Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Eliminatoires Coupe du Monde 2019

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Rem56
    a répondu
    #FIFAWWC - La billetterie à l'unité ouverte depuis 15h00

    Après le tirage au sort de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019 ce 8 décembre, les matches de groupe des 24 équipes participantes sont désormais connus et la billetterie individuelle ouvre ce lundi.



    La FIFA, le Comité d’Organisation Local et Visa, Partenaire de la FIFA depuis 2007 et Partenaire Officiel pour les Services de Paiement de la FIFA, ont choisi ce moment privilégié pour lancer la Prévente de billets Visa : il s'agit de la première occasion pour le public de faire une demande d’achats de billets individuels pour le tournoi, exclusivement pour les détenteurs de cartes Visa.

    La Prévente Visa pour la Coupe du Monde Féminine de la FIFA™ débute aujourd'hui à 15h00 pour tous ceux possédant une carte Visa. Une offre exclusive jusqu'au 23 décembre à 18h00.

    Les prix des billets vont de 9 euros (catégorie 4 pour les matches de groupe, équipe de France comprise excepté le match d’ouverture) à 84 euros (catégorie 1 pour la finale).

    Cliquez ICI pour plus d'informations sur les billets.

    Cliquez ICI pour le calendrier actualisé.

    Lundi 10 Décembre 2018
    Sebastien Duret

    https://www.footofeminin.fr/FIFAWWC-...00_a15376.html

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    Envoyé par lampard6988 Voir le message
    Je comprends rien, dans son article du jour l'Equipe parle d'une potentielle confrontation en quart de finale avec les Etats Unis alors que sur lequipe.fr et wikipedia, le premier du groupe F affrontera le premier ou le deuxième du groupe A qu'en finale..?
    L'explication a été donnée dans l'article de FoF juste au dessus :
    L'explication a été apportée ce dimanche par l'organisation. En fait, lors des matchs 41 et 42 qui correspondent à des huitièmes de finale, la FIFA a effectué une permutation du 1er du groupe F et du 2e groupe F. L'explication étant un rééquilibrage des tableaux avec trois premiers de groupes de part et d'autre.
    Donc si la France et les USA finissent premières puis qu'elles passent les huitièmes, elles s'affronteront en quarts... alors que ce n'était pas prévu à l'origine dans le tableau final.

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    #FIFAWWC - Jill ELLIS (États-Unis) : «On ne va pas défendre notre titre, on va en chercher un nouveau »

    Après avoir hérité de la Thailande, du Chili et de la Suède dans le groupe F, la sélectionneuse de l'équipe des États-Unis, Jill Ellis, se montrait confiante sur la prochaine échéance à venir pour son équipe. Elle loue aussi l'état d'esprit des championnes du monde en titre.

    (photo US Soccer)
    (photo US Soccer)


    Comment vous sentez-vous après ce tirage au sort ?

    Premièrement, c'était vraiment une belle cérémonie. Ensuite, au niveau du tirage, je dirais qu'il est plutôt bon pour nous. Il y a des équipes qu'on ne connait pas beaucoup et ça me plaît. Et puis il y a la Suède, que nous jouerons lors du 3e match, ce qui va nous permettre de vraiment nous ancrer dans cette Coupe du monde. Ce sont surtout 3 équipes au profil différent, ce sera mieux pour se préparer aux échéances qui suivront.

    Que va-t-il se passer maintenant pour vous, dans votre préparation ?
    J'ai la chance d'avoir un staff extraordinaire, alors nous allons nous pencher sur nos adversaires dès aujourd'hui (samedi). Nous avons établi un programme dense pendant les 6 prochains mois, en essayant beaucoup de choses différentes, et c'est ce qui je pense peut faire la différence, car nous aurons déjà surmonté beaucoup d'obstacles avant d'arriver à cette coupe du monde.

    Le coach suédois avait l'air plutôt confiant quant à ses capacités à battre votre équipe, et peut-être même de remporter le tournoi, qu'en pensez-vous ?
    C'est une bonne équipe, avec beaucoup de coeur. Je les ai vues jouer contre l'Angleterre, ils ont un bon équilibre entre les jeunes joueuses et d'autres plus expérimentées. Ils sont toujours difficiles à jouer dans des tournois comme celui-ci, ils mettent beaucoup de pression et peuvent jouer en contre-attaque, ils ont aussi une grande histoire dans cette coupe du monde qui les porte.

    "La France a aussi une équipe talentueuse et une bonne sélectionneuse"

    Cela va-t-il être difficile de constituer votre groupe pour juin ?

    Oui. Sur les 12 derniers mois on a observé beaucoup de joueuses différentes, mais on a pu le réduire à un groupe plus réduit, même si on a beaucoup plus de profondeur à chaque secteur que nous en avions en 2015.

    Comment le calendrier que vous avez préparé va vous permettre d'aborder cette phase de groupe ? Et comme vous préparez vous à affronter une équipe imprévisible dans les résultats comme le Chili ?
    Notre programme va nous tester, c'est ce dont nous avons besoin. Nous allons jouer le Japon, ce qui va nous permettre de nous préparer à affronter un adversaire de la zone Asie, nous allons également jouer le Brésil, pour nous préparer à jouer contre une équipe sud-américaine. Pour nous, l'idée c'est de toujours progresser. Si vous demandez aux joueuses, elles vous diront toujours qu'elles ont bien joué mais qu'elles doivent encore faire mieux. C'est ce qui est grisant avec ce groupe, qui a beaucoup de talent.

    Vos joueuses auront-elles une pression particulière en tant que championnes en titre ?
    Ce que je pense, c'est que lorsque vous parvenez à remporter quelque chose, le plus important est de savoir comment vous allez aborder le prochain match. Notre objectif n'est pas de défendre notre titre de championne du monde, mais de savoir comment on va attaquer et dominer dans cette coupe du monde. La moitié des joueuses qui y seront n'auront pas joué au Canada, donc notre question c'est plutôt de savoir comment on va aller chercher le titre.

    Quelle sera la différence entre le fait de jouer au Canada en 2015, en maintenant en France ?
    Cette fois nous allons jouer sur des pelouses naturelles (rires) ! C'est une bonne chose. Le Canada a organisé une superbe compétition, avec des records en termes de spectateurs, mais en tant que coach on espère toujours que notre sport va grandir, et que chaque coupe du monde va être meilleure que la précédente. Quand vous voyez la cérémonie du tirage au sort aujourd'hui et celle d'il y a 4 ans - et ce n'est pas négatif - c'était impressionnant !

    Que pensez-vous du groupe de la France ?
    C'est un groupe relevé. Quand il y a un champion d'une des confédérations dans votre groupe, cela veut dire qu'il y a de la qualité en face selon moi. Ils connaissent bien la Norvège. Puis la France a aussi une équipe talentueuse et une bonne sélectionneuse, et bien sûr ils jouent à domicile ce qui est un gros avantage.

    Dimanche 9 Décembre 2018
    Vincent Roussel

    https://www.footofeminin.fr/FIFAWWC-...au_a15369.html

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    #FIFAWWC - Thomas DENNERBY (Nigeria) : « Nous serons mieux préparés cette fois »

    Futur adversaire de l'équipe de France en Coupe du monde, l'entraîneur suédois du Nigeria Thomas Dennerby s'est montré ravi d'être tombé dans le même groupe que la nation hôte de la coupe du monde 2019. Le champion d'Afrique en titre espère également pouvoir préparer correctement la compétition.

    Thomas Dennerby lors de la CAN remportée par le Nigeria
    Thomas Dennerby lors de la CAN remportée par le Nigeria


    Qu'est-ce que ça fait de jouer contre l'équipe de France ?

    C'est enivrant ! Jouer ce genre de match, contre l'hôte de la compétition, ce sont des souvenirs gravés à vie. Il y aura sûrement beaucoup d'ambiance, un stade plein... Si j'étais encore un athlète (sourire), j'aurais aimé ce type d'atmosphère. C'est ce que je dirai à mes joueuses, c'est une expérience unique dans une vie, il faut qu'elles en soient heureuses. Contre la Norvège et la Corée du Sud, je pense qu'on a les moyens de livrer de bons matches, et bien sûr, notre objectif est de sortir des phases de groupes.

    Quelles sont les forces de votre équipe ?
    Nous avons un bon mix entre les joueuses jeunes et celles plus âgées. Nous avons plusieurs joueuses professionnelles, qui jouent en Europe, à cela nous y ajoutons nos meilleures joueuses de la première division nigériane. Nous avons donc ce mélange auquel s'ajoute un bel état d'esprit, grâce à nos joueuses d'expérience.

    Avoir gagné la CAN vous rend-t-il encore plus confiant ?
    Oui, c'était un tournoi très difficile, le Cameroun et l'Afrique du Sud se sont révélés comme deux équipes très coriaces, avec de bons matches à la clé. Même si je pense que l'Afrique du Sud par exemple était arrivée dans cette compétition avec une meilleure préparation que nous.

    Justement, qu'en est-il de votre préparation à cette coupe du monde ?
    Je n'ai pas le programme (des matches) pour l'instant car nous attendions justement le tirage. Mais on espère pouvoir réaliser une très bonne préparation, en commençant par nous entraîner depuis le Nigeria, puis à partir de mai, depuis l'Europe. Nous allons aussi chercher à trouver de bonnes oppositions en amical, ne reste plus qu'à les valider.

    Oparanozie fera partie du groupe cet été

    Quel regard portez-vous sur Désiré Oparanozie ?

    C'est une bonne joueuse, qui a le sens du but mais aussi de bonnes qualités techniques. Elle a de l'expérience, même si elle a connu quelques problèmes lors de la CAN, où elle s'est blessée à la cuisse, c'est ce qui lui a fait manquer la finale. Mais si elle est en forme, prête à jouer, elle fera partie du groupe cet été.

