Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Faits-divers

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Notre Police Nationale


    https://twitter.com/Hamzzfeo/status/1257777369877827584

    Commentaire


    • Envoyé par -Msila28 Voir le message
      Effectivement... On sent le gros gros mensonge. :-)

      Commentaire


      • Encore une autre ... La réaction du flic à la fin quand il entend : c'est filmé, c'est filmé !!

        https://twitter.com/denzelou7/status...37619004518401


        Dire que ce genre de chose, se passe tout le temps mais, on se retrouve toujours avec la fameuse Team : "On n’a pas le contexte"

        Commentaire


        • Envoyé par -Msila28 Voir le message
          Encore une autre ... La réaction du flic à la fin quand il entend : c'est filmé, c'est filmé !!

          https://twitter.com/denzelou7/status...37619004518401


          Dire que ce genre de chose, se passe tout le temps mais, on se retrouve toujours avec la fameuse Team : "On n’a pas le contexte"
          Je ne comprends pas ce que dit le gars juste avant de se faire frapper par le flic.

          Par contre, tu en as aussi plein dans l'autre sens comme le precedent, des mecs qui font semblant de se prendre un truc dans la tete, ou bien qui font semblant d'etre frappe. Le specialiste mondial reste Taha Bouhafs.

          Commentaire


          • Les flics jettent son portable à terre ( comme souvent ) et donc le mec se plaint de ce comportement ( car un phone n'est pas gratuit et ça coute cher )

            Je suis pas d'accord avec toi, heureusement qu'il y a des mecs comme Taha Bouhafs.ou Gaspard Glanz pour remuer cette merde que les médias mainstream et Politicards font semblant de ne pas voir

            Et ça ne concerne pas que la France, peu importe le pays, région ou langue, ça reste ACAB 1312

            https://twitter.com/nowthisnews/stat...90560076001280



            Commentaire


            • Envoyé par -Msila28 Voir le message
              bordel mais il est ridicule, il voit pas qu'il est filmé?
              Y'a un sacré ménage à faire chez les FdO.
              Même si c'est une minorité qui est blâmable (que ce soit les racistes ou les débiles qui abusent de leur ptit pouvoir), j'ai jamais vu leur collègues dénoncer les brebis galeuses. Dommage car ces mecs là portent préjudice à toute leur corporation et augmente la méfiance de la population à leur encontre.

              Commentaire


              • Envoyé par -Msila28 Voir le message
                Les flics jettent son portable à terre ( comme souvent ) et donc le mec se plaint de ce comportement ( car un phone n'est pas gratuit et ça coute cher )

                Je suis pas d'accord avec toi, heureusement qu'il y a des mecs comme Taha Bouhafs.ou Gaspard Glanz pour remuer cette merde que les médias mainstream et Politicards font semblant de ne pas voir

                Et ça ne concerne pas que la France, peu importe le pays, région ou langue, ça reste ACAB 1312

                https://twitter.com/nowthisnews/stat...90560076001280


                J'imagine que tu vois une différence de comportement entre glanz et bouhafs. le premier a presque inventé ce fonctionnement et n'a jamais provoque la police ou fait semblant de crier comme un cochon qu'on égorge. Idem pour buisine. Bouhafs progresse mais c'est avant tout un provocateur manipulateur pervers narcissique, ultra politisé. Mais il progresse (un peu).
                Dernière modification par alain_suit_cris, 07/05/2020, 07h52.

                Commentaire


                • Il faudrait réfléchir sur les méthodes d'interpellations. J'aimerais bien que la Police fasse des calins et des bisous et j'aimerais que l'Etat définisse des territoires dans lesquels il lui est interdit d'aller. Vous en pensez quoi mes amis de la LCR ?

