Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Débats politiques 2.0

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Envoyé par Elano Voir le message

    En effet. Mais c'est le propre de l'idéologie réactionnaire, que de présenter un passé complètement fantasmé. Pour eux, les délinquants du passé n'existent pas, ou alors, ils n'osent pas avouer qu'ils les préféraient à ceux de maintenant parce qu'ils étaient blancs.
    Plus généralement, Zemmour se présente comme passionné d'histoire et non pas historien, ce qui est assez malin, car s'il se présentait comme historien, alors, il devrait présenter les méthodes d'analyse qui l'ont conduit à ses conclusions. Et alors, on en verrait toute la supercherie. Par exemple, considérer qu'on n'est pas intégré sur le seul et unique critère d'avoir donné un prénom d'origine étrangère à ses enfants.

    Alors que là, il n'est obligé à rien et la constitution lui garantit de pouvoir raconter n'importe quelle fiction sous le sceau de la liberté d'expression.
    Bonjour. Le petit souci annexe à un jeu médiatique de EZ pour une candidature (ou un futur tremplin hypothétique pour une autre candidature), c'est la capacité d'écoute de ceux qui voteront demain.

    Outre les tactiques de gauche à droite pour organiser la future élection en leur faveur (chaque parti en course électorale), les intervenants et représentants ont tendance à envoyer vers leurs cibles des arguments qu'elles veulent entendre (même si au pouvoir plus tard, des incohérences dues à l'exercice apparaissent).

    Quand on reproche à un ou plusieurs médias de ne pas proposer de visions multiples et panoramiques pour éclairer leurs consommateurs de pubs, la réprobation s'encastre un peu dans la volonté limitée du public d'avoir des débats de fond (pas d'egos) et une présentation des propositions en tenant correctement compte des fautes historiques du passé (à droite comme à gauche).

    Bien que je ne vote ni pour EZ ni MLP ni pour les ultras-liberaux ou ultra-collectivistes, je tiens compte du fait que quelques chefaillons, ou amateurs de gloriole historix, servent des plats que demandent leurs cibles. Pour moi ça réduit de quelques pourcent leur responsabilité personnelle si les choses se passent mal ensuite, parce que quelques pourcent de responsabilité appartiennent à ceux qui aiment les joutes, les polarisations bien tendues et le spectacle d'une fausse liberté rendant la démocratie moins efficace, en décalage avec l'idée des Lumières (libérales) et les forums de la Grèce Antique (même si...).

    N'ayant aucun titre honorifique justifiant les arguments qui précèdent, je laisse le soin aux experts assermentés d'alimenter le bon peuple avec la même nourriture intellectuelle qu'en 2002, 1981, etc... sans jamais regarder en face les conséquences (bonnes ou mauvaises) des choix d'avant-hier. Quand des candidats, éditorialistes, représentants de partis, se réfèrent à des grandeurs passées (?!?) pour attirer le chaland, ils servent ce que les gens leur demandent. Ce détail n'en est pas un.

    Aidez-moi à survivre, guidez mes cheminements neuronaux, gagnez le "combat" permanent du vivre-ensemble (?!?) et surtout : ne me dites pas que les contextes et situations évoluent selon l'endroit et les interconnexions, parce que ça remettrait trop en question des idéologies intangibles qui font les hommes à leur(s) image(s). Le contexte et la situation sont peu de choses face à la grandeur incarnée (de droite à gauche).

    Idéologies réactionnaire, révolutionnaire, ..., ne sont pas plus responsables que les braves gens qui veulent que des Élus pensent à leur place. Le problème ce n'est pas que Tartenpion ou Duchmol dans la course, c'est la volonté des récipiendaires d'alimenter la Comoedia del Arte sans aucun effort cérébral contradictoire de "fond" qui tient compte de l'expérience passée.

    (pour les tentatives de convergences qui respecteraient les différences, merci de remettre un jeton dans le juke-box, on va bien rigoler)
    (mes excuses pour les petites remarques inutiles)

    Commentaire


    • Envoyé par MrMonplaisir Voir le message

      je ne mets pas en doute la partialité des flics encore qu'évidemment ce n'est pas un métier où l'extrême gauche pullule c'est le moins qu'on puisse dire.

      Néanmoins depuis Sarkozy ministre de l'intérieur et la RGPP , on a multiplié les effectifs de rue comme si le pays était a feu et à sang dans les rues et on a baissé les effectifs d'officiers de police qui aujourd'hui ont tous un master II a l'université et qui sont les plus compétents pour enquêter sur la délinquance astucieuse qui coûte un pognon de dingue .

      Quand j'ai passé (et raté lamentablement) le concours d'officier de police (eh oui) en 2006 , il y avait 47 places pour 4000 candidats. Dans les années 90 les promos de ce qu'on appelait alors les inspecteurs en tenue étaient plutôt a hauteur de 800 personnes .

      Ce que je veux dire , c'est que la délinquance de rue , c'est le propre des basses classes sociales dont le gros des troupes est aujourd'hui formé par les noirs et les arabes . Mais avant , le gros des blousons noirs étaient des immigrés européens et encore avant les délinquants étaient des loqueteux venus en ville de la cambrousse .

      Ce que je veux dire c'est que la nature a horreur du vide . Remigre les musulmans si tu veux , d'autres prendront leur place . Ce que propose Zemmour ce sont des fausses solutions qu'il puisse dans ses obsessions identitaires et dans sa maladie mentale .
      Désolé tu fais encore un énorme amalgame en ne prenant pas compte de la nature de délinquances et de ses motivations complètement différentes entre les " blousons noir" et celles issue de l'immigration Africaine.

      ​​​​​​On ne va pas rentrer dans les détails et faire un audit du nombres de victimes (en vies perdues), du mareriels (en argent) et du mal vivre des quartiers engendré par les deux groupes respectifs.

      Mais si vraiment tu insistes, faisons le comparatif entre les victimes de coups de couteaux, d'armes à feu, de l'arrêt de bus scolaire jusqu'au cœur des quartiers.

      Faisons le comparatif des voitures brûlées gratuitement, comparons les vols et cambriolages, les viols et tournantes et autres joyeuseté de quartiers.

      Ta comparaison a le mérite de pointer et mettre en relief l'aspect civilisationnel du problème.






      http://www.youtube.com/watch?v=uJF5z...eature=related

      Commentaire


      • Envoyé par fooooot Voir le message

        .

        Ta comparaison a le mérite de pointer et mettre en relief l'aspect civilisationnel du problème.

        Mais c'est quelle civilisation qui fait des viols des cambriolages et de la violence gratuite des principes fondamentaux ?

        C'est dans les lois fondamentales du Royaume du Maroc ou de l'Arabie saoudite ?

        ​​​​​Il faut aussi prendre en compte dans l'augmentation de la petite délinquance le nombre de choses à voler . L'augmentation des vols , dégradations est consubstantielle a une époque où chaque personne possède sur elle et tient souvent de manière désinvolte un objet qui vaut de 100 a 1000 euros . Et je ne parle même pas de l'augmentation des voitures en circulation par rapport aux années 50 .

        Une société française qui serait restée sans immigration ou juste avec l'immigration européenne aurait eu aussi ses quartiers peu prisés et sa délinquance qui va de pair avec la société de consommation, probablement avec des chiffres semblables aux nôtres.

