Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Actualités internationales

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Lyonnais921
    a répondu
    Aucune actualité internationale depuis 5 jours ?

    Il est quand même fabuleux ce Donald Trump.

    En général, c'est l'opposition qui se dit victime de la fraude électorale par le pouvoir en place;

    Lui, le pouvoir en place, agite la menace de la fraude par l'opposition.

    Quelqu'un a un contre-exemple d'un chef d'Etat renversé par la fraude électorale de l'opposition (pour des élections locales, on va trouver mais au niveau national) ?

    Il me semble aussi que c'est la première fois que, ex-ante, un candidat à la présidence des USA jette la suspicion sur la régularité de l'élection présidentielle.

    Laisser un commentaire:


  • Pr.Skinner
    a répondu
    Kevin Clinesmith un avocat qui travaillait pour le FBI, vient de plaider coupable alors qu'il etait poursuivi pour "felony" pour avoir intentionnellement falsifié un mail qui avait servi au FBI pour convaincre un juge de mettre un membre de la campagne de Trump sur ecoute. (19/08/20)

    Il a fallu que je tombe sur cette info par hasard sur Youtube, ce n'est pourtant pas anodin comme information, l'aveu de la fabrication d'une fausse preuve par un individu travaillant pour le FBI pour mettre sur ecoute un candidat aux Presidentielles US.

    En mettant son nom en recherche sur Google pour verifier l'info, aucun site francophone n'en parle. Aucune chaine d'info, rien de rien
    Seuls les medias US ont relayé l'info
    Dernière modification par Pr.Skinner, 25/08/2020, 17h33.

    Laisser un commentaire:


  • François-17
    a répondu
    Les libyens se détendent, un vrai cessez-le-feu pourrait durer plus de 48 heures. J'attends deux jours avant de parler bonne nouvelle, mais ça fait plaisir à lire.

    https://www.lemonde.fr/international...9546_3210.html

    J'espère que les deux élections ne traineront pas, sous peine d'enlisement explosif. Si l'ONU pouvait organiser les élections avant 2021, ça pourrait aider. Sans contrôle onusien des voix Libyennes, je crains les éternelles escarmouches et une partition à l'issue.

    Laisser un commentaire:


  • lochiba84
    a répondu
    Envoyé par Pr.Skinner Voir le message

    Mais c'est parole contre parole, comment tu veux infirmer/confirmer n'importe lequel des deux chiffres ?
    Je sais pas, il doit y avoir les feuilles d'émargements, déjà le bureau électoral devrait fournir des documents pour tenter de se justifier, ils prennent même pas la peine de le faire. Après bon je conçois qu'il soit difficile de balancer ça pour des raisons de confidentialité j'en sais rien mais si y'a 500 inscrits, ça doit être assez facile de trouver que plus de 100 personnes parmi ces 500 inscrits se sont pas rendus aux urnes et donc que les résultats donnés sont bidons. On parle quand même d'environ 50% de votes bidonnés, chez nous s'il y a une différence de une seule unité entre le nombre de votants et le nombre d'enveloppes faut tout recompter et si l'erreur subsiste ça peut annuler une élection comme pour la législative d'Evry de mémoire. Bon évidément on dispose pas de la même transparence chez nos amis biélorusses mais disons qu'une erreur de 50% ça doit pouvoir se vérifier après investigation.

    Déjà rien que le fait que y'a pas de transparence rend caduques tous les résultats, les bureaux et la commission électorale peuvent donner les résultats qu'ils désirent après tout. Donc peu importe qui a raison finalement, si on peut rien prouver, on peut pas non plus exploiter ces résultats ce qui rend de fait l'élection de l'ami Loukachenko totalement nulle et non avenue. L'opposition peut capitaliser là dessus même sans arriver à prouver les fraudes.

    Si on veut se faire chier on peut aussi s'amuser à compter les électeurs qui sont rentrés via les caméras de surveillance ^^

    Laisser un commentaire:


  • Pr.Skinner
    a répondu
    Envoyé par lochiba84 Voir le message

    Disons que son score est compris entre 0,0% et 80,08% mais qu'il est très compliqué de se faire une idée plus précise.

