Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Débats politiques 2.0

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Envoyé par JuniGarde Voir le message

    A titre personnel, j'espère quand même que beaucoup de jeunes ignoreront les consignes officielles et violeront le couvre feu. Il est grand temps que les mesures liberticides soient ignorées par une plus grande partie de la population et si c'est le cas elles tomberont d'elle même.
    La liberte de chacun s'arrete la ou commence celle des autres. J'aurais aime que l'esprit citoyen de chacun fasse que ces jeunes portent le masque dans les bars, dans leurs soirees, dans les rues, au lieu de parler nez contre nez en se chahutant pour jouer, comme je le vois. Les restaurants ont respecte les regles du jeu, pas les bars. Et pas les insouciants. Quand je pense a tous ces collegiens qui supportent le masque 8 heures par jour, gentiment, et a tous ces gens qui bossent toute la journee avec le masque, sans broncher, et qui ont leur job en danger, parce que ces jeunes pingouins ne peuvent pas supporter le masque plus de 10 minutes ou considerent que ce n'est pas pour eux parce qu'ils sont au-dessus des autres, ca me debecte. Individualisme, comme d'habitude. C'est pas pour moi, c'est pour les autres. Toujours la meme musique.

    On a ce qui etait attendu depuis que la croissance acceleree se confirme puisque les gens ne sont pas responsables. Je me plains que le gouvernement parle aux francais comme a des enfants. Mais force est de constater que certains se comportent comme tels.

    Commentaire


    • Envoyé par alain_suit_cris Voir le message

      La liberte de chacun s'arrete la ou commence celle des autres. J'aurais aime que l'esprit citoyen de chacun fasse que ces jeunes portent le masque dans les bars, dans leurs soirees, dans les rues, au lieu de parler nez contre nez en se chahutant pour jouer, comme je le vois. Les restaurants ont respecte les regles du jeu, pas les bars. Et pas les insouciants. Quand je pense a tous ces collegiens qui supportent le masque 8 heures par jour, gentiment, et a tous ces gens qui bossent toute la journee avec le masque, sans broncher, et qui ont leur job en danger, parce que ces jeunes pingouins ne peuvent pas supporter le masque plus de 10 minutes ou considerent que ce n'est pas pour eux parce qu'ils sont au-dessus des autres, ca me debecte. Individualisme, comme d'habitude. C'est pas pour moi, c'est pour les autres. Toujours la meme musique.
      Je ne suis pas d'accord avec toi. Je ne veux pas d'une société où tout le monde soit masqué contre le moindre risque viral, bacterien ou de pollution. Ce n'est pas la société que je veux. Outre le fait qu'on ne dispose toujours d'aucune preuve de l'efficacité du masque, et que depuis que le gouvernement veut l'imposer partout, le nombre de cas augmentent, tendant même plutôt à prouver son inefficacité totale.

      Personne ne peut en vouloir aux jeunes de vivre leur jeunesse. Ce sont souvent les vieux qui eux n'ont pas a eu a subir de limitations dans leur jeunesse qui viennent tout d'un coup en demandé aux jeunes d'aujourd'hui. Eux ont vécus leur jeunesse sans se faire pourrir une année complète de socialisation et de loisirs et veulent maintenant l'imposer à cette génération.

      Pour moi c'est là que se trouve l'égoisme que des mecs de 40 piges viennent faire la leçon aux etudiants qui vivent la vie étudiante alors qu'ils faisaient pareil à leur âge, et tout ça pour un virus qui ne les concerne pas.

      Et je reste également sur ma position, plus le nombre de jeunes infectés sera élevé, plus l'immunité collective arrivera vu que la France niveau vaccination est à la rue.

      Commentaire


      • Il n'y a pas de remède miracle, pour les uns on aurait jamais dû confiner pour d'autres le confinement n'a pas été assez long et strict, bref le bazar.
        Pour ma part je pense que le déconfinement qui à juste précédé les vacances d'été à été le pire timing possible, relâchement massif parce-qu'il fallait ménager la chèvre et le chou.

        Là ou j'ai surtout des reproches à faire au gouvernement (et les précédents) c'est l'incapacité de réactions dans laquelle il nous ont plongé, système de santé toujours plus à flux tendu, perte d'autonomie de matériels médical et médicaments, de formation de personnels médical, incapacité idéologique et matériel de contrôler ses frontières etc...bref ce dont on souffre dans tout les secteurs depuis plus de 20 ans et qui s'accentue toujours plus.

        Au delà des clivages sur les libertés et décisions gouvernementales il faut garder à l'esprit que la covid19 ce ne sont pas seulement des vieillards qui meurent mais également des jeunes qui ne retrouveront jamais leurs capacités pulmonaire, cardiaque.
        Une infirmière qui n'est vraiment pas pro gouvernement m'a rapporté cette été son quotidien et c'était pas folichon, personne n'est réellement à l'abri.
        http://www.youtube.com/watch?v=uJF5z...eature=related

        Commentaire


        • Envoyé par JuniGarde Voir le message

          Je ne suis pas d'accord avec toi. Je ne veux pas d'une société où tout le monde soit masqué contre le moindre risque viral, bacterien ou de pollution. Ce n'est pas la société que je veux. Outre le fait qu'on ne dispose toujours d'aucune preuve de l'efficacité du masque, et que depuis que le gouvernement veut l'imposer partout, le nombre de cas augmentent, tendant même plutôt à prouver son inefficacité totale.

          Personne ne peut en vouloir aux jeunes de vivre leur jeunesse. Ce sont souvent les vieux qui eux n'ont pas a eu a subir de limitations dans leur jeunesse qui viennent tout d'un coup en demandé aux jeunes d'aujourd'hui. Eux ont vécus leur jeunesse sans se faire pourrir une année complète de socialisation et de loisirs et veulent maintenant l'imposer à cette génération.