        ​​​​​​


        Andrea Pirlo : "Malbranque a Lione era seduto accanto a noi anche sul pullman"

        Commentaire


        • Envoyé par MAPASSOL2 Voir le message

          melanchon est avant tout un tribun. comme pouvait l etre des MITTERRAND (meme si pour moi il est 3 ou 4 catégorie en dessous de l ancien président ) ou un tapie
          melanchon sera loin de se faire bouffer en un contre un. je dirais meme que je pense que cela puis etre le contraire
          non pas que le Z soit un novice. mais il est beaucoup plus technique que melanchon. donc il garde plus son auditoire "technocrate" ou au fait de ses questions. alors que le trublion de l insoumise est avant tout un spectacle avec beaucoup d effets de manche un peu comme pouvait l etre marchais a l époque donc il reliera le plus grand nombre ' d amusés" avec lui .. ce qui ne veut pas dire que comme pour marchais ils le suivront , mais adoreront voir le spectacle un peu comme un le pen - tapie de l époque
          du spectacle.

          quant a z. il a contre lui son image et physique et quoique l on en dise dans ce monde d image .....cela devient souvent le plus important
          donc aucune chance ( pour le moment ) qu il joue au premier plan un rôle important ,(mais dans l ombre pourquoi pas ET QUE JE N ESPERE SURTOUT PAS)
          Je ne crois pas que tu puisses réduire Mitterrand à ses qualités de tribun (qui étaient indéniables).

          Tu ne réussis pas l'alliance d'Epinay ou la signature du Programme Commun sur les seuls discours.

          Tu ne réussis pas non plus à agréger autour de toi les talents nécessaires sur ton seul charisme.

          Le fond de tes choix politiques est plus important.

          Mais c'est vrai que, inversement, une ligne politique peut ne pas avoir le poids qu'elle mérite faute d'un porte-parole.


          Zemmour, en un sens, c'est un non-évènement politique. Je ne suis pas convaincu qu'il ira au bout de sa candidature, pas certain qu'il trouvera les parrainages nécessaires. Même si il franchit ces obstacles, je pense qu'il échouera. Quelque soit l'écho que ses thèmes favoris suscitent dans une partie de l'opinion, une majorité sait que l'action d'un président ne se limite pas à eux, et de loin. Il sera vite évident que ses idées en politique étrangère, politique de l'éducation nationale, de l'aménagement du territoire, de la santé, .... sont bien trop courtes.

          Par contre, il est vrai qu'il fait "monter" ses thèmes dans la discussion politique et qu'il peut faire bouger les lignes au profit de ceux que les électeurs séduits par Zemmour trouveront le plus proche de lui.

          Commentaire


          • Envoyé par Lyonnais921 Voir le message

            Je ne crois pas que tu puisses réduire Mitterrand à ses qualités de tribun (qui étaient indéniables).

            Tu ne réussis pas l'alliance d'Epinay ou la signature du Programme Commun sur les seuls discours.

            Tu ne réussis pas non plus à agréger autour de toi les talents nécessaires sur ton seul charisme.

            Le fond de tes choix politiques est plus important.

            Mais c'est vrai que, inversement, une ligne politique peut ne pas avoir le poids qu'elle mérite faute d'un porte-parole.


            Zemmour, en un sens, c'est un non-évènement politique. Je ne suis pas convaincu qu'il ira au bout de sa candidature, pas certain qu'il trouvera les parrainages nécessaires. Même si il franchit ces obstacles, je pense qu'il échouera. Quelque soit l'écho que ses thèmes favoris suscitent dans une partie de l'opinion, une majorité sait que l'action d'un président ne se limite pas à eux, et de loin. Il sera vite évident que ses idées en politique étrangère, politique de l'éducation nationale, de l'aménagement du territoire, de la santé, .... sont bien trop courtes.

            Par contre, il est vrai qu'il fait "monter" ses thèmes dans la discussion politique et qu'il peut faire bouger les lignes au profit de ceux que les électeurs séduits par Zemmour trouveront le plus proche de lui.
            sans ses qualités de tribun (et de stratège politique ( certainement l un des plus grands de la 5em (et de loin )) MITTERAND n aurais pas "renversé le parti en 71 pour en prendre la direction et imposer alors qu il etait minoritaire (et tres largement) meme si cela s est fait sur le fait d un semi désistement de mauroy qui ne voulait pas quitter la mairie de Lille et qui devait etre prédestiné a cela .. néanmoins il a su lors d Epinay retourner tt le monde et son discourt a La Tribune a été salué de tous et a permis apres seulement 2 ans d adhésion au PS.... d en prendre la direction .. j ai été témoin de l un de ses discourt lors de sa vie politique. cetait qq chose
            alors oui certes. un tribun qui est creux ne renversera pas des foules.
            mais entre deux personnes portant le meme texte ou la meme valeur et qualité de programme et d idée ........... celui qui sera capable de faire vibrer les foules sera choisi et ceci depuis la nuit des temps
            si il n avait pas eu ses qualités. je ne pense pas qu il aurait été président ( il suffit de voir des doués de son époque tel Rocard a qui il manquait la stature et le verbe la présence , la posture et la voix du tribun
            et la stature et la position d'homme d etat ....... Z n a ni lui ni l'autre melanchon un peu plus
            donc je te rejoint sur le fait que je ne suis pas sur que Z ira jusque au bout .... et pas sur non plus qu il obtienne beaucoup d intention de vote .. donc il se retirera

            ET SURTOUT JE NE REDUIRAI JAMAIS MITTERRAND a ses seules qualités de tribun. certainement pas
            jamais
            inscrit depuis 2000

            Commentaire


            • Envoyé par Upe Voir le message
              Tout à fait d'accord avec toi fooooooot !

              Ishkarnaval : tu as les sources des stats sur le % de détenus qui seraient en taule uniquement pour consommation de cannabis?



              Sinon... le QR Code de Macron a fuité (et visiblement il n'a pas été vacciné à la date qu'il indiquait...)

              Et moi alors... J'étais aujourd'hui en réunion au taf : j'intervenais 1h dans un rassemblement de 15 personnes. Repas le midi au resto donc me suis fait tester hier... négatif. (j'ai eu un infirmier ou étudiant en médecine, bref, un jeune, gay, c'était drôle )
              Pas de contrôle, donc j'ai fait mon test pour rien...
              Et ce soir je reçois un mail : une personne, vaccinée, a perdu l'odorat cet après-midi. Test effectué et.. positif! Su-per!
              Du coup je vais potentiellement me retrouver cas contact (bien qu'ayant juste été 1h dans la même pièce que la meuf mais à 5-6 mètres sachant qu'elle avait un masque et moi aussi). Le midi on a mangé dehors et elle était loin.

              Je résume : tu te fais des tests, toujours négatifs, ils sont rarement vérifiés; et une personne vaccinée, elle, est positive... quel sketch ce COVID ...
              J'avais eu cette statistiques dans "Drogues : sortir de l'impasse" de Coppel et Doubre qui est un bouquin intéressant sur la question. C'est une statistique d'autant plus intéressante que ça permet de voir que déjà, les prisons sont bondées à cause de la question de la drogue, et aussi que ça pénalise énormément le fonctionnement de la justice en criminalisant quelque-chose qui sur le plan moral ne me semble pas trop mériter la prison quand le commerce du tabac ou de l'alcool est parfaitement légal, voire valorisé par certains ministres pour l'alcool.

              Sans même lire le bouquin, sinon, tu peux retrouver ça un peu de partout sur le net. D'ailleurs, beaucoup d'anciens dirigeants notamment en Am du Sud sont, après leur sortie du pouvoir, en faveur d'énormes changements sur la stratégie de la drogue. J'ai lu le bouquin il y a un petit moment déjà mais en gros, la loi relative à la drogue apparaît dans les années 70 avant tout par crainte en sachant pertinemment qu'elle ne pourra pas être mise en pratique correctement. Ses partisans reconnaissent que c'est un affichage moral avant tout. Depuis on s'est quand même bloqué là-dedans, et j'aimerais bien savoir, avec d'autres choix, ce que ça aurait donné dans certaines zones, sans ce travail illégal, sans cette police résumée en grande partie à devoir gérer ça au lieu de faire autre chose, sans avoir aussi ce rapport perpétuellement conflictuel car beaucoup consomment et sont dans l'illégalité.

