Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Actualités internationales

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Al Bundy
    a répondu
    Envoyé par keitaro15 Voir le message
    C'est moi ou les médias ne parlent plus du tout de la Grèce
    Il y a quelque chose qui s'appelle des élections dimanche enfin je crois :rolleye:
    Bah c'est souvent comme ca, un sujet chasse l'autre
    Plus etonnant c'est que parfois des sujets tres proches du sujet evoqué disparaissent
    Comme les migrants qui partent de Libye, du Maroc par exemple, plus personne n'en parlent depuis des mois alors que les migrants sont devenus LE sujet principal des infos !!

    Enfin, on va peut-etre bientot en reparler
    La Hongrie a fermé sa frontiere, du coup, les migrants partent de Serbie pour rejoindre la Slovenie via la Croatie pour aller en Autriche, mais il y a fort a parier que l'Autriche aussi va fermer ses frontieres, et pour peu qu'ils les verrouillent vraiment, les migrants risquent donc d'aller plus a l'ouest encore, c'est a dire en Italie, qui meme si elle aussi ferme ses frontieres terrestres, ne pourra rien contre des petites traversées partant de Slovenie et qui du coup se verrait encerclée par les migrants a la fois au sud et au nord !

    Laisser un commentaire:


  • keitaro15
    a répondu
    C'est moi ou les médias ne parlent plus du tout de la Grèce
    Il y a quelque chose qui s'appelle des élections dimanche enfin je crois :rolleye:

    Laisser un commentaire:


  • Matguil1976
    a répondu
    Envoyé par Earls court Voir le message
    Je ne sais pas qui nos enfiottés ministrés et ministrables nous "présentent", leurs discours ne m'intéressent point. Je pars simplement sur un chiffre: 40% des personnes qui ont traversé la Méditerranée depuis le début de l'année sont des Syriens.
    C'est un fait.

    Il me parait humanitairement parlant nécessaire que l'Europe s'en occupe, même si c'est au détriment d'autres, et que nous agissions comme aux Urgences d'un hôpital : on priorise et on traite d'abord ceux qui sont blessés par balles avant de s'occuper de ceux qui se sont fait mordre par un chien ou qui ont mal à la tête.
    Premièrement, cela reste à vérifier ; la plus grande méfiance est de mise à l'égard de ces chiffres.
    En plus, comptes-tu tous les vieux qui font des croisières ? La jurisprudence Costa Concordia impose de les mettre dans la même catégorie.

    Deuxièmement, une énorme partie de ces supposés "réfugiés" ne traverse pas ou n'a pas besoin de traverser la Méditerranée pour venir.

    Laisser un commentaire:


  • Earls court
    a répondu
    Envoyé par Matguil1976 Voir le message
    L'écrasante majorité des gens que nos politiques irresponsables et nos médias serviles et bien-pensants nous présentent comme des "réfugiés" ne viennent en aucun cas de la Syrie ou d'un quelconque pays en guerre.
    Je ne sais pas qui nos enfiottés ministrés et ministrables nous "présentent", leurs discours ne m'intéressent point. Je pars simplement sur un chiffre: 40% des personnes qui ont traversé la Méditerranée depuis le début de l'année sont des Syriens.
    C'est un fait.

    Il me parait humanitairement parlant nécessaire que l'Europe s'en occupe, même si c'est au détriment d'autres, et que nous agissions comme aux Urgences d'un hôpital : on priorise et on traite d'abord ceux qui sont blessés par balles avant de s'occuper de ceux qui se sont fait mordre par un chien ou qui ont mal à la tête.

