Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Débats politiques 2.0

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Alors je me suis planté sur le pass sanitaire, je pensais que c'était uniquement un gadget politique comme beaucoup mais son intérêt s'est finalement révélé (mais pas sûr que le gouvernement l'ait fait exprès, je pense plutôt qu'ils ont chatté)

    1) Le pass sanitaire limite les sorties à risque pour les non vaccinés, donc réduit de facto le nombre de non vaccinés contaminés et donc le nombre d'hospitalisations.

    2) Le lancement du pass sanitaire a boosté complètement les vaccinations à partir de Juillet et a permis indirectement d'empêcher un confinement inévitable comme en Autriche ou du moins des restrictions plus sévères 4-6 mois plus tard.

    Si le gouvernement l'a vendu pour limiter la propagation du virus c'est du foutage de gueule, il fallait le vendre pour sauver l'hôpital et éviter un nouveau scénario catastrophe avec confinement que les français n'auraient probablement pas respecté donc avec catastrophe sanitaire à la clé.

    Propagande, mensonge OUI mais ça a été utile, la communication était pas bonne mais pour autant la solution était la bonne (à ma grande surprise je pensais pas dire ça y'a 4-5 mois après que la 3ème vague soit passé)

    Commentaire


    • Envoyé par Al Bundy Voir le message



      Non et toi ? Elle est serieuse cette remarque ?


      Dans la semaine du 27/12 au 02/01, la vaccination divise

      par 2 le risque de contamination

      par 4 (un peu moins) le risque de se retrouver à l'hôpital

      par 7 le risque de se retrouver en soin intensif.

      Donc oui, ma remarque est sérieuse.

      C'est ton discours qui ne l'est pas (contraire au fait) (prétendre que le pass ce n'est pas la vaccination, c'est juste du pipeau du niveau du gouvernement).

      Commentaire


      • Envoyé par lochiba84 Voir le message
        Alors je me suis planté sur le pass sanitaire, je pensais que c'était uniquement un gadget politique comme beaucoup mais son intérêt s'est finalement révélé (mais pas sûr que le gouvernement l'ait fait exprès, je pense plutôt qu'ils ont chatté)

        1) Le pass sanitaire limite les sorties à risque pour les non vaccinés, donc réduit de facto le nombre de non vaccinés contaminés et donc le nombre d'hospitalisations.

        2) Le lancement du pass sanitaire a boosté complètement les vaccinations à partir de Juillet et a permis indirectement d'empêcher un confinement inévitable comme en Autriche ou du moins des restrictions plus sévères 4-6 mois plus tard.

        Si le gouvernement l'a vendu pour limiter la propagation du virus c'est du foutage de gueule, il fallait le vendre pour sauver l'hôpital et éviter un nouveau scénario catastrophe avec confinement que les français n'auraient probablement pas respecté donc avec catastrophe sanitaire à la clé.

        Propagande, mensonge OUI mais ça a été utile, la communication était pas bonne mais pour autant la solution était la bonne (à ma grande surprise je pensais pas dire ça y'a 4-5 mois après que la 3ème vague soit passé)

        Tout ça n'est pas sérieux.

        1) Le pass sanitaire ne limite aucune contamination. Nous n'avons jamais eu autant de contamination. On aura un pic qui est plus du double en nombre de cas que le Royaume Uni, qui avait un pass très limité aux grands évènements et pas aux activités quotidiennes.

        Même nombre de tests (alors qu'on testait beaucoup moins qu'eux avant) mais plus du double de cas.

        Le pass sanitaire ne fonctionne pas c'est la preuve.

        2) Et si c'était le but pourquoi ne pas l'avoir enlevé? Tu es très naif je me rappelle que tu me disais que les mesures de restrictions ne dureraient pas et je t'avais dis il y a presque deux ans le contraire et que Macron allait en profiter jusqu'au bout.

        Maintenant qu'il y a la présidentielle, il va tout faire pour etouffer la campagne et garder la société sous son contrôle.


        Et maintenant le pass vaccinal qui arrive pour emmerder les gens qui veulent rester libre de décider pour eux même alors que le pic de l'épidémie est atteint et que ce variant n'envoie quasiment personne en réanimation.

        Tu continues à défendre Macron contre toutes les évidences.

