Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Débats politiques 2.0

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Pas de masque, pas de test, ça coute un pognon de dingue de les faire fabriquer en France.
    Par contre le gaz lacrymo et les LBD made in France ne posent pas de problèmes particuliers.
    Je vous laisse méditer là-dessus les veaux

    Commentaire


    • Envoyé par ruhadu Voir le message
      Pas de masque, pas de test, ça coute un pognon de dingue de les faire fabriquer en France.
      Par contre le gaz lacrymo et les LBD made in France ne posent pas de problèmes particuliers.
      Je vous laisse méditer là-dessus les veaux
      Tu sais ce qu'ils te disent les veaux ???
      Bah qu'ils vont aller faire 3 heures de queue pour se faire un bon burger. Voilà ce qu'ils te disent !!!

      Commentaire


      • Envoyé par ruhadu Voir le message
        Pas de masque, pas de test, ça coute un pognon de dingue de les faire fabriquer en France.
        Par contre le gaz lacrymo et les LBD made in France ne posent pas de problèmes particuliers.
        Je vous laisse méditer là-dessus les veaux
        Le maire de Lyon aurait annoncé ce matin (source le progrès) que le port du masque sera obligatoire en ville, à partir du 11 mai.

        Requête aux habitués du centre-ville:

        Si quelqu'un connait un lieu de vente de masques CERTIFIÉS et qui ne coûtent pas un bras au bout de 50 jours de deconfinement, merci de balancer des adresses et des tarifs.

        Ca va être déjà coton de tout faire masqué dehors, je ne peux pas claquer 150 euros par mois pour des masques officiels. Merci de communiquer les bons plans sur des masques textiles validés par les autorités.

        Si t'as un bon plan Ruhadu, genre un truc solidaire validé, c'est l'occase d'être constructif.

        Commentaire


        • Envoyé par François-17 Voir le message

          Je te répondrais bien que je ne comprends pas non plus, avec des stars galactiques qui rechignent à réduire leurs salaires égaux à ceux des tribunes complètes. Le sport c'est tellement beau que les joueurs jouent moins bien sans public, par contre faut pas toucher au Grisbi.

          Une fois ce détail pris en compte, la capacité des fans à payer des abos tv, ou se serrer les miches en pleine pandémie, est complètement envisageable pour la grandeur du sport partagé. Je me dis quand même que les initiatives sont délicates, avant d'y voir plus clair pour d'autres activités humaines qui alimentent le monde du football, elles aussi et dans une autre mesure.

          Oui tu peux faire un match pour le plaisir des fans et des enfants. Ils auront les retombées c'est certain, vivement la reprise. Au fait, on en est où pour les hospitalisations et les passages en réa ?
          Je n'ai pas compris ton message.

          Commentaire


          • Envoyé par alain_suit_cris Voir le message

            Je n'ai pas compris ton message.
            Oui désolé j'ai écrit de façon détournée, c'est pourri, je clarifie :

            Si ceux qui touchent un Smic par jour pouvaient limiter leurs émoluments, les clubs auraient plus de facilité pour reprendre une activité avec des publics ayant perdu leur emploi.

            Commentaire


            • Envoyé par François-17 Voir le message

              Oui désolé j'ai écrit de façon détournée, c'est pourri, je clarifie :

              Si ceux qui touchent un Smic par jour pouvaient limiter leurs émoluments, les clubs auraient plus de facilité pour reprendre une activité avec des publics ayant perdu leur emploi.
              Même ça, je ne comprends pas en quoi reprendre la saison de foot ferait perdre de l'argent aux clubs. A moins que justement les joueurs ne soient pas payés pareil en ce moment (c'est-a-dire soient payés moins).

              Commentaire


              • Je trouve les nouvelles, sur le remdesivir et Raoult qui dit en gros que confinement ou pas c'est en train de disparaitre, inquiétantes.

                Commentaire


                • Envoyé par alain_suit_cris Voir le message
                  Je trouve les nouvelles, sur le remdesivir et Raoult qui dit en gros que confinement ou pas c'est en train de disparaitre, inquiétantes.
                  Pour le remdesivir, "couteuse", je comprendrais. Inquiétante pourquoi ?

