Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Les séries TV (Spoils en blanc)

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Envoyé par Le Gui
    oui, d'ailleurs, c'est domage que je sois tombé sur cette info avant la fin de la saison 1, parceque du coup, je me doutais déja de ce qu'il allait se passer...

    sur la fin de la saison 1, y'a un truc qui m'a fait vraiment marrer, c'est quand Hawyre pique le vélo, il a vraiment trop une tête de barge avec son casque, il est trop bon cet acteur!!:grn:

    Tu sais quoi ? quelques pages avant j'ai faillit donné l'info !! juste avant de valider le message j'me suis dit "oh putin gui debute la saison 1 ça va niquer le suspense si je le dis :mdr: " par contre oui dommage que tu sois tombé sur l'info,apres tu te doutais comment ça allait finir :)


    concernant haywire un vrai fou, il a un de ces regard :shock: :shock: c'est sur qu'il est bon acteur il le fait vraiment bien le malade.. à croire qu'il est comme ça dans la vie :mdr:

    Commentaire


    • Envoyé par Impitoyable
      concernant haywire un vrai fou, il a un de ces regard :shock: :shock: c'est sur qu'il est bon acteur il le fait vraiment bien le malade.. à croire qu'il est comme ça dans la vie :mdr:
      ben non, figure toi que je l'ai aperçu hier dans les Expers Miami, et il avait pas du tout la tête de dingo qu'il prends dans Prison Break...

      mais globalement, les acteurs sont exellents dans cette série...les deux frères, très bons, Abruzzi avant/après, très bon aussi, T-Bag vraiment convainquant...bizzarement, le seul que j'ai trouvé un peu moins bon, c'est Mike Hammer, le plus connu de tous...
      Charles & Ray Eames Addict!
      sigpic

      Commentaire


      • Envoyé par Le Gui
        ben non, figure toi que je l'ai aperçu hier dans les Expers Miami, et il avait pas du tout la tête de dingo qu'il prends dans Prison Break...

        mais globalement, les acteurs sont exellents dans cette série...les deux frères, très bons, Abruzzi avant/après, très bon aussi, T-Bag vraiment convainquant...bizzarement, le seul que j'ai trouvé un peu moins bon, c'est Mike Hammer, le plus connu de tous...

        c'est normal Stacy keach n'a pas un rôle de salopard malheureusement, car quand il joue l'****** de service il est très fort.
        Le mec qui joue Abruzzi est assez connue c'est Peter Stormare il a joué dans 8mm notamment.
        Pour revenir sur Prison Break c'est dommage que la saison 1 n'ait pas été plus courte. A l'origine elle devait faire 13 ou 14 épisodes mais devant le succès la Fox a demandé de rallonger la série, c'est dommage parcequ'on a parfois l'impression que les scénaristes ont brodé. Si la saison avait fait 13 épisodes elle aurait été parfaite, là ça donne un goût d'inachevé avec pas mal d'incohérences. Ca reste quand même un bon diverrissement, je regarderais la saison 2 avec plaisir en espérant que ça ne foire pas comme Lost ou d'autres prometteuses séries.

        Commentaire


        • un tres bon article sur les series americaines et sur le declin de la chaine HBO suite à l'annulation de la serie Deadwood etc... HBO le createur des series mythiques comme OZ,Les Soprano,Band of Brothers,Deadwood.. c'est long à lire mais c'est vraiment interessant :)


          Un petit article qui fait le point sur la chaîne HBO suite à l'annulation de "Deadwood" :

