Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Eliminatoires Coupe du Monde 2019

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • #76
    #FIFAWWC - Barrage : les PAYS-BAS favorites face à la SUISSE

    Le champion d'Europe 2017 va tenter de se qualifier pour la Coupe du Monde 2019 en affrontant la Suisse dans le cadre du barrage décisif pour le dernier ticket européen. Quel que soit le vainqueur, il disputera sa deuxième Coupe du Monde.

    La Lyonnaise Shanice van de Sanden est l'une des deux joueuses évoluant en France avec Anouk Dekker (Montpellier)
    La Lyonnaise Shanice van de Sanden est l'une des deux joueuses évoluant en France avec Anouk Dekker (Montpellier)



    Si les Néerlandaises partent favorites au regard de leur titre de Championne d'Europe qu'elles étrennent depuis plus d'un an, la Suisse ne voudra pas s'avouer battue. Après une fin de qualification au scénario des plus renversants où la Suisse a été en passe de se qualifier directement avant de craquer dans les deux derniers matchs décisifs, il a fallu se contenter des barrages. Face à la Belgique, la double confrontation s'est soldée par deux matchs nuls (2-2, 1-1) mais le bénéfice marqué à l'extérieur au match aller a permis de se retrouver face aux Pays-Bas tombeurs du Danemark (2-0, 2-1).

    La Suisse sans Bachmann et Dickenmann

    Suite à deux avertissements reçus précédemment, l'attaquante Ramona Bachmann manquera la manche aller. La mauvaise série s'est prolongée après la grave blessure de Lara Dickenmann avec son club de Wolfsbourg en Ligue des Champions. Des absences dans le secteur offensif avec lesquelles la Suisse va devoir faire au match aller à Utrecht. Il ne faudra pas se laisser déborder pour espérer maintenir le suspense au match retour.

    Pour la nouvelle sélectionneur de l'Allemagne, Martina Voss-Tecklenburg qui honorera son contrat avec la Suisse jusqu'à la fin du mois, elle mise avant tout une équipe en bloc : "nous devons nous montrer plus solidaires que jamais".

    Les Pays-Bas, barragistes comme en 2015

    Pour les Néerlandaises, l'équipe a déjà connu ce type de rendez-vous décisif. En 2015, c'est déjà à l'issue des barrages alors face à l'Italie que les Oranje s'étaient qualifiées. Hôtes au match aller, les Néerlandaises miseront sur le soutien de leur public avec 23 000 spectateurs dans un stade comble pour espérer voir leur sélection prendre un avantage dès l'aller. Vivianne Miedema, atout offensif majeur espère que sa sélection va continuer à progresser : "C'est une étape importante à franchir. Nous nous sommes qualifiées pour la dernière Coupe du Monde, nous avons gagné l'Euro. Le football progresse énormément aux Pays-Bas. Il faut continuer sur cette lancée. Je pense que nous allons nous se qualifier". Elle pourra notamment s'appuyer sur sa partenaire et Lyonnaise Van de Sanden pour se voir offrir quelques ballons décisifs de buts.


    LE PROGRAMME

    Match aller

    Vendredi 9 novembre 2018 - 20h00
    PAYS-BAS - SUISSE
    Utrecht (Stadion Galgenwaard)
    Arbitres : Pernilla Larsson (Suède) assistée de Sandra Österberg (Suède) et Camilla Stendahl (Suède). 4e arbitre : Tess Olofsson (Suède)

    Match retour
    Mardi 13 novembre 2018 - 19h00
    SUISSE - PAYS-BAS
    Schaffhausen (LIPO Park)


    PAYS-BAS

    G : Loes Geurts (Kopparbergs/Göteborg FC, SUE), Lize Kop (AFC Ajax Amsterdam), Sari van Veenendaal (Arsenal WFC, ANG)
    D : Dominique Bloodoworth-Janssen (Arsenal WFC, ANG), Anouk Dekker (Montpellier HSC, FRA), Merel van Dongen (Real Betis, ESP), Kika van Es (AFC Ajax Amsterdam), Stefanie van der Gragt (FC Barcelona, ESP), Danique Kerkdijk (Bristol City, ANG), Desiree van Lunteren (SC Freiburg, ALL), Liza van der Most (AFC Ajax Amsterdam), Siri Worm (Everton LFC, ANG)
    M : Daniëlle van de Donk (Arsenal WFC, ANG), Jackie Groenen (FFC Frankfurt, ALL), Inessa Kaagman (Everton LFC, ANG), Jill Roord (FC Bayern Munich, ALL), Sherida Spitse (Vålerenga IF, NOR)
    A : Lineth Beerensteyn (FC Bayern Munich, ALL), Ellen Jansen (FC Twente), Renate Jansen (FC Twente), Lieke Martens (FC Barcelona, ESP), Vivianne Miedema (Arsenal WFC, ANG), Shanice van de Sanden (Olympique Lyonnais, FRA)

    Sélectionneur : Sarina Wiegman-Glotzbach




    SUISSE

    G : Gaëlle Thalmann (US Sassuolo Calcio, ITA), Seraina Friedli (BSC Young Boys), Elvira Herzog (FC Zürich Frauen)
    D : Ana-Maria Crnogorčević (Portland Thorns, USA), Rahel Kiwic (1.FFC Turbine Potsdam, ALL), Noelle Maritz (Vfl Wolfsbourg, ALL), Julia Stierli (FC Zürich Frauen), Marilena Widmer (1.FFC Frankfurt, ALL), Naomi Mégroz (FC Zürich Frauen), Rachel Rinast (SC Freiburg, ALL), Irina Brütsch (FC Luzern)
    M : Vanessa Bernauer (AS Roma, ITA), Viola Calligaris (Atlético de Madrid, ESP), Francesca Calò (SV Werder Brême, ALL), Luana Bühler (TSG 1899 Hoffenheim, ALL), Lia Wälti (Arsenal WFC, ANG), Rahel Tschopp (FC Luzern), Coumba Louisa Sow (FC Zurich Frauen)**
    A : Eseosa Aigbogun (Paris FC, FRA), Ramona Bachmann (Chelsea LFC, ANG)*, Florijana Ismaili (BSC Young Boys), Géraldine Reuteler (1.FFC Frankfurt, ALL), Alisha Lehmann (West Ham United L., ANG)

    *suspendue au match aller
    **en remplacement de Malin Gut (FC Zürich Frauen), blessée.

    Sélectionneure : Martina Voss-Tecklenburg



    Vendredi 9 Novembre 2018
    Sebastien Duret

    https://www.footofeminin.fr/FIFAWWC-...SE_a15265.html
    Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

    Commentaire


    • #77
      #FIFAWWC - Barrage : Les PAYS-BAS prennent un net avantage face à la Suisse

      A domicile, le champion d'Europe néerlandais a remporté la première manche de cette finale de barrage pour la Coupe du monde 2019 3-0 face à la Suisse orpheline de sa capitaine Lara Dickenmann. Sherida Spitse, Lieke Martens et Vivianne Miedema ont permis aux Pays-Bas de disposer d'un large avantage avant le match retour, et d'approcher encore un peu plus de la France. La Suisse aura fort à faire pour renverser la situation lors du match retour qui aura lieu mardi prochain.


      A l'image de la Lyonnaise Van de Sanden, en haut, les Pays-Bas ont été supérieures (photo DR)



      Dans ce match à enjeu, les Pays-Bas manquaient d'ouvrir rapidement le score par l'intermédiaire de Lieke Martens, dont la « reprise » de la poitrine était repoussée par le poteau de Gaëlle Thalmann (5'). Les Pays-Bas dominaient la première période, mais il fallait attendre plus de vingt minutes pour que les joueuses de Sarina Wiegman se procurent une nouvelle occasion dangereuse. Martens lançait Danielle van de Donk dans l'intervalle, et celle-ci était contrée au dernier moment par Luana Bühler, dont l'intervention était salvatrice (27'). Les Néerlandaises allaient ensuite appliquer une forte pression sur leur adversaire, mais sans parvenir à prendre à défaut la défense suisse, solide. Sur une petit merveille de passe de van de Donk, de l'extérieur du pied en louche, Jackie Groenen manquait le cadre de peu (29'), puis sur un centre de Shanice van de Sanden, Martens reprenait en première intention, mais son lob enveloppé manquait le cadre (32'), qui fuyait également Sherida Spitse deux minutes plus tard sur une frappe de 25 mètres (34').

      Domination néerlandaise stérile



      Suite à ce gros temps-fort néerlandais qui ne donnait rien, les débats se rééquilibraient en fin de première période, sans que la Suisse ne parvienne cependant à apporter le danger devant les buts de Loes Geurts à l'exception d'une jolie passe de Lia Wälti pour Géraldine Reuteler, trop courte et en position de hors-jeu. Solide en défense, la Suisse s'était montrée solide malgré la nette domination des championnes d'Europe pour éviter d'encaisser le moindre but. Du côté Oranje en revanche, il pouvait y avoir quelques regrets après cette première période, avec plusieurs occasions qui aurait pu permettre à l'équipe de prendre les devants au tableau d'affichage. Mais ce n'était que partie remise.

      Les Pays-Bas appuient sur l'accélérateur



      Il ne fallait que quelques minutes au retour des vestiaires pour que les Pays-Bas ne prennent les devant dans la partie, sur un coup franc de Sherida Spitse, qui trouvait le poteau de Thalmann avant de terminer sa course dans les filets suisses pour l'ouverture du score (49'). Dans un match toujours fermé, les Pays-Bas marquaient à nouveau sur leur occasion suivante, suite à une interception de van de Sanden aux abords de la surface de réparation suisse. La Lyonnaise décalait ensuite parfaitement Martens sur sa gauche, la joueuse du FC Barcelone s'avançait dans la surface puis croisait sa frappe et voyait Thalmann être battue pour la seconde fois de la soirée (71'), son quarantième but en sélection.A l'approche des dix dernières minutes de la rencontre, suite à un centre de Lineth Beerensteyn qui mettait la confusion dans la surface suisse, Vivianne Miedema s'emparait du ballon, éliminait les défenseures qui lui faisaient face, et inscrivait de près le troisième but néerlandais de la soirée, permettant aux Pays-Bas de disposer d'un large avantage au score avant le match retour (79').

      Malgré de bonnes intentions évidentes, la Suisse ne parvenait à mettre en danger l'arrière-garde néerlandaise, solide quand nécessaire. Mais les Oranje continuaient à pousser jusqu'au coup de sifflet final, ne laissant que peu d'opportunités aux Suissesses de se porter vers l'avant. Elles ne parvenaient cependant pas à ajouter un quatrième but, et terminaient la rencontre avec une victoire nette et logique qui leur permet d'aborder le match retour avec une pression moindre sur les épaules, alors que la Suisse devra réaliser un exploit à domicile pour renverser la situation et obtenir son billet pour la France.



      Match aller
      Vendredi 9 novembre 2018 - 20h00
      PAYS-BAS - SUISSE : 3-0 (0-0)
      Utrecht (Stadion Galgenwaard)
      Spectateurs : 23 750
      Arbitres : Pernilla Larsson (Suède) assistée de Sandra Österberg (Suède) et Camilla Stendahl (Suède). 4e arbitre : Tess Olofsson (Suède)
      Buts : Sherida Spitse 49', Lieke Martens 71', Vivianne Miedema 79'
      Avertissements : Jill Roord 66' pour les Pays-Bas ; Florijana Ismaili 77' pour la Suisse

      Pays-Bas : 16-Loes Geurts ; 2-Desiree van Lunteren, 6-Anouk Dekker, 20-Dominique Bloodworth-Janssen, 5-Kika van Es ; 14-Jackie Groenen (12-Jill Roord 59'), 8-Sherida Spitse, 10-Daniëlle van de Donk ; 7-Shanice van de Sanden (21-Lineth Beerensteyn 72'), 9-Vivianne Miedema, 11-Lieke Martens (13-Renate Jansen 85'). Entr.: Sarina Wiegman-Glotzbach
      Non utilisées : 1-Sari van Veenendaal, 3-Inessa Kaagman, 17-Merel van Dongen, 18-Danique Kerkdijk
      Suisse : 1-Gaelle Thalmann ; 9-Ana Maria Crnogorcevic, 14-Rahel Kiwic, 22-Vanessa Bühler, 5-Noëlle Maritz ; 13-Lia Wälti, 11-Vanessa Bernauer (3-Naomi Mégroz 84') ; 19-Eseosa Aigbogun, 8-Rahel Tschopp (7-Marilena Widmer 88'), 23-Alisha Lehmann (17-Florijana Ismaili 72') ; 6-Geraldine Reuteler. Entr.: Martina Voss-Tecklenburg
      Non utilisées : 21-Seraina Friedli, 2-Francesca Calo, 15-Julia Stierli, 20-Irina Brütsch

      Match retour
      Mardi 13 novembre 2018 - 19h00
      SUISSE - PAYS-BAS
      Schaffhausen (LIPO Park)
      Samedi 10 Novembre 2018
      Charlotte Vincelot

      https://www.footofeminin.fr/FIFAWWC-...se_a15269.html
      Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

      Commentaire


      • #78
        #FIFAWWC Barrage : l'ARGENTINE douze ans après

        Après douze années d'absence, l'Argentine s'est qualifiée pour la troisième fois pour la phase finale d'une Coupe du Monde. C'est la vingtième équipe connue pour le rendez-vous de juin 2019.


        Le Panama avait ouvert le score


        Après sa large victoire à l'aller (4-0), l'Argentine a décroché le match nul au Panama (1-1). Le Panama a tout donné et tenté face à l'Argentine pour tenter de combler son retard de quatre buts. Mais la mission était bien trop compliquée pour les joueuses de Suarez qui étaient privées de deux joueuses exclues au match aller. Les Panaméennes gardaient l'espoir avant la pause. Batista sur le flanc droit arrivait à prendre le dessus et délivrait un centre pour Mills. La capitaine panaméenne surgissait entre deux défenseures pour récupérer le ballon d'une tête piquée avant d'enchaîner par une volée du droit à bout portant (1-0, 37'). Les quelque 7 000 spectateurs locaux explosaient et le match devenait plus accroché.

        Les Argentines ne voulaient pas se laisser déstabiliser et si sur un centre de Bonsegundo, Larroquette manquait l'égalisation (55e), dix minutes plus tard, un centre-tir depuis la gauche de Bonsegundo finissait directement sous la barre de Bailey, lobée (1-1, 65').

        Avec ce but, l'Argentine ne craignait plus rien, même réduite à dix en fin de match et pouvait finalement exulter au coup de sifflet final de l'arbitre ukrainienne. Douze ans après, l'Argentine rejouera de nouveau une Coupe du Monde féminine.


        Barrage CONMEBOL/CONCACAF - Match retour
        Mardi 13 novembre 2018 - 20h00 locales (mercredi - 2h00 françaises)
        PANAMA - ARGENTINE : 1-1 (1-0) (cumul : 1-5)
        Panama City (Estadio Rommel Fernández)
        Spectateurs : 7 000
        Arbitres : Kateryna Monzul (Ukraine) assistée de Sian Massey (Angleterre) et Maryna Striletska (Ukraine). 4e arbitre : Esther Staubli (Suisse)
        Buts : Natalia Mills 37' ; Florencia Bonsegundo 65'
        Avertissements : Yomira Pinzon 41', Aldrith Quintero 79', Anuvis Angulo 90' pour le Panama ; Adriana Sachs 22', Florencia Bonsegundo 27', Yamila Rodriguez 76' et 82' pour l'Argentine
        Expulsion : Yamila Rodriguez 82' pour l'Argentine

        Panama : 1-Yenith Bailey ; 3-Maria Murillo (14-Maryorie Pérez 79'), 5-Yomira Pinzon, 15-Rebeca Espinosa, 2-Hilary Jaén ; 8-Laurie Batista, 6-Aldrith Quintero ; 7-Kenia Rangel (18-Erika Hernandez 71'), 10-Marta Cox (17-Anuvis Angulo 72'), 9-Karla Riley ; 11-Natalia Mills (cap.). Entr.: Víctor Suárez
        Non utilisées : 12-Farissa Cordoba, 22-Sasha Fabrega, 13-Onelys Alvarado, 16-Sheyla Diaz, 20-Maria Susana Montenegro, 21-Yasli Atencio
        Argentine : 1-Vanina Correa ; 4-Adriana Sachs, 2-Agustina Barroso, 6-Aldana Cometti, 3-Elina Stabile ; 5-Vanesa Santana, 8-Ruth Bravo ; 19-Mariana Larroquette (7-Amancay Urbani 89'), 10-Estefania Banini (cap.), 11-Florencia Bonsegundo (16-Yamila Rodriguez 69') ; 15-Yael Oviedo (14-Miriam Mayorga 62'). Entr.: Carlos Borrello
        Non utilisées : 12-Laurian Oliveros, 22-Gabriela Garton, 9-Belén Potassa, 13-Valentina Camara, 17-Mariela Coronel, 18-Milagros Otazu, 20-Virginia Gomez, 21-Micaela Cabrera, 23-Milagros Menéndez

        #FIFAWWC  Barrage : l'ARGENTINE douze ans après

        #FIFAWWC  Barrage : l'ARGENTINE douze ans après


        20 qualifiés sur 24

        UEFA : France (hôte), Espagne, Italie, Angleterre, Ecosse, Norvège, Suède, Allemagne, Pays-Bas
        AFC : Chine, Thaïlande, Australie, Japon, Corée du Sud
        CONMEBOL : Brésil, Chili, Argentine
        CONCACAF : Canada, Etats-Unis, Jamaïque
        CAF : 3 à déterminer (1er décembre)
        OFC : 1 à déterminer (1er décembre)

        Jeudi 15 Novembre 2018
        Sebastien Duret

        https://www.footofeminin.fr/FIFAWWC-...es_a15284.html
        Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

        Commentaire


        • #79
          #FIFAWWC - Barrage : Les PAYS-BAS s'invitent aussi à la fête

          En obtenant le match nul en Suisse (1-1) après une large victoire à l'aller (3-0), les Pays-Bas ont décroché le dernier billet européen malgré une rencontre jouée à dix durant plus de 80 minutes.


          Les Néerlandaises ont assuré après la victoire à l'aller


          Après un match aller maîtrisé de bout en bout et soldé par une victoire 3-0, les Pays-Bas se déplaçaient sereinement en Suisse. Si l'espoir était maigre, les Suissesses qui pouvaient compter sur le retour de suspension de Bachmann avaient l'intention de tout tenter. D'entrée, l'attaquante absente au match aller s'illustrait en venant presser Dekker à 30 m du but pour lui récupérer le ballon. Alors qu'elle semblait prendre le chemin du but, la capitaine néerlandaise la retenait et laissait ses partenaires à dix, l'arbitre française Stéphanie Frappart n'hésitant pas à sortir le carton rouge. Une exclusion qui lui vaudrait de manquer a minima le premier match de la prochaine Coupe du Monde où son équipe a finalement réussi à se qualifier.

          Miedema donne l'avantage aux Pays-Bas


          La der de Martina !


          Car en infériorité numérique, les Oranje qui jouaient en bleu pour l'occasion n'ont pas pour autant subi. A la 27e minute, la Lyonnaise van de Sanden sur son côté droit tentait une première frappe mais trouvait le petit filet extérieur. C'était la principale occasion d'une première période fermée. Dans un brouillard tombant en seconde période, c'est encore van de Sanden qui trouvait les espaces. Elle délivrait une passe qui longeait la ligne de la surface de réparation pour atteindre Miedema côté opposé. Cette dernière contrôlait et plaçait une frappe croisée du gauche à ras de terre (1-1, 52'). Avec ce but inscrit à l'extérieur, les Néerlandaises se rapprochaient encore plus de la France.

          Le brouillard s'obscurcissait pour la Suisse, et le ballon orange était de sortie pour finir la rencontre. Lorsque Stierli arrivait à s'infiltrer dans la surface, elle butait sur une défenseure mais la remplaçante Sow se jetait pour marquer du gauche devant Geurts (1-1, 71'). Insuffisant pour la Suisse et sa sélectionneur Voos-Tecklenburg dont c'était le dernier match. Elle participera malgré tout à la Coupe du Monde mais avec l'Allemagne. Quant aux Pays-Bas, le champion d'Europe 2017 se qualifie de nouveau pour une Coupe du Monde.

          >> Le résumé vidéo


          Match retour
          Mardi 13 novembre 2018
          - 19h00
          SUISSE - PAYS-BAS : 1-1 (0-0) (cumul : 1-4). Les Pays-Bas qualifiés pour la Coupe du Monde 2019
          Schaffhausen (LIPO Park)
          Spectateurs : 5 148
          Arbitres : Stéphanie Frappart (France) assistée de Manuela Nicolosi (France) et Solenne Bartnik (France). 4e arbitre : Victoria Beyer (France)
          Buts : Coumba Sow 71' pour la Suisse ; Vivianne Miedema 52' pour les Pays-Bas
          Avertissements : Rahel Kiwic 33' pour la Suisse ; Merel van Dongen 28' pour les Pays-Bas
          Expulsion : Anouk Dekker 7' pour les Pays-Bas

          Suisse : 1-Gaelle Thalmann ; 22-Vanessa Bühler (23-Alisha Lehmann 46'), 14-Rahel Kiwic, 5-Julia Stierli ; 9-Ana Maria Crnogorcevic, 13-Lia Wälti (cap.), 19-Eseosa Aigbogun, 5-Noëlle Maritz ; 6-Geraldine Reuteler (3-Naomi Mégroz 78'), 8-Rahel Tschopp (16-Coumba Sow 62'), 10-Ramona Bachmann. Entr.: Martina Voss-Tecklenburg
          Non utilisées : 21-Seraina Friedli, 2-Francesca Calo, 4-Rachel Rinast, 11-Vanessa Bernauer
          Pays-Bas : 16-Loes Geurts ; 2-Desiree van Lunteren, 6-Anouk Dekker (cap.), 20-Dominique Bloodworth-Janssen, 5-Kika van Es ; 12-Jill Roord (17-Merel van Dongen 13'), 8-Sherida Spitse, 10-Daniëlle van de Donk ; 7-Shanice van de Sanden (21-Lineth Beerensteyn 74'), 9-Vivianne Miedema (13-Renate Jansen 85'), 11-Lieke Martens. Entr.: Sarina Wiegman-Glotzbach
          Non utilisées : 1-Sari van Veenendaal, 3-Inessa Kaagman, 15-Sisca Folkertsma, 18-Danique Kerkdijk


          LES QUALIFIÉS

          UEFA : France (hôte), Espagne, Italie, Angleterre, Ecosse, Norvège, Suède, Allemagne, Pays-Bas
          AFC : Chine, Thaïlande, Australie, Japon, Corée du Sud
          CONMEBOL : Brésil, Chili, Argentine
          CONCACAF : Canada, Etats-Unis, Jamaïque
          CAF : 3 à déterminer (1er décembre)
          OFC : 1 à déterminer (1er décembre)

          Mercredi 14 Novembre 2018
          Sebastien Duret

          https://www.footofeminin.fr/FIFAWWC-...te_a15280.html
          Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

          Commentaire


          • #80
            #FIFAWWC #AWCON - Le GHANA s'impose sans briller, le CAMEROUN renversant

            Pour son match d'ouverture face à l'Algérie, le pays hôte s'est imposé sur la plus petite des marges face à l'Algérie. Dans l'autre match du groupe A, le Cameroun a dû réagir face au Mali pour s'imposer.


