Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Débats Politiques (France)

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Envoyé par Banjo7320 Voir le message
    qu'il ait promis trop c'est une chose, mais prétendre qu'il n'a pas de résultats en est une autre.

    que pour des raisons de politiques politiciennes tu veuilles le ramener systématiquement aux promesses de campagne, je le conçois, c'est le jeu ; mais en ce qui concerne l'important, le pays, permet moi de mettre en doute ce sur quoi tu te bases pour affirmer l'absence de résultats.
    Pour faire simple, ce n'est pas parcequ'il s'est trop engagé qu'il fait du mauvais travail. Tu vois ce que je veux dire ?


    Dernier point, l'obligation de résultat, elle est pour 2012 ;)
    Rappeler les promesses d'un candidat ne me semble pas de la politique politicienne (surtout que dans le domaine des phrases assassines Sarko n'est pas le dernier...). Encore une fois , ces promesses personne ne l'a forcé à les faire, il a été imprudent ou prétentieux qu'il en assume les conséquences.

    On ne peut pas promettre abusivement pour se faire élire et ensuite fuir devant ses responsabilités et expliquer aux français que finalement les promesses ça reste des promesses qui n'engagent que ceux qui les croient.


    Il s'est autoproclamé candidat de l'action , de la rupture, du changement... où sont-ils ? La vie s'arrange-t-elle pour la plupart des français ? Manifestement non , au contraire.

    Alors oui , la crise a sa part de responsabilité mais avec un peu plus de prudence et d'honnêteté à l'époque il ne serait peut-être pas président aujourd'hui. Les promesses permettent l'élection , il faut donc ensuite en assumer les conséquences.
    Je me souviens que les autres candidats manquaient d'ambition selon l'UMP...ils étaient peut-être dans le vrai en refusant de promettre une croissance totalement utopique de 3% dont on sait déjà que c'est un échec.


    Ensuite sur les résultats, pour l'instant il n'a aucun résultat. IL devait être le président du pouvoir d'achat, du plein emploi...pour l'instant nous nous en éloignons et on commence déjà à nous préparer à des heures encore plus sombres. Donc pour me rectifier, jusqu'à maintenant il n'a pas de résultats sur les points centraux de sa campagne, le pouvoir d'achat , le plein emploi... Travailler plus pour gagner plus est une imposture pour l'instant et malheureusement je pense qu'en 2012 il en sera de même...mais pour l'avenir ce n'est qu'une supposition, pour aujourd'hui c'est un fait et il est là depuis 18 mois déjà.

    Commentaire


    • Envoyé par Banjo7320 Voir le message
      La critique de la dérégulation de la finance, c'est quand même quelque chose que l'on retrouve souvent dans ses discours. Après que personne ne veuille l'entendre (à droite parce que les libéraux n'aimaient pas, à gauche parce que c'est dur de l'attaquer là dessus), c'est autre chose, mais il l'a toujours dit, contrairement à ce que vous affirmez tous ;)
      Nan Banjo, c'est trop facile ce que tu dis là, globalement c'est toute la politique néoliberale apparue en 81 avec thatcher, conforté par reagan et amplifiée par la chute du mur qui est remise en cause aujourd'hui.

      Et Sarkozy, en rupture avec chirac et ses predecesseurs gaullistes pour qui l'etat conservait un role de regulation important, est en france l'incarnation de cette politque neoliberale (apres madelin certes), plus par fascination anglo saxonne que par connaissance ecnonomique selon moi, alors oui de temps en temps il critique qqs dysfonctionnements de la finance comme tout le monde j'ai envie de dire, mais personne n'est dupe sur le modele qui le fait fantasmer et qu'il souhaitait developper chez nous.


      Personne dit qu'il l'a jamais dit, mais tout le monde te dit qu'il a tout dit, ce qui revient a ne plus rien dire...;)
      De tous ceux qui n'ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent.

      Commentaire


      • Envoyé par Banjo7320 Voir le message
        Tu disais ? ;)

        Ton article date de Mars Banjo, à une époque ou le gouvernement frimait encore, le mien d'article a 10j, les echos ont d'ailleurs critiqué les chiffres farfelues utilmisés par Woerth pour justifier d'une potentielle baisse des impots...

        Faut coller à l'actualité Banjo, ce qui était valable en 2007 ne l'est plus !
        De tous ceux qui n'ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent.

        Commentaire


        • Envoyé par Thithisg1 Voir le message
          Bouh le vilain :grn:

          Ca faisait longtemps que j'étais pas venu ici, mais Sarkozy est toujours vu comme le grand méchant loup je crois...
          Non non juste incompétent et sans capacité a anticiper, ça suffira...