          Suite à l’annonce récente de l’annulation de Deadwood (deux téléfilms de clôture seront tout de même tournés), il convient de faire un bilan de l’évolution de HBO sur ces dernières années. D’abord, Home Box Office (HBO) est une chaîne câblée « premium », ce qui signifie que son signal est crypté et que seuls ses abonnés peuvent la regarder, grâce à un décodeur qui leur est fourni - comme Canal +, qui a été créé en suivant le modèle de la chaîne américaine). Le financement de HBO ne repose donc pas sur les revenues de la publicité, comme c’est le cas des networks, mais sur les abonnements. Les audiences de ses programmes ne régissent donc pas totalement les décisions de la chaîne, contrairement à ce qui se passe sur les networks (CBS, NBC, ABC, FOX, WB et UPN, pour l’instant). Le fait que les programmes ne soient pas disponibles à tous (pas disponible aux enfants, donc, en théorie) libère aussi HBO des contraintes de la FCC (Federal Communication Commission), qui contrôle ce qui est montré à la télévision (le CSA américain, en gros). HBO est donc totalement libre de ses contenus, c’est pourquoi elle peut montrer de la nudité et de la violence sans être inquiétée. La liberté dont jouit HBO est donc presque totale, ce qui en a fait pendant longtemps une exception dans le paysage audiovisuel américain. Ce statut d’exception sur lequel la chaîne s’est bâtie s’effrite cependant de plus en plus, et, même si financièrement la chaîne est toujours viable, le déclin de HBO est indubitable.

          Petite histoire de HBO

          Depuis sa création, HBO a toujours été à la pointe de la technologie : première chaîne câblée en 1965, première chaîne à péage cryptant son signal, première chaîne diffusée par satellite en 1975, première chaîne à passer à la haute définition, … HBO a multiplié les innovations techniques au cours de son histoire. Mais sa renommée d’aujourd’hui provient avant tout de la politique audacieuse de productions qui a commencée lorsque Chris Albrecht a été nommé Président des Programmes Originaux de HBO (HBO Original Programming) en 1995. Avant l’arrivée d’Albrecht à ce poste, la grille des programmes de HBO était principalement remplie par des films et du sport. Seule la sitcom Dream On, produite et diffusée par HBO de 1990 à 1996, pouvait laisser présager de ce que serait le futur de la chaîne : cette comédie écrite par les futurs créateurs de Friends (Martha Kaufman et David Crane) était la première sitcom de l’Histoire de la télévision américaine à utiliser un langage familier et à montrer de la nudité. Au plus haut de son succès, la série a même été rediffusée sur la FOX (qui en a censuré tout le contenu « sensible » évidemment).

          Mais le vrai premier succès de HBO fut Oz, qui a commencé sa diffusion en juillet 1997. La série, qui se déroule dans une prison de haute sécurité, montre la prison dans toute son horreur et n’épargne rien au spectateur : nudité féminine et (surtout) masculine, sexe (forcé et consenti, hétérosexuel et homosexuel), et ultra violence sont montrés sans pudeur. Il faut se remettre dans le contexte de 1997 où jamais un tel contenu n’avait été diffusé à la télévision américaine pour se rendre compte que HBO, profitant de sa situation particulière, prenait alors un énorme risque. Mais le risque fut payant : bien que la série fût attaquée de toute part par des associations de défenses des valeurs morales qui y voyaient probablement l’oeuvre de Satan, Oz reçut un succès publique et critique immédiat. Car au-delà son contenu osé, la série de Tom Fontana est avant tout une œuvre majeure : le microcosme de Oz est une figure du macrocosme de la société américaine, et offre une réflexion profonde sur sa violence, ses inégalités sociales, son morcellement en communautés ethniques, … Oz est un puissant réquisitoire contre le fantasme américain du « melting pot ».

          Le succès de Oz est l’étincelle qui met le feu aux poudres de l’empire HBO : à partir de 1998, la chaîne câblée lance une nouvelle série par an et HBO entre véritablement dans son âge d’or, une période de succès créatif, critique et public sans précédent. Chacune des nouvelles séries se révèle être un coup de maître : Sex and the City en 1998, Les Soprano en 1999, Six Feet Under en 2001 (en 2000, HBO a lancé Curb your enthousiasm, série à succès qui continue toujours mais qui n’a pas atteint le statut « culte » des trois précédentes). Ces séries ont apporté à HBO des audiences dont ils n’avaient jamais osé rêver (grâce aux Sopranos surtout), des critiques dithyrambiques et une domination sans partage sur les cérémonies de remises de prix de la télévision (Emmy Awards, Golden Globes, …).

