Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Débats politiques 2.0

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Envoyé par MockingBird69 Voir le message

    Ah le bon vieux message de celui qui en sait plus sur la vie que l'autre, du libéral pauvre contre le socialiste bien établi. Je n'avais pas trouvé mon message insultant, en revanche, le tien est un tissu de bêtise assez incroyable. Ton intervention révèle bien en tout cas le refoulé anti-prof qu'il existe dans ce pays grâce à 40 ans de boulot de tes copains libéraux.

    Le coup des noirs...non mais n'importe quoi. Je te mets en ignoré comme ça tu n'auras pas à me lire et je ne perdrai pas mon temps avec toi.
    Si tu m'ignores, je ne peux pas voir ce message. C'est bon j'ai lu ta daube de petit parvenu de gauche. Merci pour l'effort. Ciao tu peux /ignore sale planqué !

    PS: respect à tous les profs du monde qui ne jugent pas les gens selon des positionnements idéologiques de merde.
    Dernière modification par François-17, 20/05/2020, 14h36.

    Commentaire


    • Envoyé par Pr.Skinner Voir le message
      Mais le protectionnisme n'est pas du "cloisement" ou du repli sur soi
      L'UE a elle meme un certain niveau de protectionnisme, elle a des quotas, des droits de douanes avec le reste du monde, elle subventionne des productions, est ce que l'UE vit repliée sur elle meme ? Au niveau national, c'est mal mais au niveau de l'UE c'est normal ?

      Se battre pour acquerir des marchés... C'est vrai c'est important pour les entreprises
      Le commerce est une guerre, mais dans une guerre il faut des armes, et le protectionnisme, par quota, droits de douanes, subvention en est une parmi d'autres, pourquoi s'en priver ?
      La monnaie en est une autre pourquoi s'en priver ?
      D'autres moyens moins "commerciaux" sont meme utilisés, la "Justice", l'espionnage...

      Mais est ce que se battre pour preserver l'emploi n'est pas une plus grosse priorité pour un Etat ?
      Les deux sont liés, bien sur, je suis d'accord, mais pas completement.
      Quand une entreprise francaise delocalise ses usines a l'etranger pour gagner des parts de marchés y compris meme en France, en y important ses produits fabriqués a l'etranger, c'est bon pour elle, c'est bon pour ses actionnaires (pas forcement tous francais), mais pour le travailleur francais qui aura perdu son emploi ?

      On n'a cessé de nous expliquer que Trump le plus grand idiot planetaire de tous les temps, qui ne sait pas lire, pas ecrire, pas compter, qui est un psychopathe plus dangereux qu'Hitler, ainsi qu'un espion sovietique depuis plus de 30 ans, allait mener a la ruine les USA en moins de 6 mois s'ils mettaient ses menaces de guerre douaniere en place pour ramener de l'emploi aux USA.

      Avant le Covid19, ses resultats au niveau de l'emploi aux USA ont mis en PLS tous les annonciateurs d'apocalypse. Rien que par ses menaces de surtaxes, des entreprises US sont revenus reimplanter des usines aux USA. 3.6% de taux de chomage aux USA en mai 2019, le taux le plus bas depuis 50 ans

      Trump, a beaucoup de defaut ca ne fait aucun doute, mais finalement est ce que le plus gros et le plus genant pour ceux qui ne cessaient de lui cracher dessus et de l'insulter, ne serait-il pas que ses menaces de taxes douanieres sur les importations aux USA et le retrait des troupes US des merdiers Syriens, Afghans ou elles se trouvaient, emmerdaient grave tout ces grands groupes industriels, petroliers, d'armement, financiers, qui possedent directement ou indirectement les medias... et la classe politique US ?

      Tu balances beaucoup d'affirmations dans tes postes et il faudrait beaucoup de temps pour remettre en cause tel ou tel point. Temps que je n'ai pas.

      Mais pour faire bref : mettre en parallèle le protectionnisme de Trump et l'emploi aux USA est fallacieux. Il y a bien d'autres facteurs qui ont joué et d'une importance bien plus grande (déjà le taux baisse continuellement depuis 2010...). En termes de relocalisation, les résultats sont très modestes, il y a eu quelques cas plus symboliques qu'autre chose et même ceux là on pourrait en discuter. En plus il y a une tendance au "near-shoring" qui existait déjà avant que Trump arrive au pouvoir, qui relève de la stratégie des multinationales et de facteurs économiques (genre la hausse du coût du travail en Chine, mais la liste est longue).

      Si j'étais de mauvaise foi, je te ferais remarquer que son protectionnisme n'a pas empêché le coronavirus, les dégâts sur l'économie américaine et un chômage qui a explosé tous les records. Mais là aussi ce serait fallacieux.

      Et je ne pense pas que tu puisses être naïf au point de croire que Trump n'est pas soutenu lui-aussi par des milliardaires, des grands groupes et autres lobbys. Parce que son protectionnisme n'empêche pas qu'il est très pro-business. Il fait par exemple sauter toutes les contraintes environnementales.

      Sinon peut-on comparer les USA, la première puissance mondiale avec un marché de 350 millions de personnes, le dollar, Wall Street, la Silicon Valley & cie, avec la France ? Les mêmes recettes produiraient-elles les mêmes effets ?

      Ceci dit il y a des points où je suis d'accord sur le diagnostic, mais je ne partage pas les conclusions ni les solutions. J'ai toujours beaucoup de mal à croire que la sortie de l'Europe, le retour au franc, les barrières douanières & cie permettraient de retrouver l'eldorado.


