Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Débats politiques 2.0

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Débats politiques 2.0

    Pour voir si cela fonctionne, et surtout pour désengorger le topic Faits Divers.

    On "parle" de Benalla ici ?
    Envoyé par stadier
    - Upe : ça tiendrait qu'à moi tu serais responsable des Sports sur Canal ...

  • #2
    Ha en voila une bonne initiative. Il faut dire que l'affaire Benalla, meritait bien un autre topic que ceux des simples "Faits Divers"
    On retrouve enfin un topic dedié a la caste mafieuse qui nous gouverne

    Et si on demarrait avec un petit Quizz ?

    Comment Michel Delpuech va pouvoir expliquer ses mensonges sous serment lors de la commission d'enquete parlementaire ?

    A) Le coup de Jawad: On m'a demandé de dire comme ca, alors j'ai rendu service m'sieurs je savais pas que c'etait des mensonges.
    B) Le deja utilisé: J'avais mal compris la question
    C) Le classique: On m'avait donné de faux renseignements, sans doute liés a une autre affaire
    D) Le Joker: Le coup de fil a un ami President

    Dernière modification par Pr.Skinner, 09/08/2018, 00h05.
    "Hmmm oui mère..."

    Commentaire


    • #3
      Je trouve ca dommage cette recherche et affirmation de contradictions quand elles ne sont pas si evidentes. Comme quand Rudy Garcia se roule par terre pour dire qu'avec la vidéo son attaquant n'aurait pas été HJ alors qu'il l'est de très peu. Cela décrédibilise les vrais arguments. Sur ce coup-là, M. Delpuech n'a jamais dit qu'il ne connaissait pas Benalla. Il a dit au contraire qu'il le connaissait depuis plus d'un an, mais qu'il n'était pas un proche au point d'avoir son numéro. Et du coup "cher ami", c'est une formule de politesse de base, d'ailleurs on n'écrit pas "cher ami" à un ami. Je ne vois aucune contradiction.

      Commentaire


      • #4
        Un peu de respect pour Michel Delpech, je sais bien que c'est pas votre génération pour la plupart d'entre vous et moi non plus mais enfin ça reste un grand de la chanson française

        Commentaire


        • #5
          Envoyé par alain_suit_cris Voir le message
          Je trouve ca dommage cette recherche et affirmation de contradictions quand elles ne sont pas si evidentes. Comme quand Rudy Garcia se roule par terre pour dire qu'avec la vidéo son attaquant n'aurait pas été HJ alors qu'il l'est de très peu. Cela décrédibilise les vrais arguments. Sur ce coup-là, M. Delpuech n'a jamais dit qu'il ne connaissait pas Benalla. Il a dit au contraire qu'il le connaissait depuis plus d'un an, mais qu'il n'était pas un proche au point d'avoir son numéro. Et du coup "cher ami", c'est une formule de politesse de base, d'ailleurs on n'écrit pas "cher ami" à un ami. Je ne vois aucune contradiction.
          Et ca t'es arrivé souvent d'envoyer des photos a des types que t'as juste croisé une fois dans ta vie ?

          Sinon moi je parlais surtout de ses mensonges sur les deux personnes "arretées" par Benalla que Delpuech a voulu decrire comme des individus violents ayant refusé de decliné leur identité ou donner de fausses identités, ce qui est donc totalement faux. (d'ou ma reponse C)
          Dernière modification par Pr.Skinner, 10/08/2018, 21h43.
          "Hmmm oui mère..."

          Commentaire


          • #6
            L'affaire Benalla me semble globalement boursouflée. Des barbouzes comme lui, il y en a dans tous les milieux de pouvoir. C'est certes inacceptable et la moindre des choses était de le dégager, ce qui n'a pas été fait à temps et ne l'aurait pas été sans les révélations des Insoumis (qui ont bien réussi leur coup).

            En revanche, c'est tout ce que l'opposition a trouvé pour exister, en un an, face à LREM. Ce n'est pourtant pas faute de fenêtres politiques (80km/h, augmentation des prix, liquidation totale des collectivités territoriales etc.) ou de bourdes/incompétences (saillies verbales jupitériennes, incompétence quasi-totale de la majorité parlementaire).

            Je suis partagé entre la consternation quant au niveau du débat public en France (même s'il n'est pas plus élevé à l'étranger, il faut reconnaître que l'intelligence ne gagne pas vraiment de terrain) et l'espoir que les Français attendront moins du politique, en s'impliquant à d'autres niveaux. Mais, globalement, je suis quand même plus consterné qu'autre chose.
            Envoyé par MrMonplaisir
            Hazard j'avais envie de le buter (...) on aurait dit Ben Arfa par moments.

