Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Débats politiques 2.0

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Envoyé par JuniGarde Voir le message

    C'est quoi ce message catastrophiste?

    La situation est stable mondialement, on tourne aux alentours de 5 000 morts par jour, depuis 4-5 mois, ce qui correspond donc a un plateau. Pour rappel, 380 000 naissances par jour, 180 000 décès par jour au niveau mondial, l'humanité est donc loin d'être menacé.

    Quand à l'Inde, ils ont 1 000 morts par jours, mais c'est assez peu au final comparé à leur population, si on compare avec la mortalité qu'on a connu dans les pays européens, il faudrait qu'il y ait 15-20 000 morts par jour en Inde pour que le pic en Inde soit comparable au pic des pays européens comme l'Espagne, l'Italie ou le RU.

    Je pense qu'on va de plus en plus se concentrer sur les dégâts causés par les réponses à la pandémie plutôt qu'aux dégâts sanitaires comme en Inde où le confinement a été catastrophique et complètement inefficace.

    Le remède qui est pire que le mal, on y est.
    T'extrapoles un peu mon côté catastrophiste, je dis pas non plus que l'humanité était menacée par cette crise, je dis juste qu'on ne s'en sort pas et que ça va s'étaler dans le temps, qu'on est encore sous la menace de mesures restrictives et qu'on est pas prêt de revoir nos libertés, la reprise totale de l'économie et la stabilisation des finances publiques.

    Tu le dis toi même on constate surtout les dégâts causés par les réponses à la pandémie et c'est bien ceux là que je redoute plus sur la durée que cette pandémie elle même. Parce qu'en l'état actuel, on va se voir obliger de continuer dans le sens des restrictions, d'un redémarrage modéré de l'économie, de perfusions publiques dans tous les sens augurant de futurs impôts. Que de bonnes nouvelles quoi. On voit ça partout chez nos voisins et dans le monde, ça ne sera pas différent chez nous d'ailleurs on doit être les plus touchés en Europe en ce moment avec 10 000 cas par jour en moyenne même si on est probablement le ou l'un des pays testant le plus, on teste tout ce qui bouge actuellement.

    5% de tests positifs, ça veut dire que 10 000 cas positifs = 200 000 tests / jour ? Plus d'un million par semaine c'est énorme.

    Et puis le moral des français est durement touché aussi, le pays a un peu le moral en berne, malade ou non, cette année restera à marquer d'une pierre noire, ça se ressent sur la consommation, donc sur la croissance et l'économie. Un véritable cercle vicieux qui provoque chômage, impôts et encore plus d'inquiétudes et donc moins de consommation et la boucle est bouclée.

    Commentaire


    • Pour éviter au professeur VERAN un nouveau fiasco après ceux des masques, des lits, des matériels et maintenant des tests, puisque de nouvelles couleurs vont apparaître dans les cartes , et que ce jeu de cartes semble bien plaire au gouvernement (ce qui permettra n'en doutons pas d'autres communications nombreuses et aussi foireuses),voici uen aide pour en pas se tromper et pour agrémenter un peu la vie et le vue des lecteurs.

      https://www.jjshouse.fr/help/mother_...ap/color_chart
      Noël au balcon, enrhumé comme un con

      Commentaire


      • Contrairement à vous, je pense que les 6 défaites de LREM aux législatives partielles disent quelque chose parce que ce ne sont pas des défaites mais des débacles: le parti au pouvoir n'arrive même pas à se qualifier au second tour, y compris là où il est sortant.
        Ca ne veut pas dire que Macron perdra en 2022, je pense qu'il reste favori. Ca veut dire que, s'il gagne, combien de ses députés sortant seront réelus ?

        Commentaire


        • Envoyé par Florentin Voir le message
          Contrairement à vous, je pense que les 6 défaites de LREM aux législatives partielles disent quelque chose parce que ce ne sont pas des défaites mais des débacles: le parti au pouvoir n'arrive même pas à se qualifier au second tour, y compris là où il est sortant.
          Ca ne veut pas dire que Macron perdra en 2022, je pense qu'il reste favori. Ca veut dire que, s'il gagne, combien de ses députés sortant seront réelus ?
          Ce sont des debacles pour TOUS LES PARTIS, pas que pour LREM !
          6 legislatives partielles, pour chacune il y a eu entre 79 et 87% d'abstention !

          "Hmmm oui mère..."

          Commentaire


          • Et encore une décision unilatérale à Marseille. Ils auront tout fait...