      PS : le commerce n'est pas une guerre à vrai dire.
      Plus les pandas sucent vite, plus les lamas crachent loin.

      Commentaire


      • De toutes manières, la France est adhérente à l'OMC, ce qui implique le respect de la clause de la nation la plus favorisée.

        Ca laisse le choix entre laisser les taux actuels et donc voir les entreprises étrangères conserver leur marché en France car offrant de meilleurs prix (et donc voir les entreprises françaises mises en faillite) ou augmenter les taux et subir des mesures de rétorsion sur nos produits compétitifs (en prix ou qualité), c'est à dire perdre des emplois dans ces activités.

        Ca laisse la place pour quelques activités où la puissance publique peut préférer un fournisseur français plus cher (ce qui veut dire augmenter les prélèvements sociaux).

        On voit d'ailleurs (les masques) que le recours à des entreprises françaises plus chères pénalisent d'abord les plus défavorisés.

        Commentaire


        • Oui le protectionnisme par quotas, subventions, ou droits de douane, entrainent des mesures de retorsions, plus ou moins prononcées, on en parle parfois dans les merdias d'ailleurs. Ca a toujours existé de toute facon, seul le resultat compte, ca n'empechera jamais TOUS les pays du monde d'user de ces mesures

          Quand a l'OMC crée dans les années 90 avec pour but de favoriser le liberalisme, c'est pas forcement inutile, ca sert de mediateur, ca sert a chercher des compromis, mais c'est comme toutes les organisations mondiales. Ca n'empeche certainement pas les guerres commerciales entre pays, les mises en places de subventions, de quotas, de droits de douanes.

          C'est une sorte de SDN economique. C'est la pour tenter de trouver des accords sur des differents commerciaux, et si ca n'en trouve pas ca "autorise" les retorsions commeciales.

          Fin 2020, avec la sortie definitive de l'UK de l'UE, une belle bataille commerciale va commencer, donc on sera en premiere loge pour admirer les mesures qui seront prises de part et d'autres.

          Nos merdias nous expliqueront surement tous en coeurs que les anglais sont les grands mechants de l'histoire, meme si c'est l'UE qui depuis 4 ans menace les anglais de retorsions economiques si jamais ils osaient aller au bout du Brexit et que par ses nombreuses subventions notamment celles de la PAC, l'UE serait deja un partenaire commercial deloyal... si l'UK ne prenait pas de mesures pour son agriculture

          Attention, c'est juste un exemple, car je ne crois pas un instant que les anglais n'aient rien preparé.
          C'est juste qu'avec le Covid19, on a beaucoup moins parlé du vrai Brexit a venir, je ne sais plus trop quelles mesures ont ete deja prises ou prevues.
          Nos merdias ont a peine evoqué les 2-3 coups de gueule du gentil Barnier contre les mechants anglais.

          Dans cette bataille a venir, les anglais partiront avec un petit avantage par rapport aux francais
          Eux se battront pour leur propre interet
          L'UE... les interets francais ... ben ca ne sera pas la priorité !
          "Hmmm oui mère..."

          Commentaire


          • Envoyé par oliver69 Voir le message
            Je suis plutôt d'accord avec ce message , sauf encore une fois sur le dernier paragraphe et les fameuses personnes à risques.Les personnes à risques sont souvent des personnes qui reçoivent la contamination de la part de celles qui ne sont pas considérées à risques, mais qui finalement propagent le virus.Donc , là on met la charrue avant les boeufs encore une fois. Il ne s'agit pas que de dire aux personnes à risques de faire attention, ce qu'elles font d'après ce qu'on sait, mais plutôt de demander aux asymptomatiques qui ne le savent pas et qui sont donc contagieux de faire attention à ces autre personnes.Et ca ce sont certainement des milliers ou millions de personnes. Et tout ira bien dans le meilleur des mondes. Encore une fois, ce n'est pas moi qui revient sur le sujet.
            Les personnes à risques "attrapent " le virus, les personnes asymptomatiques le "propagent". N' inversons pas les rôles.Et il y a moins de personnes à risques que d'asymptomatiques à priori.

            Pour le reste,il conviendrait effectivement que la presse qui a moins à mettre sous les dents, et l'expression gouvernementale précise de quelle contamination il s'agit avec quels effets. mais le cache cache , comme le en avant en arrière semble être un mode de fonctionnement prisé.

            Et enfin, parce qu'on ne savait pas,

            https://www.lefigaro.fr/culture/mieu...15#xtor=AL-201
            Non. Tous les adultes attrapent et diffusent le virus, qu'ils soient à risque ou pas. A priori seuls les enfants seraient moins contagieux.
            Les asymptomatiques peuvent peut être le propager davantage, parce qu'ils se méfieraient moins. Mais les malades avec symptômes peuvent aussi le diffuser, via les "sécrétions" (toux, éternuements etc.).

            Il est tout aussi risqué pour des personnes à risque (âge, obésité, diabète, hyper tension etc.) de sortir de façon "superflue", que d'avoir des rapports de proximité avec des personnes moins à risque (typiquement j'ai vu des petits-enfants sauter dans les bras des grands-parents et leur faire des bisous = risque).

            Conclusion, tout le monde doit faire attention.




            Envoyé par JuniGarde Voir le message
            Vers un retour de l'état de droit en France?Après plus de deux mois de violations répétées des droits fondamentaux?


