Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Musique Classique : la reine des musiques

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Musique Classique : la reine des musiques

    Topic dédié au classique, qui est pour moi la Musique par excellence.

    Grandiose, émotionelle, puissante, rafinée, expressive... les superlatifs ne manquent pas.
    2 siècles après les génies que furent Mozart, Beethoven, Haendel, Berlioz, Chopin, Vivaldi, Brahms, Bach,... on l'écoute encore.

    Voici ici quelques extraits célébrissimes et pourtant ô combien magnifiques:

    Beethoven

    Sonate au clair de lune (1er mouvement) Ludwig von Beethoven

    Sonate au clair de lune (3e mouvement) Ludwig von Beethoven

    Lettre à Ellise - Beethoven


    La Sonate Pathétique (une de mes préférées)


    Sonate Pathétique (1er mouvement) Beethoven version correcte, mais un peu lente à mon gout.

    Sonate Pathétique 2e mouvement - Beethoven

    Sinon le classique c'est aussi la musique de la ligue des champions, moins connu sous son nom originale: Haendel -Zadok the Priest et tant qu on est sur Haendel , je ne résiste pas à l'envie de vous faire partager sa sublissime Sarabande Sarabande - G.F Haendel

    parmi les Bandes originales des films, celle du pianiste est de toute beauté. C'est du Chopin pour la plupart
    BO Le Pianiste Ouverture
    BO Le Pianiste Chopin (end)

    BO Le Pianiste - Chopin - Ballade n°1

    et plus actuel nous avons John Williams qui a notamment fait l'incontournable musique de Star Wars
    John Williams - Star Wars Theme

    Et mon coup de coeur de la semaine est pour la B.O de Donnie Darko
    Michael Andrews- The Artifact and Living (BO Donnie Darko)

    Venez poster vos morceaux, sonates, opéras préférés sur ce topic.
    On était à l'OL, là où on avait toujours rêvé d'être. On était entre potes [...]

  • #2
    Zatok the priest... bien bien... bon, bah moi je n'ai pas le son au bureau, donc je ne prendrais pas l risque d'envoyer un mauvais enregistrement.

    Juste un truc: quand même les germaniques (autrichiens "allemands") c'était quelque chose!

    Sinon, Berlioz, c'est très fort aussi, Mahler, l'anglo allemand Haendel et ses Water musics par exemple.

    Ceci dit, le requiem de Mozart (4 premiers mouvements, après ce n'est plus du Mozart) reste la musique la plus émotionnelle que j'ai jamais écoutée et jouée.

    Franchement, être au milieu d'un orchestre symphonique, quand la partition n'est pas trop dure, ça permet de rêver un peu (bon, quand c'est dur, bah tu n'as pas vraiment le temps de te concentrer sur l'ensemble) et la partie de second violon du requiem permet de le faire.

    Mozart en général ça reste du cristal, c'est le seul à être parvenu à cet effet de perle, de cristal, de dentelles dans quasiment tout de qu'il a fait (enfin surtout à partir de 20 ans).

    On a trop tendance à trop en faire sur WA Mozart, mais je n'arrive pas à croire qu'il ait pu composer des trucs pareils sans inspiration divine.

    Bach était un scientifique, ses morceaux sont des algorythmes parfaits, personne ne fera jamais aussi bien, personne n'a essayé d'ailleurs, Beethowen est plus majestueux, plus "grand", il dompte l'orchestre symphonique par des pièces d'une richesse inouie, sa musique est ronde, grasse, très agréable à écouter.

    Mais Mozart, ça ne s'explique pas, c'est magique, je veux bien qu'il ait été un génie, mais même, il faut connaitre un peu la musique pour comprendre que ce qu'il a fait n'est pas normal, même pour un génie.

