Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Actualités internationales

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Lyonnais921
    a répondu
    Envoyé par JuniGarde Voir le message

    C'est ce qu'on appelle la démocratie.

    Beaucoup d'Etat americains ont également des référendums réguliers. Mais c'est sur que cela n'arrangerait pas les hommes politiques qui ne veulent pas rendre de compte dans les urnes sur leurs projets.
    Bin non, c'est ce que l'on appelle la démocratie directe.

    Les hommes politiques rendent compte dans les urnes à chaque élection.

    Laisser un commentaire:


  • JuniGarde
    a répondu
    Dans une démocratie fonctionnelle, pour reprendre un de tes exemples:

    - Edouard Philippe lance le projet des 80 km/h
    - Il le fait voter par les godillots LREM de l'Assemblée
    - Une opposition citoyenne se forme et lance une initiative pour combattre le projet dans les urnes
    - Un débat public a lieu
    - Une référendum est organisé et se déroule
    - La proposition de Philippe est rejeté à 90% et le projet est abandonné

    C'est comme cela que devrait se déroulé une démocratie fonctionnelle et saine.

    Mais en France, un ministre impose a une majorité servile et soumise un projet personnel qui emmerde 90% de la population, la colère monte, des radars sont brûlés, des manifestations sont lancées, le gouvernement fait semblant de reculer, la mesure continue d'empoisonner la relation de confiance entre les citoyens et l'Etat.

    Une démocratie complètement dysfonctionnelle.

    Laisser un commentaire:


  • Lyonnais921
    a répondu
    Envoyé par JuniGarde Voir le message

    Mais la Hongrie n'est donc pas suspendue, merci de le confirmer et de le reconnaitre.

    Je qualifie de différence fondamentale de valeurs: l'UE n'est pas démocratique et veut imposer au peuple hongrois des politiques que celui ci rejette en votant pour le Fidesz, comme par exemple l'accueil forcé de migrants qui nourriront plus tard le terrorisme, la pauvreté et l'insécurité. Et Orban s'y est opposé à juste titre.
    Encore une fake news.

    Je n'ai jamais dit que la Hongrie était suspendue, mais qu'elle faisait l'objet d'une procédure pour violation d'une valeur fondamentale de l'UE, l'indépendance de la justice.

    Le peuple hongrois a accepté cette valeur.

    Si il n'en veut plus, il est libre d'engager la procédure pour quitter l'UE.

    Pas sûr qu'il se trouvera beaucoup d'Etats, à part la Pologne pour les regretter.

    Orban ne veut pas des migrants mais il ne crache pas sur les subventions européennes. La souveraineté, ça ne nourrit pas le hongrois.

    Laisser un commentaire:


  • JuniGarde
    a répondu
    Envoyé par Lyonnais921 Voir le message

    C'est cela oui, on va aller voter tous les dimanches pour savoir si on confine ou si on maintient le couvre-feu à 20 h. Et on votera aussi sur la limitation de vitesses à km/h.
    C'est ce qu'on appelle la démocratie.

    Beaucoup d'Etat americains ont également des référendums réguliers. Mais c'est sur que cela n'arrangerait pas les hommes politiques qui ne veulent pas rendre de compte dans les urnes sur leurs projets.

    Laisser un commentaire:


  • Lyonnais921
    a répondu
    Envoyé par JuniGarde Voir le message

    Il peut y avoir un mix entre la démocratie représentative et la démocratie directe. Comme en Suisse.

    Tu sais ce pays , le plus riche d'Europe par habitant, et qui en plus n'est pas dans l'UE. Mais on s'éloigne du sujet.
    C'est cela oui, on va aller voter tous les dimanches pour savoir si on confine ou si on maintient le couvre-feu à 20 h. Et on votera aussi sur la limitation de vitesses à km/h.

    Laisser un commentaire:


  • JuniGarde
    a répondu
    Envoyé par Lyonnais921 Voir le message

    La suspension de la participation de la Hongrie aux instances est une possibilité sur la table.

    Sinon, comment tu qualifies les éléments pour lesquels la Hongrie fait l'objet d'une procédure de violation des valeur fondamentales de l'UE ?
    Mais la Hongrie n'est donc pas suspendue, merci de le confirmer et de le reconnaitre.

