Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Débats politiques 2.0

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Envoyé par alain_suit_cris Voir le message

    Je ne sais pas ce que tu essaies de prouver. Oui, ça a fluctué, avec un pseudo pic autour de la 4e semaine de sep. Puis une explosion. Et donc pas du tout exponentiel pendant cette phase de fluctuations. Le R mesure cette variation, en le faisant par le prisme d'une exponentielle. C'est le modèle choisi.

    F(t) = exp(t0 + R(t) t )

    en gros (même si la def de R est plus compliquée). Mais cette écriture n'implique pas que F soit une exponentielle. Et heureusement. On n'est pas des lapins en train de se reproduire tête baissée.

    Pas compris non plus ton "si...." de la première phrase. Il y a longtemps eu absence de corrélations des morts quand ça ne touchait que les jeunes. Puis une vraie corrélation. La mortalité elle même est fortement croissante en fct de l'âge. Donc il faut faire attention aux moyennes et a ne pas comparer des choux avec des carottes.

    ​​​​
    Tu as écrit
    Le seul modèle qui s'est montré relativement robuste jusqu'à présent (sauf en mars avant qu'il n'y ait la moindre protection et le moindre geste barrière) c'est corréler le futur au présent, avec des indicateurs décalés: eaux usées, nombre de cas, appels au SAMU, urgences, hospitalisations, réanimations, et enfin morts.
    Sauf si j'ai mal compris, tu voulais dire que le seul modèle prédictif robuste était celui de l'enchainement des indicateurs donnés.

    Ca n'a de sens que si ces indicateurs sont fortement corrélés entre eux.

    Si ils ne le sont pas, le modèle tombe.

    Commentaire


    • Envoyé par auto67 Voir le message

      1) C'était pas l'argument gouvernemental (ils ont sans doute gardé l'argument pour le 2e confinement) et au final, on a quand même trié les patients en laissant des gens crever. Donc bon, c'est du macronisme, perdant/perdant...

      2) C'est difficile de t'en prendre aux GAFAS lorsque tu ne veux pas t'en prendre à eux, ouais ouais tout le monde promet de s'y mettre et personne ne fait rien mais toi, avec ta supra-clairvoyance, tu crois juste que "c'est parce que c'est difficile". Ben oui c'est compliqué et tu sais pourquoi ? Parce que l'UE abrite des paradis fiscaux comme le Lux, l'irlande ou les PB dans lesquels les GAFA déclarent leurs bénéfices.

      La fraude, c'est plus grave qu'un "si tu veux", on


      Bosse tes sujets avant de discuter...
      Bon, ben j' ai essayé de discuter tranquillement avec toi malgré ton coté agressif, mais là, je vois que ca ne sert a rien. Je te laisse donc baigner dans tes certitudes et ton manque d' écoute.

      J' ajoute au passage que si tu es plus calé qu' un autre ( je dis bien si), au lieu de renvoyer bosser quelqu'un ses sujets, un peu de pédagogie non hostile serait bien plus interessante..

      Dommage.
      sigpicGentleman forumeur

      Commentaire


      • Et évidemment utiliser le seul médicament qui marche, et utiliser le sérum, curieusement on ne veut pas se servir des anticorps des guéris.

        On préfère un vaccin probablement inefficace mais obligatoire et tout miser sur un traitement hors de prix d'un labo de mafieux qui va ruiner les reins des gens.

        Super...

