. C'est à propos de devoir travailler à temps plein ou partiel, ou de devoir étudier. Si nous n'avions pas à penser à cela et que nous pouvions nous concentrer sur le football à 100%, jusqu'où pourrait nous mener le potentiel que nous avons montré pendant l'Euro ? Nous voulons de bonnes conditions quand nous sommes avec l'équipe nationale. J'aimerais que ma fédération fasse honneur aux standards de la société danoise. Malheureusement, ce n'est pas ce que j'ai pu voir jusqu'alors lors des négociations, mais j'espère que cela va arriver. Il est toujours possible que cela change. Certaines personnes à la DBU ont montré des ambitions. Jesper Moller a annoncé des ambitions élevées que nous, joueuses de la sélection nationale, partageons. Mais, encore une fois, ce que j'ai pu voir pendant les négociations ne sont pas en accord avec ces ambitions. Je veux simplement dire que nous sommes prêtes à tout donner sur le terrain. Nous sommes prêtes à tout donner pour répondre à ces ambitions. La question est : êtes-vous prêts à la DBU ? J'espère que oui :) »

                                          Quelles répercussions ?

                                          Certains médias ont fait part d'une somme d'environ 54 000 euros comme différence entre les propositions des deux parties. Un accord pourrait ne plus être très loin, même si les dégâts causés pourraient avoir de lourdes répercussions. Non seulement pour le match qualificatif face à la Suède annulé et des sanctions qui pourraient suivre, mais également pour la relation entre les joueuses et la DBU. Depuis les menaces voilées de poursuites jusqu'aux déclarations de ces derniers jours, la fédération ayant décidé présenter la sélection comme le vilain petit canard de l'histoire, il est difficile d'imaginer les relations entre la sélection et la fédération être au beau fixe.

                                          Il semble acquis que les joueuses danoises n'obtiendront pas un traitement similaire à celui de leurs homologues norvégiennes, les premières à être mises sur un pied d'égalité par rapport à la sélection masculine comme ce fut annoncé le mois dernier, mais on ne peut qu'espérer qu'un accord sera rapidement trouvé et que le Danemark pourra défendre ses chances pour une qualification pour la Coupe du monde dès le 24 en Croatie.


                                          NB : Dans ce conflit avec la fédération, la sélection de Pernille Harder a reçu le soutien de son homologue masculine qui a proposé de lui reverser son bonus annuel (environ 67 000 euros) et qui a demandé à la fédération que les joueuses aient les mêmes conditions de travail et les mêmes droits quand elles sont en sélection. A noter également que l'équipe masculine devra négocier son accord l'année prochaine et que cela joue peut-être dans les négociations actuelles...

                                          Jeudi 19 Octobre 2017
                                          Charlotte Vincelot

                                          http://www.footofeminin.fr/Qualifica...de_a14113.html
                                          Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                          Commentaire


                                          • #22
                                            Qualifications (Europe) - L'ESPAGNE débute par une victoire

                                            Neuf rencontres de qualification disputées depuis jeudi soir, dix autres sont encore au programme ce mardi. Le point en résultats et en vidéo


                                            GROUPE A

                                            Classement

                                            1. Angleterre, 3 pts (1 m)
                                            2. Bosnie-Herzégovine, 3 pts (1 m)
                                            3. Pays de Galles, 3 pts (1 m)
                                            4. Kazakhstan, 0 pt (2 m)
                                            5. Russie, 0 pt (1 m)

                                            Samedi 21 octobre 2017
                                            Kazakhstan - Bosnie-Herzégovine : 0-2 (0-1)
                                            , à Astana
                                            Buts : Alma Kamerić 2', Milena Nikolic 63'
                                            https://www.youtube.com/watch?v=OrSEjPZyPas

                                            Mardi 24 octobre 2017
                                            Russie - Pays de Galles


                                            GROUPE B

                                            Classement

                                            1. Suisse, 6 pts (2 matchs)
                                            2. Pologne, 3 pts (2 m)
                                            3. Ecosse, 3 pts (1 m)
                                            4. Belarus, 3 pts (3 m)
                                            5. Albanie, 0 pt (2 m)