    Je qualifie de différence fondamentale de valeurs: l'UE n'est pas démocratique et veut imposer au peuple hongrois des politiques que celui ci rejette en votant pour le Fidesz, comme par exemple l'accueil forcé de migrants qui nourriront plus tard le terrorisme, la pauvreté et l'insécurité. Et Orban s'y est opposé à juste titre.

    Laisser un commentaire:


  • JuniGarde
    a répondu
    Envoyé par Lyonnais921 Voir le message

    Pur foutage de gueule pour la partie en gras.

    Il n'y a aucune proposition pour un autre système que la démocratie représentative.

    Aucune qui soit démocratique s'entend.
    Il peut y avoir un mix entre la démocratie représentative et la démocratie directe. Comme en Suisse.

    Tu sais ce pays , le plus riche d'Europe par habitant, et qui en plus n'est pas dans l'UE. Mais on s'éloigne du sujet.

    Laisser un commentaire:


  • Lyonnais921
    a répondu
    Envoyé par JuniGarde Voir le message

    Même l'UE n'a pas déclaré que la Hongrie, qui continue de participer aux instances, n'était pas une démocratie.

    L'UE n'a pas autorité mondialement pour étiqueter un pays de démocratie ou non, mais en plus elle n'a jamais déclaré que la Hongrie n'était pas une démocratie.
    La suspension de la participation de la Hongrie aux instances est une possibilité sur la table.

    Sinon, comment tu qualifies les éléments pour lesquels la Hongrie fait l'objet d'une procédure de violation des valeur fondamentales de l'UE ?

    Laisser un commentaire:


  • Lyonnais921
    a répondu
    Envoyé par JuniGarde Voir le message

    La démocratie directe, par le biais du référendum, est suffisamment facile d'accès. Il avait donné un résultat clair et précis en 2005. Il doit faire référence et se trouver au dessus dans la hiérarchie démocratique, par rapport au vote de représentants, qui ne représentent pas grand monde en fait. Adopté un texte par voie parlementaire qui reprenait une partie des éléments refusés par référendum était anti démocratique.

    L'onction démocratique que représente des élections tous les 5 ans ne suffit pas à assurer la réalisation de la démocratie, on le constate avec la défiance très importante que ressentent les citoyens vis à vis des politiques élus. C'est un système qui se perpétue mais dans lequel beaucoup de personne n'a plus confiance.
    Pur foutage de gueule pour la partie en gras.

    Il n'y a aucune proposition pour un autre système que la démocratie représentative.

    Aucune qui soit démocratique s'entend.

    Laisser un commentaire:


  • JuniGarde
    a répondu
    Envoyé par Lyonnais921 Voir le message

    La Hongrie était une démocratie le jour où elle a adhéré à l'UE.

    La politique que mène Orban l'en éloigne.

    L'UE refuse cette dérive.

    Pour le reste, tu prends tes désirs pour la réalité.
    Même l'UE n'a pas déclaré que la Hongrie, qui continue de participer aux instances, n'était pas une démocratie.

    L'UE n'a pas autorité mondialement pour étiqueter un pays de démocratie ou non, mais en plus elle n'a jamais déclaré que la Hongrie n'était pas une démocratie.

    Laisser un commentaire:


  • JuniGarde
    a répondu
    Envoyé par Lyonnais921 Voir le message

    Encore un tout petit oubli de rien du tout.

    Le texte ratifié (en France par le Parlement) n'est pas le texte (refusé en France par référendum).

    La démocratie directe !!!! Le seul cas de fonctionnement que je connaisse est la démocratie athénienne. Evidemment, tu méprises tellement l'histoire que tu ne sait pas pourquoi et comment elle s'est éffondrée. Et je passe sous silence qu'elle devait concerner environ 10 % de la population.
    La démocratie directe, par le biais du référendum, est suffisamment facile d'accès. Il avait donné un résultat clair et précis en 2005. Il doit faire référence et se trouver au dessus dans la hiérarchie démocratique, par rapport au vote de représentants, qui ne représentent pas grand monde en fait. Adopté un texte par voie parlementaire qui reprenait une partie des éléments refusés par référendum était anti démocratique.