    Laisser un commentaire:


  • Matguil1976
    a répondu
    Envoyé par Earls court Voir le message
    Chez les migrants peut-être. Les réfugiés font un peu moins la fine bouche. Les idées reçues, ce sont également celles de braves gens qui pensent que les réfugiés traversent la Méditerranée sur le Costa Luminosa.
    Depuis le début de l'année, le nombre de Syriens représente 40 % des personnes qui ont traversé la Méditerranée.
    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/20...diterranee.php

    S'ils viennent, ce n'est pas pour visiter la tour Eiffel mais parce que leur pays est en guerre depuis 4 ans et demi. Ceux qui viennent ce sont ceux qui ont les moyens de quitter le pays mais pas suffisamment pour partir obtenir un visa/émigrer vers des pays plus riches.

    Et au passage, ceux qui cherchent plus d'argent, ce n'est pas vers la France qu'ils vont, mais vers l'Allemagne et le Royaume-Uni. En soit, c'est même la honte pour nous.
    L'écrasante majorité des gens que nos politiques irresponsables et nos médias serviles et bien-pensants nous présentent comme des "réfugiés" ne viennent en aucun cas de la Syrie ou d'un quelconque pays en guerre.

    Laisser un commentaire:


  • Matguil1976
    a répondu
    Envoyé par alain dulac Voir le message
    Ce n'était pas 200 comme je disais, encore moins 80 comme tu disais, mais 395 personnes d'après la presse ce matin.
    395 HOMMES, Earl's. Il faut arrêter la désinformation et arrêter de véhiculer l'image d'Épinal de familles qui fuient la guerre. A force c'est lourd. C'est des gens qui cherchent une vie meilleure, plus de confort et d'argent. Car les conditions qu'ils auront ici sont plus confortables que la ou ils étaient, même si il n'y avait pas la guerre la bas.

    Reportage du Grand Journal, le "réfugié" interrogé : un Guinéen.

    Et le journaleux conclut en parlant des demandes d'asile qui vont il l'espère aboutir.

    Je ne savais pas qu'il y avait la guerre en Guinée.
    Dernière modification par Matguil1976, 18/09/2015, 15h41.

    Laisser un commentaire:


  • Earls court
    a répondu
    Envoyé par alain dulac Voir le message
    Ce n'était pas 200 comme je disais, encore moins 80 comme tu disais, mais 395 personnes d'après la presse ce matin.
    395 HOMMES, Earl's. Il faut arrêter la désinformation et arrêter de véhiculer l'image d'Épinal de familles qui fuient la guerre. A force c'est lourd. C'est des gens qui cherchent une vie meilleure, plus de confort et d'argent. Car les conditions qu'ils auront ici sont plus confortables que la ou ils étaient, même si il n'y avait pas la guerre la bas.
    Chez les migrants peut-être. Les réfugiés font un peu moins la fine bouche. Les idées reçues, ce sont également celles de braves gens qui pensent que les réfugiés traversent la Méditerranée sur le Costa Luminosa.
    Depuis le début de l'année, le nombre de Syriens représente 40 % des personnes qui ont traversé la Méditerranée.
    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/20...diterranee.php

    S'ils viennent, ce n'est pas pour visiter la tour Eiffel mais parce que leur pays est en guerre depuis 4 ans et demi. Ceux qui viennent ce sont ceux qui ont les moyens de quitter le pays mais pas suffisamment pour partir obtenir un visa/émigrer vers des pays plus riches.

    Et au passage, ceux qui cherchent plus d'argent, ce n'est pas vers la France qu'ils vont, mais vers l'Allemagne et le Royaume-Uni. En soit, c'est même la honte pour nous.

    Laisser un commentaire:


  • alain dulac
    a répondu
    Envoyé par SoRcieR-Lo Voir le message
    Alors ceux autour de la mairie (je dirais 80-100 personnes plutôt), c'est en fait une petite partie de ceux qui squattaient depuis des mois à la Halle Pajol toujours dans le XVIIIème, où là il y avait effectivement près de 200 personnes. J'avais profité du fait qu'il y avait quelques associations et des gens de la mairie pour aller discuter un peu un jour avec eux, c'était en juillet. 99% de mecs seuls (3-4 femmes) et l'immense majorité venait d'Afrique Sub-Saharienne, Soudan aussi... Mais vu aucun venant de Syrie ou Irak.

