Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Le topic du vin

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Judgeman2 :

    Ça donne quoi les blancs chez eux? Pas trop lourds/sudistes? J'imagine que non puisque je crois que tu n'aimes pas les blancs patauds^^

    Envoyé par Faf la raz Voir le message
    judge, y donnait quoi au nez ton pécharmant?


    Tain je me Gy^^-se
    Envoyé par el giovane
    j'ai trouvé ma femme en train de se faire sauter par un gars

    Commentaire


    • Envoyé par rudy69140LeRetour Voir le message
      Judgeman2 :

      Ça donne quoi les blancs chez eux? Pas trop lourds/sudistes? J'imagine que non puisque je crois que tu n'aimes pas les blancs patauds^^



      Pas du tout lourds justement, en tout cas pour ceux que j'ai gouté
      Je pense que le sauvignon y est pour bcp

      Commentaire


      • Hello la compagnie,

        ce matin passé en coup de vent sur Sancerre pour leur marché aux vins de France.

        J'ai gouté seulement les bourgogne (3 domaines), 1 de Vouvray et 1 de Rhône Nord:

        -Domaine Laboureau:

        1 Aligoté qui ne m'a pas spécialement marqué plus que ça. Un Maranges blanc pas mal, mais déjà à 20 ou 22 euros, pas donné. Un Corton Charlemagne avec beaucoup de finesse, mais encore serré, à 75 euros. Ensuite une gamme de rouges qui m'ont paru un poil rustiques, peut-être le Maranges (même pas sur) et le Volnay 1er Cru avaient du charme.

        -Domaine Confuron-Gindre:

        Coup de coeur pour ses 2015, j'ai été moins enchanté par les 2017. Les nez étaient tantôt parfumés avec de la classe, tantôt sur un élevage marqué. Pour la science, j'ai pris un Vosne Village et un Vosne 1er Cru Les Brûlées. Le village sera à boire d'ici 3 ans, on verra bien.
        Je pense que 2017 proposait moins de matière et de fruit pour cacher l'élevage, car sur les 2015 dégustés il y a deux ans, aucune trace d'élevage.

        -Domaine Chevrot:

        Il y a 2 ans, leurs 2015 m'avaient surpris par leur profil très murs et très rond pour les rouges. En blanc, belle découverte avec leur aligoté, attaque ronde, puis ça part sur les agrumes, finale tendue. 12,50 euros ou 9,50 euros par 6 bouteilles. Bon, vu que j'avais pas prévu de budget particulier pour ce salon, j'ai fait l'impasse. Ensuite 2 autres blancs, un Santenay et un Maranges, ils m'ont paru peut-être un peu déviant (au moins pour un des deux).
        En rouge, surement le domaine le plus charmeur des 3 à ce stade. Mais les tarifs ne sont pas forcément doux, donc j'ai fait l'impasse.

        En Rhône Nord, j'ai testé le Domaine des Pierres Sèches. Je crois que le vigneron a fait ses armes au Domaine du Tunnel (d'ailleurs, il y avait un St Péray du domaine du Tunnel à la vente dans la gamme proposée). J'ai gouté la Syrah en IGP Ardèche, une sorte de réplique d'un Gamay foufou, pas mon truc. J'avais eu le même ressenti avec une Syrah de base de Jamet l'année dernière.
        Ensuite le St Jo 2017, serré, sur la fumée, la suie, l'encre. Clairement pas en place, enfin pas à mon goût. J'avais déjà eu la même impression sur le 2015. J'aurais bien aimé avoir vu le 2016 pour voir sur un millésime plus soft que 15 ou 17.

        Bref, globalement assez mal gouté sur l'heure passée là-bas. Je voulais faire un domaine de Chablis, un d'Alsace et 2 de Champagne, mais me connaissant, j'aurais craqué des sous alors je me suis enfui...
        Envoyé par el giovane
        j'ai trouvé ma femme en train de se faire sauter par un gars

        Commentaire


        • Hello,

          ce midi, petit repas au Vineum de Jaboulet à Tain. Et comme il y a environ 2 ans, super RQP je trouve. le menu:



          J'ai pris en entrée la salade de riz sauvage (très surprenant en terme de texture que ce riz sauvage!), puis le pigeon et enfin la pêche pochée.

