Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Débats politiques 2.0

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Tu crois qu'ils ont l'INSEE en Afrique ?

    Commentaire


    • Envoyé par auto67 Voir le message
      Tu crois qu'ils ont l'INSEE en Afrique ?
      A ma connaissance, beaucoup de pays africains ont un institut de statistique.

      Mais ça ne suffit pas.

      L'INSEE publie des chiffres de mortalité parce que les mairies lui transmettent les données.

      Il faudrait déjà vérifier comment sont tenus, pays par pays les registres d'Etat Civil avant de parler de centraliser leurs données.

      Et si ce système, de base, est déficient, que dire des données issues du système sanitaire.

      Je vais sortir de lAfrique et aller au Brésil.

      Je suis convaincu que, lorsque l'on examinera les statistiques brésiliennes de mortalité par âge entre 2000 et 2040 on trouvera une rupture des taux de mortalité post-Covid par rapport aux valeurs antérieures. Les taux au delà de 60ans seront trop faibles et remonteront lentement vers les valeurs d'avant-Covid.

      Ces taux seront faibles parce que les chiffres du dénominateur seront surestimés (parce que issus du vieillissement de la pyramide des âges après prise en compte des décès et que, pendant l'épidémie, une partie des décès, et pas seulement ceux dus au Covid n'auront pas été déclarés).

      Inversement, mais il faudra un peu travailler, on pourra, quand ces taux seront normalisés, calculer le nombre réel de décès pendant l'épidémie..

      Commentaire


      • Ce qui est le plus étonnant, ce n'est pas que d'autres personnes prennent la Suède en exemple, étant donné qu'elle a eu un taux de mortalité similaire pour le moment à d'autres pays européens et qu'elle est mieux armée pour le futur immédiat grâce à une immunité collective plus importante que d'autres pays qui n'ont fait que retarder l'échéance.

        Non, le plus étonnant c'est qu'il y a encore des partisans d'un confinement bête et méchant, moyenageux diront certains alors que tous les éléments rationnels viennent nous montrer qu'il a été néfaste à presque tous les niveaux. On passera rapidement sur la catastrophe économique et sociale et sur l'atteinte jamais vu par rapport aux libertés publiques que représente le fait d'avoir transformé en détenu la quasi totalité de la population française.

        Le confinement a donc été décidé en France de manière aveugle et arbitraire, par un gouvernement aux abois qui n'avait aucune idée de quoi faire et qui n'a fait qu'imiter l'Italie et l'Espagne en créant un vent de panique aussi fort que ridicule. Et maintenant qu'on s’aperçoit à froid de ce que cela a été, on double la mise, on mène une propagande délirante visant a maintenir la population dans la peur et la servilité pour éviter de remettre en question le dogme officiel de ce qui a été fait.

        On a donc confiné l'ensemble de la population, alors que seulement 20% de la population était vulnérable au virus, et que pour le reste, c'était tout au plus une simple grippe. Donc au lieux de recommander un auto confinement aux personnes vulnérables et fragiles, on a enfermé des personnes qui n'avaient quasiment aucun risque face au virus.... La mortalité des moins de 25 ans a été inferieur aux autres années, de la sous mortalité en pleine épidémie, evidemment puisqu'ils ne meurent pas de l'épidémie et que toute activité un tant soit peu dangereuse était interdite.

        Ces décisions aveugles et irreflechies, il est sain de les remettre en question pour ne plus les répéter dans l'avenir. Parce qu'avec la bêtise du gouvernement Macron et la crédulité d'une bonne partie de la population aussi perspicace qu'un troupeau de lemmings, on est prêt a replonger la tête la première dans les mêmes conneries.

        L'épidémie a évolué sans contrôles a ravagé l'Est de la France, a épargné l'Ouest et s'est déroulé normalement dans l'Est en touchant les personnes vulnérables avant de baisser naturellement comme les autres épidémies avec un effet minime du confinement. Donc on peut penser que l'Ouest sera frappé plus durement à la rentrée. Ce qui serait une pierre de plus dans la démonstration de l'inutilité qu'a eu le confinement appliqué en France.

        Donc , pour conclure sur une tentative de compromis, il va falloir séparer ceux qui sont prêt a se confronter à la vie, a reprendre des activités normales, a faire vivre la nation, et ceux , personnes a juste titre fragiles ayant besoin de se protéger jusqu'à un vaccin qui pourraient rester en activités réduites et adaptées, au cotés des peureux qui flippent juste et veulent vivre enfermés dans des chambres si possibles stériles.

        Commentaire


        • L'OMS a pour rôle, entre autres, de quantifier les crises sanitaires, pour mieux y répondre ensuite. Ce n'est pas la même chose que L'INSEE mais ils semblent compétents pour mesurer des épidémies.

          Le premier lien devrait suffire, mais pour les comparaisons éventuelles il y a le second lien (années antérieures à 2020). Le troisième lien (non OMS officiel) est un suivi spécifique en Afrique du Sud.

          https://www.afro.who.int/health-topi...virus-covid-19

          https://www.who.int/data/gho/data/countries

          https://virusncov.com/covid-statistics/south-africa

          Commentaire


          • Envoyé par JuniGarde Voir le message
            Ce qui est le plus étonnant, ce n'est pas que d'autres personnes prennent la Suède en exemple, étant donné qu'elle a eu un taux de mortalité similaire pour le moment à d'autres pays européens et qu'elle est mieux armée pour le futur immédiat grâce à une immunité collective plus importante que d'autres pays qui n'ont fait que retarder l'échéance.

            Non, le plus étonnant c'est qu'il y a encore des partisans d'un confinement bête et méchant, moyenageux diront certains alors que tous les éléments rationnels viennent nous montrer qu'il a été néfaste à presque tous les niveaux. On passera rapidement sur la catastrophe économique et sociale et sur l'atteinte jamais vu par rapport aux libertés publiques que représente le fait d'avoir transformé en détenu la quasi totalité de la population française.

            Le confinement a donc été décidé en France de manière aveugle et arbitraire, par un gouvernement aux abois qui n'avait aucune idée de quoi faire et qui n'a fait qu'imiter l'Italie et l'Espagne en créant un vent de panique aussi fort que ridicule. Et maintenant qu'on s’aperçoit à froid de ce que cela a été, on double la mise, on mène une propagande délirante visant a maintenir la population dans la peur et la servilité pour éviter de remettre en question le dogme officiel de ce qui a été fait.

            On a donc confiné l'ensemble de la population, alors que seulement 20% de la population était vulnérable au virus, et que pour le reste, c'était tout au plus une simple grippe. Donc au lieux de recommander un auto confinement aux personnes vulnérables et fragiles, on a enfermé des personnes qui n'avaient quasiment aucun risque face au virus.... La mortalité des moins de 25 ans a été inferieur aux autres années, de la sous mortalité en pleine épidémie, evidemment puisqu'ils ne meurent pas de l'épidémie et que toute activité un tant soit peu dangereuse était interdite.

            Ces décisions aveugles et irreflechies, il est sain de les remettre en question pour ne plus les répéter dans l'avenir. Parce qu'avec la bêtise du gouvernement Macron et la crédulité d'une bonne partie de la population aussi perspicace qu'un troupeau de lemmings, on est prêt a replonger la tête la première dans les mêmes conneries.

            L'épidémie a évolué sans contrôles a ravagé l'Est de la France, a épargné l'Ouest et s'est déroulé normalement dans l'Est en touchant les personnes vulnérables avant de baisser naturellement comme les autres épidémies avec un effet minime du confinement. Donc on peut penser que l'Ouest sera frappé plus durement à la rentrée. Ce qui serait une pierre de plus dans la démonstration de l'inutilité qu'a eu le confinement appliqué en France.

            Donc , pour conclure sur une tentative de compromis, il va falloir séparer ceux qui sont prêt a se confronter à la vie, a reprendre des activités normales, a faire vivre la nation, et ceux , personnes a juste titre fragiles ayant besoin de se protéger jusqu'à un vaccin qui pourraient rester en activités réduites et adaptées, au cotés des peureux qui flippent juste et veulent vivre enfermés dans des chambres si possibles stériles.
            Prendre comme exemple comme la Suède parait absurde : ils ont 10 morts / 100 000 habitants de plus que nous soit 6 000 morts pour la France. De plus il semblerait (j'ai pas de chiffre) que leur économie a plus souffert que les pays scandinaves de même taille. Leur stratégie est un flop ....surtout si l'immunité espérée n'est pas pérenne dans le temps. Aucune certitude pour l'instant.
            sigpic

            Commentaire


            • avec la crise covid on avait appris à nos dépens qu'on avait plus de masques, soit.
              depuis hier avec l'accord du plan de relance européen c'est le stock de vaseline qui vient à manquer, les Français sont priés de se servir en substitution d'un matériau en abondance sur notre sol: le gravier.
              Messieurs dames de la REM, les Français vous remercies de ce riche héritage pour ces prochaines décennies!
              http://www.youtube.com/watch?v=uJF5z...eature=related

              Commentaire


              • Envoyé par Lyonnais921 Voir le message

                C'est ce qu'il a fait. Il a confiné.

