Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Championnat d'Europe 2017

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Championnat d'Europe 2017






    Finale

    6 août
    Pays-Bas 4 - 2 Danemark


    Demi-finales

    3 août
    Danemark 0 - 0 a.p. / 3 t.a.b. à 0 Autriche
    Pays-Bas 3 - 0 Angleterre


    Quarts de finale

    29 juillet
    Pays-Bas 1 - 0 Suède

    30 juillet
    Allemagne 1 - 2 Danemark
    Autriche 0 - 0 a.p. / 5 t.a.b. à 3 Espagne
    Angleterre 1 - 0 France



    Phase de groupes

    Groupe A



    1. Pays-Bas 9 pts (+3) / 4-1
    2. Danemark 6 pts (+1) / 2-1

    3. Belgique 3 pts (0) / 3-3
    4. Norvège 0 pt (-4) / 0-4


    16 juillet
    Pays-Bas 1 - 0 Norvège
    Danemark 1 - 0 Belgique

    20 juillet
    Norvège 0 - 2 Belgique
    Pays-Bas 1 - 0 Danemark

    24 juillet
    Norvège 0 - 1 Danemark
    Belgique 1 - 2 Pays-Bas


    Groupe B



    1. Allemagne 7 pts (+3) / 4-1
    2. Suède 4 pts (+1) / 4-3

    3. Russie 3 pts (-3) / 2-5
    4. Italie 3 pts (-1) / 5-6


    17 juillet
    Italie 1 - 2 Russie
    Allemagne 0 - 0 Suède

    21 juillet
    Suède 2 - 0 Russie
    Allemagne 2 - 1 Italie

    25 juillet
    Suède 2 - 3 Italie
    Russie 0 - 2 Allemagne


    Groupe C



    1. Autriche 7 pts (+4) / 5-1
    2. France 5 pts (+1) / 3-2

    3. Suisse 4 pts (0) / 3-3
    4. Islande 0 pt (-5) / 1-6


    18 juillet
    Autriche 1 - 0 Suisse
    France 1 - 0 Islande

    22 juillet
    Islande 1 - 2 Suisse
    France 1 - 1 Autriche

    26 juillet
    Islande 0 - 3 Autriche
    Suisse 1 - 1 France


    Groupe D



    1. Angleterre 9 pts (+9) / 10-1
    2. Espagne 3 pts (-1) / 2-3

    3. Écosse 3 pts (-6) / 2-8
    4. Portugal 3 pts (-2) / 3-5


    19 juillet
    Espagne 2 - 0 Portugal
    Angleterre 6 - 0 Écosse

    23 juillet
    Écosse 1 - 2 Portugal
    Angleterre 2 - 0 Espagne

    27 juillet
    Écosse 1 - 0 Espagne
    Portugal 1 - 2 Angleterre


    (clic sur le premier résultat du jour pour voir le détail des buts)

    Liens vers les éliminatoires de l'Euro 2017 : http://forum.olweb.fr/showthread.php...ires-Euro-2017
    Lien vers le topic de l'Euro 2013 : http://forum.olweb.fr/showthread.php...-d-Europe-2013
    Dernière modification par Rem56, 06/08/2017, 20h02.
    Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

  • #2
    Meilleures buteuses :

    5 buts

    Jodie Taylor

    4 buts

    Vivianne Miedema

    3 buts

    Lieke Martens
    Sherida Spitse

    2 buts

    Stina Blackstenius
    Nina Burger
    Toni Duggan
    Ilaria Mauro
    Carolina Mendes
    Nadia Nadim
    Babett Peter
    Daniela Sabatino
    Lotta Schelin

    1 but

    Camille Abily
    Ramona Bachmann
    Janice Cayman
    Ana-Maria Crnogorčević
    Erin Cuthbert
    Elena Danilova
    Lara Dickenmann
    Stefanie Enzinger
    Fanndís Fridriksdóttir
    Cristiana Girelli
    Pernille Harder
    Josephine Henning
    Amandine Henry
    Isabel Kerschowski
    Francesca Kirby
    Eugénie Le Sommer
    Ana Leite
    Vicky Losada
    Lisa Makas
    Dzsenifer Marozsán
    Elena Morozova
    Theresa Nielsen
    Jordan Nobbs
    Nikita Parris
    Amanda Sampedro
    Sanne Troelsgaard
    Danielle van de Donk
    Shanice van de Sanden
    Elke Van Gorp
    Katrine Veje
    Caroline Weir
    Ellen White
    Tessa Wullaert
    Sarah Zadrazil

    But contre son camp

    Millie Bright


    Meilleures passeuses :

    2 passes décisives

    Barbara Bonansea
    Lucia Bronze
    Jackie Groenen
    Pernille Harder
    Lieke Martens
    Ekaterina Sochneva
    Shanice van de Sanden
    Ellen White
    Sarah Zadrazil

    1 passe décisive

    Ramona Bachmann
    Dagný Brynjarsdóttir
    Élise Bussaglia
    Mariona Caldentey
    Isobel Christiansen
    Linda Tucceri Cimini
    Amanda Da Costa
    Laura Deloose
    Magdalena Ericsson
    Cristiana Girelli
    Steph Houghton
    Maja Kildemoes
    Stine Larsen
    Noelle Maritz
    Martina Moser
    Jordan Nobbs
    Andrea Pereira
    Nadine Prohaska
    Fridolina Rolfö
    Jill Scott
    Diana Silva
    Sherida Spitse
    Frederikke Thøgersen
    Desiree van Lunteren
    Caroline Weir
    Tessa Wullaert
    Dernière modification par Rem56, 07/08/2017, 03h12.
    Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

    Commentaire


    • #3
      Liste des pays engagés aux éliminatoires

      Allemagne 43 665
      Qualifié, vainqueur du Groupe 5

      France 42 552
      Qualifié, vainqueur du Groupe 3

      Suède 42 433
      Qualifié, vainqueur du Groupe 4

      Norvège 39 315
      Qualifié, vainqueur du Groupe 8

      Angleterre 38 133
      Qualifié, vainqueur du Groupe 7

      Italie 36 667
      Qualifié, 2ème du Groupe 6

      Espagne 35 941
      Qualifié, vainqueur du Groupe 2

      Pays-Bas 34 486
      Qualifié, pays hôte

      Islande 32 778
      Qualifié, vainqueur du Groupe 1

      Russie 32 712
      Qualifié, 2ème du Groupe 5

      Danemark 32 614
      Qualifié, 2ème du Groupe 4

      Finlande 32 605
      Éliminé, 3ème du Groupe 2

      Suisse 32 558
      Qualifié, vainqueur du Groupe 6

      Écosse 31 263
      Qualifié, 2ème du Groupe 1

      Autriche 29 847
      Qualifié, 2ème du Groupe 8

      Ukraine 29 063
      Éliminé, 3ème du Groupe 3

      Belgique 28 825
      Qualifié, 2ème du Groupe 7

      Pologne 27 554
      Éliminé, 3ème du Groupe 4

      République Tchèque 25 750
      Éliminé, 3ème du Groupe 6

      Pays de Galles 25 069
      Éliminé, 3ème du Groupe 8

      Irlande 24 581
      Éliminé, 4ème du Groupe 2

      Roumanie 22 954
      Éliminé en barrage ; 2ème du Groupe 3

      Hongrie 22 434
      Éliminé, 3ème du Groupe 5

      Serbie 21 747
      Éliminé, 3ème du Groupe 7

      Belarus 21 634
      Éliminé, 4ème du Groupe 1

      Portugal 20 924
      Qualifié, vainqueur en barrage ; 2ème du Groupe 2

      Irlande du Nord 18 141
      Éliminé, 4ème du Groupe 6

      Slovaquie 17 691
      Éliminé, 4ème du Groupe 4

      Bosnie-Herzégovine 16 806
      Éliminé, 4ème du Groupe 7

      Turquie 15 528
      Éliminé, 5ème du Groupe 5

      Israël 14 841
      Éliminé, 5ème du Groupe 8

      Slovénie 14 736
      Éliminé, 3ème du Groupe 1

      Grèce 14 218
      Éliminé, 4ème du Groupe 3

      Estonie 13 280
      Éliminé, 5ème du Groupe 7

      Croatie 13 111
      Éliminé, 4ème du Groupe 5

      Kazakhstan 12 591
      Éliminé, 4ème du Groupe 8

      Azerbaïdjan 11 375
      Ne participe pas aux qualifications de l'Euro 2017

      Albanie 9 991
      Éliminé, 5ème du Groupe 3

      Bulgarie 9 960
      Ne participe pas aux qualifications de l'Euro 2017

      Macédoine 8 032
      Éliminé, 5ème du Groupe 1

      Monténégro 7 443
      Éliminé, 5ème du Groupe 2

      Îles Féroé 7 357
      Éliminé au Tour préliminaire (2ème du groupe 2)

