Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Débats Politiques (France)

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Envoyé par Kemp Voir le message
    Pas bien de pas aller voter :non: :non: :non:

    Bah tant que tu viens pas te plaindre de la politique appliquée ensuite y a pas de problème en fait.Mais si tu veux pouvoir conserver ton droit à la critique sans passer pour un pauvre guignol vaut mieux voter selon moi.En dehors de l'argument qui veut que beaucoup de gens dans le monde se battent encore pour avoir ce droit le type qui a pas voté et qui vient ensuite chialer sur ce qui ne va pas c'est un peu un pauvre mariole qui se respecte pas et ne respecte pas la démocratie , ceux qui ont pris la peine de faire des choix qu'ils assument avec leur part de risque et de déception parfois... ceci dit chacun voit au bout du compte mais je trouve pas ça terrible , ne pas voter pour moué ça ressemble un peu beaucoup à une grosse lacheté .

    Ben ouais, tout ça, tout ça. Mais pour les prochaines européennes, chuis pas motivé du tout :-(
    La faute à Sarko :( encore lui :grn: ), et son mini traité européen passé en force.
    sigpic

    Commentaire


    • Envoyé par JIM Voir le message
      Ben ouais, tout ça, tout ça. Mais pour les prochaines européennes, chuis pas motivé du tout :-(
      La faute à Sarko :( encore lui :grn: ), et son mini traité européen passé en force.
      "Encore lui" ou "toujours lui" ? :grn:

      'Tain sans rire vous faites une fixette sur lui oh!

      Va y avoir une dizaine de listes au moins ... p'tet même que le "parti de l'amour" présentera à nouveau des candidates :grn:

      Commentaire


      • Envoyé par Kemp Voir le message
        Pas bien de pas aller voter :non: :non: :non:

        Bah tant que tu viens pas te plaindre de la politique appliquée ensuite y a pas de problème en fait.Mais si tu veux pouvoir conserver ton droit à la critique sans passer pour un pauvre guignol vaut mieux voter selon moi.En dehors de l'argument qui veut que beaucoup de gens dans le monde se battent encore pour avoir ce droit le type qui a pas voté et qui vient ensuite chialer sur ce qui ne va pas c'est un peu un pauvre mariole qui se respecte pas et ne respecte pas la démocratie , ceux qui ont pris la peine de faire des choix qu'ils assument avec leur part de risque et de déception parfois... ceci dit chacun voit au bout du compte mais je trouve pas ça terrible , ne pas voter pour moué ça ressemble un peu beaucoup à une grosse lacheté .

        Ah mais j'assume : je suis de plus en plus anti-démocrate. Ou plutôt ça me fait un peu peur, comme l'exprimait Desproges dans un article que malheureusement je retrouve plus.
        Et je critique rarement tel ou tel homme (ou femme) politique, je raisonne plus sur des idées ou sur des théories quand je critique (mais rarement sur ce forum).

        Aller voter Ségo pour pas voter Sarko, ça me faisait mal au coeur. Mais en même temps, voter blanc ne sert à rien non plus, ne pas voter c'est se passer du seul moyen d'expression qu'ils nous restent. Bref, quelque soit la solution, elle me parai(ssai)t décevante.

        D'un côté, je sais que les hommes politiques sont des vrais opportunistes tellement volatiles parce que les électeurs le sont encore plus, et on a les hommes politiques qu'on mérite (en général, et en Occident). Eux sont juste plus intelligents, plus cyniques voir plus désabusés que la plupart de leurs citoyens pour en tirer profit. Pas tous, mais tellement. Plus on monte en grade, plus on a besoin de faire des compromissions généralement.
        D'un autre côté, je supporte pas non plus le "tous pourris" que peuvent nous balancer des abrutis d'extrême-droite (voir d'extrême-gauche), qui bien souvent le sont tout autant voir plus et ce jusqu'à la moelle.


        PS : sympa ton nouvel avatar, enfin moi ça me fait penser à la pub Kwiskas :grn:
        Plus les pandas sucent vite, plus les lamas crachent loin.