            Commentaire


            • #7
              Envoyé par anthoto1 Voir le message
              L'affaire Benalla me semble globalement boursouflée. Des barbouzes comme lui, il y en a dans tous les milieux de pouvoir. C'est certes inacceptable et la moindre des choses était de le dégager, ce qui n'a pas été fait à temps et ne l'aurait pas été sans les révélations des Insoumis (qui ont bien réussi leur coup).

              En revanche, c'est tout ce que l'opposition a trouvé pour exister, en un an, face à LREM. Ce n'est pourtant pas faute de fenêtres politiques (80km/h, augmentation des prix, liquidation totale des collectivités territoriales etc.) ou de bourdes/incompétences (saillies verbales jupitériennes, incompétence quasi-totale de la majorité parlementaire).

              Je suis partagé entre la consternation quant au niveau du débat public en France (même s'il n'est pas plus élevé à l'étranger, il faut reconnaître que l'intelligence ne gagne pas vraiment de terrain) et l'espoir que les Français attendront moins du politique, en s'impliquant à d'autres niveaux. Mais, globalement, je suis quand même plus consterné qu'autre chose.
              Pour une partie de l'opposition (LR) c'est avant tout une revanche, ils se sont fait souffler la présidentielle sur une affaire, ils voudraient se payer Macron grâce à une autre affaire, ils n'ont pas encore réussi à l'atteindre lui directement mais en revanche certains de ses collaborateurs (ou ex-collaborateurs) ont des profils suspects et ils misent à fond là dessus pour ébranler tout l'édifice, c'est assez logique parce que sur le débat d'idées, ça prend pas depuis un an, ils arrivent pas à se démarquer sérieusement de la politique macroniste qui reste séduisante pour des électeurs de droite.

              Pour la France insoumise le problème est différent, ils s'opposent totalement sur le positionnement politique de ce côté là pas de souci mais ils n'ont ni la stature ni la compétence pour être 1er parti d'opposition, ils ont beau s'auto-proclamer ainsi, il ne suffit pas de le dire, les résultats des élections ne les confortent pas, ni aux législatives, encore moins aux législatives partielles et pour les européennes ça en prend pas le chemin pour le moment.

              Commentaire


              • #8
                Qui est EU DisinfoLab, à l'origine de l'étude sur le gonflage «russophile» de l'affaire Benalla ?


                9 août 2018, 18:56
                © Dado Ruvic Source: Reuters

                Une étude d'une ONG aux méthodes suspectes a fait grand bruit dans les médias, accusant la Russie, via ses soutiens, d'avoir amplifié la portée de l'affaire Benalla sur Twitter. Olivier Berruyer a enquêté sur l'organisation et ses fondateurs.

                Benalla ? Encore un coup des Russes évidemment ! Comment n'y avait-on pas pensé plus tôt ? Heureusement, l'«ONG» EU DisinfoLab veille au grain. Prétendant lutter contre la désinformation, l'organisation a publié une étude, reprise abondamment dans les médias, qui «démontre» que près de la moitié des tweets sur l'affaire Benalla ont émané de comptes Twitter «pro-Mélenchon», «pro-Rassemblement national» et bien sûr, last but not least, «russophiles», dont certains seraient des comptes automatisés.
                Lire aussi
                Pas d'influence russe : DisinfoLab change les conclusions de son étude sur l'affaire Benalla
                Après avoir annoncé le chiffre fantaisiste de 11 millions, ce serait finalement pas moins de 4 millions de tweets publiés par quelque 250 000 personnes qui auraient fait résonner l'affaire Benalla sur le réseau social, selon EU DisinfoLab et son co-fondateur Nicolas Vanderbiest. Sur ces 4 millions, 1,8 million de tweets proviendraient de 2 600 comptes. 1% de ces comptes auraient donc publié 44% du contenu concernant cette affaire.

                Le 8 août, l'ONG a finalement publié les dernières conclusions de son étude, plus nuancées que ce qu'avait d'abord annoncé Nicolas Vanderbiest le 30 juillet dernier, ne faisant plus état d'une quelconque influence russe.