          Pour moi c'est là que se trouve l'égoisme que des mecs de 40 piges viennent faire la leçon aux etudiants qui vivent la vie étudiante alors qu'ils faisaient pareil à leur âge, et tout ça pour un virus qui ne les concerne pas.

          Et je reste également sur ma position, plus le nombre de jeunes infectés sera élevé, plus l'immunité collective arrivera vu que la France niveau vaccination est à la rue.
          Il me semble qu'on peut dire que le masque fonctionne. Je ne vois pas d'ou tu tiens ca.

          Si, je peux en vouloir aux jeunes. Il y a plein de facons de vivre sa jeunesse. Et ils n'ont pas la guerre, compare aux anciens, qu'ils s'en rejouissent et ne se plaignent pas trop.

          Quant a moi, j'ai toujours vecu ma jeunesse en respectant les regles. Quand c'etait le Sida, je mettais une capote. Je ne faisais pas partie de ceux qui disaient "oh, pas pour moi, pas besoin, ni pour elle, j'ai confiance". Et s'il y avait eu un virus dans l'air, j'aurais mis mon masque.

          Je suis en revanche d'accord sur ta derniere phrase. C'est pour cela qu'il faut trouver le bon equilibre. On l'a eu en Septembre, une bruit de fond lent, un plateau acceptable. Aujourd'hui, ce n'est plus le cas. Mais il faudra bien en passer par une immunite collective lente. Mais pas comme aujourd'hui une propagation si forte a nouveau qu'elle atteint les anciens. Donc restrictions. Mais a nouveau, pour ma part, j'aurais plutot ferme les universites et lycees 4 semaines. Et surtout j'aurais fait respecter les regles, et dans la rue, et dans les bars, et dans les transports en commun. Ce qui n'est pas le cas.

          Commentaire


          • Envoyé par JuniGarde Voir le message

            Je ne suis pas d'accord avec toi. Je ne veux pas d'une société où tout le monde soit masqué contre le moindre risque viral, bacterien ou de pollution. Ce n'est pas la société que je veux. Outre le fait qu'on ne dispose toujours d'aucune preuve de l'efficacité du masque, et que depuis que le gouvernement veut l'imposer partout, le nombre de cas augmentent, tendant même plutôt à prouver son inefficacité totale.

            Personne ne peut en vouloir aux jeunes de vivre leur jeunesse. Ce sont souvent les vieux qui eux n'ont pas a eu a subir de limitations dans leur jeunesse qui viennent tout d'un coup en demandé aux jeunes d'aujourd'hui. Eux ont vécus leur jeunesse sans se faire pourrir une année complète de socialisation et de loisirs et veulent maintenant l'imposer à cette génération.

            Pour moi c'est là que se trouve l’égoïsme que des mecs de 40 piges viennent faire la leçon aux etudiants qui vivent la vie étudiante alors qu'ils faisaient pareil à leur âge, et tout ça pour un virus qui ne les concerne pas.

            Et je reste également sur ma position, plus le nombre de jeunes infectés sera élevé, plus l'immunité collective arrivera vu que la France niveau vaccination est à la rue.
            De quels anciens parles tu ? parce que là ,c'est 40 ans. Hier, j'entendais un abruti sur rmc ,toubib je crois, parler de l'égoisme des 68 tards qui plombaient la vie de la jeunesse et qui affirmait que les retraites n'avaient pas été baissées..

            Alors la jeunesse dorée avec l'apparition du sida par exemple, et de la capote par la suite, ce n'était certainement pas une restriction de la liberté....

            Je vais me répéter , mais j'en ai marre de ces arguments de lutte de générations qu'a provoqué Macron et qui est repris par beaucoup. Les anciens quels qu'il soient ont bossé, parfois durement et beaucoup, ils ont cotisé, ils connaissent le chômage des séniors à l'âge de 50 ans, ils aident leurs petits enfants, leurs enfants qui hériteront s'ils ont un bien. On sait que beaucoup actuellement leur achète un studio pour leurs études. etc, etc et les retraites sont gelées depuis des années ,donc ils perdent.

            Chaque génération se fait elle même et elle se fait sur la base des combats , des luttes sociales aussi ,qui leur profitent ou pas, et qui profitent ou pas à leurs cadets.La sécurité sociale, les congés payés , ne sont pas tombés comme cela du ciel.

            Alors moi je respecte les anciens, mes anciens qui m'ont toujours aidé si j'en avais besoin. En plus, ce sont eux qui sont malades et qui meurent . Vous voulez quoi de plus.

            Et les jeunes, je les respecte. Et les miens ne sont pas élevés dans la discrétisation des anciens, mais dans l'affirmation de leur propre personnalité et de leur prise en main de leur avenir. quqi a décidé de la baisse des salaires ? les vieux ? Qui a augmenté le taux de chômage ? qui a préféré la rentabilité à la santé ? qui devient plus riche avec la covid ?

            bref, il ne faut pas se tromper de cible. Et si on dit que les vieux plombent la vie des jeunes, elle n'est pas tant plombée que cela au point qu'ils affirment haut et fort qu'ils continueront à faire la fête parce que c'est vital.

            Il faut au contraire que tout le monde s'entraide. Non pas pour faire plaisir à Macron qui a lui bien plombé la situation, comme d'autres avant, mais pour se prendre en main. On ne peut généraliser les attitudes de tous, jeunes ou anciens, et ainsi incriminer "les jeunes" ou "les vieux" terme peu agréable auquel je préfère les anciens. Il y a du bon et du mauvais dans chaque génération.

