Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Ligue des Champions Féminine 2017-2018

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Rem56
    a répondu
    #UWCL - Le nouveau classement UEFA des clubs : WOLFSBOURG reste devant LYON et le PSG

    Le nouveau classement des clubs féminins de l'UEFA a été publié à l'issue de la Ligue des Champions 2017-2018. Wolfsbourg reste devant Lyon, le PSG, 3e.




    Ce classement sert de base pour établir les pays qui disposent d'un ou deux qualifiés mais également les têtes de série lors des tirages au sort. Il intègre les résultats des clubs sur les cinq dernières saisons pour deux tiers, un dernier tiers est le coefficient national de la Fédération. 112 clubs figurent dans ce classement. Outre l'OL (2e) et le PSG (3e), Montpellier se classe en 20e position grâce aux points obtenus cette saison.

    >> Le classement actualisé

    https://www.footofeminin.fr/UWCL-Le-...SG_a14829.html

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    Ligue des Champions - VIENNE après BUDAPEST

    Alors que le Président de l'UEFA a déclaré que la finale de la Ligue des Champions devait devenir un événement indépendant du lieu de la Ligue des Champions féminine, l'hôte de l'édition 2020 est désormais connu.


    source : Viola TV


    La prochaine finale de la Ligue des Champions aura lieu le 18 mai 2019 à Budapest (Ferencváros Stadium), celle de 2020 est aussi connu puisque l'UEFA a choisi l'Austria Arena de Vienne, connu précédemment sous le nom de Franz-Horr-Stadion.

    Le tirage au sort du tour de qualification de la saison 2018-2019 sera effectué le 22 juin prochain avec des rencontres les 7 et 13 août. Pour Lyon, tenant du titre et le PSG, il faudra attendre fin août pour connaître les adversaires en 16es de finale.

    Lundi 28 Mai 2018
    Sebastien Duret

    https://www.footofeminin.fr/Ligue-de...ST_a14770.html

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    Foot Ligue des Champions féminine
    522 000 devant Wolfsburg-Lyon sur TFX

    Publié le vendredi 25 mai 2018 à 10:26 | Mis à jour le 25/05/2018 à 10:28

    Retransmise en clair sur TFX, jeudi en fin d'après-midi, la finale de la Ligue des champions Wolfsburg-OL (4-1 a.p.) a réalisé une bonne audience, surtout en fin de match.


    Jeudi, Wolfsburg-Lyon (4-1 a.p.) a réuni jusqu'à plus d'un million de téléspectateurs sur TFX. (F. Faugère / L'Equipe)

    Diffusée à partir de 18h00 ce jeudi, la finale de la Ligue des champions féminine Wolfsburg-Lyon (4-1 a.p.) a réuni en moyenne 522 000 téléspectateurs sur TFX (3,5% de part d'audience).

    La rencontre, commentée par Christian Jeanpierre et Sonia Bompastor, a réalisé un pic d'audience à 1 142 000 téléspectateurs en fin de partie, au moment du sacre des Lyonnaises.

    Canal+ Sport, diffuseur sur le payant, n'a pas encore communiqué son audience.

    https://www.lequipe.fr/Medias/Actual...sur-tfx/904355

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    Foot Ligue des Champions (Femmes)
    Sarah Bouhaddi pense avoir terminé la finale contre Wolfsburg avec «le poignet cassé»

    Publié le jeudi 24 mai 2018 à 22:02 | Mis à jour le 24/05/2018 à 22:06

    La gardienne lyonnaise s'est blessée - a priori sérieusement - à un poignet en finale de la Ligue des champions jeudi, contre Wolfsburg (4-1 a.p.), mais elle a continué à jouer...


    Bouhaddi a remporté sa cinquième Ligue des champions, elle aussi. (F.Faugere/L'Equipe)

    Restée au sol après un choc spectaculaire avec sa coéquipière anglaise Lucy Bronze dans le temps additionnel de la seconde période contre Wolfsburg (4-1 a.p.), en finale de la Ligue des champions, la gardienne lyonnaise Sarah Bouhaddi a-t-elle joué la prolongation avec le poignet «cassé» ?