          Par contre c'est un excellent gestionnaire de crise et un tres bon communiquant.
          De tous ceux qui n'ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent.

          Commentaire


          • Envoyé par Banjo7320 Voir le message
            Comment peux tu arriver à parler de résultat sans comparaison ? Dans l'économie mondialisée, tu ne peux pas dissocier l'économie Française de l'économie européenne et même mondiale.
            Et toi comment peux tu parler de resultats sans les comparer aussi aux objectifs ? :dt:

            Et comment etre reconnu lorsque les resultats sont decorrélés des objectifs ? :confus:

            Comparaisons oui, on est tous pour, mais toutes les comparaisons qui ont un sens, y compris celle avec les objectifs initiaux. ;)
            De tous ceux qui n'ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent.

            Commentaire


            • Envoyé par Nilmar Enfant Roi Voir le message
              Ton article date de Mars Banjo, à une époque ou le gouvernement frimait encore, le mien d'article a 10j, les echos ont d'ailleurs critiqué les chiffres farfelues utilmisés par Woerth pour justifier d'une potentielle baisse des impots...

              Faut coller à l'actualité Banjo, ce qui était valable en 2007 ne l'est plus !
              Quand je pense à Fillon qui nous sortait il y a quelques mois que la droite libérale avait gagné la bataille idéologique en France.
              On voit à quel point il a l'air con aujourd'hui... :-)

              Commentaire


              • Envoyé par Baruch Voir le message
                Bouclier fiscal: Lefebvre ose tout
                .

                Au plus fort du débat sur le financement du RSA il était monté au créneau pour expliquer que le bouclier fiscal n'était pas un dispositif pour les plus fortunés.

                "Le bouclier fiscal ça serait un truc pour les riches? Mais est-ce qu'on a regardé l'application du bouclier fiscal? Est-ce qu'on a vu que 75% des gens qui profitent du bouclier fiscal sont en-dessous de 3.750 euros de déclaration annuelle aux impôts? Ce sont des gens très modestes"

                Très en colère contre les socialistes qui disent "n'importe quoi", il avait sommé le PS de "reconnaître publiquement son erreur".

                Décidemment, le fougueux Lefebvre en fait trop. Car les chiffres sont là qui montrent que le bouclier fiscal est bien un truc pour les riches, et même pour les très riches.

                Selon une étude réalisée par le ministère du Budget, l'Etat a remboursé plus de 246 millions d'euros aux quelque 15.000 contribuables, qui avaient payé, en impots et taxes, plus de 50% de leurs revenus de l'année 2007
                Grâce à Didier Migaud, président socialiste de la Commission des Finances de l'Assemblée nationale et commanditaire de cette étude, on sait enfin précisément à qui a profité ce fameux bouclier fiscal. On constate, sans surprise que les ménages les plus aisés ont été comblés.

                "Deux euros sur trois payés au titre du bouclier fiscal vont aux ménages disposant de plus de 15 millions d'euros de patrimoine"

                Plus précisément: 155,6 millions d'euros ont été restitués à 671 ménages, soit 231.900 euros par ménage.

                OK, dira Lefebvre, mais il n'empèche que les trois quart des bénéficiaires du bouclier ont un revenu fiscal de référence inférieur au RMI. Sont-ils pour autant "très modestes"? L'étude démontre, par l'absurde, qu'il faut être prudent sur ce point:

                13 contribuables disposant de plus de 15,53 millions d'euros de patrimoine déclarent un revenu fiscal de référence inférieur à 3.753 euros annuels,

                Où l'on peut vérifier que pour être riche, il n'est pas nécessaire d'avoir de gros revenus!

                http://droite.blogs.liberation.fr/al...re-se-pre.html
                Tout est dit.
                Alors, pourquoi le wok ?

                Commentaire


                • Bon allez Banjo, au boulot :grn:

                  Envoyé par Nilmar Enfant Roi Voir le message
                  Et toi comment peux tu parler de resultats sans les comparer aussi aux objectifs ? :dt:

                  Et comment etre reconnu lorsque les resultats sont decorrélés des objectifs ? :confus:
                  Je n'ai pas dit qu'il ne fallait pas en tenir compte, mais je dis que tu ne peux pas te limiter QUE à cela.

                  Toutes les règles/objectifs sont valables en temps "normaux", dès lors que tu rentres en tant de crise, les paramètres changent, l'échelle de mesure change. Un 3% de croissance en temps de boom économique modiale, en temps normal, et en temps de crise n'ont pas la meme valeur. Ca ne veut pas dire qu'il faut oublier, mais il faut relativiser et se poser la question de la qualité DANS l'ABSOLU du travail qui est fait. Est ce que ca fait décrocher la France par rapport à ses voisins ou est ce que ca la rapproche ?