            Le Conseil d'Etat ordonne la levée de l'interdiction de se réunir dans des lieux de culte

            https://www.lci.fr/population/corona...e-2154175.html

            Le Conseil d'État interdit l'usage des drones de surveillance à Paris pendant le déconfinement

            https://www.lefigaro.fr/flash-actu/l...ement-20200518



            Sinon, je vois que j'ai eu un message de la modération en privé ce matin qui me dit que beaucoup de mes messages qui critiquaient trop vertement le gouvernement avait été signalés dans un espoir vain sans doute de faire taire les critiques. Il n'y a pas de doutes, les macronistes aiment les vieilles recettes. On sait qui composait le 17 pour essayer de signaler les "infractions au confinement". Ce n'est pas étonnant.
            Ahahah, carrément ?

            Envoyé par MockingBird69 Voir le message

            Ah le bon vieux message de celui qui en sait plus sur la vie que l'autre, du libéral pauvre contre le socialiste bien établi. Je n'avais pas trouvé mon message insultant, en revanche, le tien est un tissu de bêtise assez incroyable. Ton intervention révèle bien en tout cas le refoulé anti-prof qu'il existe dans ce pays grâce à 40 ans de boulot de tes copains libéraux.

            Le coup des noirs...non mais n'importe quoi. Je te mets en ignoré comme ça tu n'auras pas à me lire et je ne perdrai pas mon temps avec toi.
            Si tu le mets en ignoré, il pourra encore te lire (toi tu ne pourras plus le lire) :)
            Envoyé par stadier
            - Upe : ça tiendrait qu'à moi tu serais responsable des Sports sur Canal ...

            Commentaire


            • Envoyé par François-17 Voir le message

              C'est toi qui me traite de manichéen, as-tu déjà lu mes posts dans ce topic depuis 2017 ? Non, d'ailleurs ça ne te manquera pas, mais ça fait quand même trois ans que j'adopte un positionnement coincé entre le social-liberalisme et la social-démocratie (au sens européen du terme, pas parteiste Froooncais de Fraaaance).

              C'est toi qui traite Macron d'ultracapitaliste jupitérien non stop en 2020. Ca fait 6 mois, environ 150-200 jours, qu'il a changé de braquet avec l'énorme baffe des gilets jaunes. Tu tournes sur le même disque que début 2019, ce qui ne colle plus à la réalité : chômage partiel subventionné par les Etats à 80% du salaire dans le monde ? Report de charges et annulations dans certains cas dans le monde ? Il est passé où Robert Malthus depuis six mois (banquet de la nature), cent cinquante - deux cent jours ?

              Merci pour ta définition du libéralisme. Je lis tes posts depuis longtemps, tu devrais aussi lire tes posts depuis longtemps, histoire de mettre un peu de sucre dans ton café quand tu abordes l'ensemble du paysage politique à droite des frondeurs socialistes. Je continuerai à te lire, avec ta régulation des inégalités dans un marché international ultra-capitaliste depuis longtemps, malgré les faux-semblants idéologiques. Si tu veux reguler, tu commences par convaincre, pas par condamner.

              Relis tes posts depuis un mois stp, après tu viens me traiter de manichéen.
              ben tu vois, j'aime bien te lire moi, parce que tu es une énigme à 2 visages : style ( volontairement ? ) alambiqué qu'on a parfois du mal à comprendre, puis lorsque touché ou en colère, style plus fluide et très compréhensible, dénotant alors une certaine intelligence. Et là, parfois, un "peu" de haine ou de mépris à la limite de l'insulte notamment pour les forumeurs de gauche. On dirait un défoulement.

              Quel est le vrai visage ?
              Noël au balcon, enrhumé comme un con

              Commentaire


              • Envoyé par oliver69 Voir le message

                ben tu vois, j'aime bien te lire moi, parce que tu es une énigme à 2 visages : style ( volontairement ? ) alambiqué qu'on a parfois du mal à comprendre, puis lorsque touché ou en colère, style plus fluide et très compréhensible, dénotant alors une certaine intelligence. Et là, parfois, un "peu" de haine ou de mépris à la limite de l'insulte notamment pour les forumeurs de gauche. On dirait un défoulement.

                Quel est le vrai visage ?
                C'est le sujet qui importe, le reste est un peu secondaire. Désolé de m'etre énervé, j'ai déjà croisé quelques vagues et les leçons de solidarité tiennent chaud l'hiver. Après on s'en tape, c'est le sujet abordé qui mérite un débat d'idées, pas ceux qui écrivent avec des débats d'égos.

                J'ai déjà renseigné mon positionnement idéologique.

                Je /ignore Pablo Solidar pour ne pas voir ses messages.

                Bonne journée.

                Commentaire


                • Un point de vue interessant:

                  «C’est l’État qui a contraint les entreprises à s’arrêter et il ne peut plaider la force majeure»


                  TRIBUNE - En ordonnant un confinement qui n’était qu’un des choix possibles, les pouvoirs publics sont comptables du préjudice subi par chefs d’entreprise et travailleurs indépendants et ils leur doivent réparation, plaide l’avocat Jean-Philippe Delsol.
                  https://www.lefigaro.fr/vox/economie...jeure-20200520

                  S'il est indéniable qu'il faut que l'Etat puisse avoir les moyens d'agir dans l'intérêt général, a titre prioritaire des intérêts économiques privés qui passent au second plan, il semble également normal que cette prérogative soit proportionné et ne créer pas de préjudices irréparables pour les personnes touchées.

                  Si on regarde la situation des entrepreneurs qui ont investit leur temps, leur argent, qui avaient une activité et qui soudainement ont été mis en situation de faillite par une décision de l'Etat, il ne semble pas anormal qu'ils soient indemnisés.