    La dernière fois que la France et le Nigeria se sont rencontrés, la France l'a largement emporté (8-0). Cela sera-t-il différent en juin ?
    (rires) J'espère bien ! Cette fois-là (en avril 2018), c'était la première fois que mon groupe se réunissait depuis 17 mois. En plus, nous sommes arrivés seulement 1 jour et demi avant le match en raison des grèves qu'il y avait en France, nous étions arrivées très tard, avec beaucoup de complications. Mais je peux vous promettre une chose, nous serons mieux préparés cette fois ! »


    NIGERIA

    - Classement FIFA : 39e
    - Sélectionneur : Thomas Dennerby (Suède).
    - Palmarès : vainqueur de la Coupe d'Afrique des Nations en 1991, 1995, 1998, 2000, 2002, 2004, 2006, 2010, 2014, 2016 et 2018.
    - Participations à la Coupe du monde (8 sur 8) : 1991 (1er tour), 1995 (1er tour), 1999 (quarts de finale), 2003 (1er tour), 2007 (1er tour), 2011 (1er tour), 2015 (1er tour), 2019
    - Bilan de la France face au Nigeria (2 matchs) : 2 victoires, 9 buts marqués, 0 encaissé.
    - Bilan de la France face au Nigeria en Coupe du Monde (1 match) : 1 défaite (0-1, 2011)
    - Dernier match : France-Nigeria (06-04-2018, 8-0, amical).
    - Qualfication : Vainqueur de la Coupe d'Afrique des Nations.

    Dimanche 9 Décembre 2018
    Vincent Roussel

    https://www.footofeminin.fr/FIFAWWC-...is_a15370.html

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    #FIFAWWC - Yoon DEOK-YEO : "Montrer que la Corée du Sud n'est pas une équipe facile à battre"

    Hasard du tirage et du destin, le match d'ouverture opposera la France à la Corée du Sud, soit les pays qui étaient candidats à l'organisation de cette phase finale. C'est également l'adversaire qui a le mieux réussi aux Bleues dans la compétition (2 victoires).

    photo FIFA.com
    photo FIFA.com


    Quel est votre sentiment de jouer le pays hôte en ouverture ?

    Nous avons joué contre la France en 2015 lors de la précédente Coupe du monde (défaite 3-0). L'équipe livre de bonnes performances et surtout le tournoi se joue à domicile pour elle. Nous devons nous préparer pour ce match d'ouverture car il y aura de nombreux supporters, acquis à la cause des Françaises. Ce sera la partie la plus difficile de notre préparation. Mais nous voulons nous battre et montrer que la Corée du Sud n'est pas une équipe contre laquelle on peut gagner facilement.

    Que pensez-vous de vos deux autres adversaires ?
    Norvège et Nigeria ne peuvent être ignorés. La Norvège est une équipe forte qui a déjà gagné une Coupe du Monde, et le Nigeria a gagné sur le terrain sa huitième qualification consécutive pour une phase finale de Coupe du Monde. Le deuxième match contre le Nigeria sera un match crucial et nous devrons gagner ce match et ensuite jouer le match décisif contre la Norvège.


    Le match d'ouverture se tiendra le 7 juin 2019 au Parc des Princes (Paris, 21h00)




    CORÉE DU SUD


    - Classement FIFA* : 14e
    - Sélectionneur : Yoon Deokyeo
    - Palmarès : vainqueur de la Coupe d'Asie de l'Est 2005.
    - Participations à la Coupe du monde (3 sur 8) : 2003 (1er tour), 2015 (8es de finale), 2019
    - Bilan de la France face à la Corée du Sud (2 matchs en Coupe du Monde) : 2 victoires, 4 buts marqués, 0 encaissé.
    - Dernier match : France-Corée du Sud (21-06-2015, 3-0, Coupe du monde 2015)
    - Qualification : 5e de la Coupe d'Asie des Nations

    Dimanche 9 Décembre 2018
    Sebastien Duret

    https://www.footofeminin.fr/FIFAWWC-...re_a15372.html

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    #FIFAWWC - Martin SJÖGREN (Norvège) : "Je crois que nous avons un bonne chance de nous qualifier"

    Le sélectionneur suédois de la Norvège a réagi au tirage au sort qui voit sa sélection rencontrer la France au premier tour.

    Martin Sjögren (photo NFF)
    Martin Sjögren (photo NFF)


    Le tirage au sort vous a donné un groupe compliqué, pensez-vous pouvoir vous qualifier pour les huitièmes de finales ?

    Je pense que oui, c'est un groupe difficile. La France sera évidemment la favorite, ça sera tres ouvert entre les trois autres équipes. Je crois que nous avons un bonne chance de nous qualifier. Nous allons devoir bien travailler. Nous allons bien nous préparer et j'espère que nous ferons un bon tournoi.

    Votre équipe a un peu changé après l'Euro, est-ce que vous pensez que les différents chantiers auront suffisamment avancé dans six mois ?
    Ça fait maintenant, un an et demi à peu près que l'on travaille avec le même groupe de joueuses. Nous avons fait des progrès, et je pense que nous serons prêts pour la Coupe du Monde.

    Craigniez-vous cette Equipe de France ?
    Je n'ai pas peur, ça sera un gros match, j'espère qu'on donnera une bonne réplique à la France et qu'on le gagnera. L'équipe de France a de nombreuses joueuses de talent, Eugénie Le Sommer est parmi les meilleures.

    Quels sont vos objectifs pour le tournoi ?
    Nous n'avons pas encore défini d'objectifs précis. On fera cela au prochain camp d'entraînement au mois de janvier mais nous avons de gros espoirs de réussite. Nous pensons que nous avons bien progressé lors de la dernière saison et le futur qui se profile semble être positif.

    Quelles sont les qualités de votre équipe ?
    Nous avons de très bonnes joueuses, nous avons eu un changement de génération donc une équipe assez jeune, et nous avons réussi à bien les faire progresser en un court laps de temps suite à l'Euro.


    A propos d'Ada Hegerberg qui a mis la sélection de côté
    Vous devriez plutôt lui demander. La situation est fermée pour l'instant car elle a clairement fait comprendre qu'elle ne souhaitait pas jouer pour l'équipe nationale et on doit respecter ce choix. On verra. Nous n'avons aucun contact avec elle pour l'instant.


    NORVÈGE

    - Classement FIFA : 13e
    - Sélectionneur : Martin Sjögren.
    - Palmarès : vainqueur de la Coupe du monde 1995, finaliste en 1991 ; vainqueur des JO 2000 ; vainqueur de l’Euro en 1987 et 1993, finaliste en 1989, 1991, 2005 et 2013.
    - Participations à la Coupe du monde (8 sur 8) : 1991 (finale), 1995 (1er), 1999 (quatrième), 2003 (quarts de finale), 2007 (quatrième), 2011 (1er tour), 2015 (8es de finale), 2019
    - Bilan de la France face à la Norvège (20) : 5 victoires, 7 nuls, 8 défaites, 12 buts marqués, 27 buts encaissés.
    - Bilan de la France face à la Norvège en Coupe du Monde : 1 match, 1 défaite (0-2, 2003)
    - Dernier match : France-Norvège (11-07-2017, 1-1, amical).
    - Qualification : 1er du groupe 3 zone UEFA (7 victoires, 1 défaite).

    Dimanche 9 Décembre 2018
    Sylvain Jamet

    https://www.footofeminin.fr/FIFAWWC-...er_a15371.html

    Laisser un commentaire:


  • tasslehoff
    a répondu
    Nice a un bon programme, aucun match pourri. 2 très belle affiches dont le Mach de l’EDF, les 2 matchs qui ne sont pas des affiches ont quand même une belle équipe qui joue. Et potentiellement, ils verront la France 3 fois !

    Laisser un commentaire:


  • lampard6988
    a répondu
    Je comprends rien, dans son article du jour l'Equipe parle d'une potentielle confrontation en quart de finale avec les Etats Unis alors que sur lequipe.fr et wikipedia, le premier du groupe F affrontera le premier ou le deuxième du groupe A qu'en finale..?
    Dernière modification par lampard6988, 09/12/2018, 11h14.

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    #FIFAWWC - Un calendrier modifié : Les ÉTATS-UNIS dès les quarts de finale (actualisé)

    Le calendrier initialement présenté par la FIFA offrait un quart de finale plus abordable aux Bleues en cas de première place. Mais le calendrier de la compétition communiqué à l'issue du tirage par la FIFA est différent de celui diffusé initialement et dans le dossier de presse il y a deux jours. Explications.



    Le calendrier de la phase éliminatoire du tournoi en date du 25 janvier 2018 et celui du 8 décembre 2018


    Si l'extrapolation sur la suite de la compétition est toujours aléatoire, il est une modification du calendrier qui offre un tableau moins ouvert. Les Bleues en cas de première place seront amenées à rencontrer un premier de groupe en quarts de finale alors que le calendrier initial prévoyait un adversaire classé 2e.

    L'explication a été apportée ce dimanche par l'organisation. En fait, lors des matchs 41 et 42 qui correspondent à des huitièmes de finale, la FIFA a effectué une permutation du 1er du groupe F et du 2e groupe F. L'explication étant un rééquilibrage des tableaux avec trois premiers de groupes de part et d'autre.

    Dans le dossier de presse communiqué avant ce tirage le calendrier de la FIFA en date du 25 janvier 2018, le match 41 correspondait au 2e B - 2e F à Reims. Ce samedi soir suite à la correction apportée, la rencontre 41 est désormais le 2e B - 1er F toujours à Reims. Une permutation a donc été effectuée avec le match 42 où la rencontre oppose désormais le 2e F au 2e E à Paris.

