Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Le topic du vin

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Salut les potos.
    Ah comme ça fait plaisir de voir que ce topic revit.

    Sinon suite aux confinement et à la baisse drastique des vins disons petits ou plutôt de consommation plus immédiate, il a bien fallut que la cave se remplisse.
    Heureusement la semaine dernière il y avait les portes ouvertes du Clos St Marc à Taluyers.
    les vins sont vraiment d'un excellent RQP.
    Et Torpedo quel accueil chaleureux !
    Déjà et rien que ça, quand tu dégustes les vins les verres sont pratiquement à moitié rempli, tu sens le partage.
    En tout cas une excellente soirée avec de bons vins, et une superbe ambiance.
    En fait j'suis un ancien de Mars 2006

    Commentaire


    • Demain cote rôtie brune et blonde 2008 de Guigal qui accompagnera...................................... .........




      Des pizzas .

      On verra si ça matche.
      En fait j'suis un ancien de Mars 2006

      Commentaire


      • Hello les gones,

        je ne sais pas si vous passez encore ici, mais voici une bien triste nouvelle:
        Mort d'un viticulteur du Sancerrois après une chute dans une cuve à vin



        Publié le 14/09/2020 à 20h30


        Jean-Marie Raimbault représentait quatre siècles de tradition viticole familiale. © Pierrick DELOBELLE


        La commune de Sury-en-Vaux et tout le vignoble du Sancerrois sont sous le choc. Jean-Marie Raimbault, patron du domaine Raimbault-Pineau et l’un des grands noms de la viticulture locale, est décédé des suites d’un tragique accident.

        Selon les premières constatations, Jean-Marie Raimbault, âgé de 56 ans, a basculé dimanche 13 septembre, en cours d’après-midi, dans une cuve à vin sur son domaine. Il semble avoir eu le temps d’appeler, ce qui a permis à des proches de tenter de le remonter à la surface, en vain.


        Il a fallu vidanger la cuve

        Il a donc fallu vidanger la cuve, évidemment pleine en cette période de vendanges.
        Très vite rendus sur place, les secours ont prodigué des soins d’urgence à Jean-Marie Raimbault, un massage cardiaque notamment.

        Ils sont parvenus à le ranimer avant de le diriger au plus vite vers le service de réanimation du centre hospitalier Jacques-Cœur de Bourges. Tout a alors été tenté pour secourir le viticulteur, mais il est décédé ce lundi, dans la matinée.


        Gaz carbonique

        « Lors d’une fermentation alcoolique, les levures transforment les molécules de sucre en alcool, mais aussi en molécules de gaz carbonique, qui sont un sous-produit de la fermentation alcoolique, explique Fabrice Doucet, directeur du Service interprofessionnel de conseil agronomique, de vinification et d’analyses du Centre (Sicavac). À forte dose, le gaz carbonique (CO2) perturbe la respiration jusqu’à provoquer une perte de connaissance, voire un malaise cardiaque. » Selon lui, « pour un litre de vin, 44 litres de CO2 sont produits ». Sachant qu’une cuve a une contenance moyenne de « 10.000 litres », les quantités de gaz carbonique dégagées peuvent être très importantes et entraîner des effets irréversibles.
        « Tout le monde ici est dévasté, assurait, ce lundi soir, Valérie Chambon, maire de Sury-en-Vaux. C’est une famille de viticulteurs très importante au village, un domaine renommé, magnifique. Presque chaque année, hélas, un drame survient lors des vendanges. Cette disparition est une perte énorme pour le terroir, pour la profession… »


        Quatre siècles de tradition viticole

        Le domaine Raimbault-Pineau produit des vins de sancerre, mais aussi de menetou-salon, de pouilly, des coteaux du giennois. Quatre siècles de tradition et de savoir-faire s’y expriment.

        « C’est dire si cet accident nous accable tous, déplorait, ce lundi soir, Rosalinde Jaarsma, directrice du Bureau interprofessionnel des vins de Centre-Loire (BIVC). Dans chaque domaine, la période des vendanges, cruciale et usante, engendre du surmenage, du stress, de la fatigue, et ce même chez des professionnels très expérimentés. D’où ces accidents, qui surviennent hélas bien trop souvent… »

        Emmanuel Letreulle

        https://www.leberry.fr/sury-en-vaux-...tes/_13836877/
        Envoyé par el giovane
        j'ai trouvé ma femme en train de se faire sauter par un gars

        Commentaire


        • C'est vraiment une bien triste nouvelle.
          c'était quelqu'un de passionné par son métier et super sympa.
          Sur ce fil nous avions parler toujours en bien de ces vins.
          En fait j'suis un ancien de Mars 2006

          Commentaire


          • Bien triste nouvelle en effet les gars; passant par là : on vous voit moins, ça vous dirait pas de reposter un peu? Rudy tes conneries et trolls nous manquent :)
            Envoyé par stadier
            - Upe : ça tiendrait qu'à moi tu serais responsable des Sports sur Canal ...