            Commentaire


            • lrem n'est pas un parti . Au départ , beaucoup ont été recrutés sur internet , puis macron a piqué à droite et à gauche et au centre . Cette association est géré de façon dictatoriale et les gens qui ont compris s'en vont. Quand à la débâcle générale, elle a été voulu par Macron pour rester seul .C'est un jeu très dangereux et il va commencer à s'en apercevoir. Le virus est un révélateur. Le problème, lorsqu'on fait exploser tous les autres à dessein, c'est qu'il faut être capable de tenir la barre seul.Depuis le début du quinquennat, c'est le binz. Et le virus met simplement en avant l'incapacité de gouverner avec compétence.Ils ne savent pas ou ils vont, après avoir tout cassé. la peur éteint certaines revendications .Mais les gens vont en avoir marre. On pourra mettre la situation sur le compte du virus, mais si pendant 3 ans au lieu de piquer de l'argent à ceux qui n'en ont pas beaucoup et en redonner à ceux qui en ont eux beaucoup comme missionné, si on avait agi pour le bien être général, si on avait écouté,si on avait rassemblé au lieu de diviser, même avec le virus on n'en serait pas là. Quant à la présidentielle contre le PEN ,qui peut pronostiquer cela à 1 an et demi des élections.C'est ce que voudrait Macron qui a déjà fait tellement d'erreurs avec sa méconnaissance de la société française, mais d'ici là, le bilan va encore s'alourdir et qui dit qu'on ne va pas vers le chaos. d'ailleurs, Macron ne l'espère t'il pas , ne le provoque t'il pas, pour plagier un illustre prédécesseur et apparaitre contre le seul rempart.En tout cas, en attendant, il provoque l'inquiétude, le désarroi devant des décisions un jour blanches, un jour noires. Pendant que 24h sur 24 ,on parle de virus, on provoque la peur, la population contrairement à ce que l'on dit se soumet, et on ne parle pas d'autre chose.
              Macron aura été le destructeur des partis,mais sait on ou il va emmener le pays ?
              Les hommes politiques ont montré beaucoup de tares, et il fallait amener du neuf. Sauf que le neuf , c'est l'ancien, avec autant d'affaires, et en plus ,je crois que je n'ai jamais vu une telle incompétence, noyée il est vrai dans un flux permanent de communication, seule manière d'exister.
              On me dira les autres ne feraient pas mieux.D'abord, c'est un postulat impossible à prouver et trop facile en matière d'argument.D'autres gouvernants dans le monde sont pareils. Ce n'est pas une consolation.Et je retiens surtout que c'est Macron qui a voulu le pouvoir, et qui a promis un nouveau monde radicalement différent nous amenant le bonheur.C'est en fonction de ce programme qu'il est jugé.
              Et ce qui est insupportable, ce sont les leçons permanentes données par des gens de la trentaine qui ne connaissent rien à la vie de tous les jours de la majorité des français.

              Ce gouvernement était fait pour gérer une situation tranquille en faisant de la communication en permanence : une start up pour premiers de cordée.Avec une mission précise : oser faire ce jusqu’où les autres n'ont pas pu ou pas osé aller.

              je crains que cette gestion calamiteuse amène le pays dans une situation de chaos.Et ce avant 2022.

              On peut penser que pour des élections, le RN ne sera plus le RN et qu'on s'oriente vers un rapprochement avec une partie de la droite pour un nouveau parti . macron aura peut être réussi à laminer la gauche, la droite, et à amener une association droite extrême droite au pouvoir.
              Dernière modification par oliver69, 24/09/2020, 09h52.
              Noël au balcon, enrhumé comme un con

              Commentaire


              • Envoyé par alain_suit_cris Voir le message
                Et encore une décision unilatérale à Marseille. Ils auront tout fait...
                La forfaiture de ce gouvernement ne connait décidément aucune limite. Ils sont un danger majeur pour la France et la démocratie, bien plus que le coronavirus. J'en prends 10 des coronavirus à la place de cette maladie macroniste qui ronge le pays.

                J'en viens presque à souhaiter une "solution malienne" pour nous en débarrasser.

                Commentaire


                • Envoyé par Florentin Voir le message
                  Contrairement à vous, je pense que les 6 défaites de LREM aux législatives partielles disent quelque chose parce que ce ne sont pas des défaites mais des débacles: le parti au pouvoir n'arrive même pas à se qualifier au second tour, y compris là où il est sortant.
                  Ca ne veut pas dire que Macron perdra en 2022, je pense qu'il reste favori. Ca veut dire que, s'il gagne, combien de ses députés sortant seront réelus ?
                  LREM est en train de devenir un repoussoir, on l'a déja vu aux municipales, les listes "soutenues" perdaient des voix au lieux d'en attirer. Je pense que la population prend conscience que ce n'est pas un parti politique, ce n'est qu'un fan club de Macron composé d'arrivistes, d'ambitieux et de parvenus cherchant à s'accaparer le pouvoir pour servir des ambitions personnelles ou des intérêts privés..