      Arménie 7 275
      Ne participe pas aux qualifications de l'Euro 2017

      Malte 6 722
      Éliminé au Tour préliminaire (3ème du groupe 2)

      Géorgie 6 064
      Éliminé, 5ème du Groupe 6 ; vainqueur du Tour préliminaire (1er du groupe 2)

      Lituanie 4 585
      Éliminé au Tour préliminaire (3ème du groupe 1)

      Lettonie 4 042
      Éliminé au Tour préliminaire (2ème du groupe 1)

      Luxembourg 3 918
      Éliminé au Tour préliminaire (4ème du groupe 1)

      Andorre 0
      Éliminé au Tour préliminaire (4ème du groupe 2)

      Moldavie 0
      Éliminé, 5ème du Groupe 4 ; vainqueur du Tour préliminaire (1er du groupe 1)


      Chypre, Gibraltar, le Kosovo (admission à l'UEFA le 13 mai 2016), le Liechtenstein et Saint-Marin ne sont pas représentés pendant la phase de qualifications.
      Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

      Commentaire


      • #4
        Palmarès de la compétition

        2013 : Allemagne
        2009 : Allemagne
        2005 : Allemagne
        2001 : Allemagne
        1997 : Allemagne
        1995 : Allemagne
        1993 : Norvège
        1991 : Allemagne
        1989 : RF Allemagne
        1987 : Norvège
        1984 : Suède
        Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

        Commentaire


        • #5
          Euro 2017 - Les listes officielles des sélections

          Les seize listes de 23 joueuses pour l'Euro ont été communiquées par l'UEFA. Retrouvez le fichier de ces sélections.



          Player List - UEFA Women's EURO 2017.pdf (365.91 Ko)



          Jeudi 6 Juillet 2017
          Sebastien Duret

          http://www.footofeminin.fr/Euro-2017...ns_a13822.html
          Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

          Commentaire


          • #6
            EURO 2017 - Groupe A : PAYS-BAS, le pays hôte est attendu

            Le pays hôte est l'un des favoris du groupe A. Il ouvrira "son" Euro face à l'autre favori du groupe, la Norvège. Présentation.




            Il y a quatre ans, les Pays-Bas avaient déjà rencontré la Norvège en phase de groupe concédant une défaite 0-1. Les Néerlandaises n'avaient pas marqué le moindre but lors de cet Euro en Suède (0-0 face à l'Allemagne, 0-1 face à l'Islande). Quatre ans plus tard, c'est avec un statut d'organisateur qu'elles doivent aborder cette phase finale. La Fédération Néerlandaise qui a beaucoup investi depuis une dizaine d'années espère bien voir ses protégées briller dans cette compétition. D'ailleurs, le Président de la Fédération a donné le ton le 13 janvier dernier en changeant de sélectionneur. Arjen van der Laan, écarté, c'est l'ancienne internationale Sarina Wiegman qui a pris la direction de l'équipe. L'objectif reste le même, atteindre les demi-finales, comme cela avait déjà été le cas en 2009.

            Les Néerlandaises affichent un visage différent de celui de 2009, plus porter vers l'avant. Évoluant en 4-3-3, elles peuvent compter sur une ligne offensive avec la vedette montante Vivianne Miedema qui vient de signer à Arsenal. En quatre ans, l'équipe a été quasiment totalement renouvelée. Elles ne sont que six joueuses à avoir déjà disputé des rencontres dans le cadre d'un championnat d'Europe (qualification et phase finale comprises). La gardienne du PSG Loes Geurts (26 matchs), Sherida Spitse (21), Lieke Martens (11), ou encore la capitaine Mandy van den Berg (8) sont les plus expérimentées. Les générations brillantes nées en 91 et 92, ainsi que 96 et 97 ont depuis pris la relève dans cette sélection qui a participé à sa première Coupe du Monde en 2015, avant de disputer deux ans de matchs amicaux en vue de briller lors de son "Euro".

            La joueuse à suivre
            Viviane Miedema


            Les précédents Euros

            Les Pays-Bas ont participé à leur premier Euro lors de l'édition de 2009. Sous la direction de Vera Pauw, elles sortent notamment la France en quart de finale aux tirs au but avant d'être battues par l'Angleterre en demi-finale (1-2). Le parcours en 2013 sera plus court, éliminé dès la phase de groupe avec la dernière place du groupe.

            2009
            23/08/09 : Ukraine - Pays-Bas : 0-2
            26/08/09 : Pays-Bas - Finlande : 1-2
            29/08/09 : Danemark - Pays-Bas : 1-2
            03/09/09 : Pays-Bas - France : 0-0 a.p. (tab 5-4) (quart)
            06/09/09 : Angleterre - Pays-Bas : 2-1 a.p. (demi)

            2013
            11/07/13 : Allemagne - Pays-Bas : 0-0
            14/07/13 : Norvège - Pays-Bas : 1-0
            17/07/13 : Pays-Bas - Islande : 0-1

            Bilan : 8 matchs, 2 victoires, 2 nuls, 4 défaites, 6 buts pour, 7 buts contre


            La préparation

            08/07 : bat le Pays de Galles (5-0)
            13/06 : bat l'Autriche (3-0)
            09/06 : perd contre le Japon (0-1)
            11/04 : bat l'Islande (4-0)
            07/04 : perd contre la France (1-2)
            08/03 : bat le Japon (3-2)
            06/03 : bat la Suède (1-0)
            03/03 : perd contre l'Australie (2-3)
            01/03 : bat la Chine (1-0)
            24/01 : bat la Russie (4-0)
            20/01 : bat la Roumanie (7-1)


            LA LISTE




            LE PROGRAMME

            Samedi 16 juillet 2017

            Pays-Bas - Norvège (Utrecht) 18:00
            Danemark - Belgique (Doetinchem) 20:45

            Jeudi 20 juillet 2017
            Norvège - Belgique (Breda) 18:00
            Pays-Bas - Danemark (Rotterdam) 20:45

            Lundi 24 juillet 2017
            Belgique - Pays-Bas (Tilburg) 20:45
            Norvège - Danemark (Deventer) 20:45

            Mardi 11 Juillet 2017
            Sebastien Duret

            http://www.footofeminin.fr/EURO-2017...du_a13829.html
            Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

            Commentaire


            • #7
              Euro - Les chiffres et records à retenir

              Retrouvez quelques chiffres de l'histoire du championnat d'Europe de l'UEFA


              0 :
              La France et l'Allemagne sont les deux seules équipes à ne pas avoir concédé de buts lors des qualifications.

              1 : le nombre de titre décroché par la Suède. Les Suédoises ont remporté la première édition aux tirs au but en matchs aller et retour face à l'Angleterre (1984).