            Commentaire


            • Je passais juste pour poster la nouvelle que je viens tout juste d'apprendre. Très beau domaine, avec des cuvées Lucien canons. J'en ouvrirai probablement une samedi, pour l'hommage à tous ces plaisirs que ce vigneron a su nous procurer. Que la terre lui soit légère.
              Dans l'adversité, ne jamais lâcher.

              Commentaire


              • Petit repas d'affaires cette semaine. On n'a pu déguster un cornas LA SABAROTTE du domaine Courbis. Dieu que c'est bon. C'est puissant mais extrêmement buvable. ça tapisse la bouche et on en redemande. 3 bouteilles à 5. Je n'ai pas vu la tarif.

                Commentaire


                • Hey les Gones,
                  j'ai ouvert il y a qq semaines un saint Jo 2014 de chez Gripa d'une commande groupée de Torp' il y a qq années, et je me suis régalé. Je sais pas combien j'avais pris de bouteilles, faut que je check ma cave.
                  Sur la même année j'ai également ouvert un blanc la coudée d'or du domaine Viret (domaine en cosmoculture que j'avais visité il y a qq années), mais pour le coup j'ai eu beaucoup de mal à savoir quoi penser de ce vin. L'ensemble des convives a apprécié le vin, moi je suis incapable de dire si j'ai aimé ou non...

                  Commentaire


                  • Envoyé par Faf la raz Voir le message
                    Hey les Gones,
                    j'ai ouvert il y a qq semaines un saint Jo 2014 de chez Gripa d'une commande groupée de Torp' il y a qq années, et je me suis régalé. Je sais pas combien j'avais pris de bouteilles, faut que je check ma cave.
                    Sur la même année j'ai également ouvert un blanc la coudée d'or du domaine Viret (domaine en cosmoculture que j'avais visité il y a qq années), mais pour le coup j'ai eu beaucoup de mal à savoir quoi penser de ce vin. L'ensemble des convives a apprécié le vin, moi je suis incapable de dire si j'ai aimé ou non...
                    Bernard Gripa c'est une valeur sûre. Un vin produit à l'ancienne. Outre les St-Joseph, Il fait aussi d'excellents St-Peray
                    IF YOU FAIL TO PREPARE, BE PREPARED TO FAIL !

                    Commentaire


                    • Hello les copains!

                      Avant tout, une bonne année en vous souhaitant surtout une bonne santé (y en a besoin ces derniers temps)!

                      Les bouteilles ouvertes pour le 24 et le 31 (c'est du copié/collé de LPV)^^

                      Pour le 24, un Champagne Brut sans étiquette qui provient d'une collègue de boulot de madame qui les obtient via un domaine que tiennent de membres de sa famille (7 balles la quille, fallait tenter). Une robe bien colorée, une bulle affirmée mais pas grossière. Vin très aromatique avec du fruit et sur un côté un peu oxydatif. Bouche légèrement sucrée, surmeent le signe qu'il faille attendre un peu que le dosage se fonde.

                      Ensuite pour accompagner le foie gras familial puis une cassolette de St Jacques:

                      Mâcon Vergisson Sur La roche 2019 - Domaine Jacques & Nathalie Saumaize:

                      Fêtant Noël à deux, et madame n'appréciant pas plus que ça le blanc, je décide d'ouvrir une "petite" bouteille pour le blanc (on va garder les cartouches plus grosses pour les copains quand on pourra les revoir).

                      Comme le 2017, il m'a tout l'air d'une belle réussite pour un prix extra. Nez assez classique et pur de Chardonnay, une belle note beurrée en bouche qui reste assez délicate et une finale avec de fins amers citronnés. J'avais eu un peu de mal avec les 2018 que j'avais trouvé un peu miellés, un peu trop murs, mais ici on retrouve une fraîcheur qui à l'aveugle m'aurait emmené plus au nord.