                  On pourrait même élargir au football et à la L1. Les clubs sont complètement lésés, la décision de l'Etat d'interdire les matchs à huis clos ne peut se baser sur aucun raisonnement médical. On voit notamment avec l'Allemagne que la reprise était parfaitement possible. Je pense personnellement que le championnat n'aurait même jamais du s'arrêter.

                  Commentaire


                  • l'état s'en fout, il peut indemniser à foison, on va trinquer après. Pour tout les prix vont augmenter, le pétrole commence, les commerces vont se rattraper, les transports ensuite, les mutuelles plus tard , et enfin les impôts directs ou indirects.Avec le : on n'y peut rien ma brave dame, vous voyez bien qu'on est obligés.
                    Un exemple sournois : lavage voiture , même prix 2 fois moins de temps.

                    Pour les impôts, ca commence déjà:

                    Coronavirus : la CRDS prolongée jusqu'en 2033 en raison de l'épidémie

                    VU DANS LA PRESSE - La contribution au remboursement de la dette sociale (CRDS), un prélèvement de 0,5 % sur tous les revenus, devait être supprimée en 2024. Elle est prolongée jusqu'en 2033.

                    Sinon, pour les chers asymptomatiques que nous sommes peut être tous, ou pas :

                    https://www.futura-sciences.com/sant...ouchent-81122/



                    Noël au balcon, enrhumé comme un con

                    Commentaire


                    • Quelqu'un a vu une réaction de Raoult à cette étude The Lancet ?

                      https://www.thelancet.com/journals/l...180-6/fulltext

                      Commentaire


                      • Envoyé par Lyonnais921 Voir le message
                        Quelqu'un a vu une réaction de Raoult à cette étude The Lancet ?

                        https://www.thelancet.com/journals/l...180-6/fulltext
                        Merci pour l'info. Ca ne changera plus grand chose maintenant, le débat public et virtuel est polarisé depuis presque un mois maintenant. Les données passent après les prises de position.

                        Cette étude n'est pas définitive, en plus les liens pharmaceutiques cités pourraient inciter les défenseurs de HCQ à remettre un jeton dans le Juke-box. Comme le déclarent très clairement des responsables politiques, le professeur Raoult est l'un des meilleurs du monde:

                        Quand l'identité prend le dessus sur des données mesurables, la vérité ne s'encombre pas des faits. Elle préfère la grosse confiance de la détermination. Oui oui...

                        Cette étude pourrait avoir le mérite de remettre les compteurs à zéro. Je suis convaincu que ça ne va pas changer les approches. Les auteurs n'y vont pas avec des pincettes pour rien.

                        Commentaire


                        • Envoyé par JuniGarde Voir le message
                          Un point de vue interessant:



                          https://www.lefigaro.fr/vox/economie...jeure-20200520

                          S'il est indéniable qu'il faut que l'Etat puisse avoir les moyens d'agir dans l'intérêt général, a titre prioritaire des intérêts économiques privés qui passent au second plan, il semble également normal que cette prérogative soit proportionné et ne créer pas de préjudices irréparables pour les personnes touchées.

                          Si on regarde la situation des entrepreneurs qui ont investit leur temps, leur argent, qui avaient une activité et qui soudainement ont été mis en situation de faillite par une décision de l'Etat, il ne semble pas anormal qu'ils soient indemnisés.

                          On pourrait même élargir au football et à la L1. Les clubs sont complètement lésés, la décision de l'Etat d'interdire les matchs à huis clos ne peut se baser sur aucun raisonnement médical. On voit notamment avec l'Allemagne que la reprise était parfaitement possible. Je pense personnellement que le championnat n'aurait même jamais du s'arrêter.
                          Et ça va reprendre dans tous les grands championnats. Quel pays de merde on est ...


                          Envoyé par oliver69 Voir le message
                          l'état s'en fout, il peut indemniser à foison, on va trinquer après. Pour tout les prix vont augmenter, le pétrole commence, les commerces vont se rattraper, les transports ensuite, les mutuelles plus tard , et enfin les impôts directs ou indirects.Avec le : on n'y peut rien ma brave dame, vous voyez bien qu'on est obligés.
                          Un exemple sournois : lavage voiture , même prix 2 fois moins de temps.

                          Pour les impôts, ca commence déjà:

                          Coronavirus : la CRDS prolongée jusqu'en 2033 en raison de l'épidémie

                          VU DANS LA PRESSE - La contribution au remboursement de la dette sociale (CRDS), un prélèvement de 0,5 % sur tous les revenus, devait être supprimée en 2024. Elle est prolongée jusqu'en 2033.

                          Sinon, pour les chers asymptomatiques que nous sommes peut être tous, ou pas :

                          https://www.futura-sciences.com/sant...ouchent-81122/
                          9 ans de rallonge d'un coup... super!
                          Envoyé par stadier
                          - Upe : ça tiendrait qu'à moi tu serais responsable des Sports sur Canal ...

                          Commentaire


                          • Envoyé par Lyonnais921 Voir le message
                            Quelqu'un a vu une réaction de Raoult à cette étude The Lancet ?

