Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Aide pour amoureux(ses) en détresse

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Envoyé par OniAkeshi Voir le message
    Si cette situation s'était déjà présenté, je serai déjà avec elle. J'attendais justement une soirée ensemble pour lui dire la chose, sauf qu'elle ne s'est jamais présenté, et me voilà dans la FZ.
    JAMAIS elle sort en soirée, et on a qu'une amie en commun qui ne fait pas de soirée. ça me fait grave chier mais c'est comme ça...

    Ah oui, dans mon groupe d'amis, personne n'a d'appart' On vit tous chez papa et maman :D
    C'est vraiment voué à l’échec cette merde ! :grn:
    Typiquement le genre de truc qui m'arrivaient quand mon esprit était encore trop "jeune" et fleur bleue pour draguer en mode décomplexé.

    Et bien souvent, la situation que j'attendais pour déballer tout mon truc arrivait, mais je me chiais dessus. Et ce, quand bien même, j'étais sur à 100% que ça allait le faire! Une fois la situation devant moi, j'étais paralysé...:grn:

    Trop de gamberge! C'est toujours à "l'arrache" que j'ai réussi à avoir une nana.

    Quand je dragouillais en boite, j'avais une règle. Si la nana est intéressée, un peu bébête et chaude (c'est ce que je recherchais :grn:), entre le moment où je l'accostais et le moment où je l'embrassais, il ne devait pas y avoir plus de 5min.

    Et honnêtement, même si je disais ça à mes potes en rigolant à l'époque, c'est toujours ce qu'il se passait plus ou moins. Des fois ça dépassait les 5 minutes bien sur, mais jamais j'ai travaillé une nana toute une soirée pour l'avoir, sauf Madame Rudy, ça m'a pris 2 soirées...:grn:
    De toute façon, quand t'es en boite, si la nana est dans la même optique que toi, c'est-à-dire de s'amuser, généralement tu tournes pas autour du pot trente ans. À moins de faire une Oni ou une Old Rudy à chercher cette fameuse situation idéale...:grn:
    Envoyé par el giovane
    j'ai trouvé ma femme en train de se faire sauter par un gars

    Commentaire


    • Oni : Deux choses. Tout d'abord, tu tentes. Rien de pire que de ne pas être fixé sur une fille ; quitte à ce que tu te plantes, tu l'idéaliseras beaucoup moins si tu te fais remballer. Et si l'inverse se produit, c'est parfait pour toi.
      Ensuite, tu cherches à faire ta vie sans elle, et ça passera au bout d'un moment.
      Nouveau pseudo pour une nouvelle vie.

      Commentaire


      • Envoyé par Trunky Voir le message
        Sinon, je vois que ma copine styliste alain dulac est de retour. Alors les tendances, le rouge ou le bleu ? :D
        (...)
        WOW, alors là tu m'as ca-ssé. (pas sûr de comprendre la vanne, cela dit...).

        Oni -> Tu dis que t'es presque sûr que tu n'as aucune chance (raté le coche en décembre, tout ça tout ça..), mais c'est justement le "presque", le problème. En fait c'est pas sûr. Et donc il est indispensable que tu tentes ta chance, sinon tu va cogiter de plus en plus. Au passage, si d'après la "besta" (wesh! ) tu avais un ticket en décembre, c'est que tu lui plais, donc c'est loin d'être mort.
        Donc je dirais: tu tentes ta chance, sans te prendre trop la tête sur le quand et comment, là justement tu n'abordes pas une inconnue, donc ça a beaucoup moins d'importance.

        Si ça marche, eh bien je pense que tu n'auras plus besoin de conseil pour savoir quoi faire. Si il s'avère que c'est niet (ferme), eh bien il faut tirer un trait (et ça devrait être plus simple du coup): pas de tentatives de sms à 3 grammes, ne pas aller voir régulièrement si elle a mis de nouvelles photos sur FB, etc....

        Edit: bon, en fait j'ai paraphrasé Ishkar dont je n'avais pas encore lu le post...

        Commentaire


        • Quelques précisions.