        Commentaire


        • Envoyé par Lyonnais921 Voir le message

          Dans la semaine du 27/12 au 02/01, la vaccination divise

          par 2 le risque de contamination

          par 4 (un peu moins) le risque de se retrouver à l'hôpital

          par 7 le risque de se retrouver en soin intensif.

          Donc oui, ma remarque est sérieuse.

          C'est ton discours qui ne l'est pas (contraire au fait) (prétendre que le pass ce n'est pas la vaccination, c'est juste du pipeau du niveau du gouvernement).
          Si j'ai 0.1% de risque de finir en réa, je m'en fous de la diviser par 5.

          Commentaire


          • Envoyé par alain_suit_cris Voir le message

            Des phrases, des phrases, des phrases.

            Dieu n'existe pas? Prouve-le!

            Tiens, d'ailleurs, c'est marrant, tu n'as pas repondu a ma longue reponse.

            Et puis, toi qui aimes tant les chiffres, je t'avais meme mis la courbe des cas positifs en fonction du statut vaccinal. A croire que tu n'extraies des conclusions des chiffres que quand ca va dans ton sens.
            Tu contestes la validité des chiffres de Vaxximpact ?

            Commentaire


            • Envoyé par JuniGarde Voir le message

              Si j'ai 0.1% de risque de finir en réa, je m'en fous de la diviser par 5.
              C'est ce que se sont dit une partie de ceux qui ont fini en réa.

              Quand ils s'y sont retrouvés, le discours était plutôt "Si j'avais su, je me serais fait vacciner"

              Commentaire


              • Envoyé par fooooot Voir le message
                L'Espagne aussi assoupli les restrictions .
                Je pense que beaucoups de Français commencent à en avoir plein le cul de ce pass sanitaire et maintenant vaccinal avec tout ce cinéma.
                Consommer dans un bar assis et pas debout, dévoiler son nom et identité pour boire un café, faire vacciner des enfants alors que tout indique que c'est inutile.
                ça tourne à la mauvaise blague, perso pour moi le troisième vaccin c'est niet vu la tendance.




                https://www.letelegramme.fr/coronavi...2-12906735.php
                Avec plus de 90% des plus de 12 ans (87% chez les 12-19 ans) ayant reçu au moins une dose de vaccin Covid en Espagne, je ne crois pas que ce pays soit en tête de file des exemples que ce forum ait envie de suivre

                Commentaire


                • Envoyé par JuniGarde Voir le message


                  Tout ça n'est pas sérieux.

                  1) Le pass sanitaire ne limite aucune contamination. Nous n'avons jamais eu autant de contamination. On aura un pic qui est plus du double en nombre de cas que le Royaume Uni, qui avait un pass très limité aux grands évènements et pas aux activités quotidiennes.

                  Même nombre de tests (alors qu'on testait beaucoup moins qu'eux avant) mais plus du double de cas.

                  Le pass sanitaire ne fonctionne pas c'est la preuve.

                  2) Et si c'était le but pourquoi ne pas l'avoir enlevé? Tu es très naif je me rappelle que tu me disais que les mesures de restrictions ne dureraient pas et je t'avais dis il y a presque deux ans le contraire et que Macron allait en profiter jusqu'au bout.

                  Maintenant qu'il y a la présidentielle, il va tout faire pour etouffer la campagne et garder la société sous son contrôle.


                  Et maintenant le pass vaccinal qui arrive pour emmerder les gens qui veulent rester libre de décider pour eux même alors que le pic de l'épidémie est atteint et que ce variant n'envoie quasiment personne en réanimation.

                  Tu continues à défendre Macron contre toutes les évidences.
                  On a 10 fois plus de contaminations qu'avant mais 97% de ces contaminations sont maintenant du Omicron beaucoup plus contagieux que Delta lui même énormément plus contagieux que les précédents, on pulvérise les records mais c'est incomparable entre y'a 2 ans et aujourd'hui, on a plus du tout le même virus.

                  Le Royaume-Uni est un des plus mauvais élèves et l'un des pires en Europe, longtemps plus de cas et plus de morts que chez nous et pourtant autant voire plus de restrictions, ils ont confiné plus que nous au final même s'ils ont pas mis le pass comme chez nous, je préfère encore la gestion française à la britannique, faut prendre dans la globalité la gestion de la crise et pas s'arrêter aux errements du pass vaccinal et de la rentrée scolaire. On a pas fermé les écoles contrairement à d'autre et ça reste mieux ainsi.