              Je ne sais pas quel est votre rapport à la police, mais en tant que blanc, c'était systématiquement pour vérifier la consommation d'alcool ou de drogue - conseil d'ailleurs ne pas rouler devant la bac en civil - et ça crée quand même une relation très particulière où l'on se sent criminel / suspect face à la police censée être gardienne de la paix et là pour nous rassurer. Je pense que dans les banlieues ce rapport à la drogue a vraiment pourri l'image de la police.
              Nouveau pseudo pour une nouvelle vie.

              Commentaire


              • Envoyé par fooooot Voir le message

                Concernant le premier point je te renvois la subtilité qui résumerai mon point de vu des compétences et qualités homme/femme à la masse musculaire et la morphologie.
                C'est un débat qui mériterai de mettre de côté ses positionnement politique et societal et de rester seulement sur un plan scientifique, autant dire que c'est pas la tendance...
                L'aspect social que tu évoques n'est pas faux mais il appartient à une réalité qu'on effacera pas d'un coup de baguette avec des mesures de discrimination positive.


                Sur ton délire des droits de l'homme débouchant sur des camps de concentration je n'enchéris pas.

                Pour les stats non seulement tu les confirmes mais surtout tu les aggraves.
                Avec un doute sur la partialité de nos force de l'ordre...
                Je suis aussi sensible et révolté par la délinquance en col blanc que toi mais à vouloir tout mettre dans le même saladier on ne sais plus ce qu'on mange.
                La délinquance qui fait mettre un bulletin RN dans l'urne c'est pas les parachutes dorés ou les détournements d'argent publics, c'est la bande de connards qui brûle ta caisse, qui emmerde ta fille sapé trop court, qui pourrissent ton allée avec les traffic etc...

                Zemmour à écrit des romans.
                Je n'ai jamais dit que j'espérais Zemmour président, d'ailleurs je suis vraiment pas sûr qu'il se présente.
                Ce n'est pas un politique, il pourrait être un bon conseiller.
                Simplement j'apprécie Zemmour pour sa constance sa passion et son parlé franc.
                Je le répète, je ne partage pas vraiment ses idées que je trouvent d'un autre temps, ses constats sont par contre difficilement contestables.
                Je répondrai à d'autres trucs ensuite mais sur ce que j'ai mis en gras, c'est là tout le paradoxe. Dans toutes les sciences sociales actuelles, on observe qu'une très grande majorité des comportements que l'on considère comme masculins et féminins sont liés à la socialisation, donc à un construit. Si tu compares des sociétés où les injonctions seront différentes, tu peux facilement voir que de très nombreuses choses considérées comme féminines ou masculines n'ont rien de génétique.

                Donc si tu t'en tiens vraiment à la science, en-dehors de ce qui est relatif à la force brute qui pourrait faciliter le travail en faveur des hommes, de très nombreuses choses considérées comme faites pour l'un ou l'autre, c'est juste n'importe quoi. Si je prends des sujets qui, j'espère, ne porteront pas au débat, repasser, passer la serpillère (ou panosse pour nos copains suisses) ou l'aspiro, le fait d'être une femme ne rend pas le truc plus facile à la base, et inversement, quand t'es un mec, savoir réparer une bagnole, c'est pas inné non plus.

                Le reste, ce ne sont que des scories, le premier discours n'étant plus trop accepté.

                Pour la question des statistiques, en-dehors déjà du biais initial que l'on peut avoir dans ce que l'on recherche, on peut tout simplement questionner de la place de la prison au regard de la délinquance visée. Il me semble assez évident que si tu prends des catégories sociales basses - donc bien souvent les populations immigrées -, les entraves à la loi seront majoritairement dans un domaine (par exemple la consommation de drogue comme le cannabis ou la violence), tandis que si tu regardes plus haut, la consommation de drogue sera plus cachée et la violence s'exercera d'une manière différente. Sans entrer dans le jeu de "Qu'est-ce qui est le plus dangereux", dans les exemples que tu cites, c'est visible, et inversement, la fraude fiscale, ça ne l'est pas, mais si tu rajoutes chaque année en France les nombreux milliards que ça coûte, on aurait sûrement bien moins de délinquance visible, puisque bien plus de moyens pour la limiter.
                Nouveau pseudo pour une nouvelle vie.

                Commentaire


                • Envoyé par fooooot Voir le message

                  Désolé tu fais encore un énorme amalgame en ne prenant pas compte de la nature de délinquances et de ses motivations complètement différentes entre les " blousons noir" et celles issue de l'immigration Africaine.

                  ​​​​​​On ne va pas rentrer dans les détails et faire un audit du nombres de victimes (en vies perdues), du mareriels (en argent) et du mal vivre des quartiers engendré par les deux groupes respectifs.

                  Mais si vraiment tu insistes, faisons le comparatif entre les victimes de coups de couteaux, d'armes à feu, de l'arrêt de bus scolaire jusqu'au cœur des quartiers.

                  Faisons le comparatif des voitures brûlées gratuitement, comparons les vols et cambriolages, les viols et tournantes et autres joyeuseté de quartiers.

                  Ta comparaison a le mérite de pointer et mettre en relief l'aspect civilisationnel du problème.
                  Comme Zemmour, tu fais de l'histoire anhistorique, tu fais de l'histoire qui ne tient pas compte des sciences sociales.

                  Les quartiers, ce n'est pas un problème civilisationnel. Il y a évidemment des critères liées à la culture : je suis prof, le comportement moyen d'un élève maghrébin à niveau social égal ne sera pas le même qu'un élève chinois, mettons. T'en as un qui va la fermer et bosser sans oser ouvrir la bouche une fois, l'autre qui va l'ouvrir pour parfois te saouler mais aussi participer - je schématise beaucoup mais c'est en partie vrai.

                  En-dehors de tout ça, les quartiers, concrètement c'est :
                  - des zones où tu accumules de la pauvreté et où, à part les quelques premières années, ceux qui ont réussi socialement partent
                  - des zones où le malêtre est profond alors qu'on parle de populations pour beaucoup anciennement colonisées et qui venaient en métropole pour un avenir pensé meilleur
                  - des zones où concrètement tu as rien à foutre
                  - des zones où le rapport à l'Etat est devenu conflictuel
                  - des zones de non-mixité, dans le sens où, par exemple quand tu es prof là-bas, tu es concrètement quasiment la seule personne blanche (avec parfois gens d'origine portugaise ou italienne qui n'ont pas encore réussi à partir), dans des zones donc vraiment isolées et qui se construisent même pas en opposition avec l'Etat initialement mais simplement en rupture dans le sens où ce sont des territoires tout simplement "ailleurs".

                  Tout ça pour dire qu'analyser ces zones avec des comparaisons binaires, comme aime le faire Zemmour, ça n'a pas grand sens.
                  Nouveau pseudo pour une nouvelle vie.

                  Commentaire


                  • Envoyé par MAPASSOL2 Voir le message
                    sans ses qualités de tribun (et de stratège politique ( certainement l un des plus grands de la 5em (et de loin )) MITTERAND n aurais pas "renversé le parti en 71 pour en prendre la direction et imposer alors qu il etait minoritaire (et tres largement) meme si cela s est fait sur le fait d un semi désistement de mauroy qui ne voulait pas quitter la mairie de Lille et qui devait etre prédestiné a cela .. néanmoins il a su lors d Epinay retourner tt le monde et son discourt a La Tribune a été salué de tous et a permis apres seulement 2 ans d adhésion au PS.... d en prendre la direction .. j ai été témoin de l un de ses discourt lors de sa vie politique. cetait qq chose
                    ...
                    ET SURTOUT JE NE REDUIRAI JAMAIS MITTERRAND a ses seules qualités de tribun. certainement pas
                    jamais
                    Quelques erreurs factuelles :

                    - en 1971, c'est Augustin Laurent qui est maire de Lille. Même si il était probablement acquis que ce serait Mauroy qui lui succéderait, celui-ci ne deviendra maire qu'en mars 1973

                    - Mitterrand n'a jamais adhéré au Parti socialiste né en 1969 au Congrès d'Alfortville

                    Pour le congrès d'Epinay lui-même, un premier basculement a lieu lors du vote sur les modalités de désignation de la direction. Je ne suis pas certain que l'alliance sur ce vote ait été prémédité.

