Annonce

Réduire

Le forum a été mis à jour, créez un nouveau mot de passe

Suite à la dernière mise à jour, vous devez créer un mot de passe unique avant de vous reconnecter à votre compte pour la première fois.
Il suffit de cliquer sur "S'identifier ou s'inscrire" en haut à droite de l'écran puis sur "Oubli de votre mot de passe ou de votre identifiant ?". Saisissez votre email OL, vous recevrez un email de réinitialisation de mot de passe. Une fois votre mot de passe créé, connectez-vous avec votre pseudo et votre nouveau mot de passe.

En cas de problème, n'hésitez pas à contacter notre Service Relation Client, nous pourrons vous accompagner dans la démarche.
Voir plus
Voir moins

Débats politiques 2.0

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Peut-être une bonne nouvelle !

    Je regarde la courbe des nouveaux cas presque tous les jours et pour la 1ère fois la moyenne 7 jours de ces nouveaux cas forme un creux avec le week-end plus bas que le creux précédent. On verra le positionnement du prochain sommet maintenant par rapport au sommet de la semaine dernière sur les 16 000 cas/jour.

    Il convient d'être prudent mais ça évoque sans doute le début de l'applatissement et la formation du pic de l'épidémie à venir. En gros d'ici 2 à 3 semaines potentiellement on pourrait être au pire de l'épidémie et donc potentiellement dans un mois et après les choses devraient désormais aller à l'amélioration ? Si ça se confirme dans les jours à venir, ça veut dire qu'on peut mettre un terme aux durcissements progressifs qui se justifiaient par l'aggravation constante de la situation depuis 2 mois.

    Commentaire


    • Envoyé par lochiba84 Voir le message
      Peut-être une bonne nouvelle !

      Je regarde la courbe des nouveaux cas presque tous les jours et pour la 1ère fois la moyenne 7 jours de ces nouveaux cas forme un creux avec le week-end plus bas que le creux précédent. On verra le positionnement du prochain sommet maintenant par rapport au sommet de la semaine dernière sur les 16 000 cas/jour.

      Il convient d'être prudent mais ça évoque sans doute le début de l'applatissement et la formation du pic de l'épidémie à venir. En gros d'ici 2 à 3 semaines potentiellement on pourrait être au pire de l'épidémie et donc potentiellement dans un mois et après les choses devraient désormais aller à l'amélioration ? Si ça se confirme dans les jours à venir, ça veut dire qu'on peut mettre un terme aux durcissements progressifs qui se justifiaient par l'aggravation constante de la situation depuis 2 mois.
      Certains ont même indiqué que le pic épidémique dans certains départements pouvaient être atteint cette semaine.
      Mais après c’est toujours pareil, avec les mêmes stats certains annoncent un plateau imminent et d’autres une situation comparable à mars dans 5 semaines...
      Qui croire? Des spécialistes ou des spécialistes ?

      Commentaire


      • Envoyé par Lyonnais921 Voir le message

        Détaille exactement ce que tu considères comme faux (avec la date de l'information).

        Selon les chiffres de Geodes, les sommes sur 7 jours consécutifs des hospitalisations, réanimations et décès ne se sont infléchis que "très récemment"
        Il n'y a ni hausse, ni encore moins "hausse exponentielle".

        ​​

        Commentaire


        • Envoyé par alain_suit_cris Voir le message

          Il n'y a ni hausse, ni encore moins "hausse exponentielle".

          ​​
          Jusqu'au 24/9 pour les hospitalisations, encore aujourd'hui pour les passages en réa et les décès, depuis plus de 6 semaines, les chiffres mesurés sur la somme sur 7 jours consécutifs sont en hausse (données de Geodes retraitées pour sommer sur 7 jours consécutifs).

          L'affichage des courbes résultantes avec une échelle logarithmique montre une évolution exponentielle.

          Les données pour les réanimations, publication du

          30/9 826
          23/9 675
          16/9 508
          9/9 372
          2/9 253
          26/8 194
          19/8 155
          12/8 123

          La suite des facteurs multiplicatifs depuis le 12/8

          1,26, 1,25 1,30 1,47 1,37 1,33 1,22

          si ça c'est pas exponentiel, ça y ressemble bigrement.

          Commentaire


          • Ce n'est pas faute d'avoir expliqué à Lyonnais921 que son modèle exponentiel était complètement faux, qu'il ne se déroulerait pas et qu'il ne s'était jamais déroulé nulle part. Encore une fois son modèle théorique simpliste se fracasse sur la réalité et les faits.