                                            Jeudi 19 octobre 2017
                                            Belarus - Ecosse : 1-2 (1-1)
                                            , à Minsk
                                            Buts : Anastasiya Kharlanova 25' ; Jane Ross 28', Anna Kozyupa 62' c.s.c.
                                            https://www.youtube.com/watch?v=MTHoVNcM2ug

                                            Mardi 24 octobre 2017
                                            Ecosse - Albanie


                                            Groupe C

                                            Classement

                                            1. Norvège, 6 pts (2 m)
                                            2. Irlande, 3 pts (1 m)
                                            3. Pays-Bas, 0 pt (0 m)
                                            4. Irlande du Nord, 0 pt (2 m)
                                            5. Slovaquie, 0 pt (1 m)

                                            Mardi 24 octobre 2017
                                            Slovaquie - Irlande

                                            Pays-Bas - Norvège


                                            Groupe D



                                            Classement

                                            1. Danemark, 3 pts (1 m)
                                            2. Suède, 3 pts (1 m)
                                            3. Croatie, 2 pts (3 m)
                                            4. Ukraine, 1 pt (1 m)
                                            5. Hongrie, 1 pt (2 m)

                                            Jeudi 19 octobre 2017
                                            Hongrie - Croatie : 2-2 (0-0)
                                            , à Gyor - 150 spectateurs
                                            Buts : Henrietta Csiszar 75', 90+4' ; Sandra Zigic 79', Isabella Dujmenovic 90+1'

                                            Vendredi 20 octobre 2017
                                            Suède - Danemark : annulé

                                            Après avoir été contrainte d'annuler le match en Suède, la Fédération danoise et l'association des joueuses ont convenu d'un accord pour jouer le match contre la Croatie et que les négociations juste après le match. La FIFpro et l'UEFA ont joué un rôle de médiateur dans cette décision. La sélection s'est rassemblée dès vendredi soir.

                                            Mardi 24 octobre 2017
                                            Croatie - Danemark
                                            Suède - Hongrie


                                            Groupe E

                                            Classement

                                            1. République tchèque, 6 pts (3 matchs)
                                            2. Allemagne, 6 pts (3 m)
                                            3. Islande, 6 pts (2 m)
                                            4. Iles Féroé, 0 pt (2 m)
                                            5. Slovénie, 0 pt (2 m)

                                            Vendredi 20 octobre 2017
                                            Allemagne - Islande : 2-3 (1-1)
                                            , à Wiesbaden - 4 292 spectateurs
                                            Buts : Alexandra Popp 42', Lea Schüller 88' ; Dagny Brynjarsdóttir 15',58', Elin Metta Jensen 47'
                                            >> Plus d'infos
                                            >> Résumé vidéo

                                            Slovénie - République tchèque : 0-4 (0-2)
                                            , à Domžale - 400 spectateurs
                                            Buts : Petra Divišová 9', 32', Tereza Kožárová 72', Lucie Voňková 76'

                                            Mardi 24 octobre 2017
                                            Allemagne - Iles Féroé
                                            République tchèque - Islande


                                            GROUPE F

                                            Classement

                                            1. Belgique, 6 pts (2 m)
                                            2. Italie, 6 pts (2 m)
                                            3. Portugal, 0 pt (0 m)
                                            4. Roumanie, 0 pt (2 m)
                                            5. Moldavie, 0 pt (2 m)

                                            Vendredi 20 octobre 2017
                                            Belgique - Roumanie : 3-2 (2-1)
                                            , à Heverlee - 3 943 spectateurs
                                            Buts : Janice Cayman 30', 37', Tessa Wullaert 88' ; Cosmina Dușa 38', Laura Rus 53'
                                            https://twitter.com/BelRedFlames/sta...77189757718528

                                            Mardi 24 octobre 2017
                                            Italie - Roumanie
                                            Portugal - Belgique


                                            GROUPE G

                                            Classement

                                            1. Espagne, 3 pts (1 m)
                                            2. Autriche, 3 pts (1 m)
                                            3. Finlande, 3 pts (1 m)
                                            4. Serbie, 3 pts (3 m)
                                            5. Israël, 0 pt (2 m)

                                            Jeudi 19 octobre 2017
                                            Serbie - Israël : 2-0 (2-0)
                                            , à Belgrade - 100 spectateurs
                                            Buts : Tijana Filipović 8', Nevena Damjanović 12'
                                            Expulsion : Jelena Canković 17' pour la Serbie

                                            Dimanche 22 octobre 2017
                                            Finlande - Serbie : 1-0 (0-0)
                                            , à Helsinki - 1 679 spectateurs
                                            But : Mirela Tenkov 79' c.s.c.