                      S'il a su bien accompagner le foie gras maison, il manquait d'un peu de fond pour ne pas se faire écraser par une cassolette de St Jacques. Encore un coup de cœur pour cette cuvée!
                      Puis avec les pavés d'autruche et rösti:


                      Côte-Rôtie Fortis 2012 - Domaine du Monteillet:

                      Une des premières bouteilles de Côte-Rôtie que j'avais achetées, et en la dégustant au domaine en 2015 j'avais pris une belle claque. De fait, j'en attendais certainement beaucoup, peut-être un peu trop...

                      Le nez est agréable, un poil complexe, plus qu'une Cuvée du Papy même si le fossé me parait moins grand qu'en 2015. La bouche est fondue, petite longueur agréable en finale. Point de feu d'artifice comme espéré. Un peu l'impression d'avoir ouvert cette bouteille entre 2 âges. Le vin n'est pas fermé, mais on a peut-être moins de gourmandise qu'en jeunesse et les arômes tertiaires n'ont pas pointé le bout de leur nez pour amener ce supplément de complexité qui peut donner une toute autre dimension à une bouteille.

                      Ça reste très agréable et bon cependant, mais au prix où c'est vendu, je ne pense pas réitérer l'achat.
                      Pour le 31:

                      J'avais acheté du Prosecco vendu 5 balles chez Grand Frais. Il allait bien sur les huitres avec sa bulle fine mais pas trop persistante et son aromatique sur les agrumes. Ensuite:

                      Sancerre Zeste 2016 - Domaine du Pré Semelé:

                      Ouverte le 31 au soir pour accompagner une sorte de tartare de cœur de pavé de saumon fumé, avocat, échalotes, citron vert,...

                      Toujours cette couleur si claire, le nez est encore plus discret que d'habitude, presque muet! Mais on perçoit légèrement quelques arômes que j'ai du mal à décrire du fait de la faible ampleur mais ça semble "fondu", comme en voie d'harmonisation. On joue encore une fois sur la limite du vin qui pourrait basculer dans le "maigre", sauf qu'en fait pas du tout.

                      La bouche, elle, a perdu de sa tension comparé à il y a un an et demi. Là c'est plus gras, plus confortable. L'aromatique se révèle alors plus en bouche qu'au nez, sur une sorte de mélange beurre, herbe, citron, petit côté rance. Je ne sais pas si c'est l'évolution normale de cette cuvée, ou une phase un peu intermédiaire, mais ça me pousse à boire toutes mes bouteilles de Zeste ou de Montée de St Romble dans l'année pour jouir de ce côté tranchant et de cette aromatique bien citronnée en jeunesse. En même temps ça tombe bien, c'est pour ça que j'achète cette cuvée!
                      Cornas Henri 2014 - Domaine Dumien Serrette:

                      Ouverte le 31 au soir avec quelques heures de carafe pour faire face à une épaule d'agneau frottée aux épices et cuite à 120° pendant 6 heures et accompagnée de légumes poêlés puis passés au four (Grenailles, carottes, topinambours, oignons, champignon de Paris en lamelles, châtaignes, filet d'huile d'olives et herbes).

                      Bu sur 2 jours qu'il aura passé en carafe, le vin n'aura pas bougé. Un profil aromatique très sauvage, des tanins encore bien secs en finale. Compliqué en dégustation seule, passe bien avec l'épaule d'agneau.
                      Mais ce n'est quand même pas mon style de Syrah préféré. Ici le nez manque de gourmandise, de fruit et la bouche est austère du fait des tanins si on boit le vin seul. Ça reste tout de même bon pour un Cornas ouvert si jeune, d'autant plus sur un millésime un peu compliqué pour les rouges dans la région.

                      Je rajouterais que pour le Pré Semelé, ils ne produisent plus la cuvée Zeste qui provenait de 2 parcelles distinctes. Ils élaborent maintenant une cuvée pour chaque parcelle: le Cotelin et la Montée de St Romble. Pour cette dernière, elle a une exposition "nordique" (un truc du genre nord-est ou nord-ouest, la mémoire me fait défaut), ce qui donne des vins tendus, qui je trouve, deviennent rares en ces périodes d'été très chaleureux et ensoleillés depuis 2015. J'ai gouté Zeste 2016 et 2017 ainsi que Montée de St Romble 2018, c'est tendu, citronné, fin, délicat, salin, minéral et salivant à souhait. Élevage sous bois dans des grand contenants qui donne un léger boisé en filigrane. Je pense que je préférerais sans le bois, mais ça n'est pas un drame. Mais aux amateurs de Sauvignon (je pense au Juge!), si vous passez dans le coin, allez chez eux. Pour ma part à Sancerre, il faut aller chez Delaporte pour les rouges et le Pré Semelé pour les blancs.
                      Concernant le Pré Semelé, je vous copie/colle une phrase d'un CR lu sur LPV sur Zeste 2016 qui résume à mon avis parfaitement le profil de ces vins:

