Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Actualités internationales

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • François-17
    a répondu
    Envoyé par lochiba84 Voir le message
    Trump nous a promis un vaccin,

    il va tomber le lendemain de sa défaite ?

    ****** ce que l'histoire aime troller quand même c'est fou.

    Lui qui déteste les losers est en train de devenir le plus gros LOSER de l'histoire mdr, c'est un truc de dingue ce qui lui tombe dessus quand même. Le COVID qui bousille son argument de l'économie, ses meetings qu'il peut pas tenir, il choppe le COVID a moins de 2 semaines de l'élection et il finit par perdre avec une remontada du au scénario des votes par correspondance pour au final 2 jours après apprendre l'arrivée d'un vaccin qui aurait pu lui être très favorable si les américains devaient voter... demain, pas de chance c'est trop tard. Ils recompteront mais ils revoteront pas, il reste plus qu'à partir de la manière la plus pitoyable qui soit.
    Avant de partir, il vire le énième ministre de la défense qui refuse des ordres débiles, de façon laconique ("terminated"). Le dernier boss du pentagone a refusé cet été de faire intervenir l'armée pour intercepter des manifestants, depuis il était mal vu. Je ne sais pas quel nouvel ordre débile, sûrement refusé, a conduit le président sortant à virer Esper à la veille de la fin de mandat. Ca m'inquiète un peu, car ça pourrait impliquer une ou des requêtes pas géniales, juste avant de repartir golfer.

    Si les résultats finaux de l'élection montrent un écart probant entre les deux candidats, Trump ne pourra pas trop se fâcher avant la prochaine investiture. Si par contre la différence est faible, je crains - outre le procedurisme d'usage qui retarde l'échéance - des initiatives de pourrissement jusqu'à fin janvier. Le meilleur moyen du winner pour se faire regretter, serait de bien savonner la planche des institutions.

    Je n'affirme rien, c'est seulement une crainte. Ca fait combien de gens qui sont "fired" parce que pas toutous, avec quelles conséquences ensuite ?


    Laisser un commentaire:


  • Elano
    a répondu
    Envoyé par lochiba84 Voir le message
    Trump nous a promis un vaccin,

    il va tomber le lendemain de sa défaite ?

    ****** ce que l'histoire aime troller quand même c'est fou.

    Lui qui déteste les losers est en train de devenir le plus gros LOSER de l'histoire mdr, c'est un truc de dingue ce qui lui tombe dessus quand même. Le COVID qui bousille son argument de l'économie, ses meetings qu'il peut pas tenir, il choppe le COVID a moins de 2 semaines de l'élection et il finit par perdre avec une remontada du au scénario des votes par correspondance pour au final 2 jours après apprendre l'arrivée d'un vaccin qui aurait pu lui être très favorable si les américains devaient voter... demain, pas de chance c'est trop tard. Ils recompteront mais ils revoteront pas, il reste plus qu'à partir de la manière la plus pitoyable qui soit.
    Attention aux conclusions quand même: le vaccin est fiable à 90%, qui reste très en dessous des standards de l'industrie. Et il reste les étapes non négligeables de la fabrication et du déploiement massif. On est très loin du compte encore.

    Laisser un commentaire:


  • lochiba84
    a répondu
    Trump nous a promis un vaccin,

    il va tomber le lendemain de sa défaite ?

    ****** ce que l'histoire aime troller quand même c'est fou.

    Lui qui déteste les losers est en train de devenir le plus gros LOSER de l'histoire mdr, c'est un truc de dingue ce qui lui tombe dessus quand même. Le COVID qui bousille son argument de l'économie, ses meetings qu'il peut pas tenir, il choppe le COVID a moins de 2 semaines de l'élection et il finit par perdre avec une remontada du au scénario des votes par correspondance pour au final 2 jours après apprendre l'arrivée d'un vaccin qui aurait pu lui être très favorable si les américains devaient voter... demain, pas de chance c'est trop tard. Ils recompteront mais ils revoteront pas, il reste plus qu'à partir de la manière la plus pitoyable qui soit.

