Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Débats politiques 2.0

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Envoyé par elsa2002 Voir le message

    C'est pas toujours vrai, il y en a eu des hivers où la grippe a envoyé pas mal de monde au tapis (ou les deux pieds devant).

    En vérité, on a un virus qui produit beaucoup de cas positifs et très peu de morts. Si à chaque fois qu'on a des contaminés, on prend des mesures restrictives, en 2040 on y sera encore. Et puis, c'est une question de principe, si tout le monde plie, pourquoi on aurait pas un piss sanitaire lorsqu'on aura une grippe un peu méchante ? ou un pneumocoque ? ou autre chose en fait...
    En vérité, l'impact sanitaire du Covid ne se limite pas à sa létalité.

    C'est faire bon marché des conséquences durables pour tous ceux qui sont passés en réa.

    C'est faire bon marché de toutes les interventions qui ont du être différées pour cause d'engorgement des hôpitaux.

    C'est faire bon marché de tous les Covids longs (pour lesquels les statistiques sont encore défaillantes).

    C'est faire bon marché de la durée d'une vague épidémique (comparée à celle d'une grippe).


    Ce qui est typique du discours des opposants est qu'il sélectionnent sans vergogne les faits et "oublient" tous ceux qui vont à l'encontre de leurs désirs.

    Les gouvernements n'ont pas pris des mesures restrictives "à chaque fois que l'on a des contaminés" (depuis le début de l'épidémie il y a toujours eu des contaminés).

    Ils ont pris des mesures restrictives quand l'évolution du nombre de contaminés (et d'hospitalisés et de passage en réa) constituait une menace majeure de santé publique.

    Et ils les ont levé quand le niveau de la menace était redevenu "suffisamment" bas.

    Commentaire


    • Envoyé par Lyonnais921 Voir le message


      Ce qui est typique du discours des opposants est qu'il sélectionnent sans vergogne les faits et "oublient" tous ceux qui vont à l'encontre de leurs désirs.


      Et ils les ont levé quand le niveau de la menace était redevenu "suffisamment" bas.
      Ok Olivier Véran...

      Commentaire


      • Envoyé par elsa2002 Voir le message

        Ok Olivier Véran...
        Et quand ils sont dans l'incapacité d'argumenter une réponse, ils essayent de discréditer leur contradicteur.

        Commentaire


        • Envoyé par Ishkarnaval Voir le message

          C'est bête de comparer ça à la grippe. La grippe envoie moins en réanimation, une fois qu'on est à l'hôpital, on en meurt moins que le COVID, et la grippe ne connait pas de pic comparable qui envoie tout le monde en réa ; la transmission n'est pas aussi agressive, alors que pour le COVID, on fait pourtant attention.

          .
          C'est pourtant la seule comparaison valable à mon avis . La grippe tue tous les ans quelques milliers de personnes( sauf l'hiver 20/21 mais on se doute que ...) et contribue largement à saturer les hôpitaux tous les ans , avec toutes les autres viroses . Les gestes barrières cet hiver , particulièrement l'hygiène des mains renforcée, ont fort probablement largement contribués à la diminution des hospitalisations pour cause de gastro , bronchiolites etc .
          Pour ces pathologies , on remet d'ailleurs les compteurs à 0 tous les ans en octobre , on ne "célèbre" pas ( discours média ) le 100 000 -ème décès .

          Entre la 1ère vague , phase de "découverte" si je peux m'exprimer ainsi et la ( les ?) suivante(s) , on a considérablement évolué dans la prise en charge hospitalière et fort heureusement de moins en moins de patients passent en réa et de plus en plus en sortent surtout .
          Les "erreurs" , qui ont d'ailleurs été reconnues par les praticiens concernés , faites notamment à Mulhouse , ont fort heureusement été gommées : plus d'intubation systématique , acte qui a probablement condamné bon nombre de patients en Italie et en France au début de l'épidémie.

          Le nombre de jours passés en réa a également considérablement été réduit ( divisé par 2 ) au fur à mesure que le protocole de prise en charge s'affinait .
          Il ne faut pas oublier que les personnes à risque identifiées , souffrent ou souffraient déjà de comorbidités , 98% ( chiffre non vérifiés mais pas hors sol ) des DC concernent des personnes très âgées et atteintes de 1 comorbidité au minimum .

          Concernant la contagiosité , on ne sait probablement pas tout aujourd'hui , mais rien n'indique qu'elle soit plus " agressive " que pour la grippe .