                  Envoyé par Nilmar Enfant Roi Voir le message
                  Comparaisons oui, on est tous pour, mais toutes les comparaisons qui ont un sens, y compris celle avec les objectifs initiaux. ;)
                  Je ne suis pas contre, je dis juste que systématiquement se limiter à ca pour conclure, c'est insuffisant.
                  Pourquoi Mon Destin Est Il De Ne pouvoir Cesser De Me Battre ?

                  Commentaire


                  • Envoyé par Banjo7320 Voir le message
                    Bon allez Banjo, au boulot :grn:



                    Je n'ai pas dit qu'il ne fallait pas en tenir compte, mais je dis que tu ne peux pas te limiter QUE à cela.

                    Toutes les règles/objectifs sont valables en temps "normaux", dès lors que tu rentres en tant de crise, les paramètres changent, l'échelle de mesure change. Un 3% de croissance en temps de boom économique modiale, en temps normal, et en temps de crise n'ont pas la meme valeur. Ca ne veut pas dire qu'il faut oublier, mais il faut relativiser et se poser la question de la qualité DANS l'ABSOLU du travail qui est fait. Est ce que ca fait décrocher la France par rapport à ses voisins ou est ce que ca la rapproche ?





                    Je ne suis pas contre, je dis juste que systématiquement se limiter à ca pour conclure, c'est insuffisant.

                    Le pb c'est que la france, de par la nature de son economie, est mieux que ses voisins en periode de crise et moins bien en periode de croissance...Donc ces comparaisons aussi ont leur limite même si elles sont interessantes...

                    Moi je suis assez content du revirement de sarko et de sa comm de crise, mais force est de constater que son volontarisme politique en prend un coup.

                    Non la croissance ne va pas se chercher avec les dents !
                    De tous ceux qui n'ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent.

                    Commentaire


                    • Envoyé par Nilmar Enfant Roi Voir le message
                      Ton article date de Mars Banjo, à une époque ou le gouvernement frimait encore, le mien d'article a 10j, les echos ont d'ailleurs critiqué les chiffres farfelues utilmisés par Woerth pour justifier d'une potentielle baisse des impots...

                      Faut coller à l'actualité Banjo, ce qui était valable en 2007 ne l'est plus !
                      Est ce que les chiffres sur le taux de prélèvement obligatoire en France en 2007 a varié depuis ?
                      C'est pas le tout de dire que l'article est vieux, ce qui est intéressant ce serait de dire si le chiffre en question a changé ou pas. Le reste, c'est du bla bla.
                      Pourquoi Mon Destin Est Il De Ne pouvoir Cesser De Me Battre ?

                      Commentaire


                      • Envoyé par Nilmar Enfant Roi Voir le message
                        Nan Banjo, c'est trop facile ce que tu dis là, globalement c'est toute la politique néoliberale apparue en 81 avec thatcher, conforté par reagan et amplifiée par la chute du mur qui est remise en cause aujourd'hui.

                        Et Sarkozy, en rupture avec chirac et ses predecesseurs gaullistes pour qui l'etat conservait un role de regulation important, est en france l'incarnation de cette politque neoliberale (apres madelin certes), plus par fascination anglo saxonne que par connaissance ecnonomique selon moi, alors oui de temps en temps il critique qqs dysfonctionnements de la finance comme tout le monde j'ai envie de dire, mais personne n'est dupe sur le modele qui le fait fantasmer et qu'il souhaitait developper chez nous.


                        Personne dit qu'il l'a jamais dit, mais tout le monde te dit qu'il a tout dit, ce qui revient a ne plus rien dire...;)
                        Donc en gros, tu prends tout ce qui ne te plait pas, tout ce qu'il représente, quoi qu'il pense et quoi qu'il dise, et parce que TOI et quelques autres pensez que il l'a toujours pensé, ca devient vérité éternel ?

                        Ca fait des années que Sarkozy n'est plus libéral en économie (cf Alstom 2004, c'est du libéralisme ?) et qu'il ne le défend en particulier l'aspect financier du truc. Que tu n'ai jamais voulu l'entendre est une chose, mais ne viens pas lui imputez la défense d'un système (financier) dont il a toujours dit qu'il comportait trop d'excès et qu'il fallait le moraliser.
                        Pourquoi Mon Destin Est Il De Ne pouvoir Cesser De Me Battre ?

