Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Débats politiques 2.0

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Envoyé par Florentin Voir le message

    Oui en fait nos analyses convergent:
    - foooot a raison de dire que le candidat LR qui émergera demain ne joue actuellement que la 3è place. Il y a un tel réservoir sur leur droite (minimum 30%) qu'ils ne verront la 2è place que si MLP et Zemmour sont assez bêtes pour se neutraliser. Mais en politique, ce genre de bêtises est assez courant (il suffit de voir comment la gauche part au combat), et ça reste possible. Seulement, dans l'hypothèse la plus probable, MLP au 2è tour, sa chance de gagner reste très faible. Elle fera surement plus de 40%, mais on reste dans un scénario idéal pour Macron.
    - ce que dit Lochiba (et je le pense aussi), c'est que la seule toute petite chance de battre Macron c'est Pécresse qui gagne la primaire à droite et qui accède au second tour. Là elle est capable de reprendre à Macron une partie de la droite modérée tout en gardant l'électorat de droite (elle reste dans l'héritage de Fillon). Macron essayera de retourner sa veste (il est très habile pour ça)et de nous faire croire qu'il représente aussi la gauche, mais l'électorat de gauche choisira largement l'abstention car Pécresse ne représente en rien un danger pour la république et elle remettra en avant le clivage gauche/droite, ce qui est la seule perspective pour la gauche de se refaire la cerise.
    Vous raisonnez sur les chances d'avoir un duel Macron - Pécresse au 2nd tour mais pour moi si Pécresse va au 2nd tour y'a plus de chance que ça soit dans un duel Le Pen - Pécresse. Les 30% de l'extrême droite souverainiste et anti-immigration sont inattaquables par Pécresse, elle est plus proche de Macron donc la solution peut être de rogner sur l'électorat de droite macroniste, les électeurs qui ont lâché Fillon pour Macron y'a 5 ans.

    Et puis on peut se poser cette simple questions : un électeur de gauche qui veut se débarasser de Macron peut-il voter Le Pen ? Peut-il voter Zemmour ? Peut-il voter Pécresse ? Difficile pour les 2 premiers, en revanche voter Pécresse pour un élécteur de gauche c'est tout autant possible que voter Chirac en 2002. Je connais personnellement des électeurs de gauche qui étaient prêts à voter Bertand pour éjecter Macron alors pourquoi pas Pécresse ?
    On a vu aussi que Zemmour pouvait ébranler le socle électoral de Le Pen même si là il semble s'essoufler, de la même façon est-ce si fantaisiste de croire que Pécresse peut ébranler le socle électoral de Macron ? C'est pas parce que les sondages n'en annoncent pas la couleur que ça n'a aucune chance d'arriver, de plus en 4 mois il peut encore se passer bien des faits de campagne, LR avec Juppé puis Fillon a fait la course en tête jusqu'en Janvier y'a 5 ans. Voilà pourquoi les macronistes doivent sûrement prier que Ciotti sorte gagnant.

    Cela dit rien n'est définitivement joué comme le dit inlandsis, c'est un noyeu dur de militants LR qui vote et ça redistribue les cartes en faveur de profils plus clivants par rapport à des centristes. Les 3 autres candidats ont appelé à voter Pécresse mais c'est leurs électeurs qui décideront et pas dit qu'ils apprécient Pécresse.

    Y'a eu beaucoup de recrutement d'adhérents en IDF et en PACA ces dernières semaines il paraît, vu le faible écart entre les 4 premiers, ces apports de suffrages auront sans nulle doute fait la différence par rapport au favori Bertrand qui avait peut-être pas autant l'appareil local à sa botte... je sais pas pourquoi Bertrand a refusé la primaire ouverte, il aurait peut-être eu plus ses chances que dans ce congrés au final...

    Commentaire


    • Envoyé par lochiba84 Voir le message

      Vous raisonnez sur les chances d'avoir un duel Macron - Pécresse au 2nd tour mais pour moi si Pécresse va au 2nd tour y'a plus de chance que ça soit dans un duel Le Pen - Pécresse. Les 30% de l'extrême droite souverainiste et anti-immigration sont inattaquables par Pécresse, elle est plus proche de Macron donc la solution peut être de rogner sur l'électorat de droite macroniste, les électeurs qui ont lâché Fillon pour Macron y'a 5 ans.

      Et puis on peut se poser cette simple questions : un électeur de gauche qui veut se débarasser de Macron peut-il voter Le Pen ? Peut-il voter Zemmour ? Peut-il voter Pécresse ? Difficile pour les 2 premiers, en revanche voter Pécresse pour un élécteur de gauche c'est tout autant possible que voter Chirac en 2002. Je connais personnellement des électeurs de gauche qui étaient prêts à voter Bertand pour éjecter Macron alors pourquoi pas Pécresse ?
      .
      Je n'avais pas envisagé cette hypothèse que Pécresse passe devant Macron dès le 1er tour, tant celui-ci semble accrocher à son socle. En fait, c'est toi et ceux qui sont ton bord qui avez la clé. Soyons prudents, car Pécresse n'a pas encore battu Ciotti.
      Je peux te servir de cobaye pour ton 2è paragraphe car je suis un électeur de gauche qui ne sait pas, à ce jour, pour qui il va voter. Oui je déteste tellement Macron que je pourrai voter pour Pécresse bien que plusieurs aspects de son programme me font hurler. En particulier sa suppression de 250 000 fonctionnaires alors qu'on manque de monde à la Justice, dans la Police, dans les hopitaux et à l'éducation nationale (où les remplacements de prof absents ne sont pas toujours assurés). Mais bon, elle est de droite. Je ne pourrais pas voter Zemmour, c'est carrement l'extrême droite et on ne restera pas longtemps en démocratie avec lui. Sa demande adressée aux musulmans de renoncer à l'islam me parait surréaliste. Ca peut nous ramener aux temps de l'inquisition et de la St Barthélémy.
      MLP, je suis plus dans le doute: je ne pense pas qu'elle soit fasciste ni raciste. Je l'imagine plus à la tête d'un régime type Hongrois, ce qui n'est pas non plus très drôle pour les libertés individuelles. En 2017, au 2è tour, je m'étais abstenu. Si Macron me sort vraiment les yeux de la tête, je pourrai, cette fois ci, faire un vote moins raisonnable.