              2 : le nombre de phase finales avec 12 équipes (2009, 2013) avant le passage à 16 pour l'édition 2017. Trois éditions furent disputées à huit équipes (1997, 2001, 2005) contre 4 au préalable.

              3 : le nombre d'équipes ayant été éliminé trois fois en demi-finales. A savoir la Norvège, la Suède et le Danemark.

              4 : le nombre de finales perdues par la Norvège (2013, 2005, 1991 et 1989).
              le nombre record de buts pour une joueuse en phase finale de l'Euro. Il est détenu par la Norvégienne Marianne Pettersen face au Danemark (5-0) en phase de groupe lors de l'Euro 1997.

              5 : le nombre d'équipes qui disputent leur première phase finale de l'Euro : Autriche, Belgique, Portugal, Ecosse et Suisse.

              6 : le plus grand nombre de buts en phase finale pour une joueuse. C'est l'Allemagne Inka Grings qui l'a réalisé en 2009. Elle devance Lotta Schelin et ses 5 buts en 2013.

              7 : le nombre de stades qui accueillent les 31 rencontres de l'Euro.

              8 : le nombre de victoires et le parcours sans faute en qualifications pour l'Allemagne, l'Espagne, la France et la Suisse.
              le nombre de championnats d'Europe remporté par l'Allemagne (1989, 1991, 1995, 1997, 2001, 2005, 2009, 2013)

              9 : le nombre d'équipes ayant atteint le dernier carré d'une phase finale : Allemagne et Norvège (9), Suède (8), Italie (6), Danemark (5), Angleterre (4), Espagne, Finlande, Pays-Bas (1)

              10 : Le total de buts des meilleures buteuses des qualifications à l'Euro 2017 pour Ada Hegerberg (Norvège), Jane Ross (Ecosse) et Harpa Thorsteinsdóttir (Islande).

              10 : Le plus grand nombre de buts inscrits en phase finale par une joueuse. Les Allemandes Inka Grings et Birgit Prinz se partagent ce record.

              12 : Le nombre de matchs sans victoire en phase finale pour la Russie.

              13 : le plus grand nombre de buts marqués par un pays hôte en phase finale obtenu par la Suède en 2013 et l'Allemagne en 2001.

              14 : la plus faible attaque en qualifications d'une équipe qualifiée pour l'Euro 2017.

              16 : la plus jeune joueuse lors d'une phase finale de l'Euro. Il est détenu par l'Ukrainienne Oksana Yakovyshyn lors de Pays-Bas - Ukraine le 23 août 2009 avec 16 ans et 156 jours.
              La plus jeune buteuse avait aussi 16 ans mais 351 jours. Il s'agit de d'Isabell Herlovsen (Norvège) lors du match face à la France le 9 juin 2005.

              18 : le nombre de minutes pour réaliser le triplé le plus rapide réussi par la Suédoise Lena Videkull en marquant aux 59', 61' et 76' minutes contre la Norvège en 1995.

              19 : le plus grand nombre de buts lors d'un championnat d'Europe, qualifications incluses. Célia Okoyino da Mbabi l'a établi lors de l'édition 2013.
              le plus grand nombre de victoires consécutives obtenu par l'Allemagne de 1997 face au Danemark à la finale 2009 face à l'Angleterre

              20 : le nombre d'années depuis le dernier coup du chapeau lors d'une phase finale. C'était la Française Angélique Roujas le 2 juillet 1997 contre la Russie.

              21 : le plus grand nombre de buts dans une phase finale détenu par l'Allemagne en 2009.

              23 : le nombre de matchs en phase finale par Birgit Prinz avec l'Allemagne. Un record devant la Norvégienne Solveig Gulbrandsen (20) et Patrizia Panico (Italie, 19).

              31 : le nombre de rencontres pour la phase finale de cet Euro. Un record puisqu'il s'agit de la première édition à 16 équipes (12 précédemment).

              34 : la buteuse la plus âgée à avoir marqué lors d'une phase finale de l'Euro. Il est détenu par Patrizia Panico lors du quart de finale de l'Euro 2009 face à l'Allemagne (34 ans et 208 jours). Les Ecossaises Ifeoma Dieke et Leanne Ross (36 ans) ont la possibilité de le faire tomber.

              39 : l'âge le plus élevé d'une joueuse lors d'une phase finale de l'Euro. Il appartient à la Française Sandrine Soubeyrand lors du quart de finale de l'Euro 2013 face au Danemark avec 39 ans et 340 jours
              la meilleure attaque des qualifications détenue par l'Espagne qui devance l'Allemagne (35 buts).

              40 : le nombre record de buts marqués par l'Allemagne Birgit Prinz lors de rencontres de l'Euro (qualifications + phase finale).

              47 : le nombre de fédérations qui étaient engagés au début des qualifications. Un record.

              55 : le nombre record de rencontres jouées lors de l'Euro (qualifications + phase finale) détenu par Patrizia Panico devant les Allemandes Doris Fitschen (53) et Birgit Prinz (50).

              200 : le nombre de sélections de la joueuse la plus capée de l'Euro. Il est détenu par la gardienne écossaise Gemma Fay.

              24 835 : le meilleur total de spectateurs pour une rencontre éliminatoire. Il s'agit de la rencontre France - Grèce au Roazhon Park de Rennes en juin 2016.

              41 301 : le record de spectateurs pour une rencontre de phase finale lors de la finale du dernier Euro en Suède entre l'Allemagne et la Norvège. Hors finale, le total est de 29 092 lors d'Angleterre - Finlande à Manchester lors de l'Euro 2005.



              Samedi 15 Juillet 2017
              Sebastien Duret

              http://www.footofeminin.fr/Euro-Les-...ir_a13836.html
              Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

              Commentaire


              • #8
                A noter que tous les matchs sont diffusés par France TV, voir le calendrier de diffusion ici : http://www.mediasportif.fr/2017/07/1...-et-eurosport/

                Commentaire


                • #9
                  Match d'ouverture, les Pays-Bas s'impose 1 à 0 devant la Norvège. Demi surprise, je voyais un match nul mais surtout je ne voyais pas la Norvège se faire autant dominer. Ada n'a pas eu beaucoup d'occasion, un contrôle un peu long qui l'empêche d'ouvrir le score en 1er. Une belle passe qui aurait pu faire but si sa coéquipière s'était jetée. Côté Hollandais, gros match de Martens.

                  Commentaire


                  • #10
                    Envoyé par tasslehoff Voir le message
                    Match d'ouverture, les Pays-Bas s'impose 1 à 0 devant la Norvège. Demi surprise, je voyais un match nul mais surtout je ne voyais pas la Norvège se faire autant dominer. Ada n'a pas eu beaucoup d'occasion, un contrôle un peu long qui l'empêche d'ouvrir le score en 1er. Une belle passe qui aurait pu faire but si sa coéquipière s'était jetée. Côté Hollandais, gros match de Martens.
                    Pas vu le match, mais juste les dernières minutes... assez surpris car les Pays-Bas ont perdu de nombreuses joueuses de qualité ces dernières années, et je pensais que la Norvège allait s'imposer :crazy:

                    Le Danemark mène déjà 1-0 contre la Belgique, elles n'ont pas tardé...
                    Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                    Commentaire


                    • #11
                      Envoyé par Rem56 Voir le message
                      Pas vu le match, mais juste les dernières minutes... assez surpris car les Pays-Bas ont perdu de nombreuses joueuses de qualité ces dernières années, et je pensais que la Norvège allait s'imposer :crazy:

                      Le Danemark mène déjà 1-0 contre la Belgique, elles n'ont pas tardé...
                      Vu comme le match est partie on aurait pu craindre la grosse tôle pour la Belgique mais depuis le but encaissé elles sont décomplexées et maintenant c'est plutôt équilibré.