    C'est en tout cas ce qu'elle disait penser en zone mixte dans les couloirs du stade Dynamo Lobanovski de Kiev, la médaille autour du cou... «On savait que l'état d'esprit allait être important, a poursuivi l'internationale française. On n'a pas lâché et on a fait la différence. C'est une fierté de rentrer dans l'histoire. J'ai gagné cinq titres. On se souviendra de nous.»

    https://www.lequipe.fr/Football/Actu...t-casse/904263

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    Foot Ligue des Champions (Femmes)
    Camille Abily (Lyon) : «La fin rêvée»

    Publié le jeudi 24 mai 2018 à 20:46 | Mis à jour le 25/05/2018 à 09:19

    Vainqueur de la Ligue des champions avec Lyon, Camille Abily savoure d'autant plus qu'elle prendra sa retraite en fin de saison.


    Camille Abily (joueuse de Lyon, vainqueur de la Ligue des champions) :
    «C'était beaucoup d'émotions, difficile à vivre depuis le banc. Les filles ont assuré. J'ai marqué un but, c'est fantastique de finir comme ça. C'est la fin rêvée. C'est quelque chose de grand. Elles ont fini à dix, cela nous a donné des espaces mais on a eu la force mentale de revenir. Elles nous avaient battues en 2013, on n'avait pas pu gagner la Ligue des champions trois ans d'affilée. Cette fois, on l'a fait. »

    https://www.lequipe.fr/Football/Actu...n-revee/904244

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    Foot Ligue des Champions (Femmes)
    Amandine Henry après la victoire en Ligue des champions : «On ne va pas s'arrêter là»

    Publié le jeudi 24 mai 2018 à 23:42 | Mis à jour le 24/05/2018 à 23:45

    De retour à Lyon en janvier, Amandine Henry a égalisé contre Wolfsburg (4-1 a.p.) en finale de la Ligue des champions jeudi, à Kiev. «On ne réalise pas trop qu'on est entré dans l'histoire», a-t-elle réagi.


    Comment avez-vous vécu ce but encaissé en prolongation ?

    On ne s'est pas laissé abattre. On s'est dit qu'on ne pouvait pas perdre sur un but comme ça (le tir de Harder a été dévié par la capitaine Wendie Renard, ndlr), et on a réussi à trouver les ressources pour l'emporter. C'est un scénario à rebondissements, mais c'est toujours intéressant à jouer quand c'est en notre faveur. Ça va rester un très bon souvenir.

    «Ça fait plaisir de gagner tant de trophées»

    C'est comment de marquer ainsi l'histoire de son sport ?

    On ne réalise pas trop qu'on est entré dans l'histoire, pour l'instant, mais on savoure notre victoire. Ça fait plaisir de gagner tant de trophées, on s'en souvient toute sa vie donc je suis très heureuse d'être revenue à l'OL. (...) On ne va pas s'arrêter là, et si on peut encore gagner des titres on ne s'en privera pas. Ça fait toujours plaisir d'entrer dans l'histoire.

    Avez-vous inscrit le but le plus important de votre carrière ce soir, et pensez-vous que l'exclusion d'Alexandra Popp, après le but de Wolfsburg a été le tournant du match ?
    C'est clair que ça fait partie des plus importants, mais il faudrait que je revoie comment ça s'est passé parce que tout est arrivé super vite. En tout cas, ça nous a remis dans le match donc je suis contente. Et Popp est une joueuse importante de leur effectif, mais sur le match notre victoire n'est pas imméritée. On a eu pas mal d'occasions. Mais c'est vrai que le carton rouge nous a quand même aidées.»