    Les États-Unis en quart

    Les États-Unis favoris du groupe F pourraient ainsi retrouver en huitième Allemagne, Espagne ou Chine (2e groupe B) au lieu du 2e du groupe E (Canada, Pays-Bas, Nouvelle-Zélande ou Cameroun). Mais c'est surtout en quart de finale que ce changement impactera la France si elle prend la première place de son groupe et passe les huitièmes. En effet, les États-Unis seraient sur le chemin des Bleues dès les quarts de finale, alors que dans l'autre cas, une première place en phase de groupes de la France et des États-Unis permettaient aux deux équipes de ne se retrouver qu'en finale. La France initialement pouvait envisager jouer contre la Suède et le Chili, potentiels deuxième du groupe F.

    Si pour aller au bout, la France devra passer tous les obstacles, celui du quart de finale potentiel à Paris pourrait être une mission compliquée.

    Le calendrier présenté le 25 janvier dernier



    Le calendrier du dossier de presse communiqué au cours de la semaine



    Le calendrier communiqué à l'issue du tirage




    Dimanche 9 Décembre 2018
    Sebastien Duret

    https://www.footofeminin.fr/FIFAWWC-...le_a15368.html
    Dernière modification par Rem56, 10/12/2018, 01h00.

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    #FIFAWWC - Corinne DIACRE : "Rien ne sera facile"

    La sélectionneure a répondu aux multiples sollicitations à l'issue du tirage au sort avec la même sérénité.





    Le tirage
    C'est un tirage. C'est une Coupe du Monde, les 23 équipes étaient de toute façon de belles nations. Je prends ce que l'on donne, je ne suis pas difficile.
    Le Nigeria
    Il est champion d'Afrique même si on les a déjà battu très favorablement dernièrement. Mais elles sont quand même championnes d'Afrique. Leur défaite chez nous a été salvatrice. On a fait une large victoire contre le Nigeria sur un match de préparation, cela ne veut rien dire. Quand on sera dans la compétition, ce sera complètement différent.
    La Norvège
    Elle a fini première de son groupe devant les Pays-Bas qui ont été obligés de passer par les barrages.
    La Corée du Sud
    On connait un peu moins mais elles font des résultats probants avec des matchs nuls contre le Japon dernièrement et la Nouvelle-Zélande.
    (Un adversaire moins connu en ouverture) On a six mois pour les connaître. A nous de bien travailler. On va tout mettre en place pour bien les analyser. Avantages ou inconvénients, on verra à l'issue du match. On a le temps.

    L'objectif
    On veut finir premières du groupe, c'est notre objectif. On veut gagner les matchs, se mettre en confiance. Rien ne sera facile et faire des calculs serait la pire des choses. Je n'ai pas de pression, cela reste que du football. Il faut remettre les choses à leur place. Je sais pourquoi je suis là, j'ai des objectifs. On va travailler, je suis sereine.


    La préparation à venir
    C'est toujours difficile de programmer des matchs avec des adversaires que l'on est susceptible de jouer en Coupe du Monde. Maintenant on a un peu plus de visibilité. Le but des matchs amicaux était de jouer des cultures et des footballs différents. Aujourd'hui on ne sait pas trop trompé. Il nous manque l'Asie, on va rectifier le tir sur les matchs de préparation en 2019.
    (Les lieux des matchs) On ne jouera pas dans les stades de la Coupe du Monde à partir de février. Je crois que c'est par rapport à la billetterie, pour ne pas qu'il y ait de confusions.


    Corinne Diacre a pu apprécier le tirage aux côtés de son adjoint, Philippe Joly (photo Frédérique Grando)

    Le remplissage des stades
    Cela va être le travail de la Fédération, du Comité d'organisation. Maintenant à nous de continuer à être performantes sur nos matchs de préparation pour emmener un maximum de monde sur la compétition. Mais vous savez aujourd'hui, les stades sont déjà remplis à 25% et avant le tirage au sort. Et on peut espérer que maintenant cela va aller plus vite.

    Les joueuses - Le groupe
    Il faut un bon mélange : un amalgame de jeunesse donc de fougue mais aussi d'expérience donc de filles un peu plus âgées. Après ce sera à moi de trouver le bon équilibre. L'idée est que l'Equipe de France ne soit pas affaiblie s'il manque une joueuse ou pas. L'idée est que l'équipe reste compétitive même avec l'absence d'une, deux voire trois joueuses.
    Je sélectionne 23 joueuses par rassemblement mais il y a 35 filles. Je sais que pour certaines, c'est très salvateur qu'elles ne viennent pas jouer le Brésil à Nice, vu leur performance aujourd'hui. C'est bien, c'est la réaction que j'attends. Maintenant il faut faire la même chose avec l'Equipe de France.

    Propos recueillis par Eric Baledent,
    A Boulogne-Billancourt

    Dimanche 9 Décembre 2018
    Eric Baledent

    https://www.footofeminin.fr/FIFAWWC-...le_a15366.html

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    #FIFAWWC - Laura GEORGES : "Un bon groupe"

    L'ancienne internationale Laura Georges, ambassadrice de la compétition et secrétaire général de la FFF s'est exprimée à l'issue du tirage au sort.


    Ettie, Marinette Pichon, Carli LLoyd et Laura Georges (photo Frédérique Grando)
    Ettie, Marinette Pichon, Carli Lloyd et Laura Georges (photo Frédérique Grando)


    Qu'avez-vous pensé de la cérémonie ?
    C'était simple, c'est beau, j'ai bien aimé cette touche avec les enfants, les danseurs. Une belle cérémonie.

    Y-a-t-il un regret de ne pas la jouer comme joueuse ?
    J'ai la chance d'être ambassadrice auprès du Comité d'Organisation de cette Coupe du Monde. Je vis quelque chose d'extraordinaire en étant de l'autre côté. Je suis secrétaire générale de la Fédération

    Quel est votre avis sur le groupe des Bleues ?
    Un bon groupe. C'est qui aime le football vont voir différents styles de jeu. Cela va être génial de voir l'Equipe de France face à des équipes que l'on attend pas forcément pour aller très loin mais qui sont toujours présentes en Coupe du Monde. Cela va être intéressant.

    N'y a-t-il pas un risque de sous-estimer ses adversaires ?
    C'est toujours le piège de se dire que l'équipe adverse n'est pas super bien classée sur le plan international et que ce sera facile. On a l'expérience en France, on a quand même connu ces moments de compétition, et il y a des filles d'expérience dans le groupe qui vont rappeler aux jeunes qu'il faudra bien préparer chaque match.

    Quel souvenir gardez-vous du huitième de finale joué face à la Corée du Sud en 2015 ?
    Pas un match forcément compliqué mais une équipe qui ne lâche rien du début à la fin. C'est une équipe contre laquelle il va falloir faire la différence très rapidement.

    Dimanche 9 Décembre 2018
    Sylvain Jamet

    https://www.footofeminin.fr/FIFAWWC-...pe_a15367.html

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    #FIFAWWC - Le calendrier de chaque ville

    Retrouvez stade par stade le programme des matchs de la 8e édition de la Coupe du Monde : Grenoble, Le Havre, Lyon, Montpellier, Nice, Paris, Reims, Rennes et Valenciennes.














    Dimanche 9 Décembre 2018
    Sebastien Duret

    https://www.footofeminin.fr/FIFAWWC-...le_a15365.html

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    #FIFAWWC - Le calendrier des rencontres : FRANCE - CORÉE DU SUD en ouverture

    Retrouvez le calendrier de chaque groupe. La compétition débutera le 7 juin au Parc des Princes avec France - Corée du Sud (21h00). La compétition s'achèvera le 7 juillet du côté de Lyon.



    >> Téléchargez le calendrier général sur le site de la FIFA








    Dimanche 9 Décembre 2018
    Sebastien Duret

    https://www.footofeminin.fr/FIFAWWC-...re_a15364.html

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    #FIFAWWC - Le tirage au sort : CORÉE DU SUD, NORVÈGE et NIGERIA pour les Bleues

    Le tirage au sort a été effectué ce samedi soir à La Seine Musicale. La France hérite de trois adversaires qu'elle a déjà joués en Coupe du Monde.




    Des groupes B et C relevés


    Avec l'Allemagne en favorite, l'Espagne et la Chine seront aussi candidats pour passer ce premier tour où l'Afrique du Sud aura fort à faire. Le groupe C est certainement l'un des plus disputés. Australie, Italie et Brésil, trois équipes qui pourraient croiser le chemin des Bleues dès les huitièmes. Les débuts de la Jamaïque s'annoncent difficiles.

    Un groupe E ouvert et athlétique

    C'est certainement le groupe le plus homogène avec le Canada, la Nouvelle-Zélande et les Pays-Bas. Le Cameroun aura aussi ses chances ce qui laisse envisager tous les scenarii.

    Groupe D : Angleterre et Japon favoris

    Le groupe D semble promis à l'Angleterre ou au Japon. Derrière l'Ecosse et l'Argentine devront s'accrocher pour prétendre à une troisième place.

    Groupe F : les Etats-Unis avec la Suède

    Les tenantes du titre se retrouvent dans un groupe où elles seront les grandes favorites. Derrière la Suède et le Chili pourront prétendre passer le premier tour alors que cela sera plus ardu pour la Thaïlande.


    Un groupe abordable pour les Bleues

    CORÉE DU SUD

    Le France débutera le 7 juin en match d'ouverture face à la Corée du Sud. Un adversaire connu des Françaises et qui a laissé de bons souvenirs avec deux victoires en Coupe du Monde. En 2003, la France a signé la première victoire de son histoire dans la compétition grâce à un but de Pichon (1-0). En 2015, la France a largement disposé de son adversaire en huitième (3-0). Les Bleues n'ont jamais joué cette équipe dans un autre contexte.

    NORVÈGE
    C'est une équipe que la France retrouve très souvent. Déjà en 2003, elles étaient dans le groupe des Bleues (défaite 0-2). En championnat d'Europe, elles ont été à trois reprises dans la phase de groupes ensemble en 2001, 2005 et 2009 (2 nuls 1-1 et une défaite 0-3). Mais depuis la tendance s'est inversée. Au total, la France a joué 20 fois la Norvège (5 victoires, 7 nuls, 8 défaites). La dernière défaite remonte à la Coupe du Monde 2003.

