Annonce

Réduire
Aucune annonce.

" l’arène de France " (ce soir) thème : les extraterrestres

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • " l’arène de France " (ce soir) thème : les extraterrestres

    Emission " l’arène de France " sur France 2



    le Mercredi 21 mars 2007 à 22 H 30 ayant pour thème : les extraterrestres " .



    Avec comme présentateur habituel Stéphane Bern et les invités suivants :

    Pierre Beake,



    J-J Vélasco,





    Jean-Pierre Petit,





    Jean-Charles Duboc,

    VOL AF-3532 : Interview avec le commandant de bord Jean-Charles Duboc

    Le 28 janvier 1994, en début d'après midi, l'équipage du vol Air-France 3532 (Nice - Londres) va observer un phénomène peu habituel. Nous avons posé quelques questions à son commandant, Jean-Charles Duboc. Les questions de l'UFOCOM sont en lettres grasses.

    ***

    1/ Vous étiez commandant de bord AIR France et le 28 janvier 1994, vous avez été confronté à un phénomène inhabituel alors que vous assuriez la liaison Nice-Londres sur le vol 3532. Pourriez-vous relater votre témoignage?

    J'étais effectivement commandant de bord du vol AF 3532 du 28 janvier 1994, avec la copilote Valérie Chauffour, et nous avions 24 passagers à bord.

    J'ai gardé une copie de l'OCTAVE qui est le suivi de vol informatique et je peux préciser qu'au-dessus de la région parisienne à l'altitude de 11700 mètres (FL 390), à laquelle nous étions, la température extérieure était de - 59 ° Celsius, et le vent du nord-ouest pour 180 km/h (311°/101 kt). La visibilité était de plus de 300 km (150 NM) et la couverture nuageuse était constituée d'altocumulus. Le vol était sans aucune turbulence. C'était une navigation dans d'excellentes conditions météorologiques, malgré le vent de face qui était de près de 130 km/h (70 kt). Cela nous donnait une vitesse sol de 650 km/h (350 kt). L'heure de décollage à Nice était 12h56 TU et l'heure d'arrivée à Londres 14h13 TU.

    C'était un vol particulièrement calme, sans problème particulier. Nous arrivions au-dessus de Coulommiers lorsqu'un steward qui se trouvait dans le poste de pilotage a remarqué un objet qui lui semblait être un ballon météorologique. Cet objet a ensuite été vu par la copilote et par moi-même quelques instant après.

    D'après leur description il semblait avoir une forme variable et nous couper la route très rapidement. Je l'ai identifié tout d'abord comme un avion face à nous, à environ 45 km (25 NM), à une altitude d'environ 10500 mètres (25 NM) et incliné à près de 45°. J'ai trouvé cette inclinaison absolument anormale car les aéronefs ne s'inclinent pas à cette altitude au-delà de 30° sans un risque de décrochage. Cet objet nous a semblé ensuite absolument anormal par sa taille qui semblait immense, sa couleur rouge sombre et des bords flous. J'ai eu l'impression d'observer une gigantesque lentille en évolution. Cela ne ressemblait à rien de ce que nous avions vu dans notre carrière de navigant.

    Cet objet, ce phénomène, est resté immobile pendant que nous le laissions sur notre travers gauche toujours à la distance d'environ 45 km…Nous l'avons observé pendant une bonne minute, conscients de voir quelques chose d'absolument anormal. Nous continuions à l'observer lorsqu'il s'est progressivement confondu avec l'environnement. Nous l'avons vu devenir évanescent, transparent, dilué dans l'espace. Cela était absolument ahurissant…

    Après quelques interrogations nous avons contacté le centre de contrôle de Reims pour leur signaler cet objet non identifié, comme nous y oblige la réglementation du transport aérien…

    2/ Cet "objet" a-t-il été repéré par vos instruments de bord ? Qu'est-il arrivé à la boite noire du vol 3532 ? Les communications entre votre appareil et le Centre de Contrôle de Reims ont-elles été conservées?

    Nos instruments de bord ne sont pas destinés à repérer les autres aéronefs.

    Le radar de bord est uniquement destiné à repérer les orages de façon à pouvoir éviter les violentes turbulences qui sont associées aux mouvements d'air verticaux, ascendants et descendants, caractéristiques de ces nuages, les cumulonimbus. Le radar n'était de toute façon pas en fonctionnement, car il n'est nécessaire qu'en vol aux instruments (IFR).

    De la même façon, la boite noire ne peut en aucun cas détecter des aéronefs ou des phénomènes éloignés de l'avion. Sur Airbus 320 il y a un premier enregistreur qui est le Quick Access Recorder (QAR). Il n'enregistre que les paramètres de vol, vitesse, altitude, mécaniques, moteurs, électriques, etc…Il est analysé par le service de maintenance.

    Le deuxième enregistreur, le DFDR, possède les mêmes enregistrements mais doit supporter les contraintes d'un accident. Celui-ci n'est développé que lors d'une catastrophe ou bien sur demande de l'équipage. Aucun paramètre du vol n'ayant été modifié, les bandes n'ont pas été analysées car cela ne présentait aucun intérêt. L'OVNI était à près de 45 km de notre avion, et n'y a eu aucune perturbation électrique ou magnétique…

    Par contre cet OVNI était à environ 10 km au-dessus de PARIS, et les Parisiens, sous la couche nuageuse, étaient bien plus près de l'OVNI que nous ne l'étions. S'il y avait eu des perturbations électromagnétiques, quelques millions de personnes l'auraient constaté…

    Les communications ont toujours été conservées, et il en est de même des émissions de T.V. et de radio nationales !…

    3/ Quelles ont été les suites de cette affaire, au niveau professionnel et personnel ? Avez-vous été interrogé par les autorités civiles ou militaires?

    Dans l'immédiat les suites ont été inexistantes, car je n'ai pas fait de rapport écrit pour éviter le ridicule. C'est trois ans plus tard, en lisant un article paru dans Paris Match, et qui décrivait qu'un OVNI avait été signalé au-dessus de Paris, que j'ai fait le rapprochement entre cet OVNI et celui que j'avais vu.

    J'ai alors fait un rapport à la Gendarmerie Nationale.

