Annonce

Réduire
Aucune annonce.

"l'Arène de France" n'aurait elle pas dépassé les "bornes des limites" ?

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • "l'Arène de France" n'aurait elle pas dépassé les "bornes des limites" ?

    Hier au soir, j'ai regardé l'émission présentée par Stéphane Bern, L'Arène de France, le thème du second débat était : "Filles et fils de : sont-ils des privilégiés ? Dans une société en perpétuelle quête de nouvelles notoriétés, les « Filles et Fils de » bénéficient-ils d’avantages et de privilèges particuliers, simplement grâce à leur célèbre ascendance ?"

    J'ai été surprise, en en effet dans le camps de oui, nous pouvions retrouver à la fois Jean-Barthélémy Bokassa, petit-fils de Jean-Bedel Bokassa (http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_B%C3%A9del_Bokassa), mais aussi Alessandra Mussolini petite fille du tristemment célèbre dictateur faciste et députée européenne Alternativa Sociale. :-(

    Au délà du fait que ces deux énergumènes aient été heureux et fiers de leur héritage famillial, Madame Mussolini en déviant du sujet originel du débat ets tout de même allée jusqu'à prôner "les bienfaits du facisme", en occultant totalement la réalité des faits, j'ai eu l'impression d'entendre un Le Pen remettre en question l'existence des camps de concentration.

    Je comprends bien l'esprit provocateur du débat (en effet Serge Moati, dont le père est mort torturé durant la Seconde Guerre Mondiale était également de la partie) et je suis entièrement d'accord avec le fait que personne n'est responsable des actes de ses aïeux, mais M**** faut pas non plus abuser !

    Je ne comprends pas qu'un tel discours puisse être diffusé sur une chaine publique française ! :dt: Faut il faire preuve d'autant de tolérance envers de telles opinions ???

  • #2
    Envoyé par cora.l
    Hier au soir, j'ai regardé l'émission présentée par Stéphane Bern, L'Arène de France, le thème du second débat était : "Filles et fils de : sont-ils des privilégiés ? Dans une société en perpétuelle quête de nouvelles notoriétés, les « Filles et Fils de » bénéficient-ils d’avantages et de privilèges particuliers, simplement grâce à leur célèbre ascendance ?"

    J'ai été surprise, en en effet dans le camps de oui, nous pouvions retrouver à la fois Jean-Barthélémy Bokassa, petit-fils de Jean-Bedel Bokassa (http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_B%C3%A9del_Bokassa), mais aussi Alessandra Mussolini petite fille du tristemment célèbre dictateur faciste et députée européenne Alternativa Sociale. :-(

    Au délà du fait que ces deux énergumènes aient été heureux et fiers de leur héritage famillial, Madame Mussolini en déviant du sujet originel du débat ets tout de même allée jusqu'à prôner "les bienfaits du facisme", en occultant totalement la réalité des faits, j'ai eu l'impression d'entendre un Le Pen remettre en question l'existence des camps de concentration.

    Je comprends bien l'esprit provocateur du débat (en effet Serge Moati, dont le père est mort torturé durant la Seconde Guerre Mondiale était également de la partie) et je suis entièrement d'accord avec le fait que personne n'est responsable des actes de ses aïeux, mais M**** faut pas non plus abuser !

    Je ne comprends pas qu'un tel discours puisse être diffusé sur une chaine publique française ! :dt: Faut il faire preuve d'autant de tolérance envers de telles opinions ???

    Faut-il encore regarder les chaines hertziennes?

    Commentaire


    • #3
      Envoyé par cora.l
      Hier au soir, j'ai regardé l'émission présentée par Stéphane Bern, L'Arène de France, le thème du second débat était : "Filles et fils de : sont-ils des privilégiés ? Dans une société en perpétuelle quête de nouvelles notoriétés, les « Filles et Fils de » bénéficient-ils d’avantages et de privilèges particuliers, simplement grâce à leur célèbre ascendance ?"