            Ce n'est pas que le propre de la jeunesse de faire la fête, même si on sait bien que lorsqu'on est étudiant, qu'on a du temps libre, que papa et maman paient le loyer( pour la majorité, pas pour tous) et qu'on ne paie pas d'impôts , la vie est belle.C'est après que ca peut se dégrader.je crois plutôt que ce qui caractérise la jeunesse ,c'est une certaine fraicheur d'esprit, des projets pour la société à venir, une inventivité, une révolte. Enfin, peut être que c'était et que ce n'est plus. A voir.

            Et finalement, si on parle de vieux et de jeunes, c'est à partir de quel âge et jusqu'au quel?
            Noël au balcon, enrhumé comme un con

            Commentaire


            • Pour moi, le Gouvernement poursuit trois objectifs :

              - faire baisser le taux de reproduction du Covid

              - maintenir au maximum l'activité (des entreprises, administrations, associations, ...)

              - maintenir la poursuite des enseignements.

              Rationnellement, discuter du bien-fondé des mesures présuppose une discussion sur le bien fondé des objectifs.

              Le second ne fait pas débat.

              A ma connaissance, il n'y a pas eu beaucoup d discussions sur le troisième.

              L'essentiel du débat porte sur le premier.

              Ceux qui contestent cet objectif :

              - accusent de catastrophisme ceux qui mettent en avant des prévisions d'évolution tout en se gardant bien de fournir leurs propres évaluations pour la France (il faut argumenter finement pour transposer en France la situation d'autres pays, et la finesse de l'argumentation n'est pas leur qualité première, voir les comparaisons avec l'Occupation allemande)

              - mettent en avant la mortalité en négligeant le plus souvent les autres risques sanitaires (des consultations des médecins généralistes aux lits de réa en passant par la déprogrammation d'opérations nécessaires)

              - oublient que la période mars-juin est une période où les autres affections sont "basses" alors que l'on arrive à une période où elles sont fortes.

              Commentaire


              • Hier soir j'ai été désappointé par la confirmation du début de couvre-feu à 21h plutôt que 22h, pour moins pénaliser des secteurs d'activités qui prennent gros temps, aussi pour faciliter des mouvements dans certaines zones concernées (IdF) après travail, dîner ou afterwork Sans abus. Avec un peu de recul, je me doute que ces aspects ont été pris en compte par les structures nationales. La conférence de presse du PM semble confirmer qu'ils sont parfaitement conscients des effets du couvre-feu. J'émets l'hypothèse que les fdo sauront évaluer des situations individuelles, avant de pratiquer une politique du chiffre contre-productive pour la stabilité sociétale.

                La vraie question est maintenant de savoir qui va accepter les contraintes sous menace sanitaire réelle, qui va s'adapter, et qui va profiter de l'occasion pour claironner sa condamnation d'un système ou d'un homme pour postulats contraires.

                C'est déjà assez le bordel pour tout le monde. Commençons par temporiser et nous adapter au merdier qui n'arrange personne. Après le Covid, plus tard, on pourra tirer des leçons et débattre de la meilleure façon de résoudre les problèmes.

                Commentaire


                • Envoyé par François-17 Voir le message
                  Hier soir j'ai été désappointé par la confirmation du début de couvre-feu à 21h plutôt que 22h, pour moins pénaliser des secteurs d'activités qui prennent gros temps, aussi pour faciliter des mouvements dans certaines zones concernées (IdF) après travail, dîner ou afterwork Sans abus. Avec un peu de recul, je me doute que ces aspects ont été pris en compte par les structures nationales. La conférence de presse du PM semble confirmer qu'ils sont parfaitement conscients des effets du couvre-feu. J'émets l'hypothèse que les fdo sauront évaluer des situations individuelles, avant de pratiquer une politique du chiffre contre-productive pour la stabilité sociétale.

                  La vraie question est maintenant de savoir qui va accepter les contraintes sous menace sanitaire réelle, qui va s'adapter, et qui va profiter de l'occasion pour claironner sa condamnation d'un système ou d'un homme pour postulats contraires.

                  C'est déjà assez le bordel pour tout le monde. Commençons par temporiser et nous adapter au merdier qui n'arrange personne. Après le Covid, plus tard, on pourra tirer des leçons et débattre de la meilleure façon de résoudre les problèmes.
                  tu as toujours le même langage de temporisation, d'unité et de non condamnation . Ce qui serait mieux à mon avis pour l'ensemble de la population, c'est qu'on explique clairement pourquoi 21-06.Sur quoi reposent ces horaires ? pourquoi pas 22 ,23 ? comment va t'on empêcher 25 personnes de se réunir chez elles à partir de 20h59 ? et puis plein d'autres précisions sur les statistiques qui sont fournies chaque jour sans connaitre vraiment la réalité des pathologies des gens en réa, ou décédées ? En gros comment fait on pour que les décisions paraissent irréfutables sur la base du concret et du véridique, et pas du flou artistique qu'on peut présenter comme on le veut ? Etant complètement innocent, naïf, j'imagine quand même que j'arriverais à comprendre et qui sait, à adhérer, si ce qu'on me présentait était net , et ca ne l'est pas.
                  Noël au balcon, enrhumé comme un con

                  Commentaire


                  • Envoyé par alain_suit_cris Voir le message

                    Il me semble qu'on peut dire que le masque fonctionne. Je ne vois pas d'ou tu tiens ca.

                    Si, je peux en vouloir aux jeunes. Il y a plein de facons de vivre sa jeunesse. Et ils n'ont pas la guerre, compare aux anciens, qu'ils s'en rejouissent et ne se plaignent pas trop.

                    Quant a moi, j'ai toujours vecu ma jeunesse en respectant les regles. Quand c'etait le Sida, je mettais une capote. Je ne faisais pas partie de ceux qui disaient "oh, pas pour moi, pas besoin, ni pour elle, j'ai confiance". Et s'il y avait eu un virus dans l'air, j'aurais mis mon masque.