    AFP

    https://www.lequipe.fr/Football/Actu...eter-la/904300

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    Foot Ligue des Champions (Femmes) OL
    Wendie Renard après le sacre en Ligue des champions : «Il y a une justice dans la vie»

    Publié le jeudi 24 mai 2018 à 22:20 | Mis à jour le 25/05/2018 à 09:23

    Même frustrée par le but refusé à Henry et l'ouverture du score de Harder sur un tir dévié, la capitaine lyonnaise Wendie Renard ne voulait «pas lâcher» en finale de la Ligue des champions contre Wolfsburg (4-1 a.p.) jeudi.


    Wendie Renard, capitaine de Lyon :
    «On est passée pas toutes les émotions ! On s'était dit que même si on se prenait un but il ne fallait pas lâcher, que le match était long. C'est une frappe que je dévie, mais moi je ne baisse pas la tête, je me dis qu'il est hors de question que je termine comme ça.

    Je pense qu'il y avait but (de Henry) avant sur le corner mais l'arbitre ne l'a pas vu. Il y a une justice dans la vie. On a su avoir du mental, c'est magnifique. (Sur le but de Camille Abily) C'est le meilleur moment de la soirée, même si le but d'Amandine (Henry) est très important aussi ! C'est symbolique.»

    «Les joueurs néerlandais portent chance à Lyon»

    Shanice van de Sanden, attaquante de Lyon :
    «Je suis très contente, très fière des filles. C'est l'un des plus beaux jours de ma vie. J'ai joué une trentaine de minutes mais je suis heureuse d'avoir changé la partie pour gagner la Ligue des champions.

    (Sur la comparaison avec son compatriote Memphis Depay, également décisif avec les garçons) C'est un ami à moi, il me donne de la confiance. Si je suis une Memphis en fille ? Peut-être (rires). Non, je suis Shanice van de Sanden. C'est vrai que les joueurs néerlandais portent chance à Lyon, les garçons vont jouer la C1 l'an prochain mais le plus important est de gagner celle-là.»

    avec AFP

    https://www.lequipe.fr/Football/Actu...-la-vie/904267

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    Foot Ligue des Champions (Femmes)
    Reynald Pedros : «Le scénario est fantastique»

    Publié le jeudi 24 mai 2018 à 21:03 | Mis à jour le 25/05/2018 à 09:45

    L'entraîneur de Lyon a souligné la réaction d'orgueil de ses joueuses, menées en prolongation de la finale avant de décrocher la victoire en Ligue des champions.


    Reynald Pedros (entraîneur de Lyon, vainqueur de la Ligue des champions) :
    «C'est une finale, avec ses mésaventures, ses rebondissements. J'ai une pensée pour Wolfsburg. On était à leur place à un moment donné et puis à la fin, ça a basculé de notre côté. Ce n'est pas immérité : on a marqué un but valable (non accordé par l'arbitre) dans le cours du jeu du temps réglementaire. Derrière, on prend ce but contré en prolongation. Après, on a une réaction d'orgueil. Souvent on parle de groupe. Je félicite celles qui sont rentrées, qui ont fait la différence. Ce soir, on l'a vu. Je suis content pour les filles. Elles n'ont rien lâché. Elles ont bossé toute la saison pour cette finale. (...) Le scénario est fantastique. Cette victoire appartient aux joueuses.

    Un mot pour le président (Jean-Michel Aulas). Je ne le remercierai jamais assez de m'avoir confié cette équipe. Maintenant, il faut faire le triplé (avec le Championnat et la Coupe de France). On va bien récupérer, on va le préparer.»

    https://www.lequipe.fr/Football/Actu...astique/904253

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    Foot Ligue des Champions (Femmes)
    Lyon remporte sa cinquième Ligue des champions au terme d'une prolongation folle

    Publié le jeudi 24 mai 2018 à 20:35 | Mis à jour le 24/05/2018 à 23:21

    Au terme d'une prolongation épique, Lyon a remporté la cinquième Ligue des champions de son histoire jeudi, contre Wolfsburg (4-1), la troisième de suite. Deux performances inédites.