    4/ Votre témoignage a-t-il été transmis au SEPRA ? Quelles ont été les suites apportées par ce bureau du CNES?

    Mon rapport a été transmis par la Gendarmerie au SEPRA, et au comité OVNI, créé dans le cadre de l'association des anciens auditeurs de l'Institut des Hautes Études de la Défense Nationale (IHEDN). J'ai été entendu pendant près d'une heure et demi par le groupe présidé par le Général Denis Letty. Après avoir discuté sur l'observation, nous avons conclu que l'objet devait avoir environ 300 mètres de diamètre.

    J'ai pris connaissance de l'enregistrement radar du CODA (Centre Opérationnel de la Défense Aérienne). Il y a une particularité très curieuse car la trajectoire de l'OVNI nous fait entrer quasiment en collision. La distance minimale sur l'enregistrement est de moins de 1 NM, soit 10 secondes de vol…

    Ce genre d'observation est classique en guerre électronique. Les aéronefs militaires modernes sont furtifs, et en même temps capable de synthétiser une image virtuelle d'eux-mêmes en retardant l'écho radar…Si un missile avait été tiré sur cet OVNI, qui était au-dessus de Paris, ce serait l'A320 qui aurait vraisemblablement reçu le missile.

    Je pense qu'il n'est pas souhaitable de tirer sur ce genre de phénomène…

    5/ Avez-vous reparlé de votre observation avec vos collègues du vol 3532 ? Quel est, aujourd'hui, leur sentiment sur cette affaire?

    Je n'ai jamais retrouvé le steward qui était dans la poste. Mes différentes demandes pour retrouver la liste équipage de ce vol sont restées sans réponses de l'encadrement du personnel navigant commercial (PNC). J'ai eu en effet quatre équipage en deux jours, et je n'ai pas gardé les listes des membres avec moi, car elles font partie de la documentation de bord.

    J'ai revu par contre plusieurs fois la copilote qui en garde un souvenir très précis, et qui a déposé son témoignage à la gendarmerie de l'aéroport de Charles de Gaulle.

    Pour avoir leur sentiment aujourd'hui, je ne peux que vous suggérer de leur demander…

    6/ Au cours de votre carrière de pilote, avez-vous eu vent, par le biais d'autres collègues et de membres du personnel, navigant ou non, de phénomènes semblables ?

    Je n'ai parlé que peu souvent de cette rencontre, et j'ai eu la surprise de constater que près de un pilote sur 10 avait observé un phénomène volant non identifié…

    7/ Votre témoignage figure dans le rapport du COMÉTA, page 11, diffusé par le magazine VSD Hors-Série, cet été 1999. Avez-vous été auditionné par cette association ? Que pensez-vous de ce rapport, d'un point de vue général?

    Comme je l'ai raconté, j'ai effectivement été auditionné par le comité OVNI précité, qui s'est transformé en une association loi 1901 baptisée COMÉTA. J'ai d'ailleurs rencontré récemment M. Denis Letty, avec un ami commandant de bord sur Concorde, responsable de la formation des pilotes à la Direction Générale de l'Aviation Civile (DGAC), afin d'étudier la possibilité réglementaire de mettre dans la documentation de bord des avions de ligne français, une feuille de compte rendu d'observation OVNI.

    Ce rapport m'a semblé extrêmement bien conçus, par des personnalités de haut niveau, et constitue une référence pour le problème OVNI. Il est encore à diffusion restreinte car ce sujet est encore un des trois grands tabous de l'aéronautique

    Le premier tabou est le rayonnement cosmique à bord des avions. A partir de mai 2000, les navigants devront être porteurs d'un dosimètre et la dose reçue chaque année sera mesurée et calculée en fonction des recommandations du projet SIEVERT qui est développé par la Direction Générale de l'Aviation Civile, l'Institut de Protection et de Sûreté Nucléaire (IPSN), l'Office de Protection contre les Rayonnements Ionisants (OPRI), et l'Observatoire de Paris-Meudon.

    Le personnel navigant de l'aéronautique, ainsi que les cosmonautes seront classés prochainement parmi les personnes qui reçoivent des doses de radiations sur leur lieu de travail. La dose de rayonnement cosmique reçue par un passager ou bien un membre d'équipage lors d'un aller-retour Europe USA représente environ une radio des poumons, et ce fait est soigneusement caché aux équipages et aux passagers depuis près de 35 ans… En effet, une recommandation de l'Organisation Internationale de l'Aviation Civile (OACI), datant de 1964, demande aux compagnies aériennes d'effectuer des mesures de radiation à bord des avions de ligne…La modification de la réglementation européenne en mai 2000, directive européenne 96/29 du 13 mai 1996, divise par cinq la dose maximale applicable au public, qui ne pourra recevoir que 1 millisievert par an et par personne au lieu de cinq…Les pilotes de ligne, hôtesses, steward reçoivent entre deux et cinq mSv par an, soit plus que la majorité des travailleurs du nucléaire…

    Ce tabou n'en sera plus un, quand l'information aura circulé dans le grand public.

    Le deuxième tabou est le suicide des pilotes de ligne aux commandes, et il sera levé par l'accident du vol ÉGYPTAIR 990, si l'hypothèse du suicide du copilote doit se confirmer.

    Le troisième tabou est le phénomène OVNI, et notamment les 220 observations visuelles confirmées par radar, dont la mienne. Nous pouvons remercier l'équipe du COMÉTA qui, par la qualité de ses membres, par ses connaissances, par son recul, par les hypothèses émises, permet de commencer à discuter sérieusement des observations faites sur toute la planète.

    8/ Le 7 décembre 1999, les téléspectateurs auront l'occasion de vous voir dans l'émission "Pourquoi? Comment?", animée par Sylvain Augier et Julie Bhaud, pour la chaine France3. Ayant moi-même participé à l'enregistrement de cette émission, j'ai eu l'agréable impression que les questions posées n'étaient pas "orientées". L'équipe de "And CO" (société de production de l'émission) m'a paru ouverte, bien que sceptique, et très sympathique. Si le montage ne change pas la donne, pensez-vous que ce genre d'émission puisse avoir une quelconque utilité pour le grand public? Que pensez-vous de l'attitude des médias, en général, quant au traitement de l'information liée au phénomène OVNI?