          J'ai pris la formule avec 2 verres (+1 en option). J'appréhendais un peu car je me souviens que Requin n'avait pas été enthousiasmé sur la sélection de vin servie dernièrement. Un peu peur que ça se résume à un coup de Côtes-du-Rhône blanc, puis un verre de Côtes-du-Rhône rouge quoi, mais il n'en fut rien!

          Avec l'entrée, un verre de Crozes-Hermitage Mule Blanche, peut-être sur 2016 ou 2017, me souviens plus du millésime. Même si je suis pas fan des blancs Rhône Nord, preuve est que quand c'est bien fait, ça ne me dérange pas d'en boire de temps à autre. Une aromatique sur le miel principalement et des amers pas trop violents qui s'effaceront même un peu au réchauffement (j'aurais parié l'inverse en temps normal). Plutôt pas mal.

          Avec le pigeon, belle surprise, un verre d'
          Hermitage La Petite Chapelle 2012! Et ça tombe bien, j'en ai une quille qui dort en cave, ça donne l'occasion de voir ce que ça a à raconter

          Un nez très syrah légèrement évoluée, petite pointe dans le nez qui rappelle un peu le poivre. Quelques tanins poudreux en bouche et une finale encore assez puissante. Le touché de bouche, quant à lui, n'a rien d'exceptionnel. Assez neutre. C'est peut-être le point faible de ce vin, on pourrait assimiler ça à un manque de personnalité peut-être. Mais ça reste tout de même très bon car le nez a un côté enivrant, envoutant. Mais quand je repense aux 50 euros dépensés pour cette bouteille, je trouve que ça ne les vaut pas. Enfin 50 euros... C'était il y a deux ans. Aujourd'hui ils en ont encore à vendre. 36 euros cette fois-ci. Comme quoi ça doit pas se vendre extrêmement bien tout de même. Allez Madame Frey, baissez vos tarifs, lâchez vos Cornas parcellaires à 20 balles, promis on en prendra plein!

          Bon, c'est pas tout, mais arrivé au dessert, une petite soif me saisit. Et va pour un verre de
          Muscat de Beaume de Venise Le Chant des Griolles 2014. Nez très floral, gros bouquet de fleur dont la violette, mais aussi d'autres (dur à identifier personnellement). C'est complexe et expressif. La bouche n'est pas lourde de sucre, mais avec une belle mâche. Plutôt joli, je suis reparti avec une bouteille!

          On ressort de table, on n'a plus faim, sans être "blindé". Critère indispensable pour que je remette les pieds dans un établissement. Quand je pense à des collègues de boulot qui se masturbent sur le dernier chinois à volonté qui vient d'ouvrir, j'ai envie de mettre le feu à leur maison par exemple . Le service topissime! Simple, efficace, avec le sourire,... avec un sommelier qui vient pour voir avec chaque personne pour les accords qu'elle souhaite,...

          Pour 4 personnes, avec un total de 7 verres de vin et 4 cafés (ainsi qu'une petite assiette de ravioles pour ma fille), je m'en suis sorti pour 147 balles. Franchement très honnête pour un restau où le vin est bon, servi à bonne température et dans des verres dignes de ce nom! J'y reviendrai encore avec plaisir!
          Envoyé par el giovane
          j'ai trouvé ma femme en train de se faire sauter par un gars

          Commentaire


          • Bu quelques vins très sympas ces derniers jours lors de différentes occasions :

            - Condrieu Vidal-Fleury 2014 tout simplement superbe avec une petite touche vanillée qui dénotait avec la touche d'amertume
            - St-Estèphe Château Meyney 2004 bien charpenté. Il a dévoilé toute sa puissance en bouche. Très bien avec le rosbif
            - Lucidus 2016 de Chapoutier. Pas mal également mais aurait mérité d'attendre encore quelques années.
            IF YOU FAIL TO PREPARE, BE PREPARED TO FAIL !

            Commentaire


            • Hello tout le monde.
              Vla le temps des FAV, avez vous déja eu l'occasion de regarder ce qui pouvait se faire d'intéressant dans les différentes enseignes ?