                Et si tous les gouvernements ont confiné, cela prouve quoi, que tous les gouvernements sont incompétents ou qu'il n'y a pas de contre-solution ?
                Le gouvernement a confiné simplement pour ne pas être débordé du fait du manque de matériels et de lits et non par conviction puisqu'il n'en a aucune.Le 15 mars, on organisait des élections et on demandait aux gens de sortir et le 17 mars, on leur demandait de rester chez eux.Le 6 mars, Macron demandait aux gens de vivre normalement et d'aller au théâtre.je ne vois pas ou est la compétence.La contre solution, c'était pendant 3 ans de ne pas piller l’hôpital et de vérifier et contrôler l'approvisionnement en masques et leur production.Il faut toujours une catastrophe pour REagir. Et qu'on ne vienne pas nous dire que cet événement était inattendu au vu des virus précédents, même si ce n'était pas le même. Ça fait des années qu'on prépare la crue décennale à Paris.En matière stratégique, il doit toujours y avoir une réglementation obligeante et un contrôle permanent. Stratégique, c'est pour gérer les crises et disposer de ce dont on a besoin au moins au début de ces crises et pendant un certain temps. Il y avait 3 ans pour "vérifier " cela ( Veran devait connaitre la situation du fait de ses activités politiques :

                En décembre 2013, il publie un rapport sur l'emploi médical temporaire à l'hôpital, dans lequel il alerte sur l'impact sanitaire et financier du recours croissant aux médecins intérimaires, en lien avec une attractivité hospitalière de très bas niveau.

                En 2014, il est rapporteur du projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour 2015, volet assurance maladie. Il défend la création d'hôtels hospitaliers et la suppression des franchises médicales pour les bénéficiaires de l'aide à la complémentaire santé.

                En 2015, il est rapporteur du volet prévention et promotion de la loi de modernisation de la santé, comprenant le plan anti-tabac, la lutte contre le binge drinking, les salles de consommation à moindres risques. Il se mobilise particulièrement contre les troubles nutritionnels, avec des moyens nouveaux pour prévenir et soigner les malades d'anorexie. Il fait voter un amendement visant à interdire de recourir à des mannequins en état de dénutrition manifeste.

                En 2016, la ministre de la Santé, Marisol Touraine, le charge du pilotage du comité de réforme du mode de financement des établissements de santé
                .

                Il ne peut pas dire qu'il n'était pas informé). Il a peut être proposé de bonnes choses, mais il savait.

                Ce qu'on a fait pendant cette crise, c'est qu'on a regardé les statistiques des autres pays et on s'est adapté. Après ne pas avoir pris au sérieux des alertes et s'être pris pour ce qu'on n'est plus.

                Quant au nombre de lits nécessaires, je n'en sais rien, car pour se prononcer il faut avoir des chiffres et des documents et s'appuyer sur les praticiens du quotidien. Pendant un an , le monde médical a alerté par le moyen de certains mouvements. Sans être ni entendu, ni écouté.Tu poses la question .Quelle est ta réponse personnelle ?
                Noël au balcon, enrhumé comme un con

                Commentaire


                • Envoyé par auto67 Voir le message
                  Je défends pas la Suède (puisque ça m'est adressé), je m'en cogne, je dis juste qu'ils ont pas confiné et qu'ils n'ont pas plus de morts que nous. La façon de lire les bilans c'est un peu comme on veut hein, le nombre de morts par millions d'habitants nous arrange pas mal dans cette histoire.

                  De toute façon, j'ai mis à un peu près tous les pays européens dans le même lot et j'ai surtout fait mon comparatif Europe+USA/Asie, donc la Suède ok mais ça m'intéresse pas.

                  Ouais enfin l'Afrique, t'es sympa mais c'est un continent mal nourri, pauvre, sans infrastructures, qui se tape déjà des maladies comme Ebola, la malaria, le Sida, des petits trucs quoi qui flinguent le système immunitaire donc logiquement, le corona ça aurait dû être un carnage non ? Parce que l'histoire du sans diabète et sans obésité, c'est une blague, forcément ils vont pas être gros comme des noirs prolo new-yorkais vu qu'ils ont rien à bouffer. Mais quand t'as le sida, ebola et toutes les maladies du monde, t'as beau avoir 20 piges, tu crèves hein. L'Afrique c'est la preuve par l'absurde que la Chrolo marche, mais comme on est dans la religion et le dogme (idem avec l'UE et l'€), ben on le reconnaîtra évidemment pas.

                  Ah oui et y a aussi le fait que les pays africains savent gérer une épidémie avec des structures militarisées et que malgré la corruption générale là bas, ils sont paradoxalement pas assez riches pour être la proie des labos.

                  ps : Heureusement que le corona, c'est pas ébola justement parce qu'un truc équivalent en France, c'est la panique générale et des millions de morts. Quand je vois des gens se pisser dessus pour un truc qui est une grosse grippe, faut jamais qu'ils voient un humain cracher son sang parce que ses organes se liquéfient sous l'effet d'ébola.

                  ps 2 : l'Afrique souffre aussi et surtout de tuberculose, maladie touchant les poumons par excellence. Or le Corona les attaque également comme toute maladie respiratoire. Bref, il est curieux que personne ne s'étonne que l'Afrique ait les meilleurs chiffres que l'Europe et l'USA devraient avoir, et que ces derniers devraient avoir les chiffres que l'Afrique a. Forcément la seule explication est évidemment que les chiffres africains sont faux
                  Je rebondissais juste sur la légende urbaine comme quoi la Suède aurait fait le meilleur choix, on voit bien que non, enfin on verra bien que non puisqu'on fera les bilans à la fin. Tu me dit qu'on arrange les chiffres comme on veut parce que je prends le nombre de morts par million d'habitants ? Mais qu'est-ce que c'est que ce raisonnement ? Donc Saint-Marin ou Andorre ils ont été très peu touchés pour toi, y'a tellement moins de morts que chez nous ? Désolé mais la Suède ayant 6 fois moins d'habitants que nous, faut le prendre en considération de la même façon que 140 000 morts aux USA ou 80 000 morts au Brésil n'empêchent que pour l'heure ils ont moins de mortalité que la France (même s'ils en auront plus dans quelques semaines), évidément qu'il faut raisonner en nombre de morts/million d'habitant pour évaluer la mortalité et pas par nombre de morts global sinon je comprends pas l'intérêt.

                  Mais on parle pas d'ebola, du sida, on parle du COVID là. En quoi le système immunitaire des africains sont moins résistants que nous ? Être bien nourri et riche ça protége du COVID maintenant ? J'ai lu ça nul part. Ce que je vois c'est que les facteurs de risque principaux et avérés du COVID (âge, obésité, comorbidités diverses...) on les a tous nous les occidentaux alors que les africains n'en ont aucun. Mon constat s'arrête là, je ne suis ni épidémiologiste, ni spécialiste de quoi que ce soit mais ça me paraît juste une évidence que ça joue beaucoup.

                  Tes conflits d'intérêt avec les labos t'es bien gentil mais c'est pas ça qui nous a donné 30 000 morts et c'est pas la chloroquine qui nous aurait évité ce qu'on a connu, sinon ce serait déjà une évidence, à partir du moment où un traitement a du mal à prouver son efficacité c'est qu'il marche pas ou que sur certains sujets et que ce n'est donc pas un remède miracle. J'ai toujours prôné la prudence par rapport à ça, 5 mois après les faits m'ont donné raison, les traitements miracles à l'heure qu'il est on les a pas, pas la peine de faire des contorsions pour se trouver des fausses raisons de la catastrophe sanitaire, assumons au contraire les vrais problèmes (manques de moyens, hôpitaux débordés, population fragile, manque de connaissance sur la maladie, société vulnérable...)