                  Commentaire


                  • Méchant policier, méchant, méchant !!!!!!!!

                    https://www.leprogres.fr/edition-est...-un-guet-apenshttps://www.leprogres.fr/edition-est...-un-guet-apens
                    Envoyé par imago01
                    toi c"est umtiti qui est dans le tien connard
                    Envoyé par imago01
                    allez l'OM

                    Commentaire


                    • Envoyé par RERH92 Voir le message
                      Il faudrait réfléchir sur les méthodes d'interpellations. J'aimerais bien que la Police fasse des calins et des bisous et j'aimerais que l'Etat définisse des territoires dans lesquels il lui est interdit d'aller. Vous en pensez quoi mes amis de la LCR ?
                      Moi j'en pense qu'ils devraient avoir des Go Pro et filmer leurs interventions. Ca leur eviterait d'etre emmerdes. Et ca leur eviterait de mal se comporter.

                      Commentaire


                      • Hier, sur BFM, dans le bandeau qui défilait, ils ne précisaient pas que c'était un policier. Bah oui, la police est méchante, elle n'est jamais agressée par les petits caïds de pacotilles des cités.

                        Commentaire


                        • Après une arrestation illégale et violente à Marseille, des policiers condamnés à de la prison ferme

                          Deux policiers, qui intervenaient le 12 avril dans le cadre d’un contrôle du confinement, ont arrêté illégalement un jeune réfugié afghan, avant de l’abandonner dans un terrain vague.


                          Deux policiers marseillais, le brigadier Michel Provenzano, 46 ans, et son jeune collègue stagiaire, frais émoulu de l’école de police, Mathieu Coelho, 26 ans, ont été respectivement condamnés, mercredi 6 mai, à quatre ans et dix-huit mois de prison pour l’enlèvement et la séquestration d’un jeune réfugié afghan, abandonné trente kilomètres plus loin dans un lieu isolé. Les deux fonctionnaires ont été écroués à l’issue de leur procès devant la chambre des comparutions immédiates où ils avaient été conduits à la sortie de leur garde à vue devant l’inspection générale de la police nationale (IGPN). Un troisième membre de l’équipage, une jeune femme adjointe de sécurité, a été condamné à un an de prison avec sursis.

                          « Ça fait du bien, ça soulage »


                          Pour Mathieu Coelho, « c’est notre première grosse erreur, on aurait dû laisser tomber et le laisser partir ». Au lieu de quoi, l’équipage le conduit dans un endroit désert, un chemin forestier de Châteauneuf-les-Martigues, à une trentaine de kilomètres. Michel Provenzano s’isole avec le jeune réfugié derrière une butte après avoir pris soin de déposer son arme de service dans le vide-poches du véhicule. « Par peur de faire des conneries », a-t-il déclaré au tribunal.


                          S’il conteste l’avoir frappé, la jeune adjointe de sécurité l’a aperçu mettre « une gifle ou un coup de poing » au visage du jeune homme laissé sur place, une fois son portable cassé. Par crainte qu’il ne photographie la plaque de la voiture, a expliqué Mathieu Coelho. Dans la voiture le brigadier lâche à ses deux jeunes collègues : « Ça fait du bien, ça soulage. » Les deux hommes décideront ensuite la rédaction d’une fausse main courante précisant qu’ils avaient déposé Jamshed S. au commissariat pour défaut d’attestation.



                          « Trente-trois minutes de dérapage, de folie hors cadre contre vingt ans passés dans les CRS sans aucune mention disciplinaire », a plaidé Me Nicolas Berthier, avocat de Michel Provenzano qui a concédé avoir « fait une énorme connerie » et être pris dans « un effet tunnel ». Face à ses collègues de l’IGPN, il avait d’abord maintenu avoir déposé Jamshed S. à l’hôtel de police jusqu’à ce qu’on lui prouve que leurs téléphones et celui de la victime avaient « suivi » le même chemin, ce soir-là. « Vous faites exactement comme les voyous », lui a opposé la présidente du tribunal. Les trois policiers se sont excusés auprès du jeune Afghan présent à l’audience, l’un d’eux disant même avoir « déshonoré [son] uniforme »..

