Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Actualités internationales

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Cette émission est celle d'Yves Calvi qui a créé C dans l'air avant de la quitter l'an dernier (depuis présentée par Bruce Toussaint, le grand frère de Yann Barthès).
    Yves Calvi est reconnu pour présenter des personnes (intelligentes) avec des avis divergents et les laisser s'expliquer, bref faire du journalisme.
    C'est un ovni dans le PAF et il n'est malheureusement pas du tout représentatif de ce qu'on voit sur la tnt. Au passage, LCI est aussi une chaine d'info à part, disons qu'ils ont le temps...

    Pour la Syrie, j'ai jamais dit que bachar était un bienfaiteur, au contraire, c'est juste moins pire que le reste. Au début de la "révolution", il avait proposé des "concessions" démocratiques. On aurait mieux fait de favoriser ces petites avancées et laisser la Syrien en paix. C'est ce qui s'est passé d'ailleurs en Algérie et au Maroc (qui ont eux aussi eu leur printemps).

    Commentaire


    • Obama décide d'expulser de nombreux "diplomates" russes présents sur le sol américain chez eux sous 72h suite au cyber attaques pendant la présidentielle américaine.

      Décision lourde de sens mais ô combien nécessaire et appropriée afin de calmer les aspirations hégémoniques russes et de leur rappeler qu'il y a certaines limites à ne pas franchir.
      C'est aussi un bon moyen de mettre la pression sur Trump dont les acquaintances idéologiques avec Vlad sont plus que douteuses. Non seulement la décision décomplexée vient d'Obama, mais en plus elle est soutenue des Républicains les plus emblématiques, à commencer par Paul Ryan.
      Le premier semestre de la présidence Trump va être intéressante, au moins du point de vue de la politique étrangère.
      On était à l'OL, là où on avait toujours rêvé d'être. On était entre potes [...]

      Commentaire


      • Que n'aurait-on entendu si Bush avait chié dans les bottes du président élu Obama comme ce dernier le fait avec Trump. Et que n'aurait-on entendu si Trump avait accusé Facebook, le FBI et la Mexique de sa défaite. :grn:

        Commentaire


        • Envoyé par Earls court Voir le message
          Obama décide d'expulser de nombreux "diplomates" russes présents sur le sol américain chez eux sous 72h suite au cyber attaques pendant la présidentielle américaine.

          Décision lourde de sens mais ô combien nécessaire et appropriée afin de calmer les aspirations hégémoniques russes et de leur rappeler qu'il y a certaines limites à ne pas franchir.
          C'est aussi un bon moyen de mettre la pression sur Trump dont les acquaintances idéologiques avec Vlad sont plus que douteuses. Non seulement la décision décomplexée vient d'Obama, mais en plus elle est soutenue des Républicains les plus emblématiques, à commencer par Paul Ryan.
          Le premier semestre de la présidence Trump va être intéressante, au moins du point de vue de la politique étrangère.
          Sanctions aveugles stupides, sans fournir le moindre element prouvant que les personnes et entreprises visées ont bien participé a des piratages. Cela va s'accompagner par une riposte Russe de meme niveau.

          Enervé par la defaite de sa pouliche malgré tout le temps qu'il a passé a faire des sketchs et des numeros de claquettes a la television pour appeler a voter Hillary, enervé de se faire litteralement "sortir du jeu" des negociations sur l'avenir de la Syrie, Obama a decidé de tout faire d'ici sa sortie pour foutre le boxon au niveau international, y compris en emmerdant les Israeliens qui avaient pourtant jusqu'ici recu son soutien inconditionnel

          Pas si sur que tout ca ne beneficie pas a Trump au final.
          Retrouver des relations plus cordiales avec la Russie sera ainsi chose tres aisée et pourrait offrir a Trump une inesperée stature de "diplomate" de niveau international :D

          Meme si on peut s'attendre au pire avec Donald, pour les relations avec la Russie ou dans la gestion du conflit Syrien, il lui sera difficile d'etre plus mauvais qu'Obama
          Envoyé par interactif
          si j'avais du aller voter, j'aurais évidemment voté Juppé.

          Commentaire


          • Envoyé par rnc1515 Voir le message
            Que n'aurait-on entendu si Bush avait chié dans les bottes du président élu Obama comme ce dernier le fait avec Trump. Et que n'aurait-on entendu si Trump avait accusé Facebook, le FBI et la Mexique de sa défaite. :grn:
            Je pense qu'ils ont toujours severement mal au fion :grn:
            Obama n'avait pas hesité a donner de sa personne pour faire elire Hillary
            Envoyé par interactif
            si j'avais du aller voter, j'aurais évidemment voté Juppé.