        Commentaire


        • On tient le champion du vaccin, Moderna : https://www.lesechos.fr/industrie-se...pfizer-1265229
          Je ne suis pas expert dans les études cliniques, mais j'ai tiqué sur ça dans l'article : "Ces résultats préliminaires interviennent après le suivi de 95 cas de patients de l'essai clinique infectés par la Covid-19. Parmi eux, 90 l'ont été dans le groupe sous placebo et seulement 5 dans celui recevant le candidat vaccin de Moderna répondant au nom de code : mRNA-1273. Les 95 participants contaminés incluent « 15 personnes de plus de 65 ans et 20 personnes de différentes communautés » (latinos, afro-américains, américains d'origines asiatiques…).[...] Autre information marquante issue de ces résultats préliminaires : 11 cas de Covid sévère ont déjà été observés par Moderna lors de cet essai clinique de phase III. La totalité a eu lieu dans le groupe ayant reçu le placebo. Cela semble indiquer que le candidat vaccin de la biotech américaine protégerait totalement contre les cas graves d'infection. Enfin, l'analyse préliminaire des résultats confirme l'innocuité du mRNA-1273 déjà observée lors des deux phases précédentes de l'essai clinique."
          Je ne sais pas si l'article est incomplet, et parle bien de la même chose entre les deux parties du paragraphe, mais comment dire que le vaccin est efficace quand tu as 11,57% de cas sévère dans la population sous placebo, et aucun dans la population avec le vaccin qui ne représente donc que 5 personnes (soit si l'on garde le même ratio que la population sous placebo, potentiellement 0,6 personnes avec cas sévère sur les 5). Souvent les articles sur les résultats de ces vaccins ne sont consultables que pour les abonnés, donc dur de trouver plus de détail. De la même façon, on ne sait pas comment était réparti les 15 personnes de plus de 65 ans (si il y a une logique, une personne dans le groupe vaccin, et 14 dans le groupe placebo j'imagine). Bref je sais pas si c'est une démarche classique, si les infos que l'on trouve sont incomplètes (au début de l'article ça parle de 30000 personnes, est-ce qu'ils ont analysés les résultats de 95 personnes seulement, est-ce que les 29905 autres cobayes n'ont pas été contaminé volontairement par le virus?), mais ça me semble aussi fiable qu'une étude de Raoult pour montrer l'efficacite de la chloroquine leur truc. C'est quand même flippant sachant que la chloroquine est un médicament dont les effets indésirables sont connus depuis des décennies d'une part, et réservé à des personnes malades, alors que le vaccin on a aucun recul et y serait injecté à du tout venant.
          En attendant qu'on en sache plus, les actions moderna en profitent, show must go on!

          Commentaire


          • Envoyé par auto67 Voir le message

            Wahou attends,

            1) la situation hospitalière a tout à voir puisqu'elle est au coeur de la politique débile de Castex. Je rappelle qu'on est confiné pour sauver l'hopital soi disant. La dernière fois c'était parce qu'on avait pas de masque/test. Lors du 3e confinement, ça sera sans doute parce que Brigitte aura sa ménopause...

            Ca date pas de macron mais il y a contribué et sous sa dictature qu'on a le Covid, donc il est là pour adapter et mettre l'hopital au niveau. Mais comme l'UE ne le permet pas, il ne le fait pas et préfère un enfermement collectif.

            2) Quand y aura plus le Covid, y aura encore la grippe, la gastro, les bronchites etc... t'es au courant que la saturation des hôpitaux ne date de 2020 ?

            3) C'est entièrement faux ça, ce sont des choix, on est pas obligé de filer un paquet de fric pour l'AME, la fraude aux allocs, l'UE, les GAFA qui payent pas. C'est juste qu'on choisit qui on tond.

            4) cf point 3) donc, la santé n'est pas la priorité gouvernementale, remplir les objectifs de l'UE et des GOPE davantage (grandes orientations politiques européennes).
            Je suis tout à fait en accord avec ce point de vue. Schématiquement et grossièrement, ça donne :
            Hôpitaux tondus sur l'autel de la rentabilité = confinement = argent publique balancé pour maintenir certaines entreprises = gamelle économique des "petits" = pauvreté en pleine croissance....etc...
            Tout cela a été critiqué au début de la pandémie. Ça ne l'est plus. Le gouvernement réfléchit aux mesures les plus coercitives possibles pour éviter de mettre en péril le modèle économique ultra-libéral qui craque de toute part. C'est bien le moment de pondre une loi de sécurité globale alors que le bon sens voudrait qu'on réfléchisse à la réorganisation des hôpitaux.

            Commentaire


            • Un vaccin qu'on nous pond au bout de 8 mois, perso je me méfierais...

              Il faut déjà entre 5-10 ans pour mettre au point un vaccin fiable. Bill Gates l'a reconnu que les 1eres versions seraient des ratés et pourtant il faudrait quand même qu'on se prenne la pikouse.