    Je continue dans mon style décousu, mais c'est la musique! Plus proche de nous, des Schumann le maudit, Berlioz, je me répête, mais un des seuls qui parviennent à avoir des accents mozartiens, non pas dans le style, mais dans le génie, Wagner qui fit les seules pièces "injouables" tant elles sont riches, complexes... un premier violon ne peut aps jouer toutes les notes de certains opéras de Wagner, c'est tout bonnement impossible, et moi, pauvre second voire troisième violon, je n'avais même pas le niveau pour jouer même les mouvements lents...

    Bon, je vais continuer, mais il faut que je bosse, t'es con earls, je vais raconter mes souvenir maintenant.
    Dernière modification par Comme une image, 21/08/2007, 07h29.
    www.soutien.jean-paul.degache.over-blog.com pour ne pas oublier

    Commentaire


    • #3
      J'oublie les russes, on les croit tous sur le même moule, mais mon morceau préféré hors Mozart, est la pièce de Moussorgsky (version orchestrale, la version piano est bien, mais je reste très symphonique) tableau d'un exposition... on dirait que l'orchestre parle... c'est une des premières fois que j'ai ressenti ça en jouant.

      oups! J'oubliais Edward Grieg... mon morceau fétiche, quoique assez facile, Peer Gynt... c'est du miel, c'est un torrent, ça coule tout seul... on sent la nature dans ce moreceau

      en parlant de compositeur grandiose, j'oublie le Beethowen du siècle dernier... Anton Dvorak! La Symphonie du nouveau monde réunit au moins 3 des airs mondialement connus... à jouer c'est extra aussi, à écouter n'en parlons pas, c'est Beethowen avec quelques centaines d'années de plus... son compatriote Bedrich Smetana me fait penser que les tchèques auraient pu, si le communisme ne les avait pas bridés, avoir une lignée de compositeurs extraordinaires... la Moldau, c'est quelques chose aussi, même si bon, c'est, comme la symphonie du nouveau monde, un peu trop connu...
      www.soutien.jean-paul.degache.over-blog.com pour ne pas oublier

      Commentaire


      • #4
        Dimanche je suis tombé sur la 3ème de Mahler dirigée par Claudio Abbado . Grands frissons … à la fin, la caméra nous a montrés de nombreux spectateurs en larmes …la musique certainement et je pense aussi que l ‘état physique du Chef a joué .Depuis quelques années il est en effet gravement malade . La beauté (et la bonté) qui se dégageait de ce Chef m ‘a complètement collé sur le fauteuil. Ce même Chef que j ‘ai eu la chance de découvrir à Londres dans les années 65 dans les « tableaux d ‘une exposition » et qui m ‘avait enthousiasmé .
        Mais la musique classique est vraiment un très vaste sujet .
        Depuis une dizaine d’ années je me suis mis à l opéra et là aussi je fais de très belles rencontres.
        Digne dans la défaite, comme humble dans les victoires.
        Doyen

        Commentaire


        • #5
          Ah Earls, un topic pour moi, je me sens comme un petit poisson dans l'eau !! Pour la sonate clair de lune de Beethoven, je suis en train de la travailler (3ème mouvement pour l'instant).

          C'est marrant, j'écoute en boucle la symphonie du nouveau monde de Dvorak en ce moment !

          Sinon, Beethoven et moi, c'est une histoire d'amour...:)

          Commentaire


          • #6
            Envoyé par Guygone
            Dimanche je suis tombé sur la 3ème de Mahler dirigée par Claudio Abbado . Grands frissons … à la fin, la caméra nous a montrés de nombreux spectateurs en larmes …la musique certainement et je pense aussi que l ‘état physique du Chef a joué .Depuis quelques années il est en effet gravement malade . La beauté (et la bonté) qui se dégageait de ce Chef m ‘a complètement collé sur le fauteuil. Ce même Chef que j ‘ai eu la chance de découvrir à Londres dans les années 65 dans les « tableaux d ‘une exposition » et qui m ‘avait enthousiasmé .
            Mais la musique classique est vraiment un très vaste sujet .
            Depuis une dizaine d’ années je me suis mis à l opéra et là aussi je fais de très belles rencontres.