    L'onction démocratique que représente des élections tous les 5 ans ne suffit pas à assurer la réalisation de la démocratie, on le constate avec la défiance très importante que ressentent les citoyens vis à vis des politiques élus. C'est un système qui se perpétue mais dans lequel beaucoup de personne n'a plus confiance.

    Laisser un commentaire:


  • Lyonnais921
    a répondu
    Envoyé par JuniGarde Voir le message

    Tu utilises les arguments éculés et dérisoires, ceux des défendeurs d'un ancien ordre.

    Si la Hongrie n'était pas une démocratie, elle ne pourrait pas être dans l'UE, puisque c'est contraire à sa charte. CQFD si on raisonne comme Lyonnais921.

    l'UE n'est pas l'avenir, c'est le présent, et aussi le passé. Tout dépend de ce qu'on appelle UE, mais cette fause utopie des Etats-Unis d'Europe dont rêve les fédéralistes, les macronistes semble bel et bien avoir vécu et il ne reste guère de monde à vouloir de cette folie.

    Le démantèlement sera lent et non linéaire, mais il sera nécessaire de faire reculer l'influence étrangère sur la politique française. Les idiots utiles de l'UE comme Macron font du mal au pays et défendent les intérêts de ses adversaires. Mais qu'un fédéraliste comme lui n'ait rien pu faire en 4 ans pour faire avancer cet objectif est assez parlant sur les capacités de ce projet.
    La Hongrie était une démocratie le jour où elle a adhéré à l'UE.

    La politique que mène Orban l'en éloigne.

    L'UE refuse cette dérive.

    Pour le reste, tu prends tes désirs pour la réalité.

    Laisser un commentaire:


  • Lyonnais921
    a répondu
    Envoyé par JuniGarde Voir le message

    Un coup d'Etat ce n'est pas le refus de reconnaitre une défaite, ni la demande à un officiel de trouver une fraude, ni d'organiser des manifestations, qui sont un droit constitutionnel.

    Un coup d'Etat est le renversement d'un gouvernement pas les armes. Ce n'est pas du tout ce qui s'est passé. Il n'y a même pas débat si on est objectif.
    Tu prends vraiment les gens pour des imbéciles.

    Laisser un commentaire:


  • JuniGarde
    a répondu
    Envoyé par Lyonnais921 Voir le message

    Tu es en train de minimiser le conflit entre l'UE et la Hongrie. Ce qui est en cause est une des valeurs fondamentales sur lequel est fondé l'UE, pas un décret banal.

    Le Parlement européen n'est pas fantoche. C'est manifester un grand mépris pour ceux qui les ont élu (appeler à la démocratie en méprisant sont acteur principal, chapeau l'artiste).

    Je ne vais pas reprendre point par point ta critique de l'UE. Ce n'est que l'expression de ta haine envers elle.

    L'UE est l'avenir des pays européens.

    La régulation de la mondialisation ne se fera par par des états croupions dont la souveraineté est une illusion.

    Les pays européens n'ont une chance d'y contribuer que collectivement. Individuellement, ils ne pèsent rien.
    Tu utilises les arguments éculés et dérisoires, ceux des défendeurs d'un ancien ordre.

    Si la Hongrie n'était pas une démocratie, elle ne pourrait pas être dans l'UE, puisque c'est contraire à sa charte. CQFD si on raisonne comme Lyonnais921.

    l'UE n'est pas l'avenir, c'est le présent, et aussi le passé. Tout dépend de ce qu'on appelle UE, mais cette fause utopie des Etats-Unis d'Europe dont rêve les fédéralistes, les macronistes semble bel et bien avoir vécu et il ne reste guère de monde à vouloir de cette folie.

    Le démantèlement sera lent et non linéaire, mais il sera nécessaire de faire reculer l'influence étrangère sur la politique française. Les idiots utiles de l'UE comme Macron font du mal au pays et défendent les intérêts de ses adversaires. Mais qu'un fédéraliste comme lui n'ait rien pu faire en 4 ans pour faire avancer cet objectif est assez parlant sur les capacités de ce projet.

    Laisser un commentaire:


  • Lyonnais921
    a répondu
    Envoyé par JuniGarde Voir le message

    La démocratie signifie souverraineté du peuple.