              Ca sera sans moi, mais je veux bien donner ma dose à gregland, lyonnais921 et mapass, ils en ont grandement besoin. Triple ration de vaccin pour eux
              Dernière modification par auto67, 16/11/2020, 15h45.

              Commentaire


              • EUH....

                Je suis pas expert dans le domaine mais je crois qu'on met pas tout à fait les mêmes moyens dans la recherche d'un vaccin pour le COVID aujourd'hui que pour la recherche d'un vaccin lambda habituellement... donc s'étonner que l'on mette moins d'un an à trouver quelque chose quand on met plusieurs années habituellement, je m'étonne qu'on s'en étonne. Les efforts mis sur la table sont proportionnels à l'émmerdement et au chamboulement que cette pandémie a eu sur nos vies. Partant de là je trouve que c'est au contraire rassurant d'arriver à avoir des premiers résultats "relativement" rapides.

                Toutefois les phases 3 sont pas finies, y'a encore du chemin... encore plusieurs mois, même si ça semble prometteur entre Pfizer et Moderna, tous les lundi midi on a un vaccin qui sort, Sanofi va sortir le sien lundi prochain ?

                Quand à savoir s'il faut se faire vacciner ou pas et quand, y'aura pas trop le choix, d'abord le personnel soignant et les personnes vulnérables, le reste sera de l'ordre du facultatif je pense. Déjà on aurait réglé la grosse partie du problème. Perso je pense que je ne le ferai pas parce qu'aucun facteur de risque de par mon âge, ma santé et mon travail. Je laisse donc ma dose lol.

                Commentaire


                • Envoyé par lochiba84 Voir le message
                  EUH....
                  Je laisse donc ma dose lol.
                  Ah non, non, non t'as confiance dans un vaccin sorti en 8 mois (alors que malgré tout le fric englouti, y a des étapes à respecter hein) donc tu vas le faire ton vaccin. Y en aura pour tout le monde t'inquiète pas. Et puis c'est pas comme si on nous racontait que le virus mutait non ?

                  Lire Sanofi, Pfizer, Moderna la course entre des labos qui veulent se partager un gâteau de plusieurs centaines de milliards, le tout assuré par la promo de l'UE et l'OMS financée par Bill Gates, on va se régaler.

                  Commentaire


                  • Envoyé par auto67 Voir le message
                    Désolé pour la question mais tu bosses dans quoi alain ? (ne me dis pas forcément l'intitulé exact)

                    T'as l'air méchamment calé, du coup tu m'intéresses d'autant plus que t'as l'air de faire de la propagande pour "aucun camp".
                    Informatique.

                    Commentaire


                    • Envoyé par Lyonnais921 Voir le message

                      Tu as écrit

                      Sauf si j'ai mal compris, tu voulais dire que le seul modèle prédictif robuste était celui de l'enchainement des indicateurs donnés.

                      Ca n'a de sens que si ces indicateurs sont fortement corrélés entre eux.

                      Si ils ne le sont pas, le modèle tombe.
                      Comme tout modèle.

                      Et pour l'instant, par tranche d'âge, ça reste vrai tant qu'on teste bien les gens et qu'on n'a pas de traitement miracle. Le pourcentage d'appels au SAMU, de tests, d'hospitalisation, de rea, de morts, sont corrélés. Par classe d'âge.