    Comme je l'ai écrit plus haut, il y a plusieurs tabous dans l'aéronautique, et les journalistes qui osent braver ces interdits risquent le ridicule, mais aussi d'avoir du mal à trouver du travail…Ce type d'émission demande de la curiosité et du courage, et les journalistes savent qu'ils risquent des réactions négatives, agressives, de dérision…

    Ce type d'émission est très importante car elle permet de donner au public des informations jusque là confidentielles…L'information doit passer progressivement tout en sachant qu'il y aura toute sorte de réaction…

    Le fond du problème est celui de la maturité du public.

    Est-il prêt à recevoir l'information ?

    Les psychosociologues peuvent se pencher sur les conséquences qu'aurait une rencontre officielle avec une civilisation extraterrestre ayant plusieurs millions d'années d'avance technologique sur nous…Quels bouleversements seraient induits ? Quels mouvements de panique de la population ? Quels espoirs déçus ? Trouverons-nous le meilleur, le pire, ou bien les deux ? Quelle information donner au public ?…

    9/ Aujourd'hui, pensez-vous que le phénomène OVNI puisse trouver son origine ailleurs que sur notre planète?

    L'immensité de l'univers, sa beauté, ses inconnues, les progrès technologiques actuels, les voyages spatiaux, les stations orbitales, et ce que j'ai vu, ne peuvent que me convaincre que nous ne sommes pas seuls dans l'univers et que nous allons faire partie, si nous ne nous détruisons pas, de la communauté des espèces qui voyagent dans la galaxie.

    Le véritable problème actuel de notre planète n'est pas l'existence, ou non, de civilisations extraterrestres mais toute la problématique causée par la pollution, l'accumulation des armes de destruction, le fanatisme, le totalitarisme, la surpopulation de la planète…

    Si nous avons quelque chose à craindre c'est peut-être des autres, mais aussi et surtout de nous-mêmes…

    10/ Pour terminer cette interview que vous nous avez si gentiment accordée, avez-vous un message particulier, un commentaire à transmettre à nos lecteurs?

    Je me suis acheté un télescope de 14 pouces, et je me fais construire un petit observatoire astronomique avec une coupole de 3,50 mètres.

    L'astronomie sera une de mes occupations en retraite, et si je dois laisser un message à vos lecteurs c'est celui de prendre le temps de regarder la lune, le soleil, les planètes, les étoiles, les galaxies, dans les revues astronomiques, dans un club, ou chez soi…

    J'espère qu'un jour il pourra y avoir dans chaque village de France, d'Europe, un petit observatoire astronomique afin de permettre aux enfants, aux adolescents, mais aussi aux adultes, de satisfaire leur curiosité et de s'ouvrir aux mystères de l'univers

    http://www.ufocom.org/UfocomS/interview_duboc.htm



    Stéphane Allix,



    Nelson Monfort ( témoin d’une observation ancienne ),



    Bernard Werber,

    les frères Bogdanov,



    Michel Chevalet,



    Jacques Arnould



    et Dominique Caudron.



    Voila, pour ceux que ça interresse un petit débat qui je l'espère sera interessant.:proud: :dt:
    Dernière modification par benzemas, 21/03/2007, 18h44.
    [SIZE="3"]Ol Forever/SIZE] :fier:

  • #2
    Merci du tuyau,chuis pas chez moi mais je vais l'enregistrer :)
    "Jon Snow, I denounce and attaint you for fornication with the enemy"

    Commentaire


    • #3
      Envoyé par olol1
      Merci du tuyau,chuis pas chez moi mais je vais l'enregistrer :)
      Tu es sérieux?:crazy:
      Qui s'en souviendra...

      Commentaire


      • #4
        Raté, ce soir les thèmes de l'emission c'est :

        1. La révolution sexuelle est-elle allée trop loin ?
        2. Faut-il avoir peur de vieillir ?

        J'ai vu la pub tout à l'heure, et ça ne parlait pas d'extraterrestre.

        Et tien, le lien de l'emission qui prouve que ça ne parlera pas de ça : http://arene-de-france.france2.fr/
        "La culture c'est comme la confiture, moins on en a, plus on l'étale"

        Commentaire


        • #5
          Envoyé par Benya
          Raté, ce soir les thèmes de l'emission c'est :

          1. La révolution sexuelle est-elle allée trop loin ?
          2. Faut-il avoir peur de vieillir ?

          J'ai vu la pub tout à l'heure, et ça ne parlait pas d'extraterrestre.

          Et tien, le lien de l'emission qui prouve que ça ne parlera pas de ça : http://arene-de-france.france2.fr/
          la semaine prochaine alors ??
          [SIZE="3"]Ol Forever/SIZE] :fier:

          Commentaire


          • #6
            Envoyé par benzemas
            la semaine prochaine alors ??
            Ou peut être jamais.... :grn:
            "La culture c'est comme la confiture, moins on en a, plus on l'étale"

            Commentaire


            • #7
              Envoyé par Benya
              Ou peut être jamais.... :grn:
              Eh non! pas de chance...:grn:

              C'est ce soir

              Donc voila ce soir sur france 2 à 22h30

              Mercredi 21 mars 2007

              Les extraterrestres sont-ils déjà venus sur terre ?

              Jean-Jacques Vélasco
              Ingénieur
              « Troubles dans le ciel » - Presse du Châtelet

              Jean-Charles Duboc
              Commandant de bord ?

              Jean-Pierre Petit
              Ancien directeur de recherches
              au CNRS

              Stéphane Allix
              Journaliste
              « Extraterrestres : l’enquête » - Albin Michel

              Nelson Monfort
              Journaliste sportif

              Témoin
              Pierre Beake
              Réalisateur Igor Bogdanov
              Producteur - Animateur
              « Voyage vers l’instant zéro » - E.P.A

              Grichka Bogdanov
              Producteur - Animateur
              « Voyage vers l’instant zéro » - E.P.A

              Bernard Werber
              Écrivain - Réalisateur
              « Nos amis les Terriens » en salles le 18 avril

              Dominique Caudron
              Astronome amateur

              Jacques Arnould
              Prêtre - Biologiste au CNES

              Ghislaine Corazza Le Guen
              Psychanalyste

              http://arene-de-france.france2.fr/em...id_rubrique=38
              [SIZE="3"]Ol Forever/SIZE] :fier:

              Commentaire


              • #8
                T'es invité Benzemas ? :grn:
                In Juninho we trust

                Commentaire


                • #9
                  put*** ! la gueule des freres bogdanov :grn: delirant ! faut etre frapadingue pour se faire charcuter la tete comme ca !