    Il s'agirait de biélorusses favorables au renversement de Loukachenko, il est possible en effet qu'il s'agisse de propagande mais il serait quand même facile pour l'autre camp d'apporter un démenti, entre 210 votants et 425 on passe du simple au double, si t'es pas capables de démonter de telles accusations c'est pas bon signe.
    Mais c'est parole contre parole, comment tu veux infirmer/confirmer n'importe lequel des deux chiffres ?

    Laisser un commentaire:


  • lochiba84
    a répondu
    Envoyé par Pr.Skinner Voir le message

    "Selon ce groupe de bielorusses"
    Qu'il y ait eu triche, j'en suis aussi persuadé, mais dans ce genre d'affaire la propagande tourne facilement dans chaque camp.

    Dans un JT, je ne sais plus lequel, on avait un reporter qui expliquait que le score des partisans du President devait plus tourner autour de 20%
    Moi je veux bien, mais il le sortait d'ou ce chiffre ?
    Disons que son score est compris entre 0,0% et 80,08% mais qu'il est très compliqué de se faire une idée plus précise.

    Il s'agirait de biélorusses favorables au renversement de Loukachenko, il est possible en effet qu'il s'agisse de propagande mais il serait quand même facile pour l'autre camp d'apporter un démenti, entre 210 votants et 425 on passe du simple au double, si t'es pas capables de démonter de telles accusations c'est pas bon signe.

    Laisser un commentaire:


  • Pr.Skinner
    a répondu
    Envoyé par lochiba84 Voir le message
    Truquer une élection c'est une chose, mais tricher aussi dans une ambassade d'un pays étranger (en l'occurence à Paris) où il n'y a que 500 électeurs inscrits c'est quand même assez con parce que ça pourrait être facilement repéré

    En l'occurence les résultats communiqués indiquent 425 suffrages exprimés, 230 voix pour Loukachenko et 193 voix pour sa principale opposante Tsikhanovskaïa, jusqu'à là pourquoi pas sauf qu'on est à Paris, qu'il y a des gens qui s'amusent à investiguer et ont compté les gens qui se sont rendus aux urnes et qui n'étaient que 210 !!! Donc on peut imaginer 215 votes fantômes pour Loukachenko, ce qui ramenerait son score réel à 15 voix.

    Ils auraient pu au moins brûler des bulletin et les remplacer par les bulletins fantômes mais non là carrément ils ont bourré les urnes comme des cons sans réfléchir, quelle bande de tocards, j'ose imaginer la truanderie dans tout le pays si déjà ça fait ça dans un pays occidental.

    https://www.lexpress.fr/actualite/mo...e_2133188.html

    On appréciera aussi que la commission électorale a soigneusement esquivé et botté en touche
    "Selon ce groupe de bielorusses"
    Qu'il y ait eu triche, j'en suis aussi persuadé, mais dans ce genre d'affaire la propagande tourne facilement dans chaque camp.

    Dans un JT, je ne sais plus lequel, on avait un reporter qui expliquait que le score des partisans du President devait plus tourner autour de 20%
    Moi je veux bien, mais il le sortait d'ou ce chiffre ?

    Laisser un commentaire:


  • lochiba84
    a répondu
    Truquer une élection c'est une chose, mais tricher aussi dans une ambassade d'un pays étranger (en l'occurence à Paris) où il n'y a que 500 électeurs inscrits c'est quand même assez con parce que ça pourrait être facilement repéré

    En l'occurence les résultats communiqués indiquent 425 suffrages exprimés, 230 voix pour Loukachenko et 193 voix pour sa principale opposante Tsikhanovskaïa, jusqu'à là pourquoi pas sauf qu'on est à Paris, qu'il y a des gens qui s'amusent à investiguer et ont compté les gens qui se sont rendus aux urnes et qui n'étaient que 210 !!! Donc on peut imaginer 215 votes fantômes pour Loukachenko, ce qui ramenerait son score réel à 15 voix.