                            https://www.thelancet.com/journals/l...180-6/fulltext
                            Il manque une donnee principale: dans quelle condition ces protocoles ont ete donnes. Par exemple, ils donnent certes le SPO2 (niveau d'oxygene), mais pas sa moyenne selon le protocole, juste le pourcentage des cas où il etait < 94 (ce qui est le tout tout debut où c'est considere anormal). Ca aurait ete bcp plus convaincant. La, on ne peut rien conclure. Si ca se trouve, HCQ + AZ a ete donne a chaque fois que c'etait tres bas, et comme c'est directement correle a la mortalite... Quand on voit les correlations selon les pays (tres tres different en Afrique), ou meme avec les problemes cardiaques, on comprend que les conditions d'utilisation du protocole ont ete tres tres variees. Difficile, une fois de plus, de conclure. Ce qui est marrant, c'est que tous les detracteurs demandent des essais randomises, mais des qu'une etude non randomisee sort qui tend a montrer que ca ne marche pas, ca leur convient.

                            Commentaire


                            • Envoyé par alain_suit_cris Voir le message

                              Il manque une donnee principale: dans quelle condition ces protocoles ont ete donnes. Par exemple, ils donnent certes le SPO2 (niveau d'oxygene), mais pas sa moyenne selon le protocole, juste le pourcentage des cas où il etait < 94 (ce qui est le tout tout debut où c'est considere anormal). Ca aurait ete bcp plus convaincant. La, on ne peut rien conclure. Si ca se trouve, HCQ + AZ a ete donne a chaque fois que c'etait tres bas, et comme c'est directement correle a la mortalite... Quand on voit les correlations selon les pays (tres tres different en Afrique), ou meme avec les problemes cardiaques, on comprend que les conditions d'utilisation du protocole ont ete tres tres variees. Difficile, une fois de plus, de conclure. Ce qui est marrant, c'est que tous les detracteurs demandent des essais randomises, mais des qu'une etude non randomisee sort qui tend a montrer que ca ne marche pas, ca leur convient.
                              Ta remarque sur le taux d'oxygène est intéressante, puisque vers la fin de la démonstration observationnelle (pas une étude randomisée définitive), un contrôle de l'oxygène privilégié sur un focus blocage ACE semble montrer une mortalité inférieure. J'ai sûrement mal traduit le passage en question. Edit: j'ai mal traduit et lu trop vite, je c/c le passage.

                              "Thus, the presence of cardiovascular comorbidity in the study population could partially explain the observed risk of increased cardiovascular toxicity with the use of chloroquine or hydroxychloroquine, especially when used in combination with macrolides. In this investigation, consistent with our previous findings in a smaller cohort of 8910 patients,
                              20
                              we found that women and patients being treated with ACE inhibitors (but not angiotensin receptor blockers) or statins had lower mortality with COVID-19. These findings imply that drugs that stabilise cardiovascular function and improve endothelial cell dysfunction might improve prognosis, independent of the use of cardiotoxic drug combinations."
                              21


                              L'étude clinique n'est pas une condamnation de HCQ, les auteurs insistent sur le fait que leur observation ne démontre pas l'avantage HCQ, chloroquine, avec ou sans azithromycine, par rapport à autre chose. Le fait qu'il y ait des mortalités supérieures peut être debatable. Ce qui n'est pas debatable selon l'étude, c'est que les protocoles observés ne sont pas concluants.

                              Les bilans arriveront plus tard, retenons que l'embrouille planétaire sur un protocole (qui varie dans le temps) (efficace au début, pas après, et ensuite efficace en rea) pose plus de problème que le protocole tout seul. Admettons que le protocole démontre son utilité médicale réelle dans 1 mois: ce sera 3 mois de perdus sur YouTube et BFM sans étude randomisée d'un IHU qui a coûté 300M d'euros au contribuable (construction et équipement).

                              Les détracteurs et anti-detracteurs vont bien s'amuser. J'attends les arguments de l'IHU Med pour démonter les clodos incultes qui ont rassemblé les données, YouTube va être marrant à zieuter demain.
                              Dernière modification par François-17, 23/05/2020, 00h55.

                              Commentaire


                              • Je vous mets en ligne des extraits cet article de Mediapart

                                Le seuil d'immunité collective face au Covid-19 pourrait se situer entre 10 et 20 % seulement, bien au-dessous des estimations initiales, d'après des publications scientifiques encore peu relayées en France. Une bonne nouvelle. À condition d’identifier les portes d’entrée du virus et de les maintenir fermées, précisent les chercheurs.
                                Tant que 60 à 70 % de la population ne sera pas immunisée, l’épidémie poursuivra sa course morbide, peut-on lire dans les publications scientifiques et les articles de presse, d’un bout à l’autre de la planète. Depuis le début de l’épidémie, cet horizon semble faire consensus. Le problème, c’est que les modèles utilisés pour fixer ce seuil s’appuient sur une épidémie qui ressemblerait à la grippe, où nous aurions grosso modo tous la même probabilité d’infecter n’importe quel autre individu. Ce qui s’avère très loin de ce que nous observons actuellement. En s’appuyant sur de nouveaux modèles, des chercheurs revoient à la baisse ce seuil d’immunité collective. Ils le revoient tellement à la baisse que leurs publications font l’effet d’un pavé dans la mare.
                                De fait, l’hétérogénéité est sans doute le maître mot de l’épidémie actuelle. Hétérogénéité géographique (le virus se concentre sur certaines zones et en épargne d’autres), mais aussi hétérogénéité individuelle (certains individus sont plus susceptibles d’être infectés et de transmettre le virus que d’autres), les deux étant sans doute liées. En Chine, une recherche menée sur plus de 1 500 personnes montre que seulement 8,9 % des individus infectés sont responsables de 80 % des cas de contaminations secondaires. Une récente modélisation mathématique aboutit au même ordre de grandeur. Bref, très peu d’individus contribuent à l’expansion de l’épidémie. En outre, ces individus surnommés les « superspreaders » n’infectent pas « n’importe quel » individu : ils contaminent préférentiellement les personnes avec qui ils ont eu des contacts proches et prolongés, préférentiellement en lieu clos.
                                « Le résultat de nos modèles est conditionné par la distanciation physique, reconnaît Caetano Souto-Maior, coauteur avec Gabriela Gomes de l’étude annonçant un seuil d’immunité collective à 10 %. En ce sens, notre étude ne conclut pas en l’inutilité du confinement », insiste ce chercheur du National Institutes of Health, à Bethesda, dans l’État du Maryland, coupant court à la polémique qui a suivi leur publication, certains y voyant la confirmation du bien-fondé des approches consistant à laisser le virus faire son œuvre et à tout miser sur l’immunité collective.