                      Commentaire


                      • #12
                        Cela dit dès que les Danoises accélère un peu, c'est la panique dans la défense Belge.

                        Commentaire


                        • #13
                          Envoyé par tasslehoff Voir le message
                          Vu comme le match est partie on aurait pu craindre la grosse tôle pour la Belgique mais depuis le but encaissé elles sont décomplexées et maintenant c'est plutôt équilibré.
                          Y'a eu le but, 2-3 belles occasions danoises et plus rien... ça cherche plus à gérer qu'autre chose, assez moyen :crazy:

                          Par contre, je ne vois pas comment la Belgique pourrait revenir...
                          Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                          Commentaire


                          • #14
                            Euro 2017 : Qui pour briser l’hégémonie allemande ?
                            Publié le 16 juillet 2017 | Top News
                            Par Vincent Roussel pour Foot d'Elles



                            Pour la première édition de l’Euro à 16 équipes, qui se déroulera aux Pays-Bas du 16 juillet au 6 août prochain, l’Allemagne, déjà sacrée à 8 reprises, va tenter de défendre son titre face à une concurrence plus rude que jamais.


                            Hormis la Team USA en basket, on a rarement vu telle domination à l’échelle internationale lors d’une compétition. C’est simple, à l’Euro féminin, il n’y a pour le moment qu’un seul patron : l’Allemagne de la lyonnaise Dzsenifer Maroszan. Deuxième nation au classement FIFA, la sélection germanique, qui a remporté le titre lors des 6 dernières éditions, fait peu de cas de la concurrence depuis ces dernières années. Les doubles championnes du monde (2003, 2007) n’ont plus laissé échapper le trophée depuis… 1993, face à la Norvège.

                            Allemagne-Norvège, le ticket gagnant

                            Un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître, eux qui sont habitués à voir Anja Mittag et son équipe du côté des gagnants. La dernière fois, en Suède, c’est justement face aux Norvégiennes que les joueuses de l’indéboulonnable Silvia Neid l’avaient emporté (1-0). Un parcours tortueux (seulement 6 buts inscrits), mais solide (un but encaissé). Depuis, un coup de jeune a secoué l’Allemagne, d’où Nadine Angerer, meilleure joueuse de la dernière édition, et Neid sont parties. Almuth Schult, vainqueure de la Bundesliga avec Wolfsburg cette saison et Steffi Jones, nommée l’année dernière après le titre olympique, ont pris leur place. Et cela marche plutôt bien pour l’instant, avec huit victoires en huit matches de qualification, et un précieux succès face au Brésil en match de préparation (3-1), début juillet.

                            De son côté, le dernier finaliste de la compétition, non présent aux JO, va pouvoir compter notamment sur les sœurs Hegerberg, Ada, la Lyonnaise, et son aînée, Sandrine, qui évolue en Angleterre, à Birmingham. Mais la deuxième nation la plus présente en finale depuis la création de l’Euro en 1984, qui sera opposée au Danemak, à la Belgique et aux Pays-Bas (pays hôte) dans le groupe A, a perdu de son image de viking, la raison à une multiplication des concurrents et outsiders. A commencer par son voisin nordique, la Suède, qui affrontera justement l’Allemagne en poule, dans le groupe B (mais aussi l’Italie et la Russie). Les noms ronflants qui composent cette équipe (Lindahl, Sembrant, Fisher, Asllani, Dalhkvist, Seger, Blackstenius et Schelin), montrent que la sélection jaune et bleu sera de nouveau à craindre, surtout après des Jeux Olympiques où la Suède avait éliminé le Brésil et les Etats-Unis, pour se hisser en finale (perdue) l’année dernière à Rio.

                            L’Espagne et l’Angleterre à surveiller

                            Si elle arrive dans un plus grand anonymat, la sélection espagnole, placée dans le groupe D avec le Portugal, l’Ecosse et l’Angleterre, sera aussi à suivre avec attention. Les Espagnoles, victorieuse lors du tournoi amical de l’Algarve en mars dernier, pourront compter sur leur sérial buteuse Jenifer Hermoso. L’attaquante de 27 ans, triple championne d’Espagne et meilleure buteuse du championnat depuis deux saisons (35 buts en championnat l’année écoulée), a d’ailleurs quitté le Barça pour rejoindre le PSG (où elle s’est engagée jusqu’en 2020), lors de cet intersaison. Mais la sélection anglaise, cinquième nation FIFA, que la France pourrait aussi affronter en quart, s’avance de son côté comme l’équipe qui monte ces dernières années.

                            La troupe de Fara Williams (recordwoman de capes avec les Three Lions, avec 130 apparitions avant cet Euro), troisième de la Coupe du monde au Canada en 2015, vise un nouveau podium. Ne pas oublier le pays organisateur de cette compétition, la Hollande, dont certains noms sonneront bien aux oreilles des suiveurs de la D1 française (Geurts, Dekker), et d’autres, comme celui de Viviane Miedema (qui a récemment signé à Arsenal), meilleure buteuse de la dernière édition de la LDC (8 buts, à égalité avec la Hongroise Zsanett Jakabfi), parleront à un public plus large, les défenseures adverses en premier lieu. Dans un groupe relevé, la deuxième place sera déjà un précieux sésame pour les joueuses de l’ancien milieu de terrain Arjen van der Laan.

                            Enfin l’heure de la France ?

                            Et comment ne pas citer l’autre grande favorite de la compétition, la France, toujours à la recherche d’une première médaille en compétition internationale. Troisième au classement FIFA, l’équipe de France n’a (de nouveau) pas le droit de se manquer, à deux ans de l’accueil de la Coupe du Monde sur son sol. Avec deux équipes arrivées en finale de la Ligue des Champions cette saison, les Bleues allient expérience (Bouhaddi, Georges, Renard, Abily, Le Sommer) et jeunesse exaltée (M’Bock, Perisset, Geyoro ou encore Diani), qui devraient l’emporter pour la première fois sur les plus hautes sphères du foot mondial.

                            Opposées à l’Islande, l’Autriche et la Suisse (dans l’ordre) au sein du groupe C, les tricolores, qui ont perdu Amel Majri, blessée, à quelques jours du début de la compétition (elle a été remplacée par la Montpelliéraine Clarisse Le Bihan), vont tenter de s’assurer un début de compétition tranquille dès le 18 juillet, avant de prendre « match par match », comme le répètent les cadres françaises depuis des mois. Battues en quart lors des derniers JO et de la Coupe du Monde en 2015, à chaque fois d’une courte tête, mais vainqueures de la prestigieuse She Believes Cup (tournoi amical qui réunit les 4 meilleures équipes du monde) en mars dernier, les Bleues devraient surtout sentir monter la pression à partir des matches à élimination directe. Invaincues depuis l’arrivée d’Echouafni, elles ont vécu une préparation mitigée. Après un succès face à la Belgique (2-0), leur match nul contre la Norvège (1-1), concédé malgré l’ouverture du score précoce (3e) de Camille Abily, démontre que tout n’est pas parfait. Mais une piqûre de rappel, si près de l’échéance, ne fait jamais de mal…

                            http://www.footdelles.com/article/Eu...e-_149748.html
                            Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                            Commentaire


                            • #15
                              Euro 2017 - Tous contre l'ALLEMAGNE

                              L'Euro 2017 s'ouvre ce dimanche aux Pays-Bas. Une première édition à 16 équipes où l'octuple champion en titre sera le principal candidat à sa succession. Derrière l'homogénéité des candidats permet d'entrevoir une compétition ouverte.


