Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Débats politiques 2.0

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Envoyé par MatisLugdunum Voir le message
    Ishkarnaval D’ailleurs vu que vous vous prétendez enseignant et qu’apparemment la vie est si géniale, je me permets de vous recommander de regarder l’émission de « Balance Ton Post ! » de ce jeudi, qui relève de la thématique « Nos professeurs sont-ils en danger ? » ! Pendant ce temps, prenez le temps de lire mes autres réponses..
    L'arrogance du mec qui vient de débarquer sur un forum de foot pour concentrer toutes ses interventions dans les débats politiques.

    ishkarnaval "prétend" enseigner depuis belle lurette.

    Plutôt que de recommander de regarder la télé, tu devrais lire.

    Brouillard au pont de Tolbiac, La Gueuse, La métamorphose des cloportes (entre autres) laissent voir ce qu'était la réalité de la France "d'autrefois".

    De toi, je vais garder le côté positif.

    Tu es le repoussoir parfait du candidat que tu prétends défendre.

    Commentaire


    • Envoyé par rudy69140 Voir le message
      Mon pauvre Ishkar qui essaye d'élever un minimum les débats et qui en guise de réponse se voit conseiller de regarder du Hanouna pour s'instruire. C'est devenu la cours des miracles ici ma parole.
      J'ai envie de commencer par ça vu qu'on s'est pas croisé depuis un moment, c'est effectivement assez dingue ! Je viens véritablement de lire sur le forum qu'en fait, je ne suis pas prof, alors que c'est mon boulot depuis 2015, et que pour me faire une meilleure idée de mon propre boulot, faut en fait que j'écoute Hanouna.
      Nouveau pseudo pour une nouvelle vie.

      Commentaire


      • Envoyé par fooooot Voir le message

        Je veux bien répondre à mes écrits mais évite de me prêter ceux qui ne sont pas de moi, et il y en a beaucoup dans ton quote.

        Je base mon avis sur un faisceau d'informations de témoignages de vie réelle, médiatiques, documentaires etc... ce qui réduit considérablement le champ hasardeux d'une expérience personnelle qui met sur le compte d'une chance inouï de passer à travers les mailles du sujet dont il est question.
        je ne t'en porte pas préjudice parce-que je sais que ta démarche est sincère (bien qu'orienté politiquement) et que ton argumentation ne tient pas à ce détail,
        ​​​​​​par contre je ne comprends pas ce que ce dernier apporte sinon du discrédit, bref passons.

        Tu parles beaucoups de statistiques comme Lyonnais921, de science sociale, les courbes et de chiffres, c'est bien mais c'est aussi un très bon moyen de désincarner les sujets traités de leur réalité.

        Sur ton exemple de prédateur sexuel comme pour tout les domaines les questions que tu souleves en interprétant ma partie en gras je me les pose depuis quelques décennies, en creusant plus loin arrive vite la question de savoir si la responsabilité existe ou pas.
        Certains prédateur on été des victimes d'autres non avec de multiples ramification sociales, personnelles, culturelles etc... usine à gaz parfaite pour la sociologie mais à un moment on dois mettre et définir des limites.
        Aujourd'hui la prison qui reste à preuve du contraire le moyen le plus efficace à l'avantage de cumuler plusieurs fonctions:

        ​​​​​​-punitive, elle qui prive de liberté le délinquant.
        ​​​​​​-Moral, elle apporte un dédommagement aux victimes.
        ​​​​​​-Protecteur, elle isole de la société de possible récidives.
        ​​​​​​-Dissuasive (ne vous en déplaises) beaucoups qui en on goûté n'ont pas envie d'y retourner.

        C'est pas si mal tout compte fait pour un peu qu'on soit pragmatique en attendant la solution qui met sur le droit chemin de la réconciliation les bad boys et leurs victimes prêtes aux grand pardon.
        Je te laisserais également expliquer aux victimes que la prison ne change rien à l'acte initiale...

        Alors bien sûr on peut débattre des types de délits qui envoi à la case prison, tout en sachant qu'aujourd'hui il faut déjà bien insister pour y aller.

        Pour le dossier que tu remontes sur les banlieues/périurbain je ne m'en souvient même pas mais c'est un autre sujet qui reviendra.

        Ma seule vérité c'est que je doute de tout, chaque jour un peu plus, pas de quoi se prendre la tête :) ​​​​

        ​​
        ​​​​
        ​​​​​
        Ce qui est bien c'est qu'en comparaison de Matis, maintenant ce que tu écris va me sembler quasiment de gauche
        Désolé si je me suis mélangé déjà entre différents messages.

        Tout d'abord, je parle de mon expérience personnelle comme un exemple et un ressenti, ni plus, ni moins. Mais très simplement, quand quelqu'un parle de "coupe-gorge", bah non, tout simplement. Dire qu'il y a une hausse des violences, par exemple, d'accord. Dire qu'il y a plus d'incivilités, on doit pouvoir trouver des statistiques. Dire que "la France est un coupe-gorge" comme j'ai pu le lire ou que le pays n'a jamais été aussi dangereux, c'est autre chose.

        Tu parles toi-même de témoignages de la vie réelle, de témoignages médiatiques, de documentaires. Sauf que ce qui compte, toujours, ce sont de véritables sources : ça peut être comme je l'ai dit avant des entretiens multiples avec une population donnée. A Guillotière, très simple vu qu'on en parle : tu prends tous les commerçants, tu mènes une enquête standardisée, et tu confirmes l'impression visuelle qui est faite, en plus d'affiner ce qu'on entend par "insécurité" et de trouver un début de piste. Tu as aussi les statistiques tout court, mais il faut toujours s'intéresser à leur production, puisque les ministères ont toujours tendance à chercher à modifier la production statistique afin de prouver l'efficacité de leur action.

        Ma démarche n'est pas sincère bien qu'orientée politiquement, elle est sincère et est devenue en conséquence orientée politiquement. Si j'avais eu le droit de vote à 15/16, je n'aurais jamais voté pour la gauche radicale. Et ma construction politique s'est fait par les lectures (j'avais pas mal de temps en licence) et par ce qui me semblait le plus plausible comme vision des choses. Après, je peux être têtu, mais jamais de ma vie je n'ai cherché à bidonner des faits ou des stats ou ce que tu veux pour défendre ma vision des choses. Je ne vais par exemple pas te dire qu'il n'y a pas eu hausse d'un certain type de délinquance, comme les violences à la personne, car ces statistiques, j'ai pu les consulter, mais par contre, ça n'a pas fait X10 dans tout comme on a l'impression que c'est le cas quand on en écoute certains, et la France n'est pas le Honduras. Ce qui me saoule, c'est à la fois la disproportion dans le temps de parole accordé à ces questions, et le fait qu'en plus c'est toujours la même rengaine et jamais instructif.

        Que veux-tu dire par ce que j'ai mis en gras ? Faire une bonne politique publique, c'est justement pouvoir mettre de côté l'affect. Si tu dois, par exemple, choisir une peine en fonction de ta volonté de vengeance mais qu'elle conduit à deux fois plus de récidive qu'une autre peine, tu prends la mauvaise décision.

        J'ai mis en gras la responsabilité : elle existe toujours. Un tort énorme fait à la sociologie, étant du coup considérée comme "de gauche", c'est de croire qu'elle nie la responsabilité alors que c'est tout le contraire. Vu que j'enseigne parfois cet auteur (enfin si je suis vraiment enseignant ), Zola, c'est de la sociologie avant l'heure et je le présente ainsi aux élèves : il montre que ses personnages, en grandissant dans tel milieu social, sont en partie conditionnés à grandir de telle ou telle manière, et comme on le voit par exemple dans La bête humaine, que grandir "contre" son milieu est compliqué. La sociologie, c'est ni plus ni moins que ça. Si elle dit "90% des prédateurs sexuels ont été eux-mêmes violés par le passé", elle ne dit pas qu'ils doivent éviter la prison, elle ne dit pas qu'ils doivent être pardonnés, elle ne dit pas qu'ils sont plus victimes que bourreaux, elle dit juste "90% des prédateurs sexuels ont été eux-mêmes violés par le passé".

        Ce qui me dérange dans certaines postures, et ce que je te reproche parfois, c'est que justement, ce que toi, tu estimes comme étant la solution ou la limite, tu le justifies par un constat initial biaisé, à l'image de ce que je disais sur les banlieues.

        Pour la prison, dans l'ordre :
        - Elle punit effectivement, mais ne répare rien.
        - Elle protège à court-terme puisqu'elle isole le condamné du reste de la population. C'est pour moi quasiment le seul critère qui entre en compte car c'est la seule chose qu'elle fait indiscutablement mieux que le reste. Après, j'ai bien dit à court-terme, car si le taux de récidive est bien plus élevé à la sortie qu'avec d'autres méthodes, il faut toujours savoir si elle sera le plus efficace
        - Elle apporte comme seul dédommagement une punition, strictement non réparatrice et sans lien avec le crime commis. Je ne dis évidemment pas que c'est reproductible pour tout, mais quand j'ai des élèves qui balancent des merdes au sol, je les fous 1 heure avec les dames de ménage après, et là, c'est réparateur (en plus pour les mecs d'être considéré un peu humiliant)
        - Dissuasive, oui et non. Il y a beaucoup de récidive après la sortie de prison: https://www.leparisien.fr/faits-dive...QZZ4VCZA7I.php On voit parfaitement, d'ailleurs, qu'en fonction de l'âge, de ce qui a été commis et de plein de facteurs, il y a beaucoup de récidive ou très peu. Preuve s'il en est que ce n'est pas la prison en elle-même qui va être l'élément principal de gestion de la récidive, mais de nombreux autres éléments, sinon, les chiffres de récidive seraient très similaires quel que soit le crime commis et le passé du condamné. Là, je le mets en italique car ça me semble important, mais on est exactement dans l'utilité de la statistique : je n'ai pas de réponse à "Pourquoi les gens récidives", mais ces statistiques montrent explicitement que la peine de prison et la sanction en elle-même est très, très loin d'expliquer la récidive. Tu peux aussi chercher le lien entre existence de la peine de morts (comme aux US), donc crainte d'une peine capitale, et meurtres, et ça ne change rien. On ne tue pas moins quand on sait qu'on peut être nous-même exécuté pour ça.

        En quoi je dois expliquer que la prison ne change rien à l'acte initial ? S'il y a eu un meurtre, oui, la prison n'a rien changé au fait que quelqu'un a été tué. Derrière, si dans notre société, la prison est vue comme la sanction ultime, la seule qui dédommage assez, c'est conjoncturel. Ce que je trouve étonnant, c'est qu'elle soit automatiquement vue comme la seule réponse possible, tout du moins, que l'enjeu principal, ça soit avant tout "Le nombre d'années que tu prends", et pas les conditions, ce qu'on y fait, etc.

        Pour le délit et "qui mérite d'y aller", c'est pas tant ce débat qui m'intéresse. Ma logique, c'est juste de me demander "Bon, est-ce que ça marche vraiment si bien ?" et non la partie morale. Je laisse à la justice la réflexion autour de "Qui mérite quoi comme peine ?", c'est un domaine qui m'intéresse moins.
        Si tu préfères dans un ordre différent :
        - Est-ce qu'on peut mieux éviter la récidive, et si oui, comment ?
        - Peut-on avoir une justice plus dans la réparation que dans la simple sanction ?
        - Est-ce qu'on peut soulager les victimes par une peine autre que la prison, vue comme sanction ultime ?