                                En outre, ce fameux seuil d’immunité collective correspond au moment à partir duquel l’épidémie ralentit. « Sans mesure de prévention, les chaînes de transmission se poursuivent encore quelque temps et le pourcentage final de la population qui sera infectée dépasse ce seuil », précise Gabriela Gomes. Avec un taux moyen de létalité du virus qui tourne autour de 0,7 %, même si l’épidémie n’infectait que 20 % de la population, cela se traduirait inévitablement par de nombreux morts…

                                Commentaire


                                • Entendu un truc intéressant et assez inattendu hier sur la "recette" de la Grèce qui s'en sort bien finalement dans les bilans de décès par rapport à ce qu'on aurait pu attendre.
                                  D'après une journaliste grecque interrogée sur france info, les Grecs savent tous très bien que leur système de santé est dans un état catastrophique notamment du fait des coupes budgétaires liées à la crise de la dette grecque. Quand les premiers cas ont été signalés et que leur gouvernement a décrété un confinement, il semble que les grecs ont tous très très vite fait particulièrement attention à la distanciation et aux gestes barrières pour ne pas risquer de diffuser l'épidémie, sachant que leur pays ne s'en relèverait pas. Avec succès. Une autre clé de la réussite, ce serait que les personnes âgées vivent à souvent au domicile d'un de leur enfant. Contrairement à l'Espagne où la cohabitation entre jeunes et vieux sous le même toit a fait des ravages, il y aurait eu un effet inverse en Grece : car au vu du taux de chômage du pays et des salaires devenus très bas, ce sont souvent les pensions de retraite qui font vivre toute une famille. Pour ne pas risquer de perdre cet argent précieux en cas de décès de la personne âgée, les Grecs auraient ainsi fait très attention à ne pas contaminer leurs parents âgés (ou grands parents), renforçant encore plus la distanciation et les gestes barrière.
                                  Ce qui explique aussi pourquoi les restrictions sont désormais très largement levées en Grèce, alors que les camps de migrants du continent ou de leurs îles restent encore confinés, car il n'y a pas ces mêmes "motivations" collectives on va dire.
                                  Libérééééééé, délivréééééééé !

                                  Commentaire


                                  • Envoyé par huascaran Voir le message
                                    Entendu un truc intéressant et assez inattendu hier sur la "recette" de la Grèce qui s'en sort bien finalement dans les bilans de décès par rapport à ce qu'on aurait pu attendre.
                                    D'après une journaliste grecque interrogée sur france info, les Grecs savent tous très bien que leur système de santé est dans un état catastrophique notamment du fait des coupes budgétaires liées à la crise de la dette grecque. Quand les premiers cas ont été signalés et que leur gouvernement a décrété un confinement, il semble que les grecs ont tous très très vite fait particulièrement attention à la distanciation et aux gestes barrières pour ne pas risquer de diffuser l'épidémie, sachant que leur pays ne s'en relèverait pas. Avec succès. Une autre clé de la réussite, ce serait que les personnes âgées vivent à souvent au domicile d'un de leur enfant. Contrairement à l'Espagne où la cohabitation entre jeunes et vieux sous le même toit a fait des ravages, il y aurait eu un effet inverse en Grece : car au vu du taux de chômage du pays et des salaires devenus très bas, ce sont souvent les pensions de retraite qui font vivre toute une famille. Pour ne pas risquer de perdre cet argent précieux en cas de décès de la personne âgée, les Grecs auraient ainsi fait très attention à ne pas contaminer leurs parents âgés (ou grands parents), renforçant encore plus la distanciation et les gestes barrière.
                                    Ce qui explique aussi pourquoi les restrictions sont désormais très largement levées en Grèce, alors que les camps de migrants du continent ou de leurs îles restent encore confinés, car il n'y a pas ces mêmes "motivations" collectives on va dire.
                                    M'etonnerais pas que dans quelques mois on decouvre que tout les vieux sont morts mais que personne l'a declarés pour gardé le seul revenu du foyer. Sur goggle heart on voit pas des tombes dans tout les jardins grecs ?
                                    Envoyé par imago01
                                    toi c"est umtiti qui est dans le tien connard
                                    Envoyé par imago01
                                    allez l'OM

                                    Commentaire


                                    • Au moins, il assume ses responsabilités, lui.



                                      8h29 : François Hollande invité de France Inter
                                      "J'ai gouverné la France pendant quatre ans, j'ai donc ma part de responsabilité dans la situation de l'hôpital", a avoué François Hollande au micro de Léa Salamé sur France Inter.