      Débattre c'est accepter la mise en danger de nos certitudes

      Commentaire


      • Quand je n'ai pas de piste qui se rapproche de mes attentes, de près ou de loin, le bulletin blanc ou l'abstention sont mes choix. Je peux voter pour quelqu'un qui ne représente pas ma vision à un instant T, pour faire bloc contre extrême-droite ou droite extrême.

        Par contre, voter extrême-droite ou droite-extreme parce que Jupiter a verticalisé avec le sourire durant ses deux premières années de mandat, c'est hors de question. Privilégier le bordel et la honte pendant cinq ans, parce que le PR en exercice ne mériterait pas de renouvellement, ça me sort par les yeux d'une force !

        Me bouger à des élections pour voter pour ou bulletin blanc, no problémo. Faire la queue pour voter contre un gars et offrir la place à des révisionnistes autarciques qui crachent dans la soupe européenne à longueurs de mandats, ça me gonfle menu.

        Édit: je donne un exemple pour clarifier les choses. Je n'ai pas vraiment le profil LFI, ça vole trop haut pour moi et je ne correspond pas à leur ciblage idoine. Partant de là, si le 2nd tour devait opposer Mélenchon (que je ne déifie pas comme Guide timonier) à l'extrême-droite ou la droite-extreme, je voterais Mélenchon pour faire barrage. Je précise que mes choix actuels sont plutôt AH EM et VP.

        Voter extrême pour dégager EM pendant cinq ans, j'hallucine là !
        Dernière modification par François-17, 03/12/2021, 20h52.

        Commentaire


        • Envoyé par François-17 Voir le message
          Quand je n'ai pas de piste qui se rapproche de mes attentes, de près ou de loin, le bulletin blanc ou l'abstention sont mes choix. Je peux voter pour quelqu'un qui ne représente pas ma vision à un instant T, pour faire bloc contre extrême-droite ou droite extrême.

          Par contre, voter extrême-droite ou droite-extreme parce que Jupiter a verticalisé avec le sourire durant ses deux premières années de mandat, c'est hors de question. Privilégier le bordel et la honte pendant cinq ans, parce que le PR en exercice ne mériterait pas de renouvellement, ça me sort par les yeux d'une force !

          Me bouger à des élections pour voter pour ou bulletin blanc, no problémo. Faire la queue pour voter contre un gars et offrir la place à des révisionnistes autarciques qui crachent dans la soupe européenne à longueurs de mandats, ça me gonfle menu.

          Édit: je donne un exemple pour clarifier les choses. Je n'ai pas vraiment le profil LFI, ça vole trop haut pour moi et je ne correspond pas à leur ciblage idoine. Partant de là, si le 2nd tour devait opposer Mélenchon (que je ne déifie pas comme Guide timonier) à l'extrême-droite ou la droite-extreme, je voterais Mélenchon pour faire barrage. Je précise que mes choix actuels sont plutôt AH EM et VP.

          Voter extrême pour dégager EM pendant cinq ans, j'hallucine là !
          Et bien, pour une fois, tu es clair
          Débattre c'est accepter la mise en danger de nos certitudes

          Commentaire


          • Envoyé par François-17 Voir le message
            .... Je précise que mes choix actuels sont plutôt AH EM et VP.

            ..!
            Juste pour comprendre, pourquoi tu élimines Jadot de tes préférences ?

            Commentaire


            • « Ça me gonfle menu »
              Hem hem

              Ça ne fonctionne pas comme expression

              Commentaire


              • Envoyé par Lyonnais921 Voir le message

                Juste pour comprendre, pourquoi tu élimines Jadot de tes préférences ?
                J'aime bien Jadot et j'ai apprécié les victoires écolos aux Européennes, à Lyon, Grenoble, Bordeaux. Franchement ça me va. Maintenant pour le poste de PR ou PM, j'ai de sérieux doutes sur la capacité des verts à s'extraire de leur propres attitudes sectaires en interne, pour adopter une vision d'ensemble obligatoire. Un peu difficile à formuler...

                Aux élections internes des verts pour leur candidature, les écologistes ont clairement refusé une approche centriste qui aurait cherché la convergence avec la social-démocratie. Ils ont ce droit fondamental de repousser la tentative. Je m'accorde le droit de voter pour les verts lors d'élections locales ou europeennes, moins pour administrer l'ensemble des français, puisque ça leur passe au dessous depuis 15 ans.

                A Alain Dulac. D''accord. Merci. Je remplace par "un peu" pour mettre en valeur l'euphémisme ou l'oxymore (selon ta propre vue).
                Dernière modification par François-17, 04/12/2021, 10h42.