    NIGERIA
    Le champion d'Afrique sera sur le chemin des Bleues. En 2011, lors de la Coupe du Monde, la France avait connu une victoire 1-0 grâce à un but de Delie. Dernièrement, les Bleues ont battu cette équipe qui n'a manqué aucune Coupe du Monde (8-0).

    Dimanche 9 Décembre 2018
    Sebastien Duret

    https://www.footofeminin.fr/FIFAWWC-...es_a15363.html

    Laisser un commentaire:


  • -Msila28
    a répondu

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    #FIFAWWC - Tirage au sort de la phase finale : Les chapeaux connus

    Suite à la parution du classement FIFA, on connait désormais les chapeaux pour le tirage au sort de ce samedi 8 décembre




    Les chapeaux définitifs sont connus depuis ce vendredi matin à l'occasion de la parution du classement FIFA. Les 24 équipes sont réparties en fonction de leur classement FIFA. Seule la France en tant que pays hôte était d'office en première position.

    Le chapeau 1 comprend donc la France et est assurée d'être placée dans le groupe A en position 1. Les autres représentants sont les équipes les mieux classées au classement FIFA : Etats-Unis, Allemagne, Angleterre, Canada et Australie.

    Le chapeau 2 se compose des Pays-Bas, du Japon, de la Suède, du Brésil et deux autres représentants européens qui sont l'Espagne et la Norvège soit 4 équipes de cette zone dans ce chapeau.

    Le chapeau 3 pour sa part propose les équipes asiatiques (Corée du Sud, Chine et Thaïlande) aux côtés de deux européens (Italie, Ecosse) et du représentant de l'Océanie, la Nouvelle-Zélande.

    Enfin le chapeau 4 est composé des Sud-Américaines : Argentine et Chili, des représentants africains : Nigeria, Cameroun et Afrique du Sud et enfin de la Jamaïque, équipe surprise.

    Il faut rappeler qu'en dehors des équipes européennes, il ne pourra pas y avoir deux équipes d'une même confédération dans le même groupe au premier tour. Il aura également au moins une équipe européenne par groupe.

    >> Le simulateur sur le site de la FIFA

    Avec la formule actuelle, la France pourrait hériter d'un groupe relevé comme :
    JAPON, ITALIE, CHILI

    A l'inverse, un tirage plus favorable offrirait :
    NORVÈGE ou SUÈDE, THAÏLANDE, JAMAÏQUE

    Vendredi 7 Décembre 2018
    Sebastien Duret

    https://www.footofeminin.fr/FIFAWWC-...us_a15321.html

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    #FIFAWWC - Tirage au sort : qui sont les 24 qualifiés ?

    Présentation en chiffres et infos des 24 qualifiés à la Coupe du Monde 2019. Outre la France, 23 équipes ont pris part aux qualifications de leur confédération pour décrocher le précieux sésame.


    Zone Europe : UEFA

    46 équipes + hôte => 8 qualifiés + France

    FRANCE (Bleues)

    4e participation
    Meilleure performance : Quatrième (2011)
    Sélectionneure : Corinne Diacre
    Qualifications : qualifiée d'office en tant que hôte (19 mars 2015)

    ALLEMAGNE (Pas de surnom)
    8e participation
    Meilleure performance : Vainqueur (2003, 2007)
    Qualifications : 1er du groupe 5 (7v, 0n, 1d, 38-3) (4 septembre 2018)
    Sélectionneure : Martina Voss-Tecklenburg

    ANGLETERRE (The Lionesses)
    5e participation
    Meilleure performance : troisième (2015)
    Qualifications : 1er du groupe 1 (7v, 1n, 0d, 29-1) (31 août 2018)
    Sélectionneur : Phil Neville

    ÉCOSSE (Pas de surnom)
    1re participation
    Meilleure performance : néant
    Qualifications : 1er du groupe 2 (7v, 0n, 1d, 19-7) (4 septembre 2018)
    Sélectionneure : Shelley Kerr

    ESPAGNE (La Roja)
    2e participation
    Meilleure performance : phase de groupe (2015)
    Qualifications : 1er du groupe 7 (8v, 0n, 0d, 25-2) (8 juin 2018)
    Sélectionneur : Jorge Vila

    ITALIE (Azzurre)
    3e participation
    Meilleure performance : Quart de finaliste (1991)
    Qualifications : 1er du groupe 6 (7v, 0n, 1d, 19-4) (8 juin 2018)
    Sélectionneure : Milena Bertolini

    NORVÈGE (Gresshoppene)
    8e participation
    Meilleure performance : Vainqueur (1995)
    Qualifications : 1er du groupe 3 (7v, 0n, 1d, 22-4) (4 septembre 2018)
    Sélectionneure : Martin Sjogren

    PAYS-BAS (Oranje)
    2e participation
    Meilleure performance : Huitième de finaliste (2015)
    Qualifications : 2e du groupe 3 + vainqueur des barrages (9v, 2n, 1d, 30-4) (13 novembre 2018)
    Sélectionneure : Sarina Wiegman-Glotzbach

    SUÈDE (Blågult)
    8e participation
    Meilleure performance : Finaliste (2003)
    Qualifications : 1er du groupe 4 (7v, 0n, 1d, 22-2) (4 septembre 2018)
    Sélectionneur : Peter Gerhardsson


    Zone Amérique du Nord, Centrale et Caraïbes : CONCACAF

    28* équipes + hôte => 3 qualifiés

    *A noter que 2 autres sélections ont pris aux qualifications au Championnat de la CONCACAF mais ne sont pas reconnues par la FIFA (Guadeloupe et Martinique) + 1 équipe forfait

    CANADA (pas de surnom)
    7e participation
    Meilleure performance : Quatrième (2003)
    Qualifications : finaliste de la CONCACAF (4v, 0n, 1d, 24-3) (14 octobre 2018)
    Sélectionneur : Kenneth Heiner-Moller

    ÉTATS-UNIS (The Stars and Stripes)
    8e participation
    Meilleure performance : Vainqueur (1991, 1999, 2015)
    Qualifications : champion de la CONCACAF (5v, 0n, 0d, 26-0) (14 octobre 2018)
    Sélectionneure : Jill Ellis

    JAMAÏQUE (Reggae Girlz)
    1re participation
    Meilleure performance : néant
    Qualifications : troisième de la CONCACAF (8v, 2n, 2d, 53-14)(17 octobre 2018)
    Sélectionneur : Hue Menzies


    Zone Amérique du Sud : CONMEBOL

    10 équipes => 3 qualifiés

    ARGENTINE (Albicelestes)

    3e participation
    Meilleure performance : Phase de groupes (2003, 2007)
    Qualifications : vainqueur du barrage CONCACAF-CONMEBOL (5v, 1n, 3d, 20-15) (13 novembre 2018)
    Sélectionneur : José Carlos Boleros

    BRESIL (Seleção)
    8e participation
    Meilleure performance : Finaliste (2007)
    Qualifications : vainqueur de la Copa América (7v, 0n, 0d, 31-2) (19 avril 2018)
    Sélectionneur : Oswaldo Alvarez Vadao

    CHILI (Las Chicas de Rojo)
    1re participation
    Meilleure performance : néant
    Qualifications : 2e de la Copa America (3v, 3n, 1d, 13-5) (22 avril 2018)
    Sélectionneur : José Letelier


    Zone Asie : AFC

    24 équipes => 5 qualifiés

    + 2 équipes forfait

    AUSTRALIE (Matildas)
    7e participation
    Meilleure performance : Quart de finaliste (2007, 2011, 2015)
    Qualifications : Finaliste de la Coupe d'Asie (1v, 3 n, 1d, 11-4) (13 avril 2018)
    Sélectionneur : Alen Stajcic

    CHINE (Roses d'Acier)
    7e participation
    Meilleure performance : Finaliste (1999)
    Qualifications : 3e de la Coupe d'Asie (4v, 0n, 1d, 19-5) (9 avril 2018)
    Sélectionneur : Jiǎ Xiùquán

    CORÉE DU SUD (Taegeuk Ladies)
    3e participation
    Meilleure performance : Huitième de finaliste (2015)
    Qualifications : 5e de la Coupe d'Asie (5v, 3n, 0d, 30-1) (16 avril 2018)
    Sélectionneur : Yoon Deokyeo

    JAPON (Nadeshiko)
    8e participation
    Meilleure performance : Vainqueur (2011)
    Qualifications : Vainqueur de la Coupe d'Asie (3v, 2n, 0d, 9-2)
    Sélectionneure : Asako Takakura

    THAÏLANDE (Chaba Kaew)
    2e participation
    Meilleure performance : Phase de groupes (2015)
    Qualifications : 4e de la Coupe d'Asie (4v, 1n, 2d, 19-11)
    Sélectionneur : Nuengruethai Sathongwien


    Zone Afrique : CAF

    25* équipes => 3 qualifiés

    *dont la Guinée-Équatoriale a été sanctionnée par la FIFA et ne pouvait se qualifier pour la Coupe du Monde + 1 équipe forfait

    AFRIQUE DU SUD (Banyana Banyana)
    1re participation
    Meilleure performance : néant
    Qualifications : Finaliste de la Coupe d'Afrique (5v, 2n, 0d, 18-2) (27 novembre 2018)
    Sélectionneure : Desiree Ellis

    CAMEROUN (Les Lionnes)
    2e participation
    Meilleure performance : Huitième de finaliste (2015)
    Qualifications : 3e de la Coupe d'Afrique (5v, 2n, 0d, 20-4) (30 novembre 2018)
    Sélectionneur : Joseph Brian Ndoko

    NIGERIA (Super Falcons)
    8e participation
    Meilleure performance : Quart de finaliste (1999)
    Qualifications : Vainqueur de la Coupe d'Afrique (4v, 2n, 1d) (27 novembre 2018)
    Sélectionneur : Thomas Dennerby


    Zone Océanie : OFC

    11 équipes => 1 qualifié

    NOUVELLE-ZÉLANDE (Football Ferns)

    5e participation
    Meilleure performance : Phase de groupes (1991, 2007, 2011, 2015)
    Qualifications : Vainqueur de la Coupe d'Océanie (5v, 0n, 0d, 43-0) (1er décembre 2018)
    Sélectionneur : Tom Sermanni

    #FIFAWWC - Tirage au sort : qui sont les 24 qualifiés ?