          -Je ne pense pas avoir dit que j'étais presque sur...Mais plutôt, je suis sûr. C'est pas pareil ! :grn:

          -Elle n'a jamais eu de copain, c'est le genre de fille à chercher le bon, m'voyez. Je pense donc qu'au début, quand elle m'avait invité à manger un midi et moi au ciné, elle était plutôt en mode "physiquement ça va, il a l'air cool, pas trop con, à voir par la suite".
          C'est plutôt passé du "à voir" par du "c'est pas lui mais il est sympa, je vais le garder en tant qu'ami"

          Faut aussi savoir qu'il y a 1-2 ans, elle avait totalement flashé sur un gars de son lycée, genre coup de foudre, sauf qu'elle ne se sentait pas à "sa hauteur". Du coup, elle a fait des efforts énormes sur elle, physiquement, mentalement, pour que le jour J, le jour où elle le recroisera, elle soit prête à aller vers lui. C'est elle qui me l'as dit, après Décembre, donc j'étais déjà dans la FZ, vu que quand tu es en "phase d'approche", tu ne dis jamais à l'autre que tu es fou/folle amoureux(se) d'une autre personne, et que c'était cette personne qui te redonnait le sourire rien qu'en le voyant quand tu passais une mauvaise journée au lycée.

          Mais déjà, le fait d'en avoir parlé ici, ça m'a un peu libéré d'un poids. Le fait d'écrire tout ça, je me rends compte que c'est voué à l’échec et qu'il faut que je passe à autre chose.
          Vous êtes l’Évolution !

          Un message pour l'Humanité

          Commentaire


          • Envoyé par OniAkeshi Voir le message
            Quelques précisions.

            -Je ne pense pas avoir dit que j'étais presque sur...Mais plutôt, je suis sûr. C'est pas pareil ! :grn:

            -Elle n'a jamais eu de copain, c'est le genre de fille à chercher le bon, m'voyez. Je pense donc qu'au début, quand elle m'avait invité à manger un midi et moi au ciné, elle était plutôt en mode "physiquement ça va, il a l'air cool, pas trop con, à voir par la suite".
            C'est plutôt passé du "à voir" par du "c'est pas lui mais il est sympa, je vais le garder en tant qu'ami"

            Faut aussi savoir qu'il y a 1-2 ans, elle avait totalement flashé sur un gars de son lycée, genre coup de foudre, sauf qu'elle ne se sentait pas à "sa hauteur". Du coup, elle a fait des efforts énormes sur elle, physiquement, mentalement, pour que le jour J, le jour où elle le recroisera, elle soit prête à aller vers lui. C'est elle qui me l'as dit, après Décembre, donc j'étais déjà dans la FZ, vu que quand tu es en "phase d'approche", tu ne dis jamais à l'autre que tu es fou/folle amoureux(se) d'une autre personne, et que c'était cette personne qui te redonnait le sourire rien qu'en le voyant quand tu passais une mauvaise journée au lycée.

            Mais déjà, le fait d'en avoir parlé ici, ça m'a un peu libéré d'un poids. Le fait d'écrire tout ça, je me rends compte que c'est voué à l’échec et qu'il faut que je passe à autre chose.
            :-(:-(

            Tu te tortures trop l'esprit. Dit le lui. Il faut que tu sois en mode ...
            Envoyé par Euggy 69
            A GG y'a pas de toilettes les gens se chient dessus, surtout quand l'OL vient

            Commentaire


            • Envoyé par Upe Voir le message
              Merde, ça y est, je l'ai véner... :non:
              Alors ma p’tite midinette, on a eu droit au grand saut cette semaine ? Ou à l’indéfectible regard bovin dans la vitre du métro ?

              @Oni : Trop de gamberge sans déconner !

              Avec une fille, soit ça s'fait rapidement soit tu passes à autre chose. Elle reviendra d'elle même si elle est intéressée, si pas, ça t'auras évité de perdre ton temps.

              Faut vraiment que t'apprennes à être plus méchant...

              Commentaire


              • Envoyé par alain dulac Voir le message
                WOW, alors là tu m'as ca-ssé. (pas sûr de comprendre la vanne, cela dit...).
                C’était pas toi qui bossait dans la mode ?

                Bof, toi ou un autre…

                Commentaire


                • Envoyé par Ishkarnaval Voir le message
                  Trunky : Pour le couple, si ça n'est pas dramatique d'en briser un si la personne craque sans qu'on lui promette rien, c'est plus contestable de jouer sur des mensonges pour tirer son coup puis se barrer. C'est la seule chose que je prends en compte de mon côté quand je suis confronté à la situation, ce qui est très rare.
                  En quoi ? Une meuf maquée qui se laisse motoculter par un autre, ça veut dire que son couple c’est du flanc.
                  Sauf pathologie évidente, une fille amoureuse ne couchera que très difficilement avec toi. Certaines se laissent baratiner - oscillant entre excitation permise et transgression nefas -, éprouvant leur pouvoir de séduction, mais au final tu finis quasiment toujours la queue sous le bras.

                  Donc même quand j’triche, les conséquences sont toujours moindres que de laisser la meuf gâcher 5-10 piges avec un trou du cul ou un mou du genou.

