Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Débats politiques 2.0

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Envoyé par -zed- Voir le message
    Bien sûr, j'avais bien compris que tu avais ce positionnement. C'est bien là la difficulté tu n'imagines pas ce que disent mes élèves entre eux ou ce qu'ils peuvent dire en réagissant à chaud.
    Et pourtant à l'âge du tien ils n'avaient pas ce fonctionnement. D'où l'importance de l'éducation aux mots et à leur poids.
    Je crois que c'est gregland qui parlait du surpoids : on le dit pas devant mais bon on utilise ça pour désigner la personne. Mais quand votre ado subit du harcèlement scolaire, qu'il vienne à en être très mal (dépression, tentative de suicide) vous ne comprenez pas que ceux qu'ils considèrent comme des tortionnaires tombent de l'armoire quand on les confronte à leurs agissements.
    "Mais il/elle rigolait aussi"
    "Mais il/elle nous a jamais rien dit"
    "Pis bon il/elle est quand même gros/grosse etc...."
    Si aucune explication n'est apportée avant....




    1 Je te réponds ici du coup. Je t'invite à lire les études de la HALDE de l'époque et du défenseur des droits : discrimination à l'embauche par rapport au patronyme, la difficulté des handicapés à s'insérer sur le marché de l'emploi, le nombre d'enfants des classes populaires (où les minorités sont surreprésentées) dans les écoles post-bac élitistes. Comment faire des études longues quand ta famille ne parle pas français, est incapable de te payer un loyer, que tu n'as pas les codes... Il y a à la fois un relent de mépris de classe (et raciste parfois) dans une partie du monde du travail. Là aussi intégré et sans toujours penser à mal : ne pas mettre le collègue en rendez vous avec ce client car bon on sait que ça ne passe pas. On a rien contre le collègue mais voilà quoi. Après en France il est interdit de ficher ethniquement (coucou le PSG) donc on ne peut pas avoir de chiffres exacts. M'enfin ballade-toi dans la cour d'une prépa quelconque ou d'une grande école de commerce et tu vas quand même pouvoir te faire une idée.

    2 L'immigration asiatique en France ce sont des petits chiffres. Cite moi 3 joueurs d'origine asiatique en dehors de Vikash en EDF ces 20 dernières années. Pas étonnant de ne pas en voir beaucoup sur les bancs. Par contre depuis 40 ans on a un nombre parait-il impressionnant de joueurs de couleur noire. Lesquels ont fini à un poste à responsabilité ? Alors ils sont peut-être tous nuls d'accord. Mais cette surreprésentation de cette population devrait mécaniquement se traduire sur les bancs non ? Il y a 25 ans Le Pen grognait contre tous ces noirs en EDF. On devrait donc (j'insiste "mécaniquement") en avoir représentés dans les staffs et les instances non ?

    De tête je pense à Kombouaré et Tigana, ta super culture footballistique devrait peut être nous aider (ce n'est pas ironique car je te considère comme une encyclopédie du foot).


    Moi aussi les gars au début je me disais "attends c'est bon à notre époque" (je pense qu'on doit être à peu près tous du même âge, vues nos références foot dans les discussions) Mais les temps ont changé : il y a une libéralisation et une généralisation de la parole extrémiste (de tous bords d'ailleurs) qui n'existait pas dans les années 90 (le fameux mythe black blanc beur) et qui fait qu'on ne peut plus fonctionner de la même manière. Et là on parle du racisme mais ça pourrait être aussi bien du communautarisme (même si je n'aime pas ce mot) bref tous les trucs en -isme !
    Alors sur la partie 1, je n'ai jamais nié qu'il y avait de la discrimination en France, que ce soit pour l'emploi et le logement, c'est difficilement quantifiable car les études à base ethnique sont interdites en France (ce qui est bien et pas bien à la fois, mais à un moment donné soit on autorise soit on autorise pas et je suis tout à fait d'accord qu'Eric Zemmour soit traduit en justice quand il parle du nombre d'incarcérés en France selong leur origine, en evanche si tu lui retorques que les gens de telle et telle ethnie sont contôlés X fois plus que d'autres, parceque c'est également condamnable, ça marche dans les 2 sens, pas à la tête du client, sans mauvais jeu de mot de ma part cette fois).