                Le blog Les Crises, spécialisé dans l'économie et la géopolitique et animé par Olivier Berruyer a néanmoins publié un décryptage complet en deux parties ces 7 et 9 août, dans lequel il a largement enquêté sur l'identité de EU DisinfoLab. D'emblée, l'auteur rappelle que ces chiffres annoncés par l'ONG ne sont pas si surprenants quand on connaît le fonctionnement de Twitter. En effet, plus de 80% des utilisateurs ne twitteraient quasiment pas. Olivier Berruyer rappelle qu'en France, «selon les chiffres Médiamétrie de mai 2017, Twitter comptabilise 21,8 millions d’utilisateurs mensuels et 4,3 millions d’utilisateurs par jour. Ainsi, 4 millions de tweets sur l’affaire Benalla pour 4 millions d’utilisateurs quotidiens, cela semble raisonnable vu l’ampleur du scandale qui s’affichait à la une de tous les médias». Etre russophile, c'est mal, selon le gouvernement français


                Cette «étude» tombant à pic, le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux s'était empressé de déclarer lors du compte-rendu du Conseil des ministres du 3 août «se réjouir que toute la transparence soit faite sur la diffusion de ce type de messages». Il a également jugé positive une initiative du groupe de centre-droit Agir, qui a demandé à Philippe Bas, le président de la commission d'enquête du Sénat sur l'affaire Benalla, de faire en sorte que la commission se saisisse de «la manipulation attribuée aux comptes russophiles sur Twitter pour déstabiliser l'exécutif français». Que signifie le terme russophile dans l'entendement de ces accusateurs ? De quoi se demander en quoi être russophile serait répréhensible.Imaginons le terme francophile ainsi galvaudé et la réaction qu'aurait la France...

                Commentant les résultats de cette «étude», l'économiste Jacques Sapir s'interroge sur l'usage qui en est fait par le porte-parole du gouvernement afin «de déconsidérer tous ceux qui s’interrogent à juste titre sur l’affaire Benalla». Il rappelle également que la résonance de l'affaire ne s'est pas seulement fait sentir sur Twitter mais également dans les médias traditionnels comme les chaînes de télévision, qui ont enregistré des pics d'audience du 19 juillet au 1er août.

                EU DisinfoLab, une «ONG» aux partenaires éloquents


                Ainsi, le blog Les Crises démontre que EU DisinfoLab, ONG basée à Bruxelles, est clairement liée aux structures de l'Union européenne (UE) et brasse un certain nombre de conflits d'intérêts avec des entreprises privées liées à ses fondateurs. L'un d'entre eux, Nicolas Vanderbiest se présente souvent comme «doctorant». Or, sur le site de l'Université catholique de Louvain on se rend compte assez rapidement que l'homme est en réalité titulaire d'un Master en communication obtenu en 2013, et donne des cours de Media training.

                En outre, l'ONG qui compte l'UE parmi ses partenaires envisage de lui demander des financements pour les années à venir comme cela est mentionné dans un article documenté d'Arrêt sur Images. Mais ce n'est pas tout. L'ONG EU DisinfoLab ne cache pas l'identité de ses puissants partenaires parmi lesquels figure le célèbre et influent Think tank Atlantic Council.
                © Les-Crises.fr
                Atlantic Council est l'un des organes d'influence américains les plus puissants dans le monde. La liste des membres honoraires de son conseil d’administration publiée par Les Crises est édifiante. On y retrouve pas moins de neufs anciens ministres américains, des hauts gradés de l'armée US, un ancien directeur de la CIA et un ancien directeur du FBI.
                La guerre contre l’Occident est une guerre contre la Vérité


                En outre, Olivier Berruyer rappelle que le 17 mai, EU DisinfoLab était partenaire d’une conférence organisée par la fondation Open Society de George Soros. Autre partenaire notoire de EU DisinfoLab, Defending Democracy dont la profession de foi est d'une éloquence déconcertante. «La Russie de Vladimir Poutine a lancé une guerre hybride contre l’Occident», n'hésite pas à alerter l'organisation qui précise qu'il s'agirait d'une «guerre contre la Démocratie, l’Etat de droit et notre mode de vie». Sur un ton apocalyptique digne d'un scénario hollywoodien, le texte poursuit : «L’ennemi veut perturber notre société, discréditer nos institutions et miner notre confiance pour que nous nous retournions contre nous-mêmes.» Avant de conclure sur une phrase surréaliste : «La guerre contre l’Occident est une guerre contre la Vérité».
                © Defending-democracy.org
                Capture d'écran

                Où est l'esprit critique ?


                Malgré toutes ces attaches pour le moins partisanes et clairement liées à des organismes gouvernementaux, l'«ONG» EU DisinfoLab n'a pas attiré la suspicion des médias français, loin s'en faut. De BFM TV à L'Opinion, en passant par Libération, une partie de la presse française s'est empressée de relayer ces allégations.
                © L'opinion.
                Capture d'écran, article de l'Opinion du 3 août 2018.