                    Par contre je suis convaincu que l'accord sur la motion finale avait été préparé d'avance (motion CERES, motion Mermaz-Pontillon, motion Mauroy-Defferre)

                    L'important me semble être de comprendre la logique de ce que tu appelles le "semi-désistement" de Mauroy.

                    Les motions auraient du être Savary-Mollet-Poperen, Mauroy-Defferre-Pontillon et Mermaz-CERES. Il n'en serait probablement rien sorti.

                    Pour moi, "les rénovateurs" (Mauroy, Defferre, Pontillon) ont accepté de sortir de la logique "mollettiste" (sans le PCF rien n'est possible, avec le PCF rien n'est possible, poursuivons le débat idéologique pour effacer Tours) pour donner une chance à la Gauche de revenir au pouvoir. Le succès de la candidature de 67 (et l'échec de celle de 69) ont plus pesé que les talents oratoires des uns et des autres.

                    Mitterrand avait convaincu l'électorat communiste mais pas l'appareil dirigeant du PCF (qui a titré au lendemain d'Epinay sur le "recul de l'union de la gauche").

                    Commentaire


                    • Envoyé par fooooot Voir le message
                      Zemmour ne rentre pas dans une théorie du complot Juif parce qu'il n'utilise pas sa condition de Juif à des fins politiques et calculatrice et les Français le voient clairement.
                      Voir son interview avec Léa Salamé qui était outré des propos de Zemmour qui avait pris la défense de Pétain qui en état de France occupée à sauvé les Juifs Français.
                      N'importe qui d'autre aurait tenu ces propos serait mis au ban et tatoué à vie d'antisémitisme.

                      C'est un peu le vilain petit canard noir qui refuse de s'installer dans la victimisation facile et perpétuelle qui tue tout débats et fige l'histoire aux seules pages que certains on décidés.


                      Il a une véritable passion et amour pour la France qui passe avant ses origines et religion contrairement à une majorité de personnes accueillis dans ce pays.

                      Il a de surcroît une culture colossale et un sens de l'analyse pointu qui rends ses thèses crédible et difficilement repoussable comme celles d'un Dupont Lajoie.

                      Zemmour j'en suis convaincu n'est ni raciste ni haineux, il dérange.

                      Je suis loin de partager toutes ses idées parce-que je pense qu'il à une bataille de retard et arrive trop tard, mais j'apprécie le personnage pour sa passion, sa constance et sa franchise.

                      Concernant Marine Le Pen il faut savoir que la base FN ne vote plus pour elle depuis longtemps, le vote MLP est aujourd'hui un vote majoritairement issu des milieu ouvriers et de personnes oubliés et laissé dans leur m. erde.

                      Mais elle va perdre des voix, que Zemmour se présente ou pas parce-elle n'a aucune constance dans ses idées et que la stratégie de la girouette qui consiste à Balancer le filet dans tout les sens à ses limites.

                      Comme d'habitude les divisions laisserons la place à un candidat tout aussi médiocre que les autres mais qui fera le plein des voix des sans soucis et des trouillard, les Français sont des veaux.
                      ​​​​
                      Je réponds à ça avant de m'en aller. Tu es dans une posture qui m'agace fortement et que l'on retrouve malheureusement extrêmement souvent : tu réduis l'histoire "aux seules pages que certains ont décidé" alors que c'est tout un champ académique avec de très nombreuses productions. Les "pages que certains ont décidé", c'est bien souvent une vision historique non-académicienne, comme Zemmour, orientée politiquement, comme Zemmour. Dire que parce-que le récit médiatique X défendu par Léa Salamé est faux ne revient pas à dire que le récit médiatique Y de Zemmour est vrai : ça veut juste dire que le premier est faux et que, ô surprise, quand on analyse ce que dit Zemmour, c'est tout autant pourri.

                      Zemmour, le vilain petit canard ? Il défend une opinion politique qui est largement partagée sur le plan médiatique et qui garantit des part de marché en faisant le buzz et en étant relayée, aussi bien par ceux qui pensent comme lui que par ceux qui s'en offusquent en diffusant ainsi sa parole plutôt que leurs propres idées.

                      Il a une passion pour la France ? Donc ? Des gens passionnés et compétents sur le plan académique il y en a un paquet, ça s'appelle la recherche. Et la recherche, par exemple, contredit parfaitement ce que Zemmour avance, à savoir que Pétain aurait en fait défendu les Juifs. Des collabos qui pensaient par ce moyen que la France s'en sortirait et qu'on pourrait protéger les habitants, il y en a eu. Mais Pétain, c'est des lois sur le statut des Juifs extrêmement dures et non demandées par les Allemands, c'est des documents qui objectivent son antisémitisme forcené, et ce sont des premières décisions marquantes envers les Juifs.

                      Il a une culture colossale ? Comme de très nombreuses autres personnes, certains utilisant tout leur temps uniquement à la recherche pure, sur des domaines qui plus est un peu plus précis. Zemmour, c'est un toutologue, qui passe son temps dans les médias, qui passe son temps à ressasser les mêmes positions et les mêmes délires sans se tenir au courant des évolutions en sciences sociales car ça ne l'intéresse pas. Ca ne l'intéresse pas de modérer son avis, ça ne l'intéresse pas de voir qu'il pourrait avoir faux dans un domaine, ça l'intéresse par contre de parler de tout, d'histoire, de musique, des femmes, de si et de ça, pour nous rembobiner ses discours réactionnaires au possible.

                      Sinon, Zemmour est foncièrement raciste et haineux. Il faut juste être aveugle et borné pour ne pas le reconnaitre. Certains trucs qu'il balance et son obsession sont le signe d'un racisme ancré en lui. Alors après, si par racisme tu entends racisme pur, peut-être qu'il ne l'est pas. Mais alors xénophobe et islamophobe, il l'est de manière viscérale.

                      Encore une fois, sur le "il dérange", ça me fait doucement marrer. Un courant politique comme l'écologie politique radicale est quasiment inaudible dans les médias et les gars comme Zemmour ont pignon sur rue. Le mec était quand même tous les jours sur sa chaîne de TV où l'on peut entende que "les Algériens devraient être fiers d'avoir été colonisés". Ouai, il dérange, car on n'entend que lui et ses potes avec leurs délires identitaires comme si c'était la seule problématique valable et comme si ce même délire identitaire avait produit des choses positives.

                      Concernant les divisions, elles sont aussi la conséquences des tocards comme Zemmour et Le Pen. Quand tu ne produits aucun imaginaire autre que la haine de l'altérité et qu'un monde actuel avec un peu moins d'arabes, ou un monde un peu moins actuel avec des femmes à la maison, faut pas trop s'étonner que le projet soit bancal et ne motive pas les foules. C'est un projet de réaction, toujours contre ce qui se passe, contre les évolutions, dans l'admiration débile d'un passé glorifié. On se place ici dans le conservatisme, mais certains vont jusqu'à la réaction en glorifiant même l'Ancien Régime où c'était plus sympa pour les pauvres - je l'ai déjà lu.
                      Le problème, c'est que tout ça ne semble pas donner trop de clés de réponse économiques, pas trop de clés sur un futur envisageable, pas trop de clés sur la manière dont l'environnement va conditionner le XXIe siècle, etc.
                      Et à la sortie, on en reste à des débats constamment identitaires, toujours autour des questions de sécurité. On voit le PCF défiler dans une manifestation pro-police, on voit le PCF faire sa campagne sur la question de la sécurité... et à la fin, tu ne produits rien de nouveau de stimulant sur le plan des idées.
                      Nouveau pseudo pour une nouvelle vie.