            La buteuse Amfobea, à gauche, Sumaila, élue joueuse du match et Boakye fêtent le but des Black Queens



            Si cette victoire permet aux Black Queens de bien débuter la compétition, la prestation n'a pas à la hauteur d'un candidat au titre. Malgré une entame réussie devant un stade aux trois-quarts vide, avec l'ouverture du score d'Amfobea d'une superbe reprise du droit de 20 m (1-0, 13'), la suite n'a pas été très concluante dans le domaine offensif. En seconde période, les Algériennes ont même eu quelques occasions de revenir à la marque. Le Ghana devra batailler avec le Mali et le Cameroun pour prendre les deux premières places qualificatives.

            Finaliste de l'édition 2016, le Cameroun a été gêné par l'équipe du Mali. Les Aiglonnes tenaient tête aux Lionnes et allaient même les surprendre sur un contre rondement mené et conclu par Traoré (1-0, 57'). Le seul tir cadré du match pour le Mali ! Les joueuses de Ndoko devaient alors assurer un pressing de plus en plus constant sur la défense malienne qui cédait une première fois suite à un corner avec un but de la Guingampaise Falonne Meffometou avant que deux minutes plus tard Nchout ne soit à la conclusion d'un bon travail de Ngo Mbeleck (1-2).

            Le Cameroun prend la tête du groupe A et semble le favori alors que le match entre le Ghana et le Mali s'annonce décisif pour la qualification.

            Classement
            1. Cameroun, 3 pts (2-1)
            2. Ghana, 3 pts (1-0)
            3. Mali, 0 pt (1-2)
            4. Algérie, 0 pt (0-1)


            Bashir Hayford (sélectionneur du Ghana)
            C'était un bon jeu pour nous. Nous avons bien entamé la partie, mis la pression sur les Algériennes et marqué très vite un but avant la fin du premier quart d'heure. Nous aurions aimé marquer plus de buts mais mes joueuses n'ont pas réussi à faire mouche, gâchant plusieurs occasions d'alourdir le score.
            C'est le football; ce sont des choses qui arrivent. Mais ce qui était important était de prendre les trois points. Je crois d'ailleurs que les fans étaient là d'abord pour nous voir gagner.
            Les Algériennes ont bien joué et se sont montrées déterminées en défense, surtout après notre but. Mardi ce sera une autre aventure contre les Maliennes. Nous allons travailler devant le tableau et essayer de corriger les erreurs aperçues lors du match d'ouverture.


            Radia Fertoul (sélectionneuse de l'Algérie)
            C'était un bon match, mais le terrain ne nous a pas beaucoup aidé. Le Ghana s'est imposé devant nous lors des premiers échanges et a inscrit le but trop tôt. Nous nous sommes regroupées et avons joué de tout notre cœur pour obtenir au moins l’égalisation, mais nous avons malheureusement perdu.Les filles se sont très bien débrouillées et ont joué conformément aux instructions.
            Je tiens à remercier le public qui a encouragé ses joueuses, c'est normal, mais qui nous a également soutenu. Maintenant nous jouerons gros contre le Cameroun. Quand on a perdu le premier match, la deuxième journée nous propose une sorte de demi-finale, un quitte ou double.


            Houssein Saloum (entraîneur du Mali)
            Comme prévu ce fut une belle bataille. Les deux équipes ont tout donné et je suis sûr que les fans ont apprécié. La première mi-temps s'est terminée sans but, nous avons pris les devants, nous avons hélas connu ensuite un léger flottement dont ont profité les Camerounaises pour égaliser et marquer le deuxième but qui a été fatal. Nous nous sommes regroupés avec l'espoir d'aller chercher un point sans y parvenir. La tâche qui nous attend maintenant, c'est le Ghana. Pas simple de jouer l'équipe du pays organisateur dont tout le monde attend la qualification. Nous n'aurons pas droit à une deuxième faux-pas.

            Joseph Brian Ndoko (entraîneur du Cameroun)
            Nous sommes très satisfaits du résultat compte tenu du déroulement de la rencontre. Le Mali est une bonne équipe et nous savions que ce n'était pas plié. Lorsque nous avons encaissé le but, contre le cours du jeu je précise, nous savions toujours que nous avions quelque chose qui nous permettait d'inverser le sens de la partie. Nous avons, coup sur coup, égalisé et marqué le but le plus important, celui de la victoire.


            Coupe d'Afrique des Nations féminine - Groupe A - Première journée
            Samedi 17 novembre 2018
            - 15h30 locales (16h30 françaises)
            GHANA - ALGÉRIE : 1-0 (1-0)
            Accra (Ohene Djan Stadium)
            Spectateurs : 10 000 environ
            Arbitres : Lidya Tafesse Abebe (Ethiopie) assistée de Queency Victoire (Ile Maurice) et Mary Njoroge (Kenya). 4e arbitre : Maria Packuita Rivet (Ile Maurice)

            But :
            1-0 Gladys AMFOBEA 13'
            (Suite à un centre depuis la gauche de Addo, ballon mal renvoyé par Ouadah sur Amfobea côté droit qui reprend d'une demi-volée du droit de l'extérieur de la surface)

            Avertissements : Priscilla Okyere 53', Linda Eshun 74' pour le Ghana

            Ghana : 21-Patricia Mantey ; 2-Gladys Amfobea, 4-Janet Egyir, 15-Faustina Ampah, 3-Linda Eshun ; 7-Sherrifatu Sumaila, 14-Priscilla Okyere, 8-Juliet Acheampong, 17-Portia Boakye (12-Alice Kusi 81') ; 9-Samira Suleman (18-Jane Ayeyiam 59'), 10-Elizabeth Addo (cap.) (5-Grace Asantewaa 62'). Entr.: Bashir Hayford
            Non utilisées : 1-Fafali Dumahisi, 6-Ellen Coleman, 11-Cynthia Adobea, 13-Mary Essiful, 16-Nana Ama Asantewaa, 19-Philicity Asuako, 20-Lily Niber Lawrence
            Algérie : 1-Kahina Takenint ; 12-Morgane Belkhiter, 2-Isma Ouadah, 4-Fatima Sekouane (cap.), 3-Habiba Sadou ; 14-Myriam Benlazar (9-Djamila Marek 79'), 6-Lydia Belkacemi, 15-Fethia Bekhedda ; 7-Amina Chahinez Hemour (10-Imene Merrouche 28'), 11-Inès Boutaleb, 17-Madina Ramdani (20-Assia Sidhoum 50'). Entr.: Radia Fertoul
            Non utilisées : 8-Lina Khelif, 13-Chahrazed Bensekrane, 16-Nadjet Fedoul, 18-Imane Chebel, 19-Zeyneb Kandouci, 21-Fatima Beladgham


            Coupe d'Afrique des Nations féminine - Groupe A - Première journée
            Samedi 17 novembre 2018
            - 18h30 locales (19h30 françaises)
            MALI - CAMEROUN : 1-2 (0-0)
            Accra (Ohene Djan Stadium)
            Spectateurs : 5 000 environ
            Arbitres : Jonesia Rukyaa Kabakama (Tanzanie) assistée de Mimisen Agatha Iyorhe et Diana Chikotesha (Zambie). 4e arbitre : Patience Madu Ndidi (Nigeria)

            Buts :
            1-0 Aïssata TRAORE 56'
            (Sur une offensive camerounaise côté gauche, ballon perdu et contre-attaque avec Bassira Touré à droite qui décale sur sa gauche pour Traoré dans la surface qui place une frappe croisée du gauche)
            1-1 Claudine Falonne MEFFOMETOU 71' (Corner d'Onguene de la gauche vers la droite repris par Meffometou au premier poteau. Sogoré tente de dégager mais le ballon est contré par la poitrine de Meffometou et vient mourir au ras du poteau opposé sur la gauche de la gardienne)
            1-2 Ajara NCHOUT 73' (Onguene côté gauche adresse un centre à ras de terre qui trouve Nchout au second poteau qui vient reprendre du droit et marquer au ras du montant gauche du but malien)

            Avertissement : Fatoumata Diarra 90+6' pour le Mali

            Mali : 1-Adoudou Konaté ; 3-Kani Konté (19-Agueissa Diarra 80'), 6-Fatoumata Doumbia (cap.), 2-Couluba Sogoré, 11-Salimata Diarra ; 7-Fatoumata Diarra, 10-Binta Diarra, 15-Bintou Koité (12-Lala Dicko 46'), 5-Sebe Coulibaly ; 9-Bassira Touré, 14-Aïssata Traoré (20-Maimouna Traoré 90'). Entr.: Saloum Mohamed Houssein
            Non utilisées : 4-Aminata Doucouré, 8-Yakaré Niakaté, 13-Aïssatou Diadhoui, 16-Goundo Samaké, 17-Hawa Tangara, 18-Djenaba Baradji, 21-Hawa Keïta
            Cameroun : 1-Annette Ngo Ndom ; 12-Claudine Falonne Meffometou Tcheno, 2-Christine Manie (cap.), 11-Marie-Aurelle Awona, 4-Yvonne Leuko Chibosso ; 8-Raissa Feudjio ; 3-Nchout Ajara (14-Thérèse Ninon Abena 85'), 20-Geneviève Ngo Mbeleck, 10-Jeannette Grace Ngock Yango (13-Charlène Meyong Menene 58'), 7-Gabrielle Aboudi Onguene (17-Gaelle Enganamouit 78') ; 19-Marlyse Ngo Ndoumbouk. Entr.: Joseph Brian Ndoko
            Non utilisées : 5-Augustine Ejangue, 6-Francine Zouga, 9-Michèle Madeleine Ngono Mani, 18-Michèle Henriette Akaba, 21-Marthe Ongmahan, 16-Diane Ndeme Bayegla

            Dimanche 18 Novembre 2018
            Sebastien Duret

            https://www.footofeminin.fr/FIFAWWC-...nt_a15294.html
            Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

            Commentaire


            • #81
              #FIFAWWC #AWCON - Le NIGERIA battu, la ZAMBIE écrase la GUINÉE-ÉQUATORIALE

              Les Super Falcons, tenantes du titre et invaincues depuis dix matchs en phase finale de la CAN ont cédé devant les Sud-Africaines lors de la première journée du groupe B alors que la Zambie a largement battu les Equato-Guinéennes

              Kgatlana, joueuse du match et auteure du but victorieux
              Kgatlana, joueuse du match et auteure du but victorieux



              C'est une surprise qui a eu lieu ce dimanche à Cape Coast où les doubles tenantes du titre ont été battues en fin de match par l'Afrique du Sud. Les joueuses de Thomas Dennerby n'avaient plus perdu en phase finale depuis l'édition 2012, alors battues par le Cameroun et ...l'Afrique du Sud. Pour cette rencontre du groupe B, l'opposition aura été fermée et les occasions rares. Oparanozie et ses partenaires ont buté sur la défense bien organisée autour de la capitaine van Wyk. Le dénouement a eu lieu en fin de match, alors que les Nigerianes venaient de perdre leur capitaine Chikwelu sur blessure, quatre minutes après, Kgatlana sur un centre de Seoposenwe marquait l'unique du but (0-1, 85').

              La Zambie, avec Kundanaji en orange, a scoré !
              La Zambie, avec Kundanaji en orange, a scoré !

              Appelées de dernières minutes pour la phase finale après avoir obtenu gain de cause en appel, les joueuses de Guinée-Équatoriale ont sombré devant la Zambie subissant une large défaite (0-5). Les Zambiennes ouvraient le score sur un coup franc que la gardienne jugeait mal. Cette dernière allait d'ailleurs passer une mauvaise soirée tout comme sa défense en grande difficulté. Et pourtant l'attaque de la Guinée-Équatoriale aura aussi eu son lot d'opportunités notamment pour égaliser au cours d'une première période où Anonman aura tout essayé. Mais à force de manquer ces occasions, la Zambie avec sang froid doublait la mise avant la pause sur un coup franc. En seconde période, la Zambie prenait le dessus avec les largesses défensives adverses se payant même le luxe de manquer un penalty. La Guinée-Équatoriale qui ne peut pas se qualifier pour la Coupe du Monde suite à une sanction infligée par la FIFA est déjà mal embarquée dans ce tournoi. La Zambie réussit pour sa part des débuts idéaux dans un groupe relevé.

              Classement
              1. Zambie, 3 pts (5-0)
              2. Afrique du Sud, 3 pts (1-0)
              3. Nigeria, 0 pt (0-1)
              4. Guinée Equatoriale, 0 pt (0-5)


              Coupe d'Afrique des Nations féminine - Groupe B - Première journée
              Dimanche 18 novembre 2018
              - 15h30 locales (16h30 françaises)
              NIGERIA - AFRIQUE DU SUD : 0-1 (0-0)
              Cape Coast (Cape Coast Sports Stadium)
              Spectateurs : 2 000 environ
              Arbitres : Gladys Lengwe (Zambie) assistée de Lidwine Pelagie Rakotozafinoro (Madagascar) et Bernadettar Kwimbira (Malawi). 4e arbitre : Letticia Viana (Eswatini)

              But :
              0-1 Thembi KGATLANA 85'
              (Long ballon sur la droite de Seoposenwe pour Kgatlana côté droit de la surface qui place une frappe croisée en demi-volée du droit)

              Avertissements : Asisat Oshoala 22', Faith Ikidi 76', Amarachi Okoronkwo 90' pour le Nigeria

              Nigeria : 1-Tochukwu Oluehi ; 14-Faith Ikidi, 3-Osinachi Ohale, 5-Onome Ebi, 4-Ngozi Ebere ; 18-Halimatu Ayinde, 10-Rita Chikwelu (cap.) (12-Amarachi Okoronkwo 81') ; 17-Francisca Ordega (7-Anam Imo 69'), 15-Rasheedat Ajibade (13-Ngozi Okobi 68'), 8-Asisat Oshoala ; 9-Ugochi Desire Oparanozie. Entr.: Thomas Dennerby
              Non utilisées : 2-Glory Ogbonna, 6-Josephine Chukwunonye, 11-Chinaza Love Uchendu, 16-Chiamaka Nnadozie, 19-Chinwendu Ihezuo, 20-Sarah Nnodim, 21-Christy Ohiaeriaku
              Afrique du Sud : 20-Kaylin Swart ; 2-Lebohang Ramalepe, 5-Janine van Wyk (cap.), 13-Bambanani Mbane, 3-Nothando Vilakazi ; 17-Leandra Smeda, 6-Mamello Makhabane ; 15-Refiloe Jane, 21-Busiswe Ndimeni (11-Thembi Kgatlana 57'), 10-Linda Motlhalo ; 12-Jermaine Seoposenwe. Entr.: Desiree Ellis
              Non utilisées : 1-Roxanne Barker, 7-Koketso Tlailane, 8-Kgaelebane Mohlakoana, 9-Amanda Mthandi, 14-Melinda Kgadiete, 16-Andile Dlamini, 18-Mpumi Nyandeni, 19-Tiisetso Makhubela


              Coupe d'Afrique des Nations féminine - Groupe B - Première journée
              Dimanche 18 novembre 2018
              - 18h30 locales (19h30 françaises)
              ZAMBIE - GUINÉE-ÉQUATORIALE : 5-0 (2-0)
              Cape Coast (Cape Coast Sports Stadium)
              Spectateurs : 2 000 environ
              Arbitres : Bouchra Karboubi (Maroc) assistée de Mona Mahmoud Atallah (Egypte) et Fatiha Jermoumi (Maroc). 4e arbitre : Suavis Iratunga (Burundi)

              Buts :
              1-0 Grace CHANDA 7'
              (Coup franc décalé sur la gauche à 22 m tiré du pied droit par Chanda qui trouve le petit filet opposé)
              2-0 Ireen LUNGU 43' (Coup franc couloir droit à 12 m de la sortie de but frappé directement du droit par Lungu, le ballon vient heurter le dessous de la barre plein axe avant d'entrer)
              3-0 Racheal KUNDANAJI 57' (Kundanaji combine avec Mwakapila qui place une frappe de l'entrée de la surface repoussée par la gardienne et Kundanaji arrive dans l'axe pour reprendre du gauche à bout portant)
              4-0 Mary MWAKAPILA 66' s.p. (Faute de Anonman sur Mwakapila. Penalty frappé du droit par Mwakapila qui ouvre son pied droit et marque sur la gauche de la gardienne)
              5-0 Racheal KUNDANAJI 87' (Contre attaque de Mwakapila couloir droit qui se déjoue de la gardienne hors de la surface et délivre en passe en avant que Kundanaji vient reprendre du droit à 6 m face au but vide)

              NB. Penalty manqué par Kundanaji (Zambie) trouve le poteau gauche (76')

              Avertissements : Hazel Nali 62' pour la Zambie ; Esperanza Mbang 64', Genoveva Anonman 66', Immaculada Abang 71', Cecilia Akeng 84' pour la Guinée-Équatoriale

              Zambie : 16-Hazel Nali (cap.) ; 8-Margret Belemu, 5-Anita Mulenga, 3-Lushomo Mweemba, 13-Martha Tembo ; 4-Judith Zulu, 15-Agness Musase (19-Vast Phiri 90+3') ; 17-Mary Mwakapila (7-Ochumba Lubandji 88'), 12-Ireen Lungu (6-Hellen Mubanga 61'), 10-Grace Chanda ; 9-Racheal Kundanaji. Entr.: Bruce Mwape
              Non utilisées : 2-Grace Zulu, 14-Hellen Chanda, 18-Chiko Nkhoma, 20-Jackline Nkole, 21-Avell Chitundu
              Guinée Equatoriale : 1-Lucrecia Bobuiche ; 4-Esperanza Mbang Mba, 3-Salome Ghyslaine Nke (2-Immaculada Abang Ndong 53'), 9-Dorine Chuigoue ; 5-Jacky Messomo (11-Luz Obono Obiang 37') ; 21-Elena Nkuandum Oyana, 12-Celestina Manga Besecu, 20-Christelle Ngo Nyepel, 19-Cecilia Akeng Nengono ; 15-Gloria Chinasa Okoro, 10-Genoveva Anonman Nze (cap.). Entr.: Jean-Paul Mpila
              Non utilisées : 7-Diala Blessing, 8-Berta Okomo Ochaga, 13-Emiliana Nchama Ndong, 14-Ramona Mibuy Ndongnse, 17-Diana Meriva Bilelo

              Lundi 19 Novembre 2018
              Sebastien Duret

              https://www.footofeminin.fr/FIFAWWC-...LE_a15298.html
              Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

              Commentaire


              • #82
                #FIFAWWC #AWCON - Le CAMEROUN en bonne voie, le MALI menace le GHANA

                La deuxième journée du groupe A a permis au Cameroun de confirmer son statut de favori du groupe avec une large victoire face à l'Algérie alors que le pays hôte a été battu par le Mali

                La Nancéienne Ngo Ndoumbouk
                La Nancéienne Ngo Ndoumbouk



                Le Cameroun s'est imposé sans contestation face à l'équipe algérienne. Les Lionnes avec 21 tirs à 2 dont 10 cadrés à 0 ont montré leur supériorité qui s'est traduite par l'ouverture du score d'Onguene en première période sur une passe en retrait interceptée et un face-à-face gagné en deux temps avec la gardienne. Si l'addition aurait pu être plus lourde rapidement après, ce n'est qu'au retour des vestiaires qu'Enganamouit bien servie par Nchout, et Nchout elle-même sur une nouvelle erreur défensive qui ont en l'espace de six minutes assuré ce deuxième succès avant de jouer le pays hôte en difficulté.

                Le Mali a un coup à jouer

                Les Maliennes en course pour les demies
                Les Maliennes en course pour les demies


                Le Ghana s'est en effet incliné face au Mali. Le premier match des Black Queens avait été peu probant, le second l'a été encore moins. Certes les Ghanéennes ont eu l'essentiel du temps le ballon et les premières occasions mais le Mali s'est montré plus efficace profitant d'un penalty pour ouvrir le score auquel répondait Addo dans le même exercice à la 71e minute. Entre temps, les deux équipes s'étaient procurées des occasions. Mais quatre minutes après l'égalisation, suite à un coup franc, Touré du gauche mettait à terre les Ghanéennes devant leur public.

                Tout se jouera donc vendredi lors du dernier acte où le Cameroun jouera le Ghana alors que le Mali jouera l'Algérie quasiment éliminée de la compétition.

                Classement
                1. Cameroun, 6 pts (5-1)
                2. Mali, 3 pts (3-3)
                3. Ghana, 3 pts (2-2)
                4. Algérie, 0 pt (0-4)


                Joseph Brian Ndoko (entraîneur du Cameroun)
                Dans le football moderne, vous devez apprendre et comprendre votre adversaire avant d'entrer dans le match. Et je pense que c'est ce que nous avons fait lors de nos deux matches. Nous avons examiné les points forts et faibls de l'Algérie et avons travaillé dans ce sens. Malgré le score, le match n'a pas été facile pour nous car l'Algérie a une bonne équipe et elles ont bien joué. Nous sommes venus avec un objectif : se qualifier pour la finale de la compétition et jusqu'à présent, tout va bien, car nous sommes sur la bonne voie. Notre prochain match est contre le Ghana et nous allons nous attaquer de la même manière que lors des deux matches auxquels nous avons disputé malgré les qualifications pour la prochaine étape de la compétition.