                Commentaire


                • Envoyé par lochiba84 Voir le message
                  */////////////////////////=)
                  Vous raisonnez sur les chances d'avoir un duel Macron - Pécresse au 2nd tour mais pour moi si Pécresse va au 2nd tour y'a plus de chance que ça soit dans un duel Le Pen - Pécresse. Les 30% de l'extrême droite souverainiste et anti-immigration sont inattaquables par Pécresse, elle est plus proche de Macron donc la solution peut être de rogner sur l'électorat de droite macroniste, les électeurs qui ont lâché Fillon pour Macron y'a 5 ans.

                  .
                  Je suis assez d'accord sur cette possibilité de retrouver Pécresse au 2nd tour , face théoriquement à MLP , en lieu et place de Macron .
                  Tout n'est pas joué entre elle et Ciotti , mais je pense qu'elle est la plus grande chance LR et qu'ils ne vont pas s'y tromper .
                  Avec elle comme candidate , s'ils font une bonne campagne sans se tirer dans les pattes , vu les relais LR qu'elle peut avoir à l'échelle nationale contrairement à Macron , un deuxième tour me semble possible pour cette candidate .
                  Elle serait des 3 principales options féminines , celle qui pourrait mettre en avant un bilan plus complet , moins mauvais que celui d'Hidalgo qui semble déjà hors course et beaucoup plus d'expérience que la Marine nationale , qui ne l'oublions pas a une capacité assez hors norme à s'auto-saborder .

                  Commentaire


                  • ilovetokyo , bonjour.

                    Je ne partage pas toujours tes opinions construites, dont un passage ici que je vais essayer de contrer:

                    "Elle serait des 3 principales options féminines , celle qui pourrait mettre en avant un bilan plus complet , moins mauvais que celui d'Hidalgo qui semble déjà hors course et beaucoup plus d'expérience que la Marine nationale , qui ne l'oublions pas a une capacité assez hors norme à s'auto-saborder ."

                    Le bilan régional de VP va tourner à son avantage si choisie par LR (le choix EC me semble moins prometteur). Sa capacité à respecter les fondamentaux de la droite sans faire le pigeon "à tribord" pour suivre les incantations d'électeurs entre la rôtisserie et les salades, la placera en compétition efficace avec LREM, pour un vrai débat de fond qui fera honneur à l'élection.

                    Le bilan de AH à Paris, j'ai un peu du mal à faire la part des choses, au milieu des zizanies politiciennes locales. Coincée entre des gauchos open-bar qui rasent gratis aux frais des contributeurs bons à dessouvider, et une droite Rachidodatienne aux belles postures insurgées financées par l'affairisme habituel, sa situation n'a rien de définitif début décembre 2021. J'apprécie les démarches multiples qui consistent à fixer les choses, selon des postulats intangibles, cinq mois avant le premier tour. Je n'écris pas ça pour toi, c'est seulement un sentiment de déjà vu global.

                    ​​​​​​​La Marine quoi ? Si je me réfère à quelques fondements inscrits dans le marbre de la RF, l'appropriation du bien public par un seul parti est contraire aux valeurs qui permettent à la RF d'exister et avancer. La tentative d'appropriation des volets sécuritaires, intérieur comme extérieur, par et pour un seul mouvement politique, relève de l'atteinte à la sûreté de l'Etat. L'Etat qui administre la RF ne peut être l'émanation d'une seule vision qui placerait les pouvoirs législatifs et judiciaires, les critères de citoyenneté et les petites circonvolutions comptables au Parlement Européen, au dessus des accords constitutionnels qui font de la France autre chose qu'un gros village de consanguins. Pour être plus clair avec toi, la Marine féodale d'accord, la Marine nationale "hors de question".

                    Commentaire


                    • Envoyé par François-17 Voir le message
                      ilovetokyo , bonjour.

                      ​​​​​​&#8203La tentative d'appropriation des volets sécuritaires, intérieur comme extérieur, par et pour un seul mouvement politique, relève de l'atteinte à la sûreté de l'Etat.
                      Je suis heureux que tu écrives ça. Mais n'est-ce pas la réalité d'aujourd'hui ? Ou alors ce qui te parait légitime quand tout est concentré dans les mains de Macron deviendrait dangereux si c'est un autre?
                      Débattre c'est accepter la mise en danger de nos certitudes

                      Commentaire


                      • Envoyé par Florentin Voir le message

                        Je suis heureux que tu écrives ça. Mais n'est-ce pas la réalité d'aujourd'hui ? Ou alors ce qui te parait légitime quand tout est concentré dans les mains de Macron deviendrait dangereux si c'est un autre?
                        La procédure officielle à l'encontre du Garde des Sceaux. Le jugement rendu dans l'affaire Alexandre Benalla. Les retoquages par le Conseil Constitutionnel de décisions du Pouvoir Exécutif. Les accès aux archives d'Etat dans plusieurs affaires (Rwanda, Sankara, spoliation de biens juifs pendant la WWII).

                        Quel reproche faire au pouvoir législatif LREM qui a reçu les bulletins du Peuple selon les règles officielles ? Verticalisation jupitérienne pendant 2 ans, OUI ! Il me semble que la décision du peuple a été respectée quand même, si je me réfère au règlement. Le Parlement ne se résumant pas à l'AN, je crois que le Sénat (majoritairement à droite) a remis en cause plusieurs initiatives de LREM. Ajoutons aussi les multiples commissions pour évaluer des décisions exécutives, en public ou à huis-clos.

                        Pour finir, je n'oublie pas les centaines de remises en questions de propositions de lois, justifiées sur le fond mais complètement contre-productives sur le nombre (donc la forme), qu'on appelle amendements.