                                            Lundi 23 octobre 2017
                                            Israël - Espagne : 0-6 (0-2)
                                            , à Ramat Gan - 200 spectateurs
                                            Buts : Irene Paredes 37', 57', Jennifer Hermoso 43', 84', Bárbara Latorre 73', Amanda Sampedro 90+1'
                                            https://www.youtube.com/watch?v=qWT-iZ-NSQI

                                            Mardi 24 Octobre 2017
                                            Sebastien Duret

                                            http://www.footofeminin.fr/Qualifica...re_a14117.html
                                            Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                            Commentaire


                                            • #23
                                              Qualifications (Europe) - Résultats de mardi : Les PAYS-BAS au finish, L'ALLEMAGNE a déroulé face aux FÉROÉ (11-0)

                                              Dix rencontres étaient encore au programme ce mardi. L'Allemagne s'est imposée et l'Islande après son exploit a concédé le nul en République tchèque. Le Danemark s'impose en Croatie (4-0) alors que les Pays-Bas sont passés par toutes les émotions face à la Norvège


                                              GROUPE A

                                              Classement

                                              1. Pays de Galles, 4 pts (2 m)
                                              2. Angleterre, 3 pts (1 m)
                                              3. Bosnie-Herzégovine, 3 pts (1 m)
                                              4. Russie, 1 pt (2 m)
                                              5. Kazakhstan, 0 pt (2 m)

                                              Mardi 24 octobre 2017
                                              Russie - Pays de Galles : 0-0
                                              , à Saint-Pétersbourg - 1 931 spectateurs


                                              GROUPE B

                                              Classement

                                              1. Ecosse, 6 pts (2 m)
                                              2. Suisse, 6 pts (2 m)
                                              3. Pologne, 3 pts (2 m)
                                              4. Belarus, 3 pts (3 m)
                                              5. Albanie, 0 pt (3 m)

                                              Mardi 24 octobre 2017
                                              Ecosse - Albanie : 5-0 (2-0)
                                              , à Paisley - 1 845 spectateurs
                                              Buts : Lavdije Begolli 21' c.s.c., Fiona Brown 33', Jane Ross 54', Claire Emslie 56', Lisa Evans 82'
                                              https://twitter.com/ScottishFA/statu...81696324603904


                                              Groupe C

                                              Classement

                                              1. Norvège, 6 pts (3 m)
                                              2. Irlande, 6 pts (2 m)
                                              3. Pays-Bas, 3 pts (1 m)
                                              4. Irlande du Nord, 0 pt (2 m)
                                              5. Slovaquie, 0 pt (2 m)

                                              Mardi 24 octobre 2017
                                              Slovaquie - Irlande : 0-2 (0-2)
                                              , à Senec - 435 spectateurs
                                              Buts : Denise O'Sullivan 11', Jana Vojteková 33' c.s.c.

                                              Pays-Bas - Norvège : 1-0 (0-0), à Groningen - 22 550 spectateurs
                                              But : Vivianne Miedema 90+3'
                                              NB Penalty de Maren Mjelde (Norvège) arrêté par van Veenendaal 64'
                                              https://twitter.com/WSUasa/status/922900627222614019


                                              Groupe D

                                              Classement

                                              1. Danemark, 6 pts (2 m)
                                              2. Suède, 6 pts (2 m)
                                              3. Croatie, 2 pts (4 m)
                                              4. Ukraine, 1 pt (1 m)
                                              5. Hongrie, 1 pt (3 m)