            Perso moi je m'y suis mis un peu par hasard il y a deux ans, et j'essaye encore aujourdhui de découvrir tant de grands classiques, des musiques que l'on a entendu, mais dont on est incapable de mettre un nom dessus ( et je susi spécialiste...) J'essaye de compléter un peu comme je peux et je remercie Comme une image pour sa grande intervention, à la fois pour le fond et la forme, qui va me permettre d'élargir un peu mes connaissances.
            L'Opéra j'ai encore du mal.

            Deuxième jet après celui d'hier soir, ou de ce matin comme vous voudrez:

            Carl Orff - Carmina Burana Gigantesque

            Sergei Prokofiev - Montagues And Capulets - Dance of Knights le clip est assez surprenant.

            Bach -Suite n°1 pour violoncelle (Prélude)
            Version par Rostropovitch! Mondialement connu et vraiment excellent dans son instrument. C'est aussi celui qui avait joué devant le mur de Berlin le 9 novembre 89.

            Johannes Brahms - Hungarian Dances
            interprété par le regretté Yehudi Menuhin
            (c'est quand même autre chose qu'une sonnerie de portable hein!)

            Isaac Albeniz - Asturias à la guitare. Attention Chef d'oeuvre! Un de mes préférés! Sublime du début à la fin.(Perso j'a laché ce morceau après 2 mois... vraiment trop dur) Une vraie atmosphère ibérique!
            On était à l'OL, là où on avait toujours rêvé d'être. On était entre potes [...]

            Commentaire


            • #7
              Tiens, si tu veux je ferai un enregitrement de Mallorca d'Albeniz, très joli morceau pour piano !!

              Commentaire


              • #8
                Envoyé par Lord_Ribery
                Ah Earls, un topic pour moi, je me sens comme un petit poisson dans l'eau !! Pour la sonate clair de lune de Beethoven, je suis en train de la travailler (3ème mouvement pour l'instant).

                C'est marrant, j'écoute en boucle la symphonie du nouveau monde de Dvorak en ce moment !

                Sinon, Beethoven et moi, c'est une histoire d'amour...:)
                J'ai pensé à toi en le faisant.
                Si tu veux d'ailleurs mettre ton lien myspace, pour qu'on puisse profiter de tes compos sympas.

                Beethoven, pareil, c'est ma référence. Je ne connais pas encore bien Mozart et il va falloir que je m'y mette.
                Pour le moment je me contente de mettre les Grandes Sonates, et autres grands classiques.

                Vivaldi - Les 4 saisons - Eté (presto)

                à comparer avec Patrick Rondat - Vivaldi Tribute

                Les guitaristes apprécieront!
                Dernière modification par Earls court, 21/08/2007, 10h45.
                On était à l'OL, là où on avait toujours rêvé d'être. On était entre potes [...]

                Commentaire


                • #9
                  La musique classique n' a aucun accés dans les milieux populaires et c' est bien dommage ... Avant , j' aimais bien écouter Frédéric Lodéon sur France Inter, ce type rend accéssible cette musique et l'a fait découvrir
                  a des néophites comme moi, sous un angle nouveau et surtout vachement simple .
                  sigpic

                  Commentaire


                  • #10
                    Un phénomène particulièrement significatif de l'état de délabrement et de décrépitude du niveau culturel général, c'est Radio Classique. Son programme s'éloigne de plus en plus de la musique dite "classique" pour dévier vers les BO de films dont la nullité saute aux oreilles de tout homme de goût.:proud:
                    Membre du M.A.M.

                    La terre est bleue comme un melon

                    Commentaire


                    • #11
                      Envoyé par Lord_Ribery
                      Ah Earls, un topic pour moi, je me sens comme un petit poisson dans l'eau !! Pour la sonate clair de lune de Beethoven, je suis en train de la travailler (3ème mouvement pour l'instant).