              Perso, je n'ai pas prévu un gros budget cette année, changement de voiture pour ma femme oblige...
              Mais je regarderai peut être pour quelques quilles manquantes dans ma cave si je trouve des choses intéressantes (chablis, alsace par exemple)
              On trouvera peut être quelques bons vins doux naturels, il y en a souvent chez carrefour (souvent mas amiel ou des banyuls de bonne facture)

              J'ai juste regardé sur vente privée pour le moment mais je n'ai pas trouvé de domaine que je connaissais donc je passerai mon chemin.

              Commentaire


              • Hello,

                j’étais justement en train de regarder la FAV Ventes Privées, elle est quand même vraiment bof... je me souviens que l’année dernière il y avait quelques références sympas. Là hormis le bordelais sur quelques réf, le reste m’emballe guère.

                Sinon pas encore reçu de prospectus de GMS. La FAV Idealwine commence le 10 septembre avec quelques trucs sympas (un site avait donné une partie du catalogue de la FAV Idealwine, faudrait que je retrouve ça).

                moi de mon côté, pas de budget prévu non plus, et j’ai envie de me faire une petite commande de Lapierre et de Thivin chez mon caviste.

                P.S.: si vous aviez bien aimé le rosé de Charvin que Gy avait ramené à la dernière DEF, il est en vente directe sur Idealwine a 9,90 euros. Il me semble qu’au domaine, on avait payé le 2017 plus cher. Je me tâte à harceler le père requin pour me greffer sur son éventuelle commande en cours...
                Envoyé par el giovane
                j'ai trouvé ma femme en train de se faire sauter par un gars

                Commentaire


                • Hello les gars, checkez vos mails!

                  Envoyé par rudy69140LeRetour Voir le message
                  moi de mon côté, pas de budget prévu non plus, et j’ai envie de me faire une petite commande de Lapierre et de Thivin chez mon caviste.
                  C'est fait, avec des bulles de 2005 et 2012 de Foreau. V'la la gueule du compte maintenant...
                  Envoyé par el giovane
                  j'ai trouvé ma femme en train de se faire sauter par un gars

                  Commentaire


                  • Hello,

                    pour les FAV en GMS je vais peut-être me laisser tenter sur une quille pour voir. Il s'agit d'un Bourgogne blanc à 6,80 euros chez Carrefour qui est cité dans les sélections de quelques médias (pour ce que ça vaut, mais à ce prix, je tenterai pour voir):


                    1. Kimmeridgien

                    Bourgogne blanc, Jean-Marc Brocard, 2018

                    Comme le nom de cette cuvée l’indique, elle est issue d’un terroir datant du jurassique supérieur, le Kimmeridgien, le même que celui de Chablis. Simple bourgogne, il offre un nez vif d’agrumes et un fruit juteux en bouche, ponctué par une minéralité saline. Simplement délicieux et très abordable.


                    6,80 € chez Carrefour
                    https://www.nouvelobs.com/vin/201909...bourgogne.html

                    JeanMarc
                    Brocard,
                    bourgogne chardonnay,
                    blanc 2018
                    Ce producteur chablisien reste
                    une valeur sûre, quelle que soit
                    l’appellation qu’il travaille. Ce
                    chardonnay tient la route, file
                    droit, grâce à une minéralité bien
                    maîtrisée. Voilà qui a du peps et
                    de la longueur. Légère amertume
                    en finale qui donne de l’élégance
                    à l’ensemble. Bon potentiel
                    de garde. 6,80 €
                    Vous pouvez consulter la sélection du Monde entière sur LPV en téléchargeant un petit PDF (ICI).

                    P.S.: j'ai comme une impression de déjà-vu. Cette cuvée n'aurait-elle pas déjà été citée par quelqu'un pour une FAV précédente sur ce topic?
                    Envoyé par el giovane
                    j'ai trouvé ma femme en train de se faire sauter par un gars

                    Commentaire


                    • Hello les gones,

                      petit craquage ce matin sur Idealwine, un petit Meursault 1er Cru Poruzots Vieilles Vignes 2016 du Domaine Dominique Laurent. Le Prix? Ben 29 euros ma foi. Pas trop compris le tarot puisque toutes les références que je trouve de lui sur le net sont généralement dans des tranches tarifaires plus hautes (genre des Gevrey/Morey St Denis en village à 30 euros, le Gevrey VV à 45, les grands crus à 150,...). Peut-être du négoce? En tout cas, ça a été la foire d'empoigne pour en avoir, la FAV ouvrait à 11h, 54 bouteilles dispos et j'ai chopé la dernière à 11h30...