          Le 1er réflexe à Mulhouse quand sont apparus les 1ers cas : fermer les écoles et la prison ( bon ça c'est parce que le fils du Pasteur évangélique et présent à la fiesta était aussi le médecin de la prison ) , raisonnement "grippe" concernant les enfants et les ados .... on s'est très vite aperçu que cela ne servait pas à grand chose et cela permet même à notre Blanquer de fanfaronner sur le maintien des ouvertures d'écoles . Tout au plus , cet épisode a relancé l'éternel débat sur la population à vacciner en cas de virose : les enfants , teens doivent ils être vaccinés ou sont ils les garants d'une immunité durable ?

          Covid et grippe , sont bien 2 viroses différentes , mais la gestion du premier ne devrait pas être aussi différente de celle de la seconde .
          Le vaccin , s'il est efficace pour protéger les personnes fragiles , n'est en aucun cas indispensable pour le reste de la population , et s'il n'est pas efficace , il n'a aucune raison d'être pour le reste de la population pour qui il n'apporte aucun bénéfice mais peut-être des risques .

          Commentaire


          • Envoyé par Ishkarnaval Voir le message
            Ca fait longtemps que je n'ai pas réagi ici, donc le pavé arrive...

            Premier point sur l'assimilation des manifestations et opposition au pass à des mouvements complotistes. Ca me semble assez logique, d'une certaine manière, tant l'essentiel du mouvement est monopolisé par des figures qui, depuis le début, se sont opposés à toutes les décisions prises, accompagnés d'autres figures clairement complotistes ou dans des délires assez incroyables. On l'a vu avec Raoult et les mêmes débats ici il y a plusieurs mois, où concrètement on lisait qu'il fallait moins en faire et on citait la Suède ou je ne sais quel pays. Il y a, je trouve, une capacité trop faible du camp des opposants actuels à être dans une autre démarche que de la critique perpétuelle.
            Là, par exemple, maintenant qu'on a un vaccin qui permet de maintenir les lieux ouverts et justement d'essayer d'en venir à l'immunité collective tant vantée par le passé, il faudrait encore faire différemment, alors que c'était l'objectif à atteindre il y a quelques mois.

            Je vois aussi dans beaucoup de comparaisons et analyses des choix douteux. Le premier, central, est la comparaison de la situation actuelle avec le vaccin aux vagues précédentes, qui n'étaient pas composées d'une maladie exactement pareille : ce n'était pas le variant delta, et ça change tout.

            Concrètement, quelle est pour moi la question à se poser ? La première, essentielle, et seule de laquelle doit partir le raisonnement, c'est "Est-ce que le vaccin est globalement avantageux ?". Une fois qu'on a répondu à ça, on peut discuter de la mise en place ou non, mais en fait c'est déjà un gros point de discorde entre tous.

            Cette question, pour y répondre, on peut faire simple : dans tous les pays, les chiffres que l'on regarde, c'est ceux qui se retrouvent à l'hôpital. Sont-ils vaccinés ou non ? Quels que soient les engorgements ou non d'hôpitaux, qui dépendent beaucoup du système de santé national, il faut simplement regarder si le vaccin emmène moins de gens à l'hôpital.

            Si l'on observe qu'en étant vacciné - ce qui semble se dégager -, on est souvent un peu moins porteur de la maladie, et on a des maladies un peu moins graves, alors c'est un objectif à viser. Ca voudrait dire que le vaccin servirait non pas à empêcher totalement la propagation, mais surtout à la diminuer en vitesse. Ca voudrait dire aussi qu'en évitant les formes les plus graves, ça rendrait les hospitalisations moins fréquentes, ça mettrait moins en difficulté les personnels de santé, et on pourrait donc obliger à moins de mesures restrictives derrière car la maladie serait plus banale.

            On parle actuellement beaucoup de ce pass sanitaire, à juste titre. Il est vu uniquement comme une sorte d'interdiction, alors qu'on peut le voir aussi dans l'autre sens. A savoir que, si l'on est vacciné, et que d'autres le font, la vie peut continuer à peu près normalement, avec quelques inconvénients (comme depuis un an et demi) certes, mais sans confinement, sans interdiction. Si ces mesures ne sont pas faites, on économise des morts, et un épuisement de personnels de santé.

            Autres éléments en vrac, notamment dans les comparaisons de pays vu que c'est souvent fait un peu n'importe comment : ça n'a pas de sens de le faire sans tenir compte notamment du respect général des gestes barrières et de la manière d'interpréter la loi. Dans certains pays, tu n'as pas un papier débile comme en France, mais par contre, quand on te dit de voir personne, même sans sanction financière, c'est globalement très appliqué. Dans d'autres, à l'inverse, ça sera un peu différent, et même si sur le papier c'est un peu plus strict, ça ne sera pas forcément respecté. C'est donc compliqué d'utiliser tel ou tel pays, chacun pouvant trouver des choses allant dans son sens suivant le choix.