                      Commentaire


                      • Envoyé par Faf la raz Voir le message
                        On tient le champion du vaccin, Moderna : https://www.lesechos.fr/industrie-se...pfizer-1265229
                        Je ne suis pas expert dans les études cliniques, mais j'ai tiqué sur ça dans l'article : "Ces résultats préliminaires interviennent après le suivi de 95 cas de patients de l'essai clinique infectés par la Covid-19. Parmi eux, 90 l'ont été dans le groupe sous placebo et seulement 5 dans celui recevant le candidat vaccin de Moderna répondant au nom de code : mRNA-1273. Les 95 participants contaminés incluent « 15 personnes de plus de 65 ans et 20 personnes de différentes communautés » (latinos, afro-américains, américains d'origines asiatiques…).[...] Autre information marquante issue de ces résultats préliminaires : 11 cas de Covid sévère ont déjà été observés par Moderna lors de cet essai clinique de phase III. La totalité a eu lieu dans le groupe ayant reçu le placebo. Cela semble indiquer que le candidat vaccin de la biotech américaine protégerait totalement contre les cas graves d'infection. Enfin, l'analyse préliminaire des résultats confirme l'innocuité du mRNA-1273 déjà observée lors des deux phases précédentes de l'essai clinique."
                        Je ne sais pas si l'article est incomplet, et parle bien de la même chose entre les deux parties du paragraphe, mais comment dire que le vaccin est efficace quand tu as 11,57% de cas sévère dans la population sous placebo, et aucun dans la population avec le vaccin qui ne représente donc que 5 personnes (soit si l'on garde le même ratio que la population sous placebo, potentiellement 0,6 personnes avec cas sévère sur les 5). Souvent les articles sur les résultats de ces vaccins ne sont consultables que pour les abonnés, donc dur de trouver plus de détail. De la même façon, on ne sait pas comment était réparti les 15 personnes de plus de 65 ans (si il y a une logique, une personne dans le groupe vaccin, et 14 dans le groupe placebo j'imagine). Bref je sais pas si c'est une démarche classique, si les infos que l'on trouve sont incomplètes (au début de l'article ça parle de 30000 personnes, est-ce qu'ils ont analysés les résultats de 95 personnes seulement, est-ce que les 29905 autres cobayes n'ont pas été contaminé volontairement par le virus?), mais ça me semble aussi fiable qu'une étude de Raoult pour montrer l'efficacite de la chloroquine leur truc. C'est quand même flippant sachant que la chloroquine est un médicament dont les effets indésirables sont connus depuis des décennies d'une part, et réservé à des personnes malades, alors que le vaccin on a aucun recul et y serait injecté à du tout venant.
                        En attendant qu'on en sache plus, les actions moderna en profitent, show must go on!
                        De ce que je comprends de ta citation, c'est que parmi tous les gens qui ont participé au test, seuls 95 ont choppé le covid. Ça ne dit pas la taille de la "cohorte" initiale (a moins que ce soit le 30000?). Mais c'est sur que ça fait pas bcp. Apres,.comment comptent-ils faire? Exposer plus de gens au virus volontairement? Ça paraît compliqué!
                        Dernière modification par alain_suit_cris, 16/11/2020, 16h31.

                        Commentaire


                        • Envoyé par lochiba84 Voir le message
                          EUH....

                          Je suis pas expert dans le domaine mais je crois qu'on met pas tout à fait les mêmes moyens dans la recherche d'un vaccin pour le COVID aujourd'hui que pour la recherche d'un vaccin lambda habituellement... donc s'étonner que l'on mette moins d'un an à trouver quelque chose quand on met plusieurs années habituellement, je m'étonne qu'on s'en étonne. Les efforts mis sur la table sont proportionnels à l'émmerdement et au chamboulement que cette pandémie a eu sur nos vies. Partant de là je trouve que c'est au contraire rassurant d'arriver à avoir des premiers résultats "relativement" rapides.

                          Toutefois les phases 3 sont pas finies, y'a encore du chemin... encore plusieurs mois, même si ça semble prometteur entre Pfizer et Moderna, tous les lundi midi on a un vaccin qui sort, Sanofi va sortir le sien lundi prochain ?

                          Quand à savoir s'il faut se faire vacciner ou pas et quand, y'aura pas trop le choix, d'abord le personnel soignant et les personnes vulnérables, le reste sera de l'ordre du facultatif je pense. Déjà on aurait réglé la grosse partie du problème. Perso je pense que je ne le ferai pas parce qu'aucun facteur de risque de par mon âge, ma santé et mon travail. Je laisse donc ma dose lol.
                          C' est pas trop comme ça que ça fonctionne malheureusement pour les vaccins. Les moyens d' élaboration d' un vaccin lambda sont ceux permis par les lois en la matière sous peine de se voir refuser une autorisation de mise sur le marché.
                          Concernant celui du covid, je ne peux rien t' affirmer, mais si il y a bien un vaccin sur lequel on va etre un peu plus " arrangeant " ce sera bien celui la.
                          Ce vaccin, c'est une course a l' armement, une course à la lune...Il en va du prestige de certaines nations et de certains labos. Dès lors, on peut tout envisager.