                  Ils assouplissent parce qu'on est pas tout à fait dans la même situation que nous, regardez les courbes du nombre de cas

                  https://www.worldometers.info/coronavirus/country/uk/
                  https://www.worldometers.info/corona...ountry/france/

                  L'UK a 3 semaines d'avance ils ont passé le pic depuis 2 semaines quand nous ça augmente encore. On est monté beaucoup plus haut qu'eux parce qu'on avait aussi eu beaucoup moins de contaminations les mois précédents (immunité collective moindre chez nous ?). Regardez bien les 6 mois précédents l'évolution des moyennes, ils naviguent à 30 000 / 40 000 cas depuis des mois pendant qu'on est en dessous des 10 000 la plupart du temps, avec des nombre de tests comparables, ça veut dire qu'il y avait un énorme déficit d'immunité chez nous en comparaison. 10, 15 millions d'immunisés en moins chez nous peut-être ? On est en train de rattraper le "retard", on a 4 millions de contaminés par semaine (officiels + non testés qui passent sous les radars), en 3 semaines ça sera comblé mais en attendant notre pic sera plus important. Cela dit ils ont plus de morts que nous et ça restera ainsi parce qu'on a (un peu) mieux géré qu'eux.

                  Naïf ? je me suis planté sur l'utilité du pass parce que je pensais pas que le Delta referait une vague bien pire que la précédente (je sais pas pourquoi) et qu'il y aurait un Omicron derrière qui ferait 400 000 cas/jour tandis que les précédents pics c'était 20 000 cas/jour. C'est peut-être naïf mais je sais pas si grand monde l'anticipait. Pour moi après la 1ère vague de Delta on pouvait relâcher la pression et donc le pass mais bon je me suis trompé. Après je pense que là on tend vers l'amélioration, on est pas encore au pic ça monte encore cette semaine mais tu l'as dit ce variant n'envoie pas grand monde en réa (1. parce qu'il est moins dangereux 2. parce que la couverture vaccinale augment notamment avec la 3ème dose qui la renforce) à tel point que les réa semblent diminuer un peu avant même qu'on ait atteint le pic des contaminations alors que d'habitude le pic des réas c'est 2 ou 3 semaines après celui des contaminations.

                  Je défend personnne dans cette crise, ni Macron ni les autres, j'ai toujours été du côté de la science et de la rationnalité, je sais ce que le vaccin nous apporte et j'imagine la situation qu'on aurait eu sans une couverture vaccinale large.
                  Je défend pas Macron et son gouvernement pour la gestion des enfants. Pour moi on devrait plutôt à ce stade laisser le libre choix pour tous les mineurs quitte à rendre obligatoire la vaccination pour les + 18 ans pour compenser, ça serait tout aussi efficace et plus lisible même s'il faut sacrifier le libre choix des 5-6% de + de 18 ans qui ne veulent pas se faire vacciner. C'est plus ou moins ce que veulent la gauche et la droite il me semble d'ailleurs ?

                  Envoyé par JuniGarde Voir le message

                  Si j'ai 0.1% de risque de finir en réa, je m'en fous de la diviser par 5.

                  Dans ton cas individuel oui, mais il faut toujours raisonner à l'échelle du pays.

                  0,1% de chance de finir en réa pour 400 000 cas/jour ça fait 400 entrées en réa par jour c'est gérable

                  Avec une population de non vaccinés et en admettant le chiffre de 5 fois (je pense que c'est plus), ça fait donc 0,5% et 2000 entrées en réa par jour, pas la peine d'être spécialiste de l'hôpital, on tient pas c'est impossible, ça veut dire confinement strict.

                  Si vous préférez le confinement (en mode Mars 2020 pas le faux confinement) à la vaccination de masse, c'est un choix, moi je pense qu'il faut plutôt une immunité vaccinale + naturelle de masse désormais pour limiter les conséquences sanitaires, économiques et morales.

                  Commentaire


                  • Envoyé par rudy69140 Voir le message

                    Salut Ilovetokyo,

                    ta réponse ne m'éclaire pas plus que ça, mais en même temps dur d'y répondre sans connaître l'avenir. En d'autres termes et en gros, attendre que le Covid disparaisse de lui-même aurait impliqué quel bilan humain à peu près?
                    Je pense qu'aujourd'hui on peut quantifier un minimum les vies sauvées via les efforts fournis en attendant que le COVID ne devienne bénin ou au moins moins grave.