          Cet état de grâce a cependant pris fin en 2001 avec le premier échec de la chaîne (qui coïncide avec le changement de poste de Chris Albrecht). La série The Mind of the Married Man fut annoncée comme un Sex and the City masculin, mais ni les critiques ni le public n’y retrouvèrent les qualités de cette dernière. HBO donna tout de même une deuxième chance à la série (c’était une époque où HBO pouvait encore se permettre une telle générosité), mais la seconde saison de The Mind of the Married Man fut la dernière.

          Dans la période 2002-2004, consciente que ses séries phares vieillissaient et ne dureraient pas pour toujours, HBO a essayé de renouveler son catalogue de séries avec quatre nouveaux programmes. Trois ans plus tard, une seule a survécu. Deux séries historiques ambitieuses furent commandées, La Caravane de L'Etrange (Carnivale) et Deadwood. Malgré leur qualité, ces deux séries ont été annulées aujourd’hui. Deux thrillers furent également produits : K Street et The Wire. La première était une série politique de George Clooney et Steven Soderbergh, qui avait cette particularité d’être en grande partie improvisée et de traiter d’évènements récents. La série était donc tournée dix jours avant sa diffusion. Ces contraintes de production et ses audiences décevantes menèrent à son annulation après dix épisodes seulement. The Wire, au contraire, va commencer sa quatrième saison en Septembre 2006. Cet excellent thriller est peut-être le dernier vestige de l’ancienne politique de HBO : la série a toujours eu des audiences faibles, mais grâce à des critiques enthousiastes, elle est toujours en production.

          En 2004-2005, HBO a essayé une nouvelle tendance qui s’est soldée par un semi-échec. En diffusant Entourage, Unscripted, Extras et The Comeback, la chaîne câblée s’est lancée dans la production massive de comédies satiriques sur Hollywood. A l’exception d’Entourage, aucune de ces séries n’a convaincu. 2005 a donc été une année difficile pour HBO : quatre de ses séries se sont terminées, naturellement (Six Feet Under) ou par annulation (Carnivàle, The Comeback, et Unscripted). Sex and the City a diffusé son dernier épisode en 2004 et en 2006, la sixième saison des Soprano sera la dernière. HBO a désormais besoin de nouveaux succès pour redonner un coup de fouet à son image en déclin. Les deux nouvelles séries qui devaient remplir ce rôle, Rome et Big Love, ont joui d’un succès correct, mais en deçà des attentes de la chaîne. Elles ont cependant toutes deux été reconduites pour une seconde saison

          La place de HBO dans le paysage audiovisuel américain

          Alors comment expliquer ce déclin ? Et bien paradoxalement, HBO a probablement été victime de son succès et de son influence sur le reste de l’industrie télévisuelle américaine. Les séries de networks sont devenues de plus en plus ambitieuses, et toute une myriade de chaînes câblées se sont développées sur le modèle HBO : tout cela crée de la concurrence pour la chaîne, et amenuise petit à petit le statut d’exception sur laquelle elle a bâti toute sa réputation (depuis 1997, le slogan de la chaîne est « It’s not TV, it’s HBO / Ce n’est pas de la télé, c’est HBO »).

          Influencées par le succès de HBO, les networks ont changé leur manière de faire les séries et elles osent enfin produire des concepts ambitieux. 24 a encore une fois été un précurseur, avec son action en temps réel, mais ce sont surtout Desperate Housewives et Lost qui, la saison dernière, ont surpris par leur originalité de ton et de forme. Cette année, la série de NBC The Book of Daniel était très clairement inspirée de Six Feet Under. De plus, au niveau des comédies, les sitcoms sont de plus en plus tournées en « une caméra » sans rires enregistrés, comme sur HBO, au lieu du « quatre caméras » (Friends, Will and Grace, toutes les sitcoms traditionnelles). Scrubs fut l’une des premières et cette année pas moins de quatre comédies « une caméra » ont été lancées : The Loop et Free Ride sur FOX, Everybody Hates Chris sur UPN, My Name is Earl sur NBC. (Il est cependant intéressant de remarquer que HBO prend à contre-pied la tendance qu’elle a elle-même initiée puisqu’elle lance le 11 juin sa première comédie traditionnelle, tournée en quatre caméras devant un public : Lucky Louie).