                                      Photo Thomas SAMSON/AFP"Depuis des années, on a contraint l'hôpital et j'ai pris ma part, je ne veux pas m'exclure, même si j'ai mis des moyens supplémentaires."


                                      Interrogé sur la mauvaise gestion de stock de masques, il a expliqué "qu'une décision de changement de système de stockage des masques a été prise en 2011", en précisant qu'il a "vérifié le stock trois fois pendant son mandat. Selon lui, des masques ont été détruits à partir de 2017, sans qu'ils n'y ait eu de renouvellement. Avec un stock de "un peu moins d'un milliard de masques" quand il est arrivé, "et 740 millions" quand il est parti. "Quand la crise a commencé, il n'y en avait plus que 140 ou 150 millions."
                                      .@fhollande : "J'ai présidé la France pendant cinq ans, j'ai ma part de responsabilité aussi dans la situation de l'hôpital" #le79inter pic.twitter.com/nRONLBqfXY
                                      — France Inter (@franceinter) 25 mai 2020



                                      L'ancien président de la République s'est aussi exprimé sur la situation sociale que pourrait connaître la France à la suite de la pandémie : "La crise va surgir sous nos yeux et le chômage va atteindre des niveaux jamais connus : d'ici la fin de l'année, on peut penser qu'il y aura plus d'un million de chômeurs de plus", a-t-il estimé.

                                      Noël au balcon, enrhumé comme un con

                                      Commentaire


                                      • Envoyé par oliver69 Voir le message
                                        Au moins, il assume ses responsabilités, lui.



                                        8h29 : François Hollande invité de France Inter
                                        "J'ai gouverné la France pendant quatre ans, j'ai donc ma part de responsabilité dans la situation de l'hôpital", a avoué François Hollande au micro de Léa Salamé sur France Inter.


                                        Photo Thomas SAMSON/AFP"Depuis des années, on a contraint l'hôpital et j'ai pris ma part, je ne veux pas m'exclure, même si j'ai mis des moyens supplémentaires."


                                        Interrogé sur la mauvaise gestion de stock de masques, il a expliqué "qu'une décision de changement de système de stockage des masques a été prise en 2011", en précisant qu'il a "vérifié le stock trois fois pendant son mandat. Selon lui, des masques ont été détruits à partir de 2017, sans qu'ils n'y ait eu de renouvellement. Avec un stock de "un peu moins d'un milliard de masques" quand il est arrivé, "et 740 millions" quand il est parti. "Quand la crise a commencé, il n'y en avait plus que 140 ou 150 millions."
                                        .@fhollande : "J'ai présidé la France pendant cinq ans, j'ai ma part de responsabilité aussi dans la situation de l'hôpital" #le79inter pic.twitter.com/nRONLBqfXY
                                        — France Inter (@franceinter) 25 mai 2020




                                        L'ancien président de la République s'est aussi exprimé sur la situation sociale que pourrait connaître la France à la suite de la pandémie : "La crise va surgir sous nos yeux et le chômage va atteindre des niveaux jamais connus : d'ici la fin de l'année, on peut penser qu'il y aura plus d'un million de chômeurs de plus", a-t-il estimé.
                                        Hollande on le connaît il fait mine d'assumer 10% de ses responsabilités pour mieux se dédouaner, tape sur son successeur ou son prédécesseur en sachant qu'il a fait bien pire qu'eux.

                                        Ce côté donneur de leçon est insupportable quand on sait qu'il s'est largement vautré et présente pour le moment le pire bilan de popularité d'un président de la 5ème république quoiqu'on en dise. Je ne dis pas qu'il a tout raté dans son mandat, mais il a mené une politique catastrophique pendant 2 ans ce qui l'a d'ailleurs emmené à ces records d'impopularité dès la mi-mandat, la seconde partie de son mandat après 2014 ne suffit évidément pas à sauver ce bilan. Si le chômage n'a baissé qu'à partir de fin 2016 c'est sa faute, il aurait du baisser depuis 2014 au moins, c'est juste impardonnable de ne pas avoir surfé sur la reprise après nous avoir abbreuvé de cette fameuse inversion de la courbe. Maintenant qu'on est de nouveau en crise (mondiale) c'est plus la peine de venir fanfaronner sur ses pseudo réussites trop tardives.

                                        Commentaire


                                        • Il est impayable ce Raoult.

                                          "C'est une étude foireuse parce que les auteurs n'ont pas vu les malades".

                                          Evidemment, quand tu fais une étude de mortalité sur la base des certificats de décès, elle est foireuse puisque tu n'as pas vu les cadavres.

                                          Commentaire


                                          • Envoyé par Lyonnais921 Voir le message
                                            Il est impayable ce Raoult.

                                            "C'est une étude foireuse parce que les auteurs n'ont pas vu les malades".

                                            Evidemment, quand tu fais une étude de mortalité sur la base des certificats de décès, elle est foireuse puisque tu n'as pas vu les cadavres.
                                            Ou alors il veut dire qu'ils n'ont fait que regarder des chiffres, et n'ont rien pu verifier controller eux meme avec certitude dans quel etat les patients se trouvaient, quels protocoles les differents hopitaux ont suivis ni avec avec quel serieux ils les ont suivis.

                                            Et quand on explique au debut du rapport qu'ils ont prit des patients qui ont initiés le traitement, "dans les 48 heures apres leur diagnostique", ca ne veut pas forcement dire, qu'ils avaient eu leurs premiers symptomes depuis 48 heures ! Preciser qu'ils n'ont pas ete pris en compte ceux qui ont ete diagnostiqué depuis plus de 48 ou ceux qui etaient deja sous respirateur ne change pas ce probleme. Ce ne sont pas forcement des patients traités rapidement apres les premiers symptomes.