                Radia Fertoul (entraîneure de l'Algérie)
                Permettez-moi tout d'abord de féliciter le Cameroun pour un bon match. Ils sont plus expérimentés que nous et ont des joueuses qui ont joué dans presque toutes les équipes nationales pour se rendre où elles sont maintenant. Elles étaient finalistes lors de la dernière édition et représentaient l'Afrique à la Coupe du Monde Féminine de la FIFA. Elles ont donc beaucoup d'expérience dans leur équipe, contrairement à nous qui sommes jeunes. Nous avons perdu notre joueuse clé trois semaines à cause du tournoi (ndlr : l'attaque Bouhenni), l'équipe ayant été construite autour d'elle, ce qui a affecté notre stratégie, mais les filles ont fait de leur mieux dans les circonstances et ont bien joué. Nous avons encore un match à jouer vendredi contre le Mali et nous verrons comment nous pouvons le mieux nous attaquer afin que nous puissions sortir du tournoi avec au moins une victoire. L'avenir est très prometteur pour le football féminin algérien, car nous avons maintenant un noyau de joueuses et espérons que dans quelques années, nous aurons une amélioration de nos performances lors des tournois.

                Bashiru Hayford (entraîneur du Ghana)
                Normalement, je n'aime pas parler d'arbitrage, mais nous avons tous vu ce qui s'est passé avec l'arbitre. Nous avons eu quelques occasions de marquer mais nous n'avons pas réussi à le faire, de même que les Maliennes. Mais je ne suis pas trop déçu du résultat car nous avons joué pendant plus de 70% du temps. Nous avons perdu et en tant qu'entraîneur, je suis entièrement responsable. C'est un match où nous avons mieux joué que ce que nous avions fait contre l'Algérie.
                Nous ne sommes pas été éliminés de la compétition car nous avons encore un match à jouer vendredi. Nous allons donc toujours retourner au travail et veiller à gagner, indépendamment de ce qui pourrait se passer lors de l'autre dernier match du groupe A.


                Houssein Saloum (entraîneur du Mali)
                Je tiens à féliciter mes joueuses pour la performance d'aujourd'hui. Nous avions regardé le match contre le Cameroun et identifié nos erreurs. Nous avons donc travaillé et cela a fonctionné aujourd'hui. Le Ghana a bien joué et a réussi à revenir après le but. Mes joueuses ont bien résisté et ont repris l'avantage. Ce n'était pas un match facile, mais c'est ce que je disais hier: nous sommes prêts à nous rendre jusqu'à la finale, nous avions donc besoin d'une réponse rapide aujourd'hui et nous l'avons obtenue. Nous allons profiter de la victoire ce soir et revenir au tableau pour corriger les petites erreurs que nous avons commises dans le jeu afin d'offrir une performance sans faille à l'Algérie vendredi.


                Coupe d'Afrique des Nations féminine - Groupe A - Deuxième journée
                Mardi 20 novembre 2018
                - 15h30 locales (16h30 françaises)
                GHANA - MALI : 1-2 (0-1)
                Accra (Ohene Djan Stadium)
                Spectateurs : 15 000 environ
                Arbitres : Letticia Antonella Viana (Eswatini) assistée de Kossonoux Denise Akoua (Côte d'Ivoire) et Mireille Kanjinga Mujanayi (DR Congo). 4e arbitre : Carolyne Wanjala (Kenya)

                Buts :
                0-1 Bassira TOURE 24' s.p.
                (Faute de Mantey sur Touré. Touré marque le penalty du droit à ras de terre sur la gauche de la gardienne partie du mauvais côté)
                1-1 Elizabeth ADDO 71' s.p. (Faute de Dicko sur Addo. Penalty frappé du droit à ras de terre sur la gauche de la gardienne près du poteau)
                1-2 Bassira TOURE 75' (Coup franc frappé rentrant côté gauche par Doumbia, la gardienne repousse dans les 5,5 m et Touré à l'affût reprend en force du gauche plein axe)

                Avertissements : Patricia Mantey 24', Gladys Amfobea 29', Faustina Ampah 73', Janet Egyir 90' pour le Ghana ; Binta Diarra 45+1', Bassira Touré 90+2' pour le Mali

                Ghana : 21-Patricia Mantey ; 2-Gladys Amfobea, 3-Linda Eshun (12-Alice Kusi 83'), 15-Faustina Ampah, 4-Janet Egyir ; 7-Sherrifatu Sumaila, 14-Priscilla Okyere (10-Elizabeth Addo 65'), 8-Juliet Acheampong, 17-Portia Boakye (cap.) ; 18-Jane Ayeyiam, 5-Grace Asantewaa. Entr.: Bashir Hayford
                Non utilisées : 1-Fafali Dumahisi, 6-Ellen Coleman, 9-Samira Suleman, 11-Cynthia Adobea, 13-Mary Essiful, 16-Nana Ama Asantewaa, 19-Philicity Asuako, 20-Lily Niber Lawrence
                Mali : 1-Adoudou Konaté ; 13-Aïssatou Diadhiou, 2-Couluba Sogoré, 6-Fatoumata Doumbia (cap.), 12-Lala Dicko (4-Aminata Doucouré 71') ; 10-Binta Diarra, 11-Salimata Diarra ; 7-Fatoumata Diarra (18-Djenaba Baradji 84'), 14-Aïssata Traoré, 5-Sebe Coulibaly (19-Agueissa Diarra 79') ; 9-Bassira Touré. Entr.: Saloum Mohamed Houssein
                Non utilisées : 3-Kani Konté, 8-Yakaré Niakaté, 15-Bintou Koité (blessée), 16-Goundo Samaké, 17-Hawa Tangara, 20-Maimouna Traoré, 21-Hawa Keïta


                Coupe d'Afrique des Nations féminine - Groupe A - Deuxième journée
                Mardi 20 novembre 2018
                - 18h30 locales (19h30 françaises)
                CAMEROUN - ALGÉRIE : 3-0 (1-0)
                Accra (Ohene Djan Stadium)
                Spectateurs : 5 000 environ
                Arbitres : Fatou Kine Thioune (Sénégal) assistée de Mary Wanjiru Njoroge (Kenya) et Adia Isseu Cissé (Sénégal). 4e arbitre : Vincentia Enyonam Amedome (Togo)

                Buts :
                1-0 Gabrielle Aboudi ONGUENE 13'
                (Passe en retrait d'une milieu de terrain algérienne interceptée à l'entrée de la surface par Onguene partie dans le dos de la défense qui s'avance face à la gardienne et place à 10 m une frappe du droit repoussée par la jambe de cette gardienne. Le ballon revient sur le pied d'Onguene qui la contre à 6 m et l'envoi dans le but vide)
                2-0 Gaelle ENGANAMOUIT 54' (Nchout sur le côté droit dans la surface centre en retrait à ras de terre pour Enganamouit qui reprend du plat du pied droit en force à 6 m)
                3-0 Ajara NCHOUT 60' (Nchout intercepte le ballon dans les pieds de Sekouane à 30 m du but, résiste à son adversaire et place une première frappe repoussée par la gardienne, le ballon est cafouillé par une défense et Nchout se jette pour conclure du gauche dans les 5,5 m)

                Aucun avertissement

                Cameroun : 1-Annette Ngo Ndom ; 12-Claudine Falonne Meffometou Tcheno, 11-Marie-Aurelle Awona, 2-Christine Manie (cap.), 5-Augustine Ejangue ; 19-Marlyse Ngo Ndoumbouk, 8-Raissa Feudjio, 20-Geneviève Ngo Mbeleck ; 3-Nchout Ajara (18-Michèle Henriette Akaba 76'), 17-Gaelle Enganamouit (13-Charlène Meyong Menene 70'), 7-Gabrielle Aboudi Onguene (9-Michèle Madeleine Ngono Mani 78'). Entr.: Joseph Brian Ndoko
                Non utilisées : 4-Yvonne Leuko Chibosso, 6-Francine Zouga, 10-Jeannette Grace Ngock Yango, 14-Thérèse Ninon Abena, 16-Diane Ndeme Bayegla, 21-Marthe Ongmahan
                Algérie : 1-Kahina Takenint ; 12-Morgane Belkhiter (5-Fatima Bara 64'), 2-Isma Ouadah, 4-Fatima Sekouane (cap.), 3-Habiba Sadou ; 20-Assia Sidhoum (17-Madina Ramdani 84'), 6-Lydia Belkacemi (15-Fethia Bekhedda 75'), 8-Lina Khelif ; 14-Myriam Benlazar, 11-Inès Boutaleb, 10-Imene Merrouche. Entr.: Radia Fertoul
                Non utilisées : 7-Amina Chahinez Hemour (blessée), 9-Djamila Marek, 13-Chahrazed Bensekrane, 16-Nadjet Fedoul, 18-Imane Chebel, 19-Zeyneb Kandouci, 21-Fatima Beladgham

                Mercredi 21 Novembre 2018
                Sebastien Duret

                https://www.footofeminin.fr/FIFAWWC-...NA_a15307.html
                Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                Commentaire


                • #83
                  #FIFAWWC #AWCON - Le NIGERIA se rattrape face à la ZAMBIE, l'AFRIQUE DU SUD déroule

                  Le Nigeria s'est racheté de sa défaite face à l'Afrique du Sud en disposant nettement de la Zambie. Les Nigerianes et Sud-Africaines devraient sortir du groupe.


                  Oparanozie et le Nigeria ont bien réagi (photo CAF)



                  L'espoir né de la victoire face à la Guinée-Équatoriale s'est essoufflé pour la Zambie qui a été corrigé (4-0) par le Nigeria. Les Nigerianes ont pu compter notamment sur la Guingampaise Oparanozie auteure d'un doublé. Impliquée également sur le deuxième but, elle a permis aux tenantes du titre de faire la différence au troisième candidat potentiel aux demies.

                  Car la quatrième équipe du groupe, la Guinée-Équatoriale est bien loin du niveau de ses adversaires. L'équipe a été très lourdement battue par les Banyana Banyana qui s'en sont données à coeur joie. Alors qu'elles menaient 2-0, et que l'addition aurait pu être plus lourde à la pause, une grossière erreur défensive a permis à Elena de réduire l'écart. Mais en seconde période, les attaquantes sud-africaines s'en sont données à coeur joie pour prendre la défense de vitesse avec cinq buts sur des actions de jeu.

                  L'Afrique du Sud qui terminera samedi par la Zambie devra conforter sa place en demi-finale alors que le Nigeria qui jouera la Guinée-Équatoriale pourrait à son tour enfoncer le clou face à une équipe qui a encaissé 12 buts en 2 matchs !

                  Classement
                  1. Afrique du Sud, 6 pts (8-1)
                  2. Nigeria, 3 pts (4-1)
                  3. Zambie, 3 pts (5-4)
                  4. Guinée-Équatoriale, 0 pt (1-12)


                  Thomas Dennerby (entraîneur du Nigeria)
                  "Tout d'abord, je suis très heureux que nous ayons réussi à marquer quatre buts dans ce match, mais honnêtement, je ne suis pas satisfait à 100% de notre performance, car nous aurions dû marquer plus de buts. Après notre match d'ouverture dans lequel nous avons perdu, j'ai parlé de professionnalisme et d'utilisation de l'expérience pour revenir au match suivant, de ne pas être anxieux et de travailler dur. Je ne pense pas que le match que nous avons gagné aujourd'hui soit le match décisif du groupe. Nous devons maintenant travailler plus fort en vue de notre prochain match pour nous assurer une place en demi-finale. Nous restons donc calmes et continuons à travailler. Bien sûr, je suis plus heureux qu'il y a trois jours."

                  Bruce Mwape (entraîneur de la Zambie)
                  "Je vais féliciter le Nigeria pour sa victoire aujourd'hui. Ils ont bien joué et en fait, mon équipe a commis beaucoup d'erreurs, en particulier lors de la transition. Nous avons donc perdu la plupart des ballons. Après notre victoire 5-0 lors de notre premier match contre la Guinée équatoriale, beaucoup de gens s'attendaient à ce que nous battrions le Nigeria, mais malheureusement, les choses ne se sont pas déroulées comme prévu. La victoire 5-0 lors du match d'ouverture n'a pas été un hasard sur le match joué. Nous nous sommes créé beaucoup d'occasions de marquer des buts dans ce match par rapport à aujourd'hui. Le manque de cohérence nous a coûté. Si nous avions joué comme nous l'avions fait lors de notre premier match, l'histoire aurait été différente."


                  Coupe d'Afrique des Nations féminine - Groupe B - Deuxième journée
                  Mercredi 21 novembre 2018
                  - 15h30 locales (16h30 françaises)
                  NIGERIA - ZAMBIE : 4-0 (1-0)
                  Cape Coast (Cape Coast Sports Stadium)
                  Spectateurs : 2 000 environ
                  Arbitres : Suavis Iratunga (Burundi) assistée de Queency Victoire (Ile Maurice) et Josiane Mbakop Nfomgan (Cameroun). 4e arbitre : Jonesia Kabakama (Tanzanie)

                  Buts :
                  1-0 Ugochi Desire OPARANOZIE 41' (Lancée sur la gauche par Ayinde, Ordega centre devant le but pour Oparanozie qui marque du droit au centre en reprenant aux 5,5m)
                  2-0 Francisca ORDEGA 69' (Centre d'Oshoala pour Oparanozie qui reprend du gauche. Le ballon rebondit sur le poteau droit et Ordega récupère à 10 m et vient marquer d'une demi-volée du droit dans la lucarne opposée sur la gauche de la gardienne
                  3-0 Ugochi Desire OPARANOZIE 75' (Passe d'Oshoala pour Oparanozie sur la droite qui s'avance dans la surface et arme une frappe puissante du droit qui heurte le dessous de la barre sur la gauche de la gardienne avant d'entrer)
                  4-0 Amarachi OKORONKWO 90+4' (Corner frappé de la gauche vers la droite par Chukwunonye, la gardienne boxe le ballon dans l'axe que Okoronkwo récupère à l'entrée de la surface et place une frappe du droit de 15 m en force)

                  Avertissement : Osinachi Ohale 38' pour le Nigeria

                  Nigeria : 1-Tochukwu Oluehi ; 14-Faith Ikidi (6-Josephine Chukwunonye 47'), 3-Osinachi Ohale, 5-Onome Ebi (cap.), 4-Ngozi Ebere ; 18-Halimatu Ayinde (12-Amarachi Okoronkwo 81'), 10-Rita Chikwelu ; 13-Ngozi Okobi ; 8-Asisat Oshoala, 9-Ugochi Desire Oparanozie (15-Rasheedat Ajibade 70'), 17-Francisca Ordega. Entr.: Thomas Dennerby
                  Non utilisées : 2-Glory Ogbonna, 7-Anam Imo, 11-Chinaza Love Uchendu, 16-Chiamaka Nnadozie, 19-Chinwendu Ihezuo, 20-Sarah Nnodim, 21-Christy Ohiaeriaku
                  Zambie : 16-Hazel Nali (cap.) ; 8-Margret Belemu, 5-Anita Mulenga, 3-Lushomo Mweemba, 13-Martha Tembo (20-Jackline Nkole 83') ; 4-Judith Zulu (6-Hellen Mubanga 68'), 15-Agness Musase ; 17-Mary Mwakapila, 12-Ireen Lungu, 10-Grace Chanda ; 9-Racheal Kundanaji. Entr.: Bruce Mwape
                  Non utilisées :, 2-Grace Zulu, 7-Ochumba Lubandji, 14-Hellen Chanda, 18-Chiko Nkhoma, 19-Vast Phiri, 21-Avell Chitundu, 1-Catherine Musonga (blessée), 11-Barbara Banga


                  Coupe d'Afrique des Nations féminine - Groupe B - Première journée
                  Mercredi 21 novembre 2018
                  - 18h30 locales (19h30 françaises)
                  GUINÉE-ÉQUATORIALE - AFRIQUE DU SUD : 1-7 (1-2)
                  Cape Coast (Cape Coast Sports Stadium)
                  Spectateurs : 2 000 environ
                  Arbitres : Dorsaf Ganouati (Tunisie) assistée de Lidwine Pelagie Rakotozafinoro (Madagascar) et Fatiha Jermoumi (Maroc). 4e arbitre : Bouchra Karboubi (Maroc)

                  Buts :
                  0-1 Linda MOTLHALO 19' s.p. (Main de Dorine. Motlhalo marque du droit le penalty sur la droite de la gardienne à mi-hauteur)
                  0-2 Nompumelelo NYANDENI 21' (Rush de Kgatlana côté droit qui feinte dans la surface et centre pour Nyandeni qui contrôle du gauche et marque du droit à 7 m plein axe)
                  1-2 ELENA Nkuandum 45+1' (Centre de 18, Smeda mésente avec GK et Elena à 5,5 m du gauche pousse au fond)
                  1-3 Refiloe JANE 56' (Passe de Kgatlana arrivée côté droit de la surface qui fixe la gardienne et décale sur sa gauche pour Jane qui conclut du droit)
                  1-4 Thembi KGATLANA 60' (Lancée par Smeda, Kgatlana arrive à toute vitesse et prend le ballon devant la gardienne sortie hors de la surface puis sur le côté gauche marque du plat du pied gauche dans le but vide)
                  1-5 Thembi KGATLANA 63' (Seoposenwe trouve Kgatlana en profondeur qui vient éliminer la gardienne et redresser le ballon du droit)
                  1-6 Amanda MTHANDI 65' (Passe de Motlhalo pour Mthandi qui marque du droit)
                  1-7 Jermaine SEOPOSENWE 79' (Relance de la gardienne Lucrecia sur Mba dans l'axe, Seoposenwe effectue un pressing à 25 m récupère et joue en appui avec Mthandi qui lui remet, elle s'avance face à la gardienne et ouvre son pied droit pour marquer sur la gauche de la gardienne)

                  Avertissements : Dorine Chuigoue 20', Celestina Manga 35' pour la Guinée Equatoriale ; Jermaine Seoposenwe 67' pour l'Afrique du Sud

                  Guinée-Équatoriale : 1-Lucrecia Bobuiche ; 2-Immaculada Abang Ndong, 3-Salome Ghyslaine Nke (4-Esperanza Mbang Mba 64'), 9-Dorine Chuigoue, 19-Cecilia Akeng Nengono ; 20-Christelle Ngo Nyepel (17-Diana Meriva Bilelo 77') ; 11-Luz Obono Obiang, 12-Celestina Manga Besecu, 10-Genoveva Anonman Nze (cap.), 21-Elena Nkuandum Oyana ; 7-Diala Blessing (16-Catalina Engonga 86'). Entr.: Jean-Paul Mpila
                  Non utilisées : 8-Berta Okomo Ochaga, 13-Emiliana Nchama Ndong, 14-Ramona Mibuy Ndongnse, 15-Gloria Chinasa Okoro, 18-Dolores Hernández
                  Afrique du Sud : 20-Kaylin Swart ; 2-Lebohang Ramalepe, 5-Janine van Wyk (cap.), 13-Bambanani Mbane, 3-Nothando Vilakazi ; 18-Nompumelelo Nyandeni (6-Mamello Makhabane 61'), 17-Leandra Smeda ; 11-Thembi Kgatlana (9-Amanda Mthandi 65'), 10-Linda Motlhalo, 8-Kgaelebane Mohlakoana (15-Refiloe Jane 45') ; 12-Jermaine Seoposenwe. Entr.: Desiree Ellis
                  Non utilisées : 1-Roxanne Barker, 4-Noko Alice Matlou, 7-Koketso Tlailane, 14-Melinda Kgadiete, 16-Andile Dlamini, 19-Tiisetso Makhubela, 21-Busiswe Ndimeni

                  Jeudi 22 Novembre 2018
                  Sebastien Duret

                  https://www.footofeminin.fr/FIFAWWC-...le_a15309.html
                  Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                  Commentaire


                  • #84
                    #FIFAWWC #AWCON - Le MALI élimine le GHANA et file en demi avec le CAMEROUN

                    La dernière journée du groupe A a vu la victoire sur le fil du Mali face à l'Algérie (3-2) et l'élimination du Ghana, qui a concédé le nul face au Cameroun, autre demi-finaliste.




                    Les Ghanéennes ne verront pas les demi-finales de la compétition qu'elles hébergent, et encore moins la Coupe du Monde en France en juin prochain. La défaite face au Mali a coûté chère et le nul accroché devant le Cameroun n'a pas été suffisant. Car le Mali a dans le même temps réussi à venir à bout de l'Algérie, et accède pour la première fois au dernier carré africain.

                    Pourtant les Maliennes sont passées par toutes les émotions pour arriver à ce résultat. Après avoir eu l'occasion d'ouvrir le score sur penalty par Bassira Touré où la gardienne réalisa un arrêt décisif, les Algériennes ouvraient le score par un coup de tête de la Brestoise Belkacemi suite à un coup franc de Benlazar. A la reprise, Fatoumata Diarra entrée en jeu neuf minutes plus tôt trouvait l'égalisation d'une frappe croisée (1-1, 58'). Mais les Fennecs qui avaient réussi à marquer leur premier but du tournoi en inscrivait un second sur penalty (2-1, 63'). Le Mali était alors éliminé car le Ghana tenait le nul face au Cameroun. Mais l'espoir renaissait sur un coup de pouce du destin. De 40 mètres, Diadhiou tentait une frappe qui allait surprendre la gardienne algérienne qui ne parvenait pas à sortir le ballon du cadre (2-2, 83'). La qualification était alors en faveur du Mali grâce à sa meilleure attaque, et dans les arrêts de jeu, un penalty converti par Diarra assurait cette historique qualification.