                        Commentaire


                        • Envoyé par Baruch Voir le message
                          Rappeler les promesses d'un candidat ne me semble pas de la politique politicienne (surtout que dans le domaine des phrases assassines Sarko n'est pas le dernier...). Encore une fois , ces promesses personne ne l'a forcé à les faire, il a été imprudent ou prétentieux qu'il en assume les conséquences.

                          On ne peut pas promettre abusivement pour se faire élire et ensuite fuir devant ses responsabilités et expliquer aux français que finalement les promesses ça reste des promesses qui n'engagent que ceux qui les croient.


                          Il s'est autoproclamé candidat de l'action , de la rupture, du changement... où sont-ils ? La vie s'arrange-t-elle pour la plupart des français ? Manifestement non , au contraire.

                          Alors oui , la crise a sa part de responsabilité mais avec un peu plus de prudence et d'honnêteté à l'époque il ne serait peut-être pas président aujourd'hui. Les promesses permettent l'élection , il faut donc ensuite en assumer les conséquences.
                          Je me souviens que les autres candidats manquaient d'ambition selon l'UMP...ils étaient peut-être dans le vrai en refusant de promettre une croissance totalement utopique de 3% dont on sait déjà que c'est un échec.
                          T'as prouvé que Sarkozy est un politicien quoi :p ;)

                          Je t'ai dit, je suis d'acc pour dire qu'il a trop promis (et je pense que tous promettent trop, c'est un tort de la politique, mais ca fait des siècles que c'est comme ca :confus: ), je suis juste contre le fait d'en tirer des conclusions hatives.



                          Envoyé par Baruch Voir le message
                          Ensuite sur les résultats, pour l'instant il n'a aucun résultat. IL devait être le président du pouvoir d'achat, du plein emploi...pour l'instant nous nous en éloignons et on commence déjà à nous préparer à des heures encore plus sombres. Donc pour me rectifier, jusqu'à maintenant il n'a pas de résultats sur les points centraux de sa campagne, le pouvoir d'achat , le plein emploi... Travailler plus pour gagner plus est une imposture pour l'instant et malheureusement je pense qu'en 2012 il en sera de même...mais pour l'avenir ce n'est qu'une supposition, pour aujourd'hui c'est un fait et il est là depuis 18 mois déjà.
                          Donc si dans 2 ans ou 3 ans, la France était à 1% de croissance et le reste de l'Europe a -1% (cas inimaginable je sais), tu en arriverais à la conclusion que le travail fait est pourri et qu'il n'y a pas de résultat ?
                          Pourquoi Mon Destin Est Il De Ne pouvoir Cesser De Me Battre ?

                          Commentaire


                          • Envoyé par Nilmar Enfant Roi Voir le message
                            Le pb c'est que la france, de par la nature de son economie, est mieux que ses voisins en periode de crise et moins bien en periode de croissance...Donc ces comparaisons aussi ont leur limite même si elles sont interessantes...
                            Yop, mais elles ne sont jamais évoquées.

                            Envoyé par Nilmar Enfant Roi Voir le message
                            Moi je suis assez content du revirement de sarko et de sa comm de crise, mais force est de constater que son volontarisme politique en prend un coup.

                            Non la croissance ne va pas se chercher avec les dents !
                            Yop aussi, mais il n'empeche que des fois, le volontarisme ca aide (en 2004 Alstom, le TCE l'an dernier, l'UPM etc etc). Ca ne fait pas tout, ca a des limites, mais c'est mieux que de rester les bras croisés.
                            Pourquoi Mon Destin Est Il De Ne pouvoir Cesser De Me Battre ?

                            Commentaire


                            • Faut le renommer Banjo, ce topic... Ou bien, en avant vers de merveilleuses désillusions...

                              :grn:

                              Commentaire


                              • En ces temps durs, des bonnes nouvelles qui font du bien...

                                Riposte Graduée : Barroso dit non à Nicolas Sarkozy

                                Le Président de la Commission européenne Jose-Manuel Barroso a adressé un camouflet à Nicolas Sarkozy qui lui demandait de retirer l'amendement 138 voté à une écrasante majorité par les députés du Parlement européen. Donnant un coup d'épée supplémentaire à la riposte graduée, Barroso a adressé une fin de non-recevoir au Président de la République, en renvoyant la question au Conseil des ministres européens.

                                Rappelant que l'amendement a été adopté par 573 voix contre 74, la Commission européenne indique dans un communiqué qu'elle "respecte cette décision démocratique du Parlement Européen". Allant plus loin, elle ajoute que selon son propre point de vue, "cet amendement est un rappel important des principes juridiques clés inhérents à l'ordre juridique de l'Union Européenne, particulièrement au regard des droits fondamentaux des citoyens".