                              A l'image de la capitaine et gardienne Angerer, plusieurs Allemandes ont pris leur retraite depuis 2013


                              L'Allemagne a changé de sélectionneur depuis l'édition 2013 remportée sous la direction de Silvia Neid mais l'esprit de la gagne reste le même avec Steffi Jones qui a connu la victoire à l'Euro en tant que joueuse à trois reprises (1997, 2001 et 2005). Les Allemandes écrasent la concurrence européenne depuis 1993, et le dernier titre obtenu par une autre nation, la Norvège. Les Norvégiennes avaient alors glané leur second titre six ans après le premier, tandis que la Suède avait décroché le premier (1984).

                              La formule de la compétition a changé au fil des éditions. De matchs à élimination directe en rencontres aller-retour lors de la première édition, elle fut organisée avec un tournoi à quatre entre 1987 et 1995 puis avec une phase de groupes avant les demi-finales (1997 à 2005). La compétition s'est élargie de huit à douze équipes en 2009, tout comme en 2013 avant de passer pour la première fois à 16 cet été. Un plateau élargi qui est aussi l'illustration d'un accroissement de l'intérêt porté à la pratique féminine en Europe.

                              La France en challenger

                              Mais malgré les considérables avancées en matière de structuration des sélections qui permettent d'amener une homogénéité entre un noyau d'équipes "professionnelles" telles que la France, la Suède, la Norvège, l'Espagne, l'Angleterre ou encore les Pays-Bas, l'Allemagne reste un ton au dessus. La culture de la gagne allemande, l'expérience et le potentiel du pays lui laisse une marge d'avance que ses poursuivants tenteront de combler pour mettre fin au règne germanique.

                              D'autres nations qui avancent sont encore loin de pouvoir rivaliser comme les nouveaux venus Portugal, Autriche, Belgique, Ecosse et Suisse. D'autres ont déjà un bagage historique mais ne figure pas parmi les favoris à l'image du Danemark, de l'Italie ou à un degré moindre l'Islande et la Russie.

                              La France se présente comme le principal challenger de l'Allemagne. Mais les Françaises n'ont encore rien gagné en compétitions officielles avec la sélection. Après un tournoi de Chypre, la France s'est offert la SheBelieves Cup en mars dernier avec les meilleures nations du moment. Mais ce tournoi était une préparation sous la forme de groupe et non une phase finale où il faudra passer trois matchs à élimination directe pour gagner le titre. Et la répétition de ce genre de matchs, la France n'a pas encore réussi à les enchaîner avec brio. Les titres en club glanés par les Lyonnaises donnent une culture de la gagne, avec l'apport des Parisiennes, qui auront été leurs rivales de la saison.


                              LES GROUPES

                              Groupe A: Pays-Bas, Norvège, Danemark, Belgique
                              Groupe B: Allemagne, Suède, Italie, Russie
                              Groupe C: France, Suisse, Islande, Autriche
                              Groupe D: Angleterre, Espagne, Ecosse, Portugal

                              Les deux premiers de chaque groupe seront qualifiés pour les quarts de finale

                              Lors des matchs à élimination directe, lors de l'éventuelle prolongation, un quatrième remplacement sera autorisé

                              Dimanche 16 Juillet 2017
                              Sebastien Duret

                              http://www.footofeminin.fr/Euro-2017...NE_a13842.html
                              Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                              Commentaire


                              • #16
                                Euro 2017 - Groupe A : les PAYS-BAS au révélateur norvégien en ouverture

                                Entre le pays hôte et la Norvège, finaliste de la dernière édition, les deux favoris du groupe A vont ouvrir la compétition. Dans un stade comble, un bon test pour les Pays-Bas.


                                Les Pays-Bas débutent face à la Norvège d'Ada Hegerberg (photo KNVB)


                                C'est un match à guichets fermés (plus de 23 000 spectateurs) qui va ouvrir cet Euro entre deux équipes qui sont déjà rencontrées en phase de groupe lors de l'édition 2013 (victoire de la Norvège 1-0, Gulbrandsen 54'). En mars 2016, lors de leur dernière opposition, les Norvégiennes l'avaient emporté 4-1 dans les éliminatoires aux JO.

                                Il y a quatre ans, alors qu'elle n'était pas favorite de la compétition, la Norvège avait atteint la finale, battue par l'Allemagne. Une équipe allemande que les Norvégiennes avaient réussi à faire tomber en phase de groupe (0-1) mettant fin à une série de 26 matchs sans défaite des Allemandes en phase finale.

                                Les Pays-Bas sont averties et devront se méfier des partenaires de la Lyonnaise Ada Hegerberg. D'autant que pour le pays hôte la série de victoires en match d'ouverture a été interrompue. La Suède avait en effet été accrochée par le Danemark il y a quatre ans, une première depuis l'introduction d'une phase de groupe en 1997.

                                Avantage historique pour la Norvège

                                Le bilan est aussi nettement favorable aux Norvégiennes avec 12 succès norvégiens en 14 rencontres officielles pour un seul succès néerlandais et un match nul. La seule victoire remonte aux éliminatoires de la Coupe du Monde 2015 où les deux équipes s'étaient qualifiées.

                                En phase finale de l'Euro, la Norvège est incontestablement redoutable avec 9 qualifications sur 10 possibles pour la phase à élimination directe. Il n'y a qu'en 1997 que les Norvégiennes avaient échoué.

                                Les deux sélections ont préparé leur Euro avec des résultats irréguliers. Elles ont vu leur sélectionneur nommé en décembre 2016. Le 19 décembre 2016, le Suédois Martin Sjögren a pris le poste avec la Norvège, alors que Sarina Wiegman après avoir été annoncé comme assurant l'intérim le 23 décembre 2016 a été confirmée à son poste trois semaines plus tard.


                                Conférence d'avant-match des deux entraîneurs

                                Martin Sjögren (sélectionneur de la Norvège)

                                "Les Pays-Bas sont une bonne équipe. Dans leurs récents matchs, elles ont utilisé les mêmes joueuses, donc nous avons une idée de l'équipe qu'elles auront. Elles ont progressé depuis la dernière fois où nous les avons joué en qualifications aux JO (mars 2016).
                                La possibilité de jouer devant 24 000 spectateurs est fantastique. Cette expérience est une bonne chose pour nous dans le futur. Nous avons de grands espoirs que nos joueuses d'expérience peuvent faire garder le calme aux plus jeunes".

                                Sarina Wiegman (sélectionneuse des Pays-Bas)
                                "Ce sera un match difficile contre une top nation comme la Norvège. Nous voulons faire un bon résultat. Nous savons que nous avons nos chances et nous sommes désireuses de les réaliser.
                                Les Pays-Bas sont un pays de football. J'espère que nous irons loin dans ce tournoi et que cela va créer de l'enthousiasme autour du football féminin.
                                "


                                LE POINT DE VUE DE FOOTOFEMININ

                                Les Pays-Bas ont le pari difficile de réussir à domicile. Avec un effectif offensif des plus talentueux, une milieu de terrain Spitse intelligente accompagnée par Martens et Miedema en joueuses offensives, les Pays-Bas peuvent gêner avec leur football en 4-3-3. Mais le problème reste la défense qui peut se montrer dépasser par la vitesse adverse. Le top 4 est l'objectif mais il faudra trouver la bonne dynamique et gérer la pression du pays hôte pour y parvenir.

                                La Norvège dispose d'un bon équilibre entre les jeunes et les joueuses les plus expérimentées. Une équipe composée de quelques talents qui doit cependant encore gagner en expérience internationale. Mais la base solide dont elle dispose fait de la Norvège une candidat au dernier carré. Il reste à gérer l'état physique et trouver le bon équilibre sur toute la durée de la compétition.