                  Mon impression c'est que la plupart des gens qui défendent la chloroquine le fond aujourd'hui par goût du complotisme, c'est étonnant que certains ne veulent pas comprendre que le monde médical est fait de contradictions, d'erreurs, d'incertitudes et que même un éminent spécialiste comme Raoult peut se planter et faire fausse route ou alors plus humblement que sa trouvaille ne présent pas de résultats assez significatifs et incontestables pour apporter la solution à notre problème. On ne doit pas tomber dans le fanatisme voire dans l'hystérie et accepter que la belle histoire du professeur marseillais qui allait sauver le monde avec sa découverte ça n'arrivera finalement pas. On aurait tous aimé que ça arrive même ceux qui aiment pas les marseillais mais faire du supporteurisme dans ce milieu ça va pas nous mener vers de bonnes choses, on peut plutôt supporter un club de foot c'est déjà pas mal après tout.

                  Commentaire


                  • Envoyé par JuniGarde Voir le message
                    Ce qui est le plus étonnant, ce n'est pas que d'autres personnes prennent la Suède en exemple, étant donné qu'elle a eu un taux de mortalité similaire pour le moment à d'autres pays européens et qu'elle est mieux armée pour le futur immédiat grâce à une immunité collective plus importante que d'autres pays qui n'ont fait que retarder l'échéance.

                    Non, le plus étonnant c'est qu'il y a encore des partisans d'un confinement bête et méchant, moyenageux diront certains alors que tous les éléments rationnels viennent nous montrer qu'il a été néfaste à presque tous les niveaux. On passera rapidement sur la catastrophe économique et sociale et sur l'atteinte jamais vu par rapport aux libertés publiques que représente le fait d'avoir transformé en détenu la quasi totalité de la population française.

                    Le confinement a donc été décidé en France de manière aveugle et arbitraire, par un gouvernement aux abois qui n'avait aucune idée de quoi faire et qui n'a fait qu'imiter l'Italie et l'Espagne en créant un vent de panique aussi fort que ridicule. Et maintenant qu'on s’aperçoit à froid de ce que cela a été, on double la mise, on mène une propagande délirante visant a maintenir la population dans la peur et la servilité pour éviter de remettre en question le dogme officiel de ce qui a été fait.

                    On a donc confiné l'ensemble de la population, alors que seulement 20% de la population était vulnérable au virus, et que pour le reste, c'était tout au plus une simple grippe. Donc au lieux de recommander un auto confinement aux personnes vulnérables et fragiles, on a enfermé des personnes qui n'avaient quasiment aucun risque face au virus.... La mortalité des moins de 25 ans a été inferieur aux autres années, de la sous mortalité en pleine épidémie, evidemment puisqu'ils ne meurent pas de l'épidémie et que toute activité un tant soit peu dangereuse était interdite.

                    Ces décisions aveugles et irreflechies, il est sain de les remettre en question pour ne plus les répéter dans l'avenir. Parce qu'avec la bêtise du gouvernement Macron et la crédulité d'une bonne partie de la population aussi perspicace qu'un troupeau de lemmings, on est prêt a replonger la tête la première dans les mêmes conneries.

                    L'épidémie a évolué sans contrôles a ravagé l'Est de la France, a épargné l'Ouest et s'est déroulé normalement dans l'Est en touchant les personnes vulnérables avant de baisser naturellement comme les autres épidémies avec un effet minime du confinement. Donc on peut penser que l'Ouest sera frappé plus durement à la rentrée. Ce qui serait une pierre de plus dans la démonstration de l'inutilité qu'a eu le confinement appliqué en France.

                    Donc , pour conclure sur une tentative de compromis, il va falloir séparer ceux qui sont prêt a se confronter à la vie, a reprendre des activités normales, a faire vivre la nation, et ceux , personnes a juste titre fragiles ayant besoin de se protéger jusqu'à un vaccin qui pourraient rester en activités réduites et adaptées, au cotés des peureux qui flippent juste et veulent vivre enfermés dans des chambres si possibles stériles.
                    Le truc c'est que la Suède n'a jamais subi ce qu'on a subi, elle a été faiblement touché par rapport à nous mais plus longuement, le non confinement a provoqué un étalement de l'épidémie dans le temps et finalement ils ont du mal à en sortir. Ils pouvaient se permettre ça, parce que leur système de santé n'était pas en péril, ne l'a jamais été.

                    Mais nous en date du 17 Mars, on avait plus d'autre choix face à nous, il fallait choisir entre ce confinement mortifère pour l'économie, que tout le monde a pris à contre coeur ou l'effondrement du système hospitalier qui menaçait clairement, pour rappel on est allé jusqu'à 7500 patients en réa et on a du envoyer en Allemagne, en Suisse, en Autriche pour s'en sortir, on était même à 2 doigts de devoir solliciter la République tchèque ! Avec l'inertie de 3-4 semaines, en retardant le confinement d'une semaine, on aurait potentiellement pu avoir 45 000 - 50 000 morts sur le modèle du Royaume-Uni (qui était parti pour avoir moins de décès que la France à mi-Mars je le rappelle, résultats ils en ont 14 000 soit 50% de plus parce qu'ils ont juste retardé leur confinement d'une semaine par rapport à nous avec le même modèle de pic épidémique retardé lui aussi d'une semaine par rapport à nous mais avec un décalage de 2 semaines sur les mesures ça donne bien une semaine de retard au final. Ca donne une idée même si forcément chaque pays à son histoire et ses stats). En le retardant de 2 semaines je ne pense pas qu'on évitait l'effondrement de notre système hospitalier, de même en ne prenant pas du tout de confinement et ça fallait l'assumer. On voit bien que le coronavirus ne fonctionne pas comme une grippe, la grippe s'arrête d'elle-même après un pic, le COVID lui s'étale et ne s'arrête pas vraiment, il nous aurait submergé, y'aurait bien sûr eu un moment, peut-être en Mai où ça aurait atteint le vrai pic mais on aurait jamais tenu, je vois pas par quel miracle c'eut été possible alors qu'en région parisienne les hôpitaux ont été sous l'eau des semaines durant, proche de la rupture, comment aurait-on pu endurer plus ?
                    Confiner que les personnes vulnérables aurait été une demi-mesure, elle aurait été prenable si notre système hospitalier pouvait largement tenir le choc comme en Allemagne, ce n'était pas le cas, donc ça revenait à nous mettre plus dans la merde qu'on ne l'était. Aucun pays dans notre situation n'a pris de demi-mesure de toute façon, ce n'est pas que tous les pays sont dirigés par des lâches, c'est que c'était un suicide que de faire autre chose à l'instant T dans les circonstances et avec les connaissances du moment.

                    Mais maintenant on peut faire autre chose que confiner bêtement et méchamment tout le monde, parce qu'on a récupéré plus de connaissances, plus de moyens, plus de capacités d'anticipation, ça devrait nous permettre de ne pas subir ça une 2ème fois, en tous cas pas totalement (confinement partiel, localisé ?). A suivre

                    Commentaire


                    • Envoyé par oliver69 Voir le message

                      Le gouvernement a confiné simplement pour ne pas être débordé du fait du manque de matériels et de lits et non par conviction puisqu'il n'en a aucune.Le 15 mars, on organisait des élections et on demandait aux gens de sortir et le 17 mars, on leur demandait de rester chez eux.Le 6 mars, Macron demandait aux gens de vivre normalement et d'aller au théâtre.je ne vois pas ou est la compétence.La contre solution, c'était pendant 3 ans de ne pas piller l’hôpital et de vérifier et contrôler l'approvisionnement en masques et leur production.Il faut toujours une catastrophe pour REagir. Et qu'on ne vienne pas nous dire que cet événement était inattendu au vu des virus précédents, même si ce n'était pas le même. Ça fait des années qu'on prépare la crue décennale à Paris.En matière stratégique, il doit toujours y avoir une réglementation obligeante et un contrôle permanent. Stratégique, c'est pour gérer les crises et disposer de ce dont on a besoin au moins au début de ces crises et pendant un certain temps. Il y avait 3 ans pour "vérifier " cela ( Veran devait connaitre la situation du fait de ses activités politiques :
                      ....

                      Ce qu'on a fait pendant cette crise, c'est qu'on a regardé les statistiques des autres pays et on s'est adapté. Après ne pas avoir pris au sérieux des alertes et s'être pris pour ce qu'on n'est plus.