                    Hello Alain,

                    je pense qu'il est fait référence à ce post:

                    Par contre, comme Ishkar, j'ai l'impression d'une dérive de ta part. Et j'ai l'impression que c'est quelque chose qui devient assez fréquent autour de moi.

                    Pour conclure, je tiens à préciser que tout n'est pas à jeter dans tes propos, Alain. Ce n'est pas le sens de mon intervention à ton égard. Mais pour moi, et comme le souligne Ishkar, t'es sur une limite que je ne t'aurais pas cru capable de franchir (un peu comme pour Oliver69 à qui j'avais fait la remarque il y a quelques semaines sur ce topic). Et aussi, encore une fois, qu'importe ton opinion, chacun a le droit d'avoir le sien. Mais citer Raoult, traiter les autres de moutons,... Pour moi ça ne fait pas très Alain_suit_cris et je trouve ça dommage.

                    Sur ce, bon début d'année tout de même! Et prend ce message comme étant bienveillant, même s'il peut heurter ta sensibilité ou ton égo (c'est normal, là aussi on en a tous un différent des autres) au premier abord.
                    Bon, j'ai vu mon pseudo, alors je m'arrête.Tout d'abord, sauf a vouloir vraiment que je le sois à ma place, je ne suis pas anti vaccin.Et pas plus complotiste en général. Ce qui ne m'empêche pas de me poser des questions et notamment celle-ci, comment ai-je fait pour ne pas être positif de mars 2020 à décembre 2021, sans être vacciné ? et pourquoi je suis obligé de m'interroger sur l'évolution de mes analyses avant et après vaccin ?

                    Tu parles de limite ? Mais qui la fixe ? quelle est -elle ? Je ne parle pas de Raoult, je ne fais pas partie de réseaux "complotistes". Mais puisqu'on y fait allusion, peut-on considérer les scandales sanitaires comme un complot contre la population ? La communication sur TCHERNOBYL ?

                    https://www.lesechos.fr/politique-so...france-1133993

                    https://www.france24.com/fr/20101116...ide-distilbene

                    Lorsqu'on nous dit qu'il ne faut pas de masques, parce qu'il n'y en a pas, et que des morts sont constatés, c'est quoi ? Peut être simplement un mensonge, mais le résultat est le même.

                    Donc , se poser des questions ne me parait pas délictuel. Comme celle de se demander pourquoi on force au pass vaccinal avec une forte diminution des cas (dont beaucoup sont asymptomatiques) et qu'on nous annonce qu'au printemps, ce sera fini, comme on nous annonçait qu'il n'y aurait pas de pass sanitaire, et encore moins de pass vaccinal.Le printemps , c'est en avril je crois, et en avril il y a des élections. Personnellement, j'attends une libération avant les élections. Pression, puis libération par le sauveur. Un peu ce que fait Johnson en Angleterre pour limiter les dégâts.En gros, un covid électoral. A l'heure actuelle, avec une dangerosité minime de ce qu'on nous en dit,et ce que nous constatons, on pousse à des millions de tests, alors qu'on fustigeait les citoyens qui le pratiquaient "volontairement" à cause du coût. L'un devait éviter l'autre et vice versa : nous avons la totale, masque, gel, test, vaccin et contrôle. Et nul doute que le déficit de la SS évoqué, arrange sérieusement le gouvernement dans sa volonté de passer la sécu progressivement à l'assurance, la banque et consorts. On sait très bien que lorsqu'on veut supprimer un service, on s'arrange pour que le constat soit qu'il fonctionne définitivement mal ( et donc plus rentable entre autres).

                    Ensuite, ne peut on se poser des questions sur le résultat de la pression lobbystique des laboratoires sur les médecins et cabinets ministériels ? Même s'il est indéniable que des sommes sont utilisées pour la recherche, l'histoire nous prouve qu'un autre usage en est également fait.

                    J'écoute les avis des uns et des autres et je ne considère pas mon avis comme irréfutable. Pour certains ici, on a plutôt tendance à considérer ses "arguments " soit ses convictions et des chiffres officiels comme bible et les propos des gens qui ne sont pas d'accord,comme mensonges ou manipulation ou complotisme. Et si les faits cités ci-dessus n'avaient pas existé,certainement que moins de questions se poseraient et que la confiance de la population serait plus forte.N'y a t'il pas comme souvent de cause à effet ? Aux Antilles, on a traité "moralement" les non vaccinés d'irresponsables, presque d'assassins. Et n'ont ils pas quelques raisons d'aller au vaccin à reculons ?