    Vendredi 7 Décembre 2018
    Sebastien Duret

    https://www.footofeminin.fr/FIFAWWC-...es_a15354.html

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    #FIFAWWC - Tirage au sort : le mode d'emploi

    Le tirage au sort de la Coupe du Monde 2019 se tient ce samedi 8 décembre à partir de 18h00 à la Seine Musicale, salle de spectacle située sur l'Ile Seguin à Boulogne-Billancourt, qui accueillera pour l'occasion près de 2 000 personnes.


    Composition des pots


    - Les 24 nations qualifiées seront réparties dans 4 pots de 6 équipes.
    - Les pots seront composés en fonction du Classement Féminin Mondial FIFA/Coca-Cola actualisé au 7 décembre 2018, soit la veille du tirage.
    - En tant que pays hôte, la France sera directement placée dans le Pot 1.
    - L'y rejoindront les équipes du Top 5 mondial.
    - Les 18 autres équipes seront réparties dans les 3 pots restants selon leur rang au classement.


    Procédure du tirage au sort

    - Les quatre pots représentant les équipes seront nommés Pot 1, Pot 2, Pot 3 et Pot 4.
    - Les six pots représentant les Groupes seront désignés de A à F.
    - Seront placées dans chaque pot de groupe, 4 boules avec les positions 1, 2, 3 et 4.
    - Le Tirage au Sort commencera avec le Pot 1 et se terminera avec le Pot 4.
    - Chaque pot devra être complètement vide avant de passer au pot suivant.
    - Dans l'ordre du tirage, une boule d'un pot « équipes » sera tirée puis sera suivie d'une boule d'un pot « groupe ». Ceci déterminera la position de l'équipe dans le groupe.

    Contraintes

    - Dans le Pot 1, la France sera placée dans une boule rouge. En tant qu'hôte de la compétition, elle est d'ores-et-déjà assignée en position A1.
    - Les 5 équipes restantes du Pot 1 seront automatiquement placées en position 1 de chaque autre groupe (de B à F)
    - Selon la règle générale de la FIFA, aucun groupe ne doit comprendre plus d'une équipe issue de la même zone de qualifications exceptée l'Europe, représentée par 9 équipes. Chaque groupe comptera donc au moins une nation européenne mais pas plus de deux. De ce fait, 3 des 6 groupes auront deux équipes européennes.


    Les présentateurs du tirage

    Denis BROGNIART

    Journaliste sportif depuis près de 20 ans sur TF1, Denis Brogniart est une personnalité forte du monde médiatique français. Aux commandes d'émissions spécialisées telles qu'Automoto ou encore Téléfoot sur certaines périodes, il est systématiquement impliqué dans la couverture de tous les grands événements sportifs diffusés sur la chaîne première : des Championnats d'Europe aux Coupes du Monde de football en passant par les Coupes du Monde de rugby. Au-delà de cette spécialisation sportive, il est également un animateur phare de la chaîne et incarne notamment l'un des programmes les plus populaires de TF1, Koh-Lanta.

    Amanda DAVIES
    Amanda Davies est présentatrice sportive pour CNN International, basée dans l'antenne londonienne de la chaîne. Depuis qu'elle a rejoint CNN en avril 2012, Amanda a couvert, via son émission « World Sport », de multiples et prestigieux événements sportifs : les Jeux Olympiques d'Hiver et d'Été, les Coupes du Monde de Football, les finales de Ligue des champions, le Tour de France et les Championnats du Monde d'athlétisme. Elle présente également mensuellement le magazine « The Circuit » dédié à l'actualité de la Formule 1 et recevant régulièrement les champions de la discipline. Auparavant, Amanda fut présentatrice à la BBC où elle animait la rubrique sports des journaux d'informations matinaux. Elle avait également à sa charge une émission dédiée au football international - « Sports World Have Your Say » - diffusée sur BBC World News.

    Le tirage au sort sera diffusée en direct sur TMC et Canal +


    Maître et maîtresse de cérémonie

    Alex SCOTT

    Figure incontournable du club d'Arsenal, Alex Scott possède un palmarès impressionnant en club cumulant 5 titres de championne d'Angleterre, 7 Coupes d'Angleterre et, surtout, une Ligue des Champions (2008). Rapidement passée par les États-Unis, l'ancienne défenseuse, aujourd'hui âgée de 34 ans, comptabilise également 140 sélections avec les Three Lionnesses. Elle a mis un terme à sa carrière internationale en septembre 2017.

    Louis SAHA
    Ancien international français comptabilisant 20 sélections avec les Bleus et ayant participé à la Coupe du Monde 2006, Louis Saha, aujourd'hui âgé de 40 ans, fut formé au FC Metz mais a mené la grande majorité de sa carrière en Angleterre, marquant de son empreinte les clubs de Manchester United puis d'Everton. Avec les Reds Devils, l'ancien attaquant a d'ailleurs remporté deux championnats consécutifs (2007 et 2008) et la Ligue des Champions (2008).


    Les assistant(e)s du tirage au sort

    Marie BOCHET

    Octuple médaille d'or paralympique et quinze fois championne du Monde de ski alpin.

    Didier DESCHAMPS
    Sélectionneur de l'Equipe de France masculine
    Champion du Monde 1998 comme joueur, puis en 2018 comme sélectionneur

    Michael ESSIEN
    Ancien international ghanéen

    Cindy CONE (PARLOW)
    Ancienne internationale américaine
    Championne du Monde 1999, double Championne Olympique

    Steffi JONES
    Ancienne internationale allemande
    Championne du Monde 2003

    KAKA
    Ancien international brésilien
    Champion du Monde 2002

    Aya MIYAMA
    Internationale japonaise
    Championne du Monde 2011

    La Seine Musicale (photo FIFA)
    La Seine Musicale (photo FIFA)

    Vendredi 7 Décembre 2018
    Sebastien Duret

    https://www.footofeminin.fr/FIFAWWC-...oi_a15351.html

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    #FIFAWWC - Billetterie - Ce qu'il faut savoir !

    La billetterie a ouvert le 19 septembre dernier à la famille du football avant d'être destinée au grand public depuis le 19 octobre sous la forme de packs. L'ouverture à l'unité débutera lundi 10 décembre à 15h00. 173 000 billets ont été vendus sur les 1,3 millions mis en vente

    #FIFAWWC - Billetterie - Ce qu'il faut savoir !


    Les packs toujours ouverts

    #FIFAWWC - Billetterie - Ce qu'il faut savoir !

    Packs accessibles à la famille du football

    Clubs, Ligues, Districts et Licenciés ont pu bénéficié d'une période d'exclusivité d'achat avec jusqu'à 15% de réduction avant l'ouverture grand public des packs le 19 octobre.
    Important : Les packs ne sont pas nominatifs.

    Packs Grand Public
    L'ouverture a eu lieu le 19 octobre et est accessible sur le site internet de la FIFA : https://fr.fifa.com/fifawwc/tickets
    >> Les packs détaillés par ville

    L'acquisition de places par le biais des packs sera possible pendant le tirage au sort de la Coupe du Monde et permettra d'avoir des places sur les matchs souhaités, avant que l'ouverture à l'unité qui aura lieu le lundi 10 décembre (15h00).


    Billet à l'unité : ouverture lundi prochain à 15h00 !

    Billets à l'unité

    Une phase de pré-vente exclusive destinée aux détenteurs d'une carte VISA ouvrira le lundi 10 décembre à 15h00 et sera close le 23 décembre au soir. Elle permettra d'acheter en avant-première les billets à l'unité. Les premiers prix sont à 9€.

    IMPORTANT
    La vente à l'unité sans exclusivité ouvrira au grand public au premier trimestre 2019, selon les stocks disponibles


    Où en sont les ventes ?

    Le plus gros succès a été enregistré à Lyon où les packs donnant accès aux demi-finales et à la finale ont tous été écoulés en moins d'une semaine. Outre en France, où la mobilisation a été conséquente, plus de la moitié des ventes ont été enregistrées à l'étranger et notamment aux États-Unis.

    Paris (avec 31.000 vendus) et Valenciennes (19.000) sont les deux autres villes qui ont, pour le moment, le plus attiré le public et les supporters. Cette première phase de vente par packs avec une politique tarifaire très attractive a déjà satisfait une partie des supporters avec un premier pack à 25€ pour 3 matches dans tous les stades sauf Lyon (seuil atteint).

    PLUS DE 173.000 PLACES, SOIT 49.500 PACKS, ont d'ores-et-déjà été vendues.

    Mercredi 5 Décembre 2018
    Sebastien Duret

    https://www.footofeminin.fr/FIFAWWC-...r-_a15352.html

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    #FIFAWWC - Le détail des 50 millions de dollars de dotations

    La FIFA avait récemment annoncé que les montants distribués aux équipes participantes à la Coupe du Monde 2019 seraient doublés par rapport 2015. Retrouvez le détail.



    Après s'être vu attribué 1 millions de dollars en 2007 et 2011, l'édition 2015 avait vu la somme destinée au vainqueur doublée (2 millions). Pour cette 8e Coupe du Monde, ce sont 4 millions $ (3,5 millions €) qui auront au premier de la compétition suite à l'annonce de la FIFA en octobre dernier.