        Et je pense que dans tous ces débats, le fait que la prison soit faussement vue comme la solution ultime, c'est un problème. Tout un courant politique, face à la délinquance, n'a comme réponse que "plus de places de prison", sans discuter d'alternative, sans discuter non plus de l'efficacité, sans discuter non plus du coût que ça a et de l'efficacité d'alternative.
        En fait, ça rejoint assez bien le débat sur le cannabis des pages précédentes. Je m'intéresse plus à l'efficacité de la mesure que de la morale qui y est liée en 2021.
        Nouveau pseudo pour une nouvelle vie.

        Commentaire


        • Envoyé par François-17 Voir le message

          As-tu déjà zieuté les identités meurtrières, d'Amine Mahlouf ? Un bouquin de poche que j'avais lu à la fin des années 90. Sans vouloir comparer la guerre civile libanaise aux situations de désaccords sociétaux actuels ici, l''approche de l'auteur m'avait à l'époque influencé et fait prendre un peu de recul, sur des positionnements identitaires dans mes ruelles fragmentées.

          Sinon. L'origine et le profil socio-culturel ne justifient pas tout, en bas comme en haut. Sans tomber dans des jugements définitifs contre-productifs, il semble opportun de cesser les justifications répétées pour des causes pas toujours si malheureuses qu'on voudrait le faire croire. Tu m'as parlé du mât du taureau et des zones Est de la ville à quelques reprises. Je ne te ferai pas l'affront d'opposer des comportements plus urbains avec 0 assistance, parce que ça remettrait une pièce dans la machine à polémiques.

          La plupart de tes propos sont très justes, mais suffiront-ils à expliquer les tournantes, les viols, la violence contre ce qui représente la réussite (même relative), la misogynie réelle (les filles s'en battent plus les ouilles que les steaks tellement ça déboussolé), les voitures cramées à la moindre occasion par des gars qui brassent plus de blé que les conducteurs, la mise en valeur de l'intégrisme religieux (couverture de différenciation) et surtout: une pseudo-solidarité à AUCUN moment réciproque ?

          Je n'affirme rien, ne souhaitant pas filer des billes à des réactionnaires qui se nourrissent du désordre (ils me gavent +). J'insiste seulement sur le fait que la connerie est universelle et que le pseudo-debat global finit toujours par "la bonne payé" (légale et plus si affinités).

          Vas, je ne te hais point (non non j'déconne).
          Jamais lu mais j'y ai jeté un oeil et ça a l'air très intéressant, faut que je lise ça. Ca me fait un peu penser à Kamel Daoud, si tu ne l'as pas lu non plus je t'invite à y jeter un oeil, c'est un regard aussi très intéressant.
          Sur la fiche Wiki du livre, le début à savoir l'absence d'identité propre, c'est ça l'énorme difficulté contemporaine. L'islam pour certains c'est simplement une reconstruction identitaire. J'insiste : je ne dis pas que tous les actes terroristes s'expliquent de la sorte et que les dérives ne peuvent que se comprendre comme telles. Mais j'ai toujours trouvé ça extrêmement intéressant de voir que les profils récents de terroristes sont, contrairement à la mouvance d'Al Qaida, bien plus peuplée de cas sociaux, ayant fait un peu de prison pour certains, avec beaucoup de convertis à côté (signe quand même d'un doute identitaire), etc.
          Et pour la parenthèse, pour les élèves avec qui j'en parle, c'est pareil. Ils sont les premiers à être fiers des origines de leurs parents, mais si je leur dit "Vous vous sentez vraiment Algérien, si vous allez au bled, vous vous sentez dans votre pays ?", personne ne dira oui. Juste, faut bien essayer de s'affirmer un peu positivement.

          Sur ton deuxième paragraphe, comme dit à Foooot, je ne nie pas à un moment donné le choix individuel, et je ne dis pas que tout est automatique et qu'ils ne sont que les victimes malchanceuses de la société. Je constate juste que, quel que soit le pays, quelles que soient les origines, tu trouveras de la délinquance physique et visible chez les catégories les plus en difficulté (et plus de délinquance financière de l'autre côté du spectre).

          Pour la suite :
          - la violence contre la réussite est très relative, et j'ai au contraire pu observer (mais ce n'est ici qu'un ressenti individuel) que bien au contraire, dans ces banlieues, la réussite doit justement s'afficher et n'est aucunement tabou, à l'image des grosses bagnoles. Je ne trouve pas qu'on reproduise le schéma parfois visible à gauche de rejet du plus riche car représentant du bourgeois.
          - la misogynie c'est par contre un énorme problème, liée à la fois à la culture, à la fois au religieux et à la fois à la misère sexuelle de beaucoup d'individus qui sera justifiée ainsi. Daoud sur ce sujet est très intéressant
          - la mise en valeur de l'intégrisme religieux est pour moi en partie liée au fait d'avoir de trop nombreux discours sur les musulmans ce qui les pousse aussi à se sentir unis. Comme tout mouvement qu'on considérera comme "identitaire", l'identité se construit en grande partie quand on se sent différent de l'autre ou qu'on nous le fait comprendre. Les revendications se feront autour de la même logique, si tu es amené à t'unir aux autres pour avoir certains droits, tu sentiras tel élément comme constitutif de ton identité. Si je fais le parallèle avec l'homosexualité, on parle très souvent du "lobby gay", mais quand un gamin de 16 ans fait son coming-out, il ne sera défini par les autres avant tout comme "l'homosexuel". Evidemment que derrière, il aura l'impression que son identité est avant tout définie par ça, puisqu'on lui renvoie. J'avais enseigné quelques mois dans un lycée disons plus particulier où il y avait une population importante non-hétérosexuelle qui y voyaient comme un havre de paix, et ils n'étaient pas là car c'était "LGBT friendly" mais parce que dans leur ancien établissement ils se faisaient harceler.

          En Allemagne, quand le soir je mangeais à 20h un vrai repas et que mon coloc mangeait à 18h des tartines de Schwarzbrot, je me sentais Français. Pour les musulmans, le problème actuel, c'est que même ceux qui s'en foutent royalement, on ne les réduit bien souvent qu'à cette identité là. D'ailleurs, pour le dernier intervenant à qui je répondrai après, c'est exactement ça : l'islam mène à l'islamisme, l'individu qui va ne pas manger de porc plus comme réflexe culturel que comme croyance réellement ancrée, bah c'est avant tout un musulman, c'est potentiellement un islamiste, voire un terroriste.
          Inversement, je suis athée, j'ai pas l'impression que dès que je lance la TV 20 minutes on parle d'athéisme, du coup je me définis moins de la sorte.

          Et oui, la connerie est universelle, et je trouve tes réflexions tout à fait intéressantes. J'insiste juste un peu plus sur la fibre "gauche et sciences humaines" sur ce topic car je suis un peu en infériorité numérique face aux fanzouzes (je reprends le terme histoire d'en satisfaire certains) de Zemmour mais cette "team" a aussi raison sur certains points. Je cherche juste à apporter de la contradiction sur tout ce qui me semble faux.

          Matis : Je vous répondrai après une petite pause, je dois reprendre des forces. Mais juste un point, le vouvoiement n'est pas de coutume sur ce forum et pas trop sur les forums de manière générale, donc aucune raison de s'offusquer.
          Nouveau pseudo pour une nouvelle vie.

          Commentaire


          • Les peines de prison sont elles dissuasives ?
            Oui, si elles sont proportionnées a la gravité des crimes et délits
            Non si elles ne le sont pas

            Quand tu donnes une peine aménageable, soit pas de prison du tout, malgré une condamnation a de la prison ferme, a un dealer, récidiviste, choppé avec sac contenant 2 kg de cannabis, bien sur que non, la peine de prison n'est pas dissuasive, bien au contraire

            L'ultra laxisme favorise, encourage la criminalité !
            Et qu'on ne vienne pas parler de "lutte" contre le trafic de drogue. C'est une vaste blague.

            Donne 5 ans aux dealers, 10 ans les fois suivantes
            Donne 10 ans aux chefs de ces trafiquants, 20 les fois suivantes

            Ca ne necessite aucune nouvelle loi

            Le transport, la détention, l’offre, la cession et l’acquisition ou l’emploi illicites de stupéfiants sont également punies de 10 ans d’emprisonnement et 7 500 000 € d’amende
            Loi actuelle. On peut deja donner 10 ans a un simple dealer.

            Pour la bande organisée et l'importation de drogue, ca monte jusqu'a 30 ans, donc avec mes 20 ans je suis deja en dessous de la peine maximum.

            La tu verras, que les peines de prison peuvent être dissuasives.
            Le gars qui va se prendre 5 ans retournera t-il dealer en sachant que la prochaine fois qu'il est prit, et la police les prend, tres tres souvent, encore, encore et encore pour un trop grand nombre d'entre eux, il risquera d'en prendra pour 10 ans ?

            Dans une emission, un intervenant avait dit que les envoyer en prison ne servait a rien, qu'ils s'en foutaient, parce que la prison c'etait "la banlieue sans les filles"
            Bien sur !!! Pour ceux qui ne vont meme pas en prison ou qui n'y passent que quelques mois, c'est pas un gros probleme.

            Maintenant 10 ou 20 ans sans fille, je sais pas s'ils s'en foutront autant !

            Surtout, parce qu'il n'y a pas juste qu'un probleme de peine, il y en a beaucoup d'autres, si au niveau du penitenciaire, on revient a plus de securité, de controles, de quartiers specialisés, et moins de sorties culturelles, sorties sportives et autres permissivités dans nos prisons.

            Apres oui le coté dissuasif de la prison n'est pas le seul role de la prison
            Le coté punitif, securitaire, ou meme de reinsertion doit jouer

            Pour le coté punitif et securitaire la encore, l'ultralaxisme actuel ne permet pas de remplir ces roles.

            Est ce que 7 ans de prison, soit 4 ans "pour de vrai" pour un violeur pedophile qui a violé ces 3 petites filles ca ressemble a une peine acceptable ?
            C'est pourtant la peine qu'on peut lire pour ce genre d'abomination dans Le Progrés de ce jour.

            Et attention, ce n'est pas 7 ans par victime hein
            Je parle bien du pack cadeau 3 victimes pedophiles pour meme pas le prix d'une que notre justice adore ... quand elle ne demande aux victimes de 12 ans si elles n'etaient pas consentantes !

            Avec un peu de chance, cette immonde pourriture ira passer ces 4 ans dans le club med pour pedophiles de Mauzac.

            On se demande ce que les SDF attendent pour violer des enfants alors qu'avec un peu de chance ils pourront aussi y avoir droit !



            Envoyé par interactif
            si j'avais du aller voter, j'aurais évidemment voté Juppé.