        Commentaire


        • Envoyé par Kemp Voir le message
          "Encore lui" ou "toujours lui" ? :grn:

          'Tain sans rire vous faites une fixette sur lui oh!

          Va y avoir une dizaine de listes au moins ... p'tet même que le "parti de l'amour" présentera à nouveau des candidates :grn:

          Elles sont plus toutes jeunes maintenant :grn: . Et c'était uniquement pour les municipales à Paris, non?
          sigpic

          Commentaire


          • Envoyé par alain dulac Voir le message
            C'est interessant, ça.
            Si je comprends bien, en guise de "punition", ils n'avaient pas de crénaux nocturnes (plus pénibles, mais mieux rémunérés, donc très demandés).
            De la même façon, même si c'est plus pénible, il se peut qu'il y ait suffisament de demande pour bosser le dimanche, car plus rémunéré (même chose).
            En tout cas on peut l'espérer.
            Moi je sais que j'ai bossé en usine, et les gars se battaient pour bosser le weekend (il n'y avait pas de place pour tout le monde).
            Sauf que rien ne te garantit, aujourd'hui, d'être mieux payé le dimanche. D'ailleurs, on débat de doubler le salaire les dimanches avec la nouvelle proposition de loi, c'est bien qu'aujourd'hui ce n'est pas - automatiquement - le cas.
            In Juninho we trust

            Commentaire


            • Envoyé par Nilmar Enfant Roi Voir le message
              100% d'accord !

              Je suis pâs hostile au travil le dimanche soit dit en passant, mais je pense pas non plus que ce soit un sujet tres important. On ferait mieux d'eduquer les gens ds leur consommation plutot que de toujours vouloir la doper...

              Sans etre demago ,quelle tristesse qu'une promenade dominicale en famille, une seance au ciné, un match de foot, un repas gargantuesque prolongé ou une seance jardinage soit remplacé par un sejour au centre commercial pr revasser sur le dernier ecran plat ou le nouveau canap de chez mobilier de france...
              En pleine crise de la "surconsommation" : surendettement, subprimes, crédits revolving, cartes de fidélité pourries avec des prêts à des taux de dingo que personne ne pourra plus rembourser... totalement d'accord avec toi. :oui:
              In Juninho we trust

              Commentaire


              • Envoyé par Roger Hanin Voir le message
                Sauf que rien ne te garantit, aujourd'hui, d'être mieux payé le dimanche. D'ailleurs, on débat de doubler le salaire les dimanches avec la nouvelle proposition de loi, c'est bien qu'aujourd'hui ce n'est pas - automatiquement - le cas.
                Dans la convention de la restauration rapide, c'est meme pas du tout le cas... :dead:

                D'ailleurs j'ai vu un cas l'autre jour, un mec qui bossait 8h le vendredi, et qui faisait 6h15 - 19h45 le samedi et le dimanche... le tout pour se retrouver avec 1100e à la fin du mois... :crazy: :dead:
                No Ones Like Us, We don't care!

                Commentaire


                • Envoyé par Nilmar Enfant Roi Voir le message
                  100% d'accord !

                  Je suis pâs hostile au travil le dimanche soit dit en passant, mais je pense pas non plus que ce soit un sujet tres important. On ferait mieux d'eduquer les gens ds leur consommation plutot que de toujours vouloir la doper...
                  Sans etre demago ,quelle tristesse qu'une promenade dominicale en famille, une seance au ciné, un match de foot, un repas gargantuesque prolongé ou une seance jardinage soit remplacé par un sejour au centre commercial pr revasser sur le dernier ecran plat ou le nouveau canap de chez mobilier de france...
                  Et on fait quoi pour éduquer ces familles? parceque s'il y a une recette, je la veux!!!
                  Franchement les travailleurs sociaux font ce qu'ils peuvent, mais en réalité, les gens continuent à consommer, voire surconsommer. Du coup on se retrouve avec un nobre incalculable de dossiers de surendettement à constituer.
                  Certes les gens seraient à éduquer, mais on ferait bien de commencer à éduquer tous les médias qui nous balancent du rêve à crédit.
                  Les familles souvent tombent dans le panneau sans même avoir réellement conscience de ce qu'ils font et ne mesurent pas les conséquences.

