Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Ligue des Champions Féminine 2017-2018

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Ligue des Champions - Les jours et des horaires des quarts de finale de l'OL et Montpellier

    La programmation des matchs à domicile des clubs français est connue. Montpellier jouera le mercredi 21 à la Mosson, Lyon le lendemain




    Les deux clubs français qui ont atteint les quarts de finale disputeront de belles affiches lors du prochain tour dans deux mois. Montpellier recevra Chelsea le mercredi 21 mars à 20h45 au stade de la Mosson (en direct sur La Chaîne L'Equipe). Une semaine plus tard, le match retour se jouera le mercredi 28 à 20h05 français à Kingston au Cherry Red Records Stadium.

    Les tenantes du titre lyonnaises évolueront à domicile le jeudi 22 mars 2018 à 18h45 (en direct sur Canal + Sport). Le match retour à Barcelone reste par contre à fixer entre le 28 ou le 29 mars.

    Quarts de finale : 21/22 & 28/29 mars 2018
    1 : Montpellier HSC - Chelsea FC (ANG)
    2 : VfL Wolfsburg (ALL) - Slavia Prague (RTC)
    3 : Manchester City (ANG) - Linköpings FC (SUE)
    4 : Olympique Lyonnais - FC Barcelona (ESP)

    Demi-finales : 21/22 & 28/29 avril 2018
    Vainqueur 1 - Vainqueur 2
    Vainqueur 3 - Vainqueur 4

    Finale : 24 mai 2018 à Kiev (Valeriy Lobanovskiy Dynamo Stadium)
    Vainqueur demi-finale 1 - Vainqueur demi-finale 2

    https://www.footofeminin.fr/Ligue-de...er_a14372.html
    Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

    Commentaire


    • Le club allemand de wolfsburg est le tres grand perdant de cette treve internationale, en effet les favorites de la compétition avec l'olympique lyonnais viennent de dire adieu a babett peter l'internationale allemande, ainsi qu'a Vanessa bernauer pour la fin de saison

      Commentaire


      • Match du titre pour notre futur adversaire ce dimanche.
        Fc barcelone recoit l'atletico madrid dans 24h, malheur au vaincu

        Commentaire


        • #UWCL (Quarts) - Les choses sérieuses commencent, avec LYON et MONTPELLIER

          Ce mercredi débutent les quarts de finale de la Ligue des champions, avec deux clubs français encore en lice. Si l'Olympique lyonnais, favori pour le titre, le sera également de son opposition avec le FC Barcelone, Montpellier devra déjouer les prévisions qui donnent Chelsea qualifié. Présentation des quatre quarts de finale.




          Deux clubs anglais, deux clubs français, et des clubs suédois, allemand, tchèque et espagnol vont se disputer les quatre places pour les demi-finales. Présentation des quatre affiches des quarts de finale.



          Dans ce premier quart de finale, Manchester City aura l'étiquette de favori. Actuelle deuxième de son championnat, l'équipe du nord de l'Angleterre n'a pas gagné sur le sol national depuis un mois (deux défaites, dont une en finale de la Conti Cup le 18 mars contre Arsenal, un match nul face à Chelsea) mais cela ne l'empêchera pas d'être la favorite de cette double confrontation, avec l'objectif de retrouver les demi-finales atteintes la saison passée. Sa capitaine et pilier de la défense Steph Houghton est de retour après avoir manqué la SheBelieves Cup, et son attaque (la meilleure de son championnat) au sein de laquelle évolue désormais Nadia Nadim, a de quoi faire trembler la défense suédoise.
          Le double champion en titre suédois ne reprendra le championnat qu'à la mi-mars et devra donc dans un premier temps tenir le coup physiquement face aux Anglaises qui sont passées à un championnat d'hiver. Comme chaque saison, Linköping a laissé partir des éléments importants de son effectif à l'intersaison (Jonna Andersson, Cajsa Andersson, Claudia Neto, Kristine Minde) et s'avancera un peu dans l'inconnu, même si le club a montré qu'il savait rebondir après la perte de joueuses-clés en recrutant intelligemment. Pour espérer atteindre les demi-finales, il lui faudra résister à la puissance offensive de Manchester City, et ce dès le match aller, alors que le club n'a pas très bien négocié ses précéedents matches européens à l'extérieur.

          Le parcours de Manchester City : Les Anglaises n'ont pas tremblé depuis leur entrée dans la compétition avec deux victoires 3-0 face aux Autrichiennes de Sankt Pölten, puis elles ont fait la différence dès le match aller face à Lillestrøm (5-0) avant d'encaisser un but au match retour (remporté 2-1).

          Le parcours de Linköping : Les doubles championnes de Suède n'ont pas réussi à faire la différence lors des matches aller aux tours précédents, gagnant 1-0 à Limassol, puis faisant jeu égal à Prague face au Sparta (1-1). Lors des matches retour joués à domicile en revanche, elles ont gagné 3-0 à chaque fois pour s'éviter des frayeurs.

          Les mouvements dans la liste des joueuses UEFA
          Manchester City

          Nouvelles : Pauline Bremer, Nadia Nadim, Jessica Park, Julia Spetsmark
          Retrait : Marie Hourihan

          Linköpings FC
          Nouvelles : Filippa Angeldahl, Linn Bogren, Hilda Carlén, Natasha Dowie, Elin Landström
          Retraits : Cajsa Andersson, Jonna Andersson, Irma Helin, Kristine Minde, Sara Olai, Claudia Pires Neto

          Aller le 21 mars à 20h, retour le 28 mars à 18h




          Dans cette confrontation franco-anglaise, ce sont les Londoniennes qui partent favorites. Chelsea, actuel leader de son championnat, s'appuie autant sur une défense très solide – six buts encaissés, le total le plus bas de la FAWSL- qu'une attaque prolifique. Si son potentiel offensif était déjà présent les années précédentes, le club a fait de gros efforts pour mettre la défense à niveau ces derniers mois, et évolue souvent à trois derrière, ce qui devrait encore être le cas contre Montpellier malgré la blessure d'Anita Asante. Habitué aux tirages difficiles au premier tour de la compétition, Chelsea a cette année réussi à éliminer son adversaire allemand, le Bayern Munich, et compte bien aller se frayer un chemin au moins jusqu'aux demi-finales.
          Montpellier, pour son retour en Europe, n'a pas forcément convaincu lors des deux premiers tours, et il lui faudra hausser son niveau pour espérer passer. Le club héraultais a préparé son quart de finale avec une victoire contre le Paris FC ce week-end, ce qui lui permet de rester dans la course à la deuxième place alors que le club ne connaît pas sa meilleure période. Pas favori face au club londonien, Montpellier n'aura rien à perdre et a les atouts pour réussir à contrarier Chelsea. Les qualités et l'expérience de ses joueuses internationales seront vitales pour bien débuter la double confrontation, à domicile. Ce sera notamment le cas pour Sofia Jakobsson et Stina Blackstenius qui devraient avoir en face d'elles des compatriotes dans la défense des Blues...

          Le parcours de Montpellier : Pour son retour en Europe, Montpellier, sans faire grande impression, a connu une défaite et une victoire face aux Russes de Zvezda (0-1, 2-0) pour rejoindre les huitièmes de finale. Après une victoire obtenue de haute volée à Brescia (3-2), le club héraultais a déroulé à domicile au match retour pour atteindre les quarts (6-0).

          Le parcours de Chelsea : L'affiche du premier tour a tenu son rang jusqu'à la fin du match retour, et Chelsea est sorti gagnant de son tête à tête avec le Bayern Munich grâce à un but marqué à l'extérieur (0-1, 2-1). Face à Rosengård ensuite, les Londoniennes ont fait la différence dès le match aller à domicile (3-0), et terminé le travail en Suède (1-0).

          Les mouvements dans la liste des joueuses UEFA
          Montpellier HSC

          Nouvelles : Lisa Martinez, Casey Murphy, Laëtitia Tonazzi
          Retraits : Zoé Muller, Marion Romanelli, Lindsey Thomas

          Chelsea LFC
          Nouvelles : Jade Bailey, Deanna Cooper
          Retrait : Crystal Dunn

          Aller le 21 mars à 20h45, retour le 28 mars à 20h05




          C'est sur le papier l'opposition la plus déséquilibrée de ces quarts de finale. Wolfsburg ne vise rien d'autre que le titre, alors que le Slavia Prague, qui a su profiter de tirages cléments, n'aura pas grand chose à espérer. Du côté allemand, cette double confrontation ne devrait pas lui poser le moindre problème. Encore renforcé cet hiver, le club a cependant perdu Babett Peter en défense, un coup dur qui ne devrait lui porter préjudice ce tour-ci, mais qui aura de l'importance pour les prochaines échéances, alors que le club n'a pas de cartouches de rechange dans ce secteur. Une joueuse telle que Kristine Minde, recrue hivernale habituée à jouer sur les côtés aussi bien en attaque qu'en défense, pourrait être une solution en défense centrale. Pour Wolfsburg, affronter l'équipe tchèque est l'occasion de tenter des choses en défense.
          Le quadruple champion de République Tchèque n'aura rien à perdre face à un des favoris de la compétition, et essaiera de profiter de la moindre occasion qui lui sera offerte. Dans le sillage d'une équipe nationale qui progresse, l'équipe possède des individualités -souvent jeunes- intéressantes qui pourront évaluer le chemin qui leur reste à parcourir. La puissante attaquante Tereza Korozova essaiera de faire douter Nilla Fischer, et sera une des cibles principales sur les coups de pieds arrêtés de Kateřina Svitková, un secteur qui devrait permettre aux Tchèques de se montrer dangereuses.