                  Commentaire


                  • #10
                    Envoyé par nova_roma
                    put*** ! la gueule des freres bogdanov :grn: delirant ! faut etre frapadingue pour se faire charcuter la tete comme ca !
                    C'est pour ressembler aux extraterrestres ou encore aux statues de l'ile de paque;)

                    Et le comble c'est qu'ils disent que les E.t n'existent pas :mdr:
                    [SIZE="3"]Ol Forever/SIZE] :fier:

                    Commentaire


                    • #11
                      Envoyé par Roger Hanin
                      T'es invité Benzemas ? :grn:
                      Peut etre un jour qui sait ?
                      [SIZE="3"]Ol Forever/SIZE] :fier:

                      Commentaire


                      • #12




                        rolalalalala :grn: quoique a bien y reflechir plutot -->:sick:

                        Commentaire


                        • #13
                          Envoyé par benzemas
                          C'est pour ressembler aux extraterrestres ou encore aux statues de l'ile de paque;)

                          Et le comble c'est qu'ils disent que les E.t n'existent pas :mdr:
                          des grands savants comme ça avec BAC + 174 ... ils ont peut etre raison non? :crazy:

                          ps : je te taquine!!!

                          Commentaire


                          • #14
                            Sans faire trop de spam je vous invite regarder un peu mon site:

                            http://benzemas.zeblog.com/

                            Alors comment le trouvez vous?:-(

                            C'est un site trés complet et serieux sur le sujet avec des témoignages incroyables ...

                            Il est aussi trés visité pas moins de 2000 visiteurs par jour :shock:
                            [SIZE="3"]Ol Forever/SIZE] :fier:

                            Commentaire


                            • #15
                              Envoyé par mb6.9
                              ... ils ont peut etre raison non? :crazy:

                              ps : je te taquine!!!
                              Non mais c'est une trés bonne question.

                              je pense que pour pouvoir avoir "raison" il faut deja s'informer (l'histoire du phénomène) consulter les archives.
                              Or meme des grands savants comme ça avec BAC + 174 comme tu dis ne peuvent pas avoir raison et ne doivent meme pas d'ailleurs se prononcer alors qu'ils n'ont meme pas etudié ne serait-ce qu'un témoignage qu'une affaire.

                              C'est comme ci un gas qui n'a jamais vu un match de foot critiquait l' Ol c'est dire la betise de ces prises de position.
                              [SIZE="3"]Ol Forever/SIZE] :fier:

                              Commentaire


                              • #16
                                Envoyé par benzemas
                                C'est pour ressembler aux extraterrestres ou encore aux statues de l'ile de paque;)

                                Et le comble c'est qu'ils disent que les E.t n'existent pas :mdr:
                                Ils disent qu'ils n'existent pas ou qu'ils ne sont pas parmi nous ? J'ai jamais entendu un scientifique affirmer que la vie extraterrestre était impossible.
                                You don't wanna be like me, kid. Go home, start a family, get a picket fence...

                                Commentaire


                                • #17
                                  Croire aux ETs...

                                  Le St Esprit vert va remplacer Jésus, Mahomet et Abraham si ça continue, c'est une religion plus fashion.:dead:

                                  Commentaire


                                  • #18
                                    Émission L'Arène de France sur les ovnis par Jean-Pierre Petit, 7 mars 2007

                                    Compte-rendu de l'enregistrement de l'émission L'Arène de France, diffusée sur France 2 le mercredi 21 mars 2007 à 22h30.

                                    Stéphane Bern, animateur de l'émission, commence par présenter le thème retenu :

                                    « Pensez-vous que les extraterrestres nous aient rendu visite
                                    et qu'ils puissent être actuellement présents sur Terre ? »


                                    J'interviens immédiatement en disant que j'aurais aimé que ce thème soit : « L'étude du dossier ovni peut-elle se révéler scientifiquement féconde ? » mais j'ajoute que ce n'est qu'un "vœu pieux" puisque le sujet est maintenant fixé.

                                    Rappelons le mode de fonctionnement de l'émission : le public est d'abord sollicité, tout au début, pour voter, en répondant par oui ou par non. La question sera reposée en fin d'enregistrement et les résultats affichés.

                                    On procède au vote au sein d'un public composé en grande majorité de jeunes. À la question posée, le public répond, en début d'émission :
                                    46 % oui, 54 % non.

                                    Les participants sont regroupés en deux "camps", qui se font face : le "camp des oui" et le "camp des non".

                                    Deux "avocats" sont présents, qui sont censés faire à l'issue du débat la synthèse des propos tenus. L'un "défend le thèse du oui", et l'autre "la thèse du non".

                                    Aux côtés de l'animateur se trouve une personnalité connue. Ce soir-là, c'est l'actrice Anémone, venue présenter le dernier film auquel elle participe. Elle interviendra à plusieurs reprises, essentiellement pour faire de l'humour. Questionnée à plusieurs reprises par Stéphane Bern, elle confirmera avoir été témoin d'ovni mais répétera à deux reprises « pour moi, ce sont les militaires ».

                                    Les participants :

                                    Dans le "camp des oui" :
                                    Stéphane Allix, journaliste, auteur d'un ouvrage sur les ovnis
                                    Jean-Charles Duboc, commandant de bord, témoin d'ovni
                                    Nelson Montfort, journaliste sportif, témoin d'ovni
                                    Jean-Pierre Petit, ancien directeur de recherche au CNRS
                                    Jean-Jacques Vélasco, ingénieur au CNES, ancien responsable du SEPRA
                                    Dans le "camp des non" :
                                    Jacques Arnould, biologiste au CNES, dominicain
                                    Igor et Grichka Bogdanoff, docteurs ès sciences, animateurs TV
                                    Dominique Caudron, ufologue
                                    Ghislaine Corazza le Guen, psychologue
                                    Bernard Werber, écrivain et cinéaste (qui venait présenter son dernier film)
                                    Mes remarques personnelles, hors émission, sont en rouge italique.