                      On est dans ce qui est pour moi la plus belle expression du sauvignon blanc qui est brillemment magnifié par l’homme, à l’opposé du côté trop expressif et entêtant qu’on peut souvent retrouver.
                      En espérant que vous partagiez en retour vos bouteilles ouvertes pour les fêtes histoire de faire revivre de manière au moins éphémère ce topic^^

                      P.S.: désolé de pas avoir répondu aux mails concernant l'apérovisio proposé par Requin, mais je n'y ai pas pensé tout de suite, ensuite les fêtes sont arrivées,... Je répondrai bientôt!
                      Envoyé par el giovane
                      j'ai trouvé ma femme en train de se faire sauter par un gars

                      Commentaire


                      • Hello Rudy, sympa de te retrouver sur ce topic

                        Pour ma part, beaucoup de vins dégustés au cours de ces Fêtes. Du bon, du moins bon, du très bon. La liste est trop longue pour rentrer dans les détails mais j'ai eu un coup de coeur pour un vin de Seyssuel, dénommé Kamaka du Domaine Bott. Ils font des Condrieu, Côte Rôtie, St-Joseph, ... (Pour en savoir plus, c'est ici). C'est un domaine situé à côté de Stéphane Ogier si je ne me trompe pas.
                        Ce vin est un OVNI. Je ne saurai le décrire convenablement, j'ai juste retenu sa touche de noisettes grillés. Pour le reste, c'est .... envoûtant.
                        IF YOU FAIL TO PREPARE, BE PREPARED TO FAIL !

                        Commentaire


                        • Salut Torp’!

                          Pour le domaine Bott ils sont tout récent! Elle est française et lui néo-zélandais il me semble. Par contre j’avais vu le prix des vins et ils sont déjà au niveau des domaines réputés malheureusement...

                          pour la petite histoire, je ne sais pas si c’est toujours d’actualité mais là vinif’ et l’élevage de leurs vins se font... dans leur garage!
                          Envoyé par el giovane
                          j'ai trouvé ma femme en train de se faire sauter par un gars

                          Commentaire


                          • Rudy, reviens, tu manques sur OL Café :-)

                            Bonne année les mecs! ;)
                            Envoyé par stadier
                            - Upe : ça tiendrait qu'à moi tu serais responsable des Sports sur Canal ...

                            Commentaire


                            • Bonne année les Gones!

                              Commentaire


                              • Hello,

                                pour info les frais de port sont offerts dès 6 bouteilles achetées au domaine des Bernardins, ils ont une boutique en ligne (https://boutique.domaine-des-bernardins.com/).
                                Je me souviens que lors de la DEF à Cassan Requin voulait y aller, mais il me semble que ça ne s'était pas fait. Peut-être l'occasion d'en profiter pour ceux qui veulent!

                                Envoyé par Upe Voir le message
                                Rudy, reviens, tu manques sur OL Café :-)
                                J'ai fait mon temps, je laisse ma place aux jeunes!
                                Envoyé par el giovane
                                j'ai trouvé ma femme en train de se faire sauter par un gars

                                Commentaire


                                • Envoyé par rudy69140LeRetour Voir le message
                                  Hello,

                                  pour info les frais de port sont offerts dès 6 bouteilles achetées au domaine des Bernardins, ils ont une boutique en ligne (https://boutique.domaine-des-bernardins.com/).
                                  Je me souviens que lors de la DEF à Cassan Requin voulait y aller, mais il me semble que ça ne s'était pas fait. Peut-être l'occasion d'en profiter pour ceux qui veulent!



                                  J'ai fait mon temps, je laisse ma place aux jeunes!
                                  r
                                  Tu peux pas nous faire ça ? Pas maintenant, pas après tout ce que tu as fait ? Pas au moment où l'OL est en tête... Ca pourrait te valoir un carton rouge et pas un carton de rouge !

                                  Commentaire

                                  Chargement...
                                  X