            Enfin, sur les libertés et le reste, Macron a je pense bien plus à perdre qu'à gagner. Là on n'est pas dans un délire de sacrifice de libertés au profit d'une vente de plus de sécurité - ce qui peut fonctionner électoralement -, on est sur des choix qui sont quand même beaucoup critiqués.

            Je souscris totalement à ce post. En particulier sur le passage traitant de l'efficacité du vaccin. C'est pour moi la question centrale qu'on doit se poser.
            1/ le vaccin permet-il de réduire le risque d'être contaminé ?
            2/ le vaccin permet-il de réduire le nombre de formes graves ?
            3/ le vaccin permet-il de réduire la contagion lorsqu'on a quand même contracté le virus ?

            Je me pose beaucoup de questions, je trouve qu'on est dans une époque où il est extrêmement difficile de se faire une idée précise et tranchée de la situation tant on peut lire et entendre tout et son contraire, tant il est difficile de savoir qui est légitime pour parler (même dans le corps médical on entend des avis diamétralement opposés).

            Mon père de 71 ans vient de choper le covid. Il n'a pas de comorbidité apparente. J'espère qu'il va s'en sortir. Je bosse actuellement dans un petit EHPA où tous nos résidents ou presque ont chopé le covid en février/mars (moyenne d'âge + de 90 ans, certains avec des pathologies les rendant plus fragiles). Au final, tout le monde s'en est sorti, on a eu un décès sans que ça puisse être directement relié au covid.

            Donc mon observation sur le terrain pourrait me laisser penser que le covid n'est pas "grave" et qu'on en fait trop.

            Il n'en demeure pas moins que si on répond par la positive aux questions 1 et 2, alors pour moi la vaccination a un intérêt à la fois collectif et personnel, et je suis favorable à la vaccination.

            http://www.youtube.com/channel/UC8C2..._as=subscriber

            Commentaire


            • Envoyé par Lyonnais921 Voir le message

              Et quand ils sont dans l'incapacité d'argumenter une réponse, ils essayent de discréditer leur contradicteur.
              Les pro-gouvernements (je me le permets puisque tu m'as taxé d'opposants), vous êtes d'un pénible lorsqu'on ne marche pas dans vos idéaux. Désolé mais la société promise par Macron et ses patrons ne m'enchantent pas.

              Pour t'avoir lu, je ne te crois pas suffisament bête ou naif pour croire qu'ils lèveront les restrictions dès que la situation irait mieux (qui en décide ? eux ? avec des critères mouvants, jamais clairs et choisis selon comme ça les arrange ? ) alors que Véran et sa clique ont systématiquement rejeté chaque amendement demandant qu'on grave dans le texte le fait qu'on arrête le PS dès que les choses s'amélioreraient.

              Et comme on parle d'un pouvoir politique menteur (le corona qui arrivera pas en France, masques inutiles, tests, lits d'hôpitaux qui devaient augmenter, pas de PS puis PS pour les grands événements puis PS généralisée, étude frauduleuse du lancet sur lequel Véreux s'est appuyée, vaccination obligatoire pour personne puis pour le corps médical, et j'en oublie sûrement beaucoup) et aux ferments anti-démocratiques, il est clair que ça ne s'arrêtera pas.

              Pour rappel, Véran disait "non mais aucune inquiétude sur le fait que le seuil de 5000 personnes ne soit pas marqué dans la loi, c'est promis que ça sera 5000", au final, non seulement ils n'ont pas respecté leur parole en élargissant le PS mais en plus ils sont en train de nous mettre la même disquette sur les modalités d'arrêt du PS. Enfin les modalités du PS, y en a pas, c'est juste quand le petit roi Manu le voudra sur commande de ses boss, pourquoi pas mars 2022 tiens.

              Commentaire


              • Envoyé par elsa2002 Voir le message

                Les pro-gouvernements (je me le permets puisque tu m'as taxé d'opposants), vous êtes d'un pénible lorsqu'on ne marche pas dans vos idéaux. Désolé mais la société promise par Macron et ses patrons ne m'enchantent pas.

                Pour t'avoir lu, je ne te crois pas suffisament bête ou naif pour croire qu'ils lèveront les restrictions dès que la situation irait mieux (qui en décide ? eux ? avec des critères mouvants, jamais clairs et choisis selon comme ça les arrange ? ) alors que Véran et sa clique ont systématiquement rejeté chaque amendement demandant qu'on grave dans le texte le fait qu'on arrête le PS dès que les choses s'amélioreraient.

