Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Actualités internationales

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • MAPASSOL2
    a répondu
    Envoyé par Lyonnais921 Voir le message

    Le vote par correspondance a existé en France entre 1945 et 1975.

    Encore un sujet dont tu ne sais pas grand chose.

    jeu set et match
    Dernière modification par MAPASSOL2, 06/11/2020, 01h17.

    Laisser un commentaire:


  • Lyonnais921
    a répondu
    Envoyé par JuniGarde Voir le message
    J'espère bien que le vote par correspondance n'arrivera jamais en France,...
    Le vote par correspondance a existé en France entre 1945 et 1975.

    Encore un sujet dont tu ne sais pas grand chose.

    Laisser un commentaire:


  • JuniGarde
    a répondu
    J'espère bien que le vote par correspondance n'arrivera jamais en France, on voit que cela fout un bordel pas possible dans les décomptes. Il est en plus absolument impossible de savoir le nombre exact de bulletins qu'il reste a dépouillé car ceux ci peuvent encore arrivés, s'ils sont datés du jour de l'élection, donc ce sont des estimations, et c'est pour ça que les % de décompte changent tout le temps.

    Par ex, sur 3 sites, differents, ils estiment le depouillement en Georgie à 98%, 99% et même à 100%. Ce qui empêche de faire un pronostic.
    Dernière modification par JuniGarde, 05/11/2020, 23h40.

    Laisser un commentaire:


  • lochiba84
    a répondu
    Petit point de situation :

    Nevada (6) => Biden 49.4% Trump 48,5% (+0,3 pts Biden depuis le dernier bilan) => victoire quasi certaine Biden
    Arizona (11) => Biden 50.5% Trump 48,2% (Trump a refait un peu de son retard mais j'ai pas le chiffre) => victoire quasi certaine Biden
    Georgie (16) => Trump 49.5% Biden 49.3% (9000 voix d'avance pour Trump, 4000 voix de perdus en 0,2% de bulletins dépouillés, reste 1,6% à dépouiller) => victoire très probable Biden
    Pennsylvanie (20) => Trump 50.1% Biden 48.5% (90000 voix d'avance pour Trump, 30000 voix d'avance de perdus en 1 à 2% à peu près , reste 7.3% à dépouiller) => victoire probable Biden
    Caroline du Nord (15) => Trump 50.1% Biden 48.7% (pas de changement, 2.3% à dépouiller) => victoire très probable Trump

    Tendance => Biden 305 - 232 Trump

    Bon ce dépouillement c'est presqu'aussi laborieux que l'OM pour prendre un point en Ligue des Champions.
    Dernière modification par lochiba84, 05/11/2020, 23h35.

    Laisser un commentaire:


  • lochiba84
    a répondu
    Envoyé par François-17 Voir le message

    Bonsoir. Globalement d'accord avec tes posts dans ce topic, avec de petites differences de temps en temps, dont ici.

    La detente avec l'Iran n'etait pas completement garantie avec l'accord nucleaire et un controle plus pousse AIEA (l'Iran triche comme le monde entier), mais effectivement c'etait largement mieux que la suite. Le desserrement des contraintes internationales et le dialogue possible avec les moderes, etait sans commune mesure avec le boulevard offert aux fondamentalistes. Des annees d'efforts diplomatiques foutues en l'air, avec des consequences regionales desastreuses à long terme.

    Neanmoins, la comparaison Iran et Irak (meme a pouvoir chiite) me parait rapide. Les situations humaines et tactiques ne sont pas les memes du tout sur le terrain. Les faucons US auquels tu fais allusion dans un autre post, ont quelques notions. Ils savent d'avance que le contrôle au sol en Iran serait une autre histoire qu'en Irak, déjà pas simple.

    Pour quel intérêt final pour eux ? Une réconciliation entre factions fratricides (sunnites, chiites, modérés, fondamentalistes) au nom de la religion attaquée par les infidèles ? Je ne sais pas mais je ne vais pas affirmer le contraire tout de suite dans ce monde "complexe". Pour simplifier mon point de vue: les sunnites et les chiites paraissent irréconciliables depuis plusieurs conflits délétères. Existe t-il une seule chose dans ce monde, une seule, qui pourrait les réconcilier ? Les infidèles. Avis perso refutable facilement (Oussama Ben Laden mauvais exemple).