                        C'est beau les cours d'écoles, on y entend des enfants gambader en criant, jouer ensemble entre deux apprentissages pour grandir. C'est plus prometteur que la politicaillerie grassement financée par et pour celles et ceux à qui on apprend à être de bons veaux qui votent pour le canasson leur montrant le mieux la vérité unique indiscutable.

                        Florentin, comment va ton ami Arnaud de Montebourg aujourd'hui, maintenant que AH est incapable, les autres pas mieux, selon toi ? Y aurait-il une petite vague à surfer pour faire son miel ?

                        Commentaire


                        • Envoyé par François-17 Voir le message

                          La procédure officielle à l'encontre du Garde des Sceaux. Le jugement rendu dans l'affaire Alexandre Benalla. Les retoquages par le Conseil Constitutionnel de décisions du Pouvoir Exécutif. Les accès aux archives d'Etat dans plusieurs affaires (Rwanda, Sankara, spoliation de biens juifs pendant la WWII).

                          Quel reproche faire au pouvoir législatif LREM qui a reçu les bulletins du Peuple selon les règles officielles ? Verticalisation jupitérienne pendant 2 ans, OUI ! Il me semble que la décision du peuple a été respectée quand même, si je me réfère au règlement. Le Parlement ne se résumant pas à l'AN, je crois que le Sénat (majoritairement à droite) a remis en cause plusieurs initiatives de LREM. Ajoutons aussi les multiples commissions pour évaluer des décisions exécutives, en public ou à huis-clos.

                          Pour finir, je n'oublie pas les centaines de remises en questions de propositions de lois, justifiées sur le fond mais complètement contre-productives sur le nombre (donc la forme), qu'on appelle amendements.

                          C'est beau les cours d'écoles, on y entend des enfants gambader en criant, jouer ensemble entre deux apprentissages pour grandir. C'est plus prometteur que la politicaillerie grassement financée par et pour celles et ceux à qui on apprend à être de bons veaux qui votent pour le canasson leur montrant le mieux la vérité unique indiscutable.

                          Florentin, comment va ton ami Arnaud de Montebourg aujourd'hui, maintenant que AH est incapable, les autres pas mieux, selon toi ? Y aurait-il une petite vague à surfer pour faire son miel ?
                          Tu es obligé de faire appel au Sénat pour dire qu'il y a une vie parlementaire en France; donc tu vois bien que l'AN ne sert plus à rien. Tu te vois encore en démocratie avec Macron et tu penses qu'on en sortira avec MLP. Un des piliers de la démocratie, c'est l'alternance politique et Macron travaille à ne plus avoir en face de lui que des extrêmes, donc à tuer l'alternance. J'espère qu'il n'y parviendra pas et que la droite va se ressaisir car, pour la gauche, c'est déjà mort.
                          Sera t'on toujours en démocratie avec MLP ? En fait on n'en sais rien car ce sera sa capacité à rendre le pouvoir après qu'elle l'ait exercé qui fera foi. L'expérience historique avec l'extrême droite, c'est qu'elle ne rend jamais le pouvoir une fois qu'elle l'a conquis (en général en supprimant les autres partis politiques). Je ne crois pas qu'elle soit sur ce chemin là (alors que je le crois pour Zemmour), mais je te concède volontiers que je ne peux pas l'assurer.
                          Sinon Montebourg c'est mort. Pas besoin de lui rajouter une particule pour l'enfoncer encore plus. J'appréciais effectivement chez lui qu'il ait un programme économique et social de gauche, avec un accent mis sur la relocalisation de notre industrie. J'appréciais aussi (et il était le seul à gauche) qu'il prenne en compte la volonté populaire de stopper l'immigration et de raccompagner aux frontières les étrangers indésirables. Mais la mesure qu'il a prise dans ce sens a été critiquée par les belles consciences de gauche et il s'est dégonflé immédiatement. Donc exit Montebourg.
                          je sens que tu as envie que j'aggrave mon cas, et je vais le faire: Aujourd'hui je pourrai voter pour un type comme Georges Marchais, alors que je n'ai jamais été communiste. Tu vas pouvoir faire ton miel (pas celui de Montebourg!) de cette dernière phrase.
                          Débattre c'est accepter la mise en danger de nos certitudes

                          Commentaire


                          • Envoyé par Florentin Voir le message

                            Tu es obligé de faire appel au Sénat pour dire qu'il y a une vie parlementaire en France; donc tu vois bien que l'AN ne sert plus à rien. Tu te vois encore en démocratie avec Macron et tu penses qu'on en sortira avec MLP. Un des piliers de la démocratie, c'est l'alternance politique et Macron travaille à ne plus avoir en face de lui que des extrêmes, donc à tuer l'alternance. J'espère qu'il n'y parviendra pas et que la droite va se ressaisir car, pour la gauche, c'est déjà mort.
                            Sera t'on toujours en démocratie avec MLP ? En fait on n'en sais rien car ce sera sa capacité à rendre le pouvoir après qu'elle l'ait exercé qui fera foi. L'expérience historique avec l'extrême droite, c'est qu'elle ne rend jamais le pouvoir une fois qu'elle l'a conquis (en général en supprimant les autres partis politiques). Je ne crois pas qu'elle soit sur ce chemin là (alors que je le crois pour Zemmour), mais je te concède volontiers que je ne peux pas l'assurer.
                            Sinon Montebourg c'est mort. Pas besoin de lui rajouter une particule pour l'enfoncer encore plus. J'appréciais effectivement chez lui qu'il ait un programme économique et social de gauche, avec un accent mis sur la relocalisation de notre industrie. J'appréciais aussi (et il était le seul à gauche) qu'il prenne en compte la volonté populaire de stopper l'immigration et de raccompagner aux frontières les étrangers indésirables. Mais la mesure qu'il a prise dans ce sens a été critiquée par les belles consciences de gauche et il s'est dégonflé immédiatement. Donc exit Montebourg.
                            je sens que tu as envie que j'aggrave mon cas, et je vais le faire: Aujourd'hui je pourrai voter pour un type comme Georges Marchais, alors que je n'ai jamais été communiste. Tu vas pouvoir faire ton miel (pas celui de Montebourg!) de cette dernière phrase.
                            Florentin.