                Et comme on parle d'un pouvoir politique menteur (le corona qui arrivera pas en France, masques inutiles, tests, lits d'hôpitaux qui devaient augmenter, pas de PS puis PS pour les grands événements puis PS généralisée, étude frauduleuse du lancet sur lequel Véreux s'est appuyée, vaccination obligatoire pour personne puis pour le corps médical, et j'en oublie sûrement beaucoup) et aux ferments anti-démocratiques, il est clair que ça ne s'arrêtera pas.

                Pour rappel, Véran disait "non mais aucune inquiétude sur le fait que le seuil de 5000 personnes ne soit pas marqué dans la loi, c'est promis que ça sera 5000", au final, non seulement ils n'ont pas respecté leur parole en élargissant le PS mais en plus ils sont en train de nous mettre la même disquette sur les modalités d'arrêt du PS. Enfin les modalités du PS, y en a pas, c'est juste quand le petit roi Manu le voudra sur commande de ses boss, pourquoi pas mars 2022 tiens.
                Désolé, mais je ne suis pas "pro-gouvernement". Je ne voterai pas Macron au 1er tour de la présidentielle (et je n'ai jamais voté pour lui ou LRM au premier tour des élections).

                Cette liaison "mécanique" entre la politique gouvernementale et en général et sa politiques sanitaire est assez aventureuse.

                Pour le reste, tu es dans le procès d'intention que tu n'appuies que sur des discours et pas sur les faits.

                Les faits sont que les restrictions ont été levées lorsque l'amélioration de la situation sanitaire a été jugée suffisante (et il y a pu avoir débat entre "les politiques" et les "scientifiques" pour savoir si les évolutions étaient suffisantes, de mémoire, le politique a été plus "retour aux libertés" que le scientifique).

                Significatif aussi que tu évites soigneusement de répondre sur la "dangerosité" du Covid et le fait qu'elle ne se limite pas à la létalité.

                C'est à dire que vous occultiez soigneusement les faits (pas les discours) qui vont à l'encontre de vos propres discours.

                Commentaire


                • Envoyé par Lyonnais921 Voir le message
                  C'est à dire que vous occultiez soigneusement les faits (pas les discours) qui vont à l'encontre de vos propres discours.
                  Ah ah tu aimes distribuer les étiquettes mais n'aimes pas en recevoir, tu aimes adresser des reproches sur des faits que tu pratiques toi-même (la sélectivité par exemple).
                  L'oeil, la poutre, tout ça tout ça

                  Je n'écarte rien, je vois juste que tu défends (tu peux pas dire le contraire) un groupe de menteurs (tu peux pas dire le contraire). Partant de là...

                  Pour ma part, il n'y a rien de scientifique dans les décisions prises. Je crois que même les français d'en bas dont je fais partie l'ont compris.

                  ps : Tu votes pour qui tu veux, voter macron, ou pécresse ou bertrand ou lagarde ou un mondialiste du PS (parti socialiste cette fois) c'est pareil.

                  Commentaire


                  • Envoyé par elsa2002 Voir le message

                    Ah ah tu aimes distribuer les étiquettes mais n'aimes pas en recevoir, tu aimes adresser des reproches sur des faits que tu pratiques toi-même (la sélectivité par exemple).
                    L'oeil, la poutre, tout ça tout ça

                    Je n'écarte rien, je vois juste que tu défends (tu peux pas dire le contraire) un groupe de menteurs (tu peux pas dire le contraire). Partant de là...

                    Pour ma part, il n'y a rien de scientifique dans les décisions prises. Je crois que même les français d'en bas dont je fais partie l'ont compris.

                    ps : Tu votes pour qui tu veux, voter macron, ou pécresse ou bertrand ou lagarde ou un mondialiste du PS (parti socialiste cette fois) c'est pareil.
                    Je n'ai pas de problèmes à être étiqueté.

                    J'en ai quand cette étiquette est fausse (entre autres parce que ça signifie que mon contradicteur ne sait pas lire).

                    Tu as écarté tous les effets nocifs du Covid en dehors de la létalité. Et tu as soigneusement évité de revenir sur le sujet. Donc oui, tu écartes les faits qui te gênent.

                    La com du gouvernement ne me gêne pas plus que celle de JMA.

                    Les décisions prises ont été des décisions politiques (car prises par des politiques) sur la base d'analyse par des scientifiques.

                    La mondialisation est une réalité dont on ne se "débarrassera" par des incantations.

                    Maintenant, si tu me dis pour qui tu vas voter, on pourra regarder la liste des mensonges de son parti.

                    Commentaire


                    • Envoyé par elsa2002 Voir le message

                      Les pro-gouvernements (je me le permets puisque tu m'as taxé d'opposants), vous êtes d'un pénible lorsqu'on ne marche pas dans vos idéaux. Désolé mais la société promise par Macron et ses patrons ne m'enchantent pas.