      J'ai été surprise, en en effet dans le camps de oui, nous pouvions retrouver à la fois Jean-Barthélémy Bokassa, petit-fils de Jean-Bedel Bokassa (http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_B%C3%A9del_Bokassa), mais aussi Alessandra Mussolini petite fille du tristemment célèbre dictateur faciste et députée européenne Alternativa Sociale. :-(

      Au délà du fait que ces deux énergumènes aient été heureux et fiers de leur héritage famillial, Madame Mussolini en déviant du sujet originel du débat ets tout de même allée jusqu'à prôner "les bienfaits du facisme", en occultant totalement la réalité des faits, j'ai eu l'impression d'entendre un Le Pen remettre en question l'existence des camps de concentration.

      Je comprends bien l'esprit provocateur du débat (en effet Serge Moati, dont le père est mort torturé durant la Seconde Guerre Mondiale était également de la partie) et je suis entièrement d'accord avec le fait que personne n'est responsable des actes de ses aïeux, mais M**** faut pas non plus abuser !

      Je ne comprends pas qu'un tel discours puisse être diffusé sur une chaine publique française ! :dt: Faut il faire preuve d'autant de tolérance envers de telles opinions ???
      Alexandra Mussolini est élue d'extrême droite en Italie depuis fort longtemps en vantant ce qu'elle considère comme des mérites du fascisme. Il était donc "logique" qu'elle tienne le même discours à l'occasion d'une émission de divertissement politique (on va appeler ça comme ça, hein...) diffusée en France.

      Quant à la validation de la diffusion de son discours sur une chaîne française par France TV, c'est bien différent d'une quelconque tolérance à son égard. C'est assez franco-français que d'assimiler droit d'expression et tolérance. Et du coup, on pense souvent qu'en excluant du débat et en diabolisant, on éradique le problème. Le Pen a construit une grande partie de son succès là-dessus, sur le fait que les media et les autres partis politiques en avaient fait un paria. Résultat : il n'a jamais été aussi haut dans les enquêtes d'opinion.
      Dernière modification par Kommichu, 30/11/2006, 15h06.
      sigpic

      Commentaire


      • #4
        tu n'es pas allé en Italie récemment toi...

        tous les pays ne font pas preuve de la même repentance que l'allemagne!

        beaucoup d'italiens sont très fiers de la période du fascisme, on trouve des souvenirs, photos, bustes, posters... de Mussolini un peu partout, dans les stations service, boutiques...

        un italien qui entonne un champ fasciste ne sera pas fustigé, pas plus que s'il tient des propos racistes, très peu punis derrière les alpes. Vas à Trévise par exemple, ville tenue par la Lega Nord, tu verras les gens, tu verras comment ils traitent les non blancs, il n'y en a pas beaucoup... tu verras le culte qu'ils font au Duce...

        C'est un scandale, mais personne n'en parle.
        www.soutien.jean-paul.degache.over-blog.com pour ne pas oublier

        Commentaire


        • #5
          Je dirai meme plus, c'est essentiel..

          A quoi bon censurer? C'est pire car c'est les victimiser.
          Anti-Stephs.

          Commentaire


          • #6
            Envoyé par le duc du bar
            tu n'es pas allé en Italie récemment toi...

            tous les pays ne font pas preuve de la même repentance que l'allemagne!

            beaucoup d'italiens sont très fiers de la période du fascisme, on trouve des souvenirs, photos, bustes, posters... de Mussolini un peu partout, dans les stations service, boutiques...

            un italien qui entonne un champ fasciste ne sera pas fustigé, pas plus que s'il tient des propos racistes, très peu punis derrière les alpes. Vas à Trévise par exemple, ville tenue par la Lega Nord, tu verras les gens, tu verras comment ils traitent les non blancs, il n'y en a pas beaucoup... tu verras le culte qu'ils font au Duce...

            C'est un scandale, mais personne n'en parle.
            il faut dire que les Italiens ne se sentent pas coupables, historiquement, d'un crime contre l'humanité au contraire des Allemands. Nombre d'entre eux ne considèrent donc pas nécessaire une quelconque repentance.