    Du moment que tu considères qu'un référendum vaut moins que le vote de législateurs qui ne sont que des représentants, tu vas à l'encontre de l'idée même de la démocratie. La démocratie représentative n'est qu'un substrat de la démocratie directe. Quand cette dernière s'exprime, elle devient seule et unique image de la démocratie.
    Encore un tout petit oubli de rien du tout.

    Le texte ratifié (en France par le Parlement) n'est pas le texte (refusé en France par référendum).

    La démocratie directe !!!! Le seul cas de fonctionnement que je connaisse est la démocratie athénienne. Evidemment, tu méprises tellement l'histoire que tu ne sait pas pourquoi et comment elle s'est éffondrée. Et je passe sous silence qu'elle devait concerner environ 10 % de la population.

    Laisser un commentaire:


  • Lyonnais921
    a répondu
    Envoyé par JuniGarde Voir le message

    Tu enchaines les demi vérités et les hors sujet.

    - Ce n'est pas l'UE qui définit les critères d'un Etat démocratique, elle n'en a aucune autorité ni jugement et même du coté de l'UE on ne s'aventure pas à prétendre que la Hongrie n'est pas une démocratie, ce qui est différent d'un conflit sur le respect ou non et l’interprétation de la réglementation communautaire.

    - l'UE est l'institution la moins démocratique qui soit. Un parlement fantoche, éloigné de toute responsabilité vis à vis des électeurs, qui travaille ans l'obscurité et contre l'intérêt des citoyens qui les ont élu. L'UE cumule tous les attributs d'une construction antidémocratique: une bureaucratie imposante et omniprésente qui à la primauté surtout, un consensus total qui etouffe toute opposition , des arrangements de couloirs, la soumission à tous les lobbys, des prises de décisions sans la moindre transparence, la réduction des prérogatives des états en faveur de la supranationalité qui éloigne les peuples des prises de décision. L'UE est la négation de la démocratie et de la souverraineté populaire.

    - Le protectionnisme est une idéologie du futur. L'échec de la mondialisation et ce qu'elle a entrainé, chômage de masse, perte de l'industrie, immigration, terrorisme finira par la mettre à genou pour de bons. L'UE est une relique d'un passé récent qui refuse d'évoluer pour survivre. Les britanniques sont déja partis. Il y a 15-20 ans, la béatitude sur la mondialisation était la règle, maintenant elle est vue comme génératrice de tous les maux sur la place public et même les macronistes n'osent plus la défendre ouvertement.
    Tu es en train de minimiser le conflit entre l'UE et la Hongrie. Ce qui est en cause est une des valeurs fondamentales sur lequel est fondé l'UE, pas un décret banal.

    Le Parlement européen n'est pas fantoche. C'est manifester un grand mépris pour ceux qui les ont élu (appeler à la démocratie en méprisant sont acteur principal, chapeau l'artiste).

    Je ne vais pas reprendre point par point ta critique de l'UE. Ce n'est que l'expression de ta haine envers elle.

    L'UE est l'avenir des pays européens.

    La régulation de la mondialisation ne se fera par par des états croupions dont la souveraineté est une illusion.

    Les pays européens n'ont une chance d'y contribuer que collectivement. Individuellement, ils ne pèsent rien.

    Laisser un commentaire:


  • JuniGarde
    a répondu
    Envoyé par Lyonnais921 Voir le message

    Continue de t'enfoncer.

    Tu finiras avec le même sort que Trump.

    Et pour les mêmes raisons, la création des vérités alternatives.

    Le coup d'Etat commence quand Trump refuse de reconnaitre sa défaite, alors même que les résultats de tous les Etats ont été validés. Il se poursuit par la demande de frauder les résultats de Georgie. Il continue avec l'injonction à Pence de violer la Constitution. L'appel à la manifestation, l'appel à m&rcher sur le Capitole, les 2 heurs qu'il lui a fallu pou condamner l'intrusion sont la cerise sur le gâteau.

    Personne n'a été molesté ! LOL.
    Un coup d'Etat ce n'est pas le refus de reconnaitre une défaite, ni la demande à un officiel de trouver une fraude, ni d'organiser des manifestations, qui sont un droit constitutionnel.

