Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Débats Politiques (France)

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • RATM69
    a répondu
    Envoyé par boy176951 Voir le message
    Je parle de l'ISF et tu réponds d'une tranche de l'IR qui ne sera jamais validé par le Conseil constitutionnel, je vois pas où est le débat.

    Sinon je n'ai jamais parlé d'expropriation où je ne sais quoi, tu t'enflammes un peu tout seul dans ton délire.
    Quand je t'ai quoté je pensais que le poste d'origine d'ISKAR serait également quoté. D'où ma réponse.

    Laisser un commentaire:


  • lochiba88
    a répondu
    Envoyé par luciano83 Voir le message
    en cas de second tour Melenchon- Le Pen, c'est l'absention qui sortirait vainqueur je pense :grn:
    ces sondages de second tour sont à prendre avec d'énormes pincettes je pense, les gens ne connaissent pas bien le programme de Melenchon, mais en cas de second tour, ils s''y intéresseront un peu plus....
    Certes oui mais je maintiens toutefois que la candidate FN ne devrait pas faire le poids dans un tel duel.

    Laisser un commentaire:


  • Gilles6975
    a répondu
    Envoyé par luciano83 Voir le message
    en cas de second tour Melenchon- Le Pen, c'est l'absention qui sortirait vainqueur je pense :grn:
    ces sondages de second tour sont à prendre avec d'énormes pincettes je pense, les gens ne connaissent pas bien le programme de Melenchon, mais en cas de second tour, ils s''y intéresseront un peu plus....
    autrement appelées pinces

    Laisser un commentaire:


  • boy176951
    a répondu
    Envoyé par RATM69 Voir le message
    Entre un taux de "paradis fiscaux" et un taux confiscatoire à 90 % il y a peut être un juste milieu, non?

    Car cette mesure de tranche marginale à 90 % au delà de 33 K€ par mois est purement démagogique. Quel serait l'intérêt de l'employeur de payer au delà de 33 K€/mois si c'est pour quasiment tout donner à l'état? Aucun. Du coup les salaires maximums en France tendraient rapidement vers 33 K€ et les recettes fiscales liées à cette surimposition seraient quasi nulles. Donc aucune redistribution liée à cette mesure. Tu parles d'une justice sociale. Mais les jaloux et les envieux pourront toujours dire "ah on les a bien niqu** ces sala*** de riches!".

    Tu vois pas l'intérêt de baisser les impôts des plus riches. Soit. Mais saches que si t'expropriais intégralement les patrimoines et revenus des quelques milliers de Français immensément riches, tu ne règlerais pas plus les problèmes structurels de la France. et ça serait un fusil à un coup....

    Quant au ras le bol fiscal (dixit moscovici, c'est pas de moi, hein) c'est peut être parce que cela fait 7 ans que les classes moyennes "+" et "aisées" sont matraquées. Ce n'est pas un cadeau qu'on leur ferait. Seuls 46 % des français paient l'IR. Et sur
    ceux ci, 70 % des recettes sont concentrées sur 10 % des foyers imposables.
    Je parle de l'ISF et tu réponds d'une tranche de l'IR qui ne sera jamais validé par le Conseil constitutionnel, je vois pas où est le débat.

    Sinon je n'ai jamais parlé d'expropriation où je ne sais quoi, tu t'enflammes un peu tout seul dans ton délire.
    Dernière modification par boy176951, 12/04/2017, 08h31.

    Laisser un commentaire:


  • alain_suit_cris
    a répondu
    Envoyé par Torpedo Voir le message
    Je ne le vois plus mais il me semble qu'il a repris des activités politiques, ce qui expliquerait possiblement sa volonté d'arrêter de poster sur ce forum.
    Oui, aussi.

    Laisser un commentaire:


  • alain_suit_cris
    a répondu
    Envoyé par MockingBird69 Voir le message
    Un mec qui a voulu faire croire que 100% des journalistes étaient à gauche, non merci. Reste bien loin.
    Me souviens pas de ca, mais s'il l'a dit, c'est clair que c'est du grand n'importe quoi. :crazy:

    Laisser un commentaire:


  • Torpedo
    a répondu
    Envoyé par Upe Voir le message
    Alain : ok!