    Laisser un commentaire:


  • JuniGarde
    a répondu
    Envoyé par Lyonnais921 Voir le message
    Le prochain élément de langage trumpiste pour expliquer la défaite a déjà été évoqué : la corruption des juges.

    On refait l'argumentaire :

    J'AI GAGNE

    parce que je suis le président sortant à avoir obtenu le plus de voix

    parce que les comptages au bout de 24 h de dépouillement me donnaient vainqueur

    les bulletins dépouillés après cette date sont ILLEGAUX

    et ne peuvent que provenir d'une fraude massive par les démocrates

    ce que les tribunaux que nous sommes en train de saisir confirmeront

    si ce n'est pas le cas, c'est parce que les juges sont corrompus.
    Tu as l'air vraiment très préoccupé par ce que pourrait dire ou faire Trump. Pourquoi?

    Laisser un commentaire:


  • Lyonnais921
    a répondu
    Envoyé par MAPASSOL2 Voir le message

    il faut d abord que la cour suprême soit saisi et surtout qu elle accepte
    car les courts fédérales on deja refusé pret de 500 recours a ce jour.
    il n y a pas de preuves de quoi que ce soit. hormis les fake news venant des "farmers"ou de fausses videos qui se sont toutes avérées fausses pour le moment
    ........et sans preuve aux USA tu ne peu rien faire
    donc hormis les recomptes qui peuvent peu etre influencer le résultats de la GEORGIA car. tres peu de votes d écarts ..... pour le reste peu de chance au vu des des différences et surtout que des allégations comme celle de gulliani sont juste basé un. soit disant "historique" de fautes électorales ou de politiques corrompus ou ayant eu des suspicions de corruptions par le passé
    et que je sache. les républicains ont pas donné leurs parts aux chiens quant on se souvient de la Floride et des machines a perforer
    donc cela restera en le tat dans les résultats avec peu etre la GEORGIA. en suspens
    Je ne crois pas aux accusations de fraude, ni au recompte (et on peut espérer que AP a intégré la faible influence de ceci dans ses décisions).

    Le seul point, et la Cour Suprême est saisie, c'est la légalité des votes par correspondance arrivés dans les centres de dépouillement après la clôture du scrutin dans l'Etat.

    Il me semble avoir lu que les démocrates considéraient que l'ampleur de ces votes ne remettaient pas en cause le résultat.

    En plus, la prise en compte de ces votes étaient connues d'avance.

    La Cour Suprême se trouverait donc devant un problème juridique (modifier les règles en cours de scrutin) et politique (désavouer le mécanisme de validation des résultats et "ridiculiser" tous les Etats ayant reconnu la victoire de Biden).

    Laisser un commentaire:


  • MAPASSOL2
    a répondu
    Envoyé par Florentin Voir le message
    La corruption des juges, il va sûrement essayer en dernier recours. Sauf que, outre les 3 juges qu'il a nommés à la cour suprême, il a, pendant les 4 ans, nommé plein de juges dans les cours des états (curieux d'ailleurs que ce soit de sa responsabilité)
    Sinon mon étonnement, et mon soulagement, c'est que les milices armées d'extrême droite ne soient pas encore allées faire le coup de feu au milieu des manif de joie des démocrates. Elles pourraient se sentir encouragées par le déni de Trump.
    il faut d abord que la cour suprême soit saisi et surtout qu elle accepte
    car les courts fédérales on deja refusé pret de 500 recours a ce jour.
    il n y a pas de preuves de quoi que ce soit. hormis les fake news venant des "farmers"ou de fausses videos qui se sont toutes avérées fausses pour le moment
    ........et sans preuve aux USA tu ne peu rien faire
    donc hormis les recomptes qui peuvent peu etre influencer le résultats de la GEORGIA car. tres peu de votes d écarts ..... pour le reste peu de chance au vu des des différences et surtout que des allégations comme celle de gulliani sont juste basé un. soit disant "historique" de fautes électorales ou de politiques corrompus ou ayant eu des suspicions de corruptions par le passé
    et que je sache. les républicains ont pas donné leurs parts aux chiens quant on se souvient de la Floride et des machines a perforer
    donc cela restera en le tat dans les résultats avec peu etre la GEORGIA. en suspens