    Cela étant je tiens à rappeler que pour certains postes à responsabilités il faut la volonté et les démarches en plus du travail pour y arriver, une video circulait y a pas longtemps d'un ecossais d'origine paki qui stigmatisait le manque de gens d'origine étrangère à tel, tel, tel et tel poste. J'aimerais bien voir les statistiques, pour le nombre de type qui ont passé les diplômes, passés les concours et finalement ce sont fait refoulés injustement pour qu'on ne garde des corps de metiers qui donnent pouvoir et influence. La démagogie elle est pas seulement réac' et de droite, celle-ci existe je l'admet sans problème. Ce que je n'admet pas ce sont les gens qui stigamastisent les propos du genre "les immigrés vivent des alloc sans rien foutre" et trouvent formidable et essaient de faire admettre le racisme institutionel comme vérité absolue à coup de "les non blancs ne peuvent pas accéder à des postes à responsabilités". Surtout, que j'imagine aussi qu'il y a des domaines, comme celui de

    Si on prend l'exemple du sport en general, je rappelle qu'en France, et je dis ça de tête, on a eu depuis les années 1980 comme Ministre ou délégué aux Sports : Roger Bambuck, Laura Flessel, Najet Vallaud-Belkacem, Rama Yade. Si on prend d'autres sports, la Fédération d'Athlétisme avait créé une antenne qui s'appelait la LNA, présidée par Diagana puis Marie-Rose, Serge Blanco a présidé la LNR pendant 10 ans, Yannick Noah a été capitaine de l'Equipe de France de Coupe Davis et de Fed Cup, Didier Dinart a été sélectionneur de l'équipe de France de Hand. Ca suffit comme exemples ? Nos voisins super bien pensant outre manche et outre Rhin, ils ont quoi à mettre en avant par rapport à ça ? Moi je trouve la France nettement plus respectable avec les références que je viens de donner que la filsdeputerie moralisatrice de la BBC et Channel group.

    Alors oui sur le foot ça s'est pas toujours passé de manière aussi évidente en considèrant la place des noirs ou des arabes parmi les joueurs. Je peux pas l'expliquer en étant sûr de mon coup à 100%. Si Tigana n'a pas été choisi comme selectionneur à cause de sa couleur de peau, c'est dégueulasse en plus d'être contre-productif, vu sa qualité en tant que personne et technicien (après je suis subjectif, Jeannot les gens de ma génération le tiendront forcément toujours en trés haute estime). Mais là encore faut encore avoir la fibre et faire ce qu'il faut pour se retrouver entraineur au plus haut niveau. Le mec qui va me traiter de pro Patrick Vieira est pas né, seulement malgré mon aversion pour ce type, ben il a passé ses diplômes, entrainé des jeunes, entrainé une équipe moins cotée puis s'est vu offrir une opportunité en L1. C'est comme ça qu'on y arrive. D'autres ont pas la fibre, ni l'envie et je les comprend. Dessailly il fait sa vie ma foi tant mieux pour lui. Par contre quand tu fais du Dhorasso ou du Thuram c'est facile, alors que tu ne montres pas l'exemple et par extention, accuser le mec moyen qui se bouge le derche de racisme latent, quand on est soit même millionaire et qu'on a une vie et des facilités qui vont au delà des couleurs de peau, c'est même plus de la démagogie, le racisme de classe ne doit pas être toléré parceque tu es issu d'une minorité.

    Pour les asiatiques je ne faisais que souligner qu'ils constituent une partie d ela population française aux alentours d'un million de personnes, à un moment donné si on justifie que telle ou telle communauté n'est pas ceci dans tel domaine, faut être exhaustif mais à ce moment là on en sort plus.

    Pour en revenir sur la situation et conclure je tiens à rappeler la vérité sur ce qu'il s'est passé :



    1) Le club soutenu par le Qatar affronte le club soutenu par Erdogan s'affrontent dans un match sans beaucoup d'enjeu et sans public
    2) depuis le début du match le banc turc insulte de manière raciste le corp arbitral roumain
    3) le 4ème arbitre appelle l'abitre central pour lui signaler le comportement d'un membre du banc turc qui doit être exclu pour son comportement, l'arbitre central demande quelle est la personne à exclure, le 4ème arbitre répond "c'est le noir"
    4) La personne fautive à la base et devant être expulsée entend "négro" parceque c'est en roumain et en fait "negru", si le corp arbitral avait été bulgare ou islandais il n'y aurait pas eu de quipropos
    5) la personne fautive (rappelons le autant que necessaire) apostrophe le 4ème arbitre lui demandant pourquoi il l'ai traité de "negro"
    6) le match s'arrête les joueurs viennent vers le loieux de la dispute
    7) le fautif disparait du terrain étant exclu, le litige est désormais sur le fait que le 4ème arbitre a désigné le fautif comme "le noir", un joueur remplaçant invective le 4ème arbitre à ce propos (sans distance sociale ni en portant de masque)
    8) l'entraineur turc traite l'arbitre de raciste
    9) les joueurs décident de quitter le terrain et le match est arrêté
    10) la presse et la bienpensance dans son ensemble célèbre cet acte de révolte en faisant passer Webo pour le nouveau Capitaine Dreyfus

    Depuis on notera qu'on a retrouvé des tweets racialistes, voire flirtant avec l'antisémitisme de Demba Ba ne datant de cette année et Webo ne s'est pas excusé d'avoir accusé le 4ème abritre à tort de l'avoir traité de "negro".