                  Commentaire


                  • La ville de Manaus (2.2 millions d'habitants) au Brésil a atteinte l'immunité collective.

                    https://www.ouest-france.fr/monde/br...ective-6986283

                    La Suède est en très bonne voie aussi avec une épidémie très ralentie.


                    Est ce que quelqu'un peut envoyer ces données à notre tête de crapaud qui nous sert de ministre de la santé?

                    Commentaire


                    • Envoyé par Florentin Voir le message
                      Contrairement à vous, je pense que les 6 défaites de LREM aux législatives partielles disent quelque chose parce que ce ne sont pas des défaites mais des débacles: le parti au pouvoir n'arrive même pas à se qualifier au second tour, y compris là où il est sortant.
                      Ca ne veut pas dire que Macron perdra en 2022, je pense qu'il reste favori. Ca veut dire que, s'il gagne, combien de ses députés sortant seront réelus ?
                      Ton raisonnement tiendrait si les législatives avaient lieu indépendamment des présidentielles. Effectivement si on revotait pour renouveler l'Assemblée Nationale aujourd'hui, Macron devrait entrer sans nul doute en cohabitation comme c'était le cas avant pour Chirac ou Mitterand, c'est le décalage entre les législatives de 5 ans et le septennat présidentiel qui voulait ça, la synchronisation de ces 2 élections en quinquennat font qu'on échappe à ce scénario.

                      Mais là, on va justement élire le président avant de penser aux législatives et tout le monde le sait, le président élu (ou réélu) insufflera une grosse dynamique pour son parti (LREM par exemple a fait 32% au 1er tour des législatives contre 24% au 1er tour à Macron, si Macron n'avait pas été élu, ils auraient fait moins de 10%, peut-être 5% on l'imagine tous). Si Macron est réélu, LREM redeviendra de facto le favori pour les législatives de nouveau devant LR et le PS. Si LR, le PS ou d'autres veulent capitaliser sur les législatives, ils n'ont d'autres choix que de prendre l'Elysée c'est clair et net, mais qui pour remporter la présidentielle côté LR ou PS ou EELV ??? Là est tout le problème pour eux. Après ça veut pas dire que LREM garderait la majorité absolue, je ne crois pas trop en ce scénario, mais un phénomène d'alliances avec le MoDem bien sûr, mais aussi AGIR, l'UDI et potentiellement LR pourrait voir le jour pour gouverner, ou même dans l'autre sens un accord de gouvernement avec le PS ou EELV. Quoiqu'il en soit si Macron repasse, LREM sera au centre du jeu, peut-être pas seul dans le jeu comme dans le passé mais au moins central pour toute coalition

                      Envoyé par oliver69 Voir le message
                      lrem n'est pas un parti . Au départ , beaucoup ont été recrutés sur internet , puis macron a piqué à droite et à gauche et au centre . Cette association est géré de façon dictatoriale et les gens qui ont compris s'en vont. Quand à la débâcle générale, elle a été voulu par Macron pour rester seul .C'est un jeu très dangereux et il va commencer à s'en apercevoir. Le virus est un révélateur. Le problème, lorsqu'on fait exploser tous les autres à dessein, c'est qu'il faut être capable de tenir la barre seul.Depuis le début du quinquennat, c'est le binz. Et le virus met simplement en avant l'incapacité de gouverner avec compétence.Ils ne savent pas ou ils vont, après avoir tout cassé. la peur éteint certaines revendications .Mais les gens vont en avoir marre. On pourra mettre la situation sur le compte du virus, mais si pendant 3 ans au lieu de piquer de l'argent à ceux qui n'en ont pas beaucoup et en redonner à ceux qui en ont eux beaucoup comme missionné, si on avait agi pour le bien être général, si on avait écouté,si on avait rassemblé au lieu de diviser, même avec le virus on n'en serait pas là. Quant à la présidentielle contre le PEN ,qui peut pronostiquer cela à 1 an et demi des élections.C'est ce que voudrait Macron qui a déjà fait tellement d'erreurs avec sa méconnaissance de la société française, mais d'ici là, le bilan va encore s'alourdir et qui dit qu'on ne va pas vers le chaos. d'ailleurs, Macron ne l'espère t'il pas , ne le provoque t'il pas, pour plagier un illustre prédécesseur et apparaitre contre le seul rempart.En tout cas, en attendant, il provoque l'inquiétude, le désarroi devant des décisions un jour blanches, un jour noires. Pendant que 24h sur 24 ,on parle de virus, on provoque la peur, la population contrairement à ce que l'on dit se soumet, et on ne parle pas d'autre chose.
                      Macron aura été le destructeur des partis,mais sait on ou il va emmener le pays ?
                      Les hommes politiques ont montré beaucoup de tares, et il fallait amener du neuf. Sauf que le neuf , c'est l'ancien, avec autant d'affaires, et en plus ,je crois que je n'ai jamais vu une telle incompétence, noyée il est vrai dans un flux permanent de communication, seule manière d'exister.
                      On me dira les autres ne feraient pas mieux.D'abord, c'est un postulat impossible à prouver et trop facile en matière d'argument.D'autres gouvernants dans le monde sont pareils. Ce n'est pas une consolation.Et je retiens surtout que c'est Macron qui a voulu le pouvoir, et qui a promis un nouveau monde radicalement différent nous amenant le bonheur.C'est en fonction de ce programme qu'il est jugé.
                      Et ce qui est insupportable, ce sont les leçons permanentes données par des gens de la trentaine qui ne connaissent rien à la vie de tous les jours de la majorité des français.