                                Comme une giffle adressée à Christine Albanel qui plaçait le droit des créateurs au dessus de tous les autres, la Commission estime que "la formulation de l'amendement est rédigée délibérément pour pour laisser aux Etats Membres la possibilité d'atteindre un juste équilibre entre plusieurs droits fondamentaux, à savoir le droit au respect de la vie privée, le droit à la propriété et à des voies de recours efficaces, et le droit à la liberté de l'information et de l'expression".


                                La Commission décide donc d'accepter l'amendement dans sa rédaction actuelle, ce qui devrait obliger la France à revoir sa copie pour respecter la place de l'ordre judiciaire dans les éventuelles sanctions aux internautes qu'elle pourrait décider. Une exigence qui, logiquement, devrait ruiner tout l'intérêt que portent le gouvernement et les industries culturelles au projet de loi, qui devait justement faciliter une justice d'exception à travers des mesures administratives expéditives.

                                En conclusion, la Commission indique qu'elle comprend le problème politique posé au regard du projet de loi Création et Internet, mais elle invite la France à en discuter en Conseil des ministres (qui a l'initiative des directives) avec les 26 autres états membres. Elle rappelle qu'il faudra un accord entre le Parlement et le Conseil pour que le Paquet Télécom entre en vigueur, ce qui annonce un possible bras de fer entre les deux organes européens. La Commission se propose simplement de faciliter les débats si le Conseil décidait de demander la suppression de l'amendement.

                                "Le Président français a trop vite oublié le fonctionnement des institutions de l'Union européenne en feignant d'ignorer le principe même de la codécision", s'est immédiatement félicité le député européen Guy Bono, co-auteur de l'amendement anti-riposte graduée qui avait été adopté par 88 % des eurodéputés. Le Parlement Européen est en effet co-législateur avec le Conseil, et la Commission européenne n'a pas de pouvoir législatif autre que l'initiative.

                                Guy Bono estime que "ce n'est qu'en résistant aux pressions politiciennes des Etats membres que la construction européenne avancera et que l'Europe se rapprochera enfin de ses citoyens".
                                La bataille médiatico-politique continue entre l'eurodéputé socialiste Guy Bono, auteur du désormais célèbre amendement 138 anti-riposte graduée, et l'exécutif français et européen. Déjà énervé de voir la commissaire européen Viviane Reding affirmer qu'elle demanderait le retrait de l'amendement plébiscité par 573 députés européens (elle a depuis fait demi-tour), Guy Bono s'en est pris lundi matin au président Nicolas Sarkozy, qui a formulé une demande similaire auprès de Jose-Manuel Barroso, le président de la Commission européenne.

                                "Consterné", le parlementaire a rappelé à Nicolas Sarkozy que "la Présidence française de l'Union européenne est censée représenter et promouvoir les intérêts communs de l'ensemble des citoyens européens". "Au lieu de cela, en demandant à la Commission européenne de retirer l'amendement 138 d'un coup de baguette magique, Sarkozy va une nouvelle fois à l'encontre de la démocratie", constate Guy Bono, pour qui "piétiner à ce point la représentation populaire pour faire passer en force une loi liberticide n'est pas digne de la Présidence du pays des droits de l'Homme".

                                Renouvelant sa menace de déposer à nouveau l'amendement en seconde lecture s'il était retiré, Guy Bono a haussé le ton en affirmant que "la Commission européenne n'est pas le petit chien de Sarkozy".

                                "Si Sarkozy a ses habitudes de monarque en France, l'Europe n'est pas son royaume !", condamne le parlementaire européen, qui demande lui aussi (à l'instar de la Quadrature du net) à ce que les citoyens de toute l'Europe écrivent au Président de la Commission européenne pour qu'il ne cède pas aux injonctions de Nicolas Sarkozy.

                                Source : Numerama...

                                Allez tous en choeur, "Dans ton cul, Sarko... Dans ton cul, Sarko..." :crazy:

                                J'suis loin d'etre un fan de l'UE, mais la ca fait bien plaisir
                                Dernière modification par prince-eristoff, 08/10/2008, 10h55.
                                No Ones Like Us, We don't care!

                                Commentaire


                                • Envoyé par NoOneIsInnocent Voir le message
                                  Faut le renommer Banjo, ce topic... Ou bien, en avant vers de merveilleuses désillusions...

                                  :grn:
                                  Reste à savoir pour qui :grn:
                                  Pourquoi Mon Destin Est Il De Ne pouvoir Cesser De Me Battre ?