    Si le 4ème arbitre est sanctionné pas de soucis c'est normal, mais Webo, le staff turc, Ba et les équipes devraient être encore plus lourdement sanctionnés d'après la loi et d'aprés la morale.





    Commentaire


    • Envoyé par Lyonnais921 Voir le message

      Qui nage en plein délire dans le cas que tu cites ? Le libraire ? Les clients ? La police ? Autres ?

      20 vs 5.

      Il t'a échappé que c'est 20 000 et on restreint vs 5000 et on lève les restrictions.

      5 000 au 15 décembre, jusqu'au 1er décembre, au vu de l'évolution sur les 15 jours précédents, c'était possible.
      Appréciation générale de la situation actuelle : on nage en plein délire .

      Dans l'exemple que je cite de la librairie : à qui la faute ? si c'est le sens de ta question :

      pour moi : 2 points totalement imputables au libraire : absence de gel hydro à l'entrée et la caissière et son bout de tissu sur la bouche ( et non pas le nez couvert comme il se doit )
      sur le respect de la jauge autorisée : incapable de savoir si elle était respectée ou non , je me borne au constat . visuel . C'est le boulot de ceux qui ont pondu la réglementation de vérifier qu'elle est comprise et bien appliquée voire applicable . Cette librairie est sur 3 étages chargés en stock , présentoirs : comment est calculé la surface totale permettant au commerçant de savoir combien de clients il a le droit de recevoir en même temps , je n'en sais rien et j'espère simplement que c'est clair pour lui .
      Dans ce cas précis de mon expérience , le délire est difficilement imputable aux clients : il est impossible de voir quand tu rentres dans le magasin combien de personnes sont déjà à l'intérieur et surtout combien de temps elles vont y passer pour calculer la probabilité de se retrouver en même temps dans le goulot d'étranglement que représente la caisse .

      ( je précise : je suis allé commander des livres , nous sommes des clients habituels , et je savais que pour cela je devais me rendre au 3eme étage directement mais en respectant le parcours imposé obligatoire (inadapté?) je me suis retrouvé obligé de couper la file d'attente conséquente de la caisse pour sortir du magasin )

      Alors oui , mettre en place des contrôles - et pas uniquement dans le but de sanctionner mais aussi d'aider si possible - ne serait pas forcément inutile, ce serait même souhaitable si on s'inscrit dans une logique de prévention . Qu' ils soient effectués par la police , pourquoi pas ? elle serait , à mon sens , beaucoup mieux utilisée que pour traquer/pruner la pauvre mamie atteinte d'Alzheimer qui s'est trompée de jour sur son attestation ou le médecin libéral qui n'a pas d'attestation d'employeur pour cause qu'il n'a pas d'employeur ...
      Covid-19 : une malade d'Alzheimer condamnée pour défaut d'attestation (lefigaro.fr)
      Un médecin qui se rendait dans son cabinet verbalisé pour non-respect du confinement - Le Point

      Concernant le nouveau critère de cas positifs , en effet dans sa royale bonté ( ou suite à un éclair de lucidité ?) , le gouvernement lâche la bride pour Noel bien que nous soyons bien au delà de l'objectif fixé - on ne sait pas comment - de 5000 cas positifs . Alors oui c'était certainement possible , surtout si les Français continuaient à ne pas se faire tester comme cela a été le cas au début du 2eme confinement où il a été bien constaté une baisse du nombre de tests effectués . Mais cela s'apparente plus à une politique de l'autruche qu'à une gestion de crise .

      Coronavirus : visualisez l’évolution de l’épidémie en France et dans le monde
      Covid-19 : le cri d’alarme des laboratoires alsaciens face à la baisse des dépistages (francetvinfo.fr)

      Commentaire


      • Envoyé par ilovetokyo Voir le message

        Appréciation générale de la situation actuelle : on nage en plein délire .