                      Ce gouvernement était fait pour gérer une situation tranquille en faisant de la communication en permanence : une start up pour premiers de cordée.Avec une mission précise : oser faire ce jusqu’où les autres n'ont pas pu ou pas osé aller.

                      je crains que cette gestion calamiteuse amène le pays dans une situation de chaos.Et ce avant 2022.

                      On peut penser que pour des élections, le RN ne sera plus le RN et qu'on s'oriente vers un rapprochement avec une partie de la droite pour un nouveau parti . macron aura peut être réussi à laminer la gauche, la droite, et à amener une association droite extrême droite au pouvoir.
                      C'en est terminé de la droite telle qu'on l'a connue s'ils s'associent avec le RN version Le Pen. La vraie droite deviendrait de facto le groupement LREM - MoDEM - UDI, ce serait un suicide de l'ex-UMP. Des hommes peuvent rejoindre le RN comme Mariani mais pas le parti. Pas sûr qu'un tel atelage puisse prendre le pouvoir d'ailleurs, ils ont même échoué avec la coalition de droite en Italie où pourtant Salvini est bien plus adoubée que Le Pen. Tant que c'est Marine, ça risque d'être un plafond de verre et un repoussoir pour le plus grand nombre.

                      Bref Macron vise sa réélection c'est sûr, il n'a au départ pas l'appui d'un parti fort. Mais Pogacar a bien remporté le Tour de France sans équipe contre une armada Jumbo Visma donc faut pas présager de ça, la faiblesse de LREM ne condamne absolument pas Macron, il joue sur sa seule personnalité, suffisante à l'instant T pour remporter à nouveau la présidentielle faute de nouvelle personnalité forte de la carrure d'un Hulot ou d'un Sarkozy par exemple pour venir face à lui.

                      Commentaire


                      • Envoyé par JuniGarde Voir le message
                        La ville de Manaus (2.2 millions d'habitants) au Brésil a atteinte l'immunité collective.

                        https://www.ouest-france.fr/monde/br...ective-6986283

                        La Suède est en très bonne voie aussi avec une épidémie très ralentie.


                        Est ce que quelqu'un peut envoyer ces données à notre tête de crapaud qui nous sert de ministre de la santé?
                        Manaus aurait atteint l'immunité collective, à quel prix ? J'imagine qu'on ne connaît pas le nombre réel de décès liés au coronavirus, que le nombre officiel est en deça de la réalité comme c'est souvent dénoncé. Cet article évoque déjà le pire bilan comparé à des pays (hors Saint-Marin) mais en réalité j'ai bien peur que ça soit pire, les échos que j'ai eu des articles sur le Brésil parle d'une hécatombe bien incomparable avec la notre.

                        La Suède n'a pas encore de 2ème vague à ce stade, elle a eu beaucoup de mal à gérer la 1ère, y'a absolument pas d'immunité collective à mon avis parce qu'il y a pas eu beaucoup plus de malades que chez nous au final : 0,7367 % de contaminés en France contre 0,8875% à la Suède officiellement, c'est assez comparable même si on a pas tous les chiffres rééls ni en France, ni en Suède faute de tests suffisants au début de la pandémie, on doit être très très loin des 66% évoqués de possesseurs d'anticorps.