                      Sinon, ayant du temps à tuer au taff ce matin, j'ai regardé les catalogues des FAV d'Intermarché et de Carrefour.

                      Pour Intermarché:

                      -encore pas mal de Bordeaux sur 2012 entre 10 et 15 balles,
                      -quelques 2010 à des prix abordables,
                      -un St Em' Château Simard 2005 pour une quinzaine d'euros (là j'avoue que je me laisserais bien tenter, même si on sait pas trop où à trainer la bouteille tout ce temps),
                      -Bergerac Tour des Gendres Primo de Conti en rouge et blanc pour 5 balles,
                      -Une sélection Rhône à chier comme pas permis (tant mieux pour mon portefeuille)
                      -Les classiques Givry de Mouton, Santenay des frères Muzards, Clos de los siete,...

                      Quelques trucs en blancs si on n'a pas peur de leur traitement avant de rentrer en rayon (pas mal de cuvées GMS de maisons connues style Cauhapé,...). Yquem 15 à 335 euros, toujours moins cher que le Yquem vendu 10 000 euros sur Cdiscount ().

                      Pour Carrefour, quelques trucs plus intéressants:

                      -quelques Bourgogne rouges mais bien souvent de producteur pas connus (donc bon...).
                      -en Bourgogne blancs, il y a les 3 Bourgogne blancs (Kimmeridgien, Portlandien et Jurassien) de Brocard dont j'ai parlé plus haut (ainsi que sa gamme de Chablis, enfin une partie tout du moins) pour 6,80 euros que j'ai bien envie d'essayer.
                      -en Bordeaux, le Château Montfollet que Requin nous a fait découvrir il y a longtemps maintenant sur ce topic avec une cuvée que je n'avais jamais vue: Intense (sans sulfites ajoutés), noté 17/20 par la RVF pour... 5,95 euros. Ça c'est sur, je vais en tenter une s'il en reste quand j'y passerai!
                      -Fleur Haut Gaussens à 7,50 euros.
                      -La fameuse Cuvée Hortense en 2018 à 4,40 euros. J'en ai gouté une la semaine dernière sur 2018, je l'ai trouvée très bonne avec un belle équilibre entre le fruit exotique du Sauvignon, complexifié par le Semilion et la vanille de l'élevage, finale agrumesque qui rafraichit bien la bouche. Encore un top RQP. Peut-être même la meilleure Cuvée Hortense bue!
                      -Dans les "grandes" quilles, le Gevrey 17 de Dominique Laurent à 40 balles (donc je comprends toujours pas le prix du Meursault 1er Cru VV à 29 euros), Cuvée L 18 à 13,95 euros (notée 13/20 par la RVF), Côte-Rôtie 15 de Guigal à 34,95 pour spéculer un peu dessus avec quelques années de garde en espérant que le spectre de la récession s'éloigne..., un Beaume de Venise du Domaine de... Cassan (pour le clin d'oeil)!

                      Sinon, la blague du jour avec un peu de marketing vegan:





                      Allez, bonne FAV à vous tous si vous y allez. Moi j'ai été invité pour ce soir par Intermarché, comme quoi ils sont pas rancuniers (ceux qui ont vus mes posts supprimés sur ce topic de début juin savent de quoi je parle). Je vais d'ailleurs y faire un tour, j'ai jamais fait de "FAV sur invit'". Pis on sait jamais, y'aura peut-être encore des offres exceptionnelles sur les GC...
                      Envoyé par el giovane
                      j'ai trouvé ma femme en train de se faire sauter par un gars

                      Commentaire


                      • pour le bergerac du chateau tour des gendres, ca doit être une cuvée spéciale FAV car elle n'est pas vendue au domaine (j'y suis passé cet été)
                        Chez CarrefourMarket, il y a un chablis de la chablisienne autour de 10 € qui est vraiment pas mal il parait.