    La Syrie ? Si la charia n'avait pas été imposée en Libye par les milices islamistes qui se foutaient de l'autorité des nouveaux représentants reconnus internationalement (pas Sarraj, les premiers entrés dans le palais). Si un ambassadeur US ne s'était pas fait bousiller avec quelques agents de protection US, par des "revolutionnaires". Si la révolte libyenne n'avait impliqué aucune tentative de récupération sous-jacente puis ostensible par plusieurs mouvements extrémistes. Si les services de renseignement occidentaux n'avaient pas douté de l'utilisation ultérieure des armements gentiment offerts par les infidèles. On aurait mis Paris en bouteille. Obama a changé d'avis pour des raisons qui me dépassent, mais ses données ont peut-être un peu évolué entre des principes geopolitiques et des conséquences sur le plancher des vaches.

    Je ne développe pas, on s'en fout un peu ici, mais je tenais à de-simplifier le mikado orient/occident où, que les vilains méchants interviennent ou pas, de toute façon c'est de leur faute, ça entraîne le djihad et la destabilisation. Je reste globalement d'accord avec toi, mais pour la détente je préfère temporiser un peu.
    Je voulais pas du tout comparer l'Iran et l'Irak. C'était juste pour dire que la façon de chercher des noises à l'Iran pouvait rappeler la même merde qui a été faite avec l'Irak mais y'a rien de comparable ou pas grand chose en tous cas entre ces deux pays.

    Laisser un commentaire:


  • JuniGarde
    a répondu
    On en entendra pas parler sur les télévisions françaises trop omnibulées par les comptages de voix interminables américaines et la propagande du confinement, mais l'Ethiopie , 110 millions d'habitants, est en train de rentrer dans une guerre civile.

    Le premier minsitre Ethiopien avait reçu le prix Nobel de la paix en 2019 ....

    Laisser un commentaire:


  • François-17
    a répondu
    Envoyé par lochiba84 Voir le message

    L'Iran ? On était dans la Détente avec eux, grâce à Trump et son non respect des accords, ils se réarment désormais, ils est non interventionniste je sais pas, mais il pousse à l'interventionnisme futur en faisant cela. Il nous a crée un nouvel Irak en quelques sortes.

    La Syrie ? L'Europe s'est trompé et s'en est rendu compte en même temps que les US, aucun mérite à ne pas intervenir ici. D'ailleurs Obama n'avait pas plus attaqué la Syrie au final. On a un peu retenu les leçons de la Libye et pour les américains de l'Irak peut-être
    Bonsoir. Globalement d'accord avec tes posts dans ce topic, avec de petites differences de temps en temps, dont ici.

    La detente avec l'Iran n'etait pas completement garantie avec l'accord nucleaire et un controle plus pousse AIEA (l'Iran triche comme le monde entier), mais effectivement c'etait largement mieux que la suite. Le desserrement des contraintes internationales et le dialogue possible avec les moderes, etait sans commune mesure avec le boulevard offert aux fondamentalistes. Des annees d'efforts diplomatiques foutues en l'air, avec des consequences regionales desastreuses à long terme.

    Neanmoins, la comparaison Iran et Irak (meme a pouvoir chiite) me parait rapide. Les situations humaines et tactiques ne sont pas les memes du tout sur le terrain. Les faucons US auquels tu fais allusion dans un autre post, ont quelques notions. Ils savent d'avance que le contrôle au sol en Iran serait une autre histoire qu'en Irak, déjà pas simple.

    Pour quel intérêt final pour eux ? Une réconciliation entre factions fratricides (sunnites, chiites, modérés, fondamentalistes) au nom de la religion attaquée par les infidèles ? Je ne sais pas mais je ne vais pas affirmer le contraire tout de suite dans ce monde "complexe". Pour simplifier mon point de vue: les sunnites et les chiites paraissent irréconciliables depuis plusieurs conflits délétères. Existe t-il une seule chose dans ce monde, une seule, qui pourrait les réconcilier ? Les infidèles. Avis perso refutable facilement (Oussama Ben Laden mauvais exemple).

