Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Débats Politiques (France)

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Envoyé par Miss2Lyon Voir le message
    moi c'est l'inverse j'suis bien contente de pas être là sinon j'aurais une fois de plus pété un cable ^^
    ça se répète de plus en plus souvent tout ça ... c'est plus drole a la fin !:(
    La derniere fois ils avaient vole des produits dans un magasin pas loin du campus de Bron, en molestant quelques personnes au passage, et ces bandes de cons s'etaient ensuite pose pas tres loin, pour se faire attraper par les flics dans l'heure.:mdr:

    Moi j'kiffe bien les greve car il y a toujours des filles qui glandent, ne sachant pas quoi foutre.:grn:

    Commentaire


    • Envoyé par Comme une image Voir le message
      non, mais tu ne trouveras jamais un sondage dans un aucun pays du monde où les gens te diront qu'ils ont le sentiment que leur pouvoir d'achat a augmenté... c'est con, mais il ne faut pas forcément avoir un doctorat de sociologie pour savoir que ces sondages n'ont pas de valeur, un peu comme ceux sur l'insécurité d'ailleurs...

      aucun peuple au monde ne dit qu'il gagne plus maintenant qu'il y a dix ans, on a tendance à idéaliser le passé et à se plaindre du présent, c'est une constante. Du temps de Jospin, les sondages disaient aussi qu'on vivaient mieux avant...
      Un critère de comparaison m'a toujours paru intéressant, c'est celui basé sur la capacité d'un ouvrier de l'automobile à pouvoir acheter un modèle standard de la voiture qu'il fabrique. Depuis 1960, on est toujours sensiblement sur un rapport de 12 mois de salaire pour une voiture.

      Commentaire


      • Envoyé par CortoMaltese Voir le message
        Nan nan nan nan. Quand on demandait aux Français quelle était leur préoccupation principale il y a quelques années, le chômage ressortait clairement en premier. Les salaires étaient positionnés à un niveau décent. Aujourd'hui, c'est bien le pouvoir d'achat qui ressort en 1. Peut-être provisoirement, vu la situation économique catastrophique, mais c'est ainsi. Demandez-vous un peu pourquoi au lieu de nier l'évidence.

        Tu as reconnu toi même que les salaires étaient trop bas dans ce pays. Alors on ne fait rien? La participation aux bénéfices, 10 ans qu'on en parle, c'est du pipeau. Le RSA c'est très bien, mais ça ne concerne que les gens tout en bas de l'échelle. Tout ce que les gens demandent, c'est un statut, une reconnaissance de leur travail et un salaire décent pour vivre et faire vivre leur famille. ça me parait légitime. Pas toi?
        il y a un truc qu'il faudra bien que tu te mettes dans la tête un jour: pour 95% des forumeurs, le pouvoir d'achat a plus que doublé en 10 ans... et ils diront qu'ils ont moins les moyens qu'avant... pourquoi? bah ils étaient étudiants, et aujourd'hui ils gagnent leur vie. ça ne va pas plus loin.

        quand j'avais 16 ans, je gagnais de l'argent de poche, à 26 ans, je gagnais 100 fois plus (ouais, de 200 francs à + 20 000 francs, ça devait être ça) et si on m'avait demandé, j'aurais dit que oui, j'ai le sentiment de moins gagner qu'avant...

        Pour 100% des français, les salaires ne sont pas suffisamment élevés, moi le premier. Quand tu me dis que la préoccupation des français était le chômage, tu ne te poses pas la question du pourquoi??? Bah tout simplement parce que le référentiel médiatique et politique était le chômage sous Jospin, on est ensuite passé à l'insécurité, puis au pouvoir d'achat...
        www.soutien.jean-paul.degache.over-blog.com pour ne pas oublier

        Commentaire


        • Envoyé par CortoMaltese Voir le message
          Oui, pour la bonne et simple raison qu'on ne voit pas pourquoi les salariés seraient lésés.
          A l'époque des coups de pouce au smic (on dira celle de jospin), le pouvoir d'achat n'était pas encore un problème comme il l'est devenu aujourd'hui.
          D'une, les salariés ne sont pas exclusivement les smicards. Donc vu que tu ne proposes rien pour les salariés non smicards, eux seront lésés par ta mesure, et ceux en dessous du SMIC aussi, pour les raisons que j'ai expliquées.