          Le parcours de Wolfsburg : Lors des deux premiers tours, Wolfsburg a fait la différence dès le match aller, avec des victoires 3-0 et 4-0 à Madrid et Florence respectivement. Lors des matches retour, les Louves ont assommé l'Atlético à domicile (12-2) et été accrochées par la Fiorentina (3-3).

          Le parcours du Slavia Prague : Le Slavia Prague a pris des options pour la qualification dès les matches aller des deux tours précédents, disputés à l'extérieur, face à Minsk (1-3) et Stjarnan (1-2), avant de finir le travail à domicile (4-3 et 0-0 respectivement) dans des conditions de jeu pas toujours aisées.

          Les mouvements dans la liste des joueuses UEFA
          Wolfsburg

          Nouvelles : Melina Loeck, Anna-Lena Stolze
          Retraits : Vanessa Bernauer, Manon Klett

          Slavia Prague
          Nouvelle : Sandra Maria Jessen
          Retrait : Andrea Budosova, Klara Cahynova

          Aller le 22 mars à 18h, retour le 28 mars à 18h




          Double tenant du titre, l'Olympique lyonnais sera le grand favori de cette double confrontation face à Barcelone, demi-finaliste la saison passée. Toujours largement dominatrice en France, l'équipe rhodanienne l'est tout autant en Europe et vise un nouveau triplé. Barcelone devrait lui offrir une opposition supérieure à ce qu'elle a pu connaître depuis le début de la compétition, mais Lyon a de nombreux arguments pour passer l'obstacle catalan. Ce sera surtout l'occasion pour Ada Hegerberg de battre dès le record de buts inscrits sur une saison dans la compétition après un début de saison tonitruant. Pour envoyer un dernier message à son homologue catalane, l'équipe rhodanienne a inscrit 10 buts à Lille ce week-end.
          Du côté de Barcelone, le club a investi lors de la dernière intersaison pour se mettre au niveau des meilleures équipes européennes, et le recrutement de Lieke Martens et Toni Duggan dans le secteur offensif va en ce sens. L'équipe aura des arguments à faire valoir pour mettre à mal la défense rhodanienne, mais il est difficile d'imaginer les Catalanes renverser Lyon alors qu'elles ne parviennent pas à se montrer dominatrices en championnat (2e à un point de l'Atlético, le club reste sur deux matches nuls) malgré le fait qu'elles disposent largement aussi bien de la meilleure attaque que de la meilleure défense. Le FC Barcelone devrait être un club dangereux à l'avenir, mais cette année, ce devrait être trop juste encore.

          Le parcours de Lyon : Que ce soit face au Medyk Konin ou contre le BIIK Kazygurt, l'OL s'est baladé, aussi bien à domicile qu'à l'extérieur. Les Polonaises se sont inclinées 0-14 sur le total des deux matches, et les Kazakhes ont encaissé deux buts supplémentaires (0-16).

          Le parcours de Barcelone : Le club catalan a réalisé un début de compétition très solide, sans encaisser de but. Les Norvégiennes d'Avaldsnes, battues en score cumulé 0-6, et les Lituaniennes de Gintra ont elles encaissé neuf buts sur les deux matches (0-9).

          Les mouvements dans la liste des joueuses UEFA
          Lyon

          Nouvelles : Morgan Brian, Amandine Henry, Jessica Houara d'Hommeaux
          Retraits : Kenza Dali, Claire Lavogez, Andrea Norheim, Mylaine Tarrieu

          Barcelone
          Nouvelle : Perle Morroni
          Retrait : Leila Ouahabi

          Aller le 22 mars à 18h45, retour le 28 mars à 19h

          Mardi 20 Mars 2018
          Charlotte Vincelot

          https://www.footofeminin.fr/UWCL-Qua...ER_a14551.html
          Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

          Commentaire


          • Montpellier a hypothéqué grandement ces chances de qualification en perdant 2-0 à domicile, dommage qu’elles n’aient pas marqué 1 but pour encore y croire.

            Commentaire


            • LDC : À quoi Montpellier doit-il s'attendre ?
              Publié le 21 mars 2018 | Actus
              Par Sandrine Dusang pour Foot d'Elles



              Après quatre mois d'attente, la Ligue des Champions fait son grand retour ces 21 et 22 mars, avec les quarts de finale aller de la compétition. Mercredi (20h45), Montpellier recevra son homologue de Chelsea, alors que jeudi (18h45), Lyon sera opposé à Barcelone. Aujourd'hui, focus sur l'adversaire des Héraultaises : le Chelsea LFC.


              La Ligue des Champions féminine s'est fait attendre... Les huitièmes de finale de la compétition s'étaient joués il y a maintenant quatre mois (en novembre dernier), alors forcément tout le monde est très impatient de retrouver le gratin du football européen et de voir les huit équipes encore en lice s'affrontaient pour tenter de se rapprocher un peu plus de la finale, qui se tiendra le 24 mai prochain à Kiev. Mais la route de Kiev est encore longue... Pour Montpellier, cela devra passer par une double confrontation face à Chelsea. Alors à quoi doit-on s'attendre avec les Londoniennes ?

              Les Blues sont loin de l'avoir

              Ces dernières saisons, l'équipe féminine de Chelsea est l'une des formations montantes sur la scène européenne. L'intérêt de la fédération anglaise pour développer la pratique des femmes et faire en sorte de mettre les joueuses dans de meilleures conditions n'y est sans doute pas pour rien. En tout cas, pour les Blues cette tendance d'ascension se confirme avec une troisième participation en Ligue des Champions (en autant de possibles) et un premier quart de finale atteint cette saison. En effet, lors des deux précédentes éditions les joueuses de Chelsea s'étaient fait éliminer par les Allemandes de Wolfsburg : en 16es de finale l'année dernière, et en 8es de finale lors de la saison 2015/2016.



              Si Emma Hayes, la coach des Ladies de Chelsea, devra se passer des services de trois de ses joueuses à cause de blessures : Karen Carney, Anita Asante, et Deeana Cooper, la technicienne semble malgré tout avoir de quoi faire pour composer une équipe solide, ce mercredi soir, face aux Héraultaises. Lors la conférence de presse ce mardi, au Stade de la Mosson, Emma Hayes a déclaré : « Nous sommes une équipe en confiance qui joue bien, mais nous ne sous-estimons pas nos adversaires car nous savons que cette équipe est l'une des meilleures équipes en France ». Confiant(e)s mais pas trop, c'est souvent ce qui sort de la bouche des joueuses et des entraineurs avant ce genre de rencontres, mais lorsque la coach londonienne annonce : « La priorité sera de se concentrer sur la défense et de garder notre cage inviolée. », on a un peu de mal à la croire. Un, parce que les plus grosses qualités de l'équipe anglaise sont offensives et que c'est en attaquant qu'elle joue le mieux. Deux, parce que quand on connait la valeur d'un but à l'extérieur, on doute que Chelsea vienne à Montpellier pour défendre. Une petite dose d'intox Emma Hayes ?

              « L'équipe de Chelsea est bien rodée »

              Pour la Belge, Yana Daniëls, qui évolue à Bristol City en Angleterre, l'une des grandes forces de l'équipe londonienne est d'être très dynamique, toujours en mouvement : « Les joueuses n'hésitent pas à croiser, et à changer de zone. L'équipe de Chelsea est bien rodée, et chacune s'adapte en fonction des déplacements des unes et des autres. Pour l'adversaire c'est quelque chose qui peut être très déstabilisant ».

              Parmi les joueuses clés de l'effectif, la joueuse des Red Flames cite Fran Kirby, qui « excelle dans la finition et fait de très bons appels dans le dos de la défense », la sud-coréenne Ji So-Yun, « relativement active dans le coeur du jeu et précieuse dans la distribution », mais aussi la Suédoise Magdalena Eriksson, qui en plus d'être efficace défensivement est « dotée d'un superbe jeu long et d'énormément de précision dans ses transmissions ».



              Mais si Yana Daniëls ne donne que trois noms en exemple, les joueuses influentes sont plus nombreuses que cela au sein de l'effectif londonien : Hedvig Lindahl, Katie Chapman, Gilly Flaherty, Ramona Bachman, Drew Spence... Au final, en passant le groupe à la loupe, on peut avoir le sentiment que toutes les Blues sont influentes. Reste à savoir, lesquelles le seront vraiment et s'illustreront ce mercredi soir, face à Montpellier.

              Le leader du championnat anglais (FAWSL), jusque-là invaincu dans ce dernier, réservera-t-il à Montpellier le même sort qu'au Bayern Munich et à Rosengård, éliminés par les Ladies en 16es et en 8es de finale ? En tout cas, les Montpelliéraines de Jean-Louis Saez sont prévenues, il faudra être prêtes pour passer au vert et laisser les Blues sur le côté de la route...de Kiev.