                      Pour t'avoir lu, je ne te crois pas suffisament bête ou naif pour croire qu'ils lèveront les restrictions dès que la situation irait mieux (qui en décide ? eux ? avec des critères mouvants, jamais clairs et choisis selon comme ça les arrange ? ) alors que Véran et sa clique ont systématiquement rejeté chaque amendement demandant qu'on grave dans le texte le fait qu'on arrête le PS dès que les choses s'amélioreraient.

                      Et comme on parle d'un pouvoir politique menteur (le corona qui arrivera pas en France, masques inutiles, tests, lits d'hôpitaux qui devaient augmenter, pas de PS puis PS pour les grands événements puis PS généralisée, étude frauduleuse du lancet sur lequel Véreux s'est appuyée, vaccination obligatoire pour personne puis pour le corps médical, et j'en oublie sûrement beaucoup) et aux ferments anti-démocratiques, il est clair que ça ne s'arrêtera pas.

                      Pour rappel, Véran disait "non mais aucune inquiétude sur le fait que le seuil de 5000 personnes ne soit pas marqué dans la loi, c'est promis que ça sera 5000", au final, non seulement ils n'ont pas respecté leur parole en élargissant le PS mais en plus ils sont en train de nous mettre la même disquette sur les modalités d'arrêt du PS. Enfin les modalités du PS, y en a pas, c'est juste quand le petit roi Manu le voudra sur commande de ses boss, pourquoi pas mars 2022 tiens.
                      On pourrait en rajouter ... également sur le choix ou le non - choix des moyens mis en œuvre pour gérer la crise :

                      C' est bien ce gouvernement qui a choisi de ne pas solliciter les établissements privés , le matériel et le personnel qualifié qui va avec , totalement pour la 1ère vague ...partiellement ensuite
                      C' est bien ce gouvernement qui a refusé , à peu près toutes les propositions qui ont été faite l'été dernier par le corps médical et les hôpitaux pour se préparer à encaisser la vague hivernale : les lits supplémentaires , les ouvertures de postes supplémentaires de réanimateurs en juin 20 (concours) , les embauches supplémentaires de personnel infirmiers , les optimisations des affectations des internes ... la lecture des différentes auditions des représentants du corps médical , au Sénat par ex est édifiante ....
                      C'est bien ce gouvernement qui a interdit toutes prescriptions médicales depuis Mai 20 , avec Véran sur la base d'une étude Lancet pour HCQ, immédiatement retirée pourtant , puis Salomon qui a interdit en juin 20b la prescription d'antibio , pour autoriser ces prescriptions en février 21 ...
                      C'est bien ce gouvernement , qui demandait aux personnes positives de s'isoler et de prendre du Doliprane au lieu d'aller voir un médecin ...alors même qu'on parlait d'hypoxie heureuse .

                      En bref , c'est bien leur décision , d'utiliser la population comme seule variable d'ajustement et de miser sur le tout vaccin , qui a généré les effets de bord que l'on ne peut que déplorer aujourd'hui .
                      Quand on fera les bilans , on pourra se comparer avec les pays voisins ou pas qui ont autorisé voire encouragé les prescriptions de zinc , les supplémentations en vit D ou distribués avec le concours de l'OMS des kits de soins à leur population .... pas sûr du tout qu'on soit aussi bien placé que pour les restrictions mises en place .

                      Commentaire


                      • Envoyé par ilovetokyo Voir le message

                        On pourrait en rajouter ... également sur le choix ou le non - choix des moyens mis en œuvre pour gérer la crise :

                        C' est bien ce gouvernement qui a choisi de ne pas solliciter les établissements privés , le matériel et le personnel qualifié qui va avec , totalement pour la 1ère vague ...partiellement ensuite
                        C' est bien ce gouvernement qui a refusé , à peu près toutes les propositions qui ont été faite l'été dernier par le corps médical et les hôpitaux pour se préparer à encaisser la vague hivernale : les lits supplémentaires , les ouvertures de postes supplémentaires de réanimateurs en juin 20 (concours) , les embauches supplémentaires de personnel infirmiers , les optimisations des affectations des internes ... la lecture des différentes auditions des représentants du corps médical , au Sénat par ex est édifiante ....
                        C'est bien ce gouvernement qui a interdit toutes prescriptions médicales depuis Mai 20 , avec Véran sur la base d'une étude Lancet pour HCQ, immédiatement retirée pourtant , puis Salomon qui a interdit en juin 20b la prescription d'antibio , pour autoriser ces prescriptions en février 21 ...
                        C'est bien ce gouvernement , qui demandait aux personnes positives de s'isoler et de prendre du Doliprane au lieu d'aller voir un médecin ...alors même qu'on parlait d'hypoxie heureuse .