                    Du cancer au retard psychomoteur

                    Des études successives ont dressé le bilan des effets néfastes du chlordécone, toxique et irritant. Depuis 1979, il est classé « cancérogène possible » par l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Il entraîne des cancers des lèvres, des ovaires, de la peau, du cerveau, de la prostate, du sein et du sang. Perturbateur endocrinien avéré, il cause aussi une baisse de la fertilité masculine. Chez les femmes enceintes, il augmente la mortalité intra-utérine, retarde la croissance du foetus et est à l'origine de malformations.


                    Les enfants en bas âge sont touchés par les effets neurotoxiques du produit : retard du développement psychomoteur et de la vitesse d'acquisition de la mémoire visuelle, intérêt visuel pour la nouveauté atténué. Chez les adultes, le chlordécone est associé à un nombre accru de tentatives de suicides et de cas de Parkinson. Environ 80 000 Guadeloupéens seraient concernés par cette pollution, et des pays dans le monde utilisent toujours cet insecticide.


                    Comment peut-on appeler la mise en danger en toute connaissance d'une population,comme par exemple l'explosion des cancers par la nourriture et l'air ? On a vite tendance à cibler des citoyens, à jouer la division, alors que les problèmes sont à un autre niveau. Et on ne parle même plus de l'origine de ce virus.Sur ce forum, personne ne détient la vérité.Par contre, on peut faire appel à l'histoire et ses faits avérés.

                    On pourrait imaginer que les actions des gouvernants sont motivées par le bien être de tous, et que tout mauvais choix ou choix qui limite la liberté est involontaire ou contraint. Pourtant le cynisme,l'arrogance, le mépris montrés ne le laissent pas penser.






                    Noël au balcon, enrhumé comme un con

                    Commentaire


                    • L'Espagne c'est un peu comme le Royaume-Uni, ils ont un peu moins bien géré la crise jusqu'alors que la France mais ont du coup plus d'immunité et passent le pic avant nous, à partir du moment où le pic est passé et que le système de santé n'est plus trop menacé, l'allègement est une chose normale.

                      Mais oui ils ont vacciné en masse, peut-être encore plus que nous, dénoncer la gestion de Macron pour encenser des pays comme l'Espagne ou le RU c'est de la pure mauvaise foi quand même.

                      Commentaire


                      • Envoyé par Choco Voir le message
                        Le Royaume-Uni assoupli ses restrictions : https://www.lemonde.fr/international...0123_3210.html

                        Assez fou de voir que pendant ce temps, la France fait tout l'inverse.
                        Rien sur les étrangers ? Ha si ! Si vacciné, un test sur place et plus de quarantainde de deux jours !

                        Commentaire


                        • Envoyé par lochiba84 Voir le message
                          1) Le pass sanitaire limite les sorties à risque pour les non vaccinés, donc réduit de facto le nombre de non vaccinés contaminés et donc le nombre d'hospitalisations.

                          2) Le lancement du pass sanitaire a boosté complètement les vaccinations à partir de Juillet et a permis indirectement d'empêcher un confinement inévitable comme en Autriche ou du moins des restrictions plus sévères 4-6 mois plus tard.

                          Si le gouvernement l'a vendu pour limiter la propagation du virus c'est du foutage de gueule, il fallait le vendre pour sauver l'hôpital et éviter un nouveau scénario catastrophe avec confinement que les français n'auraient probablement pas respecté donc avec catastrophe sanitaire à la clé.

                          Propagande, mensonge OUI mais ça a été utile, la communication était pas bonne mais pour autant la solution était la bonne (à ma grande surprise je pensais pas dire ça y'a 4-5 mois après que la 3ème vague soit passé)
                          Je suis d'accord avec ton raisonnement. La vrai raison du pass sanitaire a été d'éviter d'engorger les hôpitaux, et en soit c'est une bonne raison, de mon point de vue.
                          Par contre, s'ils l'avaient assumé, ils n'auraient pas évité un débat sur le fait qu'il y a une autre solution pour ne pas engorger les hôpitaux: créer des lits et embaucher du personnel.
                          Tout le macronisme est là-dedant: la droite aurait assumé mais, eux, ils ont préféré mentir en racontant que le vaccin allait ralentir la circulation du virus. Ils n'en savaient rien et, aujourd'hui, on sait que ce n'est pas vrai.
                          Débattre c'est accepter la mise en danger de nos certitudes

                          Commentaire


                          • Envoyé par lochiba84 Voir le message
                            L'Espagne c'est un peu comme le Royaume-Uni, ils ont un peu moins bien géré la crise jusqu'alors que la France mais ont du coup plus d'immunité et passent le pic avant nous, à partir du moment où le pic est passé et que le système de santé n'est plus trop menacé, l'allègement est une chose normale.