                    Je suis en revanche d'accord sur ta derniere phrase. C'est pour cela qu'il faut trouver le bon equilibre. On l'a eu en Septembre, une bruit de fond lent, un plateau acceptable. Aujourd'hui, ce n'est plus le cas. Mais il faudra bien en passer par une immunite collective lente. Mais pas comme aujourd'hui une propagation si forte a nouveau qu'elle atteint les anciens. Donc restrictions. Mais a nouveau, pour ma part, j'aurais plutot ferme les universites et lycees 4 semaines. Et surtout j'aurais fait respecter les regles, et dans la rue, et dans les bars, et dans les transports en commun. Ce qui n'est pas le cas.
                    On peut se poser quand même la question de l’efficacité du masque en extérieur , quand on voit que son utilisation est très suivie , par rapport à février mars ou on n’avait rien, et que malgré tout les hospitalisations sont élevées.

                    Quant aux jeunes, je trouve assez intéressant la réflexion du PM sur les écoles. 29 écoles fermées sur 60000, donc il considère que peu de cas = peu de circulation du virus.
                    Sauf qu’a partir du moment où tu ne fais pas de tests dans les écoles, et qu’il s’agit d’une population fortement asymptomatique, rien ne prouve que le virus ne circule pas fortement.
                    J’aimerai bien que comme le propose des épidémiologistes, soient réalisés des tests groupés par classe pour voir la réalité du covid à l’ecole.
                    Mais bon, on peut supposer qu’il est plus facile de fermer bars et restaurants qui aux dires des journalistes ne pèsent que 10% des lieux de contamination aux horaires de couvre feu.

                    Pour finir, considérer qu’en première année de fac il ne faut plus que 50% de presentiel, alors qu’on continue à entasser les terminales à 36 par classes car ils sont pas contaminés et contaminants ça me paraît ubuesque.

                    Commentaire


                    • " comment va t'on empêcher 25 personnes de se réunir ..." ??? en faisant appel à leur sens civique par exemple .... Je sais , je sais ...

                      Commentaire


                      • Envoyé par oliver69 Voir le message

                        De quels anciens parles tu ? parce que là ,c'est 40 ans. Hier, j'entendais un abruti sur rmc ,toubib je crois, parler de l'égoisme des 68 tards qui plombaient la vie de la jeunesse et qui affirmait que les retraites n'avaient pas été baissées..

                        Alors la jeunesse dorée avec l'apparition du sida par exemple, et de la capote par la suite, ce n'était certainement pas une restriction de la liberté....

                        Je vais me répéter , mais j'en ai marre de ces arguments de lutte de générations qu'a provoqué Macron et qui est repris par beaucoup. Les anciens quels qu'il soient ont bossé, parfois durement et beaucoup, ils ont cotisé, ils connaissent le chômage des séniors à l'âge de 50 ans, ils aident leurs petits enfants, leurs enfants qui hériteront s'ils ont un bien. On sait que beaucoup actuellement leur achète un studio pour leurs études. etc, etc et les retraites sont gelées depuis des années ,donc ils perdent.

                        Chaque génération se fait elle même et elle se fait sur la base des combats , des luttes sociales aussi ,qui leur profitent ou pas, et qui profitent ou pas à leurs cadets.La sécurité sociale, les congés payés , ne sont pas tombés comme cela du ciel.

                        Alors moi je respecte les anciens, mes anciens qui m'ont toujours aidé si j'en avais besoin. En plus, ce sont eux qui sont malades et qui meurent . Vous voulez quoi de plus.

                        Et les jeunes, je les respecte. Et les miens ne sont pas élevés dans la discrétisation des anciens, mais dans l'affirmation de leur propre personnalité et de leur prise en main de leur avenir. quqi a décidé de la baisse des salaires ? les vieux ? Qui a augmenté le taux de chômage ? qui a préféré la rentabilité à la santé ? qui devient plus riche avec la covid ?

                        bref, il ne faut pas se tromper de cible. Et si on dit que les vieux plombent la vie des jeunes, elle n'est pas tant plombée que cela au point qu'ils affirment haut et fort qu'ils continueront à faire la fête parce que c'est vital.

                        Il faut au contraire que tout le monde s'entraide. Non pas pour faire plaisir à Macron qui a lui bien plombé la situation, comme d'autres avant, mais pour se prendre en main. On ne peut généraliser les attitudes de tous, jeunes ou anciens, et ainsi incriminer "les jeunes" ou "les vieux" terme peu agréable auquel je préfère les anciens. Il y a du bon et du mauvais dans chaque génération.

                        Ce n'est pas que le propre de la jeunesse de faire la fête, même si on sait bien que lorsqu'on est étudiant, qu'on a du temps libre, que papa et maman paient le loyer( pour la majorité, pas pour tous) et qu'on ne paie pas d'impôts , la vie est belle.C'est après que ca peut se dégrader.je crois plutôt que ce qui caractérise la jeunesse ,c'est une certaine fraicheur d'esprit, des projets pour la société à venir, une inventivité, une révolte. Enfin, peut être que c'était et que ce n'est plus. A voir.

                        Et finalement, si on parle de vieux et de jeunes, c'est à partir de quel âge et jusqu'au quel?
                        Je ne suis pas dans un principe de lutte des générations justement.

                        Mais je m'élève absolument contre ceux qui veulent empêcher les jeunes de vivre leur jeunesse "parce qu'ils doivent protéger les anciens", qui considèrent donc que les jeunes doivent se sacrifier et sont coupables d'exister et de faire ce que toutes les générations ont fait.