    Le match : 4-1


    À Kiev, les Lyonnaises avaient l'occasion d'entrer encore un peu plus dans l'histoire en remportant leur cinquième Ligue des champions, la troisième d'affilée. Aucune équipe n'avait jamais réussi pareilles prouesses dans l'histoire de la compétition. Il leur a fallu être patientes et attendre une prolongation épique pour voir cette finale si longtemps indécise se décanter (4-1 a.p.), mais elles ont fini par prendre le dessus sur leurs rivales allemandes de Wolfsburg, face auxquelles elles avaient déjà triomphé en 2016.

    À l'image du reste de sa campagne européenne (un seul but encaissé), l'OL a longtemps fait preuve de solidité et de concentration en défense avant de laisser Pernille Harder, l'étoile danoise des Louves, donner l'avantage à son équipe sur une frappe lointaine - et déviée par Renard - à l'entame de la prolongation (93e, 1-0). On aurait alors pu s'attendre à voir les Lyonnaises baisser les bras, frustrées par un but injustement refusé à Henry (voir plus bas) et affaiblies par des courses souvent stéréotypées, des passes ratées, mais l'exclusion de Popp (96e) les a totalement relancées.

    En deux minutes, Amandine Henry (98e) et Eugénie Le Sommer (99e) ont fait basculer le match du bon côté. Puis ce fut au tour d'Ada Hegerberg, en réussite sur un centre de la virevoltante Shanice van de Sanden (103e, voir plus bas), de tromper à son tour Schult, pourtant impériale pendant les 90 premières minutes. Auteure de son quinzième but de la saison en Ligue des champions, l'internationale norvégienne bat le record co-détenu par Conny Pohlers, Margret Lara Vidarsdottir et Cecilia Sasic et égale pour l'anecdote le bilan de Cristiano Ronaldo (15 buts en C1 cette saison également), dont elle rêvait d'être l'«équivalent en termes d'efficacité».

    Un but injustement refusé à l'OL ?

    Alors que Schult venait de manquer son intervention sur une tête de Le Sommer légèrement déviée par Henry, à la 69e minute, Maritz, sa latérale gauche, a jailli pour empêcher le ballon d'entrer dans le but. À la vue des ralentis, le ballon semblait avoir franchi entièrement la ligne, mais l'arbitre de la finale, Jana Adamkova, en a décidé autrement, au grand désarroi des Lyonnaises.

    La joueuse : Van den Senden a tout changé

    Arrivée à Lyon auréolée d'un titre de championne d'Europe avec les Pays-Bas l'été dernier, Shanice van de Sanden a eu besoin de temps pour trouver ses marques en France, brillant surtout par son inconstance. Lancée par Reynald Pedros à la 95e, deux minutes après l'ouverture du score de Wolfsburg, elle a mis au supplice la défense allemande et fait de nombreuses différences sur son aile droite.

    C'est de ses accélérations tranchantes que sont venus les buts de Le Sommer (99e, 2-1) et Hegerberg (103e, 3-1). Virevoltante, insaisissable, elle s'est même offert une troisième passe décisive en échappant (encore) à Martiz avant de trouver Camille Abily pour le but du 4-1, à la 116e. Une nouvelle preuve du coaching gagnant de Pedros et un beau cadeau pour la recordwoman de matches et de victoires en Coupe d'Europe, dont c'était sans doute à 33 ans le dernier d'une immense carrière jeudi...

    Y. So.

    https://www.lequipe.fr/Football/Actu...n-folle/904228

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    #UWCL - LYON reste le maître de l'Europe

    En s'imposant 4-1 après prolongation en finale de la Ligue des Champions, l'Olympique Lyonnais a confirmé sa suprématie européenne avec un troisième titre consécutif, le cinquième de son histoire en sept finales.



    Menées en prolongation sur un but de la Danoise Harder, les Lyonnaises ont profité de l’exclusion de Popp pour revenir au score cinq minutes après par Henry. Par la suite, les joueuses de Reynald Pedros ont été renversantes pour prendre l’avantage puis faire le break coup sur coup grâce à ses buteuses Le Sommer et Hegerberg. La belle histoire de la soirée est le dernier but de Camille Abily qui prendra sa retraite à l’issue de la saison.