    Je pense que les réfugiés venant de pays en guerre et notamment les familles, sont mieux pris en charge, et ça se comprend, priorité aux familles et aux enfants.

    Aujourd'hui le campement autour de la mairie est assez impressionnant à cause des toiles de tentes qui recouvrent quasiment toute la façade de la mairie ! Les matelas à même le sol, les CRS qui sont là à surveiller et taper la bavette avec quelques migrants (!), puis sur un minuscule côté de la mairie un "couloir aérien" protégé par des barrières pour... fêter les mariages avec lancement de riz et "youhou" de rigueur, sous les yeux héberlués des migrants allongés à même le sol et ceux des CRS... :grn:

    Mais des migrants y'en a de partout qui roupillent en petits groupes, dans le RER à Nation, à Auber etc etc...
    Ce n'était pas 200 comme je disais, encore moins 80 comme tu disais, mais 395 personnes d'après la presse ce matin.
    395 HOMMES, Earl's. Il faut arrêter la désinformation et arrêter de véhiculer l'image d'Épinal de familles qui fuient la guerre. A force c'est lourd. C'est des gens qui cherchent une vie meilleure, plus de confort et d'argent. Car les conditions qu'ils auront ici sont plus confortables que la ou ils étaient, même si il n'y avait pas la guerre la bas.

    Laisser un commentaire:


  • Earls court
    a répondu
    Envoyé par stadier Voir le message
    OK, même si la comparaison était pas forcément judicieuse sachant que chaque conflit est particulier, on est quand même d'accord pour dire que l'EI ne tient pas 100% de l'Irak et de la Syrie ? Donc les gens qui viennent en Europe le font autant parceque la soupe est bonne que pour fuire la guerre ?

    Si on considère le nombre d'hommes de 18 à 45 ans qui débarquent en Europe, on ne m'enlévera pas de l'idée qu'ils seraient sûrement plus utiles avec une formation militaire et un fusil à la main, qu'à profiter d'aides des Etats qui les acceuillent ou à faire des petits boulots dans des usines en Allemagne.
    Stadier, je t'apprécie beaucoup , mais alors ton discours me fait halluciner.
    L'EI, c'est avant tout un regroupement de toute la pire racaille du monde qui cherche à piller, tuer et faire souffrir. L'EI ne tient pas toute l'Irak, certes, mais ils en ont conquis une partie extrêmement importante dans laquelle la population les tolère, les préférant au pouvoir central pour différentes raisons.

    Ensuite, je sais que ça a été rabaché, mais quand on parle de flux migratoires, il y a quand même un monde entre les migrants bénéficiant du regroupement familial (aussi mortifère cette politique soit-elle) des réfugiés qui fuient des combats.
    Il me paraitrait assez cohérent qu'on considère le sort des seconds en urgence, quitte à laisser les premiers en plan momentanément.

    Enfin, ton dernier paragraphe me fait halluciner. Si dans le fond, ça n'est pas complètement faux, comment peut-on reprocher un instant à des civils de mettre les voiles pour protéger leur famille, plutôt que de prendre les armes pour espérer réussir là ou l'armée régulière (professionnelle et équipée) a réussi ? Et même si c'était le cas, il ne faut pas oublier que la situation politique en Syrie est aussi bordélique que notre vision diplomatique. Qui devraient-ils rejoindre ? Les pro-Assad ? Les anti-Assad ?
    Nos politiques eux-mêmes se sont complètement plantés en soutenant une opposition syrienne composée d'un peu n'importe qui afin de faire tomber le pouvoir central, qui, finalement, est le seul à pouvoir ramener un peu de calme et de stabilité aujourd'hui. La preuve, on commence ENFIN à comprendre qu'une solution en Syrie passera forcément par lui et on l'intègre indirectemetn à la sortie de crise, en passant par les Russes et les Iraniens (déjà bien occupés en Irak pour ces derniers....)