                  En théorie, je suis tout à fait d'accord avec toi, mais en pratique c'est loin d'être aussi facile.

                  Commentaire


                  • Les petits porteurs qui ont joue et perdu auraient droit une reduction d'impots! :mdr: Mais ou va-t-on!?

                    Commentaire


                    • Envoyé par Noursette Voir le message
                      Et on fait quoi pour éduquer ces familles? parceque s'il y a une recette, je la veux!!!
                      Franchement les travailleurs sociaux font ce qu'ils peuvent, mais en réalité, les gens continuent à consommer, voire surconsommer. Du coup on se retrouve avec un nobre incalculable de dossiers de surendettement à constituer.
                      Certes les gens seraient à éduquer, mais on ferait bien de commencer à éduquer tous les médias qui nous balancent du rêve à crédit.
                      Les familles souvent tombent dans le panneau sans même avoir réellement conscience de ce qu'ils font et ne mesurent pas les conséquences.

                      En théorie, je suis tout à fait d'accord avec toi, mais en pratique c'est loin d'être aussi facile.

                      A l'école (lycée par exemple), le sujet devrait être abordé: comment gérer un budget, remplir une feuille d'impôt...

                      Mais je rêve, en France, ces choses là sont pas assez intello pour être enseignées. Tant pis, vive le surendettement... :sick:

                      Commentaire


                      • Envoyé par Noursette Voir le message
                        Et on fait quoi pour éduquer ces familles? parceque s'il y a une recette, je la veux!!!
                        On pourrait les mettre en taule ?



                        :DD:
                        On était à l'OL, là où on avait toujours rêvé d'être. On était entre potes [...]

                        Commentaire


                        • Envoyé par alain_suit_cris Voir le message
                          Les petits porteurs qui ont joue et perdu auraient droit une reduction d'impots! :mdr: Mais ou va-t-on!?
                          Dans le fabuleux monde des Sarkopains... cloown

                          Et d'ailleurs qui de mieux que le suce-boule Bertrand pour devenir chef du parti des nantis...? :p
                          No Ones Like Us, We don't care!

                          Commentaire


                          • Envoyé par Earls court Voir le message
                            On pourrait les mettre en taule ?



                            :DD:
                            Elles exploseraient alors:crazy:

                            Commentaire


                            • Envoyé par Kemp Voir le message
                              Pas bien de pas aller voter :non: :non: :non:

                              Bah tant que tu viens pas te plaindre de la politique appliquée ensuite y a pas de problème en fait.Mais si tu veux pouvoir conserver ton droit à la critique sans passer pour un pauvre guignol vaut mieux voter selon moi.En dehors de l'argument qui veut que beaucoup de gens dans le monde se battent encore pour avoir ce droit le type qui a pas voté et qui vient ensuite chialer sur ce qui ne va pas c'est un peu un pauvre mariole qui se respecte pas et ne respecte pas la démocratie , ceux qui ont pris la peine de faire des choix qu'ils assument avec leur part de risque et de déception parfois... ceci dit chacun voit au bout du compte mais je trouve pas ça terrible , ne pas voter pour moué ça ressemble un peu beaucoup à une grosse lacheté .
                              C'est quand même l'argument en bois par excellence, comme si parler politique impliquait obligatoirement le vote... Pour aller plus loin dans le raisonnement, celui qui ne milite pas dans un parti politique n'a pas non plus le droit de parler politique. Tout ça dérive d'un amalgame bidon politique = démocratie, ce qui est faux, ou alors c'est faire preuve d'un manque d'imagination assez flagrant. J'ajouterai que ce cliché "tu votes pas alors tu fermes ta gueule" est le loquet d'un système démocratique verrouillé où des élites s'auto-reproduisent - comme archétypes idéologiques encore plus que comme représentant d'une classe sociale -. Foutre un bulletin dans l'urne, c'est donner un satisfecit, et même un blanc-seing en ces temps de foutage de gueule oligarchique, à un système qui ne le mérite absolument pas.