                      C'est marrant, j'écoute en boucle la symphonie du nouveau monde de Dvorak en ce moment !

                      Sinon, Beethoven et moi, c'est une histoire d'amour...:)
                      tout pareil... pour moi, Beethowen est le "père" de toute une lignée, qui va jusqu'à Mahler, Dvorak, Wagner et même au delà...

                      Mozart n'est le père de personne, sauf quand on écoute la symphonie fantastique, dans un style un peu différent hein... mais il y a des éclairs des fois, des trucs, tu te demandes qui a composé... faut dire que berlioz, c'était un très grand... incompris, voire méprisé en France.

                      Sinon, Mendelsohn, hélas un peu trop compliqué à jouer, un peu trop élitiste (à part quelques morceaux dont évidemment, celui que l'on entend à tous les mariages), une de ses symphonies (je ne me souviens jamais laquelle, mais c'est une pièce pour violon et orchestre) marque d'ailleurs LA frontière entre les amateurs éclairés et les virtuoses... ç'aurait été mon rêve de pouvoir la jouer un jour... mais bon, trop dur, il faut savoir se trouver des limites. J'avais vu ce connard de Vadim Repin à l'auditorium de Lyon avec l'ONL... franchement, c'est sublime à écouter.

                      Les italiens c'est pas mal aussi, mais j'en suis revenu, j'avais un rêve, c'était de me faire les 4 saisons en premier violon, je l'ai fait... bah c'était bien mais pas au point de me damner pour lui, pourtant au niveau violon, un de ses concertos est joué par tout instrumentiste le fameux "mi la la la la la do si la do si la do si la sol fa mi re do si mi do la la mi la la la la la sol fa mi fa re ...) j'ai l'air, mais je ne me souviens plus du numéro...

                      Rossini c'est quelque chose aussi, mais le romantisme à outrance, ne m'a jamais branché, puis en fait, c'est quand j'ai voulu essayé l'alto, ce qui ne m'a pas réussi, j'ai commencé sur du Rossini, et je n'ai jamais accroché.
                      www.soutien.jean-paul.degache.over-blog.com pour ne pas oublier

                      Commentaire


                      • #12
                        je vois que earls nous cite Orff, j'ai toujours refusé de jouer (mon orchestre aussi d'ailleurs), même si ça attire les foules (forcément) remplir une basilique pour jouer un truc un peu limite nazi, ça me gêne... en plus, c'est vraiment trop lourd je trouve.

                        Tu parles de Brahms, ce fut ma hantise! Autant les danses hongroises, c'est super à jouer (avec un accompagnement piano) mais les concertos pour violon sont souvent très très durs et donc joués lors des examens de passage en conservatoire, depuis, je suis allergique à Brahms. Heureusement, arrivé à un certain niveau, on te donne des trucs "de concours", un certain Vieuxtemps, compositeur de morceaux ultra difficiles, doit être connu de chaque personne ayant fait au moins 6 ans de conservatoire... au bout d'un moment, tous les ans, on se tape un "Vieuxtemps" devant le jury de fin d'année... c'est moche, c'est dur, mais faut le faire...
                        www.soutien.jean-paul.degache.over-blog.com pour ne pas oublier

                        Commentaire


                        • #13
                          je viens de trouver ça, ça m'a bien fait rire!

                          Mozart

                          Franchement pas mal!
                          On était à l'OL, là où on avait toujours rêvé d'être. On était entre potes [...]

                          Commentaire


                          • #14
                            Moi, là, j'écoute du Tchaïkovski ! C'est magnifique.
                            C'est dingue que les jeunes, de nos jours, n'écoutent plus ce style musical ; c'est si reposant pourtant.

                            Commentaire


                            • #15
                              Envoyé par Comme une image
                              je vois que earls nous cite Orff, j'ai toujours refusé de jouer (mon orchestre aussi d'ailleurs), même si ça attire les foules (forcément) remplir une basilique pour jouer un truc un peu limite nazi, ça me gêne... en plus, c'est vraiment trop lourd je trouve.