                        Si ça part en Suède comme c'est reparti en France, on verra bien la gueule de l'immunité collective mais ça sera comme chez nous, aucune illusion à se faire, sans confinement on aura plus de 0,1% de la population contaminée par semaine. Je dis pas qu'il faut reconfiner attention, faut juste tendre le dos et attendre que ça passe en prenant autant de précautions que l'on peut mais sans nuire à notre économie.

                        Envoyé par alain_suit_cris Voir le message
                        Et encore une décision unilatérale à Marseille. Ils auront tout fait...
                        La fermeture des bars/restaurants à Marseille est une connerie de plus (à Marseille ou à la métropole Aix-Marseille d'ailleurs j'ai vu 2 sons de cloches entre Le Monde et RTL). Ca vient encore de journalistes parisiens ça, j'habite dans la métropole d'Aix-Marseille mais à 50 kms de Marseille, je ne suis pas marseillais (dieu merci ), il serait bon de pas résumer un vaste territoire à Marseille. Donc j'aimerais savoir si je suis concerné bien par l'écartate (lol) bien qu'éloigné de Marseille.
                        Dernière modification par lochiba84, 24/09/2020, 10h36.

                        Commentaire


                        • Envoyé par JuniGarde Voir le message
                          La ville de Manaus (2.2 millions d'habitants) au Brésil a atteinte l'immunité collective.

                          https://www.ouest-france.fr/monde/br...ective-6986283

                          La Suède est en très bonne voie aussi avec une épidémie très ralentie.


                          Est ce que quelqu'un peut envoyer ces données à notre tête de crapaud qui nous sert de ministre de la santé?
                          Avant d'envoyer des données qu'il a déjà, je vais donner des citations de l'article que tu cites.

                          Les habitants de la ville brésilienne de Manaus, fortement infectés par le coronavirus, bénéficieraient désormais d’un niveau d’immunité collective permettant de contrôler la circulation virale
                          L'article est au conditionnel mais tu es à l'indicatif.

                          Située dans la forêt amazonienne, Manaus a été le théâtre d’images d’hôpitaux débordés, de cadavres entassés dans des camions frigorifiques et de fosses communes lorsque l’épidémie y était à son apogée, en mai.
                          Les dégats collatéraux dont tu ne parle pas.

                          « L’immunité collective par infection naturelle n’est pas une stratégie, c’est le signe qu’un gouvernement n’a pas réussi à contrôler une épidémie et qu’il en paie le prix en vies perdues », a tweeté Florian Krammer, professeur de microbiologie à l’école de médecine Icahn de l’hôpital Mount Sinai à New York.

                          Commentaire


                          • On assiste, depuis que le président est élu sur 5 ans et l'assemblée dans la foulée, à une automaticité : l'assemblée est dans la ligne politique du président
                            Le sens de mon post est de dire que ça risque de ne pas marcher la prochaine fois. Macron, s'il est réelu, ce sera, plus encore qu'en 2017, par défaut (il n'est plus populaire dans le pays), et parce qu'il aura encore Marine Le Pen en face de lui.
                            Il n' y aura pas de dynamique et ses députés sortant auront perdu le côté attrayant du tout nouveau tout beau. Je pense qu'il ne parviendra pas à avoir une majorité, même relative, et qu'il devra cohabiter d'entrée.
                            Maintenant, une cohabitation avec la droite ne devrait pas lui poser beaucoup de problèmes.

                            Commentaire


                            • Quelqu'un sait quelles sont les propositions qu'a faite la mairie de Marseille pour endiguer la propagation de l'infection dans la ville et ses abords ?

                              La maire fait de la com.

                              Mais elle est à la tête d'un exécutif.

                              Et le premier rôle d'un exécutif, c'est d'agir, pas de parler.

                              Commentaire


                              • Envoyé par Lyonnais921 Voir le message
                                Quelqu'un sait quelles sont les propositions qu'a faite la mairie de Marseille pour endiguer la propagation de l'infection dans la ville et ses abords ?

                                La maire fait de la com.

                                Mais elle est à la tête d'un exécutif.

                                Et le premier rôle d'un exécutif, c'est d'agir, pas de parler.
                                La mairie de Marseille a certainement été totalement incompétente comme d'habitude, c'était déjà pas reluisant sous Gaudin, avec Rubirola ça doit être bien pire j'en doute pas.

                                Mais enfin c'est une catastrophe pour tous les professionnels du territoire grand comme un département et qui se limite pas à Marseille, sans parler de l'absence totale de visibilité. Une mesure qui en plus n'apportera pas grand chose, mais fera du dégât chez les professionnels concernés.