                A la lecture du décryptage minutieux d'Olivier Berruyer, on se demande comment se fait-il que le gouvernement et la plupart des médias français se soient jetés, sans de plus amples vérifications, sur des informations peu tangibles, réalisées par une entité dont l'impartialité pose question, pour essayer de trouver une cause improbable à une situation pourtant simple : l'affaire Benalla a choqué les Français et ils en ont abondamment parlé.

                Heureusement, dans cet emballement, quelques journalistes ont su faire preuve d'esprit critique, comme ce fut le cas de Géraldine Woessner, qui a immédiatement pointé le ridicule de cette obsession, et cela avec le hashtag #BullshitDetector.
                Donc, cette « étude » montre que 11% des tweets sur l’affaire #Benalla émanent de comptes ayant une « correspondance » (sic) avec « l’écosystème russophile. » Et cela fait un article !!! Celle-là va me faire mes vacances :-) #BullshitDetectorhttps://t.co/WSt47pgxsu via @BFMTV

                — Géraldine Woessner (@GeWoessner) 3 août 2018

                Un fichage illégal ?


                Après avoir vu leur nom figurer dans l'une des deux listes mises en ligne par EU DisinfoLab le 8 août, de nombreux internautes indignés ont annoncé avoir porté plainte auprès de la Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés (CNIL). Celle-ci a décidé de se saisir du dossier le 9 août, rappelant que «la collecte et le traitement de données à caractère personnel sont soumis au RGPD (Règlement général sur la protection des données)».
                CP | Etude réalisée à partir de messages postés sur Twitter : la @CNIL est saisie du dossier → https://t.co/Shz7777tevpic.twitter.com/D1czRLxG42

                — CNIL (@CNIL) 9 août 2018
                Et la manipulation par des organisations douteuses etroitement liées aux Americains, Soros, que le gouvernement et les merdias francais ont relayés et appuyés, on en parle ?

                C'est l'employé de banque au pouvoir qui utilise les "fakes news", sauf que lui n'utilise pas twitter pour les propager, il utilise BFM, Liberation, l'Express, RMC....
                Dernière modification par Pr.Skinner, 12/08/2018, 00h53.
                "Hmmm oui mère..."

                Commentaire


                • #9
                  Envoyé par Pr.Skinner Voir le message

                  Et la manipulation par des organisations douteuses etroitement liées aux Americains, Soros, que le gouvernement et les merdias francais ont relayés et appuyés, on en parle ?

                  C'est l'employé de banque au pouvoir qui utilise les "fakes news", sauf que lui n'utilise pas twitter pour les propager, il utilise BFM, Liberation, l'Express, RMC....
                  J'adore le passage "pas moins de 4 millions de tweets publiés par quelque 250 000 personnes qui auraient fait résonner l'affaire Benalla sur le réseau social, selon EU DisinfoLab et son co-fondateur Nicolas Vanderbiest. Sur ces 4 millions, 1,8 million de tweets proviendraient de 2 600 comptes. 1% de ces comptes auraient donc publié 44% du contenu concernant cette affaire."

                  C'est sensé démontrer quoi ?

                  Quand Le Monde, Libé, Le Figaro, BFM, RMC tweetent sur Benalla, c'est normal ça fait partie de leur fonction (reste à voir le contenu, évidemment) donc que peu de comptes publient à propos de Benalla, je vois pas le problème ... je sens que Macron va pas tarder à créer le délit de russophilie : pratique, t'y mets n'importe quoi :)
                  Envoyé par stadier
                  - Upe : ça tiendrait qu'à moi tu serais responsable des Sports sur Canal ...

                  Commentaire


                  • #10
                    Envoyé par Upe Voir le message

                    J'adore le passage "pas moins de 4 millions de tweets publiés par quelque 250 000 personnes qui auraient fait résonner l'affaire Benalla sur le réseau social, selon EU DisinfoLab et son co-fondateur Nicolas Vanderbiest. Sur ces 4 millions, 1,8 million de tweets proviendraient de 2 600 comptes. 1% de ces comptes auraient donc publié 44% du contenu concernant cette affaire."

                    C'est sensé démontrer quoi ?