                            Mais oui ils ont vacciné en masse, peut-être encore plus que nous, dénoncer la gestion de Macron pour encenser des pays comme l'Espagne ou le RU c'est de la pure mauvaise foi quand même.
                            Oui, mais il faut voir aussi que la méthode choisie par le gouvernement a été très différente aussi en Espagne. Mais aussi que le principe de la vaccination n'est pas du tout perçu de la même façon par la population, pour des raisons historiques.

                            Commentaire


                            • Il faut des restrictions sanitaire qui perdurent dans la société cela contentera les hypocondriaques et les mougeons qui croient tout ce qu'ils entendent à la télé...

                              Commentaire


                              • Envoyé par Lyonnais921 Voir le message

                                Dans la semaine du 27/12 au 02/01, la vaccination divise

                                par 2 le risque de contamination

                                par 4 (un peu moins) le risque de se retrouver à l'hôpital

                                par 7 le risque de se retrouver en soin intensif.

                                Donc oui, ma remarque est sérieuse.

                                C'est ton discours qui ne l'est pas (contraire au fait) (prétendre que le pass ce n'est pas la vaccination, c'est juste du pipeau du niveau du gouvernement).
                                Oui la vaccination, et ses effets pour se proteger des cas graves, ce que je n'ai jamais remis en doute, bien au contraire

                                Moi je te parlais du PASS SANITAIRE et de ses effets, annoncés, vantés, pour reduire la propagation, proteger ceux qui l'avaient de chopper le covid, empecher de transmettre le covid et permettre a ceux qui l'avaient de retrouver une vie normale

                                Et ca c'est echec, echec, echec, echec, et c'est normal puisque toutes ces "promesses" du petit emmerdeur n'etaient que des mensonges

                                Et je maintiens, car c'est on ne peut plus logique, que le relachement sur les gestes barrieres que ce pass a amené, a sans doute pu contribuer a une propagation plus importante du virus !
                                Envoyé par interactif
                                si j'avais du aller voter, j'aurais évidemment voté Juppé.

                                Commentaire


                                • Envoyé par Lyonnais921 Voir le message

                                  Tu contestes la validité des chiffres de Vaxximpact ?
                                  Sophisme a deux balles. Comme celui-ci:

                                  Envoyé par Lyonnais921 Voir le message

                                  Dans la semaine du 27/12 au 02/01, la vaccination divise

                                  [...]

                                  Donc oui, ma remarque est sérieuse.

                                  C'est ton discours qui ne l'est pas (contraire au fait) (prétendre que le pass ce n'est pas la vaccination, c'est juste du pipeau du niveau du gouvernement).
                                  Sophisme car justement le pass n'est pas la vaccination.

                                  Commentaire


                                  • Envoyé par Al Bundy Voir le message

                                    Oui la vaccination, et ses effets pour se proteger des cas graves, ce que je n'ai jamais remis en doute, bien au contraire

                                    Moi je te parlais du PASS SANITAIRE et de ses effets, annoncés, vantés, pour reduire la propagation, proteger ceux qui l'avaient de chopper le covid, empecher de transmettre le covid et permettre a ceux qui l'avaient de retrouver une vie normale

                                    Et ca c'est echec, echec, echec, echec, et c'est normal puisque toutes ces "promesses" du petit emmerdeur n'etaient que des mensonges

                                    Et je maintiens, car c'est on ne peut plus logique, que le relachement sur les gestes barrieres que ce pass a amené, a sans doute pu contribuer a une propagation plus importante du virus !
                                    Bin voyons.

                                    C'est d'une telle évidence que le pass sanitaire n'a rien à voir avec la vaccination.
                                    ...
                                    On se demande vraiment qui va faire un lien entre les deux.

                                    Uniquement des gens à l'esprit mal tourné !

                                    Ceux qui "pensent bien" "savent" qu'il n'y a aucun lien.