                                              Mardi 24 octobre 2017
                                              Croatie - Danemark : 0-4 (0-2)
                                              , à Zaprešić
                                              Buts : Pernille Mosegaard-Harder 7', 27', Nanna Christiansen 90', Signe Bruun 90+5'

                                              Suède - Hongrie : 5-0 (4-0), à Borås - 5 563 spectateurs
                                              Buts : Lina Hurtig 14', Nilla Fischer 20', Kosovare Asllani 42',50', Caroline Seger 43'


                                              Groupe E


                                              Les Allemandes ont déroulé face aux Féroé

                                              Classement

                                              1. Allemagne, 9 pts (4 m)
                                              2. Islande, 7 pts (3 m)
                                              3. République tchèque, 7 pts (4 m)
                                              4. Slovénie, 0 pt (2 m)
                                              5. Iles Féroé, 0 pt (3 m)

                                              Mardi 24 octobre 2017
                                              Allemagne - Iles Féroé : 11-0 (6-0)
                                              , à Groβaspach - 2 207 spectateurs
                                              Buts : Alexandra Popp 12', 45+1', Tabea Kemme 15', 27', Babett Peter 30', Kathrin Hendrich 33', Lina Magull 48', Hasret Kayikci 63', 76', 83', 89'

                                              République tchèque - Islande : 1-1 (0-1), à Znojmo
                                              Buts : Eva Bartonova 63' ; Dagný Brynjarsdóttir 44'


                                              GROUPE F

                                              Classement

                                              1. Belgique, 9 pts (3 m)
                                              2. Italie, 9 pts (3 m)
                                              3. Portugal, 0 pt (1 m)
                                              4. Roumanie, 0 pt (3 m)
                                              5. Moldavie, 0 pt (2 m)

                                              Mardi 24 octobre 2017
                                              Italie - Roumanie : 3-0 (0-0)
                                              , à Castel di Sangro
                                              Buts : Cristiana Girelli 50', Aurora Galli 76', Barbara Bonansea 78'

                                              Portugal - Belgique : 0-1 (0-0), à Penafiel - 4 136 spectateurs
                                              Buts : Tine De Caigny 47'
                                              https://twitter.com/BelRedFlames/sta...26758559195136


                                              GROUPE G

                                              Classement

                                              1. Espagne, 3 pts (1 m)
                                              2. Autriche, 3 pts (1 m)
                                              3. Finlande, 3 pts (1 m)
                                              4. Serbie, 3 pts (3 m)
                                              5. Israël, 0 pt (2 m)

                                              Lundi 23 octobre 2017
                                              Israël - Espagne : 0-6 (0-2)
                                              , à Ramat Gan - 200 spectateurs
                                              Buts : Irene Paredes 37', 57', Jennifer Hermoso 43', 84', Bárbara Latorre 73', Amanda Sampedro 90+1'
                                              https://www.youtube.com/watch?v=qWT-iZ-NSQI

                                              >> LA PREMIÈRE PARTIE DES RÉSULTATS

                                              Jeudi 26 Octobre 2017
                                              Sebastien Duret

                                              http://www.footofeminin.fr/Qualifica...-0_a14138.html
                                              Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                              Commentaire


                                              • #24
                                                Coupe du Monde 2019 (Europe) - Le DANEMARK sanctionné d'une défaite par pénalité face à la SUÈDE

                                                Le Danemark s'est vu infliger une défaite par pénalité sur le score de 3-0 en faveur de la Suède pour avoir refusé de disputer la rencontre qualificative à la Coupe du Monde 2019 alors qu'un conflit avait lieu entre les joueuses et leur fédération.




                                                L'UEFA, compétente en tant qu'organisatrice des éliminatoires, a donc rendu sa décision sur la rencontre non jouée du 20 octobre dernier, prévue à Göteborg. Le finaliste du dernier Euro perd 0-3 face à la Suède, adversaire direct à la qualification, mais la Fédération devra aussi payer une amende de 20 000 Euros. Tout reste possible mais outre battre la Suède au retour, il faudra combler ce déficit au niveau du score où compter sur un accroc suédois et réaliser un sans-faite. L'UEFA a également décidé de mettre le Danemark en sursis pour quatre ans. En cas de récidive, la sélection danoise serait exclue des compétitions de l'UEFA a également indiqué la Commission de Discipline de l'instance européenne.