          Les networks ont été influencées dans le type de séries qu’elles produisent mais aussi dans la manière dont elles les programment. Traditionnellement, la vingtaine d’épisodes que comporte une année de série de network est répartie sur l’ensemble de la saison télé, d’octobre à mai, et comme 22 épisodes (environ) sont insuffisants pour remplir la trentaine de semaines de la saison, la diffusion est en réalité une alternance entre périodes d’épisodes originaux et périodes de rediffusions.

          Sur HBO au contraire, les séries ont des saisons de 12 ou 13 épisodes, qui commencent n’importe quel mois de l’année, et dont la diffusion est continue chaque semaine sans rediffusions. Cela permet à HBO d’annoncer chaque début de nouvelle saison comme un « évènement ». Mais le schéma très rigide de la diffusion des séries sur les networks tend à s’assouplir ces dernières années, suivant la méthode HBO. Le réseau FOX est un précurseur en la matière : en 2003, la chaîne décide de bouleverser les habitudes des spectateurs en lançant sa nouvelle série The O.C. en août. L’expérience est un succès car lorsque la nouvelle saison télé commence en octobre, The O.C. échappe à la cohue des débuts de saison et a déjà un public fidèle. L’idée de FOX a inspiré toute une série de programmation d’été sur les networks, mais le miracle The O.C. ne s’est pas reproduit à chaque fois : Summerland (WB) comme The Inside (FOX) ont été des flops. L’année suivante, en 2004, FOX a eu l’idée de programmer 24 non pas sur l’ensemble de la saison télé (d’octobre à mai) mais de janvier à mai, pour que la série, qui doit être suivie régulièrement pour être bien appréciée, ne soit pas interrompue de rediffusions. Cette manière de diffuser la série fait du début de 24 chaque année un « évènement » après plusieurs mois d’absence. Et la tendance s’étend à tous les networks : ABC a annoncé que pour la saison prochaine, Lost serait diffusée en deux blocs d’épisodes ininterrompus.

          La réussite de HBO a aussi stimulé le développement d’autres chaînes câblées. Showtime d’abord est le concurrent direct de HBO puisque c’est également une chaîne « premium » à péage. La chaîne a commencé à attirer l’attention sur elle en 2001 avec la version américaine de Queer as Folk. Le succès de la série (mérité pour sa première saison, exagéré pour sa suite) a poussé Showtime à oser lancer des séries innovantes telles que The L Word, Fat Actress ou Dead Like Me. Malgré son succès critique, cette dernière a été annulée rapidement : si Showtime peut concurrencer la HBO post-2001, elle est encore loin du statut qu’avait acquis la chaîne câblée pendant son âge d’or. Toutefois, dernièrement, Showtime fait un sans-faute : ses deux nouvelles séries, Weeds et Sleeper Cell, sont excellentes. La première parait avoir été inspirée par le succès de Desperate Housewives, et la seconde par le modèle de 24 : récemment, Showtime semble plus influencée par les succès des networks que par HBO. On pourrait voir là un autre signe de déclin.

          Les chaînes du câble « basique » sont également en plein boom. FX a lancé les excellentes Nip/Tuck (malgré sa troisième saison décevante), The Shield et Rescue Me, USA Network a Monk, The Dead Zone et The 4400, Sci Fi Channel a le chef-d’œuvre Battlestar Galactica,… Petit à petit, toutes ces chaînes câblées mineures commencent à compter sérieusement, et à représenter une concurrence importante pour HBO.