    Pour cette finale, l'entraîneur lyonnais qui vivait une première à ce niveau, avait choisi de laisser la plus joueuse expérimentée dans la compétition Camille Abily sur le banc (80 matches, 42 buts). Les Lyonnaises démarraient cette rencontre en jouant haut et Wolfsbourg allait réagir en cherchant à jouer avec Harder (8e). Mais c'est sur une action qui suivait que la première frayeur arrivait avec une sortie tardive de Bouhaddi qui percutait Gunnarsdottir sans dommage en dégageant le ballon des poings (9e). Wolfsbourg répondait présent et pouvaient à tout moment faire la différence en contre face à une équipe lyonnaise qui jouait haut pour tenter d'étouffer son adversaire. Il fallait le talent de la jeune Bacha pour empêcher la frappe de Pajor à l'entrée de la surface (28e).

    Le premier tir cadré arrivait après 24 minutes de jeu. Marozsan servie par Mbock tentait une frappe du pied droit depuis le côté gauche, captée par Schult. Hegerberg suivait dix minutes plus tard mais de nouveau Schult captait (34e). L'OL insistait et Majri arrivait à prendre la dféense à revers mais se heurtait à Fischer (41e).

    Un but oublié...

    L'efficacité lyonnaise faisait défaut à l'issue de cette première période. Le coach allemand procédait dès la pause à un ajustement offensif avec la sortie de Graham Hansen remplacée par la Belge Wullaert. La tension devenait palpable au fil des minutes. Le Sommer accélérait dans les 30 derniers mètres et s'écroulait juste à l'entrée de la surface, chargée dans le dos par Popp. Les Lyonnaises réclamaient un coup de sifflet en vain (53e). L'entraîneur de Wolfsbourg devait procéder rapidement à une deuxième changement après la blessure à la cheville droite de Gunnarsdottir. Lyon restait dangereux et Hegerberg dans un angle fermé tentait sa chance, Fischer détournait en corner (62e).

    Il était alors temps d'apporter de la fraîcheur, Bacha cédait sa place à Cascarino (65e). Les Lyonnaises sentaient le danger et Bouhaddi devait sortir aux devants de Pajor (66e). Le match connaissait un premier tournant avec un sauvetage sur la ligne. Un corner lyonnais frappé depuis la gauche par ??? était repris de la tête par Le Sommer. Schult se faisait surprendre par la déviation de Henry. Le ballon prenait le chemin du but, mais Maritz repoussait du pied gauche sur la ligne (69e). Un ballon qui avait semble-t-il bien franchi la ligne !

    Harder ouvre le score en prolongation

    Les minutes passaient et la fatigue se ressentait même si chacun continuait à respecter les consignes. Wolfsbourg était tout proche de céder lorsque lancée côté droit en profondeur, Cascarino échappait à Maritz et effectuait un centre rasant pour Le Sommer au second poteau qui croisait. Schult sauvait son équipe (83e). Avant même la prolongation, l'entraîneur allemand effectuait son troisième changement avec la sortie de Dickenmann pour Kerschowski (89e). Après une interruption du jeu suite à un choc entre Bouhaddi et Bronze, la fin du temps réglementaire était sifflée à la 99e minute !

    Comme en 2010, 2016 et 2017, Lyon se retrouvait en prolongation. Mais cette fois-ci, les folles 30 minutes suivantes n'allaient pas aboutir à une séance de tirs au but. Tout ne commençait pas idéalement puisque Wolfsbourg ouvrait rapidement la marque. Au départ de l'action, Schult jouait très long de la main depuis sa surface pour trouver Harder au milieu de terrain qui avanaçait sans être pressée. Elle se déjouait de Mbock Bathy Nka en pivotant sur elle-même et armait une frappe rasante à 25 mètres déviée par Renard où Bouhaddi était battue en voyant le ballon finir au ras de son montant droit (1-0, 93').