                  Pour les déclarations de Raoult (récentes), tu as une source ?

                  Commentaire


                  • Envoyé par RERH92 Voir le message
                    Il y a 3 semaines le GVT trouvait honteux de diffuser une fake news sur la régionalisation du déconfinement. Et là, qu'apprend on ? Bah qu'on va déconfiner par département.

                    Hahahaha de vrais amateurs !
                    Es tu réellement surpris? Ils n'ont aucune stratégie, et c'est ce que je prévoyais. Du coup ils prolongent le confinement une fois de plus en allégeant seulement quelques mesures. Ce sont des incapables.

                    On voit que l'exemple Suèdois a détruit toute notion que le confinement était obligatoire. Ils n'ont pas confiné , ont demandé à la population à risque de faire très attention, et résultat, ils ont un taux de mortalité acceptable, largement moindre que le notre.

                    Cette "crise" illustre parfaitement une certaine décadence d'un Occident dirigé par les mondialistes libéraux. C'est un effondrement qui s'accompagnent d'un quasi suicide économique. Les pays qui s'effondrent ont le même profil, pays riches, développés, avec une classe politique inepte , qui ont sacrifié la population et les moyens de les protéger sur l'autel de l'économie.

                    Le triomphe de l'Asie, l'insolente réussite de l'Afrique, les pays d'europe de l'est , nordiques, et émergents qui ont des taux de mortalité beaucoup moins élevés....... C'est une des premières fois dans l'histoire qu'une épidémie touche prioritairement les pays riches et développés, pays qui empêtrés dans leur méthodologie scientifique refusent de traiter les patients.

                    Commentaire


                    • Lyon: Gérard Collomb annonce vouloir rendre le masque obligatoire dans la rue

                      Une conséquence claire et évidente de l'annulation du deuxième tour des municipales. Ce personnage grabataire aurait du être envoyé à la retraite suite à sa défaite inéluctable au deuxième tour.

                      Commentaire


                      • Envoyé par alain_suit_cris Voir le message
                        Je trouve les nouvelles, sur le remdesivir et Raoult qui dit en gros que confinement ou pas c'est en train de disparaitre, inquiétantes.
                        Une étude menée par le laboratoire américain, qui est publié à la hâte 3 jours après que des résultats contraires et très décevants aient fuité sur le site de l'OMS.

                        Commentaire


                        • Envoyé par alain_suit_cris Voir le message

                          Même ça, je ne comprends pas en quoi reprendre la saison de foot ferait perdre de l'argent aux clubs. A moins que justement les joueurs ne soient pas payés pareil en ce moment (c'est-a-dire soient payés moins).
                          En ce moment, sans matchs, les joueurs sont rémunérés. Si reprise des matchs avec public (sans public ils ne veulent pas), les différents couts des matchs seront-ils compensés par la fréquentation et la consommation ? Si la réponse est oui pour l'OL (pas certain), la réponse est moins claire pour la moitié des clubs du championnat.

                          Seule une baisse du plateau des hospitalisations peut permettre une reprise d'activité dans les stades. Les clubs savent qu'ils ne peuvent reprendre avec public, si les services hospitaliers prennent le risque de ressaturer les reas. Le Professeur Raoult insiste sur une baisse des contaminations à venir et pas de seconde vague. Si sa vision est la bonne, l'activité foot peut reprendre. Si une seconde vague saturant les urgences apparaît, les clubs ne peuvent assumer par avance un besoin d'activité financière qui concentre des dizaines de milliers de personnes toutes les semaines.

                          Du côté des fans, la perte d'un emploi ou la chute d'un chiffre d'affaire favorisent-ils ce loisir ? Même sans seconde vague (je sais pas), les effets économiques de la pandémie au premier trimestre seront mesurables au moins six mois un an, juste pour un seul trimestre d'activité en berne.

                          Les clubs de football subiront l'effet dominos un bon moment. L'OL a les armes pour faire face, ce n'est pas une généralité. Accès C1 C3 ou pas.

                          Commentaire


                          • Esperons que Raoult ait raison. Il est vrai que les infections n'ont normalement pas plusieurs vagues, mais comme celui ci est nouveau, on est surs de rien.