            Commentaire


            • Envoyé par Earls court Voir le message
              Obama décide d'expulser de nombreux "diplomates" russes présents sur le sol américain chez eux sous 72h suite au cyber attaques pendant la présidentielle américaine.

              Décision lourde de sens mais ô combien nécessaire et appropriée afin de calmer les aspirations hégémoniques russes et de leur rappeler qu'il y a certaines limites à ne pas franchir.
              C'est aussi un bon moyen de mettre la pression sur Trump dont les acquaintances idéologiques avec Vlad sont plus que douteuses. Non seulement la décision décomplexée vient d'Obama, mais en plus elle est soutenue des Républicains les plus emblématiques, à commencer par Paul Ryan.
              Le premier semestre de la présidence Trump va être intéressante, au moins du point de vue de la politique étrangère.
              Edward Snowden, tu connais ??

              Les Russes qui ont fait élire Trump ...

              Commentaire


              • Après que la Russie de Poutine ait essayé de favoriser Trump d'une manière ou d'une autre c'est très probable (Bon de là à dire que l'affaire des e-mails du parti démocrate a eu une influence je suis plus dubitatif)

                Et si piratage il y a bien eu, voir Obama défendre les US et le parti démocrate ça se conçoit tout à fait.

                Mais en entendre certains souligner le SCANDALE des e-mails du parti démocrate diffusé par quelques hackeurs russes alors qu'on a eu des preuves tangibles que la NSA mettait sur écoute nos chefs d'état, ministres et chefs d'entreprises. :grn: Ou alors eux c'était juste par curiosité, il ne cherchait pas à interférer dans nos affaires ?

                Commentaire


                • Moi ca me fait bien sourire de voir les americains s'offusquer d'avoir ete espionné
                  Serieusement, c'est tres drole

                  Quand a l'influence sur l'election...
                  Qu'Hillary ait triché pour les primaires democrates, en recevant les questions a l'avance, qu'est ce que ca importe que ca ait ete deniché par les Russes ou d'autres ? Le scandale n'est pas que ca se sache, il est dans le fait que cette tricherie ait eu lieu.
                  Envoyé par interactif
                  si j'avais du aller voter, j'aurais évidemment voté Juppé.

                  Commentaire


                  • Obama aura en effet copieusement chié sa fin de mandat, quel dommage quand on connaît l'espoir qu'il suscitait et la popularité dont-il jouissait avec un bilan sur bien des plans acceptable mais à côté de ça la politique étrangère notamment récemment aura laissé à désirer. La campagne puis la victoire de Trump et cette mode anti-russe l'auront complètement fait perdre les pédales.

                    Voilà d'ailleurs la réponse de la Russie suite à l'expulsion des diplomates : http://www.lefigaro.fr/international...ns-d-obama.php

                    ça parle d'humiliation, c'est bien le terme, Obama finit humilié, lessivé par Poutine.

                    Trump va pendre ses quartiers dans 3 semaines, je pensais jamais dire ça y'a quelques mois mais c'est peut-être mieux ainsi. On ne peut quand même pas continuer sur une telle fuite en avant dans l'attitude belliqueuse avec nos amis russes. Certes Trump est un saligaud et en terme de politique intérieure les américains risquent de reprendre cher et reculer sur pas mal de plans mais au moins il appaisera les tensions avec les russes, cessera la politique criminelle des américains au Moyen orient et cessera aussi de sucer les saoudiens et les qataris. Bon d'un autre côté il semble sur le plan de lancer une guerre économique aux chinois, ça on s'en passerait. :crazy:
                    Envoyé par psgmagic69
                    A qui on fait les fesses ce week end :lov:
                    :grn:

                    Commentaire


                    • Tu parles.

                      Obama humilié parce que Poutine a invité les enfants des diplomates US au Noël du Kremlin ? lol.
                      J'ai adoré cette réponse de Poutine (au passage, la bûche de Noël avait peut être un goût de cyanure :grn: ) mais Obama il s'en balance sévère.

                      Ah et puis "Obama humilié" : les mots sont de Sergueï Markov. Il doit être vachement indépendant lui

                      Et je vois pas trop la "politique criminelle" menée par les USA. Ils ont fait pas mal de connerïes, mais ça remonte davantage à Bush qu'à Obama, et surtout ils ont fait ça pour leurs intérêts, ils n'ont pas fait la guerre par plaisir. Bachar lui, il a mené une politique criminelle.

                      Bref, sur la Syrie, les perdants sont avant tout les Syriens (le peuple), les gagnants Bachar et les Russes, mais c'est une victoire minime, dans un pays anéanti.