    Ils auraient pu au moins brûler des bulletin et les remplacer par les bulletins fantômes mais non là carrément ils ont bourré les urnes comme des cons sans réfléchir, quelle bande de tocards, j'ose imaginer la truanderie dans tout le pays si déjà ça fait ça dans un pays occidental.

    https://www.lexpress.fr/actualite/mo...e_2133188.html

    On appréciera aussi que la commission électorale a soigneusement esquivé et botté en touche

    Laisser un commentaire:


  • pagnOL
    a répondu
    Le noeud du problème, c’est Inçirlik. Tant qu’Erdogan aura cette carte dans sa manche, il sera en position de force, ou tout du moins jamais menacé, à l’OTAN.
    Inçirlik, la mégabase US en plein territoire Turquie-Sud, centre d’action de toute décision militaire US pour tout le moyen / proche Orient.
    Autant dire que cette base vaut de l’or et que l’administration US avalera toutes les couleuvres ou presque pour la garder. Son importance stratégique est au-delà de capitale.
    Du coup c’est pas demain la veille que les plaintes européennes anti-Turquie déboucheront sur un mouvement de l’OTAN - je veux dire un vrai mouvement coercitif.
    Du coup, le Sultan s’amuse.
    Et les US peuvent bien chercher partout une autre base, ils sont les bienvenus nulle part dans le coin, excepté Israël. S’ils s’installent là-bas ce sera pris comme une provocation ultime par 99% des pays arabes et c’est la mort de toute diplomatie au moyen-orient. L’Irak? Pays ultra instable à forte présence de milices pro-iraniennes, GI’s pas aimés par la population, responsables de milliers de morts civils, Téhéran juste à côté.

    Bref on est pas sortis du sable avec le moustachu.
    Je rêve un jour d’une vraie défense européenne solide et multinationale, et surtout indépendante, hors-OTAN devenu obsolète et castrateur.

    Laisser un commentaire:


  • Pr.Skinner
    a répondu
    J'avais hesité a mettre un smiley a la fin de ma premiere phrase.
    Je suis bien d'accord avec les precisions que tu apportes, a un detail pres.

    Ca fait deja quelques temps que les USA sanctionnent la Turquie, entreprises, officiels turques etc... sans le moindre effet sur la politique d'Erdogan.
    L'achat de S-400 Russes a encore aggravé les choses et les USA ont sorti officiellement la Turquie du programme des F35 en represailles.
    Mais il n'y a malgré tout pas encore eu de serieuse remises en question de la presence de la Turquie au sein de l'OTAN pour autant

    C'est pas dit que ca se fasse pas, mais bon, sauf "incident" grave, cette situation peut durer encore longtemps

    Laisser un commentaire:


  • François-17
    a répondu
    Envoyé par Pr.Skinner Voir le message
    Mais on a de tres bons rapports avec la Turquie.
    Nous sommes alliés au sein de l'OTAN, et c'est un pays associé a l'UE et toujours candidat a l'entrée dans l'UE !
    Les bons rapports datent d'avant l'arrivée du grand guide cosmo-galactique. Ca fait un moment que ça passe moyen entre le chantage aux migrants, le defoncage tous azimuts des kurdes (même des dames en plein Paris) et un formidable business avec des factions armées islamistes (trafic carburant, mercenariat Libye , contrôle nord-Syrie).

    Concernant l'O.t.a.n, c'est la première fois qu'un membre se sert de codes d'identification OTAN pour convoyer des armements interdits par l'ONU. Quand une FLF de la mission dédiée se fait allumer par les conduites de tir turques, c'est un doigt levé aux ROE militaires: dans le jargon militaire, cette démarche agressive constitue un engagement.

    La Turquie n'est plus l'alliée de la France et elle n'a plus sa place dans la communauté européenne, au sens politique. L'islamisation anti laïque et l'appétit ZEE Chypre + Mercenariat Libye condamne sa tentative de muslimiser l'Europe. Au sens commercial, rien n'empêche des accords d'échanges profitables à tous, à l'unique condition qu'elle dégage de la ZEE chypriote (respect du droit).