                              Tu parles de Brahms, ce fut ma hantise! Autant les danses hongroises, c'est super à jouer (avec un accompagnement piano) mais les concertos pour violon sont souvent très très durs et donc joués lors des examens de passage en conservatoire, depuis, je suis allergique à Brahms. Heureusement, arrivé à un certain niveau, on te donne des trucs "de concours", un certain Vieuxtemps, compositeur de morceaux ultra difficiles, doit être connu de chaque personne ayant fait au moins 6 ans de conservatoire... au bout d'un moment, tous les ans, on se tape un "Vieuxtemps" devant le jury de fin d'année... c'est moche, c'est dur, mais faut le faire...
                              Je connais pas trop les histoires et influences des compositeurs. Pour Carl Orff j'étais pas au courant. Wagner je savais qu'il était profondément antisémite, et il avait aussi cette idée de grandeur de l'Allemagne (que d'ailleurs toute l'Allemagne a eu à partir du XIXe jusqu'en 45), qui a été bien repris par Hitler.
                              On était à l'OL, là où on avait toujours rêvé d'être. On était entre potes [...]

                              Commentaire


                              • #16
                                Envoyé par Aficionado.
                                Moi, là, j'écoute du Tchaïkovski ! C'est magnifique.
                                C'est dingue que les jeunes, de nos jours, n'écoutent plus ce style musical ; c'est si reposant pourtant.
                                c'est bien ça aussi... c'est un vrai tournant Tchaikoski, le moment où la symphonie prend ses libertés et ne repose plus sur des bases ultra classique, c'est le moment où l'on fait plus parler les mouvements que créer une harmonie. Après lui, tous lui emboiteront le pas... il suffit d'écouter le titan de Mahler, pour comprendre... on voit arriver le Titan rien qu'en écoutant cette musique.
                                www.soutien.jean-paul.degache.over-blog.com pour ne pas oublier

                                Commentaire


                                • #17
                                  C'est marrant, vous êtes tous des fans de grande musique romantique, qui personnellement me laisse de marbre quand elle ne m'irrite pas. A entendre Malher, j'ai l'impression de regarder une croûte.

                                  En revanche, peu d'entrain pour Mozart (inégalé à ce jour, même par Bach qui pourtant vaut à lui seul toute la musique composée au XIXème siècle).
                                  Membre du M.A.M.

                                  La terre est bleue comme un melon

                                  Commentaire


                                  • #18
                                    Gustav Mahler - Symphonie N°1 Titan
                                    On était à l'OL, là où on avait toujours rêvé d'être. On était entre potes [...]

                                    Commentaire


                                    • #19
                                      Envoyé par Earls court
                                      Beethoven, pareil, c'est ma référence. Je ne connais pas encore bien Mozart et il va falloir que je m'y mette.
                                      Pour le moment je me contente de mettre les Grandes Sonates, et autres grands classiques.
                                      Alors si je vais te faire une petite liste pour Beethoven :
                                      - les 32 sonates pour piano
                                      - les 16 quatuors à cordes
                                      - les 9 symphonies

                                      Ce sont les oeuvres majeures de Beethoven, les pièces pour piano sont le premier laboratoire de Beethoven qui était lui même pianiste. Les quatuors sont plus durs d'accès, bcp plus introspectif, mais magnifique. Les symphonies : c'est pour le grand public, mais il y a tout le caractère de Beethoven dedans. L'orchestration de Beethoven est sublime.

                                      Pour aborder les sonates de Beethoven, je te conseille les sonates suivantes :
                                      n°8 (la pathétique), n°14 (Clair de lune), n°15 (pastorale), n°17 (la tempête), n°21 (Waldstein), n°23 (Appassionata), n°26 (les Adieux), n°32 (op.111) !
                                      Ca te donne un aperçu de ce qu'a fait Beethoven pour le piano. Alfred Brendel est la référence pour l'interprétation.