                        Commentaire


                        • Envoyé par oliver69 Voir le message

                          tu as toujours le même langage de temporisation, d'unité et de non condamnation . Ce qui serait mieux à mon avis pour l'ensemble de la population, c'est qu'on explique clairement pourquoi 21-06.Sur quoi reposent ces horaires ? pourquoi pas 22 ,23 ? comment va t'on empêcher 25 personnes de se réunir chez elles à partir de 20h59 ? et puis plein d'autres précisions sur les statistiques qui sont fournies chaque jour sans connaitre vraiment la réalité des pathologies des gens en réa, ou décédées ? En gros comment fait on pour que les décisions paraissent irréfutables sur la base du concret et du véridique, et pas du flou artistique qu'on peut présenter comme on le veut ? Etant complètement innocent, naïf, j'imagine quand même que j'arriverais à comprendre et qui sait, à adhérer, si ce qu'on me présentait était net , et ca ne l'est pas.
                          Ayant eu le bonheur, dans une ancienne vie, de croiser des temps violents, j'ai parfois profité de l'expérience de quelques anciens quand les choses ne se passent pas au mieux. Les temps violents pouvaient concerner des vagues ou des individus pas contents. La temporisation n'est pas une fin en soi, elle répond plutôt à une nécessité de mitigation des émotions quand c'est la merde.

                          Le Sras-Cov2 est l'occasion parfaite de démontrer clairement que les "pas contents" ont moins tort que ceux qui doivent assumer la situation merdique. Je ne donne pas du tout un chèque en blanc au pouvoir en disant ça. Je dis que ceux qui condamnent:

                          - mettent leur chapelle en valeur par intérêt personnel. Le moyen le plus facile n'est pas de proposer mieux (embaucher des reanimateurs formés en 6 mois pour répondre à des pandémies hebdomadaires ? Avec les contributions des actifs qui sont tous fonctionnaires ou en allant vider les baraques de tous ceux qui dépassent XXX € ? ). Non, plus simple, le moyen le plus facile est de bien appuyer là où ça fait mal, en pleine incertitude, en pleine polarisation exacerbée et multiple. Juste parce que j'ai raison et que l'autre est le dernier des cons, au début d'une potentielle vague scélérate.

                          - ne réalisent pas que la division en plein bordel collectif, sera le premier facteur d'échec ensuite. Certains ici bas peuvent (dont moi) condamner le diviser pour mieux régner insidieusement encouragé par des structures financières et politiques qui contrôlent. J'ai le regret de t'informer que le meilleur outil de ces baltringues pour diviser, donc contrôler, c'est toi et moi quand on diverge à longueurs de pages.

                          Tu crois vraiment qu'une seconde vague Covid (éventuelle, hypothétique, statistique) est l'occasion flagrante de démontrer que machin ceci trucmuche cela ? As tu vraiment besoin de ça pour espérer une amélioration des choses ? Moi perso, mes constructions neuronales n'attendent pas une épidémie mondiale pour revoir des choses. Après, d'accord.

                          40% des effectifs de santé concernés par la 1ère vague sont psychologiquement fatigués, 40% des citoyens ne semblent pas ouverts à trop de restrictions pour raison sanitaire majeure. La seconde vague, si non contrôlée, peut durer 6 mois sans confinement général. Un confinement général supplémentaire bousillerait l'économie pour un moment, donc l'avenir de la jeunesse et la retraite de ceux qui gueulent parce que moins concernés que d'autres.

                          Ca fait six mois que tu mets ton bulletin dans l'urne tous les jours, ici dans le topic politique. Le mot "politique" ne concernant pas que des winners et des loosers, mais aussi l'organisation de la Cité, voilà pourquoi je temporise, pourquoi je ne condamne pas. Ca ne m'empêche pas d'avoir des opinions parfois plus tranchées que les tiennes, mais ce n'est vraiment pas le moment. Ni l'endroit.

                          Tu peux penser ce que tu veux, je ne suis pas un lapin de six semaines. J'ai mes propres condamnations que je n'impose pas aux autres quand le lendemain s'annonce moins réjouissant que la veille. Toi qui aimes le collectif et la solidarité, je les ai croisé de loin depuis de nombreuses années. Je te signale que les décisions prises par deux gouvernements successifs depuis mi-mars (PGE, chômage partiel, reports et annulations de certaines taxes) méritent un minimum de tempérance.

                          Enfin, je termine en considérant que la médecine d'urgence ne relève pas du social mais d'études bac+5 à bac+8 et équipements qui se financent avec autre chose que les 32 heures/semaine et retraites à 55 ans. Je ne cherche surtout pas à t'emmerder en écrivant ça, mais des belles promesses de merde j'en ai entendu par ceux qui profitent du Covid pour se trouver une belle place au chaud, avec une retraite de pharaon pour quelques années de cour de récré au son des tambours de la Garde. Macron, ou Philippe, ou Castex, je m'en tape vraiment, parce que j'ai Covid.

                          Condamner ne fait pas toujours de celui qui condamne un juste. Des fois oui, des fois c'est moins top ensuite.

                          Respires !

                          -

                          Commentaire


                          • Envoyé par sammy49 Voir le message

                            On peut se poser quand même la question de l’efficacité du masque en extérieur , quand on voit que son utilisation est très suivie , par rapport à février mars ou on n’avait rien, et que malgré tout les hospitalisations sont élevées.
                            .
                            Au plus fort de la première vague, le taux de reproduction était autour de 3.

                            Il est actuellement autour de 1,1.

                            Je ne suis pas capable de chiffrer la contribution du port du masque en extérieur à cette baisse.

                            Mais as tu des informations qui te permettent de penser qu'elle est nulle ?

