Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Actualités internationales

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • François-17
    a répondu
    Envoyé par Pr.Skinner Voir le message
    Mais on a de tres bons rapports avec la Turquie.
    Nous sommes alliés au sein de l'OTAN, et c'est un pays associé a l'UE et toujours candidat a l'entrée dans l'UE !
    Les bons rapports datent d'avant l'arrivée du grand guide cosmo-galactique. Ca fait un moment que ça passe moyen entre le chantage aux migrants, le defoncage tous azimuts des kurdes (même des dames en plein Paris) et un formidable business avec des factions armées islamistes (trafic carburant, mercenariat Libye , contrôle nord-Syrie).

    Concernant l'O.t.a.n, c'est la première fois qu'un membre se sert de codes d'identification OTAN pour convoyer des armements interdits par l'ONU. Quand une FLF de la mission dédiée se fait allumer par les conduites de tir turques, c'est un doigt levé aux ROE militaires: dans le jargon militaire, cette démarche agressive constitue un engagement.

    La Turquie n'est plus l'alliée de la France et elle n'a plus sa place dans la communauté européenne, au sens politique. L'islamisation anti laïque et l'appétit ZEE Chypre + Mercenariat Libye condamne sa tentative de muslimiser l'Europe. Au sens commercial, rien n'empêche des accords d'échanges profitables à tous, à l'unique condition qu'elle dégage de la ZEE chypriote (respect du droit).

    Quand le plus grand guide de l'univers pourra mesurer la grandeur de sa balance commerciale et la valeur de sa merveilleuse monnaie, il aura moins envie de prendre les européens pour des cons. On reparle de son brillantissime palais dans six mois, quand le peuple bouffera des pâtes en le regardant faire le pélican.
    Dernière modification par François-17, 15/08/2020, 00h34.

    Laisser un commentaire:


  • Pr.Skinner
    a répondu
    Mais on a de tres bons rapports avec la Turquie.
    Nous sommes alliés au sein de l'OTAN, et c'est un pays associé a l'UE et toujours candidat a l'entrée dans l'UE !

    Laisser un commentaire:


  • peblyon
    a répondu
    Envoyé par Pr.Skinner Voir le message

    Construction du Palais Blanc a Ankara, Intervention en Syrie, en Libye, au large de Chypre puis maintenant des iles grecques, retransformation de Sainte Sophie en Mosquée, on a juste affaire a un nostalgie de l'Empire Ottoman

    M'etonnerait pas qu'a un moment ou a un autre, il change les titres de President, 1er Ministre et Ministres par ceux de Sultan, Grand Vizir et Vizirs
    D'autant qu'en plus c'est un fan de Cosplay historique

    Et encore avec l'empire ottoman la France a eu quelques bons rapports, mais avec ce dictateur c'est provocations sur provocations ! Peut être se voit il en une résurrection de Mehmet II

    En même temps il serait vraiment temps que L'UNION européenne agisse d'une seule voix pour lui faire obstacle quitte à quémander l'aide de la Russie et/ou des États-Unis

    Laisser un commentaire:


  • Pr.Skinner
    a répondu
    Envoyé par pagnOL Voir le message
    Qu’est ce qu’il vient péter les burnes le Erdogan encore là ? Il envoie ses bateaux militaires tranquilou dans les eaux de la CE via les îles grecques, et quand ça gueule à priori légitimement en regard du droit international, la France est accusée de jouer les caïds de Méditerranée, juste après avoir été traités de colonialistes au Liban.

    La France est bien heureusement une nation pondérée et pacifique, mais faudrait pas trop qu’il exagère le despote oriental. Voir 2-3 rafales armés d’exocet anti navires faire quelques passes au-dessus de ses frégates me ferait bien plaisir.
    40 ans que le problème Chypriote est pas résolu ptin.
    Construction du Palais Blanc a Ankara, Intervention en Syrie, en Libye, au large de Chypre puis maintenant des iles grecques, retransformation de Sainte Sophie en Mosquée, on a juste affaire a un nostalgique de l'Empire Ottoman

    M'etonnerait pas qu'a un moment ou a un autre, il change les titres de President, 1er Ministre et Ministres par ceux de Sultan, Grand Vizir et Vizirs
    D'autant qu'en plus c'est un fan de Cosplay historique

    Dernière modification par Pr.Skinner, 15/08/2020, 00h17.