                                LES DEUX SÉLECTIONS ET L'EURO

                                Les chiffres des Pays-Bas à l'Euro

                                Victoires : 0
                                Finalistes : 0
                                Meilleur parcours : demi-finaliste (2009)
                                Nombre de phases finales : 3e participation
                                Bilan en phases finales : 8 matchs, 2 victoires, 2 nuls, 4 défaites, 6 buts pour, 7 buts contre
                                Nombre de présence dans le dernier carré : 1
                                Meilleures buteuses sur une phase finale : Kirsten van de Ven (2, 2009)
                                Trophée de meilleures joueuses : -
                                Trophée de meilleurs entraîneurs : -

                                Les chiffres de la Norvège à l'Euro
                                Victoires : 2 (1987, 1993)
                                Finalistes : 4 (1989, 1991, 2005, 2013)
                                Nombre de phases finales : 11e participation
                                Bilan en phases finales : 33 matchs, 15 victoires, 7 nuls, 11 défaites, 47 buts pour, 44 buts contre
                                Nombre de présence dans le dernier carré : 9
                                Meilleures buteuses sur une phase finale : Trude Stendal (3, 1987), Sissel grude (2, 1989), Marianne Pettersen (4, 1997)
                                Trophée de meilleures joueuses : Heidi Støre (1987), Hege Riise (1993)
                                Trophée de meilleurs entraîneurs : Erling Hokstad (1987), Even Pellerud (1993)


                                LE MATCH

                                Pays-Bas - Norvège : 18h00

                                Utrecht (Stadion Galgenwaard)
                                Arbitres : Stéphanie Frappart (France) assistée de Manuela Nicolosi (France) et Angela Kyriakou (Chypre). 4e arbitre Anastasia Pustovoitova (Russie)


                                LES PAYS-BAS





                                LA NORVÈGE






                                Dimanche 16 Juillet 2017
                                Sebastien Duret

                                http://www.footofeminin.fr/Euro-2017...re_a13840.html
                                Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                Commentaire


                                • #17
                                  Euro 2017 - Groupe A : DANEMARK - BELGIQUE en outsiders

                                  Equipe surprise de l'édition 2013, le Danemark affronte la Belgique qui participe à sa première phase finale lors de la deuxième rencontre du groupe A.


                                  La Belgique s'apprête à disputer son premier match de phase finale (photonews)


                                  Une équipe débutante face à une équipe qui a pris à toutes les phases finales depuis 1997, atteignant deux fois les demi-finales, le passé des deux équipes qui s'opposent ce dimanche soir est aux antipodes.

                                  Le Danemark n'est jamais attendu comme favori mais toujours capable de faire douter les meilleurs. Lors des trois dernières éditions, les Danoises ont joué la journée d'ouverture, accrochant la Suède en 2013, battue par la Finlande en 2009 (0-1) et réussissant également à accrocher la Suède en 2005. Pour autant, le nombre de victoires danoises en phase finale n'est pas extraordinaire (6 victoires en 24 matchs).

                                  Première pour les Red Flames

                                  Pour les Belges, baptisées les Red Flames, entraînées par Ives Serneels, elles seront notamment emmenées par Tessa Wullaert, joueuse du VfL Wolfsburg (Allemagne), mais aussi la Montpelliéraine Janice Cayman. Plusieurs filles évoluent au Standard ou à Anderlecht mais d'autres profitent du championnat hollandais avec l'Ajax et Twente. La Belge Tessa Wullaert retrouvera face à elle, sa coéquipière Pernille Harder, capitaine de la sélection danoise, alors que Katrine Veje, néo-montpelliéraine retrouvera Janice Cayman.

                                  En dix confrontations (matches amicaux inclus), le Danemark compte huit victoires, un match nul et une seule défaite contre la Belgique pour 30 buts inscrits et 7 buts encaissés. Même si les deux équipes sont les outsiders du groupe, les Danoises, demi-finalistes en 2013 et tombeurs de la France, seront favorites pour venir disputer l'un des deux billets pour les quarts.


                                  Conférence d'avant-match des deux entraîneurs

                                  Nils Nielsen (sélectionneur du Danemark)

                                  "Tout le monde est en forme. Nous n'avons pas de blessées, rien de majeur. Malheureusement, nous ne pouvons faire jouer que onze joueuses à la fois. La Belgique a beaucoup de bonnes joueuses dans le jeu aérien. Si elles sont devant, ce sera difficile pour nous de les rattraper. Ce sera difficile mais nous avons élaboré un plan et j'espère que cela marchera.
                                  Le Danemark et la Belgique sont les outsiders du groupe. C'est toujours important lorsque les outsiders se jouent. Nous croyons avoir la chance de gagner nos trois matchs mais nous ne le ferons probablement pas, mais nous croyons pouvoir le faire. Le vainqueur de ce match aura deux occasions de se qualifier ensuite pour les quarts car je suppose que six points suffiront
                                  ".

                                  Ives Serneels (sélectionneur de la Belgique)
                                  "Je suis d'accord avec l'entraîneur danois, nous sommes outsiders comme elles, bien que ce soit un groupe serré. Celui qui gagne ce premier match aura certainement un coup de boost et si nous pouvons prendre trois points, ce sera encore historique.
                                  En se qualifiant, les Red Flames peuvent donner envie aux jeunes filles de jouer au football. Nous allons essayer de montrer aux fans belges dans le stade et devant la TV ce que nous pouvons faire.
                                  "


                                  LE POINT DE VUE DE FOOTOFEMININ

                                  Le Danemark pourrait poser des problèmes à tous ses adversaires comme il sait le faire à chaque phase finale, ou comme en qualification face à la Suède. Un effectif de joueuses qui évolue à travers toute l'Europe, un calendrier qui lui offre la possibilité de mettre la pression sur les favoris même s'il faudra compter probablement sur Pernille Harder pour réussir à faire la différence. Toujours solide en défense, l'équipe est capable de tenir en échec les Pays-Bas ou encore la Norvège. Une qualification pour les quarts de finale est donc envisageable.

                                  La Belgique a toujours été un ton en dessous des meilleures équipes européennes. Derrière le voisin néerlandais de tout temps, la Belgique a cette fois-ci une opportunité inédite de se montrer sur la scène européenne. Mais si certaines joueuses évoluent dans de grands clubs européens, l'ossature reste assez faible, et l'équipe capable de connaître de gros problèmes défensifs. Malgré la possibilité de réaliser quelques faits de matchs et poser des problèmes à ses adversaires, il sera difficile de s'imposer dans ce groupe.


                                  LES DEUX SÉLECTIONS ET L'EURO

                                  Les chiffres du Danemark à l'Euro

                                  Victoires : 0
                                  Finalistes : 0
                                  Meilleur parcours : demi-finaliste (1984, 2001, 2013)
                                  Nombre de phases finales : 9e participation
                                  Bilan en phases finales : 24 matchs, 6 victoires, 7 nuls, 11 défaites, 26 buts pour, 35 buts contre
                                  Nombre de présence dans le dernier carré : 3
                                  Meilleures buteuses sur une phase finale : Susan Mackensie (2, 1993)
                                  Trophée de meilleures joueuses : -
                                  Trophée de meilleurs entraîneurs :-

                                  Les chiffres de la Belgique à l'Euro
                                  Victoires : 0
                                  Finalistes : 0
                                  Nombre de phases finales : 1re participation
                                  Bilan en phases finales : -
                                  Nombre de présence dans le dernier carré : 0
                                  Meilleures buteuses sur une phase finale : -
                                  Trophée de meilleures joueuses : -
                                  Trophée de meilleurs entraîneurs : -


                                  LE MATCH

                                  Danemark - Belgique : 20h45

                                  Doetinchem (Stadion De Vijverberg)
                                  Arbitres : Kateryna Monzul (Ukraine) assistée de Maryna Striletska (Ukraine) et Oleksandra Ardasheva (Ukraine). 4e arbitre : Lorraine Clark (Ecosse)


                                  LE DANEMARK





                                  LA BELGIQUE






                                  Dimanche 16 Juillet 2017
                                  Sebastien Duret

                                  http://www.footofeminin.fr/Euro-2017...rs_a13841.html
                                  Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                  Commentaire


                                  • #18
                                    La Belgique qui touche la barre en fin de match... réveil tardif des belges ou endormissement des danoises, au choix :dt::crazy:
                                    Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                    Commentaire


                                    • #19
                                      Résultats du jour - Groupe A :

                                      Pays-Bas 1 - 0 Norvège
                                      1-0 : Shanice van de Sanden 66'

                                      Danemark 1 - 0 Belgique
                                      1-0 : Sanne Troelsgaard 6'
                                      Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                      Commentaire


                                      • #20
                                        #WEURO2017 - Les PAYS-BAS ouvrent le bal par une victoire

                                        Dans une enceinte baignée d'orange, les hôtes du premier Euro à 16 équipes ont trouvé la faille face au finaliste de l'édition 2013. Des débuts réussis qui les mettent en bonne position.