    Laisser un commentaire:


  • MAPASSOL2
    a répondu
    Envoyé par Lyonnais921 Voir le message
    Associated Press a ajouté le Nevada (6 électeurs) aux Etats acquis à Biden (279 contre 214).

    Si l'Arizonza et/ou la Georgie basculent aussi, Trump risque de se ridiculiser dans ses actions juridiques.
    mis a part la GEORGIA ou on va attendre le recomptage
    pour le reste en AZ cela fait depuis 4 jours que BIDEN est devant donc peu de chance que cela s inverse.
    mis a part la CAROLINE DU NORD ou la dynamique est pour bIDEN mais le peroxydé DON the CON est encore devant. et peu encore maintenir so. avance
    le resulat semble devenir ce qui avait été prévu il y a deja deux jours ici. soit 306 GA en faveur de BIDEN

    DON the CON is GONE

    Laisser un commentaire:


  • Florentin
    a répondu
    La corruption des juges, il va sûrement essayer en dernier recours. Sauf que, outre les 3 juges qu'il a nommés à la cour suprême, il a, pendant les 4 ans, nommé plein de juges dans les cours des états (curieux d'ailleurs que ce soit de sa responsabilité)
    Sinon mon étonnement, et mon soulagement, c'est que les milices armées d'extrême droite ne soient pas encore allées faire le coup de feu au milieu des manif de joie des démocrates. Elles pourraient se sentir encouragées par le déni de Trump.

    Laisser un commentaire:


  • Lyonnais921
    a répondu
    Le prochain élément de langage trumpiste pour expliquer la défaite a déjà été évoqué : la corruption des juges.

    On refait l'argumentaire :

    J'AI GAGNE

    parce que je suis le président sortant à avoir obtenu le plus de voix

    parce que les comptages au bout de 24 h de dépouillement me donnaient vainqueur

    les bulletins dépouillés après cette date sont ILLEGAUX

    et ne peuvent que provenir d'une fraude massive par les démocrates

    ce que les tribunaux que nous sommes en train de saisir confirmeront

    si ce n'est pas le cas, c'est parce que les juges sont corrompus.

    Laisser un commentaire:


  • MrMonplaisir
    a répondu
    SInon y a un truc qui a très peu été dit tellement le cas Trump a tout envahi, mais Biden et Harris prévoient quand même dans leur programme d'abolir la peine de mort au niveau fédéral. A voir s'ils y arrivent sans majorité au Sénat, mais ce serait historique quand même. Obama pour rappel était pour la peine de mort "en théorie".

    Laisser un commentaire:


  • Lyonnais921
    a répondu
    Associated Press a ajouté le Nevada (6 électeurs) aux Etats acquis à Biden (279 contre 214).

    Si l'Arizonza et/ou la Georgie basculent aussi, Trump risque de se ridiculiser dans ses actions juridiques.

    Laisser un commentaire:


  • François-17
    a répondu
    Envoyé par lochiba84 Voir le message
    Sinon le réflexe dans pareil cas

    Allez hop direction => http://www.footmarseille.com/forum/viewforum.php?id=2

    Ah non merde l'habitude => https://twitter.com/realdonaldtrump

    Si vous connaissez un forum de supporters républicains américains je suis preneur
    Le secret le mieux gardé de la profession - La meilleure laque professionnelle qui soit

    Laisser un commentaire:


  • ganay03
    a répondu
    Donald va pouvoir retrouver tous les jours sa balle de golf qui n'est pas plus grosse que son cerveau.