                  Briser des couples bidons, c’est d’utilité publique. En vrai j’devrais être remboursé par la sécu :D


                  Envoyé par Ishkarnaval Voir le message
                  Pour le reste et faire très bref, à un moment donné tu nous disais qu'il fallait de l'expérience, plein de vécu, pour être à l'aise socialement, dans des groupes, etc. Bref, ne pas être le garçon timide qui reste dans son coin et ne sait pas sympathiser. Tu nous dit également qu'il n'y a pas de technique particulière ; si j'ai bien compris il s'agit de savoir briser la glace, tenir une conversation, être attentif, etc. Soit des recommandations qui s'appliquent à toute relation sociale.

                  Mais ensuite, tu vas nous dire qu'il faut multiplier la drague de rue, multiplier les expériences, vivre plein de petites choses qui ne durent pas pour réussir, etc. C'est là où j'ai du mal : tu ne peux pas d'un côté tenir une posture "Ce n'est pas une mauvaise chose, c'est du développement personnel, être à l'aise en société" et de l'autre dire ce que tu répètes à l'envi, à savoir les trucs sur le vrai dragueur dans le métro, toussa toussa.
                  J’vois pas en quoi l’un infirme l’autre. La pédagogie par l’expérience fait partie du développement personnel - seul concept US séant au passage, le reste, c’est de la séduction vaguement adaptée à la sauce française pour finir en drague ABC -.

                  Maintenant, il y a une grosse différence entre chercher à contrôler ses comportements et chercher à éduquer ses comportements. Dans le premier cas tu pars du principe que tu es dans une sorte de lutte contre toi-même, tandis que dans le deuxième cas, tu collabores avec toi-même.

                  Adopter une attitude globale, générale - qui vise à apprendre à rester qui nous sommes, à conserver sa propre personnalité tout acquérant des qualités -, c’est pas de la technique, ni du calcul, c’est de la philo’ appliquée…


                  Envoyé par Ishkarnaval Voir le message
                  Le reste, la drague dans la rue, le métro, ce sont des performances, c'est pouvoir choper quelqu'un qu'on croise. Ca peut certes déboucher sur une relation, mais ça demande du temps, de l'investissement, c'est un exercice difficile et j'ai du mal à quoi ça aidera une personne lambda comme moi qui rencontre les filles qui m'intéressent par les soirées, les cours ou mes sorties de manière générale et qui n'a aucun problème pour leur parler dans ces contextes.
                  Pour voir c’qui se trouve derrière un mur, faut d’abord grimper dessus. Essaye et on en reparle.

                  J’étais dans la rue de 17 à 23 ans. 6 piges à osciller entre études, coups de poings, coups de reins, voyages et autres débauches aromales et raffinées.

                  L’expérience est là, le passé, le vécu, mais aussi et surtout les rencontres. La rue est une saloppe qu’il faut embrasser de tout son être, de toute son âme. Elle est aussi la meilleure des professeurs, j’en suis aujourd’hui convaincu - c’est pas pour rien que ce sont les types qui partent de rien qui obtiennent tout -.
                  Une puttain va t'expliquer la vie, un patron de bistro la sociologie, une escort va t'expliquer les hommes et les femmes. Tes parents ne t’apprennent pas ça, les bouquins non plus, l’école encore moins, tes copines sont jeunes et sottes (pléonasme) et tes amis se complaisent dans le même monde que le tiens.

                  C'est désagréable de sortir de sa zone de confort mais c'est la seule solution pour affiner son intuition et vérifier qu'on ne se complait dans les fausses croyances.

                  Après, j’prétends pas parler au nom de l’universel - ce qu’on appelle en sociologie l’identité du sujet et de l’objet - ni détenir la vérité, j’te dis pas que c’est indispensable (la grande majorité des types vivent sans), mais pour parler vrai, je les plains terriblement…

                  Un homme qui meurt rapidement, c'est parce qu'il veut vivre avec trop d'intensité, telle est ma devise. Il faut d’abord avoir effectué cette démarche empirique pour comprendre de quoi il en retourne.

                  Vagabondage, lecture, voyage et fornication, quadriptyque absolu qui forge un homme et accessoirement l’émancipe de l’aliboron post adolescentrique que nous sommes/avons tous été…

                  Commentaire


                  • Envoyé par Trunky Voir le message
                    Pour l’éthique et le fait de briser des couples, je ne me sens en rien responsable. La morale judéo chrétienne ça me gonfle.
                    Avouer une tromperie alors la oui c'est mal de mon point de vue, on fait souffrir inutilement une personne seulement à moitié coupable - car quand on trompe c'est qu'en général le couple ne convient plus, ce qui est de "la faute" aux 2 -.