            Commentaire


            • Envoyé par JuniGarde Voir le message
              Ce n'est pas faute d'avoir expliqué à Lyonnais921 que son modèle exponentiel était complètement faux, qu'il ne se déroulerait pas et qu'il ne s'était jamais déroulé nulle part. Encore une fois son modèle théorique simpliste se fracasse sur la réalité et les faits.
              Tellement plus facile de répéter encore et encore des fake news sans aller regarder la réalité, c'est à dire les évolutions réelles des dernières semaines.

              Tout le monde peut aller vérifier les derniers chiffres que j'ai donné.

              Commentaire


              • Envoyé par oliver69

                pas depuis 2 mois puisqu'on a envoyé tout le monde en vacances en août.
                Depuis le 9 août, le nombre cumulé sur 7 jours des nouvelles hospitalisations a augmenté tous les jours jusqu'au 27 septembre (de 782 à 4204)

                Edit Précision complémentaire, le minimum est au 14 juillet (510). Dès le 23 juillet, il y a une augmentation de la présence du virus dans les eaux usées de Marseille

                https://www.lemonde.fr/planete/artic...4308_3244.html
                Dernière modification par Lyonnais921, 01/10/2020, 09h28.

                Commentaire


                • HS mais je ne sais pas où le mettre.

                  On a élucidé la disparition de l'Homme de Néanderthal

                  le Covid - 30000

                  https://www.lemonde.fr/planete/artic...4273_3244.html

                  Commentaire


                  • Sur le fond des modélisations (désolé pour les redites).

                    La première question est de savoir si on a un support théorique au modèle.

                    Ici, la réponse est oui, vu le mode de contamination, l'évolution à court terme est de nature exponentielle.

                    La deuxième question est de savoir si les données du passé valident ce modèle (et permettent d'en estimer les paramètres).

                    La aussi la réponse est oui entre la mi-juillet et la mi-septembre. Il suffit d'aller regarder les chiffres.

                    La troisième question est de savoir ce que valent les prédictions du modèle.

                    La réponse est simple. Cela dépend de l'évolution du taux de reproduction soit par modification spontanée des acteurs soit suite aux décisions contraignantes prises.

                    L'écart entre les prédictions et les réalisations mesurent cette évolution.


                    Les propres "prédictions" de JuniGarde sont celles de Trump "ça va s'arrêter".

                    Quand, comment, pourquoi, silence radio.

                    Commentaire


                    • Envoyé par Lyonnais921 Voir le message
                      Sur le fond des modélisations (désolé pour les redites).

                      La première question est de savoir si on a un support théorique au modèle.

                      Ici, la réponse est oui, vu le mode de contamination, l'évolution à court terme est de nature exponentielle.

                      La deuxième question est de savoir si les données du passé valident ce modèle (et permettent d'en estimer les paramètres).

                      La aussi la réponse est oui entre la mi-juillet et la mi-septembre. Il suffit d'aller regarder les chiffres.

                      La troisième question est de savoir ce que valent les prédictions du modèle.

                      La réponse est simple. Cela dépend de l'évolution du taux de reproduction soit par modification spontanée des acteurs soit suite aux décisions contraignantes prises.

                      L'écart entre les prédictions et les réalisations mesurent cette évolution.


                      Les propres "prédictions" de JuniGarde sont celles de Trump "ça va s'arrêter".

                      Quand, comment, pourquoi, silence radio.
                      Il y a quand même un paramètre qui semble différent de la situation de février mars, c’est en effet le R0. J’ai vu qu’au niveau national ce dernier serait passé de 1,06 à 1,02. Ce qui tendrait à démontrer que la transmission se tasse. Alors que au 15 mars je crois qu’il était à 2,8.

                      Par conséquent, il me semble difficile que la courbe épouse celle de la première?

                      Commentaire


                      • Quand on commence à avoir le Monde comme référence, c'est mauvais signe.

                        Les modèles prévisionnels mathématiques, c'est évidemment bidon et foireux. C'était le même genre de modèle qui annonçait 1 million de morts au Royaume-Uni. L'oiseau de mauvaise augure Ferguson recommence d'ailleurs ses pitreries. C'est fou ce monde : un gars qui se plante (attali, minc, hollande, ferguson, karine lacombe) a le droit de revenir à la charge continuellement sans être discrédité auprès de la population. Le travail médiatique paye et la mémoire de poisson rouge des gens aide beaucoup il est vrai !