                        En bref , c'est bien leur décision , d'utiliser la population comme seule variable d'ajustement et de miser sur le tout vaccin , qui a généré les effets de bord que l'on ne peut que déplorer aujourd'hui .
                        Quand on fera les bilans , on pourra se comparer avec les pays voisins ou pas qui ont autorisé voire encouragé les prescriptions de zinc , les supplémentations en vit D ou distribués avec le concours de l'OMS des kits de soins à leur population .... pas sûr du tout qu'on soit aussi bien placé que pour les restrictions mises en place .
                        Ca serait bien d'arrêter de traiter le personnel médical français (et leurs représentants) comme des incapables.

                        Quand il y a eu des études probantes démontrant l'efficacité de telle molécule ou de tel protocole de soins, le système français les a massivement pris en compte. J'ai vu des aricles mentionnant les gains ainsi réalisés.

                        Ce la a concerné l'hôpital et pas la "médecine de ville".

                        Il n'y a pas eu d'études probantes sur le zinc, les suppléments en vitamine D, la tisane malgache, ...(et de l'HCQ) Seulement des mesures du différentiel d'effet placebo entre le groupe témoin et le groupe "traité".

                        L'interdiction des prescriptions médicales en dehors des utilisations prévues par l'AMM ne date pas de la crise du Covid. Elle est une nécessité qui protège la population des huluberlus (voire des charlatans).

                        Le personnel médical demande plus de moyens. Le personnel enseignant demande plus de moyens, les policiers demandent plus de moyens, les personnels de Justice demandent plus de moyens, les gardiens de prison demandent plus de moyens. Qui ne demande pas plus de moyens ?

                        Je l'ai déjà écrit, et personne ne l'a relevé, la réduction du nombre de lits d'hôpitaux s'est accompagné d'une modifications des certaines pratiques hospitalières réduisant les besoins d'hospitalisation sans porter préjudice aux malades.

                        Augmenter (forcément durablement) le nombre de lits n'auraient pas significativement modifié la pression hospitalière. Sauf à proposer une augmentation massive. Mais, à la fin del'épidémie, quel aurait été le taux moyen d'occupation des lits et d'utilisation du personnel ? Trop bas pour être supportable.

                        Commentaire


                        • Envoyé par Lyonnais921 Voir le message

                          Ca serait bien d'arrêter de traiter le personnel médical français (et leurs représentants) comme des incapables.

                          Quand il y a eu des études probantes démontrant l'efficacité de telle molécule ou de tel protocole de soins, le système français les a massivement pris en compte. J'ai vu des aricles mentionnant les gains ainsi réalisés.

                          Ce la a concerné l'hôpital et pas la "médecine de ville".

                          Il n'y a pas eu d'études probantes sur le zinc, les suppléments en vitamine D, la tisane malgache, ...(et de l'HCQ) Seulement des mesures du différentiel d'effet placebo entre le groupe témoin et le groupe "traité".

                          L'interdiction des prescriptions médicales en dehors des utilisations prévues par l'AMM ne date pas de la crise du Covid. Elle est une nécessité qui protège la population des huluberlus (voire des charlatans).

                          Le personnel médical demande plus de moyens. Le personnel enseignant demande plus de moyens, les policiers demandent plus de moyens, les personnels de Justice demandent plus de moyens, les gardiens de prison demandent plus de moyens. Qui ne demande pas plus de moyens ?

                          Je l'ai déjà écrit, et personne ne l'a relevé, la réduction du nombre de lits d'hôpitaux s'est accompagné d'une modifications des certaines pratiques hospitalières réduisant les besoins d'hospitalisation sans porter préjudice aux malades.

                          Augmenter (forcément durablement) le nombre de lits n'auraient pas significativement modifié la pression hospitalière. Sauf à proposer une augmentation massive. Mais, à la fin del'épidémie, quel aurait été le taux moyen d'occupation des lits et d'utilisation du personnel ? Trop bas pour être supportable.
                          Ben si tu l'as dit ou écrit , c'est que cela doit être vrai .
                          Quand tous les patients admis en réa , présentent la même carence , c'est en effet ridicule de supplémenter en prophylaxie . Le zinc , à quoi ça peut servir ce truc ? à éviter à certains quelques désagréments ...Les anti-coagulants , c'est pour planter la sécu que Véran a autorisé la prescription ?
                          Mais puisque tu sais , c'est parfait .
                          A vérifier toutefois tes connaissances , parce que c'est tout frais , et que même Véran a reconnu la semaine dernière qu' il y a des effets bénéfiques avec une certaine molécule , pour laquelle la France fait même des essais , après les boîtes de Pétri , nous avons même validé les tests sur les animaux ( bon , il y a quand même 6 ou 7 méta qui concluent toutes dans le même sens et des millions de personnes à qui ça a été administré , plutôt avec succès - kits - et des grosses études au Japon , UK en cours )
                          Mais sois rassuré , tu pourras briller avec tes effets placébo encore un bout de temps , on est pas près en France de trouver quoi que ce soit , à fortiori si on continue de vérifier les travaux des autres avec 6 mois de retard .
                          Dernière modification par ilovetokyo, 02/08/2021, 19h10.