                              Et puis parler politique est un des derniers plaisirs intellectuels qu'on peut encore s'offrir sans avoir à bavasser pendant des heures sur des banalités. La politique a toujours eu ça d'intéressant qu'elle offre des raisonnements abstrait au mec lambda, c'est toujours le moyen le plus facile d'avoir une discussion de qualité dans un pays comme la France - pays trèèès politique -.

                              Commentaire


                              • Envoyé par Tsubigol Voir le message
                                C'est quand même l'argument en bois par excellence, comme si parler politique impliquait obligatoirement le vote... Pour aller plus loin dans le raisonnement, celui qui ne milite pas dans un parti politique n'a pas non plus le droit de parler politique. Tout ça dérive d'un amalgame bidon politique = démocratie, ce qui est faux, ou alors c'est faire preuve d'un manque d'imagination assez flagrant. J'ajouterai que ce cliché "tu votes pas alors tu fermes ta gueule" est le loquet d'un système démocratique verrouillé où des élites s'auto-reproduisent - comme archétypes idéologiques encore plus que comme représentant d'une classe sociale -. Foutre un bulletin dans l'urne, c'est donner un satisfecit, et même un blanc-seing en ces temps de foutage de gueule oligarchique, à un système qui ne le mérite absolument pas.

                                Et puis parler politique est un des derniers plaisirs intellectuels qu'on peut encore s'offrir sans avoir à bavasser pendant des heures sur des banalités. La politique a toujours eu ça d'intéressant qu'elle offre des raisonnements abstrait au mec lambda, c'est toujours le moyen le plus facile d'avoir une discussion de qualité dans un pays comme la France - pays trèèès politique -.

                                Non mais là tu me fais un peu rire : comme si la politique était le seul sujet sur lequel tu pouvais avoir une discussion de qualité sans avoir à bavasser pendant des heures sur des banalités.Je suis sûr qu'il y a plein d'autres sujets sur lequel on peut avoir une discussion de qualité avec toué.
                                "Si tu veux pouvoir conserver ton droit à la critique sans passer pour un pauvre guignol vaut mieux voter" je crois pas que ce soit un argument en bois : ce qui est plutôt en bois c'est de dire "je critique une décision démocratique alors qu'on m'a donné l'occasion de m'exprimer et que j'ai rejeté cette même occasion ." C'est une question de cohérence.Un peu pour prendre une image , un peu simpliste certes, comme si on se comportait comme un gosse capricieux qui veut pas diner à l'heure où la soupe est chaude.C'est son droit le plus parfait mais bon il faut pas qu'il se plaigne ensuite qu'elle est froide :)
                                Si le vote est considéré comme un devoir civique , militer pour un parti l'est pas.On peut d'ailleurs rejeter ce système des partis mais parfois estimer qu'une personne est mieux à même de diriger un pays , une Région , une ville qu'une autre , donc voter pour elle.Et puis parler politique c'est militer : alors la question qu'on devrait plutôt se poser c'est de savoir si il est cohérent de militer pour un parti et ensuite de s'abstenir de voter , autrement dit de parler politique et de s'abstenir ensuite.
                                Si pour toi "foutre un bulletin dans l'urne, c'est donner un satisfecit, et même un blanc-seing en ces temps de foutage de gueule oligarchique, à un système qui ne le mérite absolument pas " comme tu dis , ne pas voter , même en excluant le fait notable que c'est s'exonerer de toute possibilité et responsabilité de changer un système qu'on critique , c'est encore moins pertinent selon moué : y a des tas de gens qui n'ont pas voté en 2002 au premier tour des présidentielles et qui s'en sont mordus les doigts pour prendre un exemple éloquent et proche de nous.Ils ont bien été obligés de voter par la suite , et je crois me souvenir que ça a été très douloureux pour certains ... beaucoup plus que si ils avaient voté des le premier tour.Voilà pourquoi il faut toujours voter selon moi.