                                    Bern me questionne alors sur le sujet Ummo en disant, en gros :

                                    - Jean-Pierre Petit, vous avez fait toute votre carrière de cherche au CNRS, et cependant vous pensez que la Terre a été visitée par des extraterrestres venant d'une planète, Ummo. Croyez-vous réellement à tout cela ?

                                    Je reste un peu interloqué par cette ouverture. Je réponds en évoquant une première fois notre décision de créer une association et un laboratoire, consacré à l'étude scientifique du dossier ovni. Bern semble un peu déçu par ma réponse, qui lui semble être une esquive et répond :

                                    - Je reviendrai vers vous quand vous accepterez de me parler de l'affaire Ummo.

                                    Je répondrai quelques minutes plus tard en disant :

                                    - Vous m'avez questionné à propos du dossier Ummo et je n'ai pas répondu parce que la question n'était pas correctement posée. Je n'ai jamais dit ou écrit que je croyais en tout ce que contenait ces lettres Ummites. Au fil de toutes les émissions de radio et de télévision auxquelles j'ai participé, j'ai toujours dit que le verbe "croire" ne faisait pas partie du vocabulaire du scientifique. Ce que j'ai toujours dit et que je peux ici répéter, c'est que ces documents contiennent des informations scientifiquement exploitables. J'en ai exploité sous la forme de publications faites dans des revues scientifiques de haut niveau.

                                    Bern a alors évoqué "la théorie des univers jumeaux" en quelques mots. Comme le sujet est complexe et que l'ambiance n'est pas une "ambiance science", je ne juge pas opportun de reprendre ce propos en le développant. Bern semble s'estimer satisfait par cette réponse et ne me relancera plus sur ce dossier dans la suite de l'émission.

                                    Le débat commence par l'évocation de la célèbre et classique affaire de Valensole et de son témoin, monsieur Masse (que j'ai bien connu). Je crois que c'est Vélasco qui évoqué alors "la très sérieuse enquête faite par la gendarmerie". Il dit que ce cas a été très bien enquêté par la gendarmerie et parle d'une trace au sol sous forme d'un trou cylindrique d'une dizaine de centimètres de diamètre et de trente centimètres de profondeur, se ramifiant ensuite selon d'autres canaux de plus faible diamètre qu'on a découvert à l'endroit où Masse disait avoir vu se poser un engin de la taille d'une petite voiture. Il rappelle que le témoin a été paralysé par un des deux occupants, descendus de l'appareil, des humanoïdes de petite taille, à grosse tête.

                                    Dominique Caudron, "ufologue", commente en déclarant que rien ne dit que cette trace n'était pas préexistante avant que Masse ne rapporte son témoignage

                                    Je juge utile d'intervenir en précisant que ceci ne constitue pas l'unique trace au sol lié à ce cas. Masse a décrit l'endroit où l'objet était positionné, puis sa trajectoire oblique, au moment de son décollage. On sait (des photos ont été prises, qui ont été reproduites dans de nombreux livres) que les lavandes, sur cette trajectoire, ont été altérées et ne repousseront pas pendant de longues années.

                                    Caudron, qui a omis cet aspect du dossier, qu'il ne peut ignorer (c'est un grand classique du genre) n'insiste pas.

                                    Pendant toute l'émission, plusieurs personnages auront des contributions de faible épaisseur. La psychologue Ghislaine Corazza le Guen tentera à de nombreuses reprises de ramener tout témoignage, même rapporté avec la plus grande précision (comme ceux de Duboc ou de Nelson Montfort) à des hallucinations ou une mauvaise interprétation d'un autre type de phénomène. Ainsi, à propos de témoignage de l'ancien commandant de bord, dont on sait qu'il fut totalement corrélé avec une observation faite sur des radars au sol, elle suggérera qu'il puisse s'agir d'une météorite. Quelqu'un lui fera remarquer que les météorites ne se déplacent pas au dessus du sol à 250 km/h, vitesse mesurée par le radar situé au sol.

                                    Le second intervenant, aux propos assez vides, est un homme travaillant comme biologiste au CNES, dont nous apprenons également qu'il est religieux et plus précisément dominicain. Son antienne, à quelques mots près :

                                    - Je ne comprends pas pourquoi, à propos de tous ces phénomènes, on invoque aussitôt une question de visites d'extraterrestres. Je ne vois pas le lien. Depuis des temps reculés, les hommes ont toujours fait état d'observations très singulières.

                                    Il ne développera pas vraiment sa vision des choses. Je regrette de ne pas lui avoir posé la question « croyez-vous aux miracles ? »

                                    Durant toute l'émission, il gardera ses deux mains jointes, comme dans une attitude de prière.

                                    L'ancien pilote de ligne Jean Charles Duboc reprend le récit de l'observation qu'il a pu faire depuis la cabine de son avion de ligne, en vol et qui, dit-il, a duré deux minutes. Par temps clair, en étant pris en charge par un contrôle radar au sol, lui, son copilote et l'hôtesse, situés tous les trois dans la cabine de l'avion, aperçoivent soudain un objet « situé à dix heures », dont Duboc estime la distance à 40 kilomètres et la dimension « entre 200 et 500 mètres de diamètre ». Cet objet disparaîtra en fin d'observation, sous leurs yeux. Je lui demande si cette disparition a été instantanée et il me répond « non, ça s'est fait progressivement, en quelques secondes ». Il précise qu'il est beaucoup plus facile d'estimer la distance et les dimensions d'un objet quand on est en vol qu'à partir du sol.

                                    Remarque personnelle, hors émission : en effet, un avion en vol se déplace. Ainsi tout objet distant présente un phénomène de défilement vis-à-vis de l'arrière plan. Avec son habitude, un pilote de ligne est ainsi assez à même d'évaluer la taille d'un objet et sa distance, avec moins de subjectivité que s'il est au sol.

                                    Quelqu'un demande à Duboc s'il a fait un rapport à la gendarmerie, suite à cette affaire. Il répond que non, et ajoutera qu'il ne se mit à témoigner de cet incident que lorsqu'il fut dit ou écrit qu'il avait refusé de le faire.