        Dans l'exemple que je cite de la librairie : à qui la faute ? si c'est le sens de ta question :

        pour moi : 2 points totalement imputables au libraire : absence de gel hydro à l'entrée et la caissière et son bout de tissu sur la bouche ( et non pas le nez couvert comme il se doit )
        sur le respect de la jauge autorisée : incapable de savoir si elle était respectée ou non , je me borne au constat . visuel . C'est le boulot de ceux qui ont pondu la réglementation de vérifier qu'elle est comprise et bien appliquée voire applicable . Cette librairie est sur 3 étages chargés en stock , présentoirs : comment est calculé la surface totale permettant au commerçant de savoir combien de clients il a le droit de recevoir en même temps , je n'en sais rien et j'espère simplement que c'est clair pour lui .
        Dans ce cas précis de mon expérience , le délire est difficilement imputable aux clients : il est impossible de voir quand tu rentres dans le magasin combien de personnes sont déjà à l'intérieur et surtout combien de temps elles vont y passer pour calculer la probabilité de se retrouver en même temps dans le goulot d'étranglement que représente la caisse .

        ( je précise : je suis allé commander des livres , nous sommes des clients habituels , et je savais que pour cela je devais me rendre au 3eme étage directement mais en respectant le parcours imposé obligatoire (inadapté?) je me suis retrouvé obligé de couper la file d'attente conséquente de la caisse pour sortir du magasin )

        Alors oui , mettre en place des contrôles - et pas uniquement dans le but de sanctionner mais aussi d'aider si possible - ne serait pas forcément inutile, ce serait même souhaitable si on s'inscrit dans une logique de prévention . Qu' ils soient effectués par la police , pourquoi pas ? elle serait , à mon sens , beaucoup mieux utilisée que pour traquer/pruner la pauvre mamie atteinte d'Alzheimer qui s'est trompée de jour sur son attestation ou le médecin libéral qui n'a pas d'attestation d'employeur pour cause qu'il n'a pas d'employeur ...
        Covid-19 : une malade d'Alzheimer condamnée pour défaut d'attestation (lefigaro.fr)
        Un médecin qui se rendait dans son cabinet verbalisé pour non-respect du confinement - Le Point

        Concernant le nouveau critère de cas positifs , en effet dans sa royale bonté ( ou suite à un éclair de lucidité ?) , le gouvernement lâche la bride pour Noel bien que nous soyons bien au delà de l'objectif fixé - on ne sait pas comment - de 5000 cas positifs . Alors oui c'était certainement possible , surtout si les Français continuaient à ne pas se faire tester comme cela a été le cas au début du 2eme confinement où il a été bien constaté une baisse du nombre de tests effectués . Mais cela s'apparente plus à une politique de l'autruche qu'à une gestion de crise .

        Coronavirus : visualisez l’évolution de l’épidémie en France et dans le monde
        Covid-19 : le cri d’alarme des laboratoires alsaciens face à la baisse des dépistages (francetvinfo.fr)
        Dans le cas que tu indiques, la faute est 100% imputable au libraire. Ma librairie ne fait pas cela du tout. Elle s'est organisee pour que la jauge soit respectee.

        C'est exactement la meme chose pour les bars qui n'ont pas respecte le jeu: 100% de leur faute. Et c'est a cause de ces pingouins qu'on ferme tout et n'importe quoi.

        Enfin, quand c'est 100% la faute de l'etablissement, c'est 100% la faute des prefets de ne pas les avoir fermes des identification du probleme. En fermant les fautifs, on n'en serait pas la.

        Commentaire


        • Un truc qui m'interpelle: ici ça s'appelle "débats politiques", et depuis des semaines, on ne débat que du Covid. J'ai eu quelques échanges politiques ces derniers temps avec d'autres internautes, et on était réfugié/parqué dans les "faits divers"
          Ca se constate aussi sur les chaines infos ou dans des émissions comme "C'est dans l'air", l'impression que ce virus a bouffé tout l'espace politique.
          Débattre c'est accepter la mise en danger de nos certitudes

          Commentaire


          • Envoyé par Florentin Voir le message
            Un truc qui m'interpelle: ici ça s'appelle "débats politiques", et depuis des semaines, on ne débat que du Covid. J'ai eu quelques échanges politiques ces derniers temps avec d'autres internautes, et on était réfugié/parqué dans les "faits divers"
            Ca se constate aussi sur les chaines infos ou dans des émissions comme "C'est dans l'air", l'impression que ce virus a bouffé tout l'espace politique.
            C'est rien de le dire, a un moment on se serait meme cru sur un topic dédié a la methodologie appliquée des essais cliniques et une autre fois, a des debats entre mathematiciens sur la courbure variable d'une exponentielle sur la base d'un modele lineaire inversé !
            "Hmmm oui mère..."

            Commentaire


            • Envoyé par alain_suit_cris Voir le message
              Upe le rebelle :-)

              Pour moi, ce que ça montre plutôt c'est l'incompétence du gouvernement et des maires. Quand on fait des règles, on s'assure aussi de pouvoir les faire respecter un minimum. Ça s'est passé pareil pour les bars, tous ou presque restés ouverts. Et ce qui se passe dans les EHPAD est juste incompréhensible et criminel.