                      Commentaire


                      • Envoyé par Ishkarnaval Voir le message

                        Comme Zemmour, tu fais de l'histoire anhistorique, tu fais de l'histoire qui ne tient pas compte des sciences sociales.

                        Les quartiers, ce n'est pas un problème civilisationnel. Il y a évidemment des critères liées à la culture : je suis prof, le comportement moyen d'un élève maghrébin à niveau social égal ne sera pas le même qu'un élève chinois, mettons. T'en as un qui va la fermer et bosser sans oser ouvrir la bouche une fois, l'autre qui va l'ouvrir pour parfois te saouler mais aussi participer - je schématise beaucoup mais c'est en partie vrai.

                        En-dehors de tout ça, les quartiers, concrètement c'est :
                        - des zones où tu accumules de la pauvreté et où, à part les quelques premières années, ceux qui ont réussi socialement partent
                        - des zones où le malêtre est profond alors qu'on parle de populations pour beaucoup anciennement colonisées et qui venaient en métropole pour un avenir pensé meilleur
                        - des zones où concrètement tu as rien à foutre
                        - des zones où le rapport à l'Etat est devenu conflictuel
                        - des zones de non-mixité, dans le sens où, par exemple quand tu es prof là-bas, tu es concrètement quasiment la seule personne blanche (avec parfois gens d'origine portugaise ou italienne qui n'ont pas encore réussi à partir), dans des zones donc vraiment isolées et qui se construisent même pas en opposition avec l'Etat initialement mais simplement en rupture dans le sens où ce sont des territoires tout simplement "ailleurs".

                        Tout ça pour dire qu'analyser ces zones avec des comparaisons binaires, comme aime le faire Zemmour, ça n'a pas grand sens.
                        Tu fais un resumé des quartiers "sensibles" mais pas une seule fois tu ne sors le mot criminalité ou violence ou trafic ou agression ni meme seulement insecurité ou encore la meilleure blague de nos chers journalistes, les fameuses "incivilités" des "jeunes" de banlieues. Faut le faire quand meme.

                        - Ces zone en elle meme n'accumulent pas la pauvreté, c'est l'insecurité des bandes mafieuses impunies qui le fait et font degager de ces zones ceux les commerces, services et tout ceux, d'origine immigré ou non qui ont reussi a avoir suffisament de moyens pour s'en barrer, pour fuir, dés qu'ils peuvent. A la fin effectivement, il ne reste que les plus pauvres...

                        - Le malêtre des populations immigrées ? Parce que d'ou ils venaient ils avaient tout le confort moderne de nos HLM ? Des rues entretenues, des services publiques, des aides sociales etc... ? Le malêtre des habitants de ces zones, c'est la peur, les agressions, la violence, le squat de halls par les dealers, l'impunité de ces bandes mafieuses etc.... Tu crois vraiment que sans cette criminalité, ces quartiers ne seraient pas autrement plus agreables que la d'ou ils viennent ?

                        - Tu n'as rien a foutre dans ces zones ? Vas a la campagne, LA oui tu verras la difference niveau activités disponibles avec les banlieues des grandes villes.

                        - Conflit avec l'Etat, OK mais qui est en conflit avec l'Etat ? Les 90-95% des malheureux honnetes gens qui subissent les violences des 5-10% de familles mafieuses de ces zones ?
                        Surement pas ! Tu ne penses pas que les premiers sont heureux de voir les pompiers ou la Police intervenir ? Notamment quand il faut eteindre un incendie le long de leur immeuble, ou qui se propage aux voiture pres de la leur ?

                        - Zone de non mixité, oui, la je suis d'accord, encore faut il bien comprendre que ce n'etait pas du tout le cas AVANT que ces quartiers deviennent des zones de non droit dont tout ceux qui le peuvent se barre, et que le jour ou on y remettra de l'ordre, ou on mettre enfin en taule pour longtemps les mafieux, on on se mettre enfin a vraiment lutter contre contre le trafic de drogue, ca pourrait finir la aussi a ne plus etre le cas, car il ne faut pas croire qu'il n'y a que les immigrés qui soient a la recherche de logements sociaux

                        Apres on pourrait evoquer des facteurs "exterieur" a la violence qui n'ont fait qu'aggraver la situation, comme la disparition de nos industries qui demandaient des ouvriers peu ou pas qualifiés parties vers des pays aux salaires honteux et sans droits sociaux, car on a preferé l'ultraliberalisme mondialiste dans laquelle baigne notre magnifique Union Europeenne a la defense de nos emplois et de notre modele social.

                        Envoyé par interactif
                        si j'avais du aller voter, j'aurais évidemment voté Juppé.

                        Commentaire


                        • Les journalistes ont tort de prendre de haut Zemmour sans chercher à l'écouter ou comprendre ce qu'il dit parce qu'il est bien plus intelligent que la masse des journalistes.

                          Les Patrick Cohen, Apathie, Lea Salamé qui squattent le service public sont d'une nullité abyssale dans leurs répartie et font finalement le jeu de Zemmour comme tous les gouvernements incapables de restaurer l'ordre républicain dans les banlieux. Sont aussi responsables (de la montée de Zemmour) les religions et notamment l'Islam incapable de se réformer durablement et continue d'entretenir les peurs parfois irrationnels.

                          Je ne partage pas les théories de Zemmour mais je comprends ses idées et comprend le fait qu'elles puissent prospérer surtout, la situation de notre pays est un terreau fertile.

                          Zemmour est t-il raciste ? Il s'attaque au fameux "Grand remplacement" mais de quelle façon s'y attaque t-il ? Il s'attaque surtout à ceux qui ne s'intègrent pas à notre culture française. Après y'a pas forcément une haine de l'étranger, une haine des musulmans. Plus une haine de l'Islam. Mais peut t-on haïr l'Islam ? Vous connaissez mon avis sur les religions, pour moi oui on peut haïr les religions parce que c'est parfois contraire au progrès humain. Le vrai problème de Zemmour c'est une stigmatisation systématique sous prétexte d'une immigration incontrôlée et mal intégrée. Des constats partiellement vrais mais des remèdes à côté de la plaque et surtout des oeillères sur tout le reste des problèmes de ce pays.

                          A côté de ça on peut parler aussi de Sandrine Rousseau qui nous parle de son éco-féminimisme je sais pas quoi à tout va, mais il faut un équilibre dans ce pays. Je ne veux pas d'un gouvernement qui se concentre sur l'immigration ou les questions identitaires exclusivement, ni d'un gouvernement pour le seul combat climatique. Un gouvernement doit tout faire, traiter toutes les problématiques. Vous allez me répondre que Macron fait rien ou alors du consensus mou sur tous les sujets c'est peut-être vrai mais il faut pas que la radicalité écologique ou radicalité nationaliste ou tout autre forme de radicalité occulte les autres sujets, le pays a besoin d'un équilibre pour toutes ses préoccupations sécuritaires, économiques, sociales, écologiques
                          Je regrette de pas avoir donné 2 euros pour la primaire écologique, j'aurais voté Jadot parce que je pense que Rousseau va pas assez vers le pragmatisme d'un futur gouvernement vert, je préfère un choix entre des "présidentiables", Jadot est le plus présidentiable des verts même si je l'ai pas dans mon coeur. Hidalgo l'est aussi même si je peux pas la voir en couleur et qu'elle veut doubler les salaires des profs on se demande bien comment. S'agit pas d'avoir une Rousseau à 2% en Avril ça apporterait quoi en fait ?