    Cet argument me fait halluciner, d'autant plus quand il est brandi par des Français, champions d'Europe de la petite bite et de la lâcheté, qui ne savent pas se battre pour 95% de la population citadine blanche entre 16 et 45 ans et qui dit "merci" et "pas d'amalgame" lorsqu'il se prend une claque d'un type un peu basané.

    Au passage, ceux qui viennent de Syrie et d'Irak sont bien souvent des classes moyennes, éduquées et qualifiées, que l'on peut beaucoup plus facilement intégrer dans notre société qu'un oncle éloigné qui rejoint 35 membres de sa "famille" en France, qui l'intégreront dans leur communauté qui ne fait pas grand effort pour s'acclimater à son pays d'accueil...

    Laisser un commentaire:


  • Al Bundy
    a répondu
    Envoyé par alain dulac Voir le message
    Des bus sont venus les chercher ce matin vers 7h.
    C'était bien que des mecs, venant d'Erythrée et du Soudan.
    Et pendant ce temps la, en Libye (et seulement la Libye) ...

    Depuis la Libye, un million de migrants prêts à franchir la Méditerranée
    LePoint.frPar Par Jean Guisnel | LePoint.fr – dim. 13 sept. 2015

    Grâce aux écoutes et aux satellites, le renseignement militaire français connaît exactement la situation des migrants parqués en Libye.

    « De 800 000 à un million de migrants sont prêts à partir de l'autre rive de la Méditerranée » pour gagner l'Europe. Cette assertion ne vient pas de quelque source obscure ou invérifiable, mais bien de l'un des hommes chargés de renseigner au jour le jour les autorités militaires et civiles françaises : le général de corps d'armée (quatre étoiles) Christophe Gomart, patron de la DRM (Direction du renseignement militaire) chargée de recueillir toutes les informations imaginables susceptibles d'aider la France à prendre ses décisions d'ordre militaire. L'officier général a tenu ces propos en ouverture du colloque Geoint, qui s'est tenu à la Société de géographie, à Paris, les 11 et 12 septembre derniers.
    Ben oui, on les avait un peu oublié....

    Laisser un commentaire:


  • alain dulac
    a répondu
    Envoyé par SoRcieR-Lo Voir le message
    Alors ceux autour de la mairie (je dirais 80-100 personnes plutôt), c'est en fait une petite partie de ceux qui squattaient depuis des mois à la Halle Pajol toujours dans le XVIIIème, où là il y avait effectivement près de 200 personnes. J'avais profité du fait qu'il y avait quelques associations et des gens de la mairie pour aller discuter un peu un jour avec eux, c'était en juillet. 99% de mecs seuls (3-4 femmes) et l'immense majorité venait d'Afrique Sub-Saharienne, Soudan aussi... Mais vu aucun venant de Syrie ou Irak.

    Je pense que les réfugiés venant de pays en guerre et notamment les familles, sont mieux pris en charge, et ça se comprend, priorité aux familles et aux enfants.

    Aujourd'hui le campement autour de la mairie est assez impressionnant à cause des toiles de tentes qui recouvrent quasiment toute la façade de la mairie ! Les matelas à même le sol, les CRS qui sont là à surveiller et taper la bavette avec quelques migrants (!), puis sur un minuscule côté de la mairie un "couloir aérien" protégé par des barrières pour... fêter les mariages avec lancement de riz et "youhou" de rigueur, sous les yeux héberlués des migrants allongés à même le sol et ceux des CRS... :grn:

    Mais des migrants y'en a de partout qui roupillent en petits groupes, dans le RER à Nation, à Auber etc etc...
    Des bus sont venus les chercher ce matin vers 7h.
    C'était bien que des mecs, venant d'Erythrée et du Soudan.