    La Syrie ? Si la charia n'avait pas été imposée en Libye par les milices islamistes qui se foutaient de l'autorité des nouveaux représentants reconnus internationalement (pas Sarraj, les premiers entrés dans le palais). Si un ambassadeur US ne s'était pas fait bousiller avec quelques agents de protection US, par des "revolutionnaires". Si la révolte libyenne n'avait impliqué aucune tentative de récupération sous-jacente puis ostensible par plusieurs mouvements extrémistes. Si les services de renseignement occidentaux n'avaient pas douté de l'utilisation ultérieure des armements gentiment offerts par les infidèles. On aurait mis Paris en bouteille. Obama a changé d'avis pour des raisons qui me dépassent, mais ses données ont peut-être un peu évolué entre des principes geopolitiques et des conséquences sur le plancher des vaches.

    Je ne développe pas, on s'en fout un peu ici, mais je tenais à de-simplifier le mikado orient/occident où, que les vilains méchants interviennent ou pas, de toute façon c'est de leur faute, ça entraîne le djihad et la destabilisation. Je reste globalement d'accord avec toi, mais pour la détente je préfère temporiser un peu.
    Dernière modification par François-17, 05/11/2020, 22h23.

    Laisser un commentaire:


  • lochiba84
    a répondu
    Envoyé par JuniGarde Voir le message
    Trump n'a pas attaqué de pays contrairement à Obama, Bush , Clinton, et Bush senior. Il a certes fait assassiné Soleimani et essayer de mettre l'Iran a genou en cassant l'accord nucléaire, mais il a notamment fait campagne contre l’interventionnisme americain et contre les "guerres sans fins" au moyen orient.

    C'etait donc un point positif d'avoir un président américain qui ne considérait pas l'invasion d'un autre pays comme une option. Son mandat a été émaillé de nombreuses luttes, ou il annonçait des retraits en Irak, Afghanistan, Syrie et où le Pentagone, les membres du congrès se répandaient en larmes et essayer de contrecarrer ces retraits.
    II a aussi attaqué la Syrie avec Macron et May mais bon c'était qu'une attaque aérienne de représaille suite à une pseudo attaque chimique, ça compte pas donc.?

    Après que le "Deep State" n'aime pas sa politique de retrait, oui c'est vrai, il a cherché à limiter la présence des militaires américains sur le sol étranger, c'est une politique qu'on peut apprécier mais ça veut pas dire qu'il est pacifiste pour autant

    Laisser un commentaire:


  • JuniGarde
    a répondu
    Trump n'a pas attaqué de pays contrairement à Obama, Bush , Clinton, et Bush senior. Il a certes fait assassiné Soleimani et essayer de mettre l'Iran a genou en cassant l'accord nucléaire, mais il a notamment fait campagne contre l’interventionnisme americain et contre les "guerres sans fins" au moyen orient.

    C'etait donc un point positif d'avoir un président américain qui ne considérait pas l'invasion d'un autre pays comme une option. Son mandat a été émaillé de nombreuses luttes, ou il annonçait des retraits en Irak, Afghanistan, Syrie et où le Pentagone, les membres du congrès se répandaient en larmes et essayer de contrecarrer ces retraits.

    Laisser un commentaire:


  • lochiba84
    a répondu
    Envoyé par JuniGarde Voir le message

    Trump est non interventionniste et c'est assez clair. C'est un vrai virage par rapports aux néoconservateurs comme Bush, Rumsfeld et compagnie qui auraient probablement attaqué la Syrie voir l'Iran.

    C'est a mettre à son crédit, il ne se considère pas comme le gendarme de la planète.
    L'Iran ? On était dans la Détente avec eux, grâce à Trump et son non respect des accords, ils se réarment désormais, ils est non interventionniste je sais pas, mais il pousse à l'interventionnisme futur en faisant cela. Il nous a crée un nouvel Irak en quelques sortes.