                          https://www.lemonde.fr/societe/artic...8910_3224.html

                          Commentaire


                          • https://www.lci.fr/politique/l-ancie...e-2153231.html

                            Valéry Giscard d’Estaing visé par une plainte pour agression sexuelle



                            JUSTICE - Valéry Giscard d'Estaing, ancien chef de l'Etat français aujourd’hui âgé de 94 ans, est visé par une plainte pour agression sexuelle. Celle-ci a été déposée par une journaliste allemande qui l'accuse de lui avoir à plusieurs reprises touché les fesses fin 2018.

                            08 mai 11:01 - La rédaction de LCI"J'ai décidé de raconter mon histoire parce que je pense que les gens doivent savoir qu'un ancien président français a harcelé sexuellement une journaliste, en l'occurrence moi, après une interview" : Ann-Kathrin Stracke, journaliste de 37 ans travaillant pour la télévision publique allemande WDR, a déposé plainte contre l'ancien chef de l'Etat français, Valéry Giscard d'Estaing, 94 ans. Elle accuse l'actuel membre du Conseil constitutionnel et ex-chef de l'Etat (1974-1981) de lui avoir, à trois reprises, posé la main sur les fesses lors d'une interview réalisée dans son bureau parisien.

                            Révélée par les quotidiens françaisLe Monde et allemand Süddeutsche Zeitung, la plainte pour agression sexuelle a été déposée au Parquet de Paris le 10 mars 2020. Ann-Kathrin Stracke est soutenue par son employeur qui a diligenté une enquête indépendante. Interrogé par l'AFP, le Parquet de Paris n'a pas voulu faire de commentaire dans l'immédiat. Egalement sollicité, l'entourage de Valéry Giscard d'Estaing n'a pas non plus répondu à ce stade.
                            Une situation "très dégradante"

                            Les faits se seraient produits le 18 décembre 2018 pendant une interview à l'occasion du 100e anniversaire de la naissance d'Helmut Schmidt, ex-chancelier allemand qu'a côtoyé l'ancien président français lorsqu'il était à l'Elysée. "Après l'interview, j'ai demandé à pouvoir faire une photo avec M. d'Estaing et mes collègues. Cette photo a été prise par son assistante qui était dans la pièce. J'étais debout à gauche de ‘VGE’ et, pendant la photo, il a mis sa main sur ma taille gauche, qui a ensuite glissé plus loin vers mes fesses et est restée là", déclare Ann-Kathrin Stracke.

                            Une situation qui se serait répétée à deux autres reprises juste après : lors d'une nouvelle photo et alors que l'ancien président lui montrait des anciennes images de lui aux côtés d'autres chefs d'Etats ou de sa famille. "J'ai encore essayé de le repousser, mais je n'ai pas réussi", précise-t-elle. Pour se libérer de cette situation qu'elle qualifie de "très dégradante", elle affirme avoir obtenu l'aide de son cameraman qui, renversant un abat-jour et plaçant une chaise entre l'ancien président et la journaliste, a cherché à faire diversion.

                            De retour à Cologne, où se trouve le siège de WDR, elle fait part de cette situation à son employeur qui prend l'histoire au sérieux. La direction de la chaîne mandate alors un cabinet d'avocats pour recueillir le témoignage de la journaliste et de ses collègues.



                            "La WDR a accompagné et soutenu Ann-Kathrin Stracke depuis que l'incident a été connu, même lorsqu'elle a décidé de porter plainte", a déclaré à l'AFP une porte-parole de la chaîne de télévision. Le média mandate ensuite un cabinet d'avocats français qui envoie en juin 2019 une lettre au bureau de Valéry Giscard d'Estaing, qui accuse réception quatre semaines plus tard. WDR y écrit ne pas pouvoir "tolérer que nos employés soient confrontés à de telles situations".

                            La journaliste décidera de porter plainte près d'un an plus tard et de raconter son histoire publiquement, encouragée par le mouvement #MeToo de libération de la parole des femmes pour combattre le harcèlement sexuel. Avec cette plainte, Mme Stracke souhaite l'ouverture d'un "débat de société sur le harcèlement sexuel et plus de courage pour s'exprimer et nommer les choses".