    Laisser un commentaire:


  • SoRcieR-Lo
    a répondu
    Envoyé par alain dulac Voir le message
    Mais en creusant un peu, la réalité semble différente. Perso je suis passé plusieurs fois devant un campement de tentes Quechua au niveau de la mairie du XVIIIe à Paris. Et il s'avère que ce sont 200 hommes, uniquement des hommes, et qu'ils ne viennent pas du tout de Syrie mais du Soudan.
    Mais il y a quand même une armée d'associations qui sont là pour s'insurger qu'ils n'aient pas de logements en dur, etc, etc..
    Alors ceux autour de la mairie (je dirais 80-100 personnes plutôt), c'est en fait une petite partie de ceux qui squattaient depuis des mois à la Halle Pajol toujours dans le XVIIIème, où là il y avait effectivement près de 200 personnes. J'avais profité du fait qu'il y avait quelques associations et des gens de la mairie pour aller discuter un peu un jour avec eux, c'était en juillet. 99% de mecs seuls (3-4 femmes) et l'immense majorité venait d'Afrique Sub-Saharienne, Soudan aussi... Mais vu aucun venant de Syrie ou Irak.

    Je pense que les réfugiés venant de pays en guerre et notamment les familles, sont mieux pris en charge, et ça se comprend, priorité aux familles et aux enfants.

    Aujourd'hui le campement autour de la mairie est assez impressionnant à cause des toiles de tentes qui recouvrent quasiment toute la façade de la mairie ! Les matelas à même le sol, les CRS qui sont là à surveiller et taper la bavette avec quelques migrants (!), puis sur un minuscule côté de la mairie un "couloir aérien" protégé par des barrières pour... fêter les mariages avec lancement de riz et "youhou" de rigueur, sous les yeux héberlués des migrants allongés à même le sol et ceux des CRS... :grn:

    Mais des migrants y'en a de partout qui roupillent en petits groupes, dans le RER à Nation, à Auber etc etc...

    Laisser un commentaire:


  • stadier
    a répondu
    Envoyé par alain_suit_cris Voir le message
    Je n'ai pas dit qu'il y avait obligation de le faire. J'ai dit qu'un pays de Schengen ne peut pas se targuer de le faire sans l'accord des autres. Ca doit etre une decision europeenne. Sinon, on ferme les portes des pays et on annule Schengen. C'est d'ailleurs ce qui commence a se faire.
    A ce moment là OK je vois ce que tu veux dire et ça parait logique. Mais encore une fois on dépasse le cadre de l'UE ou de Schengen là, c'est de la responsabilité de l'ONU, tant pour la gestion du conflit face à l'EI que pour la gestion des migrants.

    Laisser un commentaire:


  • stadier
    a répondu
    Envoyé par Al Bundy Voir le message
    J'ai cru lire qu'il y avait quand meme plus d'un million d'ukrainiens "deplacés" a cause des combats a l'est
    Si il y a un conflit en Ukraine, il reste quand meme limité a la partie Est

    Les populations qui ont fuient n'ont pas fuient tres loin, elles sont aller se refugier dans la partie ouest ou en Russie
    OK, même si la comparaison était pas forcément judicieuse sachant que chaque conflit est particulier, on est quand même d'accord pour dire que l'EI ne tient pas 100% de l'Irak et de la Syrie ? Donc les gens qui viennent en Europe le font autant parceque la soupe est bonne que pour fuire la guerre ?

    Si on considère le nombre d'hommes de 18 à 45 ans qui débarquent en Europe, on ne m'enlévera pas de l'idée qu'ils seraient sûrement plus utiles avec une formation militaire et un fusil à la main, qu'à profiter d'aides des Etats qui les acceuillent ou à faire des petits boulots dans des usines en Allemagne.