            Commentaire


            • Envoyé par MatisLugdunum Voir le message

              Déjà, vu que c’est la 1ère fois que vos le lisez comme vous dites, il serait judicieux de me vouvoyer, d’autant plus qu’on ne se connaît pas. Bref, si vous parlez du programme de Mélenchon, je le connais ne vous inquiétez pas. En tout cas je connais sa dernière version vu qu’il retourne souvent sa veste. Dans son programme tout est idéalisé, et là j’écrivais ce que provoquera à coup sûr son programme. Et je me base également sur ses déclarations, qui ont fait polémique en plus. Concernant le fait que vous niez que la France est si sûre, vous vous foutez de qui ? Sortez un peu de votre arrondissement de bourgeois, allez voir ce qu’il se passe dans la rue, plus particulièrement à la Guillotière et à Bellecour. Les crimes ne font qu’augmenter. La seule fois où ça a diminué c’était en 2020, mais devinez quoi, c’est parce que nous étions confinés pendant des mois et des mois. Concernant l’assimilation, envie une fois, ouvrez les yeux. Je vais vous citer un exemple, un certain « Anasse Kazib » a fait une conférence pour sa présentation aux présidentielles hier, quelqu’un lui a fait remarquer qu’il y avait beaucoup de drapeaux dans la salle, mais aucun de la France. Ce dernier a répondu qu’il n’y aura jamais de drapeau français. Quelle assimilation ! Je rajoute à ça le fait qu’à travers notre pays des milliers voire des millions de gens préfèrent largement leur pays d’origine à la France, et mettent leur drapeau partout, disent des choses haineuses envers la France et les Français, et préfèrent même la charia aux lois de la République (il y’avait un sondage choquant qui démontrait ça). Bon je vais vous donner un dernier exemple, la viande halal imposée à tous à Science Po Grenoble, vous appelez ça de l’assimilation ? En France, c’est une minorité (soutenue par la gauche caviar/extrême) qui gouverne et impose sa vision des choses à la majorité. Le grand remplacement n’est pas du racisme, ouvrez vos yeux de bourgeois ! Il y’a même un sondage qui est sorti hier, dans lequel 61% des Français disaient que le grand remplacement ALLAIT se produire (sans aucun doute), et parmi ceux qui disent qu’il n’allait pas se produire, il y’a des gens qui pensent que Zemmour ou un équivalent va sauver la situation. Allez à Lyon, Marseille, Nantes, Paris, Bordeaux, etc… et vous verrez le Grand Remplacement. Concernant votre dernier paragraphe, j’aurais du me douter que vous étiez prof.. et c’est même très inquiétant qu’il y ait des anti-France comme vous qui enseignent. Et votre manque de respect pour la Bible est tout simplement risible, j’imagine que vous n’avez pas le discours sur l’islam, étant donné que vous rentrez parfaitement dans la catégorie « islamo-gauchiste » vu ce que vous dites. Mais bon vous allez me dire que c’est une théorie de l’extrême-droite. Vous vous ferez vite rattraper par les chiffres et sondages, tout comme ceux sur le grand remplacement. Concernant sur ce que vous dites sur l’histoire, vous êtes à côté de la plaque, les mélanges dont vous parlez ont eu lieu dans quelques pays peut-être où il y’a très longtemps, mais l’Europe a toujours été blanche et chrétienne, et le peu de migrants qui sont venus en France étaient « compatibles » culturellement et identitairement parlant et devinez quoi, ils se sont assimilés. Tout l’inverse de l’immigration que subit cette même France depuis 40 ans. En plus, vous mélangez absolument tout (notamment votre dernière phrase). J’espère que vous n’êtes pas prof d’histoire parce que ce serait très inquiétant. Vous vivez dans un monde qui n’existe pas, ou bien un siècle en arrière
              Premier point : c'est assez mignon de demander le vouvoiement sur un forum, mais il serait dans ce cas de bon ton d'être respectueux. Me vouvoyez pour mettre en doute le fait que j'exerce mon métier, pour m'expliquer que le huitième arrondissement est un arrondissement bourgeois, qu'il faut que "j'aille voir ce qu'il se passe dans la rue" alors que j'ai déjà bossé dans des banlieues proches honnies par les gens comme vous sans jamais m'y faire agresser, même en traversant à pied de redoutable Mas-du-Taureau...

              Pas envie de parler de Mélenchon si vous n'en parlez pas. Vous avez lu son programme, apparemment, sans jamais l'expliciter, et vous dites que tout est idéalisé, sans expliquer en quoi.

              Je nie ce que vous dites sur l'insécurité. Vous avez parlé de la France comme d'un "coupe-gorge". Voici des statistiques d'homicide rapportées à 100 000 habitants : https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_...ide_volontaire
              Vous avez en 2017 statistiquement 59 fois plus de probabilités d'être assassiné au Salvador qu'en France. D'ailleurs, ramené à 100 000 habitants, le nombre d'homicides a été diminué par deux depuis 1988, alors que quand on allume la TV, on a l'impression qu'on signe notre arrêt de mort quand on pose un pied à Marseille.
              Si vraiment vous voulez évoquer ce qui semble pourrir la vie de certains, c'est ce qui est dit à la fin de cet article : https://www.marianne.net/societe/pol...e-en-vingt-ans A savoir un ressenti, des regards, un sentiment de danger. Là, éventuellement, on peut en débattre. Mais ça reste avant tout un sentiment, qu'il faut évidemment mettre en parallèle des chiffres concrets. Et les chiffres concrets, c'est que cet "ensauvagement" de la société, on ne le retrouve pas dans les chiffres de violence qui peuvent augmenter mais ne sont pas exceptionnels, pas dans les chiffres de meurtres qui diminuent et sont incomparables aux Amériques (pourtant y'a pas de musulman...), etc.

              Si vous voulez continuer de parler de ce sujet, il y a des ressources mobilisables : l'INSEE, comme dans tout domaine, sinon directement le site du ministère : https://www.interieur.gouv.fr/Interstats/Themes
              Après, même en ne lisant que les résumés des enquêtes, on peut trouver des choses intéressantes : https://www.interieur.gouv.fr/Inters...s-Analyse-N-30 Dans les banlieues, avec donc des populations pauvres, en gros, on a plus de délinquance, bien plus concernant les vols mais l'écart est moindre concernant les violences sexuelles.
              Vous pourrez voir aussi que les crimes racistes ou xénophobes suivent une hausse comparable à celle des violences, toujours sur ces statistiques. Est-ce donc une problématique à sens unique, ou une crispation générale de la société ?

              Autre statistique, qui concerne ici le recul que l'on doit toujours avoir face à des stats : entre 2014 et 2016, 26% seulement des individus ayant subi des violences physiques ont déposé plainte, chiffre qui diminue à 10% quand ce sont des violences dans le cadre familial. Plus de 40% des violences physiques sont dans le cadre de la famille ; 90% de celles-ci sont des violences conjugales.

              Encore autre chose, on peut voir les statistiques suivant le nombre d'habitants : on observe plus de délinquance comme de meurtres dans les zones densément peuplées, ce qui confirme la difficulté de comparer zones rurales et banlieues.

              Les personnes étrangères sont surreprésentées dans les victimes de meurtres : 20%. Plus de 15% des meurtres à l'échelle du pays concernant un meurtre de conjoint.

              J'ai rien compris à votre choix d'exemple. J'essaie de parler de cette question, vous me citez un pélo qui fait une conférence. Le rapport ?

              Le reste, encore une fois, ce n'est pas statistiquement prouvé, c'est un ressenti. Que certains se sentent plus proches de la culture de leurs parents que de la culture française, ça ne veut pas dire qu'ils la rejettent. Ca peut déjà vouloir dire que la culture à laquelle ils sont le plus confrontée, c'est celle de leurs parents. Et on en vient à un problème contemporain : on ne peut pas assimiler, si c'est notre but, des populations qui n'ont aucun rapport positif à la France car concentrées dans des mêmes zones où il n'y a ni mixité sociale, ni mixité ethnique. Si je reprends mon exemple des banlieues, si, actuellement, tu grandis mettons à Vaulx pour rester dans le coin, tu n'as rien à rejeter de la France puisque la France "traditionnelle" telle que vous l'entendez n'y existe pas vraiment. Et si c'est même France traditionnelle, pour vous, c'est Hanouna, c'est compliqué de s'y rattacher.

              Quel est le rapport entre ce que l'on dit et Sciences Po Grenoble, et la viande halal ? Si vous essayez de convaincre les gens en multipliant des exemples sans queue ni tête, en pensant que c'est le début d'un raisonnement, ça ne marche pas comme ça. Un exemple n'est pas une généralité, et c'est un exemple.

              "Ouvrez vos yeux de bourgeois". Heureusement qu'il y a du vouvoiement, parce-que punaise, sinon, on semble super proche pour que vous connaissiez à la fois mon boulot, à la fois mon origine sociale, à la fois où j'habite.

              Le grand remplacement n'est pas du racisme ? La base du grand remplacement, c'est indiscutablement du racisme, comme je l'ai expliqué, puisque la dichotomie se fait uniquement autour de l'origine ethnique et fait des statistiques par rapport à ça. Une réflexion non-raciste serait de dire, par exemple, que peut importe l'origine d'un individu, il peut se reconnaître dans les valeurs du pays, y adhérer et ainsi, son origine et sa couleur de peau est parfaitement secondaire. Le grand remplacement nie cette possibilité et résume l'individu à sa simple origine.

              "Il y a même un sondage qui dit que". Je parle de statistiques, de sciences sociales, vous me parlez de sondage. Parfait. Allez à Lyon ? J'y habite, ça tombe bien.

              Et oui, il y a des gens qui pensent que Zemmour peut nous sauver. Donc ?

              Je suis "anti-France" ? Ah bon ? Spoiler : l'anti-France, c'est vous, qui arrivez sur ce forum, êtes irrespectueux, m'accusez de je ne sais quoi, remettez en cause mon boulot, mon travail, vous permettant de me juger dans ma compétence professionnelle, excluant de "votre" France tout ce qui s'apparente à une peau colorée et tout ce qui s'apparente à de la gauche. J'enseigne à des gamins, quelle que soit leur origine, notre langue, notre littérature, je leur présente et tente de les intéresser à de nombreux auteurs variés, et je pense bien plus faire à première vue pour la France que vous ne le faites par votre petit comportement puéril de rejet permanent.
              Accessoirement, je pense faire aussi probablement un peu plus pour leur culture de la sorte qu'en considérant des sondages, micro-trottoirs et autres Hanouna comme des sources de qualité.

              Je fais partie de la catégorie islamo-gauchiste ? Peut-être, chacun son truc. Je suis profondément athée mais doit être islamo-gauchistes, comme d'autres ici auraient mieux fait d'être avortés. Chacun son truc.
              Et oui, islamo-gauchiste, c'est un terme qui provient de l'extrême-droite, et qui, comme bobo, peut avoir une réalité très restreinte initialement et est utilisée à tort et à travers et qui, de ce fait, perd tout son sens. Typiquement, ici, vous m'accusez de ce terme après m'avoir lu sur quelques messages alors que je suis profondément athée et que j'ai une aversion assez marquée pour la religion.

              Enfin, sur les mélanges et la France blanche et chrétienne, bah c'est raté. Pour la première fois la majorité des Français déclarent ne plus croire en Dieu en 2021 (d'une courte tête), donc non, le pays n'est pas chrétien, ou plutôt il ne l'est plus. Vous pouvez parfaitement défendre l'idée qu'il s'est construit autour de la chrétienté et de ses valeurs, que de ce fait on doit les défendre, ça, pourquoi pas.
              Mais comme souvent avec les gens de votre espèce, vous vous concentrez sur le barbare ennemi qui semble ennemi de vos valeurs au lieu de constater que ces mêmes valeurs de rejet ne sont plus partagées par une énorme partie de la population qui semble faire partie de votre camp.