                                Commentaire


                                • Alors , le premier abruti sans aucune connaissance en politique , balance un pavé et plus rien ?:grn:




                                  Ce silence voudrait-il lui donner raison ? :((
                                  sigpic

                                  Commentaire


                                  • Envoyé par Noursette Voir le message
                                    Et on fait quoi pour éduquer ces familles? parceque s'il y a une recette, je la veux!!!
                                    Franchement les travailleurs sociaux font ce qu'ils peuvent, mais en réalité, les gens continuent à consommer, voire surconsommer. Du coup on se retrouve avec un nobre incalculable de dossiers de surendettement à constituer.
                                    Certes les gens seraient à éduquer, mais on ferait bien de commencer à éduquer tous les médias qui nous balancent du rêve à crédit.
                                    Les familles souvent tombent dans le panneau sans même avoir réellement conscience de ce qu'ils font et ne mesurent pas les conséquences.

                                    En théorie, je suis tout à fait d'accord avec toi, mais en pratique c'est loin d'être aussi facile.
                                    Bah je demande surtout pas aux travailleurs sociaux d'assumer tout ça, c'est au politique de le faire. Y'a des lois, je sais que ça va faire dictatorial, mais comme tes remarques m'ont coincé :grn:, je vais sortir mon lot d'inepties :

                                    - retour de l'uniforme a l'ecole pr arreter ces gamins sortis d'un clip télé (qqn a vu les gamis du courant "emo" au jardin de l'arsenal a coté de bastille ??? :sick: :dead:)
                                    - limitationdraconnienne de la publicité ds tous les medias
                                    - limitation des heures d'ouvertures des magasins de conso (idem pr les jours d'ouverture)
                                    - interdiction du credit ( hors immobilier / etudiant)
                                    - suppression des paiements en plusieurs fois
                                    - augmentations tres fortes des taxes sur tous les produits non vitaux (ecran plat ) et suppression sur les autres (la bouffe).


                                    ce qu'on a appelé liberté est en fait une alienation, une illusion de bonheur...On peut rigoler des 68 ards (et du fait qu'ils sy sont vautrés comme les autres, ils ont bien retourné leur veste) mais ils avaient raison sur le fait que la société de consommation n'etait qu'un progres superficiel. et je demande pas a tout le monde d'aller elever des chevres en ardeche mais y'a un juste milieu..

                                    J'en veux pas aux familles, j'en veux aux marketeurs powerpoint qui reflechissent pendant des heures a comment ils vont culpabilier les parents pour les forcer a acheter le dernier GIJOE à leur gamins. et a un systeme qui fait qu'un gamin qui n'a pas ça est rapidement exclu de la cour de recréation, car on y parle plus de pickachu que de choses "saines" ( je sais a quel point cette phrase est naive et fait monde de bisounours, pas la peine de me le renvoyer :grn:).

                                    moi je bosse ds l'automobile, mais regardez les pubs télé : aujourd'hui pour se sentir ecolo, faudrait limite acheter une bagnole !!! c incroyable !! on voit plus que des prairies & des fleurs ! mais on se fout de la gueule du monde, le pb c'est même pas tant la bagnole c surtout d'eduquer les gens a s'en servir que si necessaire ! et ben non, on renverse le truc pour creer une nouvelle bulle de croissance artificielle, la green bubble, donc sauvez la planete achetez de l'hybride etc etc...

                                    Je donne pas de leçons je suis payé par ce systeme mais ça m'enerve vraiment !! et, pour le coup, je consomme relativement peu ! (enfin sauf au bar !! :grn:)
                                    Dernière modification par Nilmar Enfant Roi, 11/12/2008, 17h41.
                                    De tous ceux qui n'ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent.