          De deux tu critiques le RSA dans un post en affirmant que cela ne s'occupe que "ceux en bas de l'échelle", mais tu fais quoi en n'aidant que les smicards ? Tu fais exactement ce que tu critiques : tu n'aides que ceux qui sont au minimum, les autres, on s'en fout en fait.

          De trois les plus gros coups de pouce au SMIC ont été faits par des gouvernements de droite (Raffarin et et Villepin) : tu pourrais regarder ce que je cite :
          http://fr.wikipedia.org/wiki/SMIC
          Sous Jospin : +2.8 // +1.3 // +0.8 // +1.52 // +2.36
          Sous Raffarin : +0.5 // +3.17 // +3.70
          Sous Villepin : +3.70 // +1.45
          Est ce que la préoccupation pour le pouvoir d'achat a disparu après les coups de pouce au SMIC ? Non.

          De quatre, à l'époque de Jospin, et dans les années qui suivent, la préoccupation c'était le chômage, dès lors que le chômage a été réduit, cette préoccupation a laissé place à une autre : le pouvoir d'achat. Là le chômage remonte donc le pouvoir d'achat va repasser derrière. Ce n'est pas une raison pour en conclure que ce n'est plus un problème.

          De cinq, il faudrait comparer le mode de vie à l'époque et le mode de vie maintenant : à l'époque toutes les familles n'avaient pas accès à Internet, n'avaient pas 3 téléphones portables avec abonnement etc etc. Prends la famille de base de maintenant, et ôte lui tout ce qu'elle n'avait pas en 2000, elle doit faire de sacré économies. Après, je pense que c'est le jeu, et que c'est "normal" qu'elle veuille plus de pouvoir d'achat avec le temps, simplement il faut garder la tête froide, et ne pas se perdre dans les impressions.

          Je pense avoir fait le tour :grn:
          Pourquoi Mon Destin Est Il De Ne pouvoir Cesser De Me Battre ?

          Commentaire


          • Envoyé par Comme une image Voir le message
            il y a un truc qu'il faudra bien que tu te mettes dans la tête un jour: pour 95% des forumeurs, le pouvoir d'achat a plus que doublé en 10 ans... et ils diront qu'ils ont moins les moyens qu'avant... pourquoi? bah ils étaient étudiants, et aujourd'hui ils gagnent leur vie. ça ne va pas plus loin.

            quand j'avais 16 ans, je gagnais de l'argent de poche, à 26 ans, je gagnais 100 fois plus (ouais, de 200 francs à + 20 000 francs, ça devait être ça) et si on m'avait demandé, j'aurais dit que oui, j'ai le sentiment de moins gagner qu'avant...

            Pour 100% des français, les salaires ne sont pas suffisamment élevés, moi le premier. Quand tu me dis que la préoccupation des français était le chômage, tu ne te poses pas la question du pourquoi??? Bah tout simplement parce que le référentiel médiatique et politique était le chômage sous Jospin, on est ensuite passé à l'insécurité, puis au pouvoir d'achat...
            Ouaip d'accord: on invente des "référentiels médiatiques" qui ne reposent sur rien.

            Je vois je vois... :confus:

            Commentaire


            • Envoyé par Banjo7320 Voir le message

              Je pense avoir fait le tour :grn:
              Hep Banjo: j'ai pas critiqué le RSA, j'ai dit que c'était une très bonne mesure mais avant tout destinée à ceux qui sont tout en bas de l'échelle sociale.