    Effectivement CUI ça serait sympa de le lire, y a bien des gens qui le connaissent "en vrai" ici qui pourraient lui dire de passer, même avec son compte quasi vierge!
    Je ne le vois plus mais il me semble qu'il a repris des activités politiques, ce qui expliquerait possiblement sa volonté d'arrêter de poster sur ce forum.

    Laisser un commentaire:


  • oliver69
    a répondu
    pour l'impôt, on attend toujours la grande réforme fiscale. Il est vrai que les classes moyennes et notamment ceux qui n'ont qu'une part sont fortement taxées et paient pour les autres, plus que les plus riches si on regarde ensuite le reste à vivre.

    Le projet était de fusionner l'IR avec la CSG en diminuant celle-ci, et en la rendant ainsi progressive. Mais le fait qu'elle soit individualisée à l'inverse de l'IR pose problème.Quoi qu'il en soit, il faudrait avancer sur le sujet.Notamment également en faisant le tour des "niches fiscales" dont certaines sont bien utiles. A ce sujet, pour les services à la personne, l'impôt à la source ne prévoit plus de défalquer une partie du montant sur le paiement de l'impôt dès le début de l'année, notamment pour ceux qui sont mensualisés ou lors du premier tiers pour les autres, mais un chèque en milieu d'année. Ce qui risque d'en limiter l'utilisation et peut être par conséquent créer des problèmes d'emploi.

    Et en dehors de l'impôt sur le revenu, du barème et de l'assiette, il y a aussi les impôts locaux, et les taxes, la TVA que certains veulent augmenter.

    Les suisses procèdent par référendum et ont retoqué récemment une proposition sur l'impôt des sociétés.Nous les referendums ,c'est fini et sur le résultat du dernier, on s'est assis.

    Et ce que les entreprises reprochent, c'est le manque de stabilité des mesures fiscales . Il faudrait effectivement faire une réforme qui ne soit pas modifiée pendant le quinquennat pour une plus grande visibilité. Certaines mesures, par exemple des aides à l'investissement, sont reconductibles d'une année sur l'autre ou non.Donc difficile de s'engager.

    Pour le simulateur de Melenchon, c'est à double tranchant. Il a le mérite d'exister même avec des bugs, mais on peut taper dessus avec plaisir et beaucoup en profitent . Ceux là même qui donnent peu de précision sur leur programme fiscal en restant dans les généralités.

    Et l'époque de l'épouvantail est arrivée .Bientôt les chars dans les jardins des grands mères:-)

    Le figaro ,tout dans la finesse,comme Fillon , en oubliant que les prélèvements obligatoires sont passés en France de 795 milliards à 914 entre 2009 et 2012 :

    Jean-Luc Mélenchon, un projet dévastateur pour la France,Le coup de massue fiscal sans précédent de Jean-Luc Mélenchon
    Le programme de Mélenchon, un big bang social d'un autre temps

    Laisser un commentaire:


  • Upe
    a répondu
    Alain : ok!

    Effectivement CUI ça serait sympa de le lire, y a bien des gens qui le connaissent "en vrai" ici qui pourraient lui dire de passer, même avec son compte quasi vierge!

    Laisser un commentaire:


  • MockingBird69
    a répondu


    :grn:

    Laisser un commentaire:


  • topofnet1
    a répondu
    Envoyé par luciano83 Voir le message
    en cas de second tour Melenchon- Le Pen, c'est l'absention qui sortirait vainqueur je pense :grn:
    ces sondages de second tour sont à prendre avec d'énormes pincettes je pense, les gens ne connaissent pas bien le programme de Melenchon, mais en cas de second tour, ils s''y intéresseront un peu plus....
    de toute façon pour le second tour ça deviendra fiable qu'après le premier. Il y aura la dynamique du premier tour et les soutiens de tel ou tel candidat, ça joue quand meme. Regardez le bon de 4-5% qu'a fait macron quand bayrou a abandonné, pourtant dans les sondages avec bayrou, macron faisait à peine 1-2% de mieux.

    Laisser un commentaire:


  • luciano83
    Invité a répondu
    Envoyé par lochiba88 Voir le message
    D'après Elabe, Mélenchon mettrait une belle taule à Le Pen ou Fillon dans ces hypothèses de second tour et il se paierait le luxe de plutôt bien résister face à Macron, ça répond un peu à la question qu'on se posait hier : est-ce que Mélenchon est une chance pour Le Pen ? Clairement non pour moi pas dans l'état actuel des choses, pas depuis ce qu'on a vu lors des débats où elle se fait constamment ridiculiser qui plus est.