                                    Remarque "maintenir que le pass a sans doute pu contribuer ...", ça ne mange pas de pain.

                                    Car c'est "on ne peut plus logique".

                                    Alors qu'associer "pass sanitaire et vaccination", c'est d'un illogisme total.

                                    Commentaire


                                    • Envoyé par Elano Voir le message

                                      Avec plus de 90% des plus de 12 ans (87% chez les 12-19 ans) ayant reçu au moins une dose de vaccin Covid en Espagne, je ne crois pas que ce pays soit en tête de file des exemples que ce forum ait envie de suivre
                                      La France est a 80%, ca suffit bien.

                                      Commentaire


                                      • Envoyé par alain_suit_cris Voir le message

                                        Sophisme a deux balles. Comme celui-ci:



                                        Sophisme car justement le pass n'est pas la vaccination.
                                        C'est d'une telle évidence, comment j'ai pu ne pas m'en rendre compte !

                                        Le premier effet du pass (et il était fait pour ça) a été de booster la vaccination.

                                        Il a réussi.

                                        Ne pas attribuer au pass les conséquences bénéfiques de la vaccination a pour seul objet de maintenir l'opposition au pass faute de pouvoir contester les bénéfices de la vaccination.

                                        Commentaire


                                        • Envoyé par Florentin Voir le message

                                          Je suis d'accord avec ton raisonnement. La vrai raison du pass sanitaire a été d'éviter d'engorger les hôpitaux, et en soit c'est une bonne raison, de mon point de vue.
                                          Par contre, s'ils l'avaient assumé, ils n'auraient pas évité un débat sur le fait qu'il y a une autre solution pour ne pas engorger les hôpitaux: créer des lits et embaucher du personnel.
                                          Tout le macronisme est là-dedant: la droite aurait assumé mais, eux, ils ont préféré mentir en racontant que le vaccin allait ralentir la circulation du virus. Ils n'en savaient rien et, aujourd'hui, on sait que ce n'est pas vrai.
                                          C'est là que nous divergeons complètement. J'entends toujours ce discours du "Mettez plus de moyens dans l'hôpital".

                                          Pour créer des lits, il faut surtout du personnel. Pour créer du personnel il ne suffit pas de dire on va mettre 100 000 / 200 000 postes de fonctionnaires hospitaliers en plus et tout va s'arranger. Faut les former (3 ans pour les infirmiers déjà, pour répondre à une pandémie imédiate c'est compliqué) mais faut surtout les trouver. On a donné 200 euros nets en plus avec le Segur, c'est évidément une bonne chose. Les aides soignants sont à 2000 euros nets par mois après 5-10 ans de carrière c'est très bien j'applaudis mais clairement c'est pas pour autant que l'hôpital a retrouvé de l'attractivité et qu'on a plus de vocations. Les vocations ont souffert de la crise et même si t'es mieux payé, ça reste des métiers difficiles, des horaires et des conditions de travail compliquées...

                                          Quand j'entends les politiques et quand j'entends l'envers du décors de l'hôpital, de sources personnelles et pas que médiatiques, je me dis qu'il y a une telle déconnexion.

                                          Commentaire


                                          • Envoyé par alain_suit_cris Voir le message

                                            La France est a 80%, ca suffit bien.
                                            C'est tout juste en fait pour tenir le rythme de la pandémie et faut encore que ça se maintienne, dans un an peut-être que beaucoup auront décroché et n'auront pas fait de rappel... bref on est pas complètement tiré d'affaire même si l'optimisme prévaut quand même globalement en ce moment devant le reflux de sévérité du nouveau variant.

                                            Commentaire


                                            • Lyonnais666 défend encore plus choupinet que Gabriel attal mais il ne votera pas macron. Après mentir n’est pas interdit par la loi…

                                              Purée en matière de déconnexion, y a match entre attal et nos macronistes du fofo qui sont essentiellement des boomers flippés et égoïstes.

                                              Commentaire


                                              • Envoyé par alain_suit_cris Voir le message

                                                La France est a 80%, ca suffit bien.
                                                Ça suffit jamais…

                                                avant l’arrivée du vaccin, on nous expliquait qu’une couverture vaccinale à 70/80% suffirait pour l’immunité collective. Puis on est arrivé à 90% et on a osé expliquer l’échec parce que 6 millions de personnes ont fait le choix de ne pas se faire piquer.