                        Cependant, les indécis, vous qui ne savez pas qui croire entre un Raoult et les vendeurs de peur, dîtes vous que y a une tribune de 150 professeurs et plusieurs grandes sommités (Raoult, Perrone, Taubiana, Toussaint, Douste Blazy) qui sont vent debout alors que c'est un milieu pourri, gangréné et où sortir de la pensée dominante est très dangereux. Donc si y a autant de gens qui le disent aussi ouvertement, dîtes vous qu'ils sont en réalité des centaines de praticiens à penser de même mais à ne pas oser le dire, par peur et menace principalement.

                        "Ca s'arrêtera" comme toute épidémie, suffit de savoir un minimum l'histoire de la médecine mais curieusement cette discipline n'est plus enseignée dans les facs de médecine.

                        "Regarder les chiffres", lesquels ? Moi je regarde le nombre de morts et je vois une épidémie qui tue pas. Donc des mesures qui n'ont rien à voir avec la protection sanitaire des gens.

                        D'ailleurs, le travail de propagande des pro-vax, pro-masques, pro-malhonnêteté en somme se heurte aux aveux de Roxana et Olivier Véran :

                        Véreux devant le Sénat : les masques à l'extérieur ne servent à rien. Pourquoi continuer ?

                        Bah réponse de la roumaine : "les mesures n'ont pas été prises en fonction de la réalité de la circulation du virus"


                        Ca va c'est assez clair comme ça ou il faut un dessein ?

                        Commentaire


                        • Au passage, la Suède n'adopte aucune mesure et a déclaré l'épidémie terminée.

                          Mais en France, on tient à la faire perdurer artificiellement : il a tellement d'utilités ce virus

                          Commentaire


                          • Envoyé par Lyonnais921 Voir le message
                            Sur le fond des modélisations (désolé pour les redites).

                            La première question est de savoir si on a un support théorique au modèle.

                            Ici, la réponse est oui, vu le mode de contamination, l'évolution à court terme est de nature exponentielle.

                            La deuxième question est de savoir si les données du passé valident ce modèle (et permettent d'en estimer les paramètres).

                            La aussi la réponse est oui entre la mi-juillet et la mi-septembre. Il suffit d'aller regarder les chiffres.

                            La troisième question est de savoir ce que valent les prédictions du modèle.

                            La réponse est simple. Cela dépend de l'évolution du taux de reproduction soit par modification spontanée des acteurs soit suite aux décisions contraignantes prises.

                            L'écart entre les prédictions et les réalisations mesurent cette évolution.


                            Les propres "prédictions" de JuniGarde sont celles de Trump "ça va s'arrêter".

                            Quand, comment, pourquoi, silence radio.
                            Bonjour. Merci pour les points 1 et 2, j'ai une petite remarque à formuler sur le point 3 par extrapolation (parce que tu utilises le terme "soit").

                            Je considère que c'est la conjonction de 3 facteurs qui permet la résolution ultérieure du problème, parce qu'un seul facteur poussé ostensiblement atomise l'équilibrage instable entre catastrophe sanitaire et catastrophe économique :

                            - Facteur 1, les limitations collectives indispensables à l'affaiblissement du taux de reproduction. Tu peux pousser le curseur jusqu'à obtenir des conséquences humaines plus désagréables que l'épidémie initiale. Le taux de reproduction pourrait peut-être suggérer une tolérance sur un fil, fonction des capacités hospitalières, que j'aborde plus objectivement en facteur 3.

                            - Facteur 2, les responsabilités individuelles induisant une capacité à faire la part des choses selon des circonstances précises. Le port du masque est un exemple, puisque la situation épidémique n'est pas toujours la même selon l'endroit et l'affluence. L'embouteillage des tests est un deuxième exemple, où la responsabilité des autorités annule systématiquement les prises de recul personnelles <--- l'État nous prend pour des gamins mais attention s'il nous torche mal !

                            - Facteur 3, réduction drastique du taux de reproduction par vaccin, défenses immunitaires capables, après circulation sur plus d'une vague. Une disparition après une seule vague peut se justifier scientifiquement par magie, mais je vais faire comme si la disparition du virus, hors décès des contaminés dans une zone dédiée, pouvait avoir un rapport avec les résistances (vaccin, moins de contaminations parce que plus de gens capables de neutraliser le virus génétiquement ou par mise à jour passée des défenses). Ce facteur 3 sort des sentiers battus, mais à partir de 2 vagues j'estime qu'il a presque autant d'importance que les facteurs 1 et 2 (pas avant). Ici ma liaison avec le facteur 1: le seuil d'alerte du Re tient-il compte d'une circulation contrôlée, ou est-il fonction d'une limitation maximale de l'emploi des structures d'urgence ? Je demande ça parce que c'était déjà la fin des haricots bien avant le Covid :~ .