              De mon côté, je me sens par exemple plus en lien avec une maman arabe qui prend le temps de cuisiner mettons un couscous, plat provenant de sa culture, à partir de produits bruts que de la maman blanche qui va acheter une blanquette de veau industrielle. Vous, dans l'affaire, ce qui va vous choquer et faire votre combat, c'est l'existence de ce couscous. Moi, mon combat, c'est plus l'abrutissement généralisé de la population, notamment celle qui va manger sa blanquette industrielle devant Hanouna.

              Et désolé pour les modérateurs si ça peut sembler un chouia agressif mais j'ai rarement vu un nouveau sur ce topic concentrer autant d'agressivité, couplée à de la bêtise et des attaques personnelles sans fondement.

              Edit : Je suis curieux mon cher Matis d'avoir une réponse à tout ça, mais s'il-vous-plait, essayez de l'élever un peu au niveau de la qualité, de la réflexion et des sources, car ça m'attriste un peu de voir autant d'âneries. Quand c'est sur une copie d'un élève de 13 ans, pourquoi pas, mais quand ça provient d'un individu apparemment plus âgé et qui me cite Hanouna comme référence culturelle tout en vantant la grandeur de la France, ça me fait presque de la peine.
              J'ai déjà connu sur ce même topic un royaliste que je salue même s'il ne lira probablement rien de tout ça, mais au moins, derrière ses propos extrêmement radicaux et sa dimension réactionnaire vantant l'Ancien Régime, il y avait autre chose que des attaques personnelles digne d'un adolescent sur Twitter, et au moins quelques auteurs cités, de manière à ce qu'on puisse discuter.
              Là, je crois que les seuls noms propres que j'ai pu lire, c'est Zemmour et Hanouna. On a les références qu'on mérite.
              Nouveau pseudo pour une nouvelle vie.

              Commentaire


              • Envoyé par Al Bundy Voir le message
                Les peines de prison sont elles dissuasives ?
                Oui, si elles sont proportionnées a la gravité des crimes et délits
                Non si elles ne le sont pas

                Quand tu donnes une peine aménageable, soit pas de prison du tout, malgré une condamnation a de la prison ferme, a un dealer, récidiviste, choppé avec sac contenant 2 kg de cannabis, bien sur que non, la peine de prison n'est pas dissuasive, bien au contraire

                L'ultra laxisme favorise, encourage la criminalité !
                Et qu'on ne vienne pas parler de "lutte" contre le trafic de drogue. C'est une vaste blague.

                Donne 5 ans aux dealers, 10 ans les fois suivantes
                Donne 10 ans aux chefs de ces trafiquants, 20 les fois suivantes

                Ca ne necessite aucune nouvelle loi



                Loi actuelle. On peut deja donner 10 ans a un simple dealer.

                Pour la bande organisée et l'importation de drogue, ca monte jusqu'a 30 ans, donc avec mes 20 ans je suis deja en dessous de la peine maximum.

                La tu verras, que les peines de prison peuvent être dissuasives.
                Le gars qui va se prendre 5 ans retournera t-il dealer en sachant que la prochaine fois qu'il est prit, et la police les prend, tres tres souvent, encore, encore et encore pour un trop grand nombre d'entre eux, il risquera d'en prendra pour 10 ans ?

                Dans une emission, un intervenant avait dit que les envoyer en prison ne servait a rien, qu'ils s'en foutaient, parce que la prison c'etait "la banlieue sans les filles"
                Bien sur !!! Pour ceux qui ne vont meme pas en prison ou qui n'y passent que quelques mois, c'est pas un gros probleme.

                Maintenant 10 ou 20 ans sans fille, je sais pas s'ils s'en foutront autant !

                Surtout, parce qu'il n'y a pas juste qu'un probleme de peine, il y en a beaucoup d'autres, si au niveau du penitenciaire, on revient a plus de securité, de controles, de quartiers specialisés, et moins de sorties culturelles, sorties sportives et autres permissivités dans nos prisons.

                Apres oui le coté dissuasif de la prison n'est pas le seul role de la prison
                Le coté punitif, securitaire, ou meme de reinsertion doit jouer

                Pour le coté punitif et securitaire la encore, l'ultralaxisme actuel ne permet pas de remplir ces roles.

                Est ce que 7 ans de prison, soit 4 ans "pour de vrai" pour un violeur pedophile qui a violé ces 3 petites filles ca ressemble a une peine acceptable ?
                C'est pourtant la peine qu'on peut lire pour ce genre d'abomination dans Le Progrés de ce jour.

                Et attention, ce n'est pas 7 ans par victime hein
                Je parle bien du pack cadeau 3 victimes pedophiles pour meme pas le prix d'une que notre justice adore ... quand elle ne demande aux victimes de 12 ans si elles n'etaient pas consentantes !

                Avec un peu de chance, cette immonde pourriture ira passer ces 4 ans dans le club med pour pedophiles de Mauzac.

                On se demande ce que les SDF attendent pour violer des enfants alors qu'avec un peu de chance ils pourront aussi y avoir droit !
                Ecoute, j'ai l'impression que ça fait 10 ans qu'on a les mêmes débats, 10 ans que tu veux de la prison à tout va, 10 ans que tu t'offusques de chaque fait divers, 10 ans que tu es dans un monde totalement binaire où il y aurait moins de méchants s'il y avait plus de prison(s).
                Compare les chiffres, compare ce qui se fait ailleurs, compare la récidive suivant le crime, compare la récidive suivant la gravité de la peine, regarde l'efficacité réelle de peines de prisons extrêmement fortes pour la prévention des crimes : quasiment tout ce que tu dis est faux. T'as un début de piste quand tu dis que la prison c'est la banlieue sans les filles, mais tu ne sembles pas vouloir creuser.

                Du crime, il y en a toujours eu, et il y en aura toujours. C'est une déviance qui est présente dans chaque société, et c'est une déviance que l'on ne corrigera jamais. Pourquoi ? Car il y aura toujours des cassos, à degré plus ou moins marqué. Après, tu peux toujours jouer là-dessus, en faisant les meilleures peines possibles, et surtout, le rôle premier de la prison, c'est de comprendre quand un individu est encore dangereux et quand il faut le garder isolé. Mais derrière, tu n'as jamais eu de société assez "bonne" pour pouvoir éviter tout criminel.

                En-dehors de ça, on en revient toujours au même point : quand tu gueules que X ait que 3 ans de prison au lieu de 12, bah si tu l'y mets 12 ans, ça sera à la sortie toujours un cassos, ça sera toujours un mec pas doué dans les relations sociales, il sera toujours pas diplômé, il aura toujours... A moins, bien sûr, que la prison ait une fonction de suivi, d'aide et de réinsertion qu'elle n'a actuellement pas du tout car on a un surnombre carcéral et car politiquement, c'est toujours plus facile de dire "Je construis des prisons" plutôt que de dire "Je vais me démerder pour qu'elles soient bien gérées et efficaces dans leur fonction". Mais simplement taper sur les doigts, ça ne résout pas vraiment le problème.

                Si tu t'intéresses à des notions justement comme la déviance, tu pourrais voir que souvent, beaucoup de dérives s'enchainent, te font fréquenter un milieu, puis un autre, et de fil en aiguille tu en arrives à ta "carrière" de criminel. Le problème de la prison, c'est qu'à part la temporiser, cette carrière, ça ne fait pas grand chose de plus, sachant en plus que tu la temporises avec d'autres qui baignent eux-mêmes dans le même milieu.
                Nouveau pseudo pour une nouvelle vie.

                Commentaire


                • Petite rectification, ce ne sont pas les faits divers qui m'offusquent
                  Ce sont les decisions de Justice scandaleuses qui suivent ces faits divers qui me font réagir.

                  10 ans, oui, 10 ans que justement RIEN n'est fait et que cette politique laxiste continue de plus bel ! Quels magnifiques resultats.

                  Des crimes des délits, oui, y'en a toujours eu et il y en aura toujours ? Oui bien sur, qui dit le contraire ? Mais avant, quand on choppait les coupables, ils etaient punis.
                  Les victimes, les familles des victimes, les citoyens avaient au moins cette satisfaction, ce soulagement de voir que les coupables ne resteraient pas impunis.

                  Il serait temps qu'on arrete de penser avant tout aux criminels, que tu sembles presque décrire comme des victimes, et qu'on se mette un peu a penser aux vraies victimes, aux familles des vraies victimes, aux possibles futures victimes que ce laxisme insupportable met gravement et bien plus fréquemment en danger

                  Quand a ce qui est de la reinsertion, c'est pas en donnant 3-6 mois a multirecidivistes que tu vas pouvoir mener a bien avec eux une politique de reinsertion
                  Pour un dealer, 5 ans, ca lui laisse deja beaucoup plus de temps pour reflechir, et la menace de prendre 10 derriere, ca peut peut-etre l'aider la encore un peu plus a reflechir a une reconversion qui est deja plus envisageable sur 5 ans que sur 2-3 mois de ci de la pendant ces meme 5 années.
                  Dernière modification par Al Bundy, 22/10/2021, 20h35.
                  Envoyé par interactif
                  si j'avais du aller voter, j'aurais évidemment voté Juppé.

                  Commentaire


                  • L'augmentation du nombre de places en prison ne peut que résoudre à court terme le sérieux problème de surpopulation carcérale. Cette surpopulation carcérale a deux conséquences immédiates :
                    - des conditions qui éloignent encore plus le détenu de la société qui le condamne, facilitant la dégringolade. Effet domino dévastateur.
                    - des décisions de justice qui doivent prendre en compte la surpopulation et les effets dominos que plus personne n'ignore. Effet contre-productif malgré les apparences.

                    La privation de liberté ne résout pas tout à elle seule. La condamnation ne suffit pas à réparer le préjudice, il faut envisager une refonte globale de la condamnation judiciaire qui :
                    - doit prioriser la réparation par l'utilité acceptée par le détenu d'exercer (sous privation de liberté) une activité profitable à la société. Je ne parle pas mercantile, mais activité utile dans l'intérêt de la société civile. Ça permettrait au détenu d'avoir (payé) sa note (hors jugement contentieux pas remis en cause) et, pourquoi pas, d'obtenir une formation inhérente qui lui serait profitable en sortant de prison.
                    - doit limiter les engrenages en hors-piste difficilement évitables, qui n'apparaissent pas toujours dans des stats officielles.

                    Ce ne sont que des mots, je me doute que depuis des plombes des gens mieux placés ont réfléchi à tout ça (leur métier ou bénévolat ou séjour au château). Je trouve quand même dommage d'avoir affaire à une opposition binaire entre des camps qui ne proposent que la moins mauvaise solution à courte vue. Dans tout ça, les durées de privation de liberté suffisent-elles à réparer correctement ? J'estime qu'en dehors de la durée de la peine, il faudrait réfléchir à des solutions concomitantes qui changeraient l'aspect perdant/perdant (quand on gratte un peu).


                    ​​​​​

                    Commentaire


                    • Envoyé par Lyonnais921 Voir le message

                      L'arrogance du mec qui vient de débarquer sur un forum de foot pour concentrer toutes ses interventions dans les débats politiques.

                      ishkarnaval "prétend" enseigner depuis belle lurette.

                      Plutôt que de recommander de regarder la télé, tu devrais lire.

                      Brouillard au pont de Tolbiac, La Gueuse, La métamorphose des cloportes (entre autres) laissent voir ce qu'était la réalité de la France "d'autrefois".

                      De toi, je vais garder le côté positif.