    Laisser un commentaire:


  • lochiba84
    a répondu
    Sinon le réflexe dans pareil cas

    Allez hop direction => http://www.footmarseille.com/forum/viewforum.php?id=2

    Ah non merde l'habitude => https://twitter.com/realdonaldtrump

    Si vous connaissez un forum de supporters républicains américains je suis preneur

    Laisser un commentaire:


  • lochiba84
    a répondu
    Envoyé par MAPASSOL2 Voir le message
    yessssss
    biden
    46 th
    Nous faire attendre 84 heures pour au final être sacré juste pendant une victoire de David Gaudu à la Vuelta

    Laisser un commentaire:


  • MAPASSOL2
    a répondu
    yessssss
    biden
    46 th

    Laisser un commentaire:


  • JuniGarde
    a répondu
    Envoyé par Florentin Voir le message
    Le vote par correspondance risque de s'imposer si le Covid s'installe. Il n'y a rien de structurellement malhonnête dans le vote par correspondance, il y a juste des risques de fraude à circonscrire et l'exemple que donne les EU est qu'on peut les circonscrire (on ne peut pas empêcher Trump de fantasmer ou de manipuler)
    J'imagine que les états américains ont mis des systèmes anti fraude en place même si je les connais pas, l'absence de visualisation de ces électeurs peut laisser la porte ouverte à tous les fantasmes et toutes les accusations sans fondements.

    Mais ce qui fout le plus gros bordel c'est l'incapacité de dépouiller les bulletins le jour même, l'attente interminable des résultats, les bulletins qui arrivent plusieurs jours après le vote. Sans parler du risque d'avoir des bulletins égarés par la poste, qui n'a jamais eu de lettres ou de colis mal aiguillés ou perdus?

    Ce qui se passe aux Etats-Unis milite clairement contre le vote par correspondance. Je préfère des scrutins dont on connait la participation exacte à la fermeture du bureau de vote et où le dépouillement finit le soir même et les résultats sont centralisés au maximum le lendemain matin.

    Laisser un commentaire:


  • Lyonnais921
    a répondu
    Envoyé par JuniGarde Voir le message

    Tu es toujours hors sujet.

    Le sujet c'est le bordel que crée le vote par correspondance aux Etats-Unis et je souhaitais qu'on ne les imite pas avec cette pratique. Si tu as du mal à le comprendre je ne peux plus rien faire pour toi.
    Démontrer que tu ne sais pas de quoi tu parles n'est jamais hors sujet.

    Que tu ne souhaites pas que l'on rétablisse cette pratique en France est ton droit le plus strict.

    Par contre tes arguments sont plus que discutables.

    Aux USA, le vote par correspondance est une pratique habituelle du Wisconsin. Plusieurs millions de suffrages ont été enregistré sous ce mode. 12 (douze) cas de fraude ont été décelés.

    Le désordre actuel est le fait à la fois de l'incapacité de la Poste US d'acheminer rapidement ces bulletins suite aux restrictions budgétaires de l'administration Trump et au refus de Trump de reconnaître sa défaite.

    Il n'y a pas de fatalité à cet état de fait aux USA.

    Pour la France, la décision est venue essentiellement de la lutte contre la fraude électorale en Corse. Chose dont tu as affirmé que tu ne connaissais pas et que t'en contrefichais royalement.
    Dernière modification par Lyonnais921, 07/11/2020, 16h04.

    Laisser un commentaire:


  • Florentin
    a répondu
    Le vote par correspondance risque de s'imposer si le Covid s'installe. Il n'y a rien de structurellement malhonnête dans le vote par correspondance, il y a juste des risques de fraude à circonscrire et l'exemple que donne les EU est qu'on peut les circonscrire (on ne peut pas empêcher Trump de fantasmer ou de manipuler)

    Laisser un commentaire:


  • JuniGarde
    a répondu
    Envoyé par Lyonnais921 Voir le message

    Le sens de ta phrase est ce que tu as écrit, pas ce que tu aurais voulu écrire si tu savais de quoi tu parles.