                                Commentaire


                                • L'évolution du nombre de cas quotidien dans les Bouches du Rhône



                                  Le rouge est une projection, seul le bleu importe mais d'après vous connaissant le phénomène de pic de l'épidémie et le fameux modèle de Gauss, y'avait t-il lieu de sévir maintenant, aujoud'hui, samedi pour les Bouches du Rhône ???

                                  A priori le pire est en train de se passer, donc on pourrait mettre un terme aux durcissements dès maintenant et commencer à projeter au contraire des assouplissements dans les 15 jours - 3 semaines à venir et ne plus rendre obligatoire le port du masque à Marseille d'ici 1 mois et demi à 2 mois.

                                  Commentaire


                                  • Envoyé par lochiba84 Voir le message

                                    La mairie de Marseille a certainement été totalement incompétente comme d'habitude, c'était déjà pas reluisant sous Gaudin, avec Rubirola ça doit être bien pire j'en doute pas.

                                    Mais enfin c'est une catastrophe pour tous les professionnels du territoire grand comme un département et qui se limite pas à Marseille, sans parler de l'absence totale de visibilité. Une mesure qui en plus n'apportera pas grand chose, mais fera du dégât chez les professionnels concernés.
                                    Ce que je voudrais lire, ce sont les mesures qui apporteraient quelque chose.

                                    Autre que les discours à la JuniGarde "yaka laisser faire l'épidémie, elle s'éteindra d'elle même comme à Manaus".

                                    Discours muet sur les dégâts d'une telle absence de politique (le nombre de décès ne serait un drame que pour les familles et les proches tant qu'on arrive à les enterrer dignement, ce qui n'est pas garanti).

                                    Commentaire


                                    • Envoyé par Lyonnais921 Voir le message

                                      Ce que je voudrais lire, ce sont les mesures qui apporteraient quelque chose.

                                      Autre que les discours à la JuniGarde "yaka laisser faire l'épidémie, elle s'éteindra d'elle même comme à Manaus".

                                      Discours muet sur les dégâts d'une telle absence de politique (le nombre de décès ne serait un drame que pour les familles et les proches tant qu'on arrive à les enterrer dignement, ce qui n'est pas garanti).
                                      Des mesures c'est déjà trop tard pour en prendre, cf. la courbe présentée ci-dessous.

                                      La situation est en train de commencer à s'améliorer donc on reste en l'état et on laisse le pic de l'épidémie se créer naturellement sur le territoire parce que là clairement ça plafonne donc c'est bon signe.

                                      De plus sur l'ensemble du territoire français, on commence à se rapprocher du R=1 si j'ai bien compris, si on descend en dessous, l'épidémie commencera officiellement à perdre du terrain. Quitte à déplacer des malades dans des régions moins saturées comme on l'a fait en Avril, c'est plus le moment de durcir.

                                      Commentaire


                                      • Mais là, on va justement élire le président avant de penser aux législatives et tout le monde le sait, le président élu (ou réélu) insufflera une grosse dynamique pour son parti (LREM par exemple a fait 32% au 1er tour des législatives contre 24% au 1er tour à Macron
                                        Est-ce qu'il a insufflé une grosse dynamique pour son parti, possible, je pense surtout que les gens ont voulu lui donner sa chance, comme a chaque nouveau President

                                        Par contre attention avec les pourcentages entre des elections differentes, la mobilisation et l'abstention n'est pas la meme
                                        Macron a 8.6 millions de votes au 1er tour des Presidentielles
                                        LREM a 6.3 millions de votes au 1er tour des Legislatives (et le Modem 900.000)

                                        Il y a juste beaucoup moins de mobilisation aux legislatives.

                                        La question qui se posera pour 2022: Si Macron est reelu, les electeurs voudront ils lui redonner sa chance ?
                                        Il ne sera plus "nouveau" et les gens ont quand meme un peu plus connaissance de ce fameux "Nouveau Monde" promis, encore plus pourri et mafieux que l'Ancien.
                                        Dernière modification par Pr.Skinner, 24/09/2020, 12h10.
                                        "Hmmm oui mère..."

                                        Commentaire


                                        • Envoyé par lochiba84 Voir le message

                                          Des mesures c'est déjà trop tard pour en prendre, cf. la courbe présentée ci-dessous.

                                          La situation est en train de commencer à s'améliorer donc on reste en l'état et on laisse le pic de l'épidémie se créer naturellement sur le territoire parce que là clairement ça plafonne donc c'est bon signe.