                            https://www.bfmtv.com/sante/je-ne-su...v-1904535.html

                            La grippe espagnole est l'exception, la deuxième vague a été nettement plus mortelle que la première, mais il semble que c'est parce que la première vague était constituée de plusieurs virus de la grippe, et que celui e la grippe espagnole était en compétition avec des virus plus bénins, quand il s'est retrouvé seul, les dégâts ont été plus élevés.

                            Commentaire


                            • Envoyé par Lyonnais921 Voir le message

                              Pour le remdesivir, "couteuse", je comprendrais. Inquiétante pourquoi ?

                              Pour les déclarations de Raoult (récentes), tu as une source ?
                              Sa dernière vidéo : https://youtu.be/FcvDi6tjldk

                              Commentaire


                              • Envoyé par François-17 Voir le message

                                En ce moment, sans matchs, les joueurs sont rémunérés. Si reprise des matchs avec public (sans public ils ne veulent pas),
                                [...]
                                C'est ça que je conteste. Qu'ils finissent la saison a huis clos et puis basta. C'est mieux que de ne rien faire et de figer le classement.

                                Commentaire


                                • Envoyé par alain_suit_cris Voir le message

                                  C'est ça que je conteste. Qu'ils finissent la saison a huis clos et puis basta. C'est mieux que de ne rien faire et de figer le classement.
                                  Le gouvernement ne veut pas de matchs à huis clos.

                                  La seule solution serait de faire jouer la L1 en dehors de France. Au Qatar par exemple....

                                  Commentaire


                                  • Ce que je trouve inquiétant c'est que Raoult prétend que la décroissance n'est pas due au confinement. Ok admettons. Mais si c'est vrai, dans le même temps, on commence à avoir cette pression marketing qui prétend que le remdesivir (Rem désir) marche avec une étude pas plus sérieuse que celle sur la chloroquine, et avec des études, pareil, disant l'inverse. Du coup, on va avoir peut-être des patients sans grosse vague toute l'année a qui on va vendre ce fameux remdesivir sans plus aucune masse significative de patients pour vérifier si ca marche ou pas. Ça sent l'entourloupe commerciale d'un côté, et la folie des grandeurs de l'autre.

                                    Commentaire


                                    • Envoyé par JuniGarde Voir le message

                                      Le gouvernement ne veut pas de matchs à huis clos.

                                      La seule solution serait de faire jouer la L1 en dehors de France. Au Qatar par exemple....
                                      Mais c'est quoi l'argument ? Les profs peuvent reprendre mais pas les footeux. Pour un prétendu non argument économique. On y croit. Il y a une autre raison.

                                      Commentaire


                                      • Envoyé par alain_suit_cris Voir le message

                                        Mais c'est quoi l'argument ?
                                        Quel argument? La bêtise du gouvernement n'a pas de limites et n'a pas besoin d'arguments. Il a simplement annoncé la fin de la saison de football pour les mois a venir et la reprise en aout a huis clos. Il n'y a aucune explications ni arguments. C'est le fait du prince.

                                        La seule solution c'est de jouer hors de ce pays peureux et lâche. Ce qui ne se fera pas. Mais du coup je pense que pour la LDC c'est possible, le PSG est prêt a jouer ses matchs a domicile au Qatar, il faut qu'on trouve un arrangement similaire. L'UEFA a dit qu'on pouvait jouer la LDC.

                                        Commentaire


                                        • Vu ce qu'à dit Edouard Philippe à l'Assemblée, ce n'est pas seulement la L1 qui est en suspendu, mais l'ensemble du sport professionnel. Et ce n'est pas rien vu le nombre de fédérations et le nombre d'événements organisés. Pas grand monde ne comprendrait que le football soit "au-dessus" des autres sports en ayant un passe-droit. L'intérêt économique est tout aussi élevé pour des tas de clubs hors football. Je suis sûr qu'il y a aussi un aspect très politique, en refusant de donner l'impression que les "footeux millionnaires" passent avant le français lambda, et en ce sens éviter une polémique supplémentaire.