                      Tu es le repoussoir parfait du candidat que tu prétends défendre.
                      Ne vous inquiétez pas des livres j’en ai lu, mais surtout des écrits. Et même des vidéos, en partie tournées par les Frères Lumières. Et si vous étiez une lumière, j’ai utiliser le mot « prétend » pas parce que je ne le crois pas, mais parce que ce qu’il me dit, en particulier sur ses élèves, est contraire aux valeurs que sont sensées porter le corps enseignant. J’ai même dit que j’étais choqué que le fait quelqu’un comme lui transmettent ce qu’il est en train de me dire à des dizaines d’élèves. D’ailleurs vous vous basez sur un seul de mes commentaires, faites un effort de lire les autres, vous qui me recommandez de lire.. De plus je parlais de cette émission car il y avait plusieurs profs invités sur le plateau, des journalistes, intellectuels, etc… qui discutaient de ce dont nous parlions

                      Commentaire


                      • Envoyé par Ishkarnaval Voir le message

                        J'ai envie de commencer par ça vu qu'on s'est pas croisé depuis un moment, c'est effectivement assez dingue ! Je viens véritablement de lire sur le forum qu'en fait, je ne suis pas prof, alors que c'est mon boulot depuis 2015, et que pour me faire une meilleure idée de mon propre boulot, faut en fait que j'écoute Hanouna.
                        Je vous recommande de lire mon dernier commentaire, car il vous est également destiné. De plus, raté, Hanouna n’a rien à voir avec cette émission. Bref maintenant je m’attaque à votre pavé, j’espère que vous serez un peu plus malin..

                        Commentaire


                        • Envoyé par rudy69140 Voir le message
                          Mon pauvre Ishkar qui essaye d'élever un minimum les débats et qui en guise de réponse se voit conseiller de regarder du Hanouna pour s'instruire. C'est devenu la cours des miracles ici ma parole.
                          Vous aussi vous devriez lire le commentaire dont je parle (allez 2 commentaires en arrière), parce que vous dites n’importe quoi

                          Commentaire


                          • Envoyé par Ishkarnaval Voir le message

                            Premier point : c'est assez mignon de demander le vouvoiement sur un forum, mais il serait dans ce cas de bon ton d'être respectueux. Me vouvoyez pour mettre en doute le fait que j'exerce mon métier, pour m'expliquer que le huitième arrondissement est un arrondissement bourgeois, qu'il faut que "j'aille voir ce qu'il se passe dans la rue" alors que j'ai déjà bossé dans des banlieues proches honnies par les gens comme vous sans jamais m'y faire agresser, même en traversant à pied de redoutable Mas-du-Taureau...

                            Pas envie de parler de Mélenchon si vous n'en parlez pas. Vous avez lu son programme, apparemment, sans jamais l'expliciter, et vous dites que tout est idéalisé, sans expliquer en quoi.

                            Je nie ce que vous dites sur l'insécurité. Vous avez parlé de la France comme d'un "coupe-gorge". Voici des statistiques d'homicide rapportées à 100 000 habitants : https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_...ide_volontaire
                            Vous avez en 2017 statistiquement 59 fois plus de probabilités d'être assassiné au Salvador qu'en France. D'ailleurs, ramené à 100 000 habitants, le nombre d'homicides a été diminué par deux depuis 1988, alors que quand on allume la TV, on a l'impression qu'on signe notre arrêt de mort quand on pose un pied à Marseille.
                            Si vraiment vous voulez évoquer ce qui semble pourrir la vie de certains, c'est ce qui est dit à la fin de cet article : https://www.marianne.net/societe/pol...e-en-vingt-ans A savoir un ressenti, des regards, un sentiment de danger. Là, éventuellement, on peut en débattre. Mais ça reste avant tout un sentiment, qu'il faut évidemment mettre en parallèle des chiffres concrets. Et les chiffres concrets, c'est que cet "ensauvagement" de la société, on ne le retrouve pas dans les chiffres de violence qui peuvent augmenter mais ne sont pas exceptionnels, pas dans les chiffres de meurtres qui diminuent et sont incomparables aux Amériques (pourtant y'a pas de musulman...), etc.

                            Si vous voulez continuer de parler de ce sujet, il y a des ressources mobilisables : l'INSEE, comme dans tout domaine, sinon directement le site du ministère : https://www.interieur.gouv.fr/Interstats/Themes
                            Après, même en ne lisant que les résumés des enquêtes, on peut trouver des choses intéressantes : https://www.interieur.gouv.fr/Inters...s-Analyse-N-30 Dans les banlieues, avec donc des populations pauvres, en gros, on a plus de délinquance, bien plus concernant les vols mais l'écart est moindre concernant les violences sexuelles.
                            Vous pourrez voir aussi que les crimes racistes ou xénophobes suivent une hausse comparable à celle des violences, toujours sur ces statistiques. Est-ce donc une problématique à sens unique, ou une crispation générale de la société ?

                            Autre statistique, qui concerne ici le recul que l'on doit toujours avoir face à des stats : entre 2014 et 2016, 26% seulement des individus ayant subi des violences physiques ont déposé plainte, chiffre qui diminue à 10% quand ce sont des violences dans le cadre familial. Plus de 40% des violences physiques sont dans le cadre de la famille ; 90% de celles-ci sont des violences conjugales.

                            Encore autre chose, on peut voir les statistiques suivant le nombre d'habitants : on observe plus de délinquance comme de meurtres dans les zones densément peuplées, ce qui confirme la difficulté de comparer zones rurales et banlieues.

                            Les personnes étrangères sont surreprésentées dans les victimes de meurtres : 20%. Plus de 15% des meurtres à l'échelle du pays concernant un meurtre de conjoint.

                            J'ai rien compris à votre choix d'exemple. J'essaie de parler de cette question, vous me citez un pélo qui fait une conférence. Le rapport ?

                            Le reste, encore une fois, ce n'est pas statistiquement prouvé, c'est un ressenti. Que certains se sentent plus proches de la culture de leurs parents que de la culture française, ça ne veut pas dire qu'ils la rejettent. Ca peut déjà vouloir dire que la culture à laquelle ils sont le plus confrontée, c'est celle de leurs parents. Et on en vient à un problème contemporain : on ne peut pas assimiler, si c'est notre but, des populations qui n'ont aucun rapport positif à la France car concentrées dans des mêmes zones où il n'y a ni mixité sociale, ni mixité ethnique. Si je reprends mon exemple des banlieues, si, actuellement, tu grandis mettons à Vaulx pour rester dans le coin, tu n'as rien à rejeter de la France puisque la France "traditionnelle" telle que vous l'entendez n'y existe pas vraiment. Et si c'est même France traditionnelle, pour vous, c'est Hanouna, c'est compliqué de s'y rattacher.

                            Quel est le rapport entre ce que l'on dit et Sciences Po Grenoble, et la viande halal ? Si vous essayez de convaincre les gens en multipliant des exemples sans queue ni tête, en pensant que c'est le début d'un raisonnement, ça ne marche pas comme ça. Un exemple n'est pas une généralité, et c'est un exemple.

                            "Ouvrez vos yeux de bourgeois". Heureusement qu'il y a du vouvoiement, parce-que punaise, sinon, on semble super proche pour que vous connaissiez à la fois mon boulot, à la fois mon origine sociale, à la fois où j'habite.

                            Le grand remplacement n'est pas du racisme ? La base du grand remplacement, c'est indiscutablement du racisme, comme je l'ai expliqué, puisque la dichotomie se fait uniquement autour de l'origine ethnique et fait des statistiques par rapport à ça. Une réflexion non-raciste serait de dire, par exemple, que peut importe l'origine d'un individu, il peut se reconnaître dans les valeurs du pays, y adhérer et ainsi, son origine et sa couleur de peau est parfaitement secondaire. Le grand remplacement nie cette possibilité et résume l'individu à sa simple origine.

                            "Il y a même un sondage qui dit que". Je parle de statistiques, de sciences sociales, vous me parlez de sondage. Parfait. Allez à Lyon ? J'y habite, ça tombe bien.

                            Et oui, il y a des gens qui pensent que Zemmour peut nous sauver. Donc ?

                            Je suis "anti-France" ? Ah bon ? Spoiler : l'anti-France, c'est vous, qui arrivez sur ce forum, êtes irrespectueux, m'accusez de je ne sais quoi, remettez en cause mon boulot, mon travail, vous permettant de me juger dans ma compétence professionnelle, excluant de "votre" France tout ce qui s'apparente à une peau colorée et tout ce qui s'apparente à de la gauche. J'enseigne à des gamins, quelle que soit leur origine, notre langue, notre littérature, je leur présente et tente de les intéresser à de nombreux auteurs variés, et je pense bien plus faire à première vue pour la France que vous ne le faites par votre petit comportement puéril de rejet permanent.
                            Accessoirement, je pense faire aussi probablement un peu plus pour leur culture de la sorte qu'en considérant des sondages, micro-trottoirs et autres Hanouna comme des sources de qualité.

                            Je fais partie de la catégorie islamo-gauchiste ? Peut-être, chacun son truc. Je suis profondément athée mais doit être islamo-gauchistes, comme d'autres ici auraient mieux fait d'être avortés. Chacun son truc.
                            Et oui, islamo-gauchiste, c'est un terme qui provient de l'extrême-droite, et qui, comme bobo, peut avoir une réalité très restreinte initialement et est utilisée à tort et à travers et qui, de ce fait, perd tout son sens. Typiquement, ici, vous m'accusez de ce terme après m'avoir lu sur quelques messages alors que je suis profondément athée et que j'ai une aversion assez marquée pour la religion.

                            Enfin, sur les mélanges et la France blanche et chrétienne, bah c'est raté. Pour la première fois la majorité des Français déclarent ne plus croire en Dieu en 2021 (d'une courte tête), donc non, le pays n'est pas chrétien, ou plutôt il ne l'est plus. Vous pouvez parfaitement défendre l'idée qu'il s'est construit autour de la chrétienté et de ses valeurs, que de ce fait on doit les défendre, ça, pourquoi pas.
                            Mais comme souvent avec les gens de votre espèce, vous vous concentrez sur le barbare ennemi qui semble ennemi de vos valeurs au lieu de constater que ces mêmes valeurs de rejet ne sont plus partagées par une énorme partie de la population qui semble faire partie de votre camp.

                            De mon côté, je me sens par exemple plus en lien avec une maman arabe qui prend le temps de cuisiner mettons un couscous, plat provenant de sa culture, à partir de produits bruts que de la maman blanche qui va acheter une blanquette de veau industrielle. Vous, dans l'affaire, ce qui va vous choquer et faire votre combat, c'est l'existence de ce couscous. Moi, mon combat, c'est plus l'abrutissement généralisé de la population, notamment celle qui va manger sa blanquette industrielle devant Hanouna.

                            Et désolé pour les modérateurs si ça peut sembler un chouia agressif mais j'ai rarement vu un nouveau sur ce topic concentrer autant d'agressivité, couplée à de la bêtise et des attaques personnelles sans fondement.