                                    Jean-Jacques Vélasco commente ce témoignage en disant que ce sont précisément des dossiers de ce genre qui sont intéressants, quand l'observation faite par des pilotes, en vol, est confirmée par un suivi radar faite par des installations au sol. Il ajoute que les radars militaires opèrent dans des fréquences qui les rendent à même de recueillir un écho émanant d'objets métalliques (par opposition à des radars météo conçus pour recueillir des échos émanant de formations nuageuses).

                                    Tout au long de l'émission, Jean-Jacques Vélasco s'affirmera comme un chaud partisan de l'hypothèse véhiculaire. À un moment, il rappelle sa conclusion en quelques phrases :

                                    - Pour moi, ce sont des objets matériels, des machines volantes animées par une technologie que nous ne comprenons pas, et guidées par des intelligences.

                                    Stéphane Bern le présentera comme la personne qui, au CNES, a géré le dossier ovni pendant 28 ans (un peu moins crois, mais c'est un détail. Il a été au sein du CNES affecté au Gepan, puis en poste en tant que responsable du SEPRA, après la disparition du Gepan, ce qui effectivement couvre une période de 28 années. Il est resté responsable du SEPRA pendant plus de vingt ans).

                                    En début d'émission, j'ai très brièvement dit que le CNES avait pris la décision de publier 1250 PV de gendarmerie, correspondant à six mille témoignages mais que, selon l'aveu même de Patenet, ingénieur chargé de cette opération de compte rendu d'activité, ces rapports ne sont en rien différents de ce que peuvent écrire les gendarmes pour des accidents de voiture.

                                    Je n'ai pas jugé bon de rappeler que pendant l'ensemble de son mandat au CNES, Jean-Jacques Vélasco n'a pas fait grand-chose. Sur le simple plan de la gestion des PV en particulier, il a légué à son successeur, Patenet, des dossiers sous forme de textes imprimés (100 000 pages) qu'il a fallu scanner. Vélasco serait-il personnellement responsable de ce manque d'initiative ? La question reste ouverte. Selon Sillard, ancien Président du CNES, avec qui je me suis longuement entretenu téléphoniquement début 2006, il existerait au sein du CNES une opposition à la fois très vive et très active On notera que Vélasco fut "mis sur la touche" immédiatement après qu'il ait publié un livre où il exprima sa position, en faveur de cette hypothèse véhiculaire (selon Sillard, il s'occupe maintenant des clubs de jeunes, patronnés par le CNES et qui s'occupent de lancements de mini-fusées). Aujourd'hui, à peu d'années de son départ en retraite, il doit se sentir plus libre de s'exprimer. Ainsi, si pendant plus de deux décennies Vélasco n'a guère pris d'initiatives au sein du CNES, c'est peut-être parce qu'il n'en avait pas la possibilité.

                                    L'émission sera émaillée par différents dossiers préparés par l'équipe, comme un "micro-trottoir", véritable pitrerie. On notera la réaction très positive d'un public de jeunes, très style "enfants de la télé", qui rient très franchement et applaudissent vigoureusement à ces présentations médiocres, qui ont toutes un point commun : folkloriser (et décrédibiliser) le sujet. Le public est placé derrière les deux "camps d'intervenants", face à une caméra télécommandée qui circule le long d'un rail et est chargée de filmer l'assistance. Visiblement ces gens sont venus dans l'espoir d'apparaître à l'écran, certains ayant adopté des tenues excentriques, dans l'espoir d'attirer l'attention.

                                    Je n'ai pas un souvenir très précis de la demi-douzaine de dossiers présentés, qui s'affichèrent sur des grands écrans que tous les présents pouvaient voir. Parmi ceux-ci, une interview du journaliste Jean-Claude Bourret. Compter également des présentations au banc titre d'ouvrages récemment publiés par certains intervenants (un livre co-écrit par Vélasco et le journaliste Montigiani, entre autre) et les bandes-annonces de différents films, dont celui auquel a participé l'actrice Anémone, et celui réalisé par Bernard Werber.

                                    À plusieurs reprises, y compris en fin d'émission, je me suis efforcé de faire passer le message se référant à la création de notre association UFO-SCIENCE, en précisant son adresse : 83 avenue d'Italie, Paris XIIIe. Je me suis senti en règle général en complet porte-à-faux vis-à-vis du climat général de l'émission. J'ai rappelé, comme cette émission était censée faire l'objet d'une synthèse émanant de deux juristes, que le dossier ovni n'avait jamais été scientifiquement instruit et que nous nous proposions de le faire, grâce à des expériences en laboratoire.

                                    En fait, j'ai été le seul à apporter quelque chose de nouveau au contenu de ce genre d'émission, débouchant sur un réel projet. Quant au reste, il s'agissait d'évocation de témoignages (certains étant parmi les plus crédibles) et de formulation de croyances, d'opinions. J'ai essayé de tirer le débat vers des aspects techniques, sans succès (absence de bang pour des évolutions supersoniques).

                                    Les frères Bodganoff, cheveux teints et lentilles de contact bleu ciel, sont présents dans "le camp des non". Bern leur demande par deux fois comment ils considèrent le phénomène. Leurs réponses sont d'ordre littéraire ou philosophique. Rien de concret, rien de précis.

                                    Les deux jumeaux auraient pu se trouver aussi bien dans le "camp du oui" que dans le "camp du non". Leur comportement évoque pour moi les parole de la chanson d'Alain Souchon : « C'est comme vous voulez. Où vous irez j'irai ». Une présence dénuée de toute consistance.

                                    Nelson Monfort, journaliste sportif nous donne un récit très précis de son propre témoignage. Il a évoque son observation, sur l'horizon, d'un rectangle scintillant, pendant plusieurs dizaines de secondes, qui soudain s'incline à 45° et bondit vers le ciel en disparaissant en un clin d'œil, dans un silence total.

                                    La psy tente de ramener ce récit à l'observation d'un mirage, à une illusion quelconque, en maintenant une position empreinte d'a priori, qui ne laissait aucune place à une autre hypothèse interprétative que la sienne.