                                      On va passer les quatuors à cordes, parce que c'est pas vraiment évident au début...

                                      Les symphonies : n°3 (héroïque), n°5, n°6 (pastorale), n°7 et n°9 (une merveille). Direction par Otto Klemperer (un tempo un peu plus lent que les autres, mais une qualité de direction incroyable) !



                                      Pour Mozart ce que je peux te conseiller : La flûte enchantée et le Requiem, ce sont les deux oeuvres de la fin de sa vie, des pures joyaux.



                                      Je ferai un tour d'horizon d'autres compositeurs dans la journée !

                                      Commentaire


                                      • #20
                                        Envoyé par Earls court
                                        Je connais pas trop les histoires et influences des compositeurs. Pour Carl Orff j'étais pas au courant. Wagner je savais qu'il était profondément antisémite, et il avait aussi cette idée de grandeur de l'Allemagne (que d'ailleurs toute l'Allemagne a eu à partir du XIXe jusqu'en 45), qui a été bien repris par Hitler.
                                        Wagner était un antisémite comme un peu tout le modne à l'époque, c'était un paien et tout et tout, mais ce n'était pas le compositeur de Hitler... Orff, lui était payé, grassement, par le Reich, Carmina Burana est une commande pour glorifier la race aryenne et pour permettre au peuple de s'identifier à une musique...

                                        Et puis quand on y pense, c'est un peu simplet et facile comme effets: coeurs, cuivres, musique angoissante et grandiloquente... je trouve que le travail du compositeur tombe un peu dans la facilité.
                                        www.soutien.jean-paul.degache.over-blog.com pour ne pas oublier

                                        Commentaire


                                        • #21
                                          Envoyé par jeronimo roteur iii
                                          C'est marrant, vous êtes tous des fans de grande musique romantique, qui personnellement me laisse de marbre quand elle ne m'irrite pas. A entendre Malher, j'ai l'impression de regarder une croûte.

                                          En revanche, peu d'entrain pour Mozart (inégalé à ce jour, même par Bach qui pourtant vaut à lui seul toute la musique composée au XIXème siècle).
                                          Mahler est à la frontière du romantique et du post romantique il fait vraiment parler l'orchestre, on ne peut pas le comparer aux "vrais" romantiques, je trouve, comme Mendelsohn, Mozart, je ne cite rien de lui parce que je ne le considère pas humain, composer des trucs pareils, c'est divin...

                                          Bach c'est scientifique je trouve, mais ça l'est tellement que ça devient génial, une oreille très avertie "sent" le côté scientifique, calculé, des brandebourgeois ou de certaines sonates pour orgue... mais très vite on se laisse emporter, on oublie le contrepoint, et on est emporté... un brandebourgeois bien exécuté, c'est très très fort.
                                          www.soutien.jean-paul.degache.over-blog.com pour ne pas oublier

                                          Commentaire


                                          • #22
                                            Ce sont les oeuvres majeures de Beethoven, les pièces pour piano sont le premier laboratoire de Beethoven qui était lui même pianiste. Les quatuors sont plus durs d'accès, bcp plus introspectif, mais magnifique. Les symphonies : c'est pour le grand public, mais il y a tout le caractère de Beethoven dedans. L'orchestration de Beethoven est sublime.
                                            Beethowen et la musique de chambre, je trouve ça assez apre quand même, puis c'est dur à jouer...
                                            www.soutien.jean-paul.degache.over-blog.com pour ne pas oublier

                                            Commentaire


                                            • #23
                                              Envoyé par Lord_Ribery
                                              Alors si je vais te faire une petite liste pour Beethoven :
                                              - les 32 sonates pour piano
                                              - les 16 quatuors à cordes
                                              - les 9 symphonies

                                              Ce sont les oeuvres majeures de Beethoven, les pièces pour piano sont le premier laboratoire de Beethoven qui était lui même pianiste. Les quatuors sont plus durs d'accès, bcp plus introspectif, mais magnifique. Les symphonies : c'est pour le grand public, mais il y a tout le caractère de Beethoven dedans. L'orchestration de Beethoven est sublime.