            Pour le reste, nous sommes d'accord. Et il faut aussi voir que pour beaucoup d'Italiens, Mussolini reste le seul type qui réussit une véritable union du peuple italien, du nord au sud du pays, alors que le pays a toujours été , économiquement et culturellement, coupé en 2. Et il l'est plus que jamais aujourd'hui, des mouvements comme la Ligue lombarde prônant toujours l'indépendance du nord industriel (Lombardie + Piémont). Alors fatalement, la nostalgie mussolinienne est très forte.
            sigpic

            Commentaire


            • #7
              Envoyé par le duc du bar
              tu n'es pas allé en Italie récemment toi...

              tous les pays ne font pas preuve de la même repentance que l'allemagne!

              beaucoup d'italiens sont très fiers de la période du fascisme, on trouve des souvenirs, photos, bustes, posters... de Mussolini un peu partout, dans les stations service, boutiques...

              un italien qui entonne un champ fasciste ne sera pas fustigé, pas plus que s'il tient des propos racistes, très peu punis derrière les alpes. Vas à Trévise par exemple, ville tenue par la Lega Nord, tu verras les gens, tu verras comment ils traitent les non blancs, il n'y en a pas beaucoup... tu verras le culte qu'ils font au Duce...

              C'est un scandale, mais personne n'en parle.

              J'avoue non l'Italie je n'en connais que Venise, ses musées son histoire, je n'y suis pas allée récemment :confus: Ben alors là pour le coup je suis véritablement choquée, je n'avais pas conscience de l'ampleur que prend ce mal. Mais devons nous fermer les yeux sur cela,jusqu'au point non retour ?
              Personnellement j'ai grandi en entendant mon père les yeux plein de fierté, parler du sien, qui était résistant. J'ai du mal à imaginer que les gens puissent à ce point occulter le passé !

              Commentaire


              • #8
                Envoyé par Soifdelyon
                Je dirai meme plus, c'est essentiel..

                A quoi bon censurer? C'est pire car c'est les victimiser.
                Il est vrai ! :oui:
                Mais en même temps ce n'était pas le propos du débat donc à mon goût S. Bern aurait du limiter les égarements.
                & pour autant, doit on fermer les yeux et laisser les choses faire leurs chemins ? Je rappelle au passage que si Hitler a fini par arriver au pouvoir c'est en partie parce que des allemands ont fermé les yeux sur la situation.
                Maintenant que l'Europe tente d'être une grande famille faut il que nous français nous fassions de même, fermer les yeux ?

                Commentaire


                • #9
                  Envoyé par cora.l
                  J'avoue non l'Italie je n'en connais que Venise, ses musées son histoire, je n'y suis pas allée récemment :confus: Ben alors là pour le coup je suis véritablement choquée, je n'avais pas conscience de l'ampleur que prend ce mal. Mais devons nous fermer les yeux sur cela,jusqu'au point non retour ?
                  Personnellement j'ai grandi en entendant mon père les yeux plein de fierté, parler du sien, qui était résistant. J'ai du mal à imaginer que les gens puissent à ce point occulter le passé !
                  et pourtant...

                  c'est vrai que historiquement, Mussolini n'a pas livré de juifs aux allemands, en tout cas beaucoup moins que Laval et Pétain,les camps italiens n'étaient pas du tout comme ceux des allemands.

                  La vie est belle est plutôt révélateur: jamais un enfant juif n'aurait pu vivre dans un camp nazi, il n'y avait pas de chambre à gaz ou de fours... enfin rien de commun avec l'horreur des nazis.

                  Il n'empêche que le régime fasciste de Mussolini était quand même une dictature d'extrême droite!
                  www.soutien.jean-paul.degache.over-blog.com pour ne pas oublier

                  Commentaire


                  • #10
                    Envoyé par cora.l
                    Hier au soir, j'ai regardé l'émission présentée par Stéphane Bern, L'Arène de France, le thème du second débat était : "Filles et fils de : sont-ils des privilégiés ? Dans une société en perpétuelle quête de nouvelles notoriétés, les « Filles et Fils de » bénéficient-ils d’avantages et de privilèges particuliers, simplement grâce à leur célèbre ascendance ?"