                                    Suite au témoignage de Montfort, je tente encore d'attirer l'attention sur les aspects technico-scientifiques, sur la question essentielle que ce genre d'observation soulevait : « est-il possible de voler à vitesse supersonique sans le moindre bruit, sans faire d'onde de choc, de bang ? » et en disant que nous allions monter un laboratoire et tenter de prendre ce problème à bras le corps, en dehors de toute institution, puisque rien n'avait été fait dans cette voie. Mais personne ne relève mon propos.

                                    Stéphane Allix prend le contre-pied de la position de la psychologue en évoquant les travaux du psychiatre John Mack : la question des abductions, les séquelles psychologiques subies par les personnes impliquées, et le fait qu'il s'agisse de sujets psychologiquement parfaitement normaux. Il évoque une enquête qu'il a faite dans un pays d'Afrique du Sud, où de nombreux enfants d'une école ont été témoins d'un atterrissage d'ovni, avec débarquement de personnages de petite taille, style "petits gris". Un court dossier projeté montre de courts extraits de ce reportage, où on voit parler les enfants, ainsi que le dessin qu'ils ont fait de l'engin et de ses passagers. La psychologue et l'ufologue Dominique Caudron invoquent de nouveau l'illusion, le fait que ces enfants n'auraient fait que reproduire des images que tout le monde a maintenant vu dans les médias.

                                    L'intervention de Bernard Weber est quelque peu déconcertante. Il suggère d'envisager la possibilité que nous soyons absolument seuls dans l'univers (…). Quelques extraits du film qu'il vient d'achever, « Nos amis les hommes » consacré à la description d'une espèce étrange, sont projetés. Werber y analyse l'espèce humaine comme « l'ensemble des habitants d'une fourmilière ». De toute évidence, son propre travail et la présentation de son film l'intéressent plus que le dossier ovni. Même remarque pour les interventions de l'actrice Anémone.

                                    Conformément à la règle en vigueur dans l'émission L'Arène de France, à l'issue du débat deux "avocats" ont développé leurs plaidoiries respectives en faveur du oui ou du non.

                                    Dans les heures qui précédaient, une autre émission avait été enregistrée, où la question était : « êtes vous pour ou contre l'euthanasie ? ». Le débat, paraît-il animé, s'acheva par les classiques plaidoiries, mais le ton de celles-ci fut adapté à la gravité du sujet.

                                    Par contre, la teneur des plaidoiries clôturant le débat auquel nous avons participé démontra sans ambiguïté le peu de crédit qu'on accorde, dans les médias, au sujet proposé. À la question « croyez-vous que notre planète soit visitée par des extraterrestres ? » j'aurais préféré : « des recherches liées au phénomène ovni peuvent-elles s'avérer fécondes au plan scientifique ? ». Mais les dés avaient déjà été jetés. On avait choisi la première question.

                                    Les plaidoiries de nos deux "avocats" se résumèrent donc à des assauts d'humour, de qualité chez celui des "contre", médiocres pour l'avocat "du camp des pour". Adopter le ton d'une dérision humoristique peut se comprendre pour le premier des deux. Celui-ci rappelle que Stéphane Bern avait animé dans le passé des émissions « en tenant le petit doigt en l'air ». Il se demande dans ces conditions, en faisant ainsi références aux personnages de l'antique série américaine Les envahisseurs, si l'animateur n'est pas lui-même... un extraterrestre. Il termine en évoquant le témoignage de Nelson Montfort en se demandant si celui-ci, habitué à commenter les compétitions de patinage artistique, n'a pas emprunté à cet univers cet image « d'objet scintillant » et si, voulant ainsi introduire plus de virilité il n'a pas décrit « l'envol d'un terrain de football ».

                                    La plaidoirie de l'avocat "du camp des oui" fut totalement décrédibilisante.

                                    En l'écoutant, je me suis dit « si cet homme est réellement avocat et si je devais un jour choisir un homme pour défendre mes intérêts dans un tribunal, je ne choisirais pas celui-là ».

                                    Cet homme n'a fait que reprendre l'argument qu'il avait présenté tout au début de l'émission, et qui peut être résumé à :

                                    - Pourquoi chercher à tout prix des preuves de la matérialité, de l'existence réelle des extraterrestres et des ovnis puisque, à l'instar des personnes et des machines relevant de fictions, il est suffisant de les nommer pour qu'elles accèdent à l'existence ?

                                    Un tel discours montrait :

                                    - Soit qu'il nous prenait pour de complets imbéciles,
                                    - Soit qu'il n'avait rien écouté des propos tenus lors du débat,
                                    - Soit les deux à la fois.

                                    Ces plaidoiries furent suivies par un nouveau vote au sein du public, dont le résultat est cette fois très légèrement en faveur des "partisans du oui" : 50 % et quelques pour, 49 % contre, etc.

                                    À un moment, je crois que c'est Anémone qui demanda pourquoi, si des visiteurs extraterrestres nous visitaient, ceux-ci ne prenaient pas contact avec nous. J'ai répondu en évoquant un ouvrage de Christel Seval (qui avait refusé de venir à l'émission, de crainte que ceci n'attire sur lui les foudres de son employeur, la DGA, la délégation générale à l'armement). J'ai dit que dans ce livre, Seval montrait que si un tel contact avait lieu, de manière incontestable, cela entraînerait aussitôt l'effondrement rapide de toutes nos structures sociales, politiques et religieuses. La psychologue déclara qu'elle ne se sentait nullement inquiétée par un tel contact et que cela ne la dérangerait nullement de serrer la main, la patte, voire la tentacule ou l'antenne de toute créature extraterrestre en visite sur Terre. À cela je répliquais :

                                    - Non, madame. Si cela se produisait vous seriez morte de peur, comme tout le monde.

                                    Au cours de l'émission, on donna la parole à un invité nommé Pierre Beake qui se tenait en retrait, derrière la ligne de front des "partisans du oui". Depuis des années, lui et un certain nombre de personnes qui participent à ces singulières expériences se rendent régulièrement en un lieu nommé le col de Vence. Là, tous se livrent à des veillées en braquant vers le ciel nocturne des appareils photos et des caméscopes. Au retour ils examinent le résultat de cette étrange "pêche à la ligne". Parfois il n'y a rien. Parfois ils trouvent sur leurs cliqués "d'étranges lueurs". Lors de l'émission, on projeta l'extrait d'une séquence capturée de cette façon par un caméscope, montrant "deux objets ayants la forme d'ensembles de taches lumineuses disposées en triangle qui s'agitaient dans le ciel". Stéphane Bern requit les commentaires de l'assistance, mais il n'y en eut point.