                                              Pour aborder les sonates de Beethoven, je te conseille les sonates suivantes :
                                              n°8 (la pathétique), n°14 (Clair de lune), n°15 (pastorale), n°17 (la tempête), n°21 (Waldstein), n°23 (Appassionata), n°26 (les Adieux), n°32 (op.111) !
                                              Ca te donne un aperçu de ce qu'a fait Beethoven pour le piano. Alfred Brendel est la référence pour l'interprétation.

                                              On va passer les quatuors à cordes, parce que c'est pas vraiment évident au début...

                                              Les symphonies : n°3 (héroïque), n°5, n°6 (pastorale), n°7 et n°9 (une merveille). Direction par Otto Klemperer (un tempo un peu plus lent que les autres, mais une qualité de direction incroyable) !

                                              Je ferai un tour d'horizon d'autres compositeurs dans la journée !
                                              Merci bien pou les sonates ! C'est ce que je cherche. Pathéthique j'adore. Le 1er et 3e mouvements sont sublimes. Les autres sont sympas, mais c'est pas le même effet. Le premier est certainement l'un de mes morceaux préféré. L'autre jour, un gars a joué ça au piano dans la rue. Les gens se sont arretés, se sont tus et ont écouté. C'etait parfaitement interprété, et malgré les bruits de la rue, c'est vraiment très bien ressorti.

                                              Pour les autres je vais jeter un coup d'oeil, Appassionata, Les Adieux, Tempête, Waldstein...

                                              Sinon je connais pas grand chose en symphonie, si ce n'est que tous les grands se sont limités à 9.
                                              On était à l'OL, là où on avait toujours rêvé d'être. On était entre potes [...]

                                              Commentaire


                                              • #24
                                                Envoyé par Earls court
                                                Merci bien pou les sonates ! C'est ce que je cherche. Pathéthique j'adore. Le 1er et 3e mouvements sont sublimes. Les autres sont sympas, mais c'est pas le même effet. Le premier est certainement l'un de mes morceaux préféré. L'autre jour, un gars a joué ça au piano dans la rue. Les gens se sont arretés, se sont tus et ont écouté. C'etait parfaitement interprété, et malgré les bruits de la rue, c'est vraiment très bien ressorti.

                                                Pour les autres je vais jeter un coup d'oeil, Appassionata, Les Adieux, Tempête, Waldstein...

                                                Sinon je connais pas grand chose en symphonie, si ce n'est que tous les grands se sont limités à 9.
                                                et Mozart, c'est pour les chiens?
                                                www.soutien.jean-paul.degache.over-blog.com pour ne pas oublier

                                                Commentaire


                                                • #25
                                                  Envoyé par Comme une image
                                                  Wagner était un antisémite comme un peu tout le modne à l'époque, c'était un paien et tout et tout, mais ce n'était pas le compositeur de Hitler... Orff, lui était payé, grassement, par le Reich, Carmina Burana est une commande pour glorifier la race aryenne et pour permettre au peuple de s'identifier à une musique...

                                                  Et puis quand on y pense, c'est un peu simplet et facile comme effets: coeurs, cuivres, musique angoissante et grandiloquente... je trouve que le travail du compositeur tombe un peu dans la facilité.
                                                  Je ne savais pas. Je trouve ça en tout cas assez grandiose, entre les cuivres et les choeurs. Je trouve que ça donne un effet de gigantisme, de fin du monde, je sais pas vraiment comment expliquer ça...

                                                  Après tout je connais pas grand chose en classique et je ne demande qu'à en savoir plus!
                                                  On était à l'OL, là où on avait toujours rêvé d'être. On était entre potes [...]

                                                  Commentaire

                                                  Chargement...
                                                  X