                                          Commentaire


                                          • Envoyé par alain_suit_cris Voir le message

                                            Sa dernière vidéo : https://youtu.be/FcvDi6tjldk
                                            Merci pour le lien.

                                            Le discours mérite un sérieux décryptage.

                                            Il est parfaitement vrai que toutes les pandémies du passé se sont arrêtées avant d'avoir exterminé l'humanité. Sinon, on ne serait pas là pour en parler.

                                            Le problème est que les graphiques de décroissance de l'épidémie qu'il montre concerne une épidémie contre laquelle des mesures drastiques pour éviter sa propagation ont été prises et non pas l'évolution "naturelle" de l'épidémie.

                                            La conséquence est que, au 11 juin, l'épidémie ne sera pas terminée. Elle aura seulement été freinée. Le virus sera toujours présent au sein des populations et l'épidémie redémarrera dès lors que les mesures permettant de la limiter (le nombre de personnes infectées par un malade) seront abolies.

                                            On ne peut pas conclure dune affirmation vraie (toute épidémie a une fin) une affirmation fausse (il n'y a pas de risque d'une deuxième vague).

                                            Cette utilisation d'une affirmation vraie à l'appui d'une affirmation fausse, il l'a déjà faite. Il a justifié le petit nombre de sa première étude par le fait que les grands échantillons concluent toujours à l'efficacité.

                                            Plus scientifiquement, il est tout à fait vrai qu'un grand échantillon conduit à rejeter l'hypothèse nulle, c'est à dire que la population étudiée et la population de référence ont les mêmes caractéristiques (sous réserve que la variance ne soit pas trop grande).

                                            Mais ce qu'il occulte est de savoir quel gain est mesuré (et donc si le jeu en vaut la chandelle). Quand tu as un écart significatif (au sens statistique) sur une population faible, tu as un écart significatif au sens banal (ici, le nombre de guérisons est "nettement" plus grand dans la population traitée que dans la population de référence.

                                            Quand la population est de grande taille, ce n'est pas la statistique qui détermine si l'écart significativement statistique est suffisant pour justifier le traitement.

                                            ====

                                            Ce qu'il dit sur les médecins qui soignent est aussi à examiner.

                                            Soigner est ambigu.

                                            Dans le meilleur des cas, on a un traitement curatif efficace à x% (20, 50, 80, 99 cela dépend des pathologies).

                                            Dans d'autres cas, "on se contente" d'améliorer les symptômes afin de faciliter la vie du malade. Dans d'autres, on traite les conséquences de la maladie et pas la maladie elle -même.

                                            Ce qu'espère le patient est que son médecin va le soigner, pas le sens que ce mot recouvre très exactement.

                                            Le problème qu'ont eu les médecins (de ville) face au Covid est qu'ils savaient qu'il n'y avait aucun traitement curatif.


                                            ====

                                            Ce qu'il dit sur les phases successives de la maladie me semble reprendre ce que j'ai lu par ailleurs.

                                            Je n'ai plus vraiment assez confiance en lui pour accepter ce qu'il dit (par exemple, dans la dernière phase la charge virale est nulle et on soigne les conséquences du virus et pas le virus) pour le croire lui sur parole.

                                            Commentaire


                                            • Merci Lyonnais921 pour la clarification. Depuis deux mois le souci n'est pas de croire, mais de limiter les dégâts (humains puis économiques) avec des possibilités transitoires. Dans ce sens, le protocole IHU Med peut présenter un intérêt, sous condition de contrôle médical. Le dosage chloroquine est-il le même pour un palu ou un Covid ? Les conséquences sont-elles les mêmes ? La différence d'efficacité entre 80% d'asymptomatiques et 91% de guérisons sur 2000 cas de tous âges au soleil, apporte t-elle la preuve du soin? Je sais seulement qu'un professeur fait son métier, mais que sa façon de procéder apporte plus d'embrouilles que de solutions.

                                              Il y a plusieurs possibilités, parmi lesquelles sa méthode. Possibilités en fonction des organismes atteints et du degré des symptômes. J'aimerais vraiment qu'il ait raison à propos de l'efficacité absolue HCQ + pas de seconde vague. Je préfère sécuriser en comptant sur plusieurs approches différentes et complémentaires; je préfère aborder les choses vers une seconde vague et avoir tort ensuite, plutôt que de la jouer "3 morts en Chine on s'en tape, Covid fin de partie, pas de seconde vague".