    Ce qui s'est passé il y a 50 ans a encore une influence aujourd'hui (et en particulier sur l'interventionnisme ou le non-interventionnisme américain)

    Le connaître est nécessaire pour comprendre ce qui se passe.

    Mais on a bien compris que tu ne cherches pas à comprendre, tu cherches à préserver ton petit cocon.
    Tu es toujours hors sujet.

    Le sujet c'est le bordel que crée le vote par correspondance aux Etats-Unis et je souhaitais qu'on ne les imite pas avec cette pratique. Si tu as du mal à le comprendre je ne peux plus rien faire pour toi.

    Laisser un commentaire:


  • Lyonnais921
    a répondu
    Envoyé par sixtyniner Voir le message
    Bientot terminé le grand show US? et dire que c ce pays qui depuis des decennies enfile les guerres comme des perles aux quatre coins de la planete pour instaurer la démocratie qui voudrait donner des leçons à tout le monde sur cette meme democratie. Quelle tristesse! Je me souviens dans les années 80 de ces images au compte goutte qu'on recevait sur l'Iran, ces images qui faisaient froid dans le quand on voyait ces "fous de Dieu" ( nom donné par nos chers medias occidentaux ) enturbannés bruler la banniere etoilée en réclamant la destruction du grand satan( les USA). Quand on voit ce qu'est devenu ce pays je me demande si ils n'avaient pas raison de le nommer ainsi. J'ai l'impression que le diable a élu domicile outre atlantique.
    Cette réponse de journaliste ( https://www.lemonde.fr/international...8864_3210.html ) insinue que "le diable" a même élu domicile à la Maison Blanche :

    Pourquoi les médias américains n'annoncent toujours pas de vainqueur ?





    Le blocage actuel dans lequel aucun candidat n’est déclaré vainqueur ne tient pas spécialement au fait que les résultats provisoires soient serrés dans plusieurs Etats-clés, mais surtout au refus de Donald Trump de concéder sa défaite.

    L’acceptation des résultats est surtout conditionnée, historiquement, à la reconnaissance publique de la défaite par un des deux candidats, bien avant que les derniers bulletins de vote ne soient comptés, rappelle Corentin Sellin, chroniqueur de la vie politique américaine.

    Or, Donald Trump refuse catégoriquement de reconnaître sa défaite, alors qu’il est mené dans quatre des cinq Etats restants, et persiste à vouloir jeter le doute sur la sincérité du scrutin sans apporter de preuves. Dans ce contexte, il est risqué, pour les médias américains, Associated Press en tête, de déclarer un vainqueur, au risque d’être accusés de participer au « vol » de l’élection ou de se tromper si, finalement, M. Trump l’emportait dans un ou plusieurs de ces Etats.

    « Donc les Etats-Unis sont contraints d'attendre cette fois la fin des dépouillements et l'annonce des résultats par les Etats, mais sachant que cette attente interminable, plus elle dure, plus elle est propice à fortifier un récit d'"élection pas claire" et à exciter les tensions… », explique M. Sellin sur son compte Twitter.
    Au-delà de l'insinuation, la réponse rappelle qu'il n'y a pas de mécanisme officiel rapide de validation aux USA. Il y a des compilations des résultats par diverses instances et qui, en général, aboutissent à un consensus sur le résultat final état par état. Historiquement, à un moment, le vaincu reconnait sa défaite. Il n'y a pas eu de cas ou cette reconnaissance ait été démentie par les résultats finaux officiels.