                            Edit : Je suis curieux mon cher Matis d'avoir une réponse à tout ça, mais s'il-vous-plait, essayez de l'élever un peu au niveau de la qualité, de la réflexion et des sources, car ça m'attriste un peu de voir autant d'âneries. Quand c'est sur une copie d'un élève de 13 ans, pourquoi pas, mais quand ça provient d'un individu apparemment plus âgé et qui me cite Hanouna comme référence culturelle tout en vantant la grandeur de la France, ça me fait presque de la peine.
                            J'ai déjà connu sur ce même topic un royaliste que je salue même s'il ne lira probablement rien de tout ça, mais au moins, derrière ses propos extrêmement radicaux et sa dimension réactionnaire vantant l'Ancien Régime, il y avait autre chose que des attaques personnelles digne d'un adolescent sur Twitter, et au moins quelques auteurs cités, de manière à ce qu'on puisse discuter.
                            Là, je crois que les seuls noms propres que j'ai pu lire, c'est Zemmour et Hanouna. On a les références qu'on mérite.
                            Avant toute chose, je me permets de vous rappeler que le vouvoiement est la base du respect, peu importe comment je vous parle. Et je vous parle de manière un peu agressive parce que les gens comme vous sont tout simplement énervants. Vous devriez le savoir en tant que prof. Je vais revenir sur le fait que vous parlez des références (en noms) mais vous avez cité des noms vous ? À part Mélenchon ? Non. Alors venez pas me dire que mes seuls références sont Zemmour et Hanouna (même si je n’ai jamais parlé de lui mais soit..). En plus on fait un débat sur des idées, pas des personnages.

                            Bref, revenons au débat, encore une fois, vous prenez votre cas et vous en faites une généralité, vous êtes d’un égoïsme gerbant. Concernant votre Mélenchon (vous l’adorez visiblement), je vous ai expliqué ce qu’allait provoquer sans doute son programme (je l’ai répété même). Et si vous voulez que j’explique son programme, déjà on le connaît (surtout vous), et ça nous avancerait en rien vu que ça n’est pas le débat. Vous voulez qu’on parle du fait qu’il pense que désarmer la police amènerait plus de sécurité à la France ? Ou du fait que la créolisation qu’il souhaite ne mènerait pas à des problèmes d’identité en France ? Ou qu’il veuille appliquer un programme antilibéral tout en faisant partie de l’Union européenne ? En plus vous m’accusez de choses, alors que vous faites pire (lisez ce que vous avez dit sur Zemmour). Concernant la délinquance, vous prouvez votre non-sens, vous comparez la France au Salvador, un pays d’Amérique centrale dans lequel règne la pauvreté, la drogue, les crimes, la corruption, et qui manque terriblement (et malheureusement) de civilisation. En plus c’est le pays le plus criminel du monde, pourquoi vous prenez cet exemple ? Vous êtes obligé de parlez de ça pour vous rassurer ? Ce n’est pas parce qu’il y’a des plus gros problèmes là-bas qu’en France il n’y en a pas. De plus vous semblez oubliez quelque chose, c’est le pic de criminalité qu’il y a eu à partir des années 70 (vous voyez, quand on a fait venir vos amis) (https://fr.wikipedia.org/wiki/Taux_d...3%A9_en_France). En 1963, le taux était à 1.2% (n’oubliez pas de faire la conversion car les chiffres sont en pour mille), alors que 20 ans plus tard il est à 7%. Le chiffre a baissé à 5.5% en 2010, mais il est en train de remonter dangereusement. Concernant la fin de votre article Marianne, vous l’avez visiblement mal lu, on ne parle pas du tout de sentiment d’insécurité (vous imitez Moretti là). Vous parlez dans doute des « violences sans contact physique, tout ce qui relève de l'agression verbale, du mauvais regard, de la bousculade dans les transports etc… », mais vous auriez du voir qu’il n’y a pas de plaintes pour ces motifs. Ce sont les gouvernements qui sortent les statistiques d’homicidité, en demandant donc aux policiers leurs statistiques, du coup ils doivent faire des estimations sur les agressions « morales/peu graves » sans plaintes. En plus, on connaît le laxisme du gouvernement à propos de ce qu’il se passe dans la rue. Dans le lien Wikipedia que vous avez envoyé, il y’a marqué que « les chiffres peuvent être sous-estimés, volontairement par un organisme ou un gouvernement pour des raisons politiques, ou par l'effet de la sous-administration »… Et ça c’est même valable pour les chiffres du site du gouvernement (les 2 liens suivants) que vous me donnez, qui sont quand même hauts d’ailleurs. En plus dans votre article Marianne personne ne nie les gros problème des vraies violences (lisez la 1ère phrase du paragraphe dont nous parlons, le dernier). Concernant les banlieues, elles ne sont pas toutes pauvres non, il y’a des banlieues pavillonnaires.. et concernant les agressions, vous avouez qu’il y en a bien plus en banlieue, mais vous vous en foutez en insistant sur les violences sexuelles, mais vous savez que ceux qui vivent dans les banlieues n’y restent pas tout le temps ?? Vous avez la preuve avec ce qu’il se passe à Bellecour où la Guillotière (je vous avais parlé de 2 articles), où les jeunes de banlieue sévissent… Concernant les violences « xénophobes, racistes », elles augmentent oui, mais qui vous dit que c’est des Blancs Français qui font ça à chaque fois ?? Je vous laisse un lien, dans lequel vous constaterez que selon une étude de l’INED, une énorme proportion des Blancs Français ont été victimes de racisme en France (https://www.ined.fr/fichier/s_rubriq...nations.fr.pdf). Et on est tout près des chiffres des immigrés. Après vous me parlez des gens qui ne déposent pas plainte, donc ça renforce mes propos, puis vous me parlez des violences conjugales, ce que je dénonce, mais qui n’a aucun rapport avec ce que je dis. Par contre ce qui serait dans le thème serait les statistiques ethniques (malheureusement interdites en France) sur ces violences ! Ensuite vous comparez zone peuplée et zone rurale, mais il y a une explication. Dans les zones rurales il y’a très majoritairement des Français, alors que dans les zones densément peuplées il y’a beaucoup d’immigration. Concernant ce que vous avancez sur les étrangers tués, ce serait intéressant de savoir qui les a tuées ! Prenez en compte les règlements de compte entre bandes et tout ça également… Généralement ce sont les étrangers qui tuent. J’ai également consulté les statistiques ethniques d’un pays qui vit la même situation que nous (l’Allemagne), c’est sans appel (Allemagne - 92,1 % des crimes et délits sont le fait d’immigrés | La Dépêche de Tahiti). D’ailleurs, dans ces statistiques on ne parle pas des étrangers qui ont obtenu la nationalité. Concernant ce que vous dites sur l’assimilation c’est aberrant, et ça j’y ai déjà répondu dans un des 3 longs textes précédents que je vous ai envoyé hier. J’avais mentionné le fait que les Français ont été chassés des cités et que les parents de ceux dont vous parlez ne se sont donc pas assimilés si leurs enfants se basent sur leur culture.. Il faut s’assimiler à son pays, pas sa ville. Et vous me parlez de ceux qui ne veulent pas s’assimiler de préférence à leur culture d’origine, mais qui vous dit qu’ils aiment réellement tous la France ? Vous voulez qu’on parle de personnes comme Abasse Kazib (qui se présente à l’élection) qui ne refusent d’écouter La Marseillaise et d’agiter des drapeaux Français car ils ne les apprécient pas ?? Et concernant ce cher monsieur, il se juge représentant dans son camp, et pas des Français, alors qu’il se présente à l’élection (il l’a dit mot pour mot).. Vous voulez qu’on parle des personnes comme Obono qui « n*quent la France » et qui refusent de dire « Vive la France » ? Des gens comme ça il y en a des milliers, et j’espère qu’on n’atteindra pas le million, si ce n’est déjà le cas… Concernant Science Po, je vous ai cité cet exemple car nous parlions du Grand Remplacement. J’avais précisé qu’ils imposent la consommation (halal) d’une civilisation étrangère (islamiste) à TOUS leurs étudiants.. Personne ne peut manger de viande normale et Française. Et je maintient le fait que vous êtes un bourgeois-bohème, déjà vous êtes fonctionnaire, vous niez la réalité, et en plus vous vivez dans un arrondissement aisé de la ville (vous l’avez dit). Concernant le grand remplacement, je vous explique le concept.. C’est le fait qu’une population étrangère vienne remplacer la population locale (numériquement, identitairement et culturellement parlant). Vu l’état de la France, il est logique d’en parler, je vous rappelle que 67% des Français sont inquiets vis-à-vis du Grand Remplacement et que 61% des Français disent qu’il VA se produire selon une étude d’Harris Interactive sortie très récemment (https://www.lefigaro.fr/actualite-fr...ndage-20211021). Ensuite vous me sortez un très crédible « vous-même » quand je vous dit que vous êtes anti-France. Vous dites ça parce que vous dites que je veux exclure les gauchistes et les étrangers. Déjà, je n’ai pas dit ça, surtout concernant les gauchistes. Les seuls que je veux expulser c’est les étrangers qui commettent des crimes ou qui montrent de manière publique et exagérée qu’ils détestent la France (comme Abasse Kazib dont je vous ai parlé et est en pleine actualité). D’ailleurs je vous ai parlé de manière insistante de l’assimilation, ce qui prouve que je ne veux pas expulser tout le monde. Par contre je vais être honnête avec vous, je préfère largement un étranger qui s’assimile et qui aime la France, que quelqu’un comme vous qui n’a que de mépris envers l’identité et le patriotisme Français. Concernant le recul du Christianisme en France, oui c’est dommage, mais vous ne prenez pas en compte les raisons. Par exemple l’islamisation de la France, le nombre de plus en plus de gauchistes qui deviennent « woke », et cette laïcité radicale et mal faite qui nuit au Christianisme (contrairement à l’islam). Et concernant l’islamo-gauchisme, c’est les gauchistes qui sont soumis à l’islam(isme), donc ne venez pas me dire que vous êtes athée et que vous ne le seriez donc pas, car ça n’a aucun rapport avec ça. Par contre effectivement les islamo-gauchistes sont très généralement athées. Et enfin, concernant votre argument sur la maman arabe qui fait du couscous et la maman Française qui fait de la blanquette industrielle, je vous avoue que j’ai bien rigolé ! C’est tellement ridicule ! Déjà, les arabes ne mangent que de la nourriture de leur pays d’origine (d’ailleurs vous êtes certain que c’est à chaque fois fait maison ?), à moins d’être particulièrement ancrés dans ce communautarisme (donc vous confirmez ce que je disais). Et parler de blanquette industrielle alors que la France est connue pour son terroir à travers le monde, c’est un énorme manque de respect ! Ceux qui recourent à l’industriel sont généralement peu aisés (vous croyez que ça leur fait plaisir ?), et en plus la blanquette fait partie du terroir Français. Vous ne vous rendez pas compte de ce que vous dites et vous réduisez/méprisez en permanence les Français, ce qui est très discriminant d’ailleurs ! Vous prouvez que vous êtes une bourgeois vivant en centre-ville sur le coup, sachez que ceux qui vivent en périphérie, surtout ceux qui vivent en campagne en mangent souvent des produits artisanaux Français. Mais c’est vrai que vu que vous vivez en plein centre-ville vous êtes à proximité des super-marchés et pas tout près des fermes. D’ailleurs j’avoue que les Français connaissent de moins en moins leur terroir, mais ça c’est surtout parce qu’il y’a plein de nourriture d’ailleurs qui débarque en France, que ce soit à cause de l’immigration de masse (des migrants qui font découvrir la nourriture de chez eux ou bien qui ouvrent des kebabs) ou du libéralisme (l’arrivée de grandes enseignes américaines par exemple). Je vous laisse sur ce lien qui vous éduquera un peu (si je peux me le permettre) sur notre terroir Français (Le terroir vu par Reflets de France | Reflets de France).