                            Quand tu relis tous mes posts depuis des lustres dans ce seul topic, tu vois clairement que tes accusations sont infondées et diffamatoires. Je vais quand même reprendre les éléments que tu avances 1 par 1, comme si c'était la première fois que tu affirmes des faussetés me concernant. C'est pas grave.

                            1/ Le parlement législatif en France c'est AN+Sénat. Pas l'un ou l'autre. Les deux. Depuis un moment déjà. Peux tu relire tes deux premières lignes et les comparer à tes anciens cours d'éducation civique ?

                            2/ Je n'ai jamais voté pour l'extrême-droite, ni participé en 44 ans à leur démarche politique. Je suis europeiste, fédéraliste dans mes rêves au sein de la RF que j'ai un peu servi dans un passé lointain. Peux tu correler ta 3e ligne à un élément objectif qui ferait de moi un colleur d'affiches de MLP ou JMLP ou EZ ou autre ?

                            3/ L'alternance politique est quelque chose qui ne me dérange pas du tout. Dans le langage politique courant, l'alternance fait allusion à un basculement macro-économique de droite à gauche ou inversement. Le passage du septennat au quinquennat présidentiel dans les années 90 explique justement le souci des deux mandats successifs possibles d'un PR: le passage au quinquennat réduisait de 14 à 10 ans la doublette. Bonne et mauvaise nouvelle, puisque ça renforce les ambitions des pouvoirs en place (Macron comme n'importe quel autre).

                            Là où je coince avec toi, c'est que moi je ne vote pas systématiquement pour une alternance ou un parti, en faisant abstraction des contextes et situations économiques, géopolitiques, sociétaux. Je fais l'inverse: le parti que je choisis, donc l'alternance éventuelle que je peux souhaiter, est la "conséquence" des critères de contextes et situations qui construisent mon cheminement pour voter. Chacun sa méthode !

                            4/ Ce n'est pas mort pour la gauche. Aucune élection n'a été fixée avant le dépouillement des bulletins de vote à l'avance en France, depuis nos naissances à tous les deux. Merci de sourcer toute affirmation qui démontrerait pragmatiquement le contraire. LA GAUCHE N'EST PAS MORTE.

                            Montebourg n'est pas mort. Bis Repetita. Arrêtes de siffler la fin des haricots quand rien n'a commencé hors partis en interne, s'il te plaît Florentin.

                            Complètement d'accord avec tes impressions qui suivent, même si nous avons des méthodes diamétralement opposées pour arriver au résultat. Pour la dernière phrase, je mets ça sur le compte de la réaction épidermique, aucun problème de mon côté.

                            Bonne soirée, et LA GAUCHE N'EST PAS MORTE LE 4 DÉCEMBRE 2021. Ok ?

                            Commentaire


                            • Très bon discours hier de Zemmour. Je pense qu'il peut se relancer.
                              Bien sûr, sur le contenu, ça reste pour moi effrayant.
                              Débattre c'est accepter la mise en danger de nos certitudes

                              Commentaire


                              • Envoyé par François-17 Voir le message

                                J'aime bien Jadot et j'ai apprécié les victoires écolos aux Européennes, à Lyon, Grenoble, Bordeaux. Franchement ça me va. Maintenant pour le poste de PR ou PM, j'ai de sérieux doutes sur la capacité des verts à s'extraire de leur propres attitudes sectaires en interne, pour adopter une vision d'ensemble obligatoire. Un peu difficile à formuler...

                                Aux élections internes des verts pour leur candidature, les écologistes ont clairement refusé une approche centriste qui aurait cherché la convergence avec la social-démocratie. Ils ont ce droit fondamental de repousser la tentative. Je m'accorde le droit de voter pour les verts lors d'élections locales ou europeennes, moins pour administrer l'ensemble des français, puisque ça leur passe au dessous depuis 15 ans.

                                A Alain Dulac. D''accord. Merci. Je remplace par "un peu" pour mettre en valeur l'euphémisme ou l'oxymore (selon ta propre vue).
                                Je comprends ta position.

                                En plus, je la partage pour l'essentiel.

                                L'idéologie écologique est "partielle", contrairement à celle de la social-démocratie (ou du communisme). Ca les conduit parfois à des attitudes sectaires.

                                Là où je nuancerai est que Jadot peut encore montrer qu'il a une vision plus large que son parti et les épaules pour être président.

                                Si il le fait, le risque est lié non à Jadot mais à la majorité parlementaire qui se dégagerait des législatives couplées à la présidentielle.

                                On en est encore loin.

                                Il me semble d'ailleurs que "la gauche" a fait une croix sur sa présence au second tour de la présidentielle et que ses composantes cherchent à établir le rapport des forces entre elles pour préparer les alliances des futures élections (législatives mais aussi locales).

                                La gauche n'est pas morte (elle doit encore être autour de 30 % des votes). Mais elle est trop "atomisée" pour gagner les élections.

                                Ce n'est pas à l'ordre du jour mais, à mon avis, seul un Congrès de fusion EELV-PS-LFI-PCF lui redonnerait une chance.