    Laisser un commentaire:


  • pagnOL
    a répondu
    Qu’est ce qu’il vient péter les burnes le Erdogan encore là ? Il envoie ses bateaux militaires tranquilou dans les eaux de la CE via les îles grecques, et quand ça gueule à priori légitimement en regard du droit international, la France est accusée de jouer les caïds de Méditerranée, juste après avoir été traités de colonialistes au Liban.

    La France est bien heureusement une nation pondérée et pacifique, mais faudrait pas trop qu’il exagère le despote oriental. Voir 2-3 rafales armés d’exocet anti navires faire quelques passes au-dessus de ses frégates me ferait bien plaisir.
    40 ans que le problème Chypriote est pas résolu ptin.

    Laisser un commentaire:


  • François-17
    a répondu
    Les dernières offensives de Tripoli vers l'est ont marqué une pause depuis quelques jours. Le positionnement de forces égyptiennes à la frontière, ainsi que les accords d'assistance entre Le Caire et le parlement est libye, font leur effet temporaire. Simple pause ou négociations possibles ?

    La France n'a strictement aucun intérêt vital à se rapprocher des islamistes, des égorgeurs fans de jeunes filles déscolarisées et des voleurs massacreurs enturbannés. C'est à l'ONU de gérer le problème libyen, si elle ne se fait pas arnaquer trop vite par les menteurs. Que la France intervienne sous mandat formel de l'ONU ne pose aucun problème. Que la France refasse 2011 sans SAV correctement renseigné ( ! ), pour des intérêts particuliers pathétiques, ça m'énerve un peu.

    Le trafic de migrants, le chantage affectif à 150 par semaine sur des zodiacs pourris, pour rendre service à des fanatiques qui prennent la France pour la chneck de service... Merci Bernard-Henri mais pour le rapprochement des peuples, faudra d'abord nous apprendre l'analphabétisme et le mord aux dents... on a pas assez l'habitude en Europe.

    Le massacre auquel BHL fait allusion n'efface pas les mêmes massacres des milices islamistes d'en face, depuis une petite dizaine d'années. Ca merde des deux côtés et les intervenants extérieurs veulent tous le contrôle des ressources fossiles (et ptetre un empire parfois). L'Egypte et l'Algérie sont plus proches que la France pour embrasser l'avenir local.

    La France, son rôle est de défendre ses valeurs et celles de l'Europe en Méditerranée et ici. Il y a déjà 2 opex onéreuses en cours pour contrer la razzia. BHL veut ajouter un front supplémentaire, juste pour la France ? Il a les boites de liebig pour financer la belle partouze à venir ?
    Dernière modification par François-17, 31/07/2020, 00h37.

    Laisser un commentaire:


  • Lyonnais921
    a répondu
    Envoyé par lochiba84 Voir le message
    Tiens tiens le retour raté de BHL en Libye : https://www.franceinter.fr/le-retour...e-bhl-en-libye

    Il ne manquait plus que lui... 9 ans après le renversement des Kadhafi, aucune solution n'a été trouvée pour réconcilier les factions rivales et notamment les 2 gouvernements qui s'opposent touours.

    - Sarraj d'un côté avec le gouvernement d'Union nationale soutenu par l'ONU et les principaux pays occidentaux dont l'Union Européenne et donc la France + la Turquie qui contrôle l'ouest et la zone de Tripoli
    - le général Haftar de l'autre qui contrôle tout l'est du pays, il est soutenu par l'Egypte, la Russie, les Emirats Arabes Unis et... et... la France (oui vous aviez bien lu, officieusement ou officiellement on est en soutien des 2 camps !!!)
    Y'a en plus diverses tribus, milices locales et des groupes djihadistes qui compliquent l'équation bien sûr mais globalement c'est entre ces 2 camps.

    Aucun cessez-le-feu, tentative de réunification, tentative d'élections et autres conférences n'ont abouti à une situation durable. Russie et Turquie envoient leurs mercenaires, le Qatar et l'Arabie saoudite s'opposent aussi par factions interposées. Un peu comme au Yemen, on est face à un conflit insoluble et infini.

    Les acteurs internationaux sont coupables, coupables de soutenir un camp ou l'autre (ou les 2 !) sans être sincère dans la recherche de solutions de paix, le Sultan de Turquie se moque du monde et il menace nos frégates pour parvenir à ses fins. Il se croit revenu au temps de l'Empire ottoman quitte à reconvertir Sainte-Sophie en mosquée et s'opposer au Tsar de toutes les Russies ainsi qu'à l'Occident peuplé de mécréants.