                    Le Ghana sorti au premier tour


                    Fin de l'aventure prématurée pour Asantewaa et les Black Queens


                    Pour les Black Queens, la préparation et les matchs amicaux n'avaient pas laissé présager d'une grande performance. Mais l'élimination dès le premier tour est un coup de massue qu'il sera difficile à digérer tant au niveau des joueuses que des dirigeants dont l'engagement et l'investissement réel en vers sa sélection féminine ont été en deça des exigences d'un pays hôte. Sur le terrain, les Ghanéennes ont pourtant pris les choses en main face au Cameroun quasiment qualifié et Addo était proche d'ouvrir le score en trouvant le poteau (29e). C'est finalement la latérale Boakye qui y parvenait d'un coup franc direct depuis son côté gauche mal jugé par la gardienne camerounaise (0-1, 31'). Le Ghana euphorique après ce but était assommé lorsque la gardienne commettait une faute sur Onguene dans la surface. L'arbitre désignait le point de penalty et la capitaine des Lionnes, Manie, le réussissait sans trembler (1-1, 41'). La seconde période était accrochée et dans les dernières secondes, une ultime frappe d'Eshun était stoppée par la gardienne du Cameroun (90+4'). S'en était alors fini des espoirs ghanéens...

                    Classement
                    1. Cameroun, 7 pts (6-2)
                    2. Mali, 6 pts (6-5)

                    3. Ghana, 4 pts (3-3)
                    4. Algérie, 0 pt (2-7)


                    Coupe d'Afrique des Nations féminine - Groupe A - Troisième journée
                    Vendredi 23 novembre 2018
                    - 16h00 locales (17h00 françaises)
                    ALGÉRIE - MALI : 2-3 (1-0)
                    Cape Coast (Cape Coast Sports Stadium)
                    Spectateurs : 2 000 environ
                    Arbitres : Patience Madu Ndidi (Nigeria) assistée de Dina Chikotesha (Zambie) et Mimisen Agatha Iyorhe (Nigeria). 4e arbitre : Kossonoux Denise Akoua (Côte d'Ivoire)

                    Buts :
                    1-0 Lydia BELKACEMI 37'
                    (Coup franc à 30 m depuis le côté droit de Benlazar repris de la tête par Belkacemi démarquée plein axe à 10 m du but qui décroise sa reprise et place le ballon sur la gauche de la gardienne)
                    1-1 Fatoumata DIARRA 58' (Ballon en profondeur de B.Diarra pour F.Diarra sur la droite de la surface qui place une frappe croisée du droit dans le petit filet opposé)
                    2-1 Imene MERROUCHE 63' s.p. (Main de Diadhiou. Merrouche convertit le penalty du pied droit à mi-hauteur sur la droite de la gardienne)
                    2-2 Aïssatou DIADHIOU 83' (Remise de la tête en retrait de Niakaté pour Diadhiou qui place une frappe du droit de 40 m qui lobe la gardienne et termine dans la lucarne droite de la gardienne)
                    2-3 Fatoumata DIARRA 90+4' s.p. (Faute de Bekhedda sur Sogoré. Diarra transforme le penalty du droit sur la gauche de la gardienne prise à contre-pied)

                    NB. Penalty de B.Touré arrêté par Takenint (19')

                    Avertissements : Fatima Sekouane 44', Imene Merrouche 79', Lydia Belkacemi 81', Fethia Bekhedda 90+3' pour l'Algérie ; Salimata Diarra 37', Yakaré Niakaté 89' pour le Mali

                    Algérie : 1-Kahina Takenint ; 13-Chahrazed Bensekrane, 4-Fatima Sekouane (cap.), 2-Isma Ouadah, 5-Fatima Bara ; 8-Lina Khelif, 6-Lydia Belkacemi, 18-Imane Chebel (15-Fethia Bekhedda 72') ; 14-Myriam Benlazar, 11-Inès Boutaleb (9-Djamila Marek 56'), 10-Imene Merrouche. Entr.: Radia Fertoul
                    Non utilisées : 3-Habiba Sadou, 7-Amina Chahinez Hemour (blessée), 16-Nadjet Fedoul, 17-Madina Ramdani, 19-Zeyneb Kandouci, 20-Assia Sidhoum, 21-Fatima Beladgham
                    Mali : 1-Adoudou Konaté ; 13-Aïssatou Diadhiou, 2-Couluba Sogoré, 6-Fatoumata Doumbia (cap.), 12-Lala Dicko ; 4-Aminata Doucouré (10-Binta Diarra 50'), 14-Aïssata Traoré, 11-Salimata Diarra ; 19-Agueissa Diarra (7-Fatoumata Diarra 49'), 9-Bassira Touré, 5-Sebe Coulibaly (8-Yakaré Niakaté 66'). Entr.: Saloum Mohamed Houssein
                    Non utilisées : 3-Kani Konté, 15-Bintou Koité (blessée), 16-Goundo Samaké, 17-Hawa Tangara, 18-Djenaba Baradji, 20-Maimouna Traoré, 21-Hawa Keïta


                    Coupe d'Afrique des Nations féminine - Groupe A - Troisième journée
                    Vendredi 23 novembre 2018
                    - 16h00 locales (17h00 françaises)
                    CAMEROUN - GHANA : 1-1 (1-1)
                    Accra (Ohene Djan Stadium)
                    Spectateurs : 10 000 environ
                    Arbitres : Maria Packuita Rivet (Ile Maurice) assistée de Queency Victoire (Ile Maurice) et Mona Mahmoud Atallah (Egypte). 4e arbitre : Bouchra Karboubi (Maroc)

                    Buts :
                    0-1 Portia BOAKYE 31' (Coup franc frappé direct du pied gauche depuis le côté gauche par Boakye à 30 m qui trouve la lucarne opposée de la gardienne qui rate sa sortie et est lobée)
                    1-1 Christine MANIE 41' s.p. (Faute de N.Asantewaa qui vient accrocher Onguene. Boayke transforme le penalty du droit sur la droite de la gardienne prise à contre-pied)

                    Avertissements : Augustine Ejangue 70' pour le Cameroun ; Nana Ama Asantewaa 40' pour le Ghana

                    Cameroun : 1-Annette Ngo Ndom ; 12-Claudine Falonne Meffometou Tcheno, 11-Marie-Aurelle Awona, 2-Christine Manie (cap.), 5-Augustine Ejangue ; 19-Marlyse Ngo Ndoumbouk (20-Geneviève Ngo Mbeleck 62'), 8-Raissa Feudjio, 13-Charlène Meyong Menene ; 3-Nchout Ajara, 17-Gaelle Enganamouit (14-Thérèse Ninon Abena 76'), 7-Gabrielle Aboudi Onguene (18-Michèle Henriette Akaba 88'). Entr.: Joseph Brian Ndoko
                    Non utilisées : 4-Yvonne Leuko Chibosso, 6-Francine Zouga, 9-Michèle Madeleine Ngono Mani, 10-Jeannette Grace Ngock Yango, 16-Diane Ndeme Bayegla, 21-Marthe Ongmahan
                    Ghana : 16-Nana Ama Asantewaa ; 2-Gladys Amfobea, 3-Linda Eshun, 4-Janet Egyir, 17-Portia Boakye ; 7-Sherrifatu Sumaila, 8-Juliet Acheampong, 5-Grace Asantewaa ; 12-Alice Kusi (20-Lily Niber Lawrence 74'), 9-Samira Suleman (18-Jane Ayeyiam 60'), 10-Elizabeth Addo (cap.). Entr.: Bashir Hayford
                    Non utilisées : 1-Fafali Dumahisi, 6-Ellen Coleman, 11-Cynthia Adobea, 13-Mary Essiful, 14-Priscilla Okyere, 15-Faustina Ampah, 19-Philicity Asuako, 21-Patricia Mantey

                    Samedi 24 Novembre 2018
                    Sebastien Duret

                    https://www.footofeminin.fr/FIFAWWC-...UN_a15317.html
                    Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                    Commentaire


                    • #85
                      #FIFAWWC #AWCON - L'AFRIQUE DU SUD et le NIGERIA dans le dernier carré

                      L'Afrique du Sud et le Nigeria sont sortis du groupe B et ont rejoint le Cameroun et le Mali pour les demi-finales. La Zambie sort avec les honneurs au contraire de la Guinée-Équatoriale qui a de nouveau sombré.




                      Après deux victoires, les Banyana Banyana ont été freinées par les Shepolopolo qui avaient besoin d'une victoire pour espérer se qualifier. Si Kgatlana ouvrait le score d'une belle frappe en demi-volée après huit minutes, les Zambiennes répondaient dans la foulée (1-1, 10') signe de la volonté d'y croire. Mais cela n'a pas suffi pour faire trembler la solide formation sud-africaine qui garde sa première place.
                      Le Nigeria surpris par l'Afrique du Sud lors de la première journée avait bien réagi devant la Zambie et la confirmer en écrasant à son tour la Guinée-Équatoriale (6-0). Une équipe équato-guinéenne qui quitte le tournoi avec 3 défaites et 18 buts encaissés. Ce samedi, Oshoala s'est offert un triplé face aux largesses défensives locales., Oparanozie y a été de son but et en étant à l'origine des trois buts d'Oshoala. En début de match, c'est Ordega qui avait montré la voie. La capitaine Chikwelu se chargeant de fermer la marque à une demi-heure de la fin. Le Nigeria géra ensuite tranquillement et peut ainsi se plonger dans sa demi-finale face au Cameroun.


                      Classement
                      1. Afrique du Sud, 7 pts (9-2)
                      2. Nigeria, 6 pts (10-1)

                      3. Zambie, 4 pts (6-5)
                      4. Guinée Equatoriale, 0 pt (1-18)


                      Désirée Ellis (entraîneur de l'Afrique du Sud)
                      "Ce fut un match difficile pour nous malgré le résultat. Nous n'avons pas trop bien joué dans ce jeu et nous avons dû revenir au score pour corriger toutes les erreurs que nous avions commises. L'équipe zambienne est une bonne équipe et elle nous a offert un bon match, un match qui nous a permis de remarquer certains domaines clés sur lesquels nous devons nous pencher avant de rencontrer le Mali mardi. Nous n'y sommes pas encore et pas encore satisfaits, car nous n'avons pas atteint notre objectif de qualification pour la Coupe du Monde Féminine de la FIFA. Il n'y a donc rien à célébrer pour le moment. En entrant dans le tournoi, nous savions que nous avions cinq matchs à jouer pour remporter le trophée et nous en avons réussi trois.
                      La finale est notre dernier match car si nous remportons cette victoire, nous réalisons automatiquement notre rêve de nous qualifier pour la Coupe du Monde Féminine de la FIFA. Nous savons que le match du Mali sera plus difficile que n'importe lequel des matchs auxquels nous avons joué jusqu'à présent, car c'est aussi une équipe déterminée qui a le même rêve de se qualifier pour la finale. Nous sommes impatients de jouer et nous espérons pouvoir réaliser notre rêve par la suite.
                      "

                      Bruce Mwape (entraîneur de la Zambie)
                      "Malgré le fait que nous sommes éliminés de la compétition, nous avons fait de notre mieux en tant qu'équipe. Le premier match a été fantastique contre la Guinée équatoriale, mais nous n'avons pas réussi à le reproduire contre le Nigeria et nous avons perdu. Aujourd'hui, mes filles ont fait de leur mieux pour remporter la victoire, mais nous ne pouvons terminer que par un match nul. L'Afrique du Sud est une bonne équipe et elle s'est bien débrouillée jusqu'à présent, donc un match nul contre elle est un bon résultat pour nous. Notre compétition est terminée mais nous rapportons en Zambie beaucoup de points positifs de ce tournoi. Avant la compétition, nous savions que notre groupe allait être très difficile et c'est exactement ce qui s'est passé. Néanmoins, nous sommes fiers de notre performance et, comme je l'ai dit, nous en tirerons parti pour les prochaines compétitions."


                      Coupe d'Afrique des Nations féminine - Groupe B - Troisième journée
                      Samedi 24 novembre 2018
                      - 16h00 locales (17h00 françaises)
                      GUINEE-ÉQUATORIALE - NIGERIA : 0-6 (0-4)
                      Cape Coast (Cape Coast Sports Stadium)
                      Spectateurs : 2 000 environ
                      Arbitres : Vincentia Enyonam Amedome (Togo) assistée de Adia Isseu Cissé (Sénégal) et Kanjinga Mireille Mujanayi (DR Congo). 4e arbitre :

                      Buts :
                      0-1 Francisca ORDEGA 10'
                      (Chikwelu trouve en profondeur à ras de terre Ordega qui se retrouve à 16 m et frappe du droit plein axe à ras de terre)
                      0-2 Asisat OSHOALA 13' (Centre depuis la gauche de Orapanozie qui parvient au second poteau sur Oshoala qui reprend du plat du pied droit à 8 m)
                      0-3 Asisat OSHOALA 22' (Centre venu d'Oparanozie pour Oshoala côté gauche dans la surface qui s'avance à l'angle des 5,5 m et ouvre son pied droit)
                      0-4 Asisat OSHOALA 33' (Oparanozie centre rentrant pour la reprise de la tête d'Oshoala qui trouve la barre, mais a suivi et dans les 5,5 m place une nouvelle tête plein axe)
                      0-5 Ugochi Désiré OPARANOZIE 48' (Servie par Oshoala depuis la droite, Ordega accélère dans l'axe, fixe et décale sur Oparanozie démarquée côté gauche qui reprend du droit à 10 m et marque au ras du poteau droit)
                      0-6 Rita CHIKWELU 63' Long ballon de pour qui tend la jambe droite devant la gardienne sortie à 6m, elle récupère et marque du gauche dans le but vide)

                      Avertissement : Cecilia Akeng 38' pour la Guinée-Équatoriale

                      Guinée-Équatoriale : 13-Emiliana Nchama Ndong ; 2-Immaculada Abang Ndong (14-Ramona Mibuy Ndongnse 89'), 4-Esperanza Mbang Mba (11-Luz Obono Obiang 20'), 9-Dorine Chuigoue, 19-Cecilia Akeng Nengono ; 3-Salome Ghyslaine Nke, 20-Christelle Ngo Nyepel (16-Catalina Engonga 85') ; 7-Diala Blessing, 12-Celestina Manga Besecu, 21-Elena Nkuandum Oyana ; 10-Genoveva Anonman Nze (cap.). Entr.: Jean-Paul Mpila
                      Non utilisées : 1-Lucrecia Bobuiche, 8-Berta Okomo Ochaga, 15-Gloria Chinasa Okoro, 17-Diana Meriva Bilelo, 18-Dolores Hernández
                      Nigeria : 1-Tochukwu Oluehi ; 6-Josephine Chukwunonye, 3-Osinachi Ohale, 5-Onome Ebi, 4-Ngozi Ebere (2-Glory Ogbonna 70') ; 18-Halimatu Ayinde (12-Amarachi Okoronkwo 58'), 13-Ngozi Okobi, 10-Rita Chikwelu (cap.) ; 8-Asisat Oshoala, 9-Ugochi Desire Oparanozie (7-Anam Imo 58'), 17-Francisca Ordega. Entr.: Thomas Dennerby
                      Non utilisées : 11-Chinaza Love Uchendu, 15-Rasheedat Ajibade, 16-Chiamaka Nnadozie, 19-Chinwendu Ihezuo, 20-Sarah Nnodim, 21-Christy Ohiaeriaku, 14-Faith Ikidi (blessée)


                      Coupe d'Afrique des Nations féminine - Groupe B - Troisième journée
                      Samedi 24 novembre 2018
                      - 16h00 locales (17h00 françaises)
                      AFRIQUE DU SUD - ZAMBIE : 1-1 (1-1)
                      Accra (Ohene Djan Stadium)
                      Spectateurs : 5 000 environ
                      Arbitres : Carolyne Wanjala (Kenya) assistée de Bernadettar Kwimbira (Malawi) et Fatiha Jermoumi (Maroc). 4e arbitre : Letticia Viana (Eswatini)

                      Buts :
                      1-0 Thembi KGATLANA 8'
                      (Sur un long ballon venu du côté gauche de Vilakazi, le ballon arrive sur Kgatlana qui place une frappe en demi-volée du droit de 20 m de qui trouve la lucarne gauche)
                      1-1 Racheal KUNDANAJI 10' (Ballon en profondeur à ras de terre de Mwakapila pour Kundanaji qui entre dans la surface côté droit et frappe du plat du pied droit)

                      Avertissement : Anita Mulenga 17' pour la Zambie

                      Afrique du Sud : 20-Kaylin Swart ; 2-Lebohang Ramalepe, 5-Janine van Wyk (cap.), 13-Bambanani Mbane, 3-Nothando Vilakazi ; 6-Mamello Makhabane (14-Melinda Kgadiete 78'), 17-Leandra Smeda ; 10-Linda Motlhalo, 21-Busiswe Ndimeni (12-Jermaine Seoposenwe 46'), 15-Refiloe Jane ; 11-Thembi Kgatlana. Entr.: Desiree Ellis
                      Non utilisées : 1-Roxanne Barker, 4-Noko Alice Matlou, 7-Koketso Tlailane, 8-Kgaelebane Mohlakoana, 9-Amanda Mthandi, 16-Andile Dlamini, 18-Nompumelelo Nyandeni, 19-Tiisetso Makhubela
                      Zambie : 16-Hazel Nali (cap.) ; 8-Margret Belemu, 5-Anita Mulenga, 3-Lushomo Mweemba, 13-Martha Tembo ; 12-Ireen Lungu (15-Agness Musase 12'), 4-Judith Zulu ; 17-Mary Mwakapila, 14-Hellen Chanda (21-Avell Chitundu 63'), 10-Grace Chanda (6-Hellen Mubanga 81') ; 9-Racheal Kundanaji. Entr.: Bruce Mwape
                      Non utilisées : 2-Grace Zulu, 7-Ochumba Lubandji, 18-Chiko Nkhoma, 19-Vast Phiri, 20-Jackline Nkole, 1-Catherine Musonga (blessée), 11-Barbara Banga (blessée)

                      Dimanche 25 Novembre 2018
                      Sebastien Duret

                      https://www.footofeminin.fr/FIFAWWC-...re_a15327.html
                      Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                      Commentaire


                      • #86
                        #FIFAWWC - OCÉANIE : NOUVELLE-ZÉLANDE - NOUVELLE-CALÉDONIE et PAPOUASIE NG - FIDJI en demi-finales

                        Les quatre équipes demi-finalistes sont connues à l'issue de la phase de groupe de la Coupe d'Océanie des Nations dont le dénouement permettra de déterminer le qualifié pour la Coupe du Monde féminine 2019 le 1er décembre prochain.


                        La Nouvelle-Zélande a déjà inscrit 27 buts sans en encaisser



                        La Papouasie-Nouvelle-Guinée, hôte de la Coupe du Monde U20 en 2016, finaliste des trois dernières éditions de la Coupe d'Asie des Nations est toujours en course pour récidiver. Dans le groupe A, elles ont dominé Samoa (5-0), la Nouvelle-Calédonie (6-2) et Tahiti (3-1). La Nouvelle-Calédonie s'est assurée la deuxième place devant l'équipe de Tahiti dirigée par l'ancienne joueuse de Vendenheim Stéphanie Spielmann.

                        La promenade de santé de la Nouvelle-Zélande est bien engagée dans ce tournoi qualificatif. Lors du premier match joué notamment par la gardienne bordelaise Erin Nayler, les Ferns ont battu les Tonga (11-0). Lors du second match, les Iles Cook n'ont encaissé "que" six buts avant de terminer ce dimanche par un 10-0 face aux Fidji. Son dernier adversaire qui avait auparavant engrangé deux victoires devant les Iles Cook (3-0) et Tonga (12-0) était déjà assuré de jouer les demies.

                        Les demi-finales opposeront donc ce mercredi la Papouasie-Nouvelle-Guinée aux Iles Fidji alors que la Nouvelle-Zélande jouera contre la Nouvelle-Calédonie, hôte de cette phase finale. Le dénouement aura lieu le samedi 1er décembre à Nouméa.