    La Syrie ? L'Europe s'est trompé et s'en est rendu compte en même temps que les US, aucun mérite à ne pas intervenir ici. D'ailleurs Obama n'avait pas plus attaqué la Syrie au final. On a un peu retenu les leçons de la Libye et pour les américains de l'Irak peut-être

    Laisser un commentaire:


  • Elano
    a répondu
    Envoyé par JuniGarde Voir le message

    Trump est non interventionniste et c'est assez clair. C'est un vrai virage par rapports aux néoconservateurs comme Bush, Rumsfeld et compagnie qui auraient probablement attaqué la Syrie voir l'Iran.

    C'est a mettre à son crédit, il ne se considère pas comme le gendarme de la planète.
    Il y a un consensus pour le coup, entre les démocrates et les républicains depuis Obama, pour redéployer des forces précédemment en Europe et au Moyen Orient, vers l'Asie.
    Cette orientation stratégique n'a aucune chance de changer (enfin sauf peut être avec un Sanders, je ne sais pas quel était son point de vue).

    Tu oublies il me semble un peu vite, que les Etats Unis sous Trump ont quand même descendu un des généraux iraniens les plus connus. Ils sont très loin de ne plus intervenir, ça a juste changé de forme (et cette nouvelle forme d'intervention avait déjà débuté sous le premier mandat d'Obama).

    Laisser un commentaire:


  • JuniGarde
    a répondu
    Envoyé par lochiba84 Voir le message
    Trump moins va t'en guerre que Obama et ses prédécesseurs ?

    C'est comme si on disait Macron moins va t'en guerre que Hollande et Sarko du coup.

    C'est pas parce que ces 4-5 dernières années y'a eu aucune intervention militaire à lancer que Macron et Trump sont plus pacifistes que leurs adversaires. Un pur hasard. Faut arrêter avec ça.
    Trump est non interventionniste et c'est assez clair. C'est un vrai virage par rapports aux néoconservateurs comme Bush, Rumsfeld et compagnie qui auraient probablement attaqué la Syrie voir l'Iran.

    C'est a mettre à son crédit, il ne se considère pas comme le gendarme de la planète.

    Laisser un commentaire:


  • lochiba84
    a répondu
    Trump moins va t'en guerre que Obama et ses prédécesseurs ?

    C'est comme si on disait Macron moins va t'en guerre que Hollande et Sarko du coup.

    C'est pas parce que ces 4-5 dernières années y'a eu aucune intervention militaire à lancer que Macron et Trump sont plus pacifistes que leurs adversaires. Un pur hasard. Faut arrêter avec ça.

    Laisser un commentaire:


  • JuniGarde
    a répondu
    Envoyé par Elano Voir le message

    Déclenché un nouveau conflit non, par contre, je t'invite à regarder les opérations extérieures américaines, elles n'ont pas diminué du tout. Comme avec Obama, elles ont pris des formes moins voyantes mais n'entraînent pas nécessairement moins de morts.

    Pas sûr non plus que son "deal" au Moyen Orient soit de nature à "apaiser" les palestiniens non plus.

    Enfin, là où les Etats Unis se retirent (Syrie par exemple), on constate que ça ne se traduit pas non plus par moins de violence, et ils sont vite remplacés par d'autres pays de puissance moyenne (Turquie, Russie, Iran...).
    La Russie et l'Iran sont les alliés de la Syrie pendant que la Turquie est un pays voisin. Les Etats-Unis, quelle légitimité ont ils pour être en Syrie maintenant que l'Etat islamique a plus ou moins été rayé de la carte?

    Cela dit Obama a fait preuve d'une belle clairvoyance quand il a décidé de ne pas attaqué la Syrie, alors que les autres démocrates l'y poussaient et que François Hollande était prêt a sauter bêtement dans l'arène et aider les rebelles syriens qui sont tous sauf nos alliées (car islamistes). Mais en dehors de cela, le soutien occidentaux aux rebelles a provoqué énormément de dégâts et mis la Turquie dans le jeu.