                      Quant au nombre de lits nécessaires, je n'en sais rien, car pour se prononcer il faut avoir des chiffres et des documents et s'appuyer sur les praticiens du quotidien. Pendant un an , le monde médical a alerté par le moyen de certains mouvements. Sans être ni entendu, ni écouté.Tu poses la question .Quelle est ta réponse personnelle ?
                      Répondre sur les erreurs et les atermoiements des autorités française à une question sur l'ensemble des pays, c'est répondre à côté.

                      C'est ne pas répondre à la question "que fallait-il faire d'autre ?" et qui l'a fait et avec quel succès.

                      Tes critiques oublient de rappeler que "le grand spécialiste" que tout le monde nous envie" avait prédit que le nombre de morts du Covid serait inférieur à celui des accidents de trottinette (véridique même si incroyable).

                      Sur le nombre de lits, tu ne peux pas te contenter du "j'en sais rien" (sauf à accepter d'avance d'être prisonnier des "élites parisiennes incompétentes et corrompues").

                      Mon opinion est que l'on est effectivement descendu au seuil minimum dangereux. Mais elle est aussi que, de toute manière, un nombre économiquement supportable aurait été insuffisant pour satisfaire aux besoins de l'épidémie (hors confinement).

                      Commentaire


                      • Envoyé par lochiba84 Voir le message

                        ..
                        Confiner que les personnes vulnérables aurait été une demi-mesure, elle aurait été prenable si notre système hospitalier pouvait largement tenir le choc comme en Allemagne, ce n'était pas le cas, donc ça revenait à nous mettre plus dans la merde qu'on ne l'était. Aucun pays dans notre situation n'a pris de demi-mesure de toute façon, ce n'est pas que tous les pays sont dirigés par des lâches, c'est que c'était un suicide que de faire autre chose à l'instant T dans les circonstances et avec les connaissances du moment.

                        ..
                        Juste sur ce point car je partage pour l'essentiel le reste.

                        Une partie importante des personnes vulnérables ont été confinées dans les EPAHD, avec les résultats que l'on connait.

                        Parce que confiner, c'est un slogan tant que tu ne précises pas les mesures qui vont avec.

                        Ces personnes vulnérables, il faut les nourrir, il faut les soigner.

                        C'est à dire qu'il faut gérer les interactions sociales minimales (ce qui a été fait avec le maintien de l'ouverture des magasins d'alimentation).

                        Donc il faut, a minima, préciser où on les aurait confiné (en hôtel, à la maison donc en confinant tout le foyer) dans un pays où il n'existe pas le PCC et l'armée populaire comme vecteur d'action.

                        Mon sentiment est que la France a décidé trop tard (par rapport à l'Allemagne en particulier) sans que l'on sache le rôle d'un Raoult dans ce retard.

                        Commentaire


                        • Envoyé par Lyonnais921 Voir le message

                          Juste sur ce point car je partage pour l'essentiel le reste.

                          Une partie importante des personnes vulnérables ont été confinées dans les EPAHD, avec les résultats que l'on connait.

                          Parce que confiner, c'est un slogan tant que tu ne précises pas les mesures qui vont avec.

                          Ces personnes vulnérables, il faut les nourrir, il faut les soigner.

                          C'est à dire qu'il faut gérer les interactions sociales minimales (ce qui a été fait avec le maintien de l'ouverture des magasins d'alimentation).

                          Donc il faut, a minima, préciser où on les aurait confiné (en hôtel, à la maison donc en confinant tout le foyer) dans un pays où il n'existe pas le PCC et l'armée populaire comme vecteur d'action.

                          Mon sentiment est que la France a décidé trop tard (par rapport à l'Allemagne en particulier) sans que l'on sache le rôle d'un Raoult dans ce retard.
                          Effectivement le confinement dans ce type d'établissement ne fonctionne que si le virus ne rentre pas. Sinon au contraire ça facilite grandement la propagation du virus qui n'aime rien de plus que les lieux clos.
                          Aujourd'hui nous sommes dans une situation particulière, c'est l'été donc les gens peuvent facilement se voir en extérieur ce qui limite le risque de contamination. En plus de cela nous bénéficions d'un grand ensoleillement qui est bénéfique pour notre santé (donc notre immunité).
                          Notre objectif doit être en priorité de réduire au maximum le nombre de personnes malades qui circulent. Le risque d'engorgement de notre système hospitalier d'ici la rentrée est très faible.En revanche à l'automne ça va être une autre histoire et plus le nombre de personne malade à l'entrée de l'hiver sera important plus le risque de deuxième vague rapide le sera.
                          Pour moi il faut confiner les gens malades et de manière stricte. Si on ne le fait pas l'épidémie va vite repartir. Et bien sur il faut contraindre les gens à se faire tester (avec un test gratuit bien sûr).
                          Si il est aujourd'hui communément admis que l'ivresse sur la voie publique est un délit il faudrait en faire de même avec le coronavirus (en accordant le bénéfice du doute). Notre économie ne supportera pas un deuxième confinement !
                          Claudio reviens !!!!

                          Commentaire


                          • Envoyé par Lyonnais921 Voir le message

                            Tes critiques oublient de rappeler que "le grand spécialiste" que tout le monde nous envie" avait prédit que le nombre de morts du Covid serait inférieur à celui des accidents de trottinette (véridique même si incroyable).
                            Ce fut le cas dans certains pays donc la preuve qu'en prenant les bonnes mesures (que tu refuses de voir), il y a des nations (que tu refuses de voir) qui ont réussi à en faire un virus moins dangereux que la trotinette.

                            En revanche pourquoi tu ne parles pas de Ferguson, le toubib anglais, qui a été à la base du confinement puisqu'avec son modèle de projection totalement hystérisé, il prévoyait 500000 morts. En matière de fail, on se pose là et le pire c'est qu'on écoute encore des mecs qui se sont trompés tout le temps sur tout.

                            M'enfin faut arrêter la déraison, dire que c'est Raoult qui a fait perdre du temps, c'est une sacrée inversion des choses. Raoult n'y est pour rien si on a des tocards corrompus à notre tête.


                            Commentaire


                            • Envoyé par lochiba84 Voir le message

                              Je rebondissais juste sur la légende urbaine comme quoi la Suède aurait fait le meilleur choix, on voit bien que non, enfin on verra bien que non puisqu'on fera les bilans à la fin. Tu me dit qu'on arrange les chiffres comme on veut parce que je prends le nombre de morts par million d'habitants ? Mais qu'est-ce que c'est que ce raisonnement ? Donc Saint-Marin ou Andorre ils ont été très peu touchés pour toi, y'a tellement moins de morts que chez nous ? Désolé mais la Suède ayant 6 fois moins d'habitants que nous, faut le prendre en considération de la même façon que 140 000 morts aux USA ou 80 000 morts au Brésil n'empêchent que pour l'heure ils ont moins de mortalité que la France (même s'ils en auront plus dans quelques semaines), évidément qu'il faut raisonner en nombre de morts/million d'habitant pour évaluer la mortalité et pas par nombre de morts global sinon je comprends pas l'intérêt.

                              Mais on parle pas d'ebola, du sida, on parle du COVID là. En quoi le système immunitaire des africains sont moins résistants que nous ? Être bien nourri et riche ça protége du COVID maintenant ? J'ai lu ça nul part. Ce que je vois c'est que les facteurs de risque principaux et avérés du COVID (âge, obésité, comorbidités diverses...) on les a tous nous les occidentaux alors que les africains n'en ont aucun. Mon constat s'arrête là, je ne suis ni épidémiologiste, ni spécialiste de quoi que ce soit mais ça me paraît juste une évidence que ça joue beaucoup.

                              Tes conflits d'intérêt avec les labos t'es bien gentil mais c'est pas ça qui nous a donné 30 000 morts et c'est pas la chloroquine qui nous aurait évité ce qu'on a connu, sinon ce serait déjà une évidence, à partir du moment où un traitement a du mal à prouver son efficacité c'est qu'il marche pas ou que sur certains sujets et que ce n'est donc pas un remède miracle. J'ai toujours prôné la prudence par rapport à ça, 5 mois après les faits m'ont donné raison, les traitements miracles à l'heure qu'il est on les a pas, pas la peine de faire des contorsions pour se trouver des fausses raisons de la catastrophe sanitaire, assumons au contraire les vrais problèmes (manques de moyens, hôpitaux débordés, population fragile, manque de connaissance sur la maladie, société vulnérable...)