                    Mais au nom de quelle norme on devrait se refuser des choses qui ne blessent personne si c'est bien fait ?

                    Prenons la folle hypothèse qu'il n'y ait ni Karma, ni jugement divin, ni rien du tout après la mort, vous ne trouvez pas con à 100% de se refuser des choses que l'on veut expérimenter et qui ne feront du mal que si découverts (et encore tout le monde n'a pas la même réaction) pour une "règle éthique" ??

                    Cette histoire de morale dans le couple je trouve ça totalement déplacé et socialement borné (sens mathématique du terme).

                    Allez je file, bon week end.
                    ben il n'y a pas forcement une histoire morale chrétienne

                    je vais te raconter une histoire vrai me concernant il y a 12 ans, j'ai eu le coup de foudre pour une fille, elle me faisait comprendre qu'elle était libre

                    1 semaine après, elle me dit qu'elle s'était remise avec son ex appréciée par ses parents, je n'ai pas pu me retenir, on s'est embrassé, je ne suis pas croyant, mais je suis sentimental, je ne pensais qu'a elle pdt des semaines, on se revoyait pdt quelques fois comme ami, puis on a recraqué, son mec ne savait rien, j'ai pris la décision de stopper car je la mettais ds la mouise, et moi je souffrais de ne pas l'avoir à 100% à moi, finalement, 6 mois après son mec l'a plaqué, elle s'est remise avec un mec récemment divorcé a l'époque, elle a eu un gosse , puis elle s'est fait plaquée a nouveau par ce gars, elle voulait que l'on garde contact, j'ai dis non, je n'étais pas la roue de secours, puis on ne pouvait pas effacer le passé, en aucun cas la religion a oué vu que je suis 100% athée, mais mon coté sentimental m'a pourri la vie pdt des mois des années, j'ai appris une chose, si je rencontre une fille qui me rejoue un tour pareil, je dis au revoir, j'ai eu mes torts, mais je recommencerais pas ceci, car cela te bousille mentalement

                    la dernière fois que je l'ai vu c'était il y a 9 ans, on ne se parle plus depuis 4 ans

                    est ce que je le regrette, l'avoir embrassé en sachant qu'elle était avec quelqu'un oui, mais elle avait ses tords aussi

                    je me dis c'est la vie, peut etre qu'un jours je la reverrais et on se mettra ensemble
                    inscrit en fait depuis le 16 septembre 2003

                    Commentaire


                    • Envoyé par Trunky Voir le message
                      Alors ma p’tite midinette, on a eu droit au grand saut cette semaine ? Ou à l’indéfectible regard bovin dans la vitre du métro ?

                      @Oni : Trop de gamberge sans déconner !

                      Avec une fille, soit ça s'fait rapidement soit tu passes à autre chose. Elle reviendra d'elle même si elle est intéressée, si pas, ça t'auras évité de perdre ton temps.

                      Faut vraiment que t'apprennes à être plus méchant...
                      J'attends tes conseils de Ryan Gosling mon petit tapin adoré...

                      D'ailleurs, je ne t'ai pas répondu l'autre jour, faute de dispo. Mais tu la prendras dans la gueule, la mandale. Chaque chose en son temps!
                      Envoyé par stadier
                      - Upe : ça tiendrait qu'à moi tu serais responsable des Sports sur Canal ...

                      Commentaire


                      • On est sur le topic des amoureux en detresse....
                        Pas des beaufs qui serrent une fille à la moindre occasion.
                        trunky ta grandeur supreme mérite un topic à toi tout seul.
                        J'ai besoin de leçon.... Tu prends combien l'heure ?

                        Commentaire


                        • Envoyé par silvercruiser69 Voir le message
                          On est sur le topic des amoureux en detresse....
                          Pas des beaufs qui serrent une fille à la moindre occasion.
                          trunky ta grandeur supreme mérite un topic à toi tout seul.
                          J'ai besoin de leçon.... Tu prends combien l'heure ?
                          oh t'inquietes, ces types parlent plus qu'il en font

                          en tout cas, moi je n'ai jamais su draguer, cela est venu naturellement, au fil de la connaissance

                          je fais partie des statistiques des personnes qui découvrent l'amour sur un lieu de travail

                          je n'ai jamais osé, aborder une fille ds la rue

                          je regrette une chose ne pas avoir aborder une fille de mon lycée qui me plaisait car j'etais tres timide, et par peur de me faire envoyer ballader
                          inscrit en fait depuis le 16 septembre 2003