    Laisser un commentaire:


  • Elano
    a répondu
    Envoyé par Pr.Skinner Voir le message
    Pour etre exact Biden ca sera US big company FIRST

    Et effectivement si Trump jouait des barrieres douanieres pour favoriser l'emploi en forcant meme des grosses entreprises US a revenir produire sur le sol US, Biden reprendra plutot la politique precedente, celle de l'utilisation de la Justice pour piller les entreprises etrangeres aux profits des entreprises americaines.

    Les relations internationales apaisée, par contre, ca m'a fait rire
    Plus polie, certainement, m'enfin je ne pense pas que les pays ou les USA s'amusaient a foutre la pagaille, etaient plus "apaisés" au temp d'Obama et de Biden
    Ukraine, Syrie, Libye, c'est pas Trump qui y a foutu la merde.

    Trump est meme le seul President US depuis Carter a ne pas avoir declenché un nouveau conflit
    Mais il est malpoli le cuistre, quelle horreur, c'est bien pire que de provoquer des centaines de milliers de morts !
    Déclenché un nouveau conflit non, par contre, je t'invite à regarder les opérations extérieures américaines, elles n'ont pas diminué du tout. Comme avec Obama, elles ont pris des formes moins voyantes mais n'entraînent pas nécessairement moins de morts.

    Pas sûr non plus que son "deal" au Moyen Orient soit de nature à "apaiser" les palestiniens.

    Enfin, là où les Etats Unis se retirent (Syrie par exemple), on constate que ça ne se traduit pas non plus par moins de violence, et ils sont vite remplacés par d'autres pays de puissance moyenne (Turquie, Russie, Iran...). Ceci dit, Trump n'a fait que continuer le mouvement déjà commencé sous Obama de retrait progressif et d'intervention minimum, quitte à lâcher leurs partenaires sur place (kurdes par exemple).
    Dernière modification par Elano, 05/11/2020, 20h29.

    Laisser un commentaire:


  • lochiba84
    a répondu
    Envoyé par Stella69 Voir le message
    Et toi ,tu aurais voté pour qui ?
    Bah de manière assez évidente, si j'étais américain, je serais logiquement électeur démocrate comme beaucoup de monde en France, les positions conservatrices américaines sont aux antipodes de mes convictions. Les armes, les émeutes raciales, le système de santé américain, tout ce que tu veux... y'a bien des choses qui me donnent envie de vomir dans le programme des républicains, ça veut pas dire que celui des démocrates me sied parfaitement. Je reconnais un bilan économique positif à Trump. Pour le reste c'est un énorme clown et un personnage dangereux, j'aurais pas voté Biden à la primaire mais je serais prêt à voter pour une langoustine ou un âne (ça tombe bien c'est l'emblême démocrate) face à un Trump donc un pensionnaire de maison de retraite un peu gâteux qui fait des manoeuvres un peu douteuses avec ses fils en Ukraine, je prend même si c'était mon pays tout comme j'aurais voté Hillary quoiqu'elle ai fait mais sinon plutôt Sanders à la limite. (Ouais c'est vous dire je suis de droite et plutôt sympathisant Sanders outre-Atlantique, ça montre le décalage entre la politique américaine et la notre)

    Tu vois quand t'as des Trump, des Marine Le Pen, à un moment faut pas trop regarder ce qu'il y a en face, tu prends l'autre bulletin quoiqu'il en coûte comme dirait l'autre.
    Dernière modification par lochiba84, 05/11/2020, 19h03.

    Laisser un commentaire:


  • Stella69
    a répondu
    Envoyé par lochiba84 Voir le message
    UPDATE : le Nevada a repris les décomptes. Et l'écart se creuse +1% Biden contre +0,6% il y a une heure, c'était l'un des derniers espoirs de l'équipe Trump (remonter le Nevada et conserver une petite avance en Géorgie et en Pennsylvanie) mais Las Vegas et le vote par correspondance donnent comme prévu plutôt Biden.

    Reste l'Arizona en attente de reprise mais l'avance de Biden y est déjà plus confortable (+2,4%)

    On comprend mieux que désormais le seul élément de language soit "STOP THE COUNT" et "STOP THE FRAUD" parce qu'il n'y a plus que ça.
    Et toi ,tu aurais voté pour qui ?