          HBO a donc complètement changé le paysage audiovisuel américain, mais la chaîne s’est faite rattrapée dans bien des domaines et a perdu son statut d’exception. Sa politique est également bien moins ambitieuse et courageuse depuis quelques années. Les annulations de Carnivàle, The Comeback et récemment Deadwood portent atteinte à sa réputation de paradis des auteurs où la création artistique est irréductible aux impératifs économiques. Même si la chaîne continue à produire des séries de grande qualité comme Rome, elle n’est plus à la pointe de la création artistique. Le PDG Chris Albrecht semble s’être résigné à ce que la chaîne ne retrouve plus jamais le niveau de la période 1997-2001, et il a annoncé que HBO allait se concentrer désormais sur les innovations techniques et notamment HBO On Demand, qui permet au spectateur de contrôler sa consommation télévisuelle. Cependant, à l’heure de l’Internet et de la convergence des médias, on peut être sceptique sur l’avenir de ces systèmes de télévision à la carte…

          Maxime Berthemy


          http://msn.dvdrama.com/news.php?15654&page=1

          Commentaire


          • j'ai regardé les deux premiers épisodes de prison break et c'est vraiment excellent:-)

            j'attend de voir l'état de ses pieds maintenant:sick: :grn:

            Commentaire


            • Envoyé par zoxea69
              j'ai regardé les deux premiers épisodes de prison break et c'est vraiment excellent:-)

              j'attend de voir l'état de ses pieds maintenant:sick: :grn:
              C'est trop bon cette série...
              y'a juste un tout petit coup de mou autour de l'épisode 15, mais après ça repart de plus belle...

              tu vas voir, il est trop fort Scofield, jsuis fan, si j'etais une femme, je serais amoureuse de lui:grn:
              Charles & Ray Eames Addict!
              sigpic

              Commentaire


              • Envoyé par Le Gui
                C'est trop bon cette série...
                y'a juste un tout petit coup de mou autour de l'épisode 15, mais après ça repart de plus belle...

                tu vas voir, il est trop fort Scofield, jsuis fan, si j'etais une femme, je serais amoureuse de lui:grn:
                j'vais en rester a la femme de l'infirmerie:proud: :grn:

                Commentaire


                • Envoyé par zoxea69
                  j'vais en rester a la femme de l'infirmerie:proud: :grn:
                  elle louche elle...:grn:
                  j'prefère veronica perso...:fier:
                  Charles & Ray Eames Addict!
                  sigpic

                  Commentaire


                  • Envoyé par Le Gui
                    elle louche elle...:grn:
                    j'prefère veronica perso...:fier:
                    ho ben j'serais pas contre non plus...:grn:

                    allez la mule, au bouleau:confus:

                    Commentaire


                    • Envoyé par zoxea69
                      allez la mule, au bouleau:confus:
                      avec bittorent, j'ai pu chopper toute la saison d'un coup...7,5Go de Prison Break...

                      tu les prends en VOst ou en VFr?
                      Charles & Ray Eames Addict!
                      sigpic

                      Commentaire


                      • Envoyé par Le Gui
                        avec bittorent, j'ai pu chopper toute la saison d'un coup...7,5Go de Prison Break...

                        tu les prends en VOst ou en VFr?
                        en vf, j'ai la flemme de lire les sub en ce moment :grn:

                        et puis les deux premiers sont allé assez vite mais la suite coince un peu:-(

                        Commentaire


                        • en vf y'a que les 9 premiers episodes je crois..

                          Commentaire


                          • Envoyé par Impitoyable
                            en vf y'a que les 9 premiers episodes je crois..
                            ben j'vais en profiter alors:grn:

                            j'préfère la VO mais sur le PC c'est déjà pas génial alors avec les sub ca devient vite chiant surtout si c'est la galère pour les caler corectement

                            Commentaire


                            • nan mais attends sur la mule y'a les videos avec sous titres français intégrés y'a rien à caler :fier: d'ailleurs ce sont les fichiers qui ont le plus de sources je crois..

                              Commentaire


                              • Envoyé par Impitoyable
                                nan mais attends sur la mule y'a les videos avec sous titres français intégrés y'a rien à caler :fier: d'ailleurs ce sont les fichiers qui ont le plus de sources je crois..
                                a partir de l'épisode 10...