    Je ne parle même pas des acteurs des pétromonarchies, des Etats sulfureux qui ne cessent de se toiser par conflits interposés (et même par clubs de foots interposés tiens), ces gens là ont la mentalité d'adolescents pré-pubères mais jouissent d'une totale impunité et ne cessent de corrompre, tricher, insulter et massacrer l'humanité. Ben Salmane ou l'Emir du Qatar ne valent pas mieux qu'un Kim Jong Un mais ils ont bien plus à nous offrir, bien plus d'instinct expansionniste et surtout bien plus de fourberie.
    La Libye est un cas exemplaire de la faillite du "droit d'ingérence humanitaire".

    Laisser un commentaire:


  • lochiba84
    a répondu
    Tiens tiens le retour raté de BHL en Libye : https://www.franceinter.fr/le-retour...e-bhl-en-libye

    Il ne manquait plus que lui... 9 ans après le renversement des Kadhafi, aucune solution n'a été trouvée pour réconcilier les factions rivales et notamment les 2 gouvernements qui s'opposent touours.

    - Sarraj d'un côté avec le gouvernement d'Union nationale soutenu par l'ONU et les principaux pays occidentaux dont l'Union Européenne et donc la France + la Turquie qui contrôle l'ouest et la zone de Tripoli
    - le général Haftar de l'autre qui contrôle tout l'est du pays, il est soutenu par l'Egypte, la Russie, les Emirats Arabes Unis et... et... la France (oui vous aviez bien lu, officieusement ou officiellement on est en soutien des 2 camps !!!)
    Y'a en plus diverses tribus, milices locales et des groupes djihadistes qui compliquent l'équation bien sûr mais globalement c'est entre ces 2 camps.

    Aucun cessez-le-feu, tentative de réunification, tentative d'élections et autres conférences n'ont abouti à une situation durable. Russie et Turquie envoient leurs mercenaires, le Qatar et l'Arabie saoudite s'opposent aussi par factions interposées. Un peu comme au Yemen, on est face à un conflit insoluble et infini.

    Les acteurs internationaux sont coupables, coupables de soutenir un camp ou l'autre (ou les 2 !) sans être sincère dans la recherche de solutions de paix, le Sultan de Turquie se moque du monde et il menace nos frégates pour parvenir à ses fins. Il se croit revenu au temps de l'Empire ottoman quitte à reconvertir Sainte-Sophie en mosquée et s'opposer au Tsar de toutes les Russies ainsi qu'à l'Occident peuplé de mécréants.

    Je ne parle même pas des acteurs des pétromonarchies, des Etats sulfureux qui ne cessent de se toiser par conflits interposés (et même par clubs de foots interposés tiens), ces gens là ont la mentalité d'adolescents pré-pubères mais jouissent d'une totale impunité et ne cessent de corrompre, tricher, insulter et massacrer l'humanité. Ben Salmane ou l'Emir du Qatar ne valent pas mieux qu'un Kim Jong Un mais ils ont bien plus à nous offrir, bien plus d'instinct expansionniste et surtout bien plus de fourberie.

    Laisser un commentaire:


  • sixtyniner
    a répondu
    https://www.rtbf.be/info/societe/det...le?id=10539742

    Laisser un commentaire:


  • fooooot
    a répondu
    J'ai cru a un troll au début "genre groland" et je m'attendais à le voir flancher d'une attaque cardiaque , mais non c'est bien lui

    Laisser un commentaire:


  • lochiba84
    a répondu
    Quel immense couillon

    Laisser un commentaire:


  • François-17
    a répondu
    Envoyé par hunkle Voir le message

    Pour la France, les vacances vont être le test. Si comme en Floride, l’amoncellement sur les plages relancent le virus, on aura eu juste une brève accalmie. Si ce n'est pas le cas, on sera je pense vraiment sorti de l'auberge. Mais je ne vois pas pourquoi on s'en sortirait mieux que les autres. A moins d'une mutation du virus sur le continent américain, il est probable que septembre soit compliqué.
    Je ne sais pas si les plages sont plus dangereuses que les espaces fermés climatisés, mais c'est clair que la concentration facilite la propagation. Il y a des morts en été, ça dégoûte, mais ça me semble beaucoup plus restreint qu'en période humide et moins chaude aux latitudes tempérées.

    Hypothèse profane: les contaminations estivales sont dangereuses dans une moindre mesure que les contaminations critiques en automne et hiver. Bien que ça énerve beaucoup avant la distribution d'un vaccin efficace, ou une molécule "fin de partie", la circulation du virus en été va augmenter peu à peu les 10% de population disposant ensuite d'anticorps efficaces pour se défendre.