    Un coup d'Etat est le renversement d'un gouvernement pas les armes. Ce n'est pas du tout ce qui s'est passé. Il n'y a même pas débat si on est objectif.

    Laisser un commentaire:


  • Lyonnais921
    a répondu
    Envoyé par JuniGarde Voir le message

    Un coup d'état n'est pas spontané, il est par définition organisé. Il n'y a aucun élément constitutif d'un coup d'état qui a pu être observé lors de cette manifestation. C'est donc une manifestation de colère qui a débordé en un envahissement de bâtiment public de quelques heures. Aucun politicien n'ayant été molesté et aucune arme n'ayant été utilisé par les manifestants.
    Continue de t'enfoncer.

    Tu finiras avec le même sort que Trump.

    Et pour les mêmes raisons, la création des vérités alternatives.

    Le coup d'Etat commence quand Trump refuse de reconnaitre sa défaite, alors même que les résultats de tous les Etats ont été validés. Il se poursuit par la demande de frauder les résultats de Georgie. Il continue avec l'injonction à Pence de violer la Constitution. L'appel à la manifestation, l'appel à m&rcher sur le Capitole, les 2 heurs qu'il lui a fallu pou condamner l'intrusion sont la cerise sur le gâteau.

    Personne n'a été molesté ! LOL.

    Laisser un commentaire:


  • JuniGarde
    a répondu
    Envoyé par Lyonnais921 Voir le message

    Conformément à la loi chinoise, qui n'est pas une démocratie.

    Simple détail que tu oublies.
    La démocratie signifie souverraineté du peuple.

    Du moment que tu considères qu'un référendum vaut moins que le vote de législateurs qui ne sont que des représentants, tu vas à l'encontre de l'idée même de la démocratie. La démocratie représentative n'est qu'un substrat de la démocratie directe. Quand cette dernière s'exprime, elle devient seule et unique image de la démocratie.

    Laisser un commentaire:


  • JuniGarde
    a répondu
    Envoyé par Lyonnais921 Voir le message

    Non, il y a une différence entre la Hongrie et la France qui semble soit t'échapper soit que tu tiens pour négligeable.

    Cette différence est que la Hongrie est sous le coup d'une procédure de l'UE pour violation de l'Etat de droit (sauf erreur en particulier sur l'indépendance de la justice).

    Donc non, mon problème avec Orban, le problème de tous les démocrates en fait, c'est bien la violation de l'Etat de droit.

    L'UE est parfaitement démocratique.

    Le Parlement est élu au suffrage universel.

    Le Conseil est composé des chefs de gouvernements nationaux (élus).

    La Commission est nommée par le Conseil avec validation (à voir les détails) par le Parlement.

    Cet ensemble a été ratifiée par tous les pays.

    Ce n'est pas TA conception de la démocratie idéale mais c'est une construction parfaitement démocratique.

    Le mondialisme n'est pas l'abandon de souveraineté ( argument stupide).

    La construction européenne comporte des "abandons de souveraineté".

    Tu mélanges des concepts qui ne sont pas identiques.

    Je te laisse à ton délire souverainiste du XIX ème siècle. Le protectionnisme est une idée du passé. On ne détruira pas l'OMC.
    Tu enchaines les demi vérités et les hors sujet.

    - Ce n'est pas l'UE qui définit les critères d'un Etat démocratique, elle n'en a aucune autorité ni jugement et même du coté de l'UE on ne s'aventure pas à prétendre que la Hongrie n'est pas une démocratie, ce qui est différent d'un conflit sur le respect ou non et l’interprétation de la réglementation communautaire.

    - l'UE est l'institution la moins démocratique qui soit. Un parlement fantoche, éloigné de toute responsabilité vis à vis des électeurs, qui travaille ans l'obscurité et contre l'intérêt des citoyens qui les ont élu. L'UE cumule tous les attributs d'une construction antidémocratique: une bureaucratie imposante et omniprésente qui à la primauté surtout, un consensus total qui etouffe toute opposition , des arrangements de couloirs, la soumission à tous les lobbys, des prises de décisions sans la moindre transparence, la réduction des prérogatives des états en faveur de la supranationalité qui éloigne les peuples des prises de décision. L'UE est la négation de la démocratie et de la souverraineté populaire.