                            N'ayant pas le niveau scientifique pour démontrer l'hypothétique facteur 3, qui est donc complètement faux ^^ , j'appuie mon argumentation sur la "conjonction" des 3 facteurs, sans chercher à justifier l'un en ignorant l'autre. Pourquoi ?

                            - Depuis Néandertal, les hécatombes démographiques se réduisent par croisements et adaptations biologiques. Je prends l'exemple de populations autochtones isolées des échanges pour montrer qu'une simple bactérie ou virus peut défoncer des gens n'ayant pas confronté du tout leurs défenses immunitaires à la nouveauté. En tenant compte des quelques dizaines de milliers d'années d'évolution biologique humaine, il y a eu beaucoup de microbes et de virus, l'adaptation (quand c'est possible, pas avec Ebola) est un critère qui apparaît à long terme, même si à court terme il faut le mettre en veilleuse lors d'une première vague.

                            - Les causes à effets des limitations sanitaires démontrent que la recherche de sécurité s'oppose frontalement à l'activité, avec des réserves de cigales chez la plupart des populations. Le deuxième effet kisscool de ces reserves est la confrontation sociale, puis sociétale. Ici la responsabilité individuelle a autant d'importance que la limite réglementaire collective. Le risque de confrontation ne doit pas devenir superieur à la tolérance des règles, et là j'observe un jeu malsain omni-directionnel des indignations, oppositions, esprits de révolte, festivals de polarisations, indifférences de parvenus, qui transforme deux vagues simultanées (1 sanitaire et 1 économique) en merveilleuse cocotte-minute si jamais la pandémie ne disparaît pas par magie, comme une cloche qui sonne tout le Monde... et puis qui fait Pschitt, indeed.

                            La limitation de la pandémie, via l'arrêt des épidémies par régions, est plus envisageable en tentant un équilibrage instable, qu'en donnant blanc-seing à telle ou telle façon de voir les choses. Dans ce sens, j'ai le malheur de n'être en accord total avec personne dans ce merdier mondialisé. L'équilibrage est celui du médical avec l'activité humaine nécessaire. En France, pays de la culture et du bon vivre, il est moins facile d'equilibrer que dans des pays où les guides pensent pour des millions, où les humains fonctionnent comme des machines.

                            Ca finira bien par s'arrêter, mais si entre-temps des gens respirent moins bien (sans Covid), cette bombe sale de Covid aura accompli sa mission. J'ose croire que le pouvoir actuel tient compte de la multiplication des causes à effets et que c'est ça qui alimente les polarisations exacerbées, pas le simple critère "compétent ou pas", outre l'aspect pathétique de la course électorale perpétuelle. Il y a une seconde vague sanitaire à affronter, il y a aussi et surtout des états d'esprit incompatibles avec la prise de conscience du petit problème (tout le monde). La vague économique va faire plus mal que la sanitaire si on continue tous à se toiser avec nos certitudes et intérêts particuliers.

                            Commentaire


                            • Envoyé par sammy49 Voir le message

                              Il y a quand même un paramètre qui semble différent de la situation de février mars, c’est en effet le R0. J’ai vu qu’au niveau national ce dernier serait passé de 1,06 à 1,02. Ce qui tendrait à démontrer que la transmission se tasse. Alors que au 15 mars je crois qu’il était à 2,8.

                              Par conséquent, il me semble difficile que la courbe épouse celle de la première?
                              La différence entre la 1ère et seconde vague est, au passage, la répartition nationale des cas détectés. Une seconde vague deux fois moins forte dans cinq fois plus d'endroits, c'est pas top pour siffler la fin de partie.

                              Commentaire


                              • Envoyé par sammy49 Voir le message

                                Il y a quand même un paramètre qui semble différent de la situation de février mars, c’est en effet le R0. J’ai vu qu’au niveau national ce dernier serait passé de 1,06 à 1,02. Ce qui tendrait à démontrer que la transmission se tasse. Alors que au 15 mars je crois qu’il était à 2,8.

                                Par conséquent, il me semble difficile que la courbe épouse celle de la première?
                                Il etait de 5 en mars-avril. Malgre ce que certains en disent.