                                je crois que t'as raison, la version fr doit aller que jusqu'au 9, quelle bande de faignasse ces francais:rolleye:

                                :grn:

                                Commentaire


                                • faut être mazo pour telecharger des fichiers de 300Mo avec la mule...:crazy:

                                  mettez vous a Bittorent les mecs, avec une bonne connection, les 22 épisodes de prison break, j'ai mis moins de deux jours pour les chopper...
                                  Charles & Ray Eames Addict!
                                  sigpic

                                  Commentaire


                                  • Envoyé par Le Gui
                                    faut être mazo pour telecharger des fichiers de 300Mo avec la mule...:crazy:

                                    mettez vous a Bittorent les mecs, avec une bonne connection, les 22 épisodes de prison break, j'ai mis moins de deux jours pour les chopper...
                                    quand je téléchargeait lost, en 1/2 journée c'était torchée et puis je galère toujours pour trouver les liens bittorent:(

                                    Commentaire


                                    • t'inquietes j'utilise aussi beaucoup bitorrent (c'est avec ça que j'avais pris par exemple les saisons de Oz :grn: ) encore mieux que les torrents les newsgroups.. :p

                                      Commentaire


                                      • Envoyé par Impitoyable
                                        t'inquietes j'utilise aussi beaucoup bitorrent (c'est avec ça que j'avais pris par exemple les saisons de Oz :grn: ) encore mieux que les torrents les newsgroups.. :p
                                        t'arrives a trouver tout ce que tu veux? il me semble que c'est quand même plus limité au niveau des fichiers.

                                        Commentaire


                                        • pour ceux qui ont un bon pc : Azureus en bon client torrent mais attention il bouffe de la RAM severe...

                                          Par contre niveau vitesse rien a redire
                                          No Ones Like Us, We don't care!

                                          Commentaire


                                          • Envoyé par zoxea69
                                            t'arrives a trouver tout ce que tu veux? il me semble que c'est quand même plus limité au niveau des fichiers.
                                            ouais ba quand tu mets 2h pour un film au lieu de 2 ou 3 jours t'es content...:oui:
                                            No Ones Like Us, We don't care!

                                            Commentaire


                                            • Envoyé par Impitoyable
                                              t'inquietes j'utilise aussi beaucoup bitorrent (c'est avec ça que j'avais pris par exemple les saisons de Oz :grn: ) encore mieux que les torrents les newsgroups.. :p
                                              les newsgroups, je sais pas, je connais pas et j'ai jamais rien compris...
                                              moi, c'est bittorent powaaaaaaa
                                              un Lost en 45 minutes, un Naruto en 25 minutes, un cd en a peine 10 minutes, un film en 2h...
                                              Charles & Ray Eames Addict!
                                              sigpic

                                              Commentaire


                                              • Envoyé par zoxea69
                                                t'arrives a trouver tout ce que tu veux? il me semble que c'est quand même plus limité au niveau des fichiers.

                                                non pas tout ce que je veux,car c'est vrai les fichiers sont limités dans le temps sur les newsgroups et bitorrent et pas sur emule.. ça reste donc bien pratique notre mumule !! mais les musts sont les 2 premiers cités !!

                                                pour info la vf que tu as zoxea c'est la version canadienne même si bien sur c'est la même que celle que M6 va diffuser

                                                pour Gui un trailer pour toi : http://prisonbreakfr.online.fr/downl.../trailerfr.avi

                                                :mdr: :grn: :grn: :grn:

                                                Commentaire


                                                • Envoyé par zoxea69
                                                  t'arrives a trouver tout ce que tu veux? il me semble que c'est quand même plus limité au niveau des fichiers.
                                                  ben c'est sur qu'avec bittorent, si tu cherche claramorgane-strip-sado-gangbang-lesbian.avi, tu vas pas trouver grand chose...:grn:
                                                  Charles & Ray Eames Addict!
                                                  sigpic

                                                  Commentaire


                                                  • Envoyé par Le Gui
                                                    ben c'est sur qu'avec bittorent, si tu cherche claramorgane-strip-sado-gangbang-lesbian.avi, tu vas pas trouver grand chose...:grn:
                                                    je pensais plus niveau musique ou film et séries un peu moins connues:grn:


                                                    pour la version fr, ils ont pas l'accent québecquois donc ca va, sinon j'aurais déjà arrèté:grn:

                                                    Commentaire

                                                    Chargement...
                                                    X