              Les 20 Blues retenues pour le déplacement à Montpellier :
              Becky Spencer, Carly Telford, Claire Rafferty, Drew Spence, Eni Aluko, Erin Cuthbert, Fran Kirby, Gemma Davison, Gilly Flaherty, Hannah Blundell, Hedvig Lindahl, Jade Bailey, Ji So Yun, Jonna Andersson, Katie Chapman, Magdalena Eriksson, Maren Mjelde, Maria Thorisdottir, Millie Bright, Ramona Bachmann

              Le programme des quarts de finale (+diffusions)


              Crédit photos : chelseafc.com, mhscfoot.com

              http://www.footdelles.com/article/Ac...e-_156701.html
              Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

              Commentaire


              • #UWCL (Quarts) - Qui est CHELSEA, l’adversaire de MONTPELLIER ?

                En tête dans le championnat anglais (FA WSL), Chelsea qui affronte Montpellier est également qualifié pour les demi-finales de la FA Women’s Cup. Le club londonien dispose d'un effectif d’une richesse exceptionnelle avec 23 joueuses dont 21 ont été à un moment ou un autre internationales dans leurs pays respectifs.




                Chelsea Ladies est une équipe très solide avec un mélange de la rigueur scandinave pour les positions défensives et de créativité explosive pour les joueuses offensives. Le leader de la FA WSL, qualifié pour les demi-finales de la FA Women’s Cup où il rencontrera Sunderland ou Manchester City, a également remporté le mini-championnat de transition au printemps dernier les Spring Series à la différence de but devant Manchester City.

                Un effectif de qualité



                Chelsea joue en défense à trois, avec deux ou trois attaquantes, en fonction de l’adversaire et a tellement de solution de qualité à disposition dans son effectif que Emma Hayes n’hésite pas à changer 7 ou 8 joueuses pour les matchs réputés plus faciles en championnat et dans les coupes. Cela leur permet de garder toutes les joueuses sous pression et d’éviter ainsi d’avoir des joueuses mécontentes de leur temps de jeu.

                Jean-Louis Saez a bien étudié son adversaire et fait part de leurs ambitions avant une rencontre qui s'annonce disputée : "Chelsea est une équipe qui nous ressemble, se projette vite vers l'avant et qui est forte à la récupération. Les deux équipes sont proches et c'est celle qui gagnera les duels qui l'emportera. Chelsea en est à sa 4e campagne de Ligue des Champions, a recruté 15 joueuses en 2 ans, ils font tout pour la gagner avec un effectif où figurent 25 internationales (12 étrangères et 13 Anglaises)."

                Chelsea dispose de gardiennes de haut niveau : La Suédoise Hedvig Lindahl, titulaire au poste, les deux Anglaises Carly Telford et Rebecca Spencer, cette dernière ayant joué il y a quelques saisons à Soyaux. A noter que Chelsea a aussi deux autres gardiennes de 19 et 20 ans en prêt en deuxième et troisième divisions.

                En défense, on trouve des profils très puissants et physiques comme Millie Bright (ANG), Maria Thorisdottir (NOR), Magdalena Eriksson (SUE) une gauchère très forte sur les coups de pieds arrêtés. Il y a aussi des joueuses plus petites et rapides avec une bonne lecture de jeu : Gilly Flaherty (ANG) et Deanna Cooper (ANG), ces deux joueuses reviennent de blessure et ne devraient pas jouer un rôle important lors de ce quart de finale. Sur les ailes de la défense, on trouve une "dynamo" Hannah Blundell (ANG) qui fait des allers retours dans le couloir droit sans discontinuer. Crystal Dunn, l’internationale américaine était un pion essentiel du système de Chelsea sur l’aile gauche mais elle vient de repartir aux Etats-Unis pour jouer en NWSL. C’est indéniablement une grosse perte pour les Blues. Claire Rafferty (ANG) est une option rarement utilisée cette saison en raison de son travail à la City et de la concurrence de l’Américaine.

                Le départ de Crystal Dunn, un manque indéniable



                Au milieu de terrain défensif on retrouve le profil de joueuses grandes puissantes et physiques avec un duo de guerrières Katie Chapman (ANG), la capitaine du club, et Maren Mjelde la capitaine de la sélection norvégienne. C’est un duo solide qui nettoie et patrouille devant la défense. Il faudra aussi se méfier de Jade Bailey (ANG) qui revient d’une longue absence et qui ne devrait pas non plus jouer un rôle important dans ce quart de finale.

                Les milieux offensives axiales sont au nombre de quatre pour deux places et ont toutes le même profil : petite rapide et très forte techniquement avec une bonne qualité de passe. La meneuse de jeu sud-coréenne Ji So-Yun, l’Anglaise Drew Spence qui avait été impliquée dans le scandale de Mark Sampson, ayant entraîné son éviction. La joueuse de poche, Fran Kirby une joueuse avec une grosse intelligence de jeu et une gestuelle de haut niveau et qui élimine facilement dans des petits espaces. Et enfin Karen Carney une joueuse d’expérience avec une dizaine d’année au plus haut niveau, buteuse à l’Euro 2005, une meneuse de jeu classique et qui peut utiliser ses deux pieds pour centrer.

                L’avant-centre titulaire et inamovible est la Suissesse Ramon Bachmann bien connue pour des qualités de percussion, de un contre un et aussi pour ses plongeons en pleine surface adverse ! Le banc de Chelsea en attaque est complet avec de bonnes joueuses réduites au rôle de remplaçantes : Eni Aluko (ANG), joueuse victime de commentaires racistes et écartée ensuite de la sélection anglaise avant son récent retour, Erin Cuthbert une jeune Ecossaise qui avait marqué lors de l’Euro 2017 ainsi que Gemma Davison une ailière spécialiste du un-contre-un et du dribble.

                Chelsea a aussi signé deux joueuses cet hiver qui ne sont pas éligibles pour la Ligue des Champions Jonna Anderson (SUE) et Anita Asante (ANG) qui vient de se blesser à la SheBelieves Cup.

                Chelsea en 3-4-2-1



                Tactiquement, le 3-4-2-1 est toujours compact et positionné en général à mi- terrain. Elles ont l’option de presser haut avec toutes leur attaquantes qui sont très rapides contre certaines équipes afin de récupérer les ballons dans le camp adverse et se créer des occasions de but. C’est une équipe très dangereuse à la perte de balle, la transition est rapide et la défense adverse se retrouve face à quatre bolides spécialistes du un-contre-un qui fonce vers le but adverse en quelques secondes. Face à des adversaires plus faibles, elle confisque le ballon et fait courir l’adversaire en essayant de trouver la faille par les ailes ou en passant par l’axe avec l’utilisation de une-deux et triangles. Contrairement au jeu traditionnel anglais, les joueuses de Chelsea utilisent très peu le jeu de tête et les longs ballons sauf sur les coups de pieds arrêtés car toutes leurs attaquantes sont petites par la taille.

                C’est donc un adversaire très solide mais avec quelques faiblesses en défense que Montpellier va affronter et on peut s’attendre à deux matchs à très haute intensité ou le MHSC devra éviter les erreurs car elles risquent de se payer cash.


                Les réactions de la conférence d'avant-match (source MHSC)

                Emma Hayes (coach de Chelsea) :
                « Ça fait vraiment plaisir d’être ici sans neige ni pluie mais avec du soleil. C’est la première fois que nous allons disputer un quart de finale de cette compétition. Nous n’avons pas de blessée majeure mise à part Karen Carney qui est indisponible, mais nous connaissons la valeur de l’équipe d'en face car Montpellier a de gros atouts offensifs. Toute équipe qui arrive en quart de finale a beaucoup de qualité, donc on s’attend forcément à un match difficile. On suit cette équipe de Montpellier depuis plusieurs mois, on connait aussi Sofia Jakobsson que j’ai entraînée par le passé (lorsqu’elle évoluait à Chelsea NDLR). Je pense que ça va être une partie ouverte et très agréable à suivre. En plus, comme les Montpelliéraines sont à domicile, il faut qu’elles attaquent. C’est pour ça que j’insiste sur cet aspect offensif. De notre côté, nous sommes à l’extérieur, donc, nous allons essayer de ne pas encaisser de but. C’est notre priorité. »

                Jean-Louis Saez (entraîneur du MHSC) : « Chelsea est une équipe qui nous ressemble, qui se projette vite vers l’avant et qui est forte à la récupération. Les deux équipes sont proches et c’est celle qui gagnera les duels qui l’emportera. Chelsea en est à sa 4e campagne de Ligue des Champions, a recruté 15 joueuses en 2 ans, ils font tout pour la gagner avec un effectif où figurent 25 internationales (12 Etrangères et 13 Anglaises). Nous, nous sommes très heureuses d’être là puisque nous retrouvons cette compétition cette année et nous allons tout donner pour poursuivre notre parcours. L’intensité va être différente de celle qu’on retrouve en championnat, mis à part contre le PSG et Lyon, donc il va vite falloir s’adapter à cette intensité, avoir cette capacité à changer de rythme. On a analysé leur jeu comme ils ont certainement étudié le nôtre, mais l’idée c’est de mettre en place notre jeu. Cette équipe de Chelsea a plus d’expérience que nous dans cette compétition, elle est donc forcément favorite mais on va compenser par beaucoup d’énergie, jouer notre chance à fond et tout donner pour sortir de ce 1er match avec le meilleur résultat possible. »