    Laisser un commentaire:


  • lochiba84
    a répondu
    UPDATE : le Nevada a repris les décomptes. Et l'écart se creuse +1% Biden contre +0,6% il y a une heure, c'était l'un des derniers espoirs de l'équipe Trump (remonter le Nevada et conserver une petite avance en Géorgie et en Pennsylvanie) mais Las Vegas et le vote par correspondance donnent comme prévu plutôt Biden.

    Reste l'Arizona en attente de reprise mais l'avance de Biden y est déjà plus confortable (+2,4%)

    On comprend mieux que désormais le seul élément de language soit "STOP THE COUNT" et "STOP THE FRAUD" parce qu'il n'y a plus que ça.

    Laisser un commentaire:


  • lochiba84
    a répondu
    Sinon l'ami Donald sur twitter

    "Big win in Pennsylvania" => Effectivement la dynamique est impressionnante, ça s'annonce une superbe victoire. Le mec pensait qu'il devait gagner de 12 à 15% en Pennsylvanie dans un Etat démocrate qui l'avait de manière exceptionnelle placé en tête mais de 1% seulement en 2016, bah ouais c'est super crédible ça

    "STOP THE COUNT" => Alors j'ai une solution encore mieux, si on se met en mode Rudi Garcia et qu'on fait l'hypothèse qu'on enlève à partir de maintenant tous les bulletins démocrates sur la fin du dépouillement, Trump peut encore l'emporter dans tous les Etats y compris l'Arizona. Il devrait aussi twitté que si seulement la moitié des gens qui ont voté Biden avaient en fait voté Trump, il aurait gagner quasiment tous les Etats, à part le District of Columbia en gros.
    Dernière modification par lochiba84, 05/11/2020, 18h27.

    Laisser un commentaire:


  • lochiba84
    a répondu
    Envoyé par Nono Red Devils Voir le message
    lochiba84 meme si on est séparé de plusieur's milliers de kilomètres, j'ai quand meme bien l'impression que l'actualité américaine a des repercussions
    je pense notamment au mouvement BLM, qui a dévié chez nous avec l'affaire traoré (je ne rentre pas dans le débat),
    les relents des principes communautarismes qui font partie de leur culture alors que chez nous c'est juste contraire aux principes d'intégration, et d'ouverture

    d'un point de vu economique, trump a réussi à redresser la barre notamment grâce à une politique protectionniste, alors forcément ça a un impact,
    notamment sur nos exportations.
    si il y a des spécialistes, merci de confirmer ou d'infirmer

    sinon ce qui me gonfle, et je ne dois pas être le seul,
    c'est ce sentiment d'impunité, le mec raconte des couneries, il le sait, et il sait qu'on le sait,
    mais il continue car il vise son electorat, et veut continuer à entretenir les haters

    alors effectivement, si il repasse, ça ne changera pas ma vie, je paierais autant d'impot, je serais autant heureux de vivre dans ce (beau) pays qu'est la france (si si c'est bien du 1er degré),
    ça me gonflera juste de l'entendre avec ses couneries, et autres actions débiles
    Bah de toute façon la question ne va bientôt plus se poser

    La victoire de Biden est imminente, ce n'est plus qu'une question de quelques dizaines de miliers de bulletins à dépouiller.

    Moins de 15 000 voix d'avance pour Trump en Géorgie, le dépouillement est très très lent mais comme prévu le vote par correspondance est largement démocrate donc inéluctablement Biden va passer devant, il reste 200 000 à dépouiller. Après ça devrait faire 269 il en manque encore un qui arrivera très vite en Arizona ou Nevada. Mais bon il n'y a plus de suspense, sauf improbable retournement judiciaire auquel personne ne croit, Trump fera ses valises dans 10 semaines à peu près.