    Laisser un commentaire:


  • alain_suit_cris
    a répondu
    Envoyé par stadier Voir le message
    Absolument pas, encore une fois ce sont des gens qui viennent d'un autre continent, l'UE n'a absolument pas vocation à les accueillir tous, c'est un problème mondial qui nécessite donc l'implication des Nations Unies. Si des Ukrainiens étaient venus se réfugier massivement en UE, la problématique aurait été différente (d'ailleurs combien sont venus ? C'est bien un pays en guerre aussi non ?), mais là il n'y a aucune logique ni obligation de prendre des centaines de milliers de gens.
    Je n'ai pas dit qu'il y avait obligation de le faire. J'ai dit qu'un pays de Schengen ne peut pas se targuer de le faire sans l'accord des autres. Ca doit etre une decision europeenne. Sinon, on ferme les portes des pays et on annule Schengen. C'est d'ailleurs ce qui commence a se faire.

    Laisser un commentaire:


  • Al Bundy
    a répondu
    J'ai cru lire qu'il y avait quand meme plus d'un million d'ukrainiens "deplacés" a cause des combats a l'est
    Si il y a un conflit en Ukraine, il reste quand meme limité a la partie Est

    Les populations qui ont fuient n'ont pas fuient tres loin, elles sont aller se refugier dans la partie ouest ou en Russie

    Laisser un commentaire:


  • stadier
    a répondu
    Envoyé par alain_suit_cris Voir le message
    Ca risque d'etre tres tres complique... Mais surtout, il va falloir m'expliquer comment ils vont garantir qu'ils restent a terme en Allemagne. Car sinon, ce n'est pas a l'Allemagne de les accueillir mais a l'Europe. Je ne comprends pas ce qu'il se passe (a part la nullite des politiques et leur manque de courage), il faut evidemment ne pas laisser les migrants dans un pays de guerre, s'ils veulent partir. Mais il faut orchestrer tout cela. Ne pas non plus les laisser monter dans des barques ou venir a pied. La strategie est completement illisible.
    Absolument pas, encore une fois ce sont des gens qui viennent d'un autre continent, l'UE n'a absolument pas vocation à les accueillir tous, c'est un problème mondial qui nécessite donc l'implication des Nations Unies. Si des Ukrainiens étaient venus se réfugier massivement en UE, la problématique aurait été différente (d'ailleurs combien sont venus ? C'est bien un pays en guerre aussi non ?), mais là il n'y a aucune logique ni obligation de prendre des centaines de milliers de gens.

    La grosse qui faisait la maline avec tout son pays derrière et qui se rend bien compte de la stupidité de ses effets d'annonce et de son ambition, en essayant de refourger ses boulets aux autres, qui, je l'espère, ne se laisseront pas faire. C'est tout de suite moins simple que pour la Grece hein ? Tu bandes moins les muscles quand t'as pas le FMI avec toi pour imposer ce qui t'arranges.

    Le vrai chef d'Etat dans l'histoire c'est Viktor, vive la Fidesz

    Laisser un commentaire:


  • lochiba88
    a répondu
    Envoyé par SoRcieR-Lo Voir le message
    De toute façon, comme d'habittude y'a que les Russes et les Ricains qui pourraient s'impliquer en Syrie, je veux dire plus qu'ils ne le font maintenant. Comme tu l'as dis Jaseagal la France ne peut pas faire beaucoup plus que le Mali.

    Je pense que Russes et Ricains finiront même par s'entendre pour un "départ" d'Assad à terme, sinon on avancera jamais. D'ailleurs y'a déjà un réchauffement entre les deux nations qui a commencé parait-il.
    Mais non, Hollande va déployer la cavalerie, t'inquiètes pas nos 20 frappes aériennes vont bouleverser la donne. Daesh n'a pas sourcillé avec 1000 frappes des US mais nous on va tout changer :grn:

    Oui la France et l'UE commencent à vouloir lever les sanctions c'est assez net, faut dire que nos agriculteurs le sentent ces sanctions, ce serait pas sans le consentement de notre tuteur américain mais eux aussi n'ont guère d'intérêt à faire durer cette situation.On trouvera bien 2 ou 3 compromis dont la reconnaissance de l'annexion de la Crimée et l'autonomie du Dombass pour mettre un terme à la nouvelle guerre froide. Tans pis pour l'Ukraine qui sera la grande perdante.