                          La question a se poser est de savoir si un labo qui va elaborer un vaccin qui fonctionne mais qui est moins efficace que celui d' un autre labo va quand même le commercialiser. L' interet national? Chaque pays son vaccin? pour soutenir son labo maison? Dans ces cas la, ca peut etre assez violent.

                          De toutes façon, concernant le procédé d' élaboration des vaccins, ses études, ses phases tests etc on est deja dans un truc completement hallucinant, puisque quand on realise la phase test, les patients placébo se voient injecter tout le contenu qui sera dans le vaccin sauf le principe actif. Dès lors si ils constatent qu' il y a autant d' effets secondaires dans les deux populations c'est que cela ne vient pas du vaccin et qu' il est safe.
                          C'est aussi le seul médicament qui n'est pas testé en double aveugle je crois....
                          sigpicGentleman forumeur

                          Commentaire


                          • Envoyé par alain_suit_cris Voir le message

                            De ce que je comprends de ta citation, c'est que parmi tous les gens qui ont participé au test, seuls 95 ont choppé le covid. Ça ne dit pas la taille de la "cohorte" initiale (a moins que ce soit le 30000?). Mais c'est sur que ça fait pas bcp. Apres,.comment comptent-ils faire? Exposer plus de gens au virus volontairement? Ça paraît compliqué!
                            J'ai mis le lien si tu veux lire l'article et le donner ton avis. Je comprends que l'étude comprend 30000 volontaires. À 95 d'entre eux ils ont innoculés le virus, 90 ont eu droit à un placebo, 5 au vaccins. Sur les 95, 11 cas sévères (ça veut dire quoi? Hospitalisations ? Réa?), tous issus du panel placebo. Sans les infos sur la répartition des populations (par rapport à l'âge et aux facteurs de comorbidités en particuliers) dans les populations placebo et vaccins, et sans savoir quels sont les typologie des cas sévères, l'info me semble creuse de chez creuse.
                            J'imagine que sur les publications scientifiques y'a plus de détails.
                            Concernant le développement du vaccin je pense qu'il y a en effet des assouplissement sur les études cliniques.
                            Je bosse dans une boîte de diagnostic, et pour le développement du test antigénique, les validations ont en effet été allégées. Après le risque est pas le même entre un test de diagnostic et un vaccin, mais on peut penser que la même logique s'applique (dans des proportions moindres).
                            Après les validations, ça atteste pas d'une spécificité et d'une sensibilité irréprochable dans le diagnostic, encore plus sur un nouveau pathogène.
                            Bref de la même façon que je ne me suis jamais vacciné contre la grippe, je ne me vaccinerais pas contre le covid si il n'y a pas d'obligation. Tout le hic est là, je ne sais pas si on aura notre mot à dire...

                            Commentaire


                            • Envoyé par alain_suit_cris Voir le message

                              De ce que je comprends de ta citation, c'est que parmi tous les gens qui ont participé au test, seuls 95 ont choppé le covid. Ça ne dit pas la taille de la "cohorte" initiale (a moins que ce soit le 30000?). Mais c'est sur que ça fait pas bcp. Apres,.comment comptent-ils faire? Exposer plus de gens au virus volontairement? Ça paraît compliqué!
                              Ce que ça ne dit surtout pas c'est le temps d'exposition depuis l'injection de la dernière dose.

                              Exposer volontairement me semble contraire à toute éthique, en particulier quand la moitié de ta population reçoit un placebo.

                              Je ne connais pas à quelles dates ils ont recruté les sujets (ni même si ils ont atteint leur objectif initial de 30 000).

                              Je ne sais pas non plus si ils font des tests à intervalle régulier ou si ils se contentent de recenser les cas symptomatiques.

                              Donc, beaucoup d'informations manquantes pour se faire une opinion.

                              On ne sait pas non plus quand ils seraient prêts à passer en production et à quel rythme ni si les conditions de stockage de leur produits sont aussi contraignantes que celles de Pfizer.