                          En tous cas les premiers remous de la future bataille présidentielle sont bien là, ça tangue déjà des 2 côtés et déjà je vois des choses qui me plaisent vraiment pas.

                          Commentaire



                          • Ishkarnaval, vu tous tes pavés bien concentrer je concentre mes réponses en un post sans répondre à tout les points parce que j'ai pas que ça à faire et honnêtement ça m'ennuie de devoir argumenté des choses assez évidente quand on met un peu de côté l'émotionnel.

                            Concernant homme /femme il faut garder l'idee et la logique que la culture renforce les tendances naturelles et prédéterminées, elle ne s'en écarte pas.
                            L'expérimentation humaine étant interdite il est difficile de produire des preuves, le politiquement correct fait le reste.



                            Pour la délinquance les arguments sociaux ne tiennent pas la route et sont très insuffisant.

                            Avant la première vague d'immigration Africaine on peut évoquer les bidons villes ou la véritable misère sévissait et une réelle pauvreté.

                            Aujourd'hui des zones rurales et péri urbaine aussi pauvre sinon plus n'engendre pas de délinquance comme on en trouve dans les quartiers majoritairement occupé par une population issue de l'immigration nord Africaine.
                            Pour rappel la grande majorité des tours sortie de terre dans les 70' était des lieux de mixité à majorité "blancs",
                            Qui sont parti ou plutôt on été chassé par les incivilités et le pourrissement quotidien, voitures brûlées.
                            Donc la ghettoisation est avant tout le résultat de la délinquance et non le contraire!!

                            Il y a un réel rejet par une partie de cette population de tout ce qui représente la France et notre façon de vivre du à notre passé chrétien, colonial , une guerre qui a laissé des rancunes.
                            On ne peut pas occulté ces données pour expliquer la fracture entre ces zones et le reste du pays.

                            Attention je ne fait pas le procès d'une population ni d'amalgame, Plus que les thèses d'un Zemmour c'est ma propre expérience qui m'as conduit à ce constat.


                            Zemmour maintenant,

                            Il ne dit pas que Pétain n'est pas antisémite, il dit qu'il a sauvé les Juifs de France alors que tout les Juifs d'Europe sont passés à la trappe.

                            Je vois bien que l'omniprésence de Zemmour et sa thématique t'aggaces mais si on veut passer à autre chose il faudra bien avancer sur les problèmes qu'il soulève, sinon c'est plus la peine de parler de vivre ensemble.

                            Tu parles de produire de l'imaginaire ?
                            Ben va faire rêver les banlieusards qui ne vont plus aux urnes et les 20% qui votent RN.
                            Va les faire rêver et parles leur d'économie et de futur envisageable entre deux crachats et un Rodéo sous leur fenêtre.
                            Des centaines de milliers de gens vivent dans une urgence sécuritaire et sociale tout les jours et ne votent pas RN ou boivent les paroles de Zemmour comme une révélation, ils sont au bout et en ont plein le derche que personne leur rendent juste la paix de vivre simplement et dormir.
                            Les analyses et tout le reste ils s'en tape, ils vont juste voter comme on jette sa poubelle.

                            http://www.youtube.com/watch?v=uJF5z...eature=related

                            Commentaire


                            • Envoyé par Al Bundy Voir le message

                              Tu fais un resumé des quartiers "sensibles" mais pas une seule fois tu ne sors le mot criminalité ou violence ou trafic ou agression ni meme seulement insecurité ou encore la meilleure blague de nos chers journalistes, les fameuses "incivilités" des "jeunes" de banlieues. Faut le faire quand meme.

                              - Ces zone en elle meme n'accumulent pas la pauvreté, c'est l'insecurité des bandes mafieuses impunies qui le fait et font degager de ces zones ceux les commerces, services et tout ceux, d'origine immigré ou non qui ont reussi a avoir suffisament de moyens pour s'en barrer, pour fuir, dés qu'ils peuvent. A la fin effectivement, il ne reste que les plus pauvres...

                              - Le malêtre des populations immigrées ? Parce que d'ou ils venaient ils avaient tout le confort moderne de nos HLM ? Des rues entretenues, des services publiques, des aides sociales etc... ? Le malêtre des habitants de ces zones, c'est la peur, les agressions, la violence, le squat de halls par les dealers, l'impunité de ces bandes mafieuses etc.... Tu crois vraiment que sans cette criminalité, ces quartiers ne seraient pas autrement plus agreables que la d'ou ils viennent ?

                              - Tu n'as rien a foutre dans ces zones ? Vas a la campagne, LA oui tu verras la difference niveau activités disponibles avec les banlieues des grandes villes.

                              - Conflit avec l'Etat, OK mais qui est en conflit avec l'Etat ? Les 90-95% des malheureux honnetes gens qui subissent les violences des 5-10% de familles mafieuses de ces zones ?
                              Surement pas ! Tu ne penses pas que les premiers sont heureux de voir les pompiers ou la Police intervenir ? Notamment quand il faut eteindre un incendie le long de leur immeuble, ou qui se propage aux voiture pres de la leur ?

                              - Zone de non mixité, oui, la je suis d'accord, encore faut il bien comprendre que ce n'etait pas du tout le cas AVANT que ces quartiers deviennent des zones de non droit dont tout ceux qui le peuvent se barre, et que le jour ou on y remettra de l'ordre, ou on mettre enfin en taule pour longtemps les mafieux, on on se mettre enfin a vraiment lutter contre contre le trafic de drogue, ca pourrait finir la aussi a ne plus etre le cas, car il ne faut pas croire qu'il n'y a que les immigrés qui soient a la recherche de logements sociaux

                              Apres on pourrait evoquer des facteurs "exterieur" a la violence qui n'ont fait qu'aggraver la situation, comme la disparition de nos industries qui demandaient des ouvriers peu ou pas qualifiés parties vers des pays aux salaires honteux et sans droits sociaux, car on a preferé l'ultraliberalisme mondialiste dans laquelle baigne notre magnifique Union Europeenne a la defense de nos emplois et de notre modele social.
                              Salut Al. Permets-moi une petite suggestion rapide, à propos des facteurs extérieurs qui aggravent la situation, l'ultralibéralisme et la magnifique Union Européenne.

                              De quelle union parles-tu ? D'un marché commercial libre entre nations voisines ? Il est où le pouvoir ? Je vais t'éviter une petite perte de temps, en dehors de la lecture de mon vomi éloigné de tes solutions innovantes : l'Europe est un projet, un embryon, que des dignitaires finissant chez Goldman'n Sachs ne représentent pas super bien. Tu peux critiquer des ultra-capitalistes bourrés d'écus qui prennent le bon peuple pour des Meuuuuuuhhh, il n'empêche que ce que tu critiques n'est ni politique, ni stratégique, au moment où je chie ces lignes indigestes.

                              Tu me fais penser à un parti politique qui passe sa life à empêcher l'Europe de naître en argumentant sur les marchés : " l'Europe ne fait rien pour remplir vos frigos ".

                              Si après-demain, des gens correspondant à tes valeurs personnelles se rassemblent pour une union de nations plus forte que chaque pays tout seul, tu cracheras sur qui ?

                              CQFD: Europe continentale, accords collectifs de nations ou fédéralisme ou isolationnisme, sont des mots qui ne peuvent se résumer à "la faute de l'Europe", puisque tout est fait pour diviser depuis belle lurette.

                              Bonne soirée Al.

                              Commentaire


                              • Le mondialisme ne sert qu'aux ultra riches, aux grands groupes financiers et industriels internationaux qui peuvent maximiser leur profits par ce libre echange et la libre circulation des capitaux
                                L'UE est parfaitement ancrée dans ce systeme.