                        Sinon j'ai bu un chateau chalon 1976 de la fruitière viticole de Voiteur.
                        C'était pas mauvais mais clairement sur la fin, les aromes étaient encore là mais plus la puissance et la structure commencait à disparaitre.
                        Je m'attendais à un peu mieux, en principe ce sont des vins qui se bonifient avec le temps, cela ne devait pas être une grande bouteille dès le départ.
                        Cela ne valait clairement pas le chateau chalon de Tissot qu'on avait bu lors d'une DEF, clairement le plus beau vin jaune jamais bu pour ma part
                        Dernière modification par Judgeman2, 11/09/2019, 07h24.

                        Commentaire


                        • Est ce que certains ont déja gouté le saint jo de la gamme amphore d'argent des vins de vienne ?
                          Je ne connaissais pas cette gamme mais si j'ai bien compris ce sont des vins faits avec des raisins achetés à des producteurs et non leurs propres vignes
                          Un caviste vers chez moi le propose à 14,40 €
                          le cornas grandes terrasses 2015 de Jaboulet est à 24,60 €
                          la syrah à papa de montez à 9,50 €
                          et apparemment d'autres petites surprises à découvrir...

                          Commentaire


                          • La Cote Rotie 2007 "La Vialliere" de chez CHAMPET.....vous en pensez quoi les connaisseurs?
                            Il faut l'ouvrir combien de temps avant pour le boire?
                            FAN CLUB AXEL!

                            Commentaire


                            • Un peu dur de répondre comme ça car je ne connais pas le style des vins de ce producteur. S'il fait de la VE à 100% avec grosse extraction suivi d'un élevage de 6 ans dans du fûts 100% neuf archi cramé, faudrait ne pas l'ouvrir maintenant (et sans doute jamais même...).

                              Plus sérieusement, 2007 se boit bien en ce moment, même chez Guigal apparemment, donc tu devrais pouvoir y aller sans crainte. Ouvre 2 heures avant, goute et fais-toi ton propre avis!

                              Envoyé par el giovane
                              j'ai trouvé ma femme en train de se faire sauter par un gars

                              Commentaire


                              • Au fait j'y pense, je vous ai envoyé un mail pour une DEF chez moi l'année prochaine. Je sais que Requin et FAF ont reçu le mail. Si certains ne l'ont pas reçu, peut-être que je n'ai pas envoyé à la bonne adresse car je dispose parfois de plusieurs adresses mail pour certains d'entre vous (je pense à Laulo, Gy et le Juge).

                                Si vous n'avez rien reçu, dites-le moi!
                                Envoyé par el giovane
                                j'ai trouvé ma femme en train de se faire sauter par un gars

                                Commentaire


                                • Hello les Gones, j'ai reçu une invitation pour le salon de Fleurie via le domaine Thivin, y'en a qui ont déja fait ce salon ??

                                  Commentaire


                                  • Hello,

                                    non, jamais fait!

                                    Mais en parlant de Thivin, voici les vins dégustés récemment:

                                    -Côte de Brouilly Les Griottes de Brulhié 2016 - Château Thivin:

                                    La cuvée qui m'avait le plus plus lors de notre passage au domaine. Je n'en avais pas pris car j'avais bien dépensé chez Reynaud et Charvin la veille. Et bien là, je fus un peu déçu et pense que la bouteille est dans une phase ingrate. Une acidité assez prononcée, une matière fluette (alors qu'en dégustation, cette cuvée avait une belle suavité) et l'aromatique joue sur le registre primaire, mais un peu effacé par cette acidité.
                                    Vu que je ne m'avoue pas vaincu, j'ai repris une 2015 et une 2018 chez mon caviste. 2015 pour la garde, 2018 pour boire prochainement.

                                    -Côte de Brouilly Les 7 Vignes 2018 - Château Thivin:

                                    Bue ce soir. Et bien cette "entrée de gamme" dans les Côtes de Brouilly du domaine se révèle plus agréable que les Griottes de Brulhié. La robe est sombre. On a un touché de bouche plus suave, plus d'harmonie, une aromatique primaire aussi, sur le fruit mûr, agréable. Une finale marquée par des amers réglissés qui, si on veut chipoter un peu, demande à attendre un petit peu pour gagner en harmonie. Mais c'est très agréable pour un vin casse croute/glouglou et surtout, on ne tombe pas dans le côté "Gamay foufou" que je n'aime pas (comme pour tous les cépages, blanc comme rouge).