                    J'ai été surprise, en en effet dans le camps de oui, nous pouvions retrouver à la fois Jean-Barthélémy Bokassa, petit-fils de Jean-Bedel Bokassa (http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_B%C3%A9del_Bokassa), mais aussi Alessandra Mussolini petite fille du tristemment célèbre dictateur faciste et députée européenne Alternativa Sociale. :-(

                    Au délà du fait que ces deux énergumènes aient été heureux et fiers de leur héritage famillial, Madame Mussolini en déviant du sujet originel du débat ets tout de même allée jusqu'à prôner "les bienfaits du facisme", en occultant totalement la réalité des faits, j'ai eu l'impression d'entendre un Le Pen remettre en question l'existence des camps de concentration.

                    Je comprends bien l'esprit provocateur du débat (en effet Serge Moati, dont le père est mort torturé durant la Seconde Guerre Mondiale était également de la partie) et je suis entièrement d'accord avec le fait que personne n'est responsable des actes de ses aïeux, mais M**** faut pas non plus abuser !

                    Je ne comprends pas qu'un tel discours puisse être diffusé sur une chaine publique française ! :dt: Faut il faire preuve d'autant de tolérance envers de telles opinions ???
                    c'est une émission désastreuse
                    indigne du service public.

                    Commentaire


                    • #11
                      Ce sujet a déjà été râbaché des demi-douzaines de fois...:rolleye:

                      Commentaire


                      • #12
                        Envoyé par cora.l
                        Il est vrai ! :oui:
                        Mais en même temps ce n'était pas le propos du débat donc à mon goût S. Bern aurait du limiter les égarements.
                        & pour autant, doit on fermer les yeux et laisser les choses faire leurs chemins ? Je rappelle au passage que si Hitler a fini par arriver au pouvoir c'est en partie parce que des allemands ont fermé les yeux sur la situation.
                        Maintenant que l'Europe tente d'être une grande famille faut il que nous français nous fassions de même, fermer les yeux ?
                        Le problème c'est qu'il faut trouver un juste milieu, au nom de la liberté d'expression il ne s'agit pas de laisser dire tout et n'importe quoi. Dans le contexte actuel où des jeunes de 16 ou 18 ans ont l'impression d'etre dans le vrai quand ils dénigrent certaine partie de la population est ce qu'il ne faut pas faire attention à ne pas banaliser certains discours.
                        Ensuite si ces discours d'extrême droite sont légitimes pourquoi l'extrême gauche n'a pas autant d'heure d'antenne?

                        Commentaire


                        • #13
                          Envoyé par lyonestmagique
                          Ce sujet a déjà été râbaché des demi-douzaines de fois...:rolleye:
                          Milles excuses pour ne pas avoir trouvé la douzaine de discussions qui parlaient de l'Arène de France de mercredi dernier, vraiment je suis confuse !

                          Commentaire


                          • #14
                            Envoyé par cora.l
                            Milles excuses pour ne pas avoir trouvé la douzaine de discussions qui parlaient de l'Arène de France de mercredi dernier, vraiment je suis confuse !
                            on t'aime cora ! lol :o
                            Tout le monde peuvent pas être de Lyon, il en faut ben d'un peu partout ...