                        GROUPE A

                        Les rencontres se disputent au Stade Yoshida de Koné

                        Classement
                        1. Papouasie-Nouvelle-Guinée, 9 pts
                        2. Nouvelle-Calédonie, 6 pts

                        3. Tahiti, 1 pt
                        4. Samoa, 1 pt

                        Samedi 24 novembre 2018
                        PAPOUASIE-NOUVELLE-GUINÉE - TAHITI : 3-1 (1-1)

                        Spectateurs : 150. Arbitres : Torika Delai (Fidji) assistée de Lonisa Dilioni (Fidji) et Nicola Holika (Tonga). 4e arbitre : Nadia Browning (Nouvelle-Zélande)
                        Buts : Selina Unamba 31', Ramona Padio 74', 84' s.p ; Hanihei Taumaa 6'
                        Avertissements : Ninauea Hioe 15', Maite Teikiavaitoua 73' pour Tahiti

                        Papouasie-Nouvelle-Guinée : 20-Faith Kasiray ; 4-Judith Gunemba, 5-Olivia Upaupa (3-Merolyn Sali 86'), 6-Yvonne Gabong, 8-Sandra Birum (cap.), 9-Margret Joseph, 11-Selina Unamba, 12-Meagen Gunemba, 13-Ramona Padio, 15-Georgina Bakani (10-Rayleen Bauelua 78'), 16-Marie Kaipu. Entr.: Peter Gunemba
                        Non utilisées : 1-Betty Sam, 2-Rita Mayang, 7-Stephanie Gani, 14-Cynthia Pulou, 17-Eunice Nabalu, 18-Theresah Boie, 19-Elizabeth Elizah, 21-Fidorah Namuesh
                        Tahiti : 16-Vahinerii Puraga ; 3-Hana Kimitete, 4-Joelle Tepea, 6-Maite Teikiavaitoua, 9-Heimiri Alvarez (cap.), 12-Vahuariki Tufaunui (10-Tiare Tekakioteragi 67'), 13-Hanihei Taumaa, 14-Hitiana Long Tang, 17-Kiani Wong, 19-Carole Teotahi (11-Tahia Tamarii 85'), 20-Ninauea Hioe. Entr.: Stéphanie Spielmann
                        Non utilisées : 1-Corail Harry, 2-Mihitua Tihoni, 7-Teatarii Maraetefau, 15-Raihei Tetauru, 18-Heidy Marae

                        NOUVELLE-CALÉDONIE - SAMOA : 2-0 (0-0)
                        Spectateurs : 421. Arbitres : Ben Aukwai (Salomon) assisté de Lata Kaumatule (Tonga) et Heloise Simons (Nouvelle-Zélande). 4e arbitre : Tapaita Lelenga (Tonga)
                        Buts : Ami-Nata Ajapuhnya 50', Kamene Xowie 67'
                        Aucun avertissement

                        Nouvelle-Calédonie : 20-Dolores Bodeouarou ; 2-Josiane Ayawa, 3-Moisette Broustet, 4-Claire Kaemo (cap.), 5-Glenda Jaine, 6-Marilyse Lolo, 7-Cassidy Cawa (16-Yvonne Xowie 65'), 8-Kamena Xowie, 9-Jackie Pahoa (11-Kim Magure 57'), 18-Sidney Gatha, 19-Ami-Nata Ajapuhnya (21-Céline Xolawawa 74'). Entr.: Kamali Fitialeata
                        Non utilisées : 1-Lorenza Hnamano, 10-Aurélie Lalie, 12-Bernadette Euribeari, 13-Madeleine Jaine, 14-Kathleen Nemouare, 15-Darnelle Hace, 22-Cinthia Paita, 23-Dominique Nexon
                        Samoa : 1-Ronisa Lipi (cap.) ; 2-Moreva Mamea (7-Semeatu Lemana 46'), 4-Sina Sataraka (16-Paepae Tuitama 51'), 5-Mariah Bullock (15-Mole Saofaiga 46'), 6-Meleseta Aia, 10-Madeleen Ah Ki, 11-Mariecamilla Ah Ki, 12-Lopamaua Ah Sam, 14-Matalena Daniells, 17-Tiare Tuimavave, 18-Hana Malo. Entr.: Nicola Demaine
                        Non utilises : 3-Lynetta Laumea-Edward, 8-Caroline Scanlan, 9-Shontelle Stevens, 20-Meripa Seumanutafa, 23-Jecky Toma

                        Mercredi 21 novembre 2018
                        TAHITI - SAMOA : 5-5 (4-3)
                        Spectateurs : 200. Arbitres : Tapaita Lelenga (Tonga) assistée de Heloise Simons (Nouvelle-Zélande) et Nicola Holika (Tonga). 4e arbitre : Torika Delai (Fidji)
                        Buts : Carole Teotahi 3', 7', 50', Hanihei Taumaa 10', Ninauea Hioe 45+4' ; Sina Sataraka 1', 79', 89', Hana Kimitete 4' c.s.c., Hana Malo 21'
                        Avertissements : Carole Teotahi 53’, Lanihei Rua 62' pour Tahiti ; Tiare Tuimavave 40', Moreva Mamea 62', Sina Sataraka 62’ pour les Samoa

                        Tahiti : 16-Vahinerii Puraga ; 3-Hana Kimitete, 4-Joelle Tepea, 8-Lanihei Rua, 9-Heimiri Alvarez (cap.), 10-Tiare Tekakioteragi, 13-Hanihei Taumaa (6-Maite Teikiavaitoua 78'), 17-Kiani Wong, 18-Heidy Marae, 19-Carole Teotahi (7-Teatarii Maraetefau 76'), 20-Ninauea Hioe . Entr.: Stéphanie Spielmann
                        Non utilisées : 1-Corail Harry, 2-Mihitua Tihoni, 11-Tahia Tamarii, 12-Vahuariki Tufaunui, 14-Hitiana Long Tang, 15-Raihei Tetauru
                        Samoa : 1-Ronisa Lipi (cap.) ; 2-Moreva Mamea, 4-Sina Sataraka, 5-Mariah Bullock (8-Caroline Scanlan 85'), 6-Meleseta Aia (12-Lopamaua Ah Sam 33'), 9-Shontelle Stevens (16-Paepae Tuitama 77'), 10-Madeleen Ah Ki, 11-Mariecamilla Ah Ki, 14-Matalena Daniells, 17-Tiare Tuimavave, 18-Hana Malo. Entr.: Nicola Demaine
                        Non utilises : 3-Lynetta Laumea-Edward, 7-Semeatu Lemana, 15-Mole Saofaiga, 20-Meripa Seumanutafa, 23-Jecky Toma

                        NOUVELLE-CALÉDONIE - PAPOUASIE-NOUVELLE-GUINÉE : 2-6 (0-3)
                        Spectateurs : 603. Arbitres : Morgan Archer (Nouvelle Zélande) assistée de Lata Kaumatule (Tonga) et Natalia Lumukana (Salomon). 4e arbitre : Ben Aukwai (Salomon)
                        Buts : Kim Maguire 48', Sydney Gatha 90+3' ; Marie Kaipu 20', 31', 46', 60', 81', Ramona Padio 36'
                        Avertissements : Kamene Xowie 13' pour la Nouvelle Calédonie ; Georgina Bakani 90' pour la Papouasie-Nouvelle Guinée

                        Nouvelle-Calédonie : 1-Lorenza Hnamano (20-Dolores Bodeouarou 83') ; 4-Claire Kaemo (cap.), 6-Marilyse Lolo, 7-Cassidy Cawa, 8-Kamena Xowie, 9-Jackie Pahoa, 10-Aurélie Lalie, 11-Kim Magure (18-Sidney Gatha 61'), 12-Bernadette Euribeari, 15-Darnelle Hace, 17-Shaya Ihmeling (14-Kathleen Nemouare 72'). Entr.: Kamali Fitialeata
                        Non utilisées : 3-Moisette Broustet, 5-Glenda Jaine, 13-Madeleine Jaine, 16-Yvonne Xowie, 19-Ami-Nata Ajapuhnya, 21-Céline Xolawawa, 22-Cinthia Paita
                        Papouasie-Nouvelle-Guinée : 1-Betty Sam ; 4-Judith Gunemba, 5-Olivia Upaupa, 6-Yvonne Gabong, 7-Stephanie Gani (11-Selina Unamba 44'), 8-Sandra Birum (cap.), 9-Margret Joseph, 12-Meagen Gunemba (2-Rita Mayang 85'), 13-Ramona Padio (10-Rayleen Bauelua 80'), 15-Georgina Bakani, 16-Marie Kaipu. Entr.: Peter Gunemba
                        Non utilisées : 3-Merolyn Sali, 14-Cynthia Pulou, 17-Eunice Nabalu, 18-Theresah Boie, 19-Elizabeth Elizah, 20-Faith Kasiray, 21-Fidorah Namuesh

                        Dimanche 18 novembre 2018
                        SAMOA - PAPOUASIE-NOUVELLE-GUINÉE : 0-5 (0-3)

                        Spectateurs : 150. Arbitres : Nadia Browning (Nouvelle Zélande) assistée de Lata Kaumatule (Tonga) et Lonisa Dilioni (Fidji). 4e arbitre : Tapaita Lelenga (Tonga)
                        Buts : Meagan Gunemba 17', 22', 53', Yvonne Gabong 27', Rayleen Bauelua 90+2'
                        Avertissement : Melesete Aia 26' pour les Samoa

                        Samoa : 20-Meripa Seumanutafa ; 2-Moreva Mamea (8-Caroline Scanlan 65'), 4-Sina Sataraka, 5-Mariah Bullock (18-Hana Malo 46'), 6-Meleseta Aia, 9-Shontelle Stevens, 10-Madeleen Ah Ki, 11-Mariecamilla Ah Ki, 12-Lopamaua Ah Sam (16-Paepae Tuitama 83'), 14-Matalena Daniells (cap.), 17-Tiare Tuimavave. Entr.: Nicola Demaine
                        Non utilises : 1-Ronisa Lipi, 3-Lynetta Laumea-Edward, 7-Semeatu Lemana, 15-Mole Saofaiga, 23-Jecky Toma
                        Papouasie Nouvelle-Guinée : 20-Faith Kasiray ; 4-Judith Gunemba, 5-Olivia Upaupa, 6-Yvonne Gabong (11-Selina Unamba 67'), 7-Stephanie Gani (17-Eunice Nabalu 82'), 8-Sandra Birum (cap.), 9-Margret Joseph, 12-Meagen Gunemba, 13-Ramona Padio (10-Rayleen Bauelua 57'), 15-Georgina Bakani, 16-Marie Kaipu. Entr.: Peter Gunemba
                        Non utilisées : 1-Betty Sam, 2-Rita Mayang, 3-Merolyn Sali, 14-Cynthia Pulou, 18-Theresah Boie, 19-Elizabeth Elizah, 21-Fidorah Namuesh

                        TAHITI - NOUVELLE-CALÉDONIE : 2-4 (2-3)
                        Spectateurs : 423. Arbitres : Morgan Archer (Nouvelle Zélande) assistée de Heloise Simons (Nouvelle-Zélande) et Natalia Lumukana (Salomon). 4e arbitre : Torika Delai (Fidji)
                        Buts : Tahia Tamarii 27’, Ninauea Hioe 45' ; Kamene Xowie 19’, Jackie Pahoa 22’, 25’ Aurélie Lalie 81’
                        Avertissements : Joelle Tepea 63', Lanihei Rua 85' pour Tahiti ; Josiane Ayawa 89' pour la Nouvelle Calédonie

                        Tahiti : 16-Vahinerii Puraga ; 3-Hana Kimitete, 4-Joelle Tepea, 8-Lanihei Rua, 9-Heimiri Alvarez (cap.) (6-Maite Teikiavaitoua 80'), 10-Tiare Tekakioteragi, 11-Tahia Tamarii (12-Vahuariki Tufaunui 53'), 13-Hanihei Taumaa, 17-Kiani Wong, 18-Heidy Marae, 20-Ninauea Hioe (7-Teatarii Maraetefau 63'). Entr.: Stéphanie Spielmann
                        Non utilisées : 1-Corail Harry, 2-Mihitua Tihoni, 14-Hitiana Long Tang, 15-Raihei Tetauru, 19-Carole Teotahi
                        Nouvelle-Calédonie : 1-Lorenza Hnamano ; 2-Josiane Ayawa 89', 4-Claire Kaemo (cap.), 5-Glenda Jaine, 6-Marilyse Lolo, 7-Cassidy Cawa (16-Yvonne Xowie 90'), 8-Kamena Xowie (17-Shaya Ihmeling 77'), 9-Jackie Pahoa, 10-Aurélie Lalie, 11-Kim Magure (18-Sidney Gatha 67'), 15-Darnelle Hace. Entr.: Kamali Fitialeata
                        Non utilisées : 3-Moisette Broustet, 12-Bernadette Euribeari, 13-Madeleine Jaine, 14-Kathleen Nemouare, 19-Ami-Nata Ajapuhnya, 20-Dolores Bodeouarou, 21-Céline Xolawawa, 22-Cinthia Paita, 23-Dominique Nexon


                        GROUPE B

                        Les rencontres se disputent au Stade Numa Daly de Nouméa

                        Classement
                        1. Nouvelle-Zélande, 9 pts
                        2. Fidji, 6 pts

                        3. Tonga, 3 pts
                        4. Iles Cook, 0 pt

                        Dimanche 25 novembre 2018
                        FIDJI - NOUVELLE-ZÉLANDE : 0-10 (0-4)

                        Spectateurs : 100. Arbitres : Rani Perry (Tahiti) assistée de Vaihina Teura (Tahiti) et Shama Maemae (Salomon). 4e arbitre : Roger Adams (Papouasie-Nouvelle-Guinée). 5e arbitre : Maria Salamasina (Samoa)
                        Buts : Annalie Longo 8', 38', Sarah Gregorius 12', 24', 88', Meikayla Moore 54', Katie Rood 58', 78', Mereoni Tora 70' c.s.c., Emma Rolston 85'
                        Aucun avertissement

                        Fidji : 20-Anaseini Maucuna ; 3-Titilia Waqabaca, 4-Mereoni Tora, 5-Laniana Qereqeretabua, 7-Koleta Likuculacula (13-Veniana Ranadi 69'), 8-Asilika Gasau, 10-Luisa Tamanitoakula (cap.) (2-Naomi Waqanidrola 68'), 12-Lewamanu Moce, 15-Sekola Waqanidrola, 18-Aliza Hussein, 19-Louisa Simmons, 20-Anaseini Maucuna. Entr.: Marika Rodu
                        Non utilisées : 1-Adi Tuwai, 6-Cema Nasau, 9-Trina Davis, 11-Jotivini Tabua, 14-Sonali Rao, 16-Sofi Diyalowai, 17-Viniana Riwai
                        Nouvelle-Zélande : 1-Erin Nayler ; 2-Ria Percival (cap.) (17-Stephanie Skilton 62'), 3-Anna Green, 5-Meikayla Moore, 6-Rebekah Stott, 9-Katie Rood, 10-Annalie Longo (18-Grace Jale 46'), 11-Sarah Gregorius, 12-Betsy Hassett, 13-Rosie White (8-Emma Rolston 73'), 15-Sarah Morton. Entr.: Tom Sermanni
                        Non utilisées : 7-Ali Riley, 14-Katie Bowen, 16-Liz Anton, 21-Victoria Esson

                        TONGA - ÎLES COOK : 1-0 (1-0)
                        Spectateurs : 100. Arbitres : Fina Angelo (Vanuatu) assistée de Stephanie Minan (Papouasie-Nouvelle-Guinée) et Anna Pangai (Papouasie Nouvelle-Guinée). 4e arbitre : David Yareboinen (Papouasie-Nouvelle-Guinée). 5e arbitre : Maria Salamasina (Samoa)
                        But : Laveni Vaka 3'
                        Avertissements : Daviana Vaka 66', 69' pour les Tonga ; Tekura Urarii 37' pour les Iles Cook
                        Expulsion : Daviana Vaka 69' pour les Tonga

                        Tonga : 1-Mele Niukapu ; 2-Fifi Moala, 3-Tolini Kofutu'a, 5-Mele Kafa, 6-Laveni Vaka, 8-Tautala Tupoumalohi, 10-Daviana Vaka, 11-Malia Tongia (9-Hena Fonohema 90'), 12-Lositika Feke, 13-Finehika Finau, 16-Anne Tuaefe (17-Ana Lauteau 86'). Entr.: Christian Koaneti
                        Non utilisées : 4-Vea Funaki, 14-Julie Macpherson, 15-Catherine Fonohema, 20-Carollyne Fotu
                        Iles Cook : 20-Thea Keith ; 2-Paulina Morris-Ponga (10-Tupou Patia 29'), 3-Tehinnah Tatuava, 4-Moeroa Harmon, 7-Poko Manuela, 8-Maeva Carr, 9-Elizabeth Harmon (cap.), 11-Teretia Teinaki (13-Piri Murare 78'), 15-Tekura Urarii, 17-Mii Piri (14-Lee Maoate-Cox 29'), 18-Tayla Hetherington. Entr.: Tuka Tisam
                        Non utilisées : 5-Rai Nganu, 6-Tasha Dean, 12-Claudean Robati, 16-Marissa Iroa

                        Jeudi 22 novembre 2018
                        TONGA - FIDJI : 0-12 (0-9)

                        Spectateurs : 100. Arbitres : Fina Angelo (Vanuatu) assistée de Vaihina Teura (Tahiti) et Anna Pangai (Papouasie-Nouvelle-Guinée). 4e arbitre : Roger Adams (Papouasie-Nouvelle-Guinée). 5e arbitre : Stephanie Minan (Papouasie-Nouvelle-Guinée)
                        Buts : Luisa Tamanitoakula 6', 11', 24', 36', Cema Nasau 13', 43', 51', Trina Davis 21', 81', Sofi Diyalowai 22', 30', 90'
                        Avertissement : Fifi Moala 89' pour les Tonga

                        Tonga : 20-Carollyne Fotu ; 2-Fifi Moala, 3-Tolini Kofutu'a, 4-Vea Funaki (cap.), 5-Mele Kafa, 6-Laveni Vaka, 7-Ilisapeti Malekamu (13-Finehika Finau 19'), 8-Tautala Tupoumalohi (12-Lositika Feke 54'), 9-Hena Fonohema (15-Catherine Fonohema 21'), 10-Daviana Vaka, 11-Malia Tongia. Entr.: Christian Koaneti
                        Non utilisées : 1-Mele Niukapu, 14-Julie Macpherson, 16-Anne Tuaefe, 17-Ana Lauteau
                        Fidji : 1-Adi Tuwai ; 2-Naomi Waqanidrola, 6-Cema Nasau, 7-Koleta Likuculacula, 9-Trina Davis, 10-Luisa Tamanitoakula (19-Louisa Simmons 79'), 11-Jotivini Tabua (cap.), 13-Veniana Ranadi, 14-Sonali Rao (4-Mereoni Tora 79'), 16-Sofi Diyalowai, 17-Viniana Riwai (8-Asilika Gasau 79'). Entr.: Marika Rodu
                        Non utilisées : 3-Titilia Waqabaca, 5-Laniana Qereqeretabua, 12-Lewamanu Moce, 15-Sekola Waqanidrola, 18-Aliza Hussein, 20-Anaseini Maucuna

                        NOUVELLE-ZÉLANDE - ÎLES COOK : 6-0 (3-0)
                        Spectateurs : 100. Arbitres : David Yareboinen (Papouasie-Nouvelle-Guinée) assisté de Maria Salamasina (Samoa) et Shama Maemae (Salomon). 4e arbitre : Rani Perry (Tahiti). 5e arbitre : Stephanie Minan (Papouasie-Nouvelle-Guinée)
                        Buts : Annalie Longo 13', Emma Rolston 15', 44', Kathryn Rood 68', Sarah Morton 90+1', Grace Jale 90+2'
                        Avertissement : Tasha Dean 81' pour les Îles Cook

                        Nouvelle-Zélande : 21-Victoria Esson ; 3-Anna Green (15-Sarah Morton 63'), 7-Ali Riley (cap.), 8-Emma Rolston (18-Grace Jale 77'), 9-Katie Rood, 10-Annalie Longo, 14-Katie Bowen, 16-Liz Anton, 17-Stephanie Skilton, 19-Paige Satchell, 20-Malia Steinmetz (2-Ria Percival 37'). Entr.: Tom Sermanni
                        Non utilisées : 1-Erin Nayler, 4-CJ Bott, 5-Meikayla Moore, 6-Rebekah Stott, 11-Sarah Gregorius, 12-Betsy Hassett, 13-Rosie White, 22-Nadia Olla
                        Iles Cook : 1-Marjory Toru ; 3-Tehinnah Tatuava, 4-Moeroa Harmon, 7-Poko Manuela, 8-Maeva Carr, 9-Elizabeth Harmon (cap.), 11-Teretia Teinaki (12-Claudean Robati 69'), 13-Piri Murare (6-Tasha Dean 75'), 14-Lee Maoate-Cox, 15-Tekura Urarii, 17-Mii Piri (18-Tayla Hetherington 55'). Entr.: Tuka Tisam
                        Non utilisées : 2-Paulina Morris-Ponga, 5-Rai Nganu, 10-Tupou Patia, 16-Marissa Iroa, 20-Thea Keith

                        Lundi 19 novembre 2018
                        NOUVELLE-ZÉLANDE - TONGA : 11-0 (8-0)

                        Spectateurs : 150. Arbitres : Rani Perry (Tahiti) assistée de Maria Salamasina (Samoa) et Vaihina Teura (Tahiti). 4e arbitre : David Yareboinen (Papouasie-Nouvelle-Guinée). 5e arbitre : Shama Maemae (Salomon)
                        Buts : Rosemary White 8', 15', Annalie Longo 9', 13', Betsy Hassett 34', 35', Sarah Gregorius 37', 39', 52', Ria Percival 67', Grace Jale 88'
                        Avertissement : Julie Macpherson 90' pour les Tonga

                        Nouvelle-Zélande : 1-Erin Nayler ; 2-Ria Percival, 4-CJ Bott, 5-Meikayla Moore, 6-Rebekah Stott, 7-Ali Riley (cap.) (15-Sarah Morton 46'), 10-Annalie Longo (9-Katie Rood 46'), 11-Sarah Gregorius, 12-Betsy Hassett, 13-Rosie White (18-Grace Jale 46'), 14-Katie Bowen. Entr.: Tom Sermanni
                        Non utilisées : 3-Anna Green, 8-Emma Rolston, 16-Liz Anton, 17-Stephanie Skilton, 19-Paige Satchell, 20-Malia Steinmetz, 21-Victoria Esson, 23-Nadia Olla
                        Tonga : 20-Carollyne Fotu ; 2-Fifi Moala, 3-Tolini Kofutu'a, 4-Vea Funaki (cap.) (15-Catherine Fonohema 66'), 5-Mele Kafa, 7-Ilisapeti Malekamu, 8-Tautala Tupoumalohi, 9-Hena Fonohema, 11-Malia Tongia, 13-Finehika Finau (14-Julie Macpherson 88'), 16-Anne Tuaefe (12-Lositika Feke 59'). Entr.: Christian Koaneti
                        Non utilisées : 1-Mele Niukapu, 17-Ana Lauteau

                        ÎLES COOK - FIDJI : 0-3 (0-2)
                        Spectateurs : 150. Arbitres : Roger Adams (Papouasie Nouvelle Guinée) assisté de Stephanie Minan (Papouasie-Nouvelle-Guinée) et Anna Pangai (Papouasie-Nouvelle-Guinée). 4e arbitre : Fina Angelo (Vanuatu). 5e arbitre : Shama Maemae (Salomon)
                        Buts : Cema Nasau 34', Trina Davis 36', Luisa Tamanitoakula 57'
                        Aucun avertissement

                        Iles Cook : 1-Marjory Toru ; 3-Tehinnah Tatuava, 4-Moeroa Harmon, 5-Rai Nganu (10-Tupou Patia 29'), 7-Poko Manuela, 8-Maeva Carr, 9-Elizabeth Harmon (cap.), 11-Teretia Teinaki (2-Paulina Morris-Ponga 83'), 14-Lee Maoate-Cox, 15-Tekura Urarii, 17-Mii Piri (16-Marissa Iroa 61'). Entr.: Tuka Tisam
                        Non utilisées : 6-Tasha Dean, 12-Claudean Robati, 13-Piri Murare, 18-Tayla Hetherington, 20-Thea Keith
                        Fidji : 1-Adi Tuwai ; 2-Naomi Waqanidrola, 6-Cema Nasau, 7-Koleta Likuculacula (5-Laniana Qereqeretabua 81'), 9-Trina Davis, 10-Luisa Tamanitoakula, 11-Jotivini Tabua (cap.) (15-Sekola Waqanidrola 71'), 13-Veniana Ranadi, 14-Sonali Rao (4-Mereoni Tora 81'), 16-Sofi Diyalowai, 17-Viniana Riwai. Entr.: Marika Rodu
                        Non utilisées : 3-Titilia Waqabaca, 8-Asilika Gasau, 12-Lewamanu Moce, 18-Aliza Hussein, 19-Louisa Simmons, 20-Anaseini Maucuna

                        Dimanche 25 Novembre 2018
                        Sebastien Duret

                        https://www.footofeminin.fr/FIFAWWC-...es_a15312.html
                        Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                        Commentaire


                        • #87
                          #FIFAWWC - Tirage au sort de la phase finale ? Quels chapeaux ?