    Quand le plus grand guide de l'univers pourra mesurer la grandeur de sa balance commerciale et la valeur de sa merveilleuse monnaie, il aura moins envie de prendre les européens pour des cons. On reparle de son brillantissime palais dans six mois, quand le peuple bouffera des pâtes en le regardant faire le pélican.
    Dernière modification par François-17, 15/08/2020, 00h34.

    Laisser un commentaire:


  • Pr.Skinner
    a répondu
    Mais on a de tres bons rapports avec la Turquie.
    Nous sommes alliés au sein de l'OTAN, et c'est un pays associé a l'UE et toujours candidat a l'entrée dans l'UE !

    Laisser un commentaire:


  • peblyon
    a répondu
    Envoyé par Pr.Skinner Voir le message

    Construction du Palais Blanc a Ankara, Intervention en Syrie, en Libye, au large de Chypre puis maintenant des iles grecques, retransformation de Sainte Sophie en Mosquée, on a juste affaire a un nostalgie de l'Empire Ottoman

    M'etonnerait pas qu'a un moment ou a un autre, il change les titres de President, 1er Ministre et Ministres par ceux de Sultan, Grand Vizir et Vizirs
    D'autant qu'en plus c'est un fan de Cosplay historique

    Et encore avec l'empire ottoman la France a eu quelques bons rapports, mais avec ce dictateur c'est provocations sur provocations ! Peut être se voit il en une résurrection de Mehmet II

    En même temps il serait vraiment temps que L'UNION européenne agisse d'une seule voix pour lui faire obstacle quitte à quémander l'aide de la Russie et/ou des États-Unis

    Laisser un commentaire:


  • Pr.Skinner
    a répondu
    Envoyé par pagnOL Voir le message
    Qu’est ce qu’il vient péter les burnes le Erdogan encore là ? Il envoie ses bateaux militaires tranquilou dans les eaux de la CE via les îles grecques, et quand ça gueule à priori légitimement en regard du droit international, la France est accusée de jouer les caïds de Méditerranée, juste après avoir été traités de colonialistes au Liban.

    La France est bien heureusement une nation pondérée et pacifique, mais faudrait pas trop qu’il exagère le despote oriental. Voir 2-3 rafales armés d’exocet anti navires faire quelques passes au-dessus de ses frégates me ferait bien plaisir.
    40 ans que le problème Chypriote est pas résolu ptin.
    Construction du Palais Blanc a Ankara, Intervention en Syrie, en Libye, au large de Chypre puis maintenant des iles grecques, retransformation de Sainte Sophie en Mosquée, on a juste affaire a un nostalgique de l'Empire Ottoman

    M'etonnerait pas qu'a un moment ou a un autre, il change les titres de President, 1er Ministre et Ministres par ceux de Sultan, Grand Vizir et Vizirs
    D'autant qu'en plus c'est un fan de Cosplay historique

    Dernière modification par Pr.Skinner, 15/08/2020, 00h17.

    Laisser un commentaire:


  • pagnOL
    a répondu
    Qu’est ce qu’il vient péter les burnes le Erdogan encore là ? Il envoie ses bateaux militaires tranquilou dans les eaux de la CE via les îles grecques, et quand ça gueule à priori légitimement en regard du droit international, la France est accusée de jouer les caïds de Méditerranée, juste après avoir été traités de colonialistes au Liban.

    La France est bien heureusement une nation pondérée et pacifique, mais faudrait pas trop qu’il exagère le despote oriental. Voir 2-3 rafales armés d’exocet anti navires faire quelques passes au-dessus de ses frégates me ferait bien plaisir.
    40 ans que le problème Chypriote est pas résolu ptin.

    Laisser un commentaire:


  • François-17
    a répondu
    Les dernières offensives de Tripoli vers l'est ont marqué une pause depuis quelques jours. Le positionnement de forces égyptiennes à la frontière, ainsi que les accords d'assistance entre Le Caire et le parlement est libye, font leur effet temporaire. Simple pause ou négociations possibles ?