                    Quand Le Monde, Libé, Le Figaro, BFM, RMC tweetent sur Benalla, c'est normal ça fait partie de leur fonction (reste à voir le contenu, évidemment) donc que peu de comptes publient à propos de Benalla, je vois pas le problème ... je sens que Macron va pas tarder à créer le délit de russophilie : pratique, t'y mets n'importe quoi :)
                    je suppose que c'était pour démontrer que 2600 comptes qui ont publié en moyenne 692 tweets (!) en quelques heures/jours sur la même actu, ce sont soit des gens acharnés qui ont beaucoup de temps à perdre (remarque, c'est tout à fait possible), soit un certain nombre de comptes robots (sans doute encore plus probable)....

                    De toute façon, il suffit d'avoir suivi la dernière campagne présidentielle pour voir toute la com organisée par les partis eux mêmes (quels qu'ils soient). tout est fait pour qu'il y ait tout le temps du monde qui tweet en volume sur un truc (avec à chaque fois les mêmes expressions et éléments de langage qui reviennent, comme par hasard) pour qu'il reste en haut des actualités.
                    Libérééééééé, délivréééééééé !

                    Commentaire


                    • #11
                      Envoyé par huascaran Voir le message

                      je suppose que c'était pour démontrer que 2600 comptes qui ont publié en moyenne 692 tweets (!) en quelques heures/jours sur la même actu, ce sont soit des gens acharnés qui ont beaucoup de temps à perdre (remarque, c'est tout à fait possible), soit un certain nombre de comptes robots (sans doute encore plus probable)....

                      De toute façon, il suffit d'avoir suivi la dernière campagne présidentielle pour voir toute la com organisée par les partis eux mêmes (quels qu'ils soient). tout est fait pour qu'il y ait tout le temps du monde qui tweet en volume sur un truc (avec à chaque fois les mêmes expressions et éléments de langage qui reviennent, comme par hasard) pour qu'il reste en haut des actualités.
                      En imaginant que les chiffres donnés sont correctes, initialement l'ONG parlait de 11 millions de tweets... pour finalement tomber a 4 millions.
                      Mais peut on faire vraiment confiance dans les "enquetes" de cette ONG ?
                      C'est comme pour l'OSDH, qui arrive a donner ses chiffres de victimes civiles, avec details sur le nombre de femmes et d'enfants tués, parfois juste quelques heures apres les bombardements, dans des zones tres eparses en Syrie, des zones en guerres, aux mains de Daesh ou d'autres milices islamistes !
                      Est ce qu'on peut croire les chiffres que ce genre d'"ONG" donnent ?
                      Dernière modification par Pr.Skinner, 14/08/2018, 12h54.
                      "Hmmm oui mère..."

                      Commentaire


                      • #12
                        Envoyé par huascaran Voir le message

                        je suppose que c'était pour démontrer que 2600 comptes qui ont publié en moyenne 692 tweets (!) en quelques heures/jours sur la même actu, ce sont soit des gens acharnés qui ont beaucoup de temps à perdre (remarque, c'est tout à fait possible), soit un certain nombre de comptes robots (sans doute encore plus probable)....

                        De toute façon, il suffit d'avoir suivi la dernière campagne présidentielle pour voir toute la com organisée par les partis eux mêmes (quels qu'ils soient). tout est fait pour qu'il y ait tout le temps du monde qui tweet en volume sur un truc (avec à chaque fois les mêmes expressions et éléments de langage qui reviennent, comme par hasard) pour qu'il reste en haut des actualités.
                        On est d'accord (surtout pour les clampins qui tweetent à bloc pour les partis en période électorale... c'est affligeant!), mais leur démonstration ne mène à rien! :)
                        Envoyé par stadier
                        - Upe : ça tiendrait qu'à moi tu serais responsable des Sports sur Canal ...

                        Commentaire


                        • #13
                          Ne vous faites pas trop de souci si l'exécutif actuel vous agace par ses pratiques mafieuses du pouvoir, pendant ce temps là un candidat naturel fourbit ses armes et a retrouvé la popularité (!), le renouveau est pour bientôt avec le retour de la normalité à l'Elysée

                          Commentaire


                          • #14
                            Il est beau ce flyer Lochiba, l'extrême-droite l'a bien réussi.

                            https://www.lexpress.fr/actualite/po...e_2030652.html

                            "Le retour de la normalité de l'Elysée", ah bon. Les pratiques du nouveau monde, j'avais oublié qu'on était plus dans l'ancien. Tu viens de me démontrer en deux lignes que tu n'es pas vraiment LREM, ou alors c'est leur belle démarche de recrutement à droite qui continue. Dis-donc, tu ne serais pas un partisan du grand retour du grand sauveur de la Fraaaance, par hasard ? Il avait sauvé les banques saturées de stock-options, il peut revenir lui aussi et sauver l'avenir des contribuables .
                            Dernière modification par François-17, 14/08/2018, 11h10.