                          La FIFA propose un simulateur de tirage au sort sur son site Internet. Pour l'occasion, des chapeaux sont proposés. S'ils ne sont établis que sur le classement FIFA de septembre, en attendant celui de décembre, il donne un rendu des possibles chapeaux.




                          Si les chapeaux définitifs ne seront connus que le 7 décembre à l'occasion de la parution du classement FIFA et des modalités du tirage au sort le vendredi après-midi, les 24 équipes sont réparties dans le simulateur suivant des critères similaires.

                          Le chapeau 1 comprendra la France qui est déjà placée en tant que pays hôte dans le groupe A en position 1. Les autres représentants seront les équipes les mieux classées au classement FIFA. Sans aucun doute, États-Unis, Allemagne, Angleterre. Le Canada devrait aussi figurer alors que la dernière place se jouera entre l'Australie et le Japon. Les Australiennes récemment battues par le Chili (2-3) devant perdre quelques points qui pourraient être précieux.

                          Le chapeau 2 devrait se composer du Brésil, du Japon ou de l'Australie, et de quatre représentants européens qui sont les Pays-Bas, la Suède, l'Espagne et la Norvège.

                          Le chapeau 3 pour sa part propose actuellement les équipes asiatiques (Corée du Sud, Chine et Thaïlande) aux côtés de deux européens (Italie, Écosse) et du représentant de l'Océanie où la Nouvelle-Zélande pas encore qualifiée serait le représentant. Un tout autre résultat sur ce continent changerait la donne.

                          Enfin le chapeau 4 sera composé selon toute vraisemblance de l'Argentine, du Chili, de la Jamaïque et des représentants africains. Nigeria, Cameroun et Afrique du Sud sont les favoris mais le Mali a un coup à jouer sur ce continent avec sa qualification assurée pour les demi-finales.

                          Il faut rappeler qu'en dehors des équipes européennes, il ne pourra pas y avoir deux équipes d'une même confédération dans le même groupe au premier tour. Il aura également au moins une équipe européenne par groupe.


                          >> Le simulateur sur le site de la FIFA

                          Avec la formule actuelle, la France pourrait hériter d'un groupe relevé comme :
                          JAPON, ITALIE, CHILI

                          A l'inverse, un tirage plus favorable offrirait :
                          NORVÈGE ou SUÈDE, THAÏLANDE, JAMAÏQUE

                          Dimanche 25 Novembre 2018
                          Sebastien Duret

                          https://www.footofeminin.fr/FIFAWWC-...ux_a15321.html
                          Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                          Commentaire


                          • #88
                            #FIFAWWC #AWCON : Première Coupe du Monde pour l'AFRIQUE DU SUD, le NIGERIA toujours au rendez-vous

                            A l'occasion des demi-finales de la Coupe d'Afrique des Nations, les deux premiers qualifiés africains pour la Coupe du Monde 2019 ont été dévoilés. Sans être brillant, le Nigeria a éliminé le Cameroun aux tirs au but alors que l'Afrique du Sud a logiquement battu le Mali (2-0) et jouera sa première Coupe du Monde




                            Dans un stade aux gradins vides, les Camerounaises avaient pourtant démarré fort face au Nigeria. Enganamouit allumait quelques premières frappes alors que Ngo Mbeleck réalisait un gros travail au milieu. Avec un jeu plus direct, les Super Falcons tentaient de répondre mais la défense des Lionnes était bien organisée. Le Nigeria était au fil des minutes plus dangereux laissant la rencontre totalement indécise. La Camerounaise Ajara Njoya aura la meilleure opportunité avec une frappe sur la barre transversale (59e) alors qu'Oluehi était battue. La bataille se prolongeait en prolongation mais aucune équipe ne craquait. Tout allait se jouer aux tirs au but. La troisième tentative camerounaise d'Enganamouit était repoussée et le Nigeria passait ensuite devant. Un nouvel échec du Cameroun avec la frappe de Ngo Mbeleck sur le montant droit permettait à l'ancienne joueuse du PSG Ebere d'envoyer son équipe à la Coupe du Monde et défendre son titre continental à la fin de la semaine.

                            Première Coupe du Monde pour l'Afrique du Sud

                            Une finale qui se déroulera face à l'autre qualifié pour la Coupe du Monde 2019, à savoir l'Afrique du Sud. Les Banyana Banyana ont battu les Aiglonnes (2-0) et ont confirmé leur statut de favorite dans cette rencontre. Une bonne entame de match et une possession du ballon concrétisée suite à un long ballon mal renvoyé par la défense malienne dont Kgatlana a profité pour placer une frappe au ras du poteau (1-0, 31'). Les Maliennes ont certes bien réagi à cette ouverture du score mais en fin de match Ramalepe d'une frappe de 25 m excentrée à droite a surpris la gardienne qui a vu le ballon terminer dans sa lucarne gauche (2-0, 81').

                            Alors que la finale opposera le Nigeria, tenant du titre à l'Afrique du Sud. Le Cameroun affrontera le Mali vendredi à 17h00 pour la troisième place de la CAN. Le vainqueur sera qualifié pour la Coupe du Monde France 2019.


                            Joseph Brian Ndoko (sélectionneur du Cameroun)
                            Peut-être aurions-nous mérité d'obtenir le gain du match dans le temps réglementaire. En possession de balle, en occasions nous avons été meilleures que lors de nos matches précédents. C'est le football. Vous ne pouvez jamais refaire un match. Ce que je peux vous dire c'est que toutes mes joueuses étaient en pleurs dans les vestiaires. La défaite fait mal. C'est la troisième d'affilée, les deux précédentes c'était en finale, aujourd'hui en demi-finale. Maintenant il faut impérativement terminer troisièmes. cette place vaut très cher puisqu'elle sera qualificative pour la Coupe du monde l'année prochaine, en France. Pour conclure, je veux dire que je suis fier de mon équipe. Les filles ont tout donné. Il leur reste un ultime effort pour accéder au Mondial...

                            Thomas Dennerby (sélectionneur du Nigéria)
                            Sans surprise, le combat fut âpre. Mon équipe a démarré la demi-finale sur la marche arrière, subissant la pression des Camerounaises, les plus promptes à se mettre en action. Puis nous avons retrouvé nos marques pour entrer véritablement dans le match, une fois passé le premier quart d'heure.
                            Je pense qu'on a assisté à un bon match de football. Notre victoire c'est la conséquence de notre travail sur les tirs au but pendant les entraînements. mes joueuses ont réalisé un sans-faute et ont ainsi gagné leur billet pour la finale et la Coupe du monde qui était l'objectif prioritaire. C'est fait et bien fait mais cela a été dur.



                            Coupe d'Afrique des Nations - Demi-finale
                            Mardi 27 novembre 2018
                            - 15h30 locales (16h30 françaises)
                            CAMEROUN - NIGERIA : 0-0 a.p. (tab 2-4)
                            Accra (Ohene Djan Stadium)
                            Spectateurs : 2 000 environ
                            Arbitres : Lidya Tafesse (Ethiopie) assistée de Mary Wanjiru Njoroge (Kenya) et Queency Victoire (Ile Maurice). 4e arbitre : Amedomé Vincentia Enyonam (Togo)
                            Tirs au but : Nchout (1-0), Ebi (1-1), Feudjio (2-1), Ajibade (2-2), Enganamouit (-), Oshoala (2-3), Ngo Mbeleck (poteau), Ebere (2-4)

                            Avertissement : Claudine Falonne Meffometou Tcheno 89' pour le Cameroun

                            Cameroun : 1-Annette Ngo Ndom ; 12-Claudine Falonne Meffometou Tcheno, 2-Christine Manie (cap.), 11-Marie-Aurelle Awona, 4-Yvonne Leuko Chibosso (6-Francine Zouga 105') ; 20-Geneviève Ngo Mbeleck, 8-Raissa Feudjio, 19-Marlyse Ngo Ndoumbouk (14-Thérèse Ninon Abena 81') ; 7-Gabrielle Aboudi Onguene (13-Charlène Meyong Menene 69'), 17-Gaelle Enganamouit, 3-Nchout Ajara. Entr.: Joseph Brian Ndoko
                            Non utilisées : 5-Augustine Ejangue, 9-Michèle Madeleine Ngono Mani, 10-Jeannette Grace Ngock Yango, 16-Diane Ndeme Bayegla, 18-Michèle Henriette Akaba, 21-Marthe Ongmahan
                            Nigeria : 1-Tochukwu Oluehi ; 6-Josephine Chukwunonye, 3-Osinachi Ohale, 5-Onome Ebi (cap.), 4-Ngozi Ebere ; 18-Halimatu Ayinde, 13-Ngozi Okobi (15-Rasheedat Ajibade 62'), 10-Rita Chikwelu ; 8-Asisat Oshoala, 9-Ugochi Desire Oparanozie (12-Amarachi Okoronkwo 95'), 17-Francisca Ordega (7-Anam Imo 85'). Entr.: Thomas Dennerby
                            Non utilisées : 2-Glory Ogbonna, 11-Chinaza Love Uchendu, 14-Faith Ikidi, 16-Chiamaka Nnadozie, 19-Chinwendu Ihezuo, 20-Sarah Nnodim, 21-Christy Ohiaeriaku


                            Coupe d'Afrique des Nations - Demi-finale
                            Mardi 27 novembre 2018
                            - 18h30 locales (19h30 françaises)
                            AFRIQUE DU SUD - MALI : 2-0 (1-0)
                            Cape Coast (Cape Coast Sports Stadium)
                            Spectateurs : 7 000 environ
                            Arbitres : Jonesia Rukyaa Kabakama (Tanzanie) assistée de Mona Mahmoud Atallah (Egypte) et Adia Isseu Cissé (Sénégal). 4e arbitre :

                            Buts :
                            1-0 Thembi KGATLANA 31'
                            (Centre depuis le côté gauche vers l'axe sur S.Diarra qui relance dans l'axe sur Kgatlana qui reprend du droit à 10 m sans contrôle et place le ballon dans le coin droit de la gardienne)
                            2-0 Lebohang RAMALEPE 81' (Action côté droit avec Ndimeni qui remet en arrière vers Ramalepe située à 25 m côté droit, elle déclenche une frappe du droit qui va se loger dans la lucarne gauche de la gardienne qui juge mal la trajectoire)

                            Avertissements : Thembi Kgatlana 57', Janine van Wyk 65' pour l'Afrique du Sud ; Bassira Touré 45' pour le Mali

                            Afrique du Sud : 20-Kaylin Swart ; 2-Lebohang Ramalepe, 5-Janine van Wyk (cap.), 13-Bambanani Mbane, 3-Nothando Vilakazi ; 6-Mamello Makhabane, 17-Leandra Smeda (21-Busiswe Ndimeni 57') ; 10-Linda Motlhalo, 11-Thembi Kgatlana (9-Amanda Mthandi 87'), 15-Refiloe Jane ; 12-Jermaine Seoposenwe. Entr.: Desiree Ellis
                            Non utilisées : 1-Roxanne Barker, 4-Noko Alice Matlou, 7-Koketso Tlailane, 8-Kgaelebane Mohlakoana, 14-Melinda Kgadiete, 16-Andile Dlamini, 18-Nompumelelo Nyandeni, 19-Tiisetso Makhubela
                            Mali : 1-Adoudou Konaté ; 13-Aïssatou Diadhiou, 6-Fatoumata Doumbia (cap.), 2-Couluba Sogoré, 11-Salimata Diarra ; 14-Aïssata Traoré (4-Aminata Doucouré 90+1'), 10-Binta Diarra, 8-Yakaré Niakaté (20-Maimouna Traoré 69'), 5-Sebe Coulibaly ; 18-Djenaba Baradji (7-Fatoumata Diarra 47'), 9-Bassira Touré. Entr.: Saloum Mohamed Houssein
                            Non utilisées : 3-Kani Konté, 12-Lala Dicko, 16-Goundo Samaké, 17-Hawa Tangara, 19-Agueissa Diarra, 21-Hawa Keïta
                            15-Bintou Koité (blessée)


                            Mercredi 28 Novembre 2018
                            Sebastien Duret

                            https://www.footofeminin.fr/FIFAWWC-...us_a15332.html
                            Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                            Commentaire


                            • #89
                              #FIFAWWC - Les participants au tirage au sort connus

                              Le samedi 8 décembre 2018 à 18h00, la salle parisienne de La Seine Musicale, surtout connue pour les concerts et spectacles qui y sont organisés, accueillera le tirage au sort de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019.


                              #FIFAWWC - Les participants au tirage au sort connus

                              Les invités qui illumineront ce tirage sont les suivants :
                              - Présentateur et présentatrice: Denis Brogniart et Amanda Davies
                              - Maîtresse et maître de cérémonie : Alex Scott et Louis Saha
                              - Assistants du maître et de la maîtresse de cérémonie : Didier Deschamps, Marie Bochet, Kaká, Mia Hamm, Michael Essien, Aya Miyama et Steffi Jones

                              Amanda Davies, présentatrice populaire du magazine sportif World Sport sur CNN, est réputée dans le monde entier pour ses interviews avec certaines des plus importantes personnalités du sport international. Elle a également été impliquée dans de nombreux événements tels que les Jeux Olympiques d'été et d'hiver, la Coupe du Monde de la FIFA™, la finale de la Ligue des Champions de l'UEFA, le Tour de France ou encore les Championnats du monde d'athlétisme. Elle présente par ailleurs un magazine mensuel au sujet de la Formule 1 sur CNN - The Circuit -, suivant au plus près l'actualité de la F1, organisant des émissions en direct des paddocks les week-ends de course et interviewant les grands noms de ce sport.

                              Denis Brogniart est, quant à lui, bien connu du public français. Il travaille pour la chaîne de télévision TF1 depuis près de vingt ans et est principalement connu pour son rôle de présentateur de l'émission de téléréalité Koh-Lanta ainsi que du magazine Automoto. Il a également assuré la couverture en direct de plusieurs finales de la Ligue des Champions de l'UEFA ainsi que de phases finales de la Coupe du Monde de la FIFA et de la Coupe du Monde de rugby. Il présentera la cérémonie du tirage au sort aux côtés d'Amanda Davies, avec laquelle il aura pour mission de guider les maîtres de cérémonie et leurs assistants pour assurer le bon déroulement de la soirée.

                              Alex Scott et Louis Saha - deux grands noms du football féminin et masculin, seront les maître et maîtresse de cérémonie.

                              Alex Scott est une véritable légende du football féminin. Sous les couleurs des Arsenal Ladies, elle a remporté cinq championnats et sept coupes d'Angleterre, mais aussi une Ligue des Champions Féminine de l'UEFA (2008). Sélectionnée à 140 reprises en équipe nationale, elle a mis fin à sa carrière internationale en 2017.Elle sera accompagnée par l'ancien international français Louis Saha, qui a revêtu 20 fois le maillot des Bleus et a notamment pris part à la demi-finale de la Coupe du Monde de la FIFA 2006 contre le Portugal. En club, il a principalement joué pour Metz, Fulham, Everton ou encore Manchester United, avec qui il a gagné deux titres consécutifs en Premier League (2007 et 2008) ainsi qu'une Ligue des Champions de l'UEFA (2008).

                              Scott et Saha seront secondés par de prestigieux assistants dont le rôle sera de procéder au tirage des groupes ; les 24 équipes qualifiées attendant impatiemment de connaître l'identité de leurs adversaires l'été prochain en France. Les assistants seront :
                              - Didier Deschamps, vainqueur de la Coupe du Monde de la FIFA à la fois en tant que joueur (1998) et en tant que sélectionneur (2018) ;
                              - Marie Bochet, octuple médaillée d'or paralympique en ski alpin ;
                              - Kaká, icône du football brésilien, vainqueur de la Coupe du Monde de la FIFA 2002, de la Ligue des Champions de l'UEFA 2007 et du Ballon d'Or 2007 ;
                              - Mia Hamm, figure emblématique du football féminin, vainqueur de deux Coupes du Monde Féminines de la FIFA (1991 et 1999) avec les États-Unis ;
                              - Michael Essien, milieu de terrain ghanéen, double champion d'Angleterre (2006 et 2010) et vainqueur de la Ligue des Champions de l'UEFA (2012) avec Chelsea ;
                              - Aya Miyama, vainqueur de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2011 avec le Japon ;
                              - Steffi Jones, légende du football allemand, vainqueur de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2003 et organisatrice de l'édition 2011 en Allemagne.

                              Le tirage au sort de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2019 s'effectuera en présence des représentants des sélections engagées, de plusieurs FIFA Legends, de diverses personnalités ainsi que d'ettie, la mascotte officielle de la compétition.

                              Vendredi 30 Novembre 2018
                              Source : FIFA

                              https://www.footofeminin.fr/FIFAWWC-...us_a15334.html
                              Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                              Commentaire


                              • #90
                                #FIFAWWC #AWCON - Le CAMEROUN, troisième représentant africain qualifié

                                Les Lionnes Indomptables ont remporté la petite finale de la CAN féminine 2018 ce vendredi 30 novembre au Ghana. Un succès qui leur ouvre les portes de la Coupe du Monde 2019 en France.

                                Les Camerounaises tiennent leur qualification
                                Les Camerounaises tiennent leur qualification



                                Eliminées en demi-finale à l'issue des tirs au but par le Nigeria, les Camerounaises partaient favorites face au Mali, sorti par l'Afrique du Sud et équipe surprise du dernier carré.

                                La détermination est bien présente des deux côtés mais le Cameroun domine les premières minutes et une première frappe de Ngock est repoussée par Konate. Le Mali est bien en place et les Lionnes modifient leur dispositif en utilisant plus les couloirs tout en persistant dans un pressing sur une équipe malienne qui ne panique pas. Mais la faille est trouvée à la demi-heure de jeu sur une passe parfaite de Ngo Ndoumbouk pour Abena qui se présente seule devant le but et conclue d'une frappe tendue (1-0, 31'). Le Cameroun continue sur sa lancée et Abena du plat du pied gauche signe un doublé (2-0, 40'). Mais un relâchement coupable avant la pause relance les Aiglonnes avec une demi-volée de Fatoumata Diarra sur un bon service en retrait de Bassira Touré (2-0, 44').

                                Le Mali revient à 2-2

                                [IMG2=JSON][][/IMG2]

                                Les Maliennes se font d'ailleurs remarquées dès la reprise et sont récompensées avec un but marqué contre son camp par la joueuse de Dijon, Awona, sur un centre de Sebe Coulibaly (2-2, 56'). Tout est à refaire dans ce match. C'est le Cameroun qui va le mieux rebondir avec une frappe magnifique de 25 m du droit d'Onguene, tout juste entrée en jeu, qui profite d'un mauvais renvoi de la défense (3-2, 62'). Le match reste indécis, Bassira Touré et Salimata Diarra manque deux belles occasions (68e, 75e). C'est finalement un coup franc de Manie qui met fin au suspense (4-2, 90+2').

                                Le Cameroun rejoint le Nigeria et l'Afrique du Sud à la Coupe du Monde, ces deux équipes se disputant ce samedi le titre continental. Pour le Mali qui réalise malgré tout sa meilleure performance, il faut désormais préparer la 14e édition de la Coupe d'Afrique des Nations 2020 qui se déroulera au Congo-Brazzaville avec 16 équipes.



                                Joseph Ndoko : "Je tiens d'abord à féliciter le coach Saloum Mohamed Houssein. Malgré la défaite, son équipe a très bien joué. Il était important que nous rentrions avec au moins une médaille au Cameroun".

                                Saloum Mohamed Houssein : "Je félicite mon collègue du Cameroun pour sa qualification pour la Coupe du Monde. On a tout donné aussi pour titiller notre adversaire du jour, mais ça n'a pas marché. Il faut tout simplement dire que l'expérience a pris le pas sur la jeunesse".