    La France n'a strictement aucun intérêt vital à se rapprocher des islamistes, des égorgeurs fans de jeunes filles déscolarisées et des voleurs massacreurs enturbannés. C'est à l'ONU de gérer le problème libyen, si elle ne se fait pas arnaquer trop vite par les menteurs. Que la France intervienne sous mandat formel de l'ONU ne pose aucun problème. Que la France refasse 2011 sans SAV correctement renseigné ( ! ), pour des intérêts particuliers pathétiques, ça m'énerve un peu.

    Le trafic de migrants, le chantage affectif à 150 par semaine sur des zodiacs pourris, pour rendre service à des fanatiques qui prennent la France pour la chneck de service... Merci Bernard-Henri mais pour le rapprochement des peuples, faudra d'abord nous apprendre l'analphabétisme et le mord aux dents... on a pas assez l'habitude en Europe.

    Le massacre auquel BHL fait allusion n'efface pas les mêmes massacres des milices islamistes d'en face, depuis une petite dizaine d'années. Ca merde des deux côtés et les intervenants extérieurs veulent tous le contrôle des ressources fossiles (et ptetre un empire parfois). L'Egypte et l'Algérie sont plus proches que la France pour embrasser l'avenir local.

    La France, son rôle est de défendre ses valeurs et celles de l'Europe en Méditerranée et ici. Il y a déjà 2 opex onéreuses en cours pour contrer la razzia. BHL veut ajouter un front supplémentaire, juste pour la France ? Il a les boites de liebig pour financer la belle partouze à venir ?
    Dernière modification par François-17, 31/07/2020, 00h37.

    Laisser un commentaire:


  • Lyonnais921
    a répondu
    Envoyé par lochiba84 Voir le message
    Tiens tiens le retour raté de BHL en Libye : https://www.franceinter.fr/le-retour...e-bhl-en-libye

    Il ne manquait plus que lui... 9 ans après le renversement des Kadhafi, aucune solution n'a été trouvée pour réconcilier les factions rivales et notamment les 2 gouvernements qui s'opposent touours.

    - Sarraj d'un côté avec le gouvernement d'Union nationale soutenu par l'ONU et les principaux pays occidentaux dont l'Union Européenne et donc la France + la Turquie qui contrôle l'ouest et la zone de Tripoli
    - le général Haftar de l'autre qui contrôle tout l'est du pays, il est soutenu par l'Egypte, la Russie, les Emirats Arabes Unis et... et... la France (oui vous aviez bien lu, officieusement ou officiellement on est en soutien des 2 camps !!!)
    Y'a en plus diverses tribus, milices locales et des groupes djihadistes qui compliquent l'équation bien sûr mais globalement c'est entre ces 2 camps.

    Aucun cessez-le-feu, tentative de réunification, tentative d'élections et autres conférences n'ont abouti à une situation durable. Russie et Turquie envoient leurs mercenaires, le Qatar et l'Arabie saoudite s'opposent aussi par factions interposées. Un peu comme au Yemen, on est face à un conflit insoluble et infini.

    Les acteurs internationaux sont coupables, coupables de soutenir un camp ou l'autre (ou les 2 !) sans être sincère dans la recherche de solutions de paix, le Sultan de Turquie se moque du monde et il menace nos frégates pour parvenir à ses fins. Il se croit revenu au temps de l'Empire ottoman quitte à reconvertir Sainte-Sophie en mosquée et s'opposer au Tsar de toutes les Russies ainsi qu'à l'Occident peuplé de mécréants.

    Je ne parle même pas des acteurs des pétromonarchies, des Etats sulfureux qui ne cessent de se toiser par conflits interposés (et même par clubs de foots interposés tiens), ces gens là ont la mentalité d'adolescents pré-pubères mais jouissent d'une totale impunité et ne cessent de corrompre, tricher, insulter et massacrer l'humanité. Ben Salmane ou l'Emir du Qatar ne valent pas mieux qu'un Kim Jong Un mais ils ont bien plus à nous offrir, bien plus d'instinct expansionniste et surtout bien plus de fourberie.
    La Libye est un cas exemplaire de la faillite du "droit d'ingérence humanitaire".