                      Enfin, Obama, il termine son mandant en mettant un gros doigt à Israël. :fier: Ca ne sera suivi d'aucun effet car Israël ne respecte rien et Trump les apprécie, mais quand même.


                      Ah et un mot sur la Turquie. Les mecs chouinent pour les attentats alors qu'ils ont clairement aidé DAESH ... et s'allient aux Russes et à Bachar : pas mal quand tu sais qu'Erdogan voulait renverser Bachar, et qu'ils ont abattu des avions Russes (qui eux aussi semblent avoir la mémoire courte).

                      Moralité : tout le monde a déconné à un moment donné, mais certains plus que d'autres!
                      Envoyé par stadier
                      - Upe : ça tiendrait qu'à moi tu serais responsable des Sports sur Canal ...

                      Commentaire


                      • Envoyé par Upe Voir le message
                        Tu parles.

                        Obama humilié parce que Poutine a invité les enfants des diplomates US au Noël du Kremlin ? lol.
                        J'ai adoré cette réponse de Poutine (au passage, la bûche de Noël avait peut être un goût de cyanure :grn: ) mais Obama il s'en balance sévère.

                        Ah et puis "Obama humilié" : les mots sont de Sergueï Markov. Il doit être vachement indépendant lui

                        Et je vois pas trop la "politique criminelle" menée par les USA. Ils ont fait pas mal de connerïes, mais ça remonte davantage à Bush qu'à Obama, et surtout ils ont fait ça pour leurs intérêts, ils n'ont pas fait la guerre par plaisir. Bachar lui, il a mené une politique criminelle.

                        Bref, sur la Syrie, les perdants sont avant tout les Syriens (le peuple), les gagnants Bachar et les Russes, mais c'est une victoire minime, dans un pays anéanti.

                        Enfin, Obama, il termine son mandant en mettant un gros doigt à Israël. :fier: Ca ne sera suivi d'aucun effet car Israël ne respecte rien et Trump les apprécie, mais quand même.


                        Ah et un mot sur la Turquie. Les mecs chouinent pour les attentats alors qu'ils ont clairement aidé DAESH ... et s'allient aux Russes et à Bachar : pas mal quand tu sais qu'Erdogan voulait renverser Bachar, et qu'ils ont abattu des avions Russes (qui eux aussi semblent avoir la mémoire courte).

                        Moralité : tout le monde a déconné à un moment donné, mais certains plus que d'autres!
                        Obama est humilié parce qu'il a plus que 3 semaines à faire et n'a toujours pas digéré la claque de l'élection présidentielle, depuis les russes s'en amusent fortement et il ne peut plus peser sur la politique internationale vu qu'il prépare ses valises. La théorie du complot ça va bien 5 minutes et ça ne grandit pas un président, surtout quand c'est le pays le plus puissant au monde. A côté de ça on se doutait que Poutine avait largement remporté sa partie d'échecs (sur le dossier syrien comme ailleurs) mais le côté mauvais perdant d'Obama et seigneur de Poutine donne ce sentiment d'humiliation. Il n'y a pas qu'en Syrie que le Kremlin remporte la partie, y'a le dossier ukrainien, y'a le rapprochement avec les pays de l'Eurasie à commencer par la Chine, l'Iran, les pays en "stan", les Philippines et bien sûr la Turquie... y'a aussi les projets de pipeline en Europe, North Stream 2 ou South Stream, véritable trait d'union avec l'Europe, on connaît l'importance des enjeux énergetiques. En plus de Trump, le Brexit, un probable 2ème tour Fillon-Le Pen chez nous, la mise en difficulté de Merkel, c'est aussi du nectar pour Poutine. Y'a du bouleversement chez tous les grands pays occidentaux et c'est quasi à chaque fois au bénéfice des russes.

                        Les US ont déconné plein pot quand même, oui sous Bush c'était encore pire et les problèmes irakiens ont beaucoup de leurs origines de la décision de 2003 mais ils ont géré ce dossier syrien comme des manches après avoir déjà foiré la Libye avec Sarko et Cameron. Le problème c'est que les occidentaux se sont entêté auprès de l'ASL qui est devenue irrécupérable pour pouvoir renverser Bachar mais a sous-estimé gravement les capacités de nuisances de l'EI qui a profité de ce laxisme pour prospérer. Le terme dur de "criminel" vient de ce constat, on savait qu'on allait armer des terroristes indirectement et ça, ça reste intolérable quelque soient les atrocités commises par Assad.

                        Tout le monde a déconné à un moment ou un autre, certains plus que d'autres je suis bien d'accord avec toi et à ce jeu là la Turquie est la championne je pense.