                            Commentaire


                            • Envoyé par sammy49 Voir le message

                              On peut se poser quand même la question de l’efficacité du masque en extérieur , quand on voit que son utilisation est très suivie , par rapport à février mars ou on n’avait rien, et que malgré tout les hospitalisations sont élevées.
                              Tant que le masque sera utilisé en mode "barbe robert hue", il ne servira a rien.
                              Envoyé par imago01
                              toi c"est umtiti qui est dans le tien connard
                              Envoyé par imago01
                              allez l'OM

                              Commentaire


                              • Envoyé par Lyonnais921 Voir le message

                                Au plus fort de la première vague, le taux de reproduction était autour de 3.

                                Il est actuellement autour de 1,1.

                                Je ne suis pas capable de chiffrer la contribution du port du masque en extérieur à cette baisse.

                                Mais as tu des informations qui te permettent de penser qu'elle est nulle ?
                                Non, j’en n’ai aucune. Mais je trouve que le port masque est plutôt respecté en extérieur, et que malgré tout, le feu commence à prendre un peu au rideau.
                                Le R0 était il y a 15 jours à 1 au niveau national il est maintenant non pas à 1,1 mais 1,35. Certes ce n’est pas 3, mais sachant qu’on a dorenavant masques gel, gestes barrières, ça m’interroge

                                Commentaire


                                • Envoyé par Ewanoahlucasino Voir le message

                                  Tant que le masque sera utilisé en mode "barbe robert hue", il ne servira a rien.
                                  Ne sert il a rien ?
                                  Il me semble quand meme que les chiffres d'aujourd'hui sont TRES LOIN de ceux de debut/mars pour les patients gravement atteint et les morts
                                  Il reste le chiffres des contaminés, mais on ne peut pas vraiment comparer vu qu'avant on ne faisait que peu de tests !
                                  "Hmmm oui mère..."

                                  Commentaire


                                  • Envoyé par JuniGarde Voir le message

                                    Je ne suis pas dans un principe de lutte des générations justement.

                                    Mais je m'élève absolument contre ceux qui veulent empêcher les jeunes de vivre leur jeunesse "parce qu'ils doivent protéger les anciens", qui considèrent donc que les jeunes doivent se sacrifier et sont coupables d'exister et de faire ce que toutes les générations ont fait.
                                    Tu as une notion étrange du sacrifice. Ne pas aller boire un coup c'est un sacrifice? Vraiment? Un bien grand mot. Par rapport à tuer un vieux ou flinguer l'économie. Parce qu'il est la l'enjeu. Certains jeunes s'en foutent parce qu'ils ne risquent pas grand chose, a part s'ils tiennent à leur grand mère (mais les familles sont tellement éclatées géographiquement aujourd'hui qu'ils ne les voient pas plus que ça, sauf justement certaines populations qui justement semblent respecter les règles plus que ce dont on les accuse), mais c'est surtout qu'en laissant le virus se propager, ils sont en fait en train de scier la branche (l'économie) sur laquelle ils sont assis. Donc ce n'est un sacrifice pour les vieux, c'est un calcul à faire pour eux aussi.

                                    Commentaire


                                    • Envoyé par oliver69 Voir le message

                                      tu as toujours le même langage de temporisation, d'unité et de non condamnation . Ce qui serait mieux à mon avis pour l'ensemble de la population, c'est qu'on explique clairement pourquoi 21-06.Sur quoi reposent ces horaires ? pourquoi pas 22 ,23 ? comment va t'on empêcher 25 personnes de se réunir chez elles à partir de 20h59 ? et puis plein d'autres précisions sur les statistiques qui sont fournies chaque jour sans connaitre vraiment la réalité des pathologies des gens en réa, ou décédées ? En gros comment fait on pour que les décisions paraissent irréfutables sur la base du concret et du véridique, et pas du flou artistique qu'on peut présenter comme on le veut ? Etant complètement innocent, naïf, j'imagine quand même que j'arriverais à comprendre et qui sait, à adhérer, si ce qu'on me présentait était net , et ca ne l'est pas.
                                      Et les 25, ils restent dormir sur place? Vraiment?

                                      ​​​​​

                                      Commentaire


                                      • Envoyé par sammy49 Voir le message

                                        On peut se poser quand même la question de l’efficacité du masque en extérieur , quand on voit que son utilisation est très suivie , par rapport à février mars ou on n’avait rien, et que malgré tout les hospitalisations sont élevées.

                                        Quant aux jeunes, je trouve assez intéressant la réflexion du PM sur les écoles. 29 écoles fermées sur 60000, donc il considère que peu de cas = peu de circulation du virus.
                                        Sauf qu’a partir du moment où tu ne fais pas de tests dans les écoles, et qu’il s’agit d’une population fortement asymptomatique, rien ne prouve que le virus ne circule pas fortement.
                                        J’aimerai bien que comme le propose des épidémiologistes, soient réalisés des tests groupés par classe pour voir la réalité du covid à l’ecole.
                                        Mais bon, on peut supposer qu’il est plus facile de fermer bars et restaurants qui aux dires des journalistes ne pèsent que 10% des lieux de contamination aux horaires de couvre feu.

                                        Pour finir, considérer qu’en première année de fac il ne faut plus que 50% de presentiel, alors qu’on continue à entasser les terminales à 36 par classes car ils sont pas contaminés et contaminants ça me paraît ubuesque.
                                        Si ça circulait bcp dans les collèges, on verrait que de nombreux parents d'une même classe seraient malades non? J'imagine qu'ils ont vu que non. Mais oui, avoir maintenu des classes surpeuplées, comme les transports en commun, ça n'est pas très raisonnable. Mais on voit bien quand même que c'est dehors, une fois quittées les salles de collège, de lycée, de fac, que les jeunes ne respectent plus les règles. (Pas tous).