                                                Dans ce dossier, "La DBU (Fédération Danoise) a argumenté que l'entraîneur avait essayé de mettre une équipe alternative, mais cela s'avérait compliqué avec cette décision de boycott prise par les joueuses". L'UEFA a finalement choisi d'être relativement modérée. Jim Stjerne Hansen, membre de la commission de discipline de l'UEFA, qui n'a pas eu le droit de participer aux décisions, précise tout de même : "Il était difficile de prédire quelle sanction l'UEFA allait infliger. Il n'y avait aucun précédent sur des cas similaires, de sorte que la décision contre le Danemark fera jurisprudence pour des cas similaires à l'avenir".

                                                Cela se termine par une punition "légère" pour DBU, mais la commission de discipline de l'UEFA ne craint pas que la punition indulgente n'incite les autres nations à s'interroger sur une défaite de la sorte. "Si les autres devaient réfléchir et spéculer à ce sujet, elles auraient du mal à donner quelque chose de crédible comme la DBU a pu le faire dans ce cas", souligne ce même Jim Stenne Hansen qui a pu consulter le dossier, précisant que ce serait du "cas par cas".

                                                La DBU et la Fédération Suédoise ont toutes les deux la possibilité de faire appel de la décision auprès de la Commission d'appel de l'UEFA avant que l'affaire ne puisse éventuellement se terminer devant le Tribunal international du sport.

                                                Dans l'affaire qui est à l'origine de ce non-match, les joueuses et la DBU (Fédération Danoise) sont sur le point de trouver un accord a indiqué l'attaquante Pernille Harder, capitaine de la sélection.

                                                >> L'article précédent


                                                Classement

                                                1. Suède, 9 pts (10-0) - 3 matchs
                                                2. Danemark, 6 pts (10-4) - 3 m.
                                                3. Croatie, 2 pts (3-9) - 4 m.
                                                4. Hongrie, 1 pt (3-13) - 3 m.
                                                5. Ukraine, 1 pt (1-1) - 1 m.

                                                Le premier qualifié directement.
                                                Les quatre meilleurs deuxièmes (points obtenus face aux 1er, 3e et 4) sur les sept groupes disputeront deux tours de barrage pour désigner le 8e qualifié européen.

                                                Samedi 18 Novembre 2017
                                                Sebastien Duret

                                                http://www.footofeminin.fr/Coupe-du-...DE_a14216.html
                                                Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                                Commentaire


                                                • #25
                                                  Qualifications (Europe) - Les PAYS-BAS n'ont pas fait sauter le verrou irlandais

                                                  Avant la trêve hivernale, une dernière série de rencontres des qualifications européennes à la Coupe du Monde 2019 se déroulait. Les championnes d'Europe en titre ont été accrochées à domicile. A noter le large succès de l'Espagne face à l'Autriche (4-0) et la victoire de l'Italie au Portugal (1-0).


                                                  GROUPE A

                                                  Classement

                                                  1. Pays de Galles, 10 pts (4 m)
                                                  2. Angleterre, 9 pts (3 m)
                                                  3. Bosnie-Herzégovine, 3 pts (3 m)
                                                  4. Russie, 1 pt (2 m)
                                                  5. Kazakhstan, 0 pt (4 m)

                                                  Mardi 28 novembre 2017
                                                  Bosnie-Herzégovine - Pays de Galles : 0-1 (0-0)
                                                  , à Zenica - 500 spectateurs
                                                  But : Kayleigh Green 58'
                                                  NB: Milena Nikolic (Bosnie-H.) a manqué un penalty (83')

                                                  Angleterre - Kazakhstan : 5-0 (1-0), à Colchester - 9 643 spectateurs
                                                  Buts : Melissa Lawley 15', Francesca Kirby 64' s.p., Nikita Parris 69', 75', Isobel Christiansen 76'