                                Commentaire


                                • Envoyé par Lyonnais921 Voir le message

                                  Jusqu'au 24/9 pour les hospitalisations, encore aujourd'hui pour les passages en réa et les décès, depuis plus de 6 semaines, les chiffres mesurés sur la somme sur 7 jours consécutifs sont en hausse (données de Geodes retraitées pour sommer sur 7 jours consécutifs).

                                  L'affichage des courbes résultantes avec une échelle logarithmique montre une évolution exponentielle.

                                  Les données pour les réanimations, publication du

                                  30/9 826
                                  23/9 675
                                  16/9 508
                                  9/9 372
                                  2/9 253
                                  26/8 194
                                  19/8 155
                                  12/8 123

                                  La suite des facteurs multiplicatifs depuis le 12/8

                                  1,26, 1,25 1,30 1,47 1,37 1,33 1,22

                                  si ça c'est pas exponentiel, ça y ressemble bigrement.
                                  Je ne sais pas d'ou tu sors tes chiffres. Mais sur https://www.gouvernement.fr/info-cor...rte-et-donnees (qui est aussi gouvernemental que celui qui parle d'augmentation exponentielle des nouvelles reanimations dues au Covid, pas des hospitalisations), ce n'est pas du tout cela. Le pic est meme indique le 18/09, avec 850. Et il y a meme confusion entre le nombre de nouvelles hospitalisations et la "variation journaliere" des nouvelles hospitalisations, ainsi que le SOLDE (ceux qui rentrent et ceux qui sortent). Les reas, ca augmente encore, mais le solde a l'air essentiellement lineaire.

                                  Quant a tes chiffres, s'ils sont justes, ils montrent au contraire que ca s'inflechit a partir de la mi-septembre. Donc, une phrase comme " Les admissions en réanimation augmentent désormais de manière exponentielle" est un mensonge (le mot important est DESORMAIS). Ca a tjs ete exponentiel, c'est le propre d'une telle epidemie avant que ca ne s'inflechisse. Sauf que ce facteur d'acceleration diminue. Et c'est ca qui est important. Le deuxieme pas important, c'est quand il passe en dessous de 1.

                                  A nouveau, regarde les courbes sur https://covidtracker.fr/covidtracker-france/, c'est bien plus clair.
                                  Dernière modification par alain_suit_cris, 01/10/2020, 14h01.

                                  Commentaire


                                  • Si on applique la logique COVID, on va arrêter le trafic automobile alors car "on aura toujours un mort". On arrête de vivre et on meurt enfermé dans une bulle aseptisée.
                                    Au cas où certains l'auraient oublié, nous sommes condamnés à mort, ce qui n'est pas bien grave dans le fond mais on mourra fatalement de quelque chose.

                                    Et le confinement ça tue : suicide, dépression, perte d'emploi, isolement, malbouffe, absence de sport.

                                    Commentaire


                                    • Envoyé par alain_suit_cris Voir le message

                                      Il etait de 5 en mars-avril. Malgre ce que certains en disent.
                                      Salut alain_suit_cris . En tenant compte de 4 modèles différenciés de Sars-Cov2 renseignés par l'IHU-Med dans leurs analyses, je n'ai pas vu, lu ou entendu parler de taux de reproduction qui monte à 5. Peux-tu, si tu as le goût et le temps, étayer ou sourcer cette information importante ?

                                      Je tiens compte du fait que le R0 est une moyenne pondérée, fonction des affluences et des biotopes. J'aurais cru néanmoins que le R0=3 initial prenait en compte 0 limitation sanitaire à activité égale, donc que R0=3 était suffisamment problématique. Si R0=5 à t+n, il me manque tes données pour comprendre.

                                      Commentaire


                                      • Envoyé par François-17 Voir le message

                                        Salut alain_suit_cris . En tenant compte de 4 modèles différenciés de Sars-Cov2 renseignés par l'IHU-Med dans leurs analyses, je n'ai pas vu, lu ou entendu parler de taux de reproduction qui monte à 5. Peux-tu, si tu as le goût et le temps, étayer ou sourcer cette information importante ?