                                    -Vin de Pays du Vaucluse Merlot 2004 - Château des Tours:

                                    La cuvée Merlot Syrah du même millésime avait été moyenne, celle-ci ne sera guère mieux: puissance, côté madérisé, manque de finesse,... Vraiment bof. Ça fait vieux vin, mais sans les qualités qu'on aimerait avoir. Sur ce millésime réputé faible, peut-être aurait-il fallu commercialiser ces bouteilles plus tôt? Je retenterai l'année prochaine avec les 2005, millésime plus consistant je pense.

                                    -Saint Emilion 2005 - Château Simard:

                                    Acheté en FAV chez Intermarché, 15,50 euros. Le nez est pas trop mal, mais pas très expressif. Bouche fondue mais puissante, pas de longueur... Un peu comme Requin le dit souvent, les Bordeaux c'est charmeur au nez, mais dès que tu l'as en bouche, ça se dégonfle (#UnePerchePourGy).

                                    -Bourgogne Kimmeridgien 2018 - Domaine Jean Marc Brocard:

                                    Vin vanté par plusieurs médias pour les FAV chez Carrefour. Et bien j'ai envie de dire bof dans un premier temps. À température de cave, le nez est sur la coquille d'huitre: ok, ça me va. Un touché en rondeur bien définie: RAS. Mais la finale sur des amers trop marqués m'est rédhibitoire pour en reprendre un jour. Rafraichie, les amers se civilisent, mais quand même, ça ne va pas chercher loin, pas de personnalité dans ce vin. En même temps, 6,80 euros. Mais à ce prix là, je préfère mettre 5 euros de plus pour prendre un superbe Mâcon Vergisson / la Roche de J & N Saumaize, avec une superbe interprétation du Chardonnay, mâconnaise il est vrai et non chablisienne.
                                    Bref, les FAV, c'est pas la cour des miracles.

                                    -Côteaux du Layon Sélection de Grains Nobles 1997 - Domaine Delesvaux:

                                    Mon caviste qui m'a fait gouté un verre de cette bouteille qui lui a été offerte par le domaine lors de son passage là-bas. Une robe ambrée légèrement sombre, nstinctivement ça fait penser à un liquoreux évolué, même si je n'en ai jamais vu/bu. Le nez sur la tarte tatin et le café. D'autres choses aussi, mais dur à nommer pour moi. La bouche est grasse, c'est très plaisant. Une belle longueur derrière... Je suis pas fan de sucre (j'ai rien contre non plus, juste ça me passionne pas plus que ça pour l'instant), mais là il faut le dire, c'est beau!

                                    Envoyé par el giovane
                                    j'ai trouvé ma femme en train de se faire sauter par un gars

                                    Commentaire


                                    • Hello les gones,

                                      le topic est endormi à ce que je vois!

                                      Je reviens du Costa Rica. Autant le dire tout de suite, ce fut un calvaire sans fin niveau vin (mais hormis ça, le voyage fut génial of course!).

                                      Pendant le voyage, on a eu une dégust' de rhum. Je suis pas fana d'alcools forts car je trouve que ça manque singulièrement de finesse (trop puissant à cause de l'alcool). Mais bon, petit à petit...

                                      On a gouté 3 rhums, 2 costariciens et 1 nicaraguayen:

                                      -Centenario 4 ans: vraiment bof, doit bien aller dans la pâte à crêpe!

                                      -Centenario 7 ans: là on retrouve un alcool mieux équilibré aromatiquement, de la finesse et un peu de complexité.

                                      -Flor de Caña 7 ans (le Nicaraguayen): plus exubérant, plus gras, la robe plus foncée laisse penser que le bois a plus marqué le rhum, ou que le bois était plus chauffé. Et effectivement, outre la vanille et le caramel, on retrouve en plus du Centenario 7 años du café.

                                      Bon, ce qu'il en ressort, c'est que le rhum ambré joue sur le registre du bois: vanille, caramel, café,... C'est sympa, mais à l'instar du vin, j'aimerais retrouver des traces du végétal (canne à sucre), du terroir,... Et en l'état, j'ai l'impression que le Rhum joue surtout sur la durée de l'élevage et pas grand chose d'autre. Mais je dis ça en étant un pur profane en matière de Rhum/spiritueux en général.