                        Après je ne critique pas toute la politique étrangère US attention, sur Israël en s'abstenant à l'ONU ils ont fait un immense progrès (les 14 autres ont voté pour la résolution), avant et sous Trump y'aurait eu véto comme d'hab et on va perdre cette avancée sous Trump. Bref Netanyahu peut dormir sur ses 2 oreilles et continuer à ronger son os cisjordanien. La détente avec l'Iran et Cuba est aussi à mettre au crédit d'Obama donc tout n'est pas noir mais c'est sûr que la Syrie et la nouvelle guerre froide avec les russes vont bien plomber son bilan international et ça risque d'être surtout ça que l'Histoire retiendra de lui et c'est bien dommage parce qu'il a gâché d'une certaine manière l'image dont il jouissait, ex-prix nobel de la paix quand même, c'est donc dommage de terminer comme ça...
                        Dernière modification par lochiba88, 04/01/2017, 10h16.
                        Envoyé par psgmagic69
                        A qui on fait les fesses ce week end :lov:
                        :grn:

                        Commentaire


                        • Envoyé par Upe Voir le message
                          Tu parles.

                          Obama humilié parce que Poutine a invité les enfants des diplomates US au Noël du Kremlin ? lol.
                          J'ai adoré cette réponse de Poutine (au passage, la bûche de Noël avait peut être un goût de cyanure :grn: ) mais Obama il s'en balance sévère.

                          Ah et puis "Obama humilié" : les mots sont de Sergueï Markov. Il doit être vachement indépendant lui

                          Et je vois pas trop la "politique criminelle" menée par les USA. Ils ont fait pas mal de connerïes, mais ça remonte davantage à Bush qu'à Obama, et surtout ils ont fait ça pour leurs intérêts, ils n'ont pas fait la guerre par plaisir. Bachar lui, il a mené une politique criminelle.

                          Bref, sur la Syrie, les perdants sont avant tout les Syriens (le peuple), les gagnants Bachar et les Russes, mais c'est une victoire minime, dans un pays anéanti.

                          Enfin, Obama, il termine son mandant en mettant un gros doigt à Israël. :fier: Ca ne sera suivi d'aucun effet car Israël ne respecte rien et Trump les apprécie, mais quand même.


                          Ah et un mot sur la Turquie. Les mecs chouinent pour les attentats alors qu'ils ont clairement aidé DAESH ... et s'allient aux Russes et à Bachar : pas mal quand tu sais qu'Erdogan voulait renverser Bachar, et qu'ils ont abattu des avions Russes (qui eux aussi semblent avoir la mémoire courte).

                          Moralité : tout le monde a déconné à un moment donné, mais certains plus que d'autres!
                          Ce n'est même pas que Trump "apprécie" Israël, il a d'hors et déjà décidé de déménager l'ambassade américaine à Jérusalem, sans parler de la remise en cause probable de l'accord sur le nucléaire avec l'Iran.

                          Et puis c'est pareil, quand l'Irak a été détruite, la victoire militaire US s'est rapidement transformée en défaite à terme. C'est pareil en Ukraine ou en Syrie: les Russes ne reconstruiront rien car ils n'en ont pas les moyens sans parler de l'opposition forte en Ukraine (les ukrainiens ne seront jamais russes même s'ils sont annexés de force) donc on va voir ce qui va adevenir de leur victoire diplomatique et militaire incontestable.
                          Dernière modification par Elano, 04/01/2017, 11h58.

                          Commentaire


                          • Envoyé par lochiba88 Voir le message
                            Obama est humilié parce qu'il a plus que 3 semaines à faire et n'a toujours pas digéré la claque de l'élection présidentielle, depuis les russes s'en amusent fortement et il ne peut plus peser sur la politique internationale vu qu'il prépare ses valises. La théorie du complot ça va bien 5 minutes et ça ne grandit pas un président, surtout quand c'est le pays le plus puissant au monde. A côté de ça on se doutait que Poutine avait largement remporté sa partie d'échecs (sur le dossier syrien comme ailleurs) mais le côté mauvais perdant d'Obama et seigneur de Poutine donne ce sentiment d'humiliation. Il n'y a pas qu'en Syrie que le Kremlin remporte la partie, y'a le dossier ukrainien, y'a le rapprochement avec les pays de l'Eurasie à commencer par la Chine, l'Iran, les pays en "stan", les Philippines et bien sûr la Turquie... y'a aussi les projets de pipeline en Europe, North Stream 2 ou South Stream, véritable trait d'union avec l'Europe, on connaît l'importance des enjeux énergetiques. En plus de Trump, le Brexit, un probable 2ème tour Fillon-Le Pen chez nous, la mise en difficulté de Merkel, c'est aussi du nectar pour Poutine. Y'a du bouleversement chez tous les grands pays occidentaux et c'est quasi à chaque fois au bénéfice des russes.