    Par contre ça confirme qu'il fallait bien leur donner les Mistral quitte à énerver un peu les US. Ils auraient râlé pendant 2 semaines, vous savez donner 2 bateaux à Poutine, c'est comme faire 20 frappes en Syrie, c'est pas ça qui va changer le cours de l'histoire, de toute façon avec les pénalités et surtout la dévaluation du rouble, ils ont gagné de quoi en faire 4 maintenant. :grn:

    Laisser un commentaire:


  • fooooot
    a répondu
    Envoyé par alain_suit_cris Voir le message
    Ca risque d'etre tres tres complique... Mais surtout, il va falloir m'expliquer comment ils vont garantir qu'ils restent a terme en Allemagne. Car sinon, ce n'est pas a l'Allemagne de les accueillir mais a l'Europe. Je ne comprends pas ce qu'il se passe (a part la nullite des politiques et leur manque de courage), il faut evidemment ne pas laisser les migrants dans un pays de guerre, s'ils veulent partir. Mais il faut orchestrer tout cela. Ne pas non plus les laisser monter dans des barques ou venir a pied. La strategie est completement illisible.
    La mère Merkel a été completement dépassé par son effet d'annonce d'accueillir et d'ouvrir grand les portes aux réfugiés et se trouve dans la merde à ne plus rien gérer et contrôler, donc l'idée maintenant c'est de refourguer son énorme boulette aux pays voisins dont une partie semble moins abrutis que nous et disent niet.
    Hollande est dans sa posture habituelle de clébard suiveur, voilà la gueule des responsables d'états à la tête de l'Europe.

    Laisser un commentaire:


  • alain dulac
    a répondu
    C'est assez effrayant. Je ne pense pas que l'Europe s'en relèvera.

    Il y a autre chose qui interpelle: on nous présente les migrants comme étant des familles syriennes qui fuient l'horreur de la guerre et l'horreur de Daech & Co.
    Du coup l'opinion publique se sent "solidaire", des voix s'élèvent en réclamant de la générosité, de les accueillir et de leur donner de l'argent qu'on n'a pas.

    Mais en creusant un peu, la réalité semble différente. Perso je suis passé plusieurs fois devant un campement de tentes Quechua au niveau de la mairie du XVIIIe à Paris. Et il s'avère que ce sont 200 hommes, uniquement des hommes, et qu'ils ne viennent pas du tout de Syrie mais du Soudan.
    Mais il y a quand même une armée d'associations qui sont là pour s'insurger qu'ils n'aient pas de logements en dur, etc, etc..

    Alors certes on va me dire que le Soudan est une dictature, que c'est pas jo-jo.

    Et c'est là que c'est effrayant, car si on considère logique que toute personne vivant dans un pays où c'est moins jo-jo qu'en France puisse légitimement venir ici et avoir un logement gratuit, les soins gratuits et 300 ou 400€ par mois (je sais plus combien, dans ces eaux là je crois...), on n'est pas sortis de l'auberge...

    Laisser un commentaire:


  • alain_suit_cris
    a répondu
    Envoyé par Al Bundy Voir le message
    Ce n'est plus 800.000, les allemands parlent maintenant de la venue d'un million de migrants sur leur sol cette année
    Ca risque d'etre tres tres complique... Mais surtout, il va falloir m'expliquer comment ils vont garantir qu'ils restent a terme en Allemagne. Car sinon, ce n'est pas a l'Allemagne de les accueillir mais a l'Europe. Je ne comprends pas ce qu'il se passe (a part la nullite des politiques et leur manque de courage), il faut evidemment ne pas laisser les migrants dans un pays de guerre, s'ils veulent partir. Mais il faut orchestrer tout cela. Ne pas non plus les laisser monter dans des barques ou venir a pied. La strategie est completement illisible.