    Laisser un commentaire:


  • lochiba84
    a répondu
    Tiens tiens le retour raté de BHL en Libye : https://www.franceinter.fr/le-retour...e-bhl-en-libye

    Il ne manquait plus que lui... 9 ans après le renversement des Kadhafi, aucune solution n'a été trouvée pour réconcilier les factions rivales et notamment les 2 gouvernements qui s'opposent touours.

    - Sarraj d'un côté avec le gouvernement d'Union nationale soutenu par l'ONU et les principaux pays occidentaux dont l'Union Européenne et donc la France + la Turquie qui contrôle l'ouest et la zone de Tripoli
    - le général Haftar de l'autre qui contrôle tout l'est du pays, il est soutenu par l'Egypte, la Russie, les Emirats Arabes Unis et... et... la France (oui vous aviez bien lu, officieusement ou officiellement on est en soutien des 2 camps !!!)
    Y'a en plus diverses tribus, milices locales et des groupes djihadistes qui compliquent l'équation bien sûr mais globalement c'est entre ces 2 camps.

    Aucun cessez-le-feu, tentative de réunification, tentative d'élections et autres conférences n'ont abouti à une situation durable. Russie et Turquie envoient leurs mercenaires, le Qatar et l'Arabie saoudite s'opposent aussi par factions interposées. Un peu comme au Yemen, on est face à un conflit insoluble et infini.

    Les acteurs internationaux sont coupables, coupables de soutenir un camp ou l'autre (ou les 2 !) sans être sincère dans la recherche de solutions de paix, le Sultan de Turquie se moque du monde et il menace nos frégates pour parvenir à ses fins. Il se croit revenu au temps de l'Empire ottoman quitte à reconvertir Sainte-Sophie en mosquée et s'opposer au Tsar de toutes les Russies ainsi qu'à l'Occident peuplé de mécréants.

    Je ne parle même pas des acteurs des pétromonarchies, des Etats sulfureux qui ne cessent de se toiser par conflits interposés (et même par clubs de foots interposés tiens), ces gens là ont la mentalité d'adolescents pré-pubères mais jouissent d'une totale impunité et ne cessent de corrompre, tricher, insulter et massacrer l'humanité. Ben Salmane ou l'Emir du Qatar ne valent pas mieux qu'un Kim Jong Un mais ils ont bien plus à nous offrir, bien plus d'instinct expansionniste et surtout bien plus de fourberie.

    Laisser un commentaire:


  • sixtyniner
    a répondu
    https://www.rtbf.be/info/societe/det...le?id=10539742

    Laisser un commentaire:


  • fooooot
    a répondu
    J'ai cru a un troll au début "genre groland" et je m'attendais à le voir flancher d'une attaque cardiaque , mais non c'est bien lui

    Laisser un commentaire:


  • lochiba84
    a répondu
    Quel immense couillon

    Laisser un commentaire:


  • François-17
    a répondu
    Envoyé par hunkle Voir le message

    Pour la France, les vacances vont être le test. Si comme en Floride, l’amoncellement sur les plages relancent le virus, on aura eu juste une brève accalmie. Si ce n'est pas le cas, on sera je pense vraiment sorti de l'auberge. Mais je ne vois pas pourquoi on s'en sortirait mieux que les autres. A moins d'une mutation du virus sur le continent américain, il est probable que septembre soit compliqué.
    Je ne sais pas si les plages sont plus dangereuses que les espaces fermés climatisés, mais c'est clair que la concentration facilite la propagation. Il y a des morts en été, ça dégoûte, mais ça me semble beaucoup plus restreint qu'en période humide et moins chaude aux latitudes tempérées.

    Hypothèse profane: les contaminations estivales sont dangereuses dans une moindre mesure que les contaminations critiques en automne et hiver. Bien que ça énerve beaucoup avant la distribution d'un vaccin efficace, ou une molécule "fin de partie", la circulation du virus en été va augmenter peu à peu les 10% de population disposant ensuite d'anticorps efficaces pour se défendre.