                                        Un record de spectateurs pour un match féminin aux Pays-Bas, une ferveur populaire indéniable, les Néerlandaises ont réussi le coup parfait en s'imposant 1-0 sous le regard du Roi et de la Reine des Pays-Bas. Tout au long de cette rencontre, les Oranje ont proposé un football offensif, faisant le jeu face à une équipe norvégienne dépassée au milieu de terrain, procédant uniquement en contre.

                                        La défense norvégienne avait montré des faiblesses face à la France dans ses couloirs, les partenaires de Miedema l'ont confirmé. Après 30 secondes de jeu, un centre de van de Sanden depuis la droite était repris par Martens. Il fallait une parade décisive de Hjelmseth (1re). La gardienne norvégienne allait être décisive à de multiples reprises repoussant l'ouverture du score comme sur une nouvelle frappe de Martens claquée en corner (25e), puis une tête cadrée de van de Donk (30e). Juste avant le repos, c'est en deux temps qu'elle captait la tentative lointaine de Spitse (45e). Du côté norvégien, l'avantage au score aurait pu être en leur faveur si van Veenendaal n'avait pas jailli devant Hansen bien servie par Hegerberg (28e). La gardienne des Oranje était aussi vigilante sur le coup franc enroulé de Mjelde (40e).

                                        8 tirs cadrés et un but pour les Pays-Bas


                                        van de Sanden permet aux Pays-Bas de s'imposer (photo UEFA.com)


                                        La seconde période sera à sens unique avec des Néerlandaises qui pressaient sans cesse face à une équipe norvégienne incapable de remonter le ballon. Wold sauvait dans ses 5,5 m (47e), Martens tentait (49e), Miedema échouait à deux reprises (55e, 59e). Le manque d'efficacité devenait rédhibitoire lorsque Martens frappait juste à l'extérieur du montant (64e). Le travail était heureusement récompensée pour les Pays-Bas grâce à ses deux joueuses les plus en vue. Martens débordait à gauche et trouvait la tête de van de Sanden qui arrivait pour se jeter et catapulter le ballon de la tête au fond du but norvégien (1-0, 66'). Le 10e but en 40 sélections pour la buteuse du jour. Libérées par ce but, les Néerlandaises continuaient à presser. Miedema qui porte une lourde responsabilité du haut de ses 20 ans n'avait pas la réussite avec elle (73e). Dans les arrêts de jeu, Hegerberg essayait bien de surgir mais son équipe n'avait pas produit une prestation qui méritait mieux que la défaite.


                                        Championnat d'Europe de l'UEFA 2017 - Groupe A - Première journée
                                        Dimanche 16 juillet 2017
                                        PAYS-BAS - NORVÈGE : 1-0 (0-0)

                                        Utrecht (Stadion Galgenwaard)
                                        Spectateurs : 21 732
                                        Temps agréable - Terrain excellent
                                        Arbitres : Stéphanie Frappart (France) assistée de Manuela Nicolosi (France) et Angela Kyriakou (Chypre). 4e arbitre : Anastasia Pustovoitova (Russie)
                                        1-0 Shanice VAN DE SANDEN 66' (Martens prend le meilleur côté gauche et délivre un centre repris de la tête par Van de Sanden qui devance Holstad Berge à 10 m du but)
                                        Avertissements : Groenen 90+1' pour les Pays-Bas ; Ada Hegerberg 9' pour la Norvège

                                        Pays-Bas : 1-Sari van Veenendaal ; 2-Desiree van Lunteren, 6-Anouk Dekker, 4-Mandy van den Berg (cap.) (3-Stephanie van der Gragt 80'), 5-Kika van Es ; 14-Jackie Groenen, 10-Danielle van de Donk (12-Jill Roord 90+2'), 8-Sherida Spitse ; 7-Shanice van de Sanden (21-Lineth Beerensteyn 77'), 9-Vivianne Miedema, 11-Lieke Martens. Entr.: Sarina Wiegman
                                        Norvège : 1-Ingrid Hjelmseth ; 2-Ingrid Moe Wold, 6-Maren Nævdal Mjelde (cap.), 11-Nora Holstad Berge, 9-Elise Hove Thorsnes ; 7-Ingrid Schjelderup (4-Guro Reiten 75'), 3-Maria Thorisdottir, 18-Frida Leonhardsen Maanum (19-Ingvild Isaksen 57') ; 10-Caroline Graham Hansen ; 17-Kristine Minde (20-Emilie Haavi 66'), 14-Ada Stolsmo Hegerberg. Entr.: Martin Sjögren



                                        Lundi 17 Juillet 2017
                                        Sebastien Duret

                                        http://www.footofeminin.fr/WEURO2017...re_a13844.html
                                        Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                        Commentaire


                                        • #21
                                          #WEURO2017 - Groupe A : le DANEMARK petitement face à la BELGIQUE

                                          En ouvrant le score dès la sixième minute, les Danoises ont pris les devants et ont su garder leur avantage malgré une domination belge en seconde période.


                                          Le coup de tête de Troelsgaard (photo UEFA.com)


                                          L'expérience européenne danoise a probablement fait la différence. Face à une équipe belge, novice en phase finale, les Danoises en ont profité pour prendre le dessus au coup d'envoi et ont eu la réussite avec elles. C'est suite à un coup franc de leur capitaine Harder dévié par la gardienne sur la barre que Troelsgaard a débloqué la situation en sautant plus haut que tout le monde (1-0, 6'). Scénario idéal pour les Danoises qui verront leurs adversaires sortir progressivement de leur camp sans être réellement dangereuses avant la pause. C'est d'ailleurs une nouvelle opportunité danoise qui se produit avec un coup de billard dans la surface belge sauvé du coude (!) par Jaques (30e).

                                          La barre pour Cayman



                                          La seconde période sera celui de la Belgique, les Danoises empruntées reculaient, refusant le jeu et multipliant les fautes pour finalement procéder uniquement en contre. La gardienne belge Odeurs devait cependant sortir devant Nadim sur une nouvelle hésitation de sa défense (56e), puis était heureuse de voir Kildemoes rater sa reprise (69e). Les autres occasions furent toutes en faveur des Red Flames. Un corner repris de la tête par Coutereels, la gardienne danoise s'en sortait au sol et Cayman manquait de conclure (52e). Wullaert tentait sa chance (57e), et la gardienne danoise était en difficulté (63e). Dans les dernières minutes, l'égalisation était proche. Une reprise de la tête de Cayman sur un coup franc de Wullaert s'écrasait sur la barre (87e), et une frappe lointaine de Vanmechelen était sauvée d'une claquette par Lykke Petersen (89e). De quoi nourrir des regrets pour la Belgique.