                                        Commentaire


                                        • Envoyé par alain_suit_cris Voir le message

                                          On dirait presque que tu l'appelles de tes voeux. Pour ma part, je ne crois pas. Ce sont les jeunes citadins qui vont raler. En banlieue, ca sera business as usual, sans plus de vagues que d'habitude a mon avis.
                                          Non, je ne l'appelle pas de mes voeux, mais je m'y attends.

                                          Les habitants de quartiers comme à Champigny en ont plein le cul du bördel que mettent les racailles.
                                          Envoyé par stadier
                                          - Upe : ça tiendrait qu'à moi tu serais responsable des Sports sur Canal ...

                                          Commentaire


                                          • Par contre, si on a un chien, on pourra sortir! Ça risque d'être cocasse, tous les punks à chien et les caïds à pitbulls dehors...

                                            Commentaire


                                            • Envoyé par François-17 Voir le message

                                              Ayant eu le bonheur, dans une ancienne vie, de croiser des temps violents, j'ai parfois profité de l'expérience de quelques anciens quand les choses ne se passent pas au mieux. Les temps violents pouvaient concerner des vagues ou des individus pas contents. La temporisation n'est pas une fin en soi, elle répond plutôt à une nécessité de mitigation des émotions quand c'est la merde.

                                              Le Sras-Cov2 est l'occasion parfaite de démontrer clairement que les "pas contents" ont moins tort que ceux qui doivent assumer la situation merdique. Je ne donne pas du tout un chèque en blanc au pouvoir en disant ça. Je dis que ceux qui condamnent:

                                              - mettent leur chapelle en valeur par intérêt personnel. Le moyen le plus facile n'est pas de proposer mieux (embaucher des reanimateurs formés en 6 mois pour répondre à des pandémies hebdomadaires ? Avec les contributions des actifs qui sont tous fonctionnaires ou en allant vider les baraques de tous ceux qui dépassent XXX € ? ). Non, plus simple, le moyen le plus facile est de bien appuyer là où ça fait mal, en pleine incertitude, en pleine polarisation exacerbée et multiple. Juste parce que j'ai raison et que l'autre est le dernier des cons, au début d'une potentielle vague scélérate.

                                              - ne réalisent pas que la division en plein bordel collectif, sera le premier facteur d'échec ensuite. Certains ici bas peuvent (dont moi) condamner le diviser pour mieux régner insidieusement encouragé par des structures financières et politiques qui contrôlent. J'ai le regret de t'informer que le meilleur outil de ces baltringues pour diviser, donc contrôler, c'est toi et moi quand on diverge à longueurs de pages.

                                              Tu crois vraiment qu'une seconde vague Covid (éventuelle, hypothétique, statistique) est l'occasion flagrante de démontrer que machin ceci trucmuche cela ? As tu vraiment besoin de ça pour espérer une amélioration des choses ? Moi perso, mes constructions neuronales n'attendent pas une épidémie mondiale pour revoir des choses. Après, d'accord.

                                              40% des effectifs de santé concernés par la 1ère vague sont psychologiquement fatigués, 40% des citoyens ne semblent pas ouverts à trop de restrictions pour raison sanitaire majeure. La seconde vague, si non contrôlée, peut durer 6 mois sans confinement général. Un confinement général supplémentaire bousillerait l'économie pour un moment, donc l'avenir de la jeunesse et la retraite de ceux qui gueulent parce que moins concernés que d'autres.

                                              Ca fait six mois que tu mets ton bulletin dans l'urne tous les jours, ici dans le topic politique. Le mot "politique" ne concernant pas que des winners et des loosers, mais aussi l'organisation de la Cité, voilà pourquoi je temporise, pourquoi je ne condamne pas. Ca ne m'empêche pas d'avoir des opinions parfois plus tranchées que les tiennes, mais ce n'est vraiment pas le moment. Ni l'endroit.

                                              Tu peux penser ce que tu veux, je ne suis pas un lapin de six semaines. J'ai mes propres condamnations que je n'impose pas aux autres quand le lendemain s'annonce moins réjouissant que la veille. Toi qui aimes le collectif et la solidarité, je les ai croisé de loin depuis de nombreuses années. Je te signale que les décisions prises par deux gouvernements successifs depuis mi-mars (PGE, chômage partiel, reports et annulations de certaines taxes) méritent un minimum de tempérance.

                                              Enfin, je termine en considérant que la médecine d'urgence ne relève pas du social mais d'études bac+5 à bac+8 et équipements qui se financent avec autre chose que les 32 heures/semaine et retraites à 55 ans. Je ne cherche surtout pas à t'emmerder en écrivant ça, mais des belles promesses de merde j'en ai entendu par ceux qui profitent du Covid pour se trouver une belle place au chaud, avec une retraite de pharaon pour quelques années de cour de récré au son des tambours de la Garde. Macron, ou Philippe, ou Castex, je m'en tape vraiment, parce que j'ai Covid.

                                              Condamner ne fait pas toujours de celui qui condamne un juste. Des fois oui, des fois c'est moins top ensuite.

                                              Respires !

                                              -
                                              pourquoi "respires" ?
                                              Tu peux penser ce que tu veux, je ne suis pas un lapin de six semaines : je ne porte pas de jugement sur les gens. Je réponds à leur propos en développant les miens.Le sujet étant "débats politiques", nous débattons. J'ai des interrogations sur des chiffres qui nous sont donnés et sur leur interprétation et je ne peux m'appuyer dans mon raisonnement sur des données mouvantes qui ne sont pas assez explicites pour moi.
                                              Hier,j'ai jeté un coup d'oeil sur l'émission avec véran : je vois que ministre de la santé ca profite bien, car veran a bien grossi du visage au moins, et son aplomb me sidère.
                                              Après, il est certain que dès la campagne , je n'ai pas adhéré à la forme gouvernementale, à cette façon de faire de la politique, de parler, à ce positionnement faussement central en cassant tout. Je pense qu'il y avait nettement mieux à faire. Et ca fait 3 ans et demi que ca dure. Donc je suis patient.