    Popp exclue, deux buts en une minute

    Tout allait ensuite s'enchaîner. Popp recevait son second avertissement (72e, 96e) et laissait son équipe à dix. Un avantage numérique dont Lyon profitait immédiatement. Sur une action jouée à deux entre Marozsán et Henry, cette dernière était servie d'une balle en cloche par l'Allemande et plaçait une frappe puissante du droit sous la barre (1-1, 98'). Le match allait alors basculer du côté lyonnais en l'espace de 72 secondes !

    Tout juste entrée en jeu à la place de Kumagai, Van de Sanden accélérait à droite pour centrer à ras de terre au premier poteau où Le Sommer jaillissait pour couper d'un extérieur du gauche devant Schult (1-2, 99').

    La fête devenait encore plus belle avec la réalisation d'Hegerberg. La Norvégienne venait alors battre le record de buts en une saison dans la compétition avec son 15e inscrit avant même la pause de la prolongation. L'OL fait le break ! C'est encore la Championne d'Europe cet été avec les Pays-Bas Van den Sanden qui accélérait très fort sur le côté droit et centrait en bout de course. Hegerberg reprenait du pied droit et trompait Schult avec l'aide d'un rebond (1-3, 103'). Les espoirs de Wolfsbourg s'envolaient laissant Lyon filer vers un nouveau sacre.

    Abily, tout un symbole

    Il restait alors à finir le travail. Si Hegerberg passait tout près d'une 16e réalisation (115e), c'est la remplaçante Abily qui allait marquer son empreinte cette finale. Nouvelle accélération de Van de Sanden sur son côté droit pour échapper à Maritz. La Néerlandaise centrait en retrait pour la reprise du plat du pied gauche de 13 m de Abily. Le ballon allait finir sa course dans le petit filet droit de Schult (1-4, 116'). 43e but en 81 matchs européens, et le coup de sifflet final permettait à toute l'équipe d'exulter.


    UEFA Womens Champions League - Finale
    Jeudi 24 mai 2018
    - 18h00
    VfL WOLFSBOURG - OLYMPIQUE LYONNAIS : 1-4 a.p. (0-0, 1-3)
    Kiev (Valeriy Lobanovskyi Stadium)
    Temps chaud et orageux (26°C) - Terrain excellent
    Spectateurs : 14 237
    Arbitres : Jana Adámková (République Tchèque) assistée de Sian Massey (Angleterre) et Sanja Rodjak-Karšić (Croatie). 4e arbitre : Kateryna Monzul (Ukraine)

    Buts :
    1-0 Pernille HARDER 93'
    1-1 Amandine HENRY 98'
    1-2 Eugénie LE SOMMER 99'
    1-3 Ada HEGERBERG 103'
    1-4 Camille ABILY 116'

    Avertissements : Popp 72', 96', Maritz 79' ; Bacha 61', Renard 107'
    Expulsion : Popp 96'

    WOLFSBURG : Schult ; Blässe, Fischer (cap.), Goessling, Maritz ; Hansen (Wullaert 46'), Gunnarsdottir (Wedemeyer 57') ; Popp, Harder, Dickenmann (Kerschowski 89') ; Pajor. Entr.: Stephan Lerch
    OL : Bouhaddi ; Bronze, Mbock, Renard (cap.), Bacha (Cascarino 65') ; Marozsan, Kumagai (Van de Sanden 95'), Henry, Majri ; Hegerberg, Le Sommer (Abily 114'). Entr.: Reynald Pedros

    Samedi 26 Mai 2018
    Sebastien Duret

    https://www.footofeminin.fr/UWCL-LYO...pe_a14759.html

    Laisser un commentaire:


  • tasslehoff
    a répondu
    Envoyé par rbart Voir le message
    Par contre, Bouhadi m'a un peu énervé hier ...
    Ne pas se faire remplacer avec un poignet cassé et prendre un but sur une frappe toute molle de 25m dans la foulée ...
    Heureusement qu'elles ont retourné la situation, sinon elle se serait fait défoncer.
    Et ce n'est vraiment pas respectueux pour la remplaçante.
    Le but n’est pas pour sa pomme, le tir est contré, elle est prise à contre pieds. Elle, elle sentait pouvoir faire suffisamment le boulot pour rester, on peut pas lui en vouloir. Par contre le staff aurait pas du prendre le risque et au pire la changer à l’a mi temps de la prolongation quand ils ont bien vu qu’elle ne pouvait pas se servir de sa main gauche.