                            Je voulais juste ajouter quelque chose, vous parliez de mon agressivité, mais elle s’explique par le fait que je suis complètement désespéré par ce que vous me dites et que vous m’énervez énormément. Vous avez raison je suis jeune, mais je n’ai pas 13 ans et je suis majeur, je vous rassure, ce qui peut expliquer mon expression, mais franchement d’habitude je suis calme et poli, mais ce que vous dites ne mérite ni mon calme ni ma plus grande politesse. Sur ce, bonne journée quand même

                            Commentaire


                            • Envoyé par François-17 Voir le message
                              L'augmentation du nombre de places en prison ne peut que résoudre à court terme le sérieux problème de surpopulation carcérale. Cette surpopulation carcérale a deux conséquences immédiates :
                              - des conditions qui éloignent encore plus le détenu de la société qui le condamne, facilitant la dégringolade. Effet domino dévastateur.
                              - des décisions de justice qui doivent prendre en compte la surpopulation et les effets dominos que plus personne n'ignore. Effet contre-productif malgré les apparences.

                              La privation de liberté ne résout pas tout à elle seule. La condamnation ne suffit pas à réparer le préjudice, il faut envisager une refonte globale de la condamnation judiciaire qui :
                              - doit prioriser la réparation par l'utilité acceptée par le détenu d'exercer (sous privation de liberté) une activité profitable à la société. Je ne parle pas mercantile, mais activité utile dans l'intérêt de la société civile. Ça permettrait au détenu d'avoir (payé) sa note (hors jugement contentieux pas remis en cause) et, pourquoi pas, d'obtenir une formation inhérente qui lui serait profitable en sortant de prison.
                              - doit limiter les engrenages en hors-piste difficilement évitables, qui n'apparaissent pas toujours dans des stats officielles.

                              Ce ne sont que des mots, je me doute que depuis des plombes des gens mieux placés ont réfléchi à tout ça (leur métier ou bénévolat ou séjour au château). Je trouve quand même dommage d'avoir affaire à une opposition binaire entre des camps qui ne proposent que la moins mauvaise solution à courte vue. Dans tout ça, les durées de privation de liberté suffisent-elles à réparer correctement ? J'estime qu'en dehors de la durée de la peine, il faudrait réfléchir à des solutions concomitantes qui changeraient l'aspect perdant/perdant (quand on gratte un peu).


                              ​​​​​
                              Je voulais revenir sur un point où je vous rejoins complètement où vous parlez très probablement (sans la nommer) de la peine de travail d’intérêt général. Je pense que pour la grande majorité des délits il faudrait condamner les délinquants à une peine lourde et dissuasive d’intérêt général, et qui effectivement s’adapte à son délit. Par exemple, si quelqu’un a cassé des fenêtres, il devrait installer un certain nombre de fenêtres en x jour(s). Si le délit est un peu plus grave ou répété (récidive), le travail sera plus pénible et long, avec éventuellement une amende à la clé. Par contre si c’est un crime ou un délit assez grave, la prison serait inévitable, et il faudrait une peine lourde et dissuasive, qui augmente largement en cas de récidive, comme le dit Al Bundy (du forum). Il faudrait aussi que les conditions de vie en prison soient revues, parce que les PS4, le chauffage, le repos et tout ça, financés par nos impôts, c’est inadmissible. On se croirait au club med. Il faudrait également que les prisonniers se rendent utiles en faisant régulièrement des activités utiles à la société (construire des routes, installer des vitres, etc..)

                              Commentaire


                              • @Matis.

                                Bon...

                                Je pars d'un petit principe tout simple dans la vie. Quand je n'aime pas quelque chose ou quelqu'un, je passe à autre chose. Avec environ sept milliards d'humains et quelques milliars d'entités biologiques ou virtuelles sur ma petite sphère merveilleuse perdue dans l'espace, je ne passe pas ma life à focus kkun ou un truc qui... voilà quoi. Ça marche aussi dans l'autre sens. Quand j'ai saoulé quelqu'un, je comprends qu'il ne perde pas de fraction de seconde à remuer le glaviot avec moi.

                                Je préfère largement être kickban 1 semaine ou 1 mois (pour le dernier mot doux que je t'ai envoyé par pigeon voyageur), que me taper tes /quote quand j'oublie de m'identifier sur ce site. Tu as raison. Tu es le meilleur. J'ai rarement croisé (grave) des gars comme toi pour me sortir du caniveau intellectuel. Ça me fait chaud dans le ventre ^^ .

                                Maintenant, sois sympa. Tu as raison, tu es le meilleur, avec qui tu veux, mais moi tu m'oublies:

                                Dans les paramètres de compte, en bas, tu places Francois-17 dans ta liste d'ignorés. Ça t'évitera de c/c mes diatribes sans Logon pour revenir connecté comme si on tapait des bûches ensemble, pour la grandeur de tes belles vérités éloquentes, Môssieur.

                                Bonne journée, à jamais !


                                ​​​​

                                Commentaire


                                • Envoyé par François-17 Voir le message
                                  @Matis.

                                  Bon...

                                  Je pars d'un petit principe tout simple dans la vie. Quand je n'aime pas quelque chose ou quelqu'un, je passe à autre chose. Avec environ sept milliards d'humains et quelques milliars d'entités biologiques ou virtuelles sur ma petite sphère merveilleuse perdue dans l'espace, je ne passe pas ma life à focus kkun ou un truc qui... voilà quoi. Ça marche aussi dans l'autre sens. Quand j'ai saoulé quelqu'un, je comprends qu'il ne perde pas de fraction de seconde à remuer le glaviot avec moi.

                                  Je préfère largement être kickban 1 semaine ou 1 mois (pour le dernier mot doux que je t'ai envoyé par pigeon voyageur), que me taper tes /quote quand j'oublie de m'identifier sur ce site. Tu as raison. Tu es le meilleur. J'ai rarement croisé (grave) des gars comme toi pour me sortir du caniveau intellectuel. Ça me fait chaud dans le ventre ^^ .

                                  Maintenant, sois sympa. Tu as raison, tu es le meilleur, avec qui tu veux, mais moi tu m'oublies:

                                  Dans les paramètres de compte, en bas, tu places Francois-17 dans ta liste d'ignorés. Ça t'évitera de c/c mes diatribes sans Logon pour revenir connecté comme si on tapait des bûches ensemble, pour la grandeur de tes belles vérités éloquentes, Môssieur.

                                  Bonne journée, à jamais !


                                  ​​​​
                                  Rassurez-moi vous avez pris le temps de lire mon message ?Parce que je ne vous contredis en rien (j’avais dit que vous aviez raison et j’ai évoqué des solutions pour réformer le système judiciaire), à moins que vous trolliez comme les autres fois, ce qui serait dommage et ridicule

                                  Commentaire


                                  • Rhooo...

                                    Le débat politique n'a pas pour objectif ultime d'alimenter la confrontation permanente. Bien que Vous usâtes de language châtié dans la forme pour arriver à vos fins egocentrées, face à un pratiquant de ce forum qui vous accordasse une impôrtance incommensurable, vous perdriez moins de temps à partager vos vérités profondes avec de diignes lecteurs qui boivent vos paroles irréfutables.

                                    A Mi Mi Mi Àaaaaaa...

                                    Quand tu aggro Blackcat (qui n'est pas mon clone idéologique), un professeur des collèges (qui ne part pas en vacances avec moi) et que tu me traites de troll immature au bout de 15 posts sur ce forum, dont la plupart dans ce seul topic (hors sport partagé initial), TU DESCENDS D'UNE MARCHE avant de m'apprendre à marcher, vieux ! (j'aurai 44 ans dans un mois).

                                    C'est facile de /quote un /ignorant (!) pour le remettre en cause, ou faire semblant de Verba Renovatio In Forum avec des apparences courtisanes de grand ramage. C'est plus facile de tenter des convergences avec des gens, sans leur plomber les six heures au bout de deux phrases.

                                    Tu relis mon premier post qui s'adresse à Vous, calmement. Tu ne commences pas par répondre que je suis "à côté de la plaque", "18-25", en insinuant que je ments sur le 1er Concile (approche contradictoire pas faite pour condamner, mais relativiser tes certitudes).

                                    Après, je serai ouvert à une discussion pour tenter de t'expliquer que Jésus n'était pas le serviteur crucifié du Vatican, que De Gaulle n'était pas hyper pote avec l'extrême-droite, ou l'ultra-capitalisme. Points de départ de ma colère (le mot doux du pigeon) quand tu affirmes des conneries, avec pour seul objectif réel de mettre en valeur un produit de consommation.

                                    Si tu descends d'une marche ou deux, je retire le /ignore et on essaiera de discuter du Politique, pas de la politicaillerie de merde. C'est promis, Matis.

                                    Commentaire


                                    • Envoyé par MatisLugdunum Voir le message

                                      Je voulais revenir sur un point où je vous rejoins complètement où vous parlez très probablement (sans la nommer) de la peine de travail d’intérêt général. Je pense que pour la grande majorité des délits il faudrait condamner les délinquants à une peine lourde et dissuasive d’intérêt général, et qui effectivement s’adapte à son délit. Par exemple, si quelqu’un a cassé des fenêtres, il devrait installer un certain nombre de fenêtres en x jour(s). Si le délit est un peu plus grave ou répété (récidive), le travail sera plus pénible et long, avec éventuellement une amende à la clé. Par contre si c’est un crime ou un délit assez grave, la prison serait inévitable, et il faudrait une peine lourde et dissuasive, qui augmente largement en cas de récidive, comme le dit Al Bundy (du forum). Il faudrait aussi que les conditions de vie en prison soient revues, parce que les PS4, le chauffage, le repos et tout ça, financés par nos impôts, c’est inadmissible. On se croirait au club med. Il faudrait également que les prisonniers se rendent utiles en faisant régulièrement des activités utiles à la société (construire des routes, installer des vitres, etc..)
                                      Le truc, c'est que la peine d'intérêt général, la réparation et tout ce qui s'apparente à autre chose qu'une peine-sanction-prison, dès que c'est mis sur la table des discussions, la droite pousse des cris et accuse de laxisme. C'est effectivement une bonne chose, et au moins on pourra s'accorder sur un point.

                                      Par contre, pour la prison Club Med, faut quand même pas pousser mémé dans les orties. Sachant, surtout, qu'en-dehors de toute considération subjective, plus ta prison est pourrie, moins derrière les mecs vont se reconstruire dignement et sortir de la dynamique les ayant justement poussé en prison.

                                      D'ailleurs, même si ta prison c'est le Club Med (encore qu'au Club Med y'a probablement moins de rats et de suicides), si à la sortie, t'as une récidive de 0%, t'as gagné. Et si l'on me réplique l'argument "Et les victimes ?", je pense toujours que les victimes préfèrent, quand le gars n'a pas pris perpétuité, qu'à sa sortie de prison, ça soit quelqu'un de correct et qui ne fasse pas, justement, de nouvelle victime.
                                      Nouveau pseudo pour une nouvelle vie.

                                      Commentaire


                                      • Salut Ishkar,

                                        je ne lis pas tout, mais globalement tu es la personne avec laquelle je suis le plus d'accord ces dernières semaines.