    Si pour la rentrée économique, les réponses de différents tests cliniques facilitent les sorties de reas, le fait que 15 a 20% des gens soient immunisés éviterait une seconde phase de confinement global, défonçant les économies. Ouais ok, c'est vraiment une hypothèse de merde, mais les branches pour se rattraper ne courent pas les rues.
    Dernière modification par François-17, 05/07/2020, 21h52.

    Laisser un commentaire:


  • hunkle
    a répondu
    Envoyé par lochiba84 Voir le message
    Le COVID ne recule décidément plus. Pire même il reprogresse globalement. Le mois de Juin était inquiétant marquant un coup d'arrêt dans l'amélioration, ça se confirme et on peut parler désormais de nouvelle dégradation y compris dans des pays où on est désormais en été.

    Le nombre de cas qui continue d'augmenter pouvait être attribué à beaucoup plus de tests qu'avant comme aux Etats-Unis, désormais on dépiste bien plus de monde certes mais le nombre de morts journalier au niveau mondial ne baisse plus et semblerait même se réorienter à la hausse. En fait plus que la 2ème vague, on est jamais vraiment sorti de la 1ère vague mondiale. L'amélioration européenne réelle et la quasi normalisation asiatique est un fait un leurre, l'Amérique croule sous les malades et la pandémie menace toujours autant le monde. Ce qu'il se passe aux Etats-Unis nous pend au nez, ça s'est bien calmé à New York mais désormais c'est au Texas, en Floride, Californie, Arizona que ça part en couille alors que l'ensemble du pays était lancé dans le déconfinement et la reprise économique.

    Trump fait toujours la sourde oreille, en effet un reconfinement serait une catastrophe on peut le comprendre à 4 mois des élections, l'Amérique (enfin Trump) a fait son choix, ça sera l'extension de la catastrophe sanitaire plutôt que le prolongement de la catastrophe économique. On ferait probablement le même choix, peut-être plus subtilement avec un numéro d'équilibriste que Trump refuse clairement.

    Outre les US qui battent leur record de nombre de cas journalier (mais le nombre de morts reste globalement stable donc plus de dépistages et maladie en apparence moins mortelle), d'autres pays n'y arrivent pas non plus (Brésil, Russie, Chili, Mexique, Pérou, Colombie, dans une moindre mesure Inde), dans tous ces pays, ça ne veut pas baisser comme chez nous, le déconfinement a été inefficace ou trop court, difficile d'analyser précisément mais il convient de rester prudent aussi en Europe parce que ça peut repartir à tous moments chez nous aussi si nous ne nous adaptons pas très vite.
    Pour la France, les vacances vont être le test. Si comme en Floride, l’amoncellement sur les plages relancent le virus, on aura eu juste une brève accalmie. Si ce n'est pas le cas, on sera je pense vraiment sorti de l'auberge. Mais je ne vois pas pourquoi on s'en sortirait mieux que les autres. A moins d'une mutation du virus sur le continent américain, il est probable que septembre soit compliqué.

    Laisser un commentaire:


  • lochiba84
    a répondu
    Le COVID ne recule décidément plus. Pire même il reprogresse globalement. Le mois de Juin était inquiétant marquant un coup d'arrêt dans l'amélioration, ça se confirme et on peut parler désormais de nouvelle dégradation y compris dans des pays où on est désormais en été.

    Le nombre de cas qui continue d'augmenter pouvait être attribué à beaucoup plus de tests qu'avant comme aux Etats-Unis, désormais on dépiste bien plus de monde certes mais le nombre de morts journalier au niveau mondial ne baisse plus et semblerait même se réorienter à la hausse. En fait plus que la 2ème vague, on est jamais vraiment sorti de la 1ère vague mondiale. L'amélioration européenne réelle et la quasi normalisation asiatique est un fait un leurre, l'Amérique croule sous les malades et la pandémie menace toujours autant le monde. Ce qu'il se passe aux Etats-Unis nous pend au nez, ça s'est bien calmé à New York mais désormais c'est au Texas, en Floride, Californie, Arizona que ça part en couille alors que l'ensemble du pays était lancé dans le déconfinement et la reprise économique.