    Sinon, pour Shanice, vous enflammer pas trop, on l’avait bien vu a l’Euro qu’elle était capable de ce genre de chose quand elle a de l’espace, ce qu’avec Lyon, elle n’aura presque jamais. J’espere que ça va pas donner envie à Pedros de la privilégier par rapport à Delphine qui est bien meilleure et qui a besoin d’etre titulaire pour montrer à Diacre qu’elle doit être titulaire en EDF.

    Laisser un commentaire:


  • Cadole
    a répondu
    Envoyé par lenevanicm Voir le message
    Je dois avouer être assez fan de Reynal Pedros qui a su garder les filles concentrés dans la quête de leur légende!

    J'aimerais bien le voir avec une équipe masculine pour voir si la marche n'est pas trop haute :)
    Euh vous avez vu son speech pour motiver les joueuses ? :mask:
    Cet OL-F est comme l'OL-H des années 2000 : ça gagne avec n'importe quel coach.

    Laisser un commentaire:


  • CelticGone
    a répondu
    Envoyé par rbart Voir le message
    Par contre, Bouhadi m'a un peu énervé hier ...
    Ne pas se faire remplacer avec un poignet cassé et prendre un but sur une frappe toute molle de 25m dans la foulée ...
    Heureusement qu'elles ont retourné la situation, sinon elle se serait fait défoncer.
    Et ce n'est vraiment pas respectueux pour la remplaçante.
    Je suis pas vraiment un grand fan de Sarah, mais quand t'es dans l'émotion d'une finale, je peux comprendre qu'elle ne souhaitait pas "lâcher" ses coéquipières. Le raisonnement n'est pas très logique, mais dans ces moments-la c'est plus l'instinct et l'affect que la logique qui entre en compte.
    Combien de joueurs blessés essayent pourtant de continuer à jouer avant que ça ne claque vraiment et qu'ils soient contraints d'arrêter ? Un sacré paquet...

    Pour moi la responsabilité elle est 100% à mettre sur le compte du staff médical et de Pedros. C'est eux les décisionnaires, pas le joueuses.

    Laisser un commentaire:


  • Lolo52
    a répondu
    What else ?!....

    Mille fois Bravo et merci !!! What else ?!...

    Laisser un commentaire:


  • rbart
    a répondu
    Par contre, Bouhadi m'a un peu énervé hier ...
    Ne pas se faire remplacer avec un poignet cassé et prendre un but sur une frappe toute molle de 25m dans la foulée ...
    Heureusement qu'elles ont retourné la situation, sinon elle se serait fait défoncer.
    Et ce n'est vraiment pas respectueux pour la remplaçante.

    Laisser un commentaire:


  • Space_opera
    a répondu
    Envoyé par epixz Voir le message
    personne pour féliciter les lyonnaises victoire 4 1 face a wolfsburg. 2 buts concéder seulement
    Si : Macron...

    Laisser un commentaire:


  • pagnOL
    a répondu
    Envoyé par Al Bundy Voir le message
    Je l'aurais plus comparé a Wiltord, Malouda ou Govou, car c'est vraiment sur son couloir qu'elle a tout defoncé.
    C'etait impressionnant, son entrée a tout changé (le rouge a aidé egalement mais pas autant qu'elle !)
    Tu as raison, le Govou des grandes années, ou Malouda.
    Je pensais qu’avec son nom, elle était hollandaise en fait.
    Mais quelle puissance! Elle a littéralement détruit son adversaire et labouré le couloir, avec à chaque fois des centres parfaits en fin de course. Absolument ébouriffant.