                Linda Sembrant (capitaine du MHSC) : « Chelsea est une très bonne équipe avec beaucoup de joueuses étrangères. J’ai joué contre beaucoup d’entre elles en sélection d’ailleurs. Chelsea est une grande équipe d’Angleterre. Je m’attends à un match compliqué avec beaucoup de duels mais c’est un quart de finale donc ce sera forcément difficile. Chelsea a plus d’expérience que nous sur ce genre de match où chaque détail compte mais on va tout donner pour faire un résultat positif. C’est un moment important pour nous et pour le staff donc on va tout donner. »

                Mercredi 21 Mars 2018
                Sylvain Jamet

                https://www.footofeminin.fr/UWCL-Qua...ER_a14554.html
                Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                Commentaire


                • #UWCL (Quarts) - MANCHESTER CITY maître à domicile

                  Carton rouge, penalty et but pour Manchester City, la rencontre a basculé en une minute pour sourire aux Anglaises qui s'imposent 2-0 à domicile.


                  https://twitter.com/ManCityWomen/sta...44026684829698
                  https://twitter.com/ManCityWomen/sta...52416626720768

                  >> L’INTÉGRALITÉ DU MATCH EN VIDÉO

                  Ligue des Champions UEFA - Quart de finale aller
                  Mercredi 21 mars 2018
                  - 19h00 locales (20h00 françaises)
                  MANCHESTER CITY (ANG) - LINKÖPING FC (SUE) : 2-0 (1-0)
                  Manchester (Academy Stadium)
                  Temps couvert et froid (4°C) - Terrain excellent
                  Arbitres : Stéphanie Frappart (France) assistée de Manuela Nicolosi (France) et Rocio Puente Pino (Espagne). 4e arbitre : Victoria Beyer (France)
                  Buts : Nikita PARRIS 37' s.p., Jane ROSS 55'
                  Avertissements : Stanway 7' pour Manchester ; Lantz 35' et 37' pour Linköping
                  Expulsion : Lantz 37' pour Linköping

                  Manchester City : 26-Ellie Roebuck ; 23-Abbie McManus, 6-Stephanie Houghton (cap.), 5-Jennifer Beattie, 3-Demi Stokes ; 8-Jill Scott, 24-Keira Walsh, 12-Georgia Stanway (4-Tessel Middag 81') ; 17-Nikita Parris, 16-Jane Ross (10-Nadia Nadim 75'), 7-Melissa Lawle (22-Claire Emslie 66'). Entr.: Nicholas Cushing
                  Non utilisées : 1-Karen Bardsley, 2-Mie Jans, 14-Esme Beth Morgan, 18-Ella Ann Toone
                  Linköpings : 22-Hilda Carlén ; 20-Anna Oskarsson, 3-Janni Arnth Jensen (cap.), 5-Liza Lantz, 4-Maja Kildemoes ; 28-Filippa Angeldal, 18-Kosovare Asllani ; 11-Tove Almqvist (16-Nicoline Sørensen 71'), 23-Marija Banušić (26-Elin Landström 46'), 9-Lina Hurtig ; 27-Natasha Dowie (15-Frida Maanum 85'). Entr.: Marcus Walfridson
                  Non utilisées : 2-Matilda Haglund, 10-Emma Lennartsson, 21-Alva Selerud, 24-Linn Bogren

                  Jeudi 22 Mars 2018
                  Sebastien Duret

                  https://www.footofeminin.fr/UWCL-Qua...le_a14556.html
                  Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                  Commentaire


                  • #UWCL (Quarts) - La tâche se complique pour MONTPELLIER

                    Battues 0-2 sur leur pelouse par les Ladies de Chelsea, les Montpelliéraines auront besoin de réaliser un exploit au match retour pour atteindre les demi-finales de la compétition.


                    A l'image de Cayman, Montpellier a été bousculé par les Anglaises (photo MHSC)


                    Pour son premier quart européen, les Anglaises de Chelsea n'ont pas manqué leur rendez-vous et ont fait chuter Montpellier sur son terrain. Après avoir proposé une bonne première période, les Montpelliéraines ont encaissé deux buts en seconde période.

                    Montpellier était outsider face à un adversaire, leader du championnat anglais, tombeur aux tours précédents du Bayern Munich et de Rosengard. Le premier quart d'heure proposé par l'équipe française était encourageant, avec une équipe se portant vers l'avant. Après une tête de Torrecilla cadrée, déviée sur le poteau et finalement captée par Lindahl (6e), les opportunités étaient cependant plus rares, avec un jeu vers l'avant parfois trop direct pour déstabiliser la défense londonienne.

                    Montpellier craque au retour des vestiaires


                    Ji So Yun a marqué en premier (photo UEFA)


                    Les attaques de Chelsea se faisaient plus percutante avec une première tentative depuis le côté gauche de Bachmann repoussée par Murphy (13e). Quatre minutes plus tard, après un bon travail de Bachmann à droite, Spence cadrait à son tour (17e). Les Anglaises sollicitaient à nouveau Murphy sur un coup franc (29e). Si à la pause, le score restait vierge, une dernière action anglaise avec une frappe de Thorisdottir (39e) rappelait le danger permanent que pouvait amener les joueuses de Chelsea avec leur percussion.

                    La seconde période allait démarrer avec le pire scénario. Quatre minutes de jeu, un ballon perdu au milieu par Torrecilla. Mjelde l'interceptait lançait Kirby qui percutait dans l'axe pour glisser à Ji So-Yun. La Sud-Coréenne que l'on n'avait pas vu jusqu'à présent ne manquait pas le geste final d'une frappe à ras de terre (0-2, 49'). La réaction dans la foulée avec un long ballon pour Jakobsson illustrait le manque d'efficacité. La Suédoise n'arrivait pas à se détacher du marquage et sa frappe était repoussée (52e).

                    Deux buts de retard


                    Toletti et Montpellier n'ont pas pris le dessus


                    La Suissesse Bachmann continuait à peser et après avoir éliminé Murphy tentait de redresser le ballon qui heurtait le poteau (58e). Elle butait ensuite sur la gardienne héraultaise qui concédait le corner (62e). Jakobsson répondait par un centre pour Tonazzi qui décroisait trop sa reprise de la tête (63e) juste avant d'être remplacée par Blackstenius dont c'était le retour de blessure. Mais sa présence comme les deux autres changements offensifs n'y changeait rien. Lorsque Toletti décalait sur Veje, sa reprise du gauche terminait sur le poteau (68e). L'égalisation manquée, Chelsea enfonçait le clou sur un corner frappé par Ericsson et repris de la tête par la remplaçante Cuthbert juste entrée en jeu (0-2, 76'). Un deuxième but qui va peser lourd avant même de jouer le match retour. La mission en terre anglaise s'annonce ardue désormais pour les joueuses de Jean-Louis Saez.


                    Les réactions (source MHSC)

                    Emma Hayes (entraîneur de Chelsea) :
                    « Montpellier a très bien démarré le match. Nous avons perdu bien trop de ballons dans les 20 premières minutes, heureusement sans encaisser de but. On a corrigé certaines choses à la pause et on a bien redémarré en marquant un but rapidement en début de seconde. Ensuite, nous avons bien résisté pour obtenir ce bon résultat. Mais ce n’est que la mi-temps de cette double confrontation. »

                    Jean-Louis Saez (entraîneur du MHSC) : « Chelsea a de très bonnes attaquantes qui se projettent vite vers l’avant. On était prévenues mais en début de 2e période elles nous ont punies. Ce but nous fait mal, comme cette occasion en notre faveur de Virginia Torrecilla d’entrée de jeu. Si on marque-là c’est différent. On a fait une bonne entame de match mais comme on s'est fait des frayeurs en contre, on a eu tendance à reculer un peu. En début de seconde période on est reparti dans l’optique d’aller de l’avant et sur notre première perte de balle on s’est fait punir. C’est dommage car on a vu qu’en les poussant, il y avait matière à mettre en difficulté cette équipe de Chelsea. Beaucoup de personnes nous voient sans doute éliminées ce soir mais on se dit qu’on a encore un match retour à jouer, qu’on a eu des situations, donc, si on vient à marquer il y a matière à faire quelque chose. On n’a pas encore dit notre dernier mot. Je tenais aussi à remercier le public qui est venu nombreux pour nous soutenir. »

                    Linda Sembrant (capitaine du MHSC) : « On a fait une bonne première période en ayant des situations mais nous n’avons pas été assez efficaces. On va tout donner pour faire un bon match la semaine prochaine et essayer de décrocher la victoire. »


                    Ligue des Champions UEFA - Quart de finale aller
                    Mercredi 21 mars 2018
                    - 20h45
                    MONTPELLIER HSC - CHELSEA LFC (ANG) : 0-2 (0-0)
                    Montpellier (Stade de la Mosson)
                    Temps frais et dégagé (8°C) - Terrain souple
                    Spectateurs : 5 291
                    Arbitres : Kateryna Monzul (Ukraine) assistée de Maryna Striletska (Ukraine) et Mihaela Tepusa (ROU). 4e arbitre : Kateryna Usova (Ukraine)