              Sinon oui, je pense que tu as fait le tour. Comme d'hab, tu ne m'as pas convaincu, je ne te convaincrai pas, et la terre continue à tourner! :grn:

              Commentaire


              • Question conne, je n'y connais rien (j'ai la chance de ne pas être au smic), mais quand je vois les pourcentages d'augmentation annuels, qui me semblent très élevés, et quand je lis ça:
                Son augmentation correspond au minimum à l'inflation constatée l'année précédente, plus 50 % de l'augmentation du salaire moyen. Le gouvernement a en outre la possibilité d'accorder des « coups de pouce ».
                Je me dis:
                Mais...mais...mais...le smic augmente plus que l'inflation !!!??????????
                Donc les gens au smic ont de plus en plus de pouvoir d'achat année après année.
                Non?!

                (et ça valide la thèse de Comme une Image, tout le monde se plaint d'une baisse du pouvoir d'achat un peu par principe, mais ce n'est pas le cas en réalité).

                Hem, désolé, là il y a sûrement un truc qui m'échape, donc n'insultez pas, ce n'est même pas de la provoc !!
                Merci pour les rectifications, donc..

                Commentaire


                • En fait, les données chiffrées de Banjo ne sont pas les pourcentages d'augmentation du smic, mais l'écart entre smic et inflation (wikipedia).
                  En gros en 2004 (3,70%), l'inflation était à 2,1% et l'augmentation du smic était de 5,80% (2,10+3,70).
                  Mais c'est E-NORME.
                  En pourcentage du salaire moyen, le SMIC en France est beaucoup plus élevé que dans les autres pays de l'OCDE. Les augmentations du SMIC, plus rapides que celles du salaire moyen, ont conduit à augmentation du pourcentage de salariés payés au salaire minimum. La part est passée de 8,1 % en 1993 à 16,3 % en 2005
                  A ce rythme là, c'est 50% de gens au smic dans 10 ans !

                  Commentaire


                  • Envoyé par CortoMaltese Voir le message
                    Ouaip d'accord: on invente des "référentiels médiatiques" qui ne reposent sur rien.

                    Je vois je vois... :confus:
                    Ah là pour le coup du pouvoir d'achat, oui, le référentiel médiatique ne repose sur absolument rien puisque depuis 1950, il augmente constamment ou presque (pouvoir d'achat du salaire moyen comme du salaire minimum).

                    Mais j'ai bien l'impression que le sens que lui donnent les gens n'a plus grand chose à voir avec son sens réel. :dt:

                    Commentaire


                    • Envoyé par Elano Voir le message
                      Ah là pour le coup du pouvoir d'achat, oui, le référentiel médiatique ne repose sur absolument rien puisque depuis 1950, il augmente constamment ou presque (pouvoir d'achat du salaire moyen comme du salaire minimum).

                      Mais j'ai bien l'impression que le sens que lui donnent les gens n'a plus grand chose à voir avec son sens réel. :dt:
                      Admettons, sur le plan statistique 'officiel'.
                      En attendant, ce n'est pas ce que ressentent les gens.

                      J'ai lu ici, 'ah oui mais les gens se créent de nouveaux besoins', 'les gens ont un abonnement internet ou téléphonie mobile à payer', 'ils s'offrent des consoles de jeux vidéo ou des écrans plats' blablablabla
                      Sous-entendu: s'ils n'achetaient pas tout ça ils arriveraient à vivre mieux.

                      Pourtant, il faut bien vivre avec son temps. On doit avoir des revenus en phase avec le niveau de vie des années 2000, sinon, on pousse les gens à toujours s'endetter plus, et on se retrouve dans la situation des amériains, qui crée une crise encore plus tendue qu'ici lorsque tout explose.