                                      Bon pour la science, j'ai quand même pris un Centenario 9 años et un Centenario 18 años Solera (je vous laisse regarder ce qu'est une Solera, mais ça fait longtemps que je veux tester par exemple un Champagne Solera, le concept me parait génial). On se goutera ça lors de la prochaine DEF car je n'en bois que très rarement (2-3 fois par an, c'est le grand maximum) et jamais seul.

                                      Dans un magasin, j'ai aussi trouvé une Syrah chilienne de 2009 de Marques de Casa Concha (Concha y Toro). Je sais pas trop ce que ça va donner, et le prix n'était pas spécialement amical... Mais pourquoi est-ce que j'ai acheté ça encore moi?
                                      Envoyé par el giovane
                                      j'ai trouvé ma femme en train de se faire sauter par un gars

                                      Commentaire


                                      • Hello,

                                        vu qu’on n’avait pas fait assez de km et que notre bilan carbone du mois d’octobre était trop bas, direction sud-ouest pour récupérer la petite qu’on avait attachée avec une chaîne autour d’un arbre sur une aire d’autoroute.

                                        du coup, ce matin, passage au Domaine Laougué où ils font une cuvée appelée Le Talion (100% petit corbu) qui fait pas mal parler sur LPV.

                                        on a commencé par les rouge. La première cuvée en vin de pays, 100% Tannât, apparemment peu extrait car très translucide, sur les petits fruits rouges, assez acides, vraiment bof, mais c'était aussi le premier vin (7 euros).
                                        Ensuite la cuvée 1910, là on retrouve un vrai profil du Sud Ouest: du fruit noir, réglisse, et du volume en bouche, super bien fait (7 euros). Ensuite 2 autres cuvées à 9 et 13 euros, sur le même registre sèveux en bouche avec plus ou moins de finesse ou de complexité en sus. Et enfin, la grande cuvée du domaine, Abrison, 100% Tannat, 24 mois en fûts neuf: bouche légère, presque aérienne, mais nez tout en puissance sur l'élevage et une sorte de réduction pas terrible (écurie) mais qui semblait partir en agitant bien le vin: 36 euros.

                                        Ensuite les blancs secs:

                                        La cuvée 1991 (8 euros) et L’Orée (10 euros). Sur un fruité peu habituel pour moi car je ne bois pas beaucoup de blancs de cette région, mais j’ai trouvé ça différent de Cauhapé par exemple. Et enfin Le Tallion. Alors là, rien qu’au nez, c’est un véritable Objet Vinique Non Identifié! Un peu le fruité de l’Orée, avec un touche d'élevage et un petit côté oxydatif très fin. C’est fin et complexe, mais surtout déroutant (26 euros). Hâte d’en ouvrir une pour revoir ça!

                                        Petite anecdote, j’ai été reçu par l’assistante du domaine qui n’est pas issue du monde du vin et vraisemblablement assez profane en la matière au point de galèrer avec le tire bouchon et me laisser ouvrir les flacons. Du coup, pour me récompenser de ma dure labeur, elle m’a glissé une bouteille de L’Orée^^

                                        Passé chez Montus/Bouscasse pour récupérer mes primeurs 2016, j’ai pu goûter Château Bouscasse et château Montus dont j’ai oublié les millésimes. Pas transcendé, ça poivronne un peu: bof. Puis Bouscasse Vieille Vigne 2015 (seul 100% Tannat des trois): et là, belle sève, joli fruit et pas de poivron! Belle cuvée en devenir! Ensuite j’ai pu goûter leur Pinot Noir 2015, du velours en bouche, de la ronce manquant peut-être un peu de fruit (mais derrière les 3 monstres de Madiran, c’est à relativiser), joli canon mais pas donné (30 euros). Du coup j’ai pris une quille de Montus 2012 blanc considéré comme un des plus grands blancs du sud ouest (27 euros).

                                        et voilà, encore fait n’importe quoi avec ma carte bancaire...
                                        Envoyé par el giovane
                                        j'ai trouvé ma femme en train de se faire sauter par un gars

                                        Commentaire


                                        • Hello Rudy !