    Dans le détail :

    Mélenchon 61-39 Le Pen
    Mélenchon 59-41 Fillon
    Macron 55-45 Mélenchon
    en cas de second tour Melenchon- Le Pen, c'est l'absention qui sortirait vainqueur je pense :grn:
    ces sondages de second tour sont à prendre avec d'énormes pincettes je pense, les gens ne connaissent pas bien le programme de Melenchon, mais en cas de second tour, ils s''y intéresseront un peu plus....

    Laisser un commentaire:


  • MockingBird69
    a répondu
    Envoyé par alain_suit_cris Voir le message

    En attendant, CUI, si tu nous lis, tu es le bienvenu pour nous donner ton point de vue d'observateur de la classe politique sur cette election encore plus bizarre que certaines autres.
    Un mec qui a voulu faire croire que 100% des journalistes étaient à gauche, non merci. Reste bien loin.

    Laisser un commentaire:


  • MockingBird69
    a répondu
    Envoyé par RATM69 Voir le message
    Entre un taux de "paradis fiscaux" et un taux confiscatoire à 90 % il y a peut être un juste milieu, non?

    Car cette mesure de tranche marginale à 90 % au delà de 33 K€ par mois est purement démagogique. Quel serait l'intérêt de l'employeur de payer au delà de 33 K€/mois si c'est pour quasiment tout donner à l'état? Aucun. Du coup les salaires maximums en France tendraient rapidement vers 33 K€ et les recettes fiscales liées à cette surimposition seraient quasi nulles. Donc aucune redistribution liée à cette mesure. Tu parles d'une justice sociale. Mais les jaloux et les envieux pourront toujours dire "ah on les a bien niqu** ces sala*** de riches!".

    Tu vois pas l'intérêt de baisser les impôts des plus riches. Soit. Mais saches que si t'expropriais intégralement les patrimoines et revenus des quelques milliers de Français immensément riches, tu ne règlerais pas plus les problèmes structurels de la France. et ça serait un fusil à un coup....

    Quant au ras le bol fiscal (dixit moscovici, c'est pas de moi, hein) c'est peut être parce que cela fait 7 ans que les classes moyennes "+" et "aisées" sont matraquées. Ce n'est pas un cadeau qu'on leur ferait. Seuls 46 % des français paient l'IR. Et sur
    ceux ci, 70 % des recettes sont concentrées sur 10 % des foyers imposables.
    Cela n'a rien à voir avec de la jalousie ou de l'envie, ce n'est rien de plus que réclamer justice. Les travailleurs en ont assez de ne pas avoir leur part se refléter dans la richesse qu'ils produisent pour une classe qui a décidé depuis le début des années 80 de tout posséder et de ne plus rien distribuer ni en salaire ni en bien commun or les travailleurs sont eux aussi partie prenante des richesses et non les patrons comme on veut le faire croire si souvent.

    Le coup de la jalousie et de l'envie, va le faire à d'autre. Ce n'est rien de plus qu'une manipulation qui tente de jouer sur la corde de la culpabilité en voulant faire croire que les riches ont mérité leur richesse alors que bien souvent, ils en arrivent là grâce à des circonstances extrêmement favorables comme l'héritage. Et même si on prenait le cas d'un type qui se serait "fait tout seul", il est tout simplement inadmissible qu'une seule paire de mains puissent concentrer autant de richesses quand tant de pauvreté nous entoure. Quiconque n'est pas d'accord avec cela peut aller en prison.

    Quant à Moscovici, c'est un fausialiste qui n'a jamais cru au contrôle du capital donc merci de ne pas le faire passer pour un mec de gauche.

    On parle de l'intérêt de baisser les impôts des riches: quels effets du bouclier fiscal de Sarko?
    En 1929, après la crise, l'une des mesures du gouvernement américain a été de baisser les impôts des plus riches pour relancer l'économie pour un résultat totalement nulle.

    Laisser un commentaire:


  • RATM69
    a répondu
    Envoyé par boy176951 Voir le message
    Cette volonté de diminuer les impôts chez les plus riches, j'arrive toujours pas à comprendre en quoi ça peut-être utile pour la collectivité ou même la société.
    Sarko l'a fait en 2008, et même lui a changé d'avis, j'arrive même pas à comprendre comment la suppression de l'ISF ressort dans un programme.
    Entre un taux de "paradis fiscaux" et un taux confiscatoire à 90 % il y a peut être un juste milieu, non?