                                  Commentaire


                                  • Envoyé par Banjo7320 Voir le message
                                    Concernant le tableau de Nilmar, plusieurs points me semblent douteux, si l'un de vous a des explications, je suis preneur.
                                    Si t'expliques les points douteux, pourquoi pas. Il me semble que tu as parlé d'une baisse des cotisations chômage, je crois que cela avait été évoqué, mais n'a pas encore été fait. Et ne sera peut-être pas fait étant donné l'état actuel du marché de l'emploi. Mais bon, je n'ai pas forcément suivi.


                                    Envoyé par Banjo7320 Voir le message
                                    Pour les 68 milliards, va relire l'interview du Monde, il parle d'un objectif sur 10 ans ;)
                                    Et pourquoi pas des promesses sur 20 ans ?

                                    Chiffre du jour : + 3,8 milliards de déficit budgétaire par rapport à 09/2007.
                                    In Juninho we trust

                                    Commentaire


                                    • Envoyé par Roger Hanin Voir le message
                                      Si t'expliques les points douteux, pourquoi pas. Il me semble que tu as parlé d'une baisse des cotisations chômage, je crois que cela avait été évoqué, mais n'a pas encore été fait. Et ne sera peut-être pas fait étant donné l'état actuel du marché de l'emploi. Mais bon, je n'ai pas forcément suivi.
                                      La lettre qui indiquait la hausse des cotisations vieillesse disait aussi que cela se faisait à prélèvement constant. J'imagine que tout ceci devrait apparaitre dans le projet de loi de finance de la secu 2009, mais je ne vois trace ni de l'un ni de l'autre. :confus: : http://www.net-iris.fr/veille-juridi...-pour-2009.php

                                      Je n'ai pas trouvé d'éléments récents sur le sujet.

                                      edit : Seul élément : http://www.wk-rh.fr/actualites/detai...s-chomage.html
                                      Ils disent que l'évolution des cotisations chomage sera décidée en novembre avec les syndicats patronaux et ouvriers, ce qui expliquerait que nous n'en ayons pas entendu parler jusqu'à maintenant.

                                      Inutile de dire que si cette version se vérifie, l'article de Nilmar est à envoyer aux oubliettes ;)



                                      Envoyé par Roger Hanin Voir le message
                                      Et pourquoi pas des promesses sur 20 ans ?

                                      Jamais content : le mec déclare, AVANT les élections qu'un de ses objectifs serait de revenir à la moyenne européenne en matière de prélèvement obligatoire, mais que ça ne peut pas se faire en 5 ans et qu'il faudrait au moins 10 ans pour y arriver, et tu arrives (encore) à raler.
                                      Désolé, mais si tu as compris qu'il allait rendre 68 milliards en 5 ans, c'est que tu n'as JAMAIS lu ce qu'il a dit.
                                      Et, à ce que je sache, il n'est pas interdit de voir sur du long terme, pour une fois qu'il ne promettait pas la lune tout de suite, ca arrive encore à la conclusion qu'il a tort.

                                      Envoyé par Roger Hanin Voir le message
                                      Chiffre du jour : + 3,8 milliards de déficit budgétaire par rapport à 09/2007.
                                      Chiffre sans contexte, donc sans intérêt. ;)
                                      Pourquoi Mon Destin Est Il De Ne pouvoir Cesser De Me Battre ?

                                      Commentaire


                                      • je ne peux m'empêcher de citer cet entrefilet qui m'a beaucoup fait rire ce matin dans le métro :

                                        Canard du 8 octobre 2008 ::

                                        Notre omnicrack

                                        Il est génial , not' président Sarkozy ! Mieux qu'un catcheur terrassant son adversaire, il s'est attaqué à la crise à mains nues. Les semaine dernière, le très sarkozyste "Figaro" (1/10) a chanté ses exploits :

                                        "Le jour où Sarkozy a pris la crise à bras-le-corps."

                                        Puis, le très sarkozyste "JDD" (5/10) s'y est mis à son tour:

                                        "Sarkozy bouscule l'Europe"

                                        Résultat, à la une du très sarkozyste "Figaro" (7/10):

                                        "La crise de confiance"


                                        Imparable.

                                        Commentaire


                                        • Envoyé par Banjo7320 Voir le message
                                          La lettre qui indiquait la hausse des cotisations vieillesse disait aussi que cela se faisait à prélèvement constant. J'imagine que tout ceci devrait apparaitre dans le projet de loi de finance de la secu 2009, mais je ne vois trace ni de l'un ni de l'autre. :confus: : http://www.net-iris.fr/veille-juridi...-pour-2009.php

                                          Je n'ai pas trouvé d'éléments récents sur le sujet.