    Trump fait toujours la sourde oreille, en effet un reconfinement serait une catastrophe on peut le comprendre à 4 mois des élections, l'Amérique (enfin Trump) a fait son choix, ça sera l'extension de la catastrophe sanitaire plutôt que le prolongement de la catastrophe économique. On ferait probablement le même choix, peut-être plus subtilement avec un numéro d'équilibriste que Trump refuse clairement.

    Outre les US qui battent leur record de nombre de cas journalier (mais le nombre de morts reste globalement stable donc plus de dépistages et maladie en apparence moins mortelle), d'autres pays n'y arrivent pas non plus (Brésil, Russie, Chili, Mexique, Pérou, Colombie, dans une moindre mesure Inde), dans tous ces pays, ça ne veut pas baisser comme chez nous, le déconfinement a été inefficace ou trop court, difficile d'analyser précisément mais il convient de rester prudent aussi en Europe parce que ça peut repartir à tous moments chez nous aussi si nous ne nous adaptons pas très vite.

    Laisser un commentaire:


  • Upe
    a répondu
    Envoyé par Judgeman2 Voir le message
    non mais peu importe les opinions ce qui s'est passé aux USA avec Floyd est un meurtre pur et simple, rien ne justifie de maintenir un homme à terre avec le genou sur son cou pendant plusieurs minutes comme on l'a vu sur les images.

    Par contre, ce qui est à gerber, ce sont les tentatives de récupération et d'importation du conflit en france par certains partis dont celui de Mélenchon et par la famille d'adama Traoré alors que ces histoires n'ont absolument rien à voir avec l'histoire de Floyd. (3 expertises judiciaires indépendantes ont abouti aux mêmes conlusions c'est à dire à l'absence de responsabilité des policiers)
    Il faut très vite arrêter cela avant que ca dégénère aussi en france parce que les images que l'on a vu hier soir...

    Personne ne dit qu'il n'y a pas des dérapages de certains policiers mais vouloir faire croire que c'est au même niveau qu'aux USA c'est d'une malhonnêteté intellectuelle crasse
    +1 par contre je rejoins Al sur le fait que je ne pense pas que le flic soit assez con pour avoir voulu tuer Floyd... mais qu'il a été assez con pour le maintenir au sol comme ça aussi longtemps.




    Envoyé par Pr.Skinner Voir le message
    Un meurtre ca souligne une volonté de tuer, je ne suis pas sur que le policier avait l'intention de le tuer.
    Sur la video que tout le monde a pu voir, le policier ne semble ni nerveux, ni violent, ni meme en colere et quand il regarde dans la direction de ceux qui filment l'intervention, il ne semble pas non plus angoissé, surpris ou géné qu'on le filme

    Pour moi, cette technique du genou sur le cou ou la nuque pour maintenir l'individu au sol doit etre tres repandue dans la police et pas forcement qu'aux USA , j'ai pu voir hier une image similaire, genou sur le cou, en France, seule (grosse) difference la durée d'intervention (quelques secondes, pour maitriser plus rapidement l'individu et lui passer les menottes) D'ailleurs lors du ou des procés a venir, l'une des questions sera surement pourquoi les policiers l'ont plaqué au sol, pendant plus de 8 minutes, alors qu'il etait visiblement maitrisé.

    Il faut egalement comprendre que d'autres techniques d'immobilisation au sol de la police, "officielles" elles sont contestées depuis longtemps, car elles aussi potentiellement mortelles

    Ce n'est pas le premier, et ca ne sera pas le dernier cas non plus, de mort d'un suspect suite a un placage lors d'une intervention policiere.
    Et je ne parle pas qu'aux USA, puisqu'on a deja eu plusieurs cas aussi en France et sans doute dans bien d'autres pays

    Il y en aura peut-etre moins, mais il y aura toujours des suspects qui se debatteront violemment (ce n'etait pas le cas a Mineapolis) et qu'il faudra donc "plaquer" avec force pour les maitriser et donc toujours des cas ou des suspects risqueront de deceder.
    Assez d'accord.

    Laisser un commentaire:

Chargement...
X