    Car cette mesure de tranche marginale à 90 % au delà de 33 K€ par mois est purement démagogique. Quel serait l'intérêt de l'employeur de payer au delà de 33 K€/mois si c'est pour quasiment tout donner à l'état? Aucun. Du coup les salaires maximums en France tendraient rapidement vers 33 K€ et les recettes fiscales liées à cette surimposition seraient quasi nulles. Donc aucune redistribution liée à cette mesure. Tu parles d'une justice sociale. Mais les jaloux et les envieux pourront toujours dire "ah on les a bien niqu** ces sala*** de riches!".

    Tu vois pas l'intérêt de baisser les impôts des plus riches. Soit. Mais saches que si t'expropriais intégralement les patrimoines et revenus des quelques milliers de Français immensément riches, tu ne règlerais pas plus les problèmes structurels de la France. et ça serait un fusil à un coup....

    Quant au ras le bol fiscal (dixit moscovici, c'est pas de moi, hein) c'est peut être parce que cela fait 7 ans que les classes moyennes "+" et "aisées" sont matraquées. Ce n'est pas un cadeau qu'on leur ferait. Seuls 46 % des français paient l'IR. Et sur
    ceux ci, 70 % des recettes sont concentrées sur 10 % des foyers imposables.

    Laisser un commentaire:


  • alain_suit_cris
    a répondu
    Envoyé par Upe Voir le message
    Bref, je ne le vis pas comme une attaque, mais tu emploies un ton moqueur pour parler de la vie privée de quelqu’un qui n’est même pas présent sur le forum. C’est juste bizarre comme fonctionnement.
    Ca n'avait rien de moqueur. C'est une realite. La FM, ca prend du temps.

    Non, j’ai pas de problème, c’est toi qui prend mal un terme qui s’inscrit dans le ton de ton premier post.

    Tu fais plus qu’émettre une hypothèse. Vu le ton certain et moqueur que tu emploies, je vois pas en quoi « supputer » c’est inapproprié
    Voila, tu trouvais visiblement quelque chose de bizarre dans mon message, un ton moqueur donc. Ce que j'avais bien lu dans l'utilisation du mot "supputer" et dans ta demande de ne pas supputer. Mais ce n'etait pas du tout le cas. Je *sais* que ca prend du temps, c'est tout. C'etait un constat et une explication plausible. J'appreciais les interventions de CUI, meme si j'avais un peu d'incomprehension dans certaines de ses reactions qui me semblaient traduire un besoin de reconnaissance ou d'accomplissement un peu excessif (mais je me trompe peut-etre). Mais je l'ai tjs dit: j'ai tjs pense que c'etait quelqu'un qui avait tres bon fond (a la difference d'un autre dont je ne supportais pas les exces de comportement et dont j'ai oublie le pseudo), fin, cultivé (en politique notamment) et intelligent.

    Pour rappel, tu as écris :
    « Ca prend du temps la franc-maconnerie » ;
    C'est vrai.

    « FM, ca bouffe bcp de temps (…) on apprend a etre moins expansif a l'exterieur, on obtient aussi une certaine reconnaissance et ecoute. Plus besoin d'olweb de ce point de vue ».
    C'est vrai.

    Tu n’as pas non plus mis de point d’interrogation après le « peut-être ».
    J'ignorais cette regle grammaticale.

    Mais je me trompe peut être, hein ?
    Oui, il n'y avait absolument rien de moqueur. Je n'ai aucun probleme avec la FM, bien au contraire.

    Quoi qu’il en soit si ça t’ennuies, je l’ai déjà dit : remplace par supposer si tu partais d’une bonne intention Je ne vois pas ce que je peux faire de plus !
    ok! Restons-en là, on pollue le topic.

    En attendant, CUI, si tu nous lis, tu es le bienvenu pour nous donner ton point de vue d'observateur de la classe politique sur cette election encore plus bizarre que certaines autres.
    Dernière modification par alain_suit_cris, 11/04/2017, 21h26.