                                          Centario 20 ans c'est très bon, on le trouve assez facilement chez les cavistes.
                                          De mémoire, c'est un rhum plutot sur la douceur mais quand même assez complexe
                                          Juste pour se faire mal, ils le vendent combien là bas ? (on le trouve autour des 60€ ici en général)

                                          Coté vin, j'ai ouvert une cuvée la tina 2015 du chateau champ des soeurs
                                          Vous vous souvenez peut être du fitou "au pied de mon arbre" bu lors de la DEF à Cassan.
                                          Cette cuvée est dans le même esprit, mais plus jeune et certainement moins poussée dans l'élevage puisque l'autre était sur 2011 et une cuvée expérimentale
                                          J'avais peur que 2015 soit un peu jeune pour cette cuvée mais finalement c'était déja bien bon.
                                          Assemblage Carignan très majoritaire + grenache et mourvèdre : un vin à l'esprit sudiste sur les fruits noirs, les épices, légèrement giboyant mais le passage en foudre permet de l'arrondir sans apporter un bois trop présent
                                          Du coup un bel équilibre en bouche sans ressentir le coté alcooleux que tu n'aimes pas trop sur les vins du sud parfois.
                                          Franchement pour 15€ au domaine, c'est vraiment une belle affaire
                                          Par contre, il faudrait que j'essaie d'en laisser vieillir quelques bouteilles parce que le potentiel de garde me semble vraiment intéressant et je pense qu'il peut devenir superbe en perdant un peu de puissance pour gagner en finesse avec l'age.

                                          Tout ca me donne vraiment envie de repasser au domaine, d'autant plus que ses derniers muscats sont une véritable réussite d'après certains adeptes sur LPV

                                          Commentaire


                                          • Salon des vignerons à la Halle ce soir. En espérant être plus raisonnable que l'année dernière !

                                            Commentaire


                                            • Envoyé par Miss-OL-Juni Voir le message
                                              Salon des vignerons à la Halle ce soir. En espérant être plus raisonnable que l'année dernière !
                                              J'ai décidé de boycotter. Ras-le-bol d'être pris pour le pigeon de service !
                                              Quand tu achètes une quille à 20 € chez le caviste, ce n'est pas pour la retrouver au même prix dans un salon face au producteur.
                                              J'ai souvenir l'année dernière de plusieurs prises de bec avec des producteurs qui se mettent la marge du caviste dans la poche sans la partager avec le client final. Si les gens se déplacent dans un salon c'est pour tester ET faire de bonnes affaires. Il est où l'intérêt si les prix sont identiques en boutique ?
                                              PS Juge : Le Fitou "Au pied de mon arbre" a été LA révélation lors de la dernière DEF. Je suis preneur de tout ce que tu peux récupérer sur ce vin
                                              IF YOU FAIL TO PREPARE, BE PREPARED TO FAIL !

                                              Commentaire


                                              • Effectivement c'est pas le but. Balance les noms

                                                Commentaire


                                                • Envoyé par Torpedo Voir le message

                                                  PS Juge : Le Fitou "Au pied de mon arbre" a été LA révélation lors de la dernière DEF. Je suis preneur de tout ce que tu peux récupérer sur ce vin
                                                  Je pourrai pas récupérer grand chose sur ce vin particulier, c'était une micro cuvée produite à quelques centaines d'exemplaires.
                                                  Qui plus est une bouteille que le vigneron m'avait offerte parce que je lui avais laissé 150 € (ca change de Reynaud hein...)
                                                  Il m'avait proposé aussi une cuvée vieillie au fond de la mer, c'était bien tentant également.

                                                  Mais en tout cas, j'y retournerai sans aucune doute, peut être l'année prochaine et il est clair que je referai le plein dans ce domaine !

                                                  Commentaire


                                                  • Envoyé par Miss-OL-Juni Voir le message
                                                    Effectivement c'est pas le but. Balance les noms
                                                    La majorité des stands ... C'est malheureusement une pratique qui se généralise.
                                                    Pour avoir un bon plan désormais, il faut acheter en primeur ce qui sous-entend la capacité à stocker et attendre. Ce n'est pas mon cas.
                                                    Pour ma part, le seul intérêt d'aller à un salon désormais c'est de récupérer des vins qui ne sont pas disponibles chez les cavistes du coin.
                                                    IF YOU FAIL TO PREPARE, BE PREPARED TO FAIL !

                                                    Commentaire

                                                    Chargement...
                                                    X