    Toutes les sommes ont été doublées pour les équipes en fonction de leur classement final. Les équipes éliminées au premier tour recevront 750 000 dollars. Celles qui tomberont en huitième toucheront 250 000 dollars de plus soit 1 million (0,9 M€). Atteindre les quarts de finale assurera a minima 1 450 000 dollars. Enfin le quatrième touchera 1,6 millions (1,4M€) contre 2 millions (1,7M€) pour le vainqueur du match pour la 3e place. Les finalistes toucheront 4 millions (3,5 M€) et 2,6 millions (2,3 M€).

    Par ailleurs, au delà de ces 30 millions cumulés, deux nouvelles aides apparaissent. L'une concerne la préparation des équipes qualifiées avec une aide financière pour l'organisation des matchs amicaux avec une somme totale allouée aux 24 qualifiés de 11 520 000 millions.

    Autre nouveauté, la répartition des bénéfices aux clubs libérant les joueuses pour la compétition avec une enveloppe de 8 480 000 millions.


    Les attributions financières en détail



    Les aides des Coupes du Monde précédentes




    Jeudi 6 Décembre 2018
    Sebastien Duret

    https://www.footofeminin.fr/FIFAWWC-...ns_a15350.html

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    #FIFAWWC - Deux arbitres françaises sélectionnées pour la Coupe du Monde

    La Commission des Arbitres de la FIFA a sélectionné 27 arbitres et 48 arbitres assistantes issues de 42 pays différents pour la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019. Deux représentantes sont françaises : Stéphanie Frappart et Manuela Nicolosi



    La route vers la Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2019™ a débuté en septembre 2015 pour un premier groupe d'arbitres issues du monde entier, lorsque la FIFA a officiellement lancé le projet d'arbitrage pour le football féminin : « En route pour France 2019 ».

    Dans le cadre de ce projet, des séminaires de préparation ont été organisés ces trois dernières années pour les arbitres et arbitres assistantes, mettant l'accent sur la protection des joueuses et de l'image du football, et sur l'interprétation uniforme des Lois du Jeu. L'expertise technique, la compréhension du football, la condition physique et la lecture du jeu et des approches tactiques des équipes font également partie des principaux thèmes abordés lors des séminaires.

    Les arbitres sélectionnées pour la compétition phare du football féminin ont déjà démontré leurs capacités lors de tournois précédents – notamment lors des Coupes du Monde Féminine U-17 (Jordanie 2016 et Uruguay 2018) et U-20 (Papouasie-Nouvelle-Guinée 2016 et France 2018).

    Les arbitres sélectionnées poursuivront leur préparation jusqu'au coup d'envoi de France 2019. D'autres séminaires seront organisés, tandis que les instructeurs d'arbitres de la FIFA continueront leur travail d'observation tout en fournissant aux arbitres un soutien et des conseils. Tout est mis en œuvre pour faire en sorte que les arbitres soient 100% prêtes pour ce grand rendez-vous.

    La Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™ aura lieu du 7 juin au 7 juillet dans les villes de Grenoble, Le Havre, Lyon, Montpellier, Nice, Paris, Reims, Rennes et Valenciennes. La finale sera jouée à Lyon le dimanche 7 juillet 2019.





    Lundi 3 Décembre 2018
    Sebastien Duret

    https://www.footofeminin.fr/FIFAWWC-...de_a15345.html

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    #FIFAWWC #AWCON - Le NIGERIA décroche son 11e titre continental

    En finale de la Coupe d'Afrique des Nations, les Super Falcons ont décroché un onzième trophée à l'issue d'une finale sans but remportée aux tirs au but face au Banyana Banyana (4-3)


    #FIFAWWC #AWCON - Le NIGERIA décroche son 11e titre continental

    La finale s'annonçait disputée, et elle le fût. Si le Nigeria n'avait jamais perdu en finale de la CAN, rien n'était moins sûr pour ce rendez-vous avec une équipe nigeriane sans Oparanozie au coup d'envoi.

    Les Sud Africaines alertaient une première fois la gardienne nigeriane avec une frappe de Makhabane en direction de la lucarne, sortie en corner par la gardienne (13e). La réaction nigeriane arrivait par Okobi dont la frappe du gauche obligeait Swart à se coucher au sol pour repousser (23e). Les Nigerianes prenaient le dessus mais les occasions se faisaient rares.

    En seconde période, le match avait l'occasion de basculer sur un penalty obtenu suite à une faute de Swart sur Ordega. Oshoala le frappait mais le manquait totalement, frappant le ballon du talon (76e) ! Tout restait possible et une nouvelle frappe à ras de terre de Nyandeni était sortie par une belle parade au sol de la gardienne nigeriane (85e).

    La prolongation ne donnait rien de plus malgré une occasion de Motlhalo (103e), et un coup franc de 25 m cadré sous la barre de Makhabane (118e). C'est lors des tirs au but qu'il allait falloir départager les Super Falcons et les Banyana Banyana. L'échec d'entrée de Ebi qui frappait sur le poteau ne faisait pas basculer le match en faveur des Sud-Africaines dont deux tentatives étaient manquées. L'une non cadrée de Ramalepe et l'autre de Motlhalo parfaitement sortie par la gardienne bien partie sur sa droite.


    Coupe d'Afrique des Nations - Finale
    Samedi 1er décembre 2018
    - 16h00 locales (17h00 françaises)
    NIGERIA - AFRIQUE DU SUD : 0-0 a.p. (tab 4-3)
    Accra (Ohene Djan Stadium)
    Spectateurs : 12 000 environ
    Arbitres : Gladys Lengwe (Zambie) assitée de Lidwine Pelagie Rakotozafinoro (Madagascar) et Bernadettar Kwimbira (Malawi). 4e arbitre : Fatou Thioune (Sénégal)

    Tirs au but (4-3) : Ebi (poteau), Matlou (0-1), Ebere (1-1), Ramalepe (au dessus), Chikwelu (2-1), Nyandeni (2-2), Ihezuo (3-2), Makhabane (3-3), Uchendu (4-3), Motlhalo (arrêté)

    Avertissements : Ngozi Ebere 29', Francisca Ordega 92', Rita Chikwelu 117' pour le Nigeria ; Kaylin Swart 74' pour l'Afrique du Sud

    NB. Penalty pour le Nigeria frappé par Oshoala du droit hors du cadre sur la gauche de la gardienne (76')

    Nigeria : 1-Tochukwu Oluehi ; 6-Josephine Chukwunonye, 3-Osinachi Ohale, 5-Onome Ebi, 4-Ngozi Ebere ; 18-Halimatu Ayinde, 10-Rita Chikwelu (cap.) ; 8-Asisat Oshoala, 13-Ngozi Okobi, 17-Francisca Ordega (11-Chinaza Love Uchendu 112') ; 15-Rasheedat Ajibade (19-Chinwendu Ihezuo 62'). Entr.: Thomas Dennerby
    Non utilisées : 2-Glory Ogbonna, 7-Anam Imo, 9-Ugochi Desire Oparanozie, 12-Amarachi Okoronkwo, 14-Faith Ikidi, 16-Chiamaka Nnadozie, 20-Sarah Nnodim, 21-Christy Ohiaeriaku
    Afrique du Sud : 20-Kaylin Swart ; 2-Lebohang Ramalepe, 5-Janine van Wyk (cap.), 13-Bambanani Mbane, 3-Nothando Vilakazi ; 17-Leandra Smeda (4-Noko Alice Matlou 67'), 6-Mamello Makhabane ; 10-Linda Motlhalo, 21-Busiswe Ndimeni (18-Nompumelelo Nyandeni 73'), 12-Jermaine Seoposenwe ; 11-Thembi Kgatlana. Entr.: Desiree Ellis
    Non utilisées : 1-Roxanne Barker, 7-Koketso Tlailane, 8-Kgaelebane Mohlakoana, 9-Amanda Mthandi, 14-Melinda Kgadiete, 16-Andile Dlamini, 19-Tiisetso Makhubela

    #FIFAWWC #AWCON - Le NIGERIA décroche son 11e titre continental



    Dimanche 2 Décembre 2018
    Sebastien Duret

    https://www.footofeminin.fr/FIFAWWC-...al_a15340.html

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    #FIFAWWC (Océanie) - La NOUVELLE-ZÉLANDE décroche le dernier billet pour la FRANCE

    Sans surprise, la Nouvelle-Zélande a décroché une quatrième qualification pour la Coupe du Monde en décrochant le titre en finale de la Coupe d'Océanie des Nations face aux Fidji (8-0)




    La Nouvelle-Zélande a décroché le dernier billet pour la Coupe du Monde 2019. Dans une finale à sens unique où les Fidjiennes se sont battues avec courage, le suspense n'a même pas existé avec l'ouverture du score avec un brin de réussite de Rosie White après 59 secondes de jeu. Le ballon contré terminait dans la lucarne gauche de la gardienne fidjienne. La cause était entendue après 6 minutes avec un penalty transformé. Les Fidji se retrouvaient même à dix après un deuxième avertissement distribué à Nasau (40e). A la pause, le score était de 4-0, Betsy Hassett et Meikyala Moore marquant à leur tour. En seconde période, quatre autres buts étaient inscrits pour un succès 8-0.