                          Commentaire


                          • Envoyé par ilovetokyo Voir le message

                            Ben si tu l'as dit ou écrit , c'est que cela doit être vrai .
                            Quand tous les patients admis en réa , présentent la même carence , c'est en effet ridicule de supplémenter en prophylaxie . Le zinc , à quoi ça peut servir ce truc ? à éviter à certains quelques désagréments ...Les anti-coagulants , c'est pour planter la sécu que Véran a autorisé la prescription ?
                            Mais puisque tu sais , c'est parfait .
                            A vérifier toutefois tes connaissances , parce que c'est tout frais , et que même Véran a reconnu la semaine dernière qu' il y a des effets bénéfiques avec une certaine molécule , pour laquelle la France fait même des essais , après les boîtes de Pétri , nous avons même validé les tests sur les animaux ( bon , il y a quand même 6 ou 7 méta qui concluent toutes dans le même sens et des millions de personnes à qui ça a été administré , plutôt avec succès - kits - et des grosses études au Japon , UK en cours )
                            Mais sois rassuré , tu pourras briller avec tes effets placébo encore un bout de temps , on est pas près en France de trouver quoi que ce soit , à fortiori si on continue de vérifier les travaux des autres avec 6 mois de retard .
                            Le minimum est de sourcer les études auxquelles on fait référence.

                            Surtout quand elle sont récentes.

                            Commentaire


                            • Envoyé par Lyonnais921 Voir le message

                              Le minimum est de sourcer les études auxquelles on fait référence.

                              Surtout quand elle sont récentes.
                              On peut aussi , surtout quand on se prétend informé au point d'être aussi catégorique et insultant , se renseigner comme un grand . Véran a reconnu les effets d'une molécule , largement soutenue en France , publiquement .
                              Quand nous en serons à ce stade , je fournirai les méta .

                              Commentaire


                              • Envoyé par ilovetokyo Voir le message

                                On peut aussi , surtout quand on se prétend informé au point d'être aussi catégorique et insultant , se renseigner comme un grand . Véran a reconnu les effets d'une molécule , largement soutenue en France , publiquement .
                                Quand nous en serons à ce stade , je fournirai les méta .
                                J'attends toujours les sources.

                                Commentaire


                                • Envoyé par Lyonnais921 Voir le message

                                  J'attends toujours les sources.
                                  Pas de problème . On s'ignore définitivement , ça me va .

                                  Commentaire


                                  • Envoyé par ilovetokyo Voir le message

                                    Pas de problème . On s'ignore définitivement , ça me va .
                                    Capitulation en rase campagne.

                                    Commentaire


                                    • C'est beau de demander plus de personnel soignant, en oubliant le temps de formation. Ca ne s'improvise pas; On ne se bombarde pas infirmier ou docteur, à moins d'être des charlatans;

                                      Il n'y a pas de molécule miracle pour la COVID et tous ceux qui n'adhèrent pas aux politiques connues sont des extrémistes; Ceux qui refusent l'Europe et préfèrent végéter dans leur France toute rabougrie et ont la nostalgie des grandes guerres, de la guerre froide et de toutes ces conneries pour lesquelles on envoie le bas peuple s'étriper; La guerre froide, je peux en parler, j'en ai vécu une partie; Les grandes guerres, il y a les manuels d'Histoire. Vous les voyez pas venir, les Asselineau, les Dupont-Aignant et les mélanchonistes? Ils sont tous anti-système, sauf qu'ils veulent imposer leur système.
                                      17/11/2007, avec l'Italie, protégeons les chats noirs. Adoptez un animal noir.