                      Quand dans les années 60, les lave linges électriques sont arrivés en France. Est-ce qu'on s'est dit "Bah pas besoin d'augmenter les ouvriers, ils peuvent bien continuer à aller au lavoir!" :confus:
                      Non, la spirale inflationniste faisait que les salaires augmentaient au moins aussi vite que le coût de la vie.
                      Aujourd'hui ce n'est plus le cas, même si les prix augmentent moins vite qu'à l'époque. Car dans le budget moyen d'un ménage, il n'y a pas que ce qu'inclut l'indice de l'insee, il y a aussi: les services, la mutuelle, la facture de gaz et d'électricité, les impôts et taxes, les frais de garde et de scolarité, etc. etc.

                      Alors vous allez peut être encore contester ça, mais c'est pourtant bien ce que ressentent beaucoup de citoyens de ce pays.

                      Commentaire


                      • Envoyé par CortoMaltese Voir le message
                        Admettons, sur le plan statistique 'officiel'.
                        En attendant, ce n'est pas ce que ressentent les gens.

                        J'ai lu ici, 'ah oui mais les gens se créent de nouveaux besoins', 'les gens ont un abonnement internet ou téléphonie mobile à payer', 'ils s'offrent des consoles de jeux vidéo ou des écrans plats' blablablabla
                        Sous-entendu: s'ils n'achetaient pas tout ça ils arriveraient à vivre mieux.

                        Pourtant, il faut bien vivre avec son temps. On doit avoir des revenus en phase avec le niveau de vie des années 2000, sinon, on pousse les gens à toujours s'endetter plus, et on se retrouve dans la situation des amériains, qui crée une crise encore plus tendue qu'ici lorsque tout explose.

                        Quand dans les années 60, les lave linges électriques sont arrivés en France. Est-ce qu'on s'est dit "Bah pas besoin d'augmenter les ouvriers, ils peuvent bien continuer à aller au lavoir!" :confus:
                        Non, la spirale inflationniste faisait que les salaires augmentaient au moins aussi vite que le coût de la vie.
                        Aujourd'hui ce n'est plus le cas, même si les prix augmentent moins vite qu'à l'époque. Car dans le budget moyen d'un ménage, il n'y a pas que ce qu'inclut l'indice de l'insee, il y a aussi: les services, la mutuelle, la facture de gaz et d'électricité, les impôts et taxes, les frais de garde et de scolarité, etc. etc.

                        Alors vous allez peut être encore contester ça, mais c'est pourtant bien ce que ressentent beaucoup de citoyens de ce pays.
                        Ben déjà, le ressenti de chacun par rapport aux hausses de prix est très différent. En effet, certaines hausses sont ressenties comme des catastrophes (carburant, au hasard) là où d'autres, pour un type de besoin équivalent, laissent complètement indifférentes. Donc déjà, le ressenti des gens ne veut pas dire grand chose.

                        Ensuite, concernant le niveau de vie (qui est, il me semble, le sens réel derrière la notion de pouvoir d'achat aujourd'hui), il n'a effectivement pas beaucoup augmenté. Mais, là encore, les gens se rendent ils compte qu'avant, la taille beaucoup plus importante des ménages permettait de réaliser beaucoup d'économies sur toutes les dépenses?

                        Aujourd'hui, les gens vivent de plus en plus souvent seuls, donc, ils ont d'avantage de PA mais aussi d'avantage de dépenses qu'ils doivent assumer seuls.

                        Commentaire


                        • Envoyé par alain dulac Voir le message
                          En fait, les données chiffrées de Banjo ne sont pas les pourcentages d'augmentation du smic, mais l'écart entre smic et inflation (wikipedia).
                          En gros en 2004 (3,70%), l'inflation était à 2,1% et l'augmentation du smic était de 5,80% (2,10+3,70).
                          Mais c'est E-NORME.
                          En pourcentage du salaire moyen, le SMIC en France est beaucoup plus élevé que dans les autres pays de l'OCDE. Les augmentations du SMIC, plus rapides que celles du salaire moyen, ont conduit à augmentation du pourcentage de salariés payés au salaire minimum. La part est passée de 8,1 % en 1993 à 16,3 % en 2005
                          A ce rythme là, c'est 50% de gens au smic dans 10 ans !
                          Je crois que l'inflation n'a pas grand chose a voir avec l'inflation dans le porte-monnaie. C'est une moyenne globale, sur certains criteres. L'INSEE se proposait de trouver une mesure plus conforme a l'augmentation effective selon les couches sociales. Bref, le fait que le SMIC augmente plus vite que l'inflation ne prouve pas necessairement que le pouvoir d'achat augmente. Ca depend des types de depenses.