                              Mon impression c'est que la plupart des gens qui défendent la chloroquine le fond aujourd'hui par goût du complotisme, c'est étonnant que certains ne veulent pas comprendre que le monde médical est fait de contradictions, d'erreurs, d'incertitudes et que même un éminent spécialiste comme Raoult peut se planter et faire fausse route ou alors plus humblement que sa trouvaille ne présent pas de résultats assez significatifs et incontestables pour apporter la solution à notre problème. On ne doit pas tomber dans le fanatisme voire dans l'hystérie et accepter que la belle histoire du professeur marseillais qui allait sauver le monde avec sa découverte ça n'arrivera finalement pas. On aurait tous aimé que ça arrive même ceux qui aiment pas les marseillais mais faire du supporteurisme dans ce milieu ça va pas nous mener vers de bonnes choses, on peut plutôt supporter un club de foot c'est déjà pas mal après tout.
                              Mais la Suède, tu vas tourner en boucle là dessus pour te rassurer ou quoi ? Je te dis un truc simple : les pays qui ont confiné n'ont pas fait mieux que les non-confineurs donc le confinement n'apporte aucune efficacité particulière. D'ailleurs, faire semblant de pas comprendre qu'on a confiné parce que le gouvernement s'est fait dessus (cf sang contaminé) et parce qu'il fallait compenser la destruction du service public hospitalier, c'est fort.

                              Tu me sors "quel choix on avait le 17 mars?" , ben déjà éviter de dire jusqu'au 16 que "la vie ne doit pas changer, continuons d'aller au ciné, théâtre" et prendre les mesures agressives et efficaces qui s'imposaient dès les premiers retours d'info fin 2019. Vos discours sont lunaires purée, justifier l'injustifiable.

                              Avant que lyonnais5678 ne me redemande encore les dites-mesures, on va les citer pour la 500e fois et il dira encore qu'on ne les lui a pas citées :

                              1) Fermer nos frontières (ouille le gros mot) et surveiller nos aéoroports
                              2) Réquisitionner (gros mot) les entreprises pour fabriquer des masques
                              3) Utiliser l'armée pour acheminer/distribuer
                              4) Utiliser la police pour renforcer la douane aux frontières terrestres (plutôt que de les mettre à faire suer la population avec des attestations de débilos)
                              5) Tester/Isoler les malades
                              6) Confinement partiel, ciblé et intelligent.
                              7) Utiliser le seul médicament qui marche (couper avec les labos mais on peut pas)
                              8) Eviter de rapatrier les français porteurs (ils allaient pas mourir dans les pays où ils étaient)
                              9) Masque obligatoire dès le 1er jan 2020 (ah mais ça sert à rien, on en a plein mais vous les verrez pas)
                              10) Construire des hopitaux d'urgence pour soulager le dispositif existant.

                              Rien que la 5e puissance mondiale ne puisse faire.

                              Pour ton passage sur Raoult, je me demande si t'as pas consommé un truc parce que j'en ai rien à battre de l'histoire Raoult et sur les maladies dont souffrent les africains, j'espère que c'est une plaisanterie. Quand t'as le Sida ou Ebola, si tu chopes le Corona, t'es mort en principe. Qu'est ce que tu me racontes en disant qu'ils ont un système immunitaire performant. Et sans déconner, quand t'es bien nourri (je parle pas d'obésité mais d'avoir une alimentation qui t'apporte les vitamines/nutriments nécessaires), t'es évidemment très résistant aux maladies quelles qu'elles soient. Donc avec Ebola, Sida, malnutrition, pauvreté, si l'Afrique a résisté, c'est peut-être parce que la chloro marche un tout petit peu non ? Merde c'est pas assez cher c'est vrai.

                              Hippocrate disait "que l'aliment soit ton seul médicament", nous on préfère créer des malades avec l'alcool, drogue, tabac, malbouffe pour ensuite engraisser nos labos. Alors que la nature nous a donné tout ce qu'il fallait. A choisir entre la religion du produit chimique offerte par notre système vicié ou la religion des bienfaits divins offerts gratuitement à tous, mon choix est vite fait.

                              Commentaire


                              • Les comportements des populations ne sont pas homogènes, avant la pandémie. Au moment où la crise arrive en mars, les attitudes sociologiques vont dans le sens, ou à contre-sens, d'une diminution des risques, selon des endroits plus ou moins soumis à des flux, des concentrations verticales, des météos différentes.

                                En Afrique, les premières réactions populaires en mars n'ont pas été flagrantes, à un moment où le virus semblait plus concerner des régions développées aux forts flux démographiques (tourisme, commerce, expatriés en mouvements). Une fois que la pandémie prenait tout son sens en avril (pandémie = monde), les expériences épidémiques et sanitaires sans moyens tangibles de réponse immédiate, ont facilité les comportements adéquats. Cette approche ne tient pas compte de l'âge ou de la nutrition, qui s'ajoutent ou pas selon les endroits.

                                Dans les pays saxons, les tendances hors-confinement ne privilégient pas le french kiss à tous les endroits. La mise en alerte mondiale n'a pas révolutionné les rapports sociaux comme ailleurs, même si les effets étaient mesurables. Je vais tous vous énerver, mais la responsabilité individuelle et la notion de consensus en temps normal, pourraient (conditionnel) avoir facilité des mesures contraignantes quand la vague est forte en avril.

                                Quite à énerver tout le monde...

                                A un moment où la défiance (politique, communautaire) n'est pas folichonne en France, les comportements bras dessus - bras dessous la veille du confinement, le gloubi-boulga intellectuel de tous les bords quand on ne sait pas grand-chose d'un virus vicieux, ne facilitent pas le calme OBLIGATOIRE face à une menace réelle. Ca calcule, ça revendique, ça accuse, mais ce n'était pas le moment, messieurs dames.

                                Avec la période estivale, le ralentissement de la contamination ne compense pas (ici) les flux nationaux entre est et ouest. Penser qu'un bon pouvoir aurait été capable de maintenir 0 foyer épidémique à l'ouest (zones épargnées avant) pendant les grandes vacances, c'est avoir un QI de lave-vaisselle. L'objectif est de garder le contrôle des réponses sanitaires jusqu'à une période automnale qu'il faut anticiper comme délicate. Si pas de seconde vague en automne, tant mieux. Si seconde vague, il faut que la réponse ait le moins de répercussions possibles économiquement et societalement.

                                Comme d'hab en France, c'est le moment de critiquer l'autre et de penser à sa petite gueule pour des lendemains meilleurs, quelque soit le bord. La mort et le deuil, ça n'arrive pas qu'aux autres; raison pour laquelle un maximum de calme est salutaire quand des accusations partisanes ou communautaires ne peuvent qu'ajouter des gros problèmes au gros problème.

                                Pour tout ce qui précède, le maintien des structures existantes et les accords consensuels sont la seule solution possible. Traitez-moi de beni oui-oui tant que vous voulez, si vous préférez avoir toujours raison les yeux pleins de colère.

                                C'est sympa de condamner les Charlots au pouvoir, j'attends les dieux de l'Olympe qui les remplacent avec impatience. C'est merveilleux...

                                Dernière modification par François-17, 21/07/2020, 14h30.

                                Commentaire


                                • Envoyé par auto67 Voir le message
                                  [...]

                                  Avant que lyonnais5678 ne me redemande encore les dites-mesures, on va les citer pour la 500e fois et il dira encore qu'on ne les lui a pas citées :

                                  1) Fermer nos frontières (ouille le gros mot) et surveiller nos aéoroports
                                  2) Réquisitionner (gros mot) les entreprises pour fabriquer des masques
                                  3) Utiliser l'armée pour acheminer/distribuer
                                  4) Utiliser la police pour renforcer la douane aux frontières terrestres (plutôt que de les mettre à faire suer la population avec des attestations de débilos)
                                  5) Tester/Isoler les malades
                                  6) Confinement partiel, ciblé et intelligent.
                                  7) Utiliser le seul médicament qui marche (couper avec les labos mais on peut pas)
                                  8) Eviter de rapatrier les français porteurs (ils allaient pas mourir dans les pays où ils étaient)
                                  9) Masque obligatoire dès le 1er jan 2020 (ah mais ça sert à rien, on en a plein mais vous les verrez pas)
                                  10) Construire des hopitaux d'urgence pour soulager le dispositif existant.