                              Edit je n'avais pas ouvert le lien qui répond à mon dernier paragraphe.
                              Dernière modification par Lyonnais921, 16/11/2020, 18h07.

                              Commentaire


                              • Envoyé par Faf la raz Voir le message

                                J'ai mis le lien si tu veux lire l'article et le donner ton avis. Je comprends que l'étude comprend 30000 volontaires. À 95 d'entre eux ils ont innoculés le virus, 90 ont eu droit à un placebo, 5 au vaccins. Sur les 95, 11 cas sévères (ça veut dire quoi? Hospitalisations ? Réa?), tous issus du panel placebo. Sans les infos sur la répartition des populations (par rapport à l'âge et aux facteurs de comorbidités en particuliers) dans les populations placebo et vaccins, et sans savoir quels sont les typologie des cas sévères, l'info me semble creuse de chez creuse.
                                J'imagine que sur les publications scientifiques y'a plus de détails.
                                Concernant le développement du vaccin je pense qu'il y a en effet des assouplissement sur les études cliniques.
                                Je bosse dans une boîte de diagnostic, et pour le développement du test antigénique, les validations ont en effet été allégées. Après le risque est pas le même entre un test de diagnostic et un vaccin, mais on peut penser que la même logique s'applique (dans des proportions moindres).
                                Après les validations, ça atteste pas d'une spécificité et d'une sensibilité irréprochable dans le diagnostic, encore plus sur un nouveau pathogène.
                                Bref de la même façon que je ne me suis jamais vacciné contre la grippe, je ne me vaccinerais pas contre le covid si il n'y a pas d'obligation. Tout le hic est là, je ne sais pas si on aura notre mot à dire...
                                Non, aucun volontaire n'a "reçu le virus".

                                Normalement les 30 000 (à vérifier qu'ils ont bien réussi à avoir la totalité cible) ont été répartis dans 2 populations, une a été vacciné, l'autre a reçu un placebo. Normalement, le vaccinateur et le sujet ignorent à quelle sous-population le sujet est affecté.

                                Après l'injection des doses, les sujets reprennent leur vie normale. Certains ont rencontré le virus et pas d'autres.

                                Le suivi a permis d'identifier ceux qui ont contracté le virus (sous une forme légère ou sévère). Les observateurs (qui eux savent qui faisait parti de quel groupe) ont compté les cas globalement et dans chaque sous-population (5 chez les vaccinés, 90 chez ceux qui ont reçu le placebo).

                                Ce comptage va évoluer au fur et à mesure que le temps va passer.

                                Commentaire


                                • Envoyé par Lyonnais921 Voir le message

                                  Non, aucun volontaire n'a "reçu le virus".

                                  Normalement les 30 000 (à vérifier qu'ils ont bien réussi à avoir la totalité cible) ont été répartis dans 2 populations, une a été vacciné, l'autre a reçu un placebo. Normalement, le vaccinateur et le sujet ignorent à quelle sous-population le sujet est affecté.

                                  Après l'injection des doses, les sujets reprennent leur vie normale. Certains ont rencontré le virus et pas d'autres.

                                  Le suivi a permis d'identifier ceux qui ont contracté le virus (sous une forme légère ou sévère). Les observateurs (qui eux savent qui faisait parti de quel groupe) ont compté les cas globalement et dans chaque sous-population (5 chez les vaccinés, 90 chez ceux qui ont reçu le placebo).

                                  Ce comptage va évoluer au fur et à mesure que le temps va passer.
                                  En effet ça semble plus logique ^^
                                  Au delà de l'efficacité du vaccin, si le suivi est correct sur les 30000 participants on peut avoir une bonne représentativité de l'utilité du vaccin (par exemple, depuis le début de l'étude, le taux de positifs est pour le moment de 0,3% à l'instant de leur comm' , ça serait intéressant de voir sur une période de 1 an ce que ça donne, tout comme voir les typologies des cas sévères sur une longue période, voir si les cas sévères sont liés à une souche en particulier). Tout un tas d'info utiles (par exemple les effets secondaires, si un profil se dégage sur ceux qui en ont), certaines pour la santé publique, d'autres pour l'industriel pourraient être générées si l'étude est bien montée et suivie. Afin de peser sur la balance le trio bénéfice/risque/coût et de voir si il est judicieux de rendre le vaccin obligatoire comme s'empressent de le dire nombre de politiciens (de tout bord confondu).