    Laisser un commentaire:


  • anaxagore
    a répondu
    Envoyé par lenevanicm Voir le message
    Je dois avouer être assez fan de Reynal Pedros qui a su garder les filles concentrés dans la quête de leur légende!

    J'aimerais bien le voir avec une équipe masculine pour voir si la marche n'est pas trop haute :)
    Oui d un autre côté cette équipe quelque soit l entraîneur , cette équipe à toujours refusé la défaite et je crois pas que ce soit Pedros qui y soit pour quelque chose. Il faudra voir avec les arrêts de camille , de petit , de thomis si l état d esprit reste le même. Mais des joueuses comme àda ( dont la reconduction serait en bonne voie) ELS, renard vont perpétuer cela.
    Selma bacha , quelle fraîcheur, quel talent. La fille joue une finale ldc, une finale CDF, elle est championne de France, elle va à la CDM des moins de 20 et elle te sort que le plus important c est de reussir le bac. On se demande d ailleurs quand elle va le passer.
    Et ses coéquipières qui la laisse passer devant pour aller chercher le trophée.
    Bravo aussi à kumagai dont personne ne parle trop

    Laisser un commentaire:


  • Al Bundy
    a répondu
    Envoyé par pagnOL Voir le message
    Exceptionnelle cette Van Sanden !!! J’en croyais pas mes yeux.
    l’equivalent Féminin de notre Memphis masculin..!

    Bravo les filles, énorme performance et pourtant ça partait moyen-moyen pendant 90min.
    Mais alors la fin !! Ouah
    Je l'aurais plus comparé a Wiltord, Malouda ou Govou, car c'est vraiment sur son couloir qu'elle a tout defoncé.
    C'etait impressionnant, son entrée a tout changé (le rouge a aidé egalement mais pas autant qu'elle !)

    Laisser un commentaire:


  • Milau
    a répondu
    Bravo les FILLES, vous nous avez donné une "grosse tranche de foot" Bravo également pour les commentaires de Sonia, elle n'a pas perdu la main. A nous les P.S.G........

    Laisser un commentaire:


  • lenevanicm
    a répondu
    Je dois avouer être assez fan de Reynal Pedros qui a su garder les filles concentrés dans la quête de leur légende!

    J'aimerais bien le voir avec une équipe masculine pour voir si la marche n'est pas trop haute :)

    Laisser un commentaire:


  • pagnOL
    a répondu
    Exceptionnelle cette Van Sanden !!! J’en croyais pas mes yeux.
    l’equivalent Féminin de notre Memphis masculin..!

    Bravo les filles, énorme performance et pourtant ça partait moyen-moyen pendant 90min.
    Mais alors la fin !! Ouah

    Laisser un commentaire:


  • Bad_fab
    a répondu
    Envoyé par epixz Voir le message
    personne pour féliciter les lyonnaises victoire 4 1 face a wolfsburg. 2 buts concéder seulement
    Allez, je vais le faire ici aussi !

    Trop fier de mes fenottes !

    Et 1

    Et 2

    Et 3

    Et 4

    Et 5 titres de championnes d'Europe !

    Le club le plus titré du continent, une légende dorénavant ! à tout jamais !

    :pfu: (j'en avais les larmes aux yeux, oui !)



    (bon, qu'est ce qu'ils branlent sur olweb avec les smileys ! depuis le temps ! )

    Laisser un commentaire:


  • descartes
    a répondu
    Félicitations les filles ! Je me suis régalé sur la fin...J'ai eu quand même peur que ça ne tourne au vinaigre après le but surprise des allemandes...VAN SANDEN, c'est de la bombe !

    Laisser un commentaire:


  • Al Bundy
    a répondu
    Envoyé par epixz Voir le message
    personne pour féliciter les lyonnaises victoire 4 1 face a wolfsburg. 2 buts concéder seulement
    Ben si mais on a fait le live du match sur un autre topic... :-o

    Laisser un commentaire:

Chargement...
X