                                    Commentaire


                                    • Envoyé par Nilmar Enfant Roi Voir le message
                                      Bah je demande surtout pas aux travailleurs sociaux d'assumer tout ça, c'est au politique de le faire. Y'a des lois, je sais que ça va faire dictatorial, mais comme tes remarques m'ont coincé :grn:, je vais sortir mon lot d'inepties :

                                      - retour de l'uniforme a l'ecole pr arreter ces gamins sortis d'un clip télé (qqn a vu les gamis du courant "emo" au jardin de l'arsenal a coté de bastille ??? :sick: :dead:)
                                      - limitationdraconnienne de la publicité ds tous les medias
                                      - limitation des heures d'ouvertures des magasins de conso (idem pr les jours d'ouverture)
                                      - interdiction du credit ( hors immobilier / etudiant)
                                      - suppression des paiements en plusieurs fois
                                      - augmentations tres fortes des taxes sur tous les produits non vitaux (ecran plat ) et suppression sur les autres (la bouffe).
                                      1- ok là dessus

                                      2- moins de business, moins de croissance, moins de recettes pour l'Etat etc etc donc irréalisable. Et encore, en France, la publicité me paraît nettement plus réglementée qu'ailleurs, dans le contenu comme dans le temps de pub. Et puis, la pub dans les médias, ce n'est qu'une partie immergée de l'iceberg marketing. Quid des pubs sur les maillots des équipes de sport, des panneaux dans la rue (qui servent aussi pour les campagnes publiques contre le SIDA, l'insécurité routière etc etc), des stars fringuées de pied en cap par les marques?

                                      3- Ineptie complète, tu l'as dit. ;) Alors que sur internet, on peut tout acheter 24/24, 7/7, les magasins devraient encore plus limiter leurs horaires d'ouverture?? Par ailleurs, je trouve dommage qu'on assimile systématiquement consommation et grandes enseignes, rien n'empêche de faire ses courses chez des artisans, petites boutiques ou au marché.

                                      4- le crédit est un outil décrié pour de justes raisons de part la politique commerciale agressive des organsimes qui en vendent. Ca n'en reste pas moins un super outil, s'il est bien utilisé. Dommage de s'en priver.

                                      5- sur les taxes, ça me paraît pas con sur le principe, bien qu'en réalité, la chute des recettes fiscales qui en découlerait serait catastrophique pour les finances publiques, déjà pas au mieux.

                                      Conclusion: EDUCATION est le maître mot. Ces choses là doivent s'enseigner à l'école, et y a pas besoin de trouver 150 heures par an pour ça. Par ailleurs, je trouve plus que déplorable que l'enseigement de l'économie ne soit pas obligatoire dès le collège (on peut imaginer une forme moins abstraite et théorique de la matière enseignée dans la filière SES).

                                      Commentaire


                                      • Envoyé par Elano Voir le message
                                        1- ok là dessus

                                        2- moins de business, moins de croissance, moins de recettes pour l'Etat etc etc donc irréalisable. Et encore, en France, la publicité me paraît nettement plus réglementée qu'ailleurs, dans le contenu comme dans le temps de pub. Et puis, la pub dans les médias, ce n'est qu'une partie immergée de l'iceberg marketing. Quid des pubs sur les maillots des équipes de sport, des panneaux dans la rue (qui servent aussi pour les campagnes publiques contre le SIDA, l'insécurité routière etc etc), des stars fringuées de pied en cap par les marques?

                                        3- Ineptie complète, tu l'as dit. ;) Alors que sur internet, on peut tout acheter 24/24, 7/7, les magasins devraient encore plus limiter leurs horaires d'ouverture?? Par ailleurs, je trouve dommage qu'on assimile systématiquement consommation et grandes enseignes, rien n'empêche de faire ses courses chez des artisans, petites boutiques ou au marché.

                                        4- le crédit est un outil décrié pour de justes raisons de part la politique commerciale agressive des organsimes qui en vendent. Ca n'en reste pas moins un super outil, s'il est bien utilisé. Dommage de s'en priver.