    Si pour la rentrée économique, les réponses de différents tests cliniques facilitent les sorties de reas, le fait que 15 a 20% des gens soient immunisés éviterait une seconde phase de confinement global, défonçant les économies. Ouais ok, c'est vraiment une hypothèse de merde, mais les branches pour se rattraper ne courent pas les rues.
    Dernière modification par François-17, 05/07/2020, 21h52.

    Laisser un commentaire:


  • hunkle
    a répondu
    Envoyé par lochiba84 Voir le message
    Le COVID ne recule décidément plus. Pire même il reprogresse globalement. Le mois de Juin était inquiétant marquant un coup d'arrêt dans l'amélioration, ça se confirme et on peut parler désormais de nouvelle dégradation y compris dans des pays où on est désormais en été.

    Le nombre de cas qui continue d'augmenter pouvait être attribué à beaucoup plus de tests qu'avant comme aux Etats-Unis, désormais on dépiste bien plus de monde certes mais le nombre de morts journalier au niveau mondial ne baisse plus et semblerait même se réorienter à la hausse. En fait plus que la 2ème vague, on est jamais vraiment sorti de la 1ère vague mondiale. L'amélioration européenne réelle et la quasi normalisation asiatique est un fait un leurre, l'Amérique croule sous les malades et la pandémie menace toujours autant le monde. Ce qu'il se passe aux Etats-Unis nous pend au nez, ça s'est bien calmé à New York mais désormais c'est au Texas, en Floride, Californie, Arizona que ça part en couille alors que l'ensemble du pays était lancé dans le déconfinement et la reprise économique.

    Trump fait toujours la sourde oreille, en effet un reconfinement serait une catastrophe on peut le comprendre à 4 mois des élections, l'Amérique (enfin Trump) a fait son choix, ça sera l'extension de la catastrophe sanitaire plutôt que le prolongement de la catastrophe économique. On ferait probablement le même choix, peut-être plus subtilement avec un numéro d'équilibriste que Trump refuse clairement.

    Outre les US qui battent leur record de nombre de cas journalier (mais le nombre de morts reste globalement stable donc plus de dépistages et maladie en apparence moins mortelle), d'autres pays n'y arrivent pas non plus (Brésil, Russie, Chili, Mexique, Pérou, Colombie, dans une moindre mesure Inde), dans tous ces pays, ça ne veut pas baisser comme chez nous, le déconfinement a été inefficace ou trop court, difficile d'analyser précisément mais il convient de rester prudent aussi en Europe parce que ça peut repartir à tous moments chez nous aussi si nous ne nous adaptons pas très vite.
    Pour la France, les vacances vont être le test. Si comme en Floride, l’amoncellement sur les plages relancent le virus, on aura eu juste une brève accalmie. Si ce n'est pas le cas, on sera je pense vraiment sorti de l'auberge. Mais je ne vois pas pourquoi on s'en sortirait mieux que les autres. A moins d'une mutation du virus sur le continent américain, il est probable que septembre soit compliqué.

    Laisser un commentaire:


  • lochiba84
    a répondu
    Le COVID ne recule décidément plus. Pire même il reprogresse globalement. Le mois de Juin était inquiétant marquant un coup d'arrêt dans l'amélioration, ça se confirme et on peut parler désormais de nouvelle dégradation y compris dans des pays où on est désormais en été.

    Le nombre de cas qui continue d'augmenter pouvait être attribué à beaucoup plus de tests qu'avant comme aux Etats-Unis, désormais on dépiste bien plus de monde certes mais le nombre de morts journalier au niveau mondial ne baisse plus et semblerait même se réorienter à la hausse. En fait plus que la 2ème vague, on est jamais vraiment sorti de la 1ère vague mondiale. L'amélioration européenne réelle et la quasi normalisation asiatique est un fait un leurre, l'Amérique croule sous les malades et la pandémie menace toujours autant le monde. Ce qu'il se passe aux Etats-Unis nous pend au nez, ça s'est bien calmé à New York mais désormais c'est au Texas, en Floride, Californie, Arizona que ça part en couille alors que l'ensemble du pays était lancé dans le déconfinement et la reprise économique.

    Trump fait toujours la sourde oreille, en effet un reconfinement serait une catastrophe on peut le comprendre à 4 mois des élections, l'Amérique (enfin Trump) a fait son choix, ça sera l'extension de la catastrophe sanitaire plutôt que le prolongement de la catastrophe économique. On ferait probablement le même choix, peut-être plus subtilement avec un numéro d'équilibriste que Trump refuse clairement.