                                                  GROUPE B

                                                  Classement

                                                  1. Suisse, 12 pts (4 m)
                                                  2. Ecosse, 6 pts (2 m)
                                                  3. Pologne, 6 pts (3 m)
                                                  4. Belarus, 3 pts (4 m)
                                                  5. Albanie, 0 pt (5 m)

                                                  Mardi 28 novembre 2017
                                                  Suisse - Albanie : 5-1 (2-1)
                                                  , à Biel/Bienne - 1 215 spectateurs
                                                  Buts : Florijana Ismaili 9', 87', Ramona Bachmann 35', Rahel Kiwic 73', Viola Calligaris 80' ; Qendresa Krasniqi 29'


                                                  Groupe C


                                                  Les Pays-Bas de Martens ont pêché dans le dernier geste face à l'Irlande

                                                  Classement

                                                  1. Pays-Bas, 7 pts (3 m)
                                                  2. Irlande, 7 pts (3 m)
                                                  3. Norvège, 6 pts (3 m)
                                                  4. Irlande du Nord, 3 pts (3 m)
                                                  5. Slovaquie, 0 pt (4 m)

                                                  Mardi 28 novembre 2017
                                                  Slovaquie - Irlande du Nord : 1-3 (1-1)
                                                  , à Zilina - 448 spectateurs
                                                  Buts : Jana Vojteková 20' ; Julie Nelson 34', Rachel Furness 52', Caragh Milligan 61'

                                                  Pays-Bas - Irlande : 0-0, à Nijmegen - 11 120 spectateurs


                                                  Groupe D

                                                  Classement

                                                  1. Suède, 9 pts (3 m)
                                                  2. Danemark, 6 pts (3 m)
                                                  3. Ukraine, 4 pts (2 m)
                                                  4. Croatie, 2 pts (4 m)
                                                  5. Hongrie, 1 pt (4 m)


                                                  Groupe E

                                                  Classement

                                                  1. Allemagne, 9 pts (4 m)
                                                  2. Islande, 7 pts (3 m)
                                                  3. République tchèque, 7 pts (4 m)
                                                  4. Slovénie, 3 pts (3 m)
                                                  5. Iles Féroé, 0 pt (4 m)


                                                  GROUPE F

                                                  Classement

                                                  1. Italie, 12 pts (4 m)
                                                  2. Belgique, 9 pts (3 m)
                                                  3. Portugal, 3 pts (3 m)
                                                  4. Roumanie, 3 pts (4 m)
                                                  5. Moldavie, 0 pt (4 m)

                                                  Mardi 28 novembre 2017
                                                  Roumanie - Moldavie : 3-1 (1-0)
                                                  , à Bucarest - 250 spectateurs
                                                  Buts : Andreea Voicu 27', 52', Eugenia Miron 59' c.s.c. ; Eugenia Miron 51'

                                                  Portugal - Italie : 0-1 (0-1), à Estoril - 817 spectateurs
                                                  But : Daniela Sabatino 37'


                                                  GROUPE G


                                                  La Finlande termine l'année 2017 sur une victoire

                                                  Classement

                                                  1. Espagne, 9 pts (3 m)
                                                  2. Autriche, 6 pts (3 m)
                                                  3. Finlande, 6 pts (2 m)
                                                  4. Serbie, 3 pts (4 m)
                                                  5. Israël, 0 pt (4 m)

                                                  Dimanche 26 novembre 2017
                                                  Finlande - Israël : 4-0 (2-0)
                                                  , à Helsinki - 1 215 spectateurs
                                                  Buts : Kaisa Collin 40’, Linda Sällström 43’, 55’, Emmi Alanen 52’

                                                  Mardi 28 novembre 2017
                                                  Espagne - Autriche : 4-0 (3-0)
                                                  , à Palma de Majorque - 2 779 spectateurs
                                                  Buts : Alexia Putellas 3', Patricia Guijarro 16', Irene Paredes 43', Virginia Torrecilla 56'


                                                  Mercredi 29 Novembre 2017
                                                  Sebastien Duret

                                                  http://www.footofeminin.fr/Qualifica...is_a14250.html
                                                  Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                                  Commentaire

                                                  Chargement...
                                                  X