              PS: a Lyon néanmoins, l'immense majorité (99%) des gens porte le masque.
              Disons que j'en ai un peu marre, de moins voir les amis, de moins sortir (bar, restos, concerts, matchs..), et ça commence à être long, donc je vais enfreindre les règles un peu plus fortement que ce que je faisais (périmètre et temps de sortie, pour le sport; ou non-port du masque en extérieur).

              Sinon j'en veux pas trop aux Maires moi, plus au Gouvernement. De Buzyn à Castex (et sans oublier Macron même si il ne fait pas partie du Gouvernement au sens strict).



              Envoyé par Faf la raz Voir le message

              Y nous casse clairement les couilles.
              Leur attestation est tellement ridicule...Genre tu as pas de limite de temps et de km pour les courses, mais tu en as pour aller te balader.... Perso ce week-end je veux aller faire une balade dans le pilat, j'ai pas le droit mais je peux aller à la Part Dieu (voir à la défense, soyons fous) faire du shopping toute la journée dans un endroit clos... La logique m'échappe, j'ai moins de chance de contaminer ou d'être contaminer en me baladant en pleine nature qu'en passant la journée dans des magasins blindés.
              Je suis assez d'accord.



              Sinon on parle du Covid, mais surtout de la gestion par les politiques. De la prise du problème à la légère (moi j'en parlais le 25 janvier du Covid, j'étais un peu inquiet de voir l'épidémie arriver chez nous...) aux conneries actuelles.
              Envoyé par stadier
              - Upe : ça tiendrait qu'à moi tu serais responsable des Sports sur Canal ...

              Commentaire


              • sans vouloir remettre une piece dans est il raciste de dire noir pour parler d une personne, nous allons demander directement a Demba Ba ce qu il en pense.

                Tweet de Demba Ba en Avril 2020 : « Bienvenue en Occident, là où le blanc se croit tellement supérieur que racisme et débilité deviennent banalité. TIME TO RISE »

                Donc Mr Demba Ba qui ne supporte pas que l on désigne un homme par sa couleur ( et je suis ok avec lui) fait exactement la meme chose qq mois avant... bizarre tout de meme non ?
                "t'es pas le couteau le plus aiguisé du tiroir"

                Commentaire


                • Envoyé par mcphy Voir le message
                  sans vouloir remettre une piece dans est il raciste de dire noir pour parler d une personne, nous allons demander directement a Demba Ba ce qu il en pense.

                  Tweet de Demba Ba en Avril 2020 : « Bienvenue en Occident, là où le blanc se croit tellement supérieur que racisme et débilité deviennent banalité. TIME TO RISE »

                  Donc Mr Demba Ba qui ne supporte pas que l on désigne un homme par sa couleur ( et je suis ok avec lui) fait exactement la meme chose qq mois avant... bizarre tout de meme non ?
                  Le racisme est partout. Les Thuram des bacs à sable sont usants.

                  Commentaire


                  • Envoyé par Florentin Voir le message
                    Un truc qui m'interpelle: ici ça s'appelle "débats politiques", et depuis des semaines, on ne débat que du Covid. J'ai eu quelques échanges politiques ces derniers temps avec d'autres internautes, et on était réfugié/parqué dans les "faits divers"
                    Ca se constate aussi sur les chaines infos ou dans des émissions comme "C'est dans l'air", l'impression que ce virus a bouffé tout l'espace politique.
                    C'est exactement ce que je disais sur ces deux mêmes topics il y a plus d'un mois. Mais il est vrai que les problématiques liées et à l'islamisme et au Covid sont toutes deux devenues des sujets politiques.

                    Commentaire


                    • Si la gestion Covid n'est pas un sujet politique , je ne sais pas ce qui concerne la politique . On vit depuis quelques mois une situation inédite , un gouvernement qui a les pleins pouvoirs pour autoriser ou non les déplacements de la population , les gens qui peuvent travailler et ceux qui ne peuvent pas , comment les entreprises privées doivent faire travailler leurs salariés , à combien de personnes on peut se réunir dans la sphère privée , qui est autorisé à soigner ( ou essayer de soigner ) et avec quel médicament , l'information soigneusement triée et limitée des médias etc etc . Ce même gouvernement en profitant pour faire passer en loucedé et "en même temps" des mesures réduisant jour après jour les libertés individuelles .

                      Si cette situation , qui doit quand même nous permettre de nous interroger sur ne serait-ce que la définition française du mot démocratie et de son contraire que peut représenter un régime totalitaire , ce n'est pas de la politique , merci de nous donner une définition .