                            Sachant que sa journaliste allait publiquement révéler l'histoire, la WDR a à nouveau contacté en avril le bureau de Valéry Giscard d'Estaing pour lui demander des explications. "Le 4 mai, l'avocat de M. d'Estaing a annoncé que le bureau de l'ancien président n'avait pas connaissance des accusations criminelles et ne répondrait donc pas", explique la chaîne à l'AFP.
                            c'te classe :(
                            Envoyé par imago01
                            toi c"est umtiti qui est dans le tien connard
                            Envoyé par imago01
                            allez l'OM

                            Commentaire


                            • Encore deux nouvelles vidéos de notre Police Nationale :

                              Lille d'abord ( enquête ouverte après la diffusion de la vidéo ) : violences volontaires par personne dépositaire de l'autorité publique, agression, menace, intimidation, racisme et destruction de bien privé ...

                              https://twitter.com/LE_GENERAL_OFF/s...124319234?s=20



                              Et enfin, la véritable racaille avec permis d'arme et insigne !!! Observez bien, la gestuelle de cette racaille en uniforme

                              https://twitter.com/Salim67173712/st...790128129?s=20




                              + un petit bonus, mais ça, c'est juste
                              les aléas de la vie quotidienne (Observez le comporte de mafieux, dès qu'il y a un contrôle limite limite et qu'ils savent qu'ils sont limite , les collègues font en sortent de venir pour empêcher de filmer la scène ) alors qu'il est tout à fait légal de filmer ou photographier les personnes interpellées comme les policiers qui les arrêtent.


                              https://twitter.com/Infirmier0/statu...431798274?s=20








                              Dernière modification par -Msila28, 20/05/2020, 00h19.

                              Commentaire


                              • + un petit bonus, mais ça, c'est juste les aléas de la vie quotidienne (Observez le comporte de mafieux, dès qu'il y a un contrôle limite limite et qu'ils savent qu'ils sont limite , les collègues font en sortent de venir pour empêcher de filmer la scène ) alors qu'il est tout à fait légal de filmer ou photographier les personnes interpellées comme les policiers qui les arrêtent.


                                https://twitter.com/Infirmier0/statu...431798274?s=20


                                Un autre exemple :

                                https://twitter.com/CollectifOEIL/st...332781057?s=20






                                Dernière modification par -Msila28, 21/05/2020, 17h09.

                                Commentaire


                                • 2 mois que ça dure


                                  Yvelines : un ado de 14 ans arrêté lors d’un guet-apens tendu à la police

                                  De nouveaux affrontements entre jeunes et forces de l’ordre ont éclaté durant la nuit de mardi à mercredi à Fontenay-le-Fleury et Saint-Cyr-l’Ecole.

                                  Le 20 mai 2020 à 11h43La « guerre des mortiers » continue dans les Yvelines. Le nouvel épisode de la saga des échauffourées, qui dure depuis maintenant près de deux mois, entre jeunes gens des quartiers et policiers, s'est déroulé durant la nuit mardi à mercredi à Fontenay-le-Fleury et à Saint-Cyr-l'Ecole.
                                  Vers minuit et demi dans l'avenue Albert-Schweitzer à Fontenay, un riverain prévient la police après avoir surpris une vingtaine de jeunes armés de barre de fer et de mortiers de feu d'artifice qui se regroupent pour en découdre. Lorsque les fonctionnaires arrivent dans le secteur, ils voient dans la rue César-Franck que des conteneurs poubelles ont été incendiés à deux endroits différents pour bloquer la circulation.
                                  Les policiers avancent prudemment à pied dans la cité et essuient de violents tirs de mortiers, des gerbes de feux colorés explosent autour d'eux. Les forces de l'ordre ripostent avec leur grenade et leurs lanceurs de balle de défense. Leurs agresseurs, très mobiles, se déplacent vers le haut de Fontenay. L'un d'eux, âgé de 14 ans, est immobilisé après avoir été touché par un tir de lanceur de balle de défense Il est aussitôt interpellé et placé en garde à vue pour attroupement armé.
                                  Le feu prend sur le toit d'un gymnase