                    Buts :
                    0-1 JI So Yun 49'
                    (Passe de Torrecilla interceptée au milieu de terrain par Mjelde qui sert Kirby dans l'axe qui accélère et décale sur la droite pour Ji So Yun qui entre dans la surface et place une frappe croisée du droit à ras de terre)
                    0-2 Erin CUTHBERT 76' (Corner frappé par Ericsson et repris d'une tête décroisée à 10 m au premier poteau par Cuthbert qui envoie le ballon dans le petit filet opposé)

                    Aucun avertissement

                    Montpellier : 12-Casey Murphy ; 4-Marion Torrent, 6-Anouk Dekker, 23-Linda Sembrant (cap.), 7-Sakina Karchaoui ; 17-Janice Cayman (21-Valérie Gauvin 89'), 14-Virginia Torrecilla, 8-Sandie Toletti, 11-Katrine Veje (18-Marie-Charlotte Léger 80') ; 9-Laëtitia Tonazzi (15-Stina Blackstenius 64'), 10-Sofia Jakobsson. Entr.: Jean-Louis Saez
                    Non utilisées : 30-Méline Gérard, 5-Laura Agard, 29-Clarisse Le Bihan, 32-Solène Champagnac
                    Chelsea : 1-Hedvig Lindahl ; 4-Millie Bright, 18-Maren Mjelde, 16-Magdalena Ericsson ; 3-Hannah Blundell, 17-Katie Chapman (cap.), 10-Ji So Yun, 2-Maria Thorisdottir ; 24-Drew Spence (22-Erin Cuthbert 72') ; 23-Ramona Bachmann (9-Eniola Aluko 81'), 14-Francesca Kirby (11-Claire Rafferty 87'). Entr.: Emma Hayes
                    Non utilisées : 28-Carly Telford, 5-Gilly Flaherty, 7-Gemma Davison, 25-Jade Bailey

                    Jeudi 22 Mars 2018
                    Sebastien Duret

                    https://www.footofeminin.fr/UWCL-Qua...ER_a14555.html
                    Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                    Commentaire


                    • Foot Ligue des Champions (Femmes)
                      Montpellier n'a pas réalisé d'exploit contre Chelsea en quart de finale aller

                      Publié le mercredi 21 mars 2018 à 22:37 | Mis à jour le 21/03/2018 à 23:15

                      A La Mosson, le MHSC s'est incliné (0-2) mercredi en quart de finale aller de la Ligue des champions féminine contre Chelsea.


                      Absentes des demi-finales de la Ligue des champions depuis 2006, les Montpelliéraines devront réaliser un exploit mercredi prochain à Londres pour y arriver. Elles se sont inclinées logiquement ce mercredi en quarts de finale aller contre Chelsea (0-2). Logiquement, car les coéquipières de Linda Sembrant ont été dominées dans leur stade de La Mosson.

                      Les exploits de Murphy

                      Sans les exploits de Casey Murphy, elles auraient pu s'incliner plus lourdement. La gardienne américaine a réalisé trois arrêts en première période, face à Magdalena Eriksson (13e et 29e) et Drew Spence (19e), avant de concéder l'ouverture du score en début de deuxième période. Trouvée à la limite du hors-jeu par Francesca Kirby, So-Yun Ji l'a trompée d'une frappe croisée à ras de terre (49e).
                      Ce but a eu le mérite de réveiller les joueuses de Jean-Luis Saez, qui s'étaient procuré la première occasion de la partie (Torrecilla à la 6e). Sofia Jakobsson a eu deux situations bouillantes en deux minutes, mais la Suédoise a frappé juste à côté de la lucarne (52e) avant de tirer à bout portant sur sa compatriote Hedvig Lindahl (53e).

                      Cuthbert tue le suspense

                      Les Anglaises ont failli annihiler tout espoir de qualification une première fois, mais Ramona Bachmann a tiré sur le poteau (59e), avant que Murphy ne dévie en corner une frappe anglaise dans la continuité de l'action. Elles l'ont finalement fait à la 77e minute: Erin Cuthbert a marqué le but du break de la tête sur un corner d'Ericsson. Elle était entrée en jeu cinq minutes plus tôt. Elle avait failli marquer quelques secondes après son entrée sur un centre de Kirby (73e).
                      Les Montpelliéraines avaient pourtant eu deux autres opportunités d'égaliser, en plus des actions de Jakobsson : Tonazzi a trop croisé sa tête (63e) et Veje a tiré sur le poteau (68e). Dommage, mais les Anglaises, encore invaincues en Championnat et tombeuses du Bayern en 16es de finale, étaient trop fortes.

                      A. D.

                      https://www.lequipe.fr/Football/Actu...e-aller/886281
                      Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                      Commentaire


                      • Foot Ligue des Champions (Femmes) MHSC
                        Jean-Louis Saez (Montpellier) : «On n'a pas dit notre dernier mot» après la défaite contre Chelsea

                        Publié le jeudi 22 mars 2018 à 00:01 | Mis à jour le 22/03/2018 à 00:10

                        Jean-Louis Saez, l'entraîneur de Montpellier, croit toujours possible la qualification pour les demi-finales de la Ligue des champions féminine après la défaite (0-2) contre Chelsea en quart aller mercredi.


                        Jean-Louis Saez, un entraîneur déçu mais combatif. (S.Thomas/L'Equipe)

                        Jean-Louis Saez (entraîneur de Montpellier, après la défaite (0-2) contre Chelsea) : «Il y a des tournants dans un match. Ils n'ont pas été en notre faveur. En seconde période, au moment où on voulait s'installer dans le jeu, Chelsea nous a punis et a marqué un but qui nous a fait mal. En tout début de rencontre, notre première occasion aurait aussi pu changer le cours du match.
                        Cela a été un match assez ouvert. Par moment on pouvait être friables à certaines pertes de balle, par moments on pouvait être dangereux. On n'a pas été efficaces dans les zones de vérité. Dans la tête de beaucoup de monde, on est éliminés. Dans le vestiaire, on s'est dit qu'il restait un match retour à jouer. Si on vient à marquer, on peut rendre rendre Chelsea fébrile. On n'a pas dit notre dernier mot.
                        »

                        Emma Hayes (entraîneure de Chelsea) : «Montpellier a très bien démarré le match. Nous avons perdu bien trop de ballons dans les 20 premières minutes, heureusement sans encaisser de but. On a corrigé certaines choses à la pause et on a bien redémarré en marquant un but rapidement en début de seconde période. Ensuite nous avons bien résisté pour obtenir ce bon résultat. Mais ce n'est que la mi-temps de cette double confrontation.»

                        AFP

                        https://www.lequipe.fr/Football/Actu...chelsea/886294
                        Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                        Commentaire


                        • Manchester City FC (ANG) 2 - 0 Linköpings FC (SUE)
                          Liza Lantz 37' (LIN)
                          1-0 : Nikita Parris 37' (SP)
                          2-0 : Jane Ross 55'

                          Montpellier Hérault SC (FRA) 0 - 2 Chelsea LFC (ANG)
                          0-1 : Ji So-Yun 49'
                          0-2 : Erin Cuthbert 77'
                          Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                          Commentaire


                          • #UWCL (Quarts) - LYON - BARCELONE : les déclarations d'avant-match

                            Ce mercredi lors de la conférence de presse, les entraîneurs des deux équipes ainsi que Wendie Renard et Elise Bussaglia ont répondu aux questions avant ce quart de finale aller ce jeudi (18h45, Canal + Sport)


                            Reynald Pedros : "Il faut se faire respecter chez nous"

                            « Tout le monde est opérationnel. Le groupe est au complet pour demain. C’est un match particulier. On a très envie de le jouer. On a hâte d’être demain. On va jouer une très bonne équipe et en aucun cas on ne la négligera. On respecte toujours notre adversaire. Barcelone est une équipe qui a beaucoup de qualités techniques. Il faut se faire respecter chez nous. On ne pense jamais à la défaite. On fera le nécessaire pour se qualifier. On doit concrétiser les sept premiers mois réalisés. Je suis arrivé avec beaucoup d'enthousiasme dans cette équipe. J'ai une manière de travailler un peu différente. J'ai des joueuses intelligentes qui sont à l'écoute. On est sérieux et professionnel. Je n'ai pas révolutionné l'OL. J'ai juste apporté quelques changements. »

                            Wendie Renard : "On est les tenantes du titre et cela doit rester"
                            « C’est une équipe qui a évolué depuis qu’on l’a joué. La partie la plus décisive commence demain même s’il ne faut pas oublier tout ce que l’on a fait avant. On met les crampons pour gagner. On ne se lasse pas des titres. On connaît la saveur que cela procure. On a tous les jours de la pression car on représente une institution. Barcelone a bien recruté cette saison. On va démarrer le match pour le gagner. C’est un jeu un peu plus projeté vers l’avant avec ce coach. On a l’expérience de gérer les temps forts et faibles maintenant. On est les tenantes du titre et cela doit rester dans le Rhône. On transpire comme les autres pour gagner. »

                            Source OLweb


                            Fran Sánchez
                            "Nous n'avons pas peur, nous jouons évidemment contre la meilleure équipe d'Europe de ces dernières années et nous la respectons, comme toute autre équipe, mais nous venons ici avec l'intention de faire le meilleur match possible. Notre façon de jouer est toujours la même, nous aimons prendre l'initiative, nous trouverons un adversaire avec un niveau physique et technique supérieur à ceux que nous rencontrons habituellement et nous devrions pouvoir nous adapter à ce rythme différent."