                      Cette crise , avec un tout petit peu d'analyse , nous permet toutefois de constater de façon effective les limites de notre "organisation" politique actuelle , ses éventuels points forts vs ses limites criantes . A défaut d'être de la politique , le petit exercice permet de se forger une opinion .

                      Je fais mon mea culpa pour avoir pollué ce topic avec mon histoire de libraire et mes interrogations sur la pertinence du dernier critère sorti du chapeau de Macron .
                      Le taux de létalité lié au covid , en effet ne justifie en rien le battage qui en est fait .

                      Commentaire


                      • En fait, si j'ai écrit ce post, c'est que pour moi le débat sur le Covid n'est pas un débat politique. C'est, bien sûr, un débat important et intéressant, mais ça a plus à voir avec l'efficacité des choix du pouvoir qu'à son orientation politique. Par exemple, le fait que le gouvernement se soit planté jusqu'à mentir sur les masques n'a, pour moi, rien à voir avec les orientations idéologiques . C'est juste qu'ils se sont comportés en amateurs. A la limite, le seul débat politique qui pourrait être mené, c'est celui de Junigarde qui dit, en gros, laissons crever les vieux puisque c'est leur destin et laissons les autres vivre leur vie comme ils l'entendent.
                        Mais ce n'est pas le débat qui est mené en place publique et, même sur ce forum, Junigarde est très isolé sur cette position.
                        Débattre c'est accepter la mise en danger de nos certitudes

                        Commentaire


                        • Envoyé par mcphy Voir le message
                          sans vouloir remettre une piece dans est il raciste de dire noir pour parler d une personne, nous allons demander directement a Demba Ba ce qu il en pense.

                          Tweet de Demba Ba en Avril 2020 : « Bienvenue en Occident, là où le blanc se croit tellement supérieur que racisme et débilité deviennent banalité. TIME TO RISE »

                          Donc Mr Demba Ba qui ne supporte pas que l on désigne un homme par sa couleur ( et je suis ok avec lui) fait exactement la meme chose qq mois avant... bizarre tout de meme non ?
                          Non mais les anti-racistes sont les plus gros racistes et sont les premiers à "racialiser" les choses.

                          @ Florentin : le corona c'est justement avant tout de la politique, la santé est étrangère à tout ça. La santé est un verni pour l'application de politiques inacceptables sans la "terrorisation" des gens.

                          Commentaire


                          • https://www.rtl.fr/actu/politique/pr...ron-7800939743

                            69% de popularité, ça doit être du jamais vu pour un 1er ministre à peine quelques mois après son retrait, Homme politique préféré des français devant Hulot. Comme je le disais y'a quelques mois et encore plus aujourd'hui, tous les voyants sont au verts pour Philippe

                            Et le fiasco Castex le renforce complètement, il est l'homme fort à la fois de la droite et de la macronie, incroyable tour de force que de devancer Macron chez les sympathisants LREM et être largement 1er aussi chez les sympathisants de la droite (devant Sarkozy). Indéniablement Philippe va avoir un énorme rôle en vue de 2022 mais lequel au juste ? Simple faiseur de roi ou plus ?

                            La droite et LREM pourraient t-ils réaliser l'impensable alliance et envoyer Philippe à l'Elysée, assassinant du même coup tout espoir du FN et de la gauche pour les prochaines présidentielles/législatives ? J'y crois pas parce qu'il y a trop d'ambitions derrière à commencer par Macron lui-même mais le fauteuil de Philippe à l'Elysée est déjà prêt si son (ou plutôt ses partis lol) lui laisse le champ libre.

                            A titre personnel, la Vème République étant impitoyable avec les sortants détenant le pouvoir législatif et sachant qu'aucune candidature ne semble se dégager pour 2022 et en l'état actuel. LREM, la droite LR, l'UDI, le MoDem et AGIR devraient former une coalition large en vue des législatives et avec Philippe comme candidat à la présidentielle. Largement suffisant pour avoir une majorité confortable bien sûr mais en signe d'ouverture une alliance raisonnable avec EELV pourrait également être aussi mise sur la table (je dis bien raisonnable). Le tout est de laisser aucune chance à Le Pen, faut dire ce qui y'est. Arriver en tête au 1er tour avec une alliance large et la balayer au second, c'est la meilleure stratégie.
                            Dernière modification par lochiba84, 15/12/2020, 16h22.