                          Commentaire


                          • Envoyé par steph04 Voir le message
                            oh t'inquietes, ces types parlent plus qu'il en font

                            en tout cas, moi je n'ai jamais su draguer, cela est venu naturellement, au fil de la connaissance

                            je fais partie des statistiques des personnes qui découvrent l'amour sur un lieu de travail

                            je n'ai jamais osé, aborder une fille ds la rue

                            je regrette une chose ne pas avoir aborder une fille de mon lycée qui me plaisait car j'etais tres timide, et par peur de me faire envoyer ballader
                            Ptin si tu avais fait de la muscu tu aurais pu l'aborder. Si tu avais trouvé les mots......

                            Commentaire


                            • En fait le trunky, j'admire chez lui ce courage de parcourir une boite de nuit. Je trouve cela vraiment balaise.

                              Commentaire


                              • Envoyé par silvercruiser69 Voir le message
                                Ptin si tu avais fait de la muscu tu aurais pu l'aborder. Si tu avais trouvé les mots......
                                tu rêves au pays de candy, tu croies encore a ce mythe, ou tu te fais berner, les femmes en ont rien a faire, la muscu, tu mets un karatéka, face a deux musclors, le temps que les gros nounours bougent les ils auront mal a la tete

                                puis j'étais plus ami avec ces filles, et crois moi elles s'en foutaient des muscles, elles veulent des mec d'aplomb, gentil, attentionné

                                j'en ai connu une fille qui est sortit avec un mec musclé, 1 semaine apres, elle s'est tiré, elle s'emmerdait avec lui
                                inscrit en fait depuis le 16 septembre 2003

                                Commentaire


                                • C'est quoi le rapport entre être musclé et intéressant ? Tu m'expliques.
                                  Parce qu'avec de tels propos, j'imagine déjà la sécheresse intime de tes partenaires rien qu'à te voir en tenue d'Adam.

                                  Commentaire


                                  • Envoyé par OLsteve Voir le message
                                    C'est quoi le rapport entre être musclé et intéressant ? Tu m'expliques.
                                    Parce qu'avec de tels propos, j'imagine déjà la sécheresse intime de tes partenaires rien qu'à te voir en tenue d'Adam.
                                    il me dit que les filles craqueraient si tu es musclé, moi je dis c'est un concept dépassé, les femmes recherchent un mec d'aplomb, et pas avec un qi de 0 (je ne dis pas que les mecs musclé sont des abrutis), je dis que les femmes s'en fouttent de l'aspect extérieur

                                    c'est comme si tu as le choix entre miss monde qui a un le qi d'une huitre et une femme mignogne mais qui avec tu t'entend bien, qui est d'a plomb, sur le long terme, tu preferes aller avec une courge ou l'autre moi c'est vite vue, je prends la deuxieme
                                    pour info, je ne suis pas maigrelet je ne ne suis pas musclor, je dois faire 1m80, pour 86 kgs( je ne suis pas obese, un peu de ventre, des epaules carrées, on m'a conseillé de faire de la muscu pour développer ma carrure, j'ai toujours refusé car je m'en fous de la muscu
                                    Dernière modification par steph04, 02/06/2014, 10h45.
                                    inscrit en fait depuis le 16 septembre 2003

                                    Commentaire


                                    • Les deux sont des critères importants et absolument pas antinomiques.
                                      Je cherche une femme cultivée et bien entretenue physiquement, c'est donc ce que j'apporte aussi sur la table, je vois pas le problème.

                                      On ne peut pas dire que les femmes s'en foutent de l'aspect extérieur, c'est faux. Elles y accordent peut-être moins d'importance et encore. C'est surtout qu'elles se contentent d'un mec pas trop con en général. Mais si elles pouvaient avoir le même avec des abdos saillants elles signeraient presque toutes, ça leur éviterait de fantasmer sur d'autres.

                                      Après, elles peuvent aimer les musclors ou simplement les mecs athlétiques, comme nous on peut aimer les filles avec de jolies formes tandis que d'autres préfèrent les tailles mannequins. Mais personne n'aime les corps mal foutus, et c'est juste par défaut qu'elles passent outre ou font semblant que ça ne compte pas. Le couple de base en fait, le mec avec "sa grosse" à la maison comme le dit l'expression, c'est pareil.
                                      Mais oui, le physique seul ne sert à rien dans une relation à long terme, j'imagine que c'est ce que tu voulais dire. C'est pas pareil que de dire que c'est un mythe, que les femmes s'en foutent (là c'est toi qui serais naïf).
                                      Dernière modification par OLsteve, 02/06/2014, 10h57.