                                Ca va être très difficile et douloureux (je peux détaille pourquoi).

                                En plus, je pense que ça nécessitera (au préalable) l'émergence d'une personnalité assez forte pour contraindre à ce rassemblement.

                                Commentaire


                                • Envoyé par Florentin Voir le message
                                  Très bon discours hier de Zemmour. Je pense qu'il peut se relancer.
                                  Bien sûr, sur le contenu, ça reste pour moi effrayant.
                                  J'ai trouvé son discours excellent dans l'ensemble aussi. Mais contrairement à toi, je ne trouve pas ça "effrayant". Pour moi, 80% de ce qu'il dit c'est juste du bon sens, notamment sur l'économie, l'éducation, l'assimilation.
                                  Je pense qu'il est sous estimé dans les sondages. Ceux qui ne partagent pas ses idées ne devraient pas sous estimer à quel point son amour de la France et sa sincérité touchent les gens.
                                  Quand on lit les commentaires sous les vidéos Youtube de son meeting, c'est édifiant.
                                  Pour ma part, étant de sensibilité de droite, je me reconnais tellement plus dans son discours que dans celui de Pecresse, bien qu'il y ait ça et là quelques points que je trouve excessifs.
                                  http://www.youtube.com/channel/UC8C2..._as=subscriber

                                  Commentaire


                                  • Envoyé par inlandsis Voir le message

                                    J'ai trouvé son discours excellent dans l'ensemble aussi. Mais contrairement à toi, je ne trouve pas ça "effrayant". Pour moi, 80% de ce qu'il dit c'est juste du bon sens, notamment sur l'économie, l'éducation, l'assimilation.
                                    Je pense qu'il est sous estimé dans les sondages. Ceux qui ne partagent pas ses idées ne devraient pas sous estimer à quel point son amour de la France et sa sincérité touchent les gens.
                                    Quand on lit les commentaires sous les vidéos Youtube de son meeting, c'est édifiant.
                                    Pour ma part, étant de sensibilité de droite, je me reconnais tellement plus dans son discours que dans celui de Pecresse, bien qu'il y ait ça et là quelques points que je trouve excessifs.
                                    Oui je comprend ton point de vue et simplement je ne le partage pas. Par contre, après 2 semaines bien difficiles, je pense qu'il s'est relancé et qu'il est toujours dans la course. Pour ma part (je l'ai exprimé plus haut), je crains qu'on sorte de la démocratie avec lui et ça me parait le critère essentiel. Il est très agressif avec les journalistes alors qu'il est littéralement porté par une chaine d'info que Bolloré a construit pout lui.
                                    Débattre c'est accepter la mise en danger de nos certitudes

                                    Commentaire


                                    • On ne peut pas sous-estimer Zemmour et il n'est évidemment pas mort mais sa déclaration de candidature c'est lunaire, j'ai entendu que des extraits de son meeting mais bon c'est toujours pareil. C'est ni un démocrate ni un républicain, un danger pour la conception française du pouvoir assurément plus que M. Le Pen. Il est plus intelligent, plus cultivé mais l'intelligence ne rend pas moins dangereux.

                                      Bref c'est pas parce que la FIFA autorise 5 remplacements qu'il faudrait s'inquiéter d'être remplacé, remplacé par qui par quoi on se le demande. En tant qu'individus on est pas remplaçables mais additionnables.

                                      Et puis l'immigration 0, j'ai jamais vu une aussi grosse connerie en politique et pourtant la politique en regorge. Qui peut m'expliquer une telle ineptie. Comment et pourquoi ?

                                      Commentaire


                                      • Envoyé par Florentin Voir le message

                                        Oui je comprend ton point de vue et simplement je ne le partage pas. Par contre, après 2 semaines bien difficiles, je pense qu'il s'est relancé et qu'il est toujours dans la course. Pour ma part (je l'ai exprimé plus haut), je crains qu'on sorte de la démocratie avec lui et ça me parait le critère essentiel. Il est très agressif avec les journalistes alors qu'il est littéralement porté par une chaine d'info que Bolloré a construit pout lui.
                                        Je pense que la partie en gras mérite d'être étayée . Zemmour ( ou un/une autre d'ailleurs ) une fois élu n'aura pas plus de pouvoir : il sera tenu de la même façon que n'importe qui de passer par la voie du processus législatif , et donc dans la majorité des cas être démocratique . Il faut en effet qu’un Parlement accepte de voter une loi, oppressive ou non, pour que celle-ci puisse s’appliquer ; et que les autorités constitutionnelles décident de ne pas la sanctionner.

                                        Le mode de gouvernance actuel , état d'urgence oblige , est truffé d' arrêtés , circulaires et ordonnances n'ayant été votés par personne d'élu démocratiquement et qui pourtant régissent le quotidien de tous .

                                        Pour moi le critère essentiel pour nous assurer du maintien de la démocratie , c'est la garantie que les mesures prises sous couvert de l'état d'urgence sanitaire ne soient pas pérennes , qu'elles ne subissent pas le même sort que celles de l'état d'urgence terrorisme qui s'est transformé en loi .

                                        Depuis ce début de campagne , il est curieux et inquiétant de constater , que les 2 seuls qui parlent beaucoup de liberté(s) , sont MLP et Mélanchon .

                                        Commentaire


                                        • Pecresse à 17% 2ème ex-aequo avec Le Pen.
                                          Zemmour 4ème à 13%

                                          D'après le 1er sondage post congrès LR.