    Outre les US qui battent leur record de nombre de cas journalier (mais le nombre de morts reste globalement stable donc plus de dépistages et maladie en apparence moins mortelle), d'autres pays n'y arrivent pas non plus (Brésil, Russie, Chili, Mexique, Pérou, Colombie, dans une moindre mesure Inde), dans tous ces pays, ça ne veut pas baisser comme chez nous, le déconfinement a été inefficace ou trop court, difficile d'analyser précisément mais il convient de rester prudent aussi en Europe parce que ça peut repartir à tous moments chez nous aussi si nous ne nous adaptons pas très vite.

    Laisser un commentaire:


  • Upe
    a répondu
    Envoyé par Judgeman2 Voir le message
    non mais peu importe les opinions ce qui s'est passé aux USA avec Floyd est un meurtre pur et simple, rien ne justifie de maintenir un homme à terre avec le genou sur son cou pendant plusieurs minutes comme on l'a vu sur les images.

    Par contre, ce qui est à gerber, ce sont les tentatives de récupération et d'importation du conflit en france par certains partis dont celui de Mélenchon et par la famille d'adama Traoré alors que ces histoires n'ont absolument rien à voir avec l'histoire de Floyd. (3 expertises judiciaires indépendantes ont abouti aux mêmes conlusions c'est à dire à l'absence de responsabilité des policiers)
    Il faut très vite arrêter cela avant que ca dégénère aussi en france parce que les images que l'on a vu hier soir...

    Personne ne dit qu'il n'y a pas des dérapages de certains policiers mais vouloir faire croire que c'est au même niveau qu'aux USA c'est d'une malhonnêteté intellectuelle crasse
    +1 par contre je rejoins Al sur le fait que je ne pense pas que le flic soit assez con pour avoir voulu tuer Floyd... mais qu'il a été assez con pour le maintenir au sol comme ça aussi longtemps.




    Envoyé par Pr.Skinner Voir le message
    Un meurtre ca souligne une volonté de tuer, je ne suis pas sur que le policier avait l'intention de le tuer.
    Sur la video que tout le monde a pu voir, le policier ne semble ni nerveux, ni violent, ni meme en colere et quand il regarde dans la direction de ceux qui filment l'intervention, il ne semble pas non plus angoissé, surpris ou géné qu'on le filme

    Pour moi, cette technique du genou sur le cou ou la nuque pour maintenir l'individu au sol doit etre tres repandue dans la police et pas forcement qu'aux USA , j'ai pu voir hier une image similaire, genou sur le cou, en France, seule (grosse) difference la durée d'intervention (quelques secondes, pour maitriser plus rapidement l'individu et lui passer les menottes) D'ailleurs lors du ou des procés a venir, l'une des questions sera surement pourquoi les policiers l'ont plaqué au sol, pendant plus de 8 minutes, alors qu'il etait visiblement maitrisé.

    Il faut egalement comprendre que d'autres techniques d'immobilisation au sol de la police, "officielles" elles sont contestées depuis longtemps, car elles aussi potentiellement mortelles

    Ce n'est pas le premier, et ca ne sera pas le dernier cas non plus, de mort d'un suspect suite a un placage lors d'une intervention policiere.
    Et je ne parle pas qu'aux USA, puisqu'on a deja eu plusieurs cas aussi en France et sans doute dans bien d'autres pays

    Il y en aura peut-etre moins, mais il y aura toujours des suspects qui se debatteront violemment (ce n'etait pas le cas a Mineapolis) et qu'il faudra donc "plaquer" avec force pour les maitriser et donc toujours des cas ou des suspects risqueront de deceder.
    Assez d'accord.

    Laisser un commentaire:


  • sixtyniner
    a répondu
    https://www.youtube.com/watch?v=oCiW...ature=youtu.be

    Laisser un commentaire:


  • Pr.Skinner
    a répondu
    Je suis d'accord, la durée de la maitrise au sol par plusieurs policiers pose question, mais on n'a pas encore la reponse a cette question
    Tout est filmé oui, et justement, la video ne me donne pas l'impression que les policiers avaient la volonté de le tuer

    On ne voit pas d'enervement, pas d'insultes, pas de nervosité de la part des policiers ni envers le suspect, ni envers ceux qui filment
    On voit un placage au sol anormalement long et le policier accusé effectuant un placage dangereux sur la nuque, mais comme ils doivent sans doute en pratiquer tous les jours aux USA et ailleurs.