                                      Commentaire


                                      • bon moi je m'en fous de l'aspect exterieur, je suis sortit avec une fille qui faisait 1m57 45 kgs tout mouillé moi 1m80 86 kgs, on nous appelit laurel et hardy, c'était un poids plume a comparer de moi , mais je mn fouttais de son physique elle aussi, on s'aimait, et ce qui comptait le plus, a notre séparation, causée par sa famille (des parents un peu à l'ouest, on était tous les 2 au chômage ils estimaient que j'avais une mauvaise influence sur elle alors que partout ou je passais au travail futur, lycée, fac ce fut le contraire!!),
                                        inscrit en fait depuis le 16 septembre 2003

                                        Commentaire


                                        • Envoyé par Trunky Voir le message
                                          @Lyo : Le jour où j'enseignerai ce sera à l'ENS, pas en tant que prof de com' dans une quelconque usine à prolo'.
                                          Pour le mec qui était fier de se déclarer le petit Julien Sorel parti de tout en bas et qui chope des bombes du haut du panier, c'est plutôt paradoxal de chier sur sa propre classe sociale tout de même...

                                          D'accord, encore une fois, avec le dernier post de Steve.

                                          Envoyé par Trunky
                                          En quoi ? Une meuf maquée qui se laisse motoculter par un autre, ça veut dire que son couple c’est du flanc.
                                          Sauf pathologie évidente, une fille amoureuse ne couchera que très difficilement avec toi. Certaines se laissent baratiner - oscillant entre excitation permise et transgression nefas -, éprouvant leur pouvoir de séduction, mais au final tu finis quasiment toujours la queue sous le bras.

                                          Donc même quand j’triche, les conséquences sont toujours moindres que de laisser la meuf gâcher 5-10 piges avec un trou du cul ou un mou du genou.

                                          Briser des couples bidons, c’est d’utilité publique. En vrai j’devrais être remboursé par la sécu
                                          Je ne suis pas d'accord, mais ce n'est pas un problème. Et même si tu mens, ça n'apporte pas grand chose pour choper une meuf vraiment casée et bien dans son couple mais la base dans ces situations est, à mes yeux, d'être honnête. Enfin bon, c'est ma manière de faire, j'ai toujours préféré être honnête et jouer sur mes qualités / défauts pour savoir les mettre en avant plutôt que de devoir tricher et me retrouver dans la merde quand il s'agit de me dévoiler, si j'ai envie de le faire avec la fille.

                                          J’vois pas en quoi l’un infirme l’autre. La pédagogie par l’expérience fait partie du développement personnel - seul concept US séant au passage, le reste, c’est de la séduction vaguement adaptée à la sauce française pour finir en drague ABC -.

                                          Maintenant, il y a une grosse différence entre chercher à contrôler ses comportements et chercher à éduquer ses comportements. Dans le premier cas tu pars du principe que tu es dans une sorte de lutte contre toi-même, tandis que dans le deuxième cas, tu collabores avec toi-même.

                                          Adopter une attitude globale, générale - qui vise à apprendre à rester qui nous sommes, à conserver sa propre personnalité tout acquérant des qualités -, c’est pas de la technique, ni du calcul, c’est de la philo’ appliquée…
                                          Ton attitude, c'est tricher pour correspondre à la norme du dragueur le plus efficace. Pour moi, ce n'est à aucun moment chercher à éduquer ses comportements en restant soi-même, en "collaborant avec soi-même".
                                          Evidemment qu'il faut de l'expérience, mais je ne vois pas bien le sens d'en avoir si c'est pour multiplier les relations biaisées qui peuvent difficilement aller plus loin car justement elles sont biaisées dès le départ. Moi c'est ça que je soutiens depuis le début, tu peux être casé et acquérir de l'expérience telle que tu la décris - être à l'aise socialement, savoir se mettre en avant, être désirable - tout en développant tes qualités de personne "en couple" quand cela est quelque-chose qui te convient, et ça n'est pas plus naturel d'être parfait en couple que d'être un dragueur invétéré.

                                          Pour voir c’qui se trouve derrière un mur, faut d’abord grimper dessus. Essaye et on en reparle.