                                  La bande de trublions se dirige alors vers Saint-Cyr-l'Ecole. Les jeunes gens s'installent dans les rues Jean-Macé et Jacques-Decour, où ils continuent de harceler la police. Des tirs en l'air de mortiers sont même déclenchés à partir du toit du gymnase Jean-Macé. « Le feu d'artifice devait certainement être beau à voir, soupire une source proche de l'affaire. Mais ces gamins ne sont pas des professionnels et ils ont provoqué un léger embrasement de la toiture ». Les pompiers sont appelés en renfort pour mettre fin au brasier. Durant la soirée, les fonctionnaires tirent quinze coups de lanceurs de balle de défense et huit grenades.
                                  Les affrontements ont duré jusqu'à une 1 h 20. Les policiers ont profité de ce retour au calme pour ramasser les mortiers utilisés lors de l'attaque. L'adolescent suspect interpellé sera interrogé par les enquêteurs de la sûreté urbaine de Plaisir et le parquet de Versailles décidera dans la journée de la suite à donner aux investigations.
                                  Envoyé par imago01
                                  toi c"est umtiti qui est dans le tien connard
                                  Envoyé par imago01
                                  allez l'OM

                                  Commentaire


                                  • Personne pour filmer et mettre en ligne ?

                                    Mulhouse : un policier blessé et un jeune interpellé lors d'échauffourées

                                    Ces tensions interviennent au lendemain d'un accident impliquant un mineur qui circulait sur un deux-roues sans casque, gravement blessé après avoir heurté une voiture.


                                    Situation tendue du côté de Mulhouse (Haut-Rhin) . Dans la soirée du jeudi 21 mai, un policier a été blessé et un jeune interpellé lors d'échauffourées dans un quartier populaire de la ville, après un accident la veille impliquant un mineur circulant sur un deux-roues, a-t-on appris de source proche de l'enquête.

                                    En fin d'après-midi, des pompiers et des policiers, qui intervenaient sur l'incendie d'une voiture dans le quartier des Coteaux, ont été la cible de jets de pierres par une vingtaine de jeunes. Un policier a été blessé à la tête. Les fonctionnaires de police ont du riposter notamment par des tirs de lanceurs de balles de défense.

                                    Un jeune majeur, soupçonné d'être l'auteur d'un jet de projectile, a été interpellé et conduit au commissariat de la ville. Un escadron de gendarmes mobiles a été envoyé en renfort et la situation s'est calmée dans le quartier.

                                    Un accident survenu la veille en cause

                                    Les policiers font le lien entre ces violences urbaines et l'accident mercredi vers 19h30 d'un adolescent de 17 ans, qui a heurté une voiture alors qu'il s'amusait, sans casque, à faire du rodéo avec sa moto-cross.Gravement blessé, il a été évacué vers l'hôpital par les pompiers, escortés par des policiers. Dans la nuit de mercredi à jeudi, plusieurs caméras de surveillances du quartier ont été incendiées.
                                    Envoyé par imago01
                                    toi c"est umtiti qui est dans le tien connard
                                    Envoyé par imago01
                                    allez l'OM

                                    Commentaire


                                    • J'ai hesité a le poster dans Politique, puisque c'etait une conference officielle du gouvernement, mais finalement je le poste dans Fait Divers, car les consequences se feront voir surtout ici

                                      Ce midi sur BFM, et sans doute d'autres chaines d'infos, en direct, on a eu Castaner qui nous a fait une conference de Presse pour lancer sa "politique" de lutte contre les rodeos urbains.
                                      La consigne est claire: On n'intervient pas. Pour eviter qu'il y ait des "accidents" et des blessés. MAIS on enquete pour poursuivre apres afin de les traduire en justce (et leur filer des rappels a la loi pour les rares qu'on aura identifié ?)

                                      Quand une journaliste lui redemande, si la consigne est bien de ne pas intervenir, il nuance un peu, "les policiers devront faire preuve de discernement" et s'ils estiment que la situation est dangereuse pour autrui, ils devront intervenir.

                                      Bref, je n'assume RIEN, ca sera aux policiers d'assumer et si il y'a des "accidents", des blessés chez les criminels ou les passants, ca sera de la faute des policiers qui n'auront pas fait preuve d'assez de discernement alors que j'ai preconisé moi de ne pas intervenir !