                                          edit : Seul élément : http://www.wk-rh.fr/actualites/detai...s-chomage.html
                                          Ils disent que l'évolution des cotisations chomage sera décidée en novembre avec les syndicats patronaux et ouvriers, ce qui expliquerait que nous n'en ayons pas entendu parler jusqu'à maintenant.


                                          En tout cas, je me souviens avoir lu Fillon annoncer une hausse des cotisations vieillesse (avec des chiffres très précis) et souhaiter une baisse des cotisations chômage. C'est quand même différent. Donc pour l'instant, Le Parisien est dans le vrai. Le seul truc que tu peux leur reprocher c'est de ne pas avoir attendu le fin de l'année pour faire le bilan.

                                          Inutile de dire que si cette version se vérifie, l'article de Nilmar est à envoyer aux oubliettes ;)

                                          Jamais content : le mec déclare, AVANT les élections qu'un de ses objectifs serait de revenir à la moyenne européenne en matière de prélèvement obligatoire, mais que ça ne peut pas se faire en 5 ans et qu'il faudrait au moins 10 ans pour y arriver, et tu arrives (encore) à raler.
                                          Désolé, mais si tu as compris qu'il allait rendre 68 milliards en 5 ans, c'est que tu n'as JAMAIS lu ce qu'il a dit.
                                          Et, à ce que je sache, il n'est pas interdit de voir sur du long terme, pour une fois qu'il ne promettait pas la lune tout de suite, ca arrive encore à la conclusion qu'il a tort.
                                          Tu peux chercher l'interview - relue et amendée - du Monde dans laquelle Sarkozy parlait de rendre 68 milliards aux Français, si tu trouves une trace des 10 ans, fais-moi signe. Sérieusement.
                                          Ensuite sur les 10 ans, qu'il se contente d'une promesse moins tape-à-l'oeil et qu'il l'exprime sur 5 ans.
                                          Ce n'est pas une question de long terme ou de court terme, mais de prétention. Au fait, maintenant qu'on sait que c'était une promesse en l'air c'est sur combien ? 20 ans ?
                                          In Juninho we trust

                                          Commentaire


                                          • Envoyé par Baruch Voir le message
                                            je ne peux m'empêcher de citer cet entrefilet qui m'a beaucoup fait rire ce matin dans le métro :

                                            Canard du 8 octobre 2008 ::

                                            Notre omnicrack

                                            Il est génial , not' président Sarkozy ! Mieux qu'un catcheur terrassant son adversaire, il s'est attaqué à la crise à mains nues. Les semaine dernière, le très sarkozyste "Figaro" (1/10) a chanté ses exploits :

                                            "Le jour où Sarkozy a pris la crise à bras-le-corps."

                                            Puis, le très sarkozyste "JDD" (5/10) s'y est mis à son tour:

                                            "Sarkozy bouscule l'Europe"

                                            Résultat, à la une du très sarkozyste "Figaro" (7/10):

                                            "La crise de confiance"


                                            Imparable.

                                            Je viens de lire ça . Pas mal.
                                            Si vous retrouvez l'édito de papy Mougeotte (qui après avoir vendu du temps de cerveau disponible essaie de vendre du Sarkozy dans Le Figaro) après le discours de Toulon, une ode à Sarko vraiment ridicule titrée "L'étoffe d'un leader". Vraiment drôle.
                                            In Juninho we trust

                                            Commentaire


                                            • Envoyé par Roger Hanin Voir le message
                                              Tu peux chercher l'interview - relue et amendée - du Monde dans laquelle Sarkozy parlait de rendre 68 milliards aux Français, si tu trouves une trace des 10 ans, fais-moi signe. Sérieusement.
                                              Ensuite sur les 10 ans, qu'il se contente d'une promesse moins tape-à-l'oeil et qu'il l'exprime sur 5 ans.
                                              Ce n'est pas une question de long terme ou de court terme, mais de prétention. Au fait, maintenant qu'on sait que c'était une promesse en l'air c'est sur combien ? 20 ans ?
                                              A propos de promesses non tenues, je me demande vraiment comment le maire de chez moi fait pour être réelu en promettant autant de choses qui ne verront jamais le jour.

                                              A moins que les promesses n'engagent que ceux qui y croient...