                            Élise Bussaglia
                            "Nous voulons aller le plus loin possible, nous savons que contre l'Olympique Lyonnais ce sera un match difficile, mais nous allons essayer de réaliser la meilleure prestation possible et pourquoi pas les titiller. Les matchs de la Ligue des Champions sont excitants et motivants, nous voulons aussi faire de notre mieux qu'en championnat, on reste sur deux matches nuls mais demain c’est une compétition différente, deux compétitions différentes."


                            photo FCB

                            Jeudi 22 Mars 2018
                            Sebastien Duret

                            https://www.footofeminin.fr/UWCL-Qua...ch_a14557.html
                            Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                            Commentaire


                            • On gagne de combien face a Barcelone ce soir?
                              Envoyé par johnsky
                              Sinon c'est fou la cabale anti-PSG de l'Equipe, j'ai jamais vu ça.

                              Commentaire


                              • On loupe deux ou trois buts. Et on en prend un sur corner direct avec notre gardienne égale à elle-même. Ça va être chaud au retour car les espagnoles sont pas mal.

                                Commentaire


                                • Envoyé par hunkle Voir le message
                                  On loupe deux ou trois buts. Et on en prend un sur corner direct avec notre gardienne égale à elle-même. Ça va être chaud au retour car les espagnoles sont pas mal.
                                  Tu ne dois pas bien connaitre le foot toi?
                                  FAN CLUB AXEL!

                                  Commentaire


                                  • #UWCL (Quarts) - Avertissement sans frais pour LYON

                                    Lyon a concédé un but à domicile face au FC Barcelone avant de finalement s'imposer 2-1 lors de ce quart de finale aller. Les Barcelonaises maintiennent la pression avant le retour.


                                    Marozsan a marqué le premier but (photo UEFA.com)


                                    Le double tenant du titre a été bousculé en seconde période par les Barcelonaises qui ont réussi à égaliser. Malgré cela, Hegerberg a permis aux Lyonnaises de reprendre l'avantage, après avoir pris les devants une première fois avant le repos par Marozsan.

                                    Les Lyonnaises réussissaient une entame de match pleine d'intensité et avec une omniprésence dans le camp barcelonais. Une domination stérile car les occasions obtenues ne trompaient pas Sandra Panos dans la cage espagnole. Après avoir cadré une première fois par Hegerberg dès l'engagement, Panos devait réaliser une claquette décisive sur un coup de tête de Renard à 8 m consécutif à un centre rentrant de Marozsan (17e). La défense barcelonaise en place, Henry s'essayait à un tir de 25 m qui frôlait le poteau droit de Panos (25e). Les corners et coups francs lyonnais étaient l'autre alternative pour inquiéter la gardienne. Un coup franc depuis la droite de Marozsan repris de la tête pa Renard était repoussé en corner par Panos (27e). Sur l'action suivante, Marozsan de 18 m déclenchait une frappe du droit à ras de terre qui venait s'écraser sur le montant droit (27e).

                                    Marozsan avant la pause



                                    Après avoir laissé passer cette première demi-heure lyonnaise conclue par une série de corners, le FC Barcelone commençait à sortir progressivement de son camp pour ne plus subir le subir. Plus accrochés, les duels amenaient deux premiers avertissements. Finalement, la fin du premier acte allait permettre à Lyon de prendre l'avantage. Un très bon travail de Bronze pour remonter le ballon dans l'axe, une passe millimétrée dans l'intervalle et une finition tout en technique de Marozsan, l'OL rentrait avec un but d'avance au vestiaire (1-0, 44').

                                    La seconde période allait offrir des débats plus équilibrées. Bouhaddi effectuait sa première prise de balle sur une action barcelonaise après un centre de Fabiana (49e). Les Lyonnaises avaient l'occasion de creuser l'écart lorsque Cascarino lancée sur la droite centrait à ras de terre pour Hegerberg. L'attaquante norvégienne tardait à frapper face à Panos restée sur ses appuis et qui repoussait finalement la tentative lyonnaise (53e). Sur le corner qui s'ensuivait, Hegerberg décroisait trop sa reprise de la tête (54e).

                                    Le Barça égalise, Hegerberg remet l'OL devant



                                    Les Barcelonaises se montraient plus présentes. Un contre rapide mené par Fabiana sur la droite conclu par un centre pour Duggan côté opposé se concluait par une frappe largement au dessus (57e). Barcelone obtenait son premier corner de la rencontre à la 69e minute. Trois minutes plus tard, un nouveau corner frappé rentrant par Andonova obligeait Bouhaddi à boxer le ballon. Il rebondissait sur la barre pour terminer sur la tête de Guijarro qui ne manquait pas d'égaliser à bout portant (1-1, 72').

                                    Lyon rattrapé, la réaction ne faisait pas attendre. Un lob de Marozsan trouvait la transversale (73e), puis Pedros apportait du sang neuf avec l'entrée d'Abily pour sa 78e apparition européenne (un record). Mais c'est une autre joueuse entrée en jeu, Van de Sanden qui était impliqué dans le but de la victoire. Décalée par Marozsan sur la droite, elle servait à ras de terre Hegerberg qui décroisait sa reprise pour placer le ballon hors de portée de la gardienne dans le petit filet opposé (2-1, 79'). La joie rageuse d'Hegerberg illustrait pleinement la pression instaurée par Lyon en fin de match pour faire plier Barcelone.

                                    Malgré cette victoire 2-1, le but à l'extérieur du FC Barcelone laisse beaucoup d'intérêt avant le match retour. Pour rester en Ligue des Champions, Lyon devra réaliser une prestation solide en terre catalane dans une semaine.


                                    Réactions en bref

                                    Reynald Pedros :
                                    "C'est la coupe d'Europe. Nous savions que cela ne serait pas facile face à un adversaire de qualité mais sur la physionomie de la partie, la victoire est quand même méritée et nous avons livré un match sérieux. Nous aurions pu aggraver le score avant la mi-temps. La réaction après l'égalisation a été intéressante. Cela nous a donné un petit coup de fouet et nous nous sommes de nouveau créées des occasions et nous sommes allés chercher ce second but.Nous gagnons la première manche et nous allons bien nous préparer pour la seconde. Il est important d'avoir eu ces occasions. Cela veut dire que nous avons eu du mouvement, nous étions devant le but mais la gardienne a livré une belle partie également. Nous avons avant tout manqué de réalisme alors que sur le but concédé, nous avons montré un peu de naïveté car sur une relance de la gardienne Fabiana traverse le terrain, nous ne sommes pas attentifs et nous concédons un corner."

                                    Griedge Mbock : "C'est une belle victoire même si on aurait préféré ne pas encaisser de but. Il faudra terminer le travail là-bas"

                                    Camille Abily : "On a fait un bon début de match, on s'est créé des occasions. Le fait de ne pas marquer, elle y croyait toujours. Malheureusement on prend ce but. Ce n'est jamais bon de prendre un but à domicile. Il faudra faire attention là-bas. On a gagné mais il faudra être performante au match retour."

                                    Ada Hegerberg : "C’est mérité même si cela se joue sur des détails. On a maîtrisé le jeu en se créant des occasions. Ce deuxième but fait du bien avant le match retour. Il va falloir continuer. Je retrouve le rythme progressivement"

                                    Amandine Henry : "On va déjà bien récupérer car on a fait beaucoup d'efforts puis on va ensuite préparer le match retour avec le staff"

                                    Elise Bussaglia : "C'est une défaite encourageante. On savait que l'on allait beaucoup souffrir. On est restées solidaires en appliquant les consignes de l'entraîneur. C'est frustrant de prendre le but en fin de première période et juste après l'égalisation. Lyon a mérité sa victoire mais on n'a pas à rougir. Je pense qu'on les a fait douter. Le but à l'extérieur est important, il faudra être solides chez nous et en planter un !"

                                    Francesc Sanchez Bas (entraîneur FC Barcelone) : "Lyon est la meilleure équipe d'Europe et elle nous a fait beaucoup courir. Globalement, nous sommes fiers du match que nous avons livré aussi bien en défense qu'en attaque et du but que nous avons inscrit. Nous tenterons de réaliser la même performance au retour. Bien sûr, Lyon a eu plus d'occasions mais en football, le résultat dépend des buts qui sont marqués."