                                        5- sur les taxes, ça me paraît pas con sur le principe, bien qu'en réalité, la chute des recettes fiscales qui en découlerait serait catastrophique pour les finances publiques, déjà pas au mieux.

                                        Conclusion: EDUCATION est le maître mot. Ces choses là doivent s'enseigner à l'école, et y a pas besoin de trouver 150 heures par an pour ça. Par ailleurs, je trouve plus que déplorable que l'enseigement de l'économie ne soit pas obligatoire dès le collège (on peut imaginer une forme moins abstraite et théorique de la matière enseignée dans la filière SES).
                                        On ne va pas du tout dans ce sens... Les SES vont sans doute sauver leur peau en seconde grâce à une mobilisation intense des collègues de SES, mais il n'est pas du tout dans l'air du temps d'augmenter le volume horaire ou de créer de nouveaux enseignements.

                                        Commentaire


                                        • Envoyé par Baruch Voir le message
                                          On ne va pas du tout dans ce sens... Les SES vont sans doute sauver leur peau en seconde grâce à une mobilisation intense des collègues de SES, mais il n'est pas du tout dans l'air du temps d'augmenter le volume horaire ou de créer de nouveaux enseignements.
                                          Je sais bien. On manque de profs d'éco par ailleurs (agrégés, n'en parlons même pas), en France.

                                          En même temps, plus les gens ignorent tout de cette discipline, plus on (entreprises, hommes politiques...) peut leur faire gober n'importe quoi. Pratique, par certains côtés. :sick:

                                          Commentaire


                                          • Envoyé par Elano Voir le message
                                            1- ok là dessus

                                            2- moins de business, moins de croissance, moins de recettes pour l'Etat etc etc donc irréalisable. Et encore, en France, la publicité me paraît nettement plus réglementée qu'ailleurs, dans le contenu comme dans le temps de pub. Et puis, la pub dans les médias, ce n'est qu'une partie immergée de l'iceberg marketing. Quid des pubs sur les maillots des équipes de sport, des panneaux dans la rue (qui servent aussi pour les campagnes publiques contre le SIDA, l'insécurité routière etc etc), des stars fringuées de pied en cap par les marques?

                                            3- Ineptie complète, tu l'as dit. ;) Alors que sur internet, on peut tout acheter 24/24, 7/7, les magasins devraient encore plus limiter leurs horaires d'ouverture?? Par ailleurs, je trouve dommage qu'on assimile systématiquement consommation et grandes enseignes, rien n'empêche de faire ses courses chez des artisans, petites boutiques ou au marché.

                                            4- le crédit est un outil décrié pour de justes raisons de part la politique commerciale agressive des organsimes qui en vendent. Ca n'en reste pas moins un super outil, s'il est bien utilisé. Dommage de s'en priver.

                                            5- sur les taxes, ça me paraît pas con sur le principe, bien qu'en réalité, la chute des recettes fiscales qui en découlerait serait catastrophique pour les finances publiques, déjà pas au mieux.

                                            Conclusion: EDUCATION est le maître mot. Ces choses là doivent s'enseigner à l'école, et y a pas besoin de trouver 150 heures par an pour ça. Par ailleurs, je trouve plus que déplorable que l'enseigement de l'économie ne soit pas obligatoire dès le collège (on peut imaginer une forme moins abstraite et théorique de la matière enseignée dans la filière SES).




                                            Je souhaite intervenir sur ta conclusion si tu me le permets.Je trouve dramatique - et je ne dis pas ça contre toi - qu'on veuille enseigner l'économie le plus tôt possible et notamment au collège.Je suis passionné par cette matière , par la finance mais je pense que l'école doit former des citoyens et non des futurs agents économiques.En ce sens , apprendre aux enfants l'Histoire , le Latin , le Grec , la Mythologie , la Philosophie dès le collège serait LA véritable "révolution" dans l'enseignement.