                            Les US ont déconné plein pot quand même, oui sous Bush c'était encore pire et les problèmes irakiens ont beaucoup de leurs origines de la décision de 2003 mais ils ont géré ce dossier syrien comme des manches après avoir déjà foiré la Libye avec Sarko et Cameron. Le problème c'est que les occidentaux se sont entêté auprès de l'ASL qui est devenue irrécupérable pour pouvoir renverser Bachar mais a sous-estimé gravement les capacités de nuisances de l'EI qui a profité de ce laxisme pour prospérer. Le terme dur de "criminel" vient de ce constat, on savait qu'on allait armer des terroristes indirectement et ça, ça reste intolérable quelque soient les atrocités commises par Assad.

                            Tout le monde a déconné à un moment ou un autre, certains plus que d'autres je suis bien d'accord avec toi et à ce jeu là la Turquie est la championne je pense.

                            Après je ne critique pas toute la politique étrangère US attention, sur Israël en s'abstenant à l'ONU ils ont fait un immense progrès (les 14 autres ont voté pour la résolution), avant et sous Trump y'aurait eu véto comme d'hab et on va perdre cette avancée sous Trump. Bref Netanyahu peut dormir sur ses 2 oreilles et continuer à ronger son os cisjordanien. La détente avec l'Iran et Cuba est aussi à mettre au crédit d'Obama donc tout n'est pas noir mais c'est sûr que la Syrie et la nouvelle guerre froide avec les russes vont bien plomber son bilan international et ça risque d'être surtout ça que l'Histoire retiendra de lui et c'est bien dommage parce qu'il a gâché d'une certaine manière l'image dont il jouissait, ex-prix nobel de la paix quand même, c'est donc dommage de terminer comme ça...
                            C'est au bénéfice des Russes systématiquement parce qu'ils font tout pour, ça ne tombe pas du ciel. Et ils ont bien raison tant les dirigeants français et américains notamment ont fait preuve jusqu'ici d'une naïveté confondante mais je ne pense pas que ça durera. J'ai lu quelque part d'ailleurs que Trump n'avait pas encore rencontré les directeurs des différents services de renseignement. Au delà des sympathies que ce dernier éprouve vis à vis de Poutine, il n'est pas impossible que son avis évolue après avoir été briefé.

                            Commentaire


                            • Envoyé par Elano Voir le message
                              Ce n'est même pas que Trump "apprécie" Israël, il a d'hors et déjà décidé de déménager l'ambassade américaine à Jérusalem, sans parler de la remise en cause probable de l'accord sur le nucléaire avec l'Iran.

                              Et puis c'est pareil, quand l'Irak a été détruite, la victoire militaire US s'est rapidement transformée en défaite à terme. C'est pareil en Ukraine ou en Syrie: les Russes ne reconstruiront rien car ils n'en ont pas les moyens sans parler de l'opposition forte en Ukraine (les ukrainiens ne seront jamais russes même s'ils sont annexés de force) donc on va voir ce qui va adevenir de leur victoire diplomatique et militaire incontestable.
                              Pour la Syrie la situation est tout de même bien différente de l'Irak ou les Américains avaient des troupes au sol et envahissaient proprement un état indépendant. Les Russes eux n'ont envoyés que des avions et s'appuient sur un pouvoir certes contesté mais avec un soutien consistant d'une partie de la population.

                              En Ukraine les Russes ont repris militairement la Crimée ce qui satisfait grandement et les habitants de la Crimée et les Russes. Pour le reste Poutine se contente d'entretenir à moindre frais une révolte armée dans l'est pour bloquer le pays.

                              Commentaire


                              • Envoyé par Elano Voir le message
                                Ce n'est même pas que Trump "apprécie" Israël, il a d'hors et déjà décidé de déménager l'ambassade américaine à Jérusalem, sans parler de la remise en cause probable de l'accord sur le nucléaire avec l'Iran.

                                Et puis c'est pareil, quand l'Irak a été détruite, la victoire militaire US s'est rapidement transformée en défaite à terme. C'est pareil en Ukraine ou en Syrie: les Russes ne reconstruiront rien car ils n'en ont pas les moyens sans parler de l'opposition forte en Ukraine (les ukrainiens ne seront jamais russes même s'ils sont annexés de force) donc on va voir ce qui va adevenir de leur victoire diplomatique et militaire incontestable.
                                Il faut bien distinguer les intérêts de la Russie dans les deux conflits.