                            Commentaire


                            • Philippe représente la ligne Macron avec les conneries en moins. C'est vraiment curieux de voir comment le président se tire régulièrement des balles dans le pied, aujourd'hui avec les écolos et les policiers. Il faut toujours qu'il ait une petite phrase qui dérape.
                              Débattre c'est accepter la mise en danger de nos certitudes

                              Commentaire


                              • Envoyé par Florentin Voir le message
                                Philippe représente la ligne Macron avec les conneries en moins. C'est vraiment curieux de voir comment le président se tire régulièrement des balles dans le pied, aujourd'hui avec les écolos et les policiers. Il faut toujours qu'il ait une petite phrase qui dérape.
                                Ha ? Les conneries en moins ? Je trouve pas, c'etait bien lui qui etait chef du gouvernement du 15 mai 2017 au 3 juillet 2020 ?
                                Ce gouvernement n'avait pas deja enchainés conneries sur conneries, fait scandales sur scandales ?

                                Alors oui c'est vrai, lui il va pas enlacer chaque torse nu doré qu'il croise ou prendre la pose entouré d'une troupe plutot folklorique qui fait ressembler l'Elysée a un club d'echangistes sado-maso
                                Mais en dehors de ca...

                                Philippe et Saint Macron, evidemment, c'est la meme chose, la meme ligne comme tu dis, ils travaillent pour les meme personnes et ils ne pensent tous les deux qu'a leur pomme. L'Edouard on l'a juste mis dans la glace pour qu'on puisse le ressortir au cas ou Macron serait beaucoup trop impopulaire malgré l'utilisation massive de la propagande mediatique.

                                Et on a juste mis le 1er tocard du coin a sa place pour servir de punching ball, de sac de frappes, pendant les 2 annus horribilis que la France va vivre avec l'explosition du chomage, de la pauvreté, des deficits et de la dette. En guise de recompense, pour ce service, le punching ball a vu son petit probleme d'enquete sur ses detournements de fonds locaux etre rapidement "réglé" par notre Justice Independante.
                                Dernière modification par Pr.Skinner, 21/12/2020, 00h35.
                                "Hmmm oui mère..."

                                Commentaire


                                • Bon après l'explosion du chômage, de la pauvreté, des déficits et de la dette, ça va être le lot commun de beaucoup de pays dans le monde. A voir jusqu'à quel point et si les pays sauront plus ou moins se sortir de cette crise.

                                  Pour le moment je n'ai pas l'impression que le chômage ait véritablement "explosé" mais les effets seraient attendus plus rudes en 2021 parce que les entreprises ont pu résister assez bien à la 1ère vague, la 2ème voire la 3ème pourraient commencer à faire très mal, les fermetures pourraient augmenter et donc le chômage suivre le mouvement.

                                  Le déficit c'est acquis, la dette on devrait passer de 100 à 120% du PIB je présume. C'est assez catastrophique mais notre chance c'est que les taux d'emprunts sont durablement bloqués au ras des pâquerettes voire en négatif, les banques sont muselés par les Etats et le contexte mondial là dessus, une dégradation des conditions d'emprunt ne semble pas pour demain mais on dépend effectivement de ces conditions, c'est dangereux. L'Etat devra contrôler cette dette et commencer à la réduire lorsque le gros de la crise sera passé. Après la distribution de monnaie, il va falloir passer à la caisse d'une façon ou d'une autre, rien n'est gratuit il faudra payer, donc NOUS devrons payer.

                                  Commentaire


                                  • Oui ca touche tout le monde, mais tout le monde n'a pas eu la lacheté de s'enfuir comme l'Edouard.

                                    "Reduire la dette" je trouve ca assez amusant
                                    Plus personne n'en parle de la dette. Alors que ces 20 dernieres années, la reduire etait un obectif, non realisé, de tous nos gouvernants (francais)

                                    On y arrivait pas avant le Covid, faudra m'expliquer par quel miracle on va y arriver apres dans la situation de merde dans laquelle on va se retrouver
                                    Et c'est pas avec le plan de relance Europeen pourri pour lequel on va casquer comme jamais pendant plusieurs années, que ca va ameliorer les choses puisque maintenant on s'est meme endetté au niveau europeen. Rester sur un endettement strictement national, c'etait trop "petit" joueur.
                                    Dernière modification par Pr.Skinner, 16/12/2020, 21h00.
                                    "Hmmm oui mère..."

                                    Commentaire


                                    • Edouard Philippe... on parle bien du 1er ministre qui a osé sortir le 49-3 sur la réforme des retraites à la veille du confinement ?

                                      Commentaire


                                      • C'est quoi lochiba cette délcaration d'amour envers Edouard Philippe, premier ministre médiocre qui n'a que le mérite de ne pas être aussi grotesque que son successeur Jean Castex????