                                        Je tiens compte du fait que le R0 est une moyenne pondérée, fonction des affluences et des biotopes. J'aurais cru néanmoins que le R0=3 initial prenait en compte 0 limitation sanitaire à activité égale, donc que R0=3 était suffisamment problématique. Si R0=5 à t+n, il me manque tes données pour comprendre.
                                        En Mars, partout dans le monde, le nombre de cas a l'hopital, en rea, et les morts, etait multiplié par 2 tous les 3 jours. Ca revient a x10 tous les 10 jours. Ou x5 tous les 7 jours. D'ou le "5" dont je parle ici. Mais effectivement, je vois que le R dont on parle ailleurs est un peu plus complexe et prend en compte, non pas X(t) et X(t-7) mais une moyenne sur les 7 jours precedents, par la methode de Cori. Je regarderai la formule exacte, mais il est probable que ce soit juste une moyenne sur 7 jours des facteurs, ce que je faisais en mars dernier. Et ca peut le rendre plus petit, du fait de la moyenne. A suivre donc...

                                        Commentaire


                                        • Envoyé par alain_suit_cris Voir le message

                                          En Mars, partout dans le monde, le nombre de cas a l'hopital, en rea, et les morts, etait multiplié par 2 tous les 3 jours. Ca revient a x10 tous les 10 jours. Ou x5 tous les 7 jours. D'ou le "5" dont je parle ici. Mais effectivement, je vois que le R dont on parle ailleurs est un peu plus complexe et prend en compte, non pas X(t) et X(t-7) mais une moyenne sur les 7 jours precedents, par la methode de Cori. Je regarderai la formule exacte, mais il est probable que ce soit juste une moyenne sur 7 jours des facteurs, ce que je faisais en mars dernier. Et ca peut le rendre plus petit, du fait de la moyenne. A suivre donc...
                                          Merci pour tes précisions. Je pensais que le résultat devenait exponentiel à R0 fixé au max à 3 (à activité habituelle), sans mesure sanitaire limitative. Je me retrouve un peu comme au mois d'avril, où les données officielles de janvier ne coïncident pas complètement avec les observations qui suivent. Ca m'intéresse parce que la petite "pyramide" 1 Lego 3 Legos 9 27... devient compliquée à imaginer si le taux de reproduction augmente parallèlement à la suite exponentielle des contaminations.

                                          Mets ça sur le compte de mon ignorance des maths, j'essaie de percuter un truc de grands avec mes trois synapses.

                                          Commentaire


                                          • Envoyé par François-17 Voir le message

                                            Merci pour tes précisions. Je pensais que le résultat devenait exponentiel à R0 fixé au max à 3 (à activité habituelle), sans mesure sanitaire limitative. Je me retrouve un peu comme au mois d'avril, où les données officielles de janvier ne coïncident pas complètement avec les observations qui suivent. Ca m'intéresse parce que la petite "pyramide" 1 Lego 3 Legos 9 27... devient compliquée à imaginer si le taux de reproduction augmente parallèlement à la suite exponentielle des contaminations.

                                            Mets ça sur le compte de mon ignorance des maths, j'essaie de percuter un truc de grands avec mes trois synapses.
                                            Si tu aimes les fonctions qui croissent vite, tu peux regarder la fonction d'Ackermann: https://fr.wikipedia.org/wiki/Fonction_d%27Ackermann

                                            Commentaire


                                            • Veran qui continue de pipeauter...

                                              Commentaire


                                              • Envoyé par oliver69
                                                et on est reparti pour les statistiques, les points , de la comm. Ca sert entre autres à ne pas se faire oublier et à faire croire qu'on est efficace.Je ne regarde pas tous ces chiffres, mais je constate ce qui se passe dans mon entourage, et dans l'entourage de mon entourage : décès, réa, hospitalisations et tests positifs.Depuis mars, quelques témoignages et pas plus.
                                                Le monde ne se réduit pas à ton nombril.

                                                Commentaire


                                                • Envoyé par alain_suit_cris Voir le message
                                                  Veran qui continue de pipeauter...
                                                  Il est piégé et ne sait plus trop quoi faire.

                                                  Les mesures du gouvernement privatives de liberté sont de moins en moins acceptées. Il s'est fait déglinguer par les marseillais alors que l'épidémie là bas est sur le recul et pas grâce au gouvernement.

                                                  Commentaire


                                                  • Envoyé par alain_suit_cris Voir le message

                                                    Si tu aimes les fonctions qui croissent vite, tu peux regarder la fonction d'Ackermann: https://fr.wikipedia.org/wiki/Fonction_d%27Ackermann
                                                    https://m.youtube.com/watch?v=2l-HbZjUFeE

                                                    Commentaire

                                                    Chargement...
                                                    X