                                  [...]
                                  1) A partir de quand ? une fois que le virus est là ça n'est pas spécialement utile (ça freine plus que sa stop)
                                  2) Effectivement une bonne idée (toujours pas mise en place)
                                  3) Je ne sais pas si c'est spécialement utile, on a ce qu'il faut
                                  4) Idem que 1
                                  5) Oui c'est là où la police a son utilité (vérifier le respect du confinement)
                                  6) J'aimerais bien connaître ta définition
                                  7) Ah lequel ?
                                  8) Idem par rapport à 1.
                                  9) On avait pas encore la filière et le virus ne circulait pas encore
                                  10) Inutile et très coûteux il faut surtout préserver ceux que l'on a. Il y a qu'en chine que tu construit un hôpital en 10 jours (je me demande comment il va vieillir)

                                  Une partie de tes préconisations doivent être appliquées maintenant que le virus circule peu et que l'on remonte les chaînes de transmission.
                                  Claudio reviens !!!!

                                  Commentaire


                                  • Envoyé par Edmond_Wells Voir le message

                                    1) A partir de quand ? une fois que le virus est là ça n'est pas spécialement utile (ça freine plus que sa stop)
                                    2) Effectivement une bonne idée (toujours pas mise en place)
                                    3) Je ne sais pas si c'est spécialement utile, on a ce qu'il faut
                                    4) Idem que 1
                                    5) Oui c'est là où la police a son utilité (vérifier le respect du confinement)
                                    6) J'aimerais bien connaître ta définition
                                    7) Ah lequel ?
                                    8) Idem par rapport à 1.
                                    9) On avait pas encore la filière et le virus ne circulait pas encore
                                    10) Inutile et très coûteux il faut surtout préserver ceux que l'on a. Il y a qu'en chine que tu construit un hôpital en 10 jours (je me demande comment il va vieillir)

                                    Une partie de tes préconisations doivent être appliquées maintenant que le virus circule peu et que l'on remonte les chaînes de transmission.
                                    1/4/8) Aux premiers retours d'info.

                                    Buyzin la menteuse a chialé en février 2020 en disant avoir alerté. L'OMS avait annoncé avoir prévenu les Etats européens en janvier de la même année. Le renseignement militaire avait eu vent fin 2019 (on le sait désormais) de cas suspect de pneumonies. Avec tout ça, c'est honteux la sortie de macron début mars 2020 pour nous dire de sortir tranquillement. C'est criminel et passible de haute trahison dans un monde normal. Comment il ose dire "je félicite ceux qui ont tous prévu après coup" ? Incroyable mais c'est généralisé à toutes les hautes têtes de l'Etat. Ils veulent le pouvoir mais aucune responsabilité. Mais ils ont raison, en lisant des lyonnaisXXX ou lochiba, ils seraient bien idiots d'assumer quoi que ce soit.

                                    Effectivement, si la ******rie est déjà entrée, ça ne sert plus à rien de restreindre l'accès aux frontières. Encore que, on peut limiter la casse en évitant d'importer de nouveaux cas. Surtout quand on connaît l'aspect exponentiel d'une contagion.

                                    Je te réponds du tac-au-tac :

                                    3) On a ce qu'il faut... oui et non. Dans l'absolu, dans une France normale oui mais l'épreuve des faits a prouvé que non. 6 mois pour avoir des masques c'est lamentable.
                                    5) la police n'a pas vocation à terroriser sa population, en plus les policiers ne veulent pas faire ça, ils sont utilisés à contre-emploi, et pendant que pinot simple flic contrôlait ma grand-mère, des voyous ont profité de l'aubaine (cf les augmentations de délinquance)
                                    6) Ciblé et intelligent = les clusters (mot détestable) et les personnes vulnérables. Et puis un confinement ça peut être personnel avec un masque. Maldonne on en avait pas. Le confinement devait être l'arme ultime, pas la seule et l'alpha et l'oméga de leur fameuse "doctrine".
                                    7) la Chloro, du moins utilisée dans des conditions optimales décrites par Raoult. L'armée française, le Brésil, USA, Asie sont sûrement fous de s'en servir
                                    9) C'est justement très anormal et qu'en sais-tu que le virus n'était pas déjà là début 2020 ?
                                    10) Inutile oui et non, si on avait pas fait subir coupe sur coupe à l'hôpital public oui mais là... Je dis juste qu'il fallait appliquer les méthodes qui ont fonctionné ailleurs : laisser le militaire gérer la situation de guerre (selon macron c'était pas la guerre ?). D'autant qu'on a une armée particulièrement brillante et performante. Dommage qu'elle soit commandée par des truffes.

                                    En France, c'est Cohen, journaliste à la solde du pouvoir, qui expliquait à Raoult comment fonctionnait une épidémie. On marche littéralement sur la tête. De toute façon, à ce degré là de nullité, ça ne peut pas être involontaire.

                                    Commentaire


                                    • Envoyé par auto67 Voir le message

                                      Ce fut le cas dans certains pays donc la preuve qu'en prenant les bonnes mesures (que tu refuses de voir), il y a des nations (que tu refuses de voir) qui ont réussi à en faire un virus moins dangereux que la trotinette.

                                      En revanche pourquoi tu ne parles pas de Ferguson, le toubib anglais, qui a été à la base du confinement puisqu'avec son modèle de projection totalement hystérisé, il prévoyait 500000 morts. En matière de fail, on se pose là et le pire c'est qu'on écoute encore des mecs qui se sont trompés tout le temps sur tout.

                                      M'enfin faut arrêter la déraison, dire que c'est Raoult qui a fait perdre du temps, c'est une sacrée inversion des choses. Raoult n'y est pour rien si on a des tocards corrompus à notre tête.

                                      Corrompus, il faudrait des preuves.

                                      Evidemment Raoult a de l'importance, il a été nommé au Conseil de surveillance. Il fait partie des scientifiques que les gouvernements écoutent.

                                      Et c'est un bon exemple de 'mec qui s'est trompé tout le temps" et que certains écoutent encore.

                                      Pour le fond, soyons clair, tes pays qui ont pris les bonnes mesures, c'est de la foutaise.

                                      En particulier, quel pays de l'OCDE a un taux de mortalité du Covid inférieur aux accidents de trottinette ? (les autres, leurs données sont sujettes à caution, et c'est un euphémisme).

                                      Evite de répondre que c'est une figure de style, pas après tes sortie sur les poncifs, la non argumentation et l'absence de sources.

                                      Commentaire


                                      • Envoyé par François-17 Voir le message
                                        Les comportements des populations ne sont pas homogènes, avant la pandémie. Au moment où la crise arrive en mars, les attitudes sociologiques vont dans le sens, ou à contre-sens, d'une diminution des risques, selon des endroits plus ou moins soumis à des flux, des concentrations verticales, des météos différentes.

                                        En Afrique, les premières réactions populaires en mars n'ont pas été flagrantes, à un moment où le virus semblait plus concerner des régions développées aux forts flux démographiques (tourisme, commerce, expatriés en mouvements). Une fois que la pandémie prenait tout son sens en avril (pandémie = monde), les expériences épidémiques et sanitaires sans moyens tangibles de réponse immédiate, ont facilité les comportements adéquats. Cette approche ne tient pas compte de l'âge ou de la nutrition, qui s'ajoutent ou pas selon les endroits.

                                        Dans les pays saxons, les tendances hors-confinement ne privilégient pas le french kiss à tous les endroits. La mise en alerte mondiale n'a pas révolutionné les rapports sociaux comme ailleurs, même si les effets étaient mesurables. Je vais tous vous énerver, mais la responsabilité individuelle et la notion de consensus en temps normal, pourraient (conditionnel) avoir facilité des mesures contraignantes quand la vague est forte en avril.

                                        Quite à énerver tout le monde...

                                        A un moment où la défiance (politique, communautaire) n'est pas folichonne en France, les comportements bras dessus - bras dessous la veille du confinement, le gloubi-boulga intellectuel de tous les bords quand on ne sait pas grand-chose d'un virus vicieux, ne facilitent pas le calme OBLIGATOIRE face à une menace réelle. Ca calcule, ça revendique, ça accuse, mais ce n'était pas le moment, messieurs dames.

                                        Avec la période estivale, le ralentissement de la contamination ne compense pas (ici) les flux nationaux entre est et ouest. Penser qu'un bon pouvoir aurait été capable de maintenir 0 foyer épidémique à l'ouest (zones épargnées avant) pendant les grandes vacances, c'est avoir un QI de lave-vaisselle. L'objectif est de garder le contrôle des réponses sanitaires jusqu'à une période automnale qu'il faut anticiper comme délicate. Si pas de seconde vague en automne, tant mieux. Si seconde vague, il faut que la réponse ait le moins de répercussions possibles économiquement et societalement.