                                              Commentaire


                                              • Envoyé par Roger Hanin Voir le message
                                                Tu peux chercher l'interview - relue et amendée - du Monde dans laquelle Sarkozy parlait de rendre 68 milliards aux Français, si tu trouves une trace des 10 ans, fais-moi signe. Sérieusement.
                                                Ensuite sur les 10 ans, qu'il se contente d'une promesse moins tape-à-l'oeil et qu'il l'exprime sur 5 ans.
                                                Ce n'est pas une question de long terme ou de court terme, mais de prétention. Au fait, maintenant qu'on sait que c'était une promesse en l'air c'est sur combien ? 20 ans ?
                                                J'ai retrouvé la version papier de l'interview du monde, et effectivement il n'en parle pas. En revanche, dans une interview au Figaro (1 semaine plus tard) il en parle bien : "Alors, oui, j’ai proposé 68 milliards de réduction des prélèvements obligatoires. C’est un objectif que l’on peut raisonnablement tenir en deux législatures, et moins si la croissance est au rendez-vous". Je savais bien que je l'avais lu quelque part pendant la campagne quand meme :grn:
                                                Pourquoi Mon Destin Est Il De Ne pouvoir Cesser De Me Battre ?

                                                Commentaire


                                                • Envoyé par Banjo7320 Voir le message
                                                  J'ai retrouvé la version papier de l'interview du monde, et effectivement il n'en parle pas. En revanche, dans une interview au Figaro (1 semaine plus tard) il en parle bien : "Alors, oui, j’ai proposé 68 milliards de réduction des prélèvements obligatoires. C’est un objectif que l’on peut raisonnablement tenir en deux législatures, et moins si la croissance est au rendez-vous". Je savais bien que je l'avais lu quelque part pendant la campagne quand meme :grn:

                                                  tas toujours le droit de faire dans le dessin animé, mais dans ton monde financier, libéral, mondialisé , capitaliste, et bling bling français, c'est le désastre ,le gros bide, et l'enfer pour beaucoup.
                                                  ça pourrait être marrant chez Walt Disney ,ça ne l'est pas du tout en réél .

                                                  On aura remarqué surtout cette pluie de milliards d'euros ou de dollars devant des gens à qui on a dit que leur salaire ne pouvaient augmenter ou devant des retraités à qui on a sucré l'exoneration de la redevance tv, par exemple.Parce que les exemples foisonnent .Tous ces gens là n'ont pas du tout envie de rire.


                                                  défendre l'indéfendable, ça a des limites , sauf si bien sûr , il ne s'agit que d'idéologie, ou de propagande .

                                                  Ce qui est énorme ,c'est aussi de voir toutes ces nationalisations quand on a lu tout ce qui a été dit içi sur l'état et son rôle.Même Madelin va nous dire qu'il est devenu communiste.

                                                  Quant aux impôts, je suppose que tu n'en paies pas. Sauf bien sûr pour ceux qui ont reçu des dizaines ou centaines de milliers d'euros du bouclier fiscal .

                                                  Ca commencé par un yacht , ça finira par le Titanic.
                                                  On reconnaît le rouquin aux cheveux du père et le requin aux dents de la mère.

                                                  Commentaire


                                                  • Envoyé par pat patoche Voir le message
                                                    tas toujours le droit de faire dans le dessin animé, mais dans ton monde financier, libéral, mondialisé , capitaliste, et bling bling français, c'est le désastre ,le gros bide, et l'enfer pour beaucoup.
                                                    ça pourrait être marrant chez Walt Disney ,ça ne l'est pas du tout en réél .

                                                    On aura remarqué surtout cette pluie de milliards d'euros ou de dollars devant des gens à qui on a dit que leur salaire ne pouvaient augmenter ou devant des retraités à qui on a sucré l'exoneration de la redevance tv, par exemple.Parce que les exemples foisonnent .Tous ces gens là n'ont pas du tout envie de rire.


                                                    défendre l'indéfendable, ça a des limites , sauf si bien sûr , il ne s'agit que d'idéologie, ou de propagande .

                                                    Ce qui est énorme ,c'est aussi de voir toutes ces nationalisations quand on a lu tout ce qui a été dit içi sur l'état et son rôle.Même Madelin va nous dire qu'il est devenu communiste.

                                                    Quant aux impôts, je suppose que tu n'en paies pas. Sauf bien sûr pour ceux qui ont reçu des dizaines ou centaines de milliers d'euros du bouclier fiscal .

                                                    Ca commencé par un yacht , ça finira par le Titanic.
                                                    Snif ! Tu sais que t'es émouvant comme le Phocéa un jour de pluie quand tu nous montres ta "vraie solidarité vraie" ? A moins que ce ne soit beau comme un voilier estampillé MNEF avec les cotisations étudiantes et reservé aux caciques du PS quand tu t'indignes ? Ho non je sais : c'est beau comme une liasse d'actions Péchiney ou la dette du Lyonnais :grn:

                                                    Vivement le retour des pères la morale comme toi au pouvoir qu'on se marre pour de bonnes raisons !

                                                    Commentaire

                                                    Chargement...
                                                    X