                          Commentaire


                          • Petite "info" du front office business : c'est catastrophique.

                            La "crise" écrase toutes les envies d'investissement et gèle peu à peu notre économie...

                            Heureusement que la crise financière ET économique devaient s'arrêter à notre frontière:crazy:
                            Dernière modification par Sonny75, 11/02/2009, 12h51.
                            "Jérémie Janot en EDF ? Il est déjà en équipe nationale de la Loire. "

                            Commentaire


                            • Envoyé par alain_suit_cris Voir le message
                              Ca y est: Lyon III est completement en greve, apparemment (dixit Soir 3).
                              Oulaaaaaaaaaa mais je vais casser des gueules ! Ça va saigner en arrivant à la fac !

                              Commentaire


                              • Envoyé par alain_suit_cris Voir le message
                                Je crois que l'inflation n'a pas grand chose a voir avec l'inflation dans le porte-monnaie. C'est une moyenne globale, sur certains criteres. L'INSEE se proposait de trouver une mesure plus conforme a l'augmentation effective selon les couches sociales. Bref, le fait que le SMIC augmente plus vite que l'inflation ne prouve pas necessairement que le pouvoir d'achat augmente. Ca depend des types de depenses.
                                Je vais t'étonner mais le SMIC est le principal facteur de la faiblesse des salaires en France.Et quand il augmente il fait perdre de la compétitivité.

                                Commentaire


                                • Envoyé par VideSupra Voir le message
                                  Oulaaaaaaaaaa mais je vais casser des gueules ! Ça va saigner en arrivant à la fac !
                                  :mdr: :mdr: :mdr:

                                  Commentaire


                                  • Envoyé par VideSupra Voir le message
                                    Je vais t'étonner mais le SMIC est le principal facteur de la faiblesse des salaires en France.Et quand il augmente il fait perdre de la compétitivité.
                                    Dis ca aux smicards. Ils seront contents de l'apprendre.

                                    (Parenthese: je n'y connais rien en economie, je faisais juste part de ce que j'avais entendu dire sur la difference de perception entre le gouvernement et le francais de base. D'autant que le gouvernement criant tellement a la crise qu'on finit par croire qu'elle vient d'arriver.)

                                    Commentaire


                                    • Envoyé par alain_suit_cris Voir le message
                                      Dis ca aux smicards. Ils seront contents de l'apprendre.

                                      (Parenthese: je n'y connais rien en economie, je faisais juste part de ce que j'avais entendu dire sur la difference de perception entre le gouvernement et le francais de base. D'autant que le gouvernement criant tellement a la crise qu'on finit par croire qu'elle vient d'arriver.)
                                      Quand tu t'intéresses un temps soit peu à l'économie de ton pays , il me semble normal - au moins pour moi - de vouloir que les gens touchent de bons salaires , des salaires largement plus haut que le SMIC.Il est donc tout à fait étonnant de constater que le salaire médian des français est de 1500euros.
                                      Aussi , entre 1980 et 2005 (pas sûr pour 2005 , je n'ai plus l'étude en main) , la part des SMICards en France ait augmenté.Donc , oui le SMIC a tendance à faire baisser les salaires et aussi à faire perdre de la compétitivité.
                                      A la limite qu'on le supprime et qu'on laisse les branches inter-professionnelles négocier entre eux ne me déplairait pas.