    En 2016 il y a eu exactement la meme bavure, la aussi on a eu une video, la victime maintenue 14 minutes plaquée au sol, quand il a perdu connaissance les policiers croyaient au depart qu'il s'etait endormi, qu'il ronflait car ils lui avaient administré un sedatif par piqure pour le transferer a l'hopital (il avait appelé lui meme la police car il etait en manque de medicament pour des problemes mentaux et pour un probleme de drogue)

    Meme quand l'ambulance est arrivée pour le recuperer et qu'ils se sont rendu compte en le relevant qu'il etait toujours inconscient, ils ont commencé a se poser des questions... mais sans encore y croire vraiment, rigolant meme en se disant qu'il etait peut-etre mort. Ils ont arreté de rigolé par contre quand les ambulanciers leur ont dit qu'il ne respirait plus et qu'il etait mort.

    Mais la encore dans cette affaire, justement grace a la video, je ne crois pas qu'ils aient voulu le tuer. Ils ne le pensaient pas mort.

    En 2019, la Justice a annulé les charges contre les policiers.
    Bien que la aussi pour moi, l'homicide involontaire ne faisait pas de doute

    Dernière modification par Pr.Skinner, 03/06/2020, 20h17.

    Laisser un commentaire:


  • lochiba84
    a répondu
    Envoyé par Pr.Skinner Voir le message
    Un meurtre ca souligne une volonté de tuer, je ne suis pas sur que le policier avait l'intention de le tuer.
    Sur la video que tout le monde a pu voir, le policier ne semble ni nerveux, ni violent, ni meme en colere et quand il regarde dans la direction de ceux qui filment l'intervention, il ne semble pas non plus angoissé, surpris ou géné qu'on le filme

    Pour moi, cette technique du genou sur le cou ou la nuque pour maintenir l'individu au sol doit etre tres repandue dans la police et pas forcement qu'aux USA , j'ai pu voir hier une image similaire, genou sur le cou, en France, seule (grosse) difference la durée d'intervention (quelques secondes, pour maitriser plus rapidement l'individu et lui passer les menottes) D'ailleurs lors du ou des procés a venir, l'une des questions sera surement pourquoi les policiers l'ont plaqué au sol, pendant plus de 8 minutes, alors qu'il etait visiblement maitrisé.

    Il faut egalement comprendre que d'autres techniques d'immobilisation au sol de la police, "officielles" elles sont contestées depuis longtemps, car elles aussi potentiellement mortelles

    Ce n'est pas le premier, et ca ne sera pas le dernier cas non plus, de mort d'un suspect suite a un placage lors d'une intervention policiere.
    Et je ne parle pas qu'aux USA, puisqu'on a deja eu plusieurs cas aussi en France et sans doute dans bien d'autres pays

    Il y en aura peut-etre moins, mais il y aura toujours des suspects qui se debatteront violemment (ce n'etait pas le cas a Mineapolis) et qu'il faudra donc "plaquer" avec force pour les maitriser et donc toujours des cas ou des suspects risqueront de deceder.
    Rien ne justifie une intervention prolongée jusqu'à ce que l'interpellé perde connaissance sachant que ce dernier ne représentait pas du tout une menace à ce moment précis, il est déjà maîtrisé plusieurs minutes avant. Pour moi c'est un meurtre indiscutablement. On peut comprendre la fureur et l'émotion dès lors dans la communauté afro-américaine.

    Tout est filmé, tout est visible, ça semble on ne peut plus clair. Il y a un vrai problème avec la police US et un vrai problème lié au racisme, c'est évidément pas nouveau on le sait. C'est à chaque fois fait sans complexe c'est ça le pire chez eux. Chez nous y'a des bavures de temps à autres mais aux US c'est bien pire et c'est quasi assumé par les auteurs même pour les plus gros scandale, ils savent pourtant qu'ils sont filmés par leurs propres caméras ou les passants mais ça les effraient même pas.

    En tous cas cette triste affaire n'a rien à voir avec le cas Adama Traoré qui reste un fantasme de radicaux anti-flics. Il n'y a pas de fait avéré pouvant permettre de faire une comparaison entre les 2 faits-divers et le faire relève soit de l'imbécilité soit du calcul politique. Evidément je ne doute pas que certains politiques irresponsables notamment dans proche de mouvance d'extrême gauche viendront gravement attaquer nos forces de l'ordre et notre République sur la base d'un monstrueux amalgame et que les familles de pseudo-victimes viennent pleurer dans l'espoir de récupérer des indemnisations financières. Triste monde et triste pays.