    Il serait tout de même pas mal que Biden remporte Géorgie, Pennsylvanie en plus du Nevada et de l'Arizona, la victoire serait plus confortable, beaucoup moins contestable dans les tribunaux, il faudrait du coup relever des fraudes et invalider 3 Etats différents, absolument impensable. C'est plutôt bien parti pour parce qu'en Pennsylvanie c'est aussi en train de se réduire inéluctablement, on est à moins de 2% d'écart désormais, 120 000 voix d'écart. Pour rappel y'avait 12% d'écart hier et il reste encore plus de 8% des bulletins de l'Etat à dépouiller, à ce rythme ça va également basculer.

    Le dernier des 5 Etats qui doit rendre son verdict (je compte pas l'Alaska on sait tous que Trump va gagner) c'est la Caroline du Nord, Trump y mène toujours de 1,4% des voix, pas l'impression que ça ait avancé, il reste très peu de bulletins à dépouiller, normalement Biden ne peut plus refaire son retard parce qu'il n'y a plus que 2% de bulletins à dépouiller. Mathématiquement il faudrait donc qu'il gagne plus de 80% des voix sur ces ultimes dépouillements pour pouvoir renverser la vapeur, à priori le vote par correspondance n'est pas autant en sa faveur.

    Ce serait quand même énorme qu'il remporte tous les derniers swing states, la victoire pour le coup serait bien plus écrasante (321 à 217), ce serait hallucinant d'avoir un tel écart de GE alors qu'on a attendu les résultats pendant 48 heures voire plus et que pendant près de 12 heures (jusqu'à hier midi en gros) on avait aucune idée de qui allait bien pouvoir gagner

    Laisser un commentaire:


  • Nono Red Devils
    a répondu
    lochiba84 meme si on est séparé de plusieur's milliers de kilomètres, j'ai quand meme bien l'impression que l'actualité américaine a des repercussions
    je pense notamment au mouvement BLM, qui a dévié chez nous avec l'affaire traoré (je ne rentre pas dans le débat),
    les relents des principes communautarismes qui font partie de leur culture alors que chez nous c'est juste contraire aux principes d'intégration, et d'ouverture

    d'un point de vu economique, trump a réussi à redresser la barre notamment grâce à une politique protectionniste, alors forcément ça a un impact,
    notamment sur nos exportations.
    si il y a des spécialistes, merci de confirmer ou d'infirmer

    sinon ce qui me gonfle, et je ne dois pas être le seul,
    c'est ce sentiment d'impunité, le mec raconte des couneries, il le sait, et il sait qu'on le sait,
    mais il continue car il vise son electorat, et veut continuer à entretenir les haters

    alors effectivement, si il repasse, ça ne changera pas ma vie, je paierais autant d'impot, je serais autant heureux de vivre dans ce (beau) pays qu'est la france (si si c'est bien du 1er degré),
    ça me gonflera juste de l'entendre avec ses couneries, et autres actions débiles

    Laisser un commentaire:


  • lochiba84
    a répondu
    Envoyé par Florentin Voir le message
    En fait il me semble que, pour la plupart d'entre nous, Biden ne nous inspire rien, on voudrait simplement que ce soit finit avec Trump.
    C'est un peu ça.

    Biden est un mauvais choix des démocrates, tout le monde en a bien conscience, il aurait plus sa place dans une maison de retraite qu'à la Maison Blanche.
    Mais bon pour nous c'est une relation plus apaisée, plus confiante avec les USA, moins de faux bonds, de diplomatie spectacle, de faux allié instable qui te déchire dans l'avion de retour un accord acquis de haute lutte ou qui fricote avec un dicatateur qu'il insultait quelques mois auparavant. Un dirigeant avec qui il sera plus facile de parler et de négocier disons et qui ne se retirera pas sur un coup de tête de tous les accords qu'on a péniblement bataillé des semaines, des mois à fabriquer.