                                Coupe d'Afrique des Nations - Match pour la 3e place, qualificative pour la Coupe du Monde 2019
                                Vendredi 30 novembre 2018
                                - 16h00 locales (17h00 françaises)
                                CAMEROUN - MALI : 4-2 (2-1)
                                Cape Coast (Cape Coast Sports Stadium)
                                Spectateurs : 5 000 environ
                                Arbitres : Maria Rivet (Ile Maurice) assistée de Fatiha Jermoumi (Maroc) et Diana Chikotesha (Zambie). 4e arbitre : Letticia Viana (Eswatini)

                                Buts :
                                1-0 Thérèse Ninon ABENA 32'
                                (Passe de Ngo Ndoumbouk pour Abena qui se retrouve seule devant le but pour marquer d'une frappe tendue du droit)
                                2-0 Thérèse Ninon ABENA 40' (Centre de Meffometou Tcheno pour Abena qui marque du plat du pied gauche)
                                2-1 Fatoumata DIARRA 44' (Passe en retrait de Bassira Touré, reprise du droit par F. Diarra)
                                2-2 Marie-Aurelle AWONA 56' (Centre de S.Coulibaly dévié par Awona dans son but)
                                3-2 Gabrielle Aboudi ONGUENE 62' (Mauvais renvoi de la défense repris du droit à 25 m par Onguene qui troyve la lucarne)
                                4-2 Christine MANIE 90+2' (Coup franc frappé direct du droit dans la lucarne sur la droite de la gardienne)

                                Avertissements : Raissa Feudjio 29', Annette Ngo Ndom 90+3', Gabrielle Onguene 90+5' pour le Cameroun ; Aïssata Traoré 90+5' pour le Mali

                                Cameroun : 1-Annette Ngo Ndom ; 5-Augustine Ejangue, 2-Christine Manie (cap.), 11-Marie-Aurelle Awona, 12-Claudine Falonne Meffometou Tcheno ; 13-Charlène Meyong Menene, 8-Raissa Feudjio (20-Geneviève Ngo Mbeleck 68'), 14-Thérèse Ninon Abena (18-Michèle Henriette Akaba 49') ; 10-Jeannette Grace Ngock Yango, 19-Marlyse Ngo Ndoumbouk (7-Gabrielle Aboudi Onguene 58'), 3-Nchout Ajara. Entr.: Joseph Brian Ndoko
                                Non utilisées : 4-Yvonne Leuko Chibosso, 6-Francine Zouga, 9-Michèle Madeleine Ngono Mani, 16-Diane Ndeme Bayegla, 17-Gaelle Enganamouit, 21-Marthe Ongmahan
                                Mali : 1-Adoudou Konaté ; 13-Aïssatou Diadhiou, 6-Fatoumata Doumbia (cap.), 3-Kani Konté, 12-Lala Dicko (8-Yakaré Niakaté 70') ; 2-Couluba Sogoré, 11-Salimata Diarra ; 7-Fatoumata Diarra (17-Hawa Tangara 87'), 10-Binta Diarra (5-Sebe Coulibaly 67'), 14-Aïssata Traoré ; 9-Bassira Touré. Entr.: Saloum Mohamed Houssein
                                Non utilisées : 4-Aminata Doucouré, 16-Goundo Samaké, 18-Djenaba Baradji, 19-Agueissa Diarra, 20-Maimouna Traoré, 21-Hawa Keïta
                                15-Bintou Koité (blessée)


                                Samedi 1 Décembre 2018
                                Sebastien Duret

                                https://www.footofeminin.fr/FIFAWWC-...ie_a15336.html
                                Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                Commentaire


                                • #91
                                  #FIFAWWC (Océanie) - La NOUVELLE-ZÉLANDE décroche le dernier billet pour la FRANCE

                                  Sans surprise, la Nouvelle-Zélande a décroché une quatrième qualification pour la Coupe du Monde en décrochant le titre en finale de la Coupe d'Océanie des Nations face aux Fidji (8-0)




                                  La Nouvelle-Zélande a décroché le dernier billet pour la Coupe du Monde 2019. Dans une finale à sens unique où les Fidjiennes se sont battues avec courage, le suspense n'a même pas existé avec l'ouverture du score avec un brin de réussite de Rosie White après 59 secondes de jeu. Le ballon contré terminait dans la lucarne gauche de la gardienne fidjienne. La cause était entendue après 6 minutes avec un penalty transformé. Les Fidji se retrouvaient même à dix après un deuxième avertissement distribué à Nasau (40e). A la pause, le score était de 4-0, Betsy Hassett et Meikyala Moore marquant à leur tour. En seconde période, quatre autres buts étaient inscrits pour un succès 8-0.

                                  Dans le match pour la 3e place, la Papouasie-Nouvelle-Guinée qui avait disputé les trois dernières finales s'est contentée d'une troisième place en battant l'hôte du tournoi, la Nouvelle-Calédonie (7-1)

                                  >> La vidéo de la finale


                                  FINALE

                                  Samedi 1er décembre 2018
                                  - 17h00 locales - 7h00 françaises
                                  NOUVELLE-ZÉLANDE - FIDJI : 8-0 (4-0)
                                  Nouméa (Stade Numa Daly)
                                  Spectateurs : 450
                                  Arbitres : Tapaita Lelenga (Tonga) assistée de Maria Salamasina (Samoa) et Lata Kaumatule (Tonga). 4e arbitre : Rani Perry (Tahiti)
                                  Buts : Rosie White 1', 90+1', Sarah Gregorius 6' s.p., 74', Betsy Hassett 38', 55', Meikayla Moore 45+2', Katie Rood 48'
                                  Avertissements : Cema Nasau 16' et 40', Sonali Rao 41'

                                  Nouvelle-Zélande : 1-Erin Nayler ; 2-Ria Percival (15-Sarah Morton 46'), 5-Meikayla Moore (3-Anna Green 74'), 6-Rebekah Stott, 7-Ali Riley (cap.), 9-Katie Rood (19-Paige Satchell 69'), 10-Annalie Longo, 11-Sarah Gregorius, 12-Betsy Hassett, 13-Rosie White, 14-Katie Bowen. Entr.: Tom Sermanni
                                  Non utilisées : 4-CJ Bott, 8-Emma Rolston, 16-Liz Anton, 17-Stephanie Skilton, 18-Grace Jale, 20-Malia Steinmetz, 21-Victoria Esson, 23-Nadia Rolla
                                  Fidji : 1-Adi Tuwai (20-Anaseini Maucuna 77') ; 2-Naomi Waqanidrola, 6-Cema Nasau, 7-Koleta Likuculacula, 9-Trina Davis, 10-Luisa Tamanitoakula, 11-Jotivini Tabua (cap.), 13-Veniana Ranadi, 14-Sonali Rao, 16-Sofi Diyalowai, 17-Viniana Riwai. Entr.: Marika Rodu
                                  Non utilisées : 3-Titilia Waqabaca, 4-Mereoni Tora, 5-Laniana Qereqeretabua, 8-Asilika Gasau, 12-Lewamanu Moce, 15-Sekola Waqanidrola, 18-Aliza Hussein, 19-Louisa Simmons


                                  MATCH POUR LA 3E PLACE

                                  Samedi 1er décembre 2018
                                  - 14h00 locales - 4h00 françaises
                                  PAPOUASIE-NOUVELLE-GUINÉE - NOUVELLE-CALÉDONIE : 7-1 (3-0)
                                  Nouméa (Stade Numa Daly)
                                  Spectateurs : 400
                                  Arbitres : Fina Angelo (Vanuatu) assistée de Vaihina Teura (Tahiti) et Natalia Lumukana (Salomon). 4e arbitre : Nadia Browning (Nouvelle-Zélande)
                                  Buts : Meagen Gunemba 5', 36', 54', 82', Yvonne Gabong 41', Selina Unamba 52', Sandra Birum 84' ; Jackie Pahoa 60'
                                  Avertissements : Yvonne Gabong 62' pour la Papouasie Nouvelle-Guinée ; Claire Kaemo 85' pour la Nouvelle-Calédonie

                                  Papouasie-Nouvelle-Guinée : 1-Betty Sam ; 2-Rita Mayang (11-Selina Unamba 30'), 3-Merolyn Sali (18-Theresah Boie 90'), 4-Judith Gunemba, 6-Yvonne Gabong, 7-Stephanie Gani (19-Elizabeth Elizah 87'), 8-Sandra Birum (cap.), 9-Margret Joseph, 10-Rayleen Bauelua, 12-Meagen Gunemba, 15-Georgina Bakani. Entr.: Peter Gunemba
                                  Non utilisées : 5-Olivia Upaupa, 13-Ramona Padio, 14-Cynthia Pulou, 16-Marie Kaipu, 17-Eunice Nabalu, 20-Faith Kasiray, 21-Fidorah Namuesh
                                  Nouvelle-Calédonie : 20-Dolores Bodeouarou ; 2-Josiane Ayawa, 4-Claire Kaemo (cap.), 5-Glenda Jaine, 6-Marilyse Lolo, 8-Kamena Xowie (3-Moisette Broustet 86'), 13-Madeleine Jaine, 14-Kathleen Nemouare (7-Cassidy Cawa 70'), 16-Yvonne Xowie, 18-Sidney Gatha (9-Jackie Pahoa 59'), 19-Ami-Nata Ajapuhnya. Entr.: Kamali Fitialeata
                                  Non utilisées : 1-Lorenza Hnamano, 12-Bernadette Euribeari, 15-Darnelle Hace, 17-Shaya Ihmeling, 21-Céline Xolawawa, 23-Dominique Nexon


                                  DEMI-FINALES

                                  Mercredi 28 novembre 2018
                                  - 15h00 locales
                                  PAPOUASIE-NOUVELLE-GUINÉE - FIDJI : 1-5 (1-2)
                                  Maré (Stade de la Roche)
                                  Spectateurs : 550
                                  Arbitres : Nadia Browning (Nouvelle-Zélande) assistée de Lata Kaumatule (Tonga) et Natalia Lumukana (Salomon). 4e arbitre : Tapaita Lelenga (Tonga)
                                  Buts : Meagen Gunemba 12' ; Trina Davis 24', 65', Luisa Tamanitoakula 27', Cema Nasau 72', Sofi Diyalowai 87'
                                  Avertissement : Ramona Padio 27' pour la Papouasie Nouvelle-Guinée

                                  Papouasie Nouvelle-Guinée : 1-Betty Sam ; 4-Judith Gunemba, 5-Olivia Upaupa (21-Fidorah Namuesh 76'), 6-Yvonne Gabong, 8-Sandra Birum (cap.), 9-Margret Joseph, 10-Rayleen Bauelua, 11-Selina Unamba (14-Cynthia Pulou 84'), 12-Meagen Gunemba, 13-Ramona Padio, 15-Georgina Bakani. Entr.: Peter Gunemba
                                  Non utilisées : 2-Rita Mayang, 3-Merolyn Sali, 7-Stephanie Gani, 16-Marie Kaipu, 17-Eunice Nabalu, 18-Theresah Boie, 19-Elizabeth Elizah, 20-Faith Kasiray
                                  Fidji : 1-Adi Tuwai ; 2-Naomi Waqanidrola, 6-Cema Nasau, 7-Koleta Likuculacula, 9-Trina Davis (8-Asilika Gasau 89'), 10-Luisa Tamanitoakula, 11-Jotivini Tabua (cap.), 13-Veniana Ranadi, 14-Sonali Rao, 16-Sofi Diyalowai, 17-Viniana Riwai (4-Mereoni Tora 80'). Entr.: Marika Rodu
                                  Non utilisées : 3-Titilia Waqabaca, , 5-Laniana Qereqeretabua, 12-Lewamanu Moce, 15-Sekola Waqanidrola, 18-Aliza Hussein, 19-Louisa Simmons, 20-Anaseini Maucuna

                                  Mercredi 28 novembre 2018 - 15h00 locales
                                  NOUVELLE-ZÉLANDE - NOUVELLE-CALÉDONIE : 8-0 (7-0)
                                  Lifou (Stade de Hnassé)
                                  Spectateurs : 1 200
                                  Arbitres : Rani Perry (Tahiti) assistée de Maria Salamasina (Samoa) et Vaihina Teura (Tahiti). 4e arbitre : Fina Angelo (Vanuatu)
                                  Buts : Betsy Hassett 1', Emma Rolston 7', 20', 43', Katie Bowen 26', Paige Satchell 31', Rosie White 38', 68'
                                  Avertissement : Darnelle Hace 49' pour la Nouvelle-Calédonie

                                  Nouvelle-Zélande : 23-Nadia Rolla ; 2-Ria Percival (17-Stephanie Skilton 68'), 3-Anna Green, 4-CJ Bott, 5-Meikayla Moore (16-Liz Anton 46'), 7-Ali Riley (cap.), 8-Emma Rolston, 12-Betsy Hassett, 13-Rosie White (18-Grace Jale 68'), 14-Katie Bowen, 19-Paige Satchell. Entr.: Tom Sermanni
                                  Non utilisées : 1-Erin Nayler, 6-Rebekah Stott, 9-Katie Rood, 10-Annalie Longo, 11-Sarah Gregorius, 15-Sarah Morton, 20-Malia Steinmetz, 21-Victoria Esson
                                  Nouvelle-Calédonie : 1-Lorenza Hnamano ; 2-Josiane Ayawa, 4-Claire Kaemo (cap.), 5-Glenda Jaine, 6-Marilyse Lolo, 7-Cassidy Cawa (14-Kathleen Nemouare 54'), 8-Kamena Xowie, 11-Kim Magure (19-Ami-Nata Ajapuhnya 55'), 13-Madeleine Jaine (3-Moisette Broustet 82'), 15-Darnelle Hace, 18-Sidney Gatha. Entr.: Kamali Fitialeata
                                  Non utilisées : 9-Jackie Pahoa, 10-Aurélie Lalie, 12-Bernadette Euribeari, 16-Yvonne Xowie, 17-Shaya Ihmeling, 20-Dolores Bodeouarou, 21-Céline Xolawawa, 22-Cinthia Paita, 23-Dominique Nexon

                                  Samedi 1 Décembre 2018
                                  Sebastien Duret

                                  https://www.footofeminin.fr/FIFAWWC-...CE_a15337.html
                                  Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                  Commentaire


                                  • #92
                                    #FIFAWWC #AWCON - Le NIGERIA décroche son 11e titre continental

                                    En finale de la Coupe d'Afrique des Nations, les Super Falcons ont décroché un onzième trophée à l'issue d'une finale sans but remportée aux tirs au but face au Banyana Banyana (4-3)


                                    #FIFAWWC #AWCON - Le NIGERIA décroche son 11e titre continental

                                    La finale s'annonçait disputée, et elle le fût. Si le Nigeria n'avait jamais perdu en finale de la CAN, rien n'était moins sûr pour ce rendez-vous avec une équipe nigeriane sans Oparanozie au coup d'envoi.

                                    Les Sud Africaines alertaient une première fois la gardienne nigeriane avec une frappe de Makhabane en direction de la lucarne, sortie en corner par la gardienne (13e). La réaction nigeriane arrivait par Okobi dont la frappe du gauche obligeait Swart à se coucher au sol pour repousser (23e). Les Nigerianes prenaient le dessus mais les occasions se faisaient rares.

                                    En seconde période, le match avait l'occasion de basculer sur un penalty obtenu suite à une faute de Swart sur Ordega. Oshoala le frappait mais le manquait totalement, frappant le ballon du talon (76e) ! Tout restait possible et une nouvelle frappe à ras de terre de Nyandeni était sortie par une belle parade au sol de la gardienne nigeriane (85e).

                                    La prolongation ne donnait rien de plus malgré une occasion de Motlhalo (103e), et un coup franc de 25 m cadré sous la barre de Makhabane (118e). C'est lors des tirs au but qu'il allait falloir départager les Super Falcons et les Banyana Banyana. L'échec d'entrée de Ebi qui frappait sur le poteau ne faisait pas basculer le match en faveur des Sud-Africaines dont deux tentatives étaient manquées. L'une non cadrée de Ramalepe et l'autre de Motlhalo parfaitement sortie par la gardienne bien partie sur sa droite.


                                    Coupe d'Afrique des Nations - Finale
                                    Samedi 1er décembre 2018
                                    - 16h00 locales (17h00 françaises)
                                    NIGERIA - AFRIQUE DU SUD : 0-0 a.p. (tab 4-3)
                                    Accra (Ohene Djan Stadium)
                                    Spectateurs : 12 000 environ
                                    Arbitres : Gladys Lengwe (Zambie) assitée de Lidwine Pelagie Rakotozafinoro (Madagascar) et Bernadettar Kwimbira (Malawi). 4e arbitre : Fatou Thioune (Sénégal)

                                    Tirs au but (4-3) : Ebi (poteau), Matlou (0-1), Ebere (1-1), Ramalepe (au dessus), Chikwelu (2-1), Nyandeni (2-2), Ihezuo (3-2), Makhabane (3-3), Uchendu (4-3), Motlhalo (arrêté)

                                    Avertissements : Ngozi Ebere 29', Francisca Ordega 92', Rita Chikwelu 117' pour le Nigeria ; Kaylin Swart 74' pour l'Afrique du Sud

                                    NB. Penalty pour le Nigeria frappé par Oshoala du droit hors du cadre sur la gauche de la gardienne (76')

                                    Nigeria : 1-Tochukwu Oluehi ; 6-Josephine Chukwunonye, 3-Osinachi Ohale, 5-Onome Ebi, 4-Ngozi Ebere ; 18-Halimatu Ayinde, 10-Rita Chikwelu (cap.) ; 8-Asisat Oshoala, 13-Ngozi Okobi, 17-Francisca Ordega (11-Chinaza Love Uchendu 112') ; 15-Rasheedat Ajibade (19-Chinwendu Ihezuo 62'). Entr.: Thomas Dennerby
                                    Non utilisées : 2-Glory Ogbonna, 7-Anam Imo, 9-Ugochi Desire Oparanozie, 12-Amarachi Okoronkwo, 14-Faith Ikidi, 16-Chiamaka Nnadozie, 20-Sarah Nnodim, 21-Christy Ohiaeriaku
                                    Afrique du Sud : 20-Kaylin Swart ; 2-Lebohang Ramalepe, 5-Janine van Wyk (cap.), 13-Bambanani Mbane, 3-Nothando Vilakazi ; 17-Leandra Smeda (4-Noko Alice Matlou 67'), 6-Mamello Makhabane ; 10-Linda Motlhalo, 21-Busiswe Ndimeni (18-Nompumelelo Nyandeni 73'), 12-Jermaine Seoposenwe ; 11-Thembi Kgatlana. Entr.: Desiree Ellis
                                    Non utilisées : 1-Roxanne Barker, 7-Koketso Tlailane, 8-Kgaelebane Mohlakoana, 9-Amanda Mthandi, 14-Melinda Kgadiete, 16-Andile Dlamini, 19-Tiisetso Makhubela

                                    #FIFAWWC #AWCON - Le NIGERIA décroche son 11e titre continental



                                    Dimanche 2 Décembre 2018
                                    Sebastien Duret

                                    https://www.footofeminin.fr/FIFAWWC-...al_a15340.html
                                    Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                    Commentaire


                                    • #93
                                      #FIFAWWC - Deux arbitres françaises sélectionnées pour la Coupe du Monde

                                      La Commission des Arbitres de la FIFA a sélectionné 27 arbitres et 48 arbitres assistantes issues de 42 pays différents pour la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019. Deux représentantes sont françaises : Stéphanie Frappart et Manuela Nicolosi



                                      La route vers la Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2019™ a débuté en septembre 2015 pour un premier groupe d'arbitres issues du monde entier, lorsque la FIFA a officiellement lancé le projet d'arbitrage pour le football féminin : « En route pour France 2019 ».

                                      Dans le cadre de ce projet, des séminaires de préparation ont été organisés ces trois dernières années pour les arbitres et arbitres assistantes, mettant l'accent sur la protection des joueuses et de l'image du football, et sur l'interprétation uniforme des Lois du Jeu. L'expertise technique, la compréhension du football, la condition physique et la lecture du jeu et des approches tactiques des équipes font également partie des principaux thèmes abordés lors des séminaires.

                                      Les arbitres sélectionnées pour la compétition phare du football féminin ont déjà démontré leurs capacités lors de tournois précédents – notamment lors des Coupes du Monde Féminine U-17 (Jordanie 2016 et Uruguay 2018) et U-20 (Papouasie-Nouvelle-Guinée 2016 et France 2018).

                                      Les arbitres sélectionnées poursuivront leur préparation jusqu'au coup d'envoi de France 2019. D'autres séminaires seront organisés, tandis que les instructeurs d'arbitres de la FIFA continueront leur travail d'observation tout en fournissant aux arbitres un soutien et des conseils. Tout est mis en œuvre pour faire en sorte que les arbitres soient 100% prêtes pour ce grand rendez-vous.

                                      La Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™ aura lieu du 7 juin au 7 juillet dans les villes de Grenoble, Le Havre, Lyon, Montpellier, Nice, Paris, Reims, Rennes et Valenciennes. La finale sera jouée à Lyon le dimanche 7 juillet 2019.





                                      Lundi 3 Décembre 2018
                                      Sebastien Duret

                                      https://www.footofeminin.fr/FIFAWWC-...de_a15345.html
                                      Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                      Commentaire


                                      • #94
                                        #FIFAWWC - Le détail des 50 millions de dollars de dotations

                                        La FIFA avait récemment annoncé que les montants distribués aux équipes participantes à la Coupe du Monde 2019 seraient doublés par rapport 2015. Retrouvez le détail.



                                        Après s'être vu attribué 1 millions de dollars en 2007 et 2011, l'édition 2015 avait vu la somme destinée au vainqueur doublée (2 millions). Pour cette 8e Coupe du Monde, ce sont 4 millions $ (3,5 millions €) qui auront au premier de la compétition suite à l'annonce de la FIFA en octobre dernier.

                                        Toutes les sommes ont été doublées pour les équipes en fonction de leur classement final. Les équipes éliminées au premier tour recevront 750 000 dollars. Celles qui tomberont en huitième toucheront 250 000 dollars de plus soit 1 million (0,9 M€). Atteindre les quarts de finale assurera a minima 1 450 000 dollars. Enfin le quatrième touchera 1,6 millions (1,4M€) contre 2 millions (1,7M€) pour le vainqueur du match pour la 3e place. Les finalistes toucheront 4 millions (3,5 M€) et 2,6 millions (2,3 M€).

                                        Par ailleurs, au delà de ces 30 millions cumulés, deux nouvelles aides apparaissent. L'une concerne la préparation des équipes qualifiées avec une aide financière pour l'organisation des matchs amicaux avec une somme totale allouée aux 24 qualifiés de 11 520 000 millions.

                                        Autre nouveauté, la répartition des bénéfices aux clubs libérant les joueuses pour la compétition avec une enveloppe de 8 480 000 millions.


                                        Les attributions financières en détail



                                        Les aides des Coupes du Monde précédentes




                                        Jeudi 6 Décembre 2018
                                        Sebastien Duret

                                        https://www.footofeminin.fr/FIFAWWC-...ns_a15350.html
                                        Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                        Commentaire


                                        • #95
                                          #FIFAWWC - Billetterie - Ce qu'il faut savoir !

                                          La billetterie a ouvert le 19 septembre dernier à la famille du football avant d'être destinée au grand public depuis le 19 octobre sous la forme de packs. L'ouverture à l'unité débutera lundi 10 décembre à 15h00. 173 000 billets ont été vendus sur les 1,3 millions mis en vente

                                          #FIFAWWC - Billetterie - Ce qu'il faut savoir !