                            Commentaire


                            • #15
                              Je sais plus où j'ai trouvé ça, sur Russia Today je crois, je me doute bien que c'est du fake mais on peut bien se permettre un peu d'humour et après tout ce serait quand même drôle qu'il y aille.

                              Par défaut je ne fais aucunement confiance aux hommes et aux partis qui composent notre vie politique. J'ai des convictions, droitières j'en conviens, et vote toujours pour ceux qui s'en rapprochent le plus et sont le plus dignes de nous représenter ou plutôt devrait-on dire les moins indignes.

                              Commentaire


                              • #16
                                Cette "photo"/"affiche" est évidemment bidon, par contre il n'est pas impossible que certains proches d'Hollande aient envie qu'il revienne.

                                Comme Dray qui souhaiterait prendre la tête de liste du parti aux Européennes. Mais c'est plus probable que lui y arrive, que Hollande tente un retour (en plus il aurait quel âge en 2022?).


                                Macron va briguer 2 et même 3 mandats je pense (je crains devrais-je dire).
                                Envoyé par stadier
                                - Upe : ça tiendrait qu'à moi tu serais responsable des Sports sur Canal ...

                                Commentaire


                                • #17
                                  Envoyé par Upe Voir le message
                                  Cette "photo"/"affiche" est évidemment bidon, par contre il n'est pas impossible que certains proches d'Hollande aient envie qu'il revienne.

                                  Comme Dray qui souhaiterait prendre la tête de liste du parti aux Européennes. Mais c'est plus probable que lui y arrive, que Hollande tente un retour (en plus il aurait quel âge en 2022?).


                                  Macron va briguer 2 et même 3 mandats je pense (je crains devrais-je dire).
                                  Je ne le vois pas faire un break de 5 ans pour revenir ensuite. Il fera autre chose, mais pas de la politique. Deux mandats, oui, trois avec un break, je ne crois pas. En tous cas, je ne le vois pas comme ca.

                                  Commentaire


                                  • #18
                                    Envoyé par Upe Voir le message
                                    Cette "photo"/"affiche" est évidemment bidon, par contre il n'est pas impossible que certains proches d'Hollande aient envie qu'il revienne.

                                    Comme Dray qui souhaiterait prendre la tête de liste du parti aux Européennes. Mais c'est plus probable que lui y arrive, que Hollande tente un retour (en plus il aurait quel âge en 2022?).


                                    Macron va briguer 2 et même 3 mandats je pense (je crains devrais-je dire).
                                    Pour cela il faudrait soit qu'il change la constitution, soit qu'il fasse comme Poutine, qu'il laisse un pion devenir President a sa place pour ensuite pouvoir redevenir President.
                                    Ce qui n'a pas vraiment de sens, Macron etant lui meme un pion, il n'y a pas d'interet a le reutiliser si on met un autre pion a sa place qui lui aussi arrive a se faire elire.

                                    On ne peut faire que 2 mandats consecutifs en France
                                    "Hmmm oui mère..."

                                    Commentaire


                                    • #19
                                      Je le crois tout à fait capable de rempiler en 2022 puis se retirer et revenir ensuite "à la Sarko mais en mieux", surtout que le parti étant à sa botte, point de primaire... et en 2032, il n'aura que 55 ans...

                                      Enfin, quand je dis "il", effectivement les décideurs lui diront peut être en 2027 "mets-toi de côté 5 ans, on remet la droite au pouvoir un petit coup" avant de faciliter son retour...

                                      Ou alors il modifie la constitution (je trouve que cette limitation est un peu bête, car, si un jour on avait un vrai bon Président, ça serait con qu'il ne rempile pas), mais ça, à part s'il le fait passer durant les JO de 2024, je ne pense pas que ça "passe" dans l'opinion publique (malgré tout).
                                      Envoyé par stadier
                                      - Upe : ça tiendrait qu'à moi tu serais responsable des Sports sur Canal ...

                                      Commentaire


                                      • #20
                                        Envoyé par Upe Voir le message
                                        si un jour on avait un vrai bon Président, ça serait con qu'il ne rempile pas.
                                        Infatiguable optimiste !
                                        "Hmmm oui mère..."