    - Le protectionnisme est une idéologie du futur. L'échec de la mondialisation et ce qu'elle a entrainé, chômage de masse, perte de l'industrie, immigration, terrorisme finira par la mettre à genou pour de bons. L'UE est une relique d'un passé récent qui refuse d'évoluer pour survivre. Les britanniques sont déja partis. Il y a 15-20 ans, la béatitude sur la mondialisation était la règle, maintenant elle est vue comme génératrice de tous les maux sur la place public et même les macronistes n'osent plus la défendre ouvertement.

    Laisser un commentaire:


  • Lyonnais921
    a répondu
    Envoyé par JuniGarde Voir le message



    J'aime bien ce genre d'arguments.

    La loi sur la sécurité à Hong Kong a été adopté conformément à la loi en vigueur.

    Force est resté à la loi, vive la démocratie et les parlementaires.
    Conformément à la loi chinoise, qui n'est pas une démocratie.

    Simple détail que tu oublies.

    Laisser un commentaire:


  • JuniGarde
    a répondu
    Envoyé par MrMonplaisir Voir le message

    Aucun politicien n'a été molesté car des flics ont du en arriver à tirer sur une insurgée pour calmer tout le monde. le flic tué ne l'a pas été à mains nues mais avec des armes, des manifestants étaient armés de bombes lacrymogènes et des armes ont bien été saisies . Des bombes artisanales ont été saisies près du Capitole et des sièges des deux partis . Un coup d'état c'est quand un pouvoir illégitime tente d'accéder ou de se maintenir dans les institutions de l'Etat. C'est bien ce qui s'est passé, peu importe qu'il y ai eu un plan minitieux ou non préparé en avant. Trump a beau jeu de dire qu'il a appelé les gens à rentrer chez eux. Tu ne peux pas mettre tous les ingrédients pour que ça pète pour après te retrancher derrière des précautions de langage dont n'importe qui peut savoir qu'elles seront bien moins écoutées que tout le reste de ton discours.

    C'est ce qui fait aujourd'hui que la chambre des représentants a voté l'impeachment le plus bipartisan de l'histoire des USA. 10 républicains ont voté avec les démocrates, même l'impeachment de Nixon n'avait pas recueilli autant de voix du parti du Président.
    10 républicains sur 215 ? La belle affaire, tu parles d'un raz de marée bipartisan.

    Je conteste ton analyse. Une foule de plusieurs milliers de personnes avec des velléités révolutionnaires aurait saccagé le Capitole, enfoncé les protections et submergé facilement les officiers sur place. Je pense qu'en tant que Français, nous avons vécut assez de révolution populaires portées par les barricades, l'invasion de bâtiments de pouvoir pour savoir qu'une salve de coup de feu n'arrête pas une révolution.

    Il y a eu un débordement spontané qui n'était ni prévu ni organisé.

    Laisser un commentaire:


  • Lyonnais921
    a répondu
    Envoyé par JuniGarde Voir le message

    Visiblement, tu ne connais pas la définition du mot démocratie.

    Si la France est une démocratie, la Hongrie l'est tout autant. Le gouvernement d'Orban ayant été élu et réélu dans des élections libres et transparentes.

    Ce qui te gêne avec Orban, c'est que ce n'est pas un libéral mondialiste et qu'il n'adhère pas au même logiciel qu'un Macron. Tu traces une équivalence entre démocratie et mondialisme, alors que ces deux termes sont en faits opposé.

    Le mondialisme, c'est la supranationalité, l'effacement des pays souverains, la dilution du pouvoir du peuple, dirigé par des bureaucraties de grand ensemble au nom d'un prétendu bien commun. L'Union Européenne est un très bel exemple d'entité non démocratique, c'est même un cas d'école de l'affaiblissement de la démocratie, avec les citoyens d'un pays qui perdent le pouvoir d'influer sur leur destinée par le jeu d'une construction qui a pour but de leur retirer la souverraineté.

    Macron est donc un danger pour la démocratie française. Le plus dangereux de l'échiquier politique.
    Non, il y a une différence entre la Hongrie et la France qui semble soit t'échapper soit que tu tiens pour négligeable.