                                        Je peux me tromper mais cette pseudo popularité me semble très artificielle et je ne pense pas que Philippe ait un quelconque poids politique ou que les Français ou les autres politiciens aient une "envie profonde d'Edouard Philippe". Et je doute également qu'il aura les soutiens de la finance et des médias qu'a eu Macron pour se lancer.

                                        En parlant de Macron, quelle idiotie il est encore aller nous chercher avec cette histoire de référendum constitutionnel sur un point aussi grotesque et cosmétique. Il ne veut pas mettre sa réforme des retraites à référendum qu'on rigole un peu? Le coup de com est lamentable.

                                        Commentaire


                                        • Je pense qu'il propose ce référendum pour donner un os à ronger aux écolos tout en ne leur lachant rien de concret. Mais on voit bien qu'il n'a aucune expérience politique. Il semble ignorer le risque énorme qu'il prend. S'il va au référendum, on sera 80% de Français à ne pas vouloir voter oui, sans même lire la question posée. Ce ne sera pas un non à l'écologie mais un non à Macron.
                                          Ou alors il compte sur le sénat de droite pour empêcher le référendum et leur en refiler la responsabilité. Tactique politicienne, mais à ce jeu, Larcher et les sénateurs de droite vont bien flairer le plège.
                                          Débattre c'est accepter la mise en danger de nos certitudes

                                          Commentaire


                                          • Bon rétablissement manu....

                                            Commentaire


                                            • Arf ça tombe mal , il ne va pas pouvoir être le 1er Français vacciné . Il doit en être littéralement malade .

                                              Commentaire


                                              • Je savais qu'avec un peu de patience on pouvait attendre quelque chose de positif de sa part
                                                http://www.youtube.com/watch?v=uJF5z...eature=related

                                                Commentaire


                                                • Envoyé par fooooot Voir le message
                                                  Je savais qu'avec un peu de patience on pouvait attendre quelque chose de positif de sa part
                                                  Etonnament brigitte est négatif. On attend le résultat du test de benalla.

                                                  Commentaire


                                                  • Blog de D Schneidermann:
                                                    Le dîner ne figurait pas à l'agenda présidentiel. C'est à 11 heures 28 qu'on en apprend l'existence, par une indiscrétion de la journaliste du Point Nathalie Schuck. Sacrée soirée. Ils sont dix autour de la table, mercredi soir. Dix hommes (Castex, Ferrand, Castaner, Bayrou, et quelques autres moins notoires). Et de quoi ont-ils parlé, jusqu'à minuit et demie ? Des élections régionales de juin prochain. Sujet urgent du moment, sans aucun doute, à la veille du lancement d'une périlleuse campagne de vaccination. (Soyons justes : Le Point ajoute qu'on parla aussi référendum, et programme des réformes). C'est bien malin, de jouer la transparence totale, avec bulletin de santé immédiat, sitôt que l'on a appris jeudi matin que le président était positif au COVID, et de se faire pincer sur une rencontre clandestine du Tout Etat, au palais présidentiel.


                                                    Jusqu'à 11 h 28, les télés amusaient la galerie avec la boucle des images tactiles de la réception à l'Elysée du Premier ministre portugais, ou celles du président du gouvernement espagnol Pedro Sanchez, lui aussi placé en quarantaine. Le président faisait son boulot de président, transmettant officiellement ses aérosols à ses interlocuteurs officiels. Il faudra quelques heures, et le début d'une bronca saur les réseaux sociaux, pour que les chaînes intègrent le dîner au grand jeu du kikacontaminéki du Tout Etat. Avec schéma du plan de table, où l'on apprend que le rang protocolaire des convives détermine directement leur risque d'être cas contact des postillons présidentiels. Mieux vaut donc, comme s'en amusait Mélenchon à propos d'un repas précédent, être placé en bout de table.
                                                    Lire aussi
                                                    Macron tousse, les télés se précipitent




                                                    Dix à table quand on limite les agapes familiales à six personnes, minuit et demie en période de couvre-feu à 20 heures, un boy's band : en un seul repas, trois sujets d'indignation offerts à Twitter. Voilà donc comment l'Etat est dirigé, quand on n'a pas à afficher des femmes pour les photographes. Entre hommes. Sans souci des règles sanitaires imposées aux autres. On se souvient comme au premier confinement, des ministres apparaissaient, seuls démasqués, dans des manifestations officielles par ailleurs respectueuses des consignes. Ou encore comme Castex avait admis ingénûment ne pas avoir téléchargé l'application StopCovid. Mais que peuvent bien craindre les Corps Supérieurs de l'Etat, si bien immunisés par ailleurs ?
                                                    Débattre c'est accepter la mise en danger de nos certitudes

                                                    Commentaire

                                                    Chargement...
                                                    X