                                    Ligue des Champions UEFA - Quart de finale aller
                                    Jeudi 22 mars 2018
                                    - 18h45
                                    OLYMPIQUE LYONNAIS - FC BARCELONE (ESP) : 2-1 (1-0)
                                    Décines-Charpieu (Groupama Stadium)
                                    Temps frais et nuageux (8°C) - Terrain excellent
                                    Spectateurs : 15 104
                                    Arbitres : Pernilla Larsson (Suède) assistée de Sian Massey (Angleterre) et Lisa Rashid (Angleterre). 4e arbitre : Tess Olofsson (Suède)

                                    1-0 Dzsenifer MAROZSAN 44' (Remontée de balle de Bronze dans l'axe qui se décale vers la gauche pour servir Marozsan dans l'intervalle et dans le dos de Fabiana, la Lyonnaise frappe sans contrôle de l'extérieur du droit pour placer le ballon dans la lucarne droite de Panos)
                                    2-0 Patricia GUIJARRO 72' (Corner d'Andonova frappé directement que Bouhaddi boxe sur sa barre, le ballon est repris de la tête à bout portant par Guijarro plus prompte de Kumagai)
                                    2-1 Ada HEGERBERG 79' (Marozsan glisse le ballon pour Van de Sanden sur la droite de la surface qui délivre un centre en retrait à ras de terre pour la reprise du droit croisée le ballon allant mourir dans le petit filet opposé sur la droite de la gardienne)

                                    Avertissements : Cascarino 36', Van de Sanden 90+1' pour Lyon ; María León 40' pour Barcelone
                                    Expulsion : Francesc Sanchez Bas (entraineur) 81' pour Barcelone

                                    Lyon : 16-Sarah Bouhaddi ; 22-Lucia Bronze, 3-Wendie Renard (cap.), 29-Griedge Mbock Bathy Nka, 7-Amel Majri ; 20-Delphine Cascarino (19-Shanice Van de Sanden 67'), 26-Amandine Henry, 5-Saki Kumagai (23-Camille Abily 78'), 9-Eugénie Le Sommer ; 10-Dzsenifer Marozsán, 14-Ada Hegerberg. Entr.: Reynald Pedros
                                    Non utilisées : 1-Pauline Peyraud-Magnin, 4-Selma Bacha, 11-Kheira Hamraoui, 15-Morgan Brian, 21-Kadeisha Buchanan
                                    Barcelone : 13-Sandra Paños ; 18-Fabiana, 8-Marta Torrejón, 14-María León, 5-Melanie Serrano ; 6-Vicky Losada (cap.) (24-Aitana Bonmati 83'), 20-Élise Bussaglia, 12-Patricia Guijarro ; 17-Andressa Alves (21-Natasa Andonova 66'), 16-Toni Duggan (11-Alexia Putellas 76'), 22-Lieke Martens. Entr.: Francesc Sanchez Bas
                                    Non utilisées : 1-Laura Rafols, 4-Marta Unzue, 7-Gemma Gili, 10-Olga García

                                    https://twitter.com/coeursdefoot/sta...30392698736640

                                    Vendredi 23 Mars 2018
                                    Sebastien Duret

                                    https://www.footofeminin.fr/UWCL-Qua...ON_a14560.html
                                    Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                    Commentaire


                                    • VfL Wolfsbourg (ALL) 5 - 0 SK Slavia Prague (RTC)
                                      1-0 : Pernille Harder 12'
                                      2-0 : Caroline Graham Hansen 13'
                                      3-0 : Sara Bjork Gunnarsdóttir 39'
                                      4-0 : Pernille Harder 58'
                                      5-0 : Ewa Pajor 85'

                                      Olympique Lyonnais (FRA) 2 - 1 FC Barcelone (ESP)
                                      1-0 : Dzsenifer Marozsán 44'
                                      1-1 : Patricia Guijarro 72'
                                      2-1 : Ada Hegerberg 80'
                                      Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                      Commentaire


                                      • #UWCL - WOLFSBURG déroule face au SLAVIA

                                        Les Tchèques n'ont pas pu rivaliser face au leader du championnat allemand. Cinq buts inscrits pour Wolfsbourg lors de ce match aller, un résultat qui permet d'entrevoir le déplacement dans une semaine dans les meilleures conditions pour l'équipe allemande.




                                        Coup sur coup, Wolfsburg inscrivait deux buts. Le premier sur une longue ouverture lumineuse de Goessling depuis son camp pour Harder côté gauche qui profitait d'une mauvaise appréciation de Chlastáková pour venir placer depuis l'angle gauche des 5,5 m une frappe à ras de terre du gauche entre les jambes de la gardienne (1-0, 12'). L'engagement tout juste effectué, les Allemandes mettaient la pression sur la défense. Le ballon était récupéré sur une relance de la gardienne par Goessling qui trouvait Dickenmann dans le couloir gauche. Elle s'avançait jusqu'à l'entrée de la surface pour centrer vers Hansen qui ouvrait son pied droit au premier poteau (2-0, 13'). Efficacité redoutable avant de faire des mauvais choix dans les actions. Mais avant la pause, l'Islandaise Gunnarsdottir y allait de son but. Un bon travail de Graham Hansen sur le côté droit, un centre en retrait à ras de terre que Gunnarsdottir contrôlait du droit au point de penalty et concluait par une frappe du gauche (3-0, 39').
                                        En début de seconde période, Wullaert lancée dans l'axe par Graham Hansen échouait à deux reprises face à la gardienne adverse (50e), tout comme Graham Hansen quelques minutes plus tard. Les Praguoises ne se procuraient aucune occasion. Harder signait un doublé juste avant l'heure de jeu. Sur une action individuelle, elle se déjouait de la défense à 20 m en longeant la surface avant de déclencher une frappe lobée du droit en pivot qui retombait dans la lucarne droite de Votíková avancée (4-0, 58'). Le dernier mot revenait à Pajor qui reprenait à 5 m du droit un centre délivré depuis le côté gauche par Kerschowski (5-0, 85').


                                        Ligue des Champions UEFA - Quart de finale aller
                                        Jeudi 22 mars 2018
                                        - 18h00
                                        VfL WOLFSBURG (ALL) - SLAVIA PRAGUE (RTC) : 5-0 (3-0)
                                        Wolfsbourg (AOK stadium)
                                        Temps frais et couvert (5°C) - Terrain excellent
                                        Spectateurs : 1 326
                                        Arbitres : Florence Guillemin (France) assistée de Solenne Bartnik (France) et Elodie Coppola (France). 4e arbitre : Céline Bagrowski (France)
                                        Buts : Pernille Harder 12', 58', Caroline Graham Hansen 13', Sara Björk Gunnarsdóttir 39', Ewa Pajor 85'
                                        Aucun avertissement

                                        Wolfsburg : 1-Almuth Schult ; 9-Anna Blässe, 4-Nilla Fischer (cap.), 28-Lena Goessling, 16-Noelle Maritz ; 21-Lara Dickenmann (3-Zsanett Jakabfi 57'), 11-Alexandra Popp, 7-Sara Björk Gunnarsdóttir, 26-Caroline Graham Hansen ; 10-Tessa Wullaert (27-Isabel Kerschowski 65'), 22-Pernille Harder. Entr.: Stephan Lerch
                                        Non utilisées : 29-Merle Frohms, 2-Luisa Wensing, 6-Katharina Baunach, 24-Joelle Wedemeyer
                                        Slavia Prague : 33-Barbora Votíková ; 13-Jitka Chlastáková (17-Aneta Dědinová 80'), 20-Diana Bartovičová, 5-Veronika Pincová (cap.), 9-Eva Bartoňová ; 19-Petra Divišová, 16-Tereza Szewieczková, 21-Kateřina Svitková, 25-Tereza Krejčiříková (10-Blanka Pěničková 67'), 14-Sandra Jessen ; 27-Tereza Kožárová (7-Simona Necidová 83'). Entr.: Pavel Medynský
                                        Non utilisées : 1-Tereza Malikova, 3-Nikola Sedláčková, 12-Denisa Veselá, 22-Andrea Jarchovska

                                        https://www.footofeminin.fr/UWCL-WOL...IA_a14561.html
                                        Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                        Commentaire


                                        • Au fait, pourquoi le coach catalan s'est fait expulser par l'arbitre ? j'ai rien compris sur le coup !

                                          Commentaire


                                          • Quarts de finale - Matchs aller

                                            Manchester City FC (ANG) 2 - 0 Linköpings FC (SUE)

                                            Montpellier Hérault SC (FRA) 0 - 2 Chelsea LFC (ANG)

                                            VfL Wolfsbourg (ALL) 5 - 0 SK Slavia Prague (RTC)

                                            Olympique Lyonnais (FRA) 2 - 1 FC Barcelone (ESP)
                                            Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                            Commentaire


                                            • Envoyé par Bad_fab Voir le message
                                              Au fait, pourquoi le coach catalan s'est fait expulser par l'arbitre ? j'ai rien compris sur le coup !
                                              Perso, je cherche encore :-o
                                              Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                              Commentaire


                                              • Pour ceux qui veulent regarder le match retour face au FC Barcelone , il est sur canal+ sport , à partir de 10 heures du matin le jeudi dans trois jours comme énoncé sur d 'autres messages avec un horaire assez inhabituel car c'est rarement aussi matinal.
                                                7titres de champions de France pour l'OL .A jamais les Premiers

                                                Commentaire


                                                • #UWCL - MONTPELLIER avec un espoir infime, LYON dans deux tiers des cas

                                                  Les précédents résultats similaires en coupe d'Europe à ceux de Montpellier et Lyon à l'issue des matchs aller ont permis une seule qualification du club perdant dans le cas d'une défaite 0-2 à domicile et dans deux tiers des cas, une qualification pour une victoire 2-1 à l'aller. Déchiffrage


                                                  6%.
                                                  Comme le pourcentage d'équipes battues à domicile sur le score de 0-2 à l'issue du match aller en Ligue des Champions et qui ont réussi à se qualifier à l'extérieur lors du match retour soit 1 seul précédent.
                                                  Il existe 17 cas depuis la première édition en 2001-2002 de défaite 0-2 à domicile. Seules 5 équipes ont réussi à remporter le match retour à l'extérieur mais une seule est parvenue à se qualifier. Le seul précédent remonte à la saison 2015-2016 en 16e de finale où l'Atlético de Madrid battu 0-2 par le club de FK Zorkiy Krasnogorsk était parvenu à arracher la qualification 3-0 en Russie au match retour. Au cours de cette même, en 8e de finale, Lillestrøm SK était passé tout proche d'y parvenir en obtenant une victoire 2-0 à Francfort pour combler le retard, cédant finalement qu'aux tirs au but (4-5).