                                        Envoyé par Ishkarnaval Voir le message
                                        J'ai déjà connu sur ce même topic un royaliste que je salue même s'il ne lira probablement rien de tout ça, mais au moins, derrière ses propos extrêmement radicaux et sa dimension réactionnaire vantant l'Ancien Régime, il y avait autre chose que des attaques personnelles digne d'un adolescent sur Twitter, et au moins quelques auteurs cités, de manière à ce qu'on puisse discuter.
                                        Roh [email protected], je me souviens plus son pseudo, mais tu parles d'une époque qui doit correspondre à mes débuts sur le forum, y'a maintenant environ une douzaine d'années (que ça passe vite!)


                                        Envoyé par Ishkarnaval Voir le message
                                        Là, je crois que les seuls noms propres que j'ai pu lire, c'est Zemmour et Hanouna. On a les références qu'on mérite.



                                        @Mathis: sans animosité:

                                        -On a souvent reproché sur le ton de l'humour à Ishkar de faire de trop gros pavés. Pourtant il fait l'effort d'aérer en sectionnant en paragraphe ses posts. Essaye de faire de même car c'est illisible (et de fait je n'ai pas fait l'effort de te lire). Pour le coup la forme m'empêche de juger le fond, mais du peu que j'en ai vu, on ne sera pas d'accord.

                                        -Non, pas la peine d'insister sur Hanouna. Hanouna je ne regarde pas car c'est de la véritable TV poubelle. Si je veux du débat, ce n'est pas sur C8 ou BFM que je vais me positionner. C'est comme les débats Foot sur RMC: inaudibles et ça ne fait appel à aucune réflexion, on est généralement en pleine démago avec parfois des intervenants un peu douteux que ce soit au niveau de l'éthique, du comportement,...

                                        P.S.: c'est anecdotique mais je le relate tout de même. Je ne regarde pas Hanouna, par contre je flâne souvent sur twitter et j'y ai vu récemment passer deux séquences d'une grande indignité de la part d'Hanouna. Une avec la fille de Tapie juste avant que son père ne décède, l'autre avec Francis Lalanne (et pourtant Dieu sait que je mettrai bien une paire de baffes à ce dernier). En fouinant on doit les retrouver facilement. Quand on a vu ça, comment considérer que ce mec est à même d'animer un débat sérieux?
                                        Envoyé par el giovane
                                        j'ai trouvé ma femme en train de se faire sauter par un gars

                                        Commentaire


                                        • Envoyé par François-17 Voir le message
                                          ...

                                          Si tu descends d'une marche ou deux, je retire le /ignore et on essaiera de discuter du Politique, pas de la politicaillerie de merde. C'est promis, Matis.
                                          Je ne vais pas le mettre en ignoré.

                                          Par contre, je vais éviter de lui répondre directement.

                                          Je vais laisser à ce petit soldat de la garde prétorienne zemmourienne l'initiative de venir déblatérer sa prose.

                                          Evidemment, il ne se rend pas compte que chaque fois qu'il intervient il favorise la réélection de Macron.

                                          Commentaire


                                          • Je tiens a preciser que pour la prison club med, je visais celle reservée aux pedophiles et autres criminels sexuels que l'on doit a Badinter, qui il est vrai, devait en connaitre pas mal autour de lui

                                            La prison de Mauzac

                                            Et pour vous faire une meilleur idée si vous ne connaissez pas.



                                            Les autres prisons, c'est pas le club med, mais il y a quand meme aussi enormement de chose a revoir, sur la securité, la discipline, les "activités" recreatives parfois proposées sans parler de l'insalubrité de certaines ou l'absence d'activités de reinsertion qui devraient etre proposées
                                            Dernière modification par Al Bundy, 23/10/2021, 11h59.
                                            Envoyé par interactif
                                            si j'avais du aller voter, j'aurais évidemment voté Juppé.

                                            Commentaire


                                            • [QUOTE=Al Bundy;n11694208]Je tiens a preciser que pour la prison club med, je visais celle reservée aux pedophiles et autres criminels sexuels que l'on doit a Badinter, qui il est vrai, devait en connaitre pas mal autour de lui

                                              /QUOTE]

                                              Jusqu'à ce jour, je n'avais rien trouvé de choquant dans ta prose, même si elle en énerve beaucoup d'autres. Mais là, qu'est ce qui te fait dire que Robert Badinter connait beaucoup de pédophiles et autres criminels sexuels ? Ca sous-entend en plus qu'il n'a rien contre eux. Tu penses vraiment ça ?
                                              Débattre c'est accepter la mise en danger de nos certitudes

                                              Commentaire


                                              • Envoyé par Al Bundy Voir le message
                                                Je tiens a preciser que pour la prison club med, je visais celle reservée aux pedophiles et autres criminels sexuels que l'on doit a Badinter, qui il est vrai, devait en connaitre pas mal autour de lui

                                                La prison de Mauzac

                                                Et pour vous faire une meilleur idée si vous ne connaissez pas.



                                                Les autres prisons, c'est pas le club med, mais il y a quand meme aussi enormement de chose a revoir, sur la securité, la discipline, les "activités" recreatives parfois proposées sans parler de l'insalubrité de certaines ou l'absence d'activités de reinsertion qui devraient etre proposées
                                                J'ai déjà croisé un ou deux pelos qui se sont tapé pire, ailleurs, pour bien bien moins que ça. Merci pour le premier témoignage que j'ai stoppé au bout de 8... Pas d'humeur à opiniatrer avec... #!&@.

                                                Commentaire


                                                • Envoyé par rudy69140 Voir le message
                                                  Salut Ishkar,

                                                  je ne lis pas tout, mais globalement tu es la personne avec laquelle je suis le plus d'accord ces dernières semaines.

                                                  Roh [email protected], je me souviens plus son pseudo, mais tu parles d'une époque qui doit correspondre à mes débuts sur le forum, y'a maintenant environ une douzaine d'années (que ça passe vite!)




                                                  @Mathis: sans animosité:

                                                  -On a souvent reproché sur le ton de l'humour à Ishkar de faire de trop gros pavés. Pourtant il fait l'effort d'aérer en sectionnant en paragraphe ses posts. Essaye de faire de même car c'est illisible (et de fait je n'ai pas fait l'effort de te lire). Pour le coup la forme m'empêche de juger le fond, mais du peu que j'en ai vu, on ne sera pas d'accord.

                                                  -Non, pas la peine d'insister sur Hanouna. Hanouna je ne regarde pas car c'est de la véritable TV poubelle. Si je veux du débat, ce n'est pas sur C8 ou BFM que je vais me positionner. C'est comme les débats Foot sur RMC: inaudibles et ça ne fait appel à aucune réflexion, on est généralement en pleine démago avec parfois des intervenants un peu douteux que ce soit au niveau de l'éthique, du comportement,...

                                                  P.S.: c'est anecdotique mais je le relate tout de même. Je ne regarde pas Hanouna, par contre je flâne souvent sur twitter et j'y ai vu récemment passer deux séquences d'une grande indignité de la part d'Hanouna. Une avec la fille de Tapie juste avant que son père ne décède, l'autre avec Francis Lalanne (et pourtant Dieu sait que je mettrai bien une paire de baffes à ce dernier). En fouinant on doit les retrouver facilement. Quand on a vu ça, comment considérer que ce mec est à même d'animer un débat sérieux?
                                                  Fais attention tu vas finir par voter à gauche alors

                                                  Je me souviens plus du pseudo, après faut dire qu'on la retrouvé sous d'autres identités parfois, mais le pire dans l'affaire c'est qu'on s'était rencontrés, comme quoi !

                                                  Pour Hanouna et cie, il y a différents problèmes, d'autant plus criants quand on compare au journalisme par le passé.

                                                  Le premier, c'est leur méconnaissance générale, absence de culture et le fait que beaucoup de journalistes maintenant sont plus des animateurs, des titilleurs, des toutologues, ayant un avis sur tout mais n'ayant rien comme bagage pour le justifier. Tu parlais de RMC, c'est pareil, quand t'écoutes certains gars, ils semblent avoir vu les matchs de tous les clubs du monde et d'avoir un avis pour tout. Perso, je peux parler de l'OL, de Man U, et c'est tout.
                                                  Dans le meilleur des cas, tu vas prendre un spécialiste qui tiendra une position un peu choc, un autre qui s'y opposera, mais tu n'es pas dans la recherche de qualité. Je trouve ça d'autant plus choquant qu'ils ont en plus souvent une façon de parler assez agressive et vulgaire, coupant beaucoup ceux qui viennent s'exprimer, confondant "avoir un avis" et "avoir des arguments".

                                                  Le deuxième point, qui sera lié au troisième, c'est leur recherche permanente de buzz, de propos choquants, de scoop, bref, d'audience. Mais ça, c'est lié à leur métier. Hanouna, il captera plus de téléspectateurs en faisant un petit scandale et en ayant une alerte du CSA qu'en faisant quelque-chose de réglo. Il fera plus d'audience en cherchant mettons une virologue contre le vaccin qu'en ayant quelqu'un qui dira "Bah ça me semble pas trop mal".

                                                  Le troisième point, c'est que tout se vaut. Tu prends la TV maintenant, tu veux parler météo, bah t'as un météorologue qui te dit "Il pleut", mais on lui mettra un contradicteur, machin sur son micro-trottoir "Non, il ne pleut pas chez moi", Francis Lalanne qui va t"expliquer que la pluie, c'est un complot mais que ça n'existe pas vraiment, etc. Et dans le meilleur des cas, on cherchera, comme évoqué en point 1, quelqu'un qui est météorologue, a le statut, mais te dira que non, il ne pleut pas.

                                                  J'aimais bien Ce soir ou jamais de Taddéi, c'était parfois décousu et c'était parfois aussi un énorme bordel, mais t'avais quand même des intervenants qui s'exprimaient sur des sujets qu'ils connaissaient. Ce savoir, malheureusement, n'est pas ou plus valorisé. Et les individus comme Zemmour ont beau vénérer une France idéalisée, ils sont les premiers à concourir à cet abaissement généralisé en restant sur leurs approches de caniveau et en rejetant tout ce qui peut être apport scientifique, tout ce qui est recherche réelle d'éléments, de statistiques, etc.
                                                  Tu prends de vieilles émissions de l'ENA, pareil, entre le ton employé, les questions posées, la réflexion, la différence est incroyable.

                                                  Pour la petite anecdote, je le retrouve chez mes élèves aussi qui aiment bien tenter de temps en temps "Monsieur, on peut faire un débat ?". Débattre de quoi, on s'en fout, débattre avec un savoir, pareil, mais on peut débattre. Et après je brise l'ambiance en disant qu'on pourrait faire ça un jour, mais en préparant ce fameux débat...

                                                  Dernier point que m'inspire tout ça : pour la France, je suis personnellement bien plus inquiété de voir les conséquences du numérique sur les élèves, l'abrutissement généralisé lié à la télé-réalité et tout ce qui tourne autour de ça que l'identité, le grand remplacement, la sécurité et autres. Quand tu fais des gamins intelligents, les problèmes de sécurité, t'en as moins.
                                                  Nouveau pseudo pour une nouvelle vie.

                                                  Commentaire


                                                  • J'ai pas pris le temps de regarder en entier le reportage, mais du coup, question : quel est le rôle de la prison, et comment doit-elle fonctionner ?
                                                    Nouveau pseudo pour une nouvelle vie.

                                                    Commentaire

                                                    Chargement...
                                                    X