                                          2 possibilités. Soit c'est l'effet désignation qui va s'essoufler et elle retombera où elle était, à 10%. Soit les dynamiques peuvent s'inverser durablement en mode Fillon Macron 2017 et tout redevient possible.

                                          Au 2ème tour, Zemmour est à 37%, Le Pen à 44%, Pecresse à 48%. Là aussi c'est pas neutre. Macron est virtuellement à 2% de la sortie ça n'est jamais arrivé jusqu'à là. Quid des reports de voix de la gauche au 2nd tour ???

                                          Commentaire


                                          • Envoyé par ilovetokyo Voir le message

                                            Je pense que la partie en gras mérite d'être étayée . Zemmour ( ou un/une autre d'ailleurs ) une fois élu n'aura pas plus de pouvoir : il sera tenu de la même façon que n'importe qui de passer par la voie du processus législatif , et donc dans la majorité des cas être démocratique . Il faut en effet qu’un Parlement accepte de voter une loi, oppressive ou non, pour que celle-ci puisse s’appliquer ; et que les autorités constitutionnelles décident de ne pas la sanctionner.

                                            Le mode de gouvernance actuel , état d'urgence oblige , est truffé d' arrêtés , circulaires et ordonnances n'ayant été votés par personne d'élu démocratiquement et qui pourtant régissent le quotidien de tous .

                                            Pour moi le critère essentiel pour nous assurer du maintien de la démocratie , c'est la garantie que les mesures prises sous couvert de l'état d'urgence sanitaire ne soient pas pérennes , qu'elles ne subissent pas le même sort que celles de l'état d'urgence terrorisme qui s'est transformé en loi .

                                            Depuis ce début de campagne , il est curieux et inquiétant de constater , que les 2 seuls qui parlent beaucoup de liberté(s) , sont MLP et Mélanchon .
                                            Tu peux espérer ça mais Zemmour, à qui je reconnais le mérite de la franchise, a déjà annoncé la couleur. Il trouve qu'il y a trop de contre pouvoirs en France et il veut diminuer précisemment leurs pouvoirs. Il cite la Justice, les médias, les syndicats, le conseil constitutionnel. Ce dernier point est important. S'il est élu, il aura un parlement à sa botte (il n'y a qu'à voir comment Macron a fait élire 400 députés que personne ne connaissaient), et il votera les lois répressives qu'il lui demandera. Si ces lois sont anti-constitutionnelles, et bien il dira qu'il faut changer la constitution et si le conseil constitutionnel renacle, il dira que ces gens ne sont pas légitimes (il le dit déjà). Quant aux partis qui protesteront, la réthorique usuelle de l'extrême droite, c'est de dire qu'ils sont les seuls patriotes, donc les partis d'opposition sont anti-patriotes et anti-français. Ils les supprimeront.
                                            Après les Français peuvent descendre dans la rue et alors ? Tu crois qu'il hésitera à demander à la police de leur tirer dessus ? Il dira qu'ils sont manipulés par un quelconque complot étranger.
                                            Je n'invente rien, ce type de scénarios a déjà eu lieu. Et je n'ai rien dit sur la chasse aux mauvais musulmans (c'est Zemmour qui fera le tri entre les bons et mauvais musulmans, et il n'y aura pas que les potentiels terroristes)
                                            Débattre c'est accepter la mise en danger de nos certitudes

                                            Commentaire


                                            • Envoyé par lochiba84 Voir le message
                                              Pecresse à 17% 2ème ex-aequo avec Le Pen.
                                              Zemmour 4ème à 13%

                                              D'après le 1er sondage post congrès LR.

                                              2 possibilités. Soit c'est l'effet désignation qui va s'essoufler et elle retombera où elle était, à 10%. Soit les dynamiques peuvent s'inverser durablement en mode Fillon Macron 2017 et tout redevient possible.

                                              Au 2ème tour, Zemmour est à 37%, Le Pen à 44%, Pecresse à 48%. Là aussi c'est pas neutre. Macron est virtuellement à 2% de la sortie ça n'est jamais arrivé jusqu'à là. Quid des reports de voix de la gauche au 2nd tour ???
                                              Très bon constat. Si le soufflé ne retombe pas (tu as raison d'être prudent), elle va devenir la plus crédible pour battre Macron. Il y a 2 conditions:
                                              1) que les électeurs du centre droit (comme toi), la préfèrent à Macron
                                              2) que les électeurs de gauche (comme moi) ne se reportent pas sur Macron sur la base du bonnet blanc et blanc bonnet (cher à Jacques Duclos à l'élection de 69)

                                              Je pense que le plus dur pour elle sera de passer devant MLP au 1er tour et là, son meilleur allié s'appelle Zemmour.
                                              Débattre c'est accepter la mise en danger de nos certitudes

                                              Commentaire


                                              • Envoyé par lochiba84 Voir le message
                                                Pecresse à 17% 2ème ex-aequo avec Le Pen.
                                                Zemmour 4ème à 13%

                                                D'après le 1er sondage post congrès LR.

                                                2 possibilités. Soit c'est l'effet désignation qui va s'essoufler et elle retombera où elle était, à 10%. Soit les dynamiques peuvent s'inverser durablement en mode Fillon Macron 2017 et tout redevient possible.

                                                Au 2ème tour, Zemmour est à 37%, Le Pen à 44%, Pecresse à 48%. Là aussi c'est pas neutre. Macron est virtuellement à 2% de la sortie ça n'est jamais arrivé jusqu'à là. Quid des reports de voix de la gauche au 2nd tour ???
                                                Bonjour. Peux-tu sourcer tes données pour que je profile l'institut qui obtient ces résultats stp ? Suivant les organisateurs de sondages, je n'interprète pas toujours de la même façon.