                                        Comme d'hab en France, c'est le moment de critiquer l'autre et de penser à sa petite gueule pour des lendemains meilleurs, quelque soit le bord. La mort et le deuil, ça n'arrive pas qu'aux autres; raison pour laquelle un maximum de calme est salutaire quand des accusations partisanes ou communautaires ne peuvent qu'ajouter des gros problèmes au gros problème.

                                        Pour tout ce qui précède, le maintien des structures existantes et les accords consensuels sont la seule solution possible. Traitez-moi de beni oui-oui tant que vous voulez, si vous préférez avoir toujours raison les yeux pleins de colère.

                                        C'est sympa de condamner les Charlots au pouvoir, j'attends les dieux de l'Olympe qui les remplacent avec impatience. C'est merveilleux...
                                        Bon, on ne condamne pas ok. Un peu comme pour tous les citoyens ? On oublie, on efface. En matière de pv, on a supprimé la grâce présidentielle pour quelques kilomètres trop vite. Là on a condamné et beaucoup d'autres exemples. En matière rationnelle, il y a ceux qui oublient et ceux qui n'oublient pas. Ceux qui sont au pouvoir l'ont voulu , donc doivent assumer la responsabilité de leurs actes et de leurs erreurs. Le simple fait de dire qui aurait fait mieux rejette la responsabilité en donnant une réponse : personne. Pourtant, il y a avait à cette présidentielle un certain nombre de candidats et personne n'est capable de dire s'ils n'auraient pas fait mieux , moins obnubilés par d'autres questions, et moins en proie à leur égo. Toi tu réponds que personne n'aurait fait mieux, moi je réponds qui sait. Car finalement, il ne s'agissait pendant 3 ans que d'envisager qu'il puisse y avoir un virus, de s'y préparer et donc d'avoir le stock de masques nécessaires pour pouvoir dire "mettez un masque" et non pas "vivez normalement". Une mission et un ego peuvent aveugler au point de passer complètement à côté de ce pourquoi on est élus. Peut être que quelqu'un aurait écouté les alertes du monde médical et les corps intermédiaires.peut être que quelqu'un ne se serait pas pris pour un dieu qui avait raison sur tout . Peut être pas.
                                        et ce n'est pas non plus le fait que des clowns soient à la tête de certains pays que je change mon appréciation.

                                        Mais maintenant, on va faire tout ce qu'on a supprimé avant et vouloir recommencer comme si rien ne s'était passé.Parce qu'élections dans 2 ans. ...

                                        Chacun pense ce qu'il veut, mais moi je n'oublie pas toutes les leçons données avec arrogance pour en arriver là.

                                        Enfin, le principal ,c'est qu'on soit protégé. Darmanin est partout ou il y a un mort, des blessés, un média. On est sauvés.
                                        Dernière modification par oliver69, 21/07/2020, 17h09.
                                        Noël au balcon, enrhumé comme un con

                                        Commentaire


                                        • en dehors de cela, ce matin 2 livraisons = 3 personnes sans masque...hier le facteur pour recommandé sans masque. Evidemment, ce n'était pas un lieu public.de plus, en été, il est très difficile pour ceux qui travaillent de supporter le masque
                                          Noël au balcon, enrhumé comme un con

                                          Commentaire


                                          • Pour ceux qui étaient partisans d'un confinement strict uniquement des "personnes à risques" à partir du 17 mars (et pas de l'ensemble de la population), on peut se dire aujourd'hui avec le recul que ça ferait déjà 4 mois de confinement pour eux... avec toujours aucune date estimative de fin de confinement puisque le virus circule toujours. La situation en Suède, au Brésil et aux États-Unis, trois pays avec un confinement soit très light (Suède), soit fortement rejeté par le pouvoir et une partie de la population (États-Unis et Brésil), montre que le virus y circule toujours plus que jamais depuis 3-4 mois. Et pourtant, les chiffres d'immunité collective publiés en Suède était même qualifiés de décevants (moins de 20% de la population aurait des anticorps selon les dernières estimations officielles, dont la fiabilité n'est pas certaine quand on se rappelle que les précédentes estimations ces dernières semaines avaient plusieurs fois été revues à la baisse).
                                            Donc un tel confinement des personnes uniquement à risques, il aurait fini par durer un paquet de temps ! Et quant à le faire respecter... Quand on voit que déjà pas mal de personnes âgées se promènent sciemment sans masque (ou celui-ci sur le menton ou à la main), malgré les recommandations qui tournent en boucle, vous pouvez être sûrs que ce confinement partiel longue durée n'aurait pas été respecté. Ceux qui disent actuellement "laissez-nous choisir de porter un masque ou pas" seraient les mêmes à dire "laissez nous choisir de sortir de chez nous et de vivre normalement ou pas". Quand on entend ceux qui ne veulent pas du masque obligatoire invoquer les libertés fondamentales, qu'en serait-il si l’État avait opté pour un confinement longue durée de ces personnes à risques et sans date de fin clairement mentionnée ?

                                            Commentaire


                                            • Envoyé par auto67 Voir le message

                                              ...
                                              7) la Chloro, du moins utilisée dans des conditions optimales décrites par Raoult. L'armée française, le Brésil, USA, Asie sont sûrement fous de s'en servir
                                              ...
                                              Une source que l'armée française utilise "la Chloro" pour prévenir et traiter le Covid (qu'elle utilise pour prévenir le paludisme et limiter les effets est évidemment un autre sujet).

                                              Citer le Brésil et les USA comme pays phare de l'utilisation de HCQ, il faut oser quand on regarde les chiffres de l'épidémie de ces 2 pays (où la mortalité due au Covid va rapidement dépasser celle de la France).

                                              Commentaire


                                              • Envoyé par auto67 Voir le message

                                                1/4/8) Aux premiers retours d'info.

                                                Buyzin la menteuse a chialé en février 2020 en disant avoir alerté. L'OMS avait annoncé avoir prévenu les Etats européens en janvier de la même année. Le renseignement militaire avait eu vent fin 2019 (on le sait désormais) de cas suspect de pneumonies. Avec tout ça, c'est honteux la sortie de macron début mars 2020 pour nous dire de sortir tranquillement. C'est criminel et passible de haute trahison dans un monde normal. Comment il ose dire "je félicite ceux qui ont tous prévu après coup" ? Incroyable mais c'est généralisé à toutes les hautes têtes de l'Etat. Ils veulent le pouvoir mais aucune responsabilité. Mais ils ont raison, en lisant des lyonnaisXXX ou lochiba, ils seraient bien idiots d'assumer quoi que ce soit.

                                                Effectivement, si la ******rie est déjà entrée, ça ne sert plus à rien de restreindre l'accès aux frontières. Encore que, on peut limiter la casse en évitant d'importer de nouveaux cas. Surtout quand on connaît l'aspect exponentiel d'une contagion.

                                                Je te réponds du tac-au-tac :

                                                3) On a ce qu'il faut... oui et non. Dans l'absolu, dans une France normale oui mais l'épreuve des faits a prouvé que non. 6 mois pour avoir des masques c'est lamentable.
                                                5) la police n'a pas vocation à terroriser sa population, en plus les policiers ne veulent pas faire ça, ils sont utilisés à contre-emploi, et pendant que pinot simple flic contrôlait ma grand-mère, des voyous ont profité de l'aubaine (cf les augmentations de délinquance)
                                                6) Ciblé et intelligent = les clusters (mot détestable) et les personnes vulnérables. Et puis un confinement ça peut être personnel avec un masque. Maldonne on en avait pas. Le confinement devait être l'arme ultime, pas la seule et l'alpha et l'oméga de leur fameuse "doctrine".
                                                7) la Chloro, du moins utilisée dans des conditions optimales décrites par Raoult. L'armée française, le Brésil, USA, Asie sont sûrement fous de s'en servir
                                                9) C'est justement très anormal et qu'en sais-tu que le virus n'était pas déjà là début 2020 ?
                                                10) Inutile oui et non, si on avait pas fait subir coupe sur coupe à l'hôpital public oui mais là... Je dis juste qu'il fallait appliquer les méthodes qui ont fonctionné ailleurs : laisser le militaire gérer la situation de guerre (selon macron c'était pas la guerre ?). D'autant qu'on a une armée particulièrement brillante et performante. Dommage qu'elle soit commandée par des truffes.