    Laisser un commentaire:


  • sixtyniner
    a répondu
    Bientot terminé le grand show US? et dire que c ce pays qui depuis des decennies enfile les guerres comme des perles aux quatre coins de la planete pour instaurer la démocratie qui voudrait donner des leçons à tout le monde sur cette meme democratie. Quelle tristesse! Je me souviens dans les années 80 de ces images au compte goutte qu'on recevait sur l'Iran, ces images qui faisaient froid dans le quand on voyait ces "fous de Dieu" ( nom donné par nos chers medias occidentaux ) enturbannés bruler la banniere etoilée en réclamant la destruction du grand satan( les USA). Quand on voit ce qu'est devenu ce pays je me demande si ils n'avaient pas raison de le nommer ainsi. J'ai l'impression que le diable a élu domicile outre atlantique.

    Laisser un commentaire:


  • Ishkarnaval
    a répondu
    Envoyé par Elano Voir le message

    Je pense moi que l'équivalent d'un Trump dans le système français ferait beaucoup plus de mal qu'aux Etats Unis. On a vu le président se faire envoyer bouler régulièrement par les différentes cours de justice, les organismes fédéraux de l'environnement, de renseignement ou de la police. On peut aussi faire le constat que les pères fondateurs, dans leur obsession anti dictateur, avaient quand même pas mal bossé leur système, malgré toutes ses imperfections, ses injustices et même si on voit clairement aujourd'hui qu'il est clairement à bout de souffle (mais ni plus ni moins, structurellement, que dans les autres pays occidentaux).
    Je doute quand même qu'on puisse en arriver à un équivalent de Trump, en tout cas pas vraiment de sitôt. La candidate qui s'en rapprochait le plus était Marine Le Pen, mais il y a quand même plus de dignité dans sa posture, notamment car il y a plus de dignité en face. Je n'apprécie clairement pas les débats entre candidats et toute cette mascarade médiatique, mais si tu les compares, entre France et US, c'est quand même radicalement différent. Nous, t'as Poutou qui passe pour un illuminé avec sa façon de parler, alors que chez eux ça semblerait banal.
    Et même du côté de nos "illuminés", Asselineau ou Cheminade, t'as quand même une certaine tenue et décence qu'on ne peut pas leur enlever.

    Trump, c'est le mec qui a fait de la télé-réalité, te sort des "grab them by the pussy", qui est outrancier au possible ; en d'autres termes c'est la caricature de la caricature d'un ricain.

    Pour le reste, si un mec comme lui était élu chez nous, il aurait probablement plus de marge de manoeuvre. Mais je pense qu'il y aussi plus de garde-fous pour éviter l'élection d'un timbré pareil.

    Laisser un commentaire:


  • Lyonnais921
    a répondu
    Envoyé par JuniGarde Voir le message

    Je m'en tape de ce qui se faisait il y a 50 ans pour le cou^p, le sens de ma phrase est que je ne le souhaite pas pour le futur. Si ça t'amuse de faire de l'archéologie pour essayer de marquer un point virtuel, c'est toi que ça regarde, mais tu es complètement hors sujet.
    Le sens de ta phrase est ce que tu as écrit, pas ce que tu aurais voulu écrire si tu savais de quoi tu parles.

    Ce qui s'est passé il y a 50 ans a encore une influence aujourd'hui (et en particulier sur l'interventionnisme ou le non-interventionnisme américain)

    Le connaître est nécessaire pour comprendre ce qui se passe.

    Mais on a bien compris que tu ne cherches pas à comprendre, tu cherches à préserver ton petit cocon.

    Laisser un commentaire:


  • JuniGarde
    a répondu
    Envoyé par Lyonnais921 Voir le message

    Tu ne sais pas le sens de ce que tu écris



    "arrivera", ce n'est pas "reviendra"
    Je m'en tape de ce qui se faisait il y a 50 ans pour le cou^p, le sens de ma phrase est que je ne le souhaite pas pour le futur. Si ça t'amuse de faire de l'archéologie pour essayer de marquer un point virtuel, c'est toi que ça regarde, mais tu es complètement hors sujet.

    Laisser un commentaire:

Chargement...
X