                                                  68%. Après sa victoire 2-1 à l'aller contre le FC Barcelone, Lyon part favori au match retour. Sur les 19 cas précédents de victoire sur le score de 2-1 à domicile, 13 ont abouti à la qualification de l'équipe vainqueur à l'aller (68 %) mais six cas ont permis à l'adversaire de décrocher son billet lors du match retour sur son terrain.
                                                  Le cas le plus récent remonte à la saison dernière en 16e de finale. L'Athletic Bilbao après un succès domicile, s'est incliné 3-1 après prolongation au Danemark face au Fortuna Hjørring. En 2014-2015, deux cas ont eu lieu. En 16e avec Liverpool - Linköping (2-1, 0-3) puis en 8e de finale lors du duel Zürich - Glasgow (2-1, 2-4). Il faut ensuite remonter à la saison 2011-2012 avec deux exemples en 16e de finale : Kairat - Neulengbach (2-1, 0-5) et Tavagnacco - Malmö (2-1, 0-5). Quant au seul exemple au stade des quarts de finale, c'est lors de la première édition qu'Helsinki a renversé la situation devant Trondheim (2-1, 0-2). Les Finlandaises perdaient de nouveau à l'aller en demi devant Umeå IK mais ne réussissait pas ce nouveau renversement, battues une deuxième 1-0 au retour.
                                                  Dans les 13 cas qui ont permis au club vainqueur à l'aller 2-1 de se qualifier, à sept reprises, l'équipe s'est de nouveau imposée au match retour. Cinq cas se sont soldés par un match nul (4 fois 0-0) tandis qu'une seule fois, le club a perdu au match retour (2-3) sans compromettre sa qualification grâce aux buts à l'extérieur.



                                                  Pour Montpellier, l'Atlético est l'exemple à suivre


                                                  En 2015, María León et l'Atletico ont comblé les deux buts de retard en Russie (photo Alex Martin)


                                                  Le 15 octobre 2015, le scénario a tourné à la catastrophe pour les Russes de Zorkiy. Vainqueur à l'aller en Espagne sur le terrain de l'Atletico, grâce à deux buts inscrits sur deux tirs cadrés, le match retour a permis aux Madrilènes de renverser la tendance. Après un but rapidement marqué par Esther, il restait un but à inscrire pour revenir à égalité. Mais tout aurait pu basculer lorsque Zorkiy obtenait un penalty. Skotnikova le manquait (73e). L'Atletico allait inscrire ensuite deux buts en trois minutes et décrocher une place en huitième de finale !

                                                  Zorkiy - Atlético Madrid : 0-3 (aller : 2-0) (Esther Gonzalez 9', Beatriz Beltrán 84', Deborah Garcia 87')

                                                  Mardi 27 Mars 2018
                                                  Sebastien Duret

                                                  https://www.footofeminin.fr/UWCL-MON...as_a14564.html
                                                  Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                                  Commentaire


                                                  • #UWCL (Quarts retour) - LYON part "conquérant", MONTPELLIER "n'a pas dit son dernier mot"

                                                    Les deux représentants jouent leur place en demi-finale de Ligue des Champions lors des quarts de finale retour. Après une victoire 2-1 à Lyon, l'OL doit rester prudent, tandis que Montpellier n'aura rien à perdre face à Chelsea.


                                                    Hegerberg permet à Lyon d'avoir un but d'avance (photo : OLweb/Le Progrès)


                                                    Lyon arrive confiant mais prudent à Barcelone. Conscient de ses capacités, le double-tenant du titre dispose du potentiel pour réagir lorsqu'il est sous pression comme cela fut le cas à l'aller après l'égalisation de Barcelone. Reynald Pedros avait apprécié ce sursaut : "La réaction après l'égalisation a été intéressante. Cela nous a donné un petit coup de fouet et nous nous sommes de nouveau créés des occasions et nous sommes allés chercher ce second but." La victoire 2-1 est favorable à Lyon qui doit éviter la défaite 1-0. Mais si les Lyonnaises inscrivent un but, la donne changera rapidement. "On est confiant. On s’est bien préparé pour ce match retour, qui s’annonce difficile mais si on réitère la même prestation qu’à l’aller, on aura de grandes chances de se qualifier"

                                                    Les Lyonnaises ne vont pas attendre leurs adversaires et c'est une équipe qui va aller de l'avant. Reynald Pedros ne trahissait pas son objectif pour ce match retour : "Il faudra être concentré, conquérant et réaliste. On ne pense pas une seule seconde à une éventuelle élimination". L'attaquante lyonnaise Ada Hegerberg fait partie des joueuses qui auront à cœur de marquer. Avec la rage affichée lors du but de la victoire au Groupama Stadium, pas raison d'en douter, ni dans son discours : "Il faudra tout lâcher demain (...) On n’a pas concrétisé toutes nos occasions et j’espère qu’on les mettra cette fois-ci. On est capable de marquer n’importe quand".

                                                    Du côté barcelonais, si on laisse bien volontiers le statut de favori à l'OL, on se veut sur de ses qualités et de son organisation pour venir perturber la machine lyonnaise et tenter de créer l'exploit au Miniestadi. Si dans le camp barcelonais, on annonce qu'il sera difficile de résister aux attaques françaises, c'est dans la possession du ballon que les joueuses veulent rivaliser : "cela doit être un élément pour se défendre" a déclaré la buteuse du match aller Patricia Guijarro.

                                                    Jean-Louis Saez : "Si on vient à marquer il y a matière"


                                                    Toletti bousculée à l'aller (photo MHSC.com)


                                                    C'est une mission impossible (?) que va devoir tenter de réaliser Montpellier sur la pelouse londonienne. A mi-parcours de la double confrontation, face à la solide armada des Blues, les Montpelliéraines vont devoir se montrer efficaces devant le but pour combler les deux buts de déficit. Averti des points forts de son adversaire mais puni sur ces situations, Montpellier va devoir trouver la clé pour marquer au moins deux buts et éviter d'en concéder. A l'issue du match aller, Jean-Louis Saez avait laissé entretenir de l'espoir avec encore au moins 90 minutes à jouer : "On a vu qu’en les poussant, il y avait matière à mettre en difficulté cette équipe de Chelsea. Beaucoup de personnes nous voient sans doute éliminées (...) mais on se dit qu’on a encore un match retour à jouer, qu’on a eu des situations, donc, si on vient à marquer il y a matière à faire quelque chose. On n’a pas encore dit notre dernier mot."

                                                    Son homologue anglaise Emma Hayes a apprécié la prestation de son équipe mais ne s'est pas emballée suite au résultat du match aller (0-2) : "Nous avons bien résisté pour obtenir ce bon résultat. Mais ce n’est que la mi-temps de cette double confrontation". En seizième de finale, Chelsea avait réussi à faire tomber le Bayern Munich. Après une victoire aller à domicile (1-0), l'équipe anglaise s'était accrochée pour concéder une défaite (1-2) et passer grâce au but à l'extérieur. Mais sur sa pelouse, les Anglaises restent intraitables et ont battu Rosengard (3-0) au tour précédent. Si elles ont connu une défaite contre Manchester City en Coupe en janvier dernier (0-1), il fallait remonter au 5 octobre 2016 auparavant pour trouver un revers à domicile. C'était alors face à Wolfsburg en Ligue des Champions (0-3) à Stamford Bridge.


                                                    LE PROGRAMME DES QUARTS DE FINALE RETOUR

                                                    Linköpings FC - Manchester City LFC : 18h00

                                                    Aller : Manchester City LFC - Linköpings FC : 2-0 (Nikita Parris 37' s.p., Jane Ross 55' - 1 259 spectateurs)
                                                    >> L'article

                                                    Slavia Prague - VfL Wolfsburg : 18h00

                                                    Aller : VfL Wolfsburg - Slavia Prague : 5-0 (Pernille Harder 12', 58', Caroline Graham Hansen 13', Sara Björk Gunnarsdóttir 39', Ewa Pajor 85' - 1 326 spectateurs)
                                                    >> L'article

                                                    FC Barcelone - Ol. Lyonnais : 19h00
                                                    (en direct sur Canal + Sport)
                                                    Aller : Ol. Lyonnais - FC Barcelone : 2-1 (Dzsenifer Marozsan 44', Ada Hegerberg 79' ; Patricia Guijarro 72' - 15 104 spectateurs)
                                                    >> L'article

                                                    Chelsea LFC - Montpellier HSC : 20h05
                                                    (en direct sur La chaîne L'Equipe)
                                                    Aller : Montpellier HSC - Chelsea LFC : 0-2 (Ji So Yun 49', Erin Cuthbert 76' - 5 291 spectateurs)
                                                    >> L'article

                                                    Mercredi 28 Mars 2018
                                                    Sebastien Duret

                                                    https://www.footofeminin.fr/UWCL-Qua...ot_a14578.html
                                                    Since 2004. 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                                    Commentaire

                                                    Chargement...
                                                    X