                                Elle nous force, a entrer en concurrence directe avec des pays qui payent leurs salariés a coup de pierres et ne leur donnent aucuns droits sociaux
                                Le resultat on la vu, les milions d'emplois perdus dans l'industrie, dans l'agriculture, on a laissé partir des millions d'emplois peu ou pas qualifiés, ceux la meme qui etaient les plus accessibles pour les populations les moins favorisées, ceux la qui ont accentués la desertification de nos campagnes, avec a la clef, la pertes des emplois indirects liés a disparition de ces entreprises et aux pertes d'emplois engendrés !

                                On ne peut pas lutter contre des pays qui font du dumping social, sauf a s'aligner sur eux
                                Ca vient, c'est en court

                                60 ans la retraite ? Non, 63, demain 64, 67 ans a la fin du 2eme mandat de Macron
                                La retraite qui baisseront n'en doutez pas.
                                Les allocations chomage, qu'on a deja baissé, mais qu'on pourra baisser encore plus et ca viendra aussi.
                                Le temps de travail, autant les 35h, personnes ne les avaient demandé, et cela nous a couté cher, surtout dans la fonction publique et notamment l'hospitaliere, autant demain c'est pas dit qu'on ne repasse pas le temps minimum au dessus des 40h.

                                On ne cherche pas a proteger nos emplois, nos droits sociaux, on nous force a nous aligner a la baisse de ceux ci !
                                En vain pour notre santé economique car il y aura toujours des pays encore plus pauvre ou on pourra encore delocalisé pour le plus grand profit des grandes compagnies internationales
                                La preuve, la Chine est deja devenue "trop chere" pour certains - evidemment pasceux qui ont des contrats avec des prisons chinoises- qui ont decidé de la quitter pour aller au Vietnam ou au Bangladesh, dont parfois les effondrements "d'immeubles usines" nous rapellent dans quelles conditions les travailleurs y sont exploités.

                                Meme au sein de l'UE on doit se taper la concurrence de pays aux couts et conditions de travail bien plus faibles.
                                On a aussi nos propres paradis fiscaux pour que nos societés puissent faire de "l'optimisation fiscale" c'est plus joli a dire que fraude fiscale.
                                Nos gouvernement ne font ces dernieres années qu'appliquer les GOPE, les Grandes Orientations des Politiques Europeennes. La privatisation des services publiques, de l'energie, des transports, des autoroutes, du rail, mais aussi, les reformes du droit du travail, la privatisation des retraites, le démantèlement de nos monopoles d'Etats, les baisses de dotations de l'Etat aux territoires... mais tout a commencé depuis bien longtemps.

                                Pour en revenir aux banlieues

                                MrMonplaisir me demandait sur un autre topic "Est-ce dans l'intérêt de la France de conserver des productions à faible valeur ajoutée ?
                                Oui, oui, oui et encore oui, il n'y a pas un pays dans ce monde qui n'a pas besoin d'avoir des emplois pour des travailleurs peu ou pas qualifiés
                                De toute facon, aucun pays n'a que des ingenieurs sur le marché de l'emploi !

                                Bien sur que oui, les délocalisations, commme je l'ai souligné ont couté TRES cher a la France.
                                Les effets se sont fait sentir dans nos campagnes comme dans nos banlieues.
                                Envoyé par interactif
                                si j'avais du aller voter, j'aurais évidemment voté Juppé.

                                Commentaire


                                • En dehors du fait que l'Europe ne peut contrer l'ultralibéralisme, parce qu'elle n'existe pas comme pouvoir politique au dessus du marché, tu as complètement raison.

                                  (je retourne pisser dans mon Stradivarius)

                                  Commentaire


                                  • Je suis le débat Zemmour-Mélenchon;

                                    C'est un dialogue de sourds. Ils ne répondent pas aux questions des journalistes; Zemmour s'enferre dans son anti-islam mais rappelle à Mélenchon qu'il s'est dédit.. Tous les deux pensent que l'OTAN ne devrait plus exister, je suis de leur avis;

                                    Deuxième partie; Mélenchon se montre vrai homme de gauche. Augmentation du SMIC, retraite à 60 ans etc. Justice sociale, blocage des prix de l'eau, de l'alimentation de l'énergie. Le pays est riche, les gens sont pauvres. Pour Zemmour, la situation s'est dégradée à partir de l'arrivée de Mitterrand au pouvoir: balance commerciale déficitaire, points de PIB en moins, la France s'est appauvrie, il n'y a pas d'inégalités, trop d'assistanat...réduire les charges sociales, la solidarité nationale doit rester nationale; Les deux sont anti UE et souverainistes. Mélenchon propose de mettre de l'écologie dans le gouvernement. Il est antinucléaire depuis Tchernobyl. Zemmour est fier des centrales il n'y a jamais eu d'accidents nucléaires en France. Il ramène le renouvelable aux éoliennes. Si on réduit la place des centrales nucléaires, c'est pour mettre des centrales au gaz, dit Zemmour. Ne pas privatiser les barrages, pensent-ils. Sobriété dans la consommation dit Mélenchon.
                                    Dernière partie. L'abstention. Zemmour constate qu'elle augmente parce que "ça sert à rien de voter". On apprend que Mélenchon a voté oui au traité de Maastricht. Macron est la quintessence des politiques voulues par l'Europe. Zemmour en revient toujours à "l'angoisse existentielle des français". Mélenchon parle du déni de démocratie de 2005. Il parle de monarchie présidentielle qu'il appelle à "abattre". Le peuple doit être souverain. Il faut restaurer un usage massif du référendum.
                                    La France en 2050 sera pour Zemmour un grand Liban parce que le peuple français sera remplacé par un autre peuple; L'islamisation de la France sera évitée par une révolution politique, juridique et philosophique.
                                    17/11/2007, avec l'Italie, protégeons les chats noirs. Adoptez un animal noir.

                                    Commentaire


                                    • Envoyé par François-17 Voir le message
                                      En dehors du fait que l'Europe ne peut contrer l'ultralibéralisme, parce qu'elle n'existe pas comme pouvoir politique au dessus du marché, tu as complètement raison.

                                      (je retourne pisser dans mon Stradivarius)
                                      Et un pouvoir politique au dessus du marché, on ne l'aura jamais avec l'UE (ni avec Macron)
                                      Envoyé par interactif
                                      si j'avais du aller voter, j'aurais évidemment voté Juppé.

                                      Commentaire


                                      • Envoyé par Blackcat Voir le message
                                        Je suis le débat Zemmour-Mélenchon;

                                        C'est un dialogue de sourds. Ils ne répondent pas aux questions des journalistes; Zemmour s'enferre dans son anti-islam mais rappelle à Mélenchon qu'il s'est dédit.. Tous les deux pensent que l'OTAN ne devrait plus exister, je suis de leur avis;

                                        Les deux sont anti UE et souverainistes
                                        Ha ? Ils veulent donc quitter l'UE finalement ?
                                        Ils se sont declaré pour le Frexit du coup ?
                                        Envoyé par interactif
                                        si j'avais du aller voter, j'aurais évidemment voté Juppé.

                                        Commentaire


                                        • J'ai écouté attentivement. Mélenchon par moment à fait de belles tirades, sur la créolisation sur le défi du changement climatique. C'est un grand bretteur oratoire, tout le monde le sait.

                                          Mais il a laissé Zemmour instiller son venin anti islam-arabe-africains presque sans réponse valable, et il est resté dans le vague par moment. Il faut mettre Zemmour face aux réalités de son projet mortifère. Qui ira déchoir de nationalité tout délinquant qui a la binationalité en vue d'une expulsion, sur quels critères? Est-ce qu'il croit aussi que les pays du Maghreb vont accepter de reprendre ces gens qui ne sont même pas nés chez eux? Tout dans son projet mène inéluctablement à la solution finale.