                                                EDIT: source trouvée. https://www.lefigaro.fr/politique/pr...-tour-20211206

                                                Je mets la gauche en retrait des sondages en ce moment. Il peut se passer des choses en 4 mois avant le dépôt final des candidatures.

                                                Par contre à droite, tes infos sur LR qui repasserait devant EZ et MLP, c'est rapide mais agréable à lire. Je me méfie quand même d'un rapprochement en sprint final de EZ et MLP au printemps, en dernière ligne droite. Ça fusillerait LR, et LREM pourrait ramer pour ramener des voix d'autres partis au second tour.

                                                Même si EM est en danger, ça valorise l'élection au niveau des arguments économiques, au lieu de nous servir du Maréchal de guerre Jules Napoléon XIV. Je pense justement EM capable de relever le défi des arguments, qui le mettrait plus en valeur que la simple image d'élite mal acceptée par le peuple qui veut marcher au pas cadencé.

                                                Pour les reports de voix à gauche, rien n'empêche une anticipation pendant le 1er trimestre par les partis, si les sondages continuent à les faire plafonner à 30% pendant 3 mois. Le dépôt final des candidatures et le premier tour sont encore loin.
                                                Dernière modification par François-17, 07/12/2021, 11h54.

                                                Commentaire


                                                • Envoyé par Florentin Voir le message

                                                  Tu peux espérer ça mais Zemmour, à qui je reconnais le mérite de la franchise, a déjà annoncé la couleur. Il trouve qu'il y a trop de contre pouvoirs en France et il veut diminuer précisemment leurs pouvoirs. Il cite la Justice, les médias, les syndicats, le conseil constitutionnel. Ce dernier point est important. S'il est élu, il aura un parlement à sa botte (il n'y a qu'à voir comment Macron a fait élire 400 députés que personne ne connaissaient), et il votera les lois répressives qu'il lui demandera. Si ces lois sont anti-constitutionnelles, et bien il dira qu'il faut changer la constitution et si le conseil constitutionnel renacle, il dira que ces gens ne sont pas légitimes (il le dit déjà). Quant aux partis qui protesteront, la réthorique usuelle de l'extrême droite, c'est de dire qu'ils sont les seuls patriotes, donc les partis d'opposition sont anti-patriotes et anti-français. Ils les supprimeront.
                                                  Après les Français peuvent descendre dans la rue et alors ? Tu crois qu'il hésitera à demander à la police de leur tirer dessus ? Il dira qu'ils sont manipulés par un quelconque complot étranger.
                                                  Je n'invente rien, ce type de scénarios a déjà eu lieu. Et je n'ai rien dit sur la chasse aux mauvais musulmans (c'est Zemmour qui fera le tri entre les bons et mauvais musulmans, et il n'y aura pas que les potentiels terroristes)
                                                  Je partage absolument cette logique de fonctionnement de l'extrême-droite.

                                                  Et oui, ce type de scénario a déjà eu lieu.

                                                  On peut ajouter quelques remarques sur son opposition entre "le peuple" et "les élites". C'est aussi un discours dont on trouve facilement des exemples. Erdogan et Orban en sont deux bons cas. On peut aussi y ranger le discours des talibans (dans leur idée de restaurer les valeurs traditionnelles du peuple contre les élites occidentalisées).

                                                  En ce qui le concerne, lui, son entourage, ses soutiens (Bolloré) ne feraient-ils pas parti des élites ?

                                                  De même, il a échappé jusqu'à présent à une question centrale "frexit ou pas frexit".

                                                  C'est une question centrale pour une élection présidentielle car elle conditionne l'avenir de la France.

                                                  C'est une question qui n'est pas au coeur de la pré-campagne actuelle car beaucoup de candidats potentiels (Pécresse, Macron, Jadot, Hidalgo) ont déjà répondu et que les débats sont comme si l'hypothèse d'un frexit n'avait pas lieu d'être.

                                                  Mais l'incertitude sur la position de Zemmour (mais aussi de MLP et de Mélenchon) fait que la question mériterait de revenir au centre des débats.

                                                  Le "frexit" mobiliserait une énergie considérable sur tout le quinquennat (il ne faut pas croire que ça se règlerait en un an de négociations).

                                                  Et, pour ceux qui sont anti-frexit, reste de préciser les contraintes de ce choix sur la politique française et les évolutions souhaitées de la politique européenne (en particulier sur de nouveaux abandons de souveraineté).

                                                  Commentaire


                                                  • Envoyé par François-17 Voir le message

                                                    Même si EM est en danger, ça valorise l'élection au niveau des arguments économiques, au lieu de nous servir du Maréchal de guerre Jules Napoléon XIV. Je pense justement EM capable de relever le défi des arguments, qui le mettrait plus en valeur que la simple image d'élite mal acceptée par le peuple qui veut marcher au pas cadencé.

                                                    Pour les reports de voix à gauche, rien n'empêche une anticipation pendant le 1er trimestre par les partis, si les sondages continuent à les faire plafonner à 30% pendant 3 mois. Le dépôt final des candidatures et le premier tour sont encore loin.
                                                    Je ne comprend pas toujours ce que tu écris mais je trouve que Macron en Jules Napoléon XIV , c'est une belle trouvaille.
                                                    Quant à la gauche, merci d'être optimiste; moi je n'y arrive pas
                                                    Débattre c'est accepter la mise en danger de nos certitudes

                                                    Commentaire

                                                    Chargement...
                                                    X