                                        Commentaire


                                        • #21
                                          Bon déjà il faut être réelu en 2022, je vous rappelle que sous la 5ème République, jamais un président tenant les rênes du pouvoir a été réélu (Chirac et Mitterand ont été réelus en cohabitation donc ce n'est pas une reconduction du pouvoir en place). Macron n'aura lui probablement pas de cohabitation à moins que sa majorité se délite mais même Hollande malgré les frondeurs n'a pas perdu la sienne. VGE, Sarko et Hollande ont échoué et le dernier ne s'est même pas représenté de peur de finir avec un score à 1 chiffre...

                                          De plus les reconductions d'un parti au pouvoir sont rares. Il y a eu 95 et encore Balladur alors 1er ministre a été battu par Chirac, certes le gouvernement est resté à droite mais bon c'est particulier. Y'a bien eu 2007 où l'UMP est resté au pouvoir mais sur une stratégie de rupture avec Sarkozy incarnant une sorte de "renouvellement" après Chirac.

                                          Bon cela dit on est dans une situation inédite où le balancier droite-gauche n'existe plus et où les extrêmes font quasiment office de 1ers opposants même si le 1er opposant officiellement reste toujours les LR, ces derniers subissent carrément une ringardisation par le système Macron donc à l'heure actuelle Macron a la voie libre, tant que Wauquiez tient les rennes de l'opposition et que Mélenchon et Le Pen restent les idiots utiles du système, il joue toujours sur du velours. Mais bon 4 ans c'est long, Wauquiez finira bien par crever politiquement comme ses prédécesseurs, en 2013, Copé était pressenti pour être le porte drapeau de la droite puis ça a été Sarko en 2015, puis Juppé en 2016 pour finir avec Fillon qui avait une élection imperdable.

                                          Sinon Macron peut toujours effectivement faire une Poutine et trouver un larbin pour tenir la présidence tandis qu'il décidera de tout à Matignon mais oui reste à voir si c'est un pion du système où s'il est un système à part entière. Chacun se fera son interprétation. Le système Macron a changé de stratégie car si j'emploies la réthorique du Front National, c'est un successeur de l'UMPS qui a simplement décidé de mettre fin à la bipolarité apparente de la politique française en changeant la méthode pour se maintenir au pouvoir. On ne se partage plus le pouvoir en se l'échangeant tous les 5 ans entre UMP et PS, désormais on confisque le pouvoir en rendant toute opposition trop marginale, ringarde et incompétente, c'est une autre vision de voir les choses, dans le fond ça change probablement pas grand chose.

                                          Commentaire


                                          • #22
                                            C'est sûr, on peut gober et diffuser autour de soi ce que l'Ifop ou la télé (les mass-media aux mains des ultra-libéraux) rabâchent à longueur de temps. C'est ce que fait la majorité des gens, que je qualifierais à mon tour d'Idiots Utiles (ou de moutons si tu préfères). Et tu le fais très bien ici.
                                            Sinon, je me demande si ce n'est pas lui qui a le mieux compris la situation et qui incarnerait le mieux le rôle du Président de la République Française (5ème ou 6 ème):
                                            https://www.agoravox.tv/actualites/p...n-existe-78160

                                            Commentaire


                                            • #23
                                              Envoyé par ruhadu Voir le message
                                              C'est sûr, on peut gober et diffuser autour de soi ce que l'Ifop ou la télé (les mass-media aux mains des ultra-libéraux) rabâchent à longueur de temps. C'est ce que fait la majorité des gens, que je qualifierais à mon tour d'Idiots Utiles (ou de moutons si tu préfères). Et tu le fais très bien ici.
                                              Sinon, je me demande si ce n'est pas lui qui a le mieux compris la situation et qui incarnerait le mieux le rôle du Président de la République Française (5ème ou 6 ème):
                                              https://www.agoravox.tv/actualites/p...n-existe-78160
                                              Très intéressant mais Asselineau a tort. Autant les traités européens sont des faits je veux bien, autant dire "Je vais sortir de l'UE, je vais sortir de l'euro, je vais sortir de l'OTAN où tout ira mieux", ça désolé je n'appelle pas un fait mais c'est bien une idée ou une opinion à laquelle chacun est libre d'adhérer ou non. La dame en question a donc quand même le droit de dire qu'elle n'est pas d'accord avec ses idées.
                                              Le mérite d'Asselineau c'est qu'au moins lui énonce clairement les choses, les choses sont claires faut sortir de tout sans transiger, ce n'est pas le flou que l'on retrouve chez certains avec les plan B, l'écu et tout le grotesque enfumage qu'ils nous servent.