                                          De plus sur l'ensemble du territoire français, on commence à se rapprocher du R=1 si j'ai bien compris, si on descend en dessous, l'épidémie commencera officiellement à perdre du terrain. Quitte à déplacer des malades dans des régions moins saturées comme on l'a fait en Avril, c'est plus le moment de durcir.
                                          Est ce que les mesures sont trop tardives ? Peut-être. J'ai du mal à avoir une opinion car les données me semblent délicates à interpréter.

                                          Pour ton "modèle", fautes d'indications méthodologiques, je crains que ce soit de "l'économétrie sans modèle". Si j'ai raison, l'auteur a ajusté (par les moindres carrés) les données du passé sur une loi normale dont il calcule les paramètres. Connaissant ces paramètres, il estime les données futures.

                                          Mais la question est de savoir pourquoi l'évolution de l'épidémie suivrait une loi normale (ou gaussienne).

                                          La différence avec le modèle que j'ai présenté est que cette modélisation découle du mode de propagation de l'épidémie et que elle prend en compte la variation endogène du taux de reproduction.

                                          L'écart ex-post entre les données projetées du modèle et les données constatées s'interprètent comme les variations exogènes de ce taux de reproduction (ajustement des comportements ou mesures volontaristes pour le modifier).

                                          Au niveau national, les évolutions constatées sont "dures à lire".

                                          Le taux d'incidence publié stagne depuis 3 jours (mais la dernière période publiée va du 14 au 20 septembre (soit 3-4 jours de retard).

                                          Le nombre de contamination avait atteint un pic (somme cumulée sur 7 jours) avait atteint un pic le 10/9 et a diminué jusqu'au 17. Mais il a brutalement recommencé à croître. On peut craindre que cette évolution soit perturbée par l'allongement du délai d'obtention des tests.

                                          Les nouvelles hospitalisations et entrée en réa continuent de progresser mais sont "en retard" sur la dynamique de l'épidémie. Elles devraient continuer à croître pendant 2 à 3 semaines.

                                          Tu as trouvé où l'information que le taux de reproduction se rapproche de 1 ?

                                          Commentaire


                                          • Envoyé par Lyonnais921 Voir le message

                                            Ce que je voudrais lire, ce sont les mesures qui apporteraient quelque chose.

                                            Autre que les discours à la JuniGarde "yaka laisser faire l'épidémie, elle s'éteindra d'elle même comme à Manaus".

                                            Discours muet sur les dégâts d'une telle absence de politique (le nombre de décès ne serait un drame que pour les familles et les proches tant qu'on arrive à les enterrer dignement, ce qui n'est pas garanti).

                                            Tu es amusant. Tu n'as toujours pas compris que la circulation du virus dans la population non vulnérable était la condition sine qua non à l’accélération de la fin de l'épidémie. C'est vers cette politique que l'on doit tendre, laisser le virus circuler parmi la population qui peut résister à la maladie en protégeant au maximum celles qui sont vulnérables.

                                            Si au final il y a autant de morts à Manaus qu'à Paris mais que la situation a durer 3 mois à Manaus et 2 ans à Paris on peut dire oui que la situation non gérée à Manaus a au final été mieux que la gestion parisienne de la crise.

                                            Commentaire


                                            • Envoyé par lochiba84 Voir le message
                                              L'évolution du nombre de cas quotidien dans les Bouches du Rhône



                                              Le rouge est une projection, seul le bleu importe mais d'après vous connaissant le phénomène de pic de l'épidémie et le fameux modèle de Gauss, y'avait t-il lieu de sévir maintenant, aujoud'hui, samedi pour les Bouches du Rhône ???

                                              A priori le pire est en train de se passer, donc on pourrait mettre un terme aux durcissements dès maintenant et commencer à projeter au contraire des assouplissements dans les 15 jours - 3 semaines à venir et ne plus rendre obligatoire le port du masque à Marseille d'ici 1 mois et demi à 2 mois.
                                              C'est toujours la même situation avec ce gouvernement. Ce sont des décisions médiatiques, des nouvelles mesures prises toutes les trois jours sans même prendre le temps d'observer les résultats des mesures précédentes. C'est une blague, un cirque médiatique pour monopoliser l'antenne, faire croire qu'on est au commande.

                                              Je suis bien content que TOUS les élus marseillais en mettent plein la gueule au gouvernement et crachent sur sa politique. Esperons que cela sonne la fin de cette pseudo unité nationale et qu'on tape sur le gouvernement de tous les cotés.