                                En Syrie, Poutine veut juste maintenir Bashar avec qui il a des accords pour accéder à la mer méditerranée, donc reconstruire ce qui a été détruit, c'est en effet le cadet de ses soucis.
                                En revanche pour la Crimée c'est une autre histoire, on parle d'une région qu'il a gagné au bras de fer contre l'Ukraine, en ayant avec lui, en plus, le soutien de la quasi totalité de la population de la Crimée. Autant dire qu'après l'accord signé avec cette péninsule, Poutine a tout intérêt de la bichonner de la "russifier" pour que l'occident n'ait plus son mot à dire.

                                Commentaire


                                • La Crimée elle est déjà "russifiée", de ce côté là Poutine n'a rien à faire. L'avis de l'Occident il s'en fout puisqu'on peut rien faire de consistant pour s'y opposer, l'annexion de la Crimée finira par être actée de facto.
                                  Envoyé par psgmagic69
                                  A qui on fait les fesses ce week end :lov:
                                  :grn:

                                  Commentaire


                                  • La base du peuple russe vient de l'ukraine et s'est déplacér vers ce qui est maintenant la Russie.
                                    Donc rattacher l'Ukraine à la Russie n'est que le rattachement d'un même peuple qui a été séparer par des frontières créées au moment de l'après guerre, une très grande partie de l'Ukraine est russophile et russophone.
                                    Il en va de même pour les pays africains qui ont des frontières totalement stupides car elles ne reflètent pas la composition ethniques des zone géographique qu'elles divisent. idem pour le moyen orient et par exemple le Koweit et l'Irak, le Koweit étant un pays créé lors de la décolonisation ce pourquoi le moustachu à voulu le récupérer en 91.
                                    Dernière modification par epixz, 04/01/2017, 14h44.

                                    Commentaire


                                    • Envoyé par epixz Voir le message
                                      La base du peuple russe vient de l'ukraine et s'est déplacér vers ce qui est maintenant la Russie.
                                      Donc rattacher l'Ukraine à la Russie n'est que le rattachement d'un même peuple qui a été séparer par des frontières créées au moment de l'après guerre, une très grande partie de l'Ukraine est russophile et russophone.
                                      Il en va de même pour les pays africains qui ont des frontières totalement stupides car elles ne reflètent pas la composition ethniques des zone géographique qu'elles divisent. idem pour le moyen orient et par exemple le Koweit et l'Irak, le Koweit étant un pays créé lors de la décolonisation ce pourquoi le moustachu à voulu le récupérer en 91.
                                      Russophone oui, comme n'importe quel pays d'ex Union Soviétique, y compris ceux comprenant de très petites minorités éthniques russes. Russophile, certainement pas, très loin de là même.

                                      Quant aux frontières, je ne pense pas que ce soit le problème. Empiriquement, on n'observe pas plus de paix entre les états ethniquement homogènes et ceux qui ne le sont pas. On est bien placé en Europe pour le savoir.

                                      Commentaire


                                      • Envoyé par Elano Voir le message
                                        Russophone oui, comme n'importe quel pays d'ex Union Soviétique, y compris ceux comprenant de très petites minorités éthniques russes. Russophile, certainement pas, très loin de là même.

                                        Quant aux frontières, je ne pense pas que ce soit le problème. Empiriquement, on n'observe pas plus de paix entre les états ethniquement homogènes et ceux qui ne le sont pas. On est bien placé en Europe pour le savoir.
                                        Pourcentage de la population dont la langue maternelle est l'ukrainien.



                                        Ils ne sont pas simplement russophones beaucoup sont de culture russe et particulièrement dans les régions convoitées par Moscou. D'ailleurs 20% de leur population est d'origine russe.

                                        D'ailleurs il est utile je pense de regarder comment se découpe les religions orthodoxes dans ce pays pour comprendre les jeux d'influence.

                                        Commentaire


                                        • lochiba : Mouais, autant l'élection US on sent qu'ils (Obama et son camp) sont de très mauvais perdants, autant parler d'humiliation.

                                          Tu pestes de temps en temps à juste titre contre les médias et les pros-USA, mais tu tiens un discours inverse pas forcément toujours justifié non plus. Encore une fois, un Russe, quel qu'il soit, qui dit que Poutine a humilié Obama, bah voilà quoi ...


                                          Envoyé par lochiba88 Voir le message
                                          Les US ont déconné plein pot quand même, oui sous Bush c'était encore pire et les problèmes irakiens ont beaucoup de leurs origines de la décision de 2003 mais ils ont géré ce dossier syrien comme des manches après avoir déjà foiré la Libye avec Sarko et Cameron. Le problème c'est que les occidentaux se sont entêté auprès de l'ASL qui est devenue irrécupérable pour pouvoir renverser Bachar mais a sous-estimé gravement les capacités de nuisances de l'EI qui a profité de ce laxisme pour prospérer. Le terme dur de "criminel" vient de ce constat, on savait qu'on allait armer des terroristes indirectement et ça, ça reste intolérable quelque soient les atrocités commises par Assad.