                                          Mélenchon l'a bien mouché sur ses délires de gens qui n'ont pas de noms français en prison en lui demandant dans quelle catégorie on le compterait lui avec son nom. Ce délire autour des noms et prénoms est d'ailleurs le symptôme principal de sa folie. Cet espèce de regret suranné pour un temps ou la première humiliation qu'on infligeait aux immigrés, c'était la dépossession de leur identité me dégoute.

                                          Je suis assez inquiet de voir qu'on a starifié ce débat et exposé des millions de Français à deux hommes sans contradiction qui annoncent volontiers un Frexit et qui nous expliquent que nos représentants élus ne peuvent rien décider sans Bruxelles ce qui est faux. Nos représentants participent à l'élaboration de toutes les normes européennes qui s'appliquent dans notre droit, et quasiment rien ne passe en réalité en terme de règlement et de directives sans que la France ne donne son aval car nous sommes le pays le plus influent de cette union avec l'Allemagne, peut être même plus influent en terme de prestige. Quitte l'Europe, c'est abandonner cette influence qui nous permet de nous projeter bien plus loin que notre puissance effective seule nous le permettrait. Dommage que la fameuse cellule de tâcherons de fast cheking n'ait pas vérifié que non les juges européens et nationaux n'interprètent pas à leur guises de manière arbitraire les textes, à commencer par la Déclaration des droits de l'Homme.

                                          Envoyé par Al Bundy Voir le message

                                          Ha ? Ils veulent donc quitter l'UE finalement ?
                                          Ils se sont declaré pour le Frexit du coup ?
                                          Ils veulent faire de l'opt-out dès qu'ils estiment que quelquechose est contraire à leur programme. Ils veulent le beurre, l'argent, et le cul de la Merkel. Autrement dit le projet européen tel que nous le connaissons avec un minimum d'autorités supranationales, serait mort et enterré.
                                          Andrea Pirlo : "Malbranque a Lione era seduto accanto a noi anche sul pullman"

                                          Commentaire


                                          • Envoyé par MrMonplaisir Voir le message
                                            Ils veulent faire de l'opt-out dès qu'ils estiment que quelquechose est contraire à leur programme. Ils veulent le beurre, l'argent, et le cul de la Merkel. Autrement dit le projet européen tel que nous le connaissons avec un minimum d'autorités supranationales, serait mort et enterré.
                                            Faudrait que j'ecoute les passages en question car leur programme sont en eux meme contraires au traité europeen, donc dire qu'ils veulent se barrer dés que quelque chose est contraire a leur programme, c'est stupide puisque c'est deja le cas !

                                            Ont ils dit qu'ils allaient quitter l'UE ou non ? La question est simple
                                            S'ils ne l'ont pas dit, alors qu'on ne les fasse pas passer pour des "anti-UE" et encore moins pour des souverainistes.

                                            Et s'ils ont, grande habitude de nos bateleurs politiques, balancés un truc foireux du genre "on va reformer l'UE", alors autant dire qu'ils se foutent autant de la gueule de leurs electeurs que Macron avec son "et en meme temps".
                                            Dernière modification par Al Bundy, 24/09/2021, 01h00.
                                            Envoyé par interactif
                                            si j'avais du aller voter, j'aurais évidemment voté Juppé.

                                            Commentaire


                                            • Non ils n'ont pas dit qu'ils voulaient quitter l'UE. Mais leur haine de cette institution ferait que si l'on des deux était aux manettes de facto la France serait marginalisée et quitterait le navire tôt ou tard .
                                              Andrea Pirlo : "Malbranque a Lione era seduto accanto a noi anche sul pullman"

                                              Commentaire


                                              • Envoyé par MrMonplaisir Voir le message
                                                Non ils n'ont pas dit qu'ils voulaient quitter l'UE. Mais leur haine de cette institution ferait que si l'on des deux était aux manettes de facto la France serait marginalisée et quitterait le navire tôt ou tard .
                                                Non Al Bundy a raison, c'est plutôt on finirait tôt ou tard par retourner à la niche la queue entre les jambes, une fois qu'on aurait vu qu'on ne fait pas le poids seuls pour réformer l'UE comme on l'entends.

                                                Que ça soit Le Pen, Mélenchon, Dupont Aignan, Zemmour qui vous voulez, toute leur politique européenne est de facto vouée à l'échec.

                                                Seuls Asselineau et Philippot ont une solution claire (le Frexit) qui modifierait la donne, le reste c'est que de la gueule et ils le savent très bien. Et encore pour Philippot on peut se demander s'il nous entourloupe pas encore puisqu'il est habitué aux retournages de vestes à la vitesse grand V et à l'opportunisme électoral dans sa plus grande splendeur. Bref y'a guère que l'UPR qui peut se revendiquer sérieux sur le sujet du souverainisme à mon humble avis.

                                                Commentaire


                                                • On avait face à face un vieux roublard de la politique qui connaît toutes les ficelles pour caricaturer son adversaire ou couper le fil et éluder les questions gênante, et de l'autre un théoricien qui ne sait pas transformer ses idées en langage et formules politique, trop courtois face à son adversaire du jour et qui n'est pas préparé à un débat politique.

                                                  Il en est sorti un débat bien merdique mené par deux journalistes incapable de laisser vivre le débat quand il le fallait et une conduite de ce dernier nulle.
                                                  ​​​​​​

                                                  J'aurais appris que Mélenchon a changé d'avis comme de chemise sur pas mal de sujets comme Maastricht entre autres, qu'il veut remplacer nos centrales nucléaire par des moulin et s'entête avec sa théorie de creolisation.
                                                  Bref il est prêt pour la tournée des feux de camps guitare en main pour chanter ses idées utopistes.

                                                  Zemmour lui n'est pas fait pour la politique, il va avoir vraiment du boulot pour rendre ses idées politiquement crédible et faire accroché sa personnalité aux Français.
                                                  Sa place est dans un coin de la bibliothèque comme conseillé.


                                                  http://www.youtube.com/watch?v=uJF5z...eature=related

                                                  Commentaire


                                                  • Envoyé par fooooot Voir le message
                                                    On avait face à face un vieux roublard de la politique qui connaît toutes les ficelles pour caricaturer son adversaire ou couper le fil et éluder les questions gênante, et de l'autre un théoricien qui ne sait pas transformer ses idées en langage et formules politique, trop courtois face à son adversaire du jour et qui n'est pas préparé à un débat politique.

                                                    Il en est sorti un débat bien merdique mené par deux journalistes incapable de laisser vivre le débat quand il le fallait et une conduite de ce dernier nulle.
                                                    ​​​​​​

                                                    J'aurais appris que Mélenchon a changé d'avis comme de chemise sur pas mal de sujets comme Maastricht entre autres, qu'il veut remplacer nos centrales nucléaire par des moulin et s'entête avec sa théorie de creolisation.
                                                    Bref il est prêt pour la tournée des feux de camps guitare en main pour chanter ses idées utopistes.

                                                    Zemmour lui n'est pas fait pour la politique, il va avoir vraiment du boulot pour rendre ses idées politiquement crédible et faire accroché sa personnalité aux Français.
                                                    Sa place est dans un coin de la bibliothèque comme conseillé.

                                                    C'est bien; tu as pu constater que Zemmour avait encore du chemin à faire avant que de bouffer du Melenchon tout cru.
                                                    Sinon débat intéressant parce que très clivé avec des solutions faciles à identifier à gauche pour l'un et à droite pour l'autre. Leur point commun est le souverainisme, et c'est ce souverainisme qui sera l'adversaire principal de Macron dans la campagne.
                                                    On va relativiser, aucun des deux ne sera au second tour (on a bien vu les limites de Zemmour dès qu'il doit parler d'autre chose que d'immigration). Mais il y a rarement des débats politiques intéressants, et celui là en était un.
                                                    Débattre c'est accepter la mise en danger de nos certitudes

                                                    Commentaire

                                                    Chargement...
                                                    X