                                                En France, c'est Cohen, journaliste à la solde du pouvoir, qui expliquait à Raoult comment fonctionnait une épidémie. On marche littéralement sur la tête. De toute façon, à ce degré là de nullité, ça ne peut pas être involontaire.
                                                On a sû que très récemment que le virus a circulé fin janvier et même avant en France. Logique on ne cherche qu'une fois qu'on sait. Au 1er Janvier 2020 le virus était en chine et on ne connaissait pas son potentiel. Tu nous refait l'histoire. Bien sur qu'avec ton regard actuel tes mesures ont un sens, mais pas à celui de janvier.
                                                Raoult n'a JAMAIS démontré que la chloroquine fonctionne. Il n'a rien prouvé et tant que ce n'est pas prouvé c'est de la spéculation !
                                                Pour les hôpitaux on en manque pas (sauf éventuelle rare exception) en revanche se sont des lits et des médecins qui nous manquent. Mais pour cela il faut une vraie politique de santé publique et donc arrêter de tout vendre au privé ce que Macron a fait.
                                                Claudio reviens !!!!

                                                Commentaire


                                                • J.y le drain qui pulvérise melenchon a l'assemblée nationale.
                                                  melenchon commence de plus en plus à un mix entre trump bolsonaro salvini et lfeu fidèle Castro.
                                                  la france insoumise mérite mieux qu'un leader maximo qui devient sénile.

                                                  Commentaire


                                                  • Envoyé par oliver69 Voir le message

                                                    Bon, on ne condamne pas ok. Un peu comme pour tous les citoyens ? On oublie, on efface. En matière de pv, on a supprimé la grâce présidentielle pour quelques kilomètres trop vite. Là on a condamné et beaucoup d'autres exemples. En matière rationnelle, il y a ceux qui oublient et ceux qui n'oublient pas. Ceux qui sont au pouvoir l'ont voulu , donc doivent assumer la responsabilité de leurs actes et de leurs erreurs. Le simple fait de dire qui aurait fait mieux rejette la responsabilité en donnant une réponse : personne. Pourtant, il y a avait à cette présidentielle un certain nombre de candidats et personne n'est capable de dire s'ils n'auraient pas fait mieux , moins obnubilés par d'autres questions, et moins en proie à leur égo. Toi tu réponds que personne n'aurait fait mieux, moi je réponds qui sait. Car finalement, il ne s'agissait pendant 3 ans que d'envisager qu'il puisse y avoir un virus, de s'y préparer et donc d'avoir le stock de masques nécessaires pour pouvoir dire "mettez un masque" et non pas "vivez normalement". Une mission et un ego peuvent aveugler au point de passer complètement à côté de ce pourquoi on est élus. Peut être que quelqu'un aurait écouté les alertes du monde médical et les corps intermédiaires.peut être que quelqu'un ne se serait pas pris pour un dieu qui avait raison sur tout . Peut être pas.
                                                    et ce n'est pas non plus le fait que des clowns soient à la tête de certains pays que je change mon appréciation.

                                                    Mais maintenant, on va faire tout ce qu'on a supprimé avant et vouloir recommencer comme si rien ne s'était passé.Parce qu'élections dans 2 ans. ...

                                                    Chacun pense ce qu'il veut, mais moi je n'oublie pas toutes les leçons données avec arrogance pour en arriver là.

                                                    Enfin, le principal ,c'est qu'on soit protégé. Darmanin est partout ou il y a un mort, des blessés, un média. On est sauvés.
                                                    Olivier. Depuis environ 2-3 mois, j'ai déjà écrit a 2 reprises en quotant tes posts, que je ne défends pas des choix économiques depuis l'été 2017, mais que ma défense du pouvoir central s'appliquait à la situation de pandémie, pas de temps normal au sens habituel. Je vais préciser un peu ici, pour que tu arrêtes de me prendre pour une grenouille de bénitier.

                                                    A l'été 2017, au lendemain de la victoire macronienne, la forme de communication et l'image renvoyée du nouveau pouvoir me crispe. La recherche de légitimation parce que le PR n'est pas issu du sérail habituel, m'apparaît contradictoire avec la démarche revendiquée pendant l'élection, pour faire évoluer les vieilles habitudes républicaines et passer à de nouvelles méthodes. Ca me crispe, j'ai des doutes sur mon choix électoral (j'ai le droit irrévocable de voter pour qui je veux sans être un trouduc d'office).

                                                    J'ai voulu centrer mon vote, par choix de convergences nécessaires entre des mouvements politiques qui s'affrontent pour s'affronter, pour gagner le Pouvoir, pour être les guides du peuuple qui les avait attendu pour marcher. J'aurais pu voter socialiste, mais le virage à gauche des frondeurs depuis 2014 contre FH, ne collait pas à ma recherche de gain social A L'INTÉRIEUR DU marché européen, international. Je suis dubitatif sur la capacité française à changer le monde en commençant par dire merde aux marchés (même si... ouais au fond de moi la spéculation à la baisse, les fausses promesses, la recherche systématique de démontage de facteur humain :/).

                                                    Je ne suis pas d'accord avec une taxation poussée des CSP+ pendant que les classes populaires se retrouvent avec un SMIC à 1500E EN Europe concurrentielle, sans incidence sur les prix des biens de première nécessité, sans effet sur la balance commerciale avec l'Allemagne, l'Italie, l'Espagne etc au bout de 18 mois. J'ai complètement tort dans ma réflexion, les faits donnent raison depuis quarante ans facile à des experts qui ne croiseront jamais un frigo vide. Qu'est-ce qu'on en a à foutre des 15% d'inflation et d'une balance commerciale explosée, heiiiin ? On s'en tape AH AH, c'est du jargon de suceur de riches UH UH. La belle histoire, les superbes promesses, le grand soir tous les soirs.

                                                    Je n'ai pas voté à droite. Le centre-droit est le vassal émasculé de la droite néolibérale tatcherienne où en Res Publica, celui qui a le dernier mot est celui qui t'arnaque le mieux en te prenant pour un gueux, pendant que LUI suce les basques de tout ce qui porte une Rolex après 50 ans. Ce n'est pas de la Politique avec un P majuscule. C'est du vol intellectuel.

                                                    Je n'ai pas voté pour les extrêmes des deux côtés. C'est tout et ça ne changera pas.

                                                    Depuis 2017, je m'insurge en silence de la compensation de la suppression ISF "par" des reculs sociaux (parce que les caisses de l'État sont vides ma p'tite dame). Je constate que le ministère du Travail est l'ambassade du MEDEF, alors que le MEDEF est assez grand pour défendre ses intérêts particuliers tout seul.

                                                    Depuis 2017, mes souhaits persos de décentralisation (sauf regalien) sont soufflés par un défilé de mode du jacobinisme dans toute sa splendeur. Ca n'a rien à voir avec ma conception du maillage territorial, mais comme je ne suis personne je m'en tape ! Ceux qui ne sont pas personne, passent leur temps à proposer le bordel, le choc frontal, la révolution, parce qu'avec eux ça ira tout de suite mieux c'est évident. Une bonne guerre civile, c'est top pour regarder devant :~ . Ceux qui ne proposent pas de bouffer des tripes, attendent en plein confort que le pouvoir se casse la gueule. Ils pourront ensuite revenir en seigneurs et tout redeviendra comme avant avec eux.

                                                    Depuis 2020, une pandémie mondiale aux conséquences humaines et économiques dévastatrices nous frappe tous. Quand je défends l'État, c'est ma décision en situation de Vraie crise, je ne défends pas un parti. Je m'en balance de la couleur du logo. C'est trop facile de déboîter quand tout va mal, festival de yakafokon dans les médias et sur les réseaux sociaux. Tu peux me prendre pour ce que tu veux; je te demande seulement de respecter un positionnement non partisan, seulement axé sur une volonté de ne pas profiter de la crise pour jouer à intervilles avec la vie des gens, par petite ambition politicarde.

                                                    Désolé pour la longueur et le hors-piste sans bienséance de gauche comme de droite. Je sais seulement que maintenant tu arrêteras de me prendre pour un colleur d'affiches. Tu me prends pour un individualiste quand les vrais me prennent pour un syndicaliste, parce que le centre, la convergence, l'accord, n'a jamais existé politiquement en France. Je n'ai aucun nom de politicard du passé à te sortir, pour couvrir le tissu de conneries que tu viens de lire. Tu t'en remettras. Tu t'en remettras mieux si u arrêtes de me prendre pour ce que je ne suis pas. Je ne fais la pub de personne quand je cherche à limiter la condamnation de l'État à longueurs de pages.

                                                    Je respecte ta différence, quoi que tu penses. Ne dénigre pas la mienne parce que sans étiquette stp.

                                                    Commentaire

                                                    Chargement...
                                                    X