                                          Les packs toujours ouverts

                                          #FIFAWWC - Billetterie - Ce qu'il faut savoir !

                                          Packs accessibles à la famille du football

                                          Clubs, Ligues, Districts et Licenciés ont pu bénéficié d'une période d'exclusivité d'achat avec jusqu'à 15% de réduction avant l'ouverture grand public des packs le 19 octobre.
                                          Important : Les packs ne sont pas nominatifs.

                                          Packs Grand Public
                                          L'ouverture a eu lieu le 19 octobre et est accessible sur le site internet de la FIFA : https://fr.fifa.com/fifawwc/tickets
                                          >> Les packs détaillés par ville

                                          L'acquisition de places par le biais des packs sera possible pendant le tirage au sort de la Coupe du Monde et permettra d'avoir des places sur les matchs souhaités, avant que l'ouverture à l'unité qui aura lieu le lundi 10 décembre (15h00).


                                          Billet à l'unité : ouverture lundi prochain à 15h00 !

                                          Billets à l'unité

                                          Une phase de pré-vente exclusive destinée aux détenteurs d'une carte VISA ouvrira le lundi 10 décembre à 15h00 et sera close le 23 décembre au soir. Elle permettra d'acheter en avant-première les billets à l'unité. Les premiers prix sont à 9€.

                                          IMPORTANT
                                          La vente à l'unité sans exclusivité ouvrira au grand public au premier trimestre 2019, selon les stocks disponibles


                                          Où en sont les ventes ?

                                          Le plus gros succès a été enregistré à Lyon où les packs donnant accès aux demi-finales et à la finale ont tous été écoulés en moins d'une semaine. Outre en France, où la mobilisation a été conséquente, plus de la moitié des ventes ont été enregistrées à l'étranger et notamment aux États-Unis.

                                          Paris (avec 31.000 vendus) et Valenciennes (19.000) sont les deux autres villes qui ont, pour le moment, le plus attiré le public et les supporters. Cette première phase de vente par packs avec une politique tarifaire très attractive a déjà satisfait une partie des supporters avec un premier pack à 25€ pour 3 matches dans tous les stades sauf Lyon (seuil atteint).

                                          PLUS DE 173.000 PLACES, SOIT 49.500 PACKS, ont d'ores-et-déjà été vendues.

                                          Mercredi 5 Décembre 2018
                                          Sebastien Duret

                                          https://www.footofeminin.fr/FIFAWWC-...r-_a15352.html
                                          Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                          Commentaire


                                          • #96
                                            #FIFAWWC - Tirage au sort : le mode d'emploi

                                            Le tirage au sort de la Coupe du Monde 2019 se tient ce samedi 8 décembre à partir de 18h00 à la Seine Musicale, salle de spectacle située sur l'Ile Seguin à Boulogne-Billancourt, qui accueillera pour l'occasion près de 2 000 personnes.


                                            Composition des pots


                                            - Les 24 nations qualifiées seront réparties dans 4 pots de 6 équipes.
                                            - Les pots seront composés en fonction du Classement Féminin Mondial FIFA/Coca-Cola actualisé au 7 décembre 2018, soit la veille du tirage.
                                            - En tant que pays hôte, la France sera directement placée dans le Pot 1.
                                            - L'y rejoindront les équipes du Top 5 mondial.
                                            - Les 18 autres équipes seront réparties dans les 3 pots restants selon leur rang au classement.


                                            Procédure du tirage au sort

                                            - Les quatre pots représentant les équipes seront nommés Pot 1, Pot 2, Pot 3 et Pot 4.
                                            - Les six pots représentant les Groupes seront désignés de A à F.
                                            - Seront placées dans chaque pot de groupe, 4 boules avec les positions 1, 2, 3 et 4.
                                            - Le Tirage au Sort commencera avec le Pot 1 et se terminera avec le Pot 4.
                                            - Chaque pot devra être complètement vide avant de passer au pot suivant.
                                            - Dans l'ordre du tirage, une boule d'un pot « équipes » sera tirée puis sera suivie d'une boule d'un pot « groupe ». Ceci déterminera la position de l'équipe dans le groupe.

                                            Contraintes

                                            - Dans le Pot 1, la France sera placée dans une boule rouge. En tant qu'hôte de la compétition, elle est d'ores-et-déjà assignée en position A1.
                                            - Les 5 équipes restantes du Pot 1 seront automatiquement placées en position 1 de chaque autre groupe (de B à F)
                                            - Selon la règle générale de la FIFA, aucun groupe ne doit comprendre plus d'une équipe issue de la même zone de qualifications exceptée l'Europe, représentée par 9 équipes. Chaque groupe comptera donc au moins une nation européenne mais pas plus de deux. De ce fait, 3 des 6 groupes auront deux équipes européennes.


                                            Les présentateurs du tirage

                                            Denis BROGNIART

                                            Journaliste sportif depuis près de 20 ans sur TF1, Denis Brogniart est une personnalité forte du monde médiatique français. Aux commandes d'émissions spécialisées telles qu'Automoto ou encore Téléfoot sur certaines périodes, il est systématiquement impliqué dans la couverture de tous les grands événements sportifs diffusés sur la chaîne première : des Championnats d'Europe aux Coupes du Monde de football en passant par les Coupes du Monde de rugby. Au-delà de cette spécialisation sportive, il est également un animateur phare de la chaîne et incarne notamment l'un des programmes les plus populaires de TF1, Koh-Lanta.

                                            Amanda DAVIES
                                            Amanda Davies est présentatrice sportive pour CNN International, basée dans l'antenne londonienne de la chaîne. Depuis qu'elle a rejoint CNN en avril 2012, Amanda a couvert, via son émission « World Sport », de multiples et prestigieux événements sportifs : les Jeux Olympiques d'Hiver et d'Été, les Coupes du Monde de Football, les finales de Ligue des champions, le Tour de France et les Championnats du Monde d'athlétisme. Elle présente également mensuellement le magazine « The Circuit » dédié à l'actualité de la Formule 1 et recevant régulièrement les champions de la discipline. Auparavant, Amanda fut présentatrice à la BBC où elle animait la rubrique sports des journaux d'informations matinaux. Elle avait également à sa charge une émission dédiée au football international - « Sports World Have Your Say » - diffusée sur BBC World News.

                                            Le tirage au sort sera diffusée en direct sur TMC et Canal +


                                            Maître et maîtresse de cérémonie

                                            Alex SCOTT

                                            Figure incontournable du club d'Arsenal, Alex Scott possède un palmarès impressionnant en club cumulant 5 titres de championne d'Angleterre, 7 Coupes d'Angleterre et, surtout, une Ligue des Champions (2008). Rapidement passée par les États-Unis, l'ancienne défenseuse, aujourd'hui âgée de 34 ans, comptabilise également 140 sélections avec les Three Lionnesses. Elle a mis un terme à sa carrière internationale en septembre 2017.

                                            Louis SAHA
                                            Ancien international français comptabilisant 20 sélections avec les Bleus et ayant participé à la Coupe du Monde 2006, Louis Saha, aujourd'hui âgé de 40 ans, fut formé au FC Metz mais a mené la grande majorité de sa carrière en Angleterre, marquant de son empreinte les clubs de Manchester United puis d'Everton. Avec les Reds Devils, l'ancien attaquant a d'ailleurs remporté deux championnats consécutifs (2007 et 2008) et la Ligue des Champions (2008).


                                            Les assistant(e)s du tirage au sort

                                            Marie BOCHET

                                            Octuple médaille d'or paralympique et quinze fois championne du Monde de ski alpin.

                                            Didier DESCHAMPS
                                            Sélectionneur de l'Equipe de France masculine
                                            Champion du Monde 1998 comme joueur, puis en 2018 comme sélectionneur

                                            Michael ESSIEN
                                            Ancien international ghanéen

                                            Cindy CONE (PARLOW)
                                            Ancienne internationale américaine
                                            Championne du Monde 1999, double Championne Olympique

                                            Steffi JONES
                                            Ancienne internationale allemande
                                            Championne du Monde 2003

                                            KAKA
                                            Ancien international brésilien
                                            Champion du Monde 2002

                                            Aya MIYAMA
                                            Internationale japonaise
                                            Championne du Monde 2011

                                            La Seine Musicale (photo FIFA)
                                            La Seine Musicale (photo FIFA)

                                            Vendredi 7 Décembre 2018
                                            Sebastien Duret

                                            https://www.footofeminin.fr/FIFAWWC-...oi_a15351.html
                                            Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                            Commentaire


                                            • #97
                                              #FIFAWWC - Tirage au sort : qui sont les 24 qualifiés ?

                                              Présentation en chiffres et infos des 24 qualifiés à la Coupe du Monde 2019. Outre la France, 23 équipes ont pris part aux qualifications de leur confédération pour décrocher le précieux sésame.


                                              Zone Europe : UEFA

                                              46 équipes + hôte => 8 qualifiés + France

                                              FRANCE (Bleues)

                                              4e participation
                                              Meilleure performance : Quatrième (2011)
                                              Sélectionneure : Corinne Diacre
                                              Qualifications : qualifiée d'office en tant que hôte (19 mars 2015)

                                              ALLEMAGNE (Pas de surnom)
                                              8e participation
                                              Meilleure performance : Vainqueur (2003, 2007)
                                              Qualifications : 1er du groupe 5 (7v, 0n, 1d, 38-3) (4 septembre 2018)
                                              Sélectionneure : Martina Voss-Tecklenburg

                                              ANGLETERRE (The Lionesses)
                                              5e participation
                                              Meilleure performance : troisième (2015)
                                              Qualifications : 1er du groupe 1 (7v, 1n, 0d, 29-1) (31 août 2018)
                                              Sélectionneur : Phil Neville

                                              ÉCOSSE (Pas de surnom)
                                              1re participation
                                              Meilleure performance : néant
                                              Qualifications : 1er du groupe 2 (7v, 0n, 1d, 19-7) (4 septembre 2018)
                                              Sélectionneure : Shelley Kerr

                                              ESPAGNE (La Roja)
                                              2e participation
                                              Meilleure performance : phase de groupe (2015)
                                              Qualifications : 1er du groupe 7 (8v, 0n, 0d, 25-2) (8 juin 2018)
                                              Sélectionneur : Jorge Vila

                                              ITALIE (Azzurre)
                                              3e participation
                                              Meilleure performance : Quart de finaliste (1991)
                                              Qualifications : 1er du groupe 6 (7v, 0n, 1d, 19-4) (8 juin 2018)
                                              Sélectionneure : Milena Bertolini

                                              NORVÈGE (Gresshoppene)
                                              8e participation
                                              Meilleure performance : Vainqueur (1995)
                                              Qualifications : 1er du groupe 3 (7v, 0n, 1d, 22-4) (4 septembre 2018)
                                              Sélectionneure : Martin Sjogren

                                              PAYS-BAS (Oranje)
                                              2e participation
                                              Meilleure performance : Huitième de finaliste (2015)
                                              Qualifications : 2e du groupe 3 + vainqueur des barrages (9v, 2n, 1d, 30-4) (13 novembre 2018)
                                              Sélectionneure : Sarina Wiegman-Glotzbach

                                              SUÈDE (Blågult)
                                              8e participation
                                              Meilleure performance : Finaliste (2003)
                                              Qualifications : 1er du groupe 4 (7v, 0n, 1d, 22-2) (4 septembre 2018)
                                              Sélectionneur : Peter Gerhardsson


                                              Zone Amérique du Nord, Centrale et Caraïbes : CONCACAF

                                              28* équipes + hôte => 3 qualifiés

                                              *A noter que 2 autres sélections ont pris aux qualifications au Championnat de la CONCACAF mais ne sont pas reconnues par la FIFA (Guadeloupe et Martinique) + 1 équipe forfait

                                              CANADA (pas de surnom)
                                              7e participation
                                              Meilleure performance : Quatrième (2003)
                                              Qualifications : finaliste de la CONCACAF (4v, 0n, 1d, 24-3) (14 octobre 2018)
                                              Sélectionneur : Kenneth Heiner-Moller

                                              ÉTATS-UNIS (The Stars and Stripes)
                                              8e participation
                                              Meilleure performance : Vainqueur (1991, 1999, 2015)
                                              Qualifications : champion de la CONCACAF (5v, 0n, 0d, 26-0) (14 octobre 2018)
                                              Sélectionneure : Jill Ellis

                                              JAMAÏQUE (Reggae Girlz)
                                              1re participation
                                              Meilleure performance : néant
                                              Qualifications : troisième de la CONCACAF (8v, 2n, 2d, 53-14)(17 octobre 2018)
                                              Sélectionneur : Hue Menzies


                                              Zone Amérique du Sud : CONMEBOL

                                              10 équipes => 3 qualifiés

                                              ARGENTINE (Albicelestes)

                                              3e participation
                                              Meilleure performance : Phase de groupes (2003, 2007)
                                              Qualifications : vainqueur du barrage CONCACAF-CONMEBOL (5v, 1n, 3d, 20-15) (13 novembre 2018)
                                              Sélectionneur : José Carlos Boleros

                                              BRESIL (Seleção)
                                              8e participation
                                              Meilleure performance : Finaliste (2007)
                                              Qualifications : vainqueur de la Copa América (7v, 0n, 0d, 31-2) (19 avril 2018)
                                              Sélectionneur : Oswaldo Alvarez Vadao

                                              CHILI (Las Chicas de Rojo)
                                              1re participation
                                              Meilleure performance : néant
                                              Qualifications : 2e de la Copa America (3v, 3n, 1d, 13-5) (22 avril 2018)
                                              Sélectionneur : José Letelier


                                              Zone Asie : AFC

                                              24 équipes => 5 qualifiés

                                              + 2 équipes forfait

                                              AUSTRALIE (Matildas)
                                              7e participation
                                              Meilleure performance : Quart de finaliste (2007, 2011, 2015)
                                              Qualifications : Finaliste de la Coupe d'Asie (1v, 3 n, 1d, 11-4) (13 avril 2018)
                                              Sélectionneur : Alen Stajcic

                                              CHINE (Roses d'Acier)
                                              7e participation
                                              Meilleure performance : Finaliste (1999)
                                              Qualifications : 3e de la Coupe d'Asie (4v, 0n, 1d, 19-5) (9 avril 2018)
                                              Sélectionneur : Jiǎ Xiùquán

                                              CORÉE DU SUD (Taegeuk Ladies)
                                              3e participation
                                              Meilleure performance : Huitième de finaliste (2015)
                                              Qualifications : 5e de la Coupe d'Asie (5v, 3n, 0d, 30-1) (16 avril 2018)
                                              Sélectionneur : Yoon Deokyeo

                                              JAPON (Nadeshiko)
                                              8e participation
                                              Meilleure performance : Vainqueur (2011)
                                              Qualifications : Vainqueur de la Coupe d'Asie (3v, 2n, 0d, 9-2)
                                              Sélectionneure : Asako Takakura

                                              THAÏLANDE (Chaba Kaew)
                                              2e participation
                                              Meilleure performance : Phase de groupes (2015)
                                              Qualifications : 4e de la Coupe d'Asie (4v, 1n, 2d, 19-11)
                                              Sélectionneur : Nuengruethai Sathongwien


                                              Zone Afrique : CAF

                                              25* équipes => 3 qualifiés

                                              *dont la Guinée-Équatoriale a été sanctionnée par la FIFA et ne pouvait se qualifier pour la Coupe du Monde + 1 équipe forfait

                                              AFRIQUE DU SUD (Banyana Banyana)
                                              1re participation
                                              Meilleure performance : néant
                                              Qualifications : Finaliste de la Coupe d'Afrique (5v, 2n, 0d, 18-2) (27 novembre 2018)
                                              Sélectionneure : Desiree Ellis

                                              CAMEROUN (Les Lionnes)
                                              2e participation
                                              Meilleure performance : Huitième de finaliste (2015)
                                              Qualifications : 3e de la Coupe d'Afrique (5v, 2n, 0d, 20-4) (30 novembre 2018)
                                              Sélectionneur : Joseph Brian Ndoko

                                              NIGERIA (Super Falcons)
                                              8e participation
                                              Meilleure performance : Quart de finaliste (1999)
                                              Qualifications : Vainqueur de la Coupe d'Afrique (4v, 2n, 1d) (27 novembre 2018)
                                              Sélectionneur : Thomas Dennerby


                                              Zone Océanie : OFC

                                              11 équipes => 1 qualifié

                                              NOUVELLE-ZÉLANDE (Football Ferns)

                                              5e participation
                                              Meilleure performance : Phase de groupes (1991, 2007, 2011, 2015)
                                              Qualifications : Vainqueur de la Coupe d'Océanie (5v, 0n, 0d, 43-0) (1er décembre 2018)
                                              Sélectionneur : Tom Sermanni

                                              #FIFAWWC - Tirage au sort : qui sont les 24 qualifiés ?

                                              Vendredi 7 Décembre 2018
                                              Sebastien Duret

                                              https://www.footofeminin.fr/FIFAWWC-...es_a15354.html
                                              Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                              Commentaire


                                              • #98
                                                #FIFAWWC - Tirage au sort de la phase finale : Les chapeaux connus

                                                Suite à la parution du classement FIFA, on connait désormais les chapeaux pour le tirage au sort de ce samedi 8 décembre




                                                Les chapeaux définitifs sont connus depuis ce vendredi matin à l'occasion de la parution du classement FIFA. Les 24 équipes sont réparties en fonction de leur classement FIFA. Seule la France en tant que pays hôte était d'office en première position.

                                                Le chapeau 1 comprend donc la France et est assurée d'être placée dans le groupe A en position 1. Les autres représentants sont les équipes les mieux classées au classement FIFA : Etats-Unis, Allemagne, Angleterre, Canada et Australie.

                                                Le chapeau 2 se compose des Pays-Bas, du Japon, de la Suède, du Brésil et deux autres représentants européens qui sont l'Espagne et la Norvège soit 4 équipes de cette zone dans ce chapeau.

                                                Le chapeau 3 pour sa part propose les équipes asiatiques (Corée du Sud, Chine et Thaïlande) aux côtés de deux européens (Italie, Ecosse) et du représentant de l'Océanie, la Nouvelle-Zélande.

                                                Enfin le chapeau 4 est composé des Sud-Américaines : Argentine et Chili, des représentants africains : Nigeria, Cameroun et Afrique du Sud et enfin de la Jamaïque, équipe surprise.

                                                Il faut rappeler qu'en dehors des équipes européennes, il ne pourra pas y avoir deux équipes d'une même confédération dans le même groupe au premier tour. Il aura également au moins une équipe européenne par groupe.

                                                >> Le simulateur sur le site de la FIFA

                                                Avec la formule actuelle, la France pourrait hériter d'un groupe relevé comme :
                                                JAPON, ITALIE, CHILI

                                                A l'inverse, un tirage plus favorable offrirait :
                                                NORVÈGE ou SUÈDE, THAÏLANDE, JAMAÏQUE

                                                Vendredi 7 Décembre 2018
                                                Sebastien Duret

                                                https://www.footofeminin.fr/FIFAWWC-...us_a15321.html
                                                Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                                Commentaire


                                                • #99

                                                  Commentaire


                                                  • #FIFAWWC - Le tirage au sort : CORÉE DU SUD, NORVÈGE et NIGERIA pour les Bleues

                                                    Le tirage au sort a été effectué ce samedi soir à La Seine Musicale. La France hérite de trois adversaires qu'elle a déjà joués en Coupe du Monde.




                                                    Des groupes B et C relevés


                                                    Avec l'Allemagne en favorite, l'Espagne et la Chine seront aussi candidats pour passer ce premier tour où l'Afrique du Sud aura fort à faire. Le groupe C est certainement l'un des plus disputés. Australie, Italie et Brésil, trois équipes qui pourraient croiser le chemin des Bleues dès les huitièmes. Les débuts de la Jamaïque s'annoncent difficiles.

                                                    Un groupe E ouvert et athlétique

                                                    C'est certainement le groupe le plus homogène avec le Canada, la Nouvelle-Zélande et les Pays-Bas. Le Cameroun aura aussi ses chances ce qui laisse envisager tous les scenarii.

                                                    Groupe D : Angleterre et Japon favoris

                                                    Le groupe D semble promis à l'Angleterre ou au Japon. Derrière l'Ecosse et l'Argentine devront s'accrocher pour prétendre à une troisième place.

                                                    Groupe F : les Etats-Unis avec la Suède

                                                    Les tenantes du titre se retrouvent dans un groupe où elles seront les grandes favorites. Derrière la Suède et le Chili pourront prétendre passer le premier tour alors que cela sera plus ardu pour la Thaïlande.


                                                    Un groupe abordable pour les Bleues

                                                    CORÉE DU SUD

                                                    Le France débutera le 7 juin en match d'ouverture face à la Corée du Sud. Un adversaire connu des Françaises et qui a laissé de bons souvenirs avec deux victoires en Coupe du Monde. En 2003, la France a signé la première victoire de son histoire dans la compétition grâce à un but de Pichon (1-0). En 2015, la France a largement disposé de son adversaire en huitième (3-0). Les Bleues n'ont jamais joué cette équipe dans un autre contexte.

                                                    NORVÈGE
                                                    C'est une équipe que la France retrouve très souvent. Déjà en 2003, elles étaient dans le groupe des Bleues (défaite 0-2). En championnat d'Europe, elles ont été à trois reprises dans la phase de groupes ensemble en 2001, 2005 et 2009 (2 nuls 1-1 et une défaite 0-3). Mais depuis la tendance s'est inversée. Au total, la France a joué 20 fois la Norvège (5 victoires, 7 nuls, 8 défaites). La dernière défaite remonte à la Coupe du Monde 2003.

                                                    NIGERIA
                                                    Le champion d'Afrique sera sur le chemin des Bleues. En 2011, lors de la Coupe du Monde, la France avait connu une victoire 1-0 grâce à un but de Delie. Dernièrement, les Bleues ont battu cette équipe qui n'a manqué aucune Coupe du Monde (8-0).

                                                    Dimanche 9 Décembre 2018
                                                    Sebastien Duret

                                                    https://www.footofeminin.fr/FIFAWWC-...es_a15363.html
                                                    Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                                    Commentaire

                                                    Chargement...
                                                    X