                                          Tout le monde a déconné à un moment ou un autre, certains plus que d'autres je suis bien d'accord avec toi et à ce jeu là la Turquie est la championne je pense.
                                          Le dossier Syrien n'a pas été bien géré par l'Occident, mais l'aurait-il mieux été si les USA avaient laissé la France intervenir, par exemple ? J'en suis pas sûr.
                                          Les Russes ont eu la "chance" de pouvoir attendre et se positionner plus tard, et sont un allié historique donc leur position était évidente, mais sont-ils réellement vainqueurs ? J'en doute. C'est très complexe et j'ai du mal avec les visions "gagnants/perdants".
                                          Je pense aussi que les Américains ont un intérêt relatif pour la Syrie. Ils seraient surement intervenus autrement s'ils avaient eu de vrais intérêts.

                                          Ok pour le terme "criminel", mais c'est au mieux maladroit mon cher :p

                                          Quant à l'ASL, il était difficile de savoir comment elle allait évoluer, étant donné qu'à la base (et encore aujourd'hui) c'est un regroupement d'organisations, tout de même à tendance modérée et menée par d'anciens membres du régime.
                                          Par contre, ce que tout le monde a sous-estimé, c'est le nombre de mecs qui se sont radicalisés (partant du constat que c'était Dieu ou Bachar...), et le nombre de sous-groupes djihadistes (plus que terroristes d'ailleurs).
                                          "On" ne savait pas qui on allait armer, et à 'heure actuelle, la photographie des forces en présence reste compliquée à établir.



                                          Envoyé par lochiba88 Voir le message
                                          Après je ne critique pas toute la politique étrangère US attention, sur Israël en s'abstenant à l'ONU ils ont fait un immense progrès (les 14 autres ont voté pour la résolution), avant et sous Trump y'aurait eu véto comme d'hab et on va perdre cette avancée sous Trump. Bref Netanyahu peut dormir sur ses 2 oreilles et continuer à ronger son os cisjordanien. La détente avec l'Iran et Cuba est aussi à mettre au crédit d'Obama donc tout n'est pas noir mais c'est sûr que la Syrie et la nouvelle guerre froide avec les russes vont bien plomber son bilan international et ça risque d'être surtout ça que l'Histoire retiendra de lui et c'est bien dommage parce qu'il a gâché d'une certaine manière l'image dont il jouissait, ex-prix nobel de la paix quand même, c'est donc dommage de terminer comme ça...
                                          Y a un point sur lequel il était attendu aussi, et qui restera dans son bilan, c'est la fermeture de Guantanamo...

                                          Sinon tu t'emballes en parlant de "nouvelle guerre froide". Le climat est tendu mais peu de monde parle de ne serait-ce qu'un "incident diplomatique", donc bon..

                                          Ne le prends pas mal, mais d'une manière générale j'ai l'impression que tu t'emballes pas mal, à la fois sur le conflit Syrien (alors qu'en plus on ne peut restreindre le bazar actuel à la Syrie!), et à la situation géopolitique USA/Russie/proche Orient. Tu prends vachement à coeur tout ça (d'autant plus qu'à une époque t'avais un autre regard me semble-t-il), tu fais des prédictions, tu veux dire qui gagne qui perd, etc., mais c'est un sujet qui doit être dépassionné ;)



                                          Envoyé par Elano Voir le message
                                          Ce n'est même pas que Trump "apprécie" Israël, il a d'hors et déjà décidé de déménager l'ambassade américaine à Jérusalem, sans parler de la remise en cause probable de l'accord sur le nucléaire avec l'Iran.

                                          Et puis c'est pareil, quand l'Irak a été détruite, la victoire militaire US s'est rapidement transformée en défaite à terme. C'est pareil en Ukraine ou en Syrie: les Russes ne reconstruiront rien car ils n'en ont pas les moyens sans parler de l'opposition forte en Ukraine (les ukrainiens ne seront jamais russes même s'ils sont annexés de force) donc on va voir ce qui va adevenir de leur victoire diplomatique et militaire incontestable.
                                          Oui le terme était un peu faible/mal choisi!

                                          Je suis plutôt d'accord avec rnc pour le reste sinon :

                                          Envoyé par rnc1515 Voir le message
                                          Pour la Syrie la situation est tout de même bien différente de l'Irak ou les Américains avaient des troupes au sol et envahissaient proprement un état indépendant. Les Russes eux n'ont envoyés que des avions et s'appuient sur un pouvoir certes contesté mais avec un soutien consistant d'une partie de la population.