    Laisser un commentaire:


  • Al Bundy
    a répondu
    Ce n'est plus 800.000, les allemands parlent maintenant de la venue d'un million de migrants sur leur sol cette année

    Laisser un commentaire:


  • Jaseagal
    a répondu
    Envoyé par SoRcieR-Lo Voir le message
    De toute façon, comme d'habittude y'a que les Russes et les Ricains qui pourraient s'impliquer en Syrie, je veux dire plus qu'ils ne le font maintenant. Comme tu l'as dis Jaseagal la France ne peut pas faire beaucoup plus que le Mali.

    Je pense que Russes et Ricains finiront même par s'entendre pour un "départ" d'Assad à terme, sinon on avancera jamais. D'ailleurs y'a déjà un réchauffement entre les deux nations qui a commencé parait-il.
    Pas que le Mali, tu as Barkhane qui occupe une bonne partie du Sahel, tu as la Centrafrique ( je me demande si on aide pas aussi les Tchadiens avec Boko haram aussi, a plus petit niveau) . Si on rajoute les bases courantes dans les pays alliés, tu es au taquet de ce que tu peux déployer.

    Les russes ne peuvent pas envoyer autant de troupes sur du temps long, or ce genre de conflit ça a vocation de durer dans le temps, alors à moins que les américains envoient 120 000 hommes sur un coup de tetes, le conflit se résoudra avec des troupes des forces locales. D'où le changement de position notamment française, sous l'impulsion de Le Drian qui veut frapper en Syrie.....Le problème c'est que des puissances militaires importantes comme Israel ou la Turquie joue leur partition de leurs cotés, alors qu'elles pourraient s'investir réellement en Syrie, elles en ont les moyens et la force......Mais ouais ça semble se dégeler, la preuve ça se calme sévèrement en Ukraine, c'est pas anodin

    Laisser un commentaire:


  • SoRcieR-Lo
    a répondu
    De toute façon, comme d'habittude y'a que les Russes et les Ricains qui pourraient s'impliquer en Syrie, je veux dire plus qu'ils ne le font maintenant. Comme tu l'as dis Jaseagal la France ne peut pas faire beaucoup plus que le Mali.

    Je pense que Russes et Ricains finiront même par s'entendre pour un "départ" d'Assad à terme, sinon on avancera jamais. D'ailleurs y'a déjà un réchauffement entre les deux nations qui a commencé parait-il.

    Laisser un commentaire:


  • Jaseagal
    a répondu
    Ya un seul pays qui peut se déployer de manière efficace à une telle distance, ce sont les US ( oui parce que pour les dégommer au sol, faut déployer des centaines de milliers de soldats, avec tout le soutien militaire et logistique que cela demande). Les russes ont une capacité limitée de projection à un corps d'armée mais pas dans la durée ( en gros s'il y a une vraie possibilité que les types fassent tomber Assad, peut etre on verra des soldats russes en nombre pour le sauver mais c'est tout). Les européens, ya que la France qui a les capacités à projeter des troupes ( les GB ont été tués par l'Irak et l'Afghanistan), or toutes nos troupes sont déjà déployés en Afrique. Si on compte qu'on a plus aucune réserve de troupe avec le plan " Sentinelle" vous voulez envoyer qui là-bas et avec quelle logistique? Faudrait doubler au minimum le budget militaire actuel, augmenter de manière sensible les effectifs combattants et in extenso, les auxiliaires notamment dans tout ce qui concerne la logistique, faudrait s'équiper de moyen de ravitaillement en nombre et de gros moyens....Bref un truc qu'on ne peut pas s'offrir, ni financièrement, ni par manque de temps....

    Bref va forcément falloir compter sur des troupes locales pour faire le job, avec des appuis éventuellement des russes et américains, voire d'Israel pour la Syrie. En gros c'est le merdier

    Laisser un commentaire:

Chargement...
X