    On est pas américains donc on voit ça d'un oeil plus extérieur, la politique intérieure nous concerne moins. Oui les résultats économiques des USA étaient plutôt bons sous Trump, on ne peut le nier, à côté de ça on peut critiquer sa politique sociale inconcevables chez nous mais c'est pas le sujet. Pour nous c'est bien les relations internationales qui sont en jeu. Alors bien sûr c'est pas parce que ça repasse démocrate que ça y'est on récupère une relation privilégiée avec plein d'avantages sans America First, là aussi on en a bien conscience. Mais on récupère un dirigeant qui nous insultera pas le matin pour nous faire des câlins le midi et finalement nous chier dessus le soir, je suis partisan de l'idée que la diplomatie c'est important et que c'est pas un cirque ou une émission de téléréalité surtout pour un dirigeant d'un pays avec l'arme nucléaire. A partir de là oui je préfère un POTUS plus sérieux et plus posé même avec un charisme d'huitre et des compétences limitées qu'un mégalomane buisness friendly qui a la maturité d'un jeune puceau et capable de réactions aussi imprévisibles que détestables. Oui parce que c'est pas nous qui tirons bénéfice de la santé économique des US sous Trump, en revanche on subit ses humeurs oui.

    Mais après 4 ans de plus de Trump on s'en serait accomodé au final quand même, on a bien survécu les 4 premières. Tant mieux qu'il parte parce que c'est un clown doublé d'un mauvais perdant avec une rhétorique bidon, le voir s'exciter sur twitter à propos de ces pseudo-fraudes pourra être aussi divertissant qu'une vidéo de René Malville après un match de C1 de l'OM mais je pense que les fake news et la propagande bidon qu'il déversait sur twitter ça nous manquera pas, enfin pas de la part du président de la 1ère économie du monde.

    Laisser un commentaire:


  • Florentin
    a répondu
    En fait il me semble que, pour la plupart d'entre nous, Biden ne nous inspire rien, on voudrait simplement que ce soit finit avec Trump.

    Laisser un commentaire:


  • Nono Red Devils
    a répondu
    Envoyé par Pr.Skinner Voir le message
    Pour etre exact Biden ca sera US big company FIRST

    Et effectivement si Trump jouait des barrieres douanieres pour favoriser l'emploi en forcant meme des grosses entreprises US a revenir produire sur le sol US, Biden reprendra plutot la politique precedente, celle de l'utilisation de la Justice pour piller les entreprises etrangeres aux profits des entreprises americaines.

    Les relations internationales apaisée, par contre, ca m'a fait rire
    Plus polie, certainement, m'enfin je ne pense pas que les pays ou les USA s'amusaient a foutre la pagaille, etaient plus "apaisés" au temp d'Obama et de Biden
    Ukraine, Syrie, Libye, c'est pas Trump qui y a foutu la merde.

    Trump est meme le seul President US depuis Carter a ne pas avoir declenché un nouveau conflit
    Mais il est malpoli le cuistre, c'est pire que de provoquer des centaines de milliers de morts !
    ils sont 3 sur 45 a ne pas avoir fait deux mandats, donc déjà ça nuance
    et vu que les pays producteur de pétrole sont soient amis soient sous controle je vois pas à qui ils pourraient prodiguer la bonne parole

    Par contre, je te rejoins sur le fait que sur le préjugé, sur si c'est un président democrate y'aura moins de conflict"
    je crois que sous obama, les us n'ont jamais autant consommé de bombes (à relativiser aussi avec la guerre contre l'état islamique et autres joyeusetés)

    Laisser un commentaire:


  • Pr.Skinner
    a répondu
    Pour etre exact Biden ca sera US big company FIRST

    Et effectivement si Trump jouait des barrieres douanieres pour favoriser l'emploi en forcant meme des grosses entreprises US a revenir produire sur le sol US, Biden reprendra plutot la politique precedente, celle de l'utilisation de la Justice pour piller les entreprises etrangeres aux profits des entreprises americaines.

    Les relations internationales apaisée, par contre, ca m'a fait rire
    Plus polie, certainement, m'enfin je ne pense pas que les pays ou les USA s'amusaient a foutre la pagaille, etaient plus "apaisés" au temp d'Obama et de Biden
    Ukraine, Syrie, Libye, c'est pas Trump qui y a foutu la merde.

    Trump est meme le seul President US depuis Carter a ne pas avoir declenché un nouveau conflit
    Mais il est malpoli le cuistre, quelle horreur, c'est bien pire que de provoquer des centaines de milliers de morts !

    Laisser un commentaire:

Chargement...
X