                                  Commentaire


                                  • Les 2 vaccins sont à ARN donc pas de virus inoculé :
                                    https://www.lesechos.fr/idees-debats...vaccin-1209513

                                    Commentaire


                                    • Envoyé par alain_suit_cris Voir le message

                                      C'est complement con, excuse-moi. Je ne dis pas ça pour toi mais pour ceux qui pensent que le gouvernement agit ainsi par "athéisme".
                                      Pas en ce nom, mais ce sont plutôt la conséquence, comme de vouloir fermer et interdire les lieux de cultes alors que c'est une liberté considérée comme fondamentale dans le monde, et celui de vouloir ériger la médecine en nouveau culte devant sauver toutes les personnes malades. Je ne dis pas que le lien est évident, mais c'est peut être une des causes de la folie actuelle du gouvernement.

                                      Dans quel autre pays attendrait on que l'Etat nous donne l'autorisation de sortie avec une auto attestation? A ma connaissance, aucun autre pays ne le fait, même les italiens qui ont été les inventeurs, ne le font plus. Cette volonté de soumission à l'Etat tout puissant n'existe que dans les dictatures les plus fortes aujourd'hui.

                                      Commentaire


                                      • Pour les vaccins, je ne pense pas qu'il y aura de risques particuliers, quels que soient les techniques utilisés. Il y a toujours le risque de rejet par le corps, d'un choc imprévisible, mais le risque est quand même très faible.

                                        Ce qui m’intéresse, c'est de voir les nouvelles techniques utilisées et de les comparer aux autres. On pourra juger de cette fameuse nouvelle technique à ARN messager qui fait sa grande première, et on pourra comparer les résultats avec celles des méthodes plus classique avec les différents vecteurs viraux modifiés comme le vaccin russe, celui d'Oxford ou de Johnson et Johnson. Il n'y a que les chinois qui sont partis sur un virus inactivé. On va avoir une profusion de vaccins, produits par pleins de méthodes différentes. Lequel sera le plus efficace?Je note quand même que le vaccin Pfitzer doit être gardé à -70° et celui de Moderna à -20°, ce qui va quand même compliqué la distribution.

                                        Les taux de +90% annoncés sont sympas mais on tournera sans doute plus vers les 50% à mon avis sur la durée et ce qui sera déja pas mal. On devrait pouvoir constituer un stock important de virus, pour pouvoir faire des rappels tous les ans si l'immunité diminue chez les personnes sensibles.

                                        Une grande campagne de vaccination avec d'abord les personnes âgées, puis les autres personnes à risques puis enfin seulement les anxieux non a risque qui ont peur du virus et on s'arrêtera là avant de recommencer l'hiver prochain sur la même population.

                                        Qu'on arrête avec cette psychose irrationnelle et qu'on recommence a vivre normalement, et qu"on se débarasse de Macron et de sa clique d'incapables en 2022.

                                        Commentaire


                                        • Envoyé par Faf la raz Voir le message

                                          J'ai mis le lien si tu veux lire l'article et le donner ton avis. Je comprends que l'étude comprend 30000 volontaires. À 95 d'entre eux ils ont innoculés le virus, 90 ont eu droit à un placebo, 5 au vaccins. Sur les 95, 11 cas sévères (ça veut dire quoi? Hospitalisations ? Réa?), tous issus du panel placebo. Sans les infos sur la répartition des populations (par rapport à l'âge et aux facteurs de comorbidités en particuliers) dans les populations placebo et vaccins, et sans savoir quels sont les typologie des cas sévères, l'info me semble creuse de chez creuse.
                                          J'imagine que sur les publications scientifiques y'a plus de détails.
                                          Concernant le développement du vaccin je pense qu'il y a en effet des assouplissement sur les études cliniques.
                                          Je bosse dans une boîte de diagnostic, et pour le développement du test antigénique, les validations ont en effet été allégées. Après le risque est pas le même entre un test de diagnostic et un vaccin, mais on peut penser que la même logique s'applique (dans des proportions moindres).
                                          Après les validations, ça atteste pas d'une spécificité et d'une sensibilité irréprochable dans le diagnostic, encore plus sur un nouveau pathogène.
                                          Bref de la même façon que je ne me suis jamais vacciné contre la grippe, je ne me vaccinerais pas contre le covid si il n'y a pas d'obligation. Tout le hic est là, je ne sais pas si on aura notre mot à dire...
                                          non non je pense qu'ils ont donne le vaccin a la moitie d'entre eux donc 15000.