    Laisser un commentaire:


  • oliver69
    a répondu
    Selon Le Canard enchaîné, le candidat LR n'aurait pas signalé son changement d'adresse après avoir quitté son poste de premier ministre en 2012. Cet oubli, qui l'expose à une radiation, aurait pu l'empêcher d'être candidat.

    Selon Le Canard enchaîné daté de mercredi, le candidat des Républicains n'aurait pas signalé son changement d'adresse après avoir quitté Matignon en 2012. Et il apparaîtrait donc toujours sur les listes électorales du VIIe arrondissement de Paris comme étant domicilié au «57 rue de Varenne». Une information confirmée au Figaro par l'Hôtel de ville, qui affirme que l'ancien premier ministre «est bien inscrit sur les listes électorales» et qu'il «vote à la mairie». Or, s'il avait procédé à son changement d'adresse, le député de Paris voterait dans le bureau installé Avenue de la Motte-Picquet, plus près de son domicile actuel.

    L'hebdomadaire satirique affirme que le Sarthois a été prévenu de cette irrégularité au moment de la primaire de la droite, mais qu'il ne se serait volontairement pas mis en règle pour autant. Contactées, ses équipes auraient en effet expliqué qu'un tel changement n'était pas nécessaire dans la mesure où le déménagement n'entraînait pas de changement de commune. Pourtant, le site officiel service-public.fr stipule bien: «Si vous avez changé d'adresse et que votre nouvelle adresse ne correspond plus à votre inscription électorale, il est possible que vous soyez radié des listes de la commune».

    Une sanction qui aurait pu avoir des conséquences pour François Fillon puisque, comme le relève Le Canard enchaîné, «nul ne peut être candidat à la présidentielle s'il n'est pas inscrit sur une liste électorale». Mais ce scénario apparaît hautement improbable. En effet, selon l'Agence France-Presse, la radiation d'un électeur des listes électorales ne peut venir que «de la part du maire de l'arrondissement». Or, il s'agit en l'occurrence de l'élue LR Rachida Dati, qui ne devrait pas prendre une telle responsabilité - bien qu'elle en veuille énormément à François Fillon depuis qu'il a préféré offrir sa circonscription à Nathalie Kosciusko-Morizet plutôt qu'à elle.

    Laisser un commentaire:


  • Gilles6975
    a répondu
    Envoyé par Elano Voir le message
    Tu pourrais obliger toutes les institutions financières à déclarer systématiquement les revenus de tes ressortissants pour commencer par exemeple. Mais pour l'imposer, il faudrait une menace de sanction très forte comme l'interdiction de disposer d'une licence bancaire europénne. Evidemment, à un niveau national aussi petit que la France, ça ne peut pas fonctionner.
    Ou changer de paradigme en interdisant les évadés et autres optimiseurs fiscaux de faire leurs affaires sur le marché national.

    Encore une fois (c'est le même genre de discours pour les frontières) comment se pourrait il bien qu'on arrive à faire au niveau européen ce qu'on n'a absolument pas envie de faire au niveau national.

    Dans l'UE il y a le Luxembourg. Une fois cela dit le discours de l'europe qui va nos protéger de l'évasion fiscale se termine.

    Ca me rappelle mon vieux prof de fisca qui disait que l'euro c’était déjà dépassé et qu'il faudrait une monnaie mondiale.

    Tu le dis toi même l'uniformisation fiscale mondiale c'est juste une utopie.

    Enfin et je m'arreterai là la fin de l'évasion fiscale ca ne veut pas dire que tous les pays seront gagnants. Beaucoup perdront et nous aussi car nous serons obligé de compenser par le truchement de la solidarité communautaire. (suffit d'imaginer l'Irlande sans son système fiscal)

    Laisser un commentaire:


  • boy176951
    a répondu
    Envoyé par Elano Voir le message
    Parce que Bernard Arnault et Lilliane Bettencourt ne le paient pas, grâce à des moyes très simples. On peut donc se poser la question de son efficacité, même si je me doute bien que ce n'est pas principalement ce qui motive la gauche pour le maintenir et la droite pour le supprimer.
    Ah ça n'empêche pas le débat que vous évoquiez plus haut, mais c'est pas parce que tu vas le supprimer que ça va aider quoique ce soit.

    Sinon les pays semblent motivé de réguler de plus en plus l'évasion fiscale, les différentes affaires sorties ces dernières années le montrent tout comme les 3 dernières années de recette fiscales "extraordinaires" de la France suite à des retours d'argent "évadé".