                                          Championnat d'Europe de l'UEFA 2017 - Groupe A - Première journée
                                          Dimanche 16 juillet 2017
                                          DANEMARK - BELGIQUE : 1-0 (1-0)

                                          Doetinchem (Stadion De Vijverberg)
                                          Temps couvert (21°C) - Terrain excellent
                                          Arbitres : Kateryna Monzul (Ukraine) assistée de Maryna Striletska (Ukraine) et Oleksandra Ardasheva (Ukraine). 4e arbitre : Lorraine Clark (Ecosse)
                                          But :
                                          1-0 Sanne TROELSGAARD 6' (Coup franc à 20 m de Harder qui est dévié par la gardienne sur la barre, le ballon revient dans les 6 m et Troelsgaard s'impose de la tête)
                                          Avertissements : Nadim 51', Røddik Hansen 65', Nielsen 86', Kildemoes 89' pour le Danemark ; Philtjens 83' pour la Belgique

                                          Danemark : 1-Stina Lykke Petersen ; 5-Simone Boye Sørensen, 3-Janni Arnth Jensen, 2-Line Røddik Hansen ; 7-Sanne Troelsgaard, 17-Line Jensen ; 8-Theresa Nielsen, 10-Pernille Harder (cap.), 11-Katrine Veje ; 12-Stine Larsen (4-Maja Kildemoes 59'), 9-Nadia Nadim (15-Frederikke Thøgersen 71'). Entr.: Nils Nielsen
                                          Belgique : 1-Justien Odeurs ; 4-Maud Coutereels, 10-Aline Zeler (cap.), 3-Heleen Jaques, 2-Davina Philtjens (15-Yana Daniels 86') ; 20-Julie Biesmans (17-Jana Coryn 82'), 6-Tine De Caigny, 8-Lenie Onzia, 7-Elke Van Gorp (14-Davinia Vanmechelen 62') ; 9-Tessa Wullaert, 11-Janice Cayman. Entr.: Ives Serneels



                                          Lundi 17 Juillet 2017
                                          Sebastien Duret

                                          http://www.footofeminin.fr/WEURO2017...UE_a13845.html
                                          Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                          Commentaire


                                          • #22
                                            #WEURO2017 - Groupe B : l'ITALIE et la RUSSIE simples figurants ?

                                            Derrière l'Allemagne et la Suède, l'Italie et la Russie ne sont pas favorites. Les deux nations peinent à suivre la dynamique de leurs adversaires et n'auront rien à perdre dans cette compétition.


                                            L'Italie a dû tourner la page avec Panico, ici en 2009 face à la Russie


                                            L'Italie est une formation toujours présente au rendez-vous. Elles n'ont d'ailleurs manqué aucune des phases finales depuis le passage à 8 équipes en 1997. La Russie y participe pour la quatrième fois. Mais ces deux nations n'ont pas terminé en tête de leur groupe. Les Italiennes ont été dominées deux fois par la Suisse (0-3, 1-2) alors que la Russie qui avait déjà croisé la route de l'Allemagne (0-2, 0-4) se faisaient accrocher la Hongrie (3-3) et la Turquie (0-0) lors de ces qualifications.

                                            Les Italiennes dirigées par Antonio Cabrini n'ont pas pour autant réussi de probants résultats en préparation et le sélectionneur peine à renouveler son effectif pour le laisser compétitif. Avec Gabbiadini en fer de lance du haut de ses 33 ans, l'Italie sera favorite face à une équipe de Russie, désormais dirigée par l'ex-internationale Elena Fomina. Désormais trentenaire, la feu génération brillante des Danilova, Sochneva, Morozova a une dernière occasion de se montrer.

                                            Les Italiennes ont eu l'occasion de croiser deux fois la Russie lors de la phase de groupe en 2009 s'imposant 2-0 en fin de match, et en 2013 avec le même score. En y incluant les matchs amicaux, les deux équipes se sont rencontrées neuf fois avec six victoires italiennes contre trois russes, la dernière victoire restant en faveur de l'Italie lors d'un tournoi au Brésil en décembre dernier (3-0).


                                            Conférence d'avant-match des deux entraîneurs

                                            Elena Fomina (sélectionneuse de la Russie) :

                                            "Nous ne devons avoir peur de rien face à l'Italie. Nous devons nous concentrer sur notre propre performance parce que maintenant nous avons mis un plus grand accent sur les vacances. C'est seulement en le faisant que l'autre équipe pourra souffrir en défense et que nous pourrons réaliser quelque chose. Il n'y a pas de blessées, nous sommes tous bien et tout le monde est prêt pour le premier match."

                                            Antonio Cabrini (sélectionneur italien)
                                            "Toutes les équipes qualifiées sont à prendre en considération. Nous avons joué la Russie dans un tournoi au Brésil il y a six mois et nous avions gagné (3-0), mais nous devons totalement oublier ce match."


                                            LE POINT DE VUE DE FOOTOFEMININ

                                            L'Italie a la possibilité de bien débuter sa compétition pour disposer de la Russie. Elles devront ensuite jouer avec leur habituelle agressivité pour contrecarrer la Suède. Si l'équipe n'est pas favorite, il reste toujours difficile de jouer contre une équipe qui a une culture football sans grand collectif avec un jeu cependant plein de ruse. L'Italie ne bousculera pas l'Allemagne mais il faudra suivre la confrontation face à la Suède.

                                            La Russie dont l'ensemble de l'effectif évolue au pays fait partie des équipes les moins redoutées. En l'absence d'expatriées, il apparait difficile de juger du niveau de l'effectif russe mais son parcours de qualification a montré les difficultés de cette sélection a trouvé notamment l'efficacité offensive. Qualifié en tant que deuxième, évitant de peu les barrages, le séjour aux Pays-Bas pourrait s'avérer très court.


                                            LES DEUX SÉLECTIONS ET L'EURO

                                            Les chiffres de l'Italie à l'Euro

                                            Victoires : 0
                                            Finalistes : 2 (1993, 1997)
                                            Nombre de phases finales : 11e participation
                                            Bilan en phases finales : 28 matchs, 8 victoires, 5 nuls, 15 défaites, 38 buts pour, 48 buts contre
                                            Nombre de présence dans le dernier carré : 6
                                            Meilleure buteuse sur une phase finale : Carolina Morace (4, 1997)
                                            Trophée de meilleure joueuse : Carolina Morace (1997)

                                            Les chiffres de la Russie à l'Euro
                                            Victoires : 0
                                            Finalistes : 0
                                            Nombre de phases finales : 5e participation
                                            Bilan en phases finales : 12 matchs, 3 victoires, 9 défaites, 8 buts pour, 26 buts contre
                                            Nombre de présence dans le dernier carré : 0
                                            Meilleure buteuse sur une phase finale : 8 joueuses à 1 but
                                            Trophée de meilleure joueuse : -


                                            LE MATCH

                                            Italie - Russie : 18h00

                                            Rotterdam (Sparta Stadion)
                                            Arbitres : Jana Adámková (République tchèque) assistée de Maria Sukenikova (Slovaquie) et Lucie Ratajová (République tchèque). 4e arbitre : Riem Hussein (Allemagne)


                                            L'ITALIE





                                            LA RUSSIE






                                            Lundi 17 Juillet 2017
                                            Sebastien Duret

                                            http://www.footofeminin.fr/WEURO2017...ts_a13843.html
                                            Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                                            Commentaire


                                            • #23
                                              Et 2 à 0 pour la Russie contre l'Italie au bout de 26mn de jeux.

                                              Commentaire


                                              • #24
                                                Mi-temps, la Russie mène toujours 2-0, mais l'Italie aurait dû bénéficier d'un peno.
                                                En tout cas, c'est un groupe plutôt relevé, la qualification n'est pas assurée pour l'Allemagne et la Suede.

                                                Commentaire


                                                • #25
                                                  Réduction du score a 3mn de la fin.
                                                  Puis égalisation 1mn apres mais HJ.

                                                  Commentaire

                                                  Chargement...
                                                  X