                                          edit: oops, meme reponse plus haut.
                                          Dernière modification par alain_suit_cris, 16/11/2020, 21h23.

                                          Commentaire


                                          • Envoyé par JuniGarde Voir le message

                                            Pas en ce nom, mais ce sont plutôt la conséquence, comme de vouloir fermer et interdire les lieux de cultes alors que c'est une liberté considérée comme fondamentale dans le monde, et celui de vouloir ériger la médecine en nouveau culte devant sauver toutes les personnes malades. Je ne dis pas que le lien est évident, mais c'est peut être une des causes de la folie actuelle du gouvernement.

                                            Dans quel autre pays attendrait on que l'Etat nous donne l'autorisation de sortie avec une auto attestation? A ma connaissance, aucun autre pays ne le fait, même les italiens qui ont été les inventeurs, ne le font plus. Cette volonté de soumission à l'Etat tout puissant n'existe que dans les dictatures les plus fortes aujourd'hui.
                                            Je suis scandalise pour ma part par les cathos qui, a la tele, disent: je ne comprends pas pourquoi on interdit les messes, les prieres, etc. Scandalise.

                                            Commentaire


                                            • Envoyé par alain_suit_cris Voir le message

                                              Je suis scandalise pour ma part par les cathos qui, a la tele, disent: je ne comprends pas pourquoi on interdit les messes, les prieres, etc. Scandalise.
                                              Pourquoi être scandalisé ? La liberté d'exercer le culte religieux dans un établissement religieux a toujours été considéré comme un droit très important.

                                              Commentaire


                                              • Courbe du nombre de décès total prise avec une échelle logarithmique:

                                                Commentaire


                                                • Une autre courbe avec le nombre de morts journaliers en moyenne à 7 jours mouvantes pour lisser les reports journaliers qui varient selon les jours avec les prises en compte EPHAD.

                                                  On distingue la deuxième periode de la pseudo sinusoide avec une amplitude moindre que la première

                                                  Commentaire


                                                  • Envoyé par JuniGarde Voir le message

                                                    Qu'on arrête avec cette psychose irrationnelle et qu'on recommence a vivre normalement, et qu"on se débarasse de Macron et de sa clique d'incapables en 2022.
                                                    Entièrement d'accord . On file une boîte de masques , du gel , un bon pour un test et un bon pour une vaccination à chaque français et il fait exactement ce qu'il veut , comme un grand (suédois ^^).et s'il a besoin de plusieurs tests et de s'arrêter tous les lundis pour attendre les résultats , ce sera pour sa pomme , il n'avait qu'à faire attention .
                                                    Aucune obligation de vacciner qui que ce soit , chacun est libre de choisir ce qu'il souhaite et s'il veut se soumettre à une vaccination obligatoire pour voyager , pour s'inscrire à un club de sport ou aller au ciné etc ( en bref toutes les façons de rendre quelque chose obligatoire sans le dire explicitement ) c'est sa décision et sa seule décision .
                                                    Les soins continueront à être assuré tant bien que mal avec un retour à la normale au niveau des heures de présence et du nombre de patients pris en charge par les soignants, les réanimateurs ne prendront que les 10 lits qu'ils peuvent assurer , et tout le monde pourra reprendre sa vie tranquillou et ce , tout en freinant l'hémorragie d'argent distribué pour maintenir l'économie sous perfusion . Plus personne ne se sentira plus infantiliser ou entravé et chacun devra prendre ses responsabilités en toute liberté .

                                                    Commentaire

                                                    Chargement...
                                                    X