                                      Commentaire


                                      • Envoyé par VideSupra Voir le message
                                        Quand tu t'intéresses un temps soit peu à l'économie de ton pays , il me semble normal - au moins pour moi - de vouloir que les gens touchent de bons salaires , des salaires largement plus haut que le SMIC.Il est donc tout à fait étonnant de constater que le salaire médian des français est de 1500euros.
                                        Aussi , entre 1980 et 2005 (pas sûr pour 2005 , je n'ai plus l'étude en main) , la part des SMICards en France ait augmenté.Donc , oui le SMIC a tendance à faire baisser les salaires et aussi à faire perdre de la compétitivité.
                                        A la limite qu'on le supprime et qu'on laisse les branches inter-professionnelles négocier entre eux ne me déplairait pas.
                                        Ton raisonnement est primaire. Le salaire moyen baisserait fortement si le SMIC n'existait plus. C'est une telle évidence...
                                        Faire perdre de la compétitité oui, c'est un raisonnement qui se tient si on est pro-Medef. D'un côté, tu dis que tu te soucies du salaire des gens, de leur niveau de vie et de l'autre, tu dis qu'ils faut virer le SMIC... :mdr: :clown:

                                        Commentaire


                                        • Envoyé par VideSupra Voir le message
                                          Quand tu t'intéresses un temps soit peu à l'économie de ton pays , il me semble normal - au moins pour moi - de vouloir que les gens touchent de bons salaires , des salaires largement plus haut que le SMIC.Il est donc tout à fait étonnant de constater que le salaire médian des français est de 1500euros.
                                          Aussi , entre 1980 et 2005 (pas sûr pour 2005 , je n'ai plus l'étude en main) , la part des SMICards en France ait augmenté.Donc , oui le SMIC a tendance à faire baisser les salaires et aussi à faire perdre de la compétitivité.
                                          A la limite qu'on le supprime et qu'on laisse les branches inter-professionnelles négocier entre eux ne me déplairait pas.
                                          Moi ce que je vois autour de moi, c'est que les employeurs se calent sur le SMIC, en fait un peu plus haut, car ils sont extremement reticents a donner plus. Donc, ce n'est pas le SMIC qui cale les salaires vers le bas, mais les employeurs. Je ne comprends pas ton raisonnement. En quoi le SMIC fait baisser les salaires?

                                          Quant a la competitivite, il faut que tu m'expliques. En quoi le SMIC fait-il perdre en competitivite? Par rapport aux chinois qui bossent a la cave, oui. Mais dans notre monde? Ou peut-etre pour toi competitivite est un synonyme d'esclavagisme?

                                          Commentaire


                                          • Envoyé par VanZoo Voir le message
                                            Ton raisonnement est primaire. Le salaire moyen baisserait fortement si le SMIC n'existait plus. C'est une telle évidence...
                                            Faire perdre de la compétitité oui, c'est un raisonnement qui se tient si on est pro-Medef. D'un côté, tu dis que tu te soucies du salaire des gens, de leur niveau de vie et de l'autre, tu dis qu'ils faut virer le SMIC... :mdr: :clown:
                                            Il n'y a pas de contradiction dans ce je dis.C'est même cohérent.
                                            En Allemagne , par exemple , hormis quelques branches , il n'y a pas de SMIC ; les salaires sont plus conséquents et le tissu industriel infiniment plus compétitif.
                                            Si j'avais une ambition pour ce pays , ce n'est pas de donner le SMIC à tout le monde ou de laisser petit à petit se SMICardiser la France par la hausse constante de celui-ci et la stagnation des salaires mais plutôt de faire que les gens gagnent beaucoup plus.

                                            Un prof qui gagne 1300euros en début de carrière quand en Allemagne c'est 3000euros suivant les Lands , y a bien quelque chose qui cloche dans tout ça ...