                                    En conclusion, rien de changé sous le soleil depuis trente ans vis-à-vis de l'image du dossier ovni dans les médias. Les animateurs semblent redouter un glissement vers un discours trop scientifique « auquel le public ne comprendrait rien ». En sortant, je me suis dit qu'il avait donc été urgent de créer cette association UFO-science, dont j'ai en fin d'émission rappelé l'adresse : 83 avenue d'Italie, et un laboratoire de recherche, à Paris intra muros, hébergeant une démarche scientifique concrète et authentique couvrant toutes les facettes du dossier ovni. Il serait vain de compter sur la télévision et les médias en général pour hausser le niveau des discussions à un niveau technique et scientifique minimal.

                                    Il reste que seules des émissions de ce genre permettent de toucher d'un coup des millions de citoyens français et nous remercions Stéphane Bern de nous avoir permis d'y participer.

                                    Jean-Pierre Petit

                                    http://ufo-science.com/fr/news/arene_de_france.html
                                    [SIZE="3"]Ol Forever/SIZE] :fier:

                                    Commentaire


                                    • #19
                                      Envoyé par Tsubigol
                                      Croire aux ETs...

                                      Le St Esprit vert va remplacer Jésus, Mahomet et Abraham si ça continue, c'est une religion plus fashion.:dead:
                                      Croire ou ne pas croire quel interet?

                                      Il ne faut pas je pense en ce qui concerne ce type de phénomène faire appel à la croyance c'est sans interet.

                                      Car il y a des eléments de preuves qui prouvent l'existence de ces engins (observation des pilotes+radar+observation au sol)

                                      Mais bon quand on parle ovni on est tout de suite pris pour un fou dommage car c'est la clé de certains mystère de notre histoire.:-(
                                      [SIZE="3"]Ol Forever/SIZE] :fier:

                                      Commentaire


                                      • #20
                                        Envoyé par benzemas
                                        Sans faire trop de spam je vous invite regarder un peu mon site:

                                        http://benzemas.zeblog.com/

                                        Alors comment le trouvez vous?:-(

                                        C'est un site trés complet et serieux sur le sujet avec des témoignages incroyables ...

                                        Il est aussi trés visité pas moins de 2000 visiteurs par jour :shock:
                                        c'est un bordel infame fait uniquement de copier coller , un melange de tout et n'importe quoi ... desole je suis mechant, mais la ...

                                        Apollo 11: Ces "trucs" sont immenses! Enormes! OH BON DIEU! Vous ne le croirez jamais! Je vous le dis il y a d'autres engins spatiaux ici, alignés sur le bord éloigné du cratère! Ils sont sur la Lune en train de nous surveiller!
                                        bon faudrait vous mettre d'accord ! ils y sont aller ou pas ? :clown:

                                        Commentaire


                                        • #21
                                          Envoyé par benzemas
                                          Croire ou ne pas croire quel interet?

                                          Il ne faut pas je pense en ce qui concerne ce type de phénomène faire appel à la croyance c'est sans interet.

                                          Car il y a des eléments de preuves qui prouvent l'existence de ces engins (observation des pilotes+radar+observation au sol)

                                          Mais bon quand on parle ovni on est tout de suite pris pour un fou dommage car c'est la clé de certains mystère de notre histoire.:-(
                                          Je pense que tu ne te rends même pas compte à quel point tu as ENVIE de croire ! Que tu es plus facilement entraîné dans ton combat dans l'existence d'une vie alien qu'un sceptique, car tu as un BESOIN de croire.

                                          Chez certains c'est la religion, d'autre l'Humanité, toi c'est les petits hommes verts.

                                          Après ils existent peut-être, mais la probabilité est trop infime à mon sens.

                                          Commentaire


                                          • #22
                                            Envoyé par nova_roma
                                            c'est un bordel infame fait uniquement de copier coller , un melange de tout et n'importe quoi ... desole je suis mechant, mais la ...



                                            bon faudrait vous mettre d'accord ! ils y sont aller ou pas ? :clown:
                                            tu n'as meme pas regardé la deuxième page alors ...
                                            [SIZE="3"]Ol Forever/SIZE] :fier:

                                            Commentaire


                                            • #23
                                              Envoyé par Tsubigol
                                              Je pense que tu ne te rends même pas compte à quel point tu as ENVIE de croire ! Que tu es plus facilement entraîné dans ton combat dans l'existence d'une vie alien qu'un sceptique, car tu as un BESOIN de croire.

                                              Chez certains c'est la religion, d'autre l'Humanité, toi c'est les petits hommes verts.

                                              Après ils existent peut-être, mais la probabilité est trop infime à mon sens.


                                              Dire que nous sommes seul dans notre univers immense , cest un peu bete ...


                                              Mais de la a voir arrivé Star Trek et Luke skywalker, ya de la marge quand meme :grn:

                                              Commentaire


                                              • #24
                                                Envoyé par Juninho301
                                                Dire que nous sommes seul dans notre univers immense , cest un peu bete ...


                                                Mais de la a voir arrivé Star Trek et Luke skywalker, ya de la marge quand meme :grn:
                                                Ouais mais moi je parlais de Dark Vador et l'Etoile Noire, pas de la vie ailleurs, hypothése dont la probabilité est au contraire très élevée.

                                                Commentaire


                                                • #25
                                                  Envoyé par Tsubigol
                                                  Ouais mais moi je parlais de Dark Vador et l'Etoile Noire, pas de la vie ailleurs, hypothése dont la probabilité est au contraire très élevée.
                                                  Mais qu'est ce que dark vador vient foutre là?:grn: :(

                                                  Laissez ce pauvre benzemas tranquille..

                                                  Statistiquement, la vie extraterrestre existe, donc on en rencontrera forcément...

                                                  par contre, statistiquement, de là à ce qu'ils viennent sur notre planète, y à de la marge!...:dt:
                                                  Actionnaire minoritaire

                                                  Commentaire

                                                  Chargement...
                                                  X