                                              Et puis, ce n'est pas parce que j'exprime mon mécontentement et mes questions sur un site de foot que le cours des choses va changer. Et plus les gens seront confinés, plus ils s'exprimeront contents ou pas sur internet. Je trouve qu'il est sain que quelques uns (car c'est bien de cela qu'il s'agit) qui ont au moins une "cause" commune comme l'ol échangent leurs impressions et idées sans demande de restriction,en tout désaccord le cas échéant. Quand j'écris ici, je sais que mon action = 0, mais c'est peut être plus agréable d'échanger ici ,que sur un site politique.
                                              Noël au balcon, enrhumé comme un con

                                              Commentaire


                                              • Envoyé par oliver69 Voir le message

                                                pourquoi "respires" ?
                                                Tu peux penser ce que tu veux, je ne suis pas un lapin de six semaines : je ne porte pas de jugement sur les gens. Je réponds à leur propos en développant les miens.Le sujet étant "débats politiques", nous débattons. J'ai des interrogations sur des chiffres qui nous sont donnés et sur leur interprétation et je ne peux m'appuyer dans mon raisonnement sur des données mouvantes qui ne sont pas assez explicites pour moi.
                                                Hier,j'ai jeté un coup d'oeil sur l'émission avec véran : je vois que ministre de la santé ca profite bien, car veran a bien grossi du visage au moins, et son aplomb me sidère.
                                                Après, il est certain que dès la campagne , je n'ai pas adhéré à la forme gouvernementale, à cette façon de faire de la politique, de parler, à ce positionnement faussement central en cassant tout. Je pense qu'il y avait nettement mieux à faire. Et ca fait 3 ans et demi que ca dure. Donc je suis patient.

                                                Et puis, ce n'est pas parce que j'exprime mon mécontentement et mes questions sur un site de foot que le cours des choses va changer. Et plus les gens seront confinés, plus ils s'exprimeront contents ou pas sur internet. Je trouve qu'il est sain que quelques uns (car c'est bien de cela qu'il s'agit) qui ont au moins une "cause" commune comme l'ol échangent leurs impressions et idées sans demande de restriction,en tout désaccord le cas échéant. Quand j'écris ici, je sais que mon action = 0, mais c'est peut être plus agréable d'échanger ici ,que sur un site politique.
                                                Le "respires" correspond au fait que les contraintes sont lourdes pour tout le monde depuis un moment. Contraintes de santé et économiques aux conséquences croisées. J'ai compris ton positionnement depuis longtemps, tu l'as développé à de nombreuses reprises dans ce topic. Je partage certaines approches, pas toutes, la même avec d'autres intervenants qui ne semblent pas du même bord. Le "respires" correspond à l'idée que la contradiction idéologique est contre-productive quand personne ne peut sortir gagnant dans cette panade, parce que l'accord et la convergence sont nécessaires pour aborder des contraintes groupés.

                                                Les chiffres qui me parlent sont ceux des soins rea et des décès, j'accorde un peu moins d'importance aux simples contaminations qui ne déterminent pas toute la suite d'office. Ce sont les variations des complications qui déterminent mon niveau de perplexité, puisque le danger sanitaire a des effets pervers à long terme sur l'activité humaine. Je tiens aussi compte du fait que ce genre d'événement est propice aux déstabilisations sociétales.

                                                Le physique de Veran n'est pas ma tasse de thé, les critères qui déterminent mon accord, ou mon désaccord, sont sa capacité à produire des moyens d'urgence, à optimiser le travail des personnels impactés par la vague. L'embonpoint n'ayant pas de couleur dans l'arène politique depuis que je suis né, je me doute que l'élu mange souvent mieux que l'opposant voulant prendre la place.

                                                Le positionnement est faussement central, parce qu'entre 2017 et mars 2020, la politique économique est plus à droite qu'au centre. Ne pas confondre ce fait (d'accord ou pas) avec une démarche "annoncée" de recherche de convergences entre gauche et droite, avant la dernière élection présidentielle. L'opposition gauche/droite depuis 1981 n'ayant jamais arrangé les clivages de postures depuis quarante ans, je ne bataillerai pas pour un retour au bon vieux temps où c'était merveilleux de voir des parvenus de tous bords se charcler pour la belle cause.

                                                Je te dis, en gros, que les différences d'approches gauche/droite, classes premium / business / économique, ne comptent pas pour moi quand on boit tous le bouillon. Je te dis, même si je comprends parfaitement des griefs (j'en ai aussi, désolé), que l'augmentation des FOSSES entre les gens, les catégories sociales, les classes d'âges, les contextes urbains ou déserts périphériques, participe directement à la banqueroute ultérieure.

                                                Je n'insiste pas. Je ne te demandais pas de respirer pour me foutre de ta gueule, mais parce que l'emballement des contraintes ne nous aide vraiment pas à aborder la situation merdique avec cohérence. Je ne vois pas trop ce que ceux qui ont plus raison vont gagner tous seuls, contre machin ou truc, après une catastrophe mondiale pas tout à fait terminée.

                                                Commentaire


                                                • Nicolas Sarkozy mis en examen pour association de malfaiteurs:

                                                  https://www.mediapart.fr/journal/fra...de-malfaiteurs
                                                  https://www.nouvelobs.com/justice/20...lfaiteurs.html
                                                  http://www.youtube.com/watch?v=uJF5z...eature=related

                                                  Commentaire


                                                  • Envoyé par fooooot Voir le message
                                                    Si on doit juger un président ou ex président au mal qu'il a fait au pays, c'est Macron qui devrait aller directement en prison.

                                                    Commentaire

                                                    Chargement...
                                                    X