                                          J’étais dans la rue de 17 à 23 ans. 6 piges à osciller entre études, coups de poings, coups de reins, voyages et autres débauches aromales et raffinées.
                                          Et pourquoi on devrait avoir envie de grimper sur ce fameux mur ? J'ai toujours été casé / réussi à m'en sortir quand je ne l'étais pas, en faisant des soirées avec différents amis, en sortant, etc. Qu'est-ce que j'ai à foutre à aller passer mon aprem à choper dans le métro ou dans la rue ? Ca, faudrait quand même que tu le comprennes, avant de prendre tout le monde de haut, il faudrait déjà comprendre que ce que tu fais n'est pas forcément quelque-chose dont tout le monde a envie.
                                          Quant au reste, je ne vois pas bien le lien entre drague de rue et études, voyages et cie, comme s'il te fallait une caution "ma vie est trop cool" pour justifier ce que tu fais.

                                          L’expérience est là, le passé, le vécu, mais aussi et surtout les rencontres. La rue est une saloppe qu’il faut embrasser de tout son être, de toute son âme. Elle est aussi la meilleure des professeurs, j’en suis aujourd’hui convaincu - c’est pas pour rien que ce sont les types qui partent de rien qui obtiennent tout -.
                                          Une puttain va t'expliquer la vie, un patron de bistro la sociologie, une escort va t'expliquer les hommes et les femmes. Tes parents ne t’apprennent pas ça, les bouquins non plus, l’école encore moins, tes copines sont jeunes et sottes (pléonasme) et tes amis se complaisent dans le même monde que le tiens.
                                          Mais merde, en quoi choper dans la rue t'apporte ça ? T'es systématiquement à côté de la place, tu es venu ici nous chier que la drague de rue faisait de toi un sur-homme, pour nous dire derrière que tu l'es car tu voyages, car tu as fait des études, car tu es à l'aise socialement, car tu as grimpé socialement, car tu as rencontré des personnes, car tu fais de la musculation et t'épile (...), etc. T'as besoin de faire le beau dans le métro pour rencontrer ton patron de bar ?

                                          C'est désagréable de sortir de sa zone de confort mais c'est la seule solution pour affiner son intuition et vérifier qu'on ne se complait dans les fausses croyances.

                                          Après, j’prétends pas parler au nom de l’universel - ce qu’on appelle en sociologie l’identité du sujet et de l’objet - ni détenir la vérité, j’te dis pas que c’est indispensable (la grande majorité des types vivent sans), mais pour parler vrai, je les plains terriblement…
                                          Jamais entendu parler de l'identité du sujet et de l'objet en sociologie.

                                          Un homme qui meurt rapidement, c'est parce qu'il veut vivre avec trop d'intensité, telle est ma devise. Il faut d’abord avoir effectué cette démarche empirique pour comprendre de quoi il en retourne.

                                          Vagabondage, lecture, voyage et fornication, quadriptyque absolu qui forge un homme et accessoirement l’émancipe de l’aliboron post adolescentrique que nous sommes/avons tous été…
                                          C'est émouvant, on dirait un lecteur de Céline post-adolescent qui termine son petit paragraphe par une phrase moitié-débauche moitié-vocabulaire soutenu, histoire de donner plus d'importance à un propos banal.
                                          Comme je l'avais dit avant, ce que tu avances n'a rien à voir avec la drague de rue, encore une fois. Et chacun se forge à sa manière. C'est marrant de se la jouer sociologue pour dire qu'il n'y a jamais une universalité dans l'expérience vécue et ce qu'on peut en tirer tout en la jouer systématiquement père moralisateur "J'ai une vie trop cool si vous ne faites pas pareil vous êtes de sombres déchets".
                                          Nouveau pseudo pour une nouvelle vie.

                                          Commentaire


                                          • Envoyé par steph04 Voir le message
                                            il me dit que les filles craqueraient si tu es musclé, moi je dis c'est un concept dépassé, les femmes recherchent un mec d'aplomb, et pas avec un qi de 0 (je ne dis pas que les mecs musclé sont des abrutis), je dis que les femmes s'en fouttent de l'aspect extérieur

                                            c'est comme si tu as le choix entre miss monde qui a un le qi d'une huitre et une femme mignogne mais qui avec tu t'entend bien, qui est d'a plomb, sur le long terme, tu preferes aller avec une courge ou l'autre moi c'est vite vue, je prends la deuxieme
                                            pour info, je ne suis pas maigrelet je ne ne suis pas musclor, je dois faire 1m80, pour 86 kgs( je ne suis pas obese, un peu de ventre, des epaules carrées, on m'a conseillé de faire de la muscu pour développer ma carrure, j'ai toujours refusé car je m'en fous de la muscu
                                            Moi je me prends pas la tête, je prends les 2. Une pour la semaine, l'autre pour le weekend!:grn:
                                            Envoyé par el giovane
                                            j'ai trouvé ma femme en train de se faire sauter par un gars

                                            Commentaire


                                            • Bon, je m'en remets à vos conseils:

                                              L'autre jour, j'ai invité une collègue qui me plaît beaucoup et elle n'a malheureusement pas accepté parce qu'elle disait être prise par une visite de sa famille.