                                              Et merci mais j'ai besoin d'aucun merdia ni aucun homme politique, je suis assez grand pour avoir ma propre vision du monde et de la politique mais c'est le refrain des eurosceptiques de penser que ceux qui croient encore en l'Europe ne sont que des doux naïfs et des moutons dociles.

                                              Commentaire


                                              • #24
                                                M'est avis qu'il vaut encore mieux être un idiot utile, qu'un inconscient inutile, comme le sont les électeurs qui ont fourni 40% des suffrages à l'extrême droite et à l'extrême gauche en 2017.

                                                Et s'ils sont inconscients, ce n'est pas l'IFOP ou la télé qui me l'ont dit (je ne consulte ni l'un ni l'autre), c'est juste l'Histoire. Regarde ce que tes potes font du Vénézuela actuellement. 1 000 000% d'inflation en un an,... Y'a pas à dire, ça fait rêver...

                                                Pour Asselineau, le seul espoir que j'aie avec lui, c'est qu'il ait eu moins de 1% des suffrages aux dernières élections, ce que je considère -au pifomètre- comme représentant le taux d'électeurs ayant une conscience politique assez développée pour voter en toute connaissance de cause, intelligemment. Si ça se trouve, ce sont les mêmes personnes, et ça voudrait donc dire qu'elles doivent être dans le vrai.
                                                Mais Dieu merci, ce score permet aussi de nous épargner une éventuelle présidence de sa part.

                                                P.S.: pour la conscience politique des électeurs, je te rassure, j'estime ne pas avoir un bagage assez développé non plus. C'est entièrement ma faute, je ne prends pas le temps d'étudier plus que ça la question, c'est comme ça, c'est mon petit côté irresponsable en plus de la clope (lol). Mais j'ai au moins le mérite de m'abstenir. Ça en choquera certains, mais charité bien ordonnée commençant par soi-même, combien de ceux qui votent le font en toute objectivité/honnêteté, et non par pure démagogie? Certainement pas beaucoup, on a déjà 40% de perdants qui ont succombé aux extrêmes aux dernières élections.

                                                Commentaire


                                                • #25
                                                  lochiba, je ne me permettrais pas d'affirmer que tu es incapable de te forger ton opinion par toi-même. Je dis seulement que souvent le contenu de tes posts est un "copié-collé" des infos du jour de Cnews, LCI, l'IFOP, ou Cpolitique (formaté à la doctrine capitaliste, quoi), ou bien la déclaration du jour de Castaner ou pire de Griveaux. Coïncidence, ou pas, à toi de le dire, mais j'apprécierais que tu apportes justement ta touche personnelle.
                                                  Concernant Asselineau, quand il dit qu'on ne peut pas réformer l'Europe sans l'unanimité des 28, il a entièrement raison, désolé. Les intérêts (politiques, économiques, culturels, etc...) de la Pologne ou de l'Espagne, l'Italie, sont divergents de ceux de l'Allemagne, du Luxembourg et de ceux de la France, et donc c'est mentir aux citoyens que de présenter un programme électoral prétendant réformer tranquilou . Je poste deux liens où il développe le sujet mieux que quiconque:
                                                  https://www.youtube.com/watch?v=ELyABkbTZMw : EA67 : Benalla - Grèce - Brexit - Immigration - Iran - Canada - Maduro - Notaire - Robuchon

                                                  https://www.youtube.com/watch?v=Lf4dSiS19cg : EA66 : Affaire Benalla - Réforme constitutionnelle - Brexit - Happychic et le CICE - Trump et l'IRAN

                                                  Et j'en viens à me dire que la campagne 2017 a bien esquivé le sujet (il faut voir comment il se faisait basher par tous les médias pré-cités lorsqu'il a été autorisé à se présenter aux élections. Et je mets dans le même sac Macron, Mélenchon, Le Pen, Fillon et même Hamon ( !) pour avoir tout faux sur cette question de souveraineté.

                                                  Rudy, je ne vois pas ce qui te permet d' appeler le gouvernement corrompu du Vénézuela "mes potes".
                                                  Pour toi, avoir voté Hamon ou Mélenchon c'est être extrémiste, mais comment qualifies-tu ceux qui ont voté Poutou ou Artaud? Et ne peut-on pas dans ces cas-là classer l'oligarchie de Macron à l'extrême-centre? Parce que quand je lis ta phrase "Mais Dieu merci, ce score (1%) permet aussi de nous épargner une éventuelle présidence de sa part. MDR", je vois pas du tout ce qu'il y a de drôle, un parti unique en France te ferait bander, toi?

                                                  Commentaire

                                                  Chargement...
                                                  X