    Laisser un commentaire:


  • Pr.Skinner
    a répondu
    Un meurtre ca souligne une volonté de tuer, je ne suis pas sur que le policier avait l'intention de le tuer.
    Sur la video que tout le monde a pu voir, le policier ne semble ni nerveux, ni violent, ni meme en colere et quand il regarde dans la direction de ceux qui filment l'intervention, il ne semble pas non plus angoissé, surpris ou géné qu'on le filme

    Pour moi, cette technique du genou sur le cou ou la nuque pour maintenir l'individu au sol doit etre tres repandue dans la police et pas forcement qu'aux USA , j'ai pu voir hier une image similaire, genou sur le cou, en France, seule (grosse) difference la durée d'intervention (quelques secondes, pour maitriser plus rapidement l'individu et lui passer les menottes) D'ailleurs lors du ou des procés a venir, l'une des questions sera surement pourquoi les policiers l'ont plaqué au sol, pendant plus de 8 minutes, alors qu'il etait visiblement maitrisé.

    Il faut egalement comprendre que d'autres techniques d'immobilisation au sol de la police, "officielles" elles sont contestées depuis longtemps, car elles aussi potentiellement mortelles

    Ce n'est pas le premier, et ca ne sera pas le dernier cas non plus, de mort d'un suspect suite a un placage lors d'une intervention policiere.
    Et je ne parle pas qu'aux USA, puisqu'on a deja eu plusieurs cas aussi en France et sans doute dans bien d'autres pays

    Il y en aura peut-etre moins, mais il y aura toujours des suspects qui se debatteront violemment (ce n'etait pas le cas a Mineapolis) et qu'il faudra donc "plaquer" avec force pour les maitriser et donc toujours des cas ou des suspects risqueront de deceder.
    Dernière modification par Pr.Skinner, 03/06/2020, 13h01.

    Laisser un commentaire:


  • Judgeman2
    a répondu
    non mais peu importe les opinions ce qui s'est passé aux USA avec Floyd est un meurtre pur et simple, rien ne justifie de maintenir un homme à terre avec le genou sur son cou pendant plusieurs minutes comme on l'a vu sur les images.

    Par contre, ce qui est à gerber, ce sont les tentatives de récupération et d'importation du conflit en france par certains partis dont celui de Mélenchon et par la famille d'adama Traoré alors que ces histoires n'ont absolument rien à voir avec l'histoire de Floyd. (3 expertises judiciaires indépendantes ont abouti aux mêmes conlusions c'est à dire à l'absence de responsabilité des policiers)
    Il faut très vite arrêter cela avant que ca dégénère aussi en france parce que les images que l'on a vu hier soir...

    Personne ne dit qu'il n'y a pas des dérapages de certains policiers mais vouloir faire croire que c'est au même niveau qu'aux USA c'est d'une malhonnêteté intellectuelle crasse

    Laisser un commentaire:


  • François-17
    a répondu
    Quelles que soient nos opinions, les dernières paroles d'un homme à terre, le cou coincé sous le genou d'un représentant de l'ordre pendant longtemps, me touche dans ma dignité d'homo sapiens.

    https://secure.avaaz.org/campaign/en...d_loc/?cBlNjbb

    Cette mise à mort humiliante et longue ne justifiera jamais des pillages en règle dans des dizaines de villes, mais l'effarement collectif peut se comprendre. Avec la polarisation exacerbée des pensées en ce moment, tous les ingrédients sont réunis pour que l'été soit bouillant.

    Vivement les pluies du mois de novembre.
    Dernière modification par François-17, 02/06/2020, 13h12.

    Laisser un commentaire:


  • Ewanoahlucasino
    a répondu
    On est "peut etre " sauvé car ceux qui ont crée le virus ont " peut etre " trouver un traitement.

    Un labo chinois pense avoir trouvé le traitement pour stopper la pandémie "sans vaccin"

    En Chine, des chercheurs affirment avoir déjà mis au point un traitement à même d’arrêter l’épidémie de coronavirus qui sévit dans le monde.

    Un médicament en phase de test à la prestigieuse Université de Pékin ("Beida") permettrait non seulement d’accélérer la guérison des malades, mais aussi d’immuniser temporairement contre le Covid-19.

    Ça marche sur la souris


    Sunney Xie, directeur du Centre d’innovation avancée en génomique de Beida, explique que le traitement marche chez la souris.

    Son laboratoire a prélevé des anticorps auprès de 60 patients guéris de la maladie avant de les injecter chez les rongeurs.
    Charge virale divisée par 2 500


    "Au bout de cinq jours, leur charge virale avait été divisée par 2 500", assure-t-il. "Cela signifie que ce médicament potentiel a un effet thérapeutique".