    Dans le match pour la 3e place, la Papouasie-Nouvelle-Guinée qui avait disputé les trois dernières finales s'est contentée d'une troisième place en battant l'hôte du tournoi, la Nouvelle-Calédonie (7-1)

    >> La vidéo de la finale


    FINALE

    Samedi 1er décembre 2018
    - 17h00 locales - 7h00 françaises
    NOUVELLE-ZÉLANDE - FIDJI : 8-0 (4-0)
    Nouméa (Stade Numa Daly)
    Spectateurs : 450
    Arbitres : Tapaita Lelenga (Tonga) assistée de Maria Salamasina (Samoa) et Lata Kaumatule (Tonga). 4e arbitre : Rani Perry (Tahiti)
    Buts : Rosie White 1', 90+1', Sarah Gregorius 6' s.p., 74', Betsy Hassett 38', 55', Meikayla Moore 45+2', Katie Rood 48'
    Avertissements : Cema Nasau 16' et 40', Sonali Rao 41'

    Nouvelle-Zélande : 1-Erin Nayler ; 2-Ria Percival (15-Sarah Morton 46'), 5-Meikayla Moore (3-Anna Green 74'), 6-Rebekah Stott, 7-Ali Riley (cap.), 9-Katie Rood (19-Paige Satchell 69'), 10-Annalie Longo, 11-Sarah Gregorius, 12-Betsy Hassett, 13-Rosie White, 14-Katie Bowen. Entr.: Tom Sermanni
    Non utilisées : 4-CJ Bott, 8-Emma Rolston, 16-Liz Anton, 17-Stephanie Skilton, 18-Grace Jale, 20-Malia Steinmetz, 21-Victoria Esson, 23-Nadia Rolla
    Fidji : 1-Adi Tuwai (20-Anaseini Maucuna 77') ; 2-Naomi Waqanidrola, 6-Cema Nasau, 7-Koleta Likuculacula, 9-Trina Davis, 10-Luisa Tamanitoakula, 11-Jotivini Tabua (cap.), 13-Veniana Ranadi, 14-Sonali Rao, 16-Sofi Diyalowai, 17-Viniana Riwai. Entr.: Marika Rodu
    Non utilisées : 3-Titilia Waqabaca, 4-Mereoni Tora, 5-Laniana Qereqeretabua, 8-Asilika Gasau, 12-Lewamanu Moce, 15-Sekola Waqanidrola, 18-Aliza Hussein, 19-Louisa Simmons


    MATCH POUR LA 3E PLACE

    Samedi 1er décembre 2018
    - 14h00 locales - 4h00 françaises
    PAPOUASIE-NOUVELLE-GUINÉE - NOUVELLE-CALÉDONIE : 7-1 (3-0)
    Nouméa (Stade Numa Daly)
    Spectateurs : 400
    Arbitres : Fina Angelo (Vanuatu) assistée de Vaihina Teura (Tahiti) et Natalia Lumukana (Salomon). 4e arbitre : Nadia Browning (Nouvelle-Zélande)
    Buts : Meagen Gunemba 5', 36', 54', 82', Yvonne Gabong 41', Selina Unamba 52', Sandra Birum 84' ; Jackie Pahoa 60'
    Avertissements : Yvonne Gabong 62' pour la Papouasie Nouvelle-Guinée ; Claire Kaemo 85' pour la Nouvelle-Calédonie

    Papouasie-Nouvelle-Guinée : 1-Betty Sam ; 2-Rita Mayang (11-Selina Unamba 30'), 3-Merolyn Sali (18-Theresah Boie 90'), 4-Judith Gunemba, 6-Yvonne Gabong, 7-Stephanie Gani (19-Elizabeth Elizah 87'), 8-Sandra Birum (cap.), 9-Margret Joseph, 10-Rayleen Bauelua, 12-Meagen Gunemba, 15-Georgina Bakani. Entr.: Peter Gunemba
    Non utilisées : 5-Olivia Upaupa, 13-Ramona Padio, 14-Cynthia Pulou, 16-Marie Kaipu, 17-Eunice Nabalu, 20-Faith Kasiray, 21-Fidorah Namuesh
    Nouvelle-Calédonie : 20-Dolores Bodeouarou ; 2-Josiane Ayawa, 4-Claire Kaemo (cap.), 5-Glenda Jaine, 6-Marilyse Lolo, 8-Kamena Xowie (3-Moisette Broustet 86'), 13-Madeleine Jaine, 14-Kathleen Nemouare (7-Cassidy Cawa 70'), 16-Yvonne Xowie, 18-Sidney Gatha (9-Jackie Pahoa 59'), 19-Ami-Nata Ajapuhnya. Entr.: Kamali Fitialeata
    Non utilisées : 1-Lorenza Hnamano, 12-Bernadette Euribeari, 15-Darnelle Hace, 17-Shaya Ihmeling, 21-Céline Xolawawa, 23-Dominique Nexon


    DEMI-FINALES

    Mercredi 28 novembre 2018
    - 15h00 locales
    PAPOUASIE-NOUVELLE-GUINÉE - FIDJI : 1-5 (1-2)
    Maré (Stade de la Roche)
    Spectateurs : 550
    Arbitres : Nadia Browning (Nouvelle-Zélande) assistée de Lata Kaumatule (Tonga) et Natalia Lumukana (Salomon). 4e arbitre : Tapaita Lelenga (Tonga)
    Buts : Meagen Gunemba 12' ; Trina Davis 24', 65', Luisa Tamanitoakula 27', Cema Nasau 72', Sofi Diyalowai 87'
    Avertissement : Ramona Padio 27' pour la Papouasie Nouvelle-Guinée

    Papouasie Nouvelle-Guinée : 1-Betty Sam ; 4-Judith Gunemba, 5-Olivia Upaupa (21-Fidorah Namuesh 76'), 6-Yvonne Gabong, 8-Sandra Birum (cap.), 9-Margret Joseph, 10-Rayleen Bauelua, 11-Selina Unamba (14-Cynthia Pulou 84'), 12-Meagen Gunemba, 13-Ramona Padio, 15-Georgina Bakani. Entr.: Peter Gunemba
    Non utilisées : 2-Rita Mayang, 3-Merolyn Sali, 7-Stephanie Gani, 16-Marie Kaipu, 17-Eunice Nabalu, 18-Theresah Boie, 19-Elizabeth Elizah, 20-Faith Kasiray
    Fidji : 1-Adi Tuwai ; 2-Naomi Waqanidrola, 6-Cema Nasau, 7-Koleta Likuculacula, 9-Trina Davis (8-Asilika Gasau 89'), 10-Luisa Tamanitoakula, 11-Jotivini Tabua (cap.), 13-Veniana Ranadi, 14-Sonali Rao, 16-Sofi Diyalowai, 17-Viniana Riwai (4-Mereoni Tora 80'). Entr.: Marika Rodu
    Non utilisées : 3-Titilia Waqabaca, , 5-Laniana Qereqeretabua, 12-Lewamanu Moce, 15-Sekola Waqanidrola, 18-Aliza Hussein, 19-Louisa Simmons, 20-Anaseini Maucuna

    Mercredi 28 novembre 2018 - 15h00 locales
    NOUVELLE-ZÉLANDE - NOUVELLE-CALÉDONIE : 8-0 (7-0)
    Lifou (Stade de Hnassé)
    Spectateurs : 1 200
    Arbitres : Rani Perry (Tahiti) assistée de Maria Salamasina (Samoa) et Vaihina Teura (Tahiti). 4e arbitre : Fina Angelo (Vanuatu)
    Buts : Betsy Hassett 1', Emma Rolston 7', 20', 43', Katie Bowen 26', Paige Satchell 31', Rosie White 38', 68'
    Avertissement : Darnelle Hace 49' pour la Nouvelle-Calédonie

    Nouvelle-Zélande : 23-Nadia Rolla ; 2-Ria Percival (17-Stephanie Skilton 68'), 3-Anna Green, 4-CJ Bott, 5-Meikayla Moore (16-Liz Anton 46'), 7-Ali Riley (cap.), 8-Emma Rolston, 12-Betsy Hassett, 13-Rosie White (18-Grace Jale 68'), 14-Katie Bowen, 19-Paige Satchell. Entr.: Tom Sermanni
    Non utilisées : 1-Erin Nayler, 6-Rebekah Stott, 9-Katie Rood, 10-Annalie Longo, 11-Sarah Gregorius, 15-Sarah Morton, 20-Malia Steinmetz, 21-Victoria Esson
    Nouvelle-Calédonie : 1-Lorenza Hnamano ; 2-Josiane Ayawa, 4-Claire Kaemo (cap.), 5-Glenda Jaine, 6-Marilyse Lolo, 7-Cassidy Cawa (14-Kathleen Nemouare 54'), 8-Kamena Xowie, 11-Kim Magure (19-Ami-Nata Ajapuhnya 55'), 13-Madeleine Jaine (3-Moisette Broustet 82'), 15-Darnelle Hace, 18-Sidney Gatha. Entr.: Kamali Fitialeata
    Non utilisées : 9-Jackie Pahoa, 10-Aurélie Lalie, 12-Bernadette Euribeari, 16-Yvonne Xowie, 17-Shaya Ihmeling, 20-Dolores Bodeouarou, 21-Céline Xolawawa, 22-Cinthia Paita, 23-Dominique Nexon

    Samedi 1 Décembre 2018
    Sebastien Duret

    https://www.footofeminin.fr/FIFAWWC-...CE_a15337.html

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    #FIFAWWC #AWCON - Le CAMEROUN, troisième représentant africain qualifié

    Les Lionnes Indomptables ont remporté la petite finale de la CAN féminine 2018 ce vendredi 30 novembre au Ghana. Un succès qui leur ouvre les portes de la Coupe du Monde 2019 en France.

    Les Camerounaises tiennent leur qualification
    Les Camerounaises tiennent leur qualification



    Eliminées en demi-finale à l'issue des tirs au but par le Nigeria, les Camerounaises partaient favorites face au Mali, sorti par l'Afrique du Sud et équipe surprise du dernier carré.

    La détermination est bien présente des deux côtés mais le Cameroun domine les premières minutes et une première frappe de Ngock est repoussée par Konate. Le Mali est bien en place et les Lionnes modifient leur dispositif en utilisant plus les couloirs tout en persistant dans un pressing sur une équipe malienne qui ne panique pas. Mais la faille est trouvée à la demi-heure de jeu sur une passe parfaite de Ngo Ndoumbouk pour Abena qui se présente seule devant le but et conclue d'une frappe tendue (1-0, 31'). Le Cameroun continue sur sa lancée et Abena du plat du pied gauche signe un doublé (2-0, 40'). Mais un relâchement coupable avant la pause relance les Aiglonnes avec une demi-volée de Fatoumata Diarra sur un bon service en retrait de Bassira Touré (2-0, 44').