                            Commentaire


                            • #15
                              Envoyé par cora.l
                              J'avoue non l'Italie je n'en connais que Venise, ses musées son histoire, je n'y suis pas allée récemment :confus: Ben alors là pour le coup je suis véritablement choquée, je n'avais pas conscience de l'ampleur que prend ce mal. Mais devons nous fermer les yeux sur cela,jusqu'au point non retour ?
                              Personnellement j'ai grandi en entendant mon père les yeux plein de fierté, parler du sien, qui était résistant. J'ai du mal à imaginer que les gens puissent à ce point occulter le passé !
                              C'est ça qui est magnifique en France..
                              Tout le monde a un grand-père résistant, et tout les italiens étaient des fascistes et les allemands des nazis...:rolleye:
                              Enfin..:confus:
                              Actionnaire minoritaire

                              Commentaire


                              • #16
                                Envoyé par Bhutanclan
                                C'est ça qui est magnifique en France..
                                Tout le monde a un grand-père résistant, et tout les italiens étaient des fascistes et les allemands des nazis...:rolleye:
                                Enfin..:confus:
                                non le mien je crois pas qu'il ait été resistant ! il etait pas collabo non plus .. il etait ds son coin en attendant que ça passe lol
                                Tout le monde peuvent pas être de Lyon, il en faut ben d'un peu partout ...

                                Commentaire


                                • #17
                                  Envoyé par Miss2Lyon
                                  non le mien je crois pas qu'il ait été resistant ! il etait pas collabo non plus .. il etait ds son coin en attendant que ça passe lol
                                  lol excellent :mdr: :mdr: :mdr: :mdr: ;)

                                  Commentaire


                                  • #18
                                    Envoyé par franck_gones
                                    lol excellent :mdr: :mdr: :mdr: :mdr: ;)
                                    on n'a pas tous un passé glorieux de resistant, ni honteux de collabo, il y avait ds gens normaux qui essayaient de s'accomoder de la situation :sick:



                                    mon papi etait de ceux la, et je l'aime mon papi :fier:
                                    Tout le monde peuvent pas être de Lyon, il en faut ben d'un peu partout ...

                                    Commentaire


                                    • #19
                                      attention je ne juge pas hein :fier: c'est juste que ta phrase m'a fait sourire ;)

                                      Commentaire


                                      • #20
                                        Envoyé par Miss2Lyon
                                        on n'a pas tous un passé glorieux de resistant, ni honteux de collabo, il y avait ds gens normaux qui essayaient de s'accomoder de la situation :sick:



                                        mon papi etait de ceux la, et je l'aime mon papi :fier:


                                        on appel ca un suisse non?
                                        :dt:

                                        Commentaire


                                        • #21
                                          Envoyé par franck_gones
                                          attention je ne juge pas hein :fier: c'est juste que ta phrase m'a fait sourire ;)
                                          vivi j'avais compris t'inquiete pas, j'avais juste envie de rajouter ça ! lol
                                          Tout le monde peuvent pas être de Lyon, il en faut ben d'un peu partout ...

                                          Commentaire


                                          • #22
                                            Envoyé par Nelo69
                                            on appel ca un suisse non?
                                            :dt:
                                            la france fut donc peuplee de beaucoup de suisses ! moi qui pensait que bcp y fuyaient en suisse ..



                                            :DD:
                                            Tout le monde peuvent pas être de Lyon, il en faut ben d'un peu partout ...

                                            Commentaire


                                            • #23
                                              Envoyé par Nelo69
                                              on appel ca un suisse non?
                                              :dt:
                                              Nous on était et collabo, et resistant.

                                              On cachait les juifs de france, et le blé des nazis. :confus:
                                              Anti-Stephs.

                                              Commentaire


                                              • #24
                                                Si on parle des grands pères ,vous oubliez une possibilité qui était plutot courante à l' époque....l' experience de mon grand père était prisonnier en allemagne ...il travaillait pour un fermier allemand et il a pu revenir qu' à la fin de la guerre ...

                                                Commentaire


                                                • #25
                                                  Envoyé par JP Caze
                                                  c'est une émission désastreuse
                                                  indigne du service public.
                                                  :oui:

                                                  "obliger un homme à contribuer de l'argent à la propagation d'opinions auxquelles il ne croit pas ou qu'il abhorre est coupable et tyrannique "

                                                  Thomas Jefferson

                                                  Commentaire

                                                  Chargement...
                                                  X