                                              Le truc, c'est qu'elle n'a pas proposé une autre date donc dans mon langage, c'est qu'il vaut mieux lâcher l'affaire mais ça me frustre un peu de ne pas tenter un deuxième rencard donc quoi faire? J'ai peur de passer pour un type relou si je lui en propose un nouveau.

                                              Commentaire


                                              • Je pense aussi que c'est qu'elle n'est pas hyper, hyper intéressée. Par contre, ça ne veut pas dire pour autant que c'est complètement grillé, donc tu peux tenter de la jouer fine en montrant ton intérêt, sans trop en faire, et sans pour autant abattre toutes tes cartes si ce n'est pas le moment.
                                                A ta place, je tenterais une seconde et dernière fois le rencard, et si ça se concrétise, je ferais gaffe à ne pas forcément tenter de pécho ; quand c'est en terrain miné, faut être prudent.

                                                Si jamais elle refuse, il ne faut par contre pas retenter.
                                                Nouveau pseudo pour une nouvelle vie.

                                                Commentaire


                                                • Envoyé par MockingBird69 Voir le message


                                                  Trunky, Rudy et Khider vont en soirée...:grn:
                                                  :mdr::mdr::mdr:...

                                                  Sûrement le meilleur post de ces dernières pages (ouais j'aime bien lire ce topic).
                                                  Pour toujours et à jamais...

                                                  Commentaire


                                                  • @steph : Ce que tu décris là n’a rien à voir avec l’éthique, tu as décidé de mettre fin à cette relation non pas par obligation morale mais par souffrance émotionnelle.
                                                    Tu es tombé amoureux d’une femme qui ne voyait en toi qu’une bite, ça arrive.

                                                    Si c'était à refaire, tu l'enverrais chier non pas par moralité, mais parce que tu as souffert...


                                                    Envoyé par Ishkarnaval Voir le message
                                                    Pour le mec qui était fier de se déclarer le petit Julien Sorel parti de tout en bas et qui chope des bombes du haut du panier, c'est plutôt paradoxal de chier sur sa propre classe sociale tout de même...

                                                    D'accord, encore une fois, avec le dernier post de Steve.
                                                    L'ambigüité respect/mépris chez les types partis de rien est assez courante en fait - c’est un truc de bobo de ne pas comprendre un truc aussi simple -, encore une preuve que tu ne connais rien de la rue.
                                                    Après une connerie pareille, évite de nommer Céline, dont la colonne vertébrale de l’œuvre se base sur cette ambigüité là.

                                                    J’reviens pas sur le reste tellement c’est confus. A quoi bon s’échiner si tu lis aussi mal.

                                                    P’tit exemple : On me lance sur la beauté et l’attirance physique, prétendant qu’un type " normal " ne peut aguicher une fille soit disant inaccessible. J’réponds que n’importe quel gars correct physiquement peut serrer n’importe quel type de fille, et que donc - sauf handicap grave -, le type qui ne se trouve pas suffisamment attirant a tout un tas de moyens pour y remédier.

                                                    Que la beauté c'est pas qu'une histoire de gueule et d'abdos, c’est un charisme, une aura, quelque chose de bien plus profond qu’une tronche bien faite et une coupe à la Beckham. Qu’une personnalité et tout ce qu'elle implique (confiance, virilité, ouverture d'esprit, aura, etc...) constitue un arsenal bien plus efficace encore.

                                                    Que le principe même du développement personnel est avant tout de se façonner de telle manière à arriver à se séduire soi même à chaque seconde de chaque minute de sa vie. Et que si un individu doit passer par un changement physique pour se construire, il se doit de le faire.

                                                    Ta réponse : " Trunky pense que le physique ne compte pas. Mais qu’en même temps pour être dans une norme de séducteur il faut faire de la musculation, s’intéresser à la mode et s’épiler. Tout ce que j’abhorre car je pense qu’il faut rester soi même, naturel, toussa toussa ".

                                                    Complètement antinomique, non compréhension radicale, procédé logomachique et interprétation foireuse - la casuistique dialectique à son paroxysme -. On dirait Caroline Fourest qui " commente " un bouquin de Ramadan.

                                                    Si tu veux discuter avec des gens intelligents, va falloir que t’apprennes à répondre à ce qu’on te dit et d’arrêter de tout faire passer à travers ton prisme difformant, miss Fourest.

                                                    Commentaire

                                                    Chargement...
                                                    X