                                      Etonnament, aucun journaliste pour lui demander, "mais quelqu'un qui fait de la grande vitesse en ville en ne respectant aucune regle de securité routiere ne met il pas de fait les autres en danger ?" Mais bon, on va pas attendre non plus des clebards invités par le gouvernement lors des conferences de presse qu'ils posent des questions pertinentes.

                                      Et pendant qu'en France notre Ministre baisse son froc devant un probleme avec des criminels en deux ou quatres roues par peur qu'il y ait des blessés et demande aux policiers de ne pas intervenir, ou d'en prendre seuls la responsabilité si ca tourne mal, en UK, quand le gouvernement a eu affaire a un autre probleme avec une multiplication des criminels qui commettaient des vols en deux roues, le message avait ete lui beaucoup plus clair. La police a donné des consignes pour les arreter en leur rentrant dedans ou en les forcant a se casser la gueule et ils ont fait diffuser a la TV des images de voitures de polices renversant volontairement ces criminels en deux roues pour les arreter.


                                      "Hmmm oui mère..."

                                      Commentaire


                                      • Envoyé par Pr.Skinner Voir le message
                                        J'ai hesité a le poster dans Politique, puisque c'etait une conference officielle du gouvernement, mais finalement je le poste dans Fait Divers, car les consequences se feront voir surtout ici

                                        Ce midi sur BFM, et sans doute d'autres chaines d'infos, en direct, on a eu Castaner qui nous a fait une conference de Presse pour lancer sa "politique" de lutte contre les rodeos urbains.

                                        La consigne est claire: On n'intervient pas. Pour eviter qu'il y ait des "accidents" et des blessés. MAIS on enquete pour poursuivre apres afin de les traduire en justce (et leur filer des rappels a la loi pour les rares qu'on aura identifié ?)

                                        Quand une journaliste lui redemande, si la consigne est bien de ne pas intervenir, il nuance un peu, "les policiers devront faire preuve de discernement" et s'ils estiment que la situation est dangereuse pour autrui, ils devront intervenir.

                                        Bref, je n'assume RIEN, ca sera aux policiers d'assumer et si il y'a des "accidents", des blessés chez les criminels ou les passants, ca sera de la faute des policiers qui n'auront pas fait preuve d'assez de discernement alors que j'ai preconisé moi de ne pas intervenir !

                                        Etonnament, aucun journaliste pour lui demander, "mais quelqu'un qui fait de la grande vitesse en ville en ne respectant aucune regle de securité routiere ne met il pas de fait les autres en danger ?" Mais bon, on va pas attendre non plus des clebards invités par le gouvernement lors des conferences de presse qu'ils posent des questions pertinentes.

                                        Et pendant qu'en France notre Ministre baisse son froc devant un probleme avec des criminels en deux ou quatres roues par peur qu'il y ait des blessés et demande aux policiers de ne pas intervenir, ou d'en prendre seuls la responsabilité si ca tourne mal, en UK, quand le gouvernement a eu affaire a un autre probleme avec une multiplication des criminels qui commettaient des vols en deux roues, le message avait ete lui beaucoup plus clair. La police a donné des consignes pour les arreter en leur rentrant dedans ou en les forcant a se casser la gueule et ils ont fait diffuser a la TV des images de voitures de polices renversant volontairement ces criminels en deux roues pour les arreter.

                                        Le problème c'est l'embrasement des cités a chaque accidents.
                                        Envoyé par imago01
                                        toi c"est umtiti qui est dans le tien connard
                                        Envoyé par imago01
                                        allez l'OM

                                        Commentaire


                                        • Et la encore on a vu que sur ce genre de probleme la, les anglais avaient aussi eu une toute autre reponse que la France.
                                          Quand on refuse de regler les problemes, comme on le fait en France, faut pas s'etonner qu'ils continuent de plus bel !
                                          "Hmmm oui mère..."

                                          Commentaire

                                          Chargement...
                                          X