                                              Il ne s'agit pas de savoir qui a tort ou raison, mais c'est lui qui se comporte comme un devin depuis des mois. Quand l'IHU Spécialiste Infection n'est pas capable de sortir une étude clinique potable en 2 mois, avec la queue leu-leu et les flashs, ça fait un peu ch... Je lui souhaite d'avoir raison: pas pour lui, pour tous les autres.

                                              Commentaire


                                              • Envoyé par François-17 Voir le message
                                                Merci Lyonnais921 pour la clarification. Depuis deux mois le souci n'est pas de croire, mais de limiter les dégâts (humains puis économiques) avec des possibilités transitoires. Dans ce sens, le protocole IHU Med peut présenter un intérêt, sous condition de contrôle médical. Le dosage chloroquine est-il le même pour un palu ou un Covid ? Les conséquences sont-elles les mêmes ? La différence d'efficacité entre 80% d'asymptomatiques et 91% de guérisons sur 2000 cas de tous âges au soleil, apporte t-elle la preuve du soin? Je sais seulement qu'un professeur fait son métier, mais que sa façon de procéder apporte plus d'embrouilles que de solutions.

                                                Il y a plusieurs possibilités, parmi lesquelles sa méthode. Possibilités en fonction des organismes atteints et du degré des symptômes. J'aimerais vraiment qu'il ait raison à propos de l'efficacité absolue HCQ + pas de seconde vague. Je préfère sécuriser en comptant sur plusieurs approches différentes et complémentaires; je préfère aborder les choses vers une seconde vague et avoir tort ensuite, plutôt que de la jouer "3 morts en Chine on s'en tape, Covid fin de partie, pas de seconde vague".

                                                Il ne s'agit pas de savoir qui a tort ou raison, mais c'est lui qui se comporte comme un devin depuis des mois. Quand l'IHU Spécialiste Infection n'est pas capable de sortir une étude clinique potable en 2 mois, avec la queue leu-leu et les flashs, ça fait un peu ch... Je lui souhaite d'avoir raison: pas pour lui, pour tous les autres.
                                                Ci-dessous sur le lien, quelques données d'un futur proche ; les auteurs prennent les précautions nécessaires en spécifiant que la situation évolue et que cela dépend ...du respect des consignes ou pas. Ce n'est pas le même dosage Paludisme (1 cachet de 100 mg/jour pendant le séjour en zone endémique et sans crise) /Covid (supérieur).

                                                https://ddi.sutd.edu.sg/?fbclid=IwAR...4AkCnw5_kqt8qE

                                                Commentaire


                                                • Merci Fode pour ces données, ce sont les mêmes que l'IHU Med sur la fin de pandémie. J'espère vraiment que ça va tourner rond comme prédit, mais je reste vigilant.

                                                  Le premier trimestre suffit pour plomber tout le globe, les sorties de confinements exigent des équilibres sécurité/activité avec j'espère moins de speed et plus de vert.

                                                  Si jamais tout le monde se lache et qu'il y a une seconde vague, bonjour la science. Ce n'est pas une question de confiance ou de parti pris, mais c'est chaud de devoir choisir entre "y a rien" et Alcatraz.

                                                  Les compromis scientifiques et médicaux se passent mieux entre initiés qu'à la foire-fouille.

                                                  Commentaire


                                                  • Envoyé par alain_suit_cris Voir le message
                                                    Ça sent l'entourloupe commerciale d'un côté, et la folie des grandeurs de l'autre.
                                                    Pour l'entourloupe, la meilleure : Des scientifiques militaires chinois (ainsi qu'un labo chinois Sinovac Biotec) espèrent tester le vaccin contre le coronavirus à l'étranger...normal, il n'y a quasiment plus de patients chez eux !

                                                    https://www.scmp.com/news/china/scie...vaccine-abroad


                                                    https://www.lepoint.fr/video/chine-u...&xtnp=1&xtcr=1

                                                    Commentaire

                                                    Chargement...
                                                    X