                                              Commentaire


                                              • Envoyé par JuniGarde Voir le message


                                                Tu es amusant. Tu n'as toujours pas compris que la circulation du virus dans la population non vulnérable était la condition sine qua non à l’accélération de la fin de l'épidémie. C'est vers cette politique que l'on doit tendre, laisser le virus circuler parmi la population qui peut résister à la maladie en protégeant au maximum celles qui sont vulnérables.

                                                Si au final il y a autant de morts à Manaus qu'à Paris mais que la situation a durer 3 mois à Manaus et 2 ans à Paris on peut dire oui que la situation non gérée à Manaus a au final été mieux que la gestion parisienne de la crise.
                                                Et allez hop, un grand mouvement de population. Les personnes à risques dans le Sud-Ouest, le reste au Nord-Est.

                                                Le nombre de morts a moins d'importance que les tension sur la totalité du système de santé.

                                                Paris n'est pas Manaus, la France n'est pas le Brésil.

                                                Commentaire


                                                • Envoyé par Lyonnais921 Voir le message

                                                  Et allez hop, un grand mouvement de population. Les personnes à risques dans le Sud-Ouest, le reste au Nord-Est.

                                                  Le nombre de morts a moins d'importance que les tension sur la totalité du système de santé.

                                                  Paris n'est pas Manaus, la France n'est pas le Brésil.
                                                  Tu as raison, il y aura sans doute plus de liberté à Manaus qu'à Paris.

                                                  Les restaurateurs et salles de sports devraient attaquer l'Etat en justice pour se faire dédommager de ces décisions ridicules.

                                                  Commentaire


                                                  • Envoyé par lochiba84 Voir le message
                                                    L'évolution du nombre de cas quotidien dans les Bouches du Rhône



                                                    Le rouge est une projection, seul le bleu importe mais d'après vous connaissant le phénomène de pic de l'épidémie et le fameux modèle de Gauss, y'avait t-il lieu de sévir maintenant, aujoud'hui, samedi pour les Bouches du Rhône ???

                                                    A priori le pire est en train de se passer, donc on pourrait mettre un terme aux durcissements dès maintenant et commencer à projeter au contraire des assouplissements dans les 15 jours - 3 semaines à venir et ne plus rendre obligatoire le port du masque à Marseille d'ici 1 mois et demi à 2 mois.
                                                    Bonjour. Je suis étonné que la redescente de courbe soit garantie, sous prétexte que le passage de l'avant-dernière mesure vers la dernière soit décroissant. Pour des raisons multiples, un tassement peut stopper une croissance ou l'amoindrir à échelle de mesures plus large. La cloche est rapide pour moi, mais mon avis est profane.

                                                    J'ai tendance à relativiser parce que je tiens compte de deux critères :

                                                    - la population concernée par la mesure, comparée à la population globale dans la zone observée. Par exemple, une augmentation des flux après vacances pourrait verticaliser une courbe, qui ensuite est pondérée par l'arrêt du phénomène flux --> Cela biaise un peu la variation par rapport à la population totale dans la zone. Les bonds à Marseille n'ont-ils jamais été corrélés à des mouvements avec la Méditerranée, lorsque la fameuse cloche de juin a bavé ensuite ?

                                                    - la température et l'humidité. Bien que sans connaissances approfondies, la saisonnalité me semble s'ajouter aux flux, puisque des pays chauds sans trop de flux humains peuvent se prévaloir de la meilleure médecine du monde avant les autres (un peu de cynisme désolé). M'imaginant que le mois d'octobre pourrait être 5 à 10°C moins chaud, ainsi que croisant plus de cumulus --> PEUT-ON se fier tout de suite à la sainte cloche en fin d'été indien ?

                                                    Perso, je ne sais pas. J'observe seulement que ceux qui savent ont varié dans leurs certitudes depuis six mois, presque aussi bien que des cloches. Le débat interdisant toute condamnation (qui serait contre-productive), j'espère que les clivages et les interprétations de données seront moins partisans avant l'arrivée de l'hiver.

                                                    Pour l'instant la crise réelle est double, sanitaire et économique. Je souhaite vraiment qu'on ne se jette pas trop vite dans le social et sociétal, avant tout pic de seconde vague potentielle. Calmons nous et arrêtons de focus des petits bénefs politiciens, qui font insulte à la démocratie en pleine pandémie mondiale. Je ne dis pas ça pour toi, je ne peux plus répondre à certains par choix. Désolé pour le petit dérapage.
                                                    Dernière modification par François-17, 24/09/2020, 13h32.

                                                    Commentaire

                                                    Chargement...
                                                    X