                                            Commentaire


                                            • Envoyé par VanZoo Voir le message
                                              Ton raisonnement est primaire. Le salaire moyen baisserait fortement si le SMIC n'existait plus. C'est une telle évidence...
                                              Faire perdre de la compétitité oui, c'est un raisonnement qui se tient si on est pro-Medef. D'un côté, tu dis que tu te soucies du salaire des gens, de leur niveau de vie et de l'autre, tu dis qu'ils faut virer le SMIC... :mdr: :clown:
                                              Le salaire moyen ne baisserait peut etre pas... Par contre la grosse différence... c'est que l'ecart entre les salaires ne ferait qu'augmenter, les plus riches gagneront toujours plus et les plus pauvres n'auront meme plus le SMIC pour se défendre, ils gagneraient des 700 ou 800e pour des temps plein...

                                              Et s'ils font la gueule... Les patrons leur diront : Vous n'etes pas contents, et bah dites vous qu'il y en a plein qui bosseraient pour moins que ca, donc vous la fermez ou vous vous cassez...
                                              No Ones Like Us, We don't care!

                                              Commentaire


                                              • Envoyé par VideSupra Voir le message
                                                Un prof qui gagne 1300euros en début de carrière quand en Allemagne c'est 3000euros suivant les Lands , y a bien quelque chose qui cloche dans tout ça ...
                                                Avec la réduction des budgets pour l'Education nationale, ce n'est pas près d'arriver...
                                                Virer le SMIC - et pourquoi pas le code du travail pendant qu'on y est - et hop, on se retrouve en Angleterre avec des salariés jetables.
                                                Le SMIC est une garantie contre l'exploitation. Les employeurs ne se généraient pas sans lui pour payer les gens au lance pierre

                                                Commentaire


                                                • Envoyé par alain_suit_cris Voir le message
                                                  Moi ce que je vois autour de moi, c'est que les employeurs se calent sur le SMIC, en fait un peu plus haut, car ils sont extremement reticents a donner plus. Donc, ce n'est pas le SMIC qui cale les salaires vers le bas, mais les employeurs. Je ne comprends pas ton raisonnement. En quoi le SMIC fait baisser les salaires?

                                                  Quant a la competitivite, il faut que tu m'expliques. En quoi le SMIC fait-il perdre en competitivite? Par rapport aux chinois qui bossent a la cave, oui. Mais dans notre monde? Ou peut-etre pour toi competitivite est un synonyme d'esclavagisme?



                                                  Paragraphe premier : tu viens de répondre.Les patrons sont obligés de payer au-dessus du SMIC horaire pour des postes qui , souvent , coûtent plus qu'ils ne rapportent.Là voilà , la perte de compétitivité.Si je suis ton patron , que tu me rapportes 2500euros par moins mais que tu me coûtes 3000 , il y a des chances pour que mon entreprise perde de l'argent et je suis obligé de te virer.Ou aussi , je peux tout simplement ne pas recruter car cela devient trop chère.Et le SMIC fait baisser les salaires parce qu'il augmente plus vite que le salaire , alors au bout d'un moment au vu de la progression le salaire minimum engloutit une partie de la classe de gens qui gagnait pourtant un peu plus que le SMIC.Ce dernier est un filet de protection par un modèle qu'il faut suivre.SMICardiser la France , très peu pour moi.



                                                  Paragraphe second : Comme je l'ai dit dans le premier paragraphe , pour beaucoup de postes notamment à faible valeur ajoutée , le SMIC horaire représente un coût beaucoup trop élevé pour un patron qui préfèrera soit licencier soit ne pas embaucher.Cout du travail élevé = perte de compétitivité.

                                                  Commentaire


                                                  • T'es complètement contradictoire... D'un côté, tu veux que les gens gagnent plus et de l'autre, tu dis que même le SMIC freine la compétitivité... Faudrait savoir...

                                                    Commentaire

                                                    Chargement...
                                                    X