                                      Commentaire


                                      • Ah purée, je me disais bien aussi qu’il y avait qu’un boomer pour tenir un discours aussi dépassé que blackcat, on dirait la doxa des années 80 qui tournait en boucle, et qui paraît tellement surannée et dépassée aujourd’hui

                                        sinon pour la formation des soignants, ça fait 2 ans que la crise Covid a commencé et 30 ans que l’hôpital public est saccagé, mais y avait pas le temps pour former du monde évidemment lol

                                        le manque de personnel est causé par les salaires atrocement bas, les cadences infernales et désormais le repoussoir vaccinal, le manque de fric dans le public c’est une conséquence de ton UE chérie et je vais te signaler un truc : c’est sûrement pas à cause de l’UE si on a pas eu de « guerre » puisque c’est probablement ta prochaine et dernière carte magique que tu vas abattre

                                        Commentaire


                                        • "Tous ceux qui n'adhèrent pas aux politiques connues sont des extrémistes"
                                          "Ceux qui refusent l'Europe ... sont des nostalgiques des grandes guerres qui veulent envoyer s'etriper le bas peuple"
                                          "Ils veulent imposer leur systeme", celle la je l'adore, y'a de la recherche, fallait l'oser

                                          Tres bien, presque excellent mais tu as fais un trop gros oubli qui pese lourd :)
                                          L'allégeance a la Russie, a Poutine, evidemment !
                                          C'est presque une faute professionnelle et c'est dommage car sinon c'etait vraiment tres bien.

                                          Apres, si t'avais voulu etre perfectionniste, a fond, a la limite de la gourmandise, il aurait fallu rajouter une pincée d'antisemitisme caché, sous-jacent.

                                          Ce qui est bien par contre c'est que t'as evité la faute de gout du "complotisme illuminatis/reptilien/sataniste"
                                          Ca aurait trop chargé.

                                          Tres bien donc, mais peut mieux faire
                                          N'oublie pas les Russes et Poutine la prochaine fois !
                                          Dernière modification par Al Bundy, 03/08/2021, 00h58.
                                          Envoyé par interactif
                                          si j'avais du aller voter, j'aurais évidemment voté Juppé.

                                          Commentaire


                                          • Alors qu'un partenariat avec la Russie serait gagnant-gagnant pour la France, on a la puissance économique (bon ok de moins en moins) et eux la puissance militaire (que la France a aussi mais comme l'économique nous plombe, notre armée souffre).

                                            Et Poutine, s'il s'était permis de faire la moitié de ce que Macron a fait, tous les Blackats/Lyonnais421 de France et d'Europe de l'Ouest hurleraient à la dictature.

                                            Commentaire


                                            • Poutine se contente de faire empoisonner ses opposants;

                                              Occasionnellement il fait modifier la Constitution pour rester au pouvoir plus longtemps.

                                              Sans oublier la Crimée et l'Ukraine. Et il soutient Bachar et Lukachenko.

                                              17/11/2007, avec l'Italie, protégeons les chats noirs. Adoptez un animal noir.

                                              Commentaire


                                              • Envoyé par Blackcat Voir le message
                                                Poutine se contente de faire empoisonner ses opposants;

                                                Occasionnellement il fait modifier la Constitution pour rester au pouvoir plus longtemps.

                                                Sans oublier la Crimée et l'Ukraine. Et il soutient Bachar et Lukachenko.
                                                Macron ferait pire s'il le pouvait. Tout est une question de perspective. Poutine est le meilleur dirigeant de la Russie, quand on le compare à ses prédécesseurs soviétiques. Macron est le pire dirigeant de l'histoire de la République quand on le compare aux autres président français.

                                                Commentaire


                                                • Envoyé par Blackcat Voir le message
                                                  Poutine se contente de faire empoisonner ses opposants;

                                                  Occasionnellement il fait modifier la Constitution pour rester au pouvoir plus longtemps.

                                                  Sans oublier la Crimée et l'Ukraine. Et il soutient Bachar et Lukachenko.
                                                  Pour ton information, la Crimée c'est historiquement russe avec une population pro-Russie et voulant être rattaché à la Russie. Comme quoi, le droit des peuples de disposer d'eux-mêmes, ça marche pas quand c'est en faveur de la Russie.

                                                  Quand on a vu les GAV préventives, les incarcérations sévères et directes de GJ et autres abus, on est mal placés pour parler des russes. Et on peut parler des mesures anti-terrorismes qui embêtent plus le français moyen que le vrai terroriste alors que pendant ce temps, l'état français fricote avec les pays financiers du terrorisme. M'enfin certaines personnes non à risques sont prêtes à se faire vacciner pour retrouver un peu de leur ancienne vie, qui était déjà pas très très libre auparavant hein.

                                                  Pour finir, vouloir dézinguer des dictateurs c'est pas forcément toujours très malin (cf la Lybie) et genre la France et les autres pays ouest-européen ne soutiennent aucune dictature.

                                                  On dirait des trolls tes messages

                                                  Commentaire


                                                  • Envoyé par elsa2002 Voir le message
                                                    ...

                                                    Et Poutine, s'il s'était permis de faire la moitié de ce que Macron a fait, tous les Blackats/Lyonnais421 de France et d'Europe de l'Ouest hurleraient à la dictature.
                                                    Celle-là, elle est Collector.

                                                    Commentaire

                                                    Chargement...
                                                    X