    Le Mali revient à 2-2

    [IMG2=JSON][][/IMG2]

    Les Maliennes se font d'ailleurs remarquées dès la reprise et sont récompensées avec un but marqué contre son camp par la joueuse de Dijon, Awona, sur un centre de Sebe Coulibaly (2-2, 56'). Tout est à refaire dans ce match. C'est le Cameroun qui va le mieux rebondir avec une frappe magnifique de 25 m du droit d'Onguene, tout juste entrée en jeu, qui profite d'un mauvais renvoi de la défense (3-2, 62'). Le match reste indécis, Bassira Touré et Salimata Diarra manque deux belles occasions (68e, 75e). C'est finalement un coup franc de Manie qui met fin au suspense (4-2, 90+2').

    Le Cameroun rejoint le Nigeria et l'Afrique du Sud à la Coupe du Monde, ces deux équipes se disputant ce samedi le titre continental. Pour le Mali qui réalise malgré tout sa meilleure performance, il faut désormais préparer la 14e édition de la Coupe d'Afrique des Nations 2020 qui se déroulera au Congo-Brazzaville avec 16 équipes.



    Joseph Ndoko : "Je tiens d'abord à féliciter le coach Saloum Mohamed Houssein. Malgré la défaite, son équipe a très bien joué. Il était important que nous rentrions avec au moins une médaille au Cameroun".

    Saloum Mohamed Houssein : "Je félicite mon collègue du Cameroun pour sa qualification pour la Coupe du Monde. On a tout donné aussi pour titiller notre adversaire du jour, mais ça n'a pas marché. Il faut tout simplement dire que l'expérience a pris le pas sur la jeunesse".


    Coupe d'Afrique des Nations - Match pour la 3e place, qualificative pour la Coupe du Monde 2019
    Vendredi 30 novembre 2018
    - 16h00 locales (17h00 françaises)
    CAMEROUN - MALI : 4-2 (2-1)
    Cape Coast (Cape Coast Sports Stadium)
    Spectateurs : 5 000 environ
    Arbitres : Maria Rivet (Ile Maurice) assistée de Fatiha Jermoumi (Maroc) et Diana Chikotesha (Zambie). 4e arbitre : Letticia Viana (Eswatini)

    Buts :
    1-0 Thérèse Ninon ABENA 32'
    (Passe de Ngo Ndoumbouk pour Abena qui se retrouve seule devant le but pour marquer d'une frappe tendue du droit)
    2-0 Thérèse Ninon ABENA 40' (Centre de Meffometou Tcheno pour Abena qui marque du plat du pied gauche)
    2-1 Fatoumata DIARRA 44' (Passe en retrait de Bassira Touré, reprise du droit par F. Diarra)
    2-2 Marie-Aurelle AWONA 56' (Centre de S.Coulibaly dévié par Awona dans son but)
    3-2 Gabrielle Aboudi ONGUENE 62' (Mauvais renvoi de la défense repris du droit à 25 m par Onguene qui troyve la lucarne)
    4-2 Christine MANIE 90+2' (Coup franc frappé direct du droit dans la lucarne sur la droite de la gardienne)

    Avertissements : Raissa Feudjio 29', Annette Ngo Ndom 90+3', Gabrielle Onguene 90+5' pour le Cameroun ; Aïssata Traoré 90+5' pour le Mali

    Cameroun : 1-Annette Ngo Ndom ; 5-Augustine Ejangue, 2-Christine Manie (cap.), 11-Marie-Aurelle Awona, 12-Claudine Falonne Meffometou Tcheno ; 13-Charlène Meyong Menene, 8-Raissa Feudjio (20-Geneviève Ngo Mbeleck 68'), 14-Thérèse Ninon Abena (18-Michèle Henriette Akaba 49') ; 10-Jeannette Grace Ngock Yango, 19-Marlyse Ngo Ndoumbouk (7-Gabrielle Aboudi Onguene 58'), 3-Nchout Ajara. Entr.: Joseph Brian Ndoko
    Non utilisées : 4-Yvonne Leuko Chibosso, 6-Francine Zouga, 9-Michèle Madeleine Ngono Mani, 16-Diane Ndeme Bayegla, 17-Gaelle Enganamouit, 21-Marthe Ongmahan
    Mali : 1-Adoudou Konaté ; 13-Aïssatou Diadhiou, 6-Fatoumata Doumbia (cap.), 3-Kani Konté, 12-Lala Dicko (8-Yakaré Niakaté 70') ; 2-Couluba Sogoré, 11-Salimata Diarra ; 7-Fatoumata Diarra (17-Hawa Tangara 87'), 10-Binta Diarra (5-Sebe Coulibaly 67'), 14-Aïssata Traoré ; 9-Bassira Touré. Entr.: Saloum Mohamed Houssein
    Non utilisées : 4-Aminata Doucouré, 16-Goundo Samaké, 18-Djenaba Baradji, 19-Agueissa Diarra, 20-Maimouna Traoré, 21-Hawa Keïta
    15-Bintou Koité (blessée)


    Samedi 1 Décembre 2018
    Sebastien Duret

    https://www.footofeminin.fr/FIFAWWC-...ie_a15336.html

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    #FIFAWWC - Les participants au tirage au sort connus

    Le samedi 8 décembre 2018 à 18h00, la salle parisienne de La Seine Musicale, surtout connue pour les concerts et spectacles qui y sont organisés, accueillera le tirage au sort de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019.


    #FIFAWWC - Les participants au tirage au sort connus

    Les invités qui illumineront ce tirage sont les suivants :
    - Présentateur et présentatrice: Denis Brogniart et Amanda Davies
    - Maîtresse et maître de cérémonie : Alex Scott et Louis Saha
    - Assistants du maître et de la maîtresse de cérémonie : Didier Deschamps, Marie Bochet, Kaká, Mia Hamm, Michael Essien, Aya Miyama et Steffi Jones

    Amanda Davies, présentatrice populaire du magazine sportif World Sport sur CNN, est réputée dans le monde entier pour ses interviews avec certaines des plus importantes personnalités du sport international. Elle a également été impliquée dans de nombreux événements tels que les Jeux Olympiques d'été et d'hiver, la Coupe du Monde de la FIFA™, la finale de la Ligue des Champions de l'UEFA, le Tour de France ou encore les Championnats du monde d'athlétisme. Elle présente par ailleurs un magazine mensuel au sujet de la Formule 1 sur CNN - The Circuit -, suivant au plus près l'actualité de la F1, organisant des émissions en direct des paddocks les week-ends de course et interviewant les grands noms de ce sport.

    Denis Brogniart est, quant à lui, bien connu du public français. Il travaille pour la chaîne de télévision TF1 depuis près de vingt ans et est principalement connu pour son rôle de présentateur de l'émission de téléréalité Koh-Lanta ainsi que du magazine Automoto. Il a également assuré la couverture en direct de plusieurs finales de la Ligue des Champions de l'UEFA ainsi que de phases finales de la Coupe du Monde de la FIFA et de la Coupe du Monde de rugby. Il présentera la cérémonie du tirage au sort aux côtés d'Amanda Davies, avec laquelle il aura pour mission de guider les maîtres de cérémonie et leurs assistants pour assurer le bon déroulement de la soirée.

    Alex Scott et Louis Saha - deux grands noms du football féminin et masculin, seront les maître et maîtresse de cérémonie.

    Alex Scott est une véritable légende du football féminin. Sous les couleurs des Arsenal Ladies, elle a remporté cinq championnats et sept coupes d'Angleterre, mais aussi une Ligue des Champions Féminine de l'UEFA (2008). Sélectionnée à 140 reprises en équipe nationale, elle a mis fin à sa carrière internationale en 2017.Elle sera accompagnée par l'ancien international français Louis Saha, qui a revêtu 20 fois le maillot des Bleus et a notamment pris part à la demi-finale de la Coupe du Monde de la FIFA 2006 contre le Portugal. En club, il a principalement joué pour Metz, Fulham, Everton ou encore Manchester United, avec qui il a gagné deux titres consécutifs en Premier League (2007 et 2008) ainsi qu'une Ligue des Champions de l'UEFA (2008).

    Scott et Saha seront secondés par de prestigieux assistants dont le rôle sera de procéder au tirage des groupes ; les 24 équipes qualifiées attendant impatiemment de connaître l'identité de leurs adversaires l'été prochain en France. Les assistants seront :
    - Didier Deschamps, vainqueur de la Coupe du Monde de la FIFA à la fois en tant que joueur (1998) et en tant que sélectionneur (2018) ;
    - Marie Bochet, octuple médaillée d'or paralympique en ski alpin ;
    - Kaká, icône du football brésilien, vainqueur de la Coupe du Monde de la FIFA 2002, de la Ligue des Champions de l'UEFA 2007 et du Ballon d'Or 2007 ;
    - Mia Hamm, figure emblématique du football féminin, vainqueur de deux Coupes du Monde Féminines de la FIFA (1991 et 1999) avec les États-Unis ;
    - Michael Essien, milieu de terrain ghanéen, double champion d'Angleterre (2006 et 2010) et vainqueur de la Ligue des Champions de l'UEFA (2012) avec Chelsea ;
    - Aya Miyama, vainqueur de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2011 avec le Japon ;
    - Steffi Jones, légende du football allemand, vainqueur de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2003 et organisatrice de l'édition 2011 en Allemagne.

    Le tirage au sort de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2019 s'effectuera en présence des représentants des sélections engagées, de plusieurs FIFA Legends, de diverses personnalités ainsi que d'ettie, la mascotte officielle de la compétition.

    Vendredi 30 Novembre 2018
    Source : FIFA

    https://www.footofeminin.fr/FIFAWWC-...us_a15334.html

    Laisser un commentaire:

Chargement...
X