    Laisser un commentaire:


  • Elano
    a répondu
    Envoyé par boy176951 Voir le message
    Cette volonté de diminuer les impôts chez les plus riches, j'arrive toujours pas à comprendre en quoi ça peut-être utile pour la collectivité ou même la société.
    Sarko l'a fait en 2008, et même lui a changé d'avis, j'arrive même pas à comprendre comment la suppression de l'ISF ressort dans un programme.
    Parce que Bernard Arnault et Lilliane Bettencourt ne le paient pas, grâce à des moyes très simples. On peut donc se poser la question de son efficacité, même si je me doute bien que ce n'est pas principalement ce qui motive la gauche pour le maintenir et la droite pour le supprimer.

    Laisser un commentaire:


  • boy176951
    a répondu
    Envoyé par Ishkarnaval Voir le message
    C'est un argument systématiquement utilisé ça : les riches partiraient à cause des impôts. Ce qu'on constate, c'est que quel que soit le niveau d'imposition, l'évasion fiscale existe, est très importante et les "riches", pour certains, ne jouent pas le jeu. A partir de là, que doit-on faire ? S'aligner sur les régimes fiscaux des paradis fiscaux pour que les "riches" restent ? Ou alors on peut faire le choix nous-mêmes et décider ce qui est bien pour le pays.

    On parle d'une tranche à 90% à partir de 33 000€ par mois. Je veux bien tourner ça dans tous les sens, si à plus de 300 000€ par an on se barre car on estime qu'on ne gagne pas assez, je pense que le montant d'imposition joue assez peu.

    De plus, des études ont déjà été menées aux US par exemple : les diminutions d'impôt pour conserver les riches et augmenter la création d'entreprises ne changent strictement rien.
    Cette volonté de diminuer les impôts chez les plus riches, j'arrive toujours pas à comprendre en quoi ça peut-être utile pour la collectivité ou même la société.
    Sarko l'a fait en 2008, et même lui a changé d'avis, j'arrive même pas à comprendre comment la suppression de l'ISF ressort dans un programme.

    Laisser un commentaire:


  • oliver69
    a répondu
    je suis ok

    Laisser un commentaire:


  • Elano
    a répondu
    Envoyé par oliver69 Voir le message
    ou c'est une affaire de volonté parce que les moyens pourraient suivre, mais....
    C'est à dire? Si tu menaces une banque japonaise ou américaine de se voir interdite d'exercer sur le territoire français, ça va juste les faire rigoler. Si tu les menaces de ne plus pouvoir exercer en Europe, non seulement ils écouteront mais en plus ils feront ce que tu leurs diras de faire.

    Laisser un commentaire:


  • Elano
    a répondu
    Envoyé par oliver69 Voir le message
    et évidemment, c'est d'autant plus compliqué lorsque certains états au sein de l'europe favorisent cette évasion en l'accueillant , et participent donc à l'élaboration des lois européennes.

    C'est le problème aussi du manque d'harmonisation fiscale en europe dont on parle depuis si longtemps et pour ces raisons entre autres ne voit pas le jour.
    Non le problème c'est surtout qu'en 2 clics, tu peux mettre ton oseille à Singapour. Donc forcément, les contrôles et autres que tu ne peux faire qu'en France, ça ne marche pas. Après, tu peux aussi mettre la pression sur les fiscs étrangers pour qu'ils t'aident à aller chercher les fraudeurs (c'est ce que fait le fisc chinois dans le cadre de leur lutte anti corruption), mais là encore, ça ne peut fonctionner que si le rapport de force est en ta faveur, donc ça ne pourrait se faire qu'au niveau européen.

    Laisser un commentaire:


  • oliver69
    a répondu
    Envoyé par Elano Voir le message
    Tu pourrais obliger toutes les institutions financières à déclarer systématiquement les revenus de tes ressortissants pour commencer par exemple. Mais pour l'imposer, il faudrait une menace de sanction très forte comme l'interdiction de disposer d'une licence bancaire européenne. Evidemment, à un niveau national aussi petit que la France, ça ne peut pas fonctionner.
    ou c'est une affaire de volonté parce que les moyens pourraient suivre, mais....

    Laisser un commentaire:

Chargement...
X