                                          En Ukraine les Russes ont repris militairement la Crimée ce qui satisfait grandement et les habitants de la Crimée et les Russes. Pour le reste Poutine se contente d'entretenir à moindre frais une révolte armée dans l'est pour bloquer le pays.
                                          +1!
                                          Envoyé par stadier
                                          - Upe : ça tiendrait qu'à moi tu serais responsable des Sports sur Canal ...

                                          Commentaire


                                          • Guantanamo n'est toujours pas fermé, il y a toujours des prisonniers la bas
                                            Envoyé par interactif
                                            si j'avais du aller voter, j'aurais évidemment voté Juppé.

                                            Commentaire


                                            • Envoyé par Al Bundy Voir le message
                                              Guantanamo n'est toujours pas fermé, il y a toujours des prisonniers la bas
                                              C'était ptet pas assez clair, mais je voulais dire qu'au rang des déceptions et points sur lesquels il était attendu (il s'y était même engagé je crois), ça serait surement le premier point mis en avant!
                                              Envoyé par stadier
                                              - Upe : ça tiendrait qu'à moi tu serais responsable des Sports sur Canal ...

                                              Commentaire


                                              • Envoyé par Elano Voir le message
                                                C'est au bénéfice des Russes systématiquement parce qu'ils font tout pour, ça ne tombe pas du ciel. Et ils ont bien raison tant les dirigeants français et américains notamment ont fait preuve jusqu'ici d'une naïveté confondante mais je ne pense pas que ça durera. J'ai lu quelque part d'ailleurs que Trump n'avait pas encore rencontré les directeurs des différents services de renseignement. Au delà des sympathies que ce dernier éprouve vis à vis de Poutine, il n'est pas impossible que son avis évolue après avoir été briefé.
                                                C'est au bénéfice des russes, parceque Poutine est là depuis 2000, il peut mettre en place ce qu'il souhaite tranquillement, quand dans le même temps en face ça change tout le temps.

                                                Sinon pour en revenir à ce que disait Lochiba à la base, on voit bien la vraie face d'Obama sur cette fin de 2ème mandat, je l'avais dit à mon ancien boss (américain et democrate convaincu) que ce type ferait illusion tant que Medvedev serait "aux commandes" et qu'on verrait ensuite sa nullité en politique internationale, ça n'a pas raté. Etre noir et cool ne change pas grand chose au final par rapport à blanc et crétin, si on est objectif. Et ça aurait été la même chose avec une femme, un gay ou un latino, tant qu'ils viennent du même moule, quand je repense à la naiveté et l'allegresse ambiantes en 2008, j'espère que certains auront retenu la leçon.

                                                No you couldn't... good fucking riddance.

                                                Commentaire


                                                • Envoyé par Gilles6975 Voir le message
                                                  Ils ne sont pas simplement russophones beaucoup sont de culture russe et particulièrement dans les régions convoitées par Moscou. D'ailleurs 20% de leur population est d'origine russe.

                                                  D'ailleurs il est utile je pense de regarder comment se découpe les religions orthodoxes dans ce pays pour comprendre les jeux d'influence.
                                                  En effet. Mais attention, car on n'est pas seulement dans un découpage langue maternelle "ukrainien" vs "russe", mais également "turc", "roumain" ou encore "hongrois" qui forment de significatives minorités dans certains endroits. Et puis bon, ce n'est pas parce qu'on est d'ethnie russe qu'on est forcément en faveur d'une sécession. Ou alors, on va au devant de dizaines de conflits en Europe de l'est, Asie Centrale et même extrême orient.

                                                  Dans cette région du monde, la notion d'Etat nation n'a pas vraiment de sens en réalité.

                                                  Commentaire


                                                  • Envoyé par Elano Voir le message
                                                    En effet. Mais attention, car on n'est pas seulement dans un découpage langue maternelle "ukrainien" vs "russe", mais également "turc", "roumain" ou encore "hongrois" qui forment de significatives minorités dans certains endroits. Et puis bon, ce n'est pas parce qu'on est d'ethnie russe qu'on est forcément en faveur d'une sécession. Ou alors, on va au devant de dizaines de conflits en Europe de l'est, Asie Centrale et même extrême orient.

                                                    Dans cette région du monde, la notion d'Etat nation n'a pas vraiment de sens en réalité.
                                                    Attention avec cette notion de langue maternelle, Grenoble ou Nice vont demander de rejoindre l'italie et je parle pas de l' Alsace voir Marseille. :grn:
                                                    sigpic

                                                    Commentaire

                                                    Chargement...
                                                    X