    Une étude sur cette recherche a été publiée dimanche dans la revue spécialisée "Cell".

    L’étude y voit "un remède" potentiel contre la maladie et note qu’elle permet d’accélérer la guérison.
    Expert en séquençage unique


    "Nous sommes experts en séquençage de cellule unique, pas des immunologues ni des virologues", souligne le professeur Xie. "Lorsque nous avons constaté que notre approche permettait de trouver un anticorps qui neutralise (le virus), nous avons été transportés de joie".

    Selon lui, le traitement pourrait être disponible avant la fin de l’année, à temps en cas de nouvelle offensive hivernale du Covid-19 qui, surgi en Chine à la fin de l’an dernier, a déjà contaminé 4,5 million de personnes dans le monde, dont plus de 316 000 mortellement.
    Des essais cliniques notamment en Australie


    "La préparation des essais cliniques est en cours", ajoute le chercheur, précisant qu’ils se dérouleront en Australie et dans d’autres pays. Avec la décrue de l’épidémie en Chine, le géant asiatique ne dispose pas suffisamment de porteurs du virus pour procéder à des essais sur l’homme.

    "Ce que nous espérons, c’est que ces anticorps deviennent un médicament spécial qui permettra d’arrêter la pandémie", déclare-t-il.
    Plus rapide qu'un vaccin


    Si plus d’une centaine de laboratoires mondiaux se sont lancés dans la recherche d’un vaccin, celui-ci pourrait n’être disponible que dans 12 à 18 mois, a averti l’Organisation mondiale de la santé.

    Un traitement à base d’anticorps pourrait donc s’avérer plus rapide à diffuser dans la population.

    En Chine, plus de 700 patients ont déjà reçu du plasma (un constituant du sang) de malades guéris, une technique qui a produit "de très bons effets", selon les autorités sanitaires.
    Un cocktail de 14 anticorps


    Mais la quantité de plasma disponible "est limitée", relève le professeur Xie. Alors que les 14 anticorps utilisés dans sa recherche pourraient être rapidement reproduits à grande échelle, selon lui.
    Cette approche a déjà été adoptée avec succès pour combattre d’autres virus, comme le VIH, Ebola et le Syndrome respiratoire du Moyen-Orient (Mers).

    Un traitement contre Ebola, le remdesivir, a donné de bons résultats aux Etats-Unis contre le Covid-19, accélérant la guérison des malades, mais sans réduire significativement le taux de mortalité.
    Immunité momentanée


    Selon le professeur Xie, le traitement mis au point à Pékin pourrait lui offrir une immunité momentanée face au virus.

    L’étude révèle que si l’on injecte des anticorps à une souris avant de lui administrer le virus, elle reste à l’abri de l’infection. Cela permettrait de protéger des soignants pendant quelques semaines, voire quelques mois, espère le spécialiste chinois.

    "Nous pourrions stopper la pandémie avec un traitement qui marche, même sans vaccin", espère-t-il.

    Laisser un commentaire:


  • Upe
    a répondu
    France2 en a parlé dans son JT, mais j'ai du "rêver" car j'ai cru entendre parler de 130(?) morts (peut être le nombre de blessés?).

    Laisser un commentaire:


  • Torpedo
    a répondu
    Envoyé par Pr.Skinner Voir le message
    Pire tuerie de masse au Canada, au moins 16 morts, mais la police ignore s'il n'y a pas d'autres victimes car l'homme a tué au hasard lors d'un tres long periple de plusieurs heures. J'ai du a chaque fois mal tomber, mais je n'ai vu aucune chaine d'info en parler, meme uniquement en annonce en sous-titre.

    Je suis tombé par hasard sur l'info sur youtube (meme sur Yahoo News je n'avais pas vu l'info)
    Si tu veux en savoir un peu plus sur cette histoire, peu médiatisée compte tenu des priorités actuelles ....

    Laisser un commentaire:


  • Pr.Skinner
    a répondu
    Pire tuerie de masse au Canada, au moins 16 morts, mais la police ignore s'il n'y a pas d'autres victimes car l'homme a tué au hasard lors d'un tres long periple de plusieurs heures. J'ai du a chaque fois mal tomber, mais je n'ai vu aucune chaine d'info en parler, meme uniquement en annonce en sous-titre.

    Je suis tombé par hasard sur l'info sur youtube (meme sur Yahoo News je n'avais pas vu l'info)

    Laisser un commentaire:

Chargement...
X