                                            Commentaire


                                            • Envoyé par VideSupra Voir le message
                                              Je souhaite intervenir sur ta conclusion si tu me le permets.Je trouve dramatique - et je ne dis pas ça contre toi - qu'on veuille enseigner l'économie le plus tôt possible et notamment au collège.Je suis passionné par cette matière , par la finance mais je pense que l'école doit former des citoyens et non des futurs agents économiques.En ce sens , apprendre aux enfants l'Histoire , le Latin , le Grec , la Mythologie , la Philosophie dès le collège serait LA véritable "révolution" dans l'enseignement.
                                              Comme si la philo et les lettres classiques servaient à quelque chose... :grn:

                                              Pourquoi pas "La princesse de clèves" aux concours de la fonction publique aussi ??? :crazy:

                                              Commentaire


                                              • Envoyé par Baruch Voir le message
                                                Comme si la philo et les lettres classiques servaient à quelque chose... :grn:

                                                Pourquoi pas "La princesse de clèves" aux concours de la fonction publique aussi ??? :crazy:
                                                Le Génie de l'Education française avant 1968 était de former des citoyens éclairés qui , même sans avoir appris l'économie , avait une très forte capacité d'adaptation et une culture générale qui pouvait venir à bout de plein de difficultés.Je te conseille de lire le dernier livre de Luc Ferry , La sagesse des mythes , où il explique que les mythes forment l'esprit bien plus que la culture économique.



                                                EDIT : toute ma culture générale , ma relative capacité à écrire correctement avec peu de fautes d'orthographe s'est faite en dehors de l'école.C'est ça qui est dramatique aujourd'hui.

                                                Commentaire


                                                • Envoyé par VideSupra Voir le message
                                                  Je souhaite intervenir sur ta conclusion si tu me le permets.Je trouve dramatique - et je ne dis pas ça contre toi - qu'on veuille enseigner l'économie le plus tôt possible et notamment au collège.Je suis passionné par cette matière , par la finance mais je pense que l'école doit former des citoyens et non des futurs agents économiques.En ce sens , apprendre aux enfants l'Histoire , le Latin , le Grec , la Mythologie , la Philosophie dès le collège serait LA véritable "révolution" dans l'enseignement.
                                                  Je trouve hypocrite cette démarche qui consiste à se réfugier derrière des grands principes tout en niant la réalité. Les enfants, dès 6 ans, sont déjà des agents éco: ils deviennent conscients de la pub (directe par la TV, panneaux pub dans la rue et indirecte avec leurs relations amicales et familiales).
                                                  Si on arrivait à leur faire enseigner dès le collège certains mécanismes simples et concrets, non seulement ça les changerait des matières traditionnelles, mais en plus ça leur donnerait un esprit critique plus développé devant le matraquage dont ils font déjà l'objet.

                                                  Par ailleurs, je suis également effaré par le mépris accordé en France aux langues étrangères; mépris qui repose également, au passage, sur les mêmes grands principes hypocrites auxquels je fais allusion plus haut.

                                                  Alors franchement, s'il faut faire un choix entre latin, grec antique... et anglais (ou japonais ou letton moderne peu importe...) et éco pratique, c'est vite fait pour moi. Libre à ceux que ça intéresse vraiment de s'orienter vers ces filières (c'était mon cas).

                                                  La mythologie est plus ou moins enseignée en français, et pour la philosophie, déjà que beaucoup de lycéens n'y pannent rien, pas évident de l'enseigner encore plus tôt. :grn:

                                                  Commentaire


                                                  • Envoyé par Baruch Voir le message
                                                    Comme si la philo et les lettres classiques servaient à quelque chose... :grn:

                                                    Pourquoi pas "La princesse de clèves" aux concours de la fonction publique aussi ??? :crazy:
                                                    Ce livre est à dégouter tout jeune de la littérature. Ca va que j'avais d'autres références, sinon, je pense que si j'avais commencé par ça, je n'aurais plus lu de ma vie. :dead:

                                                    Commentaire

                                                    Chargement...
                                                    X