                                            Quand a l'OMS et ses essais cliniques controlés Solidarity il faut m'expliquer une chose
                                            Pourquoi stopper net les essais lancés sur l'hydroxychloroquine "par securité", sur la conclusion d'un rapport etabli uniquement sur la base d'une compilation de données... et continuer ceux lancés sur le Remdésivir malgré plusieurs tres mauvais rapports sur ce medicament ?
                                            "Hmmm oui mère..."

                                            Commentaire


                                            • Envoyé par lochiba84 Voir le message

                                              Hollande on le connaît il fait mine d'assumer 10% de ses responsabilités pour mieux se dédouaner, tape sur son successeur ou son prédécesseur en sachant qu'il a fait bien pire qu'eux.

                                              Ce côté donneur de leçon est insupportable quand on sait qu'il s'est largement vautré et présente pour le moment le pire bilan de popularité d'un président de la 5ème république quoiqu'on en dise. Je ne dis pas qu'il a tout raté dans son mandat, mais il a mené une politique catastrophique pendant 2 ans ce qui l'a d'ailleurs emmené à ces records d'impopularité dès la mi-mandat, la seconde partie de son mandat après 2014 ne suffit évidément pas à sauver ce bilan. Si le chômage n'a baissé qu'à partir de fin 2016 c'est sa faute, il aurait du baisser depuis 2014 au moins, c'est juste impardonnable de ne pas avoir surfé sur la reprise après nous avoir abbreuvé de cette fameuse inversion de la courbe. Maintenant qu'on est de nouveau en crise (mondiale) c'est plus la peine de venir fanfaronner sur ses pseudo réussites trop tardives.
                                              on ne parle pas de son bilan. Ca a été assez fait sur ce forum et de certaine façon à 'l'inverse d'autres qui n'en ont pas de meilleur et qui bénéficient de mansuétude. On parle de la situation virus.
                                              Noël au balcon, enrhumé comme un con

                                              Commentaire


                                              • Le technocrate Veran et sa clique de méthodologistes qui se sont rués sur l'étude statistique foireuse du magazine "The Lancet", magazine qui vaut moins bien qu'un rouleau de papier toilette usagé, pour essayer d'interdire l'utilisation de l'hydroxychloroquine, en prétextant un soit disant danger qui est inexistant, étant donné que l'hydroxychloroquine a été donné à des millions de patients sans le moindre problème.

                                                C'est risible et ce serait surtout ridicule si ça n'en était pas criminel et meurtrier. L'histoire les jugera coupable, lui et le gouvernement qui a provoqué la mort de plus de 30 000 personnes et la destruction de l'économie française.

                                                La seule bonne nouvelle, c'est que ce torchon pondu par des statisticiens qui ne connaissent probablement pas grand chose à la médecine réelle et aux patients, n'est venu servir d'alibis aux méthodologues technocrates français qu'après la fin de l'épidémie.

                                                Nous avons déja gagné, dans l'opinion et dans les faits. Les pays qui ont utilisé l'hydroxychloroquine sonnt seux qui s'en sont le mieux tirés au monde. Les états défaillants menés par des Vérans et des Macron ont recolté ce qu'ils ont semés.

                                                Usage de l'hydroxychloroquine de manière précoce = faible mortalité. Le taux de mortalité à l'IHU méditerannées à ridiculisé toute la médecine parisienne, incompétente et dirigée par des technocrates sans expertise réelle.

                                                Commentaire


                                                • Envoyé par JuniGarde Voir le message
                                                  Le technocrate Veran et sa clique de méthodologistes qui se sont rués sur l'étude statistique foireuse du magazine "The Lancet", magazine qui vaut moins bien qu'un rouleau de papier toilette usagé, pour essayer d'interdire l'utilisation de l'hydroxychloroquine, en prétextant un soit disant danger qui est inexistant, étant donné que l'hydroxychloroquine a été donné à des millions de patients sans le moindre problème.

                                                  C'est risible et ce serait surtout ridicule si ça n'en était pas criminel et meurtrier. L'histoire les jugera coupable, lui et le gouvernement qui a provoqué la mort de plus de 30 000 personnes et la destruction de l'économie française.

                                                  La seule bonne nouvelle, c'est que ce torchon pondu par des statisticiens qui ne connaissent probablement pas grand chose à la médecine réelle et aux patients, n'est venu servir d'alibis aux méthodologues technocrates français qu'après la fin de l'épidémie.

                                                  Nous avons déja gagné, dans l'opinion et dans les faits. Les pays qui ont utilisé l'hydroxychloroquine sonnt seux qui s'en sont le mieux tirés au monde. Les états défaillants menés par des Vérans et des Macron ont recolté ce qu'ils ont semés.

                                                  Usage de l'hydroxychloroquine de manière précoce = faible mortalité. Le taux de mortalité à l'IHU méditerannées à ridiculisé toute la médecine parisienne, incompétente et dirigée par des technocrates sans expertise réelle.
                                                  L'efficacité de HCQ en 2 chiffres :

                                                  nombre de morts du Covid19 par million d'habitants

                                                  Bouches du Rhône 254 morts

                                                  Gironde 87

                                                  (pour les scientifiques, pas taper. Je sais ce que vaut mon argument. Mais il faut se mettre à la hauteur des capacités cognitives de son interlocuteur)

                                                  Commentaire

                                                  Chargement...
                                                  X