    Cette différence est que la Hongrie est sous le coup d'une procédure de l'UE pour violation de l'Etat de droit (sauf erreur en particulier sur l'indépendance de la justice).

    Donc non, mon problème avec Orban, le problème de tous les démocrates en fait, c'est bien la violation de l'Etat de droit.

    L'UE est parfaitement démocratique.

    Le Parlement est élu au suffrage universel.

    Le Conseil est composé des chefs de gouvernements nationaux (élus).

    La Commission est nommée par le Conseil avec validation (à voir les détails) par le Parlement.

    Cet ensemble a été ratifiée par tous les pays.

    Ce n'est pas TA conception de la démocratie idéale mais c'est une construction parfaitement démocratique.

    Le mondialisme n'est pas l'abandon de souveraineté ( argument stupide).

    La construction européenne comporte des "abandons de souveraineté".

    Tu mélanges des concepts qui ne sont pas identiques.

    Je te laisse à ton délire souverainiste du XIX ème siècle. Le protectionnisme est une idée du passé. On ne détruira pas l'OMC.

    Laisser un commentaire:


  • MrMonplaisir
    a répondu
    Envoyé par JuniGarde Voir le message

    Un coup d'état n'est pas spontané, il est par définition organisé. Il n'y a aucun élément constitutif d'un coup d'état qui a pu être observé lors de cette manifestation. C'est donc une manifestation de colère qui a débordé en un envahissement de bâtiment public de quelques heures. Aucun politicien n'ayant été molesté et aucune arme n'ayant été utilisé par les manifestants.
    Aucun politicien n'a été molesté car des flics ont du en arriver à tirer sur une insurgée pour calmer tout le monde, sinon c'était l'envahissement de la chambre avec des représentants toujours présents qui auraient été étripés. Et le flic tué ne l'a pas été à mains nues mais avec des armes, des manifestants étaient armés de bombes lacrymogènes et des armes ont bien été saisies . Des bombes artisanales ont été saisies près du Capitole et des sièges des deux partis . Un coup d'état c'est quand un pouvoir illégitime tente d'accéder ou de se maintenir dans les institutions de l'Etat. C'est bien ce qui s'est passé, peu importe qu'il y ait eu un plan minutieux ou non préparé en avant. Trump a beau jeu de dire qu'il a appelé les gens à rentrer chez eux. Tu ne peux pas mettre tous les ingrédients pour que ça pète pour après te retrancher derrière des précautions de langage dont n'importe qui peut savoir qu'elles seront bien moins écoutées que tout le reste de ton discours.

    C'est ce qui fait aujourd'hui que la chambre des représentants a voté l'impeachment le plus bipartisan de l'histoire des USA. 10 républicains ont voté avec les démocrates, même l'impeachment de Nixon n'avait pas recueilli autant de voix du parti du Président.

    Laisser un commentaire:


  • JuniGarde
    a répondu
    Envoyé par Lyonnais921 Voir le message

    C'est pas que "ça ne t'intéresse pas". C'est que ils révèlent exactement le fond de ton discours.

    C'est "aujourd'hui" que Trump a tenté un coup d'Etat. C'est aujourd'hui que Orban et MLP le soutiennent.

    Et évidemment que les émeutes de février 34 ne sont pas "les poubelles" de l"histoire mais bien le fonds de ce qu'est l'extrême droite française.

    Le traité de Lisbonne a été ratifié par la France conformément à la loi.

    Et non, en démocratie, "on" (qui d'ailleurs) ne fait pas ce qu'il veut. Ce n'est pas parce que le gouvernement ne fait pas ce que tu veux qu'il "ce qu'il veut".

    Par contre, on voit vite ce que ce genre de déclaration prépare. "Comme il font ce qu'ils veulent", j'ai le droit de faire ce que je veux (y compris ce qui est anti-démocratique et illégal..


    J'aime bien ce genre d'arguments.

    La loi sur la sécurité à Hong Kong a été adopté conformément à la loi en vigueur.

    Force est resté à la loi, vive la démocratie et les parlementaires.

    Laisser un commentaire:

Chargement...
X