                                                Aucune figure en macronie…

                                                Commentaire


                                                • Envoyé par Lyonnais921 Voir le message

                                                  Bin voyons.

                                                  C'est d'une telle évidence que le pass sanitaire n'a rien à voir avec la vaccination.
                                                  ...
                                                  On se demande vraiment qui va faire un lien entre les deux.

                                                  Uniquement des gens à l'esprit mal tourné !

                                                  Ceux qui "pensent bien" "savent" qu'il n'y a aucun lien.

                                                  Remarque "maintenir que le pass a sans doute pu contribuer ...", ça ne mange pas de pain.

                                                  Car c'est "on ne peut plus logique".

                                                  Alors qu'associer "pass sanitaire et vaccination", c'est d'un illogisme total.
                                                  Ce n'est pas illogique non et je n'ai jamais dit que ca l'etait. Mais moi je parle specifiquement depuis le debut du Pass Sanitaire en lui meme, et je l'ai lele rappelé plusieurs fois.

                                                  Je trouve beaucoup trop facile de vouloir oublier, nier, tout ce que le gouvernement a affirmé sur ce pass !
                                                  Evidemment nier, cacher, oublier, c'est plus simple que d'avouer que le gouvenement du petit emmerdeur n'a cessé de mentir et de se moquer des gens
                                                  Surtout pour ceux qui ne jurent que par lui

                                                  Mais que ca te plaise ou non, le Pass Sanitaire, officiellement, c'etait ca, c'etait ces promesses, ces mensonges et ces objectifs balancés par le petit emmerdeur et son gouvernement. C'etait ca, pour eux, l'utilité, j'ai bien precisé et je le reprecise, annoncée, du pass sanitaire. C'etait ce que ce pass sanitaire devait "permettre".

                                                  Au passage, je rappelle que pour ceux qui n'avaient pas le pass, il suffisait d'un test negatif pour pouvoir acceder a ces "lieux protegés" accessibles avec le pass donc ces promesses, ces mensonges ne concernaient pas uniquement les vaccinés et cela demontre que le but etait de faire croire que si on avait le pass OU que si on n'etait pas malade, test a l'appui, on pouvait entrer dans certains lieux, sans rien risquer !

                                                  Apres oui y'a du bon sens et de la logique, c'est mieux d'en avoir, j'ai bien compris que tu en manquais un peu quand tu m'a demandé en quoi les records de contaminations demontraient que le Pass Sanitaire avait ete un echec.

                                                  Mais il faut quand meme faire un peu confiance a la logique

                                                  Quand tu annonces aux gens qu'ils ne risquent rien, que s'ils ont le pass, ils ne risquent plus ni de chopper ni de propager le virus, il y a forcement, obligatoirement du relachement, si tu as du mal a comprendre le lien, je te plains un peu.

                                                  Sauf que ce relachement, n'a pas que des effets sur soi
                                                  Car ceux qui avaient un pass ne vivaient pas qu'entre eux, ils vivaient entourés de vieux, de malades, d'enfants, de non-vaccinés
                                                  Et le vaccin et encore moins le pass, n'empeche pas de propager le virus !

                                                  Au passage, si le vaccin a un effet protecteur sur les formes graves pour le vacciné, cet effet n'est pas non plus garanti a 100%
                                                  Va savoir combien se sont crus protegés avec leur pass, ont "oubliés les gestes barrieres et ont finalement choppé un cas grave ou on fait chopper un cas grave a d'autres !

                                                  Oui la non plus j'ai pas d'etudes chiffrées pour avancer ca, mais utilise un peu de logique et oses me dire que ca n'a pas pu arriver !


                                                  Dernière modification par Al Bundy, 20/01/2022, 12h36.
                                                  Envoyé par interactif
                                                  si j'avais du aller voter, j'aurais évidemment voté Juppé.

                                                  Commentaire



                                                  • En France, on peut tous se considérer "cas contact" si on entre dans un restaurant. Avec le taux d'incidence actuel (et en supposant qu'on loupe la moitié des cas), le risque de croiser un positif dans une salle de 30 personnes est de 85%. https://covidtracker.fr/calculateur-risque-covid/…

                                                    Source Guillaume Rozier , data scientist le jour chez .... , fondateur de covidtracker , vitemadose et vaximpact la nuit ( comme il se présente )

                                                    Tweet du 19/01

